SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
Hebdomadaire guinéen d’information générale N°784  LUNDI 16 AOÛT 2021  3000 FG  www.lepopulaireguinee.com Fondateur Diallo A. Abdoulaye Tél: +224 655 404 294
le journal qui vous ressemble
Edition
internationale
Général BourémaCondé, ministre
de l’Administration du territoire:
« L’enregistrement
desfaitsd’étatcivil
ne doit pas être
interrompu»
C’est ce qu’a déclaré le ministre, dans son
discours du mardi 10 août 2021, à l’occasion
de la Journée africaine de l’Etat-civil. Page 2
Cette jeune guinéenne est devenue tout bonnement un modèle de réussite
à l’international qui fait bouger les lignes. Elle fait partie des 201 jeunes
leaders du monde ayant cosigné l’ouvrage pédagogique intitulé :We Have
a Dream, publié en japonais et en anglais, distribué dans toutes les écoles
secondaires du Japon et exposé au forum One Young World tenu du 22
au 25 juillet 2021 enAllemagne. Page6
Fatoumata Chérif
à l’honneur
Reconduit en prisonpour
une vidéo publiée par un
activiste politique
Se fondant sur le message
contenu dans un selfie-vidéo
publié par un jeune activiste
politique de l’Ufdg (venu faire un
autoportrait avec le maire déchu
de Kindia dans le but de célébrer
sa liberté conditionnelle), le régime
a reconduit, lundi 9 août 2021,
Abdoulaye Bah en prison. Page 4
#SelfieDéchets, au-delà
de la dénonciation
Après l’Ebola, une nouvelle épidémie détectée en Guinée
Cequel’onsaitduvirusdeMarburg
Le maire
Abdoulaye
Bah fier
gros bonnet
politique
De la même famille qu’Ebola, la maladie à virus Marburg provient, elle aussi, de la consommation de la viande de brousse. Comme
Ebola, Marburg provoque la fièvre hémorragique. Le premier cas détecté est celui d’un homme décédé le 2 août dans un village de
Gueckédou et dont les symptômes remontent au 25 juillet 2021. Selon l’Anss (Agence nationale de sécurité sanitaire), 155 cas contacts
de la victime sont suivis quotidiennement. L’Oms (Organisation mondiale de la santé) déclare que la menace d’une nouvelle épidémie
est «élevée» au niveau national et régional, mais «faible» au niveau international. Page8
le populaire
LibreTribune
Tant qu’à échanger avec
Mamadou Sylla, pourquoi
ne pas communiquer
directement avec
Alpha Condé ?
Par Ibrahima Sory Baldé, Guinafnews.info. Page 3
Confidences
PUBLIQUES
2
L’AIR DU TEMPS
le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com
EDITION & ADMINISTRATION
5 avenue Manquepas, immeuble Baldé Zaïre,
Kaloum, Conakry, Guinée
Récépissé N°797/PR/TPI/C
Modifié par le N°65/PR/TPI/C du 18 /01/02
DIRECTEUR DELAPUBLICATION
Diallo Alpha Abdoulaye
+224 655 404 294 / 622 971 896
lepopulaireconakry@gmail.com
ONSEILLER
Alain Rivière
DIRECTEURDELARÉDACTION
Ahmed Tidiane Diallo: tidiani83@gmail.com
PUBLICITÉ
sandrine.lepopulaireconakry@gmail.com
IMPRESSION
Imprimerie du Centre
+224 664 290 063
imprimerieducentre@gmail.com
le populaire
www.lepopulaireguinee.com
www.visionguinee.info
Tél.: 00224 664 93 14 04
00224 628 32 85 65
00224 656 27 36 91
contact@visionguinee.info
Siège social: 2e étage
immeuble radio Tamata
Fm, Koloma Marché,
Ratoma Conakry - Guinée
www.guineesignal.com est un site internet d’informations
générales et d’analyses sur la Guinée, l’Afrique et le monde.
info@guineesignal.com
+224 625 130 505
+224 666 080 606
Notre but: livrer l'information réelle en temps réel.
Notre ligne de conduite : L’éthique et la déontologie.
www.verite224.com
Toutes les infos en direct
sur la Guinée
Général Bouréma Condé :
«L’enregistrement des faits d’état civil est
essentiel et ne doit pas être interrompu»
Cette action vise aussi à favo-
riser l’enregistrement massif
des faits d’état civil et dénote la
volonté des autorités guinéen-
nes à atteindre l’objectif de ga-
rantir une identité juridique irré-
prochable pour tous les citoyens,
laquelle repose sur les actes
d’état civil.
La célébration de cette journée
du 10 Août 2021 est une occa-
sion de plaidoyer pour :
1) Mobiliser les acteurs con-
cernés et les citoyens à tous
les niveaux, afin de s’impliquer
dans le processus de reforme
et de modernisation en vue de
doter la Guinée d’un système
d’état-civil moderne, fiable et
performant conforme aux stan-
dards internationaux et sus-
ceptible d’assurer un dévelop-
pement économique et social
harmonieux et équilibré de
notre pays ;
2) Mettre en place des systè-
mes d’enregistrement des
faits d’état civil résistant aux
catastrophes et qui peuvent
continuer à fonctionner dans
des contextes de précarité ;
3) Mettre en place des straté-
gies pour assurer la continuité
des activités en période d’ur-
gence.
Je réitère ici la reconnaissance
de Son Excellence Monsieur le
Président de la République,
Chef de l’Etat, du Premier Mi-
nistre, Dr. Ibrahima Kassory
FOFANA et de son Gouverne-
ment à l’endroit des partenaires
techniques et financiers pour
leurs appuis constants visant
à doter, dans les règles de l’art,
la République de Guinée d’élé-
ments de référence pour l’enre-
gistrement correct des faits
d’état-civil et des statistiques
vitales..
D
iscours - Mesdames et
Messieurs Chers
concitoyens
Le 10 Août de chaque année,
nous célébrons la Journée Afri-
caine de l’Etat-civil, conformé-
ment aux orientations du Con-
seil Exécutif de l’Union Africaine.
Celle de cette année est placée
sous le thème : «Leadership
pour un service essentiel : Cons-
truire des systèmes d'enregistre-
ment des faits et des statistiques
d'état civil résilients en Afrique
qui fournissent des services in-
novants, intégrés et décentralisés
pour la période post-covid-19».
Il y a 11 ans, les bases d’une
action concertée, coordonnée et
C’est ce qu’a déclaré le général Bourèma
Condé, ministre de l’Administration du territoire et
de la Décentralisation, dans son discours du mardi
10 août 2021, à l’occasion de la célébration de la
Journée africaine de l’Etat-civil
placée sous le thème :
«Leadership pour
un service essentiel :
Construire des systèmes
d'enregistrement des faits
et des statistiques d'état
civil résilients en Afrique
qui fournissent des
services innovants,
intégrés et décentralisés
pour la période
post-covid-19».
intégrée, à travers le Program-
me Africain d’Amélioration
Accélérée de l’enregistrement
des Faits d’Etat-Civil et d’éta-
blissement des Statistiques de
l’Etat-Civil ont été lancées par
la Conférence des Ministres
africains en charge de l’état-
civil initiée par la Commission
de l’Union Africaine (CUA).
La Guinée, à l’instar des autres
pays africains, commémore
cette journée en 2021 dans un
contexte particulier de gestion
dans la douleur de la pandémie
COVID-19.
Le contexte contraignant de
l’épidémie de COVID 19, avec
les mesures restrictives et
l’impact sur le fonctionnement
des administrations et des ser-
vices, a certainement constitué
un handicap pour l’enregistre-
ment massif des naissances et
en particulier pour les enfants
vivant dans les ménages les
plus pauvres.
Notre pays s’est engagé, sous
la clairvoyance de son Excellen-
ce Monsieur le Président de la
République, Chef de l’Etat, le
Professeur Alpha CONDÉ,
dans la perspective de réforme
et de modernisation de son
système de l’état civil qui de-
meure pour lui une priorité.
Le Gouvernement Guinéen a
engagé son plan de riposte
économique et social à la crise
sanitaire COVID-19, pour con-
tenir et juguler la pandémie,
atténuer les conséquences de
la crise sanitaire, notamment
pour les ménages en situation
de précarité.
La nécessité de suivre efficace-
ment l’enregistrement des faits
et statistiques de l’état-civil en
vue d’assurer le suivi-évalua-
tion et la maitrise des informa-
tions en temps réel interpelle
notre Gouvernement.
L’enregistrement des faits
d’état civil est donc essentiel et
ne doit pas être interrompu par
la pandémie.
En effet, l’initiative des Ministè-
res de l’Administration du ter-
ritoire et de la Décentralisation
et la Santé de Coupler la cam-
pagne de supplémentation en
vitamine A à l’enregistrement
des naissances des enfants
de 0 à 2 mois est une opportu-
nité de faire bénéficier 98543
enfants sur toute l’entendue du
territoire national d’acte de
naissance pour la période du
13 au 16 Août 2021.
Le ministre général Bouréma Condé. Photo: DR
Industrie: le ministre appelle
au port du masque
Ce 13 août à Conakry, le mi-
nistre d’Etat Tibou Kamara a
demandé aux chefs d’entrepri-
ses d’ «appliquer avec plus de
rigueur et de vigilance les ges-
tes barrières et toutes les me-
sures préconisées dans le ca-
dre du plan national de ripos-
te». Il s’agit du port obligatoire
du masque et de la présenta-
tion du pass sanitaire avant
d’accéder au lieu de travail et
pour toutes les visites. Ce qui
revient à chaque travailleur et
visiteur de ses faire vacciner
pour obtenir pass sanitaires ou
de montrer la preuve d’un test
PCR valable.
24 surveillants renvoyés, 805
téléphones saisis, 120
candidats au Bac recalés
Le ministre de l’Education
nationale et de l’Alphabétisa-
tion, Dr Bano Barry, a indiqué
ce 11 août que pour cette année
2021, il y a eu 120 candidats
pris en salle et exclus en situa-
tion de fraude au niveau du
Baccalauréat. Pour ce qui est
des téléphones récupérés sur
un candidat à la porte du centre
d’examen, cela ne l’élimine
pas. Par contre, lorsque le
téléphone est pris en salle de
classe, utilisé ou pas, le candi-
dat est éliminé. Et, par voie de
conséquence, lorsqu’un télé-
phone est découvert dans une
salle de classe, les surveillants
sont renvoyés. Au total, ce sont
805 téléphones qui sont saisis
et communiqués aux services de
sécurité pour des fins d’audit.
L’objectif est de pouvoir retrou-
ver toute la chaine de fraudeurs
via les réseaux sociaux, notam-
ment les groupes Whatsapp,
pour traquer leurs présumés
auteurs ou parrains.
Cellou Dalein Diallo devrait prendre l’initiative en écrivant au
Chef de l’État, pour lui dire que le Cadre de dialogue est mal
parti pour résoudre les problèmes du pays. Photo: Le Populaire
Ils ont dit
L’AIR DU TEMPS 3
le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com
Lisez et faites lire
www.wondima.com
www.conakrylive.info
Site d’informations, d’investigations
et de promotion de la Guinée
Lansanaya barrage, Matoto, Conakry.
+224 624249398 – 656924162 – 666392909
Email : alfaguinee28@gmail.com
Facebook: https://www.facebook.com/Guinee28
www.guinee28.info
Sow Boubacar, coordinateur
du Fndc en Suisse: «Ce n’est
pas une fatalité, ceux qui veu-
lent, peuvent. Une bonne nou-
velle de l’Afrique qui avance
nous vient fraîchement de la
Zambie où, un opposant après
six tentatives infructueuses,
vient d’être déclaré vainqueur
de l’élection Présidentielle de
son pays. Les pays d’expres-
sion anglaise sont entrain ma-
joritairement de démentir l’affir-
mation de l’ancien président
Gabonais Oumar Bongo, selon
laquelle, un président en exer-
cice n’organise pas des élec-
tions pour les perdre. En décla-
rant l’opposant Hakainde
Hichilema (élu président en ce
16 août 2021), M.Esau Chulu,
président de la commission
électorale nationale de son
pays, a définitivement mis fin au
rêve de 3ème mandat du prési-
dent sortant, M.Edgar Lungu.»
Libre Tribune/
Tant qu’à échanger avec Mamadou
Sylla, pourquoi ne pas communiquer
directement avec Alpha Condé ?
Q
uel que soit le titre avec
lequel Mamadou Sylla a
conversé avec Cellou
Dalein Diallo, le leader incon-
testable de l’Opposition guinéen-
ne qu’il est n’aurait pas dû le faire
sur le sujet portant le commu-
niqué de Kassory Fofana car,
le Premier Ministre guinéen a
bien identifié les parties. L’Op-
position parlementaire n’a rien
à voir avec l’Opposition extra
parlementaire. Mamadou Sylla,
en personne, aime souvent par-
ler d’Opposition civilisée, qu’il
dit incarner, et d’Opposition
violente pour désigner l’UFDG
et ses alliés, dirigée par Cellou
Dalein Diallo.
En parlant d’Opposition extra
parlementaire, sans doute que
le Premier Ministre guinéen n’a
pensé qu’à l’UFDG, formation
politique dont la présence au
“dialogue sincère et inclusif” a
été fortement recommandée
par l’Union européenne et dont
le leader, Cellou Dalein Diallo,
est régulièrement visité par les
représentants de la Commu-
nauté internationale.
Cellou Dalein et ses conseil-
lers, que ce soit au niveau de
l’UFDG ou de l’ANAD, doivent
bien le retenir pour agir autre-
ment car, tant qu’à parler avec
Mamadou Sylla, pourquoi ne
pas communiquer avec Alpha
Condé ?
Le 12 juillet dernier, après avoir
publié un Éditorial (*), j’ai
échangé avec une des plus
importantes personnalités du
pouvoir guinéen, de 19h 42 à
19h 43 (puis, à ma demande)
de 20h 09 à 20h31 minutes.
Ce même Éditorial, je l’avais
également envoyé au Ministre
d’Etat, Conseiller spécial et
Porte-parole du Chef de l’État,
Alpha Condé, à son ‘fils spiri-
tuel’ Sanoussy Bantama Sow,
ainsi qu’au Député Alhousseiny
Makanéra Kaké.
Comme Alpha Condé ne veut
pas faire le premier pas pour
décrisper la situation politique,
cause de la crise sociale et
économique qui frappe la
Guinée, Cellou Dalein Diallo
devrait prendre l’initiative en
écrivant au Chef de l’État, pour
lui dire que le Cadre de
dialogue est mal parti pour
résoudre les problèmes du
pays. En lui expliquant qu’il
aurait été plus normal de
consulter la classe politique
Au lendemain du communiqué publié lundi dernier,
9 août 2021, par le Premier Ministre Ibrahima
Kassory Fofana, invitant la classe politique et les
organisations de la société civile à désigner dix
personnalités et leurs suppléantes, qui seront les
membres du Cadre permanent, Mamadou Sylla (on
ne sait à quel titre il l’a fait : Président de l’UDG ou
Chef de file de l’Opposition) a communiqué avec
Cellou Dalein Diallo, Président de l’UFDG et de
l’ANAD, coalition politique mise en place en juillet
dernier pour remplacer l’Alliance électorale.
Ibrahima Sory Baldé
pour mettre en place un tel
organe et lui suggérer de revoir
sa copie.
Dans cette communication,
Cellou Dalein Diallo devrait
rappeler les conditions qu’il
pose pour la participation au
dialogue de l’ANAD, Coalition
politique qu’il dirige et dont
l’UFDG est membre à part entiè-
re. Il devrait également identifier
les objectifs de ce dialogue à
savoir : dissolution de l’Assem-
blée nationale, recommence-
ment des élections communa-
les et adoption d’une nouvelle
Constitution. Ce, parce que le
28 février 2020, quelques se-
maines avant le double scrutin
controversé, dans une allocu-
tion à la Nation, le Chef de l’État
a refusé la réouverture des lis-
tes électorales, qui aurait per-
mis la participation de l’UFDG.
Et, s’agissant du recommence-
ment des élections communa-
les, c’est en raison du fait que
la CÉNI et l’Administration ter-
ritoriale disent ne pas disposer
des résultats qui auraient per-
mis d’installer les Conseils de
quartiers, de districts et de
régions.
Au total, Cellou Dalein Diallo
devrait convaincre ses alliés
d’entamer cette bataille pacifi-
que car, comme le disait un res-
ponsable de l’UFDG dans une
conversation, “Mamadou Sylla
et son groupe ne sont pas une
Opposition violente car c’est
l’UFDG et ses alliés qui le sont.
Eux sont l’une des Oppositions
corrompues qui matraquent la
démocratie en Guinée”. En le
faisant, il parviendront à démon-
trer davantage qu’ils ne sont
pas le frein qui bloque le camion
de Guinée dont Alpha Condé
est le seul conducteur..
Par Ibrahima Sory Baldé
(*) https://guinafnews.info/
2021/07/12/pour-la-paix-en-
respect-des-lois-le-
gouvernement-doit-acceder-
aux-revendications-legitimes-
de-lufdg/
Honorable Aly Kaba, président
du groupe parlementaire du
Rpg Arc-en-ciel, cité par Vi-
sionguinee.info : « Le président
de la République, Pr Alpha
Condé, est l’un des plus grands
travailleurs de ce pays. Il ne
ménage ni son énergie, ni sa
santé pour le bien de la Guinée.
Donc c’est tout à fait normal de
(s'accorder quelques jours de
repos). C’est aussi un moyen
de récupérer. (...) Nous som-
