SlideShare une entreprise Scribd logo
Et jusqu’à 100 ans…
Marthe est née en 1919 et son grand âge respectable ne l’empêche pas d’être présente au club toutes
les semaines. Elle est même déçue lorsque, pour des raisons climatiques, un tournoi est annulé. Pour
son anniversaire, son club de Saint-Jean-d’Angély en Charente Maritime avait bien fait les choses en
organisant un tournoi avec une belle réception et un pot de l’amitié à la hauteur de l’évènement.
Doyle Brunson, la légende du poker, a dit : « Ce n’est pas parce qu’on est vieux qu’on arrête de jouer
au poker, c’est quand on arrête de jouer au poker qu’on devient vieux ». Il en est de même pour notre
jeu, le Tarot, notre patrimoine national. Tant que vous ferez le petit effort de mettre votre veste et de
sortir pour aller retrouver les amis au club et partager un moment de convivialité, cela contribuera à
votre santé et permettra de rompre l’isolement cathodique.
Cette saison a démarré sur les chapeaux de roues avec 59 équipes présentes à Bénodet pour le
Triathlon, des stages jeunes et adultes bien réussis, puis une grosse participation à Soulac-sur-Mer
pour le Championnat duplicaté Senior.
Je remercie tous les bénévoles qui s’investissent au quotidien pour faire vivre les clubs et comités et
faire partager notre passion au plus grand nombre.
Avant de vous retrouver en compétition ou dans n’importe quel tournoi amical, je vous souhaite une
excellente saison 2019-2020. Très cordialement à toutes et tous,
Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT
L’éditorial
d’Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT
3
6
8
12
14
Agenda
Actus infos
Championnat de France
Libre Individuel 2019
Championnats de France
Individuels Open et Séries 2019
Championnat de France
Jeunes 2019
Championnats de France
Triplettes 2019
19
20
22
32
34
Tournoi des Maîtres
2019
Grand National de
Triathlon 2019
Résultats
Championnats de France et open
Il y a dix ans
Résultats de diverses compétitions
Stage jeunes
2019
35
36
39
40
42
Stage adultes
2019
Championnat de France
Individuel Senior 2019
Les consultants
Problème contrat et écart
Suivi
d’une donne
La donne
par Aurélien MIGNOTTE
Sommaire
- Direction de la publication : Fédération Française de Tarot
- Rédaction et relecture : Patrick BAUMGARTEN, Josépha DE REVIERE, Michaël DEBIESSE, Adrien PEREZ, Perrine
PORRET, Guillaume PORCEDDU, Isabelle POUZADOUX, Ravi RAVINDIRANE, Emmanuel STEFANAZZI
- Composition et mise en page : Adrien PEREZ
- Photos : Michel CHARLON, Adrien PEREZ, Isabelle POUZADOUX, Michel SOROLLA
- Date de parution : Octobre 2019
- Ont collaboré à ce numéro : Pierre PAQUOT, Florent TRIVERO, Aurélien MIGNOTTE, les 5 consultants et de nombreux
responsables de clubs et comités.
Tarot
Mag n°33
22 Nous, la fédé
Marthe GUION et le président de la
FFT Emmanuel STEFANAZZI
Actus
Infos
1/ Conseil d’Administration du lundi 10 juin 2019 à Vichy
Après la présentation des chiffres d’usage qui montrent une stabilité des effectifs et une augmentation de la participation dans les open
nationaux, le trésorier Patrick BAUMGARTEN fait part du probable bilan financier déficitaire pour 2018. Ceci est dû aux investissements,
aux frais d’avocat et à la participation au Championnat de France des Grandes Ecoles. Pierre PAQUOT alerte sur l’accroissement du nombre
de dossiers disciplinaires à traiter. A ce propos, deux demandes de grâce présidentielle ont été déposées. L’une d’entre elles a été
présentée au Conseil d’Administration qui l’a accordée avec la majorité des deux tiers. L’autre a été rejetée par le président de la FFT.
Concernant le Classement National, la réception des PCN de régularité a été bloquée au 31 mai. Un joueur qui a été classé 1ère
Série
Nationale ne pourra plus être classé plus bas que 2ème
Série Pique, même s’il arrête de jouer. Un joueur qui a été classé 1ère
Série Pique
ou Cœur ne pourra plus être classé plus bas que 2ème
Série Carreau, même s’il arrête de jouer.
En parallèle du stage adultes fin août, la FFT organise une formation pour les dirigeants et arbitres. L’objectif est une familiarisation avec les
logiciels et une lecture des fascicules. Pendant que les joueurs reçoivent des cours de perfectionnement, les participants à cette formation
pourront approfondir leurs connaissances informatiques, puis ils arbitreront par roulement les tournois du soir et devront obtenir des
résultats identiques à ceux de leur instructeur. Il faudra penser à apporter un ordinateur (le leur ou celui de leur club ou comité) qui sera
mis à jour. Ce stage sera animé par un ou plusieurs membres de la Commission Informatique.
Guillaume PORCEDDU et Adrien PEREZ présentent un projet d’une nouvelle forme de compétition. Cela consisterait en deux tournois
groupés : un tournoi Attaque et un tournoi Défense. On pourrait s’inscrire à l’un des deux en présentant un attaquant et une défense qui
resteraient indépendants. Les notes seraient comparées au score moyen réalisé sur chaque étui par l’ensemble des participants et
transformées en PM. De plus, le contrat de certaines donnes pourrait être imposé et un système de malus pour contre-performance serait
Agenda
Sont notés dans l’agenda :
- les Championnats de France
- les manifestations organisées par la FFT
- les tournois, festivals et séjours du magazine
- 12 au 19 : FREJUS stage jeunes (page 43)
OCTOBRE
- 30 au 03/11 : VIERZON Coupe de France (TAROTmag n°32)
- 22 au 24 : AIX LES BAINS Championnat de France Libre
Interclubs par quatre (page 11)
NOVEMBRE
33Nous, la fédé
JANVIER
- 16 au 19 : OLONNE SUR MER Championnat de France
FEVRIER
- 14 au 16 : VICHY Championnats de France Quadrettes (page 21)
MARS
- 23 au 29 : SALIES DU SALAT Championnat de France
- 9 au 13 : PONTARLIER Championnat de France
MAI
- 20 au 24 : CHARTRES Championnats de France
- 29 au 01/06 : VICHY Championnats de France Triplettes
JUIN
- 27 et 28 : Assemblée Générale de la FFT (lieu à déterminer)
JUILLET
- 19 au 21 : ALBI Triathlon
AOUT
- 23 au 30 : LA LONDE-LES-MAURES stage adultes (page 38)
DECEMBRE
- 29 au 02/01 : BLANES réveillon Tarot (page 17)
AVRIL
Individuels et Jeunes
Tournoi des Maîtres
Libre Duo (page 18)
Libre Senior (page 25)
Libre Individuel (page 26)
- 22 au 27 : SANTA SUSANNA séjour (page 31)
- 30 au 03/05 : TULLE festival (page 37)
Actus
Infos
mis en place. L’idée est intéressante et le CA donne son accord pour aller plus loin. Néanmoins, un fichier Extar doit être développé
et c’est ce programme qui permettra de fixer une date pour un premier essai.
2/ Affiliations 2019-2020
La tarification est inchangée pour cette nouvelle saison. La FFT rappelle que tout joueur ayant été licencié et ayant obtenu un classement
en 1ère
ou 2ème
Série est obligatoirement classé au minimum en 3ème
Série et ce quelle que soit l’ancienneté de ce classement.
Les catégories d’âges sont les suivantes :
- Jeunes : Benjamins (nés en 2008 et après), Cadets (nés en 2005, 2006 et 2007), Juniors (nés en 2001, 2002, 2003 et 2004).
- Espoirs : nés en 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999 et 2000.
Rappel : tous les joueurs ont leurs PCN et PP abattus suivant la règle normale, y compris ceux qui ne renouvellent pas leurs licences.
Cette mesure est prise pour éviter les non réaffiliations pour retomber à zéro.
3/ Assemblée Générale Ordinaire 2019 à Pornichet
Le bilan de la saison écoulée est tout à fait correct : effectifs stables, participation en hausse dans les championnats et dans les open
d’accompagnement. Tout comme la saison passée, le seul point noir reste le nombre d’affaires disciplinaires traitées.
Le contrôleur des comptes, Philippe DONZEAU, a confirmé l’exactitude des comptes proposés par les deux trésoriers (-11521 € pour
la saison) en précisant que le déficit n’est pas structurel. Ce bilan a été approuvé à l’unanimité par l’assemblée présente.
Pour l’élection du tiers sortant, huit candidats se présentaient pour six places. Ont été élus pour 3 ans Jérôme LABARBE (8797 voix),
Michaël DEBIESSE (7656 voix), Philippe PERELLI (6560 voix), David GUILLOT (6382 voix) et Christelle PHILY (6028 voix). Christophe
DURAND (5890 voix) n’est élu que pour deux ans. Yves CHEKLI (5060 voix) et Claude HENON (1840 voix) n’ont pas été élus.
Le même bureau est reconduit : Emmanuel STEFANAZZI (président), Michel SOROLLA (1er
vice-président et président de la CCN),
Jérôme LABARBE (2ème
vice-président et adjoint CCN), Patrick BAUMGARTEN (trésorier national), Laurent FONTAN (trésorier CCN)
et Michaël DEBIESSE (secrétaire national).
Certains responsables de zone ont changé : Christelle PHILY se chargera des zones 84 (Bourgogne) et 85 (Alsace, Franche-Comté,
Lorraine). Philippe PERELLI, en plus de la zone 89, continuera à s’occuper de la zone 87 (Ain, Savoie Mont Blanc). Francis VERGNAUD
se voit attribuer une zone supplémentaire, la n°91, qui comprend les comités Aquitaine, Midi-Pyrénées et Val d’Adour.
Pour la nouvelle saison, la Chambre de Discipline Nationale est composée comme suit :
Les cinq titulaires sont Pierre PAQUOT (président), Mathias BOUQUILLON, Christophe DURAND, David GUILLOT et Ravi RAVINDIRANE.
Les cinq suppléants sont Guillaume PORCEDDU (1er
), Christelle PHILY (2ème
), Philippe PERELLI (3ème
), Laurent FONTAN (4ème
) et
Michaël DEBIESSE (5ème
).
La CDNPI est constituée de trois membres titulaires, Lucien MEYNET (président), Robert LAVIGNE et Gaëlle VAUCHAMP, et de trois
membres suppléants, Josiane OLIVIER (1ère
), Christian SCHWEITZER (2ème
) et Isabelle POUZADOUX (3ème
).
ACTIF PASSIF
2018 2017 2018 2017
Actif immobilisé
Terrain
Constructions
Autres immo corporelles
Immobilisations financières
TOTAL 1
Actif circulant
Stock de marchandises
Autres créances
Valeurs mobilières de placement
Disponibilité
Charges constatées d’avance
TOTAL 2
22 597,00 €
70 709,00 €
2 921,00 €
300,00 €
96 727,00 €
76 632,00 €
19 706,00 €
259 278,00 €
1 143,00 €
356 759,00 €
22 597,00 €
76 016,00 €
10 856,00 €
300,00 €
109 769,00 €
67 306,00 €
14 428,00 €
283 833,00 €
6 537,00 €
372 104,00 €
Capitaux propres
Capital social ou individuel
Report à nouveau
Résultat de l’exercice
TOTAL 1
Dettes
Emprunts et dettes
Autres dettes
Produits constatés d’avance
TOTAL 2
132 392,00 €
244 200,00 €
11 521,00 €
365 071,00 €
55 898,00 €
22 554,00 €
6 963,00 €
88 415,00 €
132 392,00 €
239 258,00 €
4 942,00 €
376 592,00 €
66 871,00 €
26 208,00 €
12 202,00 €
105 281,00 €
TOTAL COMPTES 453 486,00 € 481 873,00 € TOTAL COMPTES 453 486,00 € 481 873,00 €
44 Nous, la fédé
LA C.D.N.P.I COMMUNIQUELA C.D.N.P.I COMMUNIQUE
Président CDNPI :
L. MEYNET
Décision CDNPI n°2019-1 du 19 avril 2019
Monsieur Arnaud GUITTIER, affilié n°1011397, poursuivi pour avoir eu un comportement irrespectueux, est suspendu 6 mois
avec sursis.
Décision CDNPI n°2019-2 du 19 avril 2019
Monsieur Didier ROBIN, affilié n°1018180, poursuivi pour avoir tenu des propos inconvenants, reçoit un avertissement.
Décision CDNPI n°2019-3 du 19 avril 2019
Monsieur Christian VOET, affilié n°1001680, poursuivi pour ne pas s’être présenté à la finale nationale du championnat
Quadrettes D1 sans prévenir ni la FFT, ni ses partenaires, est suspendu 5 années dont 2 années avec sursis.
Décision CDNPI n°2019-4 à 6 du 19 avril 2019
Madame Patricia GUILLAS, affiliée n°2001054, messieurs Hugo POPLINEAU, affilié n°1004877, et Jean-Luc SIKIC, affilié
n°1002145, poursuivis pour s’être présentés à la finale nationale du championnat Quadrettes D1 en formation incomplète, ne
reçoivent pas de sanction.
Décision CDNPI n°2019-7 du 19 avril 2019
Monsieur Didier VALLY, affilié n°1002897, poursuivi pour avoir eu un comportement irrespectueux non confirmé par l’étude du
dossier, ne reçoit pas de sanction.
Décision CDNPI n°2019-8 du 19 avril 2019
Monsieur Philippe SPATARO, affilié n°1012947, poursuivi pour avoir tenu des propos inappropriés envers une arbitre, est
suspendu 3 mois avec sursis.
Décision CDNPI n°2019-9 du 20 avril 2019
Monsieur Patrick GUINARD, affilié n°1000050, poursuivi pour avoir eu un comportement irrespectueux et insultant, est privé
de fonctions électives durant une année.
Décision CDNPI n°2019-10 du 20 avril 2019
Monsieur Gaston PELTIER, affilié n°1000035, poursuivi pour avoir eu un comportement inapproprié, est suspendu 3 mois
avec sursis.
Décision CDNPI n°2019-11 du 28 juin 2019
Monsieur Giovanni TRAPLETTI, affilié n°1006462, poursuivi pour avoir abandonné un Championnat de France en cours de séance
(après la 5ème
position à Pontarlier, ayant oublié qu’il y avait une 6ème
position), est suspendu 4 mois avec sursis de 7 semaines.
Décision CDNPI n°2019-12 du 28 juin 2019
Monsieur Bertrand CHIVOT, affilié n°1019648, poursuivi pour avoir abandonné un Championnat de France en cours de séance
(après la 5ème
position à Pontarlier, ayant oublié qu’il y avait une 6ème
position), est suspendu 4 mois avec sursis de 7 semaines.
Décision CDNPI n°2019-13 du 28 juin 2019
Monsieur Luc LECAS, affilié n°1013041, poursuivi pour ne pas s’être présenté au démarrage d’un Championnat de France alors
qu’il avait retiré son badge, est suspendu 4 mois avec sursis de 7 semaines et est interdit de championnats libres pendant une
année.
Décision CDNPI n°2019-14 du 28 juin 2019
Monsieur Christophe SOUALHIA, affilié n°1018125, poursuivi pour avoir eu un comportement agressif et inapproprié envers
d’autres joueurs, est suspendu pendant 2 années dont une avec sursis.
Décision CDNPI n°2019-15 du 27 septembre 2019
Monsieur Gaston PELTIER, affilié n°1000035, poursuivi pour avoir tenu des propos insultants non confirmés à l’audience, ne
reçoit pas de sanction.
Décision CDNPI n°2019-16 du 27 septembre 2019
Monsieur Christian BOBILLOT, affilié n°1001184, est poursuivi pour avoir tenu des propos insultants, mais la CDNPI constate
sa non-compétence au vu de l’article 16 des statuts de la FFT.
Décision CDNPI n°2019-17 du 27 septembre 2019
Madame Cécile FRANCOIS, affiliée n°2003344, poursuivie pour avoir tenu des propos insultants non avérés, ne reçoit pas de
sanction.
Décision CDNPI n°2019-18 du 27 septembre 2019
Monsieur Franck VILLETTE, affilié n°1021620, poursuivi pour avoir eu des propos et un comportement insultant et irrespectueux,
est suspendu pendant 3 années dont une avec sursis.
Décision CDNPI n°2019-19 du 27 septembre 2019
Monsieur Cédric DUCOM, affilié n°1010470, poursuivi pour avoir falsifié des feuilles de marque relevant de la tricherie, est
suspendu pendant 5 années.
Décision CDNPI n°2019-20 du 27 septembre 2019
Monsieur René ROQUES, affilié n°1001592, poursuivi pour avoir eu un comportement incompatible avec l’éthique et relevant
de la tricherie, est suspendu pendant 3 années.
La Commission Jeunes est inchangée. David GUILLOT reste président et Valérie DEBIESSE chargée de communication. Ils sont
entourés de Bernard CLERC, Adrien PEREZ et Guillaume BULOIS.
4/ Attribution des Championnats de France
- Coupe de France 2020 : Lons-le-Saunier (39) du 11 au 15 novembre
- Coupe de France 2021 : Boulogne-sur-Mer (62) du 11 au 14 novembre
Actus
Infos
55Nous, la fédé
Championnat de France
Donnes Libres 2019
Et si on le rallongeait ?
Monsieur le Maire l’avait annoncé : “On jouera au Tarot
à Pontarlier dès le jeudi après-midi et on proposera
un tournoi aux aînés locaux”. Ces derniers ont répondu
favorablement à l’appel lancé par Patrick GENRE lors
de la remise des prix en 2018. Grâce à une forte
mobilisation et un démarchage important auprès des
seniors de la région, les membres du club Atouts
Maîtres de Pontarlier ont pu réunir 184 participants.
Merci et bravo à eux pour leur investissement. Ce
concours a été approuvé par les anciens qui ont
découvert la manifestation et la bonne ambiance qui
y régnait. Pour respecter les traditions du coin, le club
pontissalien leur avait offert en fin de tournoi une
collation très appréciée. Nul doute que le Tournoi des
Clubs du 3ème
Age, c’est ainsi qu’il a été baptisé,
perdurera. La 1ère
édition a été remportée haut la main
par Monsieur Jacques ANDRE avec 2712 points.
Pour les licenciés FFT était organisé un tournoi
d’accompagnement qui réunissait déjà 148 joueurs.
Jacky MOURAUD du Centre, gagnant avec +2156,
commençait bien ce très long week-end ! Aucun jour
ne sera ajouté l’an prochain : rendez-vous donc en 2021
à Pontarlier à partir du jeudi 9 avril !
Au point de vue compétition, les choses sérieuses
commençaient le lendemain avec le sélectif. Ils
