SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  17
1. Présentation des déchets
Domaine : Sciences et Techniques
Mention/Filière : Génie des Procédés
Spécialité/Option : « Matériaux & Environnement »
Les Déchets (Semestre 2 )
La gestion des déchets
Depuis un siècle, la société de
consommation génère de plus en plus de
déchets . 80 % des déchets dangereux, soit
500 millions de tonnes par an, sont
produits par les pays industriels. Dans les
pays pauvres, 80 % des déchets sont
rejetés sans traitement.
Les déchets produits sont non seulement
de plus en plus nombreux, mais aussi de
plus en plus variés. Cette tendance est liée
au développement de l’économie de
marché, par la production accrue des
déchets issus de la consommation des
ménages, mais surtout de ceux issus des
processus industriels qui fabriquent des
biens en toujours plus grande quantité, à
l’échelle mondiale.
INTRODUCTION
Qu’est-ce qu’un déchet ?
Dans le langage courant , le terme déchets désigne une ordure ,une immondice , une chute , et tout
autre résidu rejeté parce qui' il n'est plus consommable ou utilisable et donc n'a plus de valeur.
Mais , durant ces dernières années , le déchet tend à devenir un produit de valeur , une matière
première qui entre progressivement dans un cycle de récupération et de recyclage .
Définition économique
Un déchet est une matière ou un objet dont la valeur économique est nulle ou négative ,
pour son détenteur , à un moment et dans un lieu donnés . Selon cette définition , la valeur
de cette matière ou cet objet peut redevenir positive .
Définition réglementaire
Selon la loi n°01-19 du 12-12-2001 relative à la gestion, au contrôle et à l’élimination des
déchets, retient la définition précédente en ajoutant la notion d’obligation : " Tout résidu
d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation , et plus généralement
toute substance , ou produit et tout bien meuble dont le propriétaire ou le détenteur se
défait, projette de se défaire, ou dont il a l’obligation de se défaire ou de l’éliminer".
Définition opérationnelle
Un déchet est toute matière ou objet provenant d’un processus de production ou
d’utilisation, dont le détenteur se défait ou dont il a l’intention ou l’obligation de se défaire.
Définition fonctionnelle
des déchets
3) En entrée de l'unité fonctionnelle, on peut
identifier plusieurs flux : matières
premières, énergie et éléments de
l'environnement : eau, air, sol .
Les produits correspondent, de la manière la
plus générale au résultat recherché dans le
cadre de l'unité fonctionnelle. Il peut s'agir
d'un résultat matériel (objet, matière,
énergie) ou immatériel (déplacement,
information, alimentation, loisir...).
1) Le déchet est considéré comme un flux de
matière issu d'une unité fonctionnelle, celle-
ci représentant une activité ou un ensemble
d'activité.
2) Les résidus sont eux composés des résultats non
recherchés issus de l’activité. Parmi ces résultats
non désirés, on retrouve les éléments du milieu
naturel transformés par l'activité (des effluents, des
nuisances (bruit), de l'énergie (pertes énergétiques)
et des déchets) qui correspondent à l'ensemble des
éléments matériels non assimilables directement
avec les éléments du milieu naturel.
Pourquoi gérer les déchets
-La quantité de déchets à tellement augmenté que nous risquons d’être
submergés si nous ne faisons rien pour inverser cette tendance.
-Ils existe un lien entre la gestion des déchets et la gestion des ressources, celles-ci
sont limités. L’être humain dépasse les capacité de la terre et cours ainsi à sa perte.
Or les déchets sont riches en ressources que l’on pourrait exploiter
- d’un point de vue financier , les pollutions de l’environnement causées par les
déchets, ainsi que le gaspillage des matières présentes dans les déchets sont
