SlideShare une entreprise Scribd logo
Thierry Tian-Sio-Po

Inextricable
du 4 février au 13 mars 2011
Couverture : « L’image de l’occidental dans la peinture
caribéenne » (détail) - 2010. 120x 150 - Acrylique,
aluminium, tôle, terre, vernis sur toile.
Impression : Caraïbediprint
Photos : Thierry Tian-Sio-Po
Textes de Thierry Tian-Sio-Po «Lieux présences, Traces, Ces
croisillons, sur l’enjolivement, Contraintes corporelles, juin 2006
ISBN : 9782950948885



Remerciements à : ma famille, Edith, Elie STEPHENSON, Nora,
Aude, René LADOUCEUR, mes amis du Collectif Jazz et Musi-
ques Populaires, Victor SABAS, Michel SEFIL, Franck COMPPER,
Dominique LEBLANC, Stéphane VERIN, mes amis musiciens,
Colette SOREL, Yvana Vaïtilingom, Bruno IWA PEDURAND,
Philippe SELAH BEAUNOL, Ernest BRELEUR, Régine CUZIN,
la Fondation Clément.
3




Inextricable             Thierry Tian-Sio-Po

                              Fondation Clément
                            du 4 février au 13 mars 2011




Textes de René Ladouceur, Elie Stephenson, Thierry Tian-Sio-Po
4




    « L’idée du L’idée du paysage (2) » - 2010
    198 x 155 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile, tissus avec motifs
5




                      Inextricable
    Depuis la fin des années quatre vingt, mon travail s’applique à
  montrer le complexe et l’inextricable en nous, avec la figuration
        et le signe mêlés ou sous la forme du paysage à la limite de
l’abstraction, comme écho d’un réel dont les apparences sont à la
   fois les effets d’une pensée unique envahissante et les manières
                                                          d’y résister.
              Aujourd’hui cette mise en scène de l’inextricable veut
          être imprégnée de l’idée de mouvement, de profusion, de
          prolifération, d’excès, d’ironie sur nos contradictions, sur
                                l’enjolivement, le précieux et le faste.
6




    « L’idée du paysage (6) » - 2010
    200 x 155 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile, tissus avec motifs
7




Préface
Les peintres vraiment enthousiasmants, en Guyane, se comptent aujourd’hui sur les doigts de la
main. Thierry Tian-Sio-Po est de ceux-là. Une technique étonnante, des couleurs sublimes, une
passion jamais affaiblie. Des tableaux sur lesquels, sans se raturer, au plus près du temps réel et
de la pensée volatile, il dessine ses projets, portraiture ses rencontres, fixe les lumières, ressus-
cite les lieux qui l’ont captivé.
Comme ces acteurs de théâtre qui tiennent la scène sans avoir à parler, il vous accroche d’emblée,
et vous tient : il a cette poigne. Et pour cause. Thierry Tian-Sio-Po peint dans un style qui em-
prunte à la fois à ses origines, à sa formation et à ses lectures de chevet. Sous son pinceau si déli-
cat qu’on dirait une plume pour calligraphier, les images, les parfums, les sensations, les idées se
mêlent et parfois se confondent. Pas de trace, chez lui, de colère et encore moins de morale. Pas
non plus de rancune, qui est la vanité des déchus. Au contraire, une étonnante faculté d’isoler l’es-
sentiel, un persistant goût de l’interrogation et une saisissante aptitude à la prise de conscience.
Une qualité rare. Un contrepoint indispensable pour compenser les humeurs intellectuelles qui
conduisent tant de beaux esprits à rejoindre, par lassitude esthétique et désenchantement spiri-
tuel, les apologues de la résignation.
Le thème de l’exposition, Inextricable, va à ravir à Thierry Tian-Sio-Po. L’homme fait partie
de cette école où on n’a que faire de l’abstraction lyrique. On ne cherche surtout pas à peindre
abstrait mais à esquisser des histoires, des anecdotes, des tranches de vie. Le rôle de l’artiste ?
« Produire des choses qui amènent certaines tensions », répète-t-il à l’envi. C’est bien de la marge
que viennent les artistes, et c’est bien en marge qu’ils choisissent de rester. Le centre, ils l’obser-
vent, l’analysent, le critiquent, et parfois parviennent à le déplacer. Tel est l’enjeu : forcer le cen-
tre à détourner son regard de lui-même. Chez Thierry Tian-Sio-Po, cela signifie nous ame-
ner à toucher du doigt la contradiction entre ce que nous sommes et ce que nous voulons être.
Et pour exprimer cette complexité, le peintre guyanais a choisi le mode du baroque, cette forme
8




    d’art, dynamique et lyrique, qui se distingue par sa recherche d’effets et par son appel aux sens
    et à l’émotion. Par cette manière de voir et de donner à voir la société guyanaise, Thierry Tian-
    Sio-Po entend déshabiller les apparences et mettre l’accent sur les idées reçues. Inextricable en
    est la preuve. Elle est lourde par le poids, délicieuse pour l’esprit. Par moments, on croirait une
    conversation intime entre l’auteur et le visiteur ; il lui parle, le prend à témoin, lui présente le ka-
    léidoscope de son histoire. Cela peut paraître déconcertant, mais qui a décrété que la meilleure
    peinture devait toujours être confortable ? D’autant que pour parvenir à ses fins, le Guyanais uti-
    lise tout à la fois de l’acrylique, du charbon, du métal, du bois, du vernis et des cadres. Car sa par-
    ticularité, c’est tout de même le refus d’un système achevé, c’est la déconstruction de l’idéologie
    ambiante, c’est le choix du questionnement contre les certitudes, c’est enfin et surtout la mise en
    exergue des impasses de la société guyanaise.
    Mine de rien, est-on tenté d’écrire, en tout cas en n’appuyant jamais que là où cela risque de faire
    mal, les tableaux distillent à propos des opinions que l’on pouvait penser les mieux arrêtées un
    trouble qui ne se dilue pas tout à fait dans les rires suscités par l’observation à distance de com-
    portements que le peintre semble désigner comme singuliers, bizarres, voire extravagants, pour
    d’un même regard, et sans qu’on y prenne garde, les restituer dans toute leur perverse banalité.
    Baignés dans les tréfonds de la Guyane, les tableaux, oniriques et vivifiants, de Thierry Tian-Sio-
    Po sont une leçon picturale de conscientisation.

