SlideShare une entreprise Scribd logo
1 
Densification des 
Réseaux Cellulaires 
Sami Tabbane 
2 
Introduction (1) 
Différentes étapes de l’étude de 
densification : 
) Définition d’une période d’observation, 
) Déterminer le facteur de croissance, 
) Déterminer le trafic écoulé et la 
congestion, 
) Etablir un planning en phases, 
) Etablir des estimations de trafic cible, 
) Identifier les techniques de densification 
à déployer. 
3 
Introduction (2) 
Détermination du facteur de 
croissance : 
Méthode 1 : Estimation marketing 
Facteur de croissance = Population 
cible/Population actuelle 
Méthode 2 : Progression observée 
Pente de la courbe d’évolution du 
trafic journalier à l’heure chargée. 
4 
Exemple (1) 
Hot spots : 
) Zones où le trafic est plus élevé que dans les 
autres zones du réseau, 
) Villes où le trafic est très élevé : Beyrouth, 
Canton (Chine), Hong Kong, Melbourne, Paris. 
Trafic total dans le réseau (Erlang) 9 700 
Densité de trafic dans la ville (Erlang/km2) 350 
Densité de trafic dans les hot spots (Erlang/km2) 416 
Zones hot spot/ville 83 % 
5 
Exemple (2) 
Nombre d’abonnés/km2 10 000 10 000 
Utilisation maximum 20 % 20 % 
Efficacité spatiale 30 % 20 % 
Efficacités diverses (ex. MAC) 40 % 30 % 
Débit moyen du service (kb/s) 128 1 000 
Capacité requise (Gbit/s/km2) 2,13 33,33 
Bande disponible (MHz) 50 100 
Performances radio requises (bit/s/Hz/km2) 42,7 333,3 
Capacité cible : 
) 3G avec HSDPA et MIMO : 10 bit/s/Hz/km2. 
6 
Méthodes de densification 
Principaux types de méthodes : 
) Techniques de gestion 
d’interférence, 
) Architecture cellulaire.
7 
A. Gestion 
d’’interférences 
8 
Porteuses supplémentaires dans la même bande 
Augmentation du nombre de porteuses par cellule sans 
modification du plan cellulaire, du motif de 
réutilisation et de la qualité de service. 
f3 f5 f3, f4 f5, f6 
f13 f1 f13, f14 f1, f2 
f7 f7, f8 
f11 f9 f11, f12 f9, f10 
Situation initiale Situation après adjonction de canaux 
9 
Multiples codeurs de parole 
FR (Full Rate) ou EFR (Enhanced Full Rate) Â HR ou 
AMR. 
) HR (Half Rate) : Doublement de capacité mais 
possibilités de dégradation de qualité. 
) AMR (Adaptive Multi Rate codecs) : Codeurs de 
parole à débit adaptatif. Fonctionnement dynamique en 
plein ou demi-débit. Adaptation conjointe des débits de 
codage source et de codage canal en fonction de la 
qualité de réception. 
ª Minimisation de l’occupation du canal radio avec 
maintien de la qualité de parole ⌦ Gain en capacité. 
10 
Amélioration de capacité avec l’’AMR 
200 
150 
100 
50 
0 
Erlang/secteur 
BCCH + Canaux en SFH 
Canaux en SFH 
GSM EFR GSM AMR 
Amélioration de capacité pour 10 MHz 
Augmentation de capacité : 
- avec AMR-FR : 30 – 40 %, 
- avec AMR-HR : 100 – 110 %. 
11 
Antennes adaptatives (1) 
Principes 
Switched-beam antenna Adaptive Beam Forming 
12 
Antennes adaptatives (2) 
Améliorations : 
) Augmentation portée et couverture, 
) Réduction de coûts et des contraintes de 
puissances, 
) Meilleures qualité/performance des 
liaisons, 
)Meilleure efficacité spectrale. 
Pour un taux d’équipement de 20 % : gain en 
capacité de 100 %.
13 
Gestion de l’’interférence 
Amélioration de la capacité par combinaison des 
techniques suivantes : 
) SFH (Slow Frequency Hopping), 
) VAD (Voice Activity Detector) et DTX 
(Discontinuous Transmission), 
) PC (Power Control), 
) Antennes adaptatives. 
Méthodes permettant d’obtenir des gains de 
l’ordre de 200%. 
14 
Avantages du saut de 
fréquence 
Introduit de la diversité de 
fréquences : 
 Réduction des call drop, 
 Amélioration de la qualité 
vocale. 
15 
Types de saut de fréquences (1) 
Fréquences 
Temps 
Saut de fréquences cyclique 
Fréquences 
Temps 
Saut de fréquences aléatoire 
16 
Types de saut de fréquences (2) 
• Saut de fréquence en bande de 
base, 
• Saut de fréquence synthétisé, 
• Saut de fréquence généralisé. 
17 
SF en Bande de Base 
• Les TRX ne sautent pas. 
• Nombre de fréquences de saut = nombre de 
TRX. 
• IT 0 du TRX 1 pour le BCCH ne saute 
jamais. 
• Chaque communication saute sur les TRX 
en fonction des séquences de saut. 
• Maximum 10 fréquences pour le saut (gains 
minimes à partir de 6-8 fréquences). 
18 
SF Synthétisé 
• Les TRX sautent en fonction des 
séquences. 
• Nombre de fréquences de saut ≥ 
Nombre de TRX. 
• Le TRX du BCCH ne saute pas. 
• Nombre de fréquences maximum = 8 
pour une bonne diversité de canal.
19 
Gains avec le SF : Diversité 
de fréquences 
• Mobiles lents (indoor et piétons) se déplaçant à 
moins de λ/2 pendant la transmission d’un 
burst, soit v < 50 km/h. 
