SlideShare une entreprise Scribd logo
12. La Seconde République
““La Seconde République, proclamée enLa Seconde République, proclamée en
19311931,, arriva en pleine récession économiquearriva en pleine récession économique
mondiale, conséquence du “crack” boursiermondiale, conséquence du “crack” boursier
de 1929de 1929. (…) Au même moment où l'Espagne. (…) Au même moment où l'Espagne
se dotait d'un régime démocratique et d'unse dotait d'un régime démocratique et d'un
gouvernement de gauche, une bonne partiegouvernement de gauche, une bonne partie
des États européens sombrait dans desdes États européens sombrait dans des
dictatures plus ou moins fascistes etdictatures plus ou moins fascistes et
l'Amérique latine était submergée par unel'Amérique latine était submergée par une
vague populiste. Ce climat économique etvague populiste. Ce climat économique et
politique délétère allait peser lourdementpolitique délétère allait peser lourdement
dans l'avenir de la jeune République. (…)dans l'avenir de la jeune République. (…)
La modernité politique, mais aussi sociale,La modernité politique, mais aussi sociale,
prônée par les premiers gouvernementsprônée par les premiers gouvernements
républicainsrépublicains allait entrer violemment enallait entrer violemment en
contradiction avec les intérêts descontradiction avec les intérêts des
oligarchies traditionnellesoligarchies traditionnelles, mais aussi avec, mais aussi avec
les inerties d'une société à forte composanteles inerties d'une société à forte composante
rurale, plombée par des mentalités et desrurale, plombée par des mentalités et des
moeurs traditionnelles et par la fortemoeurs traditionnelles et par la forte
influence de l'Église.”influence de l'Église.”
La Seconde République
La Seconde République
La Seconde République
Proclamation de la République
La proclamation de la SecondeLa proclamation de la Seconde
République a lieu leRépublique a lieu le 14 avril 193114 avril 1931
Azaña, leAzaña, le leaderleader d'Acción Republicana,d'Acción Republicana,
devient la premier chef dudevient la premier chef du
gouvernement de la Seconde Républiquegouvernement de la Seconde République
Une trop longue collaboration avecUne trop longue collaboration avec
la dictature de Primo de Riverala dictature de Primo de Rivera
avait plongéavait plongé la monarchie dans lela monarchie dans le
discréditdiscrédit
Pacte de Saint-Sébastien (17 / août / 1930)Pacte de Saint-Sébastien (17 / août / 1930)
Le 14 juillet, Macià -Le 14 juillet, Macià -leaderleader dede
l'Esquerra Republicana de Catalunya,l'Esquerra Republicana de Catalunya,
proclame à Barcelone une Républiqueproclame à Barcelone une République
catalane dans le cadre d'un Étatcatalane dans le cadre d'un État
fédéral. Il rallie quelques joursfédéral. Il rallie quelques jours
après la République espagnoleaprès la République espagnole
en échange d'accorder à laen échange d'accorder à la
Catalogne un gouvernementCatalogne un gouvernement
autonome.autonome.
La République allait trouver très tôtLa République allait trouver très tôt
un puissant enemi dans lesun puissant enemi dans les
organisations et lesorganisations et les
hiérarchies catholiques.hiérarchies catholiques.
La Seconde République
La Seconde République
Ministre de
Marine
(ORGA)
Ministre du
Trésor
(PSOE)
Ministre
d'Économie
(ACR)
Ministre de
Justice
(PSOE)
Ministre des
Communications
(PRR)
Ministre de
la Guerre
(Action
Républicaine)
Ministre
d'Instruction
Publique et
Beaux Arts
(PRRS)
Ministre de
L'État
(PRR)
Ministre du
Gouvernement
(DLR)
Ministre de
Travail
(PSOE)
Ministre de
Développement
(PRRS)
Gouvernement
provisoire
La proclamation de la République et la période constituante
Républicains (réformistes)Républicains (réformistes)
• Radical-socialistas (M. Domingo)
• Acción Republicana (M. Azaña)
• ORGA (galeguistas como Casares Quiroga)
• ERC (L. Companys, F. Macià)
• Radical-socialistas (M. Domingo)
• Acción Republicana (M. Azaña)
• ORGA (galeguistas como Casares Quiroga)
• ERC (L. Companys, F. Macià)
PSOEPSOE
avec
• Social-démocrates (J. Besteiro, I. Prieto)
• Révolutionnaires (Largo Caballero, UGT)
• Social-démocrates (J. Besteiro, I. Prieto)
• Révolutionnaires (Largo Caballero, UGT)
ce sont
CommunistesCommunistes • PCE (pro-soviétiques)
• POUM (anti-soviétiques)
• PCE (pro-soviétiques)
• POUM (anti-soviétiques)
AnarchistesAnarchistes
Partis et syndicats dans la Seconde République
• Trentistes (anarcosyndicalistes, comme Pestaña)
• FAI (insurrectionnalistes, comme Durruti, Ascaso et García Oliver)
• Trentistes (anarcosyndicalistes, comme Pestaña)
• FAI (insurrectionnalistes, comme Durruti, Ascaso et García Oliver)
Gauches
Droite
républicaine
Droite
républicaine
• Parti Radical (Lerroux)
• Droite Libérale Républicaine (Alcalá Zamora)
• Parti Radical (Lerroux)
• Droite Libérale Républicaine (Alcalá Zamora)
Tendance à
être plus de
droite
Conservateurs
et catholiques
Conservateurs
et catholiques
• Parti Agraire
• Parti Libéral Démocrate
• CEDA (J.Mª. Gil Robles)
• Parti Agraire
• Parti Libéral Démocrate
• CEDA (J.Mª. Gil Robles)
MonarchistesMonarchistes
• Acción Española
• Renovación Española (Calvo Sotelo)
• Comunión Tradicionalista (carlistes)
• Acción Española
• Renovación Española (Calvo Sotelo)
• Comunión Tradicionalista (carlistes)
• Lliga Regionalista
• PNV
• Lliga Regionalista
• PNV
FascistesFascistes • JONS
• Falange
• JONS
• Falange
Droites
Fonte: Sergi Sanchiz
Partis politiques pendant la Seconde République
La Seconde République
Résultats des élections aux
Cortès Constituantes (juin 1931)
La Seconde République
“Après le maintien de l'ordre publicmaintien de l'ordre public, la priorité était la réforme desla priorité était la réforme des
institutionsinstitutions. La Constitution de 1931Constitution de 1931, adoptée au mois de novembre, introduisit des
réformes radicales dans la définition de l'État et dans le rapport des forces entre les
différents groupes sociaux. L'Espagne y est définie comme “une République deL'Espagne y est définie comme “une République de
travailleurs de toute classe”travailleurs de toute classe”, formule qui combine la demande socialiste de mettre
l'accent sur les classes travailleuses quet le souci de ne pas introduire l'idée
-marxiste...- de l'existence de différentes classes sociales qui pourraient
éventuellement s'affronter. Mème souci de conciliation dans la formulation de l'Étatconciliation dans la formulation de l'État
comme “État intégral, compatible avec l'autonomie des municipalités et descomme “État intégral, compatible avec l'autonomie des municipalités et des
régions”, ce qui permettait de protéger l'unité de l'Espagne, chère à l'armée, toutrégions”, ce qui permettait de protéger l'unité de l'Espagne, chère à l'armée, tout
en ouvrant la porte à la création de régions autonomes,en ouvrant la porte à la création de régions autonomes, une promesse faite à la
Catalogne au moment du pacte de Saint-Sébastien et renouvelée après le 14 avril
1931.
En outre, le traitement des questions socialesquestions sociales place la constitution de 1931 à la
tête de la modernité en Europe. On peut parler pour la première fois en Espagne d'un
véritable suffrage universel avec l'octroi du vote aux femmesvéritable suffrage universel avec l'octroi du vote aux femmes, une première
obtenue grâce aux talents oratoires de Clara CampoamorClara Campoamor, députée du Parti radical...
et contre l'avis des deux autres femmes parlementaires de ces Cortès constituantes,
la radicale-socialiste Victoria Kent et la socialiste Margarita Nelken.
(…) Enfin, la question religieusequestion religieuse était tranchée sans ménagement en proclamant
dans le texte constitutionnel que “l'Espagne n'a pas de religion officielle”“l'Espagne n'a pas de religion officielle” et en
séparant officiellement l'Église et l'État, inaugurant ainsi une conception laïque de
l'État. (…) La situation s'aggrava aux yeux des catholiques avec la loi deLa situation s'aggrava aux yeux des catholiques avec la loi de
Confessions et Congrégations ReligieusesConfessions et Congrégations Religieuses, qui considérait les congregations
religieuses comme des associations soumises au droit civil, leur interdisait l'exercice
de l'enseignement … et mettait fin à leur financement par l'État.”
Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine.
Le gouvernement Azaña (1931-1933)
Réforme éducative: implication desRéforme éducative: implication des
intellectuels à travers lesintellectuels à travers les “Missions“Missions
pédagogiques”pédagogiques”
Réforme agraire (septembre 1932):Réforme agraire (septembre 1932):
désillusiondésillusion des masses de sans-terres.des masses de sans-terres.
Statut de la Catalogne (1932): ilStatut de la Catalogne (1932): il
consacre des institutions catalanesconsacre des institutions catalanes
propres, avec le gouvernement de lapropres, avec le gouvernement de la
GeneralitatGeneralitat et unet un ParlementParlement qui aqui a
des compétences en matière juridique,des compétences en matière juridique,
administrative, de travaux publicsadministrative, de travaux publics
ou de santéou de santé
Réforme de l'arméeRéforme de l'armée afin de moderniserafin de moderniser
l'institution. Le mécontentement desl'institution. Le mécontentement des
généraux, blessés par des mesuresgénéraux, blessés par des mesures
comme l'annulation de certainescomme l'annulation de certaines
promotions accordées par Primo depromotions accordées par Primo de
Rivera ou la fermeture de l'AcadémieRivera ou la fermeture de l'Académie
militaire de Saragosse, se fit sentirmilitaire de Saragosse, se fit sentir
avec l'essai d'unavec l'essai d'un putsch (1932) parputsch (1932) par
SanjurjoSanjurjo
Réforme du travailRéforme du travail: les propriétaires: les propriétaires
refusent d'embaucher lesrefusent d'embaucher les
travailleurs syndiqués et accordenttravailleurs syndiqués et accordent
des salaires plus bas que ceuxdes salaires plus bas que ceux
indiqués par le gouvernementindiqués par le gouvernement
La Seconde République
La Seconde République
La Seconde République
La question religieuse
“Par ailleurs la CNTCNT, qui disputait à l'UGT le terrain syndical par une stratégie
insurrectionnelle, fut à l'origine d'une vague de soulèvements en janvier 1932 puis envague de soulèvements en janvier 1932 puis en
janvier 1933, pendant lesquels certaines localités proclamèrent le “communismejanvier 1933, pendant lesquels certaines localités proclamèrent le “communisme
libertaire”libertaire”. Le conflit le plus sanglant se produisit en janvier 1933 dans la localité
andalouse de Casas ViejasCasas Viejas, où, après la mort de deux gardes civiles, la répression coûta
la vie à dix-neuf paysans, dont six brûlés vifs dans leur maison. (…) La dureté avec
laquelle furent réprimés les événements de Casas Viejas déstabilisa le gouvenementdéstabilisa le gouvenement
AzañaAzaña, déjà très attaqué par sa droite, notamment à cause de sa politique religieuse.
