SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
Samedi 18 mai Les Amis du Parc naturel régional de Chartreuse
Géologie générale du massif de la Chartreuse
COZON – Entremont le Vieux
Formation et structure du massif :
• Il y a - 245 à - 65 MA*, la mer recouvre la
région et les sédiments s’accumulent sur une
épaisseur de 6000m. Des strates se forment
en alternant des couches de compositions
variables (dures, solubles, tendres,
insolubles,…)
• Il y a 20 MA*, la formation des Alpes
entraine une compression horizontale, à
l’origine de la surrection du massif et de
nombreux plans de faille
• Les glaciers du quaternaire creusent les
vallées préexistantes, érodant les anticlinaux
et laissant place sur les sommets à des
synclinaux
• Les minéraux les plus courants sur le
territoire sont la calcite et le silex
*MA : millions d’années
InfoTerre - BRGM
Epernay/Entremont le Vieux
Les Gandys
Les Teppaz
Le pont du Lac
Derbétemps
Les Perrets
Les Combes
Col de Cucheron
Les Courriers
Les Rigauds
Croquis géologique
Calcaire « portlandien », blanc ou grisâtre, à pâte
lithographique(50m)
Marnes et calcaires du « Berriasien »
Calcaire ocreux clairs, plus ou moins
cristallins et souvent oolithiques, très massif,
riche en divers micro-organismes péri
récifaux.
Calcaire fins et des marno-calcaires
puissants de 100 à 200 m
Formationglaciairewurmiennes
Eboulis anciens stabilisés et colonisés par la
végétation
Eboulis anciens recouvert de moraine composé
de blocs Urgoniens de forte taille (>1m3)
Glissement sur éboulis anciens
Craie marneuse ; marno-calcaire feuilletés
blancs (≈200m)
Marnes et calcaires du « Crétacé »
Calcaire à silex : calcaire lités blancs cristallins
avec silex blonds ou noirs (50 à 100m)
Masse de calcaireurgonien
Calcairegrossièrement spathique de teinte
grise, blanc piqueté de vert ou roussâtre
Terrains sédimentaires du « quaternaire »
Calcaires du « Jurassique »
Points d’intérêts
géologiques sur le Cozon
« Marmites de géants »
« Coups de gouge »
La « Grosse Pierre »
Cascade, système de faille
Plage de dépôts sédimentaires
Blocs erratiques ?
Cascade et « marmites de
géants »
Calcaire tithonique : roche dure mais soluble aux effets de l’eau.
Présence de cavités appelées par l’imagerie populaire « marmites de géants ».
Phénomène de creusement de la roche dans des cours d’eau à régimes torrentiels .
Action mécanique des galets qui frottent contre la roche – processus accéléré en période
de crues.
Arrêt 1 : « Marmites de géants »
Processus auto-cyclique due à
l’irrégularité des couches sur de
petites discontinuités.
Différents stades de creusement :
traces de passage du cours d’eau
à des altitudes plus hautes.
Des marmites dignes de
leur noms situées
quelques centaines de
mètres en aval !
Arrêt 2 : « Coups de gouge »
L
l
Aussi appelés « vagues d’érosion »
Erosion karstique fluviale des roches calcaires tithoniques.
Formation assez rapide (environ 100 ans).
Ici, surement héritées de la dernière glaciation ≈ 15 000ans.
Forme semi-circulaire.
Décrochement net en amont.
Retour de pente faible en aval.
Arrêt 3 : « La grosse pierre »
Aujourd’hui, les formes du relief
sont cachées par le couvert
végétal.
A l’époque, le paysage était
beaucoup plus ouvert et l’on voyait
très clairement le surplomb créé
par les restes de grosses coulées
boueuses marines :
les « coulées béchiques ».
L‘origine de leur formation est
encore méconnue même si des
hypothèses montrent qu’elles
proviendraient d’événements
sismiques.
Lieu dit sur le parcours dont la toponymie n’est pas très évidente.
Calcaire (coulée de boue)
Marne (formation ondulée)
Calcaire lisse et homogène
Schéma de la structure lithologique
La différence des couches
provoque des affouillements
importants en pied de
berges.
Arrêt 4: Cascade « La Chivolande »
Une couche de marne parfois même de quelques centimètres peut suffire à lancer le processus !
La succession d’alternances entre les couches de
calcaire et de marne implique qu’elles sont plus
ou moins soumises à l’érosion.
Il en résulte un affouillement au niveau des
couches de marne, mettant à nue et parfois en
suspension les couches de calcaire.
Les origines des cascades sur le Cozon
La naissance de ces gorges est surement assez
récente, elle doit remonter à la fonte de la
dernière glaciation (≈ 15 000 ans).
Avant, la marne recouvrait toute la vallée.
Remarques :
Les formes que l’on observe aujourd’hui sont
souvent associés à de grands phénomènes
alors qu’ils résultent en fait de l’érosion !
Arrêt 5: Une résurgence, ruisseau du Gorgeat
La dissolution des calcaires, propre aux
systèmes karstiques, provoque l’enfoncement
des eaux de surface dans les profondeurs à la
faveur de pertes.
Au terme de leurs parcours plus ou moins
longs, elles resurgissent à la surface sous
forme de résurgences ou de fontaines.
Le ruisseau du Gorgeat est soumit à ce
phénomène accéléré par la présence d’une
grande faille appelée faille satellite.
Cette dernière dévie la trajectoire du Cozon
où l’on passe alors très rapidement d’un
paysage chaotique (cascade) à un cours
d’eau de forme plus évasé (plage
sédimentaire).
Arrêt 6: Les plages de dépôts sédimentaires
Une plage de dépôts alluviaux récente, liée à
la dynamique torrentielle du cours d’eau
(perte de l’énergie, pente faible).
La mousse présente sur les galets signifie qu’il
n’y a pas eu de grosses crues ces dernières
années, capables de les transporter.
Une plage de dépôts sédimentaires
fluvio/glaciaire plus ancienne et recouverte
par la végétation.
Arrêt 7: Des blocs erratiques au bord du Cozon?
Blocs erratiques : gros blocs de pierre que les
glaciers ont déposé lors de leur recul, il pourrait
correspondre à la limite d’une moraine frontale ou
latérale.
Quelques hypothèses…
SYLVAIN COUTTERAND et al
Hypothèses soutenues par :
• le système de faille en amont
probablement à l’origine du front
glaciaire
• la configuration des blocs ne
correspond pas à la stratigraphique
normale de ce paysage.
Pas suffisamment d’énergie pour qu’ils
soient arrivés par gravité.
Arrêt 8: Cascades et marmites de géants
Les marmites perchées
témoignent de l’ancien lit du
cours d’eau…
De très grosses marmites
de géants !