couteux. En gérant les déchets il est possible de réduire les cout s extrêmes et
donc de tenir compte des effets sur l’environnement
-réduire Les effets directs et indirects des déchets sur la santé et les nuisances
environnementales associées.
Actuellement, 5 millions de personnes dont 4 millions d’enfants de moins de 5 ans
meurent chaque année de maladies liées aux déchets. Les effets sur la santé et
l’environnement prennent la forme d’une contamination de l’eau, de la terre et de
l’air sur une superficie étendue.
Gérer les déchets c’est prendre des mesures pour les accompagner pendant toute leur
durée de vie. Il y a trois stade principaux: la prévention, le recyclage et l’élimination. En
premier lieu il faut:
1- prévenir ou réduire la production et la nocivité des déchets, notamment en
agissant sur la fabrication et sur la distribution des produits ;
2- valoriser les déchets par réemploi, recyclage ou toute autre action visant à
obtenir à partir des déchets, des matériaux réutilisables ou de l'énergie ;
2- Les éliminer d’une façon conforme à l’environnement que lorsqu’ils ont donné tout ce
qu’ils pouvaient.
Il ne s’agit donc pas uniquement d’assurer une élimination sûre des déchets en aval mais
de modifier les processus de production en amant par l’emploi de technologie propres et
de valoriser les déchets.
Comment gérer les déchets?
Classification des déchets
Les déchets peuvent être abordés de manière différente en fonction de
leurs propriétés. Leur classification peut notamment se faire en fonction
√ de leur état physique (solide, liquide, gazeux),
√ de leur provenance (déchets ménagers, déchets industriels, déchets
agricoles), de leur traitement (primaires, secondaires, ultimes) ou
encore de leur dangerosité (déchets inertes, déchets banals, déchets
spéciaux).
La distinction est nécessaire pour des motifs techniques liés à leur
gestion: la collecte, le tri, le transport, le recyclage, l’élimination, le
traitement,… ne peuvent pas s’effectuer de la même façon selon qu’il
s’agit d’un déchet ménager, agricole ou industrielle.
Classification des déchets selon leur source
Déchets urbains ou municipaux:
C’est déchets urbains qui ne sont pas liés aux processus industriels de fabrication. Ils
sont constitués des ordures ménagères, des boues résiduelles de stations d’épuration,
des déchets d’espaces verts et des déchets en provenance d’administrations ou
d’entreprises.
Il faut distinguer dans ces déchets :
- les déchets ménagers (produits par les ménages) tels que les ordures ménagères, les
encombrants, les déblais et gravats ou les déchets végétaux. Ils comprennent également
les déchets liés à l’automobile (épaves, huiles, pneus, batteries) et les déchets ménagers
spéciaux (DMS) qui ne peuvent pas être éliminés sans danger dans le circuit des déchets
ménagers.
- les déchets des espaces publics (rues, espaces verts, marchés) et des établissements
publics (administrations, écoles, établissements de santé) ;
- les déchets artisanaux et commerciaux .
Les déchets industriels:
Tout les déchets qui résultent d’un processus industrie: les déchets de construction, les déchets de
l’industrie chimique, des industries extractives, les résidus issus de la gestion des déchets (résidus de
l’incinération et boues d’épuration des eaux usées), les eaux usées de l’industrie…..
Ils sont classés en trois grandes catégories en fonction de leur caractère plus ou moins dangereux pour
l’environnement et pour la santé :
Ces déchets sont caractérisés par la : quantité considérable liée à l’importance de la
production, grande diversité ( certains sont toxiques et nécessitent des traitements
particuliers), valeur économique souvent intéressante ( renferment des éléments dont
