SlideShare une entreprise Scribd logo
Chères et chers amis tarophiles,
Notre Fédération a bien progressé, le record historique de 8404 affiliés en 1998 vient d'être dépassé
et la saison n'est pas finie. Ne pas s’endormir sur ces petits lauriers et rester à votre écoute est le leit-
motiv des administrateurs. Nous avons traité bien des dossiers en attente et nous pouvons sereine-
ment aborder la phase suivante de notre développement.
Pour cela, le Conseil d'Administration tenu à Pontarlier a entériné la modification du système des li-
cences et du classement national. Ce changement devrait satisfaire ceux qui réclamaient une meilleure
prise en compte du “Tarot Loisir”. Vous en saurez plus en lisant l’Actus Infos de ce numéro.
Les trois championnats de ce début d'année ont été des succès indéniables avec des équipes d'or-
ganisation performantes et à l'écoute de vos désirs. Les dirigeants de Villefranche-sur-Saône, Ro-
chefort et Pontarlier ont été récompensés de leurs efforts et plébiscités pour le futur.
J’espère vous retrouver très bientôt pour les championnats par séries à Argelès-sur-Mer où vous pour-
rez applaudir nos jeunes. Nous serons ensuite accueillis par la municipalité de Vichy pour la 29ème
fois. Enfin, nous clôturerons cette saison par notre Assemblée Générale qui se déroulera à Nantua
dans le comité de l’Ain.
Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT
- Direction de la publication : Fédération Française de Tarot
- Composition, rédaction, mise en page : Adrien PEREZ
- Photos : Adrien PEREZ, Emmanuel STEFANAZZI, Philippe CARDON, Antoine CASTELLOT
- Ont collaboré à ce numéro : Emmanuel STEFANAZZI (Président), Dominique ECOIFFIER (Secrétaire National), Jean-
Pierre BOULEY (Vice-Président), Pierre PAQUOT, Sylvain PORRET ; Antoine CASTELLOT ; Alain MERCIER ; Raymond
WEIMERT ; les 5 consultants et de nombreux responsables de Clubs et Comités
L’éditorial
d’Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT
Tarot
Mag n°7
3
5
6
7
11
Agenda
Actus infos
Triathlon
Du 12 au 14 août 2010
Championnats de France
Triplettes 2010
Championnats de France
Quadrettes et Etudiants 2010
Championnat de France
Senior Donnes Libres 2010
14
16
18
20
22
Championnat de France
Donnes Libres 2010
Résultats
Championnats de France
Résultats
Open Nationaux
Passionné de... canaris
Antoine CASTELLOT
Portrait de joueur
Alain MERCIER
24
26
29
30
31
Mots fléchés
Tarot initiation
L’Excuse en défense
Les consultants
Problème contrat, écart et entame
La donne
par Raymond WEIMERT
Solutions des jeux
Problèmes Excuse et Mots fléchés
Sommaire
22 Nous, la fédé
Actus
Infos
Agenda MAI
JUIN
- 7 au 9 : TULLE festival (TAROTmag n°6)
Sont notés dans l’agenda :
- les Championnats de France
- les manifestations organisées par la FFT
- les tournois, festivals et séjours du magazine
1/ Attribution des Championnats de France, Triathlon et Assemblée Générale
- Coupe de France : 2010 Veauche / 2011 Roquebrune-sur-Argens
- Libre par 4 : 2010 Aix-les-Bains
- Quadrettes : 2011 Bourges
- Libre Senior : 2011 Alès / 2012 Rochefort / 2013 Alès / 2014 Rochefort
- Libre : 2011, 2012 et 2013 Pontarlier
- Séries : 2011 Chartres / 2012 Evian / 2013 Argelès / 2014 Evian / 2015 Argelès
- Triathlon : 2010 Albi / 2011 Aire-sur-Adour
2/ Base nationale
La base “Aurore” sous Access a maintenant 8 ans. Afin d’augmenter la vitesse de traitement et éviter un travail
fastidieux de saisie, elle va être remplacée par une nouvelle base “Aurélia”. Ce nouveau système permettra à
chaque comité de bénéficier d’un module de gestion décentralisé et d’expédier, via internet, toutes les données.
Il suffira ensuite de régler (par chèque ou virement). Chaque comité possèdera une réserve de numéros de li-
cences disponibles ainsi qu’un compte financier pour éviter les blocages.
JUILLET
- 26 et 27 : NANTUA Assemblée Générale de la FFT (page 13)
- 17 au 24 : SAINTE-TULLE stage jeunes
- 12 au 16 : ARGELES-SUR-MER Championnats de France
Individuel Open, Séries et Jeunes
- 21 au 24 : VICHY Championnat de France Triplettes (page 6)
AOUT
- 12 au 14 : ALBI Triathlon (page 5)
- 21 au 28 : VALENÇAY stage adultes (TAROTmag n°6)
33Nous, la fédé
- 18 au 20 : LA GUERCHE festival (page 10)
- 13 au 18 : ALLIER festival (TAROTmag n°6)
- 26 juin au 3 juillet : EVIAN LES BAINS séjour VVF (page 21)
- 9 au 15 : ALBI festival (page 5)
- 6 au 8 : ALES festival (page 28)
SEPTEMBRE
- 12 au 18 : L’ABEILLE stage BEST séjour VVF (page 23)
- 26 septembre au 3 octobre : AGADIR séjour Jocan Voyages (page 25)
OCTOBRE
- 25 novembre au 14 décembre : Croisière Brésil Jocan Voyages (page 25)
- 29 octobre au 1er
novembre : VEAUCHE Coupe de France
NOVEMBRE
- 19 au 21 : AIX-LES-BAINS Championnat de France Interclubs
Donnes Libres par équipe de 4 joueurs
44 Nous, la fédé
LA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUELA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUE
Président :
P. PAQUOT
Titulaires :
P. BAUMGARTEN
X. BONPAIN
R. GUERPILLON
S. PORRET
Décision 2010-1 du 5 avril 2010 :
Monsieur Yannick BOUVIER, affilié n°1008977, pour s’être présenté à un tournoi dans un état d’ébriété incom-
patible avec le jeu de Tarot et s’être exhibé de façon inconvenante, est suspendu de la FFT pendant 5 années,
avec effet jusqu’au 4 avril 2015.
Communiqué :
Un tableau des sanctions en cours d’application est régulièrement diffusé par e-mail adressé à Clubs FFT. Les
décisions régionales manquantes sont dues au manque de transmission qui est d’ailleurs obligatoire.
Les décisions concernant l’ébriété et les autres fautes graves de comportement sont sanctionnées sévèrement
et la tendance n’est pas à l’allègement.
Actus
Infos
3/ Licences et Classement National
C’est le système actuel, dans sa globalité, qui a été repensé par la Commission de développement. La proposi-
tion a été présentée à l’ensemble des présidents de comités et de CCR lors d’une réunion à Pontarlier le samedi
matin. Le Conseil d’Administration s’est réuni le dimanche matin et a entériné le projet en tenant compte des re-
marques faites par vos dirigeants.
La pyramide du classement national est modifiée, tous les joueurs sont classés. Le tarif des licences devient fonc-
tion du classement de chacun. La première série est légèrement resserrée. La quatrième série qui comprend un
tiers des joueurs bénéficie d’un tarif allégé, son prix est bloqué nationalement et comprend la part comité. Elle per-
met de participer à toute forme de compétition et de bénéficier des mêmes avantages que les autres séries. Les
tarifs jeunes et étudiants sont inchangés. Il est décidé d’accorder la licence étudiant jusqu’à l’âge de 25 ans.
A l’intérieur d’une série, la répartition dans les couleurs est faite avec un coefficient multiplicateur de 1,33.
Exemple : si nous finissons la saison avec 8526 licenciés, il y aura 406 joueurs Première série, 1624 joueurs
Deuxième série, 3654 joueurs Troisième série et 2842 joueurs Quatrième série. Parmi les joueurs Deuxième
série, ils seront 251 Pique, 334 Cœur, 445 Carreau et 594 Trèfle.
Bien sûr, la grille des indices est modifiée, Sylvain PORRET est chargé d’étudier et de présenter un nouveau ba-
rème à Vichy. Les Présidents de CCR souhaitent que des formations constituées uniquement de joueurs Troisième
série puissent concourir en triplettes et quadrettes D3. Cette demande est acceptée.
4/ Commission Réglementation
- Elimination d’une séance à l’autre :
Au moins 50 % de qualifiés entre les séances S1 et S2
Au moins 25 % de qualifiés entre les séances S1 et S3
Au moins 12,5 % de qualifiés entre les séances S1 et S4
Une compétition telle que 112 puis 84 puis 28 devient possible alors qu’elle ne l’était pas avant, ce qui permet de
pouvoir faire jouer un maximum de joueurs lors des 2 premières séances.
- Championnats régionaux triplettes :
Dès lors qu’il y a un nombre de triplettes supérieur ou égal à 16, il serait bien qu’au moins une séance et si possi-
ble la dernière se fasse à 16 suivant le principe Emmanuel pour habituer les joueurs à ce mouvement particulier.
- Championnat Individuel :
Tous les joueurs doivent rentrer au 1er
tour sauf le champion sortant dans le cas d’une ½ Finale.
- Coupe de France :
L’article 105 est modifié. Désormais, les phases qualificatives pour la finale nationale se dérouleront obligatoire-
ment en ligue.
Classement Répartition en % Part nationale Part comité Total
1ère
Série 1/21 25,00 € libre
2ème
Série 4/21 22,00 € libre
3ème
Série 9/21 20,00 € libre
4ème
Série 7/21 11,00 € 4,00 € 15,00 €
55Nous, la fédé
GRAND NATIONAL DE TRIATHLON FESTIVAL DU 15 AOUT
Organisé par la Fédération Française de Tarot Organisé par le Tarot Club des Pays Albigeois
Après le succès du Cinquième Grand National de Triathlon à
Saint-Gilles, la 6ème
édition aura lieu du jeudi 12 au samedi 14
août 2010 pendant le Festival du 15 août d’Albi. Elle se terminera
par le tournoi en donnes libres doté indépendamment qui per-
mettra aux équipes mal classées de rester dans la compétition.
Règlement de la compétition
Les résultats des 4 joueurs d'une équipe sont convertis en "Points
Triathlon" (PT) suivant une table établie statistiquement à partir
des résultats des Open nationaux et des finales de Champion-
nats de France. Cette table appelée "Table Chalonnaise" peut
être réactualisée tous les ans et doit être disponible et affichée
avant le début des épreuves. Il est d'autre part attribué un bonus
à chaque joueur en fonction de son dernier classement national.
A titre indicatif, pour une équipe dont les 4 joueurs auraient une
moyenne de 50% en duplicaté individuel, auraient un total de 0 en
libre, et finiraient à 0 point-match en quadrette, le score en point
triathlon est de 300 PT (soit 100 par épreuve).
Cette épreuve ne porte pas le nom de Championnat de France
puisqu'il n'y a pas de qualification pour y participer, elle se dé-
roule pendant l'été et est ouverte à toute équipe de 4 joueurs.
Ces 4 joueurs peuvent être issus de n'importe quel Comité, à
condition d'être à jour de la licence de la saison précédente.
Inscriptions et redistribution
Les inscriptions doivent parvenir à la Fédération Française de
Tarot au plus tard le 30 juillet 2010. La FFT se réserve le droit
d'accepter des inscriptions hors délais pour compléter les tour-
nois. Des équipes seront acceptées sur place 24 heures avant le
début du Triathlon à la condition de ne pas perturber l’ordonnan-
cement du tournoi.
Les frais d'inscription sont fixés à 50 € par joueur soit 200 € par
équipe. Vous devez envoyer un chèque de règlement libellé à
l’ordre de la FFT avec la liste des 4 participants.
Le Grand National de Triathlon est doté de prix à hauteur de
80 % des frais d'inscription perçus. Cette redistribution est étalée
sur 20 % des équipes.
PROGRAMME 14h00 21h00
Lundi 9 août Grand Libre
Mardi 10 août
Quadrettes Triplettes
Libre parallèle Libre parallèle
Mercredi 11 août
Quadrettes Triplettes
Libre parallèle Libre parallèle
Jeudi 12 août
TRIATHLON
Duplicaté Individuel Triplettes
Libre parallèle Libre parallèle
Vendredi 13 août
TRIATHLON
Quadrettes Quadrettes
Libre parallèle Libre parallèle
Samedi 14 août
TRIATHLON
Donnes libres
Grand Libre
Libre parallèle
Dimanche 15 août Grand Libre
Frais d’inscriptions
Quadrettes, Triplettes et Grands Libres : 20 € - Licenciés : 16 €
Libres parallèles : 14 € - Licenciés : 10 €
Redistribution
80% + coupes + challenge
Arbitrage et homologation FFT
Attribution des indices 1,2 et 1,5
Challenge Louis DIAZ
aux 10 meilleurs joueurs du classement des tournois par équipe
Renseignements : 05.63.54.04.77
TRIATHLON- FESTIVALDU 15 AOUTAALBI
Salle de Pratgraussals du lundi 9 au dimanche 15 août 2010
66 Nous, la fédé
77Vous, les participants
Championnat de France
Quadrettes et Etudiants 2010
Coucou Villefranche !
Les Championnats de France Quadrettes et Etu-
diants ont quitté la cité de Nicéphore Niepce
pour s’établir à Villefranche-sur-Saône, à vol
d’oiseau à 100 km au Sud de Chalon. Le comité
Lyonnais sous la houlette de son président Jean
MAGAT a tout mis en œuvre pour que la mani-
festation soit réussie : quatre salles (D1, D2, D3
et open nationaux), des animations (dégusta-
tions, vente de souvenirs…), des équipes tra-
vailleuses et accueillantes. La FFT félicite les
organisateurs qui se sont bien démenés pour
que les 540 joueurs qualifiés, les 16 étudiants,
les participants aux tournois d’encadrement et
les arbitres soient comme des coqs en pâte !
Résumé du Championnat D1
La magnifique salle des Echevins accueille la
compétition D1. Les 45 quadrettes qualifiées
sont, comme des charognards, affamées par ce
titre prestigieux. En 1ère
séance, la squadra azu-
réenne de Fabrice MATTERA s’impose avec 89
PM. Les lapins bourguignons et leur capitaine
Patrick CLAR sont 2èmes
à 75 PM. Les poitevins
Georges METAYER, Bernard BLOT, Catherine
ARRICOT et Jean-François FRAUDEAU ont fait
un beau parcours et leur défense finit 1ère
: en
engrangeant 68 PM, ils se classent 3èmes
.
On retrouve à 20 PM l’équipe parisienne Cham-
pionne de France D2 de Stéphane MARTY qui
espère réitérer sa performance de la saison pré-
cédente. Le poussin de la compétition, Steve
ROEDSENS (Picardie), âgé de 15 ans, est à 18
PM et participera donc au 2ème
tour. Il s’en est
fallu de peu pour Philippe BARTHELOT (Ile de
France), Jérôme JACQUET (Bourgogne) et
Hervé LATERRADE (Val d’Adour) qui passent à
-7, mais faute de grives, on mange des merles !
Les alsaciens Mayke WOLFF, Pascal ENGEL,
Benjabari RAZANAJOHARY et Gilles SYDA
sont les vilains petits canards, ce sont les pre-
miers éliminés à -9. Il fait aussi un froid de ca-
nard pour Gérard CASCALES (Midi-Pyrénées),
Jean-Régis BOIDIN (Nord Pas de Calais), Joël
RABINOVITCH (Franche-Comté) et Philippe
CALAIS (Provence) qui pourront, s’ils le veulent,
aller se réchauffer dans la salle de l’Atelier !
Les quadrettes mal classées n’ont pas bayé aux
corneilles et se sont réveillées en 2ème
séance :
Stéphane DEGIORGI (Var Côte d’Azur) alors
27ème
gagne à 71 PM, Eric DAUER (Alsace)
alors 22ème
effectue 58 PM, Philippe BARTHE-
LOT à -7 réalise 41 PM et sauve sa peau. Les
midi-pyrénéens de Marc LANDY, au capital de
29 PM, augmentent leur score de 42 PM et se
mettent ainsi dans une bonne position. Patrick
CLAR n’a pas lâché, il est 5ème
de séance à +34.
Le jeune Steve ROEDSENS a fait le rapace et
pris 32 PM, ce qui lui assure avec ses coéqui-
piers Christian VOET (Picardie), Raymond
COURTECUISSE et Jean-Pierre DALLENNE
(Nord Pas de Calais) une place en finale. Les
Champions de France 2009 Noël RAFFOUX,
Patrick BAUMGARTEN, Daniel JEAN et Jean-
Luc COURTOIS (Poitou Anjou) réalisent le
même résultat qu’en 1ère
séance : 10 PM. Ils sont
comme des oiseaux sur une branche et devront
attendre le classement général pour savoir s’ils
accèdent à la finale. Fabrice MATTERA et
Georges METAYER ont sans doute laissé des
plumes en 1ère
séance. Ils ont respectivement
-6 et -23. Stéphane MARTY et Hervé LATER-
RADE se sont faits voler dans les plumes (-58 et
-64) et ne joueront donc pas la dernière séance.
Au général, Patrick CLAR est en tête avec 112
PM et a 30 points d’avance sur Fabrice MAT-
TERA. Ce dernier est suivi par Stéphane DE-
GIORGI, Marc LANDY et Eric DAUER qui ont
fait un beau rapproché à plus de 70 PM. Steve
ROEDSENS est 7ème
avec plus de 54 PM et es-
père, comme en jeunes, sortir victorieux.
Georges METAYER s’en sort (11ème
), ce qui
n’est pas le cas de son compatriote poitevin Noël
RAFFOUX, premier éliminé.
Il y a une belle représentation en finale et la vic-
toire n’en est que plus belle pour Marc LANDY,
toujours sur une pente ascendante avec 63 PM.
Deux quadrettes, celle du stéphanois Alain
BOULUD et celle du limougeaud François LES-
TAGE, alors 10 et 11èmes
, ont fait le forcing. Elles
effectuent 47 et 49 PM et prient pour accéder au
podium, mais les équipes de tête ne se sont pas
laissées abattre : Fabrice MATTERA est à +30
et Patrick CLAR à +26. Par contre, les préten-
dants Stéphane DEGIORGI, Eric DAUER et
Steve ROEDSENS sont négatifs et n’ont plus
qu’à aller se faire cuire un œuf !
Petit à petit, l’oiseau fait son nid ! L’équipe midi-
pyrénéenne composée en attaque de Marc
LANDY et en défense (meilleure de la finale) de
Stéphane SICRES, Bruno FOUCHER et Re-
naud COURTNEY totalise 154 PM, elle est pro-
clamée Championne de France Quadrettes D1.
Félicitations à ces quatre joueurs sympathiques
et d’un très grand niveau de jeu. Les bourgui-
gnons Patrick CLAR, Lionel DUCARD, Jacques
GAUDILLIERE et Yvan KETCHEDJI sont Vice
Champions. Ils sont toujours au rendez-vous et
ce n’est encore pas maintenant que la réputa-
tion des lapins prendra du plomb dans l’aile !
Bien qu’ils soient tombés de leur nid lors de la
2ème
séance, Fabrice MATTERA, Thierry PELLE,
Jean-Marc ROUILLOT et Frédéric DARMON ont
réussi à accrocher la 3ème
place. Malgré une
belle prestation en finale de François LESTAGE
et d’Alain BOULUD, ils échouent au pied du po-
dium tant convoité. Une hirondelle ne fait pas le
printemps !
Jean-François FRAUDEAU du fond face à
l’attaquant Stéphane MARTY
Steve ROEDSENS à l’attaque contre Sté-
phane DEGIORGI
88 Vous, les participants
Résumé du Championnat D2
C’est dans le joli village de Liergues en Beaujo-
lais, à quelques kilomètres de Villefranche-sur-
Saône, que se déroule la compétition D2 qui
démarre en fanfare pour la formation savoyarde
de Claude GRAU à 62 PM. Albert AZOULAY et
ses partenaires, régionaux de l’étape, sont là : ils
sont 2èmes
à 47 PM et comptent bien se défendre
bec et ongles en terre locale. Le meilleur atta-
quant de la séance, le junior Pierre-Alain MOU-
TON (Nord Pas de Calais) occupe la 3ème
place
à 41 PM et précède le toulousain Didier BER-
TRAND à 38 PM. Gérard ECHES (Loire Forez),
formateur au stage adultes FFT, a mis ses le-
çons en pratique et totalise 37 PM.
Jean-François MARTINET (Ain), au nom d’oi-
seau, est 20ème
à 7 PM, ça passe ! Par contre,
les deux autres quadrettes de l’Ain amenées par
David GUILLOT (31ème
à -16) et Patrick GUI-
NARD (38ème
à -32) sont éliminées et peuvent
migrer à Villefranche-sur-Saône pour participer
aux open nationaux. L’attaquant bourguignon
Jean QUILLARD, qui a réussi pendant cette
séance à mettre le 21 à l’écart (sans doute de
peur de se le faire voler !), et ses défenseurs Au-
rore NICOLAS, Aurélien MIGNOTTE et Laurent
BOISSON peuvent faire de même, ils sont
avant-derniers à -66. Le nantais Philippe LE
RAY avait encore dans la tête le cri strident des
mouettes et n’a pu se concentrer. Il ferme le
classement à -69.
En 2ème
séance, les franciliens Arnaud TARTA-
RIN, Jérémie KOHEN, Cédric VIEUXMAIRE et
Patrick VALLOIS se rebiffent (80 PM). Ils en
avaient bien besoin, ayant réalisé au 1er
tour un
score maigre comme un coucou (2 PM) ! La
quadrette locale d’Albert AZOULAY est ultra mo-
tivée : la défense finit 1ère
et l’équipe se classe
encore 2ème
avec 64 PM. Didier BERTRAND,
Stanislas BOUISSOU, Jean-Philippe CREPI-
NEAU et Christelle GRUGIER picorent encore
52 PM lors de cette séance et ne seront pas des
pigeons faciles à plumer ! Il faudra aussi comp-
ter sur l’autre équipe midi-pyrénéenne d’Antoine
CRUCES qui effectue 40 PM. Pierre-Alain MOU-
TON n’a pas été manchot et ne s’est pas écroulé
(35 PM), tout comme Claude GRAU (32 PM).
Gérard ECHES a +8, ce qui devrait assurer une
place en finale. Par contre, Jean-François MAR-
TINET (Ain) en a pris un coup (-16) ! C’en est
fini pour lui et ses camarades Bernard MAL-
MASSON, Michel PAUGET et Gilles DOUILLET.
Après deux séances avec 117 PM et sans au-
cune surprise, Albert AZOULAY a pris la direc-
tion des opérations. A plus de 20 PM derrière lui
suivent Claude GRAU, Didier BERTRAND et Ar-
naud TARTARIN. Pierre-Alain MOUTON a 80
PM et il est lui-aussi en bonne position d’attente,
tout comme Antoine CRUCES à 67 PM.
Les scores ne sont pas de grande envergure en
finale puisqu’elle se gagne à 36 PM, Antoine
CRUCES en est l’auteur. Julio SAMPAIO, Marc
AMOUREUX, Gérard CIOLFI et Marc CONDE-
MINE, les remplaçants de dernière minute du
comité Lyonnais, s’illustrent enfin et occupent la
2ème
place de la finale à +30. Leurs compatriotes
locaux en font de même. Pierre-Alain MOUTON
a encore donné des bons coups de bec en at-
taque puisqu’il est le meilleur Sud. Ses coéqui-
piers Jean-Pierre LIEVIN, Olivier PLOUVIN
(Nord Pas de Calais), Jean-Louis LEGAL (Pi-
cardie) et lui-même finissent 4èmes
de la séance
à +22. Claude GRAU les talonne à +21. Arnaud
TARTARIN et Didier BERTRAND sont négatifs
et ont tué la poule aux œufs d’or !
Pour la plus grande joie des joueurs du comité
Lyonnais et de son président Jean MAGAT qui
peuvent être fiers comme des coqs, leurs repré-
sentants Albert AZOULAY, Patrice LAPIERRE,
Bernard ROBIN et Jean-Jacques CORCE-
LETTE, qui ont fait un parcours de haut vol (2ème
en 1ère
et 2ème
séances et 3ème
en finale), sont
Champions de France. L’équipe savoyarde
constituée des frères GRAU Claude et Maximi-
lien, de Daniel PRADES et de Nunzio INGRAS-
SIA n’a également pas flanché et mérite de
monter sur le podium à la 2ème
place. Au 3ème
rang se trouvent les midi-pyrénéens Antoine
CRUCES, Philippe LASSALLE, Laurent TRIS-
TANI et Reynald TONERIE qu’il faut féliciter
pour leurs deux dernières pointes de vitesse.
Les ch’tis sont noirs comme des corbeaux : il ne
manque malheureusement que 4 PM pour ac-
céder au podium. Il faut tout de même signaler
l’éclosion du poussin de l’équipe et saluer sa
prouesse. En effet, le junior Pierre-Alain MOU-
TON a fait meilleur attaquant à la 1ère
et à la 3ème
séance et s’est classé 3ème
au 2ème
tour. Bravo à
ce jeune aigle.
Résumé du Championnat D3
Les équipes doivent se rendre en plein cœur de
la ville à la Maison des Familles et c’est juste-
ment dans une ambiance familiale que va se dé-
rouler la compétition. En 1ère
séance, l’Ile de
France frappe fort. Le président de CCR
Georges ROUSSELET s’empare de la 1ère
place
avec 79 PM. Au 3ème
rang, Sébastien DES-
PLANQUES du club de Bois-Colombes s’est
construit un nid douillet de 66 PM. Entre ces
deux quadrettes s’insère l’équipe picarde de Da-
niel MARY, Guillaume HORNOY, Eric DA-
VESNE et Sylvie VRAUX avec 72 PM. Les
languedociens Jérôme CHAUT, Francis ORRE-
CHIA, Didier ROCA et Claude MARGALIDA ont
fait très peu de coquilles et sont à 61 PM. Les
formations franc-comtoises de Lure amenée par
Guy MASSARD (43 PM) et de Berche Dam-
pierre de Jacques PETTMANN (30 PM) ont
elles-aussi fait bonne figure. La 26ème
place qua-
lificative est occupée par quatre jeunes sa-
voyards Sébastien et Jérôme VITTOZ, Timothée
MEYNET et Adrien MONTBROUSSOUS qui ont
décidé de voler de leurs propres ailes. La junior
Elodie BOUVIGNIES (Picardie) est 27ème
à -8 et
jouera aussi le 2ème
tour. Elle est chaperonnée
par Nicolas LE ROUX, Didier LEMAIRE et son
épouse Marie-Ange qui, pour passer du coq à
l’âne, est une grande adoratrice et collection-
neuse de flamants roses. A la 30ème
place, on re-
trouve encore d’autres jeunes Yohann LIBIOUL,
Ingrid MONTEILHET et Valentin FRANCHINI
(Loire Forez) qui chantent comme des rossi-
gnols car ils sont les derniers à être sélection-
nés pour la phase suivante. Il faut remercier
Mauricette BENOIT, une vraie mère-poule, qui
a pris sous son aile ces trois juniors.
André PUNTHELER et ses coéquipiers lorrains
Nicolas WALGENWITZ, Rémi LABRE et Daniel
GARDEUX sont épouvantés par le classement,
ils sont 31èmes
et donc premiers à sortir du Cham-
pionnat. Alain MILLET (Midi-Pyrénées) et Chris-
tian MERLE (Ain) ne sifflent pas de joie non plus
à la lecture des résultats. A l’antépénultième po-
sition pointent une quadrette charentaise consti-
tuée de trois MARTIN (pêcheurs !) Jérôme,
Maxime et Kevin accompagnés d’Anne-Marie
GUAY mais pas comme un pinson ! Toutes ces
équipes victimes de la marée noire pourront se
coucher à l’heure des poules ou se rendre dans
les tournois d’accompagnement. Pour les
joueurs qualifiés, il ne faudra pas traîner au res-
Pierre-Alain
MOUTON
Gérard
ECHES
Première grande compétition pour le cadet
clermontais Valentin FRANCHINI
taurant, tant pis pour ceux qui n’ont pas un ap-
pétit de moineau !
Alors 22ème
à -2, tel un phénix, la quadrette bour-
guignonne de François DAUBIGNEY renaît de
ses cendres, finit 1ère
défense et gagne à 57 PM.
L’équipe alsacienne composée de Frédéric
GRAFF, Christine GRANDADAM, Serge JAKOB
et Marie-Thérèse SCHWEITZER, la caille du
président du comité, est 2ème
à 49 PM. Jérôme
CHAUT plane encore dans les hauteurs du clas-
sement (47 PM). Le nivernais Bernard VALLET
ajoute à son pécule de 25 PM de 1ère
séance 39
points. Sébastien DESPLANQUES consolide
son nid en rapportant 32 PM de plus. Les franc-
comtois Guy MASSARD et Jacques PETT-
MANN réalisent une vingtaine de points, ils
mettront ainsi une patte en finale ! Il faut croire
que les picards Elodie BOUVIGNIES (+13) et
Daniel MARY (+6) ne sont pas des oiseaux de
nuit, leurs scores ne cassant pas trois pattes à
un canard ! Il en est de même pour les oisillons
savoyards (+3) et foréziens (-6). Le leader
Georges ROUSSELET s’est écroulé (-25), mais
participera quand même au dernier tour.
Au classement intermédiaire, Jérôme CHAUT
est devant avec 112 PM, mais Sébastien DES-
PLANQUES s’accroche (102 PM). Ils se déta-
chent du 3ème
Daniel MARY à 78 PM. Tous les
jeunes sont malheureusement éliminés et se di-
sent que le Tarot n’est pas aussi facile que le jeu
de l’oie ! Bravo à eux pour leur parcours.
En finale, François DAUBIGNEY confirme et
remporte à nouveau le tournoi avec 53 PM. Ber-
nard VALLET est à quelques centièmes de
points derrière lui et continue son ascension.
Guy MASSARD est régulier et effectue 30 PM.
Sébastien DESPLANQUES a le même résultat.
Marie-Thérèse SCHWEITZER et Jacques
PETTMANN finissent le championnat honora-
blement en milieu de tableau, mais savent tous
deux que ça ne suffira pas. Daniel MARY est né-
gatif (-10), tout comme Georges ROUSSELET
(-52), leurs espoirs de podium s’envolent.
Les Champions de France Quadrettes D3 ne
sont autres que les parisiens Sébastien DES-
PLANQUES, Pascale TROCELLIER, Bertrand
BOUCHIERE et leur fort attaquant Mouloud
BEN BOURNANE qui ont su faire fructifier
l’avance prise au départ. La FFT leur adresse
ses félicitations. Ils précèdent seulement de
4 PM les nivernais Bernard VALLET, Lucien
TRELAT, Guy NEUFOND et Francisco DE OLI-
VEIRA d’une grande régularité tout le Cham-
pionnat. C’est une 3ème
place bien méritée pour
les bourguignons François DAUBIGNEY, Ca-
therine DEYNOU, Jean-Marie ROUSSEAUX et
Frédéric COULON, récompensés de leurs deux
victoires consécutives. Les lurons Guy et Sté-
phane MASSARD, Sébastien HYACINTHE et
Mohamed ZEGGAI terminent 4èmes
, mais avec la
combativité qu’on leur connaît, ils ne resteront
pas sur cet échec et n’abandonneront que
quand les poules auront des dents !
Résumé du Championnat Etudiants
Une grande pièce de la salle de l’Atelier est mise
à disposition. Cette année, le Championnat ne
se déroule pas en équipes, mais en individuel.
Deux épreuves sont proposées : le libre et le du-
plicaté. Ils sont seize à s’être inscrits pour y par-
ticiper. Ce nombre n’est pas très satisfaisant,
pourtant la Commission Jeunes avait contacté
par courrier tous les étudiants répertoriés dans
la base de données FFT. Espérons que la fré-
quentation à ce Championnat augmentera dans
le futur ! En tout cas, les jeunes qui s’y sont ren-
dus peuvent confirmer qu’ils ont passé des mo-
ments agréables ensemble dans une ambiance
très détendue.
En donnes libres, on va assister à un combat de
coqs ! Le breton Vincent CHARYK ouvre les
hostilités et gagne la 1ère
position à plus de 800
points. Le midi-pyrénéen Mickaël SCHENK le
suit (500 points). A la 2ème
position, la corse
Joana BROUSSE fait son apparition et l’emporte
avec 730 points. Mickaël réalise encore près de
400 points, Vincent est légèrement négatif. Au
classement intermédiaire, Mickaël prend la tête,
mais il est talonné de près par Joana. A la 3ème
position, tel un vautour, Mickaël engrange en-
core 700 points. Joana et Vincent en prennent
eux-aussi, mais seulement 300. Après 3 posi-
tions, Mickaël prend le large avec 1550 points.
Joana est à 1100 et Vincent à 800. A la 4ème
po-
sition, Mickaël répète comme un perroquet son
score du 1er
tour. Vincent réalise +300 et Joana
-50. Le dernier classement intermédiaire met en
avant Mickaël à 2050 points. Joana et Vincent
ont tous deux 1050 points. Les autres étudiants
sont largués et assistent à la bataille. Joana
gagne la dernière manche à 750 points. Mais
qu’est-ce qu’ont fait les garçons ? Vincent n’a
pris que 150 points et Mickaël est négatif, mais
seulement de 150 points. C’est donc le midi-py-
rénéen Mickaël SCHENK qui remporte le Cham-
pionnat de France Libre Etudiants. Il ajoute ainsi
un nouveau titre à son incroyable palmarès en
jeunes. La corse Joana BROUSSE est Vice
Championne de France. Elle a donc grimpé un
échelon puisqu’elle était 3ème
du libre junior l’an-
née dernière. Si elle se présente au Champion-
nat de France Libre Etudiants l’année prochaine,
ce sera une cliente dangereuse ! Le breton Vin-
cent CHARYK accroche la 3ème
place qu’il sa-
voure comme il a pu apprécier son titre en
quadrettes lycées obtenu la saison dernière.
Contrairement au libre qui s’est joué en une
séance, l’individuel duplicaté se passe en deux
séances : les samedi et dimanche après-midis.
Lors du retrait des badges le samedi matin, une
étudiante inscrite est absente. L’arbitre Karine
BOULUD décide, pour la bonne marche du tour-
noi, d’intégrer un junior présent, Cyprien
DEHON, venu faire un coucou et encourager les
amis. Elle lui précise qu’il ne pourra être classé,
étant donné qu’il n’est pas étudiant, mais qu’il
doit jouer le jeu, et Cyprien l’a même trop bien
joué puisqu’il a gagné les deux séances, la 1ère
à presque 72 % et la 2ème
à 64 %, rien que ça !
Il paraît donc normal de souligner son exploit
dans ce canard et de grandement le féliciter. Le
titre revient donc au bourguignon Aurélien DE-
CLAS, 2ème
du général, à plus de 25 % derrière
le toulousain. C’est une immense surprise pour
Aurélien qui ne pensait pas que 52,5 % en 1ère
séance et 56 % en 2ème
séance suffirait pour être
proclamé Champion de France. Cette 1ère
place
comble tous les bourguignons présents et en
particulier son papa. C’est encore un corse qui
monte sur la 2ème
marche du podium, bravo à
Christophe TINAHONES. La 3ème
place a dû être
départagée au nombre de tops puisque le midi-
pyrénéen Thomas RIGAUD DJEBBARI et le
bourguignon Antoine BALIGAND ont effectué
chacun 105 %. Malheureusement pour Antoine,
c’est Thomas qui sera photographié. Ce dernier,
ayant la chance de monter sur le podium, aura
obligatoirement le sourire quand le petit oiseau
sortira !
Stéphane MASSARD, Mohamed ZEGGAI et
Sébastien HYACINTHE, meilleurs défenseurs
en finale, échouent au pied du podium.
Marion CLAR opposée à Nicolas LAVAL,
François VILLIERS et Rémi ROUSSEL
99Vous, les participants
1111Vous, les participants
Championnat de France
Seniors en Donnes Libres 2010
Quelle bonne idée que ce Championnat !
Moins de six mois après avoir annoncé la créa-
tion de ce nouveau Championnat de France,
nous voilà réunis à Rochefort. Cette ville
agréable au patrimoine culturel et touristique
remarquable avait déjà reçu les premiers
Championnats de France individuels par Séries.
Malgré quelques inquiétudes suite à la tempête
Xinthia, de nombreux joueurs ont fait le dépla-
cement. Le pari de faire jouer en semaine et
hors vacances scolaires nos seniors n’était pas
très risqué. Certains en ont profité pour visiter
cette superbe région et aller déguster quelques
bivalves Filibranchia sur Ré ou Oléron. La parti-
cipation a dépassé toutes les attentes, même
celles des plus optimistes. Les organisateurs
charentais ont ainsi été récompensés de leurs
efforts.
Lundi 15 mars, il fait beau et les premiers
concurrents arrivent sur les marches du Palais
des Congrès. Hormis quelques places restées
disponibles dans les comités lointains, 213
sièges sont déjà pourvus. Les 20 places prévues
pour le “qualificatif sur place” se transforment en
27 places pour la plus grande joie des 112 par-
ticipants ! 28 tables pour le sélectif, c’est inat-
tendu et les organisateurs doivent ajouter une