Contenu connexe

Tendances

Geologie chapitre 1
Geologie chapitre 1Geologie chapitre 1
Geologie chapitre 1SVT_Vega
 
Quelques notions de géologie
Quelques notions de géologieQuelques notions de géologie
Quelques notions de géologiechristianwery
 
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnesCours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnesNicolas Coltice
 
L’érosion(benmamma reda)
L’érosion(benmamma reda)L’érosion(benmamma reda)
L’érosion(benmamma reda)Reda Benmamma
 
Les cycles des roches
Les cycles des roches Les cycles des roches
Les cycles des roches Mining Matters
 
Geomar cours plages
Geomar cours plagesGeomar cours plages
Geomar cours plagesdrntaibi
 
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madiRapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madiMahdiMadi2
 
Lac de La Crégut : Equipements hydroélectriques du territoire - Haute Tarentaine
Lac de La Crégut : Equipements hydroélectriques du territoire - Haute TarentaineLac de La Crégut : Equipements hydroélectriques du territoire - Haute Tarentaine
Lac de La Crégut : Equipements hydroélectriques du territoire - Haute TarentaineMuriel Tournadre
 
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagne
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagneCours 7 : Des rifts aux chaînes de montagne
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagneNicolas Coltice
 
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climatCours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climatNicolas Coltice
 