mes dans un monde moderne
de digitalisation; ce n’est pas
parce que le président n’est
pas physiquement présent que
le travail va s’arrêter.»
le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com
A C T U A L I T É
4
Reconduit en prison pour une vidéo publiée par un activiste politique
Abdoulaye Bah, fier gros bonnet politique
B
ien droit dans ses bottes
et fier de son bonnet po-
litique, l’opposant Bah,
membre de l’Ufdg (principal
parti d’opposition) et ex-maire
de la commune urbaine de
Kindia, s’est présenté lundi 9
août 2021 devant les autorités
de la Direction de l’adminis-
tration pénitentiaire qui ont dé-
cidé de l’écrouer sur le champ.
Ses proches qui l’ont accompa-
gné lundi matin pour être té-
moins de sa présence effective
en réponse à la convocation,
le 17 juillet 2021 pour se faire
soigner à être ré-incarcéré, le
crime du prisonnier politique
Bah est d’avoir posé avec l’auteur
de la vidéo (sur la capture
d'écran) tout en réaffirmant son
engagement à rester un hom-
me fidèle aux valeurs de son
parti, à défendre l’alternance
démocratique aux côtés de
l’homme de parole et d'engage-
ment qu’est le principal oppo-
sant Cellou Dalein Diallo, et à
poursuivre son combat pour la
reconnaissance et la validation
officielle de sa victoire acquise
à la présidentielle du 18 octobre
2020 ayant accordé un 3e man-
dat consécutif à l’actuel chef de
l’Etat.
L’ancien maire de Kindia est de
toute évidence fier d'appartenir
à l'Ufdg et à l’équipe de choc de
son leader. Il respecte les règles
de bonne conduite définies par
la formation politique grâce à la-
quelle il est devenu un maire bien
aimé de la cité des agrumes.
Comme d’autres grands bou-
bous de l’opposition et, plus
nombreux, les petits Mamadou,
le maire Bah est maintenu en
prison pour payer le prix de sa
fidélité à la ligne politique de
l’Ufdg..
Par Diallo Alpha Abdoulaye
intègre qui ne cherche qu’à
jouer sa partition pour le dé-
veloppement de sa localité au
nom de la loi et des règles de
pratique exemplaire de la bien-
séance et de la responsabilité
pour que vivent la démocratie
et l’Etat de droit.
Le selfie-vidéo à l’index
Les autorités se fondent sur le
message contenu dans un
selfie-vidéo publié par un
activiste politique se présentant
bras-dessus avec le maire dé-
chu de Kindia qui réitère sa
loyauté au président de son
parti, Cellou Dalein Diallo, qu’il
considère être l’élu légitime du
scrutin présidentiel du 18 octo-
bre 2020. Un scrutin émaillé de
répressions et violence san-
glantes aux cours desquelles
plusieurs opposants ont été tués
par balles ou passés à tabac
et d’autres placés en détention.
Abdoulaye Bah fait partie du
quatuor: Ousmane Gaoual
Diallo, Cellou Baldé et Chérif
Bah, tous des hauts cadres de
l’Ufdg accusés, notamment, de
«fabrication et détention d'armes
de guerre et atteintes aux inté-
rêts fondamentaux de la nation»
et placés en détention.
Seul des quatre bénéficiaires
de la liberté provisoire accordée
n’en reviennent pas. Ils sont
stupéfaits.
Toutefois, ils n’ont d’autres
choix que de rebrousser che-
min après avoir assisté à la
scène dans laquelle ils voient
Abdoulaye Bah remettre les
pieds dans les locaux de la
Maison centrale de Coronthie,
le plus grand centre pénitencier
de Guinée.
Ils sont témoins de ce nouvel
instant et pour l’immédiate inc-
arcération que vit l’homme au
moral au plus haut et à la con-
science tranquille de politique
Se fondant sur le message
contenu dans un selfie-vidéo
publiée par un jeune activiste
politique de l’Ufdg (venu faire un
autoportrait avec le maire déchu
de Kindia dans le but de
célébrer sa liberté provisoire
accordée par les autorités de
l’administration pénitentiaire le
17 juillet dernier et dont il est
l’un des quatre bénéficiaires ), le
régime a reconduit, lundi 9 août
2021, Abdoulaye Bah en prison.
Une réforme du cadre
normatif
Le foncier et domanial, les ques-
tions de propriété et des domai-
nes connexes en Guinée sont
gouvernés principalement par
le Code foncier et domanial et
le Code civil. S’y ajoutent divers
autres codes contenant des dis-
positions spécifiques comme
le Code de l’eau, le Code minier,
le Code de la protection et de la
mise en œuvre de l’environne-
ment, le Code pastoral, le Code
de la construction et de l’habi-
tat,… Le Code foncier et doma-
nial datant de 1992 mérite un
toilettage pour consolider les
acquis et intégrer les nouveaux
aspects. Parmi les acquis, il y
notamment l’existence de la pro-
cédure d’expropriation pour
cause d’utilité publique qu’il
faudra traduire dans la réalité.
Quant aux nouveaux aspects, il
s’agirait de s’arrimer sur les
nouvelles technologies de l’in-
formation et de la communica-
tion en vue de la constitution d’un
fichier centralisé et accessible
du titre foncier et de ses muta-
nomène occasionne non seule-
ment des troubles sociaux mais
constitue un frein au dévelop-
pement en raison de l’insécuri-
té juridique qu’il installe. Il y a
ainsi un réel besoin d’une réfor-
me foncière en Guinée tant au
plan normatif qu’institutionnel.
La terre est la meilleure des
richesses, a-t-on coutume
de dire. Pourtant, l’acquisition
et l’exploitation de cette ri-
chesse ne sont plus chose aisée
en Guinée, de nos jours, tant
sont énormes les tracasseries
et les surprises. Après un bref
constat peu reluisant, il sera
utile de lancer quelques pistes
sur l’indispensable réforme
foncière qu’il faudra entrepren-
dre en Guinée.
Un constat alarmant
Il est courant de voir plusieurs
personnes se réclamant pro-
priétaires des fonds de terres,
toutes munies de documents
plus ou moins valides et sou-
vent délivrés par les mêmes
autorités et ayant les mêmes
cédants ou leurs proches. De
nos jours, la majeure partie des
procès tant civils (reconnais-
sance de propriété, déguerpis-
sement, etc.) que pénaux
(stellionat,…) concerne le fait
foncier et domanial ou présente
une certaine connexité avec la
question de propriété. Ce phé-
-Juris Guineensis No 11.
L’indispensable réforme foncière pour un
développement durable et sécuritaire en Guinée
LibreTribune
Dr Thierno
Souleymane Barry
Docteur en droit, Université
Laval/Université de
Sherbrooke (Canada)
Professeur de droit,
Consultant etAvocat àla Cour
tions. Il y a aussi la nécessité de
mettre l’accent sur la protection
du territoire agricole par un zona-
ge cohérent et conséquent, la
protection du littoral et du do-
maine public maritime et la pro-
tection de l’environnement dans
le cadre de l’exploitation miniè-
re, entre autres. Cette réforme
serait incomplète si une réso-
lution n’est pas apportée à la
question de la propriété dite
coutumière.
Une réforme institutionnelle
Le cadre normatif esquissé ci-
dessus doit être supporté par
des institutions modernes, ac-
cessibles et efficaces. Une gran-
de réforme institutionnelle doit
s’opérer au niveau des organes
et instances en charge de l’éta-
blissement, de l’inscription et de
la publicité en matière fonciè-
re et domaniale. Une bonne
gestion en amont est nécessai-
re :  les  autorités  locales  en
charge de délivrer les attesta-
tions de cession devraient être
limitativement désignées et as-
sermentées et les documents
de cessions uniformisés, stan-
dardisés et informatisés. En
aval, une conservation foncière
et domaniale accessible tant
en termes de proximité que de
coût et également dotée de
moyens suffisants est aussi in-
dispensable.
Pour finir, il est temps pour les
autorités guinéennes de mettre
en place une commission de
réforme foncière et domaniale
multisectorielle composée de
tous les acteurs (Etat, Assem-
blée nationale, secteur judiciai-
re et sécuritaire, universités, au-
torités coutumières et religieu-
ses, partenaires financiers,
etc.) pour réfléchir sur l’avenir
du foncier en Guinée; il y va de
notre développement durable,
harmonieux et sécuritaire.
Conakry, le 13 août 2021
Dr Thierno Souleymane Barry,
Docteur en droit, Université
Laval/Université de
Sherbrooke (Canada)
Professeur de droit,
Consultant et Avocat à la Cour
ACT UALI TÉ 5
le populaire N°783 du lundi 9 août 2021 www.lepopulaireguinee.com
lepopulaire Par la rédaction
www.facebook.com/le-populaire-conakry
www.lepopulaireguinee.com
N°784 du lundi 16 août 2021
5
www.guinafnews.info
WhatsApp : +(224) 664 45 60 16
isbalde@guinafnews.info
Hommage à Pounthioun, une étoile sans étincelles : On ne le
voyait plus déjà, il a disparu à jamais !
contemporaine. Il est de notre
génération de journalistes portés
par la force de leurs convictions,
l’enthousiasme de la jeunesse
et l’audace de la liberté et des
conquêtes démocratiques.
C’est à Souguéta dans Kindia,
oú il aimait aller se réfugier auprès
des siens, dans la chaleur fami-
comme tous les hommes d’ex-
ception. On était sa famille,
comme, lui, fut notre compa-
gnon et ami des années diffi-
ciles d’apprentissage et d’eu-
phorie pendant lesquelles on
rêve d’un grand destin, à défaut
de réussite dans la voie qu’on
a choisie.
Mamadou Dian Pounthioun est
un des pionniers des chroni-
queurs politiques du pays, un
journaliste qui savait écrire, ana-
lyser, et qui a imposé son nom
et sa signature dans les mé-
dias. Il a côtoyé toutes les gran-
des personnalités politiques du
pays, comme le Président Alpha
Condé dont il fut le plus proche,
feu Siradiou Diallo, Bah Mama-
dou, Jean-Marie Doré et d’autres
grandes figures de notre histoire
C’est étrange, la vie : briller
un peu avant de s’éteindre
pour toujours. Et si la mort
efface, la vie peut négliger.
Du nom du quartier de la ville
de Labé qui l’a vu naître,
«Pounthioun», comme chacun
l’avait rebaptisé avec
l’habitude et le temps, n’était
plus déjà parmi nous dans sa
retraite lointaine et
silencieuse. L’homme était de
nature solitaire, se montrait
quand il le voulait, mais trop
souvent, il se coupait du
monde et s’éloignait de tous.
Très peu de ses amis comme
moi avaient de ses nouvelles,
de temps en temps, et s’inquié-
taient de son absence prolon-
gée. Il était fragile comme tous
les êtres sensibles, et différent
liale maternelle qui lui était utile
comme il pouvait s’en passer, qu’il
a rendu l’âme dans la pudeur
des talents anonymes et la
dignité des héros oubliés. Sans
doute, a-t-il vu défiler devant lui,
pour la dernière fois, toutes les
péripéties mouvementées et
monocolores d’une vie qui a
commencé dans la gloire de la
presse, avant de finir sur les
sentiers du regret et de la
nostalgie des bonnes années
volées à lui.
En cet instant pénible
d’impuissance face à un sort
acharné, il a dû réaliser toute
la misère du monde et le
drame de la condition
humaine. Il a dû sourire,
malicieusement, comme il
savait le faire dans ses
accents ironiques et son
humour caustique, pour
refermer la parenthèse d’une
vie contrastée qu’il a passée
le temps à caricaturer et
consommer librement. La
mort n’a jamais été loin de lui
qui était souvent éprouvé par
la maladie, mais il a vécu
avec un sentiment d’éternité.
Ce fut à la fois sa force et sa
faiblesse.
Adieu, l’ami que je ne pourrai
jamais oublier dans mes sou-
venirs, dont je me rappelerai
toujours en repensant à ma vie
et à ma carrière, que je garde
dans mes prières et mes
pensées intimes !.
Par Tibou Kamara
Alpha Condé, Tibou Kamara et
Pounthioun Diallo.
le populaire N°769 du lundi 3 mai 2021 www.lepopulaireguinee.com
E N T R E V U E
6
8 LE POPULAIRE N°559 DU LUNDI 24 AVRIL 2017
lepopulaire Par la rédaction
www.facebook.com/le-populaire-conakry
www.lepopulaireguinee.com
N°784 du lundi 16 août 2021
6
FatoumataChérif à l’honneur pour sa valeur
ajoutée qui va au-delà de la dénonciation.
Cette jeune leader guinéenne est devenue
tout bonnement un modèle de réussite à
l’international qui fait bouger les lignes.
Fatoumata Chérif fait partie des 201 jeunes
leaders du monde ayant cosigné l’ouvrage
pédagogique intitulé : We Have a Dream,
publié en japonais et en anglais et distribué
dans toutes les écoles secondaires du Japon.
Le Populaire, qui a voulu obtenir
son ressenti suite aux échos de
l’exposition de l’ouvrage au fo-
rum One Young World tenu du 22
au 25 juillet 2021 en Allemagne.
Grande satisfaction
Fatoumata Chérif est devenue
un modèle à suivre à travers le
monde. Les retours positifs de
son action lui vont droit au cœur.
Fatoumata est « surtout  ravie »
de constater que ses « initiati-
ves inspirent d’autres jeunes et
femmes » dans son pays la Gui-
née,  ailleurs en Afrique et à tra-
vers le monde.
« C’est ma plus grande satisfac-
tion », se réjouie la jeune mili-
tante de l’environnement qui a
fait ses premiers pas dans la
cité de Fria abritant la première
usine d’alumine en terre africai-
ne.
Pour cette bloggeuse et experte
en communication, réussir son
initiative est possible. Car, « tout
est une question de mindset
(mentalité) et de stratégies». 
En effet. Au lancement du pro-
jet #SelfieDéchets, il y a moins
de cinq ans, Fatoumata Chérif ne
pouvait s’imaginer que son ini-
tiative en faveur de l’assainisse-
ment de la capitale guinéenne
– considérée comme la perle de
l’Afrique occidentale sous la co-
lonisation – allait dépasser les
berges de Conakry pour impac-
ter d’autres horizons de la planè-
te, jusqu’à être mentionné dans
un programme d’enseignement.
« En créant des initiatives, l’ob-
jectif recherché c’est l’impact, la
réplicabilité, la résonance, com-
mente Fatoumata Chérif. Pour
y arriver, il faut y mettre du cœur,
de la passion, du travail, de la
communication, qui motive et qui
pousse d’autres personnes à sui-
vre le mouvement même quand
elles ne vous connaissent pas. »
Agir local
Pour devenir modèle, il faut se
mettre à l’action. Il faut surtout
faire en sorte que le combat que
l’on mène ait un impact local
durable et inspirant pour le reste
du monde.
« C’est tout le sens de l’expres-
sion ‘‘Agir local, pour un résultat
global’’, convient Fatoumata qui
« souhaite que de plus en plus
de jeunes, surtout de femmes,
s’engagent au sein de leurs com-
munautés pour devenir une vé-
ritable force de proposition ».
En Afrique, « la jeunesse est très
créative », fait noter la guinéen-
ne.
« Elle doit donc mettre les chan-
ces de son côté, se baser sur les
ressources existantes et le ca-
pital humain, et ne pas attendre
les financements pour agir.»
Depuis la capitale Conakry, l’ini-
tiative #SelfieDéchets s’est dis-
tinguée par sa méthode inno-
vante et disruptive de son initia-
trice pour alerter, informer, sen-
sibiliser et fédérer les jeunes
acteurs de changements autour
d’actions citoyennes à fort im-
pact social.
C’était différent de ce que les
gens ont l’habitude de voir. « Si-
non, qui prendrait une photo dans
un tas de déchets ? », demande
Fatoumata dans un grand éclat
de rire. « Du coup, c’était un peu
cela l’effet choc qui, tout de suite,
amène celui qui regarde la
photo ou la vidéo, à pousser la
réflexion et à voir le message
qu’il y a derrière ».
Quand le projet de figurer dans
le livre lui a été proposé, la gui-
néenne a compris que la « va-
leur ajoutée » de son initiative
locale a, effectivement, « été au-
delà de la dénonciation ».
Ecocitoyenneté
#SelfieDéchets a contribué à
« créer un espace de promotion
de l’écocitoyenneté » dans la
capitale guinéenne et ailleurs.
Avec la médiatisation, l’initiative
a été filmée et commentée par
les animateurs de l’émission
de grande audience Les Obser-
vateurs de la télévision franco-
phone France24.
Le leadership de Fatoumata
Chérif, l’initiative #SelfieDéchets
a contribué à « pousser les jeu-
nes à s’engager pour le déve-
loppement durable de leurs com-
munautés, promouvoir des ac-
tions locales et collectives, faire
du monitoring de la gouver-
nance dans le secteur de la sa-
lubrité et l’hygiène publique ».
Avec l’écho considérable que
son initiative a eu dans le mon-
de, Fatoumata Chérif est plus ja-
mais motivée à initier et promou-
voir d’autres actions très bénéfi-
ques pour le bonheur des habi-
tants deson payset ceuxde la terre