dizaine de tables. Une joueuse de Bretagne a
même pris sa licence sur place pour participer,
bienvenue dans la grande famille des tarophiles !
22 comités sont représentés : on est venu de
toute la France, depuis l’Alsace jusqu’au Val
d’Adour en passant par le Nord ou la Côte
d’Azur. Dès la 1ère
position, le montalbanais Ber-
nard CHAUMONT annonce la couleur (1224
points). Il s’empare de la 1ère
place et ne la quit-
tera plus. C’est clair, il ne reste plus que 26
places. Les charentais sont nombreux et espè-
rent bien jouer le championnat le lendemain. Ils
sont 10, bien placés, après les 5 premières
donnes. Les autres joueurs ne l’entendent pas
ainsi et il n’en restera que 4 quelques tours plus
tard. Jean SANCHEZ, le poitevin, se hisse à la
2ème
place et le breton Francisco PISCHEDDA
complète le podium. Quelques dirigeants font
leur entrée : le Vice Président du comité Lorraine
Gérard SONNET, le Président du club d’Argen-
teuil (95) Hubert RAYNAUD et le Président du
club de Salies-du-Salat (31) Alain MILLET. La
dernière place qualificative revient à un autre
breton, François DERRIEN. Pour l’ariègeois
Francis DELRIEU, il ne reste plus qu’à attendre
un retrait de dernière minute.
En parallèle de ce qualificatif se déroule un libre
parallèle ouvert à tous. Le charentais Jean-Mi-
chel PEROCHON trouve de jolis jeux et avec
1637 points remporte la timbale et l’enveloppe
qui va avec. Alain CHARLOT (Ile de France) et
Michel SEVENO du club de Chatelaillon pren-
nent les 2ème
et 3ème
places. Le soir, c’est un
autre libre qui est proposé. 232 joueurs sont
inscrits, soit 58 tables, ce qui impose un chan-
gement de lieu : la grande salle Colbert du
championnat est donc réquisitionnée. Serge
BASSOUL, Jean-Paul PETER et Hervé LA-
TERRADE occupent les 3 premières places :
Montauban (Tarn et Garonne), Schiltigheim
(Bas-Rhin) et Vic-Fezensac (Gers), toute la
France du Tarot est bien là !
Mardi 16 mars, il fait toujours beau et très tôt, ils
sont déjà nombreux à vouloir retirer leur badge.
Le comptoir, à peine installé avec les feuilles de
contrôle et les précieux sésames, est pris d’as-
saut par les aînés, de vrais collégiens ! La mati-
née s’écoule doucement et un peu avant midi, il
ne reste que 2 badges sur le comptoir. Francis
DELRIEU est là, il faudra encore attendre un
peu. Midi, l’avant-dernier badge s’en va. Puis,
un coup de téléphone survient : Joanin MARTI-
NEZ, champion de France en donnes libres à
Pontarlier en 1998, ne peut venir pour raisons
de santé, nous lui souhaitons d’ailleurs un
prompt rétablissement. Notre appaméen partici-
pera donc au premier Championnat Seniors.
13h15, ils sont venus de presque partout, même
de Guadeloupe et de Nouvelle Calédonie. Pas
de joueurs d’Aquitaine, c’est vraiment dommage
de priver les seniors de cette région, en ne pro-
posant pas de qualificatif... Espérons que l’an
prochain, ils pourront participer à ce rendez-
vous.
Le tournoi est lancé par notre Président, Em-
manuel STEFANAZZI, qui présente quelques
seniors qui ont animé et animent encore notre
Fédération : Armand BAILLEUL (ancien Prési-
dent FFT), Régis RAMI (Président de Midi-Py-
rénées), Michel SOROLLA (Président du
Vaucluse et de la Ligue 6), Michel DESJOBERT
(ancien Président de Corse), Michel SOUPRE-
MANIEN (ancien Président de Guadeloupe),
Jean-Pierre LACROIX (fondateur du comité Val
d’Adour), André PRANDI (Champion de France
en donnes libres en 1999), Jacky CLEMENT
La magnifique salle Colbert du Palais des Congrès
1122 Vous, les participants
(Champion de France Individuel Open en 1995),
Jean-Paul HENTZLER et Jean-Claude RAY
(Champions de France 2ème
Série 1986 et 2001),
Guy MASSARD (Champion de France Promo-
tion en 2003) et enfin notre doyen Charles HAT-
CHONDO, 85 printemps. Le micro est donné à
l’arbitre principal du tournoi pour les consignes
générales. Cela ne pouvait être que l’aîné des
arbitres, René IZANS.
La 1ère
séance est remportée par Daniel MA-
NOUKIAN (Val d’Adour) devant Denis MARTI-
NOD (Savoie Mont Blanc) et Claude RACINE
(Franche-Comté). Tous les joueurs participeront
à la 2ème
séance, il n’y a pas d’éliminés.
Parallèlement à cette 1ère
séance, un libre de 28
tables est remporté par Daniel JEAN (Poitou
Anjou) devant Fred TESTONI (Midi-Pyrénées)
et Daniel LE DANTEC (Bretagne). Le soir, un
libre par équipes de 2 est proposé. C’est une
belle initiative puisque 142 paires y participent.
C’est aussi l’occasion de jouer avec quelqu’un
d’une autre région que la sienne. Joël BERTUIT
(Loire Forez) et Robert DAVID (Midi-Pyrénées)
unissent leurs forces pour remporter brillamment
ce tournoi avec 3419 points. Les savoyards
Denis MARTINOD et Fernand VOGNE sont
2èmes
, Corine et Mathieu GIORDANO des Cha-
rentes 3èmes
.
Mercredi 17 mars, il fait vraiment très beau !
Tous les participants sont revenus, deux sont en
retard et écopent d’une petite pénalité, rien de
grave ! Assis en Nord 1, Daniel MANOUKIAN se
rend compte rapidement que l’après-midi va être
difficile. En Nord 2, en revanche, la 1ère
position
rapporte 1182 points de plus et propulse Denis
MARTINOD loin devant. Le savoyard ne quittera
plus cette 1ère
place de la journée. A la fin de la
4ème
position, ils sont deux ex aequo à la 120ème
place. Les arbitres René IZANS et Patrick
BAUMGARTEN espèrent vivement que la situa-
tion ne va pas se reproduire à la 5ème
position. Fi-
nalement, le 120ème
possède 47 points, mais
deux ex aequo occupent la 121ème
place avec 45
points ! Espérons qu’il ne manquera pas un
joueur le lendemain... Après les 2 premières
séances, Alain CHARLOT (Ile de France) et Ri-
chard STRAUCHMANN (Nord Pas de Calais)
suivent de près Denis MARTINOD.
Au libre d’accompagnement, 116 joueurs s’af-
frontent amicalement et le Tarot Club du Pays
Vert de Tulle (Limousin) est à l’honneur puisque
Pierrette MERLE l’emporte avec 1855 points.
Mathieu GIORDANO (Charentes) est 2ème
, suivi
par Alain LE NARDOU (Loire-Océan). Le soir,
pour le Grand Prix de Rochefort, la capacité
maximale est presque atteinte, 95 tables sur les
96 disponibles sont remplies. Avec 380 joueurs,
les responsables sont comblés. Jean-Marie
FORTUNE-GASPA du Tarot Club de Vaison-la-
Romaine (Vaucluse) gagne avec moins de 2000
points. Philippe MARESTIN et Bruno COQUET
des Charentes complètent le palmarès. La 1ère
Dame, Bernadette CHAPEAU (Charentes), est
5ème
.
Jeudi 18 mars, c’est sûr, il fait toujours beau en
Charentes ! La 3ème
séance réunit les 120 pre-
miers joueurs, leurs points ont été divisés par 2.
Les premiers en ont perdus beaucoup, les 2 der-
niers qualifiés, les roussillonais Jean-Marc
BRUZI et Patrick HATCHONDO, très peu !
Avec 990 points pour Claude GAVET (Nivernais)
et 844 points pour Daniel DELACROIX (Ain),
cela démarre fort à la 1ère
position. A la 2ème
po-
sition, c’est le bourguignon Ahmed GUELMANE
qui explose son compteur avec 1142 points. A la
3ème
position, trois joueurs réalisent plus de 700
points : Joaquim CARVALHO du comité Centre,
Christian FRION du comité Charentes et Fran-
çois BIHAN du comité Ile de France. Sur les 5
donnes suivantes, Michel NEVEUX (Midi-Pyré-
nées) et Sauveur DI MARTINO (Var Côte
d’Azur) s’illustrent. Le classement subit de
grands changements à chaque tour. Enfin, la
dernière ronde approche, certains s’inquiètent
du nombre de points nécessaires pour rentrer
dans le carré final. D’autres font des réserva-
tions pour acheter les superbes tapis de jeu qui
seront mis en vente dès la fin du tournoi. A la
5ème
position, Daniel ARNOULD, Président du
club de Chelles (Seine et Marne), réalise 949
points, ce qui lui permet de rejoindre le carré
final. Pour Bernard GOUDENHOOFT du comité
Var Côte d’Azur, il manque 5 petits points. Au
cours de cette séance, on peut remarquer la per-
formance du pontissalien Jean PASTEUR qui
est remonté de la 115ème
place à la 7ème
!
11 comités sont représentés dans cette finale.
Les points ont de nouveau été coupés en 2, il
ne reste que 5 donnes pour connaître nos pre-
miers champions Seniors. A la table 1, assis en
sud, le remplaçant de dernière minute, Francis
DELRIEU ouvre les débats avec une garde ga-
gnée de 22. A la table 3, assis à l’ouest, François
BIHAN encaisse une partie à + 324. Les parties
avancent sous les yeux attentifs des nombreux
spectateurs. Il y a beaucoup de chutes, certains
essayant de se refaire, et de petites pour garder
le contact. La plus grosse garde est au crédit de
Michel SOROLLA, très discret jusque là : 132
points par personne, 396 points dans la musette.
Les joueurs placés en Nord ne sont pas à la fête,
seul Jean-Marc RAVE à la table 2 s’en sort : au-
cune garde envoyée, mais trois chutes encais-
sées.
Le carré final sous l’oeil attentif de René
IZANS !
Armand
BAILLEUL
Jean-Pierre
LACROIX
Daniel
MANOUKIAN
Claude
RACINE
Jean-Marc
BRUZI
Patrick
HATCHONDO
Claude DUFFAUX
(Vaucluse)
Renée ROUX
(Bourgogne)
1133Vous, les participants
Finalement, c’est le benjamin de la compétition
Michel SOROLLA qui s’impose avec 1183
points. Le 2ème
peut avoir quelques regrets
puisqu’il a laissé gagner une garde de 1. Il s’agit
de l’ariègeois Francis DELRIEU (1171 points).
Le champion de Bourgogne, Jean-Marc RAVE
(1090 points), qui occupait déjà la 3ème
marche à
Orléans en Coupe de France, la retrouve. Mal-
gré les 429 points réalisés en finale, François
BIHAN reste au pied du podium.
Le dernier tournoi parallèle comptait 140
joueurs, dont Jeannine PRIMARD (Bretagne)
qui en est sortie victorieuse avec 1716 points.
Jean-Louis MACAUDIER (Lyonnais) et Marie-
Thérèse GUILLOU (Bretagne) sont juste der-
rière elle.
Avant le début des parties du jeudi, que ce soit
dans le championnat ou dans le libre parallèle,
un sondage a été remis. 96 réponses dans le
championnat sur les 120 joueurs présents et 67
questionnaires rendus dans la salle Pierre Loti
donnent les résultats suivants :
- L’organisation de ce Championnat est-elle sa-
tisfaisante ? Les “Oui”, “Très bien”, “Satisfai-
sante”, “Excellente”, “Parfaite” l’emportent à
98%. Le problème du stationnement gratuit à
proximité est soulevé quelquefois.
- Souhaitez-vous un duplicaté dans les tournois
d’accompagnement ? 55 % de “Oui”, 5 % de
“Pourquoi pas”, 35 % de “Non”, 5 % sont “Sans
avis”. Pour ceux qui répondent “Oui”, c’est un
duplicaté individuel qui est très majoritairement
demandé.
- Quelle formule de qualification a été utilisée
dans votre comité ? Les comités ont exploré dif-
férentes solutions. Les présidents pourront en
débattre en Assemblée Générale. Des formules
intéressantes ont été utilisées, par exemple 1ère
séance le mardi matin suivie d’un repas en com-
mun, 2ème
séance l’après-midi. Une formule n’a
apparemment pas satisfait : la qualification en
même temps que celle du championnat de Pon-
tarlier.
- Souhaiteriez-vous la création d’un Champion-
nat Seniors en donnes duplicatées ? “Oui” à
46%, “Pourquoi pas” à 12%, “Non” à 32%, “Sans
avis” à 10%.
Les membres du Conseil d’Administration étu-
dieront de plus près ces résultats et les ensei-
gnements à en retenir. Merci à tous ceux qui ont
répondu.
Tout s’est terminé par la lecture du palmarès, la
remise des trophées et le banquet qui a permis
de se détendre en se disant à très bientôt. C’est
sûr, on reviendra !
Convivialité et joie d’être ensemble ont en-
core été de mise lors du banquet de clôture
1144 Vous, les participants
Championnat de France
Donnes Libres 2010
Vingt bougies pour Pontarlier !
La grande réunion du Tarot s’est déroulée dans
la cité pontissalienne pour la vingtième année,
un long mariage d’amitié qui lie notre fédération
et la ville du Haut-Doubs. Comme d’habitude,
aussi bien les équipes de la municipalité, du co-
mité Franche-Comté et du club Atouts Maîtres
avaient tout mis en œuvre pour que cette édi-
tion soit encore une grande réussite.
Du côté des joueurs, ils sont venus, ils sont tous
là, de tous les coins de métropole mais aussi
des îles lointaines : Guadeloupe, Réunion et
Nouvelle Calédonie. La remise des badges est
toujours un moment de stress et d’attente pour
les remplaçants de dernière minute. On guette
les précieux sésames sur les tables des prési-
dents de ligues dévoués à cette tâche. Midi ap-
proche, c’est le moment très attendu pour
s’approprier la dernière place. Nicolas BORIE du
comité Champagne-Ardennes est le dernier
qualifié pour ce 21ème
Championnat de France
en donnes libres.
Samedi 3 avril, 13 heures, le Président Emma-
nuel STEFANAZZI accueille le Maire de Pontar-
lier, Patrick GENRE, et son adjointe à la
communication, Denise ADREANI, pour lancer
le tournoi. Rendez-vous est pris auprès des par-
ticipants, si possible francs-comtois, lundi en fin
d’après-midi pour leur remettre la coupe du vain-
queur.
Assis en Nord 1, le champion en titre Gilbert
RAMIS espère bien exaucer les vœux du pre-
mier élu, mais dès les premières donnes, il se
rend compte que l’après-midi ne va pas être très
facile... Après avoir bataillé durement, mais avec
toute la courtoisie du grand joueur qu’il est, il
nous quittera dès la fin de la 1ère
séance.
Pour Michel DIEUDONNE du comité Alsace, en
revanche, c’est un départ en fanfare : 386 points
après 5 donnes, 922 de plus sur le tour suivant
et 802 à la 3ème
position qui lui confèrent un joli
pécule de 2110 points et plus de 1000 points
d’avance sur le second.
Pour Patrick LAVILLE du comité Bourgogne,
rien ne sert de courir, il faut s’envoler à point :
lors de la 6ème
position, un chelem non demandé
et deux gardes lui rapportent 2058 points, une
place de premier et le fauteuil de leader pour la
2ème
séance.
Bernard PONS du Limousin est du bon côté du
trait tracé par l’arbitre principal du tournoi, Alain
PAYEBIEN. Pour Stéphane JANNEAU (Ile de
France) et Julio SAMPAIO (Lyonnais) à égalité
à la 145ème
place, il manque 12 petits points.
Dimanche 4 avril, quelques flocons sont tombés
pendant la nuit, c’est normal et habituel. Un
“Pontarlier sans neige” pour les guadeloupéens
venus en force cette année n’est pas conceva-
ble ! D’ailleurs, nos amis antillais sont encore
présents pour la 2ème
séance, 7 d’entre eux ont
montré la qualité de leur maniement de cartes.
Pour le nouveau Nord 1, les jours se suivent
mais ne se ressemblent pas ! Heureusement
que le bourguignon a pris une sérieuse avance
car l’après-midi ressemble à une descente aux
enfers : 962 points de perdus sans compter la
division inter-séances. Heureusement pour le
comité Bourgogne, un joueur peut en cacher un
autre ! Le président du comité, Franck THEVE-
NOUX, s’offre aussi un chelem pour s’emparer
de la tête et ne plus la quitter.
Sur les autres tables, les petites succèdent aux
petites, on assure les contrats pour ne pas chu-
ter, on bloque les dernières donnes pour ne pas
risquer de subir un surcontrat. La stratégie est
de rigueur et la calculette n’est pas de trop. Un
leitmotiv revient : “Ça passait à combien l’an
passé ?”.
Pour les arbitres, le seul problème est à nouveau
la perspective de joueurs à égalité sur le “trait”.
Après avoir rentré 35 des 36 feuilles de marque
de la 6ème
position, ils sont 2, Guy MASSARD
(Franche-Comté) et Liliane MUGUERZA (Aqui-
taine), à se trouver en 68ème
position, mais il
reste la feuille de la table 11 à venir... Assis en
Est, Gino XILAX, le double champion en titre du
comité de l’Ain, réalise 320 points et son total de
463,5 expédie les deux prétendants au rang de
premiers remplaçants.
Dimanche soir, les choses deviennent sé-
rieuses. Ils ne sont plus que 68 à caresser l’es-
poir d’être là pour le dernier carré. Normalement,
en position Nord, on a de bonnes chances de
réaliser ses rêves, sauf quand la malchance est
au rendez-vous... Sébastien HERAUD du comité
Aquitaine ne voit rien de la soirée et recule de 55
places. Pour Virgile ESTEBAN du Centre, c’est
encore pire, il dégringole de la 5ème
à la dernière
place. Lors de cette séance, il n’y pas de
grandes envolées hormis les performances du
savoyard Jean-Philippe MARTINEZ à la 4ème
po-
sition (1042 points) et de Jocelyn VAUCHAMP
(Centre) lors de la dernière rotation. Ce dernier
prend la tête en espérant faire mieux que tous
ses prédécesseurs à ce poste. En effet, le joueur
assis en Nord 1 au début de la dernière séance
n’a jamais remporté le titre.
Les 328 joueurs prêts à en découdre
Franck THEVENOUX et son comité de sou-
tien Bernadette CAILLET et Lionel DUCARD
Michel
DIEUDONNE
Patrick
LAVILLE
1155Vous, les participants
Les comités Allier, Bretagne, Drôme Ardèche et
Limousin n’auront pas de représentants en fi-
nale, de même que la Franche-Comté. La Bour-
gogne perd 5 de ses joueurs, la Normandie 3
sur 4 dont René MICHAUX, son président, qui
ne sera pas le premier à gagner 2 fois le titre.
Lundi 5 avril, le beau temps est revenu sur le
Haut-Doubs. Les candidats au titre sont tous là.
Le premier remplaçant pourra se consacrer au
Prix du Club Atouts Maîtres ! Huit des finalistes
vont être éliminés à la 1ère
position, il ne faut
donc pas traîner aux tables 7 et 8 ! Trois joueurs
trouvent quelques jeux pour s’en sortir, ce qui
n’est pas le cas pour le président bourguignon
Franck THEVENOUX. Claude BONJEAN (Ile de
France) et la dernière normande, Dominique
OTTOMANI, doivent quitter la compétition.
A nouveau 2 tables doivent disparaître ! Les
quatre donnes suivantes sont fatales au Nord 1
du début d’après-midi, Jocelyn est éliminé. Le
dernier guadeloupéen, Patrick GAUTHIERO, re-
prendra l’avion sans la timbale, mais c’est sûr,
nos amis antillais nous attendent pour la coupe
de Guadeloupe et ils reviendront l’an prochain.
Après la 3ème
position, c’est au tour de Michel
DIEUDONNE (Alsace) de s’en aller, mais il peut
être fier de son beau parcours. William DEUTCH
(Nivernais) ne sera pas sous les caméras comme
l’an passé. Laurent GROOTHAERDT (Picardie)
et Jean-Philippe MARTINEZ (Savoie Mont
Blanc) voient s’envoler leurs derniers espoirs.
A la fin de la 4ème
position, le président de Midi-
Pyrénées, Régis RAMI, ainsi que le 1ère
Série
Nationale de l’Ain, Guy MOULIN, doivent s’arrê-
ter. Jean-Pierre BARDIN (Ile de France) chute
une garde et comprend immédiatement quelle
sera la sanction. Corinne TADDEI, dernière re-
présentante de l’île de beauté, peut reprendre le
ferry-boat. A ce stade de la compétition, il faut
continuer à survivre, ne pas rester à la dernière
table. Ils sont quelques-uns à subir le stress des
chaises du bout de la salle. D’autres, montés
trop vite à la table 1 en position Nord, connais-
sent le risque de se trouver trop rapidement sous
les feux des projecteurs.
La 5ème
position est capitale : plus que 4 donnes
pour se retrouver devant les caméras, en direct.
Dans le Grand Prix Atouts Maîtres de Pontarlier,
ils seront 620 à les regarder sur écran géant et
les envier. Partie de la table 8, la meilleure fé-
minine, Virginie VITARD (Nord Pas de Calais), a
trouvé des jeux pour remonter vers le haut. La
source est tarie, elle ne sera pas en finale. Le
comité Loire Forez perd ses 2 représentants
d’un coup : Bruno LONGERE ne trouve pas de
jeux et André FRECENON est le seul à quitter la
table 1. Bernard BLOT subit la malédiction (n° 5
du Poitou) et comme Noël RAFFOUX les années
précédentes, il échoue au pied des caméras.
La finale devant les caméras a de quoi impres-
sionner ! Ils représentent leurs régions, leurs
clubs et portent les espoirs des dirigeants de
leurs comités.
Le Président de la FFT présente les finalistes. A
l’ouest, classé 4ème
, vient s’asseoir le représen-
tant du Val d’Adour, Laurent FONTAN. A l’est
(3ème
) s’installe Stéphane MAUCLERT de Cham-
pagne-Ardennes. Au sud (2nd
), ça sera le lan-
guedocien Jean-Claude MOUSSET. Enfin, le
leader actuel qui se place en Nord est un junior
couronné déjà 3 fois Champion de France en
donnes libres chez les benjamins et cadets : il
s’agit de Joey RITTIE (Centre). Le micro est
confié à Alain PAYEBIEN pour commenter les
parties.
La 1ère
donne est envoyée par Joey qui de-
mande une petite. Le chien est fade et il chute la
partie, ce qui le fait descendre à la 4ème
place.
Le 2ème
contrat est effectué par Stéphane. C’est
une garde qu’il gagne de 4 points et qui le pro-
pulse en tête.
Après 2 tours complets de distribution passés
unanimement, Laurent voit arriver 3 bouts 6èmes
et une maigre Dame de Pique. Un petit coup
d’œil à la feuille de marque lui donne une indi-
cation utile : il a 260 points de retard et sent que
c’est l’heure de garder. La relève est belle : 19 et
6 d’atout, Roi de Pique, cela se présente bien !
18 cartes plus tard et même si Pallas a été infi-
dèle, c’est 74 points par personne qui viennent
augmenter son pactole. Laurent prend la tête
pour la 1ère
fois depuis 3 jours.
Joey voit arriver un joli jeu sans bout et tente le
tout pour le tout sur la dernière donne. L’enchère
“garde” est logique. Un triste chien, une mau-
vaise répartition et un Roi coupé anéantiront l’es-
poir d’une nouvelle timbale dorée. Joey finit 4ème
.
Laurent FONTAN du club de Vic-Fezensac dans
le Gers (32) est le nouveau Champion de France
et apporte au jeune comité Val d’Adour son pre-
mier titre.
Stéphane MAUCLERT est Vice-Champion de
France pour la plus grande joie du comité Cham-
pagne-Ardennes et de sa présidente Claudie
GRUMIER. Jean-Claude MOUSSET est 3ème
. Le
languedocien peut être satisfait, ayant passé li-
mite tous les tours de la finale pour arriver dans
le carré magique à 4 joueurs.
Virginie
VITARD
Bernard
BLOT
Jocelyn
VAUCHAMP
René
MICHAUX
Les 4 finalistes et les 2 arbitres en live !
Finale en direct pour le plaisir de 620 joueurs
Laurent FONTAN aux côtés de Denise ANDRE-
ANI,EmmanuelSTEFANAZZI etPatrickGENRE
1166 Vous, les champions
CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D1CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D1
1/ LANDY Marc, SICRES Stéphane, FOUCHER Bruno, COURTNEY Renaud (Midi-Pyrénées) : 153,855
2/ GAUDILLIERE Jacques, DUCARD Lionel, KETCHEDJI Yvan, CLAR Patrick (Bourgogne) : 145,116
3/ MATTERA Fabrice, PELLE Thierry, ROUILLOT Jean-Marc, DARMON Frédéric (Var Côte d’Azur) : 120,699
4/ LESTAGE François, PARRY Régis, CHARRIER Sylvain, DURAND Richard (Limousin) : 105,324
5/ BOULUD Alain, AYMARD Michel, DAVID Stéphane, DIODATI Joseph (Loire Forez) : 104,307
6/ DEGIORGI Stéphane, FENECH Alexandre, CASTILLO Lionel, FERRANDES Pierre-Henri (Var Côte d’Azur) : 73,359
7/ DALPHIN Eric, BOURDON Jean-Claude, SILBERSTEIN Michel, GINESTE Jacques (Ile de France) : 61,057
8/ DAUER Eric, FREY Pierre, FARHAT Malik, ZIMBER Olivier (Alsace) : 61,026
9/ BARTHELOT Philippe, SICHERE Eric, CHOUKROUN Catherine, CHOUKROUN Patrick (Ile de France) : 56,641
10/ LIGIER Pascal, PEQUIGNOT Jérôme, GROSJEAN Alexandre, GAILLARDET Sullivan (Franche-Comté) : 41,981
11/ VOET Christian, ROEDSENS Steve, DALLENNE Jean-Pierre, COURTECUISSE Raymond (Picardie / Nord Pas de Calais) : 24,626
12/ DEROUIN Gérald, HAINCOURT Jean-François, PIERREL Maurice, VAN LANCKER Daniel (Sarthe Mayenne) : - 12,817
13/ BENOIT Hervé, MOULIN Guy, DEFARGE Jocelyn, FRELIN Stéphane (Ain) : - 18,911
14/ METAYER Georges, BLOT Bernard, ARRICOT Catherine, FRAUDEAU Jean-François (Poitou Anjou) : - 23,264
15/ LEONARD Arnauld, CONDE Jean, REVEL Thierry, REVEL Philippe (Seine et Marne) : - 54,534
LLeess CChhaammppiioonnnn
CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D2CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D2
1/ AZOULAY Albert, LAPIERRE Patrice, ROBIN Bernard, CORCELETTE Jean-Jacques (Lyonnais) : 154,669
2/ GRAU Claude, GRAU Maximilien, PRADES Daniel, INGRASSIA Nunzio (Savoie Mont Blanc) : 123,693
3/ CRUCES Antoine, LASSALLE Philippe, TRISTANI Laurent, TONERIE Reynald (Midi-Pyrénées) : 111,569
4/ LIEVIN Jean-Pierre, LEGAL Jean-Louis, PLOUVIN Olivier, MOUTON Pierre-Alain (Nord Pas de Calais) : 107,572
5/ TARTARIN Arnaud, KOHEN Jérémie, VIEUXMAIRE Cédric, VALLOIS Patrick (Ile de France) : 87,478
6/ WEKSLER Marc, RIEDMANN Laurent, GUILLET Eric, SCHEBACHER Christophe (Alsace) : 83,309
7/ LESCOUT Patrick, CASTILLON Philippe, MARSAUDON Jacques, SIGNOVERT Patrick (Aquitaine) : 80,472
8/ BERTRAND Didier, BOUISSOU Stanislas, CREPINEAU Jean-Philippe, GRUGIER Christelle (Midi-Pyrénées) : 60,271
9/ SAMPAIO Julio, AMOUREUX Marc, CIOLFI Gérard, CONDEMINE Marc (Lyonnais) : 56,248
10/ ECHES Gérard, FRENEAT André, ROUX Christophe, CHABRIER Jean-Paul (Loire Forez) : 41,720
11/ TRIFFAULT Gilles, LAROCHE François, PUIDEBAT Lionel, HAVARD Christian (Ile de France) : 34,813
12/ MEDINA Emilio, THIERY Pascal, NICOL Patrick, SALPETRO Alfredo (Seine et Marne) : 33,570
13/ BLANDIN Philippe, BAGNARD Charles, PORCEDDU Guillaume, VILLIERS Paul (Bourgogne) : 33,441
14/ MARTIN Jean, GAGNE Mathilde, BEAUVIEUX Pierre, AMOROS Bruno (Aquitaine) : - 44,761
15/ PHILIPOT Antoine, LABARBE Jérôme, LEFEBVRE Racqui, CHARLON Michel (Val d’Adour) : - 46,474
QuadretteD1Championne:MarcLANDYetBrunoFOUCHER.
Absents excusés : Stéphane SICRES et Renaud COURTNEY
Quadrette D1 Vice Championne : Lionel DUCARD, Patrick
CLAR, Jacques GAUDILLIERE et Yvan KETCHEDJI
Quadrette D1 Troisième : Fabrice MATTERA, Thierry
PELLE, Frédéric DARMON et Jean-Marc ROUILLOT
Quadrette D2 Championne : Albert AZOULAY, Bernard
ROBIN, Patrice LAPIERRE et Jean-Jacques CORCELETTE
Quadrette D2 Vice Championne : Maximilien GRAU, Nunzio
INGRASSIA, Daniel PRADES, Claude GRAU
Quadrette D2 Troisième : Reynald TONERIE, Laurent TRIS-
TANI, Antoine CRUCES et Philippe LASSALLE
1177Vous, les champions
CHAMPIONNAT DE FRANCECHAMPIONNAT DE FRANCE
ETUDIANTSETUDIANTS
INDIVIDUEL DUPLICATEINDIVIDUEL DUPLICATE
1/ DECLAS Aurélien (Bourgogne) : 108,333 %
2/ TINAHONES Christophe (Corse) : 106,667
3/ RIGAUD DJEBARRI Thomas (M-Pyrénées) : 105
4/ BALIGNAD Antoine (Bourgogne) : 104,999
5/ VILLIERS François (Bourgogne) : 103,333
6/ SCHENK Mickaël (Midi-Pyrénées) : 99,166
7/ LAVAL Nicolas (Centre) : 98,333
7/ CLAR Marion (Bourgogne) : 98,333
9/ BONNOT Lauriane (Bourgogne) : 97,500
9/ ROUSSEL Rémi (Corse) : 97,500
11/ DELORME Joséphine (Bourgogne) : 95,833
12/ BROUSSE Joana (Corse) : 91,667
13/ GOUDON Pierre (Vaucluse) : 90,833
14/ CHARYK Vincent (Bretagne) : 84,167
15/ LAVENIR Sarah (Bourgogne) : 82,500
nnaattss ddee FFrraannccee
CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D3CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D3
1/ DESPLANCQUES Sébastien, TROCELLIER Pascale, BEN BOURNANE Mouloud, BOUCHIERE Bertrand (Ile de France) : 136,869
2/ VALLET Bernard, TRELAT Lucien, NEUFOND Guy, DE OLIVEIRA Francisco (Nivernais) : 132,816
3/ DAUBIGNEY François, ROUSSEAUX Jean-Marie, COULON Frédéric, DEYNOU Catherine (Bourgogne) : 126,697
4/ MASSARD Guy, HYACINTHE Sébastien, ZEGGAI Mohamed, MASSARD Stéphane (Franche-Comté) : 105,062
5/ MOREL Alain, GUILLOMIN Jean-Luc, CHABOT Gérard, MARTIN Jean-Claude (Ain) : 96,586
6/ SCHWEITZER Marie-Thérèse, GRANDADAM Christine, JAKOB Serge, GRAFF Frédéric (Alsace) : 91,285
7/ FRANCAIS DEMAY Alain, ANGELY Marie-Françoise, NIEDERIST Alain, KEITH René (Var Côte d’Azur) : 79,628
8/ CHAUT Jérôme, ORRECHIA Francis, ROCA Didier, MARGALIDA Claude (Languedoc Roussillon) : 69,000
9/ MARY Daniel, HORNOY Guillaume, DAVESNE Eric, VRAUX Sylvie (Picardie) : 65,874
10/ PETTMANN Jacques, BESSOT Denis, KEDINGER Daniel, BEQUILLARD Daniel (Franche-Comté) : 43,954
11/ GAZET Henri, LEGROS Claudette, HUMBERT Christèle, DAVAL Philippe (Allier) : - 4,812
12/ HENON Claude, GENDRE Claude, GENDRE Simone, PELISSON Michel (Aquitaine) : - 7,946
13/ ROUSSELET Georges, ROBLOT Daniel, FORTIN Jacky, BOIGNE Sabine (Ile de France) : - 13,336
14/ RUIZ André, GARNIER Marie-Pierre, THEPAUT Gwen, LAURENT Didier (Bretagne) : - 44,597
15/ JOUVENOT Jean-Philippe, ARGILES Sonia, PAPON Franck, HERY Charles (Aquitaine) : - 48,632
QuadretteD3Championne:MouloudBENBOURNANE,PascaleTRO-
CELLIER,BertrandBOUCHIEREetSébastienDESPLANCQUES
Quadrette D3 Vice Championne : Francisco DE OLIVEIRA,
Lucien TRELAT, Bernard VALLET et Guy NEUFOND
Quadrette D3 Troisième : François DAUBIGNEY, Frédéric
COULON, Catherine DEYNOU, Jean-Marie ROUSSEAUX
Libre Etudiants : Joana BROUSSE, Mickaël SCHENK et
Vincent CHARYK
Retrouvez tous les résultats des différents Championnats de France
et des Open nationaux d’encadrement sur le site de la FFT
http://www.fftarot.fr
CHAMPIONNAT DE FRANCECHAMPIONNAT DE FRANCE
ETUDIANTSETUDIANTS
DONNES LIBRESDONNES LIBRES
1/ SCHENK Mickaël (Midi-Pyrénées) : 1899
2/ BROUSSE Joana (Corse) : 1785
3/ CHARYK Vincent (Bretagne) : 1223
4/ DECLAS Aurélien (Bourgogne) : 107
5/ TINAHONES Christophe (Corse) : 80
6/ BALIGAND Antoine (Bourgogne) : - 88
7/ CLAR Marion (Bourgogne) : - 208
8/ BONNOT Lauriane (Bourgogne) : - 218
9/ LAVENIR Sarah (Bourgogne) : - 352
10/ VILLIERS François (Bourgogne) : - 419
11/ GOUDON Pierre (Vaucluse) : - 679
12/ DELORME Joséphine (Bourgogne) : - 703
13/ RIGAUD DJEBARRI Thomas (M-Pyrénées) : - 835
14/ ROUSSEL Rémi (Corse) : - 918
15/ LAVAL Nicolas (Centre) : - 1001
Cyprien DEHON, Christophe TINAHONES, Aurélien DE-
CLAS, Thomas RIGAUD DJEBARRI et Karine BOULUD
LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee
CHAMPIONNAT DE FRANCECHAMPIONNAT DE FRANCE
DONNES LIBRESDONNES LIBRES
1/ FONTAN Laurent (Val d’Adour) : 336,2
2/ MAUCLERT Stéphane (Champagne-Ardennes) : 282,6
3/ MOUSSET Jean-Claude (Languedoc Roussillon) : 68,03
4/ RITTIE Joey (Centre - WebTarot) : - 172,8
5/ BLOT Bernard (Poitou Anjou)
6/ FRECENON André (Loire Forez)
7/ LONGERE Bruno (Loire Forez)
8/ VITARD Virginie (Nord Pas de Calais)
9/ TADDEI Corinne (Corse)
10/ MOULIN Guy (Ain)
11/ BARDIN Jean-Pierre (Ile de France)
12/ RAMI Régis (Midi-Pyrénées)
13/ DIEUDONNE Michel (Alsace)
14/ MARTINEZ Jean-Philippe (Savoie Mont Blanc)
15/ GROOTHAERDT Laurent (Picardie)
16/ DEUTCH William (Nivernais)
17/ VAUCHAMP Jocelyn (Centre)
18/ RAVE Jean-Marc (Bourgogne)
19/ REAUX Ludovic (Lyonnais)
20/ FRENEAT André (Loire Forez)
21/ AURIEMMA Raphaël (Lyonnais)
22/ ROSSEEUW Gérard (Nord Pas de Calais)
23/ DROMAIN Gilles (Charentes)
24/ GAUTHIERO Patrick (Guadeloupe)
25/ BONJEAN Claude (Ile de France)
26/ OTTOMANI Dominique (Normandie)
27/ MOUSTROU Dominique (Aquitaine)
28/ AIT AISSA Mamid (Midi-Pyrénées)
29/ POUZADOUX Jacques (Poitou Anjou)
30/ THEVENOUX Franck (Bourgogne)
31/ DESJOBERT Marie-Louise (Corse)
32/ DUPUY Laurent (Centre)
1188 Vous, les champions
LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx
Triplettes du 12/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (66 triplettes)Triplettes du 12/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (66 triplettes)
1/ BOURDON Jean-Claude, SILBERSTEIN Michel, DALPHIN Eric (Ile de France) : 70,783 %
2/ DAUER Eric, FAHRAT Malik, PEREZ Adrien (Alsace / Franche-Comté) : 63,594 %
3/ VITARD Virginie, DUFRESNOY Patrick, FERETTI Marcel (Nord Pas de Calais) : 62,981 %
4/ HUMBERT Laurent, AURIEMMA Raphaël, SAMPAIO Julio (Lyonnais) : 61,398 %
Quadrettes du 13/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (22 quadrettes)Quadrettes du 13/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (22 quadrettes)
1/ ENGEL Pascal, SCHWEITZER Christian, SYDA Gilles, RAZANAJOHARY Benjabari (Alsace) : 72,081
2/ BOUSBA Kamel, TRIVERO Benoît, PLANAS Michel, DESANTI Jean-Marc (panaché) : 54,020
3/ IMHOFF Laurent, HETZ Grégory, CHUDZY Cyril, NICOLAS Pierre (Lorraine) : 53,055
4/ BURCK Jean-Philippe, LOCATELLI Roland, VILLARD Patrick, GUILLERMAUD Philippe (Drôme Ardèche) : 52,115
Libre parallèle du 13/02/2010Libre parallèle du 13/02/2010
à Villefranche-sur-Saône (152 joueurs)à Villefranche-sur-Saône (152 joueurs)
1/ MARTIN Alain (Lyonnais) : 1831
2/ TOUTLIAN Jean (Lyonnais) : 1622
3/ BENDRELL Gérard (Val d’Adour) : 1552
4/ RIPOLL Alain (Ain) : 1524
Duplicaté Individuel du 13/02/2010Duplicaté Individuel du 13/02/2010
à Villefranche-sur-Saône (104 joueurs)à Villefranche-sur-Saône (104 joueurs)
1/ CLOS Nicole (Bourgogne) : 71,433 %
2/ VARELA Placide (Bourgogne) : 65,636 %
3/ CARPENTIER Suzanne (Nord Pas de Calais) : 64,327 %
4/ HATCHONDO Charles (Val d’Adour) : 62,368 %
Grand Libre du 14/02/2010Grand Libre du 14/02/2010
à Villefranche-sur-Saône (236 joueurs)à Villefranche-sur-Saône (236 joueurs)
1/ PONSOT Christian (Ain) : 2148
2/ LANDES Mary (Loire Forez) : 2113
3/ JACQUET Etienne (Lyonnais) : 2076
4/ FAYOT Jacques (Ain) : 2024
1/ SOROLLA Michel (Vaucluse) : 1183,75
2/ DELRIEU Francis (Midi-Pyrénées) : 1171,75
3/ RAVE Jean-Marc (Bourgogne) : 1090,25