• Pas de gain pour les mobiles rapides. 
• Loi de saut : aucune fréquence privilégiée pour 
combattre les trous de fading, écart minimal en 
fréquences de 800 kHz à 1MHz pour décoreller 
les effets du fading. 
• Nombre de fréquences de saut optimal = 5. 
• Moyennage des interférences : gain en capacité (toutes les 
fréquences et tous les ITs sont utilisables). 
• Décodage et désentrelacements plus efficaces : meilleur 
FER. 
• Gains : entre 2 et 3 dB. 
20 
Gains avec le SF : Diversité de brouilleurs 
BER FER 
Désentrelacement Décodage 
Sans SFH 
Avec SFH 
21 
Gains avec le SF : Configuration du brouillage 
C/Imoyen α 
C/Iseuil 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 N° de MS 
C/Imoyen 
C/Iseuil 
α 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 N° de MS 
22 
Saut de fréquences dans GSM 
Définitions : 
- MA (Mobile Allocation) : groupe de 
fréquences utilisées pour le saut (la même MA 
est utilisée pour tous les TRX d’une BTS) 
- HSN (Hopping Sequence Number) : Séquence 
de saut de 0 à 63 (0 : cyclique, à éviter, 1-63 : 
pseudo-aléatoire, probabilité de collision 1/N). 
- MAIO (MA Index Offset) : Offset de décalage 
en fréquences de 0 à N-1 (N nombre de 
fréquences dans le MA). Garantit la séparation 
des canaux dans la même cellule. 
23 
Paramètres caractéristiques (1) 
• Diversité des brouilleurs : MA la plus grande possible. 
• Bande : BCCH, TCH, Micro. 
• HSN : définit la loi de saut. 
• MAIO : définit la fréquence de départ dans la MA list à 
partir de laquelle est réalisée la HSN. 
• Si MA identique pour tous les secteurs : Motif 1x1 ou 
Motif à 1 (même HSN mais MAIO différents dans chaque 
secteur). Intérêt : ne nécessite pas de modèle de propag. 
• Pour motif à 1 : synchronisation nécessaire au niveau site 
pour éviter les collisions co-canal et canal adjacent. 
• Si MA différente sur chaque secteur : Motif 1x3. Nécessité 
de HSN différents pour limiter les brouillages sur canal 
adjacent. 
24 
Paramètres caractéristiques (2) 
Affectation de la MAlist 
Objectif : Maitriser l’interférence inter-cellu laire 
Affectation du HSN 
Objectif : Réduire l’interférence inter-cellulaire 
Affectation du MAIO 
Objectif : Réduire l’interférence intra-cellulaire
25 
Motif 1*3 
Secteurs MAlist 
1 850 853 856 859 862 865 868 871 874 877 880 883 
2 851 854 857 860 863 866 869 872 875 878 881 884 
3 852 855 858 861 864 867 870 873 876 879 882 885 
Secteurs TRX2 TRX3 TRX4 TRX5 TRX6 TRX7 
1 MAIO=0 MAIO=2 MAIO=4 MAIO=6 MAIO=8 MAIO=10 
2 MAIO=1 MAIO=3 MAIO=5 MAIO=7 MAIO=9 MAIO=11 
3 MAIO=0 MAIO=2 MAIO=4 MAIO=6 MAIO=8 MAIO=10 
26 
Motif 1*1 (1) 
Secteurs MAlist 
833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 
846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 
1,2 et 3 
Secteurs TRX2 TRX3 TRX4 TRX5 
1 MAIO=0 MAIO=2 MAIO=4 MAIO=6 
2 MAIO=8 MAIO=10 MAIO=12 MAIO=14 
3 MAIO=16 MAIO=18 MAIO=20 MAIO=22 
27 
Motif 1*1 (2) 
Secteurs MAlist 
1,2 et 3 12 14 16 18 20 22 24 26 28 
Secteurs TRX2 TRX3 TRX4 
1 MAIO=0 MAIO=1 MAIO=2 
2 MAIO=3 MAIO=4 MAIO=5 
3 MAIO=6 MAIO=7 MAIO=8 
28 
B. Architecture 
cellulaire 
29 
Techniques de modification de 
l’’architecture cellulaire 
) Réduction de la taille du motif, 
) Microcellules et Sectorisation, 
) Cellules concentriques, 
) Multi-couches, 
) … 
30 
Réduction de la taille du motif (1) 
f1, f2, f3 f6, f7 
Situation après diminution 
f6 f7 
f1 f2 
f4 
Situation initiale de la taille du cluster 
f4 
f3 
f3 
f5 
f5 
f1, f2, f3 f4, f5 
f6, f7 f1, f2, f3 
f4, f5 
f4, f5 
f6, f7 
f1, f2, f3 
Cluster
31 
Réduction de la taille du motif (2) 
Exemple : 
• Réseau GSM avec un facteur de 
réutilisation de 15 à 12 (utilisation de FH, 
PC et DTX) avec micro-cellules (max. 3 
TRX), 
• Après densification : facteur de réutilisation 
de 9 à 6 (cellules concentriques, MRP, …) 
et micro-cellules jusqu’à 4 TRX. 
32 
Microcellules et sectorisation (1) 
f1 f2 
f3 
Situation après division 
Situation initiale en cellules plus petites 
33 
Microcellules et sectorisation (2) 
34 
Cellules concentriques 
1' 2' 
4' 3' 
1' 2' 
7 5 
4' 3' 
3 
1' 2' 
4' 3' 
3 
1' 2' 
4' 3' 
1' 
3' 
4 
5 1 2 4 
1 2 
7 
6 
6 
6 
7 5 
3 
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 : Cellules du motif à 7 (1) 
1', 2', 3', 4' : Cellules du motif à 4 (2) 
35 
Avantages de l’’architecture en 
cellules concentriques 
Couronne extérieure : couverture, indoor, 
urgences. 
zCouronne intérieure : réduction du 
recouvrement entre cellules. 
¾ Réduction de puissance (8 à 12 dB), 
¾ Réduction de l’interférence, 
¾ Réduction du motif de réutilisation, 