la récupération peut fournir des matières premières à d’autres activités.
-Les déchets industriels banals (DIB), inertes et non dangereux compte tenu de leurs
caractéristiques physicochimiques. Ils sont assimilables aux déchets ménagers et traités
dans les mêmes conditions (cartons, bois, ferraille, etc.) ;
-Les déchets inertes, ne présentent pas de risques particuliers de pollution. Ils
proviennent des secteurs du bâtiment et des travaux publics (démolition, chantiers
d’infrastructure, etc.) et sont constitués de déblais, gravats, etc.);
- Les déchets industriels spéciaux (DIS) qui contiennent des éléments toxiques ou
dangereux (toxicité chimique, risque d’explosion, etc.). En raison de leurs caractéristiques,
de leur grande variété et de leur dangerosité, ils nécessitent des traitements spécifiques
dans des installations dédiées, différentes de celles qui reçoivent les déchets ménagers.
Les déchets de l’agriculture représentent une quantité importante des déchets :
Essentiellement causées par un excédent d’azote, de phosphores de microorganismes et
de pesticides, ces pollutions touchent les eaux superficielles, souterraines et littorales
LES DÉCHETS AGRICOLES :
LES DÉCHETS LIÉS AUX ACTIVITÉS DE SOINS
Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI)
Ces déchets sont produits principalement par les établissements de santé, les cabinets
dentaires et médicaux, les laboratoires, les établissements de recherche, les morgues, les
centres d’autopsie, les services de banque et de collecte de sang, les établissements de
soins pour personnes âgées, les infirmiers ou les vétérinaires.
De manière courante, ces déchets sont regroupés en deux catégories : les déchets
courants, assimilés aux déchets ménagers et qui ne présentent pas de risques
particuliers, d’une part, et les déchets à risques infectieux et assimilés d’autre part, qui
font l’objet de recommandations particulières eu égard à leur caractère dangereux.
Ces déchets dangereux sont constitués de :
- déchets infectieux : stocks d’agents infectieux, déchets contaminés par le sang,
déchets de
malades infectieux, échantillons diagnostiques, animaux de laboratoire infectés,
matériel, appareils contaminés ;
- déchets anatomiques ;
- objets pointus et tranchants (seringues, scalpels jetables, lames…) ;
- produits chimiques et pharmaceutiques ;
- déchets génotoxiques : très dangereux (cancérogènes, tératogènes,
mutagènes), notamment
utilisés dans le traitement du cancer ;
- produits radioactifs : issus de matériel de diagnostic radioactif ou de
radiothérapie ;
- déchets à forte teneur en métaux lourds (thermomètres cassés par
exemple).
La notion de danger est reliée aux propriétés des déchets. S’ils contiennent des substances
nocives, ils sont classés en déchets dangereux aux propriétés de dangers définies
comme suit :
- explosif ;
- comburant : réaction fortement exothermique au contact
d’autres substances ;
- facilement inflammable ;
- inflammable ;
- irritant : réactions inflammatoires sur la peau et les muqueuses ;
- nocif : risques limités par ingestion, inhalation ou pénétration cutanée ;
- toxique : risques graves voire chroniques par ingestion, inhalation ou pénétration
cutanée ;
- cancérogène ;
- corrosif : action de destruction des tissus vivants par contact ;
- infectieux : risque de transmissions de pathologies infectieuses ;
- toxique pour la reproduction ;
- mutagène : augmentation de la fréquence des défauts génétiques héréditaires ou des
capacités
de reproduction. Ingestion, inhalation ou pénétration cutanée ;
- susceptible de dégager des gaz toxiques en cas de contact avec l’eau, l’air, un acide ;
- susceptible de donner naissance à d’autres substances toxiques après élimination ;
- écotoxique : risques immédiats ou différés pour l’environnement.