étaient, comme la fois dernière, 728 postulants à
vouloir se hisser dans les 80 premières places du
classement général pour décrocher un ticket d’entrée
au Championnat de France. Il faut plus de 900 points
pour passer. Jean-Philippe CELSE (Allier) en a pourtant
902, mais il en manque huit... Le Vice-Champion de
France 2014 occupe la 81ème
et maudite place. Son
rêve de retourner en finale s’envole. Le sympathique
autochtone Ludovic HURY, non retenu à 890 points,
ne pourra pas se faire remplacer à la buvette ! Peut-
être servira-t-il un verre au vainqueur du jour qui n’est
autre que le sarthois Mickaël VIEILLEPEAU à +2216.
Les représentants du Tarot Club de Vesoul (Franche-
Comté) ont bien fait de se déplacer en nombre : leur
président Daniel BARRET est 4ème
, le finaliste de 2005
Christophe BEUGNOT 14ème
et Christian POINSOT
41ème
. Certains invités notoires seront de la partie :
Emmanuel STEFANAZZI (33ème
), Lionel DUCARD
(40ème
), Marc LANDY (68ème
) ou encore le responsable
bourguignon Patrick DURAND (77ème
à 921 points)
pour qui il s’en est fallu de peu !
Avant le lancement des hostilités, les chefs arbitres
ValérieDEBIESSEetPatrickBAUMGARTENrappellent
le nouveau déroulement de la compétition : les divisions
de points par deux sont abolies et des coefficients
seront appliqués par séance. Le programme sera le
suivant :
- 480 joueurs (6 x 5 donnes) ; coefficient 0,233
- 240 joueurs (6 x 5 donnes) ; coefficient 0,335
- 104 joueurs (6 x 5 donnes) ; coefficient 0,402
- 52 joueurs (2 x 5 donnes) ; coefficient 0,482
- 28 joueurs (2 x 5 donnes) ; coefficient 0,579
- 16 joueurs (5 donnes) ; coefficient 0,694
- 8 joueurs (5 donnes) ; coefficient 0,833
- 4 joueurs (5 donnes) ; coefficient 1,000
Tous les points “coefficientés” de chaque tour se
cumuleront sans abattement.
La 1ère
manche voit la victoire du lyonnais Cyril
MALERGUE. Ses 2649 points réels deviennent 617,217
après l’application du coefficient de séance de 0,233.
Ses deux poursuivants ont réalisé eux aussi un beau
score : Yves DEL BURGO (Nord Pas de Calais) compte
591 points et Patrick DESBORDES (Nièvre Yonne)
552 points. Les génelardais Patrick DURAND à +235
et Lionel DUCARD à +205 vont pouvoir poursuivre
l’aventure.LesvésuliensperdentChristophe BEUGNOT
à -183. Le bien connu Marc LANDY a pris un bon
départ (+191). Celui du président de la FFT à +50 est
timide, ainsi que celui du vainqueur du sélectif à +25,
mais ces résultats sont suffisants pour passer. La
malédiction s’abat sur le club de Pontarlier puisqu’une
de ses adhérentes, Françoise ROBERT, occupe la
241ème
place éliminatoire avec 10,7 points.
Le lendemain, Françoise ROBERT fait son retour
dans la compétition suite à un désistement d’un
joueur pour problème familial. Elle saisit sa chance
cette fois, effectuant 466 points. Ce score la classe
8ème
de séance. Le vainqueur, Michel LOPEZ du
Vaucluse, a obtenu 600 points. Il devance Gérard
COPEDE du Val d’Adour et Lionel DUCARD qui
avoisinent tous deux 565 points. Des jeunes font leur
apparition : la charmante corse Sabrina PIERI a
réalisé 541 points et le picard Steve ROEDSENS aux
dents longues 484 points. Christian POINSOT est
dans le coup à +423. Marc LANDY et le leader Cyril
MALERGUE ont fait une bonne opération à 298 et
267 points. Mickaël VIEILLEPEAU (+227) et Manu
STEFANAZZI (+159) n’ont pas végété comme au 1er
tour et ils se replacent. Yves DEL BURGO et Patrick
DESBORDES ne se quittent plus. Leur score de -55
est absorbé par leur épargne de départ. Patrick
DURAND est aussi négatif, heureusement de peu (-33),
et il pourra s’assoir en 3ème
séance. Il est 97ème
pour
104 qualifiés. Daniel BARRET n’en fera pas partie,
n’ayant pas vu de jeu de l’après-midi (-412). Au
classement général, le gagnant du jour Michel
LOPEZ, qui avait déjà collecté 469 points la veille,
se détache avec un capital de 1069 points de Cyril
MALERGUE (884), Lionel DUCARD (768), Gérard
COPEDE (740) et Steve ROEDSENS (694).
Le dimanche soir, ce n’est pas la même musique pour
Michel LOPEZ et Gérard COPEDE qui marquent tous
deux -384. Le leader, grâce à son avance, peut éponger
cette perte. Ce ne sera pas le cas pour l’aturin qui
termine 54ème
et qui ne sera donc pas convoqué en
finale. Le nordiste Yves DEL BURGO, avec -160, a
échappé de peu à l’élimination, étant 49ème
. Son
capital initial l’a sauvé, contrairement au nivernais
Patrick DESBORDES (65ème
), avec qui il faisait la
course, qui a laissé trop de plumes sur cette séance
(-214). Il faut 360 points au général pour accéder au
dernier tour. Même si Mickaël VIEILLEPEAU termine
à +92 sur cette manche, il n’a collecté que 344 points,
synonyme de disqualification.
Cet illustre chanceux s’en va, mais un autre fait son
apparition. Discret jusque-là, le charentais Daniel JEAN
pulvérise le tournoi avec 994 points qui risquent de
le faire grimper très haut. Les compteurs de Lionel
DUCARD (621), Christian POINSOT (533) et Steve
ROEDSENS (492) sont jolis. Patrick DURAND fait un
retour tonitruant à +402 et se repositionne. Marc LANDY
continue son ascension (+191) et se retrouve 10ème
au général, précédent Cyril MALERGUE qui a chutéLe souriant Daniel BARRET en 1ère
séance !
Françoise ROBERT Mickaël VIEILLEPEAU
66 Vous, les participants
(-127 sur la séance). Les dames Françoise ROBERT
(+81) et Sabrina PIERI (-6) ont résisté et se suivent aux
28ème
et29ème
placesdugénéral.LeprésidentEmmanuel
STEFANAZZI est un heureux élu, le 44ème
précisément,
ayant fait le nécessaire sur cette manche (+206).
C’est Lionel DUCARD désormais qui est en pole
position avec 1390 points. Il faudra compter aussi sur
Daniel JEAN à 1267, Steve ROEDSENS à 1186 et
Christian POINSOT à 1065.
Afin que la remise des prix n’ait pas lieu à une heure
tardive, la finale débute à 12h45 par deux positions
sanséliminés.EmmanuelSTEFANAZZIetMarcLANDY
sortent fortement négatifs de la 1ère
position et ne
parviendront pas à se rattraper sur la 2nde
. Ils quittent
donc le tournoi après dix donnes avec 22 autres joueurs.
Il reste 28 joueurs qui vont disputer à nouveau deux
rotations. Seuls 16 d’entre eux participeront au 5ème
tour. Michel LOPEZ et Sabrina PIERI ne seront pas
admis. Ils terminent respectivement 19ème
et 20ème
.
Bien qu’ils aient bien remonté sur la 4ème
position, celle
d’avant leur a été fatale.
A l’issue du 5ème
round de cinq donnes, huit autres
personnes sont chassées. Parmi elles figure Françoise
ROBERT (14ème
) qui finit 1ère
Dame et qui a bien su
profiter de la 2ème
chance qui lui a été donnée.
Il reste 8 concurrents listés dans l’ordre du classement :
Daniel JEAN qui est en tête depuis le début de
l’après-midi, le régional de l’étape Christian POINSOT,
les picards Steve ROEDSENS et Hugo TERRIER,
Cyril MALERGUE, Lionel DUCARD, Alain RIPOLL
(Ain) et Patrick DURAND. Avant le carré final, il va se
passer des choses incroyables en table n°1. Hugo
TERRIER (Ouest) réussit une grosse garde à plus de
330 points et tous les spectateurs le voient déjà en
finale… Mais le dénouement va être tragique. Steve
ROEDSENS (Est) gagne une garde de dix avec deux
bouts 4èmes
accompagnés de nombreux points suite à
une entame atout qui a perturbé la défense. Ce
dernier enchaîne sur une bombe qui lui rapporte 450
points. Daniel JEAN, en Nord, réplique avec trois
bouts 13èmes
et marque le même score qu’Hugo
TERRIER. A environ -500, tout semble perdu pour
Christian POINSOT qui relève trois bouts 10èmes
servis,
un mariage et une coupe. La Garde Contre le Chien
est demandée, est réussie et le sauve.
Lui et Steve ROEDSENS sont qualifiés pour la phase
ultime, tout comme Daniel JEAN qui puise dans ses
réserves pour payer ses 236 points négatifs. Hugo
TERRIER doit laisser sa place à un résidant de la
table 2. C’est Cyril MALERGUE qui ira en table finale
grâce à la dernière donne gagnée. Lionel DUCARD
termine 5ème
et peut dire adieu au lapin de Pâques
cette année ! Il ne passera pas à la télé comme en 2005.
Les quatre derniers survivants se mettent en place
selon l’ordre inverse du classement : Cyril MALERGUE
(Ouest), Daniel JEAN (Est), Steve ROEDSENS (Sud)
et Christian POINSOT (Nord). Après de nombreuses
distributions, c’est Daniel JEAN qui ouvre le bal par
une garde. Avec trois bouts 7èmes
, un Roi et deux
petits mariages, il ne gagne que de sept, ce qui ne lui
permet pas de passer devant Christian POINSOT. Il
est derrière lui de 18 points. Les donnes s’enchaînent
à nouveau avant une garde de Cyril MALERGUE qui
reçoit le Petit au chien qui embellit ses deux bouts
imprenables 8èmes
sans Roi. Il gagne de 13, ce qui lui
permet juste de passer devant Steve ROEDSENS
désormais dernier. En chauffe, Cyril demande une
nouvelle garde. Il touche deux beaux atouts au chien
et à l’arrivée, il détient le 21 8ème
bien fait par 21-20,
deux Rois dont un 7ème
et une séquence D-C-V-10. Il
parvient à capturer le Petit sans le chasser, passe son
contrat de 28 et prend largement la tête. Christian
POINSOT, qui vient de descendre d’une marche,
réplique aussitôt en gardant. Il possède, après la
relève, deux bouts 9èmes
(21-1) très bien faits (21-20-
18-17-16), un Cavalier 6ème
et une séquence D-C-V.
Il réussit son contrat de 12, mais sans aller au bout.
Cyril MALERGUE reste devant, mais ne compte plus
que 78 points sur lui. La dernière enchère va être
réalisée par Steve ROEDSENS à qui il faut un très
gros score pour l’emporter. Comme il doit marquer au
moins 126 points par tête s’il veut devenir Champion
de France, il décide de faire une Garde Sans le Chien
avec l’Excuse 9ème
, deux Rois dont un sec et un petit
mariage. Très rapidement, Steve a localisé le Petit au
chien, ce qui est une très bonne nouvelle et tous les
espoirs sont permis. Malheureusement, il va tomber
sur un os en défense, qui plus est singlette dans son
petit mariage. Il ne parvient pas à gagner et chute de 4.
C’est le Champion de France qui détenait cette main
forte. Cyril MALERGUE a doublé tout le monde en
finale pour triompher. Bravo à ce fort compétiteur du
Lyonnais. A la 2nde
place a reculé le vésulien Christian
POINSOT, très content d’avoir atteint la table finale.
Il peut cependant avoir des regrets car il n’a pas mené
le Petit au bout sur sa Contre au 6ème
tour et sur sa
garde en finale, qui l’aurait peut-être maintenu en tête,
mais la pression était forte. A la 3ème
place, il n’est pas
étonnant de retrouver le charentais Daniel JEAN, dont
le renom n’est plus à faire, qui a gagné de nombreux
libres et grands prix dans sa carrière. Le picard Steve
ROEDSENS, qui a bien failli créer la surprise sur la
dernière donne, ferme la marche. Il échoue à la 4ème
place comme en 2016, mais il peut se consoler en se
disant que peu ont participé deux fois à la finale.
Podium du Championnat de France Individuel Donnes Libres : Christian POINSOT (2ème
),
Patrick GENRE (maire de Pontarlier), Cyril MALERGUE (Champion de France), Emmanuel
STEFANAZZI (président de la FFT), Daniel JEAN (3ème
) et Steve ROEDSENS (4ème
).
77Vous, les participants
Adieu Gabrielle GHOZLAND, Marie-Claude
GARSON, Sabrina PIERI et Michel LOPEZ !
Petite poignée pour Christian POINSOT !
Le Lapin et le Dudu, désabusés, défendent !
Championnats de France
Individuels Open et Séries 2019
Echange de bons procédés !
C’est la 11ème
fois que les Championnats Open, Séries
et Jeunes sont organisés dans la jolie station balnéaire
d’Argelès-sur-Mer. Les joueurs et les organisateurs y
prennent leurs marques depuis 1998 et se sentent
bien. La FFT tenait à remercier tous les bénévoles,
sous la houlette de leur président Bob REBOULLEAU,
qui ont œuvré lors de cette manifestation pour en
faire, une fois de plus, une réussite.
Résumé du Championnat Open
Les 196 joueurs qualifiés ont rendez-vous à l’Espace
Carrère où se déroule uniquement la 1ère
séance.
Pour gérer ce tournoi dont l’organisation est difficile,
une équipe arbitrale dynamique et compétente a été
mise en place. Jérôme LABARBE, Laurent FONTAN,
Christian BOBILLOT et René GARDON ont été choisis
pour officier sous la coupe d’Yves CHEKLI.
A l’issue du 1er
tour, le ch’ti Gérard ROSSEEUW s’est
illustré avec 63,4%. Deux autres joueurs 2ème
Série
ont frappé fort : le normand Marco DELOMENI (62,1%)
et le centrais Christophe PORTIER (61,8%). Quelques
conquérants n’ont pas manqué le rendez-vous : le
Champion aquitain Patrick LLESTA, trois fois vainqueur
de l’épreuve, fait un fort démarrage avec 61,5%. C’est
lui le maître des attaques sur cette séance (81%). On
retrouve l’azuréen Stéphane DEGIORGI, lui aussi
trois fois titré en Open (2004, 2009 et 2014), qui grâce
à ses 59% peut croire en une suite logique, c’est-à-
dire une victoire tous les cinq ans ! Mais la concurrence
est là : l’ancien numéro 1 Michel PAWLISZ détient
60% et l’actuel, Jean-Philippe MARTINEZ, a 58%. Les
francs-comtois sont en nombre : Pascal LIGIER (61%),
Adrien PEREZ (59%) et André GASCHE (58,5%)
sont eux aussi bien partis. La 1ère
féminine, Elodie
BOUVIGNIES (Picardie), n’a pas chômé ! Elle est 9ème
à 60,4% après avoir remporté le classement défense.
Alors que certains s’intéressent aux performances de
l’après-midi, d’autres, qui ont moins bien joué ou n’ont
pas été en réussite, se penchent sur leur sort ! Le
Champion de France Promotion 2017 à Argelès, à
savoir Gilles OLIVIER (Midi-Pyrénées), passe de
justesse à 48%, tout comme le languedocien Gérard
GRAS à 47,4% qui n’en revient pas. Ils étaient tous
deux dans une bonne ligne car en Ouest, avec 49,6%,
le nivernais Gérard LEDROIT est recalé. Au vu de
leurs pourcentages médiocres, les vedettes de Midi-
Pyrénées, Gilles MADON, Gérard CASCALES et
Gilles MAUREL, et celles de Poitou Anjou, Patrick
BAUMGARTEN et Noël RAFFOUX, n’auront pas
besoin de se déplacer à la salle Ferdinand Buisson
pour jouer la 2ème
séance.
Les 28 donnes du soir ont été bien négociées par
Laurent BERTHONECHE (Allier) qui a effectué 64,6%.
Le savoyard Timothée MEYNET peut être aussi
content de lui avec 64%. Le vauclusien Jean-Marc
CHARRAS semble satisfait de son résultat de 61,5%
et de son pourcentage de défense (65,7%, le meilleur)
qui rattrape celui en attaque ! Le nordiste Gérard
ROSSEEUW a continué sur sa lancée, totalisant
59,6%. Le trio franc-comtois n’a pas lâché : Adrien
PEREZ marque encore 59%, André GASCHE 57,7%
et Pascal LIGIER 55%. Les multi-titrés Patrick LLESTA
(54,6%) et Stéphane DEGIORGI (53%) ont baissé,
tout comme Michel PAWLISZ (55%), mais rien n’est
dramatique, contrairement à Jean-Philippe MARTINEZ
qui est à 45,5%. Ce maigre score est obtenu aussi par
Marco DELOMENI, 2nd
de la 1ère
séance. Christophe
PORTIER a fait un léger mieux, mais n’a pas la
moyenne, étant à 49%. La miss Elodie BOUVIGNIES
compte 51,6%. Elle jouera donc le 3ème
tour et sera
accompagnée de sept autres dames dont la vendéenne
Patricia GUILLAS qui a cartonné en attaque (85,7%).
Grâce à une belle prestation à près de 57%, Gérard
GRAS se sauve de l’élimination, étant 53ème
pour 56
retenus. Gilles OLIVIER, à 42%, est exclu de la
compétition, tout comme le numéro un national. Au
général, Gérard ROSSEEUW domine avec un cumul
de 129%. Il se détache déjà de 5% d’Adrien PEREZ
queLaurentBERTHONECHEcolle.TimothéeMEYNET,
André GASCHE, Pascal LIGIER, Jean-Marc CHARRAS
et les deux anciens premiers joueurs français ne sont
pas distancés, bien au contraire. Ils comptabilisent
plus de 121%.
Alors 42ème
, le bourguignon Aurélien MIGNOTTE a
décidé de passer à l’offensive. Il a tout explosé en
attaque (87,4%) et a bien carburé en défense (59%).
Cela donne 66,4%, score qui provoquera une remontée
spectaculaire au général. Christophe PORTIER, qui
avait moins bien marché en 2ème
séance, refait surface
avec 65,2%, après avoir bien défendu (67,6%). Marco
DELOMENI est aussi revenu : il est 1er
de ligne à 57%.
Adrien PEREZ, l’homme qui roulait à 59, a accéléré et
a été contrôlé à 63%. Laurent BERTHONECHE (60,2%)
est toujours sur ses talons. André GASCHE garde la
même vitesse (56,3%) alors que Pascal LIGIER a
légèrement ralenti (53,8%). Stéphane DEGIORGI n’a
pas réussi à mettre le turbo et il est resté bloqué à
52,6%. Ce 3ème
acte est désastreux pour beaucoup
de prétendants au titre : Patrick LLESTA et Timothée
MEYNET ont 46,7% et seront les seuls à atteindre la
finale. C’en est fini pour Michel PAWLISZ à 43,4% et
son partenaire d’équipe Jean-Marc CHARRAS à 36,7%,
pour le leader Gérard ROSSEEUW qui s’est effondré
