SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  40
I. Histoire en bref
II. Qui veut la scission?
III. Un avenir socialiste
I Histoire en bref
La Belgique au 19e
siècle
1830
- Mines, verrerie, sidérurgie : au
sud du pays
- Pas de droit de grève ni
d’organisation, livret de l’ouvrier
La Belgique au 19e
siècle
— Pauvreté et faim encore plus forte
en Flandre qu’en Wallonie
— Complexe d’infériorité
— Un million de Flamands émigrent
en Wallonie
La Belgique au
19e
siècle
— première lutte =
lutte sociale
— contre l’exploitation
— pour le droit d’association
— pour le socialisme
Dans ce contexte :
la question linguistique
— État multinational
— Langue: officiellement seulement en
français
— mouvement contre la discrimination
linguistique en Flandre
— force dirigeante : des écrivains, des
intellectuels
— mouvement ouvrier : Daens, POB
La Belgique au 19La Belgique au 19ee
sièclesiècle
Deux principes :
(a) Principe de la personnalité = on choisit la langue que
l’on parle
(b) Principe de territorialité = votre résidence détermine
la langue officielle
À partir de 1921 : deux régions unilingues (Flandre et
Wallonie) et une région bilingue (Bruxelles)
La Belgique au 19La Belgique au 19ee
sièclesiècle
La Belgique au 20La Belgique au 20ee
sièclesiècle
— entre-temps, le mouvement ouvrier
édifie la sécurité sociale
— 1919-1921 : après 3 grèves générales,
et après la révolution d’Octobre 1917 :
suffrage universel et journée de 8 heures
— 1936 : après une grève générale :
congés payés et salaire minimum
— 1944 : après la victoire contre le
fascisme, sécurité sociale
— noyau dur du mouvement flamand:
Collaboration 1re
et 2e
Guerres Mondiales
— nationalistes flamands discrédités
après la 2e
Guerre Mondiale
Belgique 20Belgique 20ee
sièclesiècle
Pendant 130 ans : transferts du sud au nord
- fermeture des mines,
de l’industrie du verre
- déclin de la sidérurgie
- appel à plus
d’autonomie
1950 – 60: déclin de la Wallonie1950 – 60: déclin de la Wallonie
- port d’Anvers
- Volvo Gand, automobile
- supériorité économique
- nationalisme
économique
- appel à plus
d’autonomie
1950 – 60: essor de la Flandre1950 – 60: essor de la Flandre
— nationalisme économique
— réformes de l’État : moins pour l’État central, plus
pour les Régions
— compromis : Communautés et Régions
Années 1980: réformes de l’EtatAnnées 1980: réformes de l’Etat
Trois régions (territoire):Trois régions (territoire):
matières territoriales : aménagement du territoire,
environnement, préservation de la nature, logement, commerce
international, placement (Actiris, Forem, VDAB), travaux
publics
Région flamande
Région wallonne
Région
Bruxelles
Capitale
Communauté
flamande
Communauté
française
Bruxelles
Communauté
française et
flamande sur le
même
territoire:
COCOF,
COCON et
COCOM
Communauté
germanophone
Trois communautés (langues):Trois communautés (langues):
matières personnalisables : enseignement, culture, médias
publics, famille et personnes âgées, CPAS, protection de la
jeunesse, prévention en matière de santé, coopération
internationale
• Une autonomie fiscale néolibérale : avec un système de double
imposition (régionale et fédérale). Concurrence fiscale entre Régions.
• Limiter fortement le système de solidarité entre Régions.
Appauvrissement de la Wallonie (500 à 700 millions d’euros par an)
et de Bruxelles (100 à 250 millions d’euros par an).
• Possibilité de réduction de l’impôt des sociétés sur base régionale
comme les intérêts notionnels
• Justice à trois vitesses. Avec trois juridictions.
• Trois des quatre piliers de la sécurité sociale menacés :
a) emploi : régionalisation de la politique de sanction
b) allocations familiales
c) soins de santé
• Conflits linguistiques sans fin à Bruxelles. Sous financement
structurel. Conflits linguistiques kafkaïens (allocations familiales,
soins de santé, justice, etc.)
Grandes lignes de la note De Wever :Grandes lignes de la note De Wever :
Le Brabant flamand et le Brabant wallon les plus
riches…
Les transferts aujourd’huiLes transferts aujourd’hui