Finalement, ce fut le problème religieux qui provoqua le désaccord total entre le, ce fut le problème religieux qui provoqua le désaccord total entre le
Président de la République et son Premier ministre et la convocation d'électionsPrésident de la République et son Premier ministre et la convocation d'élections
anticipéesanticipées. Par contre, la réforme agrairela réforme agraire qui aurait pu soulager la situation dans les
campagnes, s'avéra largement insuffisantes'avéra largement insuffisante: deux ans après la proclamation de la
République, cette loi n'avait touché que 6.000 ou 7.000 paysans. (…) En effet, après leaprès le
traumatisme du 14 avril, la droite avait commencé à sortir du marasme et à setraumatisme du 14 avril, la droite avait commencé à sortir du marasme et à se
réorganiser politiquementréorganiser politiquement. Certains de ses membres les plus actifs se rassemblèrent
autour de la revue Acción Española, dirigée par Ramiro de Maeztu, dont la ligne
éditoriale, inspirée des doctrines néotraditionalistes, justifiait la subversion contre la
République et que certains auteurs considèrent comme inspiratrice de la trame
putschiste de la Sanjurjada. Par ailleurs, le dirigeant de l'Action catholique, Ángelle dirigeant de l'Action catholique, Ángel
Herrera Oria, etHerrera Oria, et José María Gil RoblesJosé María Gil Robles, jeune député du Parti agraire, sont à l'origine, jeune député du Parti agraire, sont à l'origine
d'un parti conservateur et catholique,d'un parti conservateur et catholique, Acción nacionalAcción nacional, rebaptisé en 1932, rebaptisé en 1932 AcciónAcción
popularpopular. (…) De ce parti se dégagent deux tendances: un courant monarchiquequi
parvint à créer son propre parti, Renovación española, et un courant “accidentaliste”, prêt
à accepter provisoirement le régime républicain pour des raisons pragmatiques. Ce
dernier constitua le noyau d'une coalition de droite, la CEDACEDA (Confédération espagnole
des droites autonomes), fondée en mars 1933 sous la houlette de José María Gil Robles.”
Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine.
La Seconde République
La Seconde République
La Seconde République
Nouvelle organisation territoriale
La Seconde République
La Seconde République
Début du “bienio” rectificateur (1933)
Rupture du consensus républicain.Rupture du consensus républicain.
Large victoire à la droite, enLarge victoire à la droite, en
inversant les rapports de force de 1931inversant les rapports de force de 1931
Les phalangistes et lesLes phalangistes et les jonsistesjonsistes nene
réculaient pas devant l'usage de laréculaient pas devant l'usage de la
violenceviolence
LerrouxLerroux passe un accord avec lapasse un accord avec la
CEDACEDA ((coalition radicale-cédistecoalition radicale-cédiste))
Le nouveau Parlement était un miroirLe nouveau Parlement était un miroir
des difficultés qui traversait ledes difficultés qui traversait le
régime. Lesrégime. Les socialistessocialistes, Largo Caballero, Largo Caballero
en tête, penchèrent de plus en plusen tête, penchèrent de plus en plus
vers unvers un discours et une stratégiediscours et une stratégie
insurrectionnelsinsurrectionnels alors que lesalors que les
monarchistesmonarchistes ouvraient la voie deouvraient la voie de
lala conspiration antirépublicaineconspiration antirépublicaine
LaLa radicalisation de la droiteradicalisation de la droite est aussiest aussi
perceptible dans l'apparition desperceptible dans l'apparition des
premiers groupes fascistes oupremiers groupes fascistes ou
fascisants. Lafascisants. La Phalange espagnolePhalange espagnole
de José Antonio Primo de Riverade José Antonio Primo de Rivera
fait son apparition dans le paysagefait son apparition dans le paysage
politique. Et aussi lespolitique. Et aussi les JONSJONS
À leur tour, les organisationsÀ leur tour, les organisations
ouvrières organisaient égalementouvrières organisaient également
des milices armées, comme lesdes milices armées, comme les
MAOCMAOC (Milices antifascistes(Milices antifascistes
ouvrières et paysannes), forméesouvrières et paysannes), formées
par le PCE au printemps 1933par le PCE au printemps 1933
Le “bienio” rectificateur (1933-1936)
Les mesures adoptées par le nouveauLes mesures adoptées par le nouveau
gouvernement visaient surtout àgouvernement visaient surtout à
freiner les réformesfreiner les réformes du premierdu premier
gouvernement républicaingouvernement républicain
Il y avait une sympathie nonIl y avait une sympathie non
dissimulée de Gil Robles envers Hitlerdissimulée de Gil Robles envers Hitler
Ce fut le cas de la polémique loi deCe fut le cas de la polémique loi de
Confessions et de CongregationsConfessions et de Congregations
Religieuses; les religieux continuèrentReligieuses; les religieux continuèrent
à enseigner, ce qui s'explique par leà enseigner, ce qui s'explique par le
fait que le gouvernement ne putfait que le gouvernement ne put
mettre en oeuvre sa politique demettre en oeuvre sa politique de
construction d'écoles. D'autres lois,construction d'écoles. D'autres lois,
comme celle descomme celle des TérminosTérminos
MunicipalesMunicipales, qui empêchait aux, qui empêchait aux
propriétaires terriens de fairepropriétaires terriens de faire
venir des journaliers d'autresvenir des journaliers d'autres
localités, furent abrogéeslocalités, furent abrogées
La loi agraire ne fut pas abrogée, maisLa loi agraire ne fut pas abrogée, mais
l'action “rectificatrice” du gouvernementl'action “rectificatrice” du gouvernement
contribua à radicaliser la gauche et àcontribua à radicaliser la gauche et à
provoquer uneprovoquer une montée de la tensionmontée de la tension
qui allait déboucher sur lesqui allait déboucher sur les
tentatives insurrectionnelles de 1934tentatives insurrectionnelles de 1934
Un secteur du socialisme conduitUn secteur du socialisme conduit
par Largo Caballero pencha de pluspar Largo Caballero pencha de plus
en plus vers l'action insurrectionnelleen plus vers l'action insurrectionnelle
La Seconde République
La Seconde République
Polarisation politique (1936)
Les élections de février 1936
“Les républicains, scindés en 1934 en une
myriade de petites formations, initiaient sous la
houlette de Manuel Azaña un mouvement de
réunification qui allait déboucher dans la formation
de deux grandes coalitions républicaines, la Gauche
républicaine... et l'Union Républicaine. Les autres
organisations de gauche, des socialistes aux
communistes, acceptaient un rapprochement avec
les les républicains afin de se présenter aux élections
unis dans ce que le PCE allait tout de suite baptiser
“Front populaire”.
Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine.
Les élections de février 1936
“Les résultats des élections reflètent parfaitement cette polarisation de la vie
politique espagnole. Le Front Populaire ressortait vainqueur avec une ample marge de
députés (263 face aux 156 du Bloc national et les 54 centristes) grâce à une loi électorale
qui favorisait les majorités, mais les résultats avaient été beaucoup plus serrés en termes
de voix, car seule une différence de 200.000 votes séparait la gauche de la droite. Le
centre, avec 5% des suffrages, apparaissait comme le grand perdant: la tentative de créer
une force républicaine de centre menée par Alcalá-Zamora avait définitivement échoué.
(…) Au printemps, la conflictualité sociale montala conflictualité sociale monta d'un cran: pendant les mois d'avril,
mai et juin le nombre de grèves augmenta de façon impressionante, donnant lieu à ce que
l'on qualifia de “printemps tragique”“printemps tragique”. (…) En plus, la violence fit son apparition dans lesla violence fit son apparition dans les
rues, avec desrues, avec des affrontements armés entre phalangistes et socialistesaffrontements armés entre phalangistes et socialistes. Les jeunesses
socialistes avaient réussi à intégrer les jeunesses du PCE dans une nouvelle organisation,
les Jeunesses socialistes unifiées, JSU, en réalité contrôlée par les communistes, parmi
lesquels un jeune Santiago Carrillo, futur leader communiste.
(…) De toute façon il y avait déjà une partie de la droite et de l'armée qui avait décidé
de rompre avec le gouvernement du Front Populaire et même avec une République qu'elle
considérait inopérante, voire dangereuse. (…) Mais les militaires qui auraient pu prendre
la tête de ce mouvement, regroupés autour d'une organisation conspiratrice, l'UME (Unión
Militar Española) restaient prudents et attendaient la suite des événements. Surtout,
l'armée elle-même était divisée: le gouvernement du Front Populaire avait situé aux
postes-clés des militaires fidèles à la République, en éloignant des principaux postes de
commandement ceux qu'ils percevaient comme étant les plus dangereux: ainsi le général
Mola était envoyé à la Navarre..., Goded aux Baléares, Franco aux Canaries.”
Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine.
1936
15 janvier:
Constitution
du Front
Populaire
16 février:
Victoire
du Front
Populaire
19 février:
Azaña,
chef du
gouvernement
21 février:
Loi d'Amnistie
et retour
de l'application
de la Réforme
Agraire
1-10 mars:
Anticléricalisme
et préparation
D'un
soulèvement
militaire
“ (...) Mentres espera a que o camareiro o atenda, [Anthony Whitelands] bota unha ollada ao xornal. Dos grandes titulares e
o derroche de signos de admiración saca unha impresión xeral pouco atraínte. En moitas localidades de España houbo
choques entre grupos de partidos rivais co resultado aciago de algúns mortos e moitos feridos. Tamén hai folgas en varios
sectores. Nun pobo da provincia de Castellón o crego foi expulsado polo alcalde e organizouse un baile dentro da igrexa. En
Betanzos a un Santo Cristo cortáronlle a cabeza e os pés. A clientela do bar comenta estes sucesos con acenos
grandilocuentes e frases sentenciosas mentres dan furiosas caladas aos seus cigarriños.”
Eduardo Mendoza: Riña de gatos
15 mars:
Phalange
Espagnole
devient
illégale ;
son chef, en
prison
19361936
3 avril:
Constitution
des nouvelles
Cortès
7 avril:
Destitution
D' Alcalá
Zamora
3 mai:
Azaña,
nouveau
Président de
la République
19 mai:
Gouvernement
de Casares
Quiroga
25 juin :
Le Statut
d'Euzkadi,
prêt à être
approuvé
28 juin:
Approbation
en plébiscite
du Statut
d'autonomie
de la Galice
12-13 juillet:
Assassinats
de José
Castillo et
José Calvo
Sotelo
15 juillet:
Le Bloc
National
se retire des
Cortès
Tiziano: « A morte de Acteón »
Lieutenant Castillo
José Calvo Sotelo
« - Moitos pensan que estamos xustamente nesa situación. A falta irreparable xa foi
cometida, a frecha deixou atrás o arco; só nos queda esperar a que os nosos propios
cans nos fagan anacos. A min gustaríame pensar doutro xeito. Direilles máis. Eu coido
que a frecha que nos pode matar é precisamente o derrotismo de todos. Nunca en
España houbo un consenso tan amplo como hoxe. A convicción unánime de que imos de
cabeza ao desastre.”
Eduardo Mendoza: Riña de gatos

