SlideShare une entreprise Scribd logo
Bases de données SQL Server sur 
Azure
Bases de données SQL Server sur Azure
SQL Server en IaaS
SQL Server : cloud privé et public
SQL Server : les scénarios les plus communs 
Stocker, sauvegarder / 
restaurer les données 
Développer, tester et 
exécuter les applications 
Etendre une 
infrastructure existante 
Aller là où un « data 
center » ne peut aller 
• SharePoint en IaaS 
• SQL en IaaS 
• Développements et 
tests sur un 
environnement IaaS 
<subnet 1><subnet 2><subnet 3> 
• Architecture hybride • Websites en IaaS 
• Websites en PaaS 
G 
Virtual Network 
DNS Server 
data auth push
Microsoft Azure : responsabilités 
Infrastructure (IaaS): 
• Microsoft gère le matériel et la 
technologie de virtualisation 
Plateforme (PaaS): 
• Microsoft gère tout SAUF les 
applications et les données
Service Level Agreements 
No SLA SLA 99.95
Disk Caching : bonnes pratiques pour SQL Server 
8 
Disque système 
« Read Write » par défaut. Réduit les temps de 
latence en lecture pour les applications 
consommatrices d’IOs (bases de données <=10Go) 
Disques de données 
Cache désactivé par défaut . Ne pas activer pour 
des applications qui effectues de nombreux 
« Random IO » (OLTP). 
Activer le cache pour les applications qui réalisent 
beaucoup d’opérations de lecture qui peuvent être 
sensibles aux temps de latences
Configuration 1 seul disque 
9 
• Recommandé pour un stockage <1To 
• Performance acceptable (<500 IOPs) 
• Complexité minimale
Configuration plusieurs disques 
10 
• Plusieurs disques 
• Si besoin de plus d’1To 
• Si besoin de beaucoup d’IOPS 
• 2 choix de configuration : 
• Séparation des fichiers de données et des logs du système 
d’exploitation. Pour les très grosses bases, création de plusieurs 
fichiers de bases de données qu’il est possible de séparer sur 
plusieurs disques 
• Création d’un volume agrégeant plusieurs disques (Windows 
Server 2012 storage space)
Images de machines virtuelles optimisées 
Agilité 
Images disponibles depuis la galerie Azure 
Utilise « Windows Storage Spaces » pour réduire la latence et 
améliorer la performance au niveau des IO 
Contrôle 
Simplification du process d’installation 
Automatisation possible par script PowerShell 
Coût 
Modèle de prix conforme à la politique tarifaire d’Azure. 
Prédictibilité
SQL Server et les VM série D 
12 
• Les machines virtuelles (VM) séries D proposent des 
processeurs plus rapides et un disque local SSD 
• Le disque local SSD peut être utilisé pour : 
‐ TempDB 
 Plusieurs fichiers pour la base TempDB peut réduire la contention 
 1 fichier par coeur jusqu’à 8 coeurs (ce n’est pas une règle 
absolue). Au-delà de 8 coeurs….faire des tests  
‐ Le buffer pool Extension 
 Disponible depuis SQL Server 2014
Autre scénarios SQL dans Azure 
Haute disponibilité et « disaster recovery » dans Azure 
• Disponibilité des serveurs SQL sur site ou dans Azure (hybride) 
• Utiliser d’autres serveurs SQL dans des VM dans la même région Azure 
• Support d’AlwaysON avec des serveurs primaire et secondaires 
Business Intelligence (BI) 
• Création de cubes Olap 
• Serveur de rapports Reporting Services 
• BI complète avec SharePoint
démonstration
Azure SQL Database
Azure SQL Database 
Workload 
transactionnels légers 
Workload 
transactionnels moyens 
Worload 
transactionnels lourds 
Niveau de 
performance unique 
Worload 
transactionnels lourds 
Elasticité et performance 
Continuité de service 
Familier et managé
Niveaux de services Azure SQL Database
« Self-service restore » 
• Sauvegardes automatiques dans 
Azure Storage 
• Logs transactionnels périodiques 
(5 mn) 
• Copie d’une base sans 
interruption de service 
• API REST, PowerShell ou portail 
Azure 
• Politique de rétention des 
sauvegardes: 
• Basic, dernier état connu (max 24 
heures) 
• Standard (max 7 jours) 
• Premium (max 35 jours) 
Geo- replicated 
Restore from backup 
SQL Database 
Backups 
sabcp01bl21 
Azure Storage 
sabcp01bl21
Geo- replicated 
SQL Database 
Backups 
sabcp01bl21 
Azure Storage 
sabcp01bl21 
Restore to any 
Azure region 
« Basic Recovery » 
• Disponible pour 
les services Basic, 
Standard et 
Premium 
• Bâti sur le « self-service 
restore » 
• Restauration de la 
base sur n’importe 
quelle région
Geo- replicated 
« Geo-réplication » 
• Inclus en Standard 
• Création d’un serveur 
secondaire passif 
• Réplication dans une 
région Azure prédéfinie 
• Réplication automatique 
et asynchrone des 
données 
• API REST, PowerShell ou 
portail Azure 
• RTO < 24h, RPO < 1h
« Active Geo-Replication » 
• Activation self service en mode 
Premium 
• Création de serveurs secondaires 
accessibles en lecture (max 4) 
• Réplication sur n’importe quelle 
région Azure 
• Réplication automatique 
asynchrone des données 
• REST API, PowerShell ou Portail 
Azure 
• RTO < 1h, RPO < 5mn 
• Possibilité Bascule déclenchée par 
l’utilisateur 
Up to 4 
secondaries
démonstration
Elastic Scale : Vue d’ensemble 
Scale-out Layer 
(initially limited functionality, increasingly 
richer over time) 
Grow/shrink capacity 
Limited 
functionality 
Elastic 
Scale app 
shard1 shardi 
Limited 
functionality 
Elastic 
Scale 
Manage-ability 
Admin/ 
DevOps 
Admin/ 
DevOps 
Application 
Developer 
… … shardj … 
shardn 
Full local 
functionality 
Shard-local 
operations 
Full local 
functionality 
Client 
library 
Cross-shard 
extensions 
Cross-shard 
operations 
Client 
library 
Shard-local 
operations 
Cross-shard 
operations
Elastic Scale : plus conrcrêtement…
Terminologie 
(6) Sharded Table 
(1) 
Database 
(2) Sharding Key 
. . . 
(3) Shard Map 
Manager 
(4) 
Shard 
(4) Shard 
(5) Shard Set 
(8) Shardlet 
Customer Table 
Customer ID Name 
Data Center Table 
(7) Reference Table 
1 Alice 
2 Bob 
Data Center ID DC Name 
1 Boston 
2 Miami
démonstration
Avant de se quitter…
Azure SQL Database : Prochainement 
• Nouvelle preview à venir fin 2014 
• Surface fonctionnelle plus grande 
• Performances améliorées 
• In-memory columnstore 
• Parallel queries 
• Rebuild d’index > 2Go 
• Nouveau tiers pensé pour les éditeurs 
• Besoin d’un grand nombre de base de données 
• Gestion des ressources pour l’ensemble de ces bases
Azure Search (20’) 
Benjamin Moulès – Microsoft 
Pierre Therrode – Reezocar
Azure Search
Utiliser Azure Search
Mise à disposition du service 
 Définir la capacité, le niveau de tiers, accès à 
l’authentification 
 Depuis le portail ou l’API 
 1 ou plusieurs indexes 
 Nom du service -> API root URL 
ex: https://monsvc.search.windows.net
Créer des indexes 
C’est une collection de documents 
Il y a un schema! 
De nombreuses options comme du “scoring”, 
“ranking”… 
Le nom de l’index -> API URL: 
ex: https://monsvc.search.windows.net/indexes/monindex
Créer des indexes - Schéma 
Liste des champs et leurs configurations 
 Type de données: string, int, double, datetime, boolean, geo-point 
 Valeurs uniques ou collections 
Pour chaque champ, préciser si on veut l’utiliser pour … 
 Recherche 
 Suggestion 
 Filtre 
 
 

