SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  6
I. Chapitre : INTRODUCTION AUX BASES DE
DONNEES ET AUX SGBD
1. Qu'est-ce qu'une base de données ?
Une base de données (son abréviation est BD, en anglais DB, >database<) est une entité
dans laquelle il est possible de stocker des données de façon structurée et avec le moins de
redondance possible. Ces données doivent pouvoir être utilisées par des programmes, par
des utilisateurs différents.
Ainsi, la notion de base de données est généralement couplée à celle de réseau, afin de
pouvoir mettre en commun ces informations, d'où le nom de base. On parle généralement
de système d'information pour désigner toute la structure regroupant les moyens mis en
place pour pouvoir partager des données.
Utilité d'une base de données ?
Une base de données permet de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une
consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces
derniers. Cela est d'autant plus utile que les données informatiques sont de plus en plus
nombreuses.
Une base de données peut être locale, c'est-à-dire utilisable sur une machine par un
utilisateur, ou bien répartie, c'est-à-dire que les informations sont stockées sur des machines
distantes et accessibles par réseau.
L'avantage majeur de l'utilisation de bases de données est la possibilité de pouvoir
être accédées par plusieurs utilisateurs simultanément.
2.La gestion des bases de données
Afin de pouvoir contrôler les données ainsi que les utilisateurs, le besoin d'un système de
gestion s'est vite fait ressentir. La gestion de la base de données se fait grâce à un système
appelé SGBD (système de gestion de bases de données) ou en anglais DBMS (Database
management system). Le SGBD est un ensemble de services (applications logicielles)
permettant de gérer les bases de données, c'est-à-dire :
 permettre l'accès aux données de façon simple
 autoriser un accès aux informations à de multiples utilisateurs
 manipuler les données présentes dans la base de données (insertion, suppression,
modification)
3. Le SGBD peut se décomposer en trois sous-systèmes:
 le système de gestion de fichiers : il permet le stockage des informations sur un
support physique
 le SGBD interne : il gère l'ordonnancement des informations
 le SGBD externe : il représente l'interface avec l'utilisateur
II. Chapitre : MODELE DE DONNEES D’UN SGBD
1. Modélisation selon la forme entité/ association
EA en français, ER en anglais (pour Entity Relationship)
Formalisme retenu par l'ISO pour décrire l'aspect conceptuel des données à l’aide d’entités
d’attributs et d’associations.
� Le conceptd’entité
Représentation d’un objet matériel ou immatériel
Par exemple un employé, un projet, un bulletin de paie
Représentation graphique
� Les propriétés
données élémentaires relatives à une entité
Par exemple, un numéro d’employé, une date de début
de projet
• on ne considère que les propriétés qui intéressent un
contexte particulier
• Les propriétés d’une entité sont également appelées
des attributs, ou des caractéristiques de cette entité
Représentation graphique
� Les associations
Représentation d’un lien entre deux entités ou plus
• une association peut avoir des propriétés particulières
Par exemple, la date d’emprunt d’un livre
� Les cardinalités
La cardinalité d’une association pour une entité constituante est constituée d’une borne
minimale et d’une borne maximale :
• Minimale: nombre minimum de fois qu’une occurrence de l’entité participe aux
occurrences de l’association, généralement 0 ou 1
• Maximale: nombre maximum de fois qu’une occurrence de l’entité participe aux
occurrences de l’association, généralement 1 ou n
Par exemple :
• La cardinalité 0,3 indique qu’un adhérent peut être associé à 0, 1, 2 ou 3 livres, c’est à
dire qu’il peut emprunter au maximun 3 livres.
• A l’inverse un livre peut être emprunté par un seul adhérent, ou peut ne pas être emprunté.
2. le modèle hiérarchique :
les données sont classées hiérarchiquement, selon une arborescence descendante.
Ce modèle utilise des pointeurs entre les différents enregistrements. Il s'agit du
premier modèle de SGBD
REPRESENTATION DU SCHEMA
Base de donnéehiérarchique : peut être considérer comme un ensemble
d’arbre de segment on peut appeler forer dans le nœud sont des segments
Avantage et inconvénients du modèle hiérarchique
1-AVANTAGES DU MODELE HIERARCHIQUE
•Adéquation du modèle avec les entreprises à structure arborescente.
• Simplicité du modèle et de son implémentation (structure d'arbre, les plus communément
Utilisées).
• Adéquation entre la structure du schéma et les besoins des utilisateurs.
2-INCONVENIENTS DU MODELE HIERARCHIQUE
• Impossibilité de représenter des liens de type N:M (entraînant des redondances).
• Anomalies dans les opérations de stockage.
• La suppression d'un noeud entraîne la disparition de tous les descendants (problème
De réécriture d'informations afin de maintenir les informations dans la base).
• L'insertion d'une information demande la création d'un segment parent (exemple :
Ajouter un vol sans en connaître encore le pilote).
• Le remplacement d'une information doit s'effectuer pour toutes ses occurrences dans
Les arbres distincts.
• Chemin d'accès unique aux données.
• Indépendance logique très réduite.
3. le modèle réseau : comme le modèle hiérarchique ce modèle utilise des
pointeurs vers des enregistrements. Toutefois la structure n'est plus forcément
arborescente dans le sens descendant
REPRESENTATION DU SCHEMA
ORGANISATION DU MODELE RESEAU
Atome : un atome représenté par une valeur dans la bd
Agregat : c’est une collection du plusieurs atomes ranger coté a coté dans la bd et porter un
nom
Article : ensemble d’agrégat at atome ranger consécutivement dans la bd
Ensempble (SET) : association entre un article propriétaire et un article membre.
Exp :
Base de donnéeréseau : c’est une collection des articles relier avec des
ensembles.
Exp :
Avantage et inconvénients du modèle RESEAU
1-AVANTAGES DU MODELE RESEAU
• Permet de représenter les liens N:M.
• Elimination des redondances de données.
• Création d'accès multiples aux données.
Fournisseur
Article Facture
Machine Commande
• Absence d'anomalies dans les opérations de stockage.
2-INCONVENIENT DU MODELE RESEAU
• Pas d'indépendance vis à vis des stratégies d'accès (pas d'accès direct).
4. le modèle relationnel (SGBDR, Système de gestion de bases de données
relationnelles) :les données sont enregistrées dans des tableaux à deux dimensions
(lignes et colonnes). La manipulation de ces données se fait selon la théorie
mathématique des relations
REPRESENTATION DU SCHEMA
L’acces a la BD relationnelle se effectuéenappliquonslestroisopérationssuivantes :
-La sélection :
-La projection :
-La jointure :
Manipulationdu schéma relationnel
C’estle nomde l’entitésuivantde laliste desattributs