Le revenu moyen communal par ménage (X 1000 euros)Le revenu moyen communal par ménage (X 1000 euros)
Les vrais transferts aujourd’hui:Les vrais transferts aujourd’hui:
- 4 milliards d’euros
par an d’intérêts
notionnels
- 20 milliards
d’euros de grande
fraude fiscale
- 13,5 milliards
d’euros de
bénéfices
faramineux
d’Electrabel
1999: 5 resoluties Vlaams parlement1999: 5 resoluties Vlaams parlement
- à l’origine : lutte démocratique
contre discrimination linguistique
- sécurité sociale édifiée par
l’ensemble du mouvement ouvrier
- 130 ans de transferts du sud au nord
- changement à partir des
années 60
- vers le nationalisme économique
EN RÉSUMÉEN RÉSUMÉ
I. Histoire en bref
II. Qui veut la scission?
III. Un avenir socialiste
La Flandre du Voka & KBCLa Flandre du Voka & KBC
Philippe MuytersPhilippe Muyters
Remi VermeirenRemi Vermeiren
Bart De Wever: “Le Voka est mon patron”
La Nieuwe Vlaamse Armoede:
une politique néolibérale agressive
VOKA N-VA
Suppression des prépensions etc. Suppression des prépensions etc.
Durée du travail sur base annuelle Durée du travail sur base annuelle
Salaires // prestations & rés. Salaires // prestations & rés.
Modération salariale obligatoire Modération salariale obligatoire
Suppression du salaire lié à l'âge Suppression du salaire lié à l'âge
Généralisation de l'interim Généralisation de l'interim
Diminution de l'impôt ds sociétés Diminution de l'impôt ds sociétés
Limiter les allocations de
chômage dans le temps
Limiter les allocations de
chômage dans le temps
Suppression allocation d'attente Suppression allocation d'attente
La N VA a‑ peur que son programme
antisocial ne soit dévoilé
« Le point le plus délicat pour le front flamand est
l’apparition d’un “front social” qui défend la
sécurité sociale »
Bart Maddens, idéologue de la N-VA, De Morgen, 15.06.10
Contre des plans de ce genre, on fait
grève partout en Europe
France : sixième jour de
grève générale : 3,5
millions
- Italie : les métallos à un million
pour préparer la grève générale
19.10.1019.10.10
16.10.1016.10.10
Le nationalisme des sous, pourquoi?Le nationalisme des sous, pourquoi?
1. En finir avec les syndicats
2. En finir avec la Sécu, l’index
et l’accord interprofessionnel
3. Une concurrence entre
régions : nivellement par le bas
Bart De Wever:Bart De Wever:
“Le Voka est mon“Le Voka est mon
patron.”patron.”
(Belga, 13.08.10)
Le Voka veut une
scission radicale pour :
La Flandre de l’éliteLa Flandre de l’élite
Bart De WeverBart De Wever
-la société est un ordre naturel
- l’inégalité = une donnée naturelle, l’égalité non
-ouvriers = outils à moitié stupides (comme le bœuf et
l’esclave)
- seule l’élite a des idées, elle seule peut changer quelque
chose
Edmund BurkeEdmund Burke
L’identité flamande et la cultureL’identité flamande et la culture
L’identité flamande et la cultureL’identité flamande et la culture
”
« L’identité flamande n’a pas
encore pénétré suffisamment toute
la population. C’est un problème.
On ne doit pas sous-estimer
l’importance des médias dans cette
formation d’identité. » (Jan
Peumans, 11 juillet 2010 .)
⇒Dictature de la pensée unique
nationaliste
Bart De Wever sur Herman De
Croo : « Ce n’est pas parce que cet
homme parle néerlandais qu’il est
un bon Flamand. »
Bruxelles et le nationalisme flamandBruxelles et le nationalisme flamand
”
“Parce qu'on a Bruxelles où
les deux communautés sont
soudées comme des jumeaux
siamois, on ne peut pas
trancher ça en deux comme
en Tchécoslovaquie, même si
après 80 jours la tentation est
grande. Il faudra tenter de
poursuivre ce processus
chirurgical.” (Bart De Wever)
= Co-gérer Bruxelles par les
communautés flamandes et
francophones
Et les partis francophones?Et les partis francophones?
Olivier (PS-Ecolo-CDH)
- A cédé en partie sur la scission de la Sécu (note Di Rupo)
- Pas pour un front social de gauche au-delà de la barrière
linguistique
- Ne s’appuie pas sur mouvement syndical, culturel et
progressiste au Nord du pays
- Marche dans la logique des blocs linguistiques, dans la
confrontation avec les « Flamands »
MR
veut négocier le
confédéralisme avec la
N-VA = même projet
