SlideShare une entreprise Scribd logo
http://archives.clicanoo.re/spip.php?page=imprimer&id_artic...

ECONOMIE

De la friture sur la ligne...
Clicanoo.com

publi le 3 juin 1998

00h00

Le marché du GSM s’étant avéré juteux à la Réunion, Abdéali Goulamaly s’est implanté à
Madagascar. Un développement financé par la Société réunionnaise de radiotéléphone (SRR), qui
a étonnamment abouti dans l’escarcelle d’une filiale malgache de France Télécom. Un peu comme
si Peugeot s’était ingénié à financer un projet pour le compte de Renault... Relation de cause à
effet (?) Abdéali Goulamaly vient de "démissionner" de la présidence de la SRR.
Comme l’annonçait le Journal de l’île samedi dernier, Monsieur Goulamaly a démissionné de la présidence de la SRR,
"pour raisons personnelles", précise l’annonce légale parue hier. Il est bien évident que l’aura de scandale et de
corruption qui entoure aujourd’hui le nom de Goulamaly n’est pas étrangère à cette "initiative" du patron réunionnais.
Lequel conserve, pour l’heure, la présidence de la Société malgache de mobiles (SMM). En décembre 1996, Abdéali
Goulamaly a obtenu du ministre malgache des Télécommunications, Ny Hasina Andrianamanjato, pour le compte de la
SRR, et aux dépens de France Câble & Radio (filiale de France Télécom), une licence de téléphone cellulaire valable 10
ans. Trois millions de francs ont été avancés par SRR dans l’opération Société malgache de mobiles (SMM). Des fonds
qui auraient servi, officiellement, à la réalisation d’études diverses et variées, études d’impact notamment. Une somme
importante récemment réintégrée dans la comptabilité de SRR. Logiquement ce serait à cette dernière de détenir les
atouts maîtres au sein de la SMM, aux côtés d’Abdéali Goulamaly, qui en contrôle la bagatelle de 34%. Or, surprise, la
SRR détient moins d’un centième du capital ! France Câble & Radio, à l’origine concurrent direct de SRR, étant devenu
le principal partenaire de Monsieur Goulamaly. Comment alors expliquer que la société réunionnaise ait financé des
études conduisant à une prise de participation majoritaire de sa principale concurrente ? D’après l’actuel P.D.G. de SRR,
Jean-Pierre Haggai, ce "retrait" découlerait de la volonté de SFR/SRR de ne point s’égarer sur des terrains "instables" et
excentrés, préférant se polariser sur "le marché hexagonal". L’infime pourcentage détenu par la société réunionnaise
serait même sur le point d’être cédé à FCR. L’irruption de France Câble & Radio au sein du capital de la SMM s’est
produite en complète contradiction avec la nature même de la licence octroyée à la SRR par l’Etat malgache. En effet, la
licence est strictement personnelle à l’attributaire et ne peut normalement être transférée. Or la structure de la SMM a
connu quelque bouleversement en enregistrant l’admission du nouvel actionnaire qu’était FCR. Pourquoi Abdéali
Goulamaly a-t-il privilégié FCR aux dépens de SRR, son partenaire naturel ? Quel bénéfice en a-t-il retiré ? Nous avons
contacté, à Antananarivo, Jean-Marie Guillocheau, le représentant de FCR au sein de SMM-Antaris, cadre de FCR
précédemment en poste à Dakar, par ailleurs directeur général en titre. Il s’est montré pour le moins laconique, rétif au
dialogue, paraissant tout ignorer de la société qu’il dirige. Pourtant sa maison mère, au vu de l’état de santé
d’Antaris-SMM, de la déconfiture de son président, devra fatalement assumer le devenir de l’entreprise, comme son
expansion. Pour ce faire, à court terme, FCR envisage de procéder à une augmentation de capital, en ouvrant la SMM à
des investisseurs malgaches. Dans les milieux diplomatiques il se dit qu’en l’occurrence les intérêts français jouent une
grande partie, et que France Télécom doit s’imposer sur le marché malgache, face aux Américains de Telecel et aux
Asiatiques de Madacom. Une croisade sans fil en quelque sorte. Si l’on applique aux communications les mêmes
stratégies que dans la crevette, l’histoire risque fort de finir... en queue de poisson.
[---- Sur la piste des « passe-droits » ---- Comment être compétitif ? Tout simplement en obtenant plus d’exemptions et
de "facilités" que ses concurrents. L’histoire de SMM est instructive en la matière : manipulations, trafic d’influence et
grandeur de la Nation en constituent les principaux ingrédients.] Abdéali Goulamaly entretient de bonnes relations avec