Contenu connexe

Similaire à Presentation_gestion durable des dechets.pptx

guide pratique sur la gestion des déchets
guide pratique sur la gestion des déchetsguide pratique sur la gestion des déchets
guide pratique sur la gestion des déchetsBAHMamadouTalibe
 
Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...
Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...
Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...Centre de Gestion de l'Oise
 
Loic sarton question management envi
Loic sarton   question management enviLoic sarton   question management envi
Loic sarton question management enviLoic Sarton
 
CLERMONT - CLDD - La Gestion Différenciée
CLERMONT - CLDD - La Gestion Différenciée CLERMONT - CLDD - La Gestion Différenciée
CLERMONT - CLDD - La Gestion Différenciée Communication Clermont
 
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementImpact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementhamzatarhouni
 
Dechets
DechetsDechets
Dechetsmsilti
 
L'usage raisonné des produits phytosanitaires
L'usage raisonné des produits phytosanitairesL'usage raisonné des produits phytosanitaires
L'usage raisonné des produits phytosanitairesmairie2000
 
Revue des ENIL - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX
Revue des ENIL - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUXRevue des ENIL - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX
Revue des ENIL - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUXANFOPEILRseaudesENIL
 
EXPOSE SUR L’ENVIRONNE-MENT.pdf
EXPOSE SUR L’ENVIRONNE-MENT.pdfEXPOSE SUR L’ENVIRONNE-MENT.pdf
EXPOSE SUR L’ENVIRONNE-MENT.pdfimadbaha30
 
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissanceEconomie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissanceORESYS_Energy_Utilities
 
Masterclass design circulaire
Masterclass design circulaireMasterclass design circulaire
Masterclass design circulaireannabel-hary
 
Medioflor veget-hall-2
Medioflor veget-hall-2Medioflor veget-hall-2
Medioflor veget-hall-2Brand Wagenaar
 
L'impact de l’utilisation des pesticides chimiques et ses enjeux au Senegal
L'impact de l’utilisation des pesticides chimiques et ses enjeux au SenegalL'impact de l’utilisation des pesticides chimiques et ses enjeux au Senegal
L'impact de l’utilisation des pesticides chimiques et ses enjeux au SenegalCheikh Sy
 
Formation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocFormation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocMona Developpement
 
pollution-converti.pdf
pollution-converti.pdfpollution-converti.pdf
pollution-converti.pdfMOHAMED SLIM
 
gestion des déchets cours Traiter (dépolluer) les déchets dans les meille...
gestion des déchets cours Traiter (dépolluer) les déchets dans les     meille...gestion des déchets cours Traiter (dépolluer) les déchets dans les     meille...
gestion des déchets cours Traiter (dépolluer) les déchets dans les meille...ABDELATIDAYKEL
 
Diapo rd sol
Diapo rd solDiapo rd sol
Diapo rd solrd35
 

Similaire à Presentation_gestion durable des dechets.pptx (20)

guide pratique sur la gestion des déchets
guide pratique sur la gestion des déchetsguide pratique sur la gestion des déchets
guide pratique sur la gestion des déchets
 
Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...
Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...
Gras-Savoye - Sensibilisation aux risques liés à l'utilisation des produits p...
 
20090716 nanos-wwf
20090716 nanos-wwf20090716 nanos-wwf
20090716 nanos-wwf
 
Loic sarton question management envi
Loic sarton   question management enviLoic sarton   question management envi
Loic sarton question management envi
 
CLERMONT - CLDD - La Gestion Différenciée
CLERMONT - CLDD - La Gestion Différenciée CLERMONT - CLDD - La Gestion Différenciée
CLERMONT - CLDD - La Gestion Différenciée
 
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnementImpact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
Impact des rejets industriels sur la pollution de l'environnement
 
Dechets
DechetsDechets
Dechets
 
L'usage raisonné des produits phytosanitaires
L'usage raisonné des produits phytosanitairesL'usage raisonné des produits phytosanitaires
L'usage raisonné des produits phytosanitaires
 
Revue des ENIL - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX
Revue des ENIL - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUXRevue des ENIL - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX
Revue des ENIL - ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX
 
EXPOSE SUR L’ENVIRONNE-MENT.pdf
EXPOSE SUR L’ENVIRONNE-MENT.pdfEXPOSE SUR L’ENVIRONNE-MENT.pdf
EXPOSE SUR L’ENVIRONNE-MENT.pdf
 
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissanceEconomie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
 
Masterclass design circulaire
Masterclass design circulaireMasterclass design circulaire
Masterclass design circulaire
 
Medioflor veget-hall-2
Medioflor veget-hall-2Medioflor veget-hall-2
Medioflor veget-hall-2
 
Les MacrodéChets(2)
Les MacrodéChets(2)Les MacrodéChets(2)
Les MacrodéChets(2)
 