Indexer des données 
Les données sont indexés par batches 
 Par paquet de maximum 1000 opérations: upload, merge, delete or mergeOrUpload 
 POST vers https://monsvc.search.windows.net/indexes/monindex/docs/index 
Succès de la réponse garanti la durabilité 
 Le client doit valider les statuts de réponses HTTP pour chaque opérations individuelles 
Les données sont indexés et donc « recherchable » quelques secondes 
après. 
 On doit l’indexer, ce qui va dépendre de l’activité du système
Rechercher 
La portée de la recherche est défini par son index 
L'API de recherche offre un certain nombre d'options: 
 Recherche par « full-texte », incluant les opérateurs de recherche classiques (+, -, 
« », …) 
 Requêtes possible: filtrage, tri, pagination et la sélection de champ 
 Recherche par facettes 
 Mise en évidence de Hit 
Des résultats incluant des scores plus les champs 
demandés 
 Peut-être utilisé pour remonter les résultats sans contacter le magasin primaire
Rechercher - Suggestions 
Construire des blocs pour de l’auto-complétion 
 Recherche de texte partiel -> liste de suggestions 
Balance complexe entre vitesse et fonctionnalités 
 Exécuté alors que tu tapes! 
Les suggestions viennent des données du document 
 On doit définir l’option dans la définition de l’index
Ranking disponible 
Poids, fonctions, profils … 
Scoring également disponible 
Fonctions, magnitude, fraicheur, distance, …
démonstration
DocumentDB 
Thomas Conté
{ 
"id": "AzureDocumentDB", 
"servicetype": "Data Platform", 
"servicename": "Azure DocumentDB", 
"releasetype": "Preview", 
"public": true, 
"regions": [ 
{ 
"name": "North Europe", 
"visible": true, 
"capacity": 230034 
}, 
{ 
"name": "West US", 
"visible": true, 
"capacity": 800034 
}, 
{ 
"name": "East US", 
"visible": false, 
"capacity": 1000034 
} 
] 
} 
{ 
"id": "MS_125734", 
"name": "John Macintyre", 
"jobrole": "Program Manager", 
"companyname": "Microsoft", 
"photo": null, 
"bio": "John builds stuff at Microsoft.", 
"topicids": [ 
"MS_Azure_12", 
"MS_Azure_23", 
"MS_Azure_44" 
], 
"sessonids": [ 
"MS_TEE_DBIB318", 
"MS_TEE_DBI212" 
] 
} 
{ JS ON } 
Conçue, construite et optimisée pour JSON
SQL 
Sans schéma et indexée
JS 
Procédures stockées, UDFs, triggers
Cohérence réglable
Évolutive et clefs en mains
DocumentDB at Microsoft 
user data store
Vue d’ensemble 
Modèle de ressources 
 Entités adressables par URL 
 Partitionné pour scale out 
 Répliqué pour HA 
 Entités représentées en JSON 
 Évolutivité par ajout de Capacity Units 
 
 
 
 
 
 
{ } 
{ } 
JS 
JS 
JS
démonstration
WebJobs 
Stéphane GOUDEAU - Microsoft 
Florent SANTIN – Infinite Square
Le besoin 
• Script, Batch, Service Windows… quelle architecture 
n’en a jamais eu besoin ? 
• Effectuer des traitements en tâche de fond : 
• Intégration de données externes 
• Traitements asynchrones 
• Nettoyage / optimisation de données 
• …
Les différentes possibilités 
Worker rôle 
L’historique ! 
VM IaaS 
Un sentiment de 
liberté ! 
Web Jobs 
Petit nouveau 
plein de potentiel! 
+ 
• Scalable 
• Permet de faire tourner 
n’importe quel traitement 
- 
• Compliqué à développer, 
debugger, monitorer 
• Scheduling manuel ou via 
le Scheduler Azure 
+ 
• Simple à déployer 
• Simple à développer 
• Scheduler de Windows 
- 
• Scalabilité plus 
complexe à mettre en 
oeuvre 
• Il faut gérer une VM… 
+ 
• Orienté PaaS 
• Simple et complet 
• Configuration par un IT 
Pro comme par un Dev 
• Un vrai scheduler Cloud ! 
- 
• Pas d’action sur l’OS 
(PaaS)
Zoom sur les WebJobs 
• Un WebJob dans Azure c’est : 
• Hébergé dans un Website : Ni VM, ni Cloud Service, WebJob == Website ! 
• Tourne dans le process IIS : tant que celui-ci est disponible 
• (auto)Scalable comme un Website 
• L’ensemble des avantages du Website (Stagging, modes gratuits…) 
• L’écriture d’un WebJob c’est : 
• IT : Un script PowerShell, .cmd, .bat, .sh, PHP, Python ou Node < 100 Mo 
• DEV : Une application .NET créée à partir d’un modèle
démonstration
WebJob : Déclenchement 
• Méthode 1 : Déclenchement par le Scheduler 
• Utilisation du Azure Scheduler (planificateur) 
• Configuration assistée depuis le WebJob 
• Configurée avancée depuis le Scheduler 
• Ex : Déclenchement récurent à certains jours, chaque week-end, par 
intervalle de temps d’attente…
démonstration
WebJob : Déclenchement 
• Méthode 2 : Déclenchement par interaction externe 
• Déclenchement à l’apparition d’un message 
• Microsoft Azure Storage Blobs, Queues ou Table… 
• …ou Service Bus Queues 
• Nécessite l’utilisation du Azure WebJobs SDK 
• Ex : Traitements asynchrones entre systèmes
WebJob : Monitoring 
• Le SDK Azure WebJobs offre l’outillage nécessaire pour suivre 
chaque action effectuée dans le code 
• Le portail Azure offre une interface de monitoring avancée : 
• Etat / liste des exécutions de Webjobs planifiés ou déclenchés 
• Consultation du log / des erreurs 
• Redémarrage en cas d’échec
Un exemple d’application… 
Website 
Web Job 
Azure SQL 
Database 
Azure Blob 
Storage 
Azure Queue 
Storage
démonstration
Conclusion 
•WebJobs = LA solution pour implémenter les 
traitements en tâche de fond 
• Simplification du code grâce au SDK WebJobs 
• Modèle de déploiement simple et rapide 
• Scalabilité de l’infrastructure des Websites Azure 
• Traçabilité de l’exécution et monitoring
Azure Media Services (30’) 
Benjamin Moulès – Evangéliste – Microsoft France 
Julien Corioland – Développeur – Infinite Square
Tendances de l’industrie digitale 
DE PLUS EN PLUS D’ÉCRANS CONNECTÉS, EXPLOSION DE LA DEMANDE ET DES COÛTS 
20Md 
73 
Il y a dans le monde plus 
de 7,2 Milliards de devices 
et ils se multiplient 5 fois 
plus vite que nous! 
D’ici 2016, 20 Milliards 
d’appareils vont 
générer 10.8 Exabytes 
(1 EB = 1000 PB) de 
données chaquemois 
Davantages 
d'écrans connectés
Avec un écosystème de 
partenaires en 
croissance permanente, 
disposant de solutions 
à valeurs ajoutées 
Diffusion en-Direct & 
à la demande avec 
intégration CDN 
Protection 
de contenu 
Qu’est ce qu’on veut dire par 
Azure Media Services? 
Encodage, 
multiplexage, 
et indexation 
Des composants élastiques 
pour construire des flux de 
données vidéos sur mesure 
dans le Cloud 
Téléchargement 
vers le Cloud 
puis stockage 
Player 
Clients
Fonctionnalités clefs d’Azure Media Services 
Distribution CDN Protection 
de contenu 
Encodage Multiplexage 
Rapide, écriture parallèle, 
sécurisé et protection 
aussi bien pendant le 
transit des données ainsi 
que dès leur stockage 
dans le cloud. 
Téléchargement montant 
en HTTPS et en UDP 
rapide des fichiers vidéos 
Ingestion RTMP pour le 
direct 
Cloud élastique 
permettant de gérer des 
centaines, voire des 
milliers de tâches 
s’encodage parallèles vers 
de multiples formats 
vidéos et audio (H.264, 
WMV, VC-1, Dolby Digital, 
AAC, …), création de MP4 
multi-débits, ou bien 
utilisation d’encodeurs 
tiers intégrés comme celui 
d’imagine (Digital Rapids 
Kayak) pour des 
fonctionnalités premiums. 
Utilisation de protocoles 
de streaming adaptatifs 
performant – HLS (V3, V4), 
Smooth, MPEG-DASH – de 
sorte à atteindre les 
différents types d’écrans 
connectés populaire 
d’aujourd’hui tel que iOS, 
Android, Windows 7/8, 
Xbox 360/One, et bien 
plus encore. 
Chiffrement avec de 
« l’AES 128-bit Clear Key » 
ou bien utilisation de 
technologie de gestion de 
droits numériques (DRM - 
Digital Right 
Management) avec 
PlayReady. 
Ces deux options 
disposent de la possibilité 
d’héberger les clefs de 
License dans le Cloud. 
Support de flux vidéo à la 
demande 
Support du direct 
Distribution 
Gestion du cache et 
livraison dans toute les 
géographies de vos 
données avec l’Azure CDN 
ou bien des CDN tiers qui 
se connectent de manière 
sécurisés à nos origines. 
Aussi possible d’utiliser 
une authentification basée 
sur un token ou des 
fonctionnalités de geo-blocking. 
Livraison vers tous les plus 
populaires appareils du 
marché incluant les PCs 
(Windows et Mac OS), iOS, 
Android, Smart TVs, 
console de jeux, et plus 
encore. 
Parmi nos lecteurs 
disponible, nous avons 
Ooyala, Deltatre, JW 
Player, OSMF ou bien de 
construire votre propre 
Lecteurs avec le 
framework Microsoft 
Player Framework SDK 
Téléchargement 
Lecteurs 
Clients 
Annoncés au début de l’automne 2014! 
Streaming Live, Encodage plus rapide et moins cher, Protection dynamique, 
Clef et licence délivrée en tant que service, Indexation de contenu, davantage de lecteurs
De nouvelles unités 
réservées Standard et 
Premium 
Accède à la capacité et aux 
performance dont vous avez 
besoin pour vos débordements 
dans le Cloud. 
Vitesse d’encodage 
2x 
Rapide 
Basic Standard Premium 
Performance 
4-5x 
Rapide
Azure Media Encoder Premium Workflow 
Support des formats utilisés par les studios et 
les broadcasters 
Création du processus d’encodage dans un 
environnement simple et visuel 
Soumission du workflow à Media Services
Azure Media Services – Indexation de contenu 
• Conversion de la voix vers du texte 
• Recherche via une très large librairie de 
contenu pour un terme spécifique ou une 
phrase 
• Indexe des milliers d’heures de contenu 
vidéo avec une technologie de 
reconnaissance naturelle du langage 
• « Le Washington Post est reconnu pour son expertise en politique. Nous 
utilisons Microsoft Azure Media Services Content Indexer afin de nous aider à 
constuire un moyen révolutionnaire de partager cette expertise sur le Web. »
Azure Media Content Protection
• Player Frameworks, SDKs et lecteurs d’exemple 
• Support de multiples protocoles dans Azure Media Services 
• Distribution premium avec PlayReady / AES Clear Key 
• Monétisation avec Publicités 
• Captures de donnés pour les statistiques 
• Fonctions avancés pour la sélection du flux, des angles de 
caméra, … 
• Partenariats avec des acteurs comme JW Player
Une interface utilisateur, 
simple à utiliser qui pilote 
Azure Media Services 
Dernière version 
http://aka.ms/amse 
Code source 
https://github.com/Azure/Azure-Media-Services- 
Explorer/ 
Article 
http://azure.microsoft.com/blog/2014/10/08/managi 
ng-media-workflows-with-the-new-azure-media-services- 
explorer-tool/
Multiplexage dynamique 
Vous permet de ré-utiliser votre contenu encodé et de le multiplexer vers d’autres formats de streaming sans avoir 
à stocker une version différente de votre contenu. 
Sources video MP4 multi-débits 
Serveur origine 
HLS 
Smooth 
Streaming 
Encodage 
Encodage 
Sources video MP4 multi-débits 
HLS 
v3, v4 
Smooth 
Streaming 
Multiplexage 
Dynamique 
Ou Contenu Smooth Serveur origine 
Encodage et multiplexage traditionnel 
Multiplexage dynamique 
MPEG 
DASH 
HDS
Multiplexage dynamique et chiffrement dynamique 
Video sources 
Chiffrement 
Smooth Streaming 
Serveur de streaming 
Smooth 
Streaming 
+ PlayReady 
Encodage 
Dynamic 
Packaging 
Chiffrement statique 
DASH 
+ CENC 
PlayReady 
Smooth Streaming 
+ PlayReady 
Video sources Multi-bitrates Mp4 
Or Smooth Asset 
Serveur de streaming 
HLS 
+ AES ou PlayReady 
Smooth 
Streaming 
+ AES ou PlayReady 
Encodage 
Dynamic 
Packaging and 
Encryption 
Chiffrement dynamique 
DASH 
+ CENC
Streaming en direct et à la demande 
84 
Support de tout devices 
 Multiplexage dynamique 
 HLS v3 and v4 
 MPEG-DASH 
 HDS 
 Smooth 
 Chiffrement dynamique 
 AES clear key 
• PlayReady 
 Signalisation publicitaire multi-protocole 
Montée en charge élastique 
Génération de flux VOD depuis le live 
en temps réel 
Supervision quasi-temps réel 
Support de d’Azure CDN et CDN tiers 
SLA
démonstration
Live Stream - Démo 
Channel Azure Storage Streaming Endpoint 
Ingest 
URL 
Preview 
URL 
Program 
URL 
RTMP 
Webcam + WireCast 
Streaming 
Adaptif (HLS, Dash, 
Smooth…) 
(+ AES si besoin)

