SlideShare une entreprise Scribd logo
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
UNITE PILOTE SYNTHESE DE
POLYMERES
1
KALYAN Chaitanya
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Sommaire
1. Présentation du groupe 3

2. Sujet de stage 4
3. Pilote HE4 5
4. Nouvelles Mesures 17
5. Conclusion générale 22
2
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Présentation du groupe
3
 En 1889 ,les frères Michelin, André et Édouard, créé
groupe Michelin.
 En 1946, fabrication de premier pneu radial.
 En 1979, Champion du Monde en Formule 1.
 Les 4 piliers stratégiques:
- Innover avec passion.
- Croître au service de ses clients.
- Améliorer la compétitivité.
- Avancer Ensemble.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Sujet de stage
4
 Créer un dossier technique du pilote HE4
- schémas
- fiches matériel
- information technique
 Imaginer les évolutions à prévoir sur cet outil pour le rendre
plus performant.
- exploitation des acquisition de données
- bilan thermique sur les réactions
- implantation de nouvelles mesures
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Pilote HE4
5
 Cataroux, le département des pilotes HE.
 Quatre familles principales :
- Fabrication et Industrialisation,
- Informatique et administrative,
- Bureaux d’études,
- Recherche et Développement.
 La pilote HE réalise des produits tests dans un
contexte recherche.
 La pilote HE4 a le processus discontinus où la
production du polymère est faite dans le batch
ou le batch alimenté.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*L’installation: Les Charges
 Sept réservoirs
différents où des
produits sont
stockés.
 Le monomère, le
catalyseur, l'anti
oxydant, le
stoppeur etc.
 Différentes
vannes et
pompes pour
l'introduction des
produits dans le
réacteur.
6
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*L’installation: Le solvant
7
 Stockage du
solvant.
 L'heptane,
toluène, MCH
etc.
 L'azote pour
l'atmosphère
inerte.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*L’installation: Le premier réacteur
8
 Réacteur de
procédés
discontinu.
 La circulation
de l'eau de
glycol.
 Double
enveloppe et de
faisceaux
internes.
 Fabrication du
polymère dans
le batch.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*L’installation: Le post-poly.
9
 Réaliser la
réaction de
post-
polymérisatio
n.
 La solution
est stockée
en blend sous
agitation en
attendant
d’être
caractérisée.
 Stripping.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*L’automate
10
 L’installation automatisée se compose
de pompes qui servent à injecter
différents produits dans le réacteur
GE41.
 Programmé pour piloter à distance des
vannes pneumatiques et mettre en
marche automatiquement des moteurs
pendant une durée prédéterminée.
 L’interface de l’automate se compose,
d’un écran digital, d’un clavier et
d’un écran couleur 14‘‘.
Synoptique
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Synthèse sur HE4
11
 Un polymère est un matériau constitué de macromolécules
résultant de l ’enchaînement d ’un grand nombre de molécules
beaucoup plus petites, les monomères.
 La polymérisation commence avec l’alkylation et formation de
l’espèce active.
 Ensuite, la coordination, l’insertion, la cyclisation
intramoléculaire accomplissent la réaction.
SBR
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Mode opératoire général
12
 Injection du solvant et mesure des impuretés
 Neutralisation des impuretés
 Préparation du catalyseur dans la petite bonbonne métallique
 Mise sous pression du réacteur avec les 2 monomères
 Injection du catalyseur(t=0)
 Augmentation de la pression du réacteur à P bar
 Suivi de la polymérisation
 Arrêt de la polymérisation
 Rinçage du réacteur
 Blocage des solutions
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Acquisition de données sur le pilote HE4
13
Objectifs :
 Vérifier la faisabilité de l’utilisation d’acquisition de données sur
le pilote HE4.
 Quantifier l’évolution en cours de polymérisation :
-De la température du réacteur.
-De l’énergie évacuée par l’échangeur.
-Du coefficient de transfert global.
 Estimer la puissance des échangeurs (faisceau + DE)
Procédures:
 Mesure de différents paramètres.
 Evolution de la puissance instantanée des échangeurs.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 14
 Evolution de l’énergie « dégagée » par le milieu réactionnel.
 Evolution du coefficient de transfert global en cours de
polymérisation.
Résultats: Exemple d’évolution de l’énergie « dégagée ».
0.000
1.000
2.000
3.000
4.000
5.000
6.000
7.000
8.000
0 30 120 153
Massepolymer(Kg)
Temps (min)
Cinétique de
polymérisation
6066
6067
6068
6069
6070
Batch
N°
Volume
Réact
(L)
Masse
mono.1
(Kg)
Masse
mono.2
(Kg)
T°C Masse
polymère
synthétis
é (kg)
Durée
poly.
(mn)
Energie
Totale
(KJ)
6066 64,8 2,517 5,41 80 6,39 152 12000
6067 64,9 2,39 5,41 78 6,76 154 11700
6068 64,9 2,356 5,41 80 6,56 157 12100