toute entière..
Par Ahmed Tidiane Diallo
pour son pays en lien avec les
Objectifs du développement
durable (Odds).
Elle a donc rédigé un texte inti-
tulé Reviving the beauty of
Guinea (en français, redonner
à la Guinée sa beauté).
« Mon rêve pour la Guinée, à tra-
vers ce texte, est de redonner à
la Guinée son image d’antan à
travers la restauration des éco-
systèmes, une ville zéro déchet
où les populations sont écoci-
toyennes, et où les femmes et
les jeunes sont impliqués dans
la lutte contre le changement cli-
matique tout en créant une chaî-
ne de valeur des déchets », ex-
plique-t-elle à votre semainier,
L
e livre fait l’objet d’expo-
sition dans les plus gran-
des universités, les biblio-
thèques, et pendant les rencon-
tres de la jeunesse mondiale. Il
est disponible en ligne sur
Amazon.
En l’achetant, vous retrouverez
aux pages 112 à 115 dans la ver-
sion anglaise, la guinéenne et son
texte qui met l’accent sur la dé-
gradation de l’environnement,
la salubrité publique et surtout
de la belle « perle de l’Afrique »
que fut jadis Conakry la capitale
de son pays où elle mène ses
actions d’intérêt public.
Activiste-bloggeuse et consul-
tante en communication de son
état, Fatoumata Chérif est pré-
sidente de l’Ong Fedep (Fem-
mes, pouvoir et développement).
Son initiative #SelfieDéchets via
le réseau social Facebook a
conquis le monde.
Aujourd’hui, elle fait partie des
201 leaders qui partagent la
noblesse de leur combat et de
leurs actions citoyennes locales
dans le livre, We Have a Dream,
publié au pays du soleil levant
par World dream projet afin de
promouvoir le combat de 201 jeu-
nes modèles à travers le monde.
Pour la Guinée, Fatoumata
Chérif a été retenue pour parta-
ger son histoire en tant que co-
auteure et sur la base de ses ac-
tions citoyennes #SelfieDéchets.
Il s’agissait de partager un rêve
Fatoumata Chérif
présente l’ouvrage
We Have a Dream.
Le livre We Have a Dream est distribué dans toutes les écoles
secondaires du Japon.
Le jeune prodige de la
musique peule acoustique,
M’boma, a chaud. Sa chanson
Touba ê Oundagal soulève un
tollé d’oppositions. Elle est
jugée impudique et
manifestement obscène.
Le chanteur est dans le
collimateur du Bgda (Bureau
guinéen des droits d’auteur) et
l’Oprogem (Office de
protection du genre, enfance
et mœurs) pour, notamment
incitation à la débauche, au
viol et au harcèlement sexuel
visant les enfants.
Sans coup férir, il s’est
confondu en excuses.
Dans une vidéo postée
samedi 14 août 2021 sur
Facebook, M’boma a tenu à
préciser que la chanson  a  été
enregistrée lors d’un concert
et partagée.
Etant donné que c’est lui
M’boma qui l’a chantée,
l’artiste demande pardon à la
gente féminine guinéenne.
Certaines organisations de
défense des droits de la
femme se disent non
intéressées à recevoir des
excuses publiques tant qu’il
n’est pas traduit devant la
justice..
LachansondeM'bomaprovoque
l'indignationdel'opinionpublique
M’boma
demande
pardon.
A N N O N C E 7
le populaire N°761 du lundi 8 mars 2020 www.lepopulaireguinee.com
lepopulaire Par la rédaction
www.facebook.com/le-populaire-conakry
www.lepopulaireguinee.com
N°784 du lundi 16 août 2021
7
sanitaire, et l’immatriculation à
la Cnss (Caisse nationale sé-
curité sociale) qui passe par la
signature d’un contrat de travail
en bonne et due forme.
Les conducteurs sont décidés
de stopper les bus, lundi, pour
faire entendre leur voix à l’équi-
pe de gestion d’Albayrak Trans-
port, dont la directrice de la
communication est dame Djanan
Shabaz, de nationalité turque.
Le syndicat a déclaré avoir pré-
senté sa plateforme revendica-
tive en respectant les procédu-
res de préavis et d’avis de grève.
Samedi, Mme Djanan Shabaza
a rassuré les usagers des bus
que la société allait prendre des
dispositions pour desservir
toutes les lignes de la capitale
comme d’habitude..
Par Gordio Kane
Les vacances de Condé au pays
d’Erdogan sont perturbées par
la nouvelle du lancement, ce
lundi 16 août, de la première
grève des conducteurs de bus
Albayrak.
Les rares moyens de transport
publics dans la capitale Conakry
qui n’ont pas augmenté le tarif
de transport malgré la hausse
du prix du litre de carburant à la
pompe.
Lundi, «c’est notre première
journée de grève», a annoncé,
samedi 14 août, Aboubacar
Mariam Fofana, chef du syndicat
des conducteurs des bus por-
tant le nom de l’entreprise
turque.
Et pour cause, après 3 ans de
collaboration, les revendica-
tions portent sur l’augmentation
du salaire des travailleurs à 100
pour cent, la prise en charge
Officiel. Quatre jours après
avoir quitté Conakry pour
des vacances paisibles en
Turquie et Italie, Alpha Condé a
rencontré samedi 14 août 2021
par son homologue Turc Recep
Tayyip Erdogan.
Il était venu «discuter de nom-
breux sujets d’intérêts communs
et lui faire part de la solidarité
de la Guinée suite aux inonda-
tions de ces derniers jours sur-
venues dans le nord de la Tur-
quie».
Alpha Condé a également expri-
mé sa «ferme volonté de ren-
forcer la coopération» mar-
quée sur le plan économique
par l’attribution, le 10 août 2018
d’un contrat de 25 ans d’exploi-
tation de la partie « convention-
nelle » du port de Conakry à la
société Albayrak appartenant au
gendre d’Erdogan.
La grève chezAlbayrak perturbe
les vacances d’Alpha Condé
Le 10 août est le 3e anniversaire de la signature du contrat de 25 ans d’exploitation de la partie
« conventionnelle » du port de Conakry accordé à Albayrak, la société du gendre d’Erdogan.
A N N O N C E
8 le populaire N°756 du lundi 1r février 2020 www.lepopulaireguinee.com
8 LE POPULAIRE N°559 DU LUNDI 24 AVRIL 2017
lepopulaire Par la rédaction
www.facebook.com/le-populaire-conakry
www.lepopulaireguinee.com
N°784 du lundi 16 août 2021
8
De la même famille qu’Ebola,
la maladie à virus Marburg
provient, elle aussi, de la con-
sommation de la viande de
brousse.
Comme son cousin Ebola,
Marburg provoque la fièvre
hémorragique. Selon les
spécialistes, la maladie à virus
de Marburg est une fièvre
hémorragique très virulente et
dangereuse pour l'homme.
Son taux de létalité avoisine les
50%. Lors des dernières épidé-
mies, il a oscillé entre 24% et
88% en fonction de la souche
virale et de la réponse épidé-
mique.
Découverte dans les
années 60
Concernant, le premier cas de
maladie à virus de Marburg
identifié ce 9 août dans un
village de Gueckédou, les épi-
démiologues s’accordent sur
un fait: «Il s'agit d'un homme
décédé le 2 août et dont les
symptômes remontent au 25
juillet 2021».
Selon l'Oms (Organisation
mondiale de la santé) qui «juge
ce premier cas de la maladie à
virus de Marburg élevée la me-
nace au niveau national et ré-
gional, mais faible au niveau in-
ternational, c'est la première fois
que celle-ci se déclare en Afri-
que de l'Ouest».
A en croire l’Anss (Agence natio-
nale de sécurité sanitaire), «l'in-
vestigation enclenchée depuis
le 4 août 2021 autour du cas
n'a pas révélé de cas sus-pect
de fièvre de Marburg. Ce-
pendant, 155 cas contacts ont
été listés et suivis quotidienne-
ment».
Cette maladie a été découverte
pour la première fois à Marburg
(Allemagne) dans les années
60.
Des chercheurs sont subite-
ment tombés malades, alors
qu'ils travaillaient sur un vaccin
à base de cellules de singes.
Après l’Ebola, une nouvelle épidémie détectée: Ce que l’on sait
sur le virus de Marburg
Sagesse
1 Si tu ignores le courage
de la brochette sur le feu,
remplace-la un moment.
Pour juger des peines
d'autrui, il faut être
dans sa situation.
Qui ne supporte pas la
fumée n'obtient pas non
plus de charbon.
On n'a rien sans peine.
L'écorce du caïlcédrat est
amère, mais elle guérit.
2
3
4
Le premier cas détecté est celui d’un homme
décédé le 2 août dans un village de Gueckédou et
dont les symptômes remontent au 25 juillet 2021.
Selon l’Anss (Agence nationale de sécurité
sanitaire), 155 cas contacts de la victime sont
suivis quotidiennement. L’Oms (Organisation
mondiale de la santé) déclare que la menace d’une
nouvelle épidémie est «élevée» au niveau national
et régional, mais «faible» au niveau international.
Ils sont considérés comme les
premiers cas de maladie à
virus de Marburg..
Par Gordio Kane
L’Oms (Organisation mondiale de la santé) déclare que la menace d’une nouvelle épidémie est
«élevée» au niveau national et régional, mais «faible» au niveau international.
A N N O N C E 9
le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com
le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com
É T R A N G E R
10
Afrique de l’ouest
La Côte d'Ivoire enregistre son premier
cas de virus Ebola depuis 1994
ABIDJAN, 15 août (Xinhua) -- Un cas de virus
Ebola a été détecté en Côte d'Ivoire chez une jeune
fille en provenance de Guinée, où le virus mortel est
réapparu depuis le début de l'année, a-t-on appris
samedi de source officielle àAbidjan. Il s'agit du
premier cas confirmé de cette maladie sur le
territoire ivoirien depuis 1994, d'après
l'Organisation mondiale de la santé.
A
en croire le ministre
ivoirien de la Santé,
Pierre Dimba, les autori-
tés sanitaires locales ont été in-
formées samedi par l'Institut
Pasteur de Côte d'Ivoire «d'un
cas positif de maladie à virus
Ebola» après l'examen d'un
échantillon prélevé vendre-di à
Abidjan chez «une jeune fille
âgée de 18 ans de nationalité
guinéenne».
Le ministre a indiqué que la pa-
tiente avait quitté Labé en Gui-
née à destination d'Abidjan par
voie routière et était arrivée
mercredi en Côte d'Ivoire.
Elle a été «diagnostiquée et pri-
se en charge immédiate-ment»
jeudi par les services sanitai-
res, a-t-il poursuivi dans un
communiqué.
«Il s'agit d'un cas isolé et im-
porté», a souligné M. Dimba,
ajoutant que la patiente est ac-
tuellement en isolement et prise
en charge au centre de traite-
ment des maladies hautement
épidémiques du Centre hos-
pitalier universitaire de Treich-
ville à Abidjan.
Il s'agit du premier cas enre-
gistré en Côte d'Ivoire malgré
l'épidémie de la maladie à virus
Ebola en Afrique de l'Ouest, en-
tre 2013 et 2016, qui a fait plus
de 11.000 morts pour près de
30.000 cas détectés principale-
ment dans les pays voisins de
la Guinée et du Liberia, et en
Sierra Leone.
«La Côte d'Ivoire dispose de
vaccins contre Ebola et le
gouvernement procédera à la
vaccination des groupes cibles
www.laguinee.info
Le président afghan
Mohammad Ashraf Ghani a
confirmé dimanche 15 août soir
sur sa page Facebook qu'il
avait quitté le pays, affirmant
que cette décision visait à
empêcher les effusions de
sang, écrit Xinhua.
«Si d'innombrables compatrio-
tes étaient morts en martyrs et
que Kaboul avait été détruite,
le résultat aurait été un terrible
désastre humain», a déclaré M.
Ghani.
Les talibans sont désormais
responsables de préserver l'hon-
neur et la richesse du peuple
afghan, a-t-il affirmé, ajoutant
qu'il continuerait de servir son
pays.
M. Ghani n'a pas mentionné où
il se trouvait dans sa publication
Facebook. Des médias ont
indiqué qu'il s'était enfui vers
l'Ouzbékistan avec son épouse.
Un haut responsable du minis-
tère afghan de l'Intérieur a dé-
claré un peu plus tôt dans la
journée qu'il s'était rendu au
Tadjikistan, tandis qu'un respon-
sable du ministère des Affaires
étrangères a affirmé que sa
destination restait inconnue.
Dans le même temps, les tali-
bans ont assuré à toutes les mis-
sions diplomatiques et aux ci-
toyens étrangers à Kaboul qu'ils
ne couraient aucun danger. Le
porte-parole des talibans,
Zabihullah Mujahid, a déclaré
qu'ils étaient déterminés à
maintenir la sécurité dans la
capitale afghane.
Cette évolution survient après
que que les forces talibanes
sont entrées dimanche dans la
capitale et ont pris le contrôle
du palais présidentiel..
Afghanistan :
Le président Ghani déclare
avoir quitté le pays pour
éviter les effusions de sang
(personnel de santé de
première ligne, contacts
immédiats de la patiente, les
forces de sécurité aux points
d'entrée)», a fait savoir le
ministre de la Santé.
Dès réception des résultats des
analyses, une réunion intermi-
nistérielle d'urgence s'est tenue
samedi sous la présidence du
Premier ministre ivoirien Patrick
Achi.
Au cours de cette réunion, ont
été décidées entre autres la
réactivation de la surveillance
communautaire de la riposte à
Ebola et la collaboration trans-
frontalière «intense» avec la
Guinée.
Le gouvernement ivoirien a
invité la population à la «séré-
nité», assurant que «toutes les
dispositions sont prises pour
faire face à la situation. Le dis-
positif sanitaire pour le contrôle
de la maladie existe et a été
éprouvé avec succès par le
passé», selon Pierre Dimba.
Le 19 juin dernier, la Guinée et
l'OMS ont officiellement annon-
cé la fin d'une nouvelle épidé-
mie d'Ebola dans ce pays, quel-
ques mois après la réappari-
tion de cette maladie rapide-
ment vaincue grâce à l'expérien-
ce accumulée en 2013-2016..
Par Xinhua
«La Côte d'Ivoire dispose de vaccins contre Ebola et le gouvernement procédera à la vaccination
des groupes cibles (personnel de santé de première ligne, contacts immédiats de la patiente,
les forces de sécurité aux points d'entrée)», a fait savoir le ministre de la Santé.
Ali el-Hefny, ancien diplomate égyptien, à propos
de la deuxième phase de recherche de l'origine de la covid-19 :
«La proposition de l'OMS est politisée»
LE CAIRE, 8 août
(Xinhua) -- La proposition
de l'Organisation
mondiale de la santé
(OMS), sous la pression
des Etats-Unis, de mener
une deuxième phase de
recherche de l'origine de
la COVID-19 en Chine est
politisée, selon un ancien
diplomate égyptien.
pement de la deuxième plus
grande économie du monde, a-
t-il ajouté.
L'ancien diplomate a également
exprimé son soutien aux internau-
tes chinois qui ont signé une
lettre ouverte à l'OMS, deman-
dant à l'organisation d'inclure le
laboratoire de Fort Detrick aux
Etats-Unis dans la prochaine
phase des travaux de recherche
de l'origine.
Il a aussi fait remarquer que la
politisation des questions criti-
ques était une maladie qui tou-
chait le monde depuis longtemps.
«Tout le monde peut se rendre
compte que l'Occident a toujours
instrumentalisé les droits de
l'homme et la démocratie de fa-
çon à opprimer les pays qui s'op-
posent à ses plans».
«Poursuivre leurs intérêts en
donnant un ton politique à de
nombreuses questions et crises,
voilà leur stratégie», a-t-il dé-
noncé, ajoutant qu'il était hon-
teux de politiser la crise du virus
quand il s'agit de vies humai-
nes.. Par Xinhua
L
a Chine a déjà reçu une
délégation de l'OMS qui
est restée longtemps pour
étudier l'origine du virus et a
conclu dans un rapport que la
théorie de la fuite du laboratoire
était «extrêmement improba-
ble», a rappelé Ali el-Hefny,
ancien ambassadeur d'Egypte
en Chine et ancien vice-minis-
tre des Affaires étrangères,
dans un récent entretien accor-
dé à Xinhua.
É T R A N G E R 1
1
le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com
La Chine a également facilité
les réunions des scientifiques
et les visites sur le terrain pen-
dant les recherches, a déclaré
l'ancien diplomate égyptien.
En faisant pression pour un
deuxième cycle de recherche de
l'origine du virus, les pays
occidentaux visent à semer la
confusion et le doute sur la
transparence de la Chine, a dit
M. Hefny.
Ils tentent d'entraver le dévelop-
La Chine a
facilité les
réunions des
scientifiques et
les visites sur
le terrain
pendant les
recherches.
le populaire N°764 du lundi 29 mars 2021 www.lepopulaireguinee.com
le populaire
12
Elle assure
Des indemnités de maternité et des prestations familiales
Des prestations en nature et en espèces, en cas d’accidents
du travail et maladies professionnelles
Des pensions de retraite de survivants et d’invalides
Des prestations de l’assurance maladie
L’assurance d’une vie bien protégée
La CNSS, l’institution qui garantit
les travailleurs et leurs familles
CAISSE NATIONALE DE SÉCURITÉ SOCIALE