Contenu connexe

Tendances

Livre blanc Windows Azure et les éditeurs de logiciel
Livre blanc Windows Azure et les éditeurs de logicielLivre blanc Windows Azure et les éditeurs de logiciel
Livre blanc Windows Azure et les éditeurs de logiciel
Microsoft Décideurs IT
 

Tendances (20)

DataStax et Cassandra dans Azure au Microsoft Techdays
DataStax et Cassandra dans Azure au Microsoft TechdaysDataStax et Cassandra dans Azure au Microsoft Techdays
DataStax et Cassandra dans Azure au Microsoft Techdays
 
Apache Kafka, Un système distribué de messagerie hautement performant
Apache Kafka, Un système distribué de messagerie hautement performantApache Kafka, Un système distribué de messagerie hautement performant
Apache Kafka, Un système distribué de messagerie hautement performant
 
Webinar Degetel DataStax
Webinar Degetel DataStaxWebinar Degetel DataStax
Webinar Degetel DataStax
 
Big Data: Hadoop Map / Reduce sur Windows et Windows Azure
Big Data: Hadoop Map / Reduce sur Windows et Windows AzureBig Data: Hadoop Map / Reduce sur Windows et Windows Azure
Big Data: Hadoop Map / Reduce sur Windows et Windows Azure
 
DataStax Enterprise BBL
DataStax Enterprise BBLDataStax Enterprise BBL
DataStax Enterprise BBL
 
Stockage et Cloud [#CloudAccelerate 13/06/2014 @ IBM CC Paris]
Stockage et Cloud [#CloudAccelerate 13/06/2014 @ IBM CC Paris]Stockage et Cloud [#CloudAccelerate 13/06/2014 @ IBM CC Paris]
Stockage et Cloud [#CloudAccelerate 13/06/2014 @ IBM CC Paris]
 
Cartographie du big data
Cartographie du big dataCartographie du big data
Cartographie du big data
 
GUSS - CRITEO Meetup Scale SQL for the Web
GUSS - CRITEO Meetup Scale SQL for the WebGUSS - CRITEO Meetup Scale SQL for the Web
GUSS - CRITEO Meetup Scale SQL for the Web
 
NoSQL et Big Data
NoSQL et Big DataNoSQL et Big Data
NoSQL et Big Data
 
DataStax et Apache Cassandra pour la gestion des flux IoT
DataStax et Apache Cassandra pour la gestion des flux IoTDataStax et Apache Cassandra pour la gestion des flux IoT
DataStax et Apache Cassandra pour la gestion des flux IoT
 
Guss sql IaaS PaaS 20131202
Guss sql IaaS PaaS 20131202Guss sql IaaS PaaS 20131202
Guss sql IaaS PaaS 20131202
 
J1 T1 1 - Azure Data Platform, quelle solution pour quel usage - Charles-Hen...
J1 T1 1 - Azure Data Platform, quelle solution pour quel usage  - Charles-Hen...J1 T1 1 - Azure Data Platform, quelle solution pour quel usage  - Charles-Hen...
J1 T1 1 - Azure Data Platform, quelle solution pour quel usage - Charles-Hen...
 
Premiers pas avec Microsoft Azure Search
Premiers pas avec Microsoft Azure SearchPremiers pas avec Microsoft Azure Search
Premiers pas avec Microsoft Azure Search
 
Track 2 - Atelier 2 - Introduction à redshift
Track 2 - Atelier 2 - Introduction à redshiftTrack 2 - Atelier 2 - Introduction à redshift
Track 2 - Atelier 2 - Introduction à redshift
 
Hadoop
HadoopHadoop
Hadoop
 
04 big data fournisseurs
04 big data fournisseurs04 big data fournisseurs
04 big data fournisseurs
 
Azure Data Lake, le big data 2.0 (Global Azure Bootcamp Paris 2017)
Azure Data Lake, le big data 2.0 (Global Azure Bootcamp Paris 2017)Azure Data Lake, le big data 2.0 (Global Azure Bootcamp Paris 2017)
Azure Data Lake, le big data 2.0 (Global Azure Bootcamp Paris 2017)
 
[JSS2015] Azure SQL Data Warehouse - Azure Data Lake
[JSS2015] Azure SQL Data Warehouse - Azure Data Lake[JSS2015] Azure SQL Data Warehouse - Azure Data Lake
[JSS2015] Azure SQL Data Warehouse - Azure Data Lake
 
Livre blanc Windows Azure et les éditeurs de logiciel
Livre blanc Windows Azure et les éditeurs de logicielLivre blanc Windows Azure et les éditeurs de logiciel
Livre blanc Windows Azure et les éditeurs de logiciel
 
Introduction à Apache Cassandra — IppEvent chez OVH 2017-03-02
Introduction à Apache Cassandra — IppEvent chez OVH 2017-03-02Introduction à Apache Cassandra — IppEvent chez OVH 2017-03-02
Introduction à Apache Cassandra — IppEvent chez OVH 2017-03-02
 

En vedette

SQL Azure, la base de données dans le cloud
SQL Azure, la base de données dans le cloudSQL Azure, la base de données dans le cloud
SQL Azure, la base de données dans le cloud
Microsoft Technet France
 
Cloud Privé, Cloud Public...poursquoi choisir ?
Cloud Privé, Cloud Public...poursquoi choisir ?Cloud Privé, Cloud Public...poursquoi choisir ?
Cloud Privé, Cloud Public...poursquoi choisir ?
Microsoft Décideurs IT
 

En vedette (17)

SQL Azure, la base de données dans le cloud
SQL Azure, la base de données dans le cloudSQL Azure, la base de données dans le cloud
SQL Azure, la base de données dans le cloud
 