4/ BIHAN François (Ile de France) : 1062
5/ BOURDEZEAU Christian (Charentes) : 1017,25
6/ PASTEUR Jean (Franche-Comté) : 910,75
7/ RICHARD David (Ile de France) : 807,50
8/ CARVALHO Joaquim (Centre) : 797,75
9/ FRION Christian (Charentes) : 783,25
10/ ARNOULD Daniel (Seine et Marne) : 724
11/ RACINE Claude (Franche-Comté) : 698,25
12/ DELACROIX Daniel (Ain) : 696,50
Podium en première de couverture
13/ HERBETTE Franck (Seine et Marne) : 659,75
14/ MALMASSON Bernard (Ain) : 629,50
15/ MATHIEU Alain (Lorraine) : 612,75
16/ FORTUNE-GASPA Jean-Marie (Vaucluse) : 604,75
17/ MARTINOD Denis (Savoie Mont Blanc) : 587
18/ GUELMANE Ahmed (Bourgogne) : 484,50
19/ CHAUMONT Bernard (Picardie) : 479,75
20/ LAGARDE Pierre (Midi-Pyrénées) : 433,75
CHAMPIONNAT DE FRANCE SENIORS EN DONNES LIBRESCHAMPIONNAT DE FRANCE SENIORS EN DONNES LIBRES
Podium Donnes Libres - Pontarlier 2010 : Laurent FONTAN 1er
(Val d’Adour), Stéphane MAUCLERT 2ème
(Champagne-Ardennes),
Jean-Claude MOUSSET 3ème
(Languedoc Roussillon), Joey RITTIE 4ème
(Centre - WebTarot), Emmanuel STEFANAZZI
LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx
1199Vous, les champions
Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 16/03/2010 à Rochefort (142 doublettes)Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 16/03/2010 à Rochefort (142 doublettes)
1/ DAVID Robert (Midi-Pyrénées) et BERTUIT Joël (Loire Forez) : 3419
2/ MARTINOD Denis et VOGNE Fernand (Savoie Mont Blanc) : 2497
3/ GIORDANO Corine et GIORDANO Mathieu (Charentes) : 2308
4/ FENARD Gérard (Normandie) et BOS Pierre (Languedoc Roussillon) : 2151
5/ GRISARD Gérard (Allier) et RANCHOU Yvon (Charentes) : 2074
Donnes Libres du 15/03/2010 après-midiDonnes Libres du 15/03/2010 après-midi
à Rochefort (84 joueurs)à Rochefort (84 joueurs)
1/ PEROCHON Jean-Michel (Charentes) : 1637
2/ CHARLOT Alain (Ile de France) : 1528
3/ SEVENO Michel (Charentes) : 1343
4/ JAMBU Yves (Var Côte d’Azur) : 1300
Donnes Libres du 15/03/2010 soirDonnes Libres du 15/03/2010 soir
à Rochefort (232 joueurs)à Rochefort (232 joueurs)
1/ BASSOUL Serge (Midi-Pyrénées) : 2072
2/ PETER Jean-Paul (Alsace) : 1744
3/ LATERRADE Hervé (Val d’Adour) : 1651
4/ GIRARDON Gérard (Bourgogne) : 1644
Donnes Libres du 16/03/2010 après-midiDonnes Libres du 16/03/2010 après-midi
à Rochefort (112 joueurs)à Rochefort (112 joueurs)
1/ JEAN Daniel (Poitou Anjou) : 2486
2/ TESTONI Alfred (Midi-Pyrénées) : 1798
3/ LE DANTEC Daniel (Bretagne) : 1585
4/ LUENT Michel (Loire Océan) : 1371
Triplettes du 02/04/2010 à Pontarlier (166 triplettes)Triplettes du 02/04/2010 à Pontarlier (166 triplettes)
1/ PORRET Nicolas, MARTINEZ Jean-Philippe, VITTOZ Claude (Savoie Mont Blanc) : 68,274 %
2/ ECOIFFIER Dominique, PAYEBIEN Alain, ELOY Jean (Bourgogne / Picardie) : 66,434 %
3/ GERMAIN Cyrille, LEHOULT Sylvain, BOUCLIER Fabienne (Sarthe Mayenne / Savoie Mont Blanc) : 66,755 %
4/ DEBIESSE Valérie, DEBIESSE Michaël, VIGNON Jean-Luc (Loire Forez) : 66,359 %
Duplicaté Individuel du 03/04/2010Duplicaté Individuel du 03/04/2010
à Pontarlier (408 joueurs)à Pontarlier (408 joueurs)
1/ ESCALLIER Damien (Provence) : 66,417 %
2/ ATANAZIO Laurent (Ile de France) : 65,529 %
3/ DUBOIS Jean (Ile de France) : 64,619 %
4/ THIEBAUT Dominique (Franche-Comté) : 63,049 %
Grand Prix de la Ville du 03/04/2010Grand Prix de la Ville du 03/04/2010
à Pontarlier (904 joueurs)à Pontarlier (904 joueurs)
1/ VERCHERE Guy (Franche-Comté) : 3243
2/ MADASSAMY Jean-Pierre (Guadeloupe) : 2292
3/ CHASSAGNON Philippe (Ile de France) : 2289
4/ CHAFFARD Guy (Savoie Mont Blanc) : 2142
Triplettes du 04/04/2010 à Pontarlier (96 triplettes)Triplettes du 04/04/2010 à Pontarlier (96 triplettes)
1/ JAKOB Richard, CHASSAGNON Philippe, PILOTELLE Barbara (Ile de France) : 67,780 %
2/ PLANAS Michel, DUPUY Franck, BENOIT Hervé (Midi-Pyrénées / Ain) : 64,943 %
3/ GUERIN Pascal, QUILLARD Fabrice, BLANDIN Philippe (Bourgogne) : 64,733 %
4/ MARCHAND David, GRAFF Frédéric, SYDA Gilles (Alsace) : 62,475 %
Quadrettes du 04/04/2010 à Pontarlier (72 quadrettes)Quadrettes du 04/04/2010 à Pontarlier (72 quadrettes)
1/ JAKOB Richard, CHASSAGNON Philippe, PILOTELLE Barbara, DJIAN Jean-David (IDF / Lyonnais) : 90,059
2/ LUQUE Thierry, BONFORT Henri, CLAIR Christian, PROUHEZE Sylvie (Drôme Ardèche / Ile de France) : 82,718
3/ BENOIT Hervé, IFRAH Mustapha, MAUREL Gilles, TRIVERO Benoît (panaché) : 77,452
4/ RABINOVITCH Joël, PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, PEQUIGNOT Jérôme (Franche-Comté) : 71,720
Libre parallèle du 04/04/2010 soirLibre parallèle du 04/04/2010 soir
à Pontarlier (508 joueurs)à Pontarlier (508 joueurs)
1/ BOUCLIER Fabienne (Savoie Mont Blanc) : 2507
2/ LOPEZ Christine (Vaucluse) : 2226
3/ BOUBEMIRA Areski : 2146
4/ BELHOMME Jean-Marc (Franche-Comté) : 2083
Grand Prix Atouts Maîtres du 05/04/2010Grand Prix Atouts Maîtres du 05/04/2010
à Pontarlier (620 joueurs)à Pontarlier (620 joueurs)
1/ SURIVET Jacky (Bourgogne) : 2334
2/ TRIMAILLE Myriam (?) : 2232
3/ VITTOZ Elizabeth (Savoie Mont Blanc) : 2003
4/ MANSIEUS Patrice (Savoie Mont Blanc) : 1826
Donnes Libres du 17/03/2010 après-midiDonnes Libres du 17/03/2010 après-midi
à Rochefort (112 joueurs)à Rochefort (112 joueurs)
1/ MERLE Pierrette (Limousin) : 1855
2/ GIORDANO Mathieu (Charentes) : 1575
3/ LE NARDOU Alain (Loire Océan) : 1545
4/ MANOEUVRE Guy (Lorraine) : 1544
Quadrettes en parallèle du 03/04/2010 à Pontarlier (44 quadrettes)Quadrettes en parallèle du 03/04/2010 à Pontarlier (44 quadrettes)
1/ PLANAS Michel, DUPUY Franck, MAUREL Gilles, IFRAH Mustapha (M-Pyrénées / Ile de France) : 121,706
2/ TARTARIN Arnaud, POSTEL Chimène, KOHEN Jérémie, YAHIA André (Ile de France) : 87,184
3/ SILBERSTEIN Michel, ALBOU Grégory, MIRADA Yvan, RAMET Philippe (Ile de France) : 69,817
4/ RAMIS Gilbert, GASCHE André, THIEBAUT Dominique, SOUILLOT Michel (Franche-Comté) : 62,281
Grand Prix de la Ville du 17/03/2010Grand Prix de la Ville du 17/03/2010
à Pontarlier (380 joueurs)à Pontarlier (380 joueurs)
1/ FORTUNE-GASPA Jean-Marie (Vaucluse) : 1987
2/ MARESTIN Philippe (Charentes) : 1720
3/ COQUET Bruno (Charentes) : 1700
4/ DAVID Robert (Midi-Pyrénées) : 1613
Donnes Libres du 18/03/2010 après-midiDonnes Libres du 18/03/2010 après-midi
à Rochefort (140 joueurs)à Rochefort (140 joueurs)
1/ PRIMARD Jeannine (Bretagne) : 1716
2/ MACAUDIER Jean-Louis (Lyonnais) : 1346
3/ GUILLOU Marie-Thérèse (Bretagne) : 1343
4/ BOURBLANC Roger (Bretagne) : 1261
Libre parallèle du 04/04/2010 a-midiLibre parallèle du 04/04/2010 a-midi
à Pontarlier (512 joueurs)à Pontarlier (512 joueurs)
1/ DEKHIL Michel (Bretagne) : 2222
2/ PRET Thierry (Charentes) : 2171
3/ AUDIN Patrick (Ain) : 2112
4/ GAFFE-MOURET Catherine (Var Côte d’Azur) : 2016
Antoine CASTELLOT (Midi-Pyrénées)
L’éclosion d’un éleveur ornithologue
Enfant, Antoine regarde les oiseaux voler dans le ciel et rêve de les at-
traper, ce qui n’est pas chose facile ! Les années passent et amoureux des
oiseaux, il décide d’en acquérir quelques-uns pour lui tenir compagnie ! En
1998, il fait une rencontre déterminante avec un éleveur qui va lui trans-
mettre sa passion et qui va le pousser à créer son propre élevage. An-
toine est très emballé. Lui et son ami éleveur aiment converser sur l’amour
qu’ils portent aux oiseaux, mais son ami va surtout s’attarder à former An-
toine à l’élevage (nourriture, diététique, hygiène, accouplements…) et à la
sélection. En effet, il faut essayer de "faire l’oiseau parfait". L’éleveur lui
donne donc tout son savoir en matière de génétique et l’initie au travail de
consanguinité. Par la suite, Antoine se documentera pour s’améliorer.
Quand il entreprend quelque chose, Antoine se donne à fond et va au bout !
Dans un premier temps, Antoine réalise les installations nécessaires pour
accueillir les nombreux oiseaux. Il construit un bâtiment de 25 m² attenant
à sa maison, isolé, doublé pour ne pas que les souris puissent rentrer,
chauffé, équipé de déshumidificateurs, de changeurs d’air et de cages in-
dividuelles bien sûr. Autant dire que les oiseaux seront bien choyés ! De
plus, Antoine a pris l’initiative de tout automatiser concernant la nourriture
et le débit de boisson, ce qui lui permet d’avoir un certain confort. Les oi-
seaux pourront être autonomes pendant quelques jours et ainsi Antoine
pourra s’échapper pendant de longs week-ends pour aller pêcher en mon-
tagne ou jouer au Tarot !
Vient le moment du choix des oiseaux ! Antoine débutera avec des cana-
ris blancs. Il ne tarde pas à les présenter dans les concours ou salons et
c’est lors d’une de ces manifestations qu’il va découvrir les canaris rouges
mosaïque pour lesquels il a le coup de foudre. Les mâles ont un manteau
blanc lumineux et un masque facial rouge intense ainsi que les épaules et
le croupion. Les femelles sont légèrement différentes : elles ont un trait
oculaire rouge intense derrière l'œil. Antoine décide d’abandonner les ca-
naris blancs pour se consacrer aux canaris rouges mosaïque qui sont
d’une grande splendeur.
Le temps passé à s’occuper de ses oiseaux, il ne le compte pas, surtout
en période d’élevage qui dure chaque année de mars à juin (2 nichées).
C’est toujours un immense plaisir pour Antoine quand les oisillons naissent
et il est rempli d’espoirs quand leurs premières plumes apparaissent. En-
suite, les oisillons muent et à partir du mois d’octobre, Antoine peut les
sélectionner et présenter les plus beaux d’entre eux dans des concours.
Vous l’aurez compris, Antoine participe aux grandes compétitions, mais
nous en parlerons ultérieurement. Revenons à nos moutons, euh… à nos
oiseaux ! Il naît environ 300 jeunes par an et 10% sont sélectionnés par
Antoine pour les championnats. Antoine vend environ les deux tiers de sa
production par an : de nombreux locaux viennent en acheter et quelques
initiés se déplacent parfois de très très loin, Brésil par exemple. Ce n’est
pas une source de profit pour Antoine, mais cela l’aide à combler ses in-
vestissements et vivre pleinement sa passion. Pour anecdote, un “milliar-
daire”, lors d’un concours, lui a proposé d’acheter mille euros son oiseau
qui venait d’être primé. Antoine a refusé, tenant à son canari. De retour
chez lui, sa femelle a pondu un œuf et est décédée.
Mais cet oiseau de cœur n’avait pas de prix ! En effet, il a propulsé Antoine
au titre de Champion du Monde 2003 en topaze rouge mosaïque lors du
Championnat International d’Amiens. L'oiseau est rentré au livre des stan-
dards de l'Union Ornithologique de France. Un autre canari d’Antoine
La pièce d’élevage d’Antoine
Un canari mâle rouge mosaïque
2200 Vous, les licenciés
Une femelle rouge mosaïque
avait déjà figuré dans cet ouvrage, le mâle rouge mosaïque ayant gagné
le Championnat de France en 2001. Cette année-là, Antoine est double
champion de France en catégorie mâle et femelle rouge mosaïque. Ce
sont ses premiers titres qui lui ont valu des larmes sans fin ! Le palmarès
d’Antoine est impressionnant. Il a fait le carton plein aux Championnats de
France 2008 et 2009. Cette année, il a décidé de ne pas envoyer ses oi-
seaux au Championnat national et de privilégier le Championnat du Monde
qui se déroulera à Tours en janvier 2011. Nous lui souhaitons d’avance
bonne chance. Il faut dire qu’il le mérite, il y passe beaucoup de temps et
y met tout son cœur. En 2006, il a parcouru près de 4000 km traversant
l’Italie de long en large à la recherche d’un Tarin du Venezuela qui devait
améliorer le facteur rouge de ses canaris et il ne l’a jamais trouvé !
Antoine a encore envie de diversifier ses espèces et a décidé cette année
de se lancer dans l’élevage de canaris rouges à ailes blanches. Comme
son nom l'indique, il s'agit d'un canari d'un rouge intense avec des ailes
blanc neige. Antoine a décidé de retourner en Italie pour aller chercher
ses premiers oiseaux pour commencer son élevage. Espérons pour lui
cette fois qu’il les trouvera !
Elever des oiseaux est une passion de solitaire, ce qui ne l’a pas empê-
ché de devenir ami avec des éleveurs et amoureux d’ornithologie et de
connaître des moments assez humoristiques. Lors d'un été, Antoine a fait
échapper un oiseau non sevré qui est sorti par la fenêtre et est allé se
poser sur le balcon d'un immeuble voisin. Pour récupérer l'oisillon affamé,
il est allé sonner chez les occupants en expliquant la situation. Dès qu’il
arrivait sur leur balcon, l'oiseau s'envolait sur le balcon d'à côté. Cette folle
poursuite lui aura fait visiter une bonne dizaine d'appartements avant de
pouvoir le récupérer !
Au niveau Tarot, Antoine a rejoint cette année la forte formation de Gérard
CASCALES, connu pour sa qualité de jeu et pour sa très grande verve.
Antoine aimerait gagner en
équipe, lui qui a déjà été
couronné en Individuel Pro-
motion en 2004 à Argelès. Il
ne reste plus qu’à souhaiter
à notre oiseau rare et à son
capitaine la pie de s’envoler
vers la victoire de la Coupe
de France !
ppppoooorrrrttttrrrraaaaiiiitttt
ddddeeee jjjjoooouuuueeeeuuuurrrr
Alain naît sur l’île de Ré en 1938, il dit de lui que
c’est "un produit d’avant-guerre" ! En 1942, avec
sa mère et ses frères, il est obligé d’évacuer l’île
à la demande des allemands qui craignaient une
attaque sur les côtes atlantiques. En 1944, sa
famille choisit de s’installer à Paris où elle va res-
ter de longues années.
Alain grandit donc dans la capitale et réussit sa
première partie d’études. Garçon curieux, il se
passionne en particulier pour l’aviation : c’est
l’époque des récits sur les exploits de Saint-Exu-
péry, Mermoz, Clostermann… C’est pourquoi, à
l’âge de 15 ans, il décide de rentrer dans une
école technique aéronautique. Après 5 années
d’études, il en sort avec le diplôme du BTS. L’in-
dustrie étant en train de reconstituer son poten-
tiel de cadres, Alain débute dans un bureau
d’études dans l’entreprise Hispano Suiza qui
construit entre autres des moteurs d’avion et des
trains d’atterrissage.
Mais le service militaire l’attend… Une bonne
aubaine se présente : l’armée recrute des pilotes
pour aller en Algérie. Alain postule, sa demande
est acceptée et il est envoyé sur une base mili-
taire au Maroc pour apprendre à piloter. A la fin
de ses 12 mois d’instruction, il se retrouve pilote
de chasse en Algérie pendant 15 mois et parti-
cipe à la protection des troupes au sol.
En rentrant du service militaire, Alain retourne
dans l’entreprise qu’il a quittée, où il est nommé
ingénieur, mais il n’y restera pas. En effet, il est
emballé par les propositions d’embauche d’Air
France qui recherche des anciens pilotes mili-
taires pour piloter les avions de la société. Alain
pose sa candidature qui est retenue. Du coup,
sa carrière est toute tracée : Alain deviendra pi-
lote puis commandant de bord et passera 35 an-
nées de sa vie au service d’Air France.
Alain a eu la chance de réaliser ses rêves de
gosse :
- piloter des avions (du DC3 au Boeing 747 en
passant par le Constellation, la Caravelle, le
Boeing 727, l’Airbus, sans oublier quelques vols
Concorde).
- faire le tour du monde la tête dans les étoiles
(en 1964, lors de vols sur l’Atlantique, il devait
naviguer comme à l’ancien temps et se repérer
aux étoiles).
- faire de longs trajets de plus de 12 heures de
vol (Paris-Tokyo, Paris-Johannesburg…) et des
escales brèves mais pleines de souvenirs à
New-York, Delhi ou Rio de Janeiro…
Place à la famille ! Alain épouse Anne et en-
semble donnent naissance à Claire et Bertrand,
qui sont aujourd’hui ingénieurs tous deux. Sa
fille a même suivi les traces de son père
puisqu’elle travaille dans l’aéronautique.
En 1975, il est revenu s’installer sur l’île de Ré à
laquelle il est tant attaché. C’est un plaisir pour
Alain d’être près de l’océan pour aller pêcher ou
faire du bateau, mais aussi de retrouver la mai-
son familiale aux souvenirs si nombreux, brico-
ler dans l’atelier ou s’occuper de sa cave. Alain
est un grand amateur et collectionneur de vins
de Bordeaux.
AAllaaiinn MMEERRCCIIEERR ((CChhaarreenntteess))
Le représentant des joueurs
2222 Vous, les licenciés
Sa vie professionnelle et familiale étant bien
remplie, Alain ne jouera pas souvent au Tarot,
ce jeu qu’il affectionne tant et qu’il a appris en
1961 en Algérie avec ses collègues pilotes. Par
contre, dans les années 80, il tente de monter
un club dans son village Le Bois-Plage, mais
c’est un échec. Il ne désespère pas et, avec des
amis joueurs locaux, aide au lancement d’un
Master de Tarot qui regroupe une dizaine de
tournois sur quelques communes de l’île de Ré
suivis d’une finale. Cette fois-ci, c’est une réus-
site : une quarantaine de joueurs sont assidus
pendant une dizaine d’années. Mais petit à petit,
le Master bat de l’aile...
Alain fait une pause, puis rejoint un club récem-
ment créé à Rivedoux-Plage (affilié FFT). Plus
tard, bien intégré et motivé, il s’engage pleine-
ment dans la gestion du club qui vient de fêter
ses 10 ans. Avec ses amis responsables, dont le
souci permanent est d’améliorer la convivialité
entre les joueurs de tous niveaux, ils ne peuvent
être que satisfaits des résultats : une trentaine
de licenciés et une fréquentation de 12 à 14 ta-
bles tous les mercredis soirs. C’est une réjouis-
sance pour Alain, lui qui a tant persévéré pour
développer le Tarot sur Ré.
Alain découvre la compétition et y prend goût. Il
a réussi pour l’instant à se qualifier deux fois
pour jouer les Championnats de France Tri-
plettes D2 à Vichy et a toujours atteint la finale.
Aujourd’hui classé 2ème
Série Trèfle, il espère en-
core progresser et compte bien sur les précieux
conseils des nombreux grands joueurs de sa ré-
gion.
Lors de ses dernières vacances estivales, Em-
manuel STEFANAZZI s’est rendu à Le Bois-
Plage. Le hasard faisant bien les choses, la
rencontre était inévitable et le courant est très
rapidement passé. Le Président de la FFT a de-
mandé à Alain de devenir le représentant des
joueurs, ce qu’il a accepté. Il semble que ce soit
un bon choix, lui qui a été élu pendant plus de 20
ans représentant du personnel navigant à la Di-
rection Générale d’Air France et qui a été maire
de sa commune. Mais modestement, Alain af-
firme qu’il ne mérite surement pas cette place !
C’est un poste un peu lourd pour lui, pas dans le
sens du travail, mais parce que cela l’oblige à
se déplacer à nouveau. Ses amis pilotes et lui
se surnommaient "les athlètes de la valise" ! Il
devra donc la refaire, mais sans trop se forcer
car ce nouveau rôle au sein de la FFT l’intéresse !
En tant que représentant, Alain a pour l’instant
participé à l’évolution des règlementations des
compétitions, mais a surtout contribué à la mise
en place du Championnat de France en donnes
libres Senior de Rochefort. Pour lui, la manifes-
tation a été une réussite et il est heureux du ré-
sultat même s’il regrette le banquet final, préparé
par un "mal traiteur" qui n’était pas à la hauteur
de l’évènement. Au nom des organisateurs, il
s’excuse auprès des participants et promet que
Rochefort 2012 sera encore mieux ! Nous en
sommes convaincus et lui souhaitons une bonne
continuation dans l’exercice de ses fonctions de
représentant des joueurs.
Alain attend vos suggestions pour les faire re-
monter aux instances dirigeantes de la FFT.
N’hésitez pas à le contacter par courriel à
l’adresse suivante : communication@fftarot.fr
2233Vous, les licenciés
Sélections
pour les
phases
ultérieures
“Passe”
Gros atout
de défense
Mouche
Regardent
dans un jeu
non caché
Prime
disparue
Faitderéaliser
lesderniersplis
Donnes Tantale
Estimation
Demandeur
Participerez
Arbre
Petites
Avances
lentement
Mirent
leurs cartes
Neutralisé
Jeu
d’argent
Message
privé
Pénalité
Elément
chimique
Atouts
dans une
poignée
Nonreconnue
Pénalité pour
non respect
des règles
Surveille
attentivement
Habitants du
Sud-Ouest
Mentionnèrent
De bonne
heure
Donnerai
mes points
Contrat
possible
en Coupe
de France
Prit
le Petit
Pénalité de
défense
Attachiez
Traditions
Mettre le jeu
à plat
Refusa
la levée
Animal
Bus
Mélodie
Col routier
des Alpes
Roche
“Sans atout”
au bridge
Accompagné
de la Dame
Conseil
d’administration
Groupes
de travail
Faites
une levée
importante
Entame
Etat dont
les activités
sont réduites
Infusion
Essayées
Demande
de jouer
atout
Navire
Evalue
la note
de l’étui
Il peut être
sur image
ou à l’atout
Sortît
Proposition
théorique
Vaccin
Senior
Fils de
Dédale
Peuvent être
grands ou
parallèles
Figure
Chats
Stress
avant le
championnat
Chapardage
Paquet
de cartes Acclamation
Vaste
étendue
de dunes
Prendra
Six
Conseil
Général
Classement
le plus élevé
Point
Triathlon
Dans le
coeur
Analogue
Un preneur
peutengarder
dans l’espoir
d’enfumer
Il annonce
un honneur
Mots fléchés Solutions page 31
2244 Vous, les joueurs
Un défenseur peut utiliser
l’Excuse pour se renforcer
sur la longue du preneur.
A condition qu’il soit au
La jouerie du Petit et du 21 en défense a été
traitée dans les précédents magazines. Il
est temps d’aborder le maniement, souvent
délicat, du dernier oudler : l’Excuse. Une
mauvaise utilisation de cette carte peut
fausser le jugement de ses partenaires et
compromettre le cours de la partie. Voici les
différentes fonctions de l’Excuse.
1) Protéger un gros atout
C’est l’utilité principale
de l’Excuse.
2) Se rallonger à l’atout
L’Excuse peut servir
à rallonger ses atouts
s’ils sont nombreux.
3) Protéger des points de la coupe
du preneur
L’Excuse est souvent utilisée pour protéger
un honneur lorsque le preneur coupe. Le
défenseur doit s’excuser si sa pièce est sus-
ceptible d’être sauvée très rapidement. S’il
juge que ses points sont insortables car il
possède encore trop d’atouts, il doit les don-
ner. S’excuser bloquerait la jouerie de la
couleur et provoquerait une entame ou un
flanc de défense qui pourrait s’avérer dé-
sastreux. En ne s’excusant pas et en don-
nant ses points, le défenseur pourra donner
un uppercut, surcouper ou obliger le pre-
neur à attacher.
4) Protéger des points
courts de la longue
du preneur
Elle protège aussi un Cavalier 2nd
sur joue-
rie du mariage du preneur.
5) Se rallonger sur la couleur du preneur
Ce système est bon si le défenseur possède
peu d’atouts. Dans le cas contraire, il est
conseillé d’annoncer une tenue de manière
traditionnelle (sur 2 cartes en ordre descen-
dant) et conserver l’Excuse comme atout.
En effet, il n’est pas rare que le preneur
écarte une pièce de sa longue. S’il a couché
un habillé, ne pas s’excuser évite l’enfume,
mais s’excuser peut avoir des conséquences
dramatiques, à savoir le non débordement
du preneur et l’enfume de la pièce.
6) Communiquer
- Jouée à l’entame, elle permet le transfert
de main et annonce un jeu faible sans hon-
neurs en danger.
- Sur le 21 tiré par un partenaire et si le dé-
fenseur juge que l’Excuse ne peut avoir au-
cune utilité dans la partie, il peut la jouer et
ainsi éclairer le jeu. La défense saura qu’elle
possède deux bouts et par conséquent
pourra arrêter la chasse ou la jouerie atout.
- En cours de partie, un défenseur, dans
l’impossibilité de rejouer dans la ou les fai-
blesses du preneur, peut jouer l’Excuse
pour permettre à son coéquipier de ren-
voyer la coupe.
7) Refuser
Il est stipulé dans le système de signalisa-
tion FFT que sur entame atout de la dé-
fense, poser l’Excuse est une demande
d’arrêt. Cette règle est très discutable et il
paraît essentiel d’apporter des précisions.
Il sera bien joué pour un défenseur de s’ex-
cuser s’il possède le Petit court et avec des
atouts de faible hauteur. Par contre, si le
Petit est court avec un gros atout, le joueur
ne devra pas s’excuser mais se débarras-
ser de cet atout pour indiquer le Petit par un
saut significatif.
Sur entame atout du fond et sur un gros
atout posé du milieu, le défenseur de devant
peut s’excuser pour protéger un atout supé-
rieur à celui en jeu. Cela ne signifie donc pas
forcément qu’il détient le Petit.
8) Sortir le Petit d’un
partenaire qui surcoupe
Il ne faut pas se précipiter de la poser
pour se rallonger à l’atout, mais plutôt la
conserver pour protéger un atout majeur.
2266 Vous, les joueurs
Avec un jeu faible à l’atout,
il est préférable de couper pour sauver ses
points ensuite.
L’Excuse protège une Dame
sèche sur jouerie du Roi du preneur, jamais
un Cavalier sec et encore moins un Valet.
Le gain éventuel paraît bien faible face au
bénéfice que peut en retirer le preneur s’il
détient le mariage.
minimum 4ème
à la couleur et qu’il ait
la possibilité de faire deux levées, il peut
poser l’Excuse au 1er
tour de la couleur,
indiquant ainsi la tenue à ses coéquipiers
qui devront jouer atout.
Dans le cas où deux
défenseurs coupent sur la longue du pre-
neur et que le 2ème
défenseur a annoncé le
Petit par un saut significatif à l’atout, le 1er
défenseur, s’il possède l’Excuse et des
atouts de faible qualité, devra la poser sur le
retour longue du preneur pour permettre à
son partenaire de rentrer le Petit.
2277Vous, les joueurs
Pour conclure, l’Excuse peut avoir de multiples fonctions dans une donne. Il est intéressant en début de partie de les recenser et d’esti-
mer par la suite laquelle sera la meilleure.
En revanche, si l’Excuse n’a aucune fonction dans la partie, il faut la masquer le plus longtemps possible au preneur (attention aux hé-
sitations !). Cela peut éviter par exemple que l’attaquant aille au bout. Ce dernier ne risquera pas de perdre le Petit, la main forte pou-
vant détenir l’Excuse. Toutefois, masquer l’Excuse peut aussi être un handicap pour la défense. Il faut donc savoir s’adapter !
MMiisseess eenn aapppplliiccaattiioonn(Solutions page 31)
N.B. : le preneur a ramassé au chien un petit atout, deux cartes basses à ♥ et une carte basse dans les autres
couleurs.
Vous jouez la finale régionale en donnes libres.
Sur la 1ère
donne de la 1ère
position, vous rece-
vez le jeu ci-contre et êtes le premier à parler.
Quel contrat allez-vous effectuer ?Quel contrat allez-vous effectuer ?
Quel écart réaliserez-vous ?Quel écart réaliserez-vous ?
Quelle sera votre entame ?Quelle sera votre entame ?
CHIEN
LLeessCCoonnssuullttaannttss
L’AVIS DE LA REDACTIONL’AVIS DE LA REDACTION
Avec Excuse 7ème
mal fait, un Roi, un petit mariage et une Dame, passer semble judicieux ! En effet, les probabilités de gagner avec un tel jeu sont
excessivement faibles et complètement dépendantes d’un très gros chien. Mais dans une période de grande chance, pourquoi ne pas tenter une prise ?
Qui sait ! A la vue du chien, les choses se gâtent ! Divers écarts sont possibles. Une seule certitude, il faut garder la longue ♣ et le petit mariage ♥.
En fonction du système de jeu adopté par l’attaquant, le choix se résume à faire la coupe à ♠ ou à ♦ en conservant un doubleton ou garder deux sin-
glettes dans ces couleurs. Ce dernier écart peut permettre de jouer plus sereinement atout. L’entame du 12 d’atout paraît la plus logique.
Alain BOULUD (Loire Forez) - Première Série Nationale
Avec un tel jeu (un seul Roi, pas de maîtrise à l’atout), la relève devra être énorme pour gagner. Je décide
donc de passer. Par curiosité, je regarde le chien et me dis que j’ai bien fait de ne pas enchérir, l’espoir de
gagner étant bien minime et reposant sur une répartition favorable ! Pendant la nouvelle distribution, j’ima-
gine l’écart et l’entame que j’aurais faits si cette donne m’avait été proposée en duplicaté. J’aurais couché les
quatre ♦ et les 10 et 3 de ♠. J’aurais produit l’entame du 10 d’atout en attendant les retours de la défense.
Stéphane SOTTY (Champagne Ardennes) - Première Série Coeur
Ce jeu faible sera ingagnable sans un gros chien. Mon contrat est donc une petite.
La relève n’est pas extraordinaire ! Le Petit semble difficile à prendre, donc l’espoir de gagner la partie est
très léger. L’écart est un casse-tête ! Je couche les ♦, le 3 et surtout la Dame de ♠ pour éviter le malaise
sur la jouerie probable ♠ des défenseurs.
Le 14 d'atout sera mon entame. Dès que je reprendrai la main, le 12 suivra.
Bernard COULOMBE (Ile de France) - Deuxième Série Carreau
Je demande une garde.
Mon écart est le suivant : ♠ D-10-9 / ♥ D-C / ♦ C.
A l’entame, je joue le 12 d'atout pour avoir un éventuel retour du 21 (Excuse gratuite). Je redonnerai ensuite
un autre coup d'atout du 10 pour avoir la maîtrise des atouts. Si on ne m'a pas joué ♠, je lancerai ma sin-
glette au 3. Puis, je tirerai le Roi de ♣ et reviendrai d’un petit ♣.
Jean-Claude CONSTANT (Languedoc Roussillon) - Promotion
La garde me paraît risquée. J’opte donc pour une prise et vais essayer de grappiller quelques points sans com-
promettre la suite du tournoi. J’écarte quatre ♦ pour tenter de prendre le mariage et couche Cavalier et Valet
de ♣, espérant enfumer la Dame. Je souhaite vivement faire les deux pièces à ♥ (Excuse). A ♠, mon point
faible, je serai tributaire de la distribution. J’entamerai du 12 d’atout pour faire tomber quelques gros et attendre
une ouverture que j'espère favorable. A ce stade, la suite sera conditionnée par la répartition.
Audrey GARCIA (Provence) - Junior
Mon contrat sera une garde, en espérant un beau chien car je n'ai qu'un bout, le Roi de ♣, le petit mariage ♥
et la Dame de ♠ et dois donc faire 51 points !
Je couche les quatre ♠ (il y a de nombreux points à prendre dans cette couleur) et mets au chaud Cavalier et
Valet de ♦ (je peux toujours espérer encaisser le 10 !). Je garde ma longue à ♣ même si le Cavalier a peu de
chances de passer. J’entamerai ♣ du Roi et continuerai à pousser cette couleur.
2299Vous, les joueurs
3300 Vous, les joueurs
par Raymond WEIMERT (Aquitaine)
Après Renaud COURTNEY, c’est au tour d’un autre expatrié, le strasbourgeois Raymond WEIMERT, de trai-
ter la donne. Cet amoureux de Tarot, apprécié pour sa sympathie, son humour et son fort niveau de jeu,
compte à son palmarès deux titres nationaux (Triplettes 1990 et Quadrettes 1991) et de nombreux podiums.
PROBLÈME : TRIPLETTESPROBLÈME : TRIPLETTES
Dommage, vous n’êtes pas qualifié pour les Championnats de France ! Mais passionné de Tarot et pour
retrouver les amis, vous faites le déplacement pour participer aux open nationaux. Comme d’habitude, le
premier tournoi se joue en triplettes. Vous êtes Nord/Sud et attaquez l’étui n°7.
SUD Preneur Donneur
NORD
OUEST
EST
ATTAQUE : Quel sera votre écart ?
Mon écart est le suivant : ♥ D - 9 - As / ♣ 10 - 6 - 3
Pour avoir un espoir de gain, je couche trois ♣ pour prendre tous les
points et garde singleton ♥. En le jouant de ma main, je bloquerai la cou-
leur, en espérant une entame favorable. Si c’est la défense qui entre ♥,
j’aurai quand même des chances de prendre le Roi, mais je risque de per-
dre le Cavalier, voire le Valet en prime.
Présenterez-vous la poignée ?
En gardant l’objectif d’aller au bout, je ne montrerai pas la poignée car
avec deux seules reprises de main, le Roi de ♠ et la Dame de ♦, et avec
pour seuls honneurs restants le Cavalier de ♦ pris et la Dame de ♥ cou-
chée, je ne me vois vraiment pas gagner ce jeu. De plus, si je suis tenu à
♠, la visualisation de la poignée et du Petit faciliterait le flanc de défense.
Quelle ligne d’attaque comptez-vous adopter ?
Mon but premier est d’affranchir les ♠ le plus vite possible sans mettre un
atout sur la table. Une fois maître à ♠, je jouerai le 19 trouvé au chien
pour garder la maîtrise à l’atout et tenterai la fermeture. Il ne restera plus
qu’à prier que ça se passe bien à ♥ et que le Roi se pose de suite à ♦.
Les conditions pour gagner sont donc bien nombreuses !
ETUDE DE LA DONNE : développez la jouerie qui sera pratiquée sur
cette donne en apportant des commentaires pour la compréhension
de celle-ci.CHIEN Voici donc la main d’attaque avec le chien :
A
♠
♥
♦
♣
EST NORD OUEST SUD
Pli 1 D ♣ 5 ♣ 2 ♣ 2 A
Pli 2 V ♠ 8 ♠ As ♠ R ♠
Pli 3 D ♠ 10 ♠ 3 ♠ 2 ♠
Pli 4 As ♣ 9 ♣ 4 ♣ 3 A
Pli 5 14 A C ♠ 5 ♠ 4 ♠
Pli 6 V ♣ C ♣ 7 ♣ 5 A
Pli 7 21 A 4 A 6 A 19 A
Pli 8 5 ♥ 2 ♥ C ♥ 8 ♥
Pli 9 R ♦ 7 ♦ 8 ♦ C ♦
Pli 10 V ♥ 3 ♥ 11 A 13 A
Pli 11 8 A 9 A 6 ♠ 7 ♠
Pli 12 7 ♥ 4 ♥ 10 A 16 A
Pli 13 2 ♦ 7 A 3 ♦ 17 A
Pli 14 4 ♦ 12 A 5 ♦ 18 A
Pli 15 6 ♦ Ex 9 ♦ 20 A
Pli 16 10 ♥ As ♦ 10 ♦ D ♦
Pli 17 R ♥ 15 A V ♦ 9 ♠
Pli 18 R ♣ 6 ♥ 8 ♣ 1 A
SCORE + 70
LLaa DDoonnnnee
20 - 19 - 18 - 17 - 16 - 13 - 5 - 3 - 2 - 1
R - 9 - 7 - 4 - 2
D - 9 - 8 - As
D - C
10 - 6 - 3
Tarotmag n°07
Tarotmag n°07