    René Ladouceur
9




          « Purs paysages n°3 » - 2006
250 x 150 - Acrylique, charbon, sur toile
Impression
10




                Impressions
            Galop du temps qui ne passe pas
              Le gargouillis des « pôlôlôk »
         Encerclant les canots de la reddition ?
          Encore un effort mes frères et sœurs
                 Un rayon de soleil perce
                 A travers les cailleboutis
                      De la mémoire
                       Et de l’espoir.
                 Nous pêchons par excès
                    D’autosatisfaction
                   Et de mal intention
                   Il en pousse partout
              A gruger « Gadù » lui-même
     Et piéger la destinée de tous les nouveaux-nés.

           Nous ne vivrons plus jamais seuls
             A l’anse des arbres chevelus.
              La souplesse des hamacs
               Nous garde en équilibre
                  Entre ciel et Terre.
              Un voyage sans naufrage
               Une vaste illumination
              Seulement les montagnes
                 Comblant les abysses
               Et remodelant la vanité
              Des conquêtes imposées
               A nos corps défendant.
                  Autant de trophées
              De bonheurs crève-cœur
             Dont nous n’avions que faire
                       Que faire,
                       En vérité.
ons
                                                                             11




      « Déjeuner champêtre » - 2010
      239 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
12




     « Soirée cocktail » - 2010
     239 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis
13


       Cravates et vestons
   Contre savates et haillons
 Les derniers sont les premiers
Les vaincus sont les vainqueurs
    Question de perspective
     A découvrir à pénétrer
  Comme une arcane sacrée.
   L’apparence omniprésente
     Disparait entre le sabre
   Et le bout de tôle rouillée.

    L’illusion est confondue
   Par la lumière sans appel
Des forêts et des choses simples.
  Et la jeune femme du rêve
  Eclaire toutes les couleurs
  De son absence solennelle
 Comme le soleil sur la rivière.

         Ne rien parfaire
           Tout défaire
           Harmoniser
            Equilibrer
Faire chanter le cœur et l’instinct
    L’intuition et la déraison
   Précision… sans intention
            Mais viser
      Toujours viser la cible
     Poursuivre l’embuscade
    La traque, le guet-apens.
          Déconstruire
          Sans détruire
      Œuvrer obstinément
             Heureux
        Amoureusement
14


                  Heureux
         D’offrir à l’écran de la vue
          Au cran-d’arrêt de la vie
         Une profusion de verdure
     A l’assaut des murs de pénitence
     Et des immondices sophistiquées
        Vendues à l’appétit sans fin
          Des barriques sans fond.
           « nou wa pa palé ankô
        Nou machouwè pwé go nflé
       Kant minm, fè sa i gin pou fè
                  Zôt gadé
            Pou konprann atô »

       Elie Stephenson pour Thierry et Edith




                                               Sans titre - 2010
                                               120 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, vernis sur toile
15




« L’idée du paysage (5) » - 2010
120 x 150 - Acrylique, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
16




     Monde de chuchotements, de frou-frous,
     de clins d’œil de persiennes,
     de regards entrebâillés,
     de saluts en catimini,
     de reniflements.
     Personne n’a d’ennemis.
     Personne n’a d’amis.

     Nous ne connaissons ni le jour, ni la nuit, rien que la
     pénombre. Nous avançons
     toujours à tâtons et toute notre existence est un vaste
     compromis.
     Rien n’est précis et rien ne dure :
     l’implacable – le nébuleux
     l’incertain – le provisoire.

     Elie Stephenson
     extrait de Où se trouvent les orangers
17




« L’idée du paysage » - 2010
120 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile, tissus avec motifs
18




                               « Nouveau réel merveilleux (3) » - 2010
                               120 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, vernis sur toile




                Ici c’est le marais, les sables-mouvants, on s’enfonce toujours. Il n’y a jamais
                de terre-ferme. Jamais un roc où s’agripper, une racine, un socle où prendre
                  appui. Rien n’est clair. Tout est voilé, obscur. Il n’est jamais question que
                de « bruits », « de rumeurs ». Tout s’invente, rien ne se vérifie. A quoi bon !
     C’est la foi qui sauve. Chacun croit n’importe quoi, du moment qu’il s’agit de ne pas penser du
                                                 bien de l’autre.
                                Elie Stephenson extrait de Où se trouvent les orangers
19




« Nouveau réel merveilleux (2) » - 2011
239 x 150 - Acrylique sur toile
20




     « Nouveau réel merveilleux » - 2010
     120 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, vernis sur toile
21




« Nuevo barroco » - 2006
219 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, vernis, ciment-colle sur toile
22




Lieux présences
      Lieux présences
      …Je me suis rendu compte que la question de la présence du lieu prenait de l’importance, une
      présence qui exclu toute temporalité.
      L’approcher au mieux peut devenir un but en soi. Il semble qu’elle ne dépende pas du seul
      ordre visible, parce que notre mémoire la perturbe et que le regard global (synthétique) ou la
      vision marginale peuvent suffire pour la ressentir. La vision réelle – détaillée – de la peinture
      n’est peut être pas nécessaire. Ici prime l’idée d’une écologie qui se préoccupe d’avantage des
      réseaux de relation dans la matière picturale – au plus près – à la place d’une vision distanciée
      de la peinture ; une matière qui réussirait à ramener – transporter – la présence des lieux.

                               Courir toujours courir après on ne sait quoi de
                                  nouveau qui est déjà là tout près de vous
                          qui vous regarde et vous parle en différents langages une
                               modernité déjà faite depuis longtemps (naître à
                            la modernité) qui vous devance une œuvre plastique
                           présente en mouvement un théâtre déjà là un conte en
                             redire permanent les lieux-présences sont des anti-
                                lieux des mues perpétuelles des surfaces qui
                               transgressent et pratique le détour les restituer
                             demande un regard nomade ils ne ont pas idéalisés
                             mais mobiles alimentés du vertige de l’histoire des
                               histoires et des non-histoires l’enjeu est de faire
                                œuvre à partir d’esthétiques déjà prononcées
23




« Lieux-présences » 2006
181 x 203 x 20 technique mixte sur toile
24
25




           Traces
           Les principes de superposition, d’accumulation, de passage semblent davantage guidés par le
           mode littéraire du conte que par la problématique plasticienne, même si elle est présente.
           Une peinture parlante plus qu’une peinture montrante.
           Une peinture à entendre comme des souvenirs de voix nomades différentes se côtoyant.