la famille du président de l’Assemblée nationale malgache, le pasteur Richard Andrianamanjato, chef de l’opposition
parlementaire. Une sollicitude qui l’a poussé à prendre à la charge d’ARMAS quelques menus services et billets d’avion,
courant 1995 notamment. Que Ny Hasina Andrianamanjato ait été ministre des Télécommunications au moment où
Abdéali Goulamaly s’est décidé à décrocher une licence de téléphonie mobile constitue sans doute un heureux hasard.
Le fait est qu’entre décembre 1996 et décembre 1997, bien des choses se sont passées. Pendant près d’un an,
Goulamaly n’a pas utilisé sa licence, risquant même d’outrepasser le délai de mise en uvre d’un an qui lui était imposé
par l’Etat malgache. Le premier signe d’activité de SMM est intervenu après que la société concurrente Madacom ait
commencé d’émettre. Antaris-SMM a procédé à des essais symboliques destinés à justifier la réalité de son activité.
Parallèlement, le montant de la première tranche d’investissement étant supérieur à 42,7 millions de francs français,
Abdéali Goulamaly, une fois France Câble & Radio introduite dans le capital de SMM, aux côtés de la symbolique SRR,
s’est ingénié à « décrocher » quelques « facilités » fiscales. Pour ce faire, Jean-Marie Guillocheau, actuellement
directeur général de SMM, a reçu le soutien actif d’un certain Denis Proto, bien connu pour le rôle joué dans l’affaire
ARMAS. Goulamaly lui avait adjoint un second personnage de qualité, Eric Berarengo, alias "Eric Berar". C’est en
novembre 97 que l’offensive du président de la SMM a été lancée ; et il semble qu’elle ait abouti en forçant quelque peu
la main à Pierrot Rajanarivelo, vice-premier ministre de la Décentralisation et du budget. Les 42,7 MF de matériel
commandés par SMM au constructeur français Alcatel, fournisseur régulier de France Télécom, pour couvrir la région
d’Antananarivo, sont frappés de 17,6 MF de droits et taxes à l’importation. Préférant échapper à une telle "contribution",
SMM a obtenu simultanément l’accord du ministre ad hoc pour une franchise partielle des droits et taxes à l’importation,
soit un « cadeau » d’environ 7 MF, (la TVA, d’un montant quelque peu supérieur restant due), et une autorisation
d’admission temporaire du même matériel. En tel cas, les équipements étant introduits « momentanément » sur le
territoire malgache sont exempts de droits et taxes. Cette « facilité » intervenant moins de dix jours après que
l’autorisation légale du ministère ait été accordée, Pierrot Rajanarivelo a réagi en annulant l’admission temporaire en
date du 15 décembre 97, laquelle a été finalement confirmée... Fin décembre, Abdéali Goulamaly, sûr de lui, présentait
à la presse malgache la campagne de lancement d’Antaris-SMM. Une campagne publicitaire multimedia, dont la
particularité, sur les affiches 4x3, était l’utilisation d’un tsunami, la gigantesque vague d’un raz-de-marée, symbolisant
l’expansion à venir de la société et de ses parts de marché. Apparemment, la vague a failli emporter tout à la fois
bateaux, crevettes et rêves de grandeur. Aujourd’hui, Eric Berar prospère, en dépit d’une réputation sulfureuse - fondée
ou pas - qui lui prête un curriculum vitae d’ex-mercenaire. Il gère le Chapiteau, un « resto-bar-boîte » installé en
banlieue de Tana. C’est à la même adresse qu’est domiciliée la société Espace Telecom Mobile qui représente et
importe les mobiles Ericsson. Quant à la SMM, son avenir paraît sombre. Alcatel n’aurait pas été intégralement payée
pour sa première livraison de matériel et retiendrait donc en France les équipements destinés au développement
d’Antaris-SMM. On est loin des 150 MF annoncés sur quatre ans. Quant au développement du réseau, il est bien en
retrait des prévisions originelles. Antaris-SMM ne couvre qu’une partie d’Antananarivo. A l’issue du renouvellement de
l’Assemblée nationale et du gouvernement, l’Etat malgache va procéder à la régularisation des matériels « sous
douane », admis temporairement sur le territoire. SMM devrait donc payer 17,6 MF à l’Etat. Or les caisses de la société
sont loin d’être florissantes. D’où l’urgence pour FCR d’ouvrir son capital et de trouver des ressources nouvelles. Il y va
de la grandeur de la France, ou presque, puisque c’est l’influence de France Télécom dans cette partie de l’océan Indien
qui serait en jeu...