Contenu connexe

Tendances

Tarotmag 30
Tarotmag 30Tarotmag 30
Tarotmag n°17
Tarotmag n°17Tarotmag n°17
Tarotmag n°16
Tarotmag n°16Tarotmag n°16
Tarotmag n°02
Tarotmag n°02Tarotmag n°02
Tarotmag n°15
Tarotmag n°15Tarotmag n°15
Tarotmag n°19
Tarotmag n°19Tarotmag n°19
Tarotmag n°18
Tarotmag n°18Tarotmag n°18
Tarotmag 33
Tarotmag 33Tarotmag 33
Tarotmag n°08
Tarotmag n°08Tarotmag n°08
Tarotmag 26
Tarotmag 26Tarotmag 26
Tarotmag 25
Tarotmag 25Tarotmag 25
Tarot Mag 23
Tarot Mag 23Tarot Mag 23
Tarotmag n°03
Tarotmag n°03Tarotmag n°03
Tarotmag 27
Tarotmag 27Tarotmag 27
Tarotmag 31
Tarotmag 31Tarotmag 31
Tarotmag n°20
Tarotmag n°20Tarotmag n°20
Tarotmag 24
Tarotmag 24Tarotmag 24
Tarotmag 32
Tarotmag 32Tarotmag 32
Tarotmag n°11
Tarotmag n°11Tarotmag n°11
Tarotmag n°14
Tarotmag n°14Tarotmag n°14

Tendances (20)