¾ Concentration du trafic dans la zone 
intérieure. 
36 
Cellules étendues 
• Dans le cas du GSM : 
permet de s’affranchir 
de la limite des 35 km 
de rayon. 
• Deux slots consécutifs 
sont alloués au RACH : 
permet d’étendre le 
rayon à 100 km. 
• Les canaux SDCCH, 
BCCH et CCCH 
doivent également 
utiliser des slots 
consécutifs. 
Zone étendue 
Zone normale
37 
Multi-couches (1) 
BS 
... 
. . . 
< ^> 
.. 
... 
. . . 
< ^> 
.. 
... 
. . . 
< ^> 
.. 
... 
. . . 
< ^ > 
.. 
... 
. . . 
< ^ > 
.. 
Micro-cellule 
Macro-cellule 
Pico-cellules 
38 
Multi-couches (2) 
 Couche supérieure : Cellules parapluie. 
¾ Puissance importante, 
¾ Antennes au dessus des toits, 
¾ Couverture globale, 
¾ Desservent les mobiles rapides. 
z Couche basse : Micro-cellules. 
¾ Puissance faible, 
¾ Antennes en dessous des toits, 
¾Couverture des zones à fort trafic, 
¾Desservent les mobiles lents (piétons). 
39 
Multi-couches (3) 
Micro-cellules 
 2 implantations possibles : 
¾ Le long des rues : Street BTSs, 
¾ Dans les carrefours : Crossroads BTS. Meilleure 
couverture mais problèmes de congestion et 
d’interférences. 
 Corner effect : 
Affaiblissement brutal de la puissance du signal au 
coin de la rue : ajustement des paramètres de HO 
pour éviter la coupure de communication. 
40 
Multi-couches (4) 
¾ Multi-band cell ½ 
... 
. . . 
<^ > 
.. 
... 
. . . 
<^ > 
.. 
1 800 MHZ 
900 MHZ 
¾ Multi-band BSS ½ 
... 
. . . 
<^ > 
.. 
... 
. . . 
<^ > 
.. 
1 800 MHZ 
BSC 900 MHZ 
41 
Multi-couches (5) 
¾ Configuration en Multi-band cell ½ 
ƒ Une même cellule avec des porteuses des deux bandes 
(900 et 1800), 
ƒ BCCH sur des porteuses 900, 
ƒ Configuration en cellules concentriques, 
Avantages : 
- Réduction du nombre de cellules à gérer, 
- Meilleure gestion du HO (moins de BCCH à mesurer), 
- Planification des fréquences plus simple (un seul plan 
BCCH nécessaire), 
- Meilleure qualité vocale (moins de HO inter-cellulaires). 
42 
Multi-couches (6) 
¾ Configuration en Multi-band BSS ½ 
ƒ Cellules différentes pour les deux bandes (900 et 1800), 
ƒ BCCH pour chaque type de cellules, 
ƒ Co-localisation possible. 
Avantages : 
- Flexibilité permettant une gestion séparée et optimisée, 
- Gestion du trafic plus simple entre les bandes, 
- Possibilité de gestion 4 types de couches (macro 900, 
macro 1800, micro 900, micro 1800).
43 
Réseaux bi-bandes 
• Gestion du trafic : 
– Favoriser l’accès et le maintien des MS bi-bandes sur les 
cellules 1800, 
– Maximiser le trafic 1800 en veille et en établissement de 
communications, 
– Activation du Directed Retry des cellules 1800 vers toutes 
les autres cellules. Les cellules micro 900 peuvent également 
effectuer un Directed Retry vers une cellule 1800. 
– Objectif : La couche 1800 absorbe 60% du trafic des 
mobiles bi-bandes en mode communication et 80% en mode 
veille. 
• Paramétrage : 
– En moyenne, le 1800 est pénalisé de 10 à 15 dB par rapport 
au 900. 
44 
-3- Exemple 
45 
Processus global 
-1- Implantation et installation 
du réseau, 
-2- Mesures, amélioration de la 
QoS, Optimisation du réseau, 
-3- Augmentation de la capacité. 
46 
Implantation et installation du réseau 
a Fonctions de base mises en oeuvre 
et activées : PC, DTX, FR, … 
€ Sites non chargés à 100% : permet 
un augmentation aisée de la capacité à 
court terme, 
 Macro-cellules : pour assurer la 
couverture au démarrage (pylônes 
élevés, puissance importante, …). 
47 
Mesures, amélioration de la QoS, 
Optimisation du réseau 
 Observation du réseau, 
 Correction des problèmes de couverture, 
 Activation de certaines fonctionnalités : 
directed retry, traffic HO, … 
 Equilibrage de trafic : changement des valeurs 
de paramètres (cell access, HO margins, …). 
² Ajout de TRXs dans les cellules 
congestionnées. 
48 
Augmentation de capacité 
Conditions :  Couverture complète, 
 QoS stable et de bonne qualité, 
 Activation de fonctions avancées (“software 
changes”): SFH, cellules concentriques, HR, … 
 Changement de l’architecture du réseau 
(“hardware changes”): micro-cellules dans les 
hot spots, ingénierie radio (réduction de taille des 
motifs, changement des tilts et azimuts, partage 
de la bande, …), couches, antennes adaptatives, 
sectorisation, abaissement des hauteurs 
d’antennes, …
49 
Conclusions 
	 Différentes techniques sont utilisées pour 
la densification d’un réseau cellulaire, 
) L’activation de certaines fonctions 
nécessite d’avoir une bonne QoS, 
 Problèmes d’interférence et de couverture 
doivent être résolus avant de réaliser toute 
activation de nouvelle fonctionnalité.