à 35,9% et pour les filles Elodie BOUVIGNIES (44%) et
Patricia GUILLAS (39,4%) qui ont passé une mauvaise
soirée. Quant au languedocien Gérard GRAS, il a
encore fait ce qu’il fallait pour passer (55,2%). Il finit
27ème
et ira donc en finale ! Près de 24% le séparent
du nouveau meneur Adrien PEREZ, pourchassé par
Laurent BERTHONECHE à la recherche de son 1er
titre. Comme écrit précédemment, les deux meilleurs
de la séance ont fait une remontée fantastique aux
3ème
et 4ème
places, doublant les réguliers francs-
comtois André GASCHE et Pascal LIGIER.
En finale, les trois francs-comtois sont encore de la
partie. Pascal LIGIER, qui termine meilleur attaquant,
s’adjuge ce prestigieux tournoi avec 62,8% devant
Adrien PEREZ à 60,2%, imperturbable. André GASCHE
est fidèle à ses 57,5%. Cela pourrait présager une
place sur le podium, mais le bourguignon Aurélien
MIGNOTTE qui le précédait totalise 57%. Les espoirs
d’être médaillé pour Christophe PORTIER (45,6%) et
Laurent BERTHONECHE (43,8%) sont désormais
caducs.
Sans grand suspense, suite à son score en finale et
à son parcours, Adrien PEREZ devient le nouveau
Champion de France Open, succédant à l’alsacien
Gilles SYDA. Grâce à cet exploit, il fait désormais
partie des joueurs ayant gagné les deux individuels
(1ère
Série en 2012) et il est le premier de l’histoire à
empocher 110 PP qui l’aideront à faire son retour
parmi les meilleurs au Classement National. Du fait, sa
saison blanche a pris des couleurs ! Son camarade
Quelques bénévoles de l’Espace Carrère !
Timothée MEYNET Christophe PORTIER
88 Vous, les participants
de comité, Pascal LIGIER, l’accompagnera sur le
podium. Cette place de Vice-Champion de France est
bien méritée pour ce brillant attaquant et joueur. Suite
à son sursaut en 3ème
séance et à une finale maîtrisée,
le talentueux Aurélien MIGNOTTE enlève la 3ème
place.
Très ému, il aura une pensée pour son père, Serge
RENARD, récemment disparu. Malheureusement,
André GASCHE échoue pour moins de 2% au pied
du podium qui a bien failli être exclusivement franc-
comtois. Bravo “Dédé” qui a appelé l’arbitre lors de la
finale car il avait commis une renonce que son
adversaire n’avait pas vue, s’auto-pénalisant. Il faut
souligner un autre geste éthique qui a eu lieu en 2ème
séance : Dominique COCHEREAU du Nord a rapporté
aux arbitres une tricherie, survenue à sa table et
effectuée par un partenaire de défense qui a validé
un compte de points erroné donné par l’attaquant.
Après avoir confirmé le résultat de la donne, ce
défenseur s’est rué en douce sur l’écart de son
adversaire qu’il a fait disparaître dans le tas de la
défense… La FFT, qui chasse et punit ce type
d’agissement, remercie Dominique pour ce signalement.
Résumé du Championnat Première Série
En 1ère
Série, Laurent FONTAN est passé chef arbitre
et Yves CHEKLI assistant. Eliminé la veille en Open,
Jean-Philippe MARTINEZ a cru bon de prendre sa
revanche. Il sort en tête de l’alterné avec 60,8%. Un
autre licencié de l’Ain a fait une bonne affaire : Gwenned
LE VISAGE a obtenu 59,8%. Entre les deux bressans,
à 60,2%, s’intercale Adrien PEREZ, décidément en
très grande forme. Nombreux étaient les joueurs à
concourir dans les deux compétitions : le picard
Nicolas LAVAL (59,5%) et le parisien Jean-David
DJIAN (58,6%) ont eux aussi encore répondu présent.
Les deux Champions 2018 débutent correctement et
espèrent aller plus loin qu’à l’Open. Gilles SYDA a
55,9% et Hugo POPLINEAU 53,6%. Le CCR de l’Allier,
Laurent BERTHONECHE, a raté son entrée (46,4%),
mais heureusement pour lui, il est 56ème
et donc
dernier qualifié. Dans les 28 éliminés, on retrouve les
jeunes mariés Sandra et David GUILLOT qui ne
voulaient pas partir l’un sans l’autre, les redoutables
Cyril MALERGUE et Pascal LIGIER qui se consacreront
désormais à l’Open et le niortais Noël RAFFOUX,
encore éjecté au 1er
tour. Ce n’est pas son week-end !
En 2ème
séance, on assiste à la renaissance du tenant
du titre. Meilleur défenseur à 66,9% et 2ème
attaquant
à 73,4%, Hugo POPLINEAU s’impose sur l’incroyable
score de 68,5%. C’est dit, il tient à gagner deux
années consécutives ! Loin derrière, à 63,7% qui
reste une superbe performance, Claude LEFEBVRE
(Seine et Marne) vient agrémenter ses 53 points de
départ. Le vauclusien Rachid HAOUI réalise à nouveau
un beau tournoi (61,3%) et devrait se positionner en
haut de l’affiche avant la finale, tout comme Gilles
SYDA qui ajoute à son pécule 62%. Le leader Jean-
Philippe MARTINEZ, grâce à son résultat de 55%,
reste dans la course, contrairement à certains qui vont
en sortir : Gwenned LE VISAGE et Jean-David DJIAN
n’ont pas la moyenne (49% et 48%) et vont couler au
général, Laurent BERTHONECHE (49%) n’a pas pu
se rattraper et ne pourra participer au dernier tournoi,
Nicolas LAVAL (44,3%) et Adrien PEREZ (42,7%) ont
pris une douche froide et n’ont plus qu’à faire une
prière pour avoir une place le lendemain. Ils ont été
entendus ! Le verdict tombe : ils sont 27ème
et 28ème
.
Adrien PEREZ espère avoir mangé son pain noir
avant la finale Open du soir ! Dans les hautes sphères
se retrouve Hugo POPLINEAU à 129%, accompagné
de Rachid HAOUI à 126, Gilles SYDA à 124, Claude
LEFEBVRE à 123 et Jean-Philippe MARTINEZ à plus
de 121. Mais il faudra faire attention car de nombreux
jeunes aux dents longues traînent dans les parages,
comme les frères VILLIERS de Bourgogne ou encore
Gwenned LE VISAGE et Kevin COURTNEY de l’Ain.
Il y a aussi des vieux de la vieille, très expérimentés
et habitués des finales, tels que Daniel JEAN, Patrick
CLAR ou encore Franck DUPUY qui n’ont pas puisé
dans toutes leurs ressources.
D’ailleurs, Franck DUPUY (Poitou Anjou) termine sur
la belle note de 62,3% qui est le seul joli score de la
finale. Etant 17ème
, il va falloir analyser ce qu’ont fait
les mieux classés. Le 2ème
rang n’est déjà pas occupé
par l’un d’entre eux, mais par le jeune triathlète Kevin
COURTNEY, 18ème
, qui a obtenu 58,9%. Par contre,
aux places suivantes figurent Gilles SYDA (56,1%) et
Claude LEFEBVRE (55,5%). Les deux leaders et le
numéro 1 national ont manqué ce dernier rendez-
vous : Hugo POPLINEAU et Jean-Philippe MARTINEZ
n’ont que 48,3%, Rachid HAOUI 41,4%. Cela semble
bon pour Franck DUPUY, d’autant plus que Daniel
JEAN, Paul et François VILLIERS se sont loupés et
que Patrick CLAR finit sur un 51 ! Le résultat de 52,6
ne suffira pas à Gwenned LEVISAGE.
En fait, il s’en est fallu de peu (1%) pour Franck qui
est en effet 3ème
devant Hugo POPLINEAU. Menant
considérablement avant la finale, le Champion sortant
s’était peut-être trop mis la pression… L’heureux
miraculé du jour est précédé par le seine-et-marnais
Claude LEFEBVRE, très joyeux d’être Vice-Champion
de France. Le vainqueur n’est autre que Gilles SYDA
qui rejoint lui aussi le cercle des joueurs ayant gagné
les deux individuels. Comme Patrick LANÇMAN (1984-
1985), Philippe PERELLI (1999-2000) ou encore Patrick
LLESTA (2014-2015), Gilles a fait fort en enchaînant
deuxvictoires,mêmes’ilestvraiqueThierrySEGUINAUD,
un autre alsacien, a remporté les deux titres la même
année (2003). Maximilien GRAU lui aussi a réalisé cette
prouesse en 1991, mais il s’agissait du titre 2ème
Série.
Résumé du Championnat Deuxième Série
Le jour de la compétition, il manque quelques joueurs
qui sont, comme le prévoit le règlement, scratchés à
12h15. Ces absents n’ont pas averti leur président de
CCR qui n’a pu les remplacer par des licenciés de leur
comité, ce qui est regrettable. Les places ont donc été
redistribuées au niveau national et l’article 31 des
statuts de la FFT a dû être appliqué : les qualifiés
absents, qui n’ont pas prévenu, sont suspendus
d’office pour les championnats individuels de la saison
suivante. C’est bien dommage...
Après avoir réussi à trouver les 112 combattants,
l’arbitre Patrick BAUMGARTEN, assisté cette année
de deux arbitres régionaux, René GARDON et Joey
RITTIE, donne le feu vert. Des joueurs sont stressés :
l’un d’entre eux, qui restera anonyme, a montré une
poignée avec l’Excuse en cachant un atout et sur les
deux donnes suivantes, il a commis deux renonces.
Le gagnant de la séance, le breton René THEPAUT,
n’a pas connu de telles mésaventures et s’est imposé
avec 61,5% devant la vauclusienne Séverine DION,
Championne de France 2005 dans cette catégorie.
Seuls ces deux concurrents ont atteint la barre des
60. Daniel LABAUNE (Bourgogne) et Pascal THIERY
(Centre) se contenteront quand même de leur résultat
à plus de 59% ! Le vauclusien Arnaud LOGET à 56,9%
et la CCR du Centre, Yveline CHATELAIN, à 55,4%,
font partie du quatuor de tête, ayant gagné leur ligne.
Il faut avoir réalisé 49,9% pour participer au 2ème
round. L’épargné, à la 56ème
place, se nomme Bernard
HABIB (Normandie). Le malheureux Jean-Philippe
CREPINEAU (Midi-Pyrénées) est le premier à quitter
l’aventure. Le président du comité Bretagne de
l’époque, Bernard SAUVEE, porte mal son nom en ce
vendredi ! Isabelle LEGEAY et Lionel PAPI, qui
viennent de beaucoup plus loin, à savoir de l’île de la
Réunion, ont fait un long voyage pour une seule
petite séance… Ils seront obligés de tenter leur
chance à nouveau !
Le lendemain, la 2nde
séance débute avec un soleil
étouffant. Il faut croire que le lyonnais Christian
MOTTIN le supporte bien car il parvient à décrocher
la séance avec 61,8%. Il devance le seine-et-marnais
Jean-Marc BRUANT (61,4%), le forézien Stéphane
MOREL (59%) et le normand Daniel DESHAYES
(57,5%), tous trois premiers de ligne et auteurs d’une
1ère
séance à plus de 53%. Les rôles s’inversent : c’est
au tour d’Arnaud LOGET et d’Yveline CHATELAIN
d’effectuer ce pourcentage correct de 53. Les quatre
Gwenned LE VISAGE Rachid HAOUI
René THEPAUT Séverine DION
99Vous, les participants
meneurs ont souffert, n’ayant pas la moyenne : René
THEPAUT, Pascal THIERY et Daniel LABAUNE
oscillent autour de 49% et Séverine DION en a un de
moins. Puisque les personnes bien parties n’ont pas
réitéré et que les scores des deux 1ères
manches ne
sont pas élevés, le classement général est resserré.
Il vaut quand même mieux être devant et ce n’est pas
le lyonnais Christian MOTTIN qui dira le contraire !
Jean-Marc BRUANT et Stéphane MOREL le collent,
tout comme nos autres protagonistes qui ont tous un
coup à jouer.
A l’issue des 28 donnes de la finale de dimanche, il n’y
a toujours pas d’envolée. Par contre, les bien classés
ne se sont pas reposés sur leurs lauriers. Stéphane
MOREL remporte ce dernier acte avec 60,4% devant
Daniel DESHAYES à 60,1%, meilleur défenseur de
la séance. Il n’y a que des petits scores : Jean-Marc
BRUANT obtient le 3ème
avec 57,4% et Séverine DION
gagne sa ligne à 53,3%, c’est pour dire ! Le leader
Christian MOTTIN n’avait pas assez d’avance pour
que ses 52% suffisent pour être primé. Il en manquera
aussi à Arnaud LOGET qui a réalisé le même score.
Pour ceux qui ont démarré sur les chapeaux de roues,
comme René THEPAUT, Daniel LABAUNE et Yveline
CHATELAIN, le voyage s’est mal terminé (non loin
des 45%).
Le titre part donc cette année dans le Loire Forez
grâce à son nouveau Champion, Stéphane MOREL,
un très bon et sympathique joueur. Il l’emporte de plus
de 2% sur Jean-Marc BRUANT qui offre une 2ème
médaille d’argent à son comité Seine-et-Marne. Enfin,
laNormandieestàl’honneurgrâceàDanielDESHAYES
qui s’empare de la médaille de bronze. Christian
MOTTIN, ancien Maître qui a connu un récent podium
en Senior, est 4ème
cette fois. Il faut savoir partager !
Résumé du Championnat Promotion
Le Château de Valmy accueille une nouvelle fois la
compétition Promotion. Le format reste inchangé :
140 participants au départ venant de l’ensemble des
comités français, 84 demi-finalistes, 28 finalistes, trois
places sur le podium et un seul titre de Champion de
France à se disputer en trois séances. Qui succédera
au junior prodige Julien LAPLEAU, vainqueur en 2018 ?
Sous la houlette arbitrale de Christian BOBILLOT,
Jérôme LABARBE et Guillaume PORCEDDU, les
hostilités commencent. L'excellente ambiance qui
règne entre les participants ne doit pas masquer les
enjeux : installer son championnat en réalisant une
bonne 1ère
séance, ne pas prendre de pénalité, soigner
ses attaques… Le champenois Richard DUOT l’a bien
compris. Il s’adjuge la séance inaugurale avec un
magistral 67,5%, remportant au passage le classement
des défenses. Il est détrôné sur le classement attaque,
malgré ses 75,3%, par Eric CLEMENTEI (Bourgogne).
La bretonne Cécile DRON s’empare de la 2nde
place
avec 65%. Le podium de cette séance est complété
par le picard Bernard GARNIER qui détient 64%.
Derrière, cela se presse au portillon ! Le lyonnais
Bruno LEGAL est en embuscade en 5ème
position
avec 62,1%. Une autre bretonne se classe dans le
top dix en la personne de Patricia LACOMBE (2ème
au
classement des défenses) qui occupe le 9ème
rang.
Bernard CECCHINI du comité Vaucluse se place
avec 59%, tout comme Gérard CHUZEVILLE de l’Ain
avec 57,9% et le drômois Jean-François SACCOCCIO
crédité de 56,6%. L’arbitre nationale bourguignonne
Karine BEAL, à 53%, passe entre les gouttes. Elle
devance Eric CLEMENTEI, pourtant indéboulonnable
sur ses attaques. Malgré ses 46,4%, c’est jour de fête
pour Emmanuel BUCH (Midi-Pyrénées) à la dernière
place qualificative. Malheureusement, c’est l’heure de
rentrer au bercail ou de participer à un open pour les
56 derniers du classement alterné !
Les 84 premiers de la séance 1 sont convoqués pour
se disputer une place en finale. Il n’y a que 28 billets
à s’octroyer, la tension est palpable. Les écarts sont
de plus en plus travaillés, les défenses se remuent
les méninges. A ce jeu, c’est Michel CURT de l’Ain
qui s’impose avec 65,6% au général, en réalisant
83,3% en attaque. Bruno LEGAL, 5ème
en 1ère
séance,
prend un abonnement à cette place, récidivant la
même performance que la veille. Jean-François
SACCOCCIO et Bernard CECCHINI frôlent les 60%
cette fois-ci. Gérard CHUZEVILLE, très régulier lui
aussi, a effectué 55,2%. Le miraculé de la séance
inaugurale, Emmanuel BUCH, ramène 53%, ce qui
ne sera pas suffisant pour continuer. Mais, au fait, où
en est donc le leader ? Il faut regarder le bas du
classement, jusqu’à la 80ème
place pour retrouver
Richard DUOT. Le score de 38,9% lui sera fatidique
pour participer à la finale. Pour Cécile DRON, le 2ème
tour a été difficile aussi, mais elle s’en sort nettement
mieux (47,4%). Décidemment, il ne fait pas bon mener
après la 1ère
séance puisque Bernard GARNIER, 3ème
,
n’a réalisé que 45,4%. La poignée oubliée à la dernière
donne de l’après-midi ne changera rien pour Sandrine
GARRIER de Bourgogne. Il faudra retenter sa chance
en 2020 !
Après deux séances, le championnat est mené par
Michel CURT avec 128,39%. Il faut être précis car il
ne devance que de 7 centièmes le régulier Bruno
LEGAL. Le suspense reste complet à l’approche de la
finale à 28. Bernard CECCHINI complète le podium
provisoire. Ça passe pour Cécile DRON, Jean-François
SACCOCCIO et Gérard CHUZEVILLE. Patrick NIGOU
du Val d’Adour, non retenu après la 2ème
séance de
l’Open, participera cette fois au final, contrairement à
Richard DUOT, malgré son exploit initial, qui termine
à la 30ème
place éliminatoire. Patricia LACOMBE et
Karine BEAL sont aussi privées de dessert, occupant
les 33ème
et 34ème
places ! Eric CLEMENTEI n’a pas
bien attaqué cette fois et son résultat en défense ne
peut le sauver.
Les 28 heureux rescapés vont vivre un moment
important de leur saison : la finale du Championnat
de France Individuel Promotion. Cette dernière ne se
gagne pas haut puisque Gérard CHUZEVILLE a
dominé les débats avec seulement 59,5%. Patrick
NIGOU compte 59% grâce à sa victoire au classement
défense. Jean-François SACCOCCIO s’est accroché,
obtenant 56,2%, tout comme Cécile DRON qui
devrait remonter. Bruno LEGAL (53,3%) et Bernard
CECCHINI (52%) ont faibli. Quant au pauvre Michel
CURT qui menait, il s’est écroulé à 42,9%. Les feuilles
de route sont distribuées, les calculatrices sont en
route dans tous les sens.
Avant la proclamation du palmarès, l’arbitre principal
Guillaume PORCEDDU a remercié l’ensemble des
participants pour leur comportement exemplaire et
leur bonne humeur. La victoire finale revient au
lyonnais Bruno LEGAL qui a été le plus régulier sur
les trois séances. Ce nouveau succès, qui suit son
titre de Champion de France Quadrettes D3, confirme