Tarotmag 30
Tarotmag 30Tarotmag 30
Tarotmag 30
 
Tarotmag n°17
Tarotmag n°17Tarotmag n°17
Tarotmag n°17
 
Tarotmag n°16
Tarotmag n°16Tarotmag n°16
Tarotmag n°16
 
Tarotmag n°02
Tarotmag n°02Tarotmag n°02
Tarotmag n°02
 
Tarotmag n°15
Tarotmag n°15Tarotmag n°15
Tarotmag n°15
 
Tarotmag n°19
Tarotmag n°19Tarotmag n°19
Tarotmag n°19
 
Tarotmag n°18
Tarotmag n°18Tarotmag n°18
Tarotmag n°18
 
Tarotmag 33
Tarotmag 33Tarotmag 33
Tarotmag 33
 
Tarotmag n°08
Tarotmag n°08Tarotmag n°08
Tarotmag n°08
 
Tarotmag 26
Tarotmag 26Tarotmag 26
Tarotmag 26
 
Tarotmag 25
Tarotmag 25Tarotmag 25
Tarotmag 25
 
Tarot Mag 23
Tarot Mag 23Tarot Mag 23
Tarot Mag 23
 
Tarotmag n°03
Tarotmag n°03Tarotmag n°03
Tarotmag n°03
 
Tarotmag 27
Tarotmag 27Tarotmag 27
Tarotmag 27
 
Tarotmag 31
Tarotmag 31Tarotmag 31
Tarotmag 31
 
Tarotmag n°20
Tarotmag n°20Tarotmag n°20
Tarotmag n°20
 
Tarotmag 24
Tarotmag 24Tarotmag 24
Tarotmag 24
 
Tarotmag 32
Tarotmag 32Tarotmag 32
Tarotmag 32
 
Tarotmag n°11
Tarotmag n°11Tarotmag n°11
Tarotmag n°11
 
Tarotmag n°14
Tarotmag n°14Tarotmag n°14
Tarotmag n°14
 

En vedette

Tarotmag n°10
Tarotmag n°10Tarotmag n°10
Tarotmag n°01
Tarotmag n°01Tarotmag n°01
Tarotmag n°13
Tarotmag n°13Tarotmag n°13
Tarotmag n°09
Tarotmag n°09Tarotmag n°09
Les 10 règles du moi en ligne
Les 10 règles du moi en ligneLes 10 règles du moi en ligne
Les 10 règles du moi en ligneMariiiiion
 
Werner Herzog, l'intégrale
Werner Herzog, l'intégraleWerner Herzog, l'intégrale
Werner Herzog, l'intégrale
vlbj
 
El sistema solar
El sistema solarEl sistema solar
El sistema solar
iecharri
 
Une journée sur une goélette
Une journée sur une goéletteUne journée sur une goélette
Une journée sur une goélette
goelette-expert
 
Matlab formation Sound and image Processing
Matlab formation Sound and image ProcessingMatlab formation Sound and image Processing
Matlab formation Sound and image Processing
Kais Baccour
 

En vedette (10)

Tarotmag n°10
Tarotmag n°10Tarotmag n°10
Tarotmag n°10
 
Tarotmag n°01
Tarotmag n°01Tarotmag n°01
Tarotmag n°01
 
Tarotmag n°13
Tarotmag n°13Tarotmag n°13
Tarotmag n°13
 
Tarotmag n°09
Tarotmag n°09Tarotmag n°09
Tarotmag n°09
 
Les 10 règles du moi en ligne
Les 10 règles du moi en ligneLes 10 règles du moi en ligne
Les 10 règles du moi en ligne
 
Werner Herzog, l'intégrale
Werner Herzog, l'intégraleWerner Herzog, l'intégrale
Werner Herzog, l'intégrale
 
El sistema solar
El sistema solarEl sistema solar
El sistema solar
 
Une journée sur une goélette
Une journée sur une goéletteUne journée sur une goélette
Une journée sur une goélette
 
Matlab formation Sound and image Processing
Matlab formation Sound and image ProcessingMatlab formation Sound and image Processing
Matlab formation Sound and image Processing
 
Mémoire sur les Social Business
Mémoire sur les Social BusinessMémoire sur les Social Business
Mémoire sur les Social Business
 

Similaire à Tarotmag n°07

Le tarot n°5
Le tarot n°5Le tarot n°5
TarotMag 26
TarotMag 26 TarotMag 26
TarotMag 24
TarotMag 24TarotMag 24
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
JrmeLabarbe1
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter N°4
Newsletter N°4Newsletter N°4
Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015
Fédération Française de Tarot
 
TarotMag 28
TarotMag 28TarotMag 28
Newsletter n°6
Newsletter n°6Newsletter n°6
TarotMag 25
TarotMag 25TarotMag 25
TarotMag 27
TarotMag 27TarotMag 27
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
Fédération Française de Tarot
 
150528 - FFBB Infos 048
150528 - FFBB Infos 048150528 - FFBB Infos 048
150528 - FFBB Infos 048
ComiteBasketCalvados
 
Newsletter n°5
Newsletter n°5Newsletter n°5

Similaire à Tarotmag n°07 (14)

Le tarot n°5
Le tarot n°5Le tarot n°5
Le tarot n°5
 
TarotMag 26
TarotMag 26 TarotMag 26
TarotMag 26
 
TarotMag 24
TarotMag 24TarotMag 24
TarotMag 24
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
 
Newsletter N°4
Newsletter N°4Newsletter N°4
Newsletter N°4
 
Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015
 
TarotMag 28
TarotMag 28TarotMag 28
TarotMag 28
 
Newsletter n°6
Newsletter n°6Newsletter n°6
Newsletter n°6
 
TarotMag 25
TarotMag 25TarotMag 25
TarotMag 25
 
TarotMag 27
TarotMag 27TarotMag 27
TarotMag 27
 
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
 
150528 - FFBB Infos 048
150528 - FFBB Infos 048150528 - FFBB Infos 048
150528 - FFBB Infos 048
 
Newsletter n°5
Newsletter n°5Newsletter n°5
Newsletter n°5
 

Plus de Fédération Française de Tarot

newsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdfnewsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdf
Fédération Française de Tarot
 
Newsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdfNewsletter_n2.pdf
Newsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdfNewsletter_n1.pdf
Newsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdfNewsletter_n3.pdf
Newsletter N°3
Newsletter N°3Newsletter N°3
Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015
Fédération Française de Tarot
 
Le tarot n°3
Le tarot n°3Le tarot n°3

Plus de Fédération Française de Tarot (7)

newsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdfnewsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdf
 
Newsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdfNewsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdf
 
Newsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdfNewsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdf
 
Newsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdfNewsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdf
 