Contenu connexe

Tendances

10 big data hadoop
10 big data hadoop10 big data hadoop
10 big data hadoopPatrick Bury
 
Création de bases de données
Création de bases de donnéesCréation de bases de données
Création de bases de donnéesRiadh ASSOUAK
 
SGBDR vs NoSQL, Différences et Uses Cases. Focus sur ArangoDB
SGBDR vs NoSQL, Différences et Uses Cases. Focus sur ArangoDBSGBDR vs NoSQL, Différences et Uses Cases. Focus sur ArangoDB
SGBDR vs NoSQL, Différences et Uses Cases. Focus sur ArangoDBRomain Cambien
 

Tendances (7)

Base de données
Base de donnéesBase de données
Base de données
 
10 big data hadoop
10 big data hadoop10 big data hadoop
10 big data hadoop
 
07 big data sgbd
07 big data sgbd07 big data sgbd
07 big data sgbd
 
Si bdd
Si bddSi bdd
Si bdd
 
Création de bases de données
Création de bases de donnéesCréation de bases de données
Création de bases de données
 
Big data
Big dataBig data
Big data
 
SGBDR vs NoSQL, Différences et Uses Cases. Focus sur ArangoDB
SGBDR vs NoSQL, Différences et Uses Cases. Focus sur ArangoDBSGBDR vs NoSQL, Différences et Uses Cases. Focus sur ArangoDB
SGBDR vs NoSQL, Différences et Uses Cases. Focus sur ArangoDB
 

En vedette

Tsahal - les nouvelles du front - juillet 2013
Tsahal - les nouvelles du front - juillet 2013Tsahal - les nouvelles du front - juillet 2013
Tsahal - les nouvelles du front - juillet 2013tsahal
 
Réunion de travail du 22 février thématique éducation, jeunesse, rythmes scol...
Réunion de travail du 22 février thématique éducation, jeunesse, rythmes scol...Réunion de travail du 22 février thématique éducation, jeunesse, rythmes scol...
Réunion de travail du 22 février thématique éducation, jeunesse, rythmes scol...Aline Zani Châteauneuf Ensemble
 