 Traces
Ces croisillons
                                                                       Ces croisillons
                                                           Ces croisillons qui nous font voir notre monde à
                                                       l’entour en extraits quand makreler fini par découper
                                                          les autres le paysage vous même la vie en losanges

                                                      nous devons renouer avec nos paysages entre-losanges




« Femme regardant le paysage »- 2010
239 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
26




sur l’enjolivement
                sur l’enjolivement
     L’autre forme de découpe dans le paysage ces espaces
      clinquants qui sont encore des abîmes des bouts de
                           ciels vides

                      vider le ciel il faut le faire !
                              nous savons




     « L’idée du paysage (3) » - 2010
     239 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
27




« Chlorophylle d’Amazonie et nouveau baroque » - 2010
230 x 150 - Acrylique, aluminium, vernis, cadre-bois sur toile.
28




Contraintes corporelles
     Contraintes corporelles
     Ces costumes en strates exagérées qui nous
     encamisolent en silence depuis bien longtemps
29




« Contraintes corporelles n°1 » - 2006
181 x 216 - Acrylique, charbon, terre, métal
30




     « L’image de l’occidental dans la peinture caribéenne » - 2010
     120 x 150 - Acrylique, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
Thierry Tian-Sio-Po,
est né, vit et travaille en Guyane.

EXPOSITIONS PERSONNELLES
2006 Lieux-Présences - Espace ININI - Cayenne
2004 Paysages n°2 - Cayenne
2003 Paysages - Cayenne
2001 Passages (exposition rétrospective) Camp de la transportation St
Laurent du Maroni
1996 Lieux-Traces - Atelier de l’ININI - Cayenne
1993 Mémoires, Espoirs, Errances - Atelier de l’ININI - Cayenne
1991 Strates - Galerie de l’ARDEC - Cayenne
1985 Liannes - Espace formsens - Cayenne

EXPOSITIONS COLLECTIVES (sélection)
2010 Triennale de St DOMINGUE - République Dominicaine
2009 Kréyol Factory - Paris
2006 5ème Biennale du marronnage - Matoury
     Latitudes - Terres d’Amazonie - Paris
2005 Cap Kont - Saint Laurent du Maroni
2002 Latitude - Paris
1998 Fepalôwey - Une semaine pour l’art - Cayenne
     1ère Biennale du marronnage - Matoury
1995 Carib Art - exposition Internationale Itinérante (Bermudes, Iles
Cayman, Aruba, Curaçao…)
1994 IIè Biennale de peinture de la Caraïbe et d’Amérique Centrale,
Rép. Dominicaine
1993 Opus Juventus - Paris
1992 IVè Biennale de La Havane - Cuba
1990 Art contemporain - Francophonie des Amériques - Martinique


Elie STEPHENSON est né le 20 décembre 1944.
    Docteur en sciences économiques,
    Il est surtout connu en tant qu’homme de littérature guyanais
    (poète, dramaturge, romancier). Il est également auteur
    compositeur de chansons populaires.

    Parmi ses œuvres publiées :
    •	 Terres mêlées (poésies, éditions A3)
    •	 Boni Doro (théâtre, éditions A3)
    •	 Où se trouvent les orangers (roman, éditions Silex/
        Nouvelles du sud)
    •	 Comme des gouttes de sang (poésies, éditions Présence
        Africaine)


René LADOUCEUR journaliste guyanais actuellement
chargé de mission en communication à la Chambre de Commerce et
d’Industrie de la Guyane.
Saison
oct. 2010
juin 2011

Catalogue publié par la Fondation Clément à l’occasion de
l’exposition Inextricable de Thierry Tian-Sio-Po à l’Habitation
Clément du 4 février au 13 mars 2011.


Fondation d’entreprise de GBH, la Fondation Clément mène des




                                                                         Conception graphique : Hexode
actions de mécénat en faveur des arts et du patrimoine culturel
à la Martinique. Elle soutient la création contemporaine avec
l’organisation d’expositions à l’Habitation Clément, la constitution
d’une collection d’œuvres représentatives de la création martiniquaise
des dernières décennies et la co-édition de monographies sur les
artistes martiniquais. Elle gère aussi d’importantes collections
documentaires réunissant des archives privées, une bibliothèque
sur l’histoire de la Martinique et des fonds iconographiques. Enfin,
elle contribue à la protection du patrimoine créole avec la mise en
valeur de l’architecture traditionnelle.



Habitation Clément
97240 Le François
Martinique
Tél. : 05 96 54 75 51

www.fondation-clement.org

Contenu connexe

En vedette

Catalogue de la saison 2011/2012
Catalogue de la saison 2011/2012 Catalogue de la saison 2011/2012
Catalogue de la saison 2011/2012
FondationClement
 
Catalogue de la saison 2012-2013 de la Fondation Clément
Catalogue de la saison 2012-2013 de la Fondation ClémentCatalogue de la saison 2012-2013 de la Fondation Clément
Catalogue de la saison 2012-2013 de la Fondation Clément
FondationClement
 
Catalogue d'Antoine Nabajoth
Catalogue d'Antoine NabajothCatalogue d'Antoine Nabajoth
Catalogue d'Antoine Nabajoth
FondationClement
 
Exiles, Catalogue d'exposition
Exiles, Catalogue d'expositionExiles, Catalogue d'exposition
Exiles, Catalogue d'exposition
FondationClement
 
Cellules souches
Cellules souchesCellules souches
Cellules souches
BriMel0236
 
Hamburg
HamburgHamburg
Hamburg
YPEPTH
 
Web 2.O
Web 2.OWeb 2.O
Kalendar 2010-2011
Kalendar 2010-2011Kalendar 2010-2011
Kalendar 2010-2011
akitz
 
Elementos de una computadora parte III
Elementos de una computadora parte IIIElementos de una computadora parte III
Elementos de una computadora parte III
YESENIA CETINA
 