de société (sauf BHV)
Les Flamands ne sont pas tousLes Flamands ne sont pas tous
nationalistesnationalistes
Enquête De Standaard/VRT octobre 2010:
-Le courant séparatiste en Flandre = 18 %
- Le courant pour une Belgique unitaire ou pour un État
fédéral plus centralisé ou d'un État fédéral tel qu'il existe
aujourd'hui = 38 %
Ce courant n'est représenté par aucun parti du Nord du pays
- Un État fédéral avec moins de compétences fédérales =
36%
« En termes subjectifs, le projet flamand n'a pas encore 
réussi à convaincre l'ensemble de la population » (De
Wever).
Les Flamands ne sont pas tousLes Flamands ne sont pas tous
nationalistes: résistance culturellenationalistes: résistance culturelle
Les Flamands ne sont pas tousLes Flamands ne sont pas tous
nationalistes: résistance syndicalenationalistes: résistance syndicale
La culture du profit contreLa culture du profit contre
la culture de la solidaritéla culture de la solidarité
Quelle langue parlent-ils à Wall Street, à la
Deutsche Bank, à Fortis, à Dexia, à la KBC ?
Ils parlent la langue de l’argent
Et avec cette langue du profit, ils ont plongé
tout le système dans la crise
Ceux qui sont unis veulent nous diviser.
diviser pour régner (…)
Nous aussi, on a une langue commune
c’est la langue de la résistance et de la
solidarité
Ca, c’est notre culture.” (ManiFiesta)
1999: 5 resoluties Vlaams parlement1999: 5 resoluties Vlaams parlement
 Le Voka et la N-VA ont un planLe Voka et la N-VA ont un plan
antisocial pour une Flandreantisocial pour une Flandre
autonomeautonome
 Ils ont peur que leur plan soitIls ont peur que leur plan soit
dévoilé (“le front social”)dévoilé (“le front social”)
 Ils veulent propager la culture duIls veulent propager la culture du
profitprofit
 Les autres partis marchent dans laLes autres partis marchent dans la
logique des blocs linguistiqueslogique des blocs linguistiques
 Tous les Flamands ne sont pasTous les Flamands ne sont pas
nationalistesnationalistes
 Nous voulons l’unité et la solidaritéNous voulons l’unité et la solidarité
EN RÉSUMÉEN RÉSUMÉ
1999: 5 resoluties Vlaams parlement1999: 5 resoluties Vlaams parlement
I. Histoire en bref
II. Qui veut la scission?
III. Un avenir socialiste
De l’Etat-nation aux blocs continentsDe l’Etat-nation aux blocs continents
— 18e
19‑ e
siècle : États
nationaux : un marché, une loi,
un organe de pouvoir
— 20e
siècle : blocs
continentaux : États-Unis, Japon,
Union européenne
— Le monde évolue vite
— Le retour à l’ancienne
dispersion régionale est
réactionnaire
— Le retour à un État, un
peuple, une culture est
réactionnaire et utopique
Processus de changement continental:Processus de changement continental:
— Généralisation de la lutte en
Grèce depuis le début 2010
— 6e
jour de grève générale en
France : 3,5 millions de gens
— De nouveau des grèves
générales au Portugal, en Italie,
en Espagne
— Lutte pour une société des gens
d’abord, pas du profit partout sur
le continent
— Socialisme : plusieurs pays,
multinational, multilingue
Scission du pays: ça nous éloigne deScission du pays: ça nous éloigne de
l’avenirl’avenir
— affaiblit le mouvement ouvrier
— renforce la position du
patronat
— va contre le sens de l’histoire:
dispersion
— va contre un avenir européen
multilingue
— va contre un avenir européen
multinational
-
- Parce que tout le monde a droit à un emploi décent
- Parce que tout le monde a droit à de bons soins de santé,
un enseignement et des services publics de qualité
- Parce que tout le monde a droit à une bonne pension
-Parce que l’exploitation et l’appauvrissement pour les
uns, et toujours plus de richesse pour les autres, ce n’est
pas un avenir
- Parce que les peuples veulent vivre en paix, pas en
guerre pour les matières premières ou le profit
- Pour sauvegarder la planète pour les générations futures
-Parce que tout le monde à droit à une vie sociale
enrichissante et à un épanouissement culturel
Nous voulons le socialismeNous voulons le socialisme
Les gens d’abord, pas le profitLes gens d’abord, pas le profit
PTB Conference Nationalisme 2010