Extrait les bases pour une bonne éducation canine
Extrait les bases pour une bonne éducation canineExtrait les bases pour une bonne éducation canine
Extrait les bases pour une bonne éducation canineNadine Chastang
 
Surface & fun ESG MS
Surface & fun   ESG MS Surface & fun   ESG MS
Surface & fun ESG MS briceasch
 
Biblio Espace cadres
Biblio Espace cadresBiblio Espace cadres
Biblio Espace cadresespacecadres
 
Inv dossiers carte_identification
Inv dossiers carte_identificationInv dossiers carte_identification
Inv dossiers carte_identificationSteph Cliche
 
Combinación de teclas para windows madena
Combinación de teclas para windows madena Combinación de teclas para windows madena
Combinación de teclas para windows madena ASDASDSADSA
 
Marines linares19241085enfermedades ocupacionales
Marines linares19241085enfermedades ocupacionalesMarines linares19241085enfermedades ocupacionales
Marines linares19241085enfermedades ocupacionalesMarines Linares
 
Conférence Bleu Ciel - La Menuiserie Loizeau
Conférence Bleu Ciel - La Menuiserie Loizeau Conférence Bleu Ciel - La Menuiserie Loizeau
Conférence Bleu Ciel - La Menuiserie Loizeau Loizeau85
 
Mujeres citas exposición
Mujeres citas exposiciónMujeres citas exposición
Mujeres citas exposiciónfelicia33
 
Machine professionnelle de pressing et nettoyage
Machine professionnelle de pressing et nettoyageMachine professionnelle de pressing et nettoyage
Machine professionnelle de pressing et nettoyagePressing Paris
 
Infographic - Vous avez une nouvelle à annoncer. Que faire?
Infographic - Vous avez une nouvelle à annoncer. Que faire?Infographic - Vous avez une nouvelle à annoncer. Que faire?
Infographic - Vous avez une nouvelle à annoncer. Que faire?Quadrant Communications
 
Marisa Bosquez- concept sketches
Marisa Bosquez- concept sketchesMarisa Bosquez- concept sketches
Marisa Bosquez- concept sketchesmarisa bosquez
 
Les chats
Les chatsLes chats
Les chatsTaaky
 
Présentation Mind Fruits, L'agence qui digitalise votre Marketing
Présentation Mind Fruits, L'agence qui digitalise votre MarketingPrésentation Mind Fruits, L'agence qui digitalise votre Marketing
Présentation Mind Fruits, L'agence qui digitalise votre MarketingGuillaume Eouzan
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1daniii15
 
Claudia cipatli bautistafuentes_eje2_actividad5
Claudia cipatli bautistafuentes_eje2_actividad5Claudia cipatli bautistafuentes_eje2_actividad5
Claudia cipatli bautistafuentes_eje2_actividad5Clau_cipatli
 

En vedette (20)

Tsahal - les nouvelles du front - juillet 2013
Tsahal - les nouvelles du front - juillet 2013Tsahal - les nouvelles du front - juillet 2013
Tsahal - les nouvelles du front - juillet 2013
 
Réunion de travail du 22 février thématique éducation, jeunesse, rythmes scol...
Réunion de travail du 22 février thématique éducation, jeunesse, rythmes scol...Réunion de travail du 22 février thématique éducation, jeunesse, rythmes scol...
Réunion de travail du 22 février thématique éducation, jeunesse, rythmes scol...
 
Extrait les bases pour une bonne éducation canine
Extrait les bases pour une bonne éducation canineExtrait les bases pour une bonne éducation canine
Extrait les bases pour une bonne éducation canine
 
Surface & fun ESG MS
Surface & fun   ESG MS Surface & fun   ESG MS
Surface & fun ESG MS
 
Biblio Espace cadres
Biblio Espace cadresBiblio Espace cadres
Biblio Espace cadres
 
Maths II
Maths IIMaths II
Maths II
 
Inv dossiers carte_identification
Inv dossiers carte_identificationInv dossiers carte_identification
Inv dossiers carte_identification
 
Combinación de teclas para windows madena
Combinación de teclas para windows madena Combinación de teclas para windows madena
Combinación de teclas para windows madena
 
Marines linares19241085enfermedades ocupacionales
Marines linares19241085enfermedades ocupacionalesMarines linares19241085enfermedades ocupacionales
Marines linares19241085enfermedades ocupacionales
 