Entretenir et valoriser les berges de loire
Entretenir et valoriser les berges de loireEntretenir et valoriser les berges de loire
Entretenir et valoriser les berges de loireMission Val de Loire
 
Chapitre 8 - cours L1 Université Lyon 1
Chapitre 8 - cours L1 Université Lyon 1Chapitre 8 - cours L1 Université Lyon 1
Chapitre 8 - cours L1 Université Lyon 1Nicolas Coltice
 
Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4SMBS contact
 
Estrans estuariens : quel avenir dans le contexte du changement global ?
Estrans estuariens : quel avenir dans le contexte du changement global ?Estrans estuariens : quel avenir dans le contexte du changement global ?
Estrans estuariens : quel avenir dans le contexte du changement global ?BioSphère Environnement
 
Enrochements à jard
Enrochements à jardEnrochements à jard
Enrochements à jardPaperic Henry
 
Cours metamorphisme
Cours metamorphismeCours metamorphisme
Cours metamorphismeFSTT
 

Tendances (20)

Geologie chapitre 1
Geologie chapitre 1Geologie chapitre 1
Geologie chapitre 1
 
Quelques notions de géologie
Quelques notions de géologieQuelques notions de géologie
Quelques notions de géologie
 
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnesCours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
 
L’érosion(benmamma reda)
L’érosion(benmamma reda)L’érosion(benmamma reda)
L’érosion(benmamma reda)
 
Les cycles des roches
Les cycles des roches Les cycles des roches
Les cycles des roches
 
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
 
Geomar cours plages
Geomar cours plagesGeomar cours plages
Geomar cours plages
 
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madiRapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
 
Lac de La Crégut : Equipements hydroélectriques du territoire - Haute Tarentaine
Lac de La Crégut : Equipements hydroélectriques du territoire - Haute TarentaineLac de La Crégut : Equipements hydroélectriques du territoire - Haute Tarentaine
Lac de La Crégut : Equipements hydroélectriques du territoire - Haute Tarentaine
 
Apercu cours ISARA
Apercu cours ISARAApercu cours ISARA
Apercu cours ISARA
 
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagne
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagneCours 7 : Des rifts aux chaînes de montagne
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagne
 
La crégut 2 géologie du territoire, bathymétrie du lac
La crégut 2 géologie du territoire, bathymétrie du lacLa crégut 2 géologie du territoire, bathymétrie du lac
La crégut 2 géologie du territoire, bathymétrie du lac
 
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climatCours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
 
Entretenir et valoriser les berges de loire
Entretenir et valoriser les berges de loireEntretenir et valoriser les berges de loire
Entretenir et valoriser les berges de loire
 
Fascinant
FascinantFascinant
Fascinant
 
Chapitre 8 - cours L1 Université Lyon 1
Chapitre 8 - cours L1 Université Lyon 1Chapitre 8 - cours L1 Université Lyon 1
Chapitre 8 - cours L1 Université Lyon 1
 
Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4Panneau barrage vf_bd_4
Panneau barrage vf_bd_4
 
Estrans estuariens : quel avenir dans le contexte du changement global ?
Estrans estuariens : quel avenir dans le contexte du changement global ?Estrans estuariens : quel avenir dans le contexte du changement global ?
Estrans estuariens : quel avenir dans le contexte du changement global ?
 
Enrochements à jard
Enrochements à jardEnrochements à jard
Enrochements à jard
 
Cours metamorphisme
Cours metamorphismeCours metamorphisme
Cours metamorphisme
 

En vedette

Jean luc boeuf - Séance 5 - Les niveaux d'administration locale
Jean luc boeuf - Séance 5 - Les niveaux d'administration localeJean luc boeuf - Séance 5 - Les niveaux d'administration locale
Jean luc boeuf - Séance 5 - Les niveaux d'administration localeJean Luc Boeuf
 
Tutorial formation ecomotors IPM
Tutorial formation ecomotors IPMTutorial formation ecomotors IPM
Tutorial formation ecomotors IPMAraceli Hendrix
 
Dscoop Grandmasters Summit
Dscoop Grandmasters SummitDscoop Grandmasters Summit
Dscoop Grandmasters SummitDscoop_EMEA
 