Newsletter N°3
Newsletter N°3Newsletter N°3
Newsletter N°3
 
Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015
 
Le tarot n°3
Le tarot n°3Le tarot n°3
Le tarot n°3
 

Tarotmag n°07

  • 1.
  • 2. Chères et chers amis tarophiles, Notre Fédération a bien progressé, le record historique de 8404 affiliés en 1998 vient d'être dépassé et la saison n'est pas finie. Ne pas s’endormir sur ces petits lauriers et rester à votre écoute est le leit- motiv des administrateurs. Nous avons traité bien des dossiers en attente et nous pouvons sereine- ment aborder la phase suivante de notre développement. Pour cela, le Conseil d'Administration tenu à Pontarlier a entériné la modification du système des li- cences et du classement national. Ce changement devrait satisfaire ceux qui réclamaient une meilleure prise en compte du “Tarot Loisir”. Vous en saurez plus en lisant l’Actus Infos de ce numéro. Les trois championnats de ce début d'année ont été des succès indéniables avec des équipes d'or- ganisation performantes et à l'écoute de vos désirs. Les dirigeants de Villefranche-sur-Saône, Ro- chefort et Pontarlier ont été récompensés de leurs efforts et plébiscités pour le futur. J’espère vous retrouver très bientôt pour les championnats par séries à Argelès-sur-Mer où vous pour- rez applaudir nos jeunes. Nous serons ensuite accueillis par la municipalité de Vichy pour la 29ème fois. Enfin, nous clôturerons cette saison par notre Assemblée Générale qui se déroulera à Nantua dans le comité de l’Ain. Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT - Direction de la publication : Fédération Française de Tarot - Composition, rédaction, mise en page : Adrien PEREZ - Photos : Adrien PEREZ, Emmanuel STEFANAZZI, Philippe CARDON, Antoine CASTELLOT - Ont collaboré à ce numéro : Emmanuel STEFANAZZI (Président), Dominique ECOIFFIER (Secrétaire National), Jean- Pierre BOULEY (Vice-Président), Pierre PAQUOT, Sylvain PORRET ; Antoine CASTELLOT ; Alain MERCIER ; Raymond WEIMERT ; les 5 consultants et de nombreux responsables de Clubs et Comités L’éditorial d’Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT Tarot Mag n°7 3 5 6 7 11 Agenda Actus infos Triathlon Du 12 au 14 août 2010 Championnats de France Triplettes 2010 Championnats de France Quadrettes et Etudiants 2010 Championnat de France Senior Donnes Libres 2010 14 16 18 20 22 Championnat de France Donnes Libres 2010 Résultats Championnats de France Résultats Open Nationaux Passionné de... canaris Antoine CASTELLOT Portrait de joueur Alain MERCIER 24 26 29 30 31 Mots fléchés Tarot initiation L’Excuse en défense Les consultants Problème contrat, écart et entame La donne par Raymond WEIMERT Solutions des jeux Problèmes Excuse et Mots fléchés Sommaire 22 Nous, la fédé
  • 3. Actus Infos Agenda MAI JUIN - 7 au 9 : TULLE festival (TAROTmag n°6) Sont notés dans l’agenda : - les Championnats de France - les manifestations organisées par la FFT - les tournois, festivals et séjours du magazine 1/ Attribution des Championnats de France, Triathlon et Assemblée Générale - Coupe de France : 2010 Veauche / 2011 Roquebrune-sur-Argens - Libre par 4 : 2010 Aix-les-Bains - Quadrettes : 2011 Bourges - Libre Senior : 2011 Alès / 2012 Rochefort / 2013 Alès / 2014 Rochefort - Libre : 2011, 2012 et 2013 Pontarlier - Séries : 2011 Chartres / 2012 Evian / 2013 Argelès / 2014 Evian / 2015 Argelès - Triathlon : 2010 Albi / 2011 Aire-sur-Adour 2/ Base nationale La base “Aurore” sous Access a maintenant 8 ans. Afin d’augmenter la vitesse de traitement et éviter un travail fastidieux de saisie, elle va être remplacée par une nouvelle base “Aurélia”. Ce nouveau système permettra à chaque comité de bénéficier d’un module de gestion décentralisé et d’expédier, via internet, toutes les données. Il suffira ensuite de régler (par chèque ou virement). Chaque comité possèdera une réserve de numéros de li- cences disponibles ainsi qu’un compte financier pour éviter les blocages. JUILLET - 26 et 27 : NANTUA Assemblée Générale de la FFT (page 13) - 17 au 24 : SAINTE-TULLE stage jeunes - 12 au 16 : ARGELES-SUR-MER Championnats de France Individuel Open, Séries et Jeunes - 21 au 24 : VICHY Championnat de France Triplettes (page 6) AOUT - 12 au 14 : ALBI Triathlon (page 5) - 21 au 28 : VALENÇAY stage adultes (TAROTmag n°6) 33Nous, la fédé - 18 au 20 : LA GUERCHE festival (page 10) - 13 au 18 : ALLIER festival (TAROTmag n°6) - 26 juin au 3 juillet : EVIAN LES BAINS séjour VVF (page 21) - 9 au 15 : ALBI festival (page 5) - 6 au 8 : ALES festival (page 28) SEPTEMBRE - 12 au 18 : L’ABEILLE stage BEST séjour VVF (page 23) - 26 septembre au 3 octobre : AGADIR séjour Jocan Voyages (page 25) OCTOBRE - 25 novembre au 14 décembre : Croisière Brésil Jocan Voyages (page 25) - 29 octobre au 1er novembre : VEAUCHE Coupe de France NOVEMBRE - 19 au 21 : AIX-LES-BAINS Championnat de France Interclubs Donnes Libres par équipe de 4 joueurs
  • 4. 44 Nous, la fédé LA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUELA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUE Président : P. PAQUOT Titulaires : P. BAUMGARTEN X. BONPAIN R. GUERPILLON S. PORRET Décision 2010-1 du 5 avril 2010 : Monsieur Yannick BOUVIER, affilié n°1008977, pour s’être présenté à un tournoi dans un état d’ébriété incom- patible avec le jeu de Tarot et s’être exhibé de façon inconvenante, est suspendu de la FFT pendant 5 années, avec effet jusqu’au 4 avril 2015. Communiqué : Un tableau des sanctions en cours d’application est régulièrement diffusé par e-mail adressé à Clubs FFT. Les décisions régionales manquantes sont dues au manque de transmission qui est d’ailleurs obligatoire. Les décisions concernant l’ébriété et les autres fautes graves de comportement sont sanctionnées sévèrement et la tendance n’est pas à l’allègement. Actus Infos 3/ Licences et Classement National C’est le système actuel, dans sa globalité, qui a été repensé par la Commission de développement. La proposi- tion a été présentée à l’ensemble des présidents de comités et de CCR lors d’une réunion à Pontarlier le samedi matin. Le Conseil d’Administration s’est réuni le dimanche matin et a entériné le projet en tenant compte des re- marques faites par vos dirigeants. La pyramide du classement national est modifiée, tous les joueurs sont classés. Le tarif des licences devient fonc- tion du classement de chacun. La première série est légèrement resserrée. La quatrième série qui comprend un tiers des joueurs bénéficie d’un tarif allégé, son prix est bloqué nationalement et comprend la part comité. Elle per- met de participer à toute forme de compétition et de bénéficier des mêmes avantages que les autres séries. Les tarifs jeunes et étudiants sont inchangés. Il est décidé d’accorder la licence étudiant jusqu’à l’âge de 25 ans. A l’intérieur d’une série, la répartition dans les couleurs est faite avec un coefficient multiplicateur de 1,33. Exemple : si nous finissons la saison avec 8526 licenciés, il y aura 406 joueurs Première série, 1624 joueurs Deuxième série, 3654 joueurs Troisième série et 2842 joueurs Quatrième série. Parmi les joueurs Deuxième série, ils seront 251 Pique, 334 Cœur, 445 Carreau et 594 Trèfle. Bien sûr, la grille des indices est modifiée, Sylvain PORRET est chargé d’étudier et de présenter un nouveau ba- rème à Vichy. Les Présidents de CCR souhaitent que des formations constituées uniquement de joueurs Troisième série puissent concourir en triplettes et quadrettes D3. Cette demande est acceptée. 4/ Commission Réglementation - Elimination d’une séance à l’autre : Au moins 50 % de qualifiés entre les séances S1 et S2 Au moins 25 % de qualifiés entre les séances S1 et S3 Au moins 12,5 % de qualifiés entre les séances S1 et S4 Une compétition telle que 112 puis 84 puis 28 devient possible alors qu’elle ne l’était pas avant, ce qui permet de pouvoir faire jouer un maximum de joueurs lors des 2 premières séances. - Championnats régionaux triplettes : Dès lors qu’il y a un nombre de triplettes supérieur ou égal à 16, il serait bien qu’au moins une séance et si possi- ble la dernière se fasse à 16 suivant le principe Emmanuel pour habituer les joueurs à ce mouvement particulier. - Championnat Individuel : Tous les joueurs doivent rentrer au 1er tour sauf le champion sortant dans le cas d’une ½ Finale. - Coupe de France : L’article 105 est modifié. Désormais, les phases qualificatives pour la finale nationale se dérouleront obligatoire- ment en ligue. Classement Répartition en % Part nationale Part comité Total 1ère Série 1/21 25,00 € libre 2ème Série 4/21 22,00 € libre 3ème Série 9/21 20,00 € libre 4ème Série 7/21 11,00 € 4,00 € 15,00 €
  • 5. 55Nous, la fédé GRAND NATIONAL DE TRIATHLON FESTIVAL DU 15 AOUT Organisé par la Fédération Française de Tarot Organisé par le Tarot Club des Pays Albigeois Après le succès du Cinquième Grand National de Triathlon à Saint-Gilles, la 6ème édition aura lieu du jeudi 12 au samedi 14 août 2010 pendant le Festival du 15 août d’Albi. Elle se terminera par le tournoi en donnes libres doté indépendamment qui per- mettra aux équipes mal classées de rester dans la compétition. Règlement de la compétition Les résultats des 4 joueurs d'une équipe sont convertis en "Points Triathlon" (PT) suivant une table établie statistiquement à partir des résultats des Open nationaux et des finales de Champion- nats de France. Cette table appelée "Table Chalonnaise" peut être réactualisée tous les ans et doit être disponible et affichée avant le début des épreuves. Il est d'autre part attribué un bonus à chaque joueur en fonction de son dernier classement national. A titre indicatif, pour une équipe dont les 4 joueurs auraient une moyenne de 50% en duplicaté individuel, auraient un total de 0 en libre, et finiraient à 0 point-match en quadrette, le score en point triathlon est de 300 PT (soit 100 par épreuve). Cette épreuve ne porte pas le nom de Championnat de France puisqu'il n'y a pas de qualification pour y participer, elle se dé- roule pendant l'été et est ouverte à toute équipe de 4 joueurs. Ces 4 joueurs peuvent être issus de n'importe quel Comité, à condition d'être à jour de la licence de la saison précédente. Inscriptions et redistribution Les inscriptions doivent parvenir à la Fédération Française de Tarot au plus tard le 30 juillet 2010. La FFT se réserve le droit d'accepter des inscriptions hors délais pour compléter les tour- nois. Des équipes seront acceptées sur place 24 heures avant le début du Triathlon à la condition de ne pas perturber l’ordonnan- cement du tournoi. Les frais d'inscription sont fixés à 50 € par joueur soit 200 € par équipe. Vous devez envoyer un chèque de règlement libellé à l’ordre de la FFT avec la liste des 4 participants. Le Grand National de Triathlon est doté de prix à hauteur de 80 % des frais d'inscription perçus. Cette redistribution est étalée sur 20 % des équipes. PROGRAMME 14h00 21h00 Lundi 9 août Grand Libre Mardi 10 août Quadrettes Triplettes Libre parallèle Libre parallèle Mercredi 11 août Quadrettes Triplettes Libre parallèle Libre parallèle Jeudi 12 août TRIATHLON Duplicaté Individuel Triplettes Libre parallèle Libre parallèle Vendredi 13 août TRIATHLON Quadrettes Quadrettes Libre parallèle Libre parallèle Samedi 14 août TRIATHLON Donnes libres Grand Libre Libre parallèle Dimanche 15 août Grand Libre Frais d’inscriptions Quadrettes, Triplettes et Grands Libres : 20 € - Licenciés : 16 € Libres parallèles : 14 € - Licenciés : 10 € Redistribution 80% + coupes + challenge Arbitrage et homologation FFT Attribution des indices 1,2 et 1,5 Challenge Louis DIAZ aux 10 meilleurs joueurs du classement des tournois par équipe Renseignements : 05.63.54.04.77 TRIATHLON- FESTIVALDU 15 AOUTAALBI Salle de Pratgraussals du lundi 9 au dimanche 15 août 2010
  • 6. 66 Nous, la fédé
  • 7. 77Vous, les participants Championnat de France Quadrettes et Etudiants 2010 Coucou Villefranche ! Les Championnats de France Quadrettes et Etu- diants ont quitté la cité de Nicéphore Niepce pour s’établir à Villefranche-sur-Saône, à vol d’oiseau à 100 km au Sud de Chalon. Le comité Lyonnais sous la houlette de son président Jean MAGAT a tout mis en œuvre pour que la mani- festation soit réussie : quatre salles (D1, D2, D3 et open nationaux), des animations (dégusta- tions, vente de souvenirs…), des équipes tra- vailleuses et accueillantes. La FFT félicite les organisateurs qui se sont bien démenés pour que les 540 joueurs qualifiés, les 16 étudiants, les participants aux tournois d’encadrement et les arbitres soient comme des coqs en pâte ! Résumé du Championnat D1 La magnifique salle des Echevins accueille la compétition D1. Les 45 quadrettes qualifiées sont, comme des charognards, affamées par ce titre prestigieux. En 1ère séance, la squadra azu- réenne de Fabrice MATTERA s’impose avec 89 PM. Les lapins bourguignons et leur capitaine Patrick CLAR sont 2èmes à 75 PM. Les poitevins Georges METAYER, Bernard BLOT, Catherine ARRICOT et Jean-François FRAUDEAU ont fait un beau parcours et leur défense finit 1ère : en engrangeant 68 PM, ils se classent 3èmes . On retrouve à 20 PM l’équipe parisienne Cham- pionne de France D2 de Stéphane MARTY qui espère réitérer sa performance de la saison pré- cédente. Le poussin de la compétition, Steve ROEDSENS (Picardie), âgé de 15 ans, est à 18 PM et participera donc au 2ème tour. Il s’en est fallu de peu pour Philippe BARTHELOT (Ile de France), Jérôme JACQUET (Bourgogne) et Hervé LATERRADE (Val d’Adour) qui passent à -7, mais faute de grives, on mange des merles ! Les alsaciens Mayke WOLFF, Pascal ENGEL, Benjabari RAZANAJOHARY et Gilles SYDA sont les vilains petits canards, ce sont les pre- miers éliminés à -9. Il fait aussi un froid de ca- nard pour Gérard CASCALES (Midi-Pyrénées), Jean-Régis BOIDIN (Nord Pas de Calais), Joël RABINOVITCH (Franche-Comté) et Philippe CALAIS (Provence) qui pourront, s’ils le veulent, aller se réchauffer dans la salle de l’Atelier ! Les quadrettes mal classées n’ont pas bayé aux corneilles et se sont réveillées en 2ème séance : Stéphane DEGIORGI (Var Côte d’Azur) alors 27ème gagne à 71 PM, Eric DAUER (Alsace) alors 22ème effectue 58 PM, Philippe BARTHE- LOT à -7 réalise 41 PM et sauve sa peau. Les midi-pyrénéens de Marc LANDY, au capital de 29 PM, augmentent leur score de 42 PM et se mettent ainsi dans une bonne position. Patrick CLAR n’a pas lâché, il est 5ème de séance à +34. Le jeune Steve ROEDSENS a fait le rapace et pris 32 PM, ce qui lui assure avec ses coéqui- piers Christian VOET (Picardie), Raymond COURTECUISSE et Jean-Pierre DALLENNE (Nord Pas de Calais) une place en finale. Les Champions de France 2009 Noël RAFFOUX, Patrick BAUMGARTEN, Daniel JEAN et Jean- Luc COURTOIS (Poitou Anjou) réalisent le même résultat qu’en 1ère séance : 10 PM. Ils sont comme des oiseaux sur une branche et devront attendre le classement général pour savoir s’ils accèdent à la finale. Fabrice MATTERA et Georges METAYER ont sans doute laissé des plumes en 1ère séance. Ils ont respectivement -6 et -23. Stéphane MARTY et Hervé LATER- RADE se sont faits voler dans les plumes (-58 et -64) et ne joueront donc pas la dernière séance. Au général, Patrick CLAR est en tête avec 112 PM et a 30 points d’avance sur Fabrice MAT- TERA. Ce dernier est suivi par Stéphane DE- GIORGI, Marc LANDY et Eric DAUER qui ont fait un beau rapproché à plus de 70 PM. Steve ROEDSENS est 7ème avec plus de 54 PM et es- père, comme en jeunes, sortir victorieux. Georges METAYER s’en sort (11ème ), ce qui n’est pas le cas de son compatriote poitevin Noël RAFFOUX, premier éliminé. Il y a une belle représentation en finale et la vic- toire n’en est que plus belle pour Marc LANDY, toujours sur une pente ascendante avec 63 PM. Deux quadrettes, celle du stéphanois Alain BOULUD et celle du limougeaud François LES- TAGE, alors 10 et 11èmes , ont fait le forcing. Elles effectuent 47 et 49 PM et prient pour accéder au podium, mais les équipes de tête ne se sont pas laissées abattre : Fabrice MATTERA est à +30 et Patrick CLAR à +26. Par contre, les préten- dants Stéphane DEGIORGI, Eric DAUER et Steve ROEDSENS sont négatifs et n’ont plus qu’à aller se faire cuire un œuf ! Petit à petit, l’oiseau fait son nid ! L’équipe midi- pyrénéenne composée en attaque de Marc LANDY et en défense (meilleure de la finale) de Stéphane SICRES, Bruno FOUCHER et Re- naud COURTNEY totalise 154 PM, elle est pro- clamée Championne de France Quadrettes D1. Félicitations à ces quatre joueurs sympathiques et d’un très grand niveau de jeu. Les bourgui- gnons Patrick CLAR, Lionel DUCARD, Jacques GAUDILLIERE et Yvan KETCHEDJI sont Vice Champions. Ils sont toujours au rendez-vous et ce n’est encore pas maintenant que la réputa- tion des lapins prendra du plomb dans l’aile ! Bien qu’ils soient tombés de leur nid lors de la 2ème séance, Fabrice MATTERA, Thierry PELLE, Jean-Marc ROUILLOT et Frédéric DARMON ont réussi à accrocher la 3ème place. Malgré une belle prestation en finale de François LESTAGE et d’Alain BOULUD, ils échouent au pied du po- dium tant convoité. Une hirondelle ne fait pas le printemps ! Jean-François FRAUDEAU du fond face à l’attaquant Stéphane MARTY Steve ROEDSENS à l’attaque contre Sté- phane DEGIORGI
  • 8. 88 Vous, les participants Résumé du Championnat D2 C’est dans le joli village de Liergues en Beaujo- lais, à quelques kilomètres de Villefranche-sur- Saône, que se déroule la compétition D2 qui démarre en fanfare pour la formation savoyarde de Claude GRAU à 62 PM. Albert AZOULAY et ses partenaires, régionaux de l’étape, sont là : ils sont 2èmes à 47 PM et comptent bien se défendre bec et ongles en terre locale. Le meilleur atta- quant de la séance, le junior Pierre-Alain MOU- TON (Nord Pas de Calais) occupe la 3ème place à 41 PM et précède le toulousain Didier BER- TRAND à 38 PM. Gérard ECHES (Loire Forez), formateur au stage adultes FFT, a mis ses le- çons en pratique et totalise 37 PM. Jean-François MARTINET (Ain), au nom d’oi- seau, est 20ème à 7 PM, ça passe ! Par contre, les deux autres quadrettes de l’Ain amenées par David GUILLOT (31ème à -16) et Patrick GUI- NARD (38ème à -32) sont éliminées et peuvent migrer à Villefranche-sur-Saône pour participer aux open nationaux. L’attaquant bourguignon Jean QUILLARD, qui a réussi pendant cette séance à mettre le 21 à l’écart (sans doute de peur de se le faire voler !), et ses défenseurs Au- rore NICOLAS, Aurélien MIGNOTTE et Laurent BOISSON peuvent faire de même, ils sont avant-derniers à -66. Le nantais Philippe LE RAY avait encore dans la tête le cri strident des mouettes et n’a pu se concentrer. Il ferme le classement à -69. En 2ème séance, les franciliens Arnaud TARTA- RIN, Jérémie KOHEN, Cédric VIEUXMAIRE et Patrick VALLOIS se rebiffent (80 PM). Ils en avaient bien besoin, ayant réalisé au 1er tour un score maigre comme un coucou (2 PM) ! La quadrette locale d’Albert AZOULAY est ultra mo- tivée : la défense finit 1ère et l’équipe se classe encore 2ème avec 64 PM. Didier BERTRAND, Stanislas BOUISSOU, Jean-Philippe CREPI- NEAU et Christelle GRUGIER picorent encore 52 PM lors de cette séance et ne seront pas des pigeons faciles à plumer ! Il faudra aussi comp- ter sur l’autre équipe midi-pyrénéenne d’Antoine CRUCES qui effectue 40 PM. Pierre-Alain MOU- TON n’a pas été manchot et ne s’est pas écroulé (35 PM), tout comme Claude GRAU (32 PM). Gérard ECHES a +8, ce qui devrait assurer une place en finale. Par contre, Jean-François MAR- TINET (Ain) en a pris un coup (-16) ! C’en est fini pour lui et ses camarades Bernard MAL- MASSON, Michel PAUGET et Gilles DOUILLET. Après deux séances avec 117 PM et sans au- cune surprise, Albert AZOULAY a pris la direc- tion des opérations. A plus de 20 PM derrière lui suivent Claude GRAU, Didier BERTRAND et Ar- naud TARTARIN. Pierre-Alain MOUTON a 80 PM et il est lui-aussi en bonne position d’attente, tout comme Antoine CRUCES à 67 PM. Les scores ne sont pas de grande envergure en finale puisqu’elle se gagne à 36 PM, Antoine CRUCES en est l’auteur. Julio SAMPAIO, Marc AMOUREUX, Gérard CIOLFI et Marc CONDE- MINE, les remplaçants de dernière minute du comité Lyonnais, s’illustrent enfin et occupent la 2ème place de la finale à +30. Leurs compatriotes locaux en font de même. Pierre-Alain MOUTON a encore donné des bons coups de bec en at- taque puisqu’il est le meilleur Sud. Ses coéqui- piers Jean-Pierre LIEVIN, Olivier PLOUVIN (Nord Pas de Calais), Jean-Louis LEGAL (Pi- cardie) et lui-même finissent 4èmes de la séance à +22. Claude GRAU les talonne à +21. Arnaud TARTARIN et Didier BERTRAND sont négatifs et ont tué la poule aux œufs d’or ! Pour la plus grande joie des joueurs du comité Lyonnais et de son président Jean MAGAT qui peuvent être fiers comme des coqs, leurs repré- sentants Albert AZOULAY, Patrice LAPIERRE, Bernard ROBIN et Jean-Jacques CORCE- LETTE, qui ont fait un parcours de haut vol (2ème en 1ère et 2ème séances et 3ème en finale), sont Champions de France. L’équipe savoyarde constituée des frères GRAU Claude et Maximi- lien, de Daniel PRADES et de Nunzio INGRAS- SIA n’a également pas flanché et mérite de monter sur le podium à la 2ème place. Au 3ème rang se trouvent les midi-pyrénéens Antoine CRUCES, Philippe LASSALLE, Laurent TRIS- TANI et Reynald TONERIE qu’il faut féliciter pour leurs deux dernières pointes de vitesse. Les ch’tis sont noirs comme des corbeaux : il ne manque malheureusement que 4 PM pour ac- céder au podium. Il faut tout de même signaler l’éclosion du poussin de l’équipe et saluer sa prouesse. En effet, le junior Pierre-Alain MOU- TON a fait meilleur attaquant à la 1ère et à la 3ème séance et s’est classé 3ème au 2ème tour. Bravo à ce jeune aigle. Résumé du Championnat D3 Les équipes doivent se rendre en plein cœur de la ville à la Maison des Familles et c’est juste- ment dans une ambiance familiale que va se dé- rouler la compétition. En 1ère séance, l’Ile de France frappe fort. Le président de CCR Georges ROUSSELET s’empare de la 1ère place avec 79 PM. Au 3ème rang, Sébastien DES- PLANQUES du club de Bois-Colombes s’est construit un nid douillet de 66 PM. Entre ces deux quadrettes s’insère l’équipe picarde de Da- niel MARY, Guillaume HORNOY, Eric DA- VESNE et Sylvie VRAUX avec 72 PM. Les languedociens Jérôme CHAUT, Francis ORRE- CHIA, Didier ROCA et Claude MARGALIDA ont fait très peu de coquilles et sont à 61 PM. Les formations franc-comtoises de Lure amenée par Guy MASSARD (43 PM) et de Berche Dam- pierre de Jacques PETTMANN (30 PM) ont elles-aussi fait bonne figure. La 26ème place qua- lificative est occupée par quatre jeunes sa- voyards Sébastien et Jérôme VITTOZ, Timothée MEYNET et Adrien MONTBROUSSOUS qui ont décidé de voler de leurs propres ailes. La junior Elodie BOUVIGNIES (Picardie) est 27ème à -8 et jouera aussi le 2ème tour. Elle est chaperonnée par Nicolas LE ROUX, Didier LEMAIRE et son épouse Marie-Ange qui, pour passer du coq à l’âne, est une grande adoratrice et collection- neuse de flamants roses. A la 30ème place, on re- trouve encore d’autres jeunes Yohann LIBIOUL, Ingrid MONTEILHET et Valentin FRANCHINI (Loire Forez) qui chantent comme des rossi- gnols car ils sont les derniers à être sélection- nés pour la phase suivante. Il faut remercier Mauricette BENOIT, une vraie mère-poule, qui a pris sous son aile ces trois juniors. André PUNTHELER et ses coéquipiers lorrains Nicolas WALGENWITZ, Rémi LABRE et Daniel GARDEUX sont épouvantés par le classement, ils sont 31èmes et donc premiers à sortir du Cham- pionnat. Alain MILLET (Midi-Pyrénées) et Chris- tian MERLE (Ain) ne sifflent pas de joie non plus à la lecture des résultats. A l’antépénultième po- sition pointent une quadrette charentaise consti- tuée de trois MARTIN (pêcheurs !) Jérôme, Maxime et Kevin accompagnés d’Anne-Marie GUAY mais pas comme un pinson ! Toutes ces équipes victimes de la marée noire pourront se coucher à l’heure des poules ou se rendre dans les tournois d’accompagnement. Pour les joueurs qualifiés, il ne faudra pas traîner au res- Pierre-Alain MOUTON Gérard ECHES Première grande compétition pour le cadet clermontais Valentin FRANCHINI
  • 9. taurant, tant pis pour ceux qui n’ont pas un ap- pétit de moineau ! Alors 22ème à -2, tel un phénix, la quadrette bour- guignonne de François DAUBIGNEY renaît de ses cendres, finit 1ère défense et gagne à 57 PM. L’équipe alsacienne composée de Frédéric GRAFF, Christine GRANDADAM, Serge JAKOB et Marie-Thérèse SCHWEITZER, la caille du président du comité, est 2ème à 49 PM. Jérôme CHAUT plane encore dans les hauteurs du clas- sement (47 PM). Le nivernais Bernard VALLET ajoute à son pécule de 25 PM de 1ère séance 39 points. Sébastien DESPLANQUES consolide son nid en rapportant 32 PM de plus. Les franc- comtois Guy MASSARD et Jacques PETT- MANN réalisent une vingtaine de points, ils mettront ainsi une patte en finale ! Il faut croire que les picards Elodie BOUVIGNIES (+13) et Daniel MARY (+6) ne sont pas des oiseaux de nuit, leurs scores ne cassant pas trois pattes à un canard ! Il en est de même pour les oisillons savoyards (+3) et foréziens (-6). Le leader Georges ROUSSELET s’est écroulé (-25), mais participera quand même au dernier tour. Au classement intermédiaire, Jérôme CHAUT est devant avec 112 PM, mais Sébastien DES- PLANQUES s’accroche (102 PM). Ils se déta- chent du 3ème Daniel MARY à 78 PM. Tous les jeunes sont malheureusement éliminés et se di- sent que le Tarot n’est pas aussi facile que le jeu de l’oie ! Bravo à eux pour leur parcours. En finale, François DAUBIGNEY confirme et remporte à nouveau le tournoi avec 53 PM. Ber- nard VALLET est à quelques centièmes de points derrière lui et continue son ascension. Guy MASSARD est régulier et effectue 30 PM. Sébastien DESPLANQUES a le même résultat. Marie-Thérèse SCHWEITZER et Jacques PETTMANN finissent le championnat honora- blement en milieu de tableau, mais savent tous deux que ça ne suffira pas. Daniel MARY est né- gatif (-10), tout comme Georges ROUSSELET (-52), leurs espoirs de podium s’envolent. Les Champions de France Quadrettes D3 ne sont autres que les parisiens Sébastien DES- PLANQUES, Pascale TROCELLIER, Bertrand BOUCHIERE et leur fort attaquant Mouloud BEN BOURNANE qui ont su faire fructifier l’avance prise au départ. La FFT leur adresse ses félicitations. Ils précèdent seulement de 4 PM les nivernais Bernard VALLET, Lucien TRELAT, Guy NEUFOND et Francisco DE OLI- VEIRA d’une grande régularité tout le Cham- pionnat. C’est une 3ème place bien méritée pour les bourguignons François DAUBIGNEY, Ca- therine DEYNOU, Jean-Marie ROUSSEAUX et Frédéric COULON, récompensés de leurs deux victoires consécutives. Les lurons Guy et Sté- phane MASSARD, Sébastien HYACINTHE et Mohamed ZEGGAI terminent 4èmes , mais avec la combativité qu’on leur connaît, ils ne resteront pas sur cet échec et n’abandonneront que quand les poules auront des dents ! Résumé du Championnat Etudiants Une grande pièce de la salle de l’Atelier est mise à disposition. Cette année, le Championnat ne se déroule pas en équipes, mais en individuel. Deux épreuves sont proposées : le libre et le du- plicaté. Ils sont seize à s’être inscrits pour y par- ticiper. Ce nombre n’est pas très satisfaisant, pourtant la Commission Jeunes avait contacté par courrier tous les étudiants répertoriés dans la base de données FFT. Espérons que la fré- quentation à ce Championnat augmentera dans le futur ! En tout cas, les jeunes qui s’y sont ren- dus peuvent confirmer qu’ils ont passé des mo- ments agréables ensemble dans une ambiance très détendue. En donnes libres, on va assister à un combat de coqs ! Le breton Vincent CHARYK ouvre les hostilités et gagne la 1ère position à plus de 800 points. Le midi-pyrénéen Mickaël SCHENK le suit (500 points). A la 2ème position, la corse Joana BROUSSE fait son apparition et l’emporte avec 730 points. Mickaël réalise encore près de 400 points, Vincent est légèrement négatif. Au classement intermédiaire, Mickaël prend la tête, mais il est talonné de près par Joana. A la 3ème position, tel un vautour, Mickaël engrange en- core 700 points. Joana et Vincent en prennent eux-aussi, mais seulement 300. Après 3 posi- tions, Mickaël prend le large avec 1550 points. Joana est à 1100 et Vincent à 800. A la 4ème po- sition, Mickaël répète comme un perroquet son score du 1er tour. Vincent réalise +300 et Joana -50. Le dernier classement intermédiaire met en avant Mickaël à 2050 points. Joana et Vincent ont tous deux 1050 points. Les autres étudiants sont largués et assistent à la bataille. Joana gagne la dernière manche à 750 points. Mais qu’est-ce qu’ont fait les garçons ? Vincent n’a pris que 150 points et Mickaël est négatif, mais seulement de 150 points. C’est donc le midi-py- rénéen Mickaël SCHENK qui remporte le Cham- pionnat de France Libre Etudiants. Il ajoute ainsi un nouveau titre à son incroyable palmarès en jeunes. La corse Joana BROUSSE est Vice Championne de France. Elle a donc grimpé un échelon puisqu’elle était 3ème du libre junior l’an- née dernière. Si elle se présente au Champion- nat de France Libre Etudiants l’année prochaine, ce sera une cliente dangereuse ! Le breton Vin- cent CHARYK accroche la 3ème place qu’il sa- voure comme il a pu apprécier son titre en quadrettes lycées obtenu la saison dernière. Contrairement au libre qui s’est joué en une séance, l’individuel duplicaté se passe en deux séances : les samedi et dimanche après-midis. Lors du retrait des badges le samedi matin, une étudiante inscrite est absente. L’arbitre Karine BOULUD décide, pour la bonne marche du tour- noi, d’intégrer un junior présent, Cyprien DEHON, venu faire un coucou et encourager les amis. Elle lui précise qu’il ne pourra être classé, étant donné qu’il n’est pas étudiant, mais qu’il doit jouer le jeu, et Cyprien l’a même trop bien joué puisqu’il a gagné les deux séances, la 1ère à presque 72 % et la 2ème à 64 %, rien que ça ! Il paraît donc normal de souligner son exploit dans ce canard et de grandement le féliciter. Le titre revient donc au bourguignon Aurélien DE- CLAS, 2ème du général, à plus de 25 % derrière le toulousain. C’est une immense surprise pour Aurélien qui ne pensait pas que 52,5 % en 1ère séance et 56 % en 2ème séance suffirait pour être proclamé Champion de France. Cette 1ère place comble tous les bourguignons présents et en particulier son papa. C’est encore un corse qui monte sur la 2ème marche du podium, bravo à Christophe TINAHONES. La 3ème place a dû être départagée au nombre de tops puisque le midi- pyrénéen Thomas RIGAUD DJEBBARI et le bourguignon Antoine BALIGAND ont effectué chacun 105 %. Malheureusement pour Antoine, c’est Thomas qui sera photographié. Ce dernier, ayant la chance de monter sur le podium, aura obligatoirement le sourire quand le petit oiseau sortira ! Stéphane MASSARD, Mohamed ZEGGAI et Sébastien HYACINTHE, meilleurs défenseurs en finale, échouent au pied du podium. Marion CLAR opposée à Nicolas LAVAL, François VILLIERS et Rémi ROUSSEL 99Vous, les participants
  • 10.