6069 64,9 2,3 5,41 79 6,42 157 12310
6070 64,9 2,357 5,41 80 6,74 153 12600
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Régulation de température du réacteur
15
 Procédé utilise :
-La DE et les faisceaux sont
montés en série.
-Le réacteur est charge à 65
L, soit 49,3 kg de MCH et 2,3
kg de butadiène.
-Consigne de température sur
le régulateur maitre = 40°C
-Vitesse d’agitation 300
trs/min
 Résultats:
-La puissance moyenne mesurée par le bilan thermique (chauffage) =
14,99 KW
-La puissance moyenne mesurée par le bilan thermique (refroidissement)
= 14,67 KW
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 16
 Conclusion :
L’utilisation d’une acquisition de données sur le procédé discontinu
permettra :
- De quantifier les limites sur le plan thermique de l’installation ; donc
d’appréhender les caractéristiques d’une unité de plus grosse capacité.
- De comparer le comportement cinétique des batch d’une même
campagne.
- D’avoir une bonne traçabilité des batch.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Nouvelles Mesures
17
Introduction des débitmètres
L'introduction des produits dans
le réacteur sont faites par le
pesage ou avec l'ajustement des
vannes manuelles.
- la réalisation de fluide MCH
(liquide).
- Débitmètre massique Coriolis
CMF025.
- Commandes sur l’automate.
TYPE DESCRIPTIF FABRICANT QNT COUT
(€)
AUTOMAT
E
CMF025M -débitmètre Coriolis Liquide
CMF025
-Gamme 0-2180 kg/h MCH Liquide
-pression 11-20 bar
-Tenue en pression/température
du capteur avec raccords type
sandwich F316L/F316L.
-Acier inoxydable 316L.
-Diamètre intérieur des tubes de
mesure=5,2 mm.
-Transmetteur modèle 2400S.
-certification ATEX ZONE 1 II 2G
Ex ib IIC T1–T4 II 2D Ex ibD 21 T(1)
°C
EMERSON 1 1000 Page 03
PN40+030000 -vanne de régulation
Electropneumatique
-Gamme 0-2180 kg/h MCH Liquide
-pression 11-20 bar
-pression aval 4-11 bar
-construction inox 316L
-raccordement 1/4NPTF
-Cv=0,0022 EP
-étanchéité PTFE
-actionneur P1-15
-alimentation pneumatique 3,4
bar
positionneur intégré modèle
3200MD-10-D6-E-04-40-0G-00
-signal de commande 4-20mA
HART
certification ATEX ZONE 1 EEX d
IIC T4
KAMMER 1 1500 Page 11 -
commande
s des
vannes.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 18
Mesure UV/VIS sur le périmètre du pilote HE4
 Les problèmes:
 Problème de reproductibilité des 2 méthodes.
 Temps opérationnel.
 Prélèvement des échantillon.
 Le test MeOH fait appel à des produits ciblés par Reach.
 Solution technique:
• Cible HE4- induit une sonde de diamètre extérieur de 12mm.
• Zone ATEX de type zone 1 groupe 2.
• Robustesse industrielle.
• Compatibilité chimique visée pour la sonde.
• Gamme de viscosité dynamique jusque 6 Pa.s
• Mobile et déplaçable facilement sur tous les pilotes HE.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 19
• Trajet optique ciblé à 10mm MAIS interchangeable en option.
• Longueur de la fibre optique (AR de 20m) par rapport aux détecteurs
(phénomène de Damping) .
Etude technique- matrice de choix.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 20
- Deux solutions technologiques de sondes Hellma sont possibles pour
le matériel retenu: Excalibur et Falcala
Selon les applications cibles, le choix de la technologie de sonde est
déterminant :
- Application HE4 GE41 : Excalibur 10mm qui couvre :
-Nos produits classiques
-Les conditions processus / gamme accessibles sur le GE41.
Falcala n’est pas une application industrielle. Une fois que les paramètres de
design de sonde sont connus, le fournisseur préconise de passer sur une sonde
figée de type Excalibur.
Au regard de nos applications nous préconisons la sonde de type FALCALA
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 21
Conclusions:
La seule solution technique qui parait la plus adaptée pour une utilisation
sur le périmètre HE est un ensemble Escolab (72K€) qui comprend :
Une unité spectro Escolab II EEx nP (Zone1) :
- Gamme spectrale: 195-720nm (Hors Damping fibre optique).
- Source lumineuse Xe identique quelque soit le type de sonde
UV/VIS.
- Détecteur identique quelque soit le type de sonde UV/VIS.
Sonde de mesure Hellma de type Falcala qui correspond le mieux à
nos attentes de R&D sur les aspects :
-Flexibilité au delà du cdc initial (TO variable).
-Compatibilité chimique.
-Compatibilité processus.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 22
Conclusion générale
 L'étude de l'installation pilote a augmenté ma connaissance au sujet
de différents aspects du génie chimique.
 L'étude des valves, pompes, tubes m'avait permis de réaliser les
applications de vie réelle.
 Mon étude peut être employée pour améliorer l'efficacité des
réacteurs pour la production de la polymérisation.
 Ce travail m’a permis de découvrir un nouvel environnement de travail
et une culture d’entreprise avec les réunions mensuelles de la
direction qualité.
Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page :
*Merci.
23