Jean luc boeuf - Séance 4 - Droit administratif et institutions locales - L'...
Jean luc boeuf  - Séance 4 - Droit administratif et institutions locales - L'...Jean luc boeuf  - Séance 4 - Droit administratif et institutions locales - L'...
Jean luc boeuf - Séance 4 - Droit administratif et institutions locales - L'...Jean Luc Boeuf
 
Programme 2001 Top Croissance
Programme 2001 Top CroissanceProgramme 2001 Top Croissance
Programme 2001 Top Croissanceregionalpartner56
 
Rechercher des entreprises d'accueil pour réaliser un projet en BTS TC
Rechercher des entreprises d'accueil pour réaliser un projet en BTS TCRechercher des entreprises d'accueil pour réaliser un projet en BTS TC
Rechercher des entreprises d'accueil pour réaliser un projet en BTS TCszarzynski
 
Béta code start&stop
Béta code start&stopBéta code start&stop
Béta code start&stopmikaelgautier
 
Veille livres interactif
Veille livres interactifVeille livres interactif
Veille livres interactifPrunelll
 
Identification de la problématique par le document
Identification de la problématique par le documentIdentification de la problématique par le document
Identification de la problématique par le documentbusterkeaton974
 
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried AdingraSéminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried AdingraWilfried Adingra
 
Basket
BasketBasket
Basketllimou
 
Question 5
Question 5 Question 5
Question 5 wilsonnx
 
Les industries manufacturières en Tunisie
Les industries manufacturières en TunisieLes industries manufacturières en Tunisie
Les industries manufacturières en TunisieAMZ Software
 
LE SENS DE L’ENGAGEMENT ET DU RÉSULTAT
LE SENS DE L’ENGAGEMENT ET DU RÉSULTATLE SENS DE L’ENGAGEMENT ET DU RÉSULTAT
LE SENS DE L’ENGAGEMENT ET DU RÉSULTATCursus Management
 
Opinionway pour cci France - Grande consultation des entrepreneurs vague 1
Opinionway pour cci France - Grande consultation des entrepreneurs vague 1Opinionway pour cci France - Grande consultation des entrepreneurs vague 1
Opinionway pour cci France - Grande consultation des entrepreneurs vague 1CCI Entreprendre
 

En vedette (20)

Quelques
QuelquesQuelques
Quelques
 
Jean luc boeuf - Séance 5 - Les niveaux d'administration locale
Jean luc boeuf - Séance 5 - Les niveaux d'administration localeJean luc boeuf - Séance 5 - Les niveaux d'administration locale
Jean luc boeuf - Séance 5 - Les niveaux d'administration locale
 
Tutorial formation ecomotors IPM
Tutorial formation ecomotors IPMTutorial formation ecomotors IPM
Tutorial formation ecomotors IPM
 
Digitaleo(1)
Digitaleo(1)Digitaleo(1)
Digitaleo(1)
 
Dscoop Grandmasters Summit
Dscoop Grandmasters SummitDscoop Grandmasters Summit
Dscoop Grandmasters Summit
 
Jean luc boeuf - Séance 4 - Droit administratif et institutions locales - L'...
Jean luc boeuf  - Séance 4 - Droit administratif et institutions locales - L'...Jean luc boeuf  - Séance 4 - Droit administratif et institutions locales - L'...
Jean luc boeuf - Séance 4 - Droit administratif et institutions locales - L'...
 