Contenu connexe

Similaire à PTB Conference Nationalisme 2010

Présentation usc re mt
Présentation usc re mtPrésentation usc re mt
Présentation usc re mtmurieltargnion
 
Présentation usc re mt
Présentation usc re mtPrésentation usc re mt
Présentation usc re mtmurieltargnion
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentationguest707d38
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentationguest707d38
 
Les 30 glorieuses de la france
Les 30 glorieuses de la franceLes 30 glorieuses de la france
Les 30 glorieuses de la franceFace To Face
 
Histoire de la propagande dans la radiotélé
Histoire de la propagande dans la radiotéléHistoire de la propagande dans la radiotélé
Histoire de la propagande dans la radiotéléNinou Haiko
 
Combattre le #fn
Combattre le #fnCombattre le #fn
Combattre le #fnPierre Le T
 
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...Persoonlijke studie teksten
 
La presse nouvelle_316_mai_2014
La presse nouvelle_316_mai_2014La presse nouvelle_316_mai_2014
La presse nouvelle_316_mai_2014Tikoun38
 
Sources diagnostic atelier action publique - 2 avril
Sources diagnostic atelier action publique - 2 avrilSources diagnostic atelier action publique - 2 avril
Sources diagnostic atelier action publique - 2 avrilSource(s)
 
élaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
élaboration et organisation du monde d'aujourd'huiélaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
élaboration et organisation du monde d'aujourd'huiorigene
 
La france a 360° Révolution française
La france a 360° Révolution françaiseLa france a 360° Révolution française
La france a 360° Révolution françaiseLaurenceFreudenreich
 
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016Alain Kléan
 
LA GENÈSE DE LA RICHESSE ET DE LA PAUVRETÉ DES NATIONS
LA GENÈSE DE LA RICHESSE ET DE LA PAUVRETÉ DES NATIONS LA GENÈSE DE LA RICHESSE ET DE LA PAUVRETÉ DES NATIONS
LA GENÈSE DE LA RICHESSE ET DE LA PAUVRETÉ DES NATIONS Fernando Alcoforado
 
FMDH - 25 ans d'echevinat des Droits de l’Homme à Ottignies-Louvain-la-Neuve ...
FMDH - 25 ans d'echevinat des Droits de l’Homme à Ottignies-Louvain-la-Neuve ...FMDH - 25 ans d'echevinat des Droits de l’Homme à Ottignies-Louvain-la-Neuve ...
FMDH - 25 ans d'echevinat des Droits de l’Homme à Ottignies-Louvain-la-Neuve ...FMDH
 
La république face à la question coloniale, l'empire français au moment de l'...
La république face à la question coloniale, l'empire français au moment de l'...La république face à la question coloniale, l'empire français au moment de l'...
La république face à la question coloniale, l'empire français au moment de l'...Xavier Monty
 