Contenu connexe

En vedette

iseek2.un.org - staff-voices-la-lutte-
iseek2.un.org - staff-voices-la-lutte-iseek2.un.org - staff-voices-la-lutte-
iseek2.un.org - staff-voices-la-lutte-
Fátimazöhra NOUİNOU
 
Bilan d'activités 2014 2015
Bilan d'activités 2014 2015Bilan d'activités 2014 2015
Bilan d'activités 2014 2015
ManonBozec
 
Les Gaufres
Les GaufresLes Gaufres
Les Gaufres
cecshd
 
Presentación articulacion mt proyecto de vida nov 8 2010
Presentación  articulacion mt proyecto de vida nov 8 2010Presentación  articulacion mt proyecto de vida nov 8 2010
Presentación articulacion mt proyecto de vida nov 8 2010
Alberto Estrada
 
Lumenair Brochure (6)
Lumenair Brochure (6)Lumenair Brochure (6)
Lumenair Brochure (6)
Anna Wu
 
G - ADOPTION
G - ADOPTIONG - ADOPTION
G - ADOPTION
Patrick Pawlowski
 
Baleines
BaleinesBaleines
Baleines
mogamo67
 
Essai_Ma version finale personnelle_2015-11-30
Essai_Ma version finale personnelle_2015-11-30Essai_Ma version finale personnelle_2015-11-30
Essai_Ma version finale personnelle_2015-11-30
Esther Girard-Godin
 
Eje temático No 1 - Doc. electrónico
Eje temático No 1 - Doc. electrónicoEje temático No 1 - Doc. electrónico
Eje temático No 1 - Doc. electrónico
Martha Lucía Orozco Paz
 
Importancia de la planificacion
Importancia de la planificacionImportancia de la planificacion
Importancia de la planificacion
Byron Sánchez
 
S28 p4
S28 p4S28 p4
S28 p4
Scott Rains
 
Etat des lieux de la reunion moderne
Etat des lieux de la reunion moderneEtat des lieux de la reunion moderne
Etat des lieux de la reunion moderne
Arkadin France
 
Web 08 OFF - aladom
Web 08 OFF - aladomWeb 08 OFF - aladom
Web 08 OFF - aladom
aladom
 