Contenu connexe

Similaire à Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 2021 edition internationale

Le bulletin-du-gouvernement-août-2017.pdf
Le bulletin-du-gouvernement-août-2017.pdfLe bulletin-du-gouvernement-août-2017.pdf
Le bulletin-du-gouvernement-août-2017.pdf
Fatoumata Chérif
 
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du GabonDossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
gumoad
 
Edition juin 2012 1ère quinzaine
Edition juin 2012 1ère quinzaineEdition juin 2012 1ère quinzaine
Edition juin 2012 1ère quinzaine
Adama Diaby
 
Communique de presse anglo gold ashanti sag vaccination campaign-26-04-21
Communique de presse anglo gold ashanti sag   vaccination campaign-26-04-21Communique de presse anglo gold ashanti sag   vaccination campaign-26-04-21
Communique de presse anglo gold ashanti sag vaccination campaign-26-04-21
Fatoumata Chérif
 
Edition juin 2012 2ème quinzaine
Edition juin  2012 2ème quinzaineEdition juin  2012 2ème quinzaine
Edition juin 2012 2ème quinzaine
Adama Diaby
 

Similaire à Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 2021 edition internationale (20)

Revue Echos finances #16
Revue Echos finances #16Revue Echos finances #16
Revue Echos finances #16
 
Fiche pays Cameroun.pdf
Fiche pays Cameroun.pdfFiche pays Cameroun.pdf
Fiche pays Cameroun.pdf
 
Le bulletin-du-gouvernement-août-2017.pdf
Le bulletin-du-gouvernement-août-2017.pdfLe bulletin-du-gouvernement-août-2017.pdf
Le bulletin-du-gouvernement-août-2017.pdf
 
Message à la Nation du président de la République Macky Sall à l'occasion à l...
Message à la Nation du président de la République Macky Sall à l'occasion à l...Message à la Nation du président de la République Macky Sall à l'occasion à l...
Message à la Nation du président de la République Macky Sall à l'occasion à l...
 