Similaire à PTB Conference Nationalisme 2010 (20)

Présentation usc re mt
Présentation usc re mtPrésentation usc re mt
Présentation usc re mt
 
Présentation usc re mt
Présentation usc re mtPrésentation usc re mt
Présentation usc re mt
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentation
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentation
 
Presentation anne-morillon-brest-juin2017
Presentation anne-morillon-brest-juin2017Presentation anne-morillon-brest-juin2017
Presentation anne-morillon-brest-juin2017
 
Les 30 glorieuses de la france
Les 30 glorieuses de la franceLes 30 glorieuses de la france
Les 30 glorieuses de la france
 
Histoire de la propagande dans la radiotélé
Histoire de la propagande dans la radiotéléHistoire de la propagande dans la radiotélé
Histoire de la propagande dans la radiotélé
 
La Colonisation
La ColonisationLa Colonisation
La Colonisation
 
Combattre le #fn
Combattre le #fnCombattre le #fn
Combattre le #fn
 
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
Pour l'emploi, ils ne trouvent pas d'argent, mais pour la guerre, ils ont des...
 
La presse nouvelle_316_mai_2014
La presse nouvelle_316_mai_2014La presse nouvelle_316_mai_2014
La presse nouvelle_316_mai_2014
 
Sources diagnostic atelier action publique - 2 avril
Sources diagnostic atelier action publique - 2 avrilSources diagnostic atelier action publique - 2 avril
Sources diagnostic atelier action publique - 2 avril
 
Zoom revolution cours 8
Zoom revolution cours 8Zoom revolution cours 8
Zoom revolution cours 8
 
élaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
élaboration et organisation du monde d'aujourd'huiélaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
élaboration et organisation du monde d'aujourd'hui
 
La france a 360° Révolution française
La france a 360° Révolution françaiseLa france a 360° Révolution française
La france a 360° Révolution française
 
Les misérables
Les misérablesLes misérables
Les misérables
 
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
Sujet Histoire Géo Bac ST2S 2016
 
LA GENÈSE DE LA RICHESSE ET DE LA PAUVRETÉ DES NATIONS
LA GENÈSE DE LA RICHESSE ET DE LA PAUVRETÉ DES NATIONS LA GENÈSE DE LA RICHESSE ET DE LA PAUVRETÉ DES NATIONS
LA GENÈSE DE LA RICHESSE ET DE LA PAUVRETÉ DES NATIONS
 
FMDH - 25 ans d'echevinat des Droits de l’Homme à Ottignies-Louvain-la-Neuve ...
FMDH - 25 ans d'echevinat des Droits de l’Homme à Ottignies-Louvain-la-Neuve ...FMDH - 25 ans d'echevinat des Droits de l’Homme à Ottignies-Louvain-la-Neuve ...
FMDH - 25 ans d'echevinat des Droits de l’Homme à Ottignies-Louvain-la-Neuve ...
 
La république face à la question coloniale, l'empire français au moment de l'...
La république face à la question coloniale, l'empire français au moment de l'...La république face à la question coloniale, l'empire français au moment de l'...
La république face à la question coloniale, l'empire français au moment de l'...
 