que c’est un fort joueur. Il devance de presque deux
points le bressan Gérard CHUZEVILLE, qui, malgré
une superbe dernière manche, doit se contenter de
la place de Vice-Champion de France 2019. Le comité
Drôme Ardèche s’invite sur le podium et il sera
représenté par Jean-François SACCOCCIO qui n’a
pourtant effectué aucun score à plus de 60%, mais
qui a toujours fait de belles prestations (57, 59 et 56).
Le voici récompensé ! Il devance de 2% Bernard
CECCHINI desservi par sa finale et Patrick NIGOU
qui a fait un beau rapproché. Cécile DRON, 1ère
Dame,
termine à une honorable 6ème
place. Il faudra attendre
2021 pour un nouveau chapitre de la saga du
Championnat de France Promotion qui se déroulera
à Chartres.
Yveline CHATELAIN Christian MOTTIN
Richard DUOT Cécile DRON
Bernard CECCHINI Michel CURT
1100 Vous, les participants
Championnats de France
Jeunes 2019
Le Championnat de France Jeunes était de retour au Camping Les Dauphins d’Argelès-
sur-Mer qui a de nouveau fait attention à la qualité de ses services : mise à disposition de
bungalows récents et propres, repas copieux et de qualité, animations multiples (piscine,
tir à la sarbacane, tir à l’arc, tournois sportifs) et deux soirées bien organsisées (pool party
le mercredi et soirée mousse le samedi). Les 216 participants et leurs responsables ont
pu ainsi profiter de leur long week-end, d’autant plus que le soleil était au rendez-vous ! La
Commission Jeunes, renforcée par l’ex junior Guillaume BULOIS, avait du pain sur la
planche avec la mise en place des tournois et l’intendance (boissons, tickets repas, tee-
shirts, cadeaux). Heureusement, elle n’a pas eu à intervenir pour des dégâts matériels ou
des problèmes de comportement. Merci donc aux jeunes qui ont été formidables et à leurs
encadrants qui les ont bien surveillés.
Adieu Messieurs les professeurs, on ne vous oubliera jamais...
La remise des prix a été de suite très émouvante. Après une entrée triomphale des arbitres
et des membres de la Commission Jeunes, un hommage a été rendu à Georges DECLAS,
récemment disparu, par les vainqueurs du Challenge Accompagnateurs et du Libre Cadet
qui ne sont autres que Thierry AUBLANC et son fils Benjamin, élève au Collège de La
Clayette (qui s’est classé 3ème
cette année). Georges DECLAS, créateur de l’école de Tarot
du Collège dans lequel il a enseigné les maths, a reçu un tonnerre d’applaudissements
comme il l’aurait souhaité. Des pensées se sont tournées aussi vers Frédéric FONTAINE
qui s’en est allé lui aussi. Professeur de biologie en Bretagne, c’est lui qui a fondé en 1988
les écoles de Tarot et le Championnat de France Jeunes. Merci Messieurs.
Des profs contents !
Guillaume CHAPPUIS, qui enseigne le français et le Tarot au Collège Jules Ferry de Delle,
peut être satisfait de sa nouvelle délégation qui s’est imposée avec plus de 75%. Bravo à
Robin ECOFFEY, Lucas MALAIZIER et Elodie BISOL qui, en plus, a remporté l’Individuel
Cadet. L’une de ses anciennes élèves, Lilia ZERIGAT, qui a souhaité continuer le Tarot
après le collège en créant son propre club dans son nouvel établissement, le lycée Condorcet
de Belfort, a été remerciée en devenant Championne de France en Libre Junior. Laurent
PAOLETTI, président du comité Corse mais aussi prof de maths, est comblé que son cher
Collège de Baleone remonte sur le podium. Il a pu acclamer à nouveau Juliette BELLET
pour son autre 2ème
place en Libre Cadet.
On prend les mêmes et on recommence !
Les trois frères CARMAGNAT ont tous les trois brillé cette année. Le plus petit de la fratrie,
Nathan, a fait coup double, ayant gagné l’Individuel Benjamin après les Triplettes Oudlers
avec Aurore DIRAND et son aîné Raphaël. Quant à Loris, il n’a pas atteint la plus haute
marche de l’Individuel Junior comme son frère la saison dernière, mais il finit sur la 3ème
ce
qui est déjà remarquable. Celui qui succède à Raphaël, promu à nouveau premier jeune
français, n’est autre que le fort forézien Julien LAPLEAU qui avait déjà enlevé le titre
Triplettes Lycées avec Maxence DUCROS et Antoine ESCUDERO, ses copains du Lycée
Blaise Pascal d’Ambert. Les lyonnais n’auraient pour rien au monde manqué le rendez-vous
de cette année. Romane et Thibault PERRELLE prennent chacun deux trophées dans les
compétitions individuelles. Romane a été plus forte que son grand frère puisqu’elle a
terminé une fois Championne de France (Libre Benjamin). Alexis LAMY, Gabriel DELORME
et Victoria LESCURE sont 3èmes
en Triplettes Oudlers.
Les Hauts de France en haut !
Les deux uniques représentants du comité Nord Pas de Calais, les cadets Tanguy LEROY
et Erwann TELLIER, ont dû s’unir avec la picarde Isaline THIVET, qui est de la même
zone et de la même catégorie qu’eux, pour pouvoir concourir en Triplettes P’tits Bouts.
Cette alliance a très bien fonctionné, se hissant en tête du classement à plus de 74%.
D’autres beaux résultats !
Les alsaciens Amélie et Lucas FROMMWEILER, associés à Pauline CHASSEUX, sont
juste derrière leurs voisins francs-comtois en Triplettes Oudlers. Leur belle place de Vice-
Champions de France ravit leur papa qui est parvenu lui aussi à se classer 3ème
au challenge
accompagnateurs. L’animatrice du Collège de Suze la Rousse, Marie-France DANIEL
(Vaucluse), est remerciée pour son investissement. Elle finit 2ème
du challenge et deux de
ses poulains occupent la même place qu’elle, Eve OSMAN en Libre Benjamin et Mathis
DIMANCHE en Individuel Cadet. D’autres vauclusiens, dirigés par Marc LABARRE, se
sont hissés 2nds
en Triplettes P’tits Bouts : il s’agit de son fils Mathys et de ses amis Paul
PATER et Elliot POZUCEK. Dans ce même championnat, il est à souligner le beau score
de 71,4% de Salomé ANGONIN, Iris BALIGAND et Nieve MC KAY qui ne sont que 3èmes
.
GeorgesDECLASChallengedesacc.TriplettesLycéesTriplettesCollègesTriplettesP’titsBoutsTriplettesOudlers
FrédéricFONTAINE
1122 Vous, les participants
Triplettes P’tits Bouts
1/ Comités Nord Pas de Calais / Picardie : 74,702 %
LEROY Tanguy, TELLIER Erwann, THIVET Isaline
2/ Comité Vaucluse : 68,482 %
LABARRE Mathys, PATER Paul, POZUCEK Elliot
3/ Comité Bourgogne : 71,389 %
ANGONIN Salomé, BALIGAND Iris, MC KAY Nieve
Triplettes Oudlers
1/ Comité Franche-Comté : 62,604 %
CARMAGNAT Nathan, CARMAGNAT Raphaël, DIRAND Aurore
2/ Comité Alsace : 61,343 %
CHASSEUX Pauline, FROMMWEILER Amélie, FROMMWEILER Lucas
3/ Comité Lyonnais : 61,458 %
DELORME Gabriel, LAMY Alexis, LESCURE Victoria
Triplettes Collèges
1/ Collège Jules Ferry DELLE (Franche-Comté) : 75,476 %
BISOL Elodie, ECOFFEY Robin, MALAIZIER Lucas
2/ Collège de Baleone SARROLA-CARCOPINO (Corse) : 60,565 %
BELLET Juliette, CASANOVA MAFFEI Matteo, VOUAKOUANITOU Nathan
3/ Collège Les Bruyères LA CLAYETTE (Bourgogne) : 60,863 %
AUBLANC Benjamin, BARRAUD Baptiste, BERNARD Capucine
Triplettes Lycées
1/ Lycée Blaise Pascal AMBERT (Loire Forez) : 59,667 %
DUCROS Maxence, ESCUDERO Antoine, LAPLEAU Julien
2/ Lycée Condorcet BELFORT (Franche-Comté) : 46,572 %
KOEHLY Blandine, KOEHLY Rachelle, RAVON Léanne
3/ Lycée Germaine Tillion MONTBELIARD (Franche-Comté) : 40,992 %
KHEDIM Lucas, KOHLER Jarod, ROYER Juliette
Libre Benjamin
1/ PERRELLE Romane (Lyonnais) : 1081 points
2/ OSMAN Eve (Vaucluse) : 1038 points
3/ DUPONT Victor (Poitou Anjou) : 887 points
Libre Cadet
1/ AUBLANC Benjamin (Bourgogne) : 1704 points
2/ BELLET Juliette (Corse) : 1597 points
3/ DAGO Mathieu (Franche-Comté) : 1106 points
Libre Junior
1/ ZERIGAT Lilia (Franche-Comté) : 1594 points
2/ PERRELLE Thibault (Lyonnais) : 1549 points
3/ LECLERC Alexandre (Languedoc Roussillon) : 1466 points
Individuel Benjamin
1/ CARMAGNAT Nathan (Franche-Comté) : 129,687 %
2/ PERRELLE Romane (Lyonnais) : 120,739 %
3/ DUPECHER Clément (Loire Forez) : 120,095 %
Individuel Cadet
1/ BISOLE Elodie (Franche-Comté) : 136,170 %
2/ DIMANCHE Mathis (Vaucluse) : 133,298 %
3/ FORTE Justine (Franche-Comté) : 127,867 %
Individuel Junior
1/ LAPLEAU Julien (Loire Forez) : 127,138 %
2/ PERRELLE Thibault (Lyonnais) : 125,298 %
3/ CARMAGNAT Loris (Franche-Comté) : 121,236 %
Challenge des accompagnateurs
1/ AUBLANC Thierry (Bourgogne)
2/ DANIEL Marie-France (Vaucluse)
3/ FROMMWEILER Guy (Alsace)
LibreBenjaminIndividuelJuniorIndividuelCadetIndividuelBenjaminLibreCadetLibreJunior 1133Vous, les champions
Résumé du Championnat D1
Michaël DEBIESSE, arbitre principal cette année
du Championnat D1, est assisté de son épouse
Valérie et de deux de ses disciples de yam’s,
Guillaume PORCEDDU et David GUILLOT. Les
63 équipes qualifiées espèrent détrôner la triplette
VITTOZ-VITTOZ-VAUCHAMP qui joue pour la
dernière fois dans cette composition suite au
changement de comité de Jocelyn VAUCHAMP.
Ce sont eux qui s’en sortent le mieux en attaque
sur la 1ère
séance avec 62,9%, mais ayant un
peu pêché en défense, ils doivent se contenter
pour l’instant de la 11ème
place. Les migrants
Patrick BAUMGARTEN et Franck DUPUY ont
bien fait de rejoindre Noël RAFFOUX en Poitou
Anjou. Ce sont eux qui s’adjugent le classement
des défenseurs à 68,4%. Une meilleure régularité
en attaque leur permet de faire partie des trois
équipes au-dessus des 60% (3èmes
à 60,1). Devant
eux apparaissent les habitués alsaciens Eric
DAUER, Malik FARHAT et Olivier ZIMBER
à 60,2% battus par les nivernais de Julien BEZ,
vainqueurs de la séance à 61%.
Derrière ce trio, à plus de 59%, on retrouve les
picards Steve ROEDSENS, Olivier PORTKA et
Nicolas LAVAL, Vice-Champions de France ici
même en Quadrettes D1 au mois de février, et
les lyonnais Florent et Nathalie TRIVERO
associés à Cyril MALERGUE, Champion de
France en Donnes Libres. En embuscade, à la
7ème
place, pointe la triplette vauclusienne
repêchée la veille au soir. Michel PAWLISZ,
Rachid HAOUI et Jean-Marc CHARRAS, qui a
fait le voyage le matin même, ne sont pas
mécontents à 58,1% ! Le comité Aquitaine fait
bonne figure avec deux formations en haut de
l’affiche, celle de Patrick LLESTA (9ème
) et celle
d’Eric BRIZARD (12ème
). Jean-Philippe MARTINEZ
(Ain), qui souhaite conserver sa place de numéro
un menacée par Jérôme VITTOZ, s’en sort de
justesse (28ème
à 50,9%). Sur le podium l’an
dernier, les azuréens Philippe ACHAB, Fabrice
MATTERA et Eric DALPHIN continuent l’aventure
(31èmes
à 49,8%) juste devant le couple GRUMIER
et Didier CHOUZENOUX (49,6%). Les 1ers
recalés du jour sont Hervé BENOIT, Aurore
PORCEDDU et Gwenned LE VISAGE (Ain)
auxquels il manque 0,4%. C’en est fini aussi
pour les capitaines Renaud COURTNEY (Midi-
Pyrénées),LaurentPAOLETTI(Corse)ouAthmane
BENNACER (Loire Forez). Pourtant 2nds
l’an
dernier, les franciliens Kamel BOUSBA, Jean-
David DJIAN et Mustapha IFRAH n’atteignent
pas la 2ème
phase.
Moins en réussite que la veille, surtout en
attaque, la triplette nivernaise doit se contenter
de 48%. Ce résultat suffira néanmoins pour
accéder à la finale de lundi (12ème
au général),
mais avec un sérieux retard ! En attaque, ça a
par contre très bien tourné pour les poitevins de
“Boum Boum” qui enlèvent le classement ainsi
que celui de séance avec seulement 59%. Ils en
profitent pour prendre le leadership provisoire,
devançant d’un point les strasbourgeois d’Eric
DAUER, encore auteurs d’une belle manche à
57,7%. Les vauclusiens de Jean-Marc CHARRAS
(56,7%) et les picards de Steve ROEDSENS
(55%) sont eux aussi dans le coup et se hissent
3èmes
et 4èmes
, bien qu’ils soient éloignés de 3%
des 2nds
. Les tenants du titre, grâce à leur
prestation du jour à 56,7%, remontent à la 5ème
place. Les gens du Nord, Jean-Régis BOIDIN,
Hugo TERRIER et Stéphane SOTTY, timides au
départ (53,6%), ont profité de ce 2ème
tournoi
(57,6%) pour se replacer. Ils sont 7èmes
devant
Florent TRIVERO et Patrick LLESTA qui n’ont
pas fait une séance mirobolante (52%). Grâce à
une bonne réaction à 56,7%, Philippe ACHAB
entre 13ème
en finale, contrairement à Gérard
GRUMIER qui n’a pu se rattraper. Heureusement
bien parti, Eric BRIZARD, qui a tout juste la
moyenne, est retenu pour le dernier tour. Jean-
PhilippeMARTINEZestdansunjoursans(47,6%).
Il quitte la compétition, ce qui signifie qu’il peut
perdre son statut de premier joueur français si
Jérôme VITTOZ, 5ème
à ce stade, figure à la fin
de la compétition sur l’une des deux premières
lignes du classement. Les stars toulousaines
Frédéric DAROLLES, Romaric KERVEILLANT
et Gilles MAUREL, qui étaient quelques mois
auparavant sur la première ligne en Quadrettes,
en sont loin cette fois. Ils apparaissent sous le
trait noir, 17èmes
et premiers éliminés. Le rêve du
doublé Quadrettes-Triplettes à Vichy la même
année n’est plus qu’un lointain souvenir !
La finale connaît un début tonitruant avec les
trois leaders qui sont à plus de 70% sur les six
premiers étuis : Jean-Marc CHARRAS compte
80,9% tandis que Patrick BAUMGARTEN et Eric
DAUER se marquent à la culotte avec 70,2% !
Le départ est plus chaotique pour Patrick
LLESTA en dessous de 25% ! La 2nde
rotation
leur est moins favorable, mais pas désespérante.
Patrick BAUMGARTEN garde la tête (67%) juste
devant Florent TRIVERO à 66% et Jean-Marc
CHARRAS à 64,8%. Eric DAUER a vécu de
fortes turbulences, pointant à 48% au général.
A la fin de la 3ème
manche, le tiercé est le même,
mais pas son ordre : Florent TRIVERO a pris le
commandement, mais il reste au coude à coude
avec Patrick BAUMGARTEN à 66% devant
Jean-Marc CHARRAS à 60%. Derrière, on
s’accroche : Steve ROEDSENS et Jean-Régis
BOIDIN sont à 57% et Eric DAUER a entamé
une remontée (53%). Les six donnes suivantes
sont terribles pour Jean-Marc CHARRAS qui
chute à 50% et voit le titre s’éloigner.
Devant, Florent TRIVERO garde le cap (63%)
alors que le trésorier de la FFT a faibli (58%).
Les équipes des Hauts de France de Steve
ROEDSENS et Jean-Régis BOIDIN sont toujours
en embuscade. Jérôme VITTOZ garde espoir à
52%, mais il faudra effectuer une dernière ronde
pleine. A l’issue des 30 donnes, Flo et Nath
TRIVERO et Cyril MALERGUE sont encore
devant. Ils ont préservé leur score (63,4%) et
enlevé au passage les classements attaque et
défense. Sur le résultat de séance, ils ont 7,5%
d’avance sur Patrick BAUMGARTEN qui est 3ème
à 56%. Cet écart, avec l’application du coefficient
de 1,3, permet aux lyonnais de combler leur retard
Championnats de France Triplettes 2019
Des entrées chez les maîtres et des places de numéro un en jeu !
Julien BEZ, Gilles NAVARRO et Jérémy
GUILLET, heureux gagnants du 1er
round !
L’invité Jean-Marc CHARRAS ne créera pas
la surprise une deuxième fois !
1144 Vous, les participants
et d’être proclamés Champions de France
Triplettes D1. Après la Coupe et les Quadrettes,
le couple TRIVERO chope le titre en formation
qui lui manquait. Cyril MALERGUE, quant à lui,
continue sa collection ! Cette victoire hisse
subitement Nathalie au rang de 1ère
joueuse
française qu’occupait provisoirement Barbara
PILOTELLE. Très fair-play, la parisienne a été
l’une des premières personnes à féliciter Nathalie
pour son titre. Même si le dénouement est cruel,
Patrick BAUMGARTEN, Franck DUPUY et Noël
RAFFOUX (Poitou Anjou) sont Vice-Champions.
En se maintenant à 56,7%, 2ème
score de la finale,
Steve ROEDSENS, Nicolas LAVAL et Olivier
PORTKA chipent la 3ème
place aux vauclusiens.
L’air alliérin commence à leur être agréable et
ils seront de sérieux clients la saison prochaine
pour l’un des titres délivrés à Vichy.
Les remplaçants de dernière minute sont 4èmes
,
à 4% des picards. Les alsaciens finissent 5èmes
devant les nordistes et tous se consolent avec
les PP qu’ils ont gagnés qui sont plus importants
que les autres années, ayant été revalorisés.
Jérôme VITTOZ termine 9ème
et ne pourra donc
pas détrôner Jean-Philippe MARTINEZ qui reste
numéro un. Mais il le sait, la menace est de plus
en plus pressante !
Résumé du Championnat D2
Yves CHEKLI a basculé et dirige cette année le
Championnat D2 avec le duo arbitral Laurent
FONTAN et Jérôme LABARBE. On assiste
d’entrée à une très grosse performance à 68,3%
de la triplette franc-comtoise Perrine PORRET,
Damien PELLIER et Romaric LAB qui pourtant
termine 2ème
attaque et 2ème
défense.
Meilleurs défenseurs, Ronald BRIERE, Pierre-
Henri FERRANDES et Jean-Marc PRODHOMME
(Var Côte d’Azur) pensaient sûrement avoir gagné
en voyant leur feuille de route à 65,7%. Ils se
contenteront pour l’heure de la 2nde
place. Deux
autres équipes réalisent plus de 60% sur cette
manche initiale : Olivier LEGEAY, Dominique
GUYON et Thierry WEECXSTEEN (Sarthe
