SlideShare une entreprise Scribd logo
1
LE BALAFON Novembre 2011/ Numéro-3
MINI ÉDITO :
Bonne arrivée au BALAFON de novembre 2011.
Au moment où nous commençons la rédaction de ce numéro, la Côte Est
américaine et le sud ouest du Québec sont aux prises avec la première tempête
de neige de la saison. Du moins, c’est ce que l’internet nous annonce. Mais…!
La météo de notre planète terre est bien capricieuse et aussi variée que les
dons de l’Esprit, dont parle Saint-Paul. Alors que la Thaïlande est inondée,
plusieurs pays au sud Sahel africain souffrent de sécheresse.
Accueillons donc comme un don et une grâce de bien vivre toutes les situations
quotidiennes qui se présentent. Le BALAFON qui vous arrive aujourd’hui se veut
un petit rayon de soleil de Banfora et un partage de la mission qui est nôtre en
terre burkinabé.
Ce présent BALAFON vous offre, en bonne partie, un album photos. Elles vous
racontent des visages, des lieux et activités, des engagements et mouvements,
des espaces de fêtes et de célébrations. Elles disent mieux en images notre
vécu quotidien, qu’une longue description littéraire.
L’équipe de rédaction vous souhaite bonne lecture du BALAFON-3, sous le
soleil, la pluie ou la neige!
2
LA PASSERELLE DU MARIGOT :
Pour se rendre de l’école à la Ferme,
nous devons franchir, à l’aide d’une
passerelle*, un petit marigot. La pierre
lise et les marmites creusées sur les rives
font croire, qu’il y a des milliers années,
ce marigot fut une rivière imposante. En
saison sèche, le débit diminue de moitié.
Ce marigot est précieux pour les gens des
environs. Ils viennent y puiser l’eau pour
Valmont et son adjoint, Daouda Nabaloum.
leurs plantations et leurs bêtes. Les
femmes y font leur lessive, pendant
que les petits marmots, en tenue
d’Adam, s’amusent comme des
poissons. Les ados y viennent pour
laver leurs vélos et motos.
Habituellement, chaque radier et
marigot du pays, sont des endroits
plein de vie, de cris, et d’agitation.
On revient à la maison bien propre,
rafraîchi et heureux de ces moments
de détentes, de fraternité et de
palabre. Peut-être même, y aura-t-
on fait quelques petits commerces
entre deux lessives!
*Passerelle financée par Manus Unidas : (association de femmes catholiques
d’Espagne).
BIENVENUE AU PÈRE GERVAIS DUMONT À BANFORA : CURÉ <PRO TEMPORE>!
Notre curé Jean-Marc et le Frère Mathieu furent convoqués à Montréal pour une
rencontre des supérieurs et économes des fondations canadiennes du 3 au 7
novembre. Le Père Gervais a accepté généreusement de remplacer le curé
pendant cette absence. Nous lui avons souhaité <la bonne arrivée>. Que ce
temps d’activités et d’animation pastorale ne viennent pas trop troubler la vie
monastique, pour laquelle Gervais a optée, depuis deux ans, à l’Ermitage de
Boassa. Notre confrère fut avec nous pour une période d’environ un mois.
3
DE LA BELLE VISITE D’HAÏTI:
Pour commencer le mois de
novembre en beauté, nous
recevions un confrère d’Haïti, le
Père Duchelande Saintilmé. Il
venait de Ouaga, où il a participé
à un colloque international des
directeurs d’école, accompagné
d’une délégation de son pays.
Duchelande en a profité pour
faire le tour de nos insertions burkinabé : Ouaga, Banfora et Boassa. Valmont
fut particulièrement heureux de revoir son ancien postulant de Cazeau en 97,
qu’il n’avait pas revu depuis. Le 2ème
postulant de l’époque était le Père Robert
Jean, conseiller provincial et répondant actuel de la fondation du Burkina Faso.
Qui eut dit que notre première rencontre aurait lieu 14 ans plus tard en
Afrique!
Malgré sa brève visite à Banfora,
nous tenions à lui présenter un
phénomène géologique unique de
notre région : LES DÔMES, à
quelques kilomètre de Banfora. Les
dômes de Fabédougou résultent de
l’érosion naturelle de l’eau et du
vent qui, pendant des millénaires, se
sont acharnés à sculpter le grès
jusqu’à ce que se constituent des
dômes très originaux.
Kingsley, Jocelyn, Duchelande, Gervais, Valmont
LE CIEL DE BANFORA :
Plusieurs d’entre nous connaissons l’expression :<Ciel d’Afrique et pattes de
gazelle>! J’ignore le rapport qui
existe entre le ciel africain et
les pattes agiles et aiguisées
d’une gazelle? Peut importe.
Mais, pour le ciel d’Afrique, j’ai
la chance de le comptempler à