  • 11. 1111Vous, les participants Championnat de France Seniors en Donnes Libres 2010 Quelle bonne idée que ce Championnat ! Moins de six mois après avoir annoncé la créa- tion de ce nouveau Championnat de France, nous voilà réunis à Rochefort. Cette ville agréable au patrimoine culturel et touristique remarquable avait déjà reçu les premiers Championnats de France individuels par Séries. Malgré quelques inquiétudes suite à la tempête Xinthia, de nombreux joueurs ont fait le dépla- cement. Le pari de faire jouer en semaine et hors vacances scolaires nos seniors n’était pas très risqué. Certains en ont profité pour visiter cette superbe région et aller déguster quelques bivalves Filibranchia sur Ré ou Oléron. La parti- cipation a dépassé toutes les attentes, même celles des plus optimistes. Les organisateurs charentais ont ainsi été récompensés de leurs efforts. Lundi 15 mars, il fait beau et les premiers concurrents arrivent sur les marches du Palais des Congrès. Hormis quelques places restées disponibles dans les comités lointains, 213 sièges sont déjà pourvus. Les 20 places prévues pour le “qualificatif sur place” se transforment en 27 places pour la plus grande joie des 112 par- ticipants ! 28 tables pour le sélectif, c’est inat- tendu et les organisateurs doivent ajouter une dizaine de tables. Une joueuse de Bretagne a même pris sa licence sur place pour participer, bienvenue dans la grande famille des tarophiles ! 22 comités sont représentés : on est venu de toute la France, depuis l’Alsace jusqu’au Val d’Adour en passant par le Nord ou la Côte d’Azur. Dès la 1ère position, le montalbanais Ber- nard CHAUMONT annonce la couleur (1224 points). Il s’empare de la 1ère place et ne la quit- tera plus. C’est clair, il ne reste plus que 26 places. Les charentais sont nombreux et espè- rent bien jouer le championnat le lendemain. Ils sont 10, bien placés, après les 5 premières donnes. Les autres joueurs ne l’entendent pas ainsi et il n’en restera que 4 quelques tours plus tard. Jean SANCHEZ, le poitevin, se hisse à la 2ème place et le breton Francisco PISCHEDDA complète le podium. Quelques dirigeants font leur entrée : le Vice Président du comité Lorraine Gérard SONNET, le Président du club d’Argen- teuil (95) Hubert RAYNAUD et le Président du club de Salies-du-Salat (31) Alain MILLET. La dernière place qualificative revient à un autre breton, François DERRIEN. Pour l’ariègeois Francis DELRIEU, il ne reste plus qu’à attendre un retrait de dernière minute. En parallèle de ce qualificatif se déroule un libre parallèle ouvert à tous. Le charentais Jean-Mi- chel PEROCHON trouve de jolis jeux et avec 1637 points remporte la timbale et l’enveloppe qui va avec. Alain CHARLOT (Ile de France) et Michel SEVENO du club de Chatelaillon pren- nent les 2ème et 3ème places. Le soir, c’est un autre libre qui est proposé. 232 joueurs sont inscrits, soit 58 tables, ce qui impose un chan- gement de lieu : la grande salle Colbert du championnat est donc réquisitionnée. Serge BASSOUL, Jean-Paul PETER et Hervé LA- TERRADE occupent les 3 premières places : Montauban (Tarn et Garonne), Schiltigheim (Bas-Rhin) et Vic-Fezensac (Gers), toute la France du Tarot est bien là ! Mardi 16 mars, il fait toujours beau et très tôt, ils sont déjà nombreux à vouloir retirer leur badge. Le comptoir, à peine installé avec les feuilles de contrôle et les précieux sésames, est pris d’as- saut par les aînés, de vrais collégiens ! La mati- née s’écoule doucement et un peu avant midi, il ne reste que 2 badges sur le comptoir. Francis DELRIEU est là, il faudra encore attendre un peu. Midi, l’avant-dernier badge s’en va. Puis, un coup de téléphone survient : Joanin MARTI- NEZ, champion de France en donnes libres à Pontarlier en 1998, ne peut venir pour raisons de santé, nous lui souhaitons d’ailleurs un prompt rétablissement. Notre appaméen partici- pera donc au premier Championnat Seniors. 13h15, ils sont venus de presque partout, même de Guadeloupe et de Nouvelle Calédonie. Pas de joueurs d’Aquitaine, c’est vraiment dommage de priver les seniors de cette région, en ne pro- posant pas de qualificatif... Espérons que l’an prochain, ils pourront participer à ce rendez- vous. Le tournoi est lancé par notre Président, Em- manuel STEFANAZZI, qui présente quelques seniors qui ont animé et animent encore notre Fédération : Armand BAILLEUL (ancien Prési- dent FFT), Régis RAMI (Président de Midi-Py- rénées), Michel SOROLLA (Président du Vaucluse et de la Ligue 6), Michel DESJOBERT (ancien Président de Corse), Michel SOUPRE- MANIEN (ancien Président de Guadeloupe), Jean-Pierre LACROIX (fondateur du comité Val d’Adour), André PRANDI (Champion de France en donnes libres en 1999), Jacky CLEMENT La magnifique salle Colbert du Palais des Congrès
  • 12. 1122 Vous, les participants (Champion de France Individuel Open en 1995), Jean-Paul HENTZLER et Jean-Claude RAY (Champions de France 2ème Série 1986 et 2001), Guy MASSARD (Champion de France Promo- tion en 2003) et enfin notre doyen Charles HAT- CHONDO, 85 printemps. Le micro est donné à l’arbitre principal du tournoi pour les consignes générales. Cela ne pouvait être que l’aîné des arbitres, René IZANS. La 1ère séance est remportée par Daniel MA- NOUKIAN (Val d’Adour) devant Denis MARTI- NOD (Savoie Mont Blanc) et Claude RACINE (Franche-Comté). Tous les joueurs participeront à la 2ème séance, il n’y a pas d’éliminés. Parallèlement à cette 1ère séance, un libre de 28 tables est remporté par Daniel JEAN (Poitou Anjou) devant Fred TESTONI (Midi-Pyrénées) et Daniel LE DANTEC (Bretagne). Le soir, un libre par équipes de 2 est proposé. C’est une belle initiative puisque 142 paires y participent. C’est aussi l’occasion de jouer avec quelqu’un d’une autre région que la sienne. Joël BERTUIT (Loire Forez) et Robert DAVID (Midi-Pyrénées) unissent leurs forces pour remporter brillamment ce tournoi avec 3419 points. Les savoyards Denis MARTINOD et Fernand VOGNE sont 2èmes , Corine et Mathieu GIORDANO des Cha- rentes 3èmes . Mercredi 17 mars, il fait vraiment très beau ! Tous les participants sont revenus, deux sont en retard et écopent d’une petite pénalité, rien de grave ! Assis en Nord 1, Daniel MANOUKIAN se rend compte rapidement que l’après-midi va être difficile. En Nord 2, en revanche, la 1ère position rapporte 1182 points de plus et propulse Denis MARTINOD loin devant. Le savoyard ne quittera plus cette 1ère place de la journée. A la fin de la 4ème position, ils sont deux ex aequo à la 120ème place. Les arbitres René IZANS et Patrick BAUMGARTEN espèrent vivement que la situa- tion ne va pas se reproduire à la 5ème position. Fi- nalement, le 120ème possède 47 points, mais deux ex aequo occupent la 121ème place avec 45 points ! Espérons qu’il ne manquera pas un joueur le lendemain... Après les 2 premières séances, Alain CHARLOT (Ile de France) et Ri- chard STRAUCHMANN (Nord Pas de Calais) suivent de près Denis MARTINOD. Au libre d’accompagnement, 116 joueurs s’af- frontent amicalement et le Tarot Club du Pays Vert de Tulle (Limousin) est à l’honneur puisque Pierrette MERLE l’emporte avec 1855 points. Mathieu GIORDANO (Charentes) est 2ème , suivi par Alain LE NARDOU (Loire-Océan). Le soir, pour le Grand Prix de Rochefort, la capacité maximale est presque atteinte, 95 tables sur les 96 disponibles sont remplies. Avec 380 joueurs, les responsables sont comblés. Jean-Marie FORTUNE-GASPA du Tarot Club de Vaison-la- Romaine (Vaucluse) gagne avec moins de 2000 points. Philippe MARESTIN et Bruno COQUET des Charentes complètent le palmarès. La 1ère Dame, Bernadette CHAPEAU (Charentes), est 5ème . Jeudi 18 mars, c’est sûr, il fait toujours beau en Charentes ! La 3ème séance réunit les 120 pre- miers joueurs, leurs points ont été divisés par 2. Les premiers en ont perdus beaucoup, les 2 der- niers qualifiés, les roussillonais Jean-Marc BRUZI et Patrick HATCHONDO, très peu ! Avec 990 points pour Claude GAVET (Nivernais) et 844 points pour Daniel DELACROIX (Ain), cela démarre fort à la 1ère position. A la 2ème po- sition, c’est le bourguignon Ahmed GUELMANE qui explose son compteur avec 1142 points. A la 3ème position, trois joueurs réalisent plus de 700 points : Joaquim CARVALHO du comité Centre, Christian FRION du comité Charentes et Fran- çois BIHAN du comité Ile de France. Sur les 5 donnes suivantes, Michel NEVEUX (Midi-Pyré- nées) et Sauveur DI MARTINO (Var Côte d’Azur) s’illustrent. Le classement subit de grands changements à chaque tour. Enfin, la dernière ronde approche, certains s’inquiètent du nombre de points nécessaires pour rentrer dans le carré final. D’autres font des réserva- tions pour acheter les superbes tapis de jeu qui seront mis en vente dès la fin du tournoi. A la 5ème position, Daniel ARNOULD, Président du club de Chelles (Seine et Marne), réalise 949 points, ce qui lui permet de rejoindre le carré final. Pour Bernard GOUDENHOOFT du comité Var Côte d’Azur, il manque 5 petits points. Au cours de cette séance, on peut remarquer la per- formance du pontissalien Jean PASTEUR qui est remonté de la 115ème place à la 7ème ! 11 comités sont représentés dans cette finale. Les points ont de nouveau été coupés en 2, il ne reste que 5 donnes pour connaître nos pre- miers champions Seniors. A la table 1, assis en sud, le remplaçant de dernière minute, Francis DELRIEU ouvre les débats avec une garde ga- gnée de 22. A la table 3, assis à l’ouest, François BIHAN encaisse une partie à + 324. Les parties avancent sous les yeux attentifs des nombreux spectateurs. Il y a beaucoup de chutes, certains essayant de se refaire, et de petites pour garder le contact. La plus grosse garde est au crédit de Michel SOROLLA, très discret jusque là : 132 points par personne, 396 points dans la musette. Les joueurs placés en Nord ne sont pas à la fête, seul Jean-Marc RAVE à la table 2 s’en sort : au- cune garde envoyée, mais trois chutes encais- sées. Le carré final sous l’oeil attentif de René IZANS ! Armand BAILLEUL Jean-Pierre LACROIX Daniel MANOUKIAN Claude RACINE Jean-Marc BRUZI Patrick HATCHONDO Claude DUFFAUX (Vaucluse) Renée ROUX (Bourgogne)
  • 13. 1133Vous, les participants Finalement, c’est le benjamin de la compétition Michel SOROLLA qui s’impose avec 1183 points. Le 2ème peut avoir quelques regrets puisqu’il a laissé gagner une garde de 1. Il s’agit de l’ariègeois Francis DELRIEU (1171 points). Le champion de Bourgogne, Jean-Marc RAVE (1090 points), qui occupait déjà la 3ème marche à Orléans en Coupe de France, la retrouve. Mal- gré les 429 points réalisés en finale, François BIHAN reste au pied du podium. Le dernier tournoi parallèle comptait 140 joueurs, dont Jeannine PRIMARD (Bretagne) qui en est sortie victorieuse avec 1716 points. Jean-Louis MACAUDIER (Lyonnais) et Marie- Thérèse GUILLOU (Bretagne) sont juste der- rière elle. Avant le début des parties du jeudi, que ce soit dans le championnat ou dans le libre parallèle, un sondage a été remis. 96 réponses dans le championnat sur les 120 joueurs présents et 67 questionnaires rendus dans la salle Pierre Loti donnent les résultats suivants : - L’organisation de ce Championnat est-elle sa- tisfaisante ? Les “Oui”, “Très bien”, “Satisfai- sante”, “Excellente”, “Parfaite” l’emportent à 98%. Le problème du stationnement gratuit à proximité est soulevé quelquefois. - Souhaitez-vous un duplicaté dans les tournois d’accompagnement ? 55 % de “Oui”, 5 % de “Pourquoi pas”, 35 % de “Non”, 5 % sont “Sans avis”. Pour ceux qui répondent “Oui”, c’est un duplicaté individuel qui est très majoritairement demandé. - Quelle formule de qualification a été utilisée dans votre comité ? Les comités ont exploré dif- férentes solutions. Les présidents pourront en débattre en Assemblée Générale. Des formules intéressantes ont été utilisées, par exemple 1ère séance le mardi matin suivie d’un repas en com- mun, 2ème séance l’après-midi. Une formule n’a apparemment pas satisfait : la qualification en même temps que celle du championnat de Pon- tarlier. - Souhaiteriez-vous la création d’un Champion- nat Seniors en donnes duplicatées ? “Oui” à 46%, “Pourquoi pas” à 12%, “Non” à 32%, “Sans avis” à 10%. Les membres du Conseil d’Administration étu- dieront de plus près ces résultats et les ensei- gnements à en retenir. Merci à tous ceux qui ont répondu. Tout s’est terminé par la lecture du palmarès, la remise des trophées et le banquet qui a permis de se détendre en se disant à très bientôt. C’est sûr, on reviendra ! Convivialité et joie d’être ensemble ont en- core été de mise lors du banquet de clôture
  • 14. 1144 Vous, les participants Championnat de France Donnes Libres 2010 Vingt bougies pour Pontarlier ! La grande réunion du Tarot s’est déroulée dans la cité pontissalienne pour la vingtième année, un long mariage d’amitié qui lie notre fédération et la ville du Haut-Doubs. Comme d’habitude, aussi bien les équipes de la municipalité, du co- mité Franche-Comté et du club Atouts Maîtres avaient tout mis en œuvre pour que cette édi- tion soit encore une grande réussite. Du côté des joueurs, ils sont venus, ils sont tous là, de tous les coins de métropole mais aussi des îles lointaines : Guadeloupe, Réunion et Nouvelle Calédonie. La remise des badges est toujours un moment de stress et d’attente pour les remplaçants de dernière minute. On guette les précieux sésames sur les tables des prési- dents de ligues dévoués à cette tâche. Midi ap- proche, c’est le moment très attendu pour s’approprier la dernière place. Nicolas BORIE du comité Champagne-Ardennes est le dernier qualifié pour ce 21ème Championnat de France en donnes libres. Samedi 3 avril, 13 heures, le Président Emma- nuel STEFANAZZI accueille le Maire de Pontar- lier, Patrick GENRE, et son adjointe à la communication, Denise ADREANI, pour lancer le tournoi. Rendez-vous est pris auprès des par- ticipants, si possible francs-comtois, lundi en fin d’après-midi pour leur remettre la coupe du vain- queur. Assis en Nord 1, le champion en titre Gilbert RAMIS espère bien exaucer les vœux du pre- mier élu, mais dès les premières donnes, il se rend compte que l’après-midi ne va pas être très facile... Après avoir bataillé durement, mais avec toute la courtoisie du grand joueur qu’il est, il nous quittera dès la fin de la 1ère séance. Pour Michel DIEUDONNE du comité Alsace, en revanche, c’est un départ en fanfare : 386 points après 5 donnes, 922 de plus sur le tour suivant et 802 à la 3ème position qui lui confèrent un joli pécule de 2110 points et plus de 1000 points d’avance sur le second. Pour Patrick LAVILLE du comité Bourgogne, rien ne sert de courir, il faut s’envoler à point : lors de la 6ème position, un chelem non demandé et deux gardes lui rapportent 2058 points, une place de premier et le fauteuil de leader pour la 2ème séance. Bernard PONS du Limousin est du bon côté du trait tracé par l’arbitre principal du tournoi, Alain PAYEBIEN. Pour Stéphane JANNEAU (Ile de France) et Julio SAMPAIO (Lyonnais) à égalité à la 145ème place, il manque 12 petits points. Dimanche 4 avril, quelques flocons sont tombés pendant la nuit, c’est normal et habituel. Un “Pontarlier sans neige” pour les guadeloupéens venus en force cette année n’est pas conceva- ble ! D’ailleurs, nos amis antillais sont encore présents pour la 2ème séance, 7 d’entre eux ont montré la qualité de leur maniement de cartes. Pour le nouveau Nord 1, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas ! Heureusement que le bourguignon a pris une sérieuse avance car l’après-midi ressemble à une descente aux enfers : 962 points de perdus sans compter la division inter-séances. Heureusement pour le comité Bourgogne, un joueur peut en cacher un autre ! Le président du comité, Franck THEVE- NOUX, s’offre aussi un chelem pour s’emparer de la tête et ne plus la quitter. Sur les autres tables, les petites succèdent aux petites, on assure les contrats pour ne pas chu- ter, on bloque les dernières donnes pour ne pas risquer de subir un surcontrat. La stratégie est de rigueur et la calculette n’est pas de trop. Un leitmotiv revient : “Ça passait à combien l’an passé ?”. Pour les arbitres, le seul problème est à nouveau la perspective de joueurs à égalité sur le “trait”. Après avoir rentré 35 des 36 feuilles de marque de la 6ème position, ils sont 2, Guy MASSARD (Franche-Comté) et Liliane MUGUERZA (Aqui- taine), à se trouver en 68ème position, mais il reste la feuille de la table 11 à venir... Assis en Est, Gino XILAX, le double champion en titre du comité de l’Ain, réalise 320 points et son total de 463,5 expédie les deux prétendants au rang de premiers remplaçants. Dimanche soir, les choses deviennent sé- rieuses. Ils ne sont plus que 68 à caresser l’es- poir d’être là pour le dernier carré. Normalement, en position Nord, on a de bonnes chances de réaliser ses rêves, sauf quand la malchance est au rendez-vous... Sébastien HERAUD du comité Aquitaine ne voit rien de la soirée et recule de 55 places. Pour Virgile ESTEBAN du Centre, c’est encore pire, il dégringole de la 5ème à la dernière place. Lors de cette séance, il n’y pas de grandes envolées hormis les performances du savoyard Jean-Philippe MARTINEZ à la 4ème po- sition (1042 points) et de Jocelyn VAUCHAMP (Centre) lors de la dernière rotation. Ce dernier prend la tête en espérant faire mieux que tous ses prédécesseurs à ce poste. En effet, le joueur assis en Nord 1 au début de la dernière séance n’a jamais remporté le titre. Les 328 joueurs prêts à en découdre Franck THEVENOUX et son comité de sou- tien Bernadette CAILLET et Lionel DUCARD Michel DIEUDONNE Patrick LAVILLE
  • 15. 1155Vous, les participants Les comités Allier, Bretagne, Drôme Ardèche et Limousin n’auront pas de représentants en fi- nale, de même que la Franche-Comté. La Bour- gogne perd 5 de ses joueurs, la Normandie 3 sur 4 dont René MICHAUX, son président, qui ne sera pas le premier à gagner 2 fois le titre. Lundi 5 avril, le beau temps est revenu sur le Haut-Doubs. Les candidats au titre sont tous là. Le premier remplaçant pourra se consacrer au Prix du Club Atouts Maîtres ! Huit des finalistes vont être éliminés à la 1ère position, il ne faut donc pas traîner aux tables 7 et 8 ! Trois joueurs trouvent quelques jeux pour s’en sortir, ce qui n’est pas le cas pour le président bourguignon Franck THEVENOUX. Claude BONJEAN (Ile de France) et la dernière normande, Dominique OTTOMANI, doivent quitter la compétition. A nouveau 2 tables doivent disparaître ! Les quatre donnes suivantes sont fatales au Nord 1 du début d’après-midi, Jocelyn est éliminé. Le dernier guadeloupéen, Patrick GAUTHIERO, re- prendra l’avion sans la timbale, mais c’est sûr, nos amis antillais nous attendent pour la coupe de Guadeloupe et ils reviendront l’an prochain. Après la 3ème position, c’est au tour de Michel DIEUDONNE (Alsace) de s’en aller, mais il peut être fier de son beau parcours. William DEUTCH (Nivernais) ne sera pas sous les caméras comme l’an passé. Laurent GROOTHAERDT (Picardie) et Jean-Philippe MARTINEZ (Savoie Mont Blanc) voient s’envoler leurs derniers espoirs. A la fin de la 4ème position, le président de Midi- Pyrénées, Régis RAMI, ainsi que le 1ère Série Nationale de l’Ain, Guy MOULIN, doivent s’arrê- ter. Jean-Pierre BARDIN (Ile de France) chute une garde et comprend immédiatement quelle sera la sanction. Corinne TADDEI, dernière re- présentante de l’île de beauté, peut reprendre le ferry-boat. A ce stade de la compétition, il faut continuer à survivre, ne pas rester à la dernière table. Ils sont quelques-uns à subir le stress des chaises du bout de la salle. D’autres, montés trop vite à la table 1 en position Nord, connais- sent le risque de se trouver trop rapidement sous les feux des projecteurs. La 5ème position est capitale : plus que 4 donnes pour se retrouver devant les caméras, en direct. Dans le Grand Prix Atouts Maîtres de Pontarlier, ils seront 620 à les regarder sur écran géant et les envier. Partie de la table 8, la meilleure fé- minine, Virginie VITARD (Nord Pas de Calais), a trouvé des jeux pour remonter vers le haut. La source est tarie, elle ne sera pas en finale. Le comité Loire Forez perd ses 2 représentants d’un coup : Bruno LONGERE ne trouve pas de jeux et André FRECENON est le seul à quitter la table 1. Bernard BLOT subit la malédiction (n° 5 du Poitou) et comme Noël RAFFOUX les années précédentes, il échoue au pied des caméras. La finale devant les caméras a de quoi impres- sionner ! Ils représentent leurs régions, leurs clubs et portent les espoirs des dirigeants de leurs comités. Le Président de la FFT présente les finalistes. A l’ouest, classé 4ème , vient s’asseoir le représen- tant du Val d’Adour, Laurent FONTAN. A l’est (3ème ) s’installe Stéphane MAUCLERT de Cham- pagne-Ardennes. Au sud (2nd ), ça sera le lan- guedocien Jean-Claude MOUSSET. Enfin, le leader actuel qui se place en Nord est un junior couronné déjà 3 fois Champion de France en donnes libres chez les benjamins et cadets : il s’agit de Joey RITTIE (Centre). Le micro est confié à Alain PAYEBIEN pour commenter les parties. La 1ère donne est envoyée par Joey qui de- mande une petite. Le chien est fade et il chute la partie, ce qui le fait descendre à la 4ème place. Le 2ème contrat est effectué par Stéphane. C’est une garde qu’il gagne de 4 points et qui le pro- pulse en tête. Après 2 tours complets de distribution passés unanimement, Laurent voit arriver 3 bouts 6èmes et une maigre Dame de Pique. Un petit coup d’œil à la feuille de marque lui donne une indi- cation utile : il a 260 points de retard et sent que c’est l’heure de garder. La relève est belle : 19 et 6 d’atout, Roi de Pique, cela se présente bien ! 18 cartes plus tard et même si Pallas a été infi- dèle, c’est 74 points par personne qui viennent augmenter son pactole. Laurent prend la tête pour la 1ère fois depuis 3 jours. Joey voit arriver un joli jeu sans bout et tente le tout pour le tout sur la dernière donne. L’enchère “garde” est logique. Un triste chien, une mau- vaise répartition et un Roi coupé anéantiront l’es- poir d’une nouvelle timbale dorée. Joey finit 4ème . Laurent FONTAN du club de Vic-Fezensac dans le Gers (32) est le nouveau Champion de France et apporte au jeune comité Val d’Adour son pre- mier titre. Stéphane MAUCLERT est Vice-Champion de France pour la plus grande joie du comité Cham- pagne-Ardennes et de sa présidente Claudie GRUMIER. Jean-Claude MOUSSET est 3ème . Le languedocien peut être satisfait, ayant passé li- mite tous les tours de la finale pour arriver dans le carré magique à 4 joueurs. Virginie VITARD Bernard BLOT Jocelyn VAUCHAMP René MICHAUX Les 4 finalistes et les 2 arbitres en live ! Finale en direct pour le plaisir de 620 joueurs Laurent FONTAN aux côtés de Denise ANDRE- ANI,EmmanuelSTEFANAZZI etPatrickGENRE
  • 16. 1166 Vous, les champions CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D1CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D1 1/ LANDY Marc, SICRES Stéphane, FOUCHER Bruno, COURTNEY Renaud (Midi-Pyrénées) : 153,855 2/ GAUDILLIERE Jacques, DUCARD Lionel, KETCHEDJI Yvan, CLAR Patrick (Bourgogne) : 145,116 3/ MATTERA Fabrice, PELLE Thierry, ROUILLOT Jean-Marc, DARMON Frédéric (Var Côte d’Azur) : 120,699 4/ LESTAGE François, PARRY Régis, CHARRIER Sylvain, DURAND Richard (Limousin) : 105,324 5/ BOULUD Alain, AYMARD Michel, DAVID Stéphane, DIODATI Joseph (Loire Forez) : 104,307 6/ DEGIORGI Stéphane, FENECH Alexandre, CASTILLO Lionel, FERRANDES Pierre-Henri (Var Côte d’Azur) : 73,359 7/ DALPHIN Eric, BOURDON Jean-Claude, SILBERSTEIN Michel, GINESTE Jacques (Ile de France) : 61,057 8/ DAUER Eric, FREY Pierre, FARHAT Malik, ZIMBER Olivier (Alsace) : 61,026 9/ BARTHELOT Philippe, SICHERE Eric, CHOUKROUN Catherine, CHOUKROUN Patrick (Ile de France) : 56,641 10/ LIGIER Pascal, PEQUIGNOT Jérôme, GROSJEAN Alexandre, GAILLARDET Sullivan (Franche-Comté) : 41,981 11/ VOET Christian, ROEDSENS Steve, DALLENNE Jean-Pierre, COURTECUISSE Raymond (Picardie / Nord Pas de Calais) : 24,626 12/ DEROUIN Gérald, HAINCOURT Jean-François, PIERREL Maurice, VAN LANCKER Daniel (Sarthe Mayenne) : - 12,817 13/ BENOIT Hervé, MOULIN Guy, DEFARGE Jocelyn, FRELIN Stéphane (Ain) : - 18,911 14/ METAYER Georges, BLOT Bernard, ARRICOT Catherine, FRAUDEAU Jean-François (Poitou Anjou) : - 23,264 15/ LEONARD Arnauld, CONDE Jean, REVEL Thierry, REVEL Philippe (Seine et Marne) : - 54,534 LLeess CChhaammppiioonnnn CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D2CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D2 1/ AZOULAY Albert, LAPIERRE Patrice, ROBIN Bernard, CORCELETTE Jean-Jacques (Lyonnais) : 154,669 2/ GRAU Claude, GRAU Maximilien, PRADES Daniel, INGRASSIA Nunzio (Savoie Mont Blanc) : 123,693 3/ CRUCES Antoine, LASSALLE Philippe, TRISTANI Laurent, TONERIE Reynald (Midi-Pyrénées) : 111,569 4/ LIEVIN Jean-Pierre, LEGAL Jean-Louis, PLOUVIN Olivier, MOUTON Pierre-Alain (Nord Pas de Calais) : 107,572 5/ TARTARIN Arnaud, KOHEN Jérémie, VIEUXMAIRE Cédric, VALLOIS Patrick (Ile de France) : 87,478 6/ WEKSLER Marc, RIEDMANN Laurent, GUILLET Eric, SCHEBACHER Christophe (Alsace) : 83,309 7/ LESCOUT Patrick, CASTILLON Philippe, MARSAUDON Jacques, SIGNOVERT Patrick (Aquitaine) : 80,472 8/ BERTRAND Didier, BOUISSOU Stanislas, CREPINEAU Jean-Philippe, GRUGIER Christelle (Midi-Pyrénées) : 60,271 9/ SAMPAIO Julio, AMOUREUX Marc, CIOLFI Gérard, CONDEMINE Marc (Lyonnais) : 56,248 10/ ECHES Gérard, FRENEAT André, ROUX Christophe, CHABRIER Jean-Paul (Loire Forez) : 41,720 11/ TRIFFAULT Gilles, LAROCHE François, PUIDEBAT Lionel, HAVARD Christian (Ile de France) : 34,813 12/ MEDINA Emilio, THIERY Pascal, NICOL Patrick, SALPETRO Alfredo (Seine et Marne) : 33,570 13/ BLANDIN Philippe, BAGNARD Charles, PORCEDDU Guillaume, VILLIERS Paul (Bourgogne) : 33,441 14/ MARTIN Jean, GAGNE Mathilde, BEAUVIEUX Pierre, AMOROS Bruno (Aquitaine) : - 44,761 15/ PHILIPOT Antoine, LABARBE Jérôme, LEFEBVRE Racqui, CHARLON Michel (Val d’Adour) : - 46,474 QuadretteD1Championne:MarcLANDYetBrunoFOUCHER. Absents excusés : Stéphane SICRES et Renaud COURTNEY Quadrette D1 Vice Championne : Lionel DUCARD, Patrick CLAR, Jacques GAUDILLIERE et Yvan KETCHEDJI Quadrette D1 Troisième : Fabrice MATTERA, Thierry PELLE, Frédéric DARMON et Jean-Marc ROUILLOT Quadrette D2 Championne : Albert AZOULAY, Bernard ROBIN, Patrice LAPIERRE et Jean-Jacques CORCELETTE Quadrette D2 Vice Championne : Maximilien GRAU, Nunzio INGRASSIA, Daniel PRADES, Claude GRAU Quadrette D2 Troisième : Reynald TONERIE, Laurent TRIS- TANI, Antoine CRUCES et Philippe LASSALLE
  • 17. 1177Vous, les champions CHAMPIONNAT DE FRANCECHAMPIONNAT DE FRANCE ETUDIANTSETUDIANTS INDIVIDUEL DUPLICATEINDIVIDUEL DUPLICATE 1/ DECLAS Aurélien (Bourgogne) : 108,333 % 2/ TINAHONES Christophe (Corse) : 106,667 3/ RIGAUD DJEBARRI Thomas (M-Pyrénées) : 105 4/ BALIGNAD Antoine (Bourgogne) : 104,999 5/ VILLIERS François (Bourgogne) : 103,333 6/ SCHENK Mickaël (Midi-Pyrénées) : 99,166 7/ LAVAL Nicolas (Centre) : 98,333 7/ CLAR Marion (Bourgogne) : 98,333 9/ BONNOT Lauriane (Bourgogne) : 97,500 9/ ROUSSEL Rémi (Corse) : 97,500 11/ DELORME Joséphine (Bourgogne) : 95,833 12/ BROUSSE Joana (Corse) : 91,667 13/ GOUDON Pierre (Vaucluse) : 90,833 14/ CHARYK Vincent (Bretagne) : 84,167 15/ LAVENIR Sarah (Bourgogne) : 82,500 nnaattss ddee FFrraannccee CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D3CHAMPIONNAT DE FRANCE QUADRETTES D3 1/ DESPLANCQUES Sébastien, TROCELLIER Pascale, BEN BOURNANE Mouloud, BOUCHIERE Bertrand (Ile de France) : 136,869 2/ VALLET Bernard, TRELAT Lucien, NEUFOND Guy, DE OLIVEIRA Francisco (Nivernais) : 132,816 3/ DAUBIGNEY François, ROUSSEAUX Jean-Marie, COULON Frédéric, DEYNOU Catherine (Bourgogne) : 126,697 4/ MASSARD Guy, HYACINTHE Sébastien, ZEGGAI Mohamed, MASSARD Stéphane (Franche-Comté) : 105,062 5/ MOREL Alain, GUILLOMIN Jean-Luc, CHABOT Gérard, MARTIN Jean-Claude (Ain) : 96,586 6/ SCHWEITZER Marie-Thérèse, GRANDADAM Christine, JAKOB Serge, GRAFF Frédéric (Alsace) : 91,285 7/ FRANCAIS DEMAY Alain, ANGELY Marie-Françoise, NIEDERIST Alain, KEITH René (Var Côte d’Azur) : 79,628 8/ CHAUT Jérôme, ORRECHIA Francis, ROCA Didier, MARGALIDA Claude (Languedoc Roussillon) : 69,000 9/ MARY Daniel, HORNOY Guillaume, DAVESNE Eric, VRAUX Sylvie (Picardie) : 65,874 10/ PETTMANN Jacques, BESSOT Denis, KEDINGER Daniel, BEQUILLARD Daniel (Franche-Comté) : 43,954 11/ GAZET Henri, LEGROS Claudette, HUMBERT Christèle, DAVAL Philippe (Allier) : - 4,812 12/ HENON Claude, GENDRE Claude, GENDRE Simone, PELISSON Michel (Aquitaine) : - 7,946 13/ ROUSSELET Georges, ROBLOT Daniel, FORTIN Jacky, BOIGNE Sabine (Ile de France) : - 13,336 14/ RUIZ André, GARNIER Marie-Pierre, THEPAUT Gwen, LAURENT Didier (Bretagne) : - 44,597 15/ JOUVENOT Jean-Philippe, ARGILES Sonia, PAPON Franck, HERY Charles (Aquitaine) : - 48,632 QuadretteD3Championne:MouloudBENBOURNANE,PascaleTRO- CELLIER,BertrandBOUCHIEREetSébastienDESPLANCQUES Quadrette D3 Vice Championne : Francisco DE OLIVEIRA, Lucien TRELAT, Bernard VALLET et Guy NEUFOND Quadrette D3 Troisième : François DAUBIGNEY, Frédéric COULON, Catherine DEYNOU, Jean-Marie ROUSSEAUX Libre Etudiants : Joana BROUSSE, Mickaël SCHENK et Vincent CHARYK Retrouvez tous les résultats des différents Championnats de France et des Open nationaux d’encadrement sur le site de la FFT http://www.fftarot.fr CHAMPIONNAT DE FRANCECHAMPIONNAT DE FRANCE ETUDIANTSETUDIANTS DONNES LIBRESDONNES LIBRES 1/ SCHENK Mickaël (Midi-Pyrénées) : 1899 2/ BROUSSE Joana (Corse) : 1785 3/ CHARYK Vincent (Bretagne) : 1223 4/ DECLAS Aurélien (Bourgogne) : 107 5/ TINAHONES Christophe (Corse) : 80 6/ BALIGAND Antoine (Bourgogne) : - 88 7/ CLAR Marion (Bourgogne) : - 208 8/ BONNOT Lauriane (Bourgogne) : - 218 9/ LAVENIR Sarah (Bourgogne) : - 352 10/ VILLIERS François (Bourgogne) : - 419 11/ GOUDON Pierre (Vaucluse) : - 679 12/ DELORME Joséphine (Bourgogne) : - 703 13/ RIGAUD DJEBARRI Thomas (M-Pyrénées) : - 835 14/ ROUSSEL Rémi (Corse) : - 918 15/ LAVAL Nicolas (Centre) : - 1001 Cyprien DEHON, Christophe TINAHONES, Aurélien DE- CLAS, Thomas RIGAUD DJEBARRI et Karine BOULUD
  • 18. LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee CHAMPIONNAT DE FRANCECHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRESDONNES LIBRES 1/ FONTAN Laurent (Val d’Adour) : 336,2 2/ MAUCLERT Stéphane (Champagne-Ardennes) : 282,6 3/ MOUSSET Jean-Claude (Languedoc Roussillon) : 68,03 4/ RITTIE Joey (Centre - WebTarot) : - 172,8 5/ BLOT Bernard (Poitou Anjou) 6/ FRECENON André (Loire Forez) 7/ LONGERE Bruno (Loire Forez) 8/ VITARD Virginie (Nord Pas de Calais) 9/ TADDEI Corinne (Corse) 10/ MOULIN Guy (Ain) 11/ BARDIN Jean-Pierre (Ile de France) 12/ RAMI Régis (Midi-Pyrénées) 13/ DIEUDONNE Michel (Alsace) 14/ MARTINEZ Jean-Philippe (Savoie Mont Blanc) 15/ GROOTHAERDT Laurent (Picardie) 16/ DEUTCH William (Nivernais) 17/ VAUCHAMP Jocelyn (Centre) 18/ RAVE Jean-Marc (Bourgogne) 19/ REAUX Ludovic (Lyonnais) 20/ FRENEAT André (Loire Forez) 21/ AURIEMMA Raphaël (Lyonnais) 22/ ROSSEEUW Gérard (Nord Pas de Calais) 23/ DROMAIN Gilles (Charentes) 24/ GAUTHIERO Patrick (Guadeloupe) 25/ BONJEAN Claude (Ile de France) 26/ OTTOMANI Dominique (Normandie) 27/ MOUSTROU Dominique (Aquitaine) 28/ AIT AISSA Mamid (Midi-Pyrénées) 29/ POUZADOUX Jacques (Poitou Anjou) 30/ THEVENOUX Franck (Bourgogne) 31/ DESJOBERT Marie-Louise (Corse) 32/ DUPUY Laurent (Centre) 1188 Vous, les champions LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx Triplettes du 12/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (66 triplettes)Triplettes du 12/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (66 triplettes) 1/ BOURDON Jean-Claude, SILBERSTEIN Michel, DALPHIN Eric (Ile de France) : 70,783 % 2/ DAUER Eric, FAHRAT Malik, PEREZ Adrien (Alsace / Franche-Comté) : 63,594 % 3/ VITARD Virginie, DUFRESNOY Patrick, FERETTI Marcel (Nord Pas de Calais) : 62,981 % 4/ HUMBERT Laurent, AURIEMMA Raphaël, SAMPAIO Julio (Lyonnais) : 61,398 % Quadrettes du 13/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (22 quadrettes)Quadrettes du 13/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (22 quadrettes) 1/ ENGEL Pascal, SCHWEITZER Christian, SYDA Gilles, RAZANAJOHARY Benjabari (Alsace) : 72,081 2/ BOUSBA Kamel, TRIVERO Benoît, PLANAS Michel, DESANTI Jean-Marc (panaché) : 54,020 3/ IMHOFF Laurent, HETZ Grégory, CHUDZY Cyril, NICOLAS Pierre (Lorraine) : 53,055 4/ BURCK Jean-Philippe, LOCATELLI Roland, VILLARD Patrick, GUILLERMAUD Philippe (Drôme Ardèche) : 52,115 Libre parallèle du 13/02/2010Libre parallèle du 13/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (152 joueurs)à Villefranche-sur-Saône (152 joueurs) 1/ MARTIN Alain (Lyonnais) : 1831 2/ TOUTLIAN Jean (Lyonnais) : 1622 3/ BENDRELL Gérard (Val d’Adour) : 1552 4/ RIPOLL Alain (Ain) : 1524 Duplicaté Individuel du 13/02/2010Duplicaté Individuel du 13/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (104 joueurs)à Villefranche-sur-Saône (104 joueurs) 1/ CLOS Nicole (Bourgogne) : 71,433 % 2/ VARELA Placide (Bourgogne) : 65,636 % 3/ CARPENTIER Suzanne (Nord Pas de Calais) : 64,327 % 4/ HATCHONDO Charles (Val d’Adour) : 62,368 % Grand Libre du 14/02/2010Grand Libre du 14/02/2010 à Villefranche-sur-Saône (236 joueurs)à Villefranche-sur-Saône (236 joueurs) 1/ PONSOT Christian (Ain) : 2148 2/ LANDES Mary (Loire Forez) : 2113 3/ JACQUET Etienne (Lyonnais) : 2076 4/ FAYOT Jacques (Ain) : 2024 1/ SOROLLA Michel (Vaucluse) : 1183,75 2/ DELRIEU Francis (Midi-Pyrénées) : 1171,75 3/ RAVE Jean-Marc (Bourgogne) : 1090,25 4/ BIHAN François (Ile de France) : 1062 5/ BOURDEZEAU Christian (Charentes) : 1017,25 6/ PASTEUR Jean (Franche-Comté) : 910,75 7/ RICHARD David (Ile de France) : 807,50 8/ CARVALHO Joaquim (Centre) : 797,75 9/ FRION Christian (Charentes) : 783,25 10/ ARNOULD Daniel (Seine et Marne) : 724 11/ RACINE Claude (Franche-Comté) : 698,25 12/ DELACROIX Daniel (Ain) : 696,50 Podium en première de couverture 13/ HERBETTE Franck (Seine et Marne) : 659,75 14/ MALMASSON Bernard (Ain) : 629,50 15/ MATHIEU Alain (Lorraine) : 612,75 16/ FORTUNE-GASPA Jean-Marie (Vaucluse) : 604,75 17/ MARTINOD Denis (Savoie Mont Blanc) : 587 18/ GUELMANE Ahmed (Bourgogne) : 484,50 19/ CHAUMONT Bernard (Picardie) : 479,75 20/ LAGARDE Pierre (Midi-Pyrénées) : 433,75 CHAMPIONNAT DE FRANCE SENIORS EN DONNES LIBRESCHAMPIONNAT DE FRANCE SENIORS EN DONNES LIBRES Podium Donnes Libres - Pontarlier 2010 : Laurent FONTAN 1er (Val d’Adour), Stéphane MAUCLERT 2ème (Champagne-Ardennes), Jean-Claude MOUSSET 3ème (Languedoc Roussillon), Joey RITTIE 4ème (Centre - WebTarot), Emmanuel STEFANAZZI