Echos Finances édition 15
Echos Finances édition 15Echos Finances édition 15
Echos Finances édition 15
 
Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18
 
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du GabonDossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
 
Communiqué final du Conseil des Ministres - 20/11/2020
Communiqué final du Conseil des Ministres - 20/11/2020Communiqué final du Conseil des Ministres - 20/11/2020
Communiqué final du Conseil des Ministres - 20/11/2020
 
Communiqué final du Conseil des Ministres - 12/06/2020
Communiqué final du Conseil des Ministres - 12/06/2020Communiqué final du Conseil des Ministres - 12/06/2020
Communiqué final du Conseil des Ministres - 12/06/2020
 
Assurance maladie CAMEROUN
Assurance maladie CAMEROUNAssurance maladie CAMEROUN
Assurance maladie CAMEROUN
 
Communiqué final du Conseil des Ministres - 13/10/2020
Communiqué final du Conseil des Ministres - 13/10/2020Communiqué final du Conseil des Ministres - 13/10/2020
Communiqué final du Conseil des Ministres - 13/10/2020
 
Impact potentiel du Covid 19 sur les plus pauvres du monde
Impact potentiel du Covid 19 sur les plus pauvres du mondeImpact potentiel du Covid 19 sur les plus pauvres du monde
Impact potentiel du Covid 19 sur les plus pauvres du monde
 
Edition juin 2012 1ère quinzaine
Edition juin 2012 1ère quinzaineEdition juin 2012 1ère quinzaine
Edition juin 2012 1ère quinzaine
 
Communique de presse anglo gold ashanti sag vaccination campaign-26-04-21
Communique de presse anglo gold ashanti sag   vaccination campaign-26-04-21Communique de presse anglo gold ashanti sag   vaccination campaign-26-04-21
Communique de presse anglo gold ashanti sag vaccination campaign-26-04-21
 
Recovery western and central africa Priorities World Bank 2021_25
Recovery western and central africa Priorities World Bank 2021_25Recovery western and central africa Priorities World Bank 2021_25
Recovery western and central africa Priorities World Bank 2021_25
 
SIKA FINANCES 8.pdf
SIKA FINANCES 8.pdfSIKA FINANCES 8.pdf
SIKA FINANCES 8.pdf
 
Revue Echos Finances # 20.pdf
Revue Echos Finances # 20.pdfRevue Echos Finances # 20.pdf
Revue Echos Finances # 20.pdf
 
Nouveau rapport du GRID : la guerre contre la Covid 19 est loin d’être gagne...
Nouveau rapport du GRID : la guerre contre la Covid 19 est loin d’être gagne...Nouveau rapport du GRID : la guerre contre la Covid 19 est loin d’être gagne...
Nouveau rapport du GRID : la guerre contre la Covid 19 est loin d’être gagne...
 
Edition juin 2012 2ème quinzaine
Edition juin  2012 2ème quinzaineEdition juin  2012 2ème quinzaine
Edition juin 2012 2ème quinzaine
 
Mag numerique action developpement 02 pdf
Mag numerique action developpement 02 pdfMag numerique action developpement 02 pdf
Mag numerique action developpement 02 pdf
 

Plus de Fatoumata Chérif

Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationaleLe populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
Fatoumata Chérif
 
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme ruraleFemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
Fatoumata Chérif
 
Composition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transitionComposition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transition
Fatoumata Chérif
 
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Fatoumata Chérif
 
The griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISSThe griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISS
Fatoumata Chérif
 

Plus de Fatoumata Chérif (20)

Letter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdfLetter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdf
 
Land Degradation Outlook
Land Degradation OutlookLand Degradation Outlook
Land Degradation Outlook
 
Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs
 
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDAONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
 
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationaleLe populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
 
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
 
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDHBulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
 
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
 
Mise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiersMise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiers
 
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
 
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme ruraleFemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
 
Composition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transitionComposition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transition
 
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
 
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
 
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de directionL'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
 
The griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISSThe griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISS
 
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATECherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
 
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECTFATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
 
Notification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_frNotification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_fr
 
Examen de la Cour pénale internationale et du Système du Statut de Rome par ...
Examen de la Cour pénale internationale et du Système du Statut de Rome  par ...Examen de la Cour pénale internationale et du Système du Statut de Rome  par ...
Examen de la Cour pénale internationale et du Système du Statut de Rome par ...
 

Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 2021 edition internationale