Contenu connexe

Tendances

LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French] LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French]
Assia Mounir
 
Réseaux de transmission des données
Réseaux de transmission des donnéesRéseaux de transmission des données
Réseaux de transmission des données
Abdeljalil BENIICHE
 
Overview Of Gsm Cellular Network &amp; Operations
Overview Of Gsm Cellular Network &amp; OperationsOverview Of Gsm Cellular Network &amp; Operations
Overview Of Gsm Cellular Network &amp; Operations
Deepak Sharma
 
FTTx GPON System Troubleshooting.pptx
FTTx GPON System Troubleshooting.pptxFTTx GPON System Troubleshooting.pptx
FTTx GPON System Troubleshooting.pptx
TedevTu
 
Overview 3GPP NR Physical Layer
Overview 3GPP NR Physical LayerOverview 3GPP NR Physical Layer
Overview 3GPP NR Physical Layer
Eiko Seidel
 
5g-Air-Interface-pptx.pptx
5g-Air-Interface-pptx.pptx5g-Air-Interface-pptx.pptx
5g-Air-Interface-pptx.pptx
Murali Munagapati
 
La technique de transmission OFDM
La technique de transmission OFDMLa technique de transmission OFDM
La technique de transmission OFDM
Chiheb Ouaghlani
 
Noyau temps réel freertos cheriet mohammed el amine
Noyau temps réel freertos cheriet mohammed el amineNoyau temps réel freertos cheriet mohammed el amine
Noyau temps réel freertos cheriet mohammed el amine
CHERIET Mohammed El Amine
 
Multiplexage spatial
Multiplexage spatialMultiplexage spatial
Multiplexage spatial
Chaimae Mariam
 
Expose wcdma
Expose wcdmaExpose wcdma
Expose wcdma
KONAN MARTIAL
 
USENIX Vault'19: Performance analysis in Linux storage stack with BPF
USENIX Vault'19: Performance analysis in Linux storage stack with BPFUSENIX Vault'19: Performance analysis in Linux storage stack with BPF
USENIX Vault'19: Performance analysis in Linux storage stack with BPF
Taeung Song
 
Le Réseau GSM
Le Réseau GSMLe Réseau GSM
Le Réseau GSM
Tahraoui Samir
 
Etude d’un répartiteur générale téléphonique
Etude d’un répartiteur générale téléphoniqueEtude d’un répartiteur générale téléphonique
Etude d’un répartiteur générale téléphonique
Achref Ben helel
 
2G Handover Details (Huawei)
2G Handover Details (Huawei)2G Handover Details (Huawei)
2G Handover Details (Huawei)
Md Mustafizur Rahman
 
Throughput calculation for LTE TDD and FDD systems
Throughput calculation for LTE TDD and FDD systemsThroughput calculation for LTE TDD and FDD systems
Throughput calculation for LTE TDD and FDD systems
Pei-Che Chang
 
Les réseaux informatiques 2
Les réseaux informatiques 2Les réseaux informatiques 2
Les réseaux informatiques 2
Zakariyaa AIT ELMOUDEN
 

Tendances (20)

Gsm
GsmGsm
Gsm
 
LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French] LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French]
 
Réseaux de transmission des données
Réseaux de transmission des donnéesRéseaux de transmission des données
Réseaux de transmission des données
 
Présentation GSM
Présentation GSMPrésentation GSM
Présentation GSM
 
Overview Of Gsm Cellular Network &amp; Operations
Overview Of Gsm Cellular Network &amp; OperationsOverview Of Gsm Cellular Network &amp; Operations
Overview Of Gsm Cellular Network &amp; Operations
 
Hdlc
HdlcHdlc
Hdlc
 
FTTx GPON System Troubleshooting.pptx
FTTx GPON System Troubleshooting.pptxFTTx GPON System Troubleshooting.pptx
FTTx GPON System Troubleshooting.pptx
 
Overview 3GPP NR Physical Layer
Overview 3GPP NR Physical LayerOverview 3GPP NR Physical Layer
Overview 3GPP NR Physical Layer
 
5g-Air-Interface-pptx.pptx
5g-Air-Interface-pptx.pptx5g-Air-Interface-pptx.pptx
5g-Air-Interface-pptx.pptx
 
La technique de transmission OFDM
La technique de transmission OFDMLa technique de transmission OFDM
La technique de transmission OFDM
 
Noyau temps réel freertos cheriet mohammed el amine
Noyau temps réel freertos cheriet mohammed el amineNoyau temps réel freertos cheriet mohammed el amine
Noyau temps réel freertos cheriet mohammed el amine
 
Multiplexage spatial
Multiplexage spatialMultiplexage spatial
Multiplexage spatial
 
Codage
CodageCodage
Codage
 
Expose wcdma
Expose wcdmaExpose wcdma
Expose wcdma
 
USENIX Vault'19: Performance analysis in Linux storage stack with BPF
USENIX Vault'19: Performance analysis in Linux storage stack with BPFUSENIX Vault'19: Performance analysis in Linux storage stack with BPF
USENIX Vault'19: Performance analysis in Linux storage stack with BPF
 
Le Réseau GSM
Le Réseau GSMLe Réseau GSM
Le Réseau GSM
 
Etude d’un répartiteur générale téléphonique
Etude d’un répartiteur générale téléphoniqueEtude d’un répartiteur générale téléphonique
Etude d’un répartiteur générale téléphonique
 
2G Handover Details (Huawei)
2G Handover Details (Huawei)2G Handover Details (Huawei)
2G Handover Details (Huawei)
 
Throughput calculation for LTE TDD and FDD systems
Throughput calculation for LTE TDD and FDD systemsThroughput calculation for LTE TDD and FDD systems
Throughput calculation for LTE TDD and FDD systems
 
Les réseaux informatiques 2
Les réseaux informatiques 2Les réseaux informatiques 2
Les réseaux informatiques 2
 

En vedette

Chap1 cellulaires esprit
Chap1 cellulaires espritChap1 cellulaires esprit
Chap1 cellulaires esprit
Wissem Kriouene
 
Benaissti mahmoud
Benaissti mahmoudBenaissti mahmoud
Benaissti mahmoud
benaissti mahmoud
 
Gsm gprs-umts
Gsm gprs-umtsGsm gprs-umts
Gsm gprs-umts
Ibra Cisse
 
Soft hard handover
Soft hard handoverSoft hard handover
UMTS OVERVIEW
UMTS OVERVIEWUMTS OVERVIEW
UMTS OVERVIEW
Abdulqader Al-kaboudei
 
Gsm bss kpi analysis
Gsm bss kpi analysisGsm bss kpi analysis
Gsm bss kpi analysis
Hassan Imam
 
Enseignement à distance
Enseignement à distanceEnseignement à distance
Enseignement à distance
Seif Mawjoud
 
Cahier conseil 200903
Cahier conseil 200903Cahier conseil 200903
Cahier conseil 200903zamourai
 
ou sont vos lcients- pour artisans du btp
ou sont vos lcients- pour artisans du btpou sont vos lcients- pour artisans du btp
ou sont vos lcients- pour artisans du btpMira Lavandier
 
J5 JOURNEE MANAGER OFFICE DE TOURISME / CDT
J5  JOURNEE MANAGER OFFICE DE TOURISME / CDTJ5  JOURNEE MANAGER OFFICE DE TOURISME / CDT
J5 JOURNEE MANAGER OFFICE DE TOURISME / CDT
Salon e-tourisme #VeM
 