Programme 2001 Top Croissance
Programme 2001 Top CroissanceProgramme 2001 Top Croissance
Programme 2001 Top Croissance
 
Rechercher des entreprises d'accueil pour réaliser un projet en BTS TC
Rechercher des entreprises d'accueil pour réaliser un projet en BTS TCRechercher des entreprises d'accueil pour réaliser un projet en BTS TC
Rechercher des entreprises d'accueil pour réaliser un projet en BTS TC
 
Béta code start&stop
Béta code start&stopBéta code start&stop
Béta code start&stop
 
Veille livres interactif
Veille livres interactifVeille livres interactif
Veille livres interactif
 
Projet 2de A
Projet 2de AProjet 2de A
Projet 2de A
 
Identification de la problématique par le document
Identification de la problématique par le documentIdentification de la problématique par le document
Identification de la problématique par le document
 
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried AdingraSéminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
 
Education à la santé
Education à la santéEducation à la santé
Education à la santé
 
Basket
BasketBasket
Basket
 
Question 5
Question 5 Question 5
Question 5
 
Premiers pas
Premiers pasPremiers pas
Premiers pas
 
Les industries manufacturières en Tunisie
Les industries manufacturières en TunisieLes industries manufacturières en Tunisie
Les industries manufacturières en Tunisie
 
LE SENS DE L’ENGAGEMENT ET DU RÉSULTAT
LE SENS DE L’ENGAGEMENT ET DU RÉSULTATLE SENS DE L’ENGAGEMENT ET DU RÉSULTAT
LE SENS DE L’ENGAGEMENT ET DU RÉSULTAT
 
Opinionway pour cci France - Grande consultation des entrepreneurs vague 1
Opinionway pour cci France - Grande consultation des entrepreneurs vague 1Opinionway pour cci France - Grande consultation des entrepreneurs vague 1
Opinionway pour cci France - Grande consultation des entrepreneurs vague 1
 

Similaire à Géologie cozon

Affiches des stands
Affiches  des standsAffiches  des stands
Affiches des standsmetzalice
 
Affiches stands
Affiches standsAffiches stands
Affiches standsmetzalice
 
Paysages Allos
Paysages AllosPaysages Allos
Paysages AllosNadineHG
 
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnesCours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnesNicolas Coltice
 
COURS. CHAINES DE MONTAGNES.pptx
COURS. CHAINES DE MONTAGNES.pptxCOURS. CHAINES DE MONTAGNES.pptx
COURS. CHAINES DE MONTAGNES.pptxsumalee6
 
Roches sedimentaires
Roches sedimentairesRoches sedimentaires
Roches sedimentairesgeomorphist
 
L'histoire des calanques
L'histoire des calanquesL'histoire des calanques
L'histoire des calanquesBleu Evasion
 
Volcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
Volcanisme1(new) LAMKIRICH RababVolcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
Volcanisme1(new) LAMKIRICH RababLamkirich Rabab
 
Www.nicepps.ro 14272 canada 07 xx
Www.nicepps.ro 14272 canada 07 xxWww.nicepps.ro 14272 canada 07 xx
Www.nicepps.ro 14272 canada 07 xxMihai Mihai
 
LES RISQUES GEOLOGIQUES atelier.ppt
LES RISQUES GEOLOGIQUES atelier.pptLES RISQUES GEOLOGIQUES atelier.ppt
LES RISQUES GEOLOGIQUES atelier.pptssuserdd0f31
 
Sp. phénomènes inusités
Sp. phénomènes inusitésSp. phénomènes inusités
Sp. phénomènes inusitésDominique Pongi
 
Geodynamique externe microsoft office power point
Geodynamique externe  microsoft office power pointGeodynamique externe  microsoft office power point
Geodynamique externe microsoft office power pointDemri Brahim
 

Similaire à Géologie cozon (20)

Affiches des stands
Affiches  des standsAffiches  des stands
Affiches des stands
 
Affiches stands
Affiches standsAffiches stands
Affiches stands
 
Terre des merveilles II
Terre des merveilles IITerre des merveilles II
Terre des merveilles II
 
Paysages Allos
Paysages AllosPaysages Allos
Paysages Allos
 
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnesCours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
Cours 7 : Des rifts aux chaînes de montagnes
 
COURS. CHAINES DE MONTAGNES.pptx
COURS. CHAINES DE MONTAGNES.pptxCOURS. CHAINES DE MONTAGNES.pptx
COURS. CHAINES DE MONTAGNES.pptx
 
Roches sedimentaires
Roches sedimentairesRoches sedimentaires
Roches sedimentaires
 