Mayenne) sont 3èmes
avec 62,5% devant les
réunionnais Mathieu FLORENTIN, Stéphane
BENATTAR et Eric ANNONIER à 61,4% qui ont
gagné les attaques. Vichy réussit bien à Midi-
Pyrénées car les Champions et Vice-Champions
de France Quadrettes D2 sont encore de la
partie : Frédéric PIQUEMAL, Karine ASTRIE et
Jacques FEVRIER se sont bien placés (6èmes
)
alors que les multi-Champions D2, Jean-Luc
GAUTRAND, Viviane JALABERT et Gilles PRAT,
n’ont pas fait forte impression étant 26èmes
. Ça
passe aussi pour le photographe et reporter de
leur comité Michel CHARLON qui est 30ème
. Le
ch’ti Eugène DUQUENOY est le dernier rescapé
de ce 1er
tour à 49,8%. Il manque un dixième à
Philippe CANTIER qui est suivi par un autre
languedocien, Joey RITTIE. Des filles sont
peinées de devoir abandonner : on dit au revoir
à la sympathique triplette féminine corse de
Chantal PIERI, Cathy et Martine DESJOBERT
et à la savoyarde Géraldine MEYNET qui a déjà
connu des jours meilleurs ici.
Le dimanche à 13h00, il n’y a pas d’absents et
les hostilités peuvent commencer. A la sortie des
feuilles de route, Karim MEKKAOUI, Frédéric
VIDAL et Gérard PUJOL ont le sourire et redorent
le blason du Languedoc en remportant cette 2ème
séance avec 62,2%. Ce résultat les repositionne
très bien au général (4èmes
). Les représentants
réunionnais ont renouvelé le score de 61,6%
pour s’emparer des commandes. A la 2nde
place
du général font leur entrée Jean-Marc BEGOU,
Michel ESPOSITO et Jean-Pierre FARNAUD
(Vaucluse), auteurs eux aussi de deux belles
prestations, 57,5% pour la 1ère
et 60,1% pour la
2ème
. Les sarthois d’Olivier LEGEAY ont moins
bien gazé qu’en 1ère
séance, mais quand même !
Avec 55,3%, ils se hissent provisoirement 3èmes
.
Les meneurs de la veille sont en dessous de la
moyenne : Perrine PORRET déchante à 42% et
Ronald BRIERE fait la moue à 49,8%. Ils rentrent
bien sûr en finale, aux 11ème
et 6ème
places, mais
tout est à refaire. Du côté de Midi-Pyrénées, on
a des fortunes diverses : “Piquou” est monté
d’un cran au général (5ème
) alors que Jean-Luc
GAUTRAND s’est écroulé (38%), oubliant de ce
fait le 5ème
titre dont il rêve ! Le Champion de
France Triplettes D3 2017, le parisien Jean-
Michel DOLE, se fait discret en milieu de
tableau, mais il faut se méfier de l’eau qui dort !
Michel CHARLON et Eugène DUQUENOY, tous
deux à 48,8%, n’ont pas pu remonter la falaise
qui les sépare de la qualification.
La finale du lundi se déroule dans une ambiance
conviviale. Contrairement aux deux séances
précédentes, les scores décollent moins haut et
sont plus écrasés. Il n’y a qu’un écart de 16%
entre le haut et le bas du classement. Ce sont
des outsiders qui se distinguent puisque les
trois 1ères
places (aux alentours de 57%) sont
prises par des formations qui étaient 8ème
, 11ème
et 16ème
. Cette nouvelle semble bénéfique au trio
de tête de la veille, à condition qu’il ne se soit
pas vautré ! Grâce à leurs 51,4% du jour et leur
avance considérable, Mathieu FLORENTIN, Eric
ANNONIER et Stéphane BENATTAR sont sacrés
Champions de France Triplettes D2, offrant à
leur cher comité de la Réunion son premier titre
en équipes formées. Mathieu FLORENTIN est
aux anges, ayant tout raflé durant son week-end,
le titre D2 et les deux open quadrettes. Olivier
LEGEAY, Thierry WEECXSTEEN et Dominique
GUYON ont fait une meilleure finale que les
vainqueurs (53,7%), mais en dépit du coefficient
de séance, cela s’est avéré insuffisant pour
gagner. Les sarthois sont donc 2èmes
pour la plus
grande joie de Gérald DEROUIN qui pleure à
chaudes larmes.
2019 s’inscrit sur la plaque de Jean-Philippe
MARTINEZ sur le bouclier des n°1 français !
PerrinePORRET attendunheureuxévènement.
Pourquoi pas à Vichy ?
Les Troisièmes : Olivier PORTKA, Steve
ROEDSENS et Nicolas LAVAL
Les Vice-Champions : Patrick BAUMGARTEN,
Franck DUPUY et Noël RAFFOUX
Les Vice-Champions : Thierry WEECXSTEEN,
Olivier LEGEAY et Dominique GUYON
1155Vous, les participants
Jean-Marc BEGOU, double Champion de France
Quadrettes et Triplettes D3 en 2009, réalise le
même score que les îliens et espère vivement
remonter sur le podium avec ses nouveaux
partenaires Michel ESPOSITO et Jean-Pierre
FARNAUD. Son avance sur la concurrence est
malheureusement trop courte ! Les parisiens
Jean-Michel DOLE, Chimène POSTEL et Grégory
ALBOU, forts de leur victoire du jour à 57,9%,
viennent coiffer les vauclusiens au poteau,
montant sur la 3ème
marche du podium pour un
petit point. Perrine PORRET et ses coéquipiers,
2èmes
de séance à 57,2%, sentent venir les
remords. Ils terminent néanmoins 6èmes
. Karim
MEKKAOUI, Frédéric PIQUEMAL et Bruno
BRIERE sont passés au travers de la finale et
ont rétrogradé 8ème
, 11ème
et 13ème
. Il est à noter
la participation de l’équipe victorieuse en D3 en
2018 qui finit 9ème
dans la catégorie supérieure.
Résumé du Championnat D3
Mathias BOUQUILLON, arbitre principal en D3,
sera épaulé par le président de la FFT en
personne, de Sylvain PORRET et de Patrick
ELOPHE, arbitre régional venu s’aguerrir sur un
tournoi plus important que dans un comité.
Deux formations sortent du lot, dépassant les
60%. Les aquitains Fabien DOMINGUEZ, Jo
MAINDY et Michel NICOLAOU remportent le
tournoi avec 64,3%. Ils devancent Thomas
GRATECAP, Nicolas LOURDIN et Philippe
PRUDHOMME (Seine et Marne), pourtant
auteurs d’un joli 63,3% grâce notamment à un
gros 71% d’attaque. Brigitte et Patrick GEBELIN
associés à Patrick SEQUEIRA (Ain) sont déjà
distancés de 4%, tout comme les bourguignons
Bernard GUILLEMIN, Patrick MICHEL et Gaëtan
GUICHARDON qui sortent meilleurs défenseurs.
Le sémillant Ravi RAVINDIRANE (Centre) a
généralement l’habitude d’arbitrer cette épreuve
D3, mais cette année, il s’est qualifié pour la
disputer et il s’est bien débrouillé !
Le junior Alexis LAMY (Lyonnais), vainqueur des
Quadrettes D3 en février, apprécie Vichy (7ème
).
Associé à deux nouvelles partenaires, il devance
de loin son attaquant de quadrettes Camille
ZIMMERMANN qui doit se contenter de la 29ème
position non éliminatoire. Beaucoup de scores
fluctuent entre 55 et 57% et même au-dessus
de la moyenne, on n’est pas sûr de passer. Au
banquet du lendemain, il n’y aura pas de festin.
En effet, Jean-Pierre FESTIN (La Réunion),
pourtant à 50,7%, manque sa sélection alors
que David BANQUET (Aquitaine) s’offre la
dernière place à la table des invités du dimanche.
Une seule triplette a dépassé 60% sur cette 2nde
séance. Il s’agit des franciliens Sophie GINOCCHI,
Cathy PIGEAT et Jean-Luc LECOMTE qui,
grâce à leur performance de défense (69%),
s’adjugent le tournoi avec 60,6% et sont promus
3èmes
au général. Ils précèdent au classement
alterné comme au général Michel PELLEGRIN,
Patrick NIGOU et Alain TRILLON du Val d’Adour.
D’autres représentants du Centre s’illustrent :
Jean-Pierre GREGOIRE, Stéphane BOURY et
Jacky AUBRY totalisent 59,2% (dont 68% en
attaque) et profitent pour prendre la pole
position devant Thomas GRATECAP qui n’a
effectué que 52%. Fabien DOMINGUEZ, Bernard
GUILLEMIN et Alexis LAMY ont cédé du terrain
(5, 7 et 10ème
) alors que Camille ZIMMERMANN
et ses équipiers Sylviane FOREST et André
MICOLLET en ont repris, étant désormais 6èmes
.
David BANQUET s’est rebellé (56%) et accède
à la finale (12ème
).
Ce n’est malheureusement pas le cas de Ravi
qui occupe la 17ème
place, plus communément
appelée “place du couillon”, pour à peine 0,2%...
Brigitte GEBELIN a aussi connu un accident de
parcours. Occupant le 20ème
rang du général,
elle ne jouera pas la prestigieuse finale.
A la remise des feuilles de route après les 30
étuis du lundi, le capitaine san-germinois
Bernard GUILLEMIN est tout sourire et se prend
à espérer avec son fabuleux score de 64,1%.
Il faut dire qu’il a toutes ses chances avec le
coefficient de 1,3 ! Las, Thomas GRATECAP,
Nicolas LOURDIN et Philippe PRUDHOMME
sont eux aussi satisfaits de leur manche à 60,9%
après avoir défendu comme des bêtes à 70,4% !
Comme ils devançaient les bourguignons de 7%
et que les meneurs centrais ont chuté (47%),
ils se voient couronner Champions de France
Triplettes D3. Ils succèdent à Patrick ZEJGMAN,
Christophe ORTIGER et Jean-Marc BRUANT,
autres licenciés de Seine-et-Marne, pour le plus
grand bonheur du comité qui inscrit une victoire
de plus à son petit palmarès. Les bourguignons
Bernard GUILLEMIN, Patrick MICHEL et Gaëtan
GUICHARDON n’ont pas de remords à avoir
suite à leur magnifique finale et peuvent donc
savourer leur 2ème
place. Ni Michel PELLEGRIN
(52,4%), ni Sophie GINOCCHI (49,5%), ni Fabien
DOMINGUEZ (45,5%), ni Camille ZIMMERMANN
(44,3%), ni David BANQUET (39,5%) n’ont
supporté la pression. Ceci fait l’affaire des
lyonnais Alexis LAMY, Alexandra BLANCHON
et Fabienne HENSEL, qui, très détendus, ont eu
un baroud d’honneur à bien jouer en finale. Leurs
60% du jour et l’effondrement des équipes
bien classées leur permettent de prendre le 3ème
accessit. Comme quoi, il faut se battre jusqu’au
bout car tout peut arriver !
Les Troisièmes : Jean-Michel DOLE, Chimène
POSTEL et Grégory ALBOU
Les 43,6% de Patrick SEQUEIRA, Brigitte et
Patrick GEBELIN sonnent la fin !
Les Troisièmes : Fabienne HENSEL, Alexis
LAMY, Alexandra BLANCHON
Les Vice-Champions : Gaëtan GUICHARDON,
Bernard GUILLEMIN et Patrick MICHEL
Frédéric VIDAL, Gérard PUJOL et Karim
MEKKAOUI semblent blasés. Leur score de
45% le confirmera !
Ludovic SORBIER, Ravi RAVINDIRANE et
Angélique LODE sont 6èmes
avec 57,7%.
1166 Vous, les participants
Tournoi des Maîtres 2019
76,7% en défense ou en attaque ?
Pour la 2nde
année consécutive, les seize premiers
joueurs du Classement National étaient conviés
pour jouer un Howell 4 tables dans le Relais des
Parcs, l’un des plus beaux salons du Palais des
Congrès de Vichy. Gilles SYDA ayant décliné
l’invitation, c’est un autre alsacien en la personne
d’Olivier ZIMBER qui bénéficie de ce forfait.
Sous la houlette de Michaël DEBIESSE qui avait
préparé 20 mains d’attaque, ce tournoi s’est à
nouveau déroulé dans une très bonne ambiance.
Les donnes ayant été filmées et certains
commentaires notés, la FFT espère pouvoir les
retranscrire dès que possible.
A l’issue de la soirée, deux belles prouesses
d’attaque sont à noter : celle de Kamel BOUSBA
(Ile de France) et celle de Jacky NOVELLO
(Centre) qui, avec 76,7%, occupent à égalité la
tête de ce classement. Avec trois tops contre
deux, Kamel s’adjuge le titre honorifique de
meilleur attaquant (sur ce tournoi bien sûr !). Il
occupe aussi la 1ère
place du classement défense,
mais malheureusement pour lui en partant du
bas ! Ça ne fait pas la moyenne et il figure
dernier au général.
Du côté des défenseurs, avec tout ce beau
monde, c’est paradoxalement quelqu’un qui
excelle en attaque qui a brillé en défense ! Il
s’agit du bordelais Patrick LLESTA qui surpasse
tous ses adversaires avec 76,7%. Jacky
NOVELLO, encore lui, qui pourtant se classe
2ème
défenseur, est loin derrière, à 58,9%.
Avec ses deux belles performances et un score
de 63,3% au général, Jacky NOVELLO pouvait
croire qu’il allait remporter ce Tournoi des
Maîtres 2019. Hélas, non ! La défense comptant
pour trois quarts dans le pourcentage final, il
va devoir se contenter de la 2ème
place derrière
PatrickLLESTA(65%)quijustifiesonpseudonyme
de “maître”.
Les accompagne sur le podium, avec 57,5%,
Hugo TERRIER (Nord Pas de Calais), le petit
jeune qui monte et qui se place régulièrement
dans les différents Championnats de France. Au
pied du podium, on retrouve un parisien estimé
de tous, à savoir Richard JAKOB.
Le vainqueur de l’éditon précédente, Florent
TRIVERO, s’est défendu au mieux et doit se
contenter cette année de la 9ème
place.
A la lutte pour la place de numéro 1, Jean-
Philippe MARTINEZ et Jérôme VITTOZ n’ont pas
été fulgurants et aucun des deux n’a pris de PP.
Le franc-comtois Michaël CARMAGNAT, 11ème
,
n’a pas plus été en réussite. Il achève ainsi son
année noire !
Jean-Philippe
MARTINEZ
(Centre)
CN 2018 : 1
TM : 47,5% (10ème
)
Eric
DAUER
(Alsace)
CN 2018 : 2
TM : 44,2% (13ème
)
Patrick
LLESTA
(Aquitaine)
CN 2018 : 3
TM : 65% (1er
)
Hugo
TERRIER
(Picardie)
CN 2018 : 8
TM : 57,5% (3ème
)
Jean-Régis
BOIDIN
(Nord)
CN 2018 : 7
TM : 51,7% (5ème
)
Kamel
BOUSBA
(Ile de France)
CN 2018 : 6
TM : 40% (16ème
)
Adrien
PEREZ
(Franche-Comté)
CN 2018 : 5
TM : 42,5% (15ème
)
Jérôme
VITTOZ
(Savoie Mt Blanc)
CN 2018 : 4
TM : 45% (12ème
)
Richard
JAKOB
(Ile de France)
CN 2018 : 9
TM : 53,3% (4ème
)
Michaël
CARMAGNAT
(Franche-Comté)
CN 2018 : 10
TM : 45,8% (11ème
)
Florent
TRIVERO
(Lyonnais)
CN 2018 : 11
TM : 48,3% (9ème
)
Olivier
ZIMBER
(Alsace)
CN 2018 : 17
TM : 50,8% (7ème
)
Nicolas
PORRET
(Ain)
CN 2018 : 16
TM : 51,7% (5ème
)
Jacky
NOVELLO
(Centre)
CN 2018 : 15
TM : 63,3% (2ème
)
Jean-David
DJIAN
(Ile de France)
CN 2018 : 14
TM : 44,2% (13ème
)
Malik
FARHAT
(Alsace)
CN 2018 : 12
TM : 49,2% (8ème
)
Merci à Patricia GUILLAS, Valérie DEBIESSE,
Sandra GUILLOT et Sabrina DEMARCQ, les
scribes de charme de cette édition !
Podium : Jacky NOVELLO (2ème
), Patrick
LLESTA (vainqueur) et Hugo TERRIER (3ème
)
Drôlerie : Patrick LLESTA, meilleur défenseur
et vainqueur, accompagné de Kamel BOUSBA,
meilleur attaquant et dernier du tournoi !
1199Vous, les participants
Grand National de Triathlon 2019
Retour gagnant à Bénodet !
Vingt ans après les Championnats de France
Open, Séries et Jeunes, la commune de
Bénodet en Bretagne recevait le 15ème
Grand
National de Triathlon. Cette manifestation,
qui s’est déroulée sous le soleil, a connu
une belle affluence : 59 équipes ont fait le
déplacement pour se disputer ce challenge
sous la direction de Pierre PAQUOT et de
Francis VERGNAUD. La salle, qui contient
trois tournois de 11 tables et deux de 13, est
juste à la taille nécessaire pour jouer dans
de bonnes conditions. La FFT adresse ses
remerciements aux bretons pour leur accueil
sans faille.
Première épreuve : le duplicaté individuel
En défense, Grégory HETZ est le seul à
plus de 70%, ce qui le propulse tout en haut
du classement individuel. Il est suivi de la
présidente champenoise Claudie GRUMIER.
La parité est ainsi respectée ! Mais ce qui
importe, c’est le classement par addition des
quatre pourcentages. La formation lorraine,
qui comprend le vainqueur du tournoi, finit
2nde
avec un cumul de 227% derrière
l’équipe amenéeparPatrickLLESTAà232%.
Le champion aquitain et ses collègues, grâce
à leur performance du jour et après la prise
en compte des bonus de départ, sortent en
tête du Triathlon.
Pour permettre aux fumeurs de satisfaire
leur plaisir, un nouveau système de sorties
a été inauguré. A la fin de la position 2, les
joueurs Nord qui ont été assez rapides
pouvaient sortir. A la fin de la position 3, c’était
au tour des joueurs Sud, etc. Cette nouveauté
semble avoir satisfait tout le monde.
Assis à 13h30, la séance s’est terminée
vers 18h00 et le résultat a été publié avant
19h00, ce qui a permis aux joueurs de dîner
tranquillement avant d’attaquer les open du
soir. Ce timing a été respecté durant les
trois jours et il a permis de jouer sans stress.
Deuxième épreuve : la quadrette
L’épreuve quadrettes est remportée par
Hugo POPLINEAU et ses partenaires qui
ont collecté 48,3 PM. Ils précèdent les
représentants des Hauts de France de Jean-
Régis BOIDIN à +45,7 et ceux de Midi-
Pyrénées de Frédéric PIQUEMAL à +41,4.
Il est à noter que “Piquou” a terminé meilleur
attaquant. La défense la plus performante
est celle du franc-comtois Thierry BECAM
qui est content de s’illustrer dans sa région
d’origine. Sa quadrette est 4ème
à 41,1 PM.
Au cumul des deux épreuves, Patrick
LLESTA et les siens gardent l’avantage,
ayant effectué 33,2 PM. Ils précèdent de
seulement 6 Points Triathlon les champenois
Claudie et Gérard GRUMIER, Manuel
MEDINA et Thierry REGNAULT. Les lorrains
Grégory HETZ, Cyril CHUDZY, Dominique
THIEBAUT et Jean-Luc CLEMENT occupent
la 3ème
place provisoire. Les équipages de
Hugo POPLINEAU, Jean-Régis BOIDIN et
Thierry BECAM ne sont pas loin et espèrent
être chanceux le lendemain.
Pour les fumeurs, une adaptation a eu lieu :
à la fin des positions paires, les attaquants
assez rapides pouvaient sortir. Pour les
défenseurs véloces, c’était à la fin des
positions impaires.
Dernière épreuve : le libre
Thierry BECAM revit sur ses terres et
remporte le tournoi en donnes libres avec
2794 points, ce qui laisse envisager de
belles choses. Quoique… Hugo POPLINEAU