1 sur 1

22/11/2013 20:27

Contenu connexe

Tendances

Le Marché du SMS et le Sms Enrichi
Le Marché du SMS et le Sms EnrichiLe Marché du SMS et le Sms Enrichi
Le Marché du SMS et le Sms EnrichiSmsEnvoi.com
 
Cp ft top ten des mobiles 1er trim1 v6
Cp ft top ten des mobiles 1er trim1 v6Cp ft top ten des mobiles 1er trim1 v6
Cp ft top ten des mobiles 1er trim1 v6Futur
 
Attention aux arnaques par sct telecom
Attention aux arnaques par sct telecomAttention aux arnaques par sct telecom
Attention aux arnaques par sct telecomSCT Télécom
 
Les prochains défis des youtubeurs
Les prochains défis des youtubeursLes prochains défis des youtubeurs
Les prochains défis des youtubeursCécile Blanchard
 
Kit Smartphones & Tablettes - Avril 2016
Kit Smartphones & Tablettes - Avril 2016Kit Smartphones & Tablettes - Avril 2016
Kit Smartphones & Tablettes - Avril 2016Maroc Telecom
 
CP Lancement Forfait Mobile Illimité
CP Lancement Forfait Mobile Illimité CP Lancement Forfait Mobile Illimité
CP Lancement Forfait Mobile Illimité SCT TELECOM
 
MSBH : Développer un Hub technos & business à Monaco
MSBH : Développer un Hub technos & business à Monaco MSBH : Développer un Hub technos & business à Monaco
MSBH : Développer un Hub technos & business à Monaco Yannick Quentel
 
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...Séverine LAURENT
 
Comment stimuler la création audiovisuelle francophone ?
Comment stimuler la création audiovisuelle francophone ?Comment stimuler la création audiovisuelle francophone ?
Comment stimuler la création audiovisuelle francophone ?Séverine LAURENT
 
Cp ft direct vf
Cp ft direct vfCp ft direct vf
Cp ft direct vfFutur
 
Cp ft samsung devant apple au s1 2012 v3
Cp ft samsung  devant apple au s1 2012 v3Cp ft samsung  devant apple au s1 2012 v3
Cp ft samsung devant apple au s1 2012 v3Futur
 
ACPM Observatoire 2019
ACPM Observatoire 2019ACPM Observatoire 2019
ACPM Observatoire 2019ACPM
 
Lancement forfait partage
Lancement forfait partageLancement forfait partage
Lancement forfait partageSCT Télécom
 
Comprendre les consommateurs 2016 : le phénomène Pokémon Go
Comprendre les consommateurs 2016 : le phénomène Pokémon GoComprendre les consommateurs 2016 : le phénomène Pokémon Go
Comprendre les consommateurs 2016 : le phénomène Pokémon GoYann Enrich
 
ACPM #DemainLaPresse chiffres cles 2019
ACPM #DemainLaPresse chiffres cles 2019ACPM #DemainLaPresse chiffres cles 2019
ACPM #DemainLaPresse chiffres cles 2019ACPM
 
Afrique : TV Payante face à la TNT #Discop2016
Afrique : TV Payante face à la TNT #Discop2016Afrique : TV Payante face à la TNT #Discop2016
Afrique : TV Payante face à la TNT #Discop2016Séverine LAURENT
 
Opérateurs araignées face aux législations naissantes // Discop 2016
Opérateurs araignées face aux législations naissantes //  Discop 2016Opérateurs araignées face aux législations naissantes //  Discop 2016
Opérateurs araignées face aux législations naissantes // Discop 2016Séverine LAURENT
 
ACPM Etoiles 2019
ACPM Etoiles 2019ACPM Etoiles 2019
ACPM Etoiles 2019ACPM
 
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrenceLa télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrenceJérôme Perani
 

Tendances (20)

Le Marché du SMS et le Sms Enrichi
Le Marché du SMS et le Sms EnrichiLe Marché du SMS et le Sms Enrichi
Le Marché du SMS et le Sms Enrichi
 
NOS 12 SALOPARDS
NOS 12 SALOPARDSNOS 12 SALOPARDS
NOS 12 SALOPARDS
 
Cp ft top ten des mobiles 1er trim1 v6
Cp ft top ten des mobiles 1er trim1 v6Cp ft top ten des mobiles 1er trim1 v6
Cp ft top ten des mobiles 1er trim1 v6
 