1148366.ppt
1148366.ppt1148366.ppt
1148366.ppt
 
3º ESO Chapitre 11. IBI
3º ESO Chapitre 11. IBI3º ESO Chapitre 11. IBI
3º ESO Chapitre 11. IBI
 
L'histoire des calanques
L'histoire des calanquesL'histoire des calanques
L'histoire des calanques
 
75-SGN-043-JAL.pdf
75-SGN-043-JAL.pdf75-SGN-043-JAL.pdf
75-SGN-043-JAL.pdf
 
Volcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
Volcanisme1(new) LAMKIRICH RababVolcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
Volcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
 
Www.nicepps.ro 14272 canada 07 xx
Www.nicepps.ro 14272 canada 07 xxWww.nicepps.ro 14272 canada 07 xx
Www.nicepps.ro 14272 canada 07 xx
 
LES RISQUES GEOLOGIQUES atelier.ppt
LES RISQUES GEOLOGIQUES atelier.pptLES RISQUES GEOLOGIQUES atelier.ppt
LES RISQUES GEOLOGIQUES atelier.ppt
 
Sp. phénomènes inusités
Sp. phénomènes inusitésSp. phénomènes inusités
Sp. phénomènes inusités
 
Nature phénomènes rares
Nature phénomènes raresNature phénomènes rares
Nature phénomènes rares
 
Geodynamique externe microsoft office power point
Geodynamique externe  microsoft office power pointGeodynamique externe  microsoft office power point
Geodynamique externe microsoft office power point
 
Meteora
MeteoraMeteora
Meteora
 
Les météores de Grèce
Les météores de GrèceLes météores de Grèce
Les météores de Grèce
 