Contenu connexe

Tendances

HE Tema 08 La España actual
HE Tema 08 La España actualHE Tema 08 La España actual
HE Tema 08 La España actual
Manolo Ibáñez
 
Segona República espanyola (1931 1933). 1a Part
Segona República espanyola (1931 1933). 1a PartSegona República espanyola (1931 1933). 1a Part
Segona República espanyola (1931 1933). 1a Part
Marcel Duran
 
LES REVOLUCIONS LIBERALS BURGESES (4ESO)
LES REVOLUCIONS LIBERALS BURGESES (4ESO)LES REVOLUCIONS LIBERALS BURGESES (4ESO)
LES REVOLUCIONS LIBERALS BURGESES (4ESO)
Antonio Núñez
 
Unitat 14. el franquisme creixement econòmic i immobilisme polític (1959 1979)
Unitat 14. el franquisme creixement econòmic i immobilisme polític (1959 1979)Unitat 14. el franquisme creixement econòmic i immobilisme polític (1959 1979)
Unitat 14. el franquisme creixement econòmic i immobilisme polític (1959 1979)
Julia Valera
 
TEMA 11. C. II REPÚBLICA. BIENNI NEGRE
TEMA 11. C. II REPÚBLICA. BIENNI NEGRETEMA 11. C. II REPÚBLICA. BIENNI NEGRE
TEMA 11. C. II REPÚBLICA. BIENNI NEGRE
Assumpció Granero
 
Hª de l'art època contemporània i
Hª de l'art època contemporània iHª de l'art època contemporània i
Hª de l'art època contemporània i
jmargar3
 
PROVA D'HISTÒRIA SELECTIVITAT JUNY-12
PROVA D'HISTÒRIA SELECTIVITAT JUNY-12PROVA D'HISTÒRIA SELECTIVITAT JUNY-12
PROVA D'HISTÒRIA SELECTIVITAT JUNY-12
jcorbala
 
Art barroc, arquitectura, escultura i pintura
Art barroc, arquitectura, escultura i pinturaArt barroc, arquitectura, escultura i pintura
Art barroc, arquitectura, escultura i pintura
Julia Valera
 