Presentation EPMI Web 2.0 David Boisseleau
Presentation EPMI Web 2.0 David BoisseleauPresentation EPMI Web 2.0 David Boisseleau
Presentation EPMI Web 2.0 David Boisseleau
dboisseleau
 
Redes sociales ellacuria
Redes sociales ellacuriaRedes sociales ellacuria
Redes sociales ellacuria
Mikel Sanchez
 

En vedette (15)

iseek2.un.org - staff-voices-la-lutte-
iseek2.un.org - staff-voices-la-lutte-iseek2.un.org - staff-voices-la-lutte-
iseek2.un.org - staff-voices-la-lutte-
 
Bilan d'activités 2014 2015
Bilan d'activités 2014 2015Bilan d'activités 2014 2015
Bilan d'activités 2014 2015
 
Les Gaufres
Les GaufresLes Gaufres
Les Gaufres
 
Presentación articulacion mt proyecto de vida nov 8 2010
Presentación  articulacion mt proyecto de vida nov 8 2010Presentación  articulacion mt proyecto de vida nov 8 2010
Presentación articulacion mt proyecto de vida nov 8 2010
 
Lumenair Brochure (6)
Lumenair Brochure (6)Lumenair Brochure (6)
Lumenair Brochure (6)
 
G - ADOPTION
G - ADOPTIONG - ADOPTION
G - ADOPTION
 
Baleines
BaleinesBaleines
Baleines
 
Essai_Ma version finale personnelle_2015-11-30
Essai_Ma version finale personnelle_2015-11-30Essai_Ma version finale personnelle_2015-11-30
Essai_Ma version finale personnelle_2015-11-30
 
Eje temático No 1 - Doc. electrónico
Eje temático No 1 - Doc. electrónicoEje temático No 1 - Doc. electrónico
Eje temático No 1 - Doc. electrónico
 
Importancia de la planificacion
Importancia de la planificacionImportancia de la planificacion
Importancia de la planificacion
 
S28 p4
S28 p4S28 p4
S28 p4
 
Etat des lieux de la reunion moderne
Etat des lieux de la reunion moderneEtat des lieux de la reunion moderne
Etat des lieux de la reunion moderne
 
Web 08 OFF - aladom
Web 08 OFF - aladomWeb 08 OFF - aladom
Web 08 OFF - aladom
 
Presentation EPMI Web 2.0 David Boisseleau
Presentation EPMI Web 2.0 David BoisseleauPresentation EPMI Web 2.0 David Boisseleau
Presentation EPMI Web 2.0 David Boisseleau
 
Redes sociales ellacuria
Redes sociales ellacuriaRedes sociales ellacuria
Redes sociales ellacuria
 

Similaire à Presentation HE4

Initiation au Lean Engineering, Fabien Leroy
Initiation au Lean Engineering, Fabien LeroyInitiation au Lean Engineering, Fabien Leroy
Initiation au Lean Engineering, Fabien Leroy
LEAN SENSEI PARTNERS
 
Pourquoi faire du Lean engineering par Fabien Leroy
Pourquoi faire du Lean engineering par Fabien LeroyPourquoi faire du Lean engineering par Fabien Leroy
Pourquoi faire du Lean engineering par Fabien Leroy
Institut Lean France
 
E4 BTS MS éolien, sujet épreuve e4 session 2022
E4 BTS MS éolien, sujet épreuve e4 session 2022E4 BTS MS éolien, sujet épreuve e4 session 2022
E4 BTS MS éolien, sujet épreuve e4 session 2022
HassanElidrissi6
 
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
Institut Lean France
 
GDR GPL 2015 - Processus de Configuration Flexible pour Lignes de Produits Lo...
GDR GPL 2015 - Processus de Configuration Flexible pour Lignes de Produits Lo...GDR GPL 2015 - Processus de Configuration Flexible pour Lignes de Produits Lo...
GDR GPL 2015 - Processus de Configuration Flexible pour Lignes de Produits Lo...
Simon Urli
 
Présentation pfe esprit 2012
Présentation pfe esprit 2012Présentation pfe esprit 2012
Présentation pfe esprit 2012
Chedly BEN MENADI
 