meteora
meteorameteora
meteora
 

Géologie cozon

  • 1. Samedi 18 mai Les Amis du Parc naturel régional de Chartreuse
  • 2. Géologie générale du massif de la Chartreuse COZON – Entremont le Vieux Formation et structure du massif : • Il y a - 245 à - 65 MA*, la mer recouvre la région et les sédiments s’accumulent sur une épaisseur de 6000m. Des strates se forment en alternant des couches de compositions variables (dures, solubles, tendres, insolubles,…) • Il y a 20 MA*, la formation des Alpes entraine une compression horizontale, à l’origine de la surrection du massif et de nombreux plans de faille • Les glaciers du quaternaire creusent les vallées préexistantes, érodant les anticlinaux et laissant place sur les sommets à des synclinaux • Les minéraux les plus courants sur le territoire sont la calcite et le silex *MA : millions d’années
  • 3. InfoTerre - BRGM Epernay/Entremont le Vieux Les Gandys Les Teppaz Le pont du Lac Derbétemps Les Perrets Les Combes Col de Cucheron Les Courriers Les Rigauds Croquis géologique Calcaire « portlandien », blanc ou grisâtre, à pâte lithographique(50m) Marnes et calcaires du « Berriasien » Calcaire ocreux clairs, plus ou moins cristallins et souvent oolithiques, très massif, riche en divers micro-organismes péri récifaux. Calcaire fins et des marno-calcaires puissants de 100 à 200 m Formationglaciairewurmiennes Eboulis anciens stabilisés et colonisés par la végétation Eboulis anciens recouvert de moraine composé de blocs Urgoniens de forte taille (>1m3) Glissement sur éboulis anciens Craie marneuse ; marno-calcaire feuilletés blancs (≈200m) Marnes et calcaires du « Crétacé » Calcaire à silex : calcaire lités blancs cristallins avec silex blonds ou noirs (50 à 100m) Masse de calcaireurgonien Calcairegrossièrement spathique de teinte grise, blanc piqueté de vert ou roussâtre Terrains sédimentaires du « quaternaire » Calcaires du « Jurassique »
  • 4. Points d’intérêts géologiques sur le Cozon « Marmites de géants » « Coups de gouge » La « Grosse Pierre » Cascade, système de faille Plage de dépôts sédimentaires Blocs erratiques ? Cascade et « marmites de géants »
  • 5. Calcaire tithonique : roche dure mais soluble aux effets de l’eau. Présence de cavités appelées par l’imagerie populaire « marmites de géants ». Phénomène de creusement de la roche dans des cours d’eau à régimes torrentiels . Action mécanique des galets qui frottent contre la roche – processus accéléré en période de crues. Arrêt 1 : « Marmites de géants » Processus auto-cyclique due à l’irrégularité des couches sur de petites discontinuités. Différents stades de creusement : traces de passage du cours d’eau à des altitudes plus hautes. Des marmites dignes de leur noms situées quelques centaines de mètres en aval !
  • 6. Arrêt 2 : « Coups de gouge » L l Aussi appelés « vagues d’érosion » Erosion karstique fluviale des roches calcaires tithoniques. Formation assez rapide (environ 100 ans). Ici, surement héritées de la dernière glaciation ≈ 15 000ans. Forme semi-circulaire. Décrochement net en amont. Retour de pente faible en aval.
  • 7. Arrêt 3 : « La grosse pierre » Aujourd’hui, les formes du relief sont cachées par le couvert végétal. A l’époque, le paysage était beaucoup plus ouvert et l’on voyait très clairement le surplomb créé par les restes de grosses coulées boueuses marines : les « coulées béchiques ». L‘origine de leur formation est encore méconnue même si des hypothèses montrent qu’elles proviendraient d’événements sismiques. Lieu dit sur le parcours dont la toponymie n’est pas très évidente. Calcaire (coulée de boue) Marne (formation ondulée) Calcaire lisse et homogène Schéma de la structure lithologique La différence des couches provoque des affouillements importants en pied de berges.
  • 8. Arrêt 4: Cascade « La Chivolande » Une couche de marne parfois même de quelques centimètres peut suffire à lancer le processus ! La succession d’alternances entre les couches de calcaire et de marne implique qu’elles sont plus ou moins soumises à l’érosion. Il en résulte un affouillement au niveau des couches de marne, mettant à nue et parfois en suspension les couches de calcaire. Les origines des cascades sur le Cozon La naissance de ces gorges est surement assez récente, elle doit remonter à la fonte de la dernière glaciation (≈ 15 000 ans). Avant, la marne recouvrait toute la vallée. Remarques : Les formes que l’on observe aujourd’hui sont souvent associés à de grands phénomènes alors qu’ils résultent en fait de l’érosion !
  • 9. Arrêt 5: Une résurgence, ruisseau du Gorgeat La dissolution des calcaires, propre aux systèmes karstiques, provoque l’enfoncement des eaux de surface dans les profondeurs à la faveur de pertes. Au terme de leurs parcours plus ou moins longs, elles resurgissent à la surface sous forme de résurgences ou de fontaines. Le ruisseau du Gorgeat est soumit à ce phénomène accéléré par la présence d’une grande faille appelée faille satellite. Cette dernière dévie la trajectoire du Cozon où l’on passe alors très rapidement d’un paysage chaotique (cascade) à un cours d’eau de forme plus évasé (plage sédimentaire).
  • 10. Arrêt 6: Les plages de dépôts sédimentaires Une plage de dépôts alluviaux récente, liée à la dynamique torrentielle du cours d’eau (perte de l’énergie, pente faible). La mousse présente sur les galets signifie qu’il n’y a pas eu de grosses crues ces dernières années, capables de les transporter. Une plage de dépôts sédimentaires fluvio/glaciaire plus ancienne et recouverte par la végétation.
  • 11. Arrêt 7: Des blocs erratiques au bord du Cozon? Blocs erratiques : gros blocs de pierre que les glaciers ont déposé lors de leur recul, il pourrait correspondre à la limite d’une moraine frontale ou latérale. Quelques hypothèses… SYLVAIN COUTTERAND et al Hypothèses soutenues par : • le système de faille en amont probablement à l’origine du front glaciaire • la configuration des blocs ne correspond pas à la stratigraphique normale de ce paysage. Pas suffisamment d’énergie pour qu’ils soient arrivés par gravité.
  • 12. Arrêt 8: Cascades et marmites de géants Les marmites perchées témoignent de l’ancien lit du cours d’eau… De très grosses marmites de géants !