chaque soir, avant le sommeil
de la nuit.
4
Depuis mon lit, près de ma fenêtre ouverte, j’assiste à ce spectacle unique. La
noirceur de notre secteur donne l’avantage d’illuminer le ciel. Et c’est du ciel
justement que vient la lumière qui illumine la vie nocturne des habitants d’une
grande partie de la ville de Banfora.
Impossible de dénombrer, encore moins de nommer, ces milliers d’étoiles,
telle une voûte de cathédrale. Excepté une, peut-être, qui va et vient
régulièrement son chemin chaque soir. De plus, c’est une étoile habitée. Il
s’agit de la <Station orbitale internationale> qui fait sa rotation, à 28 milles
kilomètres/heures, autour de la terre, jour et nuit.
Alors que je vivais à Bouaké, nous
avions deux petites gazelles en liberté
sur notre terrain, Alice et Marco. Le
jour, elles étaient l’attraction et
l’admiration des novices et des
visiteurs. Mais la nuit venue, elles
sommeillaient profondément, sans
admirer le ciel africain, ignorants
qu’elles y étaient associées. Marco
adorait les carottes, servies d’une
façon bien spéciale!
Aux chants des grillons et des oiseaux de nuit, avant que vienne le sommeil, je
vois s’allumer les étoiles une à une, en commençant par les plus proches. Au
moment ou l’aube pointe le nez, elles s’éteignent lentement, en commençant
par les plus éloignées, jusqu’à la prochaine <brunante>. Puisse la ville ne pas
rejoindre trop rapidement notre secteur, avec ses rues et commerces
illuminées, et ainsi éteindre le ciel pour ne laisser que la Station orbital
poursuivre sa route. Oui, le ciel étoilé de Banfora est unique au monde!
UNE VISITE RAPIDE :
Les Frères Marc-Étienne Sandwidi et Victor Zongo, profitant du congé de la
TABASKI, sont venus à Banfora pour tenir une rencontre de la Commission sur
l’éducation. Étienne resta trois jours avec nous. Pour sa part, Victor, après un
voyage de nuit de 7H00, depuis Ouaga, est arrivée pour le petit déjeuner.
Après sa réunion, il reprenait le car de 10H30 pour retourner à Ouaga. Nous
n’avons pas manqué de le remercier d’avoir fait près de 15H00 de car pour
venir partager notre petit déjeuner. Victor se promet de revenir à Banfora au
congé de Noël et de partager plus d’un repas avec nous. Bienvenue Victor!
5
LE (CFP) CENTRE DE FORMATION
PROFESSIONNEL EN IMAGE :
On dit souvent qu’une image vaut
mille mots! Le BALAFON, vous
présente, en photos, quelques options
offertes au Lycée technique, ainsi
qu’au Centre de formation
professionnel à l’Établissement Louis-
Querbes de Banfora.
Jardin des élèves inscrits en agriculture…
On travaille fort en plomberie…
Futures chefs en Restauration/Cuisine…
La récolte de courgettes sera superbe…
En électricité, évitons surtout les chocs!
Plusieurs façons pour se rendre à
l’Établissement Louis-Querbes…
6
Un petit qui aspire venir à l’école… Jeune homme, ne pas copier son voisin!
L’informatique est bien populaire… La résidence des religieux…
On prépare un poulet bicyclette… Bureaux de l’administration de l’ÉLOQ…
7
La liturgie n’a pas d’âge… Les fréquentations commencent tôt…
C’est le jour de la rentrée à la Ferme…
Le petit fait connaissance de ses amis…
Une chèvre cherche le bureau
d’inscription…
Chaton a inscrit ses 4 petits… Le taureau préfère sa collation…
8
ET POUR CONCLURE…
Au moment où ce BALAFON vous arrive, nous sommes entrés en temps de
l’AVENT. Les Viateurs de Banfora et l’équipe de rédaction vous souhaitent une
belle montée vers Noël. Cette période de préparation et de fêtes seront
différentes, selon les pays où nous habitons.
Le Burkina, étant un pays en majorité de religion musulmane, cette période ne
regorgera pas de décorations, de musique de Noël et de la cohue commerciale
nord américaine. Cependant, nos frères musulmans profiteront au maximum de
l’événement des fêtes chrétiennes pour faire quelques bonnes affaires. Ici, il
n’est pas question du Black Friday des USA ou du Boxing Day du 26 décembre
au Québec. Les plus chanceux auront du bon riz gras et du poulet bicyclette au
repas de Noël.
Le prochain BALAFON vous dira davantage comment fut vécue la grande fête de
Noël à Banfora. Comme la prochaine édition vous arrivera après la fête, déjà
nous souhaitons à tous nos lecteurs et lectrices un agréable temps des fêtes!
JOYEUX NOËL…!
9