  • 1. Hebdomadaire guinéen d’information générale N°784  LUNDI 16 AOÛT 2021  3000 FG  www.lepopulaireguinee.com Fondateur Diallo A. Abdoulaye Tél: +224 655 404 294 le journal qui vous ressemble Edition internationale Général BourémaCondé, ministre de l’Administration du territoire: « L’enregistrement desfaitsd’étatcivil ne doit pas être interrompu» C’est ce qu’a déclaré le ministre, dans son discours du mardi 10 août 2021, à l’occasion de la Journée africaine de l’Etat-civil. Page 2 Cette jeune guinéenne est devenue tout bonnement un modèle de réussite à l’international qui fait bouger les lignes. Elle fait partie des 201 jeunes leaders du monde ayant cosigné l’ouvrage pédagogique intitulé :We Have a Dream, publié en japonais et en anglais, distribué dans toutes les écoles secondaires du Japon et exposé au forum One Young World tenu du 22 au 25 juillet 2021 enAllemagne. Page6 Fatoumata Chérif à l’honneur Reconduit en prisonpour une vidéo publiée par un activiste politique Se fondant sur le message contenu dans un selfie-vidéo publié par un jeune activiste politique de l’Ufdg (venu faire un autoportrait avec le maire déchu de Kindia dans le but de célébrer sa liberté conditionnelle), le régime a reconduit, lundi 9 août 2021, Abdoulaye Bah en prison. Page 4 #SelfieDéchets, au-delà de la dénonciation Après l’Ebola, une nouvelle épidémie détectée en Guinée Cequel’onsaitduvirusdeMarburg Le maire Abdoulaye Bah fier gros bonnet politique De la même famille qu’Ebola, la maladie à virus Marburg provient, elle aussi, de la consommation de la viande de brousse. Comme Ebola, Marburg provoque la fièvre hémorragique. Le premier cas détecté est celui d’un homme décédé le 2 août dans un village de Gueckédou et dont les symptômes remontent au 25 juillet 2021. Selon l’Anss (Agence nationale de sécurité sanitaire), 155 cas contacts de la victime sont suivis quotidiennement. L’Oms (Organisation mondiale de la santé) déclare que la menace d’une nouvelle épidémie est «élevée» au niveau national et régional, mais «faible» au niveau international. Page8 le populaire LibreTribune Tant qu’à échanger avec Mamadou Sylla, pourquoi ne pas communiquer directement avec Alpha Condé ? Par Ibrahima Sory Baldé, Guinafnews.info. Page 3
  • 2. Confidences PUBLIQUES 2 L’AIR DU TEMPS le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com EDITION & ADMINISTRATION 5 avenue Manquepas, immeuble Baldé Zaïre, Kaloum, Conakry, Guinée Récépissé N°797/PR/TPI/C Modifié par le N°65/PR/TPI/C du 18 /01/02 DIRECTEUR DELAPUBLICATION Diallo Alpha Abdoulaye +224 655 404 294 / 622 971 896 lepopulaireconakry@gmail.com ONSEILLER Alain Rivière DIRECTEURDELARÉDACTION Ahmed Tidiane Diallo: tidiani83@gmail.com PUBLICITÉ sandrine.lepopulaireconakry@gmail.com IMPRESSION Imprimerie du Centre +224 664 290 063 imprimerieducentre@gmail.com le populaire www.lepopulaireguinee.com www.visionguinee.info Tél.: 00224 664 93 14 04 00224 628 32 85 65 00224 656 27 36 91 contact@visionguinee.info Siège social: 2e étage immeuble radio Tamata Fm, Koloma Marché, Ratoma Conakry - Guinée www.guineesignal.com est un site internet d’informations générales et d’analyses sur la Guinée, l’Afrique et le monde. info@guineesignal.com +224 625 130 505 +224 666 080 606 Notre but: livrer l'information réelle en temps réel. Notre ligne de conduite : L’éthique et la déontologie. www.verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée Général Bouréma Condé : «L’enregistrement des faits d’état civil est essentiel et ne doit pas être interrompu» Cette action vise aussi à favo- riser l’enregistrement massif des faits d’état civil et dénote la volonté des autorités guinéen- nes à atteindre l’objectif de ga- rantir une identité juridique irré- prochable pour tous les citoyens, laquelle repose sur les actes d’état civil. La célébration de cette journée du 10 Août 2021 est une occa- sion de plaidoyer pour : 1) Mobiliser les acteurs con- cernés et les citoyens à tous les niveaux, afin de s’impliquer dans le processus de reforme et de modernisation en vue de doter la Guinée d’un système d’état-civil moderne, fiable et performant conforme aux stan- dards internationaux et sus- ceptible d’assurer un dévelop- pement économique et social harmonieux et équilibré de notre pays ; 2) Mettre en place des systè- mes d’enregistrement des faits d’état civil résistant aux catastrophes et qui peuvent continuer à fonctionner dans des contextes de précarité ; 3) Mettre en place des straté- gies pour assurer la continuité des activités en période d’ur- gence. Je réitère ici la reconnaissance de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, du Premier Mi- nistre, Dr. Ibrahima Kassory FOFANA et de son Gouverne- ment à l’endroit des partenaires techniques et financiers pour leurs appuis constants visant à doter, dans les règles de l’art, la République de Guinée d’élé- ments de référence pour l’enre- gistrement correct des faits d’état-civil et des statistiques vitales.. D iscours - Mesdames et Messieurs Chers concitoyens Le 10 Août de chaque année, nous célébrons la Journée Afri- caine de l’Etat-civil, conformé- ment aux orientations du Con- seil Exécutif de l’Union Africaine. Celle de cette année est placée sous le thème : «Leadership pour un service essentiel : Cons- truire des systèmes d'enregistre- ment des faits et des statistiques d'état civil résilients en Afrique qui fournissent des services in- novants, intégrés et décentralisés pour la période post-covid-19». Il y a 11 ans, les bases d’une action concertée, coordonnée et C’est ce qu’a déclaré le général Bourèma Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, dans son discours du mardi 10 août 2021, à l’occasion de la célébration de la Journée africaine de l’Etat-civil placée sous le thème : «Leadership pour un service essentiel : Construire des systèmes d'enregistrement des faits et des statistiques d'état civil résilients en Afrique qui fournissent des services innovants, intégrés et décentralisés pour la période post-covid-19». intégrée, à travers le Program- me Africain d’Amélioration Accélérée de l’enregistrement des Faits d’Etat-Civil et d’éta- blissement des Statistiques de l’Etat-Civil ont été lancées par la Conférence des Ministres africains en charge de l’état- civil initiée par la Commission de l’Union Africaine (CUA). La Guinée, à l’instar des autres pays africains, commémore cette journée en 2021 dans un contexte particulier de gestion dans la douleur de la pandémie COVID-19. Le contexte contraignant de l’épidémie de COVID 19, avec les mesures restrictives et l’impact sur le fonctionnement des administrations et des ser- vices, a certainement constitué un handicap pour l’enregistre- ment massif des naissances et en particulier pour les enfants vivant dans les ménages les plus pauvres. Notre pays s’est engagé, sous la clairvoyance de son Excellen- ce Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDÉ, dans la perspective de réforme et de modernisation de son système de l’état civil qui de- meure pour lui une priorité. Le Gouvernement Guinéen a engagé son plan de riposte économique et social à la crise sanitaire COVID-19, pour con- tenir et juguler la pandémie, atténuer les conséquences de la crise sanitaire, notamment pour les ménages en situation de précarité. La nécessité de suivre efficace- ment l’enregistrement des faits et statistiques de l’état-civil en vue d’assurer le suivi-évalua- tion et la maitrise des informa- tions en temps réel interpelle notre Gouvernement. L’enregistrement des faits d’état civil est donc essentiel et ne doit pas être interrompu par la pandémie. En effet, l’initiative des Ministè- res de l’Administration du ter- ritoire et de la Décentralisation et la Santé de Coupler la cam- pagne de supplémentation en vitamine A à l’enregistrement des naissances des enfants de 0 à 2 mois est une opportu- nité de faire bénéficier 98543 enfants sur toute l’entendue du territoire national d’acte de naissance pour la période du 13 au 16 Août 2021. Le ministre général Bouréma Condé. Photo: DR Industrie: le ministre appelle au port du masque Ce 13 août à Conakry, le mi- nistre d’Etat Tibou Kamara a demandé aux chefs d’entrepri- ses d’ «appliquer avec plus de rigueur et de vigilance les ges- tes barrières et toutes les me- sures préconisées dans le ca- dre du plan national de ripos- te». Il s’agit du port obligatoire du masque et de la présenta- tion du pass sanitaire avant d’accéder au lieu de travail et pour toutes les visites. Ce qui revient à chaque travailleur et visiteur de ses faire vacciner pour obtenir pass sanitaires ou de montrer la preuve d’un test PCR valable. 24 surveillants renvoyés, 805 téléphones saisis, 120 candidats au Bac recalés Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisa- tion, Dr Bano Barry, a indiqué ce 11 août que pour cette année 2021, il y a eu 120 candidats pris en salle et exclus en situa- tion de fraude au niveau du Baccalauréat. Pour ce qui est des téléphones récupérés sur un candidat à la porte du centre d’examen, cela ne l’élimine pas. Par contre, lorsque le téléphone est pris en salle de classe, utilisé ou pas, le candi- dat est éliminé. Et, par voie de conséquence, lorsqu’un télé- phone est découvert dans une salle de classe, les surveillants sont renvoyés. Au total, ce sont 805 téléphones qui sont saisis et communiqués aux services de sécurité pour des fins d’audit. L’objectif est de pouvoir retrou- ver toute la chaine de fraudeurs via les réseaux sociaux, notam- ment les groupes Whatsapp, pour traquer leurs présumés auteurs ou parrains.
  • 3. Cellou Dalein Diallo devrait prendre l’initiative en écrivant au Chef de l’État, pour lui dire que le Cadre de dialogue est mal parti pour résoudre les problèmes du pays. Photo: Le Populaire Ils ont dit L’AIR DU TEMPS 3 le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com Lisez et faites lire www.wondima.com www.conakrylive.info Site d’informations, d’investigations et de promotion de la Guinée Lansanaya barrage, Matoto, Conakry. +224 624249398 – 656924162 – 666392909 Email : alfaguinee28@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/Guinee28 www.guinee28.info Sow Boubacar, coordinateur du Fndc en Suisse: «Ce n’est pas une fatalité, ceux qui veu- lent, peuvent. Une bonne nou- velle de l’Afrique qui avance nous vient fraîchement de la Zambie où, un opposant après six tentatives infructueuses, vient d’être déclaré vainqueur de l’élection Présidentielle de son pays. Les pays d’expres- sion anglaise sont entrain ma- joritairement de démentir l’affir- mation de l’ancien président Gabonais Oumar Bongo, selon laquelle, un président en exer- cice n’organise pas des élec- tions pour les perdre. En décla- rant l’opposant Hakainde Hichilema (élu président en ce 16 août 2021), M.Esau Chulu, président de la commission électorale nationale de son pays, a définitivement mis fin au rêve de 3ème mandat du prési- dent sortant, M.Edgar Lungu.» Libre Tribune/ Tant qu’à échanger avec Mamadou Sylla, pourquoi ne pas communiquer directement avec Alpha Condé ? Q uel que soit le titre avec lequel Mamadou Sylla a conversé avec Cellou Dalein Diallo, le leader incon- testable de l’Opposition guinéen- ne qu’il est n’aurait pas dû le faire sur le sujet portant le commu- niqué de Kassory Fofana car, le Premier Ministre guinéen a bien identifié les parties. L’Op- position parlementaire n’a rien à voir avec l’Opposition extra parlementaire. Mamadou Sylla, en personne, aime souvent par- ler d’Opposition civilisée, qu’il dit incarner, et d’Opposition violente pour désigner l’UFDG et ses alliés, dirigée par Cellou Dalein Diallo. En parlant d’Opposition extra parlementaire, sans doute que le Premier Ministre guinéen n’a pensé qu’à l’UFDG, formation politique dont la présence au “dialogue sincère et inclusif” a été fortement recommandée par l’Union européenne et dont le leader, Cellou Dalein Diallo, est régulièrement visité par les représentants de la Commu- nauté internationale. Cellou Dalein et ses conseil- lers, que ce soit au niveau de l’UFDG ou de l’ANAD, doivent bien le retenir pour agir autre- ment car, tant qu’à parler avec Mamadou Sylla, pourquoi ne pas communiquer avec Alpha Condé ? Le 12 juillet dernier, après avoir publié un Éditorial (*), j’ai échangé avec une des plus importantes personnalités du pouvoir guinéen, de 19h 42 à 19h 43 (puis, à ma demande) de 20h 09 à 20h31 minutes. Ce même Éditorial, je l’avais également envoyé au Ministre d’Etat, Conseiller spécial et Porte-parole du Chef de l’État, Alpha Condé, à son ‘fils spiri- tuel’ Sanoussy Bantama Sow, ainsi qu’au Député Alhousseiny Makanéra Kaké. Comme Alpha Condé ne veut pas faire le premier pas pour décrisper la situation politique, cause de la crise sociale et économique qui frappe la Guinée, Cellou Dalein Diallo devrait prendre l’initiative en écrivant au Chef de l’État, pour lui dire que le Cadre de dialogue est mal parti pour résoudre les problèmes du pays. En lui expliquant qu’il aurait été plus normal de consulter la classe politique Au lendemain du communiqué publié lundi dernier, 9 août 2021, par le Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana, invitant la classe politique et les organisations de la société civile à désigner dix personnalités et leurs suppléantes, qui seront les membres du Cadre permanent, Mamadou Sylla (on ne sait à quel titre il l’a fait : Président de l’UDG ou Chef de file de l’Opposition) a communiqué avec Cellou Dalein Diallo, Président de l’UFDG et de l’ANAD, coalition politique mise en place en juillet dernier pour remplacer l’Alliance électorale. Ibrahima Sory Baldé pour mettre en place un tel organe et lui suggérer de revoir sa copie. Dans cette communication, Cellou Dalein Diallo devrait rappeler les conditions qu’il pose pour la participation au dialogue de l’ANAD, Coalition politique qu’il dirige et dont l’UFDG est membre à part entiè- re. Il devrait également identifier les objectifs de ce dialogue à savoir : dissolution de l’Assem- blée nationale, recommence- ment des élections communa- les et adoption d’une nouvelle Constitution. Ce, parce que le 28 février 2020, quelques se- maines avant le double scrutin controversé, dans une allocu- tion à la Nation, le Chef de l’État a refusé la réouverture des lis- tes électorales, qui aurait per- mis la participation de l’UFDG. Et, s’agissant du recommence- ment des élections communa- les, c’est en raison du fait que la CÉNI et l’Administration ter- ritoriale disent ne pas disposer des résultats qui auraient per- mis d’installer les Conseils de quartiers, de districts et de régions. Au total, Cellou Dalein Diallo devrait convaincre ses alliés d’entamer cette bataille pacifi- que car, comme le disait un res- ponsable de l’UFDG dans une conversation, “Mamadou Sylla et son groupe ne sont pas une Opposition violente car c’est l’UFDG et ses alliés qui le sont. Eux sont l’une des Oppositions corrompues qui matraquent la démocratie en Guinée”. En le faisant, il parviendront à démon- trer davantage qu’ils ne sont pas le frein qui bloque le camion de Guinée dont Alpha Condé est le seul conducteur.. Par Ibrahima Sory Baldé (*) https://guinafnews.info/ 2021/07/12/pour-la-paix-en- respect-des-lois-le- gouvernement-doit-acceder- aux-revendications-legitimes- de-lufdg/ Honorable Aly Kaba, président du groupe parlementaire du Rpg Arc-en-ciel, cité par Vi- sionguinee.info : « Le président de la République, Pr Alpha Condé, est l’un des plus grands travailleurs de ce pays. Il ne ménage ni son énergie, ni sa santé pour le bien de la Guinée. Donc c’est tout à fait normal de (s'accorder quelques jours de repos). C’est aussi un moyen de récupérer. (...) Nous som- mes dans un monde moderne de digitalisation; ce n’est pas parce que le président n’est pas physiquement présent que le travail va s’arrêter.»