Attention aux arnaques par sct telecom
Attention aux arnaques par sct telecomAttention aux arnaques par sct telecom
Attention aux arnaques par sct telecom
 
Les prochains défis des youtubeurs
Les prochains défis des youtubeursLes prochains défis des youtubeurs
Les prochains défis des youtubeurs
 
Kit Smartphones & Tablettes - Avril 2016
Kit Smartphones & Tablettes - Avril 2016Kit Smartphones & Tablettes - Avril 2016
Kit Smartphones & Tablettes - Avril 2016
 
CP Lancement Forfait Mobile Illimité
CP Lancement Forfait Mobile Illimité CP Lancement Forfait Mobile Illimité
CP Lancement Forfait Mobile Illimité
 
MSBH : Développer un Hub technos & business à Monaco
MSBH : Développer un Hub technos & business à Monaco MSBH : Développer un Hub technos & business à Monaco
MSBH : Développer un Hub technos & business à Monaco
 
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
Discop : comment le numérique peut-il accélérer le développement de l'audiovi...
 
Comment stimuler la création audiovisuelle francophone ?
Comment stimuler la création audiovisuelle francophone ?Comment stimuler la création audiovisuelle francophone ?
Comment stimuler la création audiovisuelle francophone ?
 
Cp ft direct vf
Cp ft direct vfCp ft direct vf
Cp ft direct vf
 
Cp ft samsung devant apple au s1 2012 v3
Cp ft samsung  devant apple au s1 2012 v3Cp ft samsung  devant apple au s1 2012 v3
Cp ft samsung devant apple au s1 2012 v3
 
ACPM Observatoire 2019
ACPM Observatoire 2019ACPM Observatoire 2019
ACPM Observatoire 2019
 
Lancement forfait partage
Lancement forfait partageLancement forfait partage
Lancement forfait partage
 
Comprendre les consommateurs 2016 : le phénomène Pokémon Go
Comprendre les consommateurs 2016 : le phénomène Pokémon GoComprendre les consommateurs 2016 : le phénomène Pokémon Go
Comprendre les consommateurs 2016 : le phénomène Pokémon Go
 
ACPM #DemainLaPresse chiffres cles 2019
ACPM #DemainLaPresse chiffres cles 2019ACPM #DemainLaPresse chiffres cles 2019
ACPM #DemainLaPresse chiffres cles 2019
 
Afrique : TV Payante face à la TNT #Discop2016
Afrique : TV Payante face à la TNT #Discop2016Afrique : TV Payante face à la TNT #Discop2016
Afrique : TV Payante face à la TNT #Discop2016
 
Opérateurs araignées face aux législations naissantes // Discop 2016
Opérateurs araignées face aux législations naissantes //  Discop 2016Opérateurs araignées face aux législations naissantes //  Discop 2016
Opérateurs araignées face aux législations naissantes // Discop 2016
 
ACPM Etoiles 2019
ACPM Etoiles 2019ACPM Etoiles 2019
ACPM Etoiles 2019
 
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrenceLa télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
 

En vedette

Entre le corrupteur et le bouc émissaire... le pcr
Entre le corrupteur et le bouc émissaire... le pcrEntre le corrupteur et le bouc émissaire... le pcr
Entre le corrupteur et le bouc émissaire... le pcrMarcus Conso
 
Des perspectives judiciaires
Des perspectives judiciairesDes perspectives judiciaires
Des perspectives judiciairesMarcus Conso
 
SEMICONDUCTORESSemiconductores
SEMICONDUCTORESSemiconductoresSEMICONDUCTORESSemiconductores
SEMICONDUCTORESSemiconductoreswili11bay
 
Mocidade sangemil vs àguas santas . pdf
Mocidade sangemil vs àguas santas . pdfMocidade sangemil vs àguas santas . pdf
Mocidade sangemil vs àguas santas . pdfrickteixeira
 
Meta_Body — A Project on Shared Avatar Creation
Meta_Body — A Project on Shared Avatar CreationMeta_Body — A Project on Shared Avatar Creation
Meta_Body — A Project on Shared Avatar CreationCatarina Carneiro de Sousa
 
Media Coursework. Music Magazine : Mood Board
Media Coursework. Music Magazine : Mood BoardMedia Coursework. Music Magazine : Mood Board
Media Coursework. Music Magazine : Mood BoardJustinePe
 
Learn More: Leveraging Rankings to Boost Yield
Learn More: Leveraging Rankings to Boost YieldLearn More: Leveraging Rankings to Boost Yield
Learn More: Leveraging Rankings to Boost YieldGil Rogers
 