totalise 2019 points, Patrick LLESTA 1745,
Jean-Régis BOIDIN 1445. Il va falloir étudier
la conversion en PT pour connaître le podium
queleschampenoisetleslorrainsregarderont
d’en bas suite à leur contre-performance du
jour à -600.
Les bordelais Patrick LLESTA, Martine
LARNEY et Jean-Marc ESTEOULE, associés
à l’azuréen Stéphane DEGIORGI, qui ont été
les plus réguliers, triomphent en Bretagne
en remportant la 15ème
édition du Triathlon.
La mixité a bien fait les choses puisque
Hugo POPLINEAU (Loire Océan), Jean-
Claude BOURDON et Jacques GINESTE
(Ile de France) et le président de la FFT
Emmanuel STEFANAZZI (Aquitaine), sont
2èmes
à 398,93 PT, coiffant de peu (0,6 PT)
Thierry BECAM et Pascal LIGIER (Franche-
Comté), Jérémy GUILLET (Nièvre Yonne)
et Laurent BERTHONECHE (Allier), heureux
de monter enfin sur le podium. Bravo à ces
brillantes équipes ainsi qu’aux autres
participants qui ont été très disciplinés, ce
qui rend les tournois plus agréables pour
tous, joueurs comme arbitres.
La nouvelle distribution de PP, qui tient
compte désormais des places dans les
différents tournois, a donné une redistribution
originale. En effet, les 2nds
en ont gagné plus
que les vainqueurs : 21 (0 en individuel, 8
en quadrettes, 6 en libre, 7 au général)
contre 19 (8 en individuel, 0 en quadrettes,
3 en libre, 8 au général).
Merci encore au comité régional, au club et
à la ville de Bénodet ainsi qu’aux bénévoles
qui ont assuré l’intendance. Ils ont contribué
à la réussite de ce 15ème
Triathlon. Un retour
d’un prochain évènement en Bretagne
satisferait tout le monde. L’an prochain, le
Triathlon se tiendra à Albi durant le festival
du 15 août et il sera joué les après-midis du
mercredi 19 au vendredi 21.
Quelle équipe va l’emporter ? Verdict après le tournoi en donnes libres !
Après son bon départ, l’équipe champenoise
compte bien ne pas vendanger les quadrettes !
2200 Vous, les participants
INDIVIDUEL OPENINDIVIDUEL OPEN
1/ PEREZ Adrien (Franche-Comté) : 287,119 %
2/ LIGIER Pascal (Franche-Comté) : 277,015 %
3/ MIGNOTTE Aurélien (Bourgogne) : 274,788 %
4/ GASCHE André (Franche-Comté) : 272,969 %
5/ CHUDZY Cyril (Lorraine) : 269,617 %
6/ RAMET Philippe (Var Côte d’Azur) : 263,591 %
7/ PORTIER Christophe (Centre) : 261,194 %
8/ BERTHONECHE Laurent (Allier) : 260,513 %
9/ DEGIORGI Stéphane (Var Côte d’Azur) : 260,468 %
10/ GRAU Maximilien (Savoie Mont Blanc) : 259,406 %
11/ LAVAL Nicolas (Picardie) : 256,374 %
12/ VINCENT Etienne (Normandie) : 256,080 %
13/ QUILLARD Fabrice (Bourgogne) : 255,456 %
14/ BAJARD Eric (Bourgogne) : 255,207 %
15/ MOYERE Jérémy (Vaucluse) : 254,036 %
16/ PILOTELLE Barbara (Ile de France) : 253,536 %
17/ JOUVENCEAU Julien (Var Côte d’Azur) : 252,589 %
18/ MEYNET Timothée (Savoie Mont Blanc) : 252,154 %
19/ DION Séverine (Vaucluse) : 251,809 %
20/ VITTOZ Jérôme (Savoie Mont Blanc) : 250,243 %
21/ MALERGUE Cyril (Lyonnais) : 249,897 %
22/ ROCHE Yoann (Ile de France) : 248,746 %
23/ DAVID Stéphane (Loire Forez) : 247,765 %
24/ PIERI Sabrina (Corse) : 246,193 %
25/ DUTHEIL Jean-Yves (Normandie) : 241,986 %
26/ LLESTA Patrick (Aquitaine) : 240,313 %
27/ DELOMENI Marco (Normandie) : 233,433 %
28/ GRAS Gérard (Languedoc Roussillon) : 223,830 %
INDIVIDUEL DEUXIEME SERIEINDIVIDUEL DEUXIEME SERIE
1/ MOREL Stéphane (Loire Forez) : 200,869 %
2/ BRUANT Jean-Marc (Seine et Marne) : 198,645 %
3/ DESHAYES Daniel (Normandie) : 197,341 %
4/ MOTTIN Christian (Lyonnais) : 191,890 %
5/ DURAND Patrick (Bourgogne) : 190,604 %
6/ CLERMONTET Jean-Paul (Ile de France) : 189,100 %
7/ REB Johnny (Lorraine) : 188,817 %
8/ TESTON Patrick (Drôme Ardèche) : 187,648 %
9/ LOGET Arnaud (Vaucluse) : 186,856 %
10/ DION Séverine (Vaucluse) : 185,811 %
11/ THIERY Pascal (Centre) : 185,392 %
12/ GAUCHET Nadine (Poitou Anjou) : 183,923 %
13/ CAPELLE Patrick (Midi-Pyrénées) : 183,281 %
14/ DEMARCQ Sabrina (Bourgogne) : 183,060 %
15/ DURGET Julien (Franche-Comté) : 181,712 %
16/ CHALIFOUR Eric (Limousin) : 181,592 %
17/ LE GALLE Philippe (Bretagne) : 179,388 %
18/ VERP Jean-Claude (Savoie Mont Blanc) : 179,229 %
19/ FLORIANI Antoine (Bourgogne) : 178,870 %
20/ THEPAUT René (Bretagne) : 177,598 %
21/ CHATELAIN Yveline (Centre) : 176,730 %
22/ MAIZIERE Pascal (Bourgogne) : 174,435 %
23/ OLIVIER Guy (Franche-Comté) : 173,623 %
24/ LABAUNE Daniel (Bourgogne) : 173,219 %
25/ LACROIX Marie (Aquitaine) : 173,197 %
26/ MILLAN Philippe (Lorraine) : 171,836 %
27/ DUCLAUD Patrick (Ain) : 171,713 %
28/ LESPES David (Val d’Adour) : 164,146 %
LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee
Pascal LIGIER (2ème
), Adrien PEREZ (Champion de France) et Aurélien MIGNOTTE (3ème
)
Jean-Marc BRUANT (2ème
), Stéphane MOREL (Champion de France) et Daniel
DESHAYES (3ème
)
2222 Vous, les champions
INDIVIDUEL PREMIERE SERIEINDIVIDUEL PREMIERE SERIE
1/ SYDA Gilles (Alsace) : 194,318 %
2/ LEFEBVRE Claude (Seine et Marne) : 192,532 %
3/ DUPUY Franck (Poitou Anjou) : 190,599 %
4/ POPLINEAU Hugo (Loire Océan) : 189,348 %
5/ COURTNEY Kevin (Ain) : 186,108 %
6/ CLAR Patrick (Bourgogne) : 184,331 %
7/ BEZ Julien (Nièvre Yonne) : 183,686 %
8/ MARTINEZ Jean-Philippe (Ain) : 181,653 %
9/ VERSAVAUD Fabrice (Charentes) : 181,040 %
10/ LE VISAGE Gwenned (Ain) : 179,472 %
11/ VITTOZ Jérôme (Savoie Mont Blanc) : 179,286 %
12/ VILLIERS Paul (Bourgogne) : 178,991 %
13/ HAOUI Rachid (Vaucluse) : 177,624 %
14/ LAVAL Nicolas (Picardie) : 175,492 %
15/ DJIAN Jean-David (Ile de France) : 174,859 %
16/ JEAN Daniel (Charentes) : 174,810 %
17/ LE FAILLER Didier (Bretagne) : 174,758 %
18/ BARTHOMEUF Lilian (Allier) : 174,665 %
19/ HATCHONDO Patrick (Languedoc Roussillon) : 174,511 %
20/ VILLIERS François (Bourgogne) : 174,500 %
21/ LOBERT Patrick (Midi-Pyrénées) : 174,204 %
22/ LOISEAUX Jean-Noël (Ile de France) : 173,765 %
23/ CODINA Gérard (Drôme Ardèche) : 172,649 %
24/ PEREZ Adrien (Franche-Comté) : 169,414 %
25/ POUZADOUX Jacques (Poitou Anjou) : 169,289 %
26/ WEILL Marc (Franche-Comté) : 162,687 %
27/ CASADO Manuel (Midi-Pyrénées) : 161,375 %
28/ RIEDMANN Laurent (Alsace) : 160,170 %
INDIVIDUEL PROMOTIONINDIVIDUEL PROMOTION
1/ LEGAL Bruno (Lyonnais) : 194,850 %
2/ CHUZEVILLE Gérard (Ain) : 193,090 %
3/ SACCOCCIO Jean-François (Drôme Ardèche) : 191,714 %
4/ CECCHINI Bernard (Vaucluse) : 189,735 %
5/ NIGOU Patrick (Val d’Adour) : 189,370 %
6/ DRON Cécile (Bretagne) : 188,369 %
7/ GARTNER Didier (Alsace) : 187,275 %
8/ FABRE Hervé (Val d’Adour) : 187,124 %
9/ DUPIC Alain (Allier) : 184,191 %
10/ ZOZAYA Caroline (Val d’Adour) : 183,383 %
11/ COURDAVAULT Jean-Pierre (Normandie) : 182,782 %
12/ FLOURE Philippe (Nord Pas de Calais) : 182,633 %
13/ CURT Michel (Ain) : 182,045 %
14/ FAURE Georges (Bourgogne) : 181,489 %
15/ MENY Pascal (Alsace) : 178,855 %
16/ RIGAUD Daniel (Normandie) : 178,569 %
17/ ALBA Philippe (Midi-Pyrénées) : 177,866 %
18/ AUBERT Michel (Vaucluse) : 177,495 %
19/ BOURY Stéphane (Centre) : 175,762 %
20/ PRUVOST Louis (Picardie) : 175,047 %
21/ SORLET Julien (Franche-Comté) : 173,872 %
22/ BOULESTIN Ginette (Charentes) : 172,896 %
23/ FRANCON Joseph (Lyonnais) : 172,574 %
24/ GARNIER Bernard (Picardie) : 168,850 %
25/ PANFILI Olivier (Champagne Ardenne) : 166,900 %
26/ LANDAIS Jean-Claude (Sarthe Mayenne) : 162,927 %
27/ BOURDET Patricia (Loire Océan) : 162,377 %
28/ CORMENIER Eric (Charentes) : 158,037 %
Claude LEFEBVRE (2ème
), Gilles SYDA (Champion de France) et Franck DUPUY (3ème
)
Gérard CHUZEVILLE (2ème
), Bruno LEGAL (Champion de France) et Jean-François
SACCOCCIO (3ème
)
IInnddiivviidduueellss OOppeenn eett SSéérriieess
2233Vous, les champions
CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D1CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D1
1/ MALERGUE Cyril, TRIVERO Florent, TRIVERO Nathalie (Lyonnais) : 201,897 %
2/ BAUMGARTEN Patrick, DUPUY Franck, RAFFOUX Noël (Poitou Anjou) : 200,727 %
3/ ROEDSENS Steve, LAVAL Nicolas, PORTKA Olivier (Picardie) : 196,724 %
4/ CHARRAS Jean-Marc, HAOUI Rachid, PAWLISZ Michel (Vaucluse) : 192,885 %
5/ DAUER Eric, FARHAT Malik, ZIMBER Olivier (Alsace) : 192,571 %
6/ BOIDIN Jean-Régis, SOTTY Stéphane, TERRIER Hugo (Nord Pas de Calais) : 192,311 %
7/ TINE Alain, GLEYZES Camille, HATCHONDO Patrick (Languedoc Roussillon) : 187,852 %
8/ TERRIER Christophe, DUPUY Kévin, BERNARD Sylvain (Picardie) : 186,214 %
9/ VITTOZ Claude, VITTOZ Jérôme, VAUCHAMP Jocelyn (Savoie Mont Blanc / Ain) : 184,606 %
10/ BRIZARD Eric, ESTEOULE Jean-Marc, GUIGNARD Adrien (Aquitaine) : 183,646 %
11/ CHIARAMONTI Jacques, DUFRESNOY Patrick, NOVELLO Jacky (Centre) : 182,899 %
12/ BEZ Julien, GUILLET Jérémy, NAVARRO Gilles (Nièvre Yonne) : 182,585 %
13/ ACHAB Philippe, DALPHIN Eric, MATTERA Fabrice (Var Côte d’Azur) : 174,938 %
14/ LLESTA Patrick, PRESLE Alain, SAUBUSSE Hervé (Aquitaine) : 171,793 %
15/ BERTIN Denis, LOURY Michel, MOCHET Bernard (Bretagne) : 165,312 %
16/ COURAUD Jean-Marc, GUILLAS Dominique, POPLINEAU Hugo (Loire Océan) : 149,704 %
CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D2CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D2
1/ ANNONIER Eric, BENATTAR Stéphane, FLORENTIN Mathieu (La Réunion) : 199,227 %
2/ LEGEAY Olivier, GUYON Dominique, WEECXSTEEN Thierry (Sarthe Mayenne) : 195,988 %
3/ ALBOU Grégory, DOLE Jean-Michel, POSTEL Chimène (Ile de France) : 194,818 %
4/ BEGOU Jean-Marc, ESPOSITO Michel, FARNAUD Jean-Pierre (Vaucluse) : 193,887 %
5/ COUPADE Jean-Claude, LESPES David, ZIGLER Tony (Val d’Adour) : 192,482 %
6/ LAB Romaric, PELLIER Damien, PORRET Perrine (Franche-Comté) : 191,815 %
7/ GAGELIN Jérôme, INVERNIZZI Antony, PASTEUR Jean (Franche-Comté) : 186,268 %
8/ MEKKAOUI Karim, VIDAL Frédéric, PUJOL Gérard (Languedoc Roussillon) : 183,558 %
9/ ORTIGER Christophe, ZEJGMAN Patrick, BRUANT Jean-Marc (Seine et Marne) : 183,354 %
10/ JIGUET-JIGLAIRE Didier, JIGUET-JIGLAIRE Estelle, LENOIRE Jean-Claude (Savoie) : 182,860 %
11/ ASTRIE Karine, FEVRIER Jacques, PIQUEMAL Frédéric (Midi-Pyrénées) : 182,259 %
12/ AUZOU Christophe, CALABER Suzanne, MULLER Michel (Nord Pas de Calais) : 178,697 %
13/ BRIERE Ronald, FERRANDES Pierre-Henri, PRODHOMME Jean-Marc (Vaucluse) : 177,526 %
14/ BARRAL Jacques, CHALIFOUR Eric, MORANDAS Vincent (Limousin) : 175,238 %
15/ DIODATI Joseph, ECHES Gérard, JARDIN Guy (Loire Forez) : 174,116 %
16/ LE SERT Francis, LENOIR Franck, MARZURA Alain (Midi-Pyrénées) : 173,401 %
CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D3CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D3
1/ GRATECAP Thomas, LOURDIN Nicolas, PRUDHOMME Philippe (Seine et Marne) : 202,519 %
2/ GUILLEMIN Bernard, MICHEL Patrick, GUICHARDON Gaëtan (Bourgogne) : 199,923 %
3/ LAMY Alexis, BLANCHON Alexandra, HENSEL Fabienne (Lyonnais) : 193,650 %
4/ RIVES Jaime, ROUSSELET Georges, TACHE Fabien (Ile de France) : 189,592 %
5/ NIGOU Patrick, PELLEGRIN Michel, TRILLON Alain (Val d’Adour) : 189,146 %
6/ GINOCCHI Sophie, LECOMTE Jean-Luc, PIGEAT Cathy (Ile de France) : 185,804 %
7/ GREGOIRE Jean-Pierre, BOURY Stéphane, AUBRY Jacky (Centre) : 185,658 %
8/ DOMINGUEZ Fabien, MAINDY Jo, NICOLAOU Michel (Aquitaine) : 180,070 %
9/ BELOT Richard, ADAM Joël, JACQUIN Gérard (Franche-Comté) : 178,219 %
10/ DEBARD Christophe, DOMINGUEZ Manuel, VARZAL Pascal (Midi-Pyrénées) : 176,974 %
11/ BRACQ Christophe, DAGORNE Patrick, MATOUK Marc (Ile de France) : 176,340 %
12/ MICOLLET André, FOREST Sylviane, ZIMMERMANN Camille (Lyonnais) : 174,716 %
13/ COPP Michel, DUOT Richard, LENOIR Max (Champagne Ardenne) : 172,494 %
14/ NADOLNY Etienne, NEUFOND Guy, DE OLIVEIRA Francisco (Nièvre Yonne) : 172,150 %
15/ BARETY David, CASTAGNE Suzette, MATHIEU Sophie (Var Côte d’Azur) : 171,971 %
16/ BANQUET David, LEDRUX Eliane, PESQUIER Cindy (Aquitaine) : 166,643 %
LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee TTrriipplleetttteess
Les Champions de France D1 : Florent et Nathalie
TRIVERO et Cyril MALERGUE
Les Champions de France D2 : Eric ANNONIER, Mathieu
FLORENTIN, Stéphane BENATTAR
Les Champions de France D3 : Philippe PRUDHOMME,
Nicolas LOURDIN et Thomas GRATECAP
2244 Vous, les champions
LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee
1/ MALERGUE Cyril (Lyonnais) : 1930,88
2/ POINSOT Christian (Franche-Comté) : 1852,29
3/ JEAN Daniel (Charentes) : 1537,98
4/ ROEDSENS Steve (Picardie) : 966,28
5/ DUCARD Lionel (Bourgogne)
6/ RIPOLL Alain (Ain)
7/ TERRIER Hugo (Nord Pas de Calais)
8/ DURAND Patrick (Bourgogne)
9/ SENECHAL Frédéric (Bretagne)
10/ EMERY Gérard (Var Côte d’Azur)
11/ CANTIN Claude (Loire Océan)
12/ COCHEREAU Dominique (Nord Pas de Calais)
13/ MARTINEZ Jean-Philippe (Ain)
14/ ROBERT Françoise (Franche-Comté)
15/ GISSELBRECHT Christophe (Champagne)
16/ PAOLETTI Michèle (Corse)
17/ VIDAL Frédéric (Languedoc Roussillon)
18/ MAITRUGUE Myriam (La Réunion)
19/ LOPEZ Michel (Vaucluse)
20/ PIERI Sabrina (Corse)
21/ MAUGAIN Joël (Lyonnais)
22/ MANSIEUS Patrice (Savoie Mont Blanc)
23/ PENAULT Joël (Centre)
24/ MITTERRAND Daniel (Centre)
25/ DROMAIN Gilles (Charentes)
26/ ROUSSEAUX Jean-Marie (Bourgogne)
27/ GROLLIER Flavien (Charentes)
28/ HENRY Martine (Picardie)
29/ VASLIER Gérard (Centre)
30/ CHARRIER Patrice (Loire Océan)
31/ FAURE Laurent (Loire Forez)
32/ MAUREL Gilles (Midi-Pyrénées)
33/ SURIVET Jacky (Bourgogne)
34/ WEIMERT Raymond (Alsace)
35/ LANDY Marc (Limousin)
36/ GAUDILLIERE Georges (Lyonnais)
37/ KHATTOU Farid (Savoie Mont Blanc)
38/ GHOZLAND Gabrielle (Var Côte d’Azur)
39/ DA SILVA Philippe (Ain)
40/ GARDON René (Languedoc Roussillon)
41/ MUSSOT Yves (Franche-Comté)
42/ VINCENT Etienne (Normandie)
43/ CONSTANCI Claude (Aquitaine)
44/ GUILLET Jérémy (Nièvre Yonne)
45/ FREYBURGER Bernard (Alsace)
46/ AYMARD Michel (Loire Forez)
47/ DESJOBERT Martine (Corse)
48/ GARSON Marie-Claude (Nord Pas de Calais)
49/ POPLINEAU Hugo (Loire Océan)
50/ STEFANAZZI Emmanuel (Aquitaine)
51/ DALPHIN Eric (Var Côte d’Azur)
52/ PITTET Bruno (Sarthe Mayenne)
CHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL DONNES LIBRESCHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL DONNES LIBRES
CHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL SENIORCHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL SENIOR
1/ RIFFAULT Hervé (Bretagne) : 258,249 %
2/ CALMELS Didier (Vaucluse) : 253,004 %
3/ GAUGY Gérard (Nièvre Yonne) : 249,724 %
4/ BLANDIN Jean-Jacques (Bourgogne) : 248,894 %
5/ ROSINOL Jean-Luc (Ile de France) : 246,622 %
6/ HAINCOURT Jean-François (Sarthe) : 246,581 %
7/ PASTEUR Jean (Franche-Comté) : 245,925 %
8/ NOVELLO Jacky (Centre) : 245,397 %
9/ DJIANE Jean-Louis (Ile de France) : 245,156 %
10/ BERTUIT Joël (Languedoc Roussillon) : 244,889 %
11/ DEPESSEVILLE Christian (Loire Forez) : 244,204 %
12/ VAN LANCKER Daniel (Sarthe Mayenne) : 243,010 %
13/ PETIT Philippe (Normandie) : 242,375 %
14/ DEPESSEVILLE Daniel (Nièvre Yonne) : 241,273 %
15/ GUINARD Patrick (Ain) : 241,118 %
16/ DARMES Adrien (Ain) : 238,306 %
17/ SILBERSTEIN Michel (Ile de France) : 237,470 %
18/ BLANC Bernard (Languedoc Roussillon) : 237,213 %
19/ DEMAZEUX Philippe (Ile de France) : 236,635 %
20/ BON Alain (Bourgogne) : 236,174 %
21/ GRUMIER Gérard (Champagne Ardenne) : 235,824 %
22/ BARRAS Pierre (Ain) : 235,347 %
23/ MANTEAU Alain (Poitou Anjou) : 235,329 %
24/ RHOMANN Max (Midi-Pyrénées) : 235,177 %
25/ EMERY Gérard (Var Côte d’Azur) : 234,664 %
26/ GEBELIN Brigitte (Ain) : 231,803 %
27/ RABET Jean-Louis (Allier) : 231,149 %
28/ BRUNET Michel (Ain) : 216,878 %
Podium du Championnat de France Individuel Senior :
Didier CALMELS (2ème
), Hervé RIFFAULT (Champion de France), Gérard GAUGY (3ème
)
LLee TToouurrnnooii
ddeess MMaaîîttrreess
1/ LLESTA Patrick (Aquitaine) : 65,000 %
2/ NOVELLO Jacky (Centre) : 63,333 %
3/ TERRIER Hugo (Nord Pas de Calais) : 57,500 %
4/ JAKOB Richard (Ile de France) : 53,333 %
5/ PORRET Nicolas (Ain) : 51,667 %
6/ BOIDIN Jean-Régis (Nord Pas de Calais) : 51,667 %
7/ ZIMBER Olivier (Alsace) : 50,833 %
8/ FARHAT Malik (Alsace) : 49,167 %
9/ TRIVERO Florent (Lyonnais) : 48,333 %
10/ MARTINEZ Jean-Philippe (Ain) : 47,500 %
11/ CARMAGNAT Michaël (Franche-Comté) : 45,833 %
12/ VITTOZ Jérôme (Savoie Mont Blanc) : 45,000 %
13/ DAUER Eric (Alsace) : 44,167 %
14/ DJIAN Jean-David (Ile de France) : 44,167 %
15/ PEREZ Adrien (Franche-Comté) : 42,500 %
16/ BOUSBA Kamel (Ile de France) : 40,000 %
2277Vous, les champions
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33
Tarotmag 33