SCT - Installation Backup & Restore
SCT - Installation Backup & RestoreSCT - Installation Backup & Restore
SCT - Installation Backup & Restore
 
Sql Saturday Paris 2016 - De StreamInsight à Azure Stream Analytics
Sql Saturday Paris 2016 - De StreamInsight à Azure Stream Analytics Sql Saturday Paris 2016 - De StreamInsight à Azure Stream Analytics
Sql Saturday Paris 2016 - De StreamInsight à Azure Stream Analytics
 
Nuabee backup : solution de sauvegarde postes et serveurs
Nuabee backup : solution de sauvegarde postes et serveurs Nuabee backup : solution de sauvegarde postes et serveurs
Nuabee backup : solution de sauvegarde postes et serveurs
 
Identite-as-a-service pour vos applications B2C - MS Cloud Summit Paris 2017
Identite-as-a-service pour vos applications B2C - MS Cloud Summit Paris 2017Identite-as-a-service pour vos applications B2C - MS Cloud Summit Paris 2017
Identite-as-a-service pour vos applications B2C - MS Cloud Summit Paris 2017
 
Projet pilote office 365
Projet pilote office 365Projet pilote office 365
Projet pilote office 365
 
SharePoint on Microsoft Azure
SharePoint on Microsoft AzureSharePoint on Microsoft Azure
SharePoint on Microsoft Azure
 
Microsoft Office 365 Presentation
Microsoft Office 365 PresentationMicrosoft Office 365 Presentation
Microsoft Office 365 Presentation
 
Office 365 presentation
Office 365 presentationOffice 365 presentation
Office 365 presentation
 
Présentation de Microsoft Azure
Présentation de Microsoft AzurePrésentation de Microsoft Azure
Présentation de Microsoft Azure
 
Getting started with microsoft azure in 30 mins
Getting started with microsoft azure in 30 minsGetting started with microsoft azure in 30 mins
Getting started with microsoft azure in 30 mins
 
SQL Server sur Azure dans tous ses états !
SQL Server sur Azure dans tous ses états !SQL Server sur Azure dans tous ses états !
SQL Server sur Azure dans tous ses états !
 
Cloud Privé, Cloud Public...poursquoi choisir ?
Cloud Privé, Cloud Public...poursquoi choisir ?Cloud Privé, Cloud Public...poursquoi choisir ?
Cloud Privé, Cloud Public...poursquoi choisir ?
 
Presentation des Essentiels de MS Office365
Presentation des Essentiels de MS Office365Presentation des Essentiels de MS Office365
Presentation des Essentiels de MS Office365
 
Alphorm.com Microsoft AZURE
Alphorm.com Microsoft AZUREAlphorm.com Microsoft AZURE
Alphorm.com Microsoft AZURE
 
Objet direct seminaire_windows_azure_lyon_15_octobre_2013_vincent_thavonekham
Objet direct seminaire_windows_azure_lyon_15_octobre_2013_vincent_thavonekhamObjet direct seminaire_windows_azure_lyon_15_octobre_2013_vincent_thavonekham
Objet direct seminaire_windows_azure_lyon_15_octobre_2013_vincent_thavonekham
 
De la classification à la protection de vos données, sécurisez votre entrepri...
De la classification à la protection de vos données, sécurisez votre entrepri...De la classification à la protection de vos données, sécurisez votre entrepri...
De la classification à la protection de vos données, sécurisez votre entrepri...
 

Similaire à Azure Camp 9 Décembre - slides session développeurs webmedia

Monter des environnements dev test efficaces avec Windows Azure
Monter des environnements dev test efficaces avec Windows AzureMonter des environnements dev test efficaces avec Windows Azure
Monter des environnements dev test efficaces avec Windows Azure
Microsoft Technet France
 
Tout sur les solutions de haute disponibilité et disaster recovery de sql ser...
Tout sur les solutions de haute disponibilité et disaster recovery de sql ser...Tout sur les solutions de haute disponibilité et disaster recovery de sql ser...
Tout sur les solutions de haute disponibilité et disaster recovery de sql ser...
Christophe Laporte
 
JSS2013 : Haute disponibilité
JSS2013 : Haute disponibilitéJSS2013 : Haute disponibilité
JSS2013 : Haute disponibilité
Christophe Laporte
 

Similaire à Azure Camp 9 Décembre - slides session développeurs webmedia (20)

Monter des environnements dev test efficaces avec Windows Azure
Monter des environnements dev test efficaces avec Windows AzureMonter des environnements dev test efficaces avec Windows Azure
Monter des environnements dev test efficaces avec Windows Azure
 
AWS Summit Paris - Track 2 - Session 2 - Préparez-vous à l'imprévu
AWS Summit Paris - Track 2 - Session 2 - Préparez-vous à l'imprévuAWS Summit Paris - Track 2 - Session 2 - Préparez-vous à l'imprévu
AWS Summit Paris - Track 2 - Session 2 - Préparez-vous à l'imprévu
 
Stockage Cloud : il y en aura pour tout le monde
Stockage Cloud : il y en aura pour tout le mondeStockage Cloud : il y en aura pour tout le monde
Stockage Cloud : il y en aura pour tout le monde
 
JSS2014 – Azure SQL Database : 1 an après
JSS2014 – Azure SQL Database : 1 an aprèsJSS2014 – Azure SQL Database : 1 an après
JSS2014 – Azure SQL Database : 1 an après
 
Monter en charge, tester et surveiller avec une application Windows Azure : l...
Monter en charge, tester et surveiller avec une application Windows Azure : l...Monter en charge, tester et surveiller avec une application Windows Azure : l...
Monter en charge, tester et surveiller avec une application Windows Azure : l...
 
Les données on-premise et dans le cloud. Quelles options ?
Les données on-premise et dans le cloud. Quelles options ?Les données on-premise et dans le cloud. Quelles options ?
Les données on-premise et dans le cloud. Quelles options ?
 
DevOps Day - Infrastructure As A Code
DevOps Day - Infrastructure As A CodeDevOps Day - Infrastructure As A Code
DevOps Day - Infrastructure As A Code
 
Sql saturday 323 paris 2014 azure migration iaas et paas
Sql saturday 323 paris 2014   azure migration iaas et paasSql saturday 323 paris 2014   azure migration iaas et paas
Sql saturday 323 paris 2014 azure migration iaas et paas
 
GAB 2015 - Nouveautes sur le stockage de donnees dans Azure
GAB 2015  - Nouveautes sur le stockage de donnees dans AzureGAB 2015  - Nouveautes sur le stockage de donnees dans Azure
GAB 2015 - Nouveautes sur le stockage de donnees dans Azure
 
Ce que tout DBA doit savoir sur SQL Server et SharePoint 2013
Ce que tout DBA doit savoir sur SQL Server et SharePoint 2013Ce que tout DBA doit savoir sur SQL Server et SharePoint 2013
Ce que tout DBA doit savoir sur SQL Server et SharePoint 2013
 
[GAB2016] Azure DocumentDB - Jean-Luc Boucho
[GAB2016] Azure DocumentDB - Jean-Luc Boucho[GAB2016] Azure DocumentDB - Jean-Luc Boucho
[GAB2016] Azure DocumentDB - Jean-Luc Boucho
 
Jean-Luc Boucho - Azure DocumentDB - Global Azure Bootcamp 2016 Paris
Jean-Luc Boucho - Azure DocumentDB - Global Azure Bootcamp 2016 Paris Jean-Luc Boucho - Azure DocumentDB - Global Azure Bootcamp 2016 Paris
Jean-Luc Boucho - Azure DocumentDB - Global Azure Bootcamp 2016 Paris
 
4D Summit Europe 2016 - Conférence d'A&C Consulting : "Stocker des données su...
4D Summit Europe 2016 - Conférence d'A&C Consulting : "Stocker des données su...4D Summit Europe 2016 - Conférence d'A&C Consulting : "Stocker des données su...
4D Summit Europe 2016 - Conférence d'A&C Consulting : "Stocker des données su...
 
Tout sur les solutions de haute disponibilité et disaster recovery de sql ser...
Tout sur les solutions de haute disponibilité et disaster recovery de sql ser...Tout sur les solutions de haute disponibilité et disaster recovery de sql ser...
Tout sur les solutions de haute disponibilité et disaster recovery de sql ser...
 
JSS2013 : Haute disponibilité
JSS2013 : Haute disponibilitéJSS2013 : Haute disponibilité
JSS2013 : Haute disponibilité
 
SQLSaturday Paris 2014 - Et hop, ma base migre dans Azure
SQLSaturday Paris 2014 - Et hop, ma base migre dans AzureSQLSaturday Paris 2014 - Et hop, ma base migre dans Azure
SQLSaturday Paris 2014 - Et hop, ma base migre dans Azure
 
Ce que tout dba doit savoir sur la configuration et l'optimisation de SQL Ser...
Ce que tout dba doit savoir sur la configuration et l'optimisation de SQL Ser...Ce que tout dba doit savoir sur la configuration et l'optimisation de SQL Ser...
Ce que tout dba doit savoir sur la configuration et l'optimisation de SQL Ser...
 