ConfE9rence+IESF+Transport+aE9rien+-+Thomas+Delsol.pdf
ConfE9rence+IESF+Transport+aE9rien+-+Thomas+Delsol.pdfConfE9rence+IESF+Transport+aE9rien+-+Thomas+Delsol.pdf
ConfE9rence+IESF+Transport+aE9rien+-+Thomas+Delsol.pdf
swaraaragini2002
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
LUXEMBOURG CREATIVE
 
Etudes conseils ingénierie audit vannes robinetterie industrielle-guichon valves
Etudes conseils ingénierie audit vannes robinetterie industrielle-guichon valvesEtudes conseils ingénierie audit vannes robinetterie industrielle-guichon valves
Etudes conseils ingénierie audit vannes robinetterie industrielle-guichon valves
GUICHON VALVES
 
Dossier de production 120
Dossier de production 120Dossier de production 120
Dossier de production 120
phanjacky
 
As3 projet PVOS 2014 (FR)
As3 projet PVOS 2014 (FR)As3 projet PVOS 2014 (FR)
As3 projet PVOS 2014 (FR)
Alex Roustaei
 
Rosenberg Canada: Free-running impellers AMCA certified. Version 002 (Sept 01...
Rosenberg Canada: Free-running impellers AMCA certified. Version 002 (Sept 01...Rosenberg Canada: Free-running impellers AMCA certified. Version 002 (Sept 01...
Rosenberg Canada: Free-running impellers AMCA certified. Version 002 (Sept 01...
Rosenberg Canada
 
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
Andi (Andreas) Gkizelis
 
Chapitre 2- Documentation maintenance (2).pdf
Chapitre 2- Documentation maintenance (2).pdfChapitre 2- Documentation maintenance (2).pdf
Chapitre 2- Documentation maintenance (2).pdf
AymaneElfinouII
 
FF exemples applications
FF exemples applicationsFF exemples applications
FF exemples applications
Fieldbus France
 
Lesosai 2018 introduction
Lesosai 2018 introductionLesosai 2018 introduction
Lesosai 2018 introduction
Flavio Foradini
 
Power Point Groupe N°2
Power Point Groupe N°2Power Point Groupe N°2
Power Point Groupe N°2
guestceca95a
 
Rosenberg's Plenum Fans Catalog (English/français)
Rosenberg's Plenum Fans Catalog (English/français)Rosenberg's Plenum Fans Catalog (English/français)
Rosenberg's Plenum Fans Catalog (English/français)
Rosenberg Canada
 
Conception et optimisation du cycle d’injection d’un carter
Conception et optimisation  du cycle d’injection d’un  carterConception et optimisation  du cycle d’injection d’un  carter
Conception et optimisation du cycle d’injection d’un carter
Ecole Nationale Supérieure d'Electricité et de Mécanique -ENSEM-
 

Similaire à Presentation HE4 (20)

Initiation au Lean Engineering, Fabien Leroy
Initiation au Lean Engineering, Fabien LeroyInitiation au Lean Engineering, Fabien Leroy
Initiation au Lean Engineering, Fabien Leroy
 
Pourquoi faire du Lean engineering par Fabien Leroy
Pourquoi faire du Lean engineering par Fabien LeroyPourquoi faire du Lean engineering par Fabien Leroy
Pourquoi faire du Lean engineering par Fabien Leroy
 
E4 BTS MS éolien, sujet épreuve e4 session 2022
E4 BTS MS éolien, sujet épreuve e4 session 2022E4 BTS MS éolien, sujet épreuve e4 session 2022
E4 BTS MS éolien, sujet épreuve e4 session 2022
 
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
MIPE : Christelle Fenayon, Lean Tour TOURS, Nov.17
 
GDR GPL 2015 - Processus de Configuration Flexible pour Lignes de Produits Lo...
GDR GPL 2015 - Processus de Configuration Flexible pour Lignes de Produits Lo...GDR GPL 2015 - Processus de Configuration Flexible pour Lignes de Produits Lo...
GDR GPL 2015 - Processus de Configuration Flexible pour Lignes de Produits Lo...
 