Conférence Bleu Ciel - La Menuiserie Loizeau
Conférence Bleu Ciel - La Menuiserie Loizeau Conférence Bleu Ciel - La Menuiserie Loizeau
Conférence Bleu Ciel - La Menuiserie Loizeau
 
Mujeres citas exposición
Mujeres citas exposiciónMujeres citas exposición
Mujeres citas exposición
 
Machine professionnelle de pressing et nettoyage
Machine professionnelle de pressing et nettoyageMachine professionnelle de pressing et nettoyage
Machine professionnelle de pressing et nettoyage
 
Infographic - Vous avez une nouvelle à annoncer. Que faire?
Infographic - Vous avez une nouvelle à annoncer. Que faire?Infographic - Vous avez une nouvelle à annoncer. Que faire?
Infographic - Vous avez une nouvelle à annoncer. Que faire?
 
Marisa Bosquez- concept sketches
Marisa Bosquez- concept sketchesMarisa Bosquez- concept sketches
Marisa Bosquez- concept sketches
 
Les chats
Les chatsLes chats
Les chats
 
Présentation Mind Fruits, L'agence qui digitalise votre Marketing
Présentation Mind Fruits, L'agence qui digitalise votre MarketingPrésentation Mind Fruits, L'agence qui digitalise votre Marketing
Présentation Mind Fruits, L'agence qui digitalise votre Marketing
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
 
20131214 - gdcr 2013 - lyon
20131214 - gdcr 2013 - lyon20131214 - gdcr 2013 - lyon
20131214 - gdcr 2013 - lyon
 
Claudia cipatli bautistafuentes_eje2_actividad5
Claudia cipatli bautistafuentes_eje2_actividad5Claudia cipatli bautistafuentes_eje2_actividad5
Claudia cipatli bautistafuentes_eje2_actividad5
 
SÍLABO INFORMÁTICA
SÍLABO INFORMÁTICASÍLABO INFORMÁTICA
SÍLABO INFORMÁTICA
 

Similaire à sgbd

Hadoop Hbase - Introduction
Hadoop Hbase - IntroductionHadoop Hbase - Introduction
Hadoop Hbase - IntroductionBlandine Larbret
 
bases des données relationnelles pour les ue nfa008
bases des données relationnelles pour les ue nfa008bases des données relationnelles pour les ue nfa008
bases des données relationnelles pour les ue nfa008AliHusseini14
 
Base de Données Chapitre I .pptx
Base de Données Chapitre I .pptxBase de Données Chapitre I .pptx
Base de Données Chapitre I .pptxAbdoulayeTraore48
 
base de données -note de cours
base de données -note de cours base de données -note de cours
base de données -note de cours Yassine Badri
 
java BDD jdbc
java BDD jdbcjava BDD jdbc
java BDD jdbcvangogue
 
Cours partie1 elgarrai zineb
Cours partie1 elgarrai zinebCours partie1 elgarrai zineb
Cours partie1 elgarrai zinebZineb ELGARRAI
 
SIBD101-Introduction aux bases de données.pdf
SIBD101-Introduction aux bases de données.pdfSIBD101-Introduction aux bases de données.pdf
SIBD101-Introduction aux bases de données.pdfNadim ELSAKAAN
 
Bases de donnees fondamentaux
Bases de donnees fondamentauxBases de donnees fondamentaux
Bases de donnees fondamentauxRokhaya CISSE
 
Diaporamas-Bases de données.pdf
Diaporamas-Bases de données.pdfDiaporamas-Bases de données.pdf
Diaporamas-Bases de données.pdfEST-UMI de Meknès
 
Database/ Bases de données
Database/ Bases de donnéesDatabase/ Bases de données
Database/ Bases de donnéeszied kallel
 
Formation access
Formation accessFormation access
Formation accessbouyahia76
 
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURICours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURIMansouri Khalifa
 

Similaire à sgbd (20)

Cours BDD.pptx
Cours BDD.pptxCours BDD.pptx
Cours BDD.pptx
 
BDRO.pdf
BDRO.pdfBDRO.pdf
BDRO.pdf
 
Cours1 2 gdmm
Cours1 2 gdmmCours1 2 gdmm
Cours1 2 gdmm
 
Hadoop Hbase - Introduction
Hadoop Hbase - IntroductionHadoop Hbase - Introduction
Hadoop Hbase - Introduction
 