USI 2013 : 7 changements nécessaires pour sauver vos SI décisionnels
USI 2013 : 7 changements nécessaires pour sauver vos SI décisionnelsUSI 2013 : 7 changements nécessaires pour sauver vos SI décisionnels
USI 2013 : 7 changements nécessaires pour sauver vos SI décisionnels
 
Techdays 2014 - Le fermier azure (2ème partie)
Techdays 2014 - Le fermier azure (2ème partie)Techdays 2014 - Le fermier azure (2ème partie)
Techdays 2014 - Le fermier azure (2ème partie)
 
SQLSaturday Paris 2014 - Ce que tout DBA doit savoir sur la configuration et ...
SQLSaturday Paris 2014 - Ce que tout DBA doit savoir sur la configuration et ...SQLSaturday Paris 2014 - Ce que tout DBA doit savoir sur la configuration et ...
SQLSaturday Paris 2014 - Ce que tout DBA doit savoir sur la configuration et ...
 

Plus de Microsoft

Plus de Microsoft (20)

Uwp + Xamarin : Du nouveau en terre du milieu
Uwp + Xamarin : Du nouveau en terre du milieuUwp + Xamarin : Du nouveau en terre du milieu
Uwp + Xamarin : Du nouveau en terre du milieu
 
La Blockchain pas à PaaS
La Blockchain pas à PaaSLa Blockchain pas à PaaS
La Blockchain pas à PaaS
 
Tester, Monitorer et Déployer son application mobile
Tester, Monitorer et Déployer son application mobileTester, Monitorer et Déployer son application mobile
Tester, Monitorer et Déployer son application mobile
 
Windows 10, un an après – Nouveautés & Démo
Windows 10, un an après – Nouveautés & Démo Windows 10, un an après – Nouveautés & Démo
Windows 10, un an après – Nouveautés & Démo
 
Prenez votre pied avec les bots et cognitive services.
Prenez votre pied avec les bots et cognitive services.Prenez votre pied avec les bots et cognitive services.
Prenez votre pied avec les bots et cognitive services.
 
Office 365 Dev PnP & PowerShell : exploitez enfin le potentiel de votre écosy...
Office 365 Dev PnP & PowerShell : exploitez enfin le potentiel de votre écosy...Office 365 Dev PnP & PowerShell : exploitez enfin le potentiel de votre écosy...
Office 365 Dev PnP & PowerShell : exploitez enfin le potentiel de votre écosy...
 
Créer un bot de A à Z
Créer un bot de A à ZCréer un bot de A à Z
Créer un bot de A à Z
 
Microsoft Composition, pierre angulaire de vos applications ?
Microsoft Composition, pierre angulaire de vos applications ?Microsoft Composition, pierre angulaire de vos applications ?
Microsoft Composition, pierre angulaire de vos applications ?
 
Les nouveautés SQL Server 2016
Les nouveautés SQL Server 2016Les nouveautés SQL Server 2016
Les nouveautés SQL Server 2016
 
Conteneurs Linux ou Windows : quelles approches pour des IT agiles ?
Conteneurs Linux ou Windows : quelles approches pour des IT agiles ?Conteneurs Linux ou Windows : quelles approches pour des IT agiles ?
Conteneurs Linux ou Windows : quelles approches pour des IT agiles ?
 
Administration et supervision depuis le Cloud avec Azure Logs Analytics
Administration et supervision depuis le Cloud avec Azure Logs AnalyticsAdministration et supervision depuis le Cloud avec Azure Logs Analytics
Administration et supervision depuis le Cloud avec Azure Logs Analytics
 
Retour d'expérience de projets Azure IoT "large scale" (MicroServices, portag...
Retour d'expérience de projets Azure IoT "large scale" (MicroServices, portag...Retour d'expérience de projets Azure IoT "large scale" (MicroServices, portag...
Retour d'expérience de projets Azure IoT "large scale" (MicroServices, portag...
 
Plan de Reprise d'Activité avec Azure Site Recovery
Plan de Reprise d'Activité avec Azure Site RecoveryPlan de Reprise d'Activité avec Azure Site Recovery
Plan de Reprise d'Activité avec Azure Site Recovery
 
Modélisation, déploiement et gestion des infrastructures Cloud : outils et bo...
Modélisation, déploiement et gestion des infrastructures Cloud : outils et bo...Modélisation, déploiement et gestion des infrastructures Cloud : outils et bo...
Modélisation, déploiement et gestion des infrastructures Cloud : outils et bo...
 
Transformation de la représentation : De la VR à la RA, aller & retour.
Transformation de la représentation : De la VR à la RA, aller & retour.Transformation de la représentation : De la VR à la RA, aller & retour.
Transformation de la représentation : De la VR à la RA, aller & retour.
 
Quelles architectures pour vos applications Cloud, de la VM au conteneur : ça...
Quelles architectures pour vos applications Cloud, de la VM au conteneur : ça...Quelles architectures pour vos applications Cloud, de la VM au conteneur : ça...
Quelles architectures pour vos applications Cloud, de la VM au conteneur : ça...
 
Introduction à ASP.NET Core
Introduction à ASP.NET CoreIntroduction à ASP.NET Core
Introduction à ASP.NET Core
 
Open Source et Microsoft Azure, rêve ou réalité ?
Open Source et Microsoft Azure, rêve ou réalité ?Open Source et Microsoft Azure, rêve ou réalité ?
Open Source et Microsoft Azure, rêve ou réalité ?
 
Comment développer sur la console Xbox One avec une application Universal Win...
Comment développer sur la console Xbox One avec une application Universal Win...Comment développer sur la console Xbox One avec une application Universal Win...
Comment développer sur la console Xbox One avec une application Universal Win...
 
Azure Service Fabric pour les développeurs
Azure Service Fabric pour les développeursAzure Service Fabric pour les développeurs
Azure Service Fabric pour les développeurs
 