Contenu connexe

Tendances

Entretien sur un terroir du nouveau monde avec Bill Pannell, une légende sile...
Entretien sur un terroir du nouveau monde avec Bill Pannell, une légende sile...Entretien sur un terroir du nouveau monde avec Bill Pannell, une légende sile...
Entretien sur un terroir du nouveau monde avec Bill Pannell, une légende sile...
Antoine Sfeir
 
Présentation le mariage traditionnel en afrique (réalités culturelles en serv...
Présentation le mariage traditionnel en afrique (réalités culturelles en serv...Présentation le mariage traditionnel en afrique (réalités culturelles en serv...
Présentation le mariage traditionnel en afrique (réalités culturelles en serv...kouamar
 

Tendances (6)

Entretien sur un terroir du nouveau monde avec Bill Pannell, une légende sile...
Entretien sur un terroir du nouveau monde avec Bill Pannell, une légende sile...Entretien sur un terroir du nouveau monde avec Bill Pannell, une légende sile...
Entretien sur un terroir du nouveau monde avec Bill Pannell, une légende sile...
 
18 balafon avril 2013
18 balafon avril 201318 balafon avril 2013
18 balafon avril 2013
 
10 balafon juin 2012
10 balafon juin 201210 balafon juin 2012
10 balafon juin 2012
 
01 balafon septembre 2011
01 balafon septembre 201101 balafon septembre 2011
01 balafon septembre 2011
 
17 balafon mars 2013
17 balafon mars 201317 balafon mars 2013
17 balafon mars 2013
 
Présentation le mariage traditionnel en afrique (réalités culturelles en serv...
Présentation le mariage traditionnel en afrique (réalités culturelles en serv...Présentation le mariage traditionnel en afrique (réalités culturelles en serv...
Présentation le mariage traditionnel en afrique (réalités culturelles en serv...
 

En vedette

Utilisez Internet pour votre développement commercial
Utilisez Internet pour votre développement commercialUtilisez Internet pour votre développement commercial
Utilisez Internet pour votre développement commercialCCICO
 
La collégiale de Mantes
La collégiale de MantesLa collégiale de Mantes
La collégiale de Mantes
JeanJacques Tijet
 
Disfraces
DisfracesDisfraces
Rof aprobado claustro y consejo
Rof aprobado claustro y consejoRof aprobado claustro y consejo
Rof aprobado claustro y consejo
CEIP CIudad de Belda
 
Cours professionnels langues
Cours professionnels languesCours professionnels langues
Cours professionnels languesLaurent Cheret
 
Automatiser les tests d'acceptation : comment s'y prendre ?
Automatiser les tests d'acceptation : comment s'y prendre ?Automatiser les tests d'acceptation : comment s'y prendre ?
Automatiser les tests d'acceptation : comment s'y prendre ?
Vincent Tencé
 
ThirdBrain Weatlh Management
ThirdBrain Weatlh ManagementThirdBrain Weatlh Management
ThirdBrain Weatlh Management
Pierre Jean Duvivier
 
Televisión
 Televisión Televisión
Televisión
Mariana Alviso
 
Resumen lectura módulo 5
Resumen lectura módulo 5Resumen lectura módulo 5
Resumen lectura módulo 5
Pame Anaya
 
Livret ovalie
Livret ovalieLivret ovalie
Livret ovalie
Guillaume Caron
 
Grupo l presentación fatla slideshare
Grupo l  presentación fatla slideshare Grupo l  presentación fatla slideshare
Grupo l presentación fatla slideshare
Adrian359
 
Filos ulsa1
Filos ulsa1Filos ulsa1
Filos ulsa1
Carlos Jose
 
las siguientes generaciones
las siguientes generacioneslas siguientes generaciones
las siguientes generaciones
Yesenia Freire Matamoros
 