Catalogo
CatalogoCatalogo
Catalogo
gonzalomelero
 
White-Label-Apps für Werbe- und Mediaagenturen
White-Label-Apps für Werbe- und MediaagenturenWhite-Label-Apps für Werbe- und Mediaagenturen
White-Label-Apps für Werbe- und Mediaagenturen
wolter & works - die web manufaktur
 
Nachhaltige Beschaffung von Lebensmitteln und Catering-Dienstleistungen
Nachhaltige Beschaffung von Lebensmitteln und Catering-DienstleistungenNachhaltige Beschaffung von Lebensmitteln und Catering-Dienstleistungen
Nachhaltige Beschaffung von Lebensmitteln und Catering-Dienstleistungen
Oeko-Institut
 
Cloudcomputing
CloudcomputingCloudcomputing
Cloudcomputing
Guerdat Yannick
 
Cuestionario de Computacion
Cuestionario de ComputacionCuestionario de Computacion
Cuestionario de Computacion
julissa bailon
 
Werner heisenberg noe-bedoy
Werner heisenberg noe-bedoyWerner heisenberg noe-bedoy
Werner heisenberg noe-bedoy
yodeb
 
R duction des pesticides
R duction des pesticidesR duction des pesticides
R duction des pesticides
steph079
 
Fragen katalog
Fragen katalogFragen katalog
Fragen katalog
arjun
 

En vedette (20)

Catalogue de la saison 2011/2012
Catalogue de la saison 2011/2012 Catalogue de la saison 2011/2012
Catalogue de la saison 2011/2012
 
Catalogue de la saison 2012-2013 de la Fondation Clément
Catalogue de la saison 2012-2013 de la Fondation ClémentCatalogue de la saison 2012-2013 de la Fondation Clément
Catalogue de la saison 2012-2013 de la Fondation Clément
 
Catalogue d'Antoine Nabajoth
Catalogue d'Antoine NabajothCatalogue d'Antoine Nabajoth
Catalogue d'Antoine Nabajoth
 
Exiles, Catalogue d'exposition
Exiles, Catalogue d'expositionExiles, Catalogue d'exposition
Exiles, Catalogue d'exposition
 
Cellules souches
Cellules souchesCellules souches
Cellules souches
 
Hamburg
HamburgHamburg
Hamburg
 
Web 2.O
Web 2.OWeb 2.O
Web 2.O
 
Kalendar 2010-2011
Kalendar 2010-2011Kalendar 2010-2011
Kalendar 2010-2011
 
Elementos de una computadora parte III
Elementos de una computadora parte IIIElementos de una computadora parte III
Elementos de una computadora parte III
 
Catalogo
CatalogoCatalogo
Catalogo
 
Les crêpes
Les crêpesLes crêpes
Les crêpes
 
Marchicamed
MarchicamedMarchicamed
Marchicamed
 
Bildung in Borsdorf macht Spaß
Bildung in Borsdorf macht SpaßBildung in Borsdorf macht Spaß
Bildung in Borsdorf macht Spaß
 
White-Label-Apps für Werbe- und Mediaagenturen
White-Label-Apps für Werbe- und MediaagenturenWhite-Label-Apps für Werbe- und Mediaagenturen
White-Label-Apps für Werbe- und Mediaagenturen
 
Nachhaltige Beschaffung von Lebensmitteln und Catering-Dienstleistungen
Nachhaltige Beschaffung von Lebensmitteln und Catering-DienstleistungenNachhaltige Beschaffung von Lebensmitteln und Catering-Dienstleistungen
Nachhaltige Beschaffung von Lebensmitteln und Catering-Dienstleistungen
 
Cloudcomputing
CloudcomputingCloudcomputing
Cloudcomputing
 
Cuestionario de Computacion
Cuestionario de ComputacionCuestionario de Computacion
Cuestionario de Computacion
 
Werner heisenberg noe-bedoy
Werner heisenberg noe-bedoyWerner heisenberg noe-bedoy
Werner heisenberg noe-bedoy
 
R duction des pesticides
R duction des pesticidesR duction des pesticides
R duction des pesticides
 
Fragen katalog
Fragen katalogFragen katalog
Fragen katalog
 

Similaire à Catlogue de l'exposition de Thierry Tian So Po: Inextricable

Catalogue 2018 - ESPACE VAN GOGH - ARLES
Catalogue 2018 - ESPACE VAN GOGH - ARLESCatalogue 2018 - ESPACE VAN GOGH - ARLES
Catalogue 2018 - ESPACE VAN GOGH - ARLES
Dominique Lefebvre
 
Nevermore
NevermoreNevermore
Nevermore
aurelia_Frey
 
L'Insolent Ciel
L'Insolent CielL'Insolent Ciel
L'Insolent Ciel
MariusDionn
 
Catalogue de l'exposition Deux de Catherine Théodose
Catalogue de l'exposition Deux de Catherine ThéodoseCatalogue de l'exposition Deux de Catherine Théodose
Catalogue de l'exposition Deux de Catherine Théodose
FondationClement
 
Artmajeur Magazine N°17
Artmajeur Magazine N°17Artmajeur Magazine N°17
Artmajeur Magazine N°17
Artmajeur
 
La coupole mai 2014
La coupole mai 2014La coupole mai 2014
La coupole mai 2014
Bâle Région Mag
 
Cartels exposition arles 2018
Cartels exposition arles 2018Cartels exposition arles 2018
Cartels exposition arles 2018
Dominique Lefebvre
 
Hortus mirificus de jacqueline fabien
Hortus mirificus de jacqueline fabienHortus mirificus de jacqueline fabien
Hortus mirificus de jacqueline fabien
FondationClement
 
Recueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
Recueil "L'insolent Ciel", Marius DionRecueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
Recueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
MariusDion
 
Dossier Philippe Jacquin-Ravot
Dossier Philippe Jacquin-RavotDossier Philippe Jacquin-Ravot
Dossier Philippe Jacquin-Ravot
PhilippeJacquinRavot
 
Palimpseste d'Alain Dumbardon
Palimpseste d'Alain DumbardonPalimpseste d'Alain Dumbardon
Palimpseste d'Alain Dumbardon
FondationClement
 
Jean Charlet -Martelli
Jean Charlet -MartelliJean Charlet -Martelli
Jean Charlet -Martelli
Maria Franco
 