Contenu connexe

Tendances

Course Uefa A
Course Uefa ACourse Uefa A
Course Uefa A
Claudio Roberto
 
Queimada Prof Joel
Queimada   Prof  JoelQueimada   Prof  Joel
Queimada Prof Joel
coordenadoria02
 
Badminton
BadmintonBadminton
Badminton
Mariana Bulhosa
 
Futsal
FutsalFutsal
Futsal
Pedro Alves
 
Periodizacao tactica um modelo de treino jose gu ilherme oliveira
Periodizacao tactica um modelo de treino   jose gu ilherme oliveiraPeriodizacao tactica um modelo de treino   jose gu ilherme oliveira
Periodizacao tactica um modelo de treino jose gu ilherme oliveira
Bruno Comelli
 
Projeto jogos escolares
Projeto jogos escolaresProjeto jogos escolares
Projeto jogos escolares
Ipu Notícias
 
Códigos de Escola
Códigos de EscolaCódigos de Escola
Códigos de Escola
Do outro lado da barricada
 
CAMPO REDUZIDO NO FUTEBOL
CAMPO REDUZIDO NO FUTEBOLCAMPO REDUZIDO NO FUTEBOL
CAMPO REDUZIDO NO FUTEBOL
LUCIANO SOUSA FISIOLOGISTA
 
Marketing Esportivo Proposta de Patrocínio Fabinho atacante F7
Marketing Esportivo Proposta de Patrocínio Fabinho atacante F7Marketing Esportivo Proposta de Patrocínio Fabinho atacante F7
Marketing Esportivo Proposta de Patrocínio Fabinho atacante F7
Fábio Christopher
 
New Zealand FA Development Framework
New Zealand FA Development FrameworkNew Zealand FA Development Framework
New Zealand FA Development Framework
Fundação Real Madrid
 
Proposta de patrocínio Real Prazeres Futebol Society
Proposta de patrocínio Real Prazeres Futebol SocietyProposta de patrocínio Real Prazeres Futebol Society
Proposta de patrocínio Real Prazeres Futebol Society
Rodrigo Lopes
 
Modelo de Jogo
Modelo de Jogo  Modelo de Jogo
Modelo de Jogo
Claudio Roberto
 
Projeto Fábrica de Campeões
Projeto Fábrica de CampeõesProjeto Fábrica de Campeões
Projeto Fábrica de Campeões
marcosadrianomelo
 
Futsal jogadores e sistemas táticos
Futsal  jogadores e sistemas táticosFutsal  jogadores e sistemas táticos
Futsal jogadores e sistemas táticos
Ana Carolina
 
Unidade de treino periodização do jogo
Unidade de treino   periodização do jogoUnidade de treino   periodização do jogo
Unidade de treino periodização do jogo
Rafael Hackbarth
 
Journal de bord BMF staps
Journal de bord BMF stapsJournal de bord BMF staps
Journal de bord BMF staps
Jeremie Dussolier
 
Jeugdopleidingsvisie onderbouw 5v5
Jeugdopleidingsvisie onderbouw 5v5Jeugdopleidingsvisie onderbouw 5v5
Jeugdopleidingsvisie onderbouw 5v5
fclanden
 
Esempio pratico di proposta di sponsorizzazione per le società sportive
Esempio pratico di proposta di sponsorizzazione per le società sportiveEsempio pratico di proposta di sponsorizzazione per le società sportive
Esempio pratico di proposta di sponsorizzazione per le società sportive
Alessandro Prunesti
 
Quadro comparativo de modalidades desportivas
Quadro comparativo de modalidades desportivasQuadro comparativo de modalidades desportivas
Quadro comparativo de modalidades desportivas
JOÃO PEREIRA
 
50 seances-pour-reussir-votre-saison-u15-aux-seniors
50 seances-pour-reussir-votre-saison-u15-aux-seniors50 seances-pour-reussir-votre-saison-u15-aux-seniors
50 seances-pour-reussir-votre-saison-u15-aux-seniors
kamel chemek
 

Tendances (20)

Course Uefa A
Course Uefa ACourse Uefa A
Course Uefa A
 
Queimada Prof Joel
Queimada   Prof  JoelQueimada   Prof  Joel
Queimada Prof Joel
 
Badminton
BadmintonBadminton
Badminton
 
Futsal
FutsalFutsal
Futsal
 
Periodizacao tactica um modelo de treino jose gu ilherme oliveira
Periodizacao tactica um modelo de treino   jose gu ilherme oliveiraPeriodizacao tactica um modelo de treino   jose gu ilherme oliveira
Periodizacao tactica um modelo de treino jose gu ilherme oliveira
 
Projeto jogos escolares
Projeto jogos escolaresProjeto jogos escolares
Projeto jogos escolares
 
Códigos de Escola
Códigos de EscolaCódigos de Escola
Códigos de Escola
 
CAMPO REDUZIDO NO FUTEBOL
CAMPO REDUZIDO NO FUTEBOLCAMPO REDUZIDO NO FUTEBOL
CAMPO REDUZIDO NO FUTEBOL
 
Marketing Esportivo Proposta de Patrocínio Fabinho atacante F7
Marketing Esportivo Proposta de Patrocínio Fabinho atacante F7Marketing Esportivo Proposta de Patrocínio Fabinho atacante F7
Marketing Esportivo Proposta de Patrocínio Fabinho atacante F7
 
New Zealand FA Development Framework
New Zealand FA Development FrameworkNew Zealand FA Development Framework
New Zealand FA Development Framework
 
Proposta de patrocínio Real Prazeres Futebol Society
Proposta de patrocínio Real Prazeres Futebol SocietyProposta de patrocínio Real Prazeres Futebol Society
Proposta de patrocínio Real Prazeres Futebol Society
 
Modelo de Jogo
Modelo de Jogo  Modelo de Jogo
Modelo de Jogo
 
Projeto Fábrica de Campeões
Projeto Fábrica de CampeõesProjeto Fábrica de Campeões
Projeto Fábrica de Campeões
 
Futsal jogadores e sistemas táticos
Futsal  jogadores e sistemas táticosFutsal  jogadores e sistemas táticos
Futsal jogadores e sistemas táticos
 
Unidade de treino periodização do jogo
Unidade de treino   periodização do jogoUnidade de treino   periodização do jogo
Unidade de treino periodização do jogo
 
Journal de bord BMF staps
Journal de bord BMF stapsJournal de bord BMF staps
Journal de bord BMF staps
 
Jeugdopleidingsvisie onderbouw 5v5
Jeugdopleidingsvisie onderbouw 5v5Jeugdopleidingsvisie onderbouw 5v5
Jeugdopleidingsvisie onderbouw 5v5
 
Esempio pratico di proposta di sponsorizzazione per le società sportive
Esempio pratico di proposta di sponsorizzazione per le società sportiveEsempio pratico di proposta di sponsorizzazione per le società sportive
Esempio pratico di proposta di sponsorizzazione per le società sportive
 
Quadro comparativo de modalidades desportivas
Quadro comparativo de modalidades desportivasQuadro comparativo de modalidades desportivas
Quadro comparativo de modalidades desportivas
 
50 seances-pour-reussir-votre-saison-u15-aux-seniors
50 seances-pour-reussir-votre-saison-u15-aux-seniors50 seances-pour-reussir-votre-saison-u15-aux-seniors
50 seances-pour-reussir-votre-saison-u15-aux-seniors
 

Similaire à Tarotmag 33

Tarotmag n°03
Tarotmag n°03Tarotmag n°03
Tarotmag 24
Tarotmag 24Tarotmag 24
TarotMag 24
TarotMag 24TarotMag 24
TarotMag 27
TarotMag 27TarotMag 27
Tarotmag 27
Tarotmag 27Tarotmag 27
TarotMag 26
TarotMag 26 TarotMag 26
Tarotmag 26
Tarotmag 26Tarotmag 26
Tarotmag n°18
Tarotmag n°18Tarotmag n°18
Tarotmag 28
Tarotmag 28Tarotmag 28
TarotMag 28
TarotMag 28TarotMag 28
Tarotmag 25
Tarotmag 25Tarotmag 25
TarotMag 25
TarotMag 25TarotMag 25
TarotMag n°21
TarotMag n°21TarotMag n°21
Tarotmag n°04
Tarotmag n°04Tarotmag n°04
TarotMag 29
TarotMag 29TarotMag 29
Tarotmag 32
Tarotmag 32Tarotmag 32
Tarotmag n°01
Tarotmag n°01Tarotmag n°01
Tarotmag n°20
Tarotmag n°20Tarotmag n°20
Tarotmag n°05
Tarotmag n°05Tarotmag n°05
Tarotmag n°17
Tarotmag n°17Tarotmag n°17

Similaire à Tarotmag 33 (20)

Tarotmag n°03
Tarotmag n°03Tarotmag n°03
Tarotmag n°03
 
Tarotmag 24
Tarotmag 24Tarotmag 24
Tarotmag 24
 
TarotMag 24
TarotMag 24TarotMag 24
TarotMag 24
 
TarotMag 27
TarotMag 27TarotMag 27
TarotMag 27
 
Tarotmag 27
Tarotmag 27Tarotmag 27
Tarotmag 27
 
TarotMag 26
TarotMag 26 TarotMag 26
TarotMag 26
 
Tarotmag 26
Tarotmag 26Tarotmag 26
Tarotmag 26
 
Tarotmag n°18
Tarotmag n°18Tarotmag n°18
Tarotmag n°18
 
Tarotmag 28
Tarotmag 28Tarotmag 28
Tarotmag 28
 
TarotMag 28
TarotMag 28TarotMag 28
TarotMag 28
 
Tarotmag 25
Tarotmag 25Tarotmag 25
Tarotmag 25
 
TarotMag 25
TarotMag 25TarotMag 25
TarotMag 25
 
TarotMag n°21
TarotMag n°21TarotMag n°21
TarotMag n°21
 
Tarotmag n°04
Tarotmag n°04Tarotmag n°04
Tarotmag n°04
 
TarotMag 29
TarotMag 29TarotMag 29
TarotMag 29
 
Tarotmag 32
Tarotmag 32Tarotmag 32
Tarotmag 32
 
Tarotmag n°01
Tarotmag n°01Tarotmag n°01
Tarotmag n°01
 
Tarotmag n°20
Tarotmag n°20Tarotmag n°20
Tarotmag n°20
 
Tarotmag n°05
Tarotmag n°05Tarotmag n°05
Tarotmag n°05
 
Tarotmag n°17
Tarotmag n°17Tarotmag n°17
Tarotmag n°17
 

Plus de Fédération Française de Tarot

FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
Fédération Française de Tarot
 
Newsletter n°6
Newsletter n°6Newsletter n°6
newsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdfnewsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdf
Fédération Française de Tarot
 
Newsletter n°5
Newsletter n°5Newsletter n°5
Newsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdfNewsletter_n2.pdf
Newsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdfNewsletter_n1.pdf
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdfNewsletter_n3.pdf
Newsletter N°3
Newsletter N°3Newsletter N°3
Newsletter N°4
Newsletter N°4Newsletter N°4
Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015
Fédération Française de Tarot
 
Tarot Mag 23
Tarot Mag 23Tarot Mag 23
Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015
Fédération Française de Tarot
 
Le tarot n°5
Le tarot n°5Le tarot n°5
Le tarot n°6
Le tarot n°6Le tarot n°6

Plus de Fédération Française de Tarot (15)

FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
 
Newsletter n°6
Newsletter n°6Newsletter n°6
Newsletter n°6
 
newsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdfnewsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdf
 
Newsletter n°5
Newsletter n°5Newsletter n°5
Newsletter n°5
 
Newsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdfNewsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdf
 
Newsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdfNewsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdf
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
 
Newsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdfNewsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdf
 