Azure Camp 9 Décembre - slides session développeurs webmedia

  • 1. Bases de données SQL Server sur Azure
  • 2. Bases de données SQL Server sur Azure
  • 4. SQL Server : cloud privé et public
  • 5. SQL Server : les scénarios les plus communs Stocker, sauvegarder / restaurer les données Développer, tester et exécuter les applications Etendre une infrastructure existante Aller là où un « data center » ne peut aller • SharePoint en IaaS • SQL en IaaS • Développements et tests sur un environnement IaaS <subnet 1><subnet 2><subnet 3> • Architecture hybride • Websites en IaaS • Websites en PaaS G Virtual Network DNS Server data auth push
  • 6. Microsoft Azure : responsabilités Infrastructure (IaaS): • Microsoft gère le matériel et la technologie de virtualisation Plateforme (PaaS): • Microsoft gère tout SAUF les applications et les données
  • 7. Service Level Agreements No SLA SLA 99.95
  • 8. Disk Caching : bonnes pratiques pour SQL Server 8 Disque système « Read Write » par défaut. Réduit les temps de latence en lecture pour les applications consommatrices d’IOs (bases de données <=10Go) Disques de données Cache désactivé par défaut . Ne pas activer pour des applications qui effectues de nombreux « Random IO » (OLTP). Activer le cache pour les applications qui réalisent beaucoup d’opérations de lecture qui peuvent être sensibles aux temps de latences
  • 9. Configuration 1 seul disque 9 • Recommandé pour un stockage <1To • Performance acceptable (<500 IOPs) • Complexité minimale
  • 10. Configuration plusieurs disques 10 • Plusieurs disques • Si besoin de plus d’1To • Si besoin de beaucoup d’IOPS • 2 choix de configuration : • Séparation des fichiers de données et des logs du système d’exploitation. Pour les très grosses bases, création de plusieurs fichiers de bases de données qu’il est possible de séparer sur plusieurs disques • Création d’un volume agrégeant plusieurs disques (Windows Server 2012 storage space)
  • 11. Images de machines virtuelles optimisées Agilité Images disponibles depuis la galerie Azure Utilise « Windows Storage Spaces » pour réduire la latence et améliorer la performance au niveau des IO Contrôle Simplification du process d’installation Automatisation possible par script PowerShell Coût Modèle de prix conforme à la politique tarifaire d’Azure. Prédictibilité
  • 12. SQL Server et les VM série D 12 • Les machines virtuelles (VM) séries D proposent des processeurs plus rapides et un disque local SSD • Le disque local SSD peut être utilisé pour : ‐ TempDB  Plusieurs fichiers pour la base TempDB peut réduire la contention  1 fichier par coeur jusqu’à 8 coeurs (ce n’est pas une règle absolue). Au-delà de 8 coeurs….faire des tests  ‐ Le buffer pool Extension  Disponible depuis SQL Server 2014
  • 13. Autre scénarios SQL dans Azure Haute disponibilité et « disaster recovery » dans Azure • Disponibilité des serveurs SQL sur site ou dans Azure (hybride) • Utiliser d’autres serveurs SQL dans des VM dans la même région Azure • Support d’AlwaysON avec des serveurs primaire et secondaires Business Intelligence (BI) • Création de cubes Olap • Serveur de rapports Reporting Services • BI complète avec SharePoint
  • 16. Azure SQL Database Workload transactionnels légers Workload transactionnels moyens Worload transactionnels lourds Niveau de performance unique Worload transactionnels lourds Elasticité et performance Continuité de service Familier et managé
  • 17. Niveaux de services Azure SQL Database
  • 18. « Self-service restore » • Sauvegardes automatiques dans Azure Storage • Logs transactionnels périodiques (5 mn) • Copie d’une base sans interruption de service • API REST, PowerShell ou portail Azure • Politique de rétention des sauvegardes: • Basic, dernier état connu (max 24 heures) • Standard (max 7 jours) • Premium (max 35 jours) Geo- replicated Restore from backup SQL Database Backups sabcp01bl21 Azure Storage sabcp01bl21
  • 19. Geo- replicated SQL Database Backups sabcp01bl21 Azure Storage sabcp01bl21 Restore to any Azure region « Basic Recovery » • Disponible pour les services Basic, Standard et Premium • Bâti sur le « self-service restore » • Restauration de la base sur n’importe quelle région
  • 20. Geo- replicated « Geo-réplication » • Inclus en Standard • Création d’un serveur secondaire passif • Réplication dans une région Azure prédéfinie • Réplication automatique et asynchrone des données • API REST, PowerShell ou portail Azure • RTO < 24h, RPO < 1h
  • 21. « Active Geo-Replication » • Activation self service en mode Premium • Création de serveurs secondaires accessibles en lecture (max 4) • Réplication sur n’importe quelle région Azure • Réplication automatique asynchrone des données • REST API, PowerShell ou Portail Azure • RTO < 1h, RPO < 5mn • Possibilité Bascule déclenchée par l’utilisateur Up to 4 secondaries
  • 23. Elastic Scale : Vue d’ensemble Scale-out Layer (initially limited functionality, increasingly richer over time) Grow/shrink capacity Limited functionality Elastic Scale app shard1 shardi Limited functionality Elastic Scale Manage-ability Admin/ DevOps Admin/ DevOps Application Developer … … shardj … shardn Full local functionality Shard-local operations Full local functionality Client library Cross-shard extensions Cross-shard operations Client library Shard-local operations Cross-shard operations
  • 24. Elastic Scale : plus conrcrêtement…
  • 25. Terminologie (6) Sharded Table (1) Database (2) Sharding Key . . . (3) Shard Map Manager (4) Shard (4) Shard (5) Shard Set (8) Shardlet Customer Table Customer ID Name Data Center Table (7) Reference Table 1 Alice 2 Bob Data Center ID DC Name 1 Boston 2 Miami
  • 27. Avant de se quitter…
  • 28. Azure SQL Database : Prochainement • Nouvelle preview à venir fin 2014 • Surface fonctionnelle plus grande • Performances améliorées • In-memory columnstore • Parallel queries • Rebuild d’index > 2Go • Nouveau tiers pensé pour les éditeurs • Besoin d’un grand nombre de base de données • Gestion des ressources pour l’ensemble de ces bases
  • 29. Azure Search (20’) Benjamin Moulès – Microsoft Pierre Therrode – Reezocar
  • 32. Mise à disposition du service  Définir la capacité, le niveau de tiers, accès à l’authentification  Depuis le portail ou l’API  1 ou plusieurs indexes  Nom du service -> API root URL ex: https://monsvc.search.windows.net
  • 33. Créer des indexes C’est une collection de documents Il y a un schema! De nombreuses options comme du “scoring”, “ranking”… Le nom de l’index -> API URL: ex: https://monsvc.search.windows.net/indexes/monindex
  • 34. Créer des indexes - Schéma Liste des champs et leurs configurations  Type de données: string, int, double, datetime, boolean, geo-point  Valeurs uniques ou collections Pour chaque champ, préciser si on veut l’utiliser pour …  Recherche  Suggestion  Filtre   
  • 35. Indexer des données Les données sont indexés par batches  Par paquet de maximum 1000 opérations: upload, merge, delete or mergeOrUpload  POST vers https://monsvc.search.windows.net/indexes/monindex/docs/index Succès de la réponse garanti la durabilité  Le client doit valider les statuts de réponses HTTP pour chaque opérations individuelles Les données sont indexés et donc « recherchable » quelques secondes après.  On doit l’indexer, ce qui va dépendre de l’activité du système
  • 36. Rechercher La portée de la recherche est défini par son index L'API de recherche offre un certain nombre d'options:  Recherche par « full-texte », incluant les opérateurs de recherche classiques (+, -, « », …)  Requêtes possible: filtrage, tri, pagination et la sélection de champ  Recherche par facettes  Mise en évidence de Hit Des résultats incluant des scores plus les champs demandés  Peut-être utilisé pour remonter les résultats sans contacter le magasin primaire
  • 37. Rechercher - Suggestions Construire des blocs pour de l’auto-complétion  Recherche de texte partiel -> liste de suggestions Balance complexe entre vitesse et fonctionnalités  Exécuté alors que tu tapes! Les suggestions viennent des données du document  On doit définir l’option dans la définition de l’index
  • 38. Ranking disponible Poids, fonctions, profils … Scoring également disponible Fonctions, magnitude, fraicheur, distance, …
  • 41. { "id": "AzureDocumentDB", "servicetype": "Data Platform", "servicename": "Azure DocumentDB", "releasetype": "Preview", "public": true, "regions": [ { "name": "North Europe", "visible": true, "capacity": 230034 }, { "name": "West US", "visible": true, "capacity": 800034 }, { "name": "East US", "visible": false, "capacity": 1000034 } ] } { "id": "MS_125734", "name": "John Macintyre", "jobrole": "Program Manager", "companyname": "Microsoft", "photo": null, "bio": "John builds stuff at Microsoft.", "topicids": [ "MS_Azure_12", "MS_Azure_23", "MS_Azure_44" ], "sessonids": [ "MS_TEE_DBIB318", "MS_TEE_DBI212" ] } { JS ON } Conçue, construite et optimisée pour JSON
  • 42. SQL Sans schéma et indexée
  • 43. JS Procédures stockées, UDFs, triggers
  • 46. DocumentDB at Microsoft user data store