  • 4. le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com A C T U A L I T É 4 Reconduit en prison pour une vidéo publiée par un activiste politique Abdoulaye Bah, fier gros bonnet politique B ien droit dans ses bottes et fier de son bonnet po- litique, l’opposant Bah, membre de l’Ufdg (principal parti d’opposition) et ex-maire de la commune urbaine de Kindia, s’est présenté lundi 9 août 2021 devant les autorités de la Direction de l’adminis- tration pénitentiaire qui ont dé- cidé de l’écrouer sur le champ. Ses proches qui l’ont accompa- gné lundi matin pour être té- moins de sa présence effective en réponse à la convocation, le 17 juillet 2021 pour se faire soigner à être ré-incarcéré, le crime du prisonnier politique Bah est d’avoir posé avec l’auteur de la vidéo (sur la capture d'écran) tout en réaffirmant son engagement à rester un hom- me fidèle aux valeurs de son parti, à défendre l’alternance démocratique aux côtés de l’homme de parole et d'engage- ment qu’est le principal oppo- sant Cellou Dalein Diallo, et à poursuivre son combat pour la reconnaissance et la validation officielle de sa victoire acquise à la présidentielle du 18 octobre 2020 ayant accordé un 3e man- dat consécutif à l’actuel chef de l’Etat. L’ancien maire de Kindia est de toute évidence fier d'appartenir à l'Ufdg et à l’équipe de choc de son leader. Il respecte les règles de bonne conduite définies par la formation politique grâce à la- quelle il est devenu un maire bien aimé de la cité des agrumes. Comme d’autres grands bou- bous de l’opposition et, plus nombreux, les petits Mamadou, le maire Bah est maintenu en prison pour payer le prix de sa fidélité à la ligne politique de l’Ufdg.. Par Diallo Alpha Abdoulaye intègre qui ne cherche qu’à jouer sa partition pour le dé- veloppement de sa localité au nom de la loi et des règles de pratique exemplaire de la bien- séance et de la responsabilité pour que vivent la démocratie et l’Etat de droit. Le selfie-vidéo à l’index Les autorités se fondent sur le message contenu dans un selfie-vidéo publié par un activiste politique se présentant bras-dessus avec le maire dé- chu de Kindia qui réitère sa loyauté au président de son parti, Cellou Dalein Diallo, qu’il considère être l’élu légitime du scrutin présidentiel du 18 octo- bre 2020. Un scrutin émaillé de répressions et violence san- glantes aux cours desquelles plusieurs opposants ont été tués par balles ou passés à tabac et d’autres placés en détention. Abdoulaye Bah fait partie du quatuor: Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé et Chérif Bah, tous des hauts cadres de l’Ufdg accusés, notamment, de «fabrication et détention d'armes de guerre et atteintes aux inté- rêts fondamentaux de la nation» et placés en détention. Seul des quatre bénéficiaires de la liberté provisoire accordée n’en reviennent pas. Ils sont stupéfaits. Toutefois, ils n’ont d’autres choix que de rebrousser che- min après avoir assisté à la scène dans laquelle ils voient Abdoulaye Bah remettre les pieds dans les locaux de la Maison centrale de Coronthie, le plus grand centre pénitencier de Guinée. Ils sont témoins de ce nouvel instant et pour l’immédiate inc- arcération que vit l’homme au moral au plus haut et à la con- science tranquille de politique Se fondant sur le message contenu dans un selfie-vidéo publiée par un jeune activiste politique de l’Ufdg (venu faire un autoportrait avec le maire déchu de Kindia dans le but de célébrer sa liberté provisoire accordée par les autorités de l’administration pénitentiaire le 17 juillet dernier et dont il est l’un des quatre bénéficiaires ), le régime a reconduit, lundi 9 août 2021, Abdoulaye Bah en prison.
  • 5. Une réforme du cadre normatif Le foncier et domanial, les ques- tions de propriété et des domai- nes connexes en Guinée sont gouvernés principalement par le Code foncier et domanial et le Code civil. S’y ajoutent divers autres codes contenant des dis- positions spécifiques comme le Code de l’eau, le Code minier, le Code de la protection et de la mise en œuvre de l’environne- ment, le Code pastoral, le Code de la construction et de l’habi- tat,… Le Code foncier et doma- nial datant de 1992 mérite un toilettage pour consolider les acquis et intégrer les nouveaux aspects. Parmi les acquis, il y notamment l’existence de la pro- cédure d’expropriation pour cause d’utilité publique qu’il faudra traduire dans la réalité. Quant aux nouveaux aspects, il s’agirait de s’arrimer sur les nouvelles technologies de l’in- formation et de la communica- tion en vue de la constitution d’un fichier centralisé et accessible du titre foncier et de ses muta- nomène occasionne non seule- ment des troubles sociaux mais constitue un frein au dévelop- pement en raison de l’insécuri- té juridique qu’il installe. Il y a ainsi un réel besoin d’une réfor- me foncière en Guinée tant au plan normatif qu’institutionnel. La terre est la meilleure des richesses, a-t-on coutume de dire. Pourtant, l’acquisition et l’exploitation de cette ri- chesse ne sont plus chose aisée en Guinée, de nos jours, tant sont énormes les tracasseries et les surprises. Après un bref constat peu reluisant, il sera utile de lancer quelques pistes sur l’indispensable réforme foncière qu’il faudra entrepren- dre en Guinée. Un constat alarmant Il est courant de voir plusieurs personnes se réclamant pro- priétaires des fonds de terres, toutes munies de documents plus ou moins valides et sou- vent délivrés par les mêmes autorités et ayant les mêmes cédants ou leurs proches. De nos jours, la majeure partie des procès tant civils (reconnais- sance de propriété, déguerpis- sement, etc.) que pénaux (stellionat,…) concerne le fait foncier et domanial ou présente une certaine connexité avec la question de propriété. Ce phé- -Juris Guineensis No 11. L’indispensable réforme foncière pour un développement durable et sécuritaire en Guinée LibreTribune Dr Thierno Souleymane Barry Docteur en droit, Université Laval/Université de Sherbrooke (Canada) Professeur de droit, Consultant etAvocat àla Cour tions. Il y a aussi la nécessité de mettre l’accent sur la protection du territoire agricole par un zona- ge cohérent et conséquent, la protection du littoral et du do- maine public maritime et la pro- tection de l’environnement dans le cadre de l’exploitation miniè- re, entre autres. Cette réforme serait incomplète si une réso- lution n’est pas apportée à la question de la propriété dite coutumière. Une réforme institutionnelle Le cadre normatif esquissé ci- dessus doit être supporté par des institutions modernes, ac- cessibles et efficaces. Une gran- de réforme institutionnelle doit s’opérer au niveau des organes et instances en charge de l’éta- blissement, de l’inscription et de la publicité en matière fonciè- re et domaniale. Une bonne gestion en amont est nécessai- re :  les  autorités  locales  en charge de délivrer les attesta- tions de cession devraient être limitativement désignées et as- sermentées et les documents de cessions uniformisés, stan- dardisés et informatisés. En aval, une conservation foncière et domaniale accessible tant en termes de proximité que de coût et également dotée de moyens suffisants est aussi in- dispensable. Pour finir, il est temps pour les autorités guinéennes de mettre en place une commission de réforme foncière et domaniale multisectorielle composée de tous les acteurs (Etat, Assem- blée nationale, secteur judiciai- re et sécuritaire, universités, au- torités coutumières et religieu- ses, partenaires financiers, etc.) pour réfléchir sur l’avenir du foncier en Guinée; il y va de notre développement durable, harmonieux et sécuritaire. Conakry, le 13 août 2021 Dr Thierno Souleymane Barry, Docteur en droit, Université Laval/Université de Sherbrooke (Canada) Professeur de droit, Consultant et Avocat à la Cour ACT UALI TÉ 5 le populaire N°783 du lundi 9 août 2021 www.lepopulaireguinee.com lepopulaire Par la rédaction www.facebook.com/le-populaire-conakry www.lepopulaireguinee.com N°784 du lundi 16 août 2021 5 www.guinafnews.info WhatsApp : +(224) 664 45 60 16 isbalde@guinafnews.info Hommage à Pounthioun, une étoile sans étincelles : On ne le voyait plus déjà, il a disparu à jamais ! contemporaine. Il est de notre génération de journalistes portés par la force de leurs convictions, l’enthousiasme de la jeunesse et l’audace de la liberté et des conquêtes démocratiques. C’est à Souguéta dans Kindia, oú il aimait aller se réfugier auprès des siens, dans la chaleur fami- comme tous les hommes d’ex- ception. On était sa famille, comme, lui, fut notre compa- gnon et ami des années diffi- ciles d’apprentissage et d’eu- phorie pendant lesquelles on rêve d’un grand destin, à défaut de réussite dans la voie qu’on a choisie. Mamadou Dian Pounthioun est un des pionniers des chroni- queurs politiques du pays, un journaliste qui savait écrire, ana- lyser, et qui a imposé son nom et sa signature dans les mé- dias. Il a côtoyé toutes les gran- des personnalités politiques du pays, comme le Président Alpha Condé dont il fut le plus proche, feu Siradiou Diallo, Bah Mama- dou, Jean-Marie Doré et d’autres grandes figures de notre histoire C’est étrange, la vie : briller un peu avant de s’éteindre pour toujours. Et si la mort efface, la vie peut négliger. Du nom du quartier de la ville de Labé qui l’a vu naître, «Pounthioun», comme chacun l’avait rebaptisé avec l’habitude et le temps, n’était plus déjà parmi nous dans sa retraite lointaine et silencieuse. L’homme était de nature solitaire, se montrait quand il le voulait, mais trop souvent, il se coupait du monde et s’éloignait de tous. Très peu de ses amis comme moi avaient de ses nouvelles, de temps en temps, et s’inquié- taient de son absence prolon- gée. Il était fragile comme tous les êtres sensibles, et différent liale maternelle qui lui était utile comme il pouvait s’en passer, qu’il a rendu l’âme dans la pudeur des talents anonymes et la dignité des héros oubliés. Sans doute, a-t-il vu défiler devant lui, pour la dernière fois, toutes les péripéties mouvementées et monocolores d’une vie qui a commencé dans la gloire de la presse, avant de finir sur les sentiers du regret et de la nostalgie des bonnes années volées à lui. En cet instant pénible d’impuissance face à un sort acharné, il a dû réaliser toute la misère du monde et le drame de la condition humaine. Il a dû sourire, malicieusement, comme il savait le faire dans ses accents ironiques et son humour caustique, pour refermer la parenthèse d’une vie contrastée qu’il a passée le temps à caricaturer et consommer librement. La mort n’a jamais été loin de lui qui était souvent éprouvé par la maladie, mais il a vécu avec un sentiment d’éternité. Ce fut à la fois sa force et sa faiblesse. Adieu, l’ami que je ne pourrai jamais oublier dans mes sou- venirs, dont je me rappelerai toujours en repensant à ma vie et à ma carrière, que je garde dans mes prières et mes pensées intimes !. Par Tibou Kamara Alpha Condé, Tibou Kamara et Pounthioun Diallo.
  • 6. le populaire N°769 du lundi 3 mai 2021 www.lepopulaireguinee.com E N T R E V U E 6 8 LE POPULAIRE N°559 DU LUNDI 24 AVRIL 2017 lepopulaire Par la rédaction www.facebook.com/le-populaire-conakry www.lepopulaireguinee.com N°784 du lundi 16 août 2021 6 FatoumataChérif à l’honneur pour sa valeur ajoutée qui va au-delà de la dénonciation. Cette jeune leader guinéenne est devenue tout bonnement un modèle de réussite à l’international qui fait bouger les lignes. Fatoumata Chérif fait partie des 201 jeunes leaders du monde ayant cosigné l’ouvrage pédagogique intitulé : We Have a Dream, publié en japonais et en anglais et distribué dans toutes les écoles secondaires du Japon. Le Populaire, qui a voulu obtenir son ressenti suite aux échos de l’exposition de l’ouvrage au fo- rum One Young World tenu du 22 au 25 juillet 2021 en Allemagne. Grande satisfaction Fatoumata Chérif est devenue un modèle à suivre à travers le monde. Les retours positifs de son action lui vont droit au cœur. Fatoumata est « surtout  ravie » de constater que ses « initiati- ves inspirent d’autres jeunes et femmes » dans son pays la Gui- née,  ailleurs en Afrique et à tra- vers le monde. « C’est ma plus grande satisfac- tion », se réjouie la jeune mili- tante de l’environnement qui a fait ses premiers pas dans la cité de Fria abritant la première usine d’alumine en terre africai- ne. Pour cette bloggeuse et experte en communication, réussir son initiative est possible. Car, « tout est une question de mindset (mentalité) et de stratégies».  En effet. Au lancement du pro- jet #SelfieDéchets, il y a moins de cinq ans, Fatoumata Chérif ne pouvait s’imaginer que son ini- tiative en faveur de l’assainisse- ment de la capitale guinéenne – considérée comme la perle de l’Afrique occidentale sous la co- lonisation – allait dépasser les berges de Conakry pour impac- ter d’autres horizons de la planè- te, jusqu’à être mentionné dans un programme d’enseignement. « En créant des initiatives, l’ob- jectif recherché c’est l’impact, la réplicabilité, la résonance, com- mente Fatoumata Chérif. Pour y arriver, il faut y mettre du cœur, de la passion, du travail, de la communication, qui motive et qui pousse d’autres personnes à sui- vre le mouvement même quand elles ne vous connaissent pas. » Agir local Pour devenir modèle, il faut se mettre à l’action. Il faut surtout faire en sorte que le combat que l’on mène ait un impact local durable et inspirant pour le reste du monde. « C’est tout le sens de l’expres- sion ‘‘Agir local, pour un résultat global’’, convient Fatoumata qui « souhaite que de plus en plus de jeunes, surtout de femmes, s’engagent au sein de leurs com- munautés pour devenir une vé- ritable force de proposition ». En Afrique, « la jeunesse est très créative », fait noter la guinéen- ne. « Elle doit donc mettre les chan- ces de son côté, se baser sur les ressources existantes et le ca- pital humain, et ne pas attendre les financements pour agir.» Depuis la capitale Conakry, l’ini- tiative #SelfieDéchets s’est dis- tinguée par sa méthode inno- vante et disruptive de son initia- trice pour alerter, informer, sen- sibiliser et fédérer les jeunes acteurs de changements autour d’actions citoyennes à fort im- pact social. C’était différent de ce que les gens ont l’habitude de voir. « Si- non, qui prendrait une photo dans un tas de déchets ? », demande Fatoumata dans un grand éclat de rire. « Du coup, c’était un peu cela l’effet choc qui, tout de suite, amène celui qui regarde la photo ou la vidéo, à pousser la réflexion et à voir le message qu’il y a derrière ». Quand le projet de figurer dans le livre lui a été proposé, la gui- néenne a compris que la « va- leur ajoutée » de son initiative locale a, effectivement, « été au- delà de la dénonciation ». Ecocitoyenneté #SelfieDéchets a contribué à « créer un espace de promotion de l’écocitoyenneté » dans la capitale guinéenne et ailleurs. Avec la médiatisation, l’initiative a été filmée et commentée par les animateurs de l’émission de grande audience Les Obser- vateurs de la télévision franco- phone France24. Le leadership de Fatoumata Chérif, l’initiative #SelfieDéchets a contribué à « pousser les jeu- nes à s’engager pour le déve- loppement durable de leurs com- munautés, promouvoir des ac- tions locales et collectives, faire du monitoring de la gouver- nance dans le secteur de la sa- lubrité et l’hygiène publique ». Avec l’écho considérable que son initiative a eu dans le mon- de, Fatoumata Chérif est plus ja- mais motivée à initier et promou- voir d’autres actions très bénéfi- ques pour le bonheur des habi- tants deson payset ceuxde la terre toute entière.. Par Ahmed Tidiane Diallo pour son pays en lien avec les Objectifs du développement durable (Odds). Elle a donc rédigé un texte inti- tulé Reviving the beauty of Guinea (en français, redonner à la Guinée sa beauté). « Mon rêve pour la Guinée, à tra- vers ce texte, est de redonner à la Guinée son image d’antan à travers la restauration des éco- systèmes, une ville zéro déchet où les populations sont écoci- toyennes, et où les femmes et les jeunes sont impliqués dans la lutte contre le changement cli- matique tout en créant une chaî- ne de valeur des déchets », ex- plique-t-elle à votre semainier, L e livre fait l’objet d’expo- sition dans les plus gran- des universités, les biblio- thèques, et pendant les rencon- tres de la jeunesse mondiale. Il est disponible en ligne sur Amazon. En l’achetant, vous retrouverez aux pages 112 à 115 dans la ver- sion anglaise, la guinéenne et son texte qui met l’accent sur la dé- gradation de l’environnement, la salubrité publique et surtout de la belle « perle de l’Afrique » que fut jadis Conakry la capitale de son pays où elle mène ses actions d’intérêt public. Activiste-bloggeuse et consul- tante en communication de son état, Fatoumata Chérif est pré- sidente de l’Ong Fedep (Fem- mes, pouvoir et développement). Son initiative #SelfieDéchets via le réseau social Facebook a conquis le monde. Aujourd’hui, elle fait partie des 201 leaders qui partagent la noblesse de leur combat et de leurs actions citoyennes locales dans le livre, We Have a Dream, publié au pays du soleil levant par World dream projet afin de promouvoir le combat de 201 jeu- nes modèles à travers le monde. Pour la Guinée, Fatoumata Chérif a été retenue pour parta- ger son histoire en tant que co- auteure et sur la base de ses ac- tions citoyennes #SelfieDéchets. Il s’agissait de partager un rêve Fatoumata Chérif présente l’ouvrage We Have a Dream. Le livre We Have a Dream est distribué dans toutes les écoles secondaires du Japon.