PTB Conference Nationalisme 2010

  • 1.
  • 2. I. Histoire en bref II. Qui veut la scission? III. Un avenir socialiste
  • 3. I Histoire en bref La Belgique au 19e siècle 1830 - Mines, verrerie, sidérurgie : au sud du pays - Pas de droit de grève ni d’organisation, livret de l’ouvrier
  • 4. La Belgique au 19e siècle — Pauvreté et faim encore plus forte en Flandre qu’en Wallonie — Complexe d’infériorité — Un million de Flamands émigrent en Wallonie
  • 5. La Belgique au 19e siècle — première lutte = lutte sociale — contre l’exploitation — pour le droit d’association — pour le socialisme Dans ce contexte : la question linguistique
  • 6. — État multinational — Langue: officiellement seulement en français — mouvement contre la discrimination linguistique en Flandre — force dirigeante : des écrivains, des intellectuels — mouvement ouvrier : Daens, POB La Belgique au 19La Belgique au 19ee sièclesiècle
  • 7. Deux principes : (a) Principe de la personnalité = on choisit la langue que l’on parle (b) Principe de territorialité = votre résidence détermine la langue officielle À partir de 1921 : deux régions unilingues (Flandre et Wallonie) et une région bilingue (Bruxelles) La Belgique au 19La Belgique au 19ee sièclesiècle
  • 8. La Belgique au 20La Belgique au 20ee sièclesiècle — entre-temps, le mouvement ouvrier édifie la sécurité sociale — 1919-1921 : après 3 grèves générales, et après la révolution d’Octobre 1917 : suffrage universel et journée de 8 heures — 1936 : après une grève générale : congés payés et salaire minimum — 1944 : après la victoire contre le fascisme, sécurité sociale — noyau dur du mouvement flamand: Collaboration 1re et 2e Guerres Mondiales — nationalistes flamands discrédités après la 2e Guerre Mondiale
  • 9. Belgique 20Belgique 20ee sièclesiècle Pendant 130 ans : transferts du sud au nord
  • 10. - fermeture des mines, de l’industrie du verre - déclin de la sidérurgie - appel à plus d’autonomie 1950 – 60: déclin de la Wallonie1950 – 60: déclin de la Wallonie
  • 11. - port d’Anvers - Volvo Gand, automobile - supériorité économique - nationalisme économique - appel à plus d’autonomie 1950 – 60: essor de la Flandre1950 – 60: essor de la Flandre
  • 12. — nationalisme économique — réformes de l’État : moins pour l’État central, plus pour les Régions — compromis : Communautés et Régions Années 1980: réformes de l’EtatAnnées 1980: réformes de l’Etat
  • 13. Trois régions (territoire):Trois régions (territoire): matières territoriales : aménagement du territoire, environnement, préservation de la nature, logement, commerce international, placement (Actiris, Forem, VDAB), travaux publics Région flamande Région wallonne Région Bruxelles Capitale
  • 14. Communauté flamande Communauté française Bruxelles Communauté française et flamande sur le même territoire: COCOF, COCON et COCOM Communauté germanophone Trois communautés (langues):Trois communautés (langues): matières personnalisables : enseignement, culture, médias publics, famille et personnes âgées, CPAS, protection de la jeunesse, prévention en matière de santé, coopération internationale
  • 15. • Une autonomie fiscale néolibérale : avec un système de double imposition (régionale et fédérale). Concurrence fiscale entre Régions. • Limiter fortement le système de solidarité entre Régions. Appauvrissement de la Wallonie (500 à 700 millions d’euros par an) et de Bruxelles (100 à 250 millions d’euros par an). • Possibilité de réduction de l’impôt des sociétés sur base régionale comme les intérêts notionnels • Justice à trois vitesses. Avec trois juridictions. • Trois des quatre piliers de la sécurité sociale menacés : a) emploi : régionalisation de la politique de sanction b) allocations familiales c) soins de santé • Conflits linguistiques sans fin à Bruxelles. Sous financement structurel. Conflits linguistiques kafkaïens (allocations familiales, soins de santé, justice, etc.) Grandes lignes de la note De Wever :Grandes lignes de la note De Wever :
  • 16. Le Brabant flamand et le Brabant wallon les plus riches… Les transferts aujourd’huiLes transferts aujourd’hui Le revenu moyen communal par ménage (X 1000 euros)Le revenu moyen communal par ménage (X 1000 euros)