Présentation pfe esprit 2012
Présentation pfe esprit 2012Présentation pfe esprit 2012
Présentation pfe esprit 2012
 
ConfE9rence+IESF+Transport+aE9rien+-+Thomas+Delsol.pdf
ConfE9rence+IESF+Transport+aE9rien+-+Thomas+Delsol.pdfConfE9rence+IESF+Transport+aE9rien+-+Thomas+Delsol.pdf
ConfE9rence+IESF+Transport+aE9rien+-+Thomas+Delsol.pdf
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : BIM (2)
 
Etudes conseils ingénierie audit vannes robinetterie industrielle-guichon valves
Etudes conseils ingénierie audit vannes robinetterie industrielle-guichon valvesEtudes conseils ingénierie audit vannes robinetterie industrielle-guichon valves
Etudes conseils ingénierie audit vannes robinetterie industrielle-guichon valves
 
Tubes annelés
Tubes annelésTubes annelés
Tubes annelés
 
Dossier de production 120
Dossier de production 120Dossier de production 120
Dossier de production 120
 
As3 projet PVOS 2014 (FR)
As3 projet PVOS 2014 (FR)As3 projet PVOS 2014 (FR)
As3 projet PVOS 2014 (FR)
 
Rosenberg Canada: Free-running impellers AMCA certified. Version 002 (Sept 01...
Rosenberg Canada: Free-running impellers AMCA certified. Version 002 (Sept 01...Rosenberg Canada: Free-running impellers AMCA certified. Version 002 (Sept 01...
Rosenberg Canada: Free-running impellers AMCA certified. Version 002 (Sept 01...
 
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
ATMO France 2018 - Key Trends Slideshow (in French)
 
Chapitre 2- Documentation maintenance (2).pdf
Chapitre 2- Documentation maintenance (2).pdfChapitre 2- Documentation maintenance (2).pdf
Chapitre 2- Documentation maintenance (2).pdf
 
FF exemples applications
FF exemples applicationsFF exemples applications
FF exemples applications
 
Lesosai 2018 introduction
Lesosai 2018 introductionLesosai 2018 introduction
Lesosai 2018 introduction
 
Power Point Groupe N°2
Power Point Groupe N°2Power Point Groupe N°2
Power Point Groupe N°2
 
Rosenberg's Plenum Fans Catalog (English/français)
Rosenberg's Plenum Fans Catalog (English/français)Rosenberg's Plenum Fans Catalog (English/français)
Rosenberg's Plenum Fans Catalog (English/français)
 
Conception et optimisation du cycle d’injection d’un carter
Conception et optimisation  du cycle d’injection d’un  carterConception et optimisation  du cycle d’injection d’un  carter
Conception et optimisation du cycle d’injection d’un carter
 