Bases dedonnees.net
Bases dedonnees.netBases dedonnees.net
Bases dedonnees.net
 
bases des données relationnelles pour les ue nfa008
bases des données relationnelles pour les ue nfa008bases des données relationnelles pour les ue nfa008
bases des données relationnelles pour les ue nfa008
 
Base de Données Chapitre I .pptx
Base de Données Chapitre I .pptxBase de Données Chapitre I .pptx
Base de Données Chapitre I .pptx
 
base de données -note de cours
base de données -note de cours base de données -note de cours
base de données -note de cours
 
java BDD jdbc
java BDD jdbcjava BDD jdbc
java BDD jdbc
 
Cours_BD_M1-EAI-2023.pdf
Cours_BD_M1-EAI-2023.pdfCours_BD_M1-EAI-2023.pdf
Cours_BD_M1-EAI-2023.pdf
 
Cours partie1 elgarrai zineb
Cours partie1 elgarrai zinebCours partie1 elgarrai zineb
Cours partie1 elgarrai zineb
 
SIBD101-Introduction aux bases de données.pdf
SIBD101-Introduction aux bases de données.pdfSIBD101-Introduction aux bases de données.pdf
SIBD101-Introduction aux bases de données.pdf
 
cours1-INTRODUCTION.ppt
cours1-INTRODUCTION.pptcours1-INTRODUCTION.ppt
cours1-INTRODUCTION.ppt
 
cours1-INTRODUCTION.ppt
cours1-INTRODUCTION.pptcours1-INTRODUCTION.ppt
cours1-INTRODUCTION.ppt
 
Bases de donnees fondamentaux
Bases de donnees fondamentauxBases de donnees fondamentaux
Bases de donnees fondamentaux
 
Diaporamas-Bases de données.pdf
Diaporamas-Bases de données.pdfDiaporamas-Bases de données.pdf
Diaporamas-Bases de données.pdf
 
Database/ Bases de données
Database/ Bases de donnéesDatabase/ Bases de données
Database/ Bases de données
 
Chapitre1.pdf
Chapitre1.pdfChapitre1.pdf
Chapitre1.pdf
 
Formation access
Formation accessFormation access
Formation access
 
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURICours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
 