  • 7. Le jeune prodige de la musique peule acoustique, M’boma, a chaud. Sa chanson Touba ê Oundagal soulève un tollé d’oppositions. Elle est jugée impudique et manifestement obscène. Le chanteur est dans le collimateur du Bgda (Bureau guinéen des droits d’auteur) et l’Oprogem (Office de protection du genre, enfance et mœurs) pour, notamment incitation à la débauche, au viol et au harcèlement sexuel visant les enfants. Sans coup férir, il s’est confondu en excuses. Dans une vidéo postée samedi 14 août 2021 sur Facebook, M’boma a tenu à préciser que la chanson  a  été enregistrée lors d’un concert et partagée. Etant donné que c’est lui M’boma qui l’a chantée, l’artiste demande pardon à la gente féminine guinéenne. Certaines organisations de défense des droits de la femme se disent non intéressées à recevoir des excuses publiques tant qu’il n’est pas traduit devant la justice.. LachansondeM'bomaprovoque l'indignationdel'opinionpublique M’boma demande pardon. A N N O N C E 7 le populaire N°761 du lundi 8 mars 2020 www.lepopulaireguinee.com lepopulaire Par la rédaction www.facebook.com/le-populaire-conakry www.lepopulaireguinee.com N°784 du lundi 16 août 2021 7 sanitaire, et l’immatriculation à la Cnss (Caisse nationale sé- curité sociale) qui passe par la signature d’un contrat de travail en bonne et due forme. Les conducteurs sont décidés de stopper les bus, lundi, pour faire entendre leur voix à l’équi- pe de gestion d’Albayrak Trans- port, dont la directrice de la communication est dame Djanan Shabaz, de nationalité turque. Le syndicat a déclaré avoir pré- senté sa plateforme revendica- tive en respectant les procédu- res de préavis et d’avis de grève. Samedi, Mme Djanan Shabaza a rassuré les usagers des bus que la société allait prendre des dispositions pour desservir toutes les lignes de la capitale comme d’habitude.. Par Gordio Kane Les vacances de Condé au pays d’Erdogan sont perturbées par la nouvelle du lancement, ce lundi 16 août, de la première grève des conducteurs de bus Albayrak. Les rares moyens de transport publics dans la capitale Conakry qui n’ont pas augmenté le tarif de transport malgré la hausse du prix du litre de carburant à la pompe. Lundi, «c’est notre première journée de grève», a annoncé, samedi 14 août, Aboubacar Mariam Fofana, chef du syndicat des conducteurs des bus por- tant le nom de l’entreprise turque. Et pour cause, après 3 ans de collaboration, les revendica- tions portent sur l’augmentation du salaire des travailleurs à 100 pour cent, la prise en charge Officiel. Quatre jours après avoir quitté Conakry pour des vacances paisibles en Turquie et Italie, Alpha Condé a rencontré samedi 14 août 2021 par son homologue Turc Recep Tayyip Erdogan. Il était venu «discuter de nom- breux sujets d’intérêts communs et lui faire part de la solidarité de la Guinée suite aux inonda- tions de ces derniers jours sur- venues dans le nord de la Tur- quie». Alpha Condé a également expri- mé sa «ferme volonté de ren- forcer la coopération» mar- quée sur le plan économique par l’attribution, le 10 août 2018 d’un contrat de 25 ans d’exploi- tation de la partie « convention- nelle » du port de Conakry à la société Albayrak appartenant au gendre d’Erdogan. La grève chezAlbayrak perturbe les vacances d’Alpha Condé Le 10 août est le 3e anniversaire de la signature du contrat de 25 ans d’exploitation de la partie « conventionnelle » du port de Conakry accordé à Albayrak, la société du gendre d’Erdogan.
  • 8. A N N O N C E 8 le populaire N°756 du lundi 1r février 2020 www.lepopulaireguinee.com 8 LE POPULAIRE N°559 DU LUNDI 24 AVRIL 2017 lepopulaire Par la rédaction www.facebook.com/le-populaire-conakry www.lepopulaireguinee.com N°784 du lundi 16 août 2021 8 De la même famille qu’Ebola, la maladie à virus Marburg provient, elle aussi, de la con- sommation de la viande de brousse. Comme son cousin Ebola, Marburg provoque la fièvre hémorragique. Selon les spécialistes, la maladie à virus de Marburg est une fièvre hémorragique très virulente et dangereuse pour l'homme. Son taux de létalité avoisine les 50%. Lors des dernières épidé- mies, il a oscillé entre 24% et 88% en fonction de la souche virale et de la réponse épidé- mique. Découverte dans les années 60 Concernant, le premier cas de maladie à virus de Marburg identifié ce 9 août dans un village de Gueckédou, les épi- démiologues s’accordent sur un fait: «Il s'agit d'un homme décédé le 2 août et dont les symptômes remontent au 25 juillet 2021». Selon l'Oms (Organisation mondiale de la santé) qui «juge ce premier cas de la maladie à virus de Marburg élevée la me- nace au niveau national et ré- gional, mais faible au niveau in- ternational, c'est la première fois que celle-ci se déclare en Afri- que de l'Ouest». A en croire l’Anss (Agence natio- nale de sécurité sanitaire), «l'in- vestigation enclenchée depuis le 4 août 2021 autour du cas n'a pas révélé de cas sus-pect de fièvre de Marburg. Ce- pendant, 155 cas contacts ont été listés et suivis quotidienne- ment». Cette maladie a été découverte pour la première fois à Marburg (Allemagne) dans les années 60. Des chercheurs sont subite- ment tombés malades, alors qu'ils travaillaient sur un vaccin à base de cellules de singes. Après l’Ebola, une nouvelle épidémie détectée: Ce que l’on sait sur le virus de Marburg Sagesse 1 Si tu ignores le courage de la brochette sur le feu, remplace-la un moment. Pour juger des peines d'autrui, il faut être dans sa situation. Qui ne supporte pas la fumée n'obtient pas non plus de charbon. On n'a rien sans peine. L'écorce du caïlcédrat est amère, mais elle guérit. 2 3 4 Le premier cas détecté est celui d’un homme décédé le 2 août dans un village de Gueckédou et dont les symptômes remontent au 25 juillet 2021. Selon l’Anss (Agence nationale de sécurité sanitaire), 155 cas contacts de la victime sont suivis quotidiennement. L’Oms (Organisation mondiale de la santé) déclare que la menace d’une nouvelle épidémie est «élevée» au niveau national et régional, mais «faible» au niveau international. Ils sont considérés comme les premiers cas de maladie à virus de Marburg.. Par Gordio Kane L’Oms (Organisation mondiale de la santé) déclare que la menace d’une nouvelle épidémie est «élevée» au niveau national et régional, mais «faible» au niveau international.
  • 9. A N N O N C E 9 le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com
  • 10. le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com É T R A N G E R 10 Afrique de l’ouest La Côte d'Ivoire enregistre son premier cas de virus Ebola depuis 1994 ABIDJAN, 15 août (Xinhua) -- Un cas de virus Ebola a été détecté en Côte d'Ivoire chez une jeune fille en provenance de Guinée, où le virus mortel est réapparu depuis le début de l'année, a-t-on appris samedi de source officielle àAbidjan. Il s'agit du premier cas confirmé de cette maladie sur le territoire ivoirien depuis 1994, d'après l'Organisation mondiale de la santé. A en croire le ministre ivoirien de la Santé, Pierre Dimba, les autori- tés sanitaires locales ont été in- formées samedi par l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire «d'un cas positif de maladie à virus Ebola» après l'examen d'un échantillon prélevé vendre-di à Abidjan chez «une jeune fille âgée de 18 ans de nationalité guinéenne». Le ministre a indiqué que la pa- tiente avait quitté Labé en Gui- née à destination d'Abidjan par voie routière et était arrivée mercredi en Côte d'Ivoire. Elle a été «diagnostiquée et pri- se en charge immédiate-ment» jeudi par les services sanitai- res, a-t-il poursuivi dans un communiqué. «Il s'agit d'un cas isolé et im- porté», a souligné M. Dimba, ajoutant que la patiente est ac- tuellement en isolement et prise en charge au centre de traite- ment des maladies hautement épidémiques du Centre hos- pitalier universitaire de Treich- ville à Abidjan. Il s'agit du premier cas enre- gistré en Côte d'Ivoire malgré l'épidémie de la maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest, en- tre 2013 et 2016, qui a fait plus de 11.000 morts pour près de 30.000 cas détectés principale- ment dans les pays voisins de la Guinée et du Liberia, et en Sierra Leone. «La Côte d'Ivoire dispose de vaccins contre Ebola et le gouvernement procédera à la vaccination des groupes cibles www.laguinee.info Le président afghan Mohammad Ashraf Ghani a confirmé dimanche 15 août soir sur sa page Facebook qu'il avait quitté le pays, affirmant que cette décision visait à empêcher les effusions de sang, écrit Xinhua. «Si d'innombrables compatrio- tes étaient morts en martyrs et que Kaboul avait été détruite, le résultat aurait été un terrible désastre humain», a déclaré M. Ghani. Les talibans sont désormais responsables de préserver l'hon- neur et la richesse du peuple afghan, a-t-il affirmé, ajoutant qu'il continuerait de servir son pays. M. Ghani n'a pas mentionné où il se trouvait dans sa publication Facebook. Des médias ont indiqué qu'il s'était enfui vers l'Ouzbékistan avec son épouse. Un haut responsable du minis- tère afghan de l'Intérieur a dé- claré un peu plus tôt dans la journée qu'il s'était rendu au Tadjikistan, tandis qu'un respon- sable du ministère des Affaires étrangères a affirmé que sa destination restait inconnue. Dans le même temps, les tali- bans ont assuré à toutes les mis- sions diplomatiques et aux ci- toyens étrangers à Kaboul qu'ils ne couraient aucun danger. Le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a déclaré qu'ils étaient déterminés à maintenir la sécurité dans la capitale afghane. Cette évolution survient après que que les forces talibanes sont entrées dimanche dans la capitale et ont pris le contrôle du palais présidentiel.. Afghanistan : Le président Ghani déclare avoir quitté le pays pour éviter les effusions de sang (personnel de santé de première ligne, contacts immédiats de la patiente, les forces de sécurité aux points d'entrée)», a fait savoir le ministre de la Santé. Dès réception des résultats des analyses, une réunion intermi- nistérielle d'urgence s'est tenue samedi sous la présidence du Premier ministre ivoirien Patrick Achi. Au cours de cette réunion, ont été décidées entre autres la réactivation de la surveillance communautaire de la riposte à Ebola et la collaboration trans- frontalière «intense» avec la Guinée. Le gouvernement ivoirien a invité la population à la «séré- nité», assurant que «toutes les dispositions sont prises pour faire face à la situation. Le dis- positif sanitaire pour le contrôle de la maladie existe et a été éprouvé avec succès par le passé», selon Pierre Dimba. Le 19 juin dernier, la Guinée et l'OMS ont officiellement annon- cé la fin d'une nouvelle épidé- mie d'Ebola dans ce pays, quel- ques mois après la réappari- tion de cette maladie rapide- ment vaincue grâce à l'expérien- ce accumulée en 2013-2016.. Par Xinhua «La Côte d'Ivoire dispose de vaccins contre Ebola et le gouvernement procédera à la vaccination des groupes cibles (personnel de santé de première ligne, contacts immédiats de la patiente, les forces de sécurité aux points d'entrée)», a fait savoir le ministre de la Santé.
  • 11. Ali el-Hefny, ancien diplomate égyptien, à propos de la deuxième phase de recherche de l'origine de la covid-19 : «La proposition de l'OMS est politisée» LE CAIRE, 8 août (Xinhua) -- La proposition de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), sous la pression des Etats-Unis, de mener une deuxième phase de recherche de l'origine de la COVID-19 en Chine est politisée, selon un ancien diplomate égyptien. pement de la deuxième plus grande économie du monde, a- t-il ajouté. L'ancien diplomate a également exprimé son soutien aux internau- tes chinois qui ont signé une lettre ouverte à l'OMS, deman- dant à l'organisation d'inclure le laboratoire de Fort Detrick aux Etats-Unis dans la prochaine phase des travaux de recherche de l'origine. Il a aussi fait remarquer que la politisation des questions criti- ques était une maladie qui tou- chait le monde depuis longtemps. «Tout le monde peut se rendre compte que l'Occident a toujours instrumentalisé les droits de l'homme et la démocratie de fa- çon à opprimer les pays qui s'op- posent à ses plans». «Poursuivre leurs intérêts en donnant un ton politique à de nombreuses questions et crises, voilà leur stratégie», a-t-il dé- noncé, ajoutant qu'il était hon- teux de politiser la crise du virus quand il s'agit de vies humai- nes.. Par Xinhua L a Chine a déjà reçu une délégation de l'OMS qui est restée longtemps pour étudier l'origine du virus et a conclu dans un rapport que la théorie de la fuite du laboratoire était «extrêmement improba- ble», a rappelé Ali el-Hefny, ancien ambassadeur d'Egypte en Chine et ancien vice-minis- tre des Affaires étrangères, dans un récent entretien accor- dé à Xinhua. É T R A N G E R 1 1 le populaire N°784 du lundi 16 août 2021 www.lepopulaireguinee.com La Chine a également facilité les réunions des scientifiques et les visites sur le terrain pen- dant les recherches, a déclaré l'ancien diplomate égyptien. En faisant pression pour un deuxième cycle de recherche de l'origine du virus, les pays occidentaux visent à semer la confusion et le doute sur la transparence de la Chine, a dit M. Hefny. Ils tentent d'entraver le dévelop- La Chine a facilité les réunions des scientifiques et les visites sur le terrain pendant les recherches.
  • 12. le populaire N°764 du lundi 29 mars 2021 www.lepopulaireguinee.com le populaire 12 Elle assure Des indemnités de maternité et des prestations familiales Des prestations en nature et en espèces, en cas d’accidents du travail et maladies professionnelles Des pensions de retraite de survivants et d’invalides Des prestations de l’assurance maladie L’assurance d’une vie bien protégée La CNSS, l’institution qui garantit les travailleurs et leurs familles CAISSE NATIONALE DE SÉCURITÉ SOCIALE