Presentation HE4

  • 1. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : UNITE PILOTE SYNTHESE DE POLYMERES 1 KALYAN Chaitanya
  • 2. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Sommaire 1. Présentation du groupe 3  2. Sujet de stage 4 3. Pilote HE4 5 4. Nouvelles Mesures 17 5. Conclusion générale 22 2
  • 3. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Présentation du groupe 3  En 1889 ,les frères Michelin, André et Édouard, créé groupe Michelin.  En 1946, fabrication de premier pneu radial.  En 1979, Champion du Monde en Formule 1.  Les 4 piliers stratégiques: - Innover avec passion. - Croître au service de ses clients. - Améliorer la compétitivité. - Avancer Ensemble.
  • 4. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Sujet de stage 4  Créer un dossier technique du pilote HE4 - schémas - fiches matériel - information technique  Imaginer les évolutions à prévoir sur cet outil pour le rendre plus performant. - exploitation des acquisition de données - bilan thermique sur les réactions - implantation de nouvelles mesures
  • 5. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Pilote HE4 5  Cataroux, le département des pilotes HE.  Quatre familles principales : - Fabrication et Industrialisation, - Informatique et administrative, - Bureaux d’études, - Recherche et Développement.  La pilote HE réalise des produits tests dans un contexte recherche.  La pilote HE4 a le processus discontinus où la production du polymère est faite dans le batch ou le batch alimenté.
  • 6. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *L’installation: Les Charges  Sept réservoirs différents où des produits sont stockés.  Le monomère, le catalyseur, l'anti oxydant, le stoppeur etc.  Différentes vannes et pompes pour l'introduction des produits dans le réacteur. 6
  • 7. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *L’installation: Le solvant 7  Stockage du solvant.  L'heptane, toluène, MCH etc.  L'azote pour l'atmosphère inerte.
  • 8. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *L’installation: Le premier réacteur 8  Réacteur de procédés discontinu.  La circulation de l'eau de glycol.  Double enveloppe et de faisceaux internes.  Fabrication du polymère dans le batch.
  • 9. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *L’installation: Le post-poly. 9  Réaliser la réaction de post- polymérisatio n.  La solution est stockée en blend sous agitation en attendant d’être caractérisée.  Stripping.
  • 10. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *L’automate 10  L’installation automatisée se compose de pompes qui servent à injecter différents produits dans le réacteur GE41.  Programmé pour piloter à distance des vannes pneumatiques et mettre en marche automatiquement des moteurs pendant une durée prédéterminée.  L’interface de l’automate se compose, d’un écran digital, d’un clavier et d’un écran couleur 14‘‘. Synoptique
  • 11. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Synthèse sur HE4 11  Un polymère est un matériau constitué de macromolécules résultant de l ’enchaînement d ’un grand nombre de molécules beaucoup plus petites, les monomères.  La polymérisation commence avec l’alkylation et formation de l’espèce active.  Ensuite, la coordination, l’insertion, la cyclisation intramoléculaire accomplissent la réaction. SBR
  • 12. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Mode opératoire général 12  Injection du solvant et mesure des impuretés  Neutralisation des impuretés  Préparation du catalyseur dans la petite bonbonne métallique  Mise sous pression du réacteur avec les 2 monomères  Injection du catalyseur(t=0)  Augmentation de la pression du réacteur à P bar  Suivi de la polymérisation  Arrêt de la polymérisation  Rinçage du réacteur  Blocage des solutions
  • 13. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Acquisition de données sur le pilote HE4 13 Objectifs :  Vérifier la faisabilité de l’utilisation d’acquisition de données sur le pilote HE4.  Quantifier l’évolution en cours de polymérisation : -De la température du réacteur. -De l’énergie évacuée par l’échangeur. -Du coefficient de transfert global.  Estimer la puissance des échangeurs (faisceau + DE) Procédures:  Mesure de différents paramètres.  Evolution de la puissance instantanée des échangeurs.
  • 14. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 14  Evolution de l’énergie « dégagée » par le milieu réactionnel.  Evolution du coefficient de transfert global en cours de polymérisation. Résultats: Exemple d’évolution de l’énergie « dégagée ». 0.000 1.000 2.000 3.000 4.000 5.000 6.000 7.000 8.000 0 30 120 153 Massepolymer(Kg) Temps (min) Cinétique de polymérisation 6066 6067 6068 6069 6070 Batch N° Volume Réact (L) Masse mono.1 (Kg) Masse mono.2 (Kg) T°C Masse polymère synthétis é (kg) Durée poly. (mn) Energie Totale (KJ) 6066 64,8 2,517 5,41 80 6,39 152 12000 6067 64,9 2,39 5,41 78 6,76 154 11700 6068 64,9 2,356 5,41 80 6,56 157 12100 6069 64,9 2,3 5,41 79 6,42 157 12310 6070 64,9 2,357 5,41 80 6,74 153 12600