sgbd

  • 1. I. Chapitre : INTRODUCTION AUX BASES DE DONNEES ET AUX SGBD 1. Qu'est-ce qu'une base de données ? Une base de données (son abréviation est BD, en anglais DB, >database<) est une entité dans laquelle il est possible de stocker des données de façon structurée et avec le moins de redondance possible. Ces données doivent pouvoir être utilisées par des programmes, par des utilisateurs différents. Ainsi, la notion de base de données est généralement couplée à celle de réseau, afin de pouvoir mettre en commun ces informations, d'où le nom de base. On parle généralement de système d'information pour désigner toute la structure regroupant les moyens mis en place pour pouvoir partager des données. Utilité d'une base de données ? Une base de données permet de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces derniers. Cela est d'autant plus utile que les données informatiques sont de plus en plus nombreuses. Une base de données peut être locale, c'est-à-dire utilisable sur une machine par un utilisateur, ou bien répartie, c'est-à-dire que les informations sont stockées sur des machines distantes et accessibles par réseau. L'avantage majeur de l'utilisation de bases de données est la possibilité de pouvoir être accédées par plusieurs utilisateurs simultanément. 2.La gestion des bases de données Afin de pouvoir contrôler les données ainsi que les utilisateurs, le besoin d'un système de gestion s'est vite fait ressentir. La gestion de la base de données se fait grâce à un système appelé SGBD (système de gestion de bases de données) ou en anglais DBMS (Database management system). Le SGBD est un ensemble de services (applications logicielles) permettant de gérer les bases de données, c'est-à-dire :  permettre l'accès aux données de façon simple  autoriser un accès aux informations à de multiples utilisateurs  manipuler les données présentes dans la base de données (insertion, suppression, modification)
  • 2. 3. Le SGBD peut se décomposer en trois sous-systèmes:  le système de gestion de fichiers : il permet le stockage des informations sur un support physique  le SGBD interne : il gère l'ordonnancement des informations  le SGBD externe : il représente l'interface avec l'utilisateur II. Chapitre : MODELE DE DONNEES D’UN SGBD 1. Modélisation selon la forme entité/ association EA en français, ER en anglais (pour Entity Relationship) Formalisme retenu par l'ISO pour décrire l'aspect conceptuel des données à l’aide d’entités d’attributs et d’associations. � Le conceptd’entité Représentation d’un objet matériel ou immatériel Par exemple un employé, un projet, un bulletin de paie Représentation graphique � Les propriétés données élémentaires relatives à une entité Par exemple, un numéro d’employé, une date de début de projet • on ne considère que les propriétés qui intéressent un contexte particulier • Les propriétés d’une entité sont également appelées des attributs, ou des caractéristiques de cette entité
  • 3. Représentation graphique � Les associations Représentation d’un lien entre deux entités ou plus • une association peut avoir des propriétés particulières Par exemple, la date d’emprunt d’un livre � Les cardinalités La cardinalité d’une association pour une entité constituante est constituée d’une borne minimale et d’une borne maximale : • Minimale: nombre minimum de fois qu’une occurrence de l’entité participe aux occurrences de l’association, généralement 0 ou 1 • Maximale: nombre maximum de fois qu’une occurrence de l’entité participe aux occurrences de l’association, généralement 1 ou n Par exemple :
  • 4. • La cardinalité 0,3 indique qu’un adhérent peut être associé à 0, 1, 2 ou 3 livres, c’est à dire qu’il peut emprunter au maximun 3 livres. • A l’inverse un livre peut être emprunté par un seul adhérent, ou peut ne pas être emprunté. 2. le modèle hiérarchique : les données sont classées hiérarchiquement, selon une arborescence descendante. Ce modèle utilise des pointeurs entre les différents enregistrements. Il s'agit du premier modèle de SGBD REPRESENTATION DU SCHEMA Base de donnéehiérarchique : peut être considérer comme un ensemble d’arbre de segment on peut appeler forer dans le nœud sont des segments Avantage et inconvénients du modèle hiérarchique 1-AVANTAGES DU MODELE HIERARCHIQUE •Adéquation du modèle avec les entreprises à structure arborescente. • Simplicité du modèle et de son implémentation (structure d'arbre, les plus communément Utilisées). • Adéquation entre la structure du schéma et les besoins des utilisateurs. 2-INCONVENIENTS DU MODELE HIERARCHIQUE • Impossibilité de représenter des liens de type N:M (entraînant des redondances). • Anomalies dans les opérations de stockage. • La suppression d'un noeud entraîne la disparition de tous les descendants (problème De réécriture d'informations afin de maintenir les informations dans la base). • L'insertion d'une information demande la création d'un segment parent (exemple : Ajouter un vol sans en connaître encore le pilote). • Le remplacement d'une information doit s'effectuer pour toutes ses occurrences dans Les arbres distincts. • Chemin d'accès unique aux données. • Indépendance logique très réduite. 3. le modèle réseau : comme le modèle hiérarchique ce modèle utilise des pointeurs vers des enregistrements. Toutefois la structure n'est plus forcément arborescente dans le sens descendant
  • 5. REPRESENTATION DU SCHEMA ORGANISATION DU MODELE RESEAU Atome : un atome représenté par une valeur dans la bd Agregat : c’est une collection du plusieurs atomes ranger coté a coté dans la bd et porter un nom Article : ensemble d’agrégat at atome ranger consécutivement dans la bd Ensempble (SET) : association entre un article propriétaire et un article membre. Exp : Base de donnéeréseau : c’est une collection des articles relier avec des ensembles. Exp : Avantage et inconvénients du modèle RESEAU 1-AVANTAGES DU MODELE RESEAU • Permet de représenter les liens N:M. • Elimination des redondances de données. • Création d'accès multiples aux données. Fournisseur Article Facture Machine Commande
  • 6. • Absence d'anomalies dans les opérations de stockage. 2-INCONVENIENT DU MODELE RESEAU • Pas d'indépendance vis à vis des stratégies d'accès (pas d'accès direct). 4. le modèle relationnel (SGBDR, Système de gestion de bases de données relationnelles) :les données sont enregistrées dans des tableaux à deux dimensions (lignes et colonnes). La manipulation de ces données se fait selon la théorie mathématique des relations REPRESENTATION DU SCHEMA L’acces a la BD relationnelle se effectuéenappliquonslestroisopérationssuivantes : -La sélection : -La projection : -La jointure : Manipulationdu schéma relationnel C’estle nomde l’entitésuivantde laliste desattributs