  • 17. Les vrais transferts aujourd’hui:Les vrais transferts aujourd’hui: - 4 milliards d’euros par an d’intérêts notionnels - 20 milliards d’euros de grande fraude fiscale - 13,5 milliards d’euros de bénéfices faramineux d’Electrabel
  • 18. 1999: 5 resoluties Vlaams parlement1999: 5 resoluties Vlaams parlement - à l’origine : lutte démocratique contre discrimination linguistique - sécurité sociale édifiée par l’ensemble du mouvement ouvrier - 130 ans de transferts du sud au nord - changement à partir des années 60 - vers le nationalisme économique EN RÉSUMÉEN RÉSUMÉ
  • 19. I. Histoire en bref II. Qui veut la scission? III. Un avenir socialiste
  • 20. La Flandre du Voka & KBCLa Flandre du Voka & KBC Philippe MuytersPhilippe Muyters Remi VermeirenRemi Vermeiren
  • 21. Bart De Wever: “Le Voka est mon patron” La Nieuwe Vlaamse Armoede: une politique néolibérale agressive VOKA N-VA Suppression des prépensions etc. Suppression des prépensions etc. Durée du travail sur base annuelle Durée du travail sur base annuelle Salaires // prestations & rés. Salaires // prestations & rés. Modération salariale obligatoire Modération salariale obligatoire Suppression du salaire lié à l'âge Suppression du salaire lié à l'âge Généralisation de l'interim Généralisation de l'interim Diminution de l'impôt ds sociétés Diminution de l'impôt ds sociétés Limiter les allocations de chômage dans le temps Limiter les allocations de chômage dans le temps Suppression allocation d'attente Suppression allocation d'attente
  • 22. La N VA a‑ peur que son programme antisocial ne soit dévoilé « Le point le plus délicat pour le front flamand est l’apparition d’un “front social” qui défend la sécurité sociale » Bart Maddens, idéologue de la N-VA, De Morgen, 15.06.10
  • 23. Contre des plans de ce genre, on fait grève partout en Europe France : sixième jour de grève générale : 3,5 millions - Italie : les métallos à un million pour préparer la grève générale 19.10.1019.10.10 16.10.1016.10.10
  • 24. Le nationalisme des sous, pourquoi?Le nationalisme des sous, pourquoi? 1. En finir avec les syndicats 2. En finir avec la Sécu, l’index et l’accord interprofessionnel 3. Une concurrence entre régions : nivellement par le bas Bart De Wever:Bart De Wever: “Le Voka est mon“Le Voka est mon patron.”patron.” (Belga, 13.08.10) Le Voka veut une scission radicale pour :
  • 25. La Flandre de l’éliteLa Flandre de l’élite Bart De WeverBart De Wever -la société est un ordre naturel - l’inégalité = une donnée naturelle, l’égalité non -ouvriers = outils à moitié stupides (comme le bœuf et l’esclave) - seule l’élite a des idées, elle seule peut changer quelque chose Edmund BurkeEdmund Burke
  • 26. L’identité flamande et la cultureL’identité flamande et la culture
  • 27. L’identité flamande et la cultureL’identité flamande et la culture ” « L’identité flamande n’a pas encore pénétré suffisamment toute la population. C’est un problème. On ne doit pas sous-estimer l’importance des médias dans cette formation d’identité. » (Jan Peumans, 11 juillet 2010 .) ⇒Dictature de la pensée unique nationaliste Bart De Wever sur Herman De Croo : « Ce n’est pas parce que cet homme parle néerlandais qu’il est un bon Flamand. »
  • 28. Bruxelles et le nationalisme flamandBruxelles et le nationalisme flamand ” “Parce qu'on a Bruxelles où les deux communautés sont soudées comme des jumeaux siamois, on ne peut pas trancher ça en deux comme en Tchécoslovaquie, même si après 80 jours la tentation est grande. Il faudra tenter de poursuivre ce processus chirurgical.” (Bart De Wever) = Co-gérer Bruxelles par les communautés flamandes et francophones
  • 29. Et les partis francophones?Et les partis francophones? Olivier (PS-Ecolo-CDH) - A cédé en partie sur la scission de la Sécu (note Di Rupo) - Pas pour un front social de gauche au-delà de la barrière linguistique - Ne s’appuie pas sur mouvement syndical, culturel et progressiste au Nord du pays - Marche dans la logique des blocs linguistiques, dans la confrontation avec les « Flamands » MR veut négocier le confédéralisme avec la N-VA = même projet de société (sauf BHV)