  • 47. Vue d’ensemble Modèle de ressources  Entités adressables par URL  Partitionné pour scale out  Répliqué pour HA  Entités représentées en JSON  Évolutivité par ajout de Capacity Units       { } { } JS JS JS
  • 49. WebJobs Stéphane GOUDEAU - Microsoft Florent SANTIN – Infinite Square
  • 50. Le besoin • Script, Batch, Service Windows… quelle architecture n’en a jamais eu besoin ? • Effectuer des traitements en tâche de fond : • Intégration de données externes • Traitements asynchrones • Nettoyage / optimisation de données • …
  • 51. Les différentes possibilités Worker rôle L’historique ! VM IaaS Un sentiment de liberté ! Web Jobs Petit nouveau plein de potentiel! + • Scalable • Permet de faire tourner n’importe quel traitement - • Compliqué à développer, debugger, monitorer • Scheduling manuel ou via le Scheduler Azure + • Simple à déployer • Simple à développer • Scheduler de Windows - • Scalabilité plus complexe à mettre en oeuvre • Il faut gérer une VM… + • Orienté PaaS • Simple et complet • Configuration par un IT Pro comme par un Dev • Un vrai scheduler Cloud ! - • Pas d’action sur l’OS (PaaS)
  • 52. Zoom sur les WebJobs • Un WebJob dans Azure c’est : • Hébergé dans un Website : Ni VM, ni Cloud Service, WebJob == Website ! • Tourne dans le process IIS : tant que celui-ci est disponible • (auto)Scalable comme un Website • L’ensemble des avantages du Website (Stagging, modes gratuits…) • L’écriture d’un WebJob c’est : • IT : Un script PowerShell, .cmd, .bat, .sh, PHP, Python ou Node < 100 Mo • DEV : Une application .NET créée à partir d’un modèle
  • 54. WebJob : Déclenchement • Méthode 1 : Déclenchement par le Scheduler • Utilisation du Azure Scheduler (planificateur) • Configuration assistée depuis le WebJob • Configurée avancée depuis le Scheduler • Ex : Déclenchement récurent à certains jours, chaque week-end, par intervalle de temps d’attente…
  • 56. WebJob : Déclenchement • Méthode 2 : Déclenchement par interaction externe • Déclenchement à l’apparition d’un message • Microsoft Azure Storage Blobs, Queues ou Table… • …ou Service Bus Queues • Nécessite l’utilisation du Azure WebJobs SDK • Ex : Traitements asynchrones entre systèmes
  • 57. WebJob : Monitoring • Le SDK Azure WebJobs offre l’outillage nécessaire pour suivre chaque action effectuée dans le code • Le portail Azure offre une interface de monitoring avancée : • Etat / liste des exécutions de Webjobs planifiés ou déclenchés • Consultation du log / des erreurs • Redémarrage en cas d’échec
  • 58. Un exemple d’application… Website Web Job Azure SQL Database Azure Blob Storage Azure Queue Storage
  • 60. Conclusion •WebJobs = LA solution pour implémenter les traitements en tâche de fond • Simplification du code grâce au SDK WebJobs • Modèle de déploiement simple et rapide • Scalabilité de l’infrastructure des Websites Azure • Traçabilité de l’exécution et monitoring
  • 61. Azure Media Services (30’) Benjamin Moulès – Evangéliste – Microsoft France Julien Corioland – Développeur – Infinite Square
  • 62. Tendances de l’industrie digitale DE PLUS EN PLUS D’ÉCRANS CONNECTÉS, EXPLOSION DE LA DEMANDE ET DES COÛTS 20Md 73 Il y a dans le monde plus de 7,2 Milliards de devices et ils se multiplient 5 fois plus vite que nous! D’ici 2016, 20 Milliards d’appareils vont générer 10.8 Exabytes (1 EB = 1000 PB) de données chaquemois Davantages d'écrans connectés
  • 63. Avec un écosystème de partenaires en croissance permanente, disposant de solutions à valeurs ajoutées Diffusion en-Direct & à la demande avec intégration CDN Protection de contenu Qu’est ce qu’on veut dire par Azure Media Services? Encodage, multiplexage, et indexation Des composants élastiques pour construire des flux de données vidéos sur mesure dans le Cloud Téléchargement vers le Cloud puis stockage Player Clients
  • 64. Fonctionnalités clefs d’Azure Media Services Distribution CDN Protection de contenu Encodage Multiplexage Rapide, écriture parallèle, sécurisé et protection aussi bien pendant le transit des données ainsi que dès leur stockage dans le cloud. Téléchargement montant en HTTPS et en UDP rapide des fichiers vidéos Ingestion RTMP pour le direct Cloud élastique permettant de gérer des centaines, voire des milliers de tâches s’encodage parallèles vers de multiples formats vidéos et audio (H.264, WMV, VC-1, Dolby Digital, AAC, …), création de MP4 multi-débits, ou bien utilisation d’encodeurs tiers intégrés comme celui d’imagine (Digital Rapids Kayak) pour des fonctionnalités premiums. Utilisation de protocoles de streaming adaptatifs performant – HLS (V3, V4), Smooth, MPEG-DASH – de sorte à atteindre les différents types d’écrans connectés populaire d’aujourd’hui tel que iOS, Android, Windows 7/8, Xbox 360/One, et bien plus encore. Chiffrement avec de « l’AES 128-bit Clear Key » ou bien utilisation de technologie de gestion de droits numériques (DRM - Digital Right Management) avec PlayReady. Ces deux options disposent de la possibilité d’héberger les clefs de License dans le Cloud. Support de flux vidéo à la demande Support du direct Distribution Gestion du cache et livraison dans toute les géographies de vos données avec l’Azure CDN ou bien des CDN tiers qui se connectent de manière sécurisés à nos origines. Aussi possible d’utiliser une authentification basée sur un token ou des fonctionnalités de geo-blocking. Livraison vers tous les plus populaires appareils du marché incluant les PCs (Windows et Mac OS), iOS, Android, Smart TVs, console de jeux, et plus encore. Parmi nos lecteurs disponible, nous avons Ooyala, Deltatre, JW Player, OSMF ou bien de construire votre propre Lecteurs avec le framework Microsoft Player Framework SDK Téléchargement Lecteurs Clients Annoncés au début de l’automne 2014! Streaming Live, Encodage plus rapide et moins cher, Protection dynamique, Clef et licence délivrée en tant que service, Indexation de contenu, davantage de lecteurs
  • 65. De nouvelles unités réservées Standard et Premium Accède à la capacité et aux performance dont vous avez besoin pour vos débordements dans le Cloud. Vitesse d’encodage 2x Rapide Basic Standard Premium Performance 4-5x Rapide
  • 66. Azure Media Encoder Premium Workflow Support des formats utilisés par les studios et les broadcasters Création du processus d’encodage dans un environnement simple et visuel Soumission du workflow à Media Services
  • 67. Azure Media Services – Indexation de contenu • Conversion de la voix vers du texte • Recherche via une très large librairie de contenu pour un terme spécifique ou une phrase • Indexe des milliers d’heures de contenu vidéo avec une technologie de reconnaissance naturelle du langage • « Le Washington Post est reconnu pour son expertise en politique. Nous utilisons Microsoft Azure Media Services Content Indexer afin de nous aider à constuire un moyen révolutionnaire de partager cette expertise sur le Web. »
  • 68. Azure Media Content Protection
  • 69. • Player Frameworks, SDKs et lecteurs d’exemple • Support de multiples protocoles dans Azure Media Services • Distribution premium avec PlayReady / AES Clear Key • Monétisation avec Publicités • Captures de donnés pour les statistiques • Fonctions avancés pour la sélection du flux, des angles de caméra, … • Partenariats avec des acteurs comme JW Player
  • 70. Une interface utilisateur, simple à utiliser qui pilote Azure Media Services Dernière version http://aka.ms/amse Code source https://github.com/Azure/Azure-Media-Services- Explorer/ Article http://azure.microsoft.com/blog/2014/10/08/managi ng-media-workflows-with-the-new-azure-media-services- explorer-tool/
  • 71. Multiplexage dynamique Vous permet de ré-utiliser votre contenu encodé et de le multiplexer vers d’autres formats de streaming sans avoir à stocker une version différente de votre contenu. Sources video MP4 multi-débits Serveur origine HLS Smooth Streaming Encodage Encodage Sources video MP4 multi-débits HLS v3, v4 Smooth Streaming Multiplexage Dynamique Ou Contenu Smooth Serveur origine Encodage et multiplexage traditionnel Multiplexage dynamique MPEG DASH HDS
  • 72. Multiplexage dynamique et chiffrement dynamique Video sources Chiffrement Smooth Streaming Serveur de streaming Smooth Streaming + PlayReady Encodage Dynamic Packaging Chiffrement statique DASH + CENC PlayReady Smooth Streaming + PlayReady Video sources Multi-bitrates Mp4 Or Smooth Asset Serveur de streaming HLS + AES ou PlayReady Smooth Streaming + AES ou PlayReady Encodage Dynamic Packaging and Encryption Chiffrement dynamique DASH + CENC
  • 73. Streaming en direct et à la demande 84 Support de tout devices  Multiplexage dynamique  HLS v3 and v4  MPEG-DASH  HDS  Smooth  Chiffrement dynamique  AES clear key • PlayReady  Signalisation publicitaire multi-protocole Montée en charge élastique Génération de flux VOD depuis le live en temps réel Supervision quasi-temps réel Support de d’Azure CDN et CDN tiers SLA
  • 75. Live Stream - Démo Channel Azure Storage Streaming Endpoint Ingest URL Preview URL Program URL RTMP Webcam + WireCast Streaming Adaptif (HLS, Dash, Smooth…) (+ AES si besoin)