Légendes canadiennes
Légendes canadiennesLégendes canadiennes
Légendes canadiennespersonalcare
 
Tarea 001
Tarea 001Tarea 001
Tarea 001
Judit Kstillo
 
Binder1
Binder1Binder1
Binder1
tuquedises
 
Technique peinture
Technique peintureTechnique peinture
Technique peinturerabahrabah
 
Belle france
Belle franceBelle france

En vedette (20)

Pek3 concours
Pek3 concoursPek3 concours
Pek3 concours
 
Utilisez Internet pour votre développement commercial
Utilisez Internet pour votre développement commercialUtilisez Internet pour votre développement commercial
Utilisez Internet pour votre développement commercial
 
La collégiale de Mantes
La collégiale de MantesLa collégiale de Mantes
La collégiale de Mantes
 
Disfraces
DisfracesDisfraces
Disfraces
 
Rof aprobado claustro y consejo
Rof aprobado claustro y consejoRof aprobado claustro y consejo
Rof aprobado claustro y consejo
 
Cours professionnels langues
Cours professionnels languesCours professionnels langues
Cours professionnels langues
 
Automatiser les tests d'acceptation : comment s'y prendre ?
Automatiser les tests d'acceptation : comment s'y prendre ?Automatiser les tests d'acceptation : comment s'y prendre ?
Automatiser les tests d'acceptation : comment s'y prendre ?
 
projet
projetprojet
projet
 
ThirdBrain Weatlh Management
ThirdBrain Weatlh ManagementThirdBrain Weatlh Management
ThirdBrain Weatlh Management
 
Televisión
 Televisión Televisión
Televisión
 
Resumen lectura módulo 5
Resumen lectura módulo 5Resumen lectura módulo 5
Resumen lectura módulo 5
 
Livret ovalie
Livret ovalieLivret ovalie
Livret ovalie
 
Grupo l presentación fatla slideshare
Grupo l  presentación fatla slideshare Grupo l  presentación fatla slideshare
Grupo l presentación fatla slideshare
 
Filos ulsa1
Filos ulsa1Filos ulsa1
Filos ulsa1
 
las siguientes generaciones
las siguientes generacioneslas siguientes generaciones
las siguientes generaciones
 
Légendes canadiennes
Légendes canadiennesLégendes canadiennes
Légendes canadiennes
 
Tarea 001
Tarea 001Tarea 001
Tarea 001
 
Binder1
Binder1Binder1
Binder1
 
Technique peinture
Technique peintureTechnique peinture
Technique peinture
 
Belle france
Belle franceBelle france
Belle france
 

Similaire à 03 balafon 2011 novembre 2011

WED011_P000P000_Burning-man
WED011_P000P000_Burning-manWED011_P000P000_Burning-man
WED011_P000P000_Burning-manyann macherez
 
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014Double Sens
 
Activé: Changez le monde
Activé: Changez le mondeActivé: Changez le monde
Activé: Changez le monde
Spiritualibrary
 
Suzanne à la page - février 2015
Suzanne à la page - février 2015Suzanne à la page - février 2015
Suzanne à la page - février 2015
JournalLeFranco
 
Le récit incroyable de la création d'une poterie au Sénégal
Le récit incroyable de la création d'une poterie au SénégalLe récit incroyable de la création d'une poterie au Sénégal
Le récit incroyable de la création d'une poterie au Sénégal
manu34800
 
Circolissimo Décembre 2016
Circolissimo Décembre 2016Circolissimo Décembre 2016
Circolissimo Décembre 2016
Francis Tyc
 
P. M. Forget
P. M. ForgetP. M. Forget
P. M. Forget
Christophe Delamare
 
Carnet de voyage au 01:02:13
Carnet de voyage au 01:02:13Carnet de voyage au 01:02:13
Carnet de voyage au 01:02:13
kristined1
 
Aygulfois mars 2013
Aygulfois mars 2013 Aygulfois mars 2013
Aygulfois mars 2013 saint aygulf
 
Paul Biya - Cameroun - Le Temps Des Realisations - 21
Paul Biya - Cameroun - Le Temps Des Realisations - 21Paul Biya - Cameroun - Le Temps Des Realisations - 21
Paul Biya - Cameroun - Le Temps Des Realisations - 21
Paul Biya
 