CHARMSWEET Brazilian Store in London
CHARMSWEET Brazilian Store in LondonCHARMSWEET Brazilian Store in London
CHARMSWEET Brazilian Store in LondonDaisy Vidal
 
Blackboard Öğrenme Yönetim Sistemi
Blackboard Öğrenme Yönetim SistemiBlackboard Öğrenme Yönetim Sistemi
Blackboard Öğrenme Yönetim SistemiHilal Seda Yıldız
 
LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO
LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO
LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO Giuseppe Quintaliani
 
Manga yuri. horacio garcia
Manga yuri. horacio garciaManga yuri. horacio garcia
Manga yuri. horacio garciaRobertoOtazu
 
Redes inalambricas
Redes inalambricasRedes inalambricas
Redes inalambricasfausto-14
 
Codigo tributario junho_2003
Codigo tributario junho_2003Codigo tributario junho_2003
Codigo tributario junho_2003Thaísa Avila
 
Caja negra marizol m. a. ti2..
Caja negra marizol m. a. ti2..Caja negra marizol m. a. ti2..
Caja negra marizol m. a. ti2..Marysol Ayala
 
Aditivos en productos lacticos 04
Aditivos en productos lacticos 04Aditivos en productos lacticos 04
Aditivos en productos lacticos 04Oscar Bernal
 

En vedette (20)

Entre le corrupteur et le bouc émissaire... le pcr
Entre le corrupteur et le bouc émissaire... le pcrEntre le corrupteur et le bouc émissaire... le pcr
Entre le corrupteur et le bouc émissaire... le pcr
 
Des perspectives judiciaires
Des perspectives judiciairesDes perspectives judiciaires
Des perspectives judiciaires
 
Śniadanie Daje Moc
Śniadanie Daje MocŚniadanie Daje Moc
Śniadanie Daje Moc
 
SEMICONDUCTORESSemiconductores
SEMICONDUCTORESSemiconductoresSEMICONDUCTORESSemiconductores
SEMICONDUCTORESSemiconductores
 
Mocidade sangemil vs àguas santas . pdf
Mocidade sangemil vs àguas santas . pdfMocidade sangemil vs àguas santas . pdf
Mocidade sangemil vs àguas santas . pdf
 
Meta_Body — A Project on Shared Avatar Creation
Meta_Body — A Project on Shared Avatar CreationMeta_Body — A Project on Shared Avatar Creation
Meta_Body — A Project on Shared Avatar Creation
 
Media Coursework. Music Magazine : Mood Board
Media Coursework. Music Magazine : Mood BoardMedia Coursework. Music Magazine : Mood Board
Media Coursework. Music Magazine : Mood Board
 
Learn More: Leveraging Rankings to Boost Yield
Learn More: Leveraging Rankings to Boost YieldLearn More: Leveraging Rankings to Boost Yield
Learn More: Leveraging Rankings to Boost Yield
 
CHARMSWEET Brazilian Store in London
CHARMSWEET Brazilian Store in LondonCHARMSWEET Brazilian Store in London
CHARMSWEET Brazilian Store in London
 
Blackboard Öğrenme Yönetim Sistemi
Blackboard Öğrenme Yönetim SistemiBlackboard Öğrenme Yönetim Sistemi
Blackboard Öğrenme Yönetim Sistemi
 
Los modales 1
Los modales 1Los modales 1
Los modales 1
 
LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO
LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO
LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO
 
Prueba prekinder
Prueba prekinderPrueba prekinder
Prueba prekinder
 
Accenture pdf
Accenture pdfAccenture pdf
Accenture pdf
 
Manga yuri. horacio garcia
Manga yuri. horacio garciaManga yuri. horacio garcia
Manga yuri. horacio garcia
 
Redes inalambricas
Redes inalambricasRedes inalambricas
Redes inalambricas
 
Codigo tributario junho_2003
Codigo tributario junho_2003Codigo tributario junho_2003
Codigo tributario junho_2003
 
Caja negra marizol m. a. ti2..
Caja negra marizol m. a. ti2..Caja negra marizol m. a. ti2..
Caja negra marizol m. a. ti2..
 