Notes de l'éditeur

  1. It seems as though SQL Server and databases in general are always one of the last technologies to move to new platforms. That was certainly true with virtualization. For the longest time, many businesses were struggling to move their SQL Server workloads off physical servers and onto virtual machines (VMs). Many were afraid that VMs couldn’t provide enough performance to support resource-intensive SQL Server workloads. Others worried that virtualization wasn’t reliable enough for mission-critical workloads. Fast forward to today. Now it’s common for SQL Server to be virtualized. Furthermore, deploying SQL Server in a VM is the standard practice for most organizations. Today, the public cloud is in much the same place that virtualization was about four or five years ago. The private cloud technology is just emerging; there are competing standards between Microsoft and VMware, and even questions about private cloud versus public cloud implementations. While cloud technologies continue to grow, most businesses are struggling to move their database resources into the cloud. Some of their main concerns revolve around security, performance, and availability. Although these are valid issues for the public cloud, the private cloud is really another issue altogether. So what benefits might you gain by moving SQL Server to a public cloud? The Microsoft Azure offers all the benefits that you get from virtualization, plus a level of flexibility and automation that virtualization alone can’t provide. Running SQL Server in the Microsoft Azure can deliver: Fast application roll-out by deploying multiple VMs as a service Fast VM deployment, using VM service templates with prebuilt VMs Dynamic optimization of memory and configured scalability of application front-ends
  2. Slide Objectives Diving into the most common Cloud scenarios. Speaker Notes These are the 4 main business scenarios where a Cloud architecture can fulfill its full potential. Are you considering one or several of these Cloud scenarios? Here’s how we’ve aligned the available Fast Starts with each of these Cloud scenarios: Store, back-up, recover your data. This scenario allows enterprises to leverage Microsoft Azure for replication of key services or datacenters, or for back-up and restore services for everything from a single database to that of a whole datacenter. Microsoft offers 2 Azure Fast Start Accelerate packages: The Azure Fast Start SharePoint on IaaS aims at introducing the customer to the basics of deploying Microsoft SharePoint instances and understanding the requirements for Microsoft SharePoint running on IaaS. After the engagement is over, the customer will be equipped with a better insight on what SharePoint on IaaS can bring to its organization, as well as hand-on experience on the mechanics of deploying SP farms using manual and automated scripts The Azure Fast Start SQL Server on IaaS aims at introducing the customer to the basics of deploying SQL Server instances and understanding the requirements for SQL Server running on IaaS. It gives an overview on possible migration options for your on-premises SQL environment. Develop, test, run your applications. Microsoft Azure allows you to quickly create test or development environments. It also provides each virtual machine portability between on premises and the cloud, allowing you to easily deploy your applications to the cloud. The Azure Fast Start for Dev Test on IaaS delivers a general purpose education for providing a test and development environment on Microsoft Azure . After the engagement is over, the customer will be equipped with a better insight on what Dev Test on IaaS can bring to its organization, as well as hands-on experience to help you build 3 different type of test and development environments for technologies such as SQL or SharePoint using powerful scripts. Extend your infrastructure. Our third scenario is focused on creating infrastructure services and virtual networks with Microsoft Azure and extending your on premises infrastructure to the cloud. The Azure Fast Start for IaaS Foundation aims at introducing customer to the basics of connecting on-premises networks and Microsoft Azure and create a foundational hybrid cloud capability. It delivers a general purpose education for providing Infrastructure-as-a-Service cross-premises and focuses on optimized hosting capability for common enterprise Virtual Machine (VM) patterns The Azure Fast Start for Identity on Microsoft Azure aims at introducing the customer to the basics of the management of Identity & Directory services in Microsoft Azure . It delivers a general purpose education for understanding Identity, Access and Control in Microsoft Azure . The session also covers Azure AD, management, application access and multifactor authentication as well as securing application access Reach where your datacenter won’t. Finally, you can create websites with global reach, or turkey backend services for mobile applications. You can also leverage Microsoft Azure to integrate key services with partner systems and infrastructure. The Azure Fast Start for Website on IaaS introduces you to the basics of deploying website instances to the Microsoft Azure platform. After the engagement is over, the customer will be equipped with a better insight on deploying websites using Azure Virtual Machines. The Azure Fast Start for Website on PaaS introduces you to the basics of deploying website instances to the Microsoft Azure platform. It delivers a solution for providing websites within Microsoft Azure Platform-as-a- Service (PaaS) environment
  3. IT pros also need to set up and configure the application in Microsoft Azure , mainly using the Azure control panels and utilizing technical support as necessary. In addition, the applications themselves usually don’t self-manage (unless your development team is a class above the rest of the planet), so as with on-premise line of business applications you still have to administer that code as well. The only part of the equation that Microsoft Azure changes is in the area of personnel resource usage. With Azure in play, administrators are freed up from managing industry hardware and software and are available to manage and enhance the service delivery and quality of IT specific to their businesses. (Since when has Data Platform been a profit center, for instance?) Therein is the exact appeal for the business decision maker of Microsoft Azure and why you’re probably going to hear about it very soon, if you haven’t already.
  4. 99.95% for multiple role instances 4.38 hours of downtime per year What’s included Compute Hardware failure (disk, cpu, memory) Datacenter failures - Network failure, power failure Hardware upgrades, Software maintenance – Host OS Updates What is not included VM Container crashes, Guest OS Updates To ensure high availability of your application, you will need multiple VMs and a load balancer. To manage availability, add the VMs to an Availability Set. This locates the VM in different fault domains and increases availability 99.95%. There can be up to 20 different fault domains. If a given application cannot use multiple VM instances (meaning that a single VM running the application must be online at all times) then high availability cannot be supported. Cloud Services, Virtual Machines and Virtual Network For Cloud Services, we guarantee that when you deploy two or more role instances in different fault and upgrade domains, your Internet facing roles will have external connectivity at least 99.95% of the time. For all Internet facing Virtual Machines that have two or more instances deployed in the same Availability Set, we guarantee you will have external connectivity at least 99.95% of the time. For Virtual Network, we guarantee a 99.9% Virtual Network Gateway availability.
  5. I/O sub-system Storage optimization for SQL Server transactional and analytical workloads is a very important task that requires careful planning and analysis. There is already a tremendous amount of information that explains how to deal with I/O subsystems with different performance characteristics in a traditional on-premises environment, such as spindles, host bus adapters (HBAs), disk controllers, and so on. For more information, see Analyzing I/O Characteristics and Sizing Storage Systems for SQL Server Database Applications. Azure disks are implemented as a service, so they do not offer the same range of complex configuration options available in traditional on-premises I/O subsystems. This has both benefits and costs. For instance, Azure disks offer built-in local redundancy and optional geo-redundancy for disaster recovery through the use of replicas. To achieve the same level of redundancy in on-premises deployments, you would need to set up multiple disk arrays in multiple locations and a synchronization mechanism, such as, a storage area network (SAN) replication. On the other hand, the Azure disk performance is not as predictable as on-premises disk I/O subsystem due to several factors: Azure Infrastructure Services is a shared, multi-tenant service. Resources like host machines, storage services and network bandwidth are shared among multiple subscribers. Performance may vary depending upon where and when you provision your virtual machines due to a variety of factors including differences in hardware. Your virtual machine may get moved to a different host due to a hardware replacement necessitated by a failure or lifecycle refresh. The performance and availability of your virtual machines may be impacted (positively or negatively) by maintenance operations such as platform upgrades or performance and reliability fixes. When you use cloud-based storage options in Azure, you sacrifice granular control and deep performance optimization options for lower costs, simplicity and out-of-the-box redundancy. Azure disks are connected to virtual machines via a network infrastructure and that can introduce higher network latency compared to the local attached disks in on-premises environment.   For a detailed discussion on different storage configurations, see the Best practices and recommendations for optimizing SQL Server performance in Azure VMs section.
  6. The Data Warehousing and OLTP Optimized Images for SQL Server 2014 and SQL Server 2012 are simplifying the setup process for customers by adding more automation. For instance the automation of attaching a disk to the SQL Server VM running a data warehouse workload. Ability to attach many disks is critical in terms of improving IO in an OLTP workload as the number of disks has a direct impact on OLTP . The optimized images run on Azure VM instances that support up to 16 disks. In both the OLTP and data warehousing VM images, the configuration is conform to Microsoft’s own recommended Performance Best Practices for SQL Server in Azure Virtual Machines: 15 disks are attached to each VM, and storage is split between one data pool (12 disks, 12TB fixed size) and one log pool (3 disks, 3TB fixed size). Starting with Windows Server 2012, Storage Pools are introduced and operating system software RAID capabilities are deprecated. Storage Pools enable you to virtualize storage by grouping industry-standard disks into “pools”, and then create virtual disks called Storage Spaces from the available capacity in the storage pools. You can then configure these virtual disks to provide striping capabilities across all disks in the pool, combining good performance characteristics. In addition, it enables you to add and remove disk space based on your needs. All OLTP and DWH images are based on our SQL Server Fast-Track best practices.
  7. Enable Business Continuity for critical business applications, such as HR/Payroll or payment processing systems require high SLAs and Disaster Recovery can double your cost and effort. In terms of maintaining disks or tape, large databases can mean expensive, and often slow backups. Using Azure as a subscription-based backup, there's no need for CAPEX, and you can use your existing backup techniques with Microsoft Azure as a target. It's arguably more secure than a traditional backup: Microsoft Azure holds three copies of your data, so it's always available. Getting started can take time, so Microsoft Azure offers the option of letting you make your initial backup on a local disk, that's then transferred to Microsoft and stored in Azure, ready for the rest of your backups over the wire. Backups can be encrypted, and there's even support for older versions of SQL Server.
  8. Rappeler que si on a besoin de plus de capacité, on peut le faire simplement dans l’interface du portail azure avec un slider sur les unités de réplicats & partitions
  9. L’index va définir sur quoi vous pouvez rechercher Résultats ne vont que taper dans l’index sans recontacter le magasin primaire
  10. Rappeler que si on a besoin de plus de capacité, on peut le faire simplement dans l’interface du portail azure avec un slider sur les unités de réplicats & partitions
  11. Strong: Strong consistency guarantees that a write is only visible after it is committed durably by the majority quorum of replicas. A write is either synchronously committed durably by both the primary and the quorum of secondaries or it is aborted. A read is always acknowledged by the majority read quorum - a client can never see an uncommitted or partial write and is always guaranteed to read the latest acknowledged write. Strong consistency provides absolute guarantees on data consistency, but offers the lowest level of read and write performance. Bounded Staleness: Bounded Staleness consistency guarantees the total order of propagation of writes but with reads potentially lagging behind the writes by at most K prefixes. The read is always acknowledged by a majority quorum of replicas. The response of a read request specifies its relative freshness (in terms of K). Bounded Staleness provides more predictable behavior for read consistency while offering the lowest latency writes. As reads are acknowledged by a majority quorum, read latency is not the lowest offered by the system. Session: Unlike the global consistency models offered by strong and bounded staleness consistency levels, “session” consistency is tailored for a specific client session. Session consistency is usually sufficient since it provides guaranteed monotonic reads, and writes and ability to read your own writes. A read request for session consistency is issued against a replica that can serve the client requested version (part of the session cookie). Session provides predictable read data consistency for a session while offering the lowest latency writes. Reads are also low latency as except in the rare cases, the read will be served by a single replica. Eventual: Eventual consistency is the weakest form of consistency wherein a client may get the values which are older than the ones it had seen before, over time. In the absence of any further writes, the replicas within the group will eventually converge. The read request is served by any secondary. Eventual provides the weakest read consistency but offers the lowest latency for both reads and writes.
  12. 20 minutes
  13. On montre le portail, on déploie un WebJob qui est une appli console On montre VS, on créé un projet de type WebJob, on le publie et le debug
  14. Sheduling via le portail Declenchement automatique par stimuli
  15. Rappeler dans quel cas, on va plutôt utiliser PlayReady vs AES Clear Key Encryption