Paul Biya - Cameroun - N°21 du bulletin mensuel bilingue d'informations Le T...
Paul Biya - Cameroun -  N°21 du bulletin mensuel bilingue d'informations Le T...Paul Biya - Cameroun -  N°21 du bulletin mensuel bilingue d'informations Le T...
Paul Biya - Cameroun - N°21 du bulletin mensuel bilingue d'informations Le T...
Paul Biya
 
Cartes postales 1
Cartes postales 1Cartes postales 1
Cartes postales 1nacarEOI
 

Similaire à 03 balafon 2011 novembre 2011 (20)

19 balafon mai 2013
19 balafon   mai 201319 balafon   mai 2013
19 balafon mai 2013
 
14 balafon décembre 2012
14 balafon décembre 201214 balafon décembre 2012
14 balafon décembre 2012
 
15 balafon janvier 2013
15 balafon janvier 201315 balafon janvier 2013
15 balafon janvier 2013
 
06 balafon février 2012
06 balafon février 201206 balafon février 2012
06 balafon février 2012
 
13 balafon novembre 2012
13 balafon novembre 201213 balafon novembre 2012
13 balafon novembre 2012
 
WED011_P000P000_Burning-man
WED011_P000P000_Burning-manWED011_P000P000_Burning-man
WED011_P000P000_Burning-man
 
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
Parution Double Sens dans le magazine Marie France - Août 2014
 
Balafon décembre 2012
Balafon décembre 2012Balafon décembre 2012
Balafon décembre 2012
 
20 balafon juin 2013
20 balafon   juin 201320 balafon   juin 2013
20 balafon juin 2013
 
Activé: Changez le monde
Activé: Changez le mondeActivé: Changez le monde
Activé: Changez le monde
 
Suzanne à la page - février 2015
Suzanne à la page - février 2015Suzanne à la page - février 2015
Suzanne à la page - février 2015
 
Amadou hampate ba
Amadou hampate baAmadou hampate ba
Amadou hampate ba
 
Le récit incroyable de la création d'une poterie au Sénégal
Le récit incroyable de la création d'une poterie au SénégalLe récit incroyable de la création d'une poterie au Sénégal
Le récit incroyable de la création d'une poterie au Sénégal
 
Circolissimo Décembre 2016
Circolissimo Décembre 2016Circolissimo Décembre 2016
Circolissimo Décembre 2016
 
P. M. Forget
P. M. ForgetP. M. Forget
P. M. Forget
 
Carnet de voyage au 01:02:13
Carnet de voyage au 01:02:13Carnet de voyage au 01:02:13
Carnet de voyage au 01:02:13
 
Aygulfois mars 2013
Aygulfois mars 2013 Aygulfois mars 2013
Aygulfois mars 2013
 
Paul Biya - Cameroun - Le Temps Des Realisations - 21
Paul Biya - Cameroun - Le Temps Des Realisations - 21Paul Biya - Cameroun - Le Temps Des Realisations - 21
Paul Biya - Cameroun - Le Temps Des Realisations - 21
 
Paul Biya - Cameroun - N°21 du bulletin mensuel bilingue d'informations Le T...
Paul Biya - Cameroun -  N°21 du bulletin mensuel bilingue d'informations Le T...Paul Biya - Cameroun -  N°21 du bulletin mensuel bilingue d'informations Le T...
Paul Biya - Cameroun - N°21 du bulletin mensuel bilingue d'informations Le T...
 
Cartes postales 1
Cartes postales 1Cartes postales 1
Cartes postales 1
 

Plus de SERSO San Viator

Correo querbes n 12
Correo querbes n 12Correo querbes n 12
Correo querbes n 12
SERSO San Viator
 
Correo querbes n 11
Correo querbes n 11Correo querbes n 11
Correo querbes n 11
SERSO San Viator
 
Correo querbes n 10
Correo querbes n 10Correo querbes n 10
Correo querbes n 10
SERSO San Viator
 
Correo querbes n 9
Correo querbes n 9Correo querbes n 9
Correo querbes n 9
SERSO San Viator
 
Correo querbes n 8
Correo querbes n 8Correo querbes n 8
Correo querbes n 8
SERSO San Viator
 
Correo querbes n 13
Correo querbes n 13Correo querbes n 13
Correo querbes n 13
SERSO San Viator
 
En vivo vida nueva - escuela de verano san viator
En vivo vida nueva - escuela de verano san viator En vivo vida nueva - escuela de verano san viator
En vivo vida nueva - escuela de verano san viator
SERSO San Viator
 