Temes 5/6/7 L'ÈPOCA DE LA RESTAURACIÓ BORBÒNICA 1875-1898 2BAT 2014-15
Temes 5/6/7 L'ÈPOCA DE LA RESTAURACIÓ BORBÒNICA 1875-1898 2BAT 2014-15Temes 5/6/7 L'ÈPOCA DE LA RESTAURACIÓ BORBÒNICA 1875-1898 2BAT 2014-15
Temes 5/6/7 L'ÈPOCA DE LA RESTAURACIÓ BORBÒNICA 1875-1898 2BAT 2014-15
martav57
 
Unitat 7. l'art del segle xix
Unitat 7. l'art del segle xixUnitat 7. l'art del segle xix
Unitat 7. l'art del segle xix
Julia Valera
 
Estatuts de la Mancomunitat de Catalunya (1914-1925)
Estatuts de la Mancomunitat de Catalunya (1914-1925)Estatuts de la Mancomunitat de Catalunya (1914-1925)
Estatuts de la Mancomunitat de Catalunya (1914-1925)
Marcel Duran
 
La restauración (1875 1931)
La restauración (1875 1931)La restauración (1875 1931)
La restauración (1875 1931)
Alfonso Oñate Méndez
 
Art romànic context i característiques
Art romànic context i característiquesArt romànic context i característiques
Art romànic context i característiques
Julia Valera
 
Discurso de azaña
Discurso de azañaDiscurso de azaña
Discurso de azaña
Niko95
 
11.1 Proclamació dela República: Les eleccions i el govern provisional, N. An...
11.1 Proclamació dela República: Les eleccions i el govern provisional, N. An...11.1 Proclamació dela República: Les eleccions i el govern provisional, N. An...
11.1 Proclamació dela República: Les eleccions i el govern provisional, N. An...
guesta419c5
 
Unitat 7 La Revolució Russa Ca
Unitat 7   La Revolució Russa   CaUnitat 7   La Revolució Russa   Ca
Unitat 7 La Revolució Russa Ca
jordimanero
 
3. LA CONSTRUCCIÓ DE L'ESTAT LIBERAL 1833-1868 2 BAT. 2013-2014
3. LA CONSTRUCCIÓ DE L'ESTAT LIBERAL 1833-1868 2 BAT. 2013-20143. LA CONSTRUCCIÓ DE L'ESTAT LIBERAL 1833-1868 2 BAT. 2013-2014
3. LA CONSTRUCCIÓ DE L'ESTAT LIBERAL 1833-1868 2 BAT. 2013-2014
martav57
 
Lit anàlisi de la plaça del diamant 1 RODOREDA
Lit anàlisi de la plaça del diamant 1 RODOREDALit anàlisi de la plaça del diamant 1 RODOREDA
Lit anàlisi de la plaça del diamant 1 RODOREDA
joanpol
 

Tendances (20)

La Segona Republica Espanyola
La Segona Republica EspanyolaLa Segona Republica Espanyola
La Segona Republica Espanyola
 
HE Tema 08 La España actual
HE Tema 08 La España actualHE Tema 08 La España actual
HE Tema 08 La España actual
 
Segona República espanyola (1931 1933). 1a Part
Segona República espanyola (1931 1933). 1a PartSegona República espanyola (1931 1933). 1a Part
Segona República espanyola (1931 1933). 1a Part
 
LES REVOLUCIONS LIBERALS BURGESES (4ESO)
LES REVOLUCIONS LIBERALS BURGESES (4ESO)LES REVOLUCIONS LIBERALS BURGESES (4ESO)
LES REVOLUCIONS LIBERALS BURGESES (4ESO)
 
Unitat 14. el franquisme creixement econòmic i immobilisme polític (1959 1979)
Unitat 14. el franquisme creixement econòmic i immobilisme polític (1959 1979)Unitat 14. el franquisme creixement econòmic i immobilisme polític (1959 1979)
Unitat 14. el franquisme creixement econòmic i immobilisme polític (1959 1979)
 
TEMA 11. C. II REPÚBLICA. BIENNI NEGRE
TEMA 11. C. II REPÚBLICA. BIENNI NEGRETEMA 11. C. II REPÚBLICA. BIENNI NEGRE
TEMA 11. C. II REPÚBLICA. BIENNI NEGRE
 
Hª de l'art època contemporània i
Hª de l'art època contemporània iHª de l'art època contemporània i
Hª de l'art època contemporània i
 
FONÈTICA TEMA 1
FONÈTICA TEMA 1FONÈTICA TEMA 1
FONÈTICA TEMA 1
 
PROVA D'HISTÒRIA SELECTIVITAT JUNY-12
PROVA D'HISTÒRIA SELECTIVITAT JUNY-12PROVA D'HISTÒRIA SELECTIVITAT JUNY-12
PROVA D'HISTÒRIA SELECTIVITAT JUNY-12
 
Art barroc, arquitectura, escultura i pintura
Art barroc, arquitectura, escultura i pinturaArt barroc, arquitectura, escultura i pintura
Art barroc, arquitectura, escultura i pintura
 
Temes 5/6/7 L'ÈPOCA DE LA RESTAURACIÓ BORBÒNICA 1875-1898 2BAT 2014-15
Temes 5/6/7 L'ÈPOCA DE LA RESTAURACIÓ BORBÒNICA 1875-1898 2BAT 2014-15Temes 5/6/7 L'ÈPOCA DE LA RESTAURACIÓ BORBÒNICA 1875-1898 2BAT 2014-15
Temes 5/6/7 L'ÈPOCA DE LA RESTAURACIÓ BORBÒNICA 1875-1898 2BAT 2014-15
 
Unitat 7. l'art del segle xix
Unitat 7. l'art del segle xixUnitat 7. l'art del segle xix
Unitat 7. l'art del segle xix
 
Estatuts de la Mancomunitat de Catalunya (1914-1925)
Estatuts de la Mancomunitat de Catalunya (1914-1925)Estatuts de la Mancomunitat de Catalunya (1914-1925)
Estatuts de la Mancomunitat de Catalunya (1914-1925)
 
La restauración (1875 1931)
La restauración (1875 1931)La restauración (1875 1931)
La restauración (1875 1931)
 
Art romànic context i característiques
Art romànic context i característiquesArt romànic context i característiques
Art romànic context i característiques
 
Discurso de azaña
Discurso de azañaDiscurso de azaña
Discurso de azaña
 
11.1 Proclamació dela República: Les eleccions i el govern provisional, N. An...
11.1 Proclamació dela República: Les eleccions i el govern provisional, N. An...11.1 Proclamació dela República: Les eleccions i el govern provisional, N. An...
11.1 Proclamació dela República: Les eleccions i el govern provisional, N. An...
 
Unitat 7 La Revolució Russa Ca
Unitat 7   La Revolució Russa   CaUnitat 7   La Revolució Russa   Ca
Unitat 7 La Revolució Russa Ca
 
3. LA CONSTRUCCIÓ DE L'ESTAT LIBERAL 1833-1868 2 BAT. 2013-2014
3. LA CONSTRUCCIÓ DE L'ESTAT LIBERAL 1833-1868 2 BAT. 2013-20143. LA CONSTRUCCIÓ DE L'ESTAT LIBERAL 1833-1868 2 BAT. 2013-2014
3. LA CONSTRUCCIÓ DE L'ESTAT LIBERAL 1833-1868 2 BAT. 2013-2014
 
Lit anàlisi de la plaça del diamant 1 RODOREDA
Lit anàlisi de la plaça del diamant 1 RODOREDALit anàlisi de la plaça del diamant 1 RODOREDA
Lit anàlisi de la plaça del diamant 1 RODOREDA
 

En vedette

Le premier franquisme
Le premier franquismeLe premier franquisme
Le premier franquisme
xosea
 
La régence de Marie-Christine
La régence de Marie-ChristineLa régence de Marie-Christine
La régence de Marie-Christine
xosea
 
Société et industrialisation (1830-1930)
Société et industrialisation (1830-1930)Société et industrialisation (1830-1930)
Société et industrialisation (1830-1930)
xosea
 
Ferdinand VII
Ferdinand VIIFerdinand VII
Ferdinand VII
xosea
 
La dictature de Primo de Rivera
La dictature de Primo de RiveraLa dictature de Primo de Rivera
La dictature de Primo de Rivera
xosea
 