Examen
ExamenExamen
Examen
 
Aditivos en productos lacticos 04
Aditivos en productos lacticos 04Aditivos en productos lacticos 04
Aditivos en productos lacticos 04
 

Similaire à De la friture sur la ligne

De l’or rose au gsm le système goulamaly
De l’or rose au gsm   le système goulamalyDe l’or rose au gsm   le système goulamaly
De l’or rose au gsm le système goulamalyMarcus Conso
 
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honteGOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honteMarcus Conso
 
Cefival Development
Cefival DevelopmentCefival Development
Cefival Developmentpierremunch
 
Mémoire Antoine Laforest - Le renouvellement des stratégies des opérateurs de...
Mémoire Antoine Laforest - Le renouvellement des stratégies des opérateurs de...Mémoire Antoine Laforest - Le renouvellement des stratégies des opérateurs de...
Mémoire Antoine Laforest - Le renouvellement des stratégies des opérateurs de...Antoine Laforest
 
Subventions pipangaï fait un cartoon
Subventions   pipangaï fait un cartoonSubventions   pipangaï fait un cartoon
Subventions pipangaï fait un cartoonMarcus Conso
 

Similaire à De la friture sur la ligne (10)

De l’or rose au gsm le système goulamaly
De l’or rose au gsm   le système goulamalyDe l’or rose au gsm   le système goulamaly
De l’or rose au gsm le système goulamaly
 
Lettre Veille Intelligeco 12
Lettre Veille Intelligeco 12Lettre Veille Intelligeco 12
Lettre Veille Intelligeco 12
 
Lettre Veille Intelligeco 13
Lettre Veille Intelligeco 13Lettre Veille Intelligeco 13
Lettre Veille Intelligeco 13
 
2164 bn
2164 bn2164 bn
2164 bn
 
2164 bn
2164 bn2164 bn
2164 bn
 
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honteGOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
 
BDD_Tanger.pdf
BDD_Tanger.pdfBDD_Tanger.pdf
BDD_Tanger.pdf
 
Cefival Development
Cefival DevelopmentCefival Development
Cefival Development
 
Mémoire Antoine Laforest - Le renouvellement des stratégies des opérateurs de...
Mémoire Antoine Laforest - Le renouvellement des stratégies des opérateurs de...Mémoire Antoine Laforest - Le renouvellement des stratégies des opérateurs de...
Mémoire Antoine Laforest - Le renouvellement des stratégies des opérateurs de...
 
Subventions pipangaï fait un cartoon
Subventions   pipangaï fait un cartoonSubventions   pipangaï fait un cartoon
Subventions pipangaï fait un cartoon
 

Plus de Marcus Conso

Goulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
Goulamaly condamné à une amende de 80.000 eurosGoulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
Goulamaly condamné à une amende de 80.000 eurosMarcus Conso
 
Présomption de pots de-vin à madagascar
Présomption de pots de-vin à madagascarPrésomption de pots de-vin à madagascar
Présomption de pots de-vin à madagascarMarcus Conso
 
80 000 euros pour goulamaly
80 000 euros pour goulamaly80 000 euros pour goulamaly
80 000 euros pour goulamalyMarcus Conso
 
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruption
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruptionAbdéali goulamaly mis en examen pour corruption
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruptionMarcus Conso
 
Abdéali goulamaly entendu
Abdéali goulamaly entenduAbdéali goulamaly entendu
Abdéali goulamaly entenduMarcus Conso
 
Pots de-vins ou évasion d’argent
Pots de-vins ou évasion d’argentPots de-vins ou évasion d’argent
Pots de-vins ou évasion d’argentMarcus Conso
 
Ouverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaireOuverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaireMarcus Conso
 
Goulamaly en correctionnelle
Goulamaly en correctionnelleGoulamaly en correctionnelle
Goulamaly en correctionnelleMarcus Conso
 

Plus de Marcus Conso (8)

Goulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
Goulamaly condamné à une amende de 80.000 eurosGoulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
Goulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
 
Présomption de pots de-vin à madagascar
Présomption de pots de-vin à madagascarPrésomption de pots de-vin à madagascar
Présomption de pots de-vin à madagascar
 
80 000 euros pour goulamaly
80 000 euros pour goulamaly80 000 euros pour goulamaly
80 000 euros pour goulamaly
 
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruption
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruptionAbdéali goulamaly mis en examen pour corruption
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruption
 
Abdéali goulamaly entendu
Abdéali goulamaly entenduAbdéali goulamaly entendu
Abdéali goulamaly entendu
 
Pots de-vins ou évasion d’argent
Pots de-vins ou évasion d’argentPots de-vins ou évasion d’argent
Pots de-vins ou évasion d’argent
 
Ouverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaireOuverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaire
 
Goulamaly en correctionnelle
Goulamaly en correctionnelleGoulamaly en correctionnelle
Goulamaly en correctionnelle
 