Les dechets domestiques
Les dechets domestiquesLes dechets domestiques
Les dechets domestiques
 
L'impact de l’utilisation des pesticides chimiques et ses enjeux au Senegal
L'impact de l’utilisation des pesticides chimiques et ses enjeux au SenegalL'impact de l’utilisation des pesticides chimiques et ses enjeux au Senegal
L'impact de l’utilisation des pesticides chimiques et ses enjeux au Senegal
 
Formation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocFormation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets maroc
 
pollution-converti.pdf
pollution-converti.pdfpollution-converti.pdf
pollution-converti.pdf
 
gestion des déchets cours Traiter (dépolluer) les déchets dans les meille...
gestion des déchets cours Traiter (dépolluer) les déchets dans les     meille...gestion des déchets cours Traiter (dépolluer) les déchets dans les     meille...
gestion des déchets cours Traiter (dépolluer) les déchets dans les meille...
 
Diapo rd sol
Diapo rd solDiapo rd sol
Diapo rd sol
 

Presentation_gestion durable des dechets.pptx

  • 1. 1. Présentation des déchets Domaine : Sciences et Techniques Mention/Filière : Génie des Procédés Spécialité/Option : « Matériaux & Environnement » Les Déchets (Semestre 2 )
  • 2. La gestion des déchets
  • 3. Depuis un siècle, la société de consommation génère de plus en plus de déchets . 80 % des déchets dangereux, soit 500 millions de tonnes par an, sont produits par les pays industriels. Dans les pays pauvres, 80 % des déchets sont rejetés sans traitement. Les déchets produits sont non seulement de plus en plus nombreux, mais aussi de plus en plus variés. Cette tendance est liée au développement de l’économie de marché, par la production accrue des déchets issus de la consommation des ménages, mais surtout de ceux issus des processus industriels qui fabriquent des biens en toujours plus grande quantité, à l’échelle mondiale. INTRODUCTION
  • 4. Qu’est-ce qu’un déchet ? Dans le langage courant , le terme déchets désigne une ordure ,une immondice , une chute , et tout autre résidu rejeté parce qui' il n'est plus consommable ou utilisable et donc n'a plus de valeur. Mais , durant ces dernières années , le déchet tend à devenir un produit de valeur , une matière première qui entre progressivement dans un cycle de récupération et de recyclage . Définition économique Un déchet est une matière ou un objet dont la valeur économique est nulle ou négative , pour son détenteur , à un moment et dans un lieu donnés . Selon cette définition , la valeur de cette matière ou cet objet peut redevenir positive . Définition réglementaire Selon la loi n°01-19 du 12-12-2001 relative à la gestion, au contrôle et à l’élimination des déchets, retient la définition précédente en ajoutant la notion d’obligation : " Tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation , et plus généralement toute substance , ou produit et tout bien meuble dont le propriétaire ou le détenteur se défait, projette de se défaire, ou dont il a l’obligation de se défaire ou de l’éliminer". Définition opérationnelle Un déchet est toute matière ou objet provenant d’un processus de production ou d’utilisation, dont le détenteur se défait ou dont il a l’intention ou l’obligation de se défaire.
  • 5. Définition fonctionnelle des déchets 3) En entrée de l'unité fonctionnelle, on peut identifier plusieurs flux : matières premières, énergie et éléments de l'environnement : eau, air, sol . Les produits correspondent, de la manière la plus générale au résultat recherché dans le cadre de l'unité fonctionnelle. Il peut s'agir d'un résultat matériel (objet, matière, énergie) ou immatériel (déplacement, information, alimentation, loisir...). 1) Le déchet est considéré comme un flux de matière issu d'une unité fonctionnelle, celle- ci représentant une activité ou un ensemble d'activité. 2) Les résidus sont eux composés des résultats non recherchés issus de l’activité. Parmi ces résultats non désirés, on retrouve les éléments du milieu naturel transformés par l'activité (des effluents, des nuisances (bruit), de l'énergie (pertes énergétiques) et des déchets) qui correspondent à l'ensemble des éléments matériels non assimilables directement avec les éléments du milieu naturel.