Jcm version web (1) (1) (1)
Jcm version web (1) (1) (1)Jcm version web (1) (1) (1)
Jcm version web (1) (1) (1)
Maria Franco
 
Catalogue Martelle Noël 2021 - Libraires Ensemble
Catalogue Martelle Noël 2021 - Libraires EnsembleCatalogue Martelle Noël 2021 - Libraires Ensemble
Catalogue Martelle Noël 2021 - Libraires Ensemble
Librairie Martelle
 
Catalogue Jeunes plasticiens Guadeloupe
Catalogue Jeunes plasticiens GuadeloupeCatalogue Jeunes plasticiens Guadeloupe
Catalogue Jeunes plasticiens Guadeloupe
FondationClement
 
DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"
DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"
DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"
amerkids
 
Catalogue Artothèque - Rives de Loire
Catalogue Artothèque - Rives de LoireCatalogue Artothèque - Rives de Loire
Catalogue Artothèque - Rives de Loire
sercivrdl
 
Flyer mon échappée belle
Flyer mon échappée belleFlyer mon échappée belle
Flyer mon échappée belle
Dominique Pongi
 
Catalogue Beton Art.7
Catalogue Beton Art.7Catalogue Beton Art.7
Catalogue Beton Art.7
monbeaubeton
 

Similaire à Catlogue de l'exposition de Thierry Tian So Po: Inextricable (20)

Catalogue 2018 - ESPACE VAN GOGH - ARLES
Catalogue 2018 - ESPACE VAN GOGH - ARLESCatalogue 2018 - ESPACE VAN GOGH - ARLES
Catalogue 2018 - ESPACE VAN GOGH - ARLES
 
Nevermore
NevermoreNevermore
Nevermore
 
L'Insolent Ciel
L'Insolent CielL'Insolent Ciel
L'Insolent Ciel
 
Catalogue de l'exposition Deux de Catherine Théodose
Catalogue de l'exposition Deux de Catherine ThéodoseCatalogue de l'exposition Deux de Catherine Théodose
Catalogue de l'exposition Deux de Catherine Théodose
 
Artmajeur Magazine N°17
Artmajeur Magazine N°17Artmajeur Magazine N°17
Artmajeur Magazine N°17
 
La coupole mai 2014
La coupole mai 2014La coupole mai 2014
La coupole mai 2014
 
Cartels exposition arles 2018
Cartels exposition arles 2018Cartels exposition arles 2018
Cartels exposition arles 2018
 
Hortus mirificus de jacqueline fabien
Hortus mirificus de jacqueline fabienHortus mirificus de jacqueline fabien
Hortus mirificus de jacqueline fabien
 
Recueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
Recueil "L'insolent Ciel", Marius DionRecueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
Recueil "L'insolent Ciel", Marius Dion
 
Dossier Philippe Jacquin-Ravot
Dossier Philippe Jacquin-RavotDossier Philippe Jacquin-Ravot
Dossier Philippe Jacquin-Ravot
 
Palimpseste d'Alain Dumbardon
Palimpseste d'Alain DumbardonPalimpseste d'Alain Dumbardon
Palimpseste d'Alain Dumbardon
 
Jean Charlet -Martelli
Jean Charlet -MartelliJean Charlet -Martelli
Jean Charlet -Martelli
 
Jcm version web (1) (1) (1)
Jcm version web (1) (1) (1)Jcm version web (1) (1) (1)
Jcm version web (1) (1) (1)
 
Catalogue Martelle Noël 2021 - Libraires Ensemble
Catalogue Martelle Noël 2021 - Libraires EnsembleCatalogue Martelle Noël 2021 - Libraires Ensemble
Catalogue Martelle Noël 2021 - Libraires Ensemble
 
Catalogue Jeunes plasticiens Guadeloupe
Catalogue Jeunes plasticiens GuadeloupeCatalogue Jeunes plasticiens Guadeloupe
Catalogue Jeunes plasticiens Guadeloupe
 
DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"
DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"
DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"
 
Milo_catalogue
Milo_catalogueMilo_catalogue
Milo_catalogue
 
Catalogue Artothèque - Rives de Loire
Catalogue Artothèque - Rives de LoireCatalogue Artothèque - Rives de Loire
Catalogue Artothèque - Rives de Loire
 
Flyer mon échappée belle
Flyer mon échappée belleFlyer mon échappée belle
Flyer mon échappée belle
 
Catalogue Beton Art.7
Catalogue Beton Art.7Catalogue Beton Art.7
Catalogue Beton Art.7
 

Plus de FondationClement

Catalogue de Global caribbean IV
Catalogue de Global caribbean IVCatalogue de Global caribbean IV
Catalogue de Global caribbean IV
FondationClement
 
Art, beau et sens d'Hector Charpentier
Art, beau et sens d'Hector CharpentierArt, beau et sens d'Hector Charpentier
Art, beau et sens d'Hector Charpentier
FondationClement
 
Catalogue de l'exposition d'Ismael Mundaray
Catalogue de l'exposition d'Ismael MundarayCatalogue de l'exposition d'Ismael Mundaray
Catalogue de l'exposition d'Ismael Mundaray
FondationClement
 
Charlotte 36pages simples_low
Charlotte 36pages simples_lowCharlotte 36pages simples_low
Charlotte 36pages simples_low
FondationClement
 
catalogue de l'Exposition Helico de Laurent Valere
catalogue de l'Exposition Helico de Laurent Valerecatalogue de l'Exposition Helico de Laurent Valere
catalogue de l'Exposition Helico de Laurent Valere
FondationClement
 
Le Patrimoine des communes de la Martinique
Le Patrimoine des communes de la MartiniqueLe Patrimoine des communes de la Martinique
Le Patrimoine des communes de la Martinique
FondationClement
 
Catalogue de Luz Severino Derriere le voile
Catalogue de Luz Severino Derriere le voileCatalogue de Luz Severino Derriere le voile
Catalogue de Luz Severino Derriere le voile
FondationClement
 
Dossier pedagogique horizon
Dossier pedagogique horizonDossier pedagogique horizon
Dossier pedagogique horizon
FondationClement
 
Catalogue vous etes ici web
Catalogue vous etes ici webCatalogue vous etes ici web
Catalogue vous etes ici web
FondationClement
 