Correo querbes n 7
Correo querbes n 7Correo querbes n 7
Correo querbes n 7
SERSO San Viator
 
Idh naciones
Idh nacionesIdh naciones
Idh naciones
SERSO San Viator
 
Carta de la comunidad viatoriana, 2012
Carta de la comunidad viatoriana, 2012Carta de la comunidad viatoriana, 2012
Carta de la comunidad viatoriana, 2012
SERSO San Viator
 
Charte de la communauté viatorienne, 2012
Charte de la communauté viatorienne, 2012Charte de la communauté viatorienne, 2012
Charte de la communauté viatorienne, 2012SERSO San Viator
 
Charter of the viatorian community, 2012
Charter of the viatorian community, 2012Charter of the viatorian community, 2012
Charter of the viatorian community, 2012
SERSO San Viator
 
éChos des viateurs d'haïti mars 2013
éChos des viateurs d'haïti   mars 2013éChos des viateurs d'haïti   mars 2013
éChos des viateurs d'haïti mars 2013SERSO San Viator
 
Memoria serso honduras 2012
Memoria serso honduras 2012Memoria serso honduras 2012
Memoria serso honduras 2012
SERSO San Viator
 
Viator web55en
Viator web55enViator web55en
Viator web55en
SERSO San Viator
 
Viator web54en
Viator web54enViator web54en
Viator web54en
SERSO San Viator
 
Viator web53en
Viator web53enViator web53en
Viator web53en
SERSO San Viator
 
Viator web052en
Viator web052enViator web052en
Viator web052en
SERSO San Viator
 
Viator web051en
Viator web051enViator web051en
Viator web051en
SERSO San Viator
 
Viator web050en
Viator web050enViator web050en
Viator web050en
SERSO San Viator
 

Plus de SERSO San Viator (20)

Correo querbes n 12
Correo querbes n 12Correo querbes n 12
Correo querbes n 12
 
Correo querbes n 11
Correo querbes n 11Correo querbes n 11
Correo querbes n 11
 
Correo querbes n 10
Correo querbes n 10Correo querbes n 10
Correo querbes n 10
 
Correo querbes n 9
Correo querbes n 9Correo querbes n 9
Correo querbes n 9
 
Correo querbes n 8
Correo querbes n 8Correo querbes n 8
Correo querbes n 8
 
Correo querbes n 13
Correo querbes n 13Correo querbes n 13
Correo querbes n 13
 
En vivo vida nueva - escuela de verano san viator
En vivo vida nueva - escuela de verano san viator En vivo vida nueva - escuela de verano san viator
En vivo vida nueva - escuela de verano san viator
 
Correo querbes n 7
Correo querbes n 7Correo querbes n 7
Correo querbes n 7
 
Idh naciones
Idh nacionesIdh naciones
Idh naciones
 
Carta de la comunidad viatoriana, 2012
Carta de la comunidad viatoriana, 2012Carta de la comunidad viatoriana, 2012
Carta de la comunidad viatoriana, 2012
 
Charte de la communauté viatorienne, 2012
Charte de la communauté viatorienne, 2012Charte de la communauté viatorienne, 2012
Charte de la communauté viatorienne, 2012
 
Charter of the viatorian community, 2012
Charter of the viatorian community, 2012Charter of the viatorian community, 2012
Charter of the viatorian community, 2012
 
éChos des viateurs d'haïti mars 2013
éChos des viateurs d'haïti   mars 2013éChos des viateurs d'haïti   mars 2013
éChos des viateurs d'haïti mars 2013
 
Memoria serso honduras 2012
Memoria serso honduras 2012Memoria serso honduras 2012
Memoria serso honduras 2012
 