Historia cosasdeandalucia 3.doc
Historia cosasdeandalucia 3.docHistoria cosasdeandalucia 3.doc
Historia cosasdeandalucia 3.doc
cosasdeandalucia
 
Web Proyecto CODEPAM
Web Proyecto CODEPAMWeb Proyecto CODEPAM
Web Proyecto CODEPAM
Antonio López Blanes
 
P gfr
P gfrP gfr
Etienne Guicherd - L’expérience Mondial Ping 2013
Etienne Guicherd - L’expérience Mondial Ping 2013Etienne Guicherd - L’expérience Mondial Ping 2013
Etienne Guicherd - L’expérience Mondial Ping 2013
CREPS de Montpellier
 
Cómo tener un corazón conforme al corazon de
Cómo tener un corazón conforme al corazon deCómo tener un corazón conforme al corazon de
Cómo tener un corazón conforme al corazon de
Victor Cortez Gonzalez
 
18 vem6 quoi de neuf dans mes adwords
18 vem6 quoi de neuf dans mes adwords18 vem6 quoi de neuf dans mes adwords
18 vem6 quoi de neuf dans mes adwordsSalon e-tourisme #VeM
 

En vedette (20)

Chap1 cellulaires esprit
Chap1 cellulaires espritChap1 cellulaires esprit
Chap1 cellulaires esprit
 
Benaissti mahmoud
Benaissti mahmoudBenaissti mahmoud
Benaissti mahmoud
 
Amira stage2012
Amira stage2012Amira stage2012
Amira stage2012
 
Gsm gprs-umts
Gsm gprs-umtsGsm gprs-umts
Gsm gprs-umts
 
Memoire_cedric
Memoire_cedricMemoire_cedric
Memoire_cedric
 
Soft hard handover
Soft hard handoverSoft hard handover
Soft hard handover
 
UMTS OVERVIEW
UMTS OVERVIEWUMTS OVERVIEW
UMTS OVERVIEW
 
Gsm bss kpi analysis
Gsm bss kpi analysisGsm bss kpi analysis
Gsm bss kpi analysis
 
Enseignement à distance
Enseignement à distanceEnseignement à distance
Enseignement à distance
 
Enseignement à distance
Enseignement à distanceEnseignement à distance
Enseignement à distance
 
Cahier conseil 200903
Cahier conseil 200903Cahier conseil 200903
Cahier conseil 200903
 
ou sont vos lcients- pour artisans du btp
ou sont vos lcients- pour artisans du btpou sont vos lcients- pour artisans du btp
ou sont vos lcients- pour artisans du btp
 
Eluard
EluardEluard
Eluard
 
J5 JOURNEE MANAGER OFFICE DE TOURISME / CDT
J5  JOURNEE MANAGER OFFICE DE TOURISME / CDTJ5  JOURNEE MANAGER OFFICE DE TOURISME / CDT
J5 JOURNEE MANAGER OFFICE DE TOURISME / CDT
 
Historia cosasdeandalucia 3.doc
Historia cosasdeandalucia 3.docHistoria cosasdeandalucia 3.doc
Historia cosasdeandalucia 3.doc
 
Web Proyecto CODEPAM
Web Proyecto CODEPAMWeb Proyecto CODEPAM
Web Proyecto CODEPAM
 
P gfr
P gfrP gfr
P gfr
 
Etienne Guicherd - L’expérience Mondial Ping 2013
Etienne Guicherd - L’expérience Mondial Ping 2013Etienne Guicherd - L’expérience Mondial Ping 2013
Etienne Guicherd - L’expérience Mondial Ping 2013
 
Cómo tener un corazón conforme al corazon de
Cómo tener un corazón conforme al corazon deCómo tener un corazón conforme al corazon de
Cómo tener un corazón conforme al corazon de
 
18 vem6 quoi de neuf dans mes adwords
18 vem6 quoi de neuf dans mes adwords18 vem6 quoi de neuf dans mes adwords
18 vem6 quoi de neuf dans mes adwords
 

Similaire à Architecture cellulaire

3GPP LTE (Long Term Evolution) Physical Layer and Associated Performances
3GPP LTE (Long Term Evolution) Physical Layer and Associated Performances3GPP LTE (Long Term Evolution) Physical Layer and Associated Performances
3GPP LTE (Long Term Evolution) Physical Layer and Associated Performances
NicolasCousin
 
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-finalCb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-finalmadecam11
 
Reseaux-sansfil.pptx
Reseaux-sansfil.pptxReseaux-sansfil.pptx
Reseaux-sansfil.pptx
israchatta
 
TPs_docs_GSM.pdf
TPs_docs_GSM.pdfTPs_docs_GSM.pdf
TPs_docs_GSM.pdf
SouadZid
 
Interface radio gsm_gprs
Interface radio gsm_gprsInterface radio gsm_gprs
Interface radio gsm_gprs
Bendhafer Haykel
 
Gestion mobilite gsm
Gestion mobilite gsmGestion mobilite gsm
Gestion mobilite gsm
Hamza Elhanna
 
Ph.D Defense
Ph.D DefensePh.D Defense
Ph.D Defenseawxzeca
 
Td gsm iit
Td gsm iitTd gsm iit
Td gsm iit
TECOS
 
pdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdf
MoufidaHajjaj
 
Ads etude de cas
Ads etude de casAds etude de cas
Ads etude de casdessouza
 
Réglage d'un site 2G
Réglage d'un site 2G Réglage d'un site 2G
Réglage d'un site 2G
kawtar dziri
 
Bluetooth on GNU Linux
Bluetooth on GNU LinuxBluetooth on GNU Linux
Bluetooth on GNU LinuxThierry Gayet
 
Etude et simulation d'un système MIMO OFDM
Etude et simulation d'un système MIMO OFDMEtude et simulation d'un système MIMO OFDM
Etude et simulation d'un système MIMO OFDM
Mohamed Nadjib Chaabi
 
Chap 1 - Etudiant.pdf
Chap 1 - Etudiant.pdfChap 1 - Etudiant.pdf
Chap 1 - Etudiant.pdf
kohay75604
 
Arm 4 canaux-logiques_2006-fva[1]
Arm 4 canaux-logiques_2006-fva[1]Arm 4 canaux-logiques_2006-fva[1]
Arm 4 canaux-logiques_2006-fva[1]
elthier
 