Un régime de notables
Un régime de notablesUn régime de notables
Un régime de notables
xosea
 
Régénération et échec du système
Régénération et échec du systèmeRégénération et échec du système
Régénération et échec du système
xosea
 
"Desarrollismo" et crise politique
"Desarrollismo" et crise politique"Desarrollismo" et crise politique
"Desarrollismo" et crise politique
xosea
 
La guerre civile
La guerre civileLa guerre civile
La guerre civile
xosea
 
Une modernisation économique lente et inégale
Une modernisation économique lente et inégaleUne modernisation économique lente et inégale
Une modernisation économique lente et inégale
xosea
 
La guerre d'indépendance
La guerre d'indépendanceLa guerre d'indépendance
La guerre d'indépendance
xosea
 
La transition démocratique
La transition démocratiqueLa transition démocratique
La transition démocratique
xosea
 

En vedette (12)

Le premier franquisme
Le premier franquismeLe premier franquisme
Le premier franquisme
 
La régence de Marie-Christine
La régence de Marie-ChristineLa régence de Marie-Christine
La régence de Marie-Christine
 
Société et industrialisation (1830-1930)
Société et industrialisation (1830-1930)Société et industrialisation (1830-1930)
Société et industrialisation (1830-1930)
 
Ferdinand VII
Ferdinand VIIFerdinand VII
Ferdinand VII
 
La dictature de Primo de Rivera
La dictature de Primo de RiveraLa dictature de Primo de Rivera
La dictature de Primo de Rivera
 
Un régime de notables
Un régime de notablesUn régime de notables
Un régime de notables
 
Régénération et échec du système
Régénération et échec du systèmeRégénération et échec du système
Régénération et échec du système
 
"Desarrollismo" et crise politique
"Desarrollismo" et crise politique"Desarrollismo" et crise politique
"Desarrollismo" et crise politique
 
La guerre civile
La guerre civileLa guerre civile
La guerre civile
 
Une modernisation économique lente et inégale
Une modernisation économique lente et inégaleUne modernisation économique lente et inégale
Une modernisation économique lente et inégale
 
La guerre d'indépendance
La guerre d'indépendanceLa guerre d'indépendance
La guerre d'indépendance
 
La transition démocratique
La transition démocratiqueLa transition démocratique
La transition démocratique
 

Similaire à La Seconde République

Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratiqueLe "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
xosea
 
Le sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restaurationLe sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restauration
mercheguillen
 
La Restauration
La RestaurationLa Restauration
La Restauration
xosea
 
La construction de l’État Libéral en Espagne (1833-1868).
La construction de l’État Libéral en Espagne (1833-1868).La construction de l’État Libéral en Espagne (1833-1868).
La construction de l’État Libéral en Espagne (1833-1868).
Marcel Duran
 
Autour de guernica
Autour de guernicaAutour de guernica
Autour de guernica
Queutcha
 
Congres vienne,restauration,liberalisme,independence amerique
Congres vienne,restauration,liberalisme,independence ameriqueCongres vienne,restauration,liberalisme,independence amerique
Congres vienne,restauration,liberalisme,independence amerique
mercheguillen
 
La France sous la Troisème République (1879-1940)
La France sous la Troisème République (1879-1940)La France sous la Troisème République (1879-1940)
La France sous la Troisème République (1879-1940)
Marcel Duran
 
LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DE 1789 ET SA PERTINENCE DANS LE MONDE.pdf
LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DE 1789 ET SA PERTINENCE DANS LE MONDE.pdfLA RÉVOLUTION FRANÇAISE DE 1789 ET SA PERTINENCE DANS LE MONDE.pdf
LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DE 1789 ET SA PERTINENCE DANS LE MONDE.pdf
Faga1939
 
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
Fernando Alcoforado
 
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
alforni
 
Gouverner la france 2015
Gouverner la france 2015Gouverner la france 2015
Gouverner la france 2015
jmdbt
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Enseigner la Révolution Française
Enseigner la Révolution FrançaiseEnseigner la Révolution Française
Enseigner la Révolution Française
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
alforni
 
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
alforni
 
Napéolon Bonaparte, révolution et contre-révolution
Napéolon Bonaparte, révolution et contre-révolutionNapéolon Bonaparte, révolution et contre-révolution
Napéolon Bonaparte, révolution et contre-révolution
Persoonlijke studie teksten
 

Similaire à La Seconde République (20)

Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratiqueLe "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
 
Le sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restaurationLe sexennat démocratique et la restauration
Le sexennat démocratique et la restauration
 
La Restauration
La RestaurationLa Restauration
La Restauration
 
La construction de l’État Libéral en Espagne (1833-1868).
La construction de l’État Libéral en Espagne (1833-1868).La construction de l’État Libéral en Espagne (1833-1868).
La construction de l’État Libéral en Espagne (1833-1868).
 
Autour de guernica
Autour de guernicaAutour de guernica
Autour de guernica
 
Congres vienne,restauration,liberalisme,independence amerique
Congres vienne,restauration,liberalisme,independence ameriqueCongres vienne,restauration,liberalisme,independence amerique
Congres vienne,restauration,liberalisme,independence amerique
 
La France sous la Troisème République (1879-1940)
La France sous la Troisème République (1879-1940)La France sous la Troisème République (1879-1940)
La France sous la Troisème République (1879-1940)
 
LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DE 1789 ET SA PERTINENCE DANS LE MONDE.pdf
LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DE 1789 ET SA PERTINENCE DANS LE MONDE.pdfLA RÉVOLUTION FRANÇAISE DE 1789 ET SA PERTINENCE DANS LE MONDE.pdf
LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DE 1789 ET SA PERTINENCE DANS LE MONDE.pdf
 
la_revolution_Fr.pptx
la_revolution_Fr.pptxla_revolution_Fr.pptx
la_revolution_Fr.pptx
 
Fiche de révisions 4e
Fiche de révisions 4e Fiche de révisions 4e
Fiche de révisions 4e
 
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
LA GRANDE RÉVOLUTION FRANÇAISE QUI A CHANGÉ LE MONDE
 
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
 
Gouverner la france 2015
Gouverner la france 2015Gouverner la france 2015
Gouverner la france 2015
 
cours
courscours
cours
 
5. fiches de révisions ii ie rep
5. fiches de révisions ii ie rep5. fiches de révisions ii ie rep
5. fiches de révisions ii ie rep
 
Enseigner la Révolution Française
Enseigner la Révolution FrançaiseEnseigner la Révolution Française
Enseigner la Révolution Française
 
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
 
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
4 eso tema 2 liberalismo iesalboran
 
Fiche de révisions IIIe Rep
Fiche de révisions IIIe RepFiche de révisions IIIe Rep
Fiche de révisions IIIe Rep
 
Napéolon Bonaparte, révolution et contre-révolution
Napéolon Bonaparte, révolution et contre-révolutionNapéolon Bonaparte, révolution et contre-révolution
Napéolon Bonaparte, révolution et contre-révolution
 

Plus de xosea

Les Lumières en Espagne. Un bilan
Les Lumières en Espagne. Un bilanLes Lumières en Espagne. Un bilan
Les Lumières en Espagne. Un bilan
xosea
 
Les racines de l'histoire contemporaine de l'Espagne
Les racines de l'histoire contemporaine de l'EspagneLes racines de l'histoire contemporaine de l'Espagne
Les racines de l'histoire contemporaine de l'Espagne
xosea
 
M(L)OVE
M(L)OVEM(L)OVE
M(L)OVE
xosea
 
L'art du Paléolithique
L'art du PaléolithiqueL'art du Paléolithique
L'art du Paléolithique
xosea
 
Frise chronologique du Moyen Âge
Frise chronologique du Moyen ÂgeFrise chronologique du Moyen Âge
Frise chronologique du Moyen Âge
xosea
 
A unificación italiana
A unificación italianaA unificación italiana
A unificación italiana
xosea
 
Exemples de peinture baroque
Exemples de peinture baroqueExemples de peinture baroque
Exemples de peinture baroque
xosea
 
Exemples d'architecture et sculpture baroques
Exemples d'architecture et sculpture baroquesExemples d'architecture et sculpture baroques
Exemples d'architecture et sculpture baroques
xosea
 