Viator web55en
Viator web55enViator web55en
Viator web55en
 
Viator web54en
Viator web54enViator web54en
Viator web54en
 
Viator web53en
Viator web53enViator web53en
Viator web53en
 
Viator web052en
Viator web052enViator web052en
Viator web052en
 
Viator web051en
Viator web051enViator web051en
Viator web051en
 
Viator web050en
Viator web050enViator web050en
Viator web050en
 

03 balafon 2011 novembre 2011

  • 1. 1 LE BALAFON Novembre 2011/ Numéro-3 MINI ÉDITO : Bonne arrivée au BALAFON de novembre 2011. Au moment où nous commençons la rédaction de ce numéro, la Côte Est américaine et le sud ouest du Québec sont aux prises avec la première tempête de neige de la saison. Du moins, c’est ce que l’internet nous annonce. Mais…! La météo de notre planète terre est bien capricieuse et aussi variée que les dons de l’Esprit, dont parle Saint-Paul. Alors que la Thaïlande est inondée, plusieurs pays au sud Sahel africain souffrent de sécheresse. Accueillons donc comme un don et une grâce de bien vivre toutes les situations quotidiennes qui se présentent. Le BALAFON qui vous arrive aujourd’hui se veut un petit rayon de soleil de Banfora et un partage de la mission qui est nôtre en terre burkinabé. Ce présent BALAFON vous offre, en bonne partie, un album photos. Elles vous racontent des visages, des lieux et activités, des engagements et mouvements, des espaces de fêtes et de célébrations. Elles disent mieux en images notre vécu quotidien, qu’une longue description littéraire. L’équipe de rédaction vous souhaite bonne lecture du BALAFON-3, sous le soleil, la pluie ou la neige!
  • 2. 2 LA PASSERELLE DU MARIGOT : Pour se rendre de l’école à la Ferme, nous devons franchir, à l’aide d’une passerelle*, un petit marigot. La pierre lise et les marmites creusées sur les rives font croire, qu’il y a des milliers années, ce marigot fut une rivière imposante. En saison sèche, le débit diminue de moitié. Ce marigot est précieux pour les gens des environs. Ils viennent y puiser l’eau pour Valmont et son adjoint, Daouda Nabaloum. leurs plantations et leurs bêtes. Les femmes y font leur lessive, pendant que les petits marmots, en tenue d’Adam, s’amusent comme des poissons. Les ados y viennent pour laver leurs vélos et motos. Habituellement, chaque radier et marigot du pays, sont des endroits plein de vie, de cris, et d’agitation. On revient à la maison bien propre, rafraîchi et heureux de ces moments de détentes, de fraternité et de palabre. Peut-être même, y aura-t- on fait quelques petits commerces entre deux lessives! *Passerelle financée par Manus Unidas : (association de femmes catholiques d’Espagne). BIENVENUE AU PÈRE GERVAIS DUMONT À BANFORA : CURÉ <PRO TEMPORE>! Notre curé Jean-Marc et le Frère Mathieu furent convoqués à Montréal pour une rencontre des supérieurs et économes des fondations canadiennes du 3 au 7 novembre. Le Père Gervais a accepté généreusement de remplacer le curé pendant cette absence. Nous lui avons souhaité <la bonne arrivée>. Que ce temps d’activités et d’animation pastorale ne viennent pas trop troubler la vie monastique, pour laquelle Gervais a optée, depuis deux ans, à l’Ermitage de Boassa. Notre confrère fut avec nous pour une période d’environ un mois.
  • 3. 3 DE LA BELLE VISITE D’HAÏTI: Pour commencer le mois de novembre en beauté, nous recevions un confrère d’Haïti, le Père Duchelande Saintilmé. Il venait de Ouaga, où il a participé à un colloque international des directeurs d’école, accompagné d’une délégation de son pays. Duchelande en a profité pour faire le tour de nos insertions burkinabé : Ouaga, Banfora et Boassa. Valmont fut particulièrement heureux de revoir son ancien postulant de Cazeau en 97, qu’il n’avait pas revu depuis. Le 2ème postulant de l’époque était le Père Robert Jean, conseiller provincial et répondant actuel de la fondation du Burkina Faso. Qui eut dit que notre première rencontre aurait lieu 14 ans plus tard en Afrique! Malgré sa brève visite à Banfora, nous tenions à lui présenter un phénomène géologique unique de notre région : LES DÔMES, à quelques kilomètre de Banfora. Les dômes de Fabédougou résultent de l’érosion naturelle de l’eau et du vent qui, pendant des millénaires, se sont acharnés à sculpter le grès jusqu’à ce que se constituent des dômes très originaux. Kingsley, Jocelyn, Duchelande, Gervais, Valmont LE CIEL DE BANFORA : Plusieurs d’entre nous connaissons l’expression :<Ciel d’Afrique et pattes de gazelle>! J’ignore le rapport qui existe entre le ciel africain et les pattes agiles et aiguisées d’une gazelle? Peut importe. Mais, pour le ciel d’Afrique, j’ai la chance de le comptempler à chaque soir, avant le sommeil de la nuit.