Catalogue flore raisons nouvelles 2010 web
Catalogue flore raisons nouvelles 2010 webCatalogue flore raisons nouvelles 2010 web
Catalogue flore raisons nouvelles 2010 web
FondationClement
 

Plus de FondationClement (14)

Catalogue de Global caribbean IV
Catalogue de Global caribbean IVCatalogue de Global caribbean IV
Catalogue de Global caribbean IV
 
Guyanes > Pigments
Guyanes > PigmentsGuyanes > Pigments
Guyanes > Pigments
 
Art, beau et sens d'Hector Charpentier
Art, beau et sens d'Hector CharpentierArt, beau et sens d'Hector Charpentier
Art, beau et sens d'Hector Charpentier
 
Catalogue de l'exposition d'Ismael Mundaray
Catalogue de l'exposition d'Ismael MundarayCatalogue de l'exposition d'Ismael Mundaray
Catalogue de l'exposition d'Ismael Mundaray
 
Charlotte 36pages simples_low
Charlotte 36pages simples_lowCharlotte 36pages simples_low
Charlotte 36pages simples_low
 
catalogue de l'Exposition Helico de Laurent Valere
catalogue de l'Exposition Helico de Laurent Valerecatalogue de l'Exposition Helico de Laurent Valere
catalogue de l'Exposition Helico de Laurent Valere
 
Exiles cat web
Exiles cat webExiles cat web
Exiles cat web
 
Le Patrimoine des communes de la Martinique
Le Patrimoine des communes de la MartiniqueLe Patrimoine des communes de la Martinique
Le Patrimoine des communes de la Martinique
 
Catalogue de Luz Severino Derriere le voile
Catalogue de Luz Severino Derriere le voileCatalogue de Luz Severino Derriere le voile
Catalogue de Luz Severino Derriere le voile
 
Dossier pedagogique horizon
Dossier pedagogique horizonDossier pedagogique horizon
Dossier pedagogique horizon
 
Extrait
ExtraitExtrait
Extrait
 
Extrait catalogue oma
Extrait catalogue omaExtrait catalogue oma
Extrait catalogue oma
 
Catalogue vous etes ici web
Catalogue vous etes ici webCatalogue vous etes ici web
Catalogue vous etes ici web
 
Catalogue flore raisons nouvelles 2010 web
Catalogue flore raisons nouvelles 2010 webCatalogue flore raisons nouvelles 2010 web
Catalogue flore raisons nouvelles 2010 web
 