Espazos urbanos
Espazos urbanosEspazos urbanos
Espazos urbanos
xosea
 
Les Habsbourg en Espagne
Les Habsbourg en EspagneLes Habsbourg en Espagne
Les Habsbourg en Espagne
xosea
 
Momentos da poboación española
Momentos da poboación españolaMomentos da poboación española
Momentos da poboación española
xosea
 
Atlas visual do Medievo galego
Atlas visual do Medievo galegoAtlas visual do Medievo galego
Atlas visual do Medievo galego
xosea
 
32 protagonistas na Idade Media galega
32 protagonistas na Idade Media galega32 protagonistas na Idade Media galega
32 protagonistas na Idade Media galega
xosea
 
L'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen ÂgeL'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen Âge
xosea
 
Les désastres de la guerre, par Goya
Les désastres de la guerre, par GoyaLes désastres de la guerre, par Goya
Les désastres de la guerre, par Goya
xosea
 
Climas de España
Climas de EspañaClimas de España
Climas de España
xosea
 

Plus de xosea (16)

Les Lumières en Espagne. Un bilan
Les Lumières en Espagne. Un bilanLes Lumières en Espagne. Un bilan
Les Lumières en Espagne. Un bilan
 
Les racines de l'histoire contemporaine de l'Espagne
Les racines de l'histoire contemporaine de l'EspagneLes racines de l'histoire contemporaine de l'Espagne
Les racines de l'histoire contemporaine de l'Espagne
 
M(L)OVE
M(L)OVEM(L)OVE
M(L)OVE
 
L'art du Paléolithique
L'art du PaléolithiqueL'art du Paléolithique
L'art du Paléolithique
 
Frise chronologique du Moyen Âge
Frise chronologique du Moyen ÂgeFrise chronologique du Moyen Âge
Frise chronologique du Moyen Âge
 
A unificación italiana
A unificación italianaA unificación italiana
A unificación italiana
 
Exemples de peinture baroque
Exemples de peinture baroqueExemples de peinture baroque
Exemples de peinture baroque
 
Exemples d'architecture et sculpture baroques
Exemples d'architecture et sculpture baroquesExemples d'architecture et sculpture baroques
Exemples d'architecture et sculpture baroques
 
Espazos urbanos
Espazos urbanosEspazos urbanos
Espazos urbanos
 
Les Habsbourg en Espagne
Les Habsbourg en EspagneLes Habsbourg en Espagne
Les Habsbourg en Espagne
 
Momentos da poboación española
Momentos da poboación españolaMomentos da poboación española
Momentos da poboación española
 
Atlas visual do Medievo galego
Atlas visual do Medievo galegoAtlas visual do Medievo galego
Atlas visual do Medievo galego
 
32 protagonistas na Idade Media galega
32 protagonistas na Idade Media galega32 protagonistas na Idade Media galega
32 protagonistas na Idade Media galega
 
L'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen ÂgeL'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen Âge
 
Les désastres de la guerre, par Goya
Les désastres de la guerre, par GoyaLes désastres de la guerre, par Goya
Les désastres de la guerre, par Goya
 
Climas de España
Climas de EspañaClimas de España
Climas de España
 

Dernier

1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
NadineHG
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
TimogoTRAORE
 

Dernier (7)