Paramétres gsm
Paramétres gsmParamétres gsm
Paramétres gsm
Djo Seph
 
Nt207 a fr 1 protocole jbus minisonic600
Nt207 a fr 1 protocole jbus minisonic600Nt207 a fr 1 protocole jbus minisonic600
Nt207 a fr 1 protocole jbus minisonic600arkad4848
 

Similaire à Architecture cellulaire (20)

3GPP LTE (Long Term Evolution) Physical Layer and Associated Performances
3GPP LTE (Long Term Evolution) Physical Layer and Associated Performances3GPP LTE (Long Term Evolution) Physical Layer and Associated Performances
3GPP LTE (Long Term Evolution) Physical Layer and Associated Performances
 
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-finalCb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
Cb1 reseaux2 g-lagrange-ecotel04-final
 
Reseaux-sansfil.pptx
Reseaux-sansfil.pptxReseaux-sansfil.pptx
Reseaux-sansfil.pptx
 
TPs_docs_GSM.pdf
TPs_docs_GSM.pdfTPs_docs_GSM.pdf
TPs_docs_GSM.pdf
 
Interface radio gsm_gprs
Interface radio gsm_gprsInterface radio gsm_gprs
Interface radio gsm_gprs
 
Gestion mobilite gsm
Gestion mobilite gsmGestion mobilite gsm
Gestion mobilite gsm
 
Ph.D Defense
Ph.D DefensePh.D Defense
Ph.D Defense
 
Td gsm iit
Td gsm iitTd gsm iit
Td gsm iit
 
Mobile
MobileMobile
Mobile
 
pdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_1ere-partie-pdf-free.pdf
 
Ads etude de cas
Ads etude de casAds etude de cas
Ads etude de cas
 
Satellites
SatellitesSatellites
Satellites
 
Réglage d'un site 2G
Réglage d'un site 2G Réglage d'un site 2G
Réglage d'un site 2G
 
Bluetooth on GNU Linux
Bluetooth on GNU LinuxBluetooth on GNU Linux
Bluetooth on GNU Linux
 
Etude et simulation d'un système MIMO OFDM
Etude et simulation d'un système MIMO OFDMEtude et simulation d'un système MIMO OFDM
Etude et simulation d'un système MIMO OFDM
 
Chap 1 - Etudiant.pdf
Chap 1 - Etudiant.pdfChap 1 - Etudiant.pdf
Chap 1 - Etudiant.pdf
 
Arm 4 canaux-logiques_2006-fva[1]
Arm 4 canaux-logiques_2006-fva[1]Arm 4 canaux-logiques_2006-fva[1]
Arm 4 canaux-logiques_2006-fva[1]
 
Paramétres gsm
Paramétres gsmParamétres gsm
Paramétres gsm
 
Coursdsp tdi
Coursdsp tdiCoursdsp tdi
Coursdsp tdi
 
Nt207 a fr 1 protocole jbus minisonic600
Nt207 a fr 1 protocole jbus minisonic600Nt207 a fr 1 protocole jbus minisonic600
Nt207 a fr 1 protocole jbus minisonic600
 