Catlogue de l'exposition de Thierry Tian So Po: Inextricable

  • 1. Thierry Tian-Sio-Po Inextricable du 4 février au 13 mars 2011
  • 2. Couverture : « L’image de l’occidental dans la peinture caribéenne » (détail) - 2010. 120x 150 - Acrylique, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile. Impression : Caraïbediprint Photos : Thierry Tian-Sio-Po Textes de Thierry Tian-Sio-Po «Lieux présences, Traces, Ces croisillons, sur l’enjolivement, Contraintes corporelles, juin 2006 ISBN : 9782950948885 Remerciements à : ma famille, Edith, Elie STEPHENSON, Nora, Aude, René LADOUCEUR, mes amis du Collectif Jazz et Musi- ques Populaires, Victor SABAS, Michel SEFIL, Franck COMPPER, Dominique LEBLANC, Stéphane VERIN, mes amis musiciens, Colette SOREL, Yvana Vaïtilingom, Bruno IWA PEDURAND, Philippe SELAH BEAUNOL, Ernest BRELEUR, Régine CUZIN, la Fondation Clément.
  • 3. 3 Inextricable Thierry Tian-Sio-Po Fondation Clément du 4 février au 13 mars 2011 Textes de René Ladouceur, Elie Stephenson, Thierry Tian-Sio-Po
  • 4. 4 « L’idée du L’idée du paysage (2) » - 2010 198 x 155 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile, tissus avec motifs
  • 5. 5 Inextricable Depuis la fin des années quatre vingt, mon travail s’applique à montrer le complexe et l’inextricable en nous, avec la figuration et le signe mêlés ou sous la forme du paysage à la limite de l’abstraction, comme écho d’un réel dont les apparences sont à la fois les effets d’une pensée unique envahissante et les manières d’y résister. Aujourd’hui cette mise en scène de l’inextricable veut être imprégnée de l’idée de mouvement, de profusion, de prolifération, d’excès, d’ironie sur nos contradictions, sur l’enjolivement, le précieux et le faste.
  • 6. 6 « L’idée du paysage (6) » - 2010 200 x 155 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile, tissus avec motifs
  • 7. 7 Préface Les peintres vraiment enthousiasmants, en Guyane, se comptent aujourd’hui sur les doigts de la main. Thierry Tian-Sio-Po est de ceux-là. Une technique étonnante, des couleurs sublimes, une passion jamais affaiblie. Des tableaux sur lesquels, sans se raturer, au plus près du temps réel et de la pensée volatile, il dessine ses projets, portraiture ses rencontres, fixe les lumières, ressus- cite les lieux qui l’ont captivé. Comme ces acteurs de théâtre qui tiennent la scène sans avoir à parler, il vous accroche d’emblée, et vous tient : il a cette poigne. Et pour cause. Thierry Tian-Sio-Po peint dans un style qui em- prunte à la fois à ses origines, à sa formation et à ses lectures de chevet. Sous son pinceau si déli- cat qu’on dirait une plume pour calligraphier, les images, les parfums, les sensations, les idées se mêlent et parfois se confondent. Pas de trace, chez lui, de colère et encore moins de morale. Pas non plus de rancune, qui est la vanité des déchus. Au contraire, une étonnante faculté d’isoler l’es- sentiel, un persistant goût de l’interrogation et une saisissante aptitude à la prise de conscience. Une qualité rare. Un contrepoint indispensable pour compenser les humeurs intellectuelles qui conduisent tant de beaux esprits à rejoindre, par lassitude esthétique et désenchantement spiri- tuel, les apologues de la résignation. Le thème de l’exposition, Inextricable, va à ravir à Thierry Tian-Sio-Po. L’homme fait partie de cette école où on n’a que faire de l’abstraction lyrique. On ne cherche surtout pas à peindre abstrait mais à esquisser des histoires, des anecdotes, des tranches de vie. Le rôle de l’artiste ? « Produire des choses qui amènent certaines tensions », répète-t-il à l’envi. C’est bien de la marge que viennent les artistes, et c’est bien en marge qu’ils choisissent de rester. Le centre, ils l’obser- vent, l’analysent, le critiquent, et parfois parviennent à le déplacer. Tel est l’enjeu : forcer le cen- tre à détourner son regard de lui-même. Chez Thierry Tian-Sio-Po, cela signifie nous ame- ner à toucher du doigt la contradiction entre ce que nous sommes et ce que nous voulons être. Et pour exprimer cette complexité, le peintre guyanais a choisi le mode du baroque, cette forme
  • 8. 8 d’art, dynamique et lyrique, qui se distingue par sa recherche d’effets et par son appel aux sens et à l’émotion. Par cette manière de voir et de donner à voir la société guyanaise, Thierry Tian- Sio-Po entend déshabiller les apparences et mettre l’accent sur les idées reçues. Inextricable en est la preuve. Elle est lourde par le poids, délicieuse pour l’esprit. Par moments, on croirait une conversation intime entre l’auteur et le visiteur ; il lui parle, le prend à témoin, lui présente le ka- léidoscope de son histoire. Cela peut paraître déconcertant, mais qui a décrété que la meilleure peinture devait toujours être confortable ? D’autant que pour parvenir à ses fins, le Guyanais uti- lise tout à la fois de l’acrylique, du charbon, du métal, du bois, du vernis et des cadres. Car sa par- ticularité, c’est tout de même le refus d’un système achevé, c’est la déconstruction de l’idéologie ambiante, c’est le choix du questionnement contre les certitudes, c’est enfin et surtout la mise en exergue des impasses de la société guyanaise. Mine de rien, est-on tenté d’écrire, en tout cas en n’appuyant jamais que là où cela risque de faire mal, les tableaux distillent à propos des opinions que l’on pouvait penser les mieux arrêtées un trouble qui ne se dilue pas tout à fait dans les rires suscités par l’observation à distance de com- portements que le peintre semble désigner comme singuliers, bizarres, voire extravagants, pour d’un même regard, et sans qu’on y prenne garde, les restituer dans toute leur perverse banalité. Baignés dans les tréfonds de la Guyane, les tableaux, oniriques et vivifiants, de Thierry Tian-Sio- Po sont une leçon picturale de conscientisation. René Ladouceur
  • 9. 9 « Purs paysages n°3 » - 2006 250 x 150 - Acrylique, charbon, sur toile
  • 10. Impression 10 Impressions Galop du temps qui ne passe pas Le gargouillis des « pôlôlôk » Encerclant les canots de la reddition ? Encore un effort mes frères et sœurs Un rayon de soleil perce A travers les cailleboutis De la mémoire Et de l’espoir. Nous pêchons par excès D’autosatisfaction Et de mal intention Il en pousse partout A gruger « Gadù » lui-même Et piéger la destinée de tous les nouveaux-nés. Nous ne vivrons plus jamais seuls A l’anse des arbres chevelus. La souplesse des hamacs Nous garde en équilibre Entre ciel et Terre. Un voyage sans naufrage Une vaste illumination Seulement les montagnes Comblant les abysses Et remodelant la vanité Des conquêtes imposées A nos corps défendant. Autant de trophées De bonheurs crève-cœur Dont nous n’avions que faire Que faire, En vérité.
  • 11. ons 11 « Déjeuner champêtre » - 2010 239 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
  • 12. 12 « Soirée cocktail » - 2010 239 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis
  • 13. 13 Cravates et vestons Contre savates et haillons Les derniers sont les premiers Les vaincus sont les vainqueurs Question de perspective A découvrir à pénétrer Comme une arcane sacrée. L’apparence omniprésente Disparait entre le sabre Et le bout de tôle rouillée. L’illusion est confondue Par la lumière sans appel Des forêts et des choses simples. Et la jeune femme du rêve Eclaire toutes les couleurs De son absence solennelle Comme le soleil sur la rivière. Ne rien parfaire Tout défaire Harmoniser Equilibrer Faire chanter le cœur et l’instinct L’intuition et la déraison Précision… sans intention Mais viser Toujours viser la cible Poursuivre l’embuscade La traque, le guet-apens. Déconstruire Sans détruire Œuvrer obstinément Heureux Amoureusement