  • 6. Pourquoi gérer les déchets -La quantité de déchets à tellement augmenté que nous risquons d’être submergés si nous ne faisons rien pour inverser cette tendance. -Ils existe un lien entre la gestion des déchets et la gestion des ressources, celles-ci sont limités. L’être humain dépasse les capacité de la terre et cours ainsi à sa perte. Or les déchets sont riches en ressources que l’on pourrait exploiter - d’un point de vue financier , les pollutions de l’environnement causées par les déchets, ainsi que le gaspillage des matières présentes dans les déchets sont couteux. En gérant les déchets il est possible de réduire les cout s extrêmes et donc de tenir compte des effets sur l’environnement -réduire Les effets directs et indirects des déchets sur la santé et les nuisances environnementales associées. Actuellement, 5 millions de personnes dont 4 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de maladies liées aux déchets. Les effets sur la santé et l’environnement prennent la forme d’une contamination de l’eau, de la terre et de l’air sur une superficie étendue.
  • 7. Gérer les déchets c’est prendre des mesures pour les accompagner pendant toute leur durée de vie. Il y a trois stade principaux: la prévention, le recyclage et l’élimination. En premier lieu il faut: 1- prévenir ou réduire la production et la nocivité des déchets, notamment en agissant sur la fabrication et sur la distribution des produits ; 2- valoriser les déchets par réemploi, recyclage ou toute autre action visant à obtenir à partir des déchets, des matériaux réutilisables ou de l'énergie ; 2- Les éliminer d’une façon conforme à l’environnement que lorsqu’ils ont donné tout ce qu’ils pouvaient. Il ne s’agit donc pas uniquement d’assurer une élimination sûre des déchets en aval mais de modifier les processus de production en amant par l’emploi de technologie propres et de valoriser les déchets. Comment gérer les déchets?
  • 8. Classification des déchets Les déchets peuvent être abordés de manière différente en fonction de leurs propriétés. Leur classification peut notamment se faire en fonction √ de leur état physique (solide, liquide, gazeux), √ de leur provenance (déchets ménagers, déchets industriels, déchets agricoles), de leur traitement (primaires, secondaires, ultimes) ou encore de leur dangerosité (déchets inertes, déchets banals, déchets spéciaux). La distinction est nécessaire pour des motifs techniques liés à leur gestion: la collecte, le tri, le transport, le recyclage, l’élimination, le traitement,… ne peuvent pas s’effectuer de la même façon selon qu’il s’agit d’un déchet ménager, agricole ou industrielle.
  • 9. Classification des déchets selon leur source
  • 10. Déchets urbains ou municipaux: C’est déchets urbains qui ne sont pas liés aux processus industriels de fabrication. Ils sont constitués des ordures ménagères, des boues résiduelles de stations d’épuration, des déchets d’espaces verts et des déchets en provenance d’administrations ou d’entreprises. Il faut distinguer dans ces déchets : - les déchets ménagers (produits par les ménages) tels que les ordures ménagères, les encombrants, les déblais et gravats ou les déchets végétaux. Ils comprennent également les déchets liés à l’automobile (épaves, huiles, pneus, batteries) et les déchets ménagers spéciaux (DMS) qui ne peuvent pas être éliminés sans danger dans le circuit des déchets ménagers. - les déchets des espaces publics (rues, espaces verts, marchés) et des établissements publics (administrations, écoles, établissements de santé) ; - les déchets artisanaux et commerciaux .