De la friture sur la ligne

  • 1. http://archives.clicanoo.re/spip.php?page=imprimer&id_artic... ECONOMIE De la friture sur la ligne... Clicanoo.com publi le 3 juin 1998 00h00 Le marché du GSM s’étant avéré juteux à la Réunion, Abdéali Goulamaly s’est implanté à Madagascar. Un développement financé par la Société réunionnaise de radiotéléphone (SRR), qui a étonnamment abouti dans l’escarcelle d’une filiale malgache de France Télécom. Un peu comme si Peugeot s’était ingénié à financer un projet pour le compte de Renault... Relation de cause à effet (?) Abdéali Goulamaly vient de "démissionner" de la présidence de la SRR. Comme l’annonçait le Journal de l’île samedi dernier, Monsieur Goulamaly a démissionné de la présidence de la SRR, "pour raisons personnelles", précise l’annonce légale parue hier. Il est bien évident que l’aura de scandale et de corruption qui entoure aujourd’hui le nom de Goulamaly n’est pas étrangère à cette "initiative" du patron réunionnais. Lequel conserve, pour l’heure, la présidence de la Société malgache de mobiles (SMM). En décembre 1996, Abdéali Goulamaly a obtenu du ministre malgache des Télécommunications, Ny Hasina Andrianamanjato, pour le compte de la SRR, et aux dépens de France Câble & Radio (filiale de France Télécom), une licence de téléphone cellulaire valable 10 ans. Trois millions de francs ont été avancés par SRR dans l’opération Société malgache de mobiles (SMM). Des fonds qui auraient servi, officiellement, à la réalisation d’études diverses et variées, études d’impact notamment. Une somme importante récemment réintégrée dans la comptabilité de SRR. Logiquement ce serait à cette dernière de détenir les atouts maîtres au sein de la SMM, aux côtés d’Abdéali Goulamaly, qui en contrôle la bagatelle de 34%. Or, surprise, la SRR détient moins d’un centième du capital ! France Câble & Radio, à l’origine concurrent direct de SRR, étant devenu le principal partenaire de Monsieur Goulamaly. Comment alors expliquer que la société réunionnaise ait financé des études conduisant à une prise de participation majoritaire de sa principale concurrente ? D’après l’actuel P.D.G. de SRR, Jean-Pierre Haggai, ce "retrait" découlerait de la volonté de SFR/SRR de ne point s’égarer sur des terrains "instables" et excentrés, préférant se polariser sur "le marché hexagonal". L’infime pourcentage détenu par la société réunionnaise serait même sur le point d’être cédé à FCR. L’irruption de France Câble & Radio au sein du capital de la SMM s’est produite en complète contradiction avec la nature même de la licence octroyée à la SRR par l’Etat malgache. En effet, la licence est strictement personnelle à l’attributaire et ne peut normalement être transférée. Or la structure de la SMM a connu quelque bouleversement en enregistrant l’admission du nouvel actionnaire qu’était FCR. Pourquoi Abdéali Goulamaly a-t-il privilégié FCR aux dépens de SRR, son partenaire naturel ? Quel bénéfice en a-t-il retiré ? Nous avons contacté, à Antananarivo, Jean-Marie Guillocheau, le représentant de FCR au sein de SMM-Antaris, cadre de FCR précédemment en poste à Dakar, par ailleurs directeur général en titre. Il s’est montré pour le moins laconique, rétif au dialogue, paraissant tout ignorer de la société qu’il dirige. Pourtant sa maison mère, au vu de l’état de santé d’Antaris-SMM, de la déconfiture de son président, devra fatalement assumer le devenir de l’entreprise, comme son expansion. Pour ce faire, à court terme, FCR envisage de procéder à une augmentation de capital, en ouvrant la SMM à des investisseurs malgaches. Dans les milieux diplomatiques il se dit qu’en l’occurrence les intérêts français jouent une grande partie, et que France Télécom doit s’imposer sur le marché malgache, face aux Américains de Telecel et aux Asiatiques de Madacom. Une croisade sans fil en quelque sorte. Si l’on applique aux communications les mêmes stratégies que dans la crevette, l’histoire risque fort de finir... en queue de poisson. [---- Sur la piste des « passe-droits » ---- Comment être compétitif ? Tout simplement en obtenant plus d’exemptions et de "facilités" que ses concurrents. L’histoire de SMM est instructive en la matière : manipulations, trafic d’influence et grandeur de la Nation en constituent les principaux ingrédients.] Abdéali Goulamaly entretient de bonnes relations avec