  • 4. 4 Depuis mon lit, près de ma fenêtre ouverte, j’assiste à ce spectacle unique. La noirceur de notre secteur donne l’avantage d’illuminer le ciel. Et c’est du ciel justement que vient la lumière qui illumine la vie nocturne des habitants d’une grande partie de la ville de Banfora. Impossible de dénombrer, encore moins de nommer, ces milliers d’étoiles, telle une voûte de cathédrale. Excepté une, peut-être, qui va et vient régulièrement son chemin chaque soir. De plus, c’est une étoile habitée. Il s’agit de la <Station orbitale internationale> qui fait sa rotation, à 28 milles kilomètres/heures, autour de la terre, jour et nuit. Alors que je vivais à Bouaké, nous avions deux petites gazelles en liberté sur notre terrain, Alice et Marco. Le jour, elles étaient l’attraction et l’admiration des novices et des visiteurs. Mais la nuit venue, elles sommeillaient profondément, sans admirer le ciel africain, ignorants qu’elles y étaient associées. Marco adorait les carottes, servies d’une façon bien spéciale! Aux chants des grillons et des oiseaux de nuit, avant que vienne le sommeil, je vois s’allumer les étoiles une à une, en commençant par les plus proches. Au moment ou l’aube pointe le nez, elles s’éteignent lentement, en commençant par les plus éloignées, jusqu’à la prochaine <brunante>. Puisse la ville ne pas rejoindre trop rapidement notre secteur, avec ses rues et commerces illuminées, et ainsi éteindre le ciel pour ne laisser que la Station orbital poursuivre sa route. Oui, le ciel étoilé de Banfora est unique au monde! UNE VISITE RAPIDE : Les Frères Marc-Étienne Sandwidi et Victor Zongo, profitant du congé de la TABASKI, sont venus à Banfora pour tenir une rencontre de la Commission sur l’éducation. Étienne resta trois jours avec nous. Pour sa part, Victor, après un voyage de nuit de 7H00, depuis Ouaga, est arrivée pour le petit déjeuner. Après sa réunion, il reprenait le car de 10H30 pour retourner à Ouaga. Nous n’avons pas manqué de le remercier d’avoir fait près de 15H00 de car pour venir partager notre petit déjeuner. Victor se promet de revenir à Banfora au congé de Noël et de partager plus d’un repas avec nous. Bienvenue Victor!
  • 5. 5 LE (CFP) CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNEL EN IMAGE : On dit souvent qu’une image vaut mille mots! Le BALAFON, vous présente, en photos, quelques options offertes au Lycée technique, ainsi qu’au Centre de formation professionnel à l’Établissement Louis- Querbes de Banfora. Jardin des élèves inscrits en agriculture… On travaille fort en plomberie… Futures chefs en Restauration/Cuisine… La récolte de courgettes sera superbe… En électricité, évitons surtout les chocs! Plusieurs façons pour se rendre à l’Établissement Louis-Querbes…
  • 6. 6 Un petit qui aspire venir à l’école… Jeune homme, ne pas copier son voisin! L’informatique est bien populaire… La résidence des religieux… On prépare un poulet bicyclette… Bureaux de l’administration de l’ÉLOQ…
  • 7. 7 La liturgie n’a pas d’âge… Les fréquentations commencent tôt… C’est le jour de la rentrée à la Ferme… Le petit fait connaissance de ses amis… Une chèvre cherche le bureau d’inscription… Chaton a inscrit ses 4 petits… Le taureau préfère sa collation…
  • 8. 8 ET POUR CONCLURE… Au moment où ce BALAFON vous arrive, nous sommes entrés en temps de l’AVENT. Les Viateurs de Banfora et l’équipe de rédaction vous souhaitent une belle montée vers Noël. Cette période de préparation et de fêtes seront différentes, selon les pays où nous habitons. Le Burkina, étant un pays en majorité de religion musulmane, cette période ne regorgera pas de décorations, de musique de Noël et de la cohue commerciale nord américaine. Cependant, nos frères musulmans profiteront au maximum de l’événement des fêtes chrétiennes pour faire quelques bonnes affaires. Ici, il n’est pas question du Black Friday des USA ou du Boxing Day du 26 décembre au Québec. Les plus chanceux auront du bon riz gras et du poulet bicyclette au repas de Noël. Le prochain BALAFON vous dira davantage comment fut vécue la grande fête de Noël à Banfora. Comme la prochaine édition vous arrivera après la fête, déjà nous souhaitons à tous nos lecteurs et lectrices un agréable temps des fêtes! JOYEUX NOËL…!
  • 9. 9