  • 11. Les déchets industriels: Tout les déchets qui résultent d’un processus industrie: les déchets de construction, les déchets de l’industrie chimique, des industries extractives, les résidus issus de la gestion des déchets (résidus de l’incinération et boues d’épuration des eaux usées), les eaux usées de l’industrie….. Ils sont classés en trois grandes catégories en fonction de leur caractère plus ou moins dangereux pour l’environnement et pour la santé : Ces déchets sont caractérisés par la : quantité considérable liée à l’importance de la production, grande diversité ( certains sont toxiques et nécessitent des traitements particuliers), valeur économique souvent intéressante ( renferment des éléments dont la récupération peut fournir des matières premières à d’autres activités. -Les déchets industriels banals (DIB), inertes et non dangereux compte tenu de leurs caractéristiques physicochimiques. Ils sont assimilables aux déchets ménagers et traités dans les mêmes conditions (cartons, bois, ferraille, etc.) ; -Les déchets inertes, ne présentent pas de risques particuliers de pollution. Ils proviennent des secteurs du bâtiment et des travaux publics (démolition, chantiers d’infrastructure, etc.) et sont constitués de déblais, gravats, etc.); - Les déchets industriels spéciaux (DIS) qui contiennent des éléments toxiques ou dangereux (toxicité chimique, risque d’explosion, etc.). En raison de leurs caractéristiques, de leur grande variété et de leur dangerosité, ils nécessitent des traitements spécifiques dans des installations dédiées, différentes de celles qui reçoivent les déchets ménagers.
  • 12. Les déchets de l’agriculture représentent une quantité importante des déchets : Essentiellement causées par un excédent d’azote, de phosphores de microorganismes et de pesticides, ces pollutions touchent les eaux superficielles, souterraines et littorales LES DÉCHETS AGRICOLES :
  • 13.
  • 14.
  • 15. LES DÉCHETS LIÉS AUX ACTIVITÉS DE SOINS Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) Ces déchets sont produits principalement par les établissements de santé, les cabinets dentaires et médicaux, les laboratoires, les établissements de recherche, les morgues, les centres d’autopsie, les services de banque et de collecte de sang, les établissements de soins pour personnes âgées, les infirmiers ou les vétérinaires. De manière courante, ces déchets sont regroupés en deux catégories : les déchets courants, assimilés aux déchets ménagers et qui ne présentent pas de risques particuliers, d’une part, et les déchets à risques infectieux et assimilés d’autre part, qui font l’objet de recommandations particulières eu égard à leur caractère dangereux.
  • 16. Ces déchets dangereux sont constitués de : - déchets infectieux : stocks d’agents infectieux, déchets contaminés par le sang, déchets de malades infectieux, échantillons diagnostiques, animaux de laboratoire infectés, matériel, appareils contaminés ; - déchets anatomiques ; - objets pointus et tranchants (seringues, scalpels jetables, lames…) ; - produits chimiques et pharmaceutiques ; - déchets génotoxiques : très dangereux (cancérogènes, tératogènes, mutagènes), notamment utilisés dans le traitement du cancer ; - produits radioactifs : issus de matériel de diagnostic radioactif ou de radiothérapie ; - déchets à forte teneur en métaux lourds (thermomètres cassés par exemple).
  • 17. La notion de danger est reliée aux propriétés des déchets. S’ils contiennent des substances nocives, ils sont classés en déchets dangereux aux propriétés de dangers définies comme suit : - explosif ; - comburant : réaction fortement exothermique au contact d’autres substances ; - facilement inflammable ; - inflammable ; - irritant : réactions inflammatoires sur la peau et les muqueuses ; - nocif : risques limités par ingestion, inhalation ou pénétration cutanée ; - toxique : risques graves voire chroniques par ingestion, inhalation ou pénétration cutanée ; - cancérogène ; - corrosif : action de destruction des tissus vivants par contact ; - infectieux : risque de transmissions de pathologies infectieuses ; - toxique pour la reproduction ; - mutagène : augmentation de la fréquence des défauts génétiques héréditaires ou des capacités de reproduction. Ingestion, inhalation ou pénétration cutanée ; - susceptible de dégager des gaz toxiques en cas de contact avec l’eau, l’air, un acide ; - susceptible de donner naissance à d’autres substances toxiques après élimination ; - écotoxique : risques immédiats ou différés pour l’environnement.