la famille du président de l’Assemblée nationale malgache, le pasteur Richard Andrianamanjato, chef de l’opposition parlementaire. Une sollicitude qui l’a poussé à prendre à la charge d’ARMAS quelques menus services et billets d’avion, courant 1995 notamment. Que Ny Hasina Andrianamanjato ait été ministre des Télécommunications au moment où Abdéali Goulamaly s’est décidé à décrocher une licence de téléphonie mobile constitue sans doute un heureux hasard. Le fait est qu’entre décembre 1996 et décembre 1997, bien des choses se sont passées. Pendant près d’un an, Goulamaly n’a pas utilisé sa licence, risquant même d’outrepasser le délai de mise en uvre d’un an qui lui était imposé par l’Etat malgache. Le premier signe d’activité de SMM est intervenu après que la société concurrente Madacom ait commencé d’émettre. Antaris-SMM a procédé à des essais symboliques destinés à justifier la réalité de son activité. Parallèlement, le montant de la première tranche d’investissement étant supérieur à 42,7 millions de francs français, Abdéali Goulamaly, une fois France Câble & Radio introduite dans le capital de SMM, aux côtés de la symbolique SRR, s’est ingénié à « décrocher » quelques « facilités » fiscales. Pour ce faire, Jean-Marie Guillocheau, actuellement directeur général de SMM, a reçu le soutien actif d’un certain Denis Proto, bien connu pour le rôle joué dans l’affaire ARMAS. Goulamaly lui avait adjoint un second personnage de qualité, Eric Berarengo, alias "Eric Berar". C’est en novembre 97 que l’offensive du président de la SMM a été lancée ; et il semble qu’elle ait abouti en forçant quelque peu la main à Pierrot Rajanarivelo, vice-premier ministre de la Décentralisation et du budget. Les 42,7 MF de matériel commandés par SMM au constructeur français Alcatel, fournisseur régulier de France Télécom, pour couvrir la région d’Antananarivo, sont frappés de 17,6 MF de droits et taxes à l’importation. Préférant échapper à une telle "contribution", SMM a obtenu simultanément l’accord du ministre ad hoc pour une franchise partielle des droits et taxes à l’importation, soit un « cadeau » d’environ 7 MF, (la TVA, d’un montant quelque peu supérieur restant due), et une autorisation d’admission temporaire du même matériel. En tel cas, les équipements étant introduits « momentanément » sur le territoire malgache sont exempts de droits et taxes. Cette « facilité » intervenant moins de dix jours après que l’autorisation légale du ministère ait été accordée, Pierrot Rajanarivelo a réagi en annulant l’admission temporaire en date du 15 décembre 97, laquelle a été finalement confirmée... Fin décembre, Abdéali Goulamaly, sûr de lui, présentait à la presse malgache la campagne de lancement d’Antaris-SMM. Une campagne publicitaire multimedia, dont la particularité, sur les affiches 4x3, était l’utilisation d’un tsunami, la gigantesque vague d’un raz-de-marée, symbolisant l’expansion à venir de la société et de ses parts de marché. Apparemment, la vague a failli emporter tout à la fois bateaux, crevettes et rêves de grandeur. Aujourd’hui, Eric Berar prospère, en dépit d’une réputation sulfureuse - fondée ou pas - qui lui prête un curriculum vitae d’ex-mercenaire. Il gère le Chapiteau, un « resto-bar-boîte » installé en banlieue de Tana. C’est à la même adresse qu’est domiciliée la société Espace Telecom Mobile qui représente et importe les mobiles Ericsson. Quant à la SMM, son avenir paraît sombre. Alcatel n’aurait pas été intégralement payée pour sa première livraison de matériel et retiendrait donc en France les équipements destinés au développement d’Antaris-SMM. On est loin des 150 MF annoncés sur quatre ans. Quant au développement du réseau, il est bien en retrait des prévisions originelles. Antaris-SMM ne couvre qu’une partie d’Antananarivo. A l’issue du renouvellement de l’Assemblée nationale et du gouvernement, l’Etat malgache va procéder à la régularisation des matériels « sous douane », admis temporairement sur le territoire. SMM devrait donc payer 17,6 MF à l’Etat. Or les caisses de la société sont loin d’être florissantes. D’où l’urgence pour FCR d’ouvrir son capital et de trouver des ressources nouvelles. Il y va de la grandeur de la France, ou presque, puisque c’est l’influence de France Télécom dans cette partie de l’océan Indien qui serait en jeu... 1 sur 1 22/11/2013 20:27