1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
 

La Seconde République

  • 1. 12. La Seconde République ““La Seconde République, proclamée enLa Seconde République, proclamée en 19311931,, arriva en pleine récession économiquearriva en pleine récession économique mondiale, conséquence du “crack” boursiermondiale, conséquence du “crack” boursier de 1929de 1929. (…) Au même moment où l'Espagne. (…) Au même moment où l'Espagne se dotait d'un régime démocratique et d'unse dotait d'un régime démocratique et d'un gouvernement de gauche, une bonne partiegouvernement de gauche, une bonne partie des États européens sombrait dans desdes États européens sombrait dans des dictatures plus ou moins fascistes etdictatures plus ou moins fascistes et l'Amérique latine était submergée par unel'Amérique latine était submergée par une vague populiste. Ce climat économique etvague populiste. Ce climat économique et politique délétère allait peser lourdementpolitique délétère allait peser lourdement dans l'avenir de la jeune République. (…)dans l'avenir de la jeune République. (…) La modernité politique, mais aussi sociale,La modernité politique, mais aussi sociale, prônée par les premiers gouvernementsprônée par les premiers gouvernements républicainsrépublicains allait entrer violemment enallait entrer violemment en contradiction avec les intérêts descontradiction avec les intérêts des oligarchies traditionnellesoligarchies traditionnelles, mais aussi avec, mais aussi avec les inerties d'une société à forte composanteles inerties d'une société à forte composante rurale, plombée par des mentalités et desrurale, plombée par des mentalités et des moeurs traditionnelles et par la fortemoeurs traditionnelles et par la forte influence de l'Église.”influence de l'Église.”
  • 5. Proclamation de la République La proclamation de la SecondeLa proclamation de la Seconde République a lieu leRépublique a lieu le 14 avril 193114 avril 1931 Azaña, leAzaña, le leaderleader d'Acción Republicana,d'Acción Republicana, devient la premier chef dudevient la premier chef du gouvernement de la Seconde Républiquegouvernement de la Seconde République Une trop longue collaboration avecUne trop longue collaboration avec la dictature de Primo de Riverala dictature de Primo de Rivera avait plongéavait plongé la monarchie dans lela monarchie dans le discréditdiscrédit Pacte de Saint-Sébastien (17 / août / 1930)Pacte de Saint-Sébastien (17 / août / 1930) Le 14 juillet, Macià -Le 14 juillet, Macià -leaderleader dede l'Esquerra Republicana de Catalunya,l'Esquerra Republicana de Catalunya, proclame à Barcelone une Républiqueproclame à Barcelone une République catalane dans le cadre d'un Étatcatalane dans le cadre d'un État fédéral. Il rallie quelques joursfédéral. Il rallie quelques jours après la République espagnoleaprès la République espagnole en échange d'accorder à laen échange d'accorder à la Catalogne un gouvernementCatalogne un gouvernement autonome.autonome. La République allait trouver très tôtLa République allait trouver très tôt un puissant enemi dans lesun puissant enemi dans les organisations et lesorganisations et les hiérarchies catholiques.hiérarchies catholiques.
  • 8. Ministre de Marine (ORGA) Ministre du Trésor (PSOE) Ministre d'Économie (ACR) Ministre de Justice (PSOE) Ministre des Communications (PRR) Ministre de la Guerre (Action Républicaine) Ministre d'Instruction Publique et Beaux Arts (PRRS) Ministre de L'État (PRR) Ministre du Gouvernement (DLR) Ministre de Travail (PSOE) Ministre de Développement (PRRS) Gouvernement provisoire
  • 9. La proclamation de la République et la période constituante Républicains (réformistes)Républicains (réformistes) • Radical-socialistas (M. Domingo) • Acción Republicana (M. Azaña) • ORGA (galeguistas como Casares Quiroga) • ERC (L. Companys, F. Macià) • Radical-socialistas (M. Domingo) • Acción Republicana (M. Azaña) • ORGA (galeguistas como Casares Quiroga) • ERC (L. Companys, F. Macià) PSOEPSOE avec • Social-démocrates (J. Besteiro, I. Prieto) • Révolutionnaires (Largo Caballero, UGT) • Social-démocrates (J. Besteiro, I. Prieto) • Révolutionnaires (Largo Caballero, UGT) ce sont CommunistesCommunistes • PCE (pro-soviétiques) • POUM (anti-soviétiques) • PCE (pro-soviétiques) • POUM (anti-soviétiques) AnarchistesAnarchistes Partis et syndicats dans la Seconde République • Trentistes (anarcosyndicalistes, comme Pestaña) • FAI (insurrectionnalistes, comme Durruti, Ascaso et García Oliver) • Trentistes (anarcosyndicalistes, comme Pestaña) • FAI (insurrectionnalistes, comme Durruti, Ascaso et García Oliver) Gauches Droite républicaine Droite républicaine • Parti Radical (Lerroux) • Droite Libérale Républicaine (Alcalá Zamora) • Parti Radical (Lerroux) • Droite Libérale Républicaine (Alcalá Zamora) Tendance à être plus de droite Conservateurs et catholiques Conservateurs et catholiques • Parti Agraire • Parti Libéral Démocrate • CEDA (J.Mª. Gil Robles) • Parti Agraire • Parti Libéral Démocrate • CEDA (J.Mª. Gil Robles) MonarchistesMonarchistes • Acción Española • Renovación Española (Calvo Sotelo) • Comunión Tradicionalista (carlistes) • Acción Española • Renovación Española (Calvo Sotelo) • Comunión Tradicionalista (carlistes) • Lliga Regionalista • PNV • Lliga Regionalista • PNV FascistesFascistes • JONS • Falange • JONS • Falange Droites Fonte: Sergi Sanchiz
  • 10. Partis politiques pendant la Seconde République
  • 12. Résultats des élections aux Cortès Constituantes (juin 1931)
  • 14. “Après le maintien de l'ordre publicmaintien de l'ordre public, la priorité était la réforme desla priorité était la réforme des institutionsinstitutions. La Constitution de 1931Constitution de 1931, adoptée au mois de novembre, introduisit des réformes radicales dans la définition de l'État et dans le rapport des forces entre les différents groupes sociaux. L'Espagne y est définie comme “une République deL'Espagne y est définie comme “une République de travailleurs de toute classe”travailleurs de toute classe”, formule qui combine la demande socialiste de mettre l'accent sur les classes travailleuses quet le souci de ne pas introduire l'idée -marxiste...- de l'existence de différentes classes sociales qui pourraient éventuellement s'affronter. Mème souci de conciliation dans la formulation de l'Étatconciliation dans la formulation de l'État comme “État intégral, compatible avec l'autonomie des municipalités et descomme “État intégral, compatible avec l'autonomie des municipalités et des régions”, ce qui permettait de protéger l'unité de l'Espagne, chère à l'armée, toutrégions”, ce qui permettait de protéger l'unité de l'Espagne, chère à l'armée, tout en ouvrant la porte à la création de régions autonomes,en ouvrant la porte à la création de régions autonomes, une promesse faite à la Catalogne au moment du pacte de Saint-Sébastien et renouvelée après le 14 avril 1931. En outre, le traitement des questions socialesquestions sociales place la constitution de 1931 à la tête de la modernité en Europe. On peut parler pour la première fois en Espagne d'un véritable suffrage universel avec l'octroi du vote aux femmesvéritable suffrage universel avec l'octroi du vote aux femmes, une première obtenue grâce aux talents oratoires de Clara CampoamorClara Campoamor, députée du Parti radical... et contre l'avis des deux autres femmes parlementaires de ces Cortès constituantes, la radicale-socialiste Victoria Kent et la socialiste Margarita Nelken. (…) Enfin, la question religieusequestion religieuse était tranchée sans ménagement en proclamant dans le texte constitutionnel que “l'Espagne n'a pas de religion officielle”“l'Espagne n'a pas de religion officielle” et en séparant officiellement l'Église et l'État, inaugurant ainsi une conception laïque de l'État. (…) La situation s'aggrava aux yeux des catholiques avec la loi deLa situation s'aggrava aux yeux des catholiques avec la loi de Confessions et Congrégations ReligieusesConfessions et Congrégations Religieuses, qui considérait les congregations religieuses comme des associations soumises au droit civil, leur interdisait l'exercice de l'enseignement … et mettait fin à leur financement par l'État.” Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine.
  • 15. Le gouvernement Azaña (1931-1933) Réforme éducative: implication desRéforme éducative: implication des intellectuels à travers lesintellectuels à travers les “Missions“Missions pédagogiques”pédagogiques” Réforme agraire (septembre 1932):Réforme agraire (septembre 1932): désillusiondésillusion des masses de sans-terres.des masses de sans-terres. Statut de la Catalogne (1932): ilStatut de la Catalogne (1932): il consacre des institutions catalanesconsacre des institutions catalanes propres, avec le gouvernement de lapropres, avec le gouvernement de la GeneralitatGeneralitat et unet un ParlementParlement qui aqui a des compétences en matière juridique,des compétences en matière juridique, administrative, de travaux publicsadministrative, de travaux publics ou de santéou de santé Réforme de l'arméeRéforme de l'armée afin de moderniserafin de moderniser l'institution. Le mécontentement desl'institution. Le mécontentement des généraux, blessés par des mesuresgénéraux, blessés par des mesures comme l'annulation de certainescomme l'annulation de certaines promotions accordées par Primo depromotions accordées par Primo de Rivera ou la fermeture de l'AcadémieRivera ou la fermeture de l'Académie militaire de Saragosse, se fit sentirmilitaire de Saragosse, se fit sentir avec l'essai d'unavec l'essai d'un putsch (1932) parputsch (1932) par SanjurjoSanjurjo Réforme du travailRéforme du travail: les propriétaires: les propriétaires refusent d'embaucher lesrefusent d'embaucher les travailleurs syndiqués et accordenttravailleurs syndiqués et accordent des salaires plus bas que ceuxdes salaires plus bas que ceux indiqués par le gouvernementindiqués par le gouvernement