  • 14. 14 Heureux D’offrir à l’écran de la vue Au cran-d’arrêt de la vie Une profusion de verdure A l’assaut des murs de pénitence Et des immondices sophistiquées Vendues à l’appétit sans fin Des barriques sans fond. « nou wa pa palé ankô Nou machouwè pwé go nflé Kant minm, fè sa i gin pou fè Zôt gadé Pou konprann atô » Elie Stephenson pour Thierry et Edith Sans titre - 2010 120 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, vernis sur toile
  • 15. 15 « L’idée du paysage (5) » - 2010 120 x 150 - Acrylique, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
  • 16. 16 Monde de chuchotements, de frou-frous, de clins d’œil de persiennes, de regards entrebâillés, de saluts en catimini, de reniflements. Personne n’a d’ennemis. Personne n’a d’amis. Nous ne connaissons ni le jour, ni la nuit, rien que la pénombre. Nous avançons toujours à tâtons et toute notre existence est un vaste compromis. Rien n’est précis et rien ne dure : l’implacable – le nébuleux l’incertain – le provisoire. Elie Stephenson extrait de Où se trouvent les orangers
  • 17. 17 « L’idée du paysage » - 2010 120 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile, tissus avec motifs
  • 18. 18 « Nouveau réel merveilleux (3) » - 2010 120 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, vernis sur toile Ici c’est le marais, les sables-mouvants, on s’enfonce toujours. Il n’y a jamais de terre-ferme. Jamais un roc où s’agripper, une racine, un socle où prendre appui. Rien n’est clair. Tout est voilé, obscur. Il n’est jamais question que de « bruits », « de rumeurs ». Tout s’invente, rien ne se vérifie. A quoi bon ! C’est la foi qui sauve. Chacun croit n’importe quoi, du moment qu’il s’agit de ne pas penser du bien de l’autre. Elie Stephenson extrait de Où se trouvent les orangers
  • 19. 19 « Nouveau réel merveilleux (2) » - 2011 239 x 150 - Acrylique sur toile
  • 20. 20 « Nouveau réel merveilleux » - 2010 120 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, vernis sur toile
  • 21. 21 « Nuevo barroco » - 2006 219 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, vernis, ciment-colle sur toile
  • 22. 22 Lieux présences Lieux présences …Je me suis rendu compte que la question de la présence du lieu prenait de l’importance, une présence qui exclu toute temporalité. L’approcher au mieux peut devenir un but en soi. Il semble qu’elle ne dépende pas du seul ordre visible, parce que notre mémoire la perturbe et que le regard global (synthétique) ou la vision marginale peuvent suffire pour la ressentir. La vision réelle – détaillée – de la peinture n’est peut être pas nécessaire. Ici prime l’idée d’une écologie qui se préoccupe d’avantage des réseaux de relation dans la matière picturale – au plus près – à la place d’une vision distanciée de la peinture ; une matière qui réussirait à ramener – transporter – la présence des lieux. Courir toujours courir après on ne sait quoi de nouveau qui est déjà là tout près de vous qui vous regarde et vous parle en différents langages une modernité déjà faite depuis longtemps (naître à la modernité) qui vous devance une œuvre plastique présente en mouvement un théâtre déjà là un conte en redire permanent les lieux-présences sont des anti- lieux des mues perpétuelles des surfaces qui transgressent et pratique le détour les restituer demande un regard nomade ils ne ont pas idéalisés mais mobiles alimentés du vertige de l’histoire des histoires et des non-histoires l’enjeu est de faire œuvre à partir d’esthétiques déjà prononcées
  • 23. 23 « Lieux-présences » 2006 181 x 203 x 20 technique mixte sur toile
  • 24. 24
  • 25. 25 Traces Les principes de superposition, d’accumulation, de passage semblent davantage guidés par le mode littéraire du conte que par la problématique plasticienne, même si elle est présente. Une peinture parlante plus qu’une peinture montrante. Une peinture à entendre comme des souvenirs de voix nomades différentes se côtoyant. Traces Ces croisillons Ces croisillons Ces croisillons qui nous font voir notre monde à l’entour en extraits quand makreler fini par découper les autres le paysage vous même la vie en losanges nous devons renouer avec nos paysages entre-losanges « Femme regardant le paysage »- 2010 239 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
  • 26. 26 sur l’enjolivement sur l’enjolivement L’autre forme de découpe dans le paysage ces espaces clinquants qui sont encore des abîmes des bouts de ciels vides vider le ciel il faut le faire ! nous savons « L’idée du paysage (3) » - 2010 239 x 150 - Acrylique, charbon, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
  • 27. 27 « Chlorophylle d’Amazonie et nouveau baroque » - 2010 230 x 150 - Acrylique, aluminium, vernis, cadre-bois sur toile.
  • 28. 28 Contraintes corporelles Contraintes corporelles Ces costumes en strates exagérées qui nous encamisolent en silence depuis bien longtemps
  • 29. 29 « Contraintes corporelles n°1 » - 2006 181 x 216 - Acrylique, charbon, terre, métal
  • 30. 30 « L’image de l’occidental dans la peinture caribéenne » - 2010 120 x 150 - Acrylique, aluminium, tôle, terre, vernis sur toile
  • 31. Thierry Tian-Sio-Po, est né, vit et travaille en Guyane. EXPOSITIONS PERSONNELLES 2006 Lieux-Présences - Espace ININI - Cayenne 2004 Paysages n°2 - Cayenne 2003 Paysages - Cayenne 2001 Passages (exposition rétrospective) Camp de la transportation St Laurent du Maroni 1996 Lieux-Traces - Atelier de l’ININI - Cayenne 1993 Mémoires, Espoirs, Errances - Atelier de l’ININI - Cayenne 1991 Strates - Galerie de l’ARDEC - Cayenne 1985 Liannes - Espace formsens - Cayenne EXPOSITIONS COLLECTIVES (sélection) 2010 Triennale de St DOMINGUE - République Dominicaine 2009 Kréyol Factory - Paris 2006 5ème Biennale du marronnage - Matoury Latitudes - Terres d’Amazonie - Paris 2005 Cap Kont - Saint Laurent du Maroni 2002 Latitude - Paris 1998 Fepalôwey - Une semaine pour l’art - Cayenne 1ère Biennale du marronnage - Matoury 1995 Carib Art - exposition Internationale Itinérante (Bermudes, Iles Cayman, Aruba, Curaçao…) 1994 IIè Biennale de peinture de la Caraïbe et d’Amérique Centrale, Rép. Dominicaine 1993 Opus Juventus - Paris 1992 IVè Biennale de La Havane - Cuba 1990 Art contemporain - Francophonie des Amériques - Martinique Elie STEPHENSON est né le 20 décembre 1944. Docteur en sciences économiques, Il est surtout connu en tant qu’homme de littérature guyanais (poète, dramaturge, romancier). Il est également auteur compositeur de chansons populaires. Parmi ses œuvres publiées : • Terres mêlées (poésies, éditions A3) • Boni Doro (théâtre, éditions A3) • Où se trouvent les orangers (roman, éditions Silex/ Nouvelles du sud) • Comme des gouttes de sang (poésies, éditions Présence Africaine) René LADOUCEUR journaliste guyanais actuellement chargé de mission en communication à la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Guyane.
  • 32. Saison oct. 2010 juin 2011 Catalogue publié par la Fondation Clément à l’occasion de l’exposition Inextricable de Thierry Tian-Sio-Po à l’Habitation Clément du 4 février au 13 mars 2011. Fondation d’entreprise de GBH, la Fondation Clément mène des Conception graphique : Hexode actions de mécénat en faveur des arts et du patrimoine culturel à la Martinique. Elle soutient la création contemporaine avec l’organisation d’expositions à l’Habitation Clément, la constitution d’une collection d’œuvres représentatives de la création martiniquaise des dernières décennies et la co-édition de monographies sur les artistes martiniquais. Elle gère aussi d’importantes collections documentaires réunissant des archives privées, une bibliothèque sur l’histoire de la Martinique et des fonds iconographiques. Enfin, elle contribue à la protection du patrimoine créole avec la mise en valeur de l’architecture traditionnelle. Habitation Clément 97240 Le François Martinique Tél. : 05 96 54 75 51 www.fondation-clement.org