Architecture cellulaire

  • 1. 1 Densification des Réseaux Cellulaires Sami Tabbane 2 Introduction (1) Différentes étapes de l’étude de densification : ) Définition d’une période d’observation, ) Déterminer le facteur de croissance, ) Déterminer le trafic écoulé et la congestion, ) Etablir un planning en phases, ) Etablir des estimations de trafic cible, ) Identifier les techniques de densification à déployer. 3 Introduction (2) Détermination du facteur de croissance : Méthode 1 : Estimation marketing Facteur de croissance = Population cible/Population actuelle Méthode 2 : Progression observée Pente de la courbe d’évolution du trafic journalier à l’heure chargée. 4 Exemple (1) Hot spots : ) Zones où le trafic est plus élevé que dans les autres zones du réseau, ) Villes où le trafic est très élevé : Beyrouth, Canton (Chine), Hong Kong, Melbourne, Paris. Trafic total dans le réseau (Erlang) 9 700 Densité de trafic dans la ville (Erlang/km2) 350 Densité de trafic dans les hot spots (Erlang/km2) 416 Zones hot spot/ville 83 % 5 Exemple (2) Nombre d’abonnés/km2 10 000 10 000 Utilisation maximum 20 % 20 % Efficacité spatiale 30 % 20 % Efficacités diverses (ex. MAC) 40 % 30 % Débit moyen du service (kb/s) 128 1 000 Capacité requise (Gbit/s/km2) 2,13 33,33 Bande disponible (MHz) 50 100 Performances radio requises (bit/s/Hz/km2) 42,7 333,3 Capacité cible : ) 3G avec HSDPA et MIMO : 10 bit/s/Hz/km2. 6 Méthodes de densification Principaux types de méthodes : ) Techniques de gestion d’interférence, ) Architecture cellulaire.
  • 2. 7 A. Gestion d’’interférences 8 Porteuses supplémentaires dans la même bande Augmentation du nombre de porteuses par cellule sans modification du plan cellulaire, du motif de réutilisation et de la qualité de service. f3 f5 f3, f4 f5, f6 f13 f1 f13, f14 f1, f2 f7 f7, f8 f11 f9 f11, f12 f9, f10 Situation initiale Situation après adjonction de canaux 9 Multiples codeurs de parole FR (Full Rate) ou EFR (Enhanced Full Rate) Â HR ou AMR. ) HR (Half Rate) : Doublement de capacité mais possibilités de dégradation de qualité. ) AMR (Adaptive Multi Rate codecs) : Codeurs de parole à débit adaptatif. Fonctionnement dynamique en plein ou demi-débit. Adaptation conjointe des débits de codage source et de codage canal en fonction de la qualité de réception. ª Minimisation de l’occupation du canal radio avec maintien de la qualité de parole ⌦ Gain en capacité. 10 Amélioration de capacité avec l’’AMR 200 150 100 50 0 Erlang/secteur BCCH + Canaux en SFH Canaux en SFH GSM EFR GSM AMR Amélioration de capacité pour 10 MHz Augmentation de capacité : - avec AMR-FR : 30 – 40 %, - avec AMR-HR : 100 – 110 %. 11 Antennes adaptatives (1) Principes Switched-beam antenna Adaptive Beam Forming 12 Antennes adaptatives (2) Améliorations : ) Augmentation portée et couverture, ) Réduction de coûts et des contraintes de puissances, ) Meilleures qualité/performance des liaisons, )Meilleure efficacité spectrale. Pour un taux d’équipement de 20 % : gain en capacité de 100 %.
  • 3. 13 Gestion de l’’interférence Amélioration de la capacité par combinaison des techniques suivantes : ) SFH (Slow Frequency Hopping), ) VAD (Voice Activity Detector) et DTX (Discontinuous Transmission), ) PC (Power Control), ) Antennes adaptatives. Méthodes permettant d’obtenir des gains de l’ordre de 200%. 14 Avantages du saut de fréquence Introduit de la diversité de fréquences : Â Réduction des call drop, Â Amélioration de la qualité vocale. 15 Types de saut de fréquences (1) Fréquences Temps Saut de fréquences cyclique Fréquences Temps Saut de fréquences aléatoire 16 Types de saut de fréquences (2) • Saut de fréquence en bande de base, • Saut de fréquence synthétisé, • Saut de fréquence généralisé. 17 SF en Bande de Base • Les TRX ne sautent pas. • Nombre de fréquences de saut = nombre de TRX. • IT 0 du TRX 1 pour le BCCH ne saute jamais. • Chaque communication saute sur les TRX en fonction des séquences de saut. • Maximum 10 fréquences pour le saut (gains minimes à partir de 6-8 fréquences). 18 SF Synthétisé • Les TRX sautent en fonction des séquences. • Nombre de fréquences de saut ≥ Nombre de TRX. • Le TRX du BCCH ne saute pas. • Nombre de fréquences maximum = 8 pour une bonne diversité de canal.
  • 4. 19 Gains avec le SF : Diversité de fréquences • Mobiles lents (indoor et piétons) se déplaçant à moins de λ/2 pendant la transmission d’un burst, soit v < 50 km/h. • Pas de gain pour les mobiles rapides. • Loi de saut : aucune fréquence privilégiée pour combattre les trous de fading, écart minimal en fréquences de 800 kHz à 1MHz pour décoreller les effets du fading. • Nombre de fréquences de saut optimal = 5. • Moyennage des interférences : gain en capacité (toutes les fréquences et tous les ITs sont utilisables). • Décodage et désentrelacements plus efficaces : meilleur FER. • Gains : entre 2 et 3 dB. 20 Gains avec le SF : Diversité de brouilleurs BER FER Désentrelacement Décodage Sans SFH Avec SFH 21 Gains avec le SF : Configuration du brouillage C/Imoyen α C/Iseuil 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N° de MS C/Imoyen C/Iseuil α 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N° de MS 22 Saut de fréquences dans GSM Définitions : - MA (Mobile Allocation) : groupe de fréquences utilisées pour le saut (la même MA est utilisée pour tous les TRX d’une BTS) - HSN (Hopping Sequence Number) : Séquence de saut de 0 à 63 (0 : cyclique, à éviter, 1-63 : pseudo-aléatoire, probabilité de collision 1/N). - MAIO (MA Index Offset) : Offset de décalage en fréquences de 0 à N-1 (N nombre de fréquences dans le MA). Garantit la séparation des canaux dans la même cellule. 23 Paramètres caractéristiques (1) • Diversité des brouilleurs : MA la plus grande possible. • Bande : BCCH, TCH, Micro. • HSN : définit la loi de saut. • MAIO : définit la fréquence de départ dans la MA list à partir de laquelle est réalisée la HSN. • Si MA identique pour tous les secteurs : Motif 1x1 ou Motif à 1 (même HSN mais MAIO différents dans chaque secteur). Intérêt : ne nécessite pas de modèle de propag. • Pour motif à 1 : synchronisation nécessaire au niveau site pour éviter les collisions co-canal et canal adjacent. • Si MA différente sur chaque secteur : Motif 1x3. Nécessité de HSN différents pour limiter les brouillages sur canal adjacent. 24 Paramètres caractéristiques (2) Affectation de la MAlist Objectif : Maitriser l’interférence inter-cellu laire Affectation du HSN Objectif : Réduire l’interférence inter-cellulaire Affectation du MAIO Objectif : Réduire l’interférence intra-cellulaire