  • 20. “Par ailleurs la CNTCNT, qui disputait à l'UGT le terrain syndical par une stratégie insurrectionnelle, fut à l'origine d'une vague de soulèvements en janvier 1932 puis envague de soulèvements en janvier 1932 puis en janvier 1933, pendant lesquels certaines localités proclamèrent le “communismejanvier 1933, pendant lesquels certaines localités proclamèrent le “communisme libertaire”libertaire”. Le conflit le plus sanglant se produisit en janvier 1933 dans la localité andalouse de Casas ViejasCasas Viejas, où, après la mort de deux gardes civiles, la répression coûta la vie à dix-neuf paysans, dont six brûlés vifs dans leur maison. (…) La dureté avec laquelle furent réprimés les événements de Casas Viejas déstabilisa le gouvenementdéstabilisa le gouvenement AzañaAzaña, déjà très attaqué par sa droite, notamment à cause de sa politique religieuse. Finalement, ce fut le problème religieux qui provoqua le désaccord total entre le, ce fut le problème religieux qui provoqua le désaccord total entre le Président de la République et son Premier ministre et la convocation d'électionsPrésident de la République et son Premier ministre et la convocation d'élections anticipéesanticipées. Par contre, la réforme agrairela réforme agraire qui aurait pu soulager la situation dans les campagnes, s'avéra largement insuffisantes'avéra largement insuffisante: deux ans après la proclamation de la République, cette loi n'avait touché que 6.000 ou 7.000 paysans. (…) En effet, après leaprès le traumatisme du 14 avril, la droite avait commencé à sortir du marasme et à setraumatisme du 14 avril, la droite avait commencé à sortir du marasme et à se réorganiser politiquementréorganiser politiquement. Certains de ses membres les plus actifs se rassemblèrent autour de la revue Acción Española, dirigée par Ramiro de Maeztu, dont la ligne éditoriale, inspirée des doctrines néotraditionalistes, justifiait la subversion contre la République et que certains auteurs considèrent comme inspiratrice de la trame putschiste de la Sanjurjada. Par ailleurs, le dirigeant de l'Action catholique, Ángelle dirigeant de l'Action catholique, Ángel Herrera Oria, etHerrera Oria, et José María Gil RoblesJosé María Gil Robles, jeune député du Parti agraire, sont à l'origine, jeune député du Parti agraire, sont à l'origine d'un parti conservateur et catholique,d'un parti conservateur et catholique, Acción nacionalAcción nacional, rebaptisé en 1932, rebaptisé en 1932 AcciónAcción popularpopular. (…) De ce parti se dégagent deux tendances: un courant monarchiquequi parvint à créer son propre parti, Renovación española, et un courant “accidentaliste”, prêt à accepter provisoirement le régime républicain pour des raisons pragmatiques. Ce dernier constitua le noyau d'une coalition de droite, la CEDACEDA (Confédération espagnole des droites autonomes), fondée en mars 1933 sous la houlette de José María Gil Robles.” Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine.
  • 27. Début du “bienio” rectificateur (1933) Rupture du consensus républicain.Rupture du consensus républicain. Large victoire à la droite, enLarge victoire à la droite, en inversant les rapports de force de 1931inversant les rapports de force de 1931 Les phalangistes et lesLes phalangistes et les jonsistesjonsistes nene réculaient pas devant l'usage de laréculaient pas devant l'usage de la violenceviolence LerrouxLerroux passe un accord avec lapasse un accord avec la CEDACEDA ((coalition radicale-cédistecoalition radicale-cédiste)) Le nouveau Parlement était un miroirLe nouveau Parlement était un miroir des difficultés qui traversait ledes difficultés qui traversait le régime. Lesrégime. Les socialistessocialistes, Largo Caballero, Largo Caballero en tête, penchèrent de plus en plusen tête, penchèrent de plus en plus vers unvers un discours et une stratégiediscours et une stratégie insurrectionnelsinsurrectionnels alors que lesalors que les monarchistesmonarchistes ouvraient la voie deouvraient la voie de lala conspiration antirépublicaineconspiration antirépublicaine LaLa radicalisation de la droiteradicalisation de la droite est aussiest aussi perceptible dans l'apparition desperceptible dans l'apparition des premiers groupes fascistes oupremiers groupes fascistes ou fascisants. Lafascisants. La Phalange espagnolePhalange espagnole de José Antonio Primo de Riverade José Antonio Primo de Rivera fait son apparition dans le paysagefait son apparition dans le paysage politique. Et aussi lespolitique. Et aussi les JONSJONS À leur tour, les organisationsÀ leur tour, les organisations ouvrières organisaient égalementouvrières organisaient également des milices armées, comme lesdes milices armées, comme les MAOCMAOC (Milices antifascistes(Milices antifascistes ouvrières et paysannes), forméesouvrières et paysannes), formées par le PCE au printemps 1933par le PCE au printemps 1933
  • 28. Le “bienio” rectificateur (1933-1936) Les mesures adoptées par le nouveauLes mesures adoptées par le nouveau gouvernement visaient surtout àgouvernement visaient surtout à freiner les réformesfreiner les réformes du premierdu premier gouvernement républicaingouvernement républicain Il y avait une sympathie nonIl y avait une sympathie non dissimulée de Gil Robles envers Hitlerdissimulée de Gil Robles envers Hitler Ce fut le cas de la polémique loi deCe fut le cas de la polémique loi de Confessions et de CongregationsConfessions et de Congregations Religieuses; les religieux continuèrentReligieuses; les religieux continuèrent à enseigner, ce qui s'explique par leà enseigner, ce qui s'explique par le fait que le gouvernement ne putfait que le gouvernement ne put mettre en oeuvre sa politique demettre en oeuvre sa politique de construction d'écoles. D'autres lois,construction d'écoles. D'autres lois, comme celle descomme celle des TérminosTérminos MunicipalesMunicipales, qui empêchait aux, qui empêchait aux propriétaires terriens de fairepropriétaires terriens de faire venir des journaliers d'autresvenir des journaliers d'autres localités, furent abrogéeslocalités, furent abrogées La loi agraire ne fut pas abrogée, maisLa loi agraire ne fut pas abrogée, mais l'action “rectificatrice” du gouvernementl'action “rectificatrice” du gouvernement contribua à radicaliser la gauche et àcontribua à radicaliser la gauche et à provoquer uneprovoquer une montée de la tensionmontée de la tension qui allait déboucher sur lesqui allait déboucher sur les tentatives insurrectionnelles de 1934tentatives insurrectionnelles de 1934 Un secteur du socialisme conduitUn secteur du socialisme conduit par Largo Caballero pencha de pluspar Largo Caballero pencha de plus en plus vers l'action insurrectionnelleen plus vers l'action insurrectionnelle
  • 32. Les élections de février 1936 “Les républicains, scindés en 1934 en une myriade de petites formations, initiaient sous la houlette de Manuel Azaña un mouvement de réunification qui allait déboucher dans la formation de deux grandes coalitions républicaines, la Gauche républicaine... et l'Union Républicaine. Les autres organisations de gauche, des socialistes aux communistes, acceptaient un rapprochement avec les les républicains afin de se présenter aux élections unis dans ce que le PCE allait tout de suite baptiser “Front populaire”. Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine.
  • 33. Les élections de février 1936 “Les résultats des élections reflètent parfaitement cette polarisation de la vie politique espagnole. Le Front Populaire ressortait vainqueur avec une ample marge de députés (263 face aux 156 du Bloc national et les 54 centristes) grâce à une loi électorale qui favorisait les majorités, mais les résultats avaient été beaucoup plus serrés en termes de voix, car seule une différence de 200.000 votes séparait la gauche de la droite. Le centre, avec 5% des suffrages, apparaissait comme le grand perdant: la tentative de créer une force républicaine de centre menée par Alcalá-Zamora avait définitivement échoué. (…) Au printemps, la conflictualité sociale montala conflictualité sociale monta d'un cran: pendant les mois d'avril, mai et juin le nombre de grèves augmenta de façon impressionante, donnant lieu à ce que l'on qualifia de “printemps tragique”“printemps tragique”. (…) En plus, la violence fit son apparition dans lesla violence fit son apparition dans les rues, avec desrues, avec des affrontements armés entre phalangistes et socialistesaffrontements armés entre phalangistes et socialistes. Les jeunesses socialistes avaient réussi à intégrer les jeunesses du PCE dans une nouvelle organisation, les Jeunesses socialistes unifiées, JSU, en réalité contrôlée par les communistes, parmi lesquels un jeune Santiago Carrillo, futur leader communiste. (…) De toute façon il y avait déjà une partie de la droite et de l'armée qui avait décidé de rompre avec le gouvernement du Front Populaire et même avec une République qu'elle considérait inopérante, voire dangereuse. (…) Mais les militaires qui auraient pu prendre la tête de ce mouvement, regroupés autour d'une organisation conspiratrice, l'UME (Unión Militar Española) restaient prudents et attendaient la suite des événements. Surtout, l'armée elle-même était divisée: le gouvernement du Front Populaire avait situé aux postes-clés des militaires fidèles à la République, en éloignant des principaux postes de commandement ceux qu'ils percevaient comme étant les plus dangereux: ainsi le général Mola était envoyé à la Navarre..., Goded aux Baléares, Franco aux Canaries.” Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine.
  • 34. 1936 15 janvier: Constitution du Front Populaire 16 février: Victoire du Front Populaire 19 février: Azaña, chef du gouvernement 21 février: Loi d'Amnistie et retour de l'application de la Réforme Agraire 1-10 mars: Anticléricalisme et préparation D'un soulèvement militaire “ (...) Mentres espera a que o camareiro o atenda, [Anthony Whitelands] bota unha ollada ao xornal. Dos grandes titulares e o derroche de signos de admiración saca unha impresión xeral pouco atraínte. En moitas localidades de España houbo choques entre grupos de partidos rivais co resultado aciago de algúns mortos e moitos feridos. Tamén hai folgas en varios sectores. Nun pobo da provincia de Castellón o crego foi expulsado polo alcalde e organizouse un baile dentro da igrexa. En Betanzos a un Santo Cristo cortáronlle a cabeza e os pés. A clientela do bar comenta estes sucesos con acenos grandilocuentes e frases sentenciosas mentres dan furiosas caladas aos seus cigarriños.” Eduardo Mendoza: Riña de gatos 15 mars: Phalange Espagnole devient illégale ; son chef, en prison
  • 35. 19361936 3 avril: Constitution des nouvelles Cortès 7 avril: Destitution D' Alcalá Zamora 3 mai: Azaña, nouveau Président de la République 19 mai: Gouvernement de Casares Quiroga 25 juin : Le Statut d'Euzkadi, prêt à être approuvé 28 juin: Approbation en plébiscite du Statut d'autonomie de la Galice 12-13 juillet: Assassinats de José Castillo et José Calvo Sotelo 15 juillet: Le Bloc National se retire des Cortès Tiziano: « A morte de Acteón » Lieutenant Castillo José Calvo Sotelo « - Moitos pensan que estamos xustamente nesa situación. A falta irreparable xa foi cometida, a frecha deixou atrás o arco; só nos queda esperar a que os nosos propios cans nos fagan anacos. A min gustaríame pensar doutro xeito. Direilles máis. Eu coido que a frecha que nos pode matar é precisamente o derrotismo de todos. Nunca en España houbo un consenso tan amplo como hoxe. A convicción unánime de que imos de cabeza ao desastre.” Eduardo Mendoza: Riña de gatos