  • 30. Les Flamands ne sont pas tousLes Flamands ne sont pas tous nationalistesnationalistes Enquête De Standaard/VRT octobre 2010: -Le courant séparatiste en Flandre = 18 % - Le courant pour une Belgique unitaire ou pour un État fédéral plus centralisé ou d'un État fédéral tel qu'il existe aujourd'hui = 38 % Ce courant n'est représenté par aucun parti du Nord du pays - Un État fédéral avec moins de compétences fédérales = 36% « En termes subjectifs, le projet flamand n'a pas encore  réussi à convaincre l'ensemble de la population » (De Wever).
  • 31. Les Flamands ne sont pas tousLes Flamands ne sont pas tous nationalistes: résistance culturellenationalistes: résistance culturelle
  • 32. Les Flamands ne sont pas tousLes Flamands ne sont pas tous nationalistes: résistance syndicalenationalistes: résistance syndicale
  • 33. La culture du profit contreLa culture du profit contre la culture de la solidaritéla culture de la solidarité Quelle langue parlent-ils à Wall Street, à la Deutsche Bank, à Fortis, à Dexia, à la KBC ? Ils parlent la langue de l’argent Et avec cette langue du profit, ils ont plongé tout le système dans la crise Ceux qui sont unis veulent nous diviser. diviser pour régner (…) Nous aussi, on a une langue commune c’est la langue de la résistance et de la solidarité Ca, c’est notre culture.” (ManiFiesta)
  • 34. 1999: 5 resoluties Vlaams parlement1999: 5 resoluties Vlaams parlement  Le Voka et la N-VA ont un planLe Voka et la N-VA ont un plan antisocial pour une Flandreantisocial pour une Flandre autonomeautonome  Ils ont peur que leur plan soitIls ont peur que leur plan soit dévoilé (“le front social”)dévoilé (“le front social”)  Ils veulent propager la culture duIls veulent propager la culture du profitprofit  Les autres partis marchent dans laLes autres partis marchent dans la logique des blocs linguistiqueslogique des blocs linguistiques  Tous les Flamands ne sont pasTous les Flamands ne sont pas nationalistesnationalistes  Nous voulons l’unité et la solidaritéNous voulons l’unité et la solidarité EN RÉSUMÉEN RÉSUMÉ
  • 35. 1999: 5 resoluties Vlaams parlement1999: 5 resoluties Vlaams parlement I. Histoire en bref II. Qui veut la scission? III. Un avenir socialiste
  • 36. De l’Etat-nation aux blocs continentsDe l’Etat-nation aux blocs continents — 18e 19‑ e siècle : États nationaux : un marché, une loi, un organe de pouvoir — 20e siècle : blocs continentaux : États-Unis, Japon, Union européenne — Le monde évolue vite — Le retour à l’ancienne dispersion régionale est réactionnaire — Le retour à un État, un peuple, une culture est réactionnaire et utopique
  • 37. Processus de changement continental:Processus de changement continental: — Généralisation de la lutte en Grèce depuis le début 2010 — 6e jour de grève générale en France : 3,5 millions de gens — De nouveau des grèves générales au Portugal, en Italie, en Espagne — Lutte pour une société des gens d’abord, pas du profit partout sur le continent — Socialisme : plusieurs pays, multinational, multilingue
  • 38. Scission du pays: ça nous éloigne deScission du pays: ça nous éloigne de l’avenirl’avenir — affaiblit le mouvement ouvrier — renforce la position du patronat — va contre le sens de l’histoire: dispersion — va contre un avenir européen multilingue — va contre un avenir européen multinational -
  • 39. - Parce que tout le monde a droit à un emploi décent - Parce que tout le monde a droit à de bons soins de santé, un enseignement et des services publics de qualité - Parce que tout le monde a droit à une bonne pension -Parce que l’exploitation et l’appauvrissement pour les uns, et toujours plus de richesse pour les autres, ce n’est pas un avenir - Parce que les peuples veulent vivre en paix, pas en guerre pour les matières premières ou le profit - Pour sauvegarder la planète pour les générations futures -Parce que tout le monde à droit à une vie sociale enrichissante et à un épanouissement culturel Nous voulons le socialismeNous voulons le socialisme Les gens d’abord, pas le profitLes gens d’abord, pas le profit