  • 5. 25 Motif 1*3 Secteurs MAlist 1 850 853 856 859 862 865 868 871 874 877 880 883 2 851 854 857 860 863 866 869 872 875 878 881 884 3 852 855 858 861 864 867 870 873 876 879 882 885 Secteurs TRX2 TRX3 TRX4 TRX5 TRX6 TRX7 1 MAIO=0 MAIO=2 MAIO=4 MAIO=6 MAIO=8 MAIO=10 2 MAIO=1 MAIO=3 MAIO=5 MAIO=7 MAIO=9 MAIO=11 3 MAIO=0 MAIO=2 MAIO=4 MAIO=6 MAIO=8 MAIO=10 26 Motif 1*1 (1) Secteurs MAlist 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 1,2 et 3 Secteurs TRX2 TRX3 TRX4 TRX5 1 MAIO=0 MAIO=2 MAIO=4 MAIO=6 2 MAIO=8 MAIO=10 MAIO=12 MAIO=14 3 MAIO=16 MAIO=18 MAIO=20 MAIO=22 27 Motif 1*1 (2) Secteurs MAlist 1,2 et 3 12 14 16 18 20 22 24 26 28 Secteurs TRX2 TRX3 TRX4 1 MAIO=0 MAIO=1 MAIO=2 2 MAIO=3 MAIO=4 MAIO=5 3 MAIO=6 MAIO=7 MAIO=8 28 B. Architecture cellulaire 29 Techniques de modification de l’’architecture cellulaire ) Réduction de la taille du motif, ) Microcellules et Sectorisation, ) Cellules concentriques, ) Multi-couches, ) … 30 Réduction de la taille du motif (1) f1, f2, f3 f6, f7 Situation après diminution f6 f7 f1 f2 f4 Situation initiale de la taille du cluster f4 f3 f3 f5 f5 f1, f2, f3 f4, f5 f6, f7 f1, f2, f3 f4, f5 f4, f5 f6, f7 f1, f2, f3 Cluster
  • 6. 31 Réduction de la taille du motif (2) Exemple : • Réseau GSM avec un facteur de réutilisation de 15 à 12 (utilisation de FH, PC et DTX) avec micro-cellules (max. 3 TRX), • Après densification : facteur de réutilisation de 9 à 6 (cellules concentriques, MRP, …) et micro-cellules jusqu’à 4 TRX. 32 Microcellules et sectorisation (1) f1 f2 f3 Situation après division Situation initiale en cellules plus petites 33 Microcellules et sectorisation (2) 34 Cellules concentriques 1' 2' 4' 3' 1' 2' 7 5 4' 3' 3 1' 2' 4' 3' 3 1' 2' 4' 3' 1' 3' 4 5 1 2 4 1 2 7 6 6 6 7 5 3 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 : Cellules du motif à 7 (1) 1', 2', 3', 4' : Cellules du motif à 4 (2) 35 Avantages de l’’architecture en cellules concentriques Couronne extérieure : couverture, indoor, urgences. zCouronne intérieure : réduction du recouvrement entre cellules. ¾ Réduction de puissance (8 à 12 dB), ¾ Réduction de l’interférence, ¾ Réduction du motif de réutilisation, ¾ Concentration du trafic dans la zone intérieure. 36 Cellules étendues • Dans le cas du GSM : permet de s’affranchir de la limite des 35 km de rayon. • Deux slots consécutifs sont alloués au RACH : permet d’étendre le rayon à 100 km. • Les canaux SDCCH, BCCH et CCCH doivent également utiliser des slots consécutifs. Zone étendue Zone normale
  • 7. 37 Multi-couches (1) BS ... . . . < ^> .. ... . . . < ^> .. ... . . . < ^> .. ... . . . < ^ > .. ... . . . < ^ > .. Micro-cellule Macro-cellule Pico-cellules 38 Multi-couches (2)  Couche supérieure : Cellules parapluie. ¾ Puissance importante, ¾ Antennes au dessus des toits, ¾ Couverture globale, ¾ Desservent les mobiles rapides. z Couche basse : Micro-cellules. ¾ Puissance faible, ¾ Antennes en dessous des toits, ¾Couverture des zones à fort trafic, ¾Desservent les mobiles lents (piétons). 39 Multi-couches (3) Micro-cellules  2 implantations possibles : ¾ Le long des rues : Street BTSs, ¾ Dans les carrefours : Crossroads BTS. Meilleure couverture mais problèmes de congestion et d’interférences.  Corner effect : Affaiblissement brutal de la puissance du signal au coin de la rue : ajustement des paramètres de HO pour éviter la coupure de communication. 40 Multi-couches (4) ¾ Multi-band cell ½ ... . . . <^ > .. ... . . . <^ > .. 1 800 MHZ 900 MHZ ¾ Multi-band BSS ½ ... . . . <^ > .. ... . . . <^ > .. 1 800 MHZ BSC 900 MHZ 41 Multi-couches (5) ¾ Configuration en Multi-band cell ½ ƒ Une même cellule avec des porteuses des deux bandes (900 et 1800), ƒ BCCH sur des porteuses 900, ƒ Configuration en cellules concentriques, Avantages : - Réduction du nombre de cellules à gérer, - Meilleure gestion du HO (moins de BCCH à mesurer), - Planification des fréquences plus simple (un seul plan BCCH nécessaire), - Meilleure qualité vocale (moins de HO inter-cellulaires). 42 Multi-couches (6) ¾ Configuration en Multi-band BSS ½ ƒ Cellules différentes pour les deux bandes (900 et 1800), ƒ BCCH pour chaque type de cellules, ƒ Co-localisation possible. Avantages : - Flexibilité permettant une gestion séparée et optimisée, - Gestion du trafic plus simple entre les bandes, - Possibilité de gestion 4 types de couches (macro 900, macro 1800, micro 900, micro 1800).
  • 8. 43 Réseaux bi-bandes • Gestion du trafic : – Favoriser l’accès et le maintien des MS bi-bandes sur les cellules 1800, – Maximiser le trafic 1800 en veille et en établissement de communications, – Activation du Directed Retry des cellules 1800 vers toutes les autres cellules. Les cellules micro 900 peuvent également effectuer un Directed Retry vers une cellule 1800. – Objectif : La couche 1800 absorbe 60% du trafic des mobiles bi-bandes en mode communication et 80% en mode veille. • Paramétrage : – En moyenne, le 1800 est pénalisé de 10 à 15 dB par rapport au 900. 44 -3- Exemple 45 Processus global -1- Implantation et installation du réseau, -2- Mesures, amélioration de la QoS, Optimisation du réseau, -3- Augmentation de la capacité. 46 Implantation et installation du réseau a Fonctions de base mises en oeuvre et activées : PC, DTX, FR, … € Sites non chargés à 100% : permet un augmentation aisée de la capacité à court terme, Macro-cellules : pour assurer la couverture au démarrage (pylônes élevés, puissance importante, …). 47 Mesures, amélioration de la QoS, Optimisation du réseau Observation du réseau,  Correction des problèmes de couverture, Activation de certaines fonctionnalités : directed retry, traffic HO, … Equilibrage de trafic : changement des valeurs de paramètres (cell access, HO margins, …). ² Ajout de TRXs dans les cellules congestionnées. 48 Augmentation de capacité Conditions :  Couverture complète, QoS stable et de bonne qualité,  Activation de fonctions avancées (“software changes”): SFH, cellules concentriques, HR, …  Changement de l’architecture du réseau (“hardware changes”): micro-cellules dans les hot spots, ingénierie radio (réduction de taille des motifs, changement des tilts et azimuts, partage de la bande, …), couches, antennes adaptatives, sectorisation, abaissement des hauteurs d’antennes, …
  • 9. 49 Conclusions Différentes techniques sont utilisées pour la densification d’un réseau cellulaire, ) L’activation de certaines fonctions nécessite d’avoir une bonne QoS, Â Problèmes d’interférence et de couverture doivent être résolus avant de réaliser toute activation de nouvelle fonctionnalité.