  • 19. LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx 1199Vous, les champions Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 16/03/2010 à Rochefort (142 doublettes)Donnes Libres par équipe de 2 joueurs du 16/03/2010 à Rochefort (142 doublettes) 1/ DAVID Robert (Midi-Pyrénées) et BERTUIT Joël (Loire Forez) : 3419 2/ MARTINOD Denis et VOGNE Fernand (Savoie Mont Blanc) : 2497 3/ GIORDANO Corine et GIORDANO Mathieu (Charentes) : 2308 4/ FENARD Gérard (Normandie) et BOS Pierre (Languedoc Roussillon) : 2151 5/ GRISARD Gérard (Allier) et RANCHOU Yvon (Charentes) : 2074 Donnes Libres du 15/03/2010 après-midiDonnes Libres du 15/03/2010 après-midi à Rochefort (84 joueurs)à Rochefort (84 joueurs) 1/ PEROCHON Jean-Michel (Charentes) : 1637 2/ CHARLOT Alain (Ile de France) : 1528 3/ SEVENO Michel (Charentes) : 1343 4/ JAMBU Yves (Var Côte d’Azur) : 1300 Donnes Libres du 15/03/2010 soirDonnes Libres du 15/03/2010 soir à Rochefort (232 joueurs)à Rochefort (232 joueurs) 1/ BASSOUL Serge (Midi-Pyrénées) : 2072 2/ PETER Jean-Paul (Alsace) : 1744 3/ LATERRADE Hervé (Val d’Adour) : 1651 4/ GIRARDON Gérard (Bourgogne) : 1644 Donnes Libres du 16/03/2010 après-midiDonnes Libres du 16/03/2010 après-midi à Rochefort (112 joueurs)à Rochefort (112 joueurs) 1/ JEAN Daniel (Poitou Anjou) : 2486 2/ TESTONI Alfred (Midi-Pyrénées) : 1798 3/ LE DANTEC Daniel (Bretagne) : 1585 4/ LUENT Michel (Loire Océan) : 1371 Triplettes du 02/04/2010 à Pontarlier (166 triplettes)Triplettes du 02/04/2010 à Pontarlier (166 triplettes) 1/ PORRET Nicolas, MARTINEZ Jean-Philippe, VITTOZ Claude (Savoie Mont Blanc) : 68,274 % 2/ ECOIFFIER Dominique, PAYEBIEN Alain, ELOY Jean (Bourgogne / Picardie) : 66,434 % 3/ GERMAIN Cyrille, LEHOULT Sylvain, BOUCLIER Fabienne (Sarthe Mayenne / Savoie Mont Blanc) : 66,755 % 4/ DEBIESSE Valérie, DEBIESSE Michaël, VIGNON Jean-Luc (Loire Forez) : 66,359 % Duplicaté Individuel du 03/04/2010Duplicaté Individuel du 03/04/2010 à Pontarlier (408 joueurs)à Pontarlier (408 joueurs) 1/ ESCALLIER Damien (Provence) : 66,417 % 2/ ATANAZIO Laurent (Ile de France) : 65,529 % 3/ DUBOIS Jean (Ile de France) : 64,619 % 4/ THIEBAUT Dominique (Franche-Comté) : 63,049 % Grand Prix de la Ville du 03/04/2010Grand Prix de la Ville du 03/04/2010 à Pontarlier (904 joueurs)à Pontarlier (904 joueurs) 1/ VERCHERE Guy (Franche-Comté) : 3243 2/ MADASSAMY Jean-Pierre (Guadeloupe) : 2292 3/ CHASSAGNON Philippe (Ile de France) : 2289 4/ CHAFFARD Guy (Savoie Mont Blanc) : 2142 Triplettes du 04/04/2010 à Pontarlier (96 triplettes)Triplettes du 04/04/2010 à Pontarlier (96 triplettes) 1/ JAKOB Richard, CHASSAGNON Philippe, PILOTELLE Barbara (Ile de France) : 67,780 % 2/ PLANAS Michel, DUPUY Franck, BENOIT Hervé (Midi-Pyrénées / Ain) : 64,943 % 3/ GUERIN Pascal, QUILLARD Fabrice, BLANDIN Philippe (Bourgogne) : 64,733 % 4/ MARCHAND David, GRAFF Frédéric, SYDA Gilles (Alsace) : 62,475 % Quadrettes du 04/04/2010 à Pontarlier (72 quadrettes)Quadrettes du 04/04/2010 à Pontarlier (72 quadrettes) 1/ JAKOB Richard, CHASSAGNON Philippe, PILOTELLE Barbara, DJIAN Jean-David (IDF / Lyonnais) : 90,059 2/ LUQUE Thierry, BONFORT Henri, CLAIR Christian, PROUHEZE Sylvie (Drôme Ardèche / Ile de France) : 82,718 3/ BENOIT Hervé, IFRAH Mustapha, MAUREL Gilles, TRIVERO Benoît (panaché) : 77,452 4/ RABINOVITCH Joël, PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, PEQUIGNOT Jérôme (Franche-Comté) : 71,720 Libre parallèle du 04/04/2010 soirLibre parallèle du 04/04/2010 soir à Pontarlier (508 joueurs)à Pontarlier (508 joueurs) 1/ BOUCLIER Fabienne (Savoie Mont Blanc) : 2507 2/ LOPEZ Christine (Vaucluse) : 2226 3/ BOUBEMIRA Areski : 2146 4/ BELHOMME Jean-Marc (Franche-Comté) : 2083 Grand Prix Atouts Maîtres du 05/04/2010Grand Prix Atouts Maîtres du 05/04/2010 à Pontarlier (620 joueurs)à Pontarlier (620 joueurs) 1/ SURIVET Jacky (Bourgogne) : 2334 2/ TRIMAILLE Myriam (?) : 2232 3/ VITTOZ Elizabeth (Savoie Mont Blanc) : 2003 4/ MANSIEUS Patrice (Savoie Mont Blanc) : 1826 Donnes Libres du 17/03/2010 après-midiDonnes Libres du 17/03/2010 après-midi à Rochefort (112 joueurs)à Rochefort (112 joueurs) 1/ MERLE Pierrette (Limousin) : 1855 2/ GIORDANO Mathieu (Charentes) : 1575 3/ LE NARDOU Alain (Loire Océan) : 1545 4/ MANOEUVRE Guy (Lorraine) : 1544 Quadrettes en parallèle du 03/04/2010 à Pontarlier (44 quadrettes)Quadrettes en parallèle du 03/04/2010 à Pontarlier (44 quadrettes) 1/ PLANAS Michel, DUPUY Franck, MAUREL Gilles, IFRAH Mustapha (M-Pyrénées / Ile de France) : 121,706 2/ TARTARIN Arnaud, POSTEL Chimène, KOHEN Jérémie, YAHIA André (Ile de France) : 87,184 3/ SILBERSTEIN Michel, ALBOU Grégory, MIRADA Yvan, RAMET Philippe (Ile de France) : 69,817 4/ RAMIS Gilbert, GASCHE André, THIEBAUT Dominique, SOUILLOT Michel (Franche-Comté) : 62,281 Grand Prix de la Ville du 17/03/2010Grand Prix de la Ville du 17/03/2010 à Pontarlier (380 joueurs)à Pontarlier (380 joueurs) 1/ FORTUNE-GASPA Jean-Marie (Vaucluse) : 1987 2/ MARESTIN Philippe (Charentes) : 1720 3/ COQUET Bruno (Charentes) : 1700 4/ DAVID Robert (Midi-Pyrénées) : 1613 Donnes Libres du 18/03/2010 après-midiDonnes Libres du 18/03/2010 après-midi à Rochefort (140 joueurs)à Rochefort (140 joueurs) 1/ PRIMARD Jeannine (Bretagne) : 1716 2/ MACAUDIER Jean-Louis (Lyonnais) : 1346 3/ GUILLOU Marie-Thérèse (Bretagne) : 1343 4/ BOURBLANC Roger (Bretagne) : 1261 Libre parallèle du 04/04/2010 a-midiLibre parallèle du 04/04/2010 a-midi à Pontarlier (512 joueurs)à Pontarlier (512 joueurs) 1/ DEKHIL Michel (Bretagne) : 2222 2/ PRET Thierry (Charentes) : 2171 3/ AUDIN Patrick (Ain) : 2112 4/ GAFFE-MOURET Catherine (Var Côte d’Azur) : 2016
  • 20. Antoine CASTELLOT (Midi-Pyrénées) L’éclosion d’un éleveur ornithologue Enfant, Antoine regarde les oiseaux voler dans le ciel et rêve de les at- traper, ce qui n’est pas chose facile ! Les années passent et amoureux des oiseaux, il décide d’en acquérir quelques-uns pour lui tenir compagnie ! En 1998, il fait une rencontre déterminante avec un éleveur qui va lui trans- mettre sa passion et qui va le pousser à créer son propre élevage. An- toine est très emballé. Lui et son ami éleveur aiment converser sur l’amour qu’ils portent aux oiseaux, mais son ami va surtout s’attarder à former An- toine à l’élevage (nourriture, diététique, hygiène, accouplements…) et à la sélection. En effet, il faut essayer de "faire l’oiseau parfait". L’éleveur lui donne donc tout son savoir en matière de génétique et l’initie au travail de consanguinité. Par la suite, Antoine se documentera pour s’améliorer. Quand il entreprend quelque chose, Antoine se donne à fond et va au bout ! Dans un premier temps, Antoine réalise les installations nécessaires pour accueillir les nombreux oiseaux. Il construit un bâtiment de 25 m² attenant à sa maison, isolé, doublé pour ne pas que les souris puissent rentrer, chauffé, équipé de déshumidificateurs, de changeurs d’air et de cages in- dividuelles bien sûr. Autant dire que les oiseaux seront bien choyés ! De plus, Antoine a pris l’initiative de tout automatiser concernant la nourriture et le débit de boisson, ce qui lui permet d’avoir un certain confort. Les oi- seaux pourront être autonomes pendant quelques jours et ainsi Antoine pourra s’échapper pendant de longs week-ends pour aller pêcher en mon- tagne ou jouer au Tarot ! Vient le moment du choix des oiseaux ! Antoine débutera avec des cana- ris blancs. Il ne tarde pas à les présenter dans les concours ou salons et c’est lors d’une de ces manifestations qu’il va découvrir les canaris rouges mosaïque pour lesquels il a le coup de foudre. Les mâles ont un manteau blanc lumineux et un masque facial rouge intense ainsi que les épaules et le croupion. Les femelles sont légèrement différentes : elles ont un trait oculaire rouge intense derrière l'œil. Antoine décide d’abandonner les ca- naris blancs pour se consacrer aux canaris rouges mosaïque qui sont d’une grande splendeur. Le temps passé à s’occuper de ses oiseaux, il ne le compte pas, surtout en période d’élevage qui dure chaque année de mars à juin (2 nichées). C’est toujours un immense plaisir pour Antoine quand les oisillons naissent et il est rempli d’espoirs quand leurs premières plumes apparaissent. En- suite, les oisillons muent et à partir du mois d’octobre, Antoine peut les sélectionner et présenter les plus beaux d’entre eux dans des concours. Vous l’aurez compris, Antoine participe aux grandes compétitions, mais nous en parlerons ultérieurement. Revenons à nos moutons, euh… à nos oiseaux ! Il naît environ 300 jeunes par an et 10% sont sélectionnés par Antoine pour les championnats. Antoine vend environ les deux tiers de sa production par an : de nombreux locaux viennent en acheter et quelques initiés se déplacent parfois de très très loin, Brésil par exemple. Ce n’est pas une source de profit pour Antoine, mais cela l’aide à combler ses in- vestissements et vivre pleinement sa passion. Pour anecdote, un “milliar- daire”, lors d’un concours, lui a proposé d’acheter mille euros son oiseau qui venait d’être primé. Antoine a refusé, tenant à son canari. De retour chez lui, sa femelle a pondu un œuf et est décédée. Mais cet oiseau de cœur n’avait pas de prix ! En effet, il a propulsé Antoine au titre de Champion du Monde 2003 en topaze rouge mosaïque lors du Championnat International d’Amiens. L'oiseau est rentré au livre des stan- dards de l'Union Ornithologique de France. Un autre canari d’Antoine La pièce d’élevage d’Antoine Un canari mâle rouge mosaïque 2200 Vous, les licenciés Une femelle rouge mosaïque
  • 21. avait déjà figuré dans cet ouvrage, le mâle rouge mosaïque ayant gagné le Championnat de France en 2001. Cette année-là, Antoine est double champion de France en catégorie mâle et femelle rouge mosaïque. Ce sont ses premiers titres qui lui ont valu des larmes sans fin ! Le palmarès d’Antoine est impressionnant. Il a fait le carton plein aux Championnats de France 2008 et 2009. Cette année, il a décidé de ne pas envoyer ses oi- seaux au Championnat national et de privilégier le Championnat du Monde qui se déroulera à Tours en janvier 2011. Nous lui souhaitons d’avance bonne chance. Il faut dire qu’il le mérite, il y passe beaucoup de temps et y met tout son cœur. En 2006, il a parcouru près de 4000 km traversant l’Italie de long en large à la recherche d’un Tarin du Venezuela qui devait améliorer le facteur rouge de ses canaris et il ne l’a jamais trouvé ! Antoine a encore envie de diversifier ses espèces et a décidé cette année de se lancer dans l’élevage de canaris rouges à ailes blanches. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un canari d'un rouge intense avec des ailes blanc neige. Antoine a décidé de retourner en Italie pour aller chercher ses premiers oiseaux pour commencer son élevage. Espérons pour lui cette fois qu’il les trouvera ! Elever des oiseaux est une passion de solitaire, ce qui ne l’a pas empê- ché de devenir ami avec des éleveurs et amoureux d’ornithologie et de connaître des moments assez humoristiques. Lors d'un été, Antoine a fait échapper un oiseau non sevré qui est sorti par la fenêtre et est allé se poser sur le balcon d'un immeuble voisin. Pour récupérer l'oisillon affamé, il est allé sonner chez les occupants en expliquant la situation. Dès qu’il arrivait sur leur balcon, l'oiseau s'envolait sur le balcon d'à côté. Cette folle poursuite lui aura fait visiter une bonne dizaine d'appartements avant de pouvoir le récupérer ! Au niveau Tarot, Antoine a rejoint cette année la forte formation de Gérard CASCALES, connu pour sa qualité de jeu et pour sa très grande verve. Antoine aimerait gagner en équipe, lui qui a déjà été couronné en Individuel Pro- motion en 2004 à Argelès. Il ne reste plus qu’à souhaiter à notre oiseau rare et à son capitaine la pie de s’envoler vers la victoire de la Coupe de France !
  • 22. ppppoooorrrrttttrrrraaaaiiiitttt ddddeeee jjjjoooouuuueeeeuuuurrrr Alain naît sur l’île de Ré en 1938, il dit de lui que c’est "un produit d’avant-guerre" ! En 1942, avec sa mère et ses frères, il est obligé d’évacuer l’île à la demande des allemands qui craignaient une attaque sur les côtes atlantiques. En 1944, sa famille choisit de s’installer à Paris où elle va res- ter de longues années. Alain grandit donc dans la capitale et réussit sa première partie d’études. Garçon curieux, il se passionne en particulier pour l’aviation : c’est l’époque des récits sur les exploits de Saint-Exu- péry, Mermoz, Clostermann… C’est pourquoi, à l’âge de 15 ans, il décide de rentrer dans une école technique aéronautique. Après 5 années d’études, il en sort avec le diplôme du BTS. L’in- dustrie étant en train de reconstituer son poten- tiel de cadres, Alain débute dans un bureau d’études dans l’entreprise Hispano Suiza qui construit entre autres des moteurs d’avion et des trains d’atterrissage. Mais le service militaire l’attend… Une bonne aubaine se présente : l’armée recrute des pilotes pour aller en Algérie. Alain postule, sa demande est acceptée et il est envoyé sur une base mili- taire au Maroc pour apprendre à piloter. A la fin de ses 12 mois d’instruction, il se retrouve pilote de chasse en Algérie pendant 15 mois et parti- cipe à la protection des troupes au sol. En rentrant du service militaire, Alain retourne dans l’entreprise qu’il a quittée, où il est nommé ingénieur, mais il n’y restera pas. En effet, il est emballé par les propositions d’embauche d’Air France qui recherche des anciens pilotes mili- taires pour piloter les avions de la société. Alain pose sa candidature qui est retenue. Du coup, sa carrière est toute tracée : Alain deviendra pi- lote puis commandant de bord et passera 35 an- nées de sa vie au service d’Air France. Alain a eu la chance de réaliser ses rêves de gosse : - piloter des avions (du DC3 au Boeing 747 en passant par le Constellation, la Caravelle, le Boeing 727, l’Airbus, sans oublier quelques vols Concorde). - faire le tour du monde la tête dans les étoiles (en 1964, lors de vols sur l’Atlantique, il devait naviguer comme à l’ancien temps et se repérer aux étoiles). - faire de longs trajets de plus de 12 heures de vol (Paris-Tokyo, Paris-Johannesburg…) et des escales brèves mais pleines de souvenirs à New-York, Delhi ou Rio de Janeiro… Place à la famille ! Alain épouse Anne et en- semble donnent naissance à Claire et Bertrand, qui sont aujourd’hui ingénieurs tous deux. Sa fille a même suivi les traces de son père puisqu’elle travaille dans l’aéronautique. En 1975, il est revenu s’installer sur l’île de Ré à laquelle il est tant attaché. C’est un plaisir pour Alain d’être près de l’océan pour aller pêcher ou faire du bateau, mais aussi de retrouver la mai- son familiale aux souvenirs si nombreux, brico- ler dans l’atelier ou s’occuper de sa cave. Alain est un grand amateur et collectionneur de vins de Bordeaux. AAllaaiinn MMEERRCCIIEERR ((CChhaarreenntteess)) Le représentant des joueurs 2222 Vous, les licenciés
  • 23. Sa vie professionnelle et familiale étant bien remplie, Alain ne jouera pas souvent au Tarot, ce jeu qu’il affectionne tant et qu’il a appris en 1961 en Algérie avec ses collègues pilotes. Par contre, dans les années 80, il tente de monter un club dans son village Le Bois-Plage, mais c’est un échec. Il ne désespère pas et, avec des amis joueurs locaux, aide au lancement d’un Master de Tarot qui regroupe une dizaine de tournois sur quelques communes de l’île de Ré suivis d’une finale. Cette fois-ci, c’est une réus- site : une quarantaine de joueurs sont assidus pendant une dizaine d’années. Mais petit à petit, le Master bat de l’aile... Alain fait une pause, puis rejoint un club récem- ment créé à Rivedoux-Plage (affilié FFT). Plus tard, bien intégré et motivé, il s’engage pleine- ment dans la gestion du club qui vient de fêter ses 10 ans. Avec ses amis responsables, dont le souci permanent est d’améliorer la convivialité entre les joueurs de tous niveaux, ils ne peuvent être que satisfaits des résultats : une trentaine de licenciés et une fréquentation de 12 à 14 ta- bles tous les mercredis soirs. C’est une réjouis- sance pour Alain, lui qui a tant persévéré pour développer le Tarot sur Ré. Alain découvre la compétition et y prend goût. Il a réussi pour l’instant à se qualifier deux fois pour jouer les Championnats de France Tri- plettes D2 à Vichy et a toujours atteint la finale. Aujourd’hui classé 2ème Série Trèfle, il espère en- core progresser et compte bien sur les précieux conseils des nombreux grands joueurs de sa ré- gion. Lors de ses dernières vacances estivales, Em- manuel STEFANAZZI s’est rendu à Le Bois- Plage. Le hasard faisant bien les choses, la rencontre était inévitable et le courant est très rapidement passé. Le Président de la FFT a de- mandé à Alain de devenir le représentant des joueurs, ce qu’il a accepté. Il semble que ce soit un bon choix, lui qui a été élu pendant plus de 20 ans représentant du personnel navigant à la Di- rection Générale d’Air France et qui a été maire de sa commune. Mais modestement, Alain af- firme qu’il ne mérite surement pas cette place ! C’est un poste un peu lourd pour lui, pas dans le sens du travail, mais parce que cela l’oblige à se déplacer à nouveau. Ses amis pilotes et lui se surnommaient "les athlètes de la valise" ! Il devra donc la refaire, mais sans trop se forcer car ce nouveau rôle au sein de la FFT l’intéresse ! En tant que représentant, Alain a pour l’instant participé à l’évolution des règlementations des compétitions, mais a surtout contribué à la mise en place du Championnat de France en donnes libres Senior de Rochefort. Pour lui, la manifes- tation a été une réussite et il est heureux du ré- sultat même s’il regrette le banquet final, préparé par un "mal traiteur" qui n’était pas à la hauteur de l’évènement. Au nom des organisateurs, il s’excuse auprès des participants et promet que Rochefort 2012 sera encore mieux ! Nous en sommes convaincus et lui souhaitons une bonne continuation dans l’exercice de ses fonctions de représentant des joueurs. Alain attend vos suggestions pour les faire re- monter aux instances dirigeantes de la FFT. N’hésitez pas à le contacter par courriel à l’adresse suivante : communication@fftarot.fr 2233Vous, les licenciés
  • 24. Sélections pour les phases ultérieures “Passe” Gros atout de défense Mouche Regardent dans un jeu non caché Prime disparue Faitderéaliser lesderniersplis Donnes Tantale Estimation Demandeur Participerez Arbre Petites Avances lentement Mirent leurs cartes Neutralisé Jeu d’argent Message privé Pénalité Elément chimique Atouts dans une poignée Nonreconnue Pénalité pour non respect des règles Surveille attentivement Habitants du Sud-Ouest Mentionnèrent De bonne heure Donnerai mes points Contrat possible en Coupe de France Prit le Petit Pénalité de défense Attachiez Traditions Mettre le jeu à plat Refusa la levée Animal Bus Mélodie Col routier des Alpes Roche “Sans atout” au bridge Accompagné de la Dame Conseil d’administration Groupes de travail Faites une levée importante Entame Etat dont les activités sont réduites Infusion Essayées Demande de jouer atout Navire Evalue la note de l’étui Il peut être sur image ou à l’atout Sortît Proposition théorique Vaccin Senior Fils de Dédale Peuvent être grands ou parallèles Figure Chats Stress avant le championnat Chapardage Paquet de cartes Acclamation Vaste étendue de dunes Prendra Six Conseil Général Classement le plus élevé Point Triathlon Dans le coeur Analogue Un preneur peutengarder dans l’espoir d’enfumer Il annonce un honneur Mots fléchés Solutions page 31 2244 Vous, les joueurs
  • 25.
  • 26. Un défenseur peut utiliser l’Excuse pour se renforcer sur la longue du preneur. A condition qu’il soit au La jouerie du Petit et du 21 en défense a été traitée dans les précédents magazines. Il est temps d’aborder le maniement, souvent délicat, du dernier oudler : l’Excuse. Une mauvaise utilisation de cette carte peut fausser le jugement de ses partenaires et compromettre le cours de la partie. Voici les différentes fonctions de l’Excuse. 1) Protéger un gros atout C’est l’utilité principale de l’Excuse. 2) Se rallonger à l’atout L’Excuse peut servir à rallonger ses atouts s’ils sont nombreux. 3) Protéger des points de la coupe du preneur L’Excuse est souvent utilisée pour protéger un honneur lorsque le preneur coupe. Le défenseur doit s’excuser si sa pièce est sus- ceptible d’être sauvée très rapidement. S’il juge que ses points sont insortables car il possède encore trop d’atouts, il doit les don- ner. S’excuser bloquerait la jouerie de la couleur et provoquerait une entame ou un flanc de défense qui pourrait s’avérer dé- sastreux. En ne s’excusant pas et en don- nant ses points, le défenseur pourra donner un uppercut, surcouper ou obliger le pre- neur à attacher. 4) Protéger des points courts de la longue du preneur Elle protège aussi un Cavalier 2nd sur joue- rie du mariage du preneur. 5) Se rallonger sur la couleur du preneur Ce système est bon si le défenseur possède peu d’atouts. Dans le cas contraire, il est conseillé d’annoncer une tenue de manière traditionnelle (sur 2 cartes en ordre descen- dant) et conserver l’Excuse comme atout. En effet, il n’est pas rare que le preneur écarte une pièce de sa longue. S’il a couché un habillé, ne pas s’excuser évite l’enfume, mais s’excuser peut avoir des conséquences dramatiques, à savoir le non débordement du preneur et l’enfume de la pièce. 6) Communiquer - Jouée à l’entame, elle permet le transfert de main et annonce un jeu faible sans hon- neurs en danger. - Sur le 21 tiré par un partenaire et si le dé- fenseur juge que l’Excuse ne peut avoir au- cune utilité dans la partie, il peut la jouer et ainsi éclairer le jeu. La défense saura qu’elle possède deux bouts et par conséquent pourra arrêter la chasse ou la jouerie atout. - En cours de partie, un défenseur, dans l’impossibilité de rejouer dans la ou les fai- blesses du preneur, peut jouer l’Excuse pour permettre à son coéquipier de ren- voyer la coupe. 7) Refuser Il est stipulé dans le système de signalisa- tion FFT que sur entame atout de la dé- fense, poser l’Excuse est une demande d’arrêt. Cette règle est très discutable et il paraît essentiel d’apporter des précisions. Il sera bien joué pour un défenseur de s’ex- cuser s’il possède le Petit court et avec des atouts de faible hauteur. Par contre, si le Petit est court avec un gros atout, le joueur ne devra pas s’excuser mais se débarras- ser de cet atout pour indiquer le Petit par un saut significatif. Sur entame atout du fond et sur un gros atout posé du milieu, le défenseur de devant peut s’excuser pour protéger un atout supé- rieur à celui en jeu. Cela ne signifie donc pas forcément qu’il détient le Petit. 8) Sortir le Petit d’un partenaire qui surcoupe Il ne faut pas se précipiter de la poser pour se rallonger à l’atout, mais plutôt la conserver pour protéger un atout majeur. 2266 Vous, les joueurs Avec un jeu faible à l’atout, il est préférable de couper pour sauver ses points ensuite. L’Excuse protège une Dame sèche sur jouerie du Roi du preneur, jamais un Cavalier sec et encore moins un Valet. Le gain éventuel paraît bien faible face au bénéfice que peut en retirer le preneur s’il détient le mariage. minimum 4ème à la couleur et qu’il ait la possibilité de faire deux levées, il peut poser l’Excuse au 1er tour de la couleur, indiquant ainsi la tenue à ses coéquipiers qui devront jouer atout. Dans le cas où deux défenseurs coupent sur la longue du pre- neur et que le 2ème défenseur a annoncé le Petit par un saut significatif à l’atout, le 1er défenseur, s’il possède l’Excuse et des atouts de faible qualité, devra la poser sur le retour longue du preneur pour permettre à son partenaire de rentrer le Petit.
  • 27. 2277Vous, les joueurs Pour conclure, l’Excuse peut avoir de multiples fonctions dans une donne. Il est intéressant en début de partie de les recenser et d’esti- mer par la suite laquelle sera la meilleure. En revanche, si l’Excuse n’a aucune fonction dans la partie, il faut la masquer le plus longtemps possible au preneur (attention aux hé- sitations !). Cela peut éviter par exemple que l’attaquant aille au bout. Ce dernier ne risquera pas de perdre le Petit, la main forte pou- vant détenir l’Excuse. Toutefois, masquer l’Excuse peut aussi être un handicap pour la défense. Il faut donc savoir s’adapter ! MMiisseess eenn aapppplliiccaattiioonn(Solutions page 31) N.B. : le preneur a ramassé au chien un petit atout, deux cartes basses à ♥ et une carte basse dans les autres couleurs.
  • 28.
  • 29. Vous jouez la finale régionale en donnes libres. Sur la 1ère donne de la 1ère position, vous rece- vez le jeu ci-contre et êtes le premier à parler. Quel contrat allez-vous effectuer ?Quel contrat allez-vous effectuer ? Quel écart réaliserez-vous ?Quel écart réaliserez-vous ? Quelle sera votre entame ?Quelle sera votre entame ? CHIEN LLeessCCoonnssuullttaannttss L’AVIS DE LA REDACTIONL’AVIS DE LA REDACTION Avec Excuse 7ème mal fait, un Roi, un petit mariage et une Dame, passer semble judicieux ! En effet, les probabilités de gagner avec un tel jeu sont excessivement faibles et complètement dépendantes d’un très gros chien. Mais dans une période de grande chance, pourquoi ne pas tenter une prise ? Qui sait ! A la vue du chien, les choses se gâtent ! Divers écarts sont possibles. Une seule certitude, il faut garder la longue ♣ et le petit mariage ♥. En fonction du système de jeu adopté par l’attaquant, le choix se résume à faire la coupe à ♠ ou à ♦ en conservant un doubleton ou garder deux sin- glettes dans ces couleurs. Ce dernier écart peut permettre de jouer plus sereinement atout. L’entame du 12 d’atout paraît la plus logique. Alain BOULUD (Loire Forez) - Première Série Nationale Avec un tel jeu (un seul Roi, pas de maîtrise à l’atout), la relève devra être énorme pour gagner. Je décide donc de passer. Par curiosité, je regarde le chien et me dis que j’ai bien fait de ne pas enchérir, l’espoir de gagner étant bien minime et reposant sur une répartition favorable ! Pendant la nouvelle distribution, j’ima- gine l’écart et l’entame que j’aurais faits si cette donne m’avait été proposée en duplicaté. J’aurais couché les quatre ♦ et les 10 et 3 de ♠. J’aurais produit l’entame du 10 d’atout en attendant les retours de la défense. Stéphane SOTTY (Champagne Ardennes) - Première Série Coeur Ce jeu faible sera ingagnable sans un gros chien. Mon contrat est donc une petite. La relève n’est pas extraordinaire ! Le Petit semble difficile à prendre, donc l’espoir de gagner la partie est très léger. L’écart est un casse-tête ! Je couche les ♦, le 3 et surtout la Dame de ♠ pour éviter le malaise sur la jouerie probable ♠ des défenseurs. Le 14 d'atout sera mon entame. Dès que je reprendrai la main, le 12 suivra. Bernard COULOMBE (Ile de France) - Deuxième Série Carreau Je demande une garde. Mon écart est le suivant : ♠ D-10-9 / ♥ D-C / ♦ C. A l’entame, je joue le 12 d'atout pour avoir un éventuel retour du 21 (Excuse gratuite). Je redonnerai ensuite un autre coup d'atout du 10 pour avoir la maîtrise des atouts. Si on ne m'a pas joué ♠, je lancerai ma sin- glette au 3. Puis, je tirerai le Roi de ♣ et reviendrai d’un petit ♣. Jean-Claude CONSTANT (Languedoc Roussillon) - Promotion La garde me paraît risquée. J’opte donc pour une prise et vais essayer de grappiller quelques points sans com- promettre la suite du tournoi. J’écarte quatre ♦ pour tenter de prendre le mariage et couche Cavalier et Valet de ♣, espérant enfumer la Dame. Je souhaite vivement faire les deux pièces à ♥ (Excuse). A ♠, mon point faible, je serai tributaire de la distribution. J’entamerai du 12 d’atout pour faire tomber quelques gros et attendre une ouverture que j'espère favorable. A ce stade, la suite sera conditionnée par la répartition. Audrey GARCIA (Provence) - Junior Mon contrat sera une garde, en espérant un beau chien car je n'ai qu'un bout, le Roi de ♣, le petit mariage ♥ et la Dame de ♠ et dois donc faire 51 points ! Je couche les quatre ♠ (il y a de nombreux points à prendre dans cette couleur) et mets au chaud Cavalier et Valet de ♦ (je peux toujours espérer encaisser le 10 !). Je garde ma longue à ♣ même si le Cavalier a peu de chances de passer. J’entamerai ♣ du Roi et continuerai à pousser cette couleur. 2299Vous, les joueurs
  • 30. 3300 Vous, les joueurs par Raymond WEIMERT (Aquitaine) Après Renaud COURTNEY, c’est au tour d’un autre expatrié, le strasbourgeois Raymond WEIMERT, de trai- ter la donne. Cet amoureux de Tarot, apprécié pour sa sympathie, son humour et son fort niveau de jeu, compte à son palmarès deux titres nationaux (Triplettes 1990 et Quadrettes 1991) et de nombreux podiums. PROBLÈME : TRIPLETTESPROBLÈME : TRIPLETTES Dommage, vous n’êtes pas qualifié pour les Championnats de France ! Mais passionné de Tarot et pour retrouver les amis, vous faites le déplacement pour participer aux open nationaux. Comme d’habitude, le premier tournoi se joue en triplettes. Vous êtes Nord/Sud et attaquez l’étui n°7. SUD Preneur Donneur NORD OUEST EST ATTAQUE : Quel sera votre écart ? Mon écart est le suivant : ♥ D - 9 - As / ♣ 10 - 6 - 3 Pour avoir un espoir de gain, je couche trois ♣ pour prendre tous les points et garde singleton ♥. En le jouant de ma main, je bloquerai la cou- leur, en espérant une entame favorable. Si c’est la défense qui entre ♥, j’aurai quand même des chances de prendre le Roi, mais je risque de per- dre le Cavalier, voire le Valet en prime. Présenterez-vous la poignée ? En gardant l’objectif d’aller au bout, je ne montrerai pas la poignée car avec deux seules reprises de main, le Roi de ♠ et la Dame de ♦, et avec pour seuls honneurs restants le Cavalier de ♦ pris et la Dame de ♥ cou- chée, je ne me vois vraiment pas gagner ce jeu. De plus, si je suis tenu à ♠, la visualisation de la poignée et du Petit faciliterait le flanc de défense. Quelle ligne d’attaque comptez-vous adopter ? Mon but premier est d’affranchir les ♠ le plus vite possible sans mettre un atout sur la table. Une fois maître à ♠, je jouerai le 19 trouvé au chien pour garder la maîtrise à l’atout et tenterai la fermeture. Il ne restera plus qu’à prier que ça se passe bien à ♥ et que le Roi se pose de suite à ♦. Les conditions pour gagner sont donc bien nombreuses ! ETUDE DE LA DONNE : développez la jouerie qui sera pratiquée sur cette donne en apportant des commentaires pour la compréhension de celle-ci.CHIEN Voici donc la main d’attaque avec le chien : A ♠ ♥ ♦ ♣ EST NORD OUEST SUD Pli 1 D ♣ 5 ♣ 2 ♣ 2 A Pli 2 V ♠ 8 ♠ As ♠ R ♠ Pli 3 D ♠ 10 ♠ 3 ♠ 2 ♠ Pli 4 As ♣ 9 ♣ 4 ♣ 3 A Pli 5 14 A C ♠ 5 ♠ 4 ♠ Pli 6 V ♣ C ♣ 7 ♣ 5 A Pli 7 21 A 4 A 6 A 19 A Pli 8 5 ♥ 2 ♥ C ♥ 8 ♥ Pli 9 R ♦ 7 ♦ 8 ♦ C ♦ Pli 10 V ♥ 3 ♥ 11 A 13 A Pli 11 8 A 9 A 6 ♠ 7 ♠ Pli 12 7 ♥ 4 ♥ 10 A 16 A Pli 13 2 ♦ 7 A 3 ♦ 17 A Pli 14 4 ♦ 12 A 5 ♦ 18 A Pli 15 6 ♦ Ex 9 ♦ 20 A Pli 16 10 ♥ As ♦ 10 ♦ D ♦ Pli 17 R ♥ 15 A V ♦ 9 ♠ Pli 18 R ♣ 6 ♥ 8 ♣ 1 A SCORE + 70 LLaa DDoonnnnee 20 - 19 - 18 - 17 - 16 - 13 - 5 - 3 - 2 - 1 R - 9 - 7 - 4 - 2 D - 9 - 8 - As D - C 10 - 6 - 3