  • 15. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Régulation de température du réacteur 15  Procédé utilise : -La DE et les faisceaux sont montés en série. -Le réacteur est charge à 65 L, soit 49,3 kg de MCH et 2,3 kg de butadiène. -Consigne de température sur le régulateur maitre = 40°C -Vitesse d’agitation 300 trs/min  Résultats: -La puissance moyenne mesurée par le bilan thermique (chauffage) = 14,99 KW -La puissance moyenne mesurée par le bilan thermique (refroidissement) = 14,67 KW
  • 16. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 16  Conclusion : L’utilisation d’une acquisition de données sur le procédé discontinu permettra : - De quantifier les limites sur le plan thermique de l’installation ; donc d’appréhender les caractéristiques d’une unité de plus grosse capacité. - De comparer le comportement cinétique des batch d’une même campagne. - D’avoir une bonne traçabilité des batch.
  • 17. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Nouvelles Mesures 17 Introduction des débitmètres L'introduction des produits dans le réacteur sont faites par le pesage ou avec l'ajustement des vannes manuelles. - la réalisation de fluide MCH (liquide). - Débitmètre massique Coriolis CMF025. - Commandes sur l’automate. TYPE DESCRIPTIF FABRICANT QNT COUT (€) AUTOMAT E CMF025M -débitmètre Coriolis Liquide CMF025 -Gamme 0-2180 kg/h MCH Liquide -pression 11-20 bar -Tenue en pression/température du capteur avec raccords type sandwich F316L/F316L. -Acier inoxydable 316L. -Diamètre intérieur des tubes de mesure=5,2 mm. -Transmetteur modèle 2400S. -certification ATEX ZONE 1 II 2G Ex ib IIC T1–T4 II 2D Ex ibD 21 T(1) °C EMERSON 1 1000 Page 03 PN40+030000 -vanne de régulation Electropneumatique -Gamme 0-2180 kg/h MCH Liquide -pression 11-20 bar -pression aval 4-11 bar -construction inox 316L -raccordement 1/4NPTF -Cv=0,0022 EP -étanchéité PTFE -actionneur P1-15 -alimentation pneumatique 3,4 bar positionneur intégré modèle 3200MD-10-D6-E-04-40-0G-00 -signal de commande 4-20mA HART certification ATEX ZONE 1 EEX d IIC T4 KAMMER 1 1500 Page 11 - commande s des vannes.
  • 18. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 18 Mesure UV/VIS sur le périmètre du pilote HE4  Les problèmes:  Problème de reproductibilité des 2 méthodes.  Temps opérationnel.  Prélèvement des échantillon.  Le test MeOH fait appel à des produits ciblés par Reach.  Solution technique: • Cible HE4- induit une sonde de diamètre extérieur de 12mm. • Zone ATEX de type zone 1 groupe 2. • Robustesse industrielle. • Compatibilité chimique visée pour la sonde. • Gamme de viscosité dynamique jusque 6 Pa.s • Mobile et déplaçable facilement sur tous les pilotes HE.
  • 19. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 19 • Trajet optique ciblé à 10mm MAIS interchangeable en option. • Longueur de la fibre optique (AR de 20m) par rapport aux détecteurs (phénomène de Damping) . Etude technique- matrice de choix.
  • 20. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 20 - Deux solutions technologiques de sondes Hellma sont possibles pour le matériel retenu: Excalibur et Falcala Selon les applications cibles, le choix de la technologie de sonde est déterminant : - Application HE4 GE41 : Excalibur 10mm qui couvre : -Nos produits classiques -Les conditions processus / gamme accessibles sur le GE41. Falcala n’est pas une application industrielle. Une fois que les paramètres de design de sonde sont connus, le fournisseur préconise de passer sur une sonde figée de type Excalibur. Au regard de nos applications nous préconisons la sonde de type FALCALA
  • 21. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 21 Conclusions: La seule solution technique qui parait la plus adaptée pour une utilisation sur le périmètre HE est un ensemble Escolab (72K€) qui comprend : Une unité spectro Escolab II EEx nP (Zone1) : - Gamme spectrale: 195-720nm (Hors Damping fibre optique). - Source lumineuse Xe identique quelque soit le type de sonde UV/VIS. - Détecteur identique quelque soit le type de sonde UV/VIS. Sonde de mesure Hellma de type Falcala qui correspond le mieux à nos attentes de R&D sur les aspects : -Flexibilité au delà du cdc initial (TO variable). -Compatibilité chimique. -Compatibilité processus.
  • 22. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : 22 Conclusion générale  L'étude de l'installation pilote a augmenté ma connaissance au sujet de différents aspects du génie chimique.  L'étude des valves, pompes, tubes m'avait permis de réaliser les applications de vie réelle.  Mon étude peut être employée pour améliorer l'efficacité des réacteurs pour la production de la polymérisation.  Ce travail m’a permis de découvrir un nouvel environnement de travail et une culture d’entreprise avec les réunions mensuelles de la direction qualité.
  • 23. Fichier de référence : Auteur/Dept : Création/Date : Classification : D Conservation : Page : *Merci. 23