Newsletter N°3
Newsletter N°3Newsletter N°3
Newsletter N°3
 
Newsletter N°4
Newsletter N°4Newsletter N°4
Newsletter N°4
 
Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015
 
Tarot Mag 23
Tarot Mag 23Tarot Mag 23
Tarot Mag 23
 
Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015
 
Le tarot n°5
Le tarot n°5Le tarot n°5
Le tarot n°5
 
Le tarot n°6
Le tarot n°6Le tarot n°6
Le tarot n°6
 

Tarotmag 33

  • 1.
  • 2. Et jusqu’à 100 ans… Marthe est née en 1919 et son grand âge respectable ne l’empêche pas d’être présente au club toutes les semaines. Elle est même déçue lorsque, pour des raisons climatiques, un tournoi est annulé. Pour son anniversaire, son club de Saint-Jean-d’Angély en Charente Maritime avait bien fait les choses en organisant un tournoi avec une belle réception et un pot de l’amitié à la hauteur de l’évènement. Doyle Brunson, la légende du poker, a dit : « Ce n’est pas parce qu’on est vieux qu’on arrête de jouer au poker, c’est quand on arrête de jouer au poker qu’on devient vieux ». Il en est de même pour notre jeu, le Tarot, notre patrimoine national. Tant que vous ferez le petit effort de mettre votre veste et de sortir pour aller retrouver les amis au club et partager un moment de convivialité, cela contribuera à votre santé et permettra de rompre l’isolement cathodique. Cette saison a démarré sur les chapeaux de roues avec 59 équipes présentes à Bénodet pour le Triathlon, des stages jeunes et adultes bien réussis, puis une grosse participation à Soulac-sur-Mer pour le Championnat duplicaté Senior. Je remercie tous les bénévoles qui s’investissent au quotidien pour faire vivre les clubs et comités et faire partager notre passion au plus grand nombre. Avant de vous retrouver en compétition ou dans n’importe quel tournoi amical, je vous souhaite une excellente saison 2019-2020. Très cordialement à toutes et tous, Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT L’éditorial d’Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT 3 6 8 12 14 Agenda Actus infos Championnat de France Libre Individuel 2019 Championnats de France Individuels Open et Séries 2019 Championnat de France Jeunes 2019 Championnats de France Triplettes 2019 19 20 22 32 34 Tournoi des Maîtres 2019 Grand National de Triathlon 2019 Résultats Championnats de France et open Il y a dix ans Résultats de diverses compétitions Stage jeunes 2019 35 36 39 40 42 Stage adultes 2019 Championnat de France Individuel Senior 2019 Les consultants Problème contrat et écart Suivi d’une donne La donne par Aurélien MIGNOTTE Sommaire - Direction de la publication : Fédération Française de Tarot - Rédaction et relecture : Patrick BAUMGARTEN, Josépha DE REVIERE, Michaël DEBIESSE, Adrien PEREZ, Perrine PORRET, Guillaume PORCEDDU, Isabelle POUZADOUX, Ravi RAVINDIRANE, Emmanuel STEFANAZZI - Composition et mise en page : Adrien PEREZ - Photos : Michel CHARLON, Adrien PEREZ, Isabelle POUZADOUX, Michel SOROLLA - Date de parution : Octobre 2019 - Ont collaboré à ce numéro : Pierre PAQUOT, Florent TRIVERO, Aurélien MIGNOTTE, les 5 consultants et de nombreux responsables de clubs et comités. Tarot Mag n°33 22 Nous, la fédé Marthe GUION et le président de la FFT Emmanuel STEFANAZZI
  • 3. Actus Infos 1/ Conseil d’Administration du lundi 10 juin 2019 à Vichy Après la présentation des chiffres d’usage qui montrent une stabilité des effectifs et une augmentation de la participation dans les open nationaux, le trésorier Patrick BAUMGARTEN fait part du probable bilan financier déficitaire pour 2018. Ceci est dû aux investissements, aux frais d’avocat et à la participation au Championnat de France des Grandes Ecoles. Pierre PAQUOT alerte sur l’accroissement du nombre de dossiers disciplinaires à traiter. A ce propos, deux demandes de grâce présidentielle ont été déposées. L’une d’entre elles a été présentée au Conseil d’Administration qui l’a accordée avec la majorité des deux tiers. L’autre a été rejetée par le président de la FFT. Concernant le Classement National, la réception des PCN de régularité a été bloquée au 31 mai. Un joueur qui a été classé 1ère Série Nationale ne pourra plus être classé plus bas que 2ème Série Pique, même s’il arrête de jouer. Un joueur qui a été classé 1ère Série Pique ou Cœur ne pourra plus être classé plus bas que 2ème Série Carreau, même s’il arrête de jouer. En parallèle du stage adultes fin août, la FFT organise une formation pour les dirigeants et arbitres. L’objectif est une familiarisation avec les logiciels et une lecture des fascicules. Pendant que les joueurs reçoivent des cours de perfectionnement, les participants à cette formation pourront approfondir leurs connaissances informatiques, puis ils arbitreront par roulement les tournois du soir et devront obtenir des résultats identiques à ceux de leur instructeur. Il faudra penser à apporter un ordinateur (le leur ou celui de leur club ou comité) qui sera mis à jour. Ce stage sera animé par un ou plusieurs membres de la Commission Informatique. Guillaume PORCEDDU et Adrien PEREZ présentent un projet d’une nouvelle forme de compétition. Cela consisterait en deux tournois groupés : un tournoi Attaque et un tournoi Défense. On pourrait s’inscrire à l’un des deux en présentant un attaquant et une défense qui resteraient indépendants. Les notes seraient comparées au score moyen réalisé sur chaque étui par l’ensemble des participants et transformées en PM. De plus, le contrat de certaines donnes pourrait être imposé et un système de malus pour contre-performance serait Agenda Sont notés dans l’agenda : - les Championnats de France - les manifestations organisées par la FFT - les tournois, festivals et séjours du magazine - 12 au 19 : FREJUS stage jeunes (page 43) OCTOBRE - 30 au 03/11 : VIERZON Coupe de France (TAROTmag n°32) - 22 au 24 : AIX LES BAINS Championnat de France Libre Interclubs par quatre (page 11) NOVEMBRE 33Nous, la fédé JANVIER - 16 au 19 : OLONNE SUR MER Championnat de France FEVRIER - 14 au 16 : VICHY Championnats de France Quadrettes (page 21) MARS - 23 au 29 : SALIES DU SALAT Championnat de France - 9 au 13 : PONTARLIER Championnat de France MAI - 20 au 24 : CHARTRES Championnats de France - 29 au 01/06 : VICHY Championnats de France Triplettes JUIN - 27 et 28 : Assemblée Générale de la FFT (lieu à déterminer) JUILLET - 19 au 21 : ALBI Triathlon AOUT - 23 au 30 : LA LONDE-LES-MAURES stage adultes (page 38) DECEMBRE - 29 au 02/01 : BLANES réveillon Tarot (page 17) AVRIL Individuels et Jeunes Tournoi des Maîtres Libre Duo (page 18) Libre Senior (page 25) Libre Individuel (page 26) - 22 au 27 : SANTA SUSANNA séjour (page 31) - 30 au 03/05 : TULLE festival (page 37)
  • 4. Actus Infos mis en place. L’idée est intéressante et le CA donne son accord pour aller plus loin. Néanmoins, un fichier Extar doit être développé et c’est ce programme qui permettra de fixer une date pour un premier essai. 2/ Affiliations 2019-2020 La tarification est inchangée pour cette nouvelle saison. La FFT rappelle que tout joueur ayant été licencié et ayant obtenu un classement en 1ère ou 2ème Série est obligatoirement classé au minimum en 3ème Série et ce quelle que soit l’ancienneté de ce classement. Les catégories d’âges sont les suivantes : - Jeunes : Benjamins (nés en 2008 et après), Cadets (nés en 2005, 2006 et 2007), Juniors (nés en 2001, 2002, 2003 et 2004). - Espoirs : nés en 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999 et 2000. Rappel : tous les joueurs ont leurs PCN et PP abattus suivant la règle normale, y compris ceux qui ne renouvellent pas leurs licences. Cette mesure est prise pour éviter les non réaffiliations pour retomber à zéro. 3/ Assemblée Générale Ordinaire 2019 à Pornichet Le bilan de la saison écoulée est tout à fait correct : effectifs stables, participation en hausse dans les championnats et dans les open d’accompagnement. Tout comme la saison passée, le seul point noir reste le nombre d’affaires disciplinaires traitées. Le contrôleur des comptes, Philippe DONZEAU, a confirmé l’exactitude des comptes proposés par les deux trésoriers (-11521 € pour la saison) en précisant que le déficit n’est pas structurel. Ce bilan a été approuvé à l’unanimité par l’assemblée présente. Pour l’élection du tiers sortant, huit candidats se présentaient pour six places. Ont été élus pour 3 ans Jérôme LABARBE (8797 voix), Michaël DEBIESSE (7656 voix), Philippe PERELLI (6560 voix), David GUILLOT (6382 voix) et Christelle PHILY (6028 voix). Christophe DURAND (5890 voix) n’est élu que pour deux ans. Yves CHEKLI (5060 voix) et Claude HENON (1840 voix) n’ont pas été élus. Le même bureau est reconduit : Emmanuel STEFANAZZI (président), Michel SOROLLA (1er vice-président et président de la CCN), Jérôme LABARBE (2ème vice-président et adjoint CCN), Patrick BAUMGARTEN (trésorier national), Laurent FONTAN (trésorier CCN) et Michaël DEBIESSE (secrétaire national). Certains responsables de zone ont changé : Christelle PHILY se chargera des zones 84 (Bourgogne) et 85 (Alsace, Franche-Comté, Lorraine). Philippe PERELLI, en plus de la zone 89, continuera à s’occuper de la zone 87 (Ain, Savoie Mont Blanc). Francis VERGNAUD se voit attribuer une zone supplémentaire, la n°91, qui comprend les comités Aquitaine, Midi-Pyrénées et Val d’Adour. Pour la nouvelle saison, la Chambre de Discipline Nationale est composée comme suit : Les cinq titulaires sont Pierre PAQUOT (président), Mathias BOUQUILLON, Christophe DURAND, David GUILLOT et Ravi RAVINDIRANE. Les cinq suppléants sont Guillaume PORCEDDU (1er ), Christelle PHILY (2ème ), Philippe PERELLI (3ème ), Laurent FONTAN (4ème ) et Michaël DEBIESSE (5ème ). La CDNPI est constituée de trois membres titulaires, Lucien MEYNET (président), Robert LAVIGNE et Gaëlle VAUCHAMP, et de trois membres suppléants, Josiane OLIVIER (1ère ), Christian SCHWEITZER (2ème ) et Isabelle POUZADOUX (3ème ). ACTIF PASSIF 2018 2017 2018 2017 Actif immobilisé Terrain Constructions Autres immo corporelles Immobilisations financières TOTAL 1 Actif circulant Stock de marchandises Autres créances Valeurs mobilières de placement Disponibilité Charges constatées d’avance TOTAL 2 22 597,00 € 70 709,00 € 2 921,00 € 300,00 € 96 727,00 € 76 632,00 € 19 706,00 € 259 278,00 € 1 143,00 € 356 759,00 € 22 597,00 € 76 016,00 € 10 856,00 € 300,00 € 109 769,00 € 67 306,00 € 14 428,00 € 283 833,00 € 6 537,00 € 372 104,00 € Capitaux propres Capital social ou individuel Report à nouveau Résultat de l’exercice TOTAL 1 Dettes Emprunts et dettes Autres dettes Produits constatés d’avance TOTAL 2 132 392,00 € 244 200,00 € 11 521,00 € 365 071,00 € 55 898,00 € 22 554,00 € 6 963,00 € 88 415,00 € 132 392,00 € 239 258,00 € 4 942,00 € 376 592,00 € 66 871,00 € 26 208,00 € 12 202,00 € 105 281,00 € TOTAL COMPTES 453 486,00 € 481 873,00 € TOTAL COMPTES 453 486,00 € 481 873,00 € 44 Nous, la fédé
  • 5. LA C.D.N.P.I COMMUNIQUELA C.D.N.P.I COMMUNIQUE Président CDNPI : L. MEYNET Décision CDNPI n°2019-1 du 19 avril 2019 Monsieur Arnaud GUITTIER, affilié n°1011397, poursuivi pour avoir eu un comportement irrespectueux, est suspendu 6 mois avec sursis. Décision CDNPI n°2019-2 du 19 avril 2019 Monsieur Didier ROBIN, affilié n°1018180, poursuivi pour avoir tenu des propos inconvenants, reçoit un avertissement. Décision CDNPI n°2019-3 du 19 avril 2019 Monsieur Christian VOET, affilié n°1001680, poursuivi pour ne pas s’être présenté à la finale nationale du championnat Quadrettes D1 sans prévenir ni la FFT, ni ses partenaires, est suspendu 5 années dont 2 années avec sursis. Décision CDNPI n°2019-4 à 6 du 19 avril 2019 Madame Patricia GUILLAS, affiliée n°2001054, messieurs Hugo POPLINEAU, affilié n°1004877, et Jean-Luc SIKIC, affilié n°1002145, poursuivis pour s’être présentés à la finale nationale du championnat Quadrettes D1 en formation incomplète, ne reçoivent pas de sanction. Décision CDNPI n°2019-7 du 19 avril 2019 Monsieur Didier VALLY, affilié n°1002897, poursuivi pour avoir eu un comportement irrespectueux non confirmé par l’étude du dossier, ne reçoit pas de sanction. Décision CDNPI n°2019-8 du 19 avril 2019 Monsieur Philippe SPATARO, affilié n°1012947, poursuivi pour avoir tenu des propos inappropriés envers une arbitre, est suspendu 3 mois avec sursis. Décision CDNPI n°2019-9 du 20 avril 2019 Monsieur Patrick GUINARD, affilié n°1000050, poursuivi pour avoir eu un comportement irrespectueux et insultant, est privé de fonctions électives durant une année. Décision CDNPI n°2019-10 du 20 avril 2019 Monsieur Gaston PELTIER, affilié n°1000035, poursuivi pour avoir eu un comportement inapproprié, est suspendu 3 mois avec sursis. Décision CDNPI n°2019-11 du 28 juin 2019 Monsieur Giovanni TRAPLETTI, affilié n°1006462, poursuivi pour avoir abandonné un Championnat de France en cours de séance (après la 5ème position à Pontarlier, ayant oublié qu’il y avait une 6ème position), est suspendu 4 mois avec sursis de 7 semaines. Décision CDNPI n°2019-12 du 28 juin 2019 Monsieur Bertrand CHIVOT, affilié n°1019648, poursuivi pour avoir abandonné un Championnat de France en cours de séance (après la 5ème position à Pontarlier, ayant oublié qu’il y avait une 6ème position), est suspendu 4 mois avec sursis de 7 semaines. Décision CDNPI n°2019-13 du 28 juin 2019 Monsieur Luc LECAS, affilié n°1013041, poursuivi pour ne pas s’être présenté au démarrage d’un Championnat de France alors qu’il avait retiré son badge, est suspendu 4 mois avec sursis de 7 semaines et est interdit de championnats libres pendant une année. Décision CDNPI n°2019-14 du 28 juin 2019 Monsieur Christophe SOUALHIA, affilié n°1018125, poursuivi pour avoir eu un comportement agressif et inapproprié envers d’autres joueurs, est suspendu pendant 2 années dont une avec sursis. Décision CDNPI n°2019-15 du 27 septembre 2019 Monsieur Gaston PELTIER, affilié n°1000035, poursuivi pour avoir tenu des propos insultants non confirmés à l’audience, ne reçoit pas de sanction. Décision CDNPI n°2019-16 du 27 septembre 2019 Monsieur Christian BOBILLOT, affilié n°1001184, est poursuivi pour avoir tenu des propos insultants, mais la CDNPI constate sa non-compétence au vu de l’article 16 des statuts de la FFT. Décision CDNPI n°2019-17 du 27 septembre 2019 Madame Cécile FRANCOIS, affiliée n°2003344, poursuivie pour avoir tenu des propos insultants non avérés, ne reçoit pas de sanction. Décision CDNPI n°2019-18 du 27 septembre 2019 Monsieur Franck VILLETTE, affilié n°1021620, poursuivi pour avoir eu des propos et un comportement insultant et irrespectueux, est suspendu pendant 3 années dont une avec sursis. Décision CDNPI n°2019-19 du 27 septembre 2019 Monsieur Cédric DUCOM, affilié n°1010470, poursuivi pour avoir falsifié des feuilles de marque relevant de la tricherie, est suspendu pendant 5 années. Décision CDNPI n°2019-20 du 27 septembre 2019 Monsieur René ROQUES, affilié n°1001592, poursuivi pour avoir eu un comportement incompatible avec l’éthique et relevant de la tricherie, est suspendu pendant 3 années. La Commission Jeunes est inchangée. David GUILLOT reste président et Valérie DEBIESSE chargée de communication. Ils sont entourés de Bernard CLERC, Adrien PEREZ et Guillaume BULOIS. 4/ Attribution des Championnats de France - Coupe de France 2020 : Lons-le-Saunier (39) du 11 au 15 novembre - Coupe de France 2021 : Boulogne-sur-Mer (62) du 11 au 14 novembre Actus Infos 55Nous, la fédé
  • 6. Championnat de France Donnes Libres 2019 Et si on le rallongeait ? Monsieur le Maire l’avait annoncé : “On jouera au Tarot à Pontarlier dès le jeudi après-midi et on proposera un tournoi aux aînés locaux”. Ces derniers ont répondu favorablement à l’appel lancé par Patrick GENRE lors de la remise des prix en 2018. Grâce à une forte mobilisation et un démarchage important auprès des seniors de la région, les membres du club Atouts Maîtres de Pontarlier ont pu réunir 184 participants. Merci et bravo à eux pour leur investissement. Ce concours a été approuvé par les anciens qui ont découvert la manifestation et la bonne ambiance qui y régnait. Pour respecter les traditions du coin, le club pontissalien leur avait offert en fin de tournoi une collation très appréciée. Nul doute que le Tournoi des Clubs du 3ème Age, c’est ainsi qu’il a été baptisé, perdurera. La 1ère édition a été remportée haut la main par Monsieur Jacques ANDRE avec 2712 points. Pour les licenciés FFT était organisé un tournoi d’accompagnement qui réunissait déjà 148 joueurs. Jacky MOURAUD du Centre, gagnant avec +2156, commençait bien ce très long week-end ! Aucun jour ne sera ajouté l’an prochain : rendez-vous donc en 2021 à Pontarlier à partir du jeudi 9 avril ! Au point de vue compétition, les choses sérieuses commençaient le lendemain avec le sélectif. Ils étaient, comme la fois dernière, 728 postulants à vouloir se hisser dans les 80 premières places du classement général pour décrocher un ticket d’entrée au Championnat de France. Il faut plus de 900 points pour passer. Jean-Philippe CELSE (Allier) en a pourtant 902, mais il en manque huit... Le Vice-Champion de France 2014 occupe la 81ème et maudite place. Son rêve de retourner en finale s’envole. Le sympathique autochtone Ludovic HURY, non retenu à 890 points, ne pourra pas se faire remplacer à la buvette ! Peut- être servira-t-il un verre au vainqueur du jour qui n’est autre que le sarthois Mickaël VIEILLEPEAU à +2216. Les représentants du Tarot Club de Vesoul (Franche- Comté) ont bien fait de se déplacer en nombre : leur président Daniel BARRET est 4ème , le finaliste de 2005 Christophe BEUGNOT 14ème et Christian POINSOT 41ème . Certains invités notoires seront de la partie : Emmanuel STEFANAZZI (33ème ), Lionel DUCARD (40ème ), Marc LANDY (68ème ) ou encore le responsable bourguignon Patrick DURAND (77ème à 921 points) pour qui il s’en est fallu de peu ! Avant le lancement des hostilités, les chefs arbitres ValérieDEBIESSEetPatrickBAUMGARTENrappellent le nouveau déroulement de la compétition : les divisions de points par deux sont abolies et des coefficients seront appliqués par séance. Le programme sera le suivant : - 480 joueurs (6 x 5 donnes) ; coefficient 0,233 - 240 joueurs (6 x 5 donnes) ; coefficient 0,335 - 104 joueurs (6 x 5 donnes) ; coefficient 0,402 - 52 joueurs (2 x 5 donnes) ; coefficient 0,482 - 28 joueurs (2 x 5 donnes) ; coefficient 0,579 - 16 joueurs (5 donnes) ; coefficient 0,694 - 8 joueurs (5 donnes) ; coefficient 0,833 - 4 joueurs (5 donnes) ; coefficient 1,000 Tous les points “coefficientés” de chaque tour se cumuleront sans abattement. La 1ère manche voit la victoire du lyonnais Cyril MALERGUE. Ses 2649 points réels deviennent 617,217 après l’application du coefficient de séance de 0,233. Ses deux poursuivants ont réalisé eux aussi un beau score : Yves DEL BURGO (Nord Pas de Calais) compte 591 points et Patrick DESBORDES (Nièvre Yonne) 552 points. Les génelardais Patrick DURAND à +235 et Lionel DUCARD à +205 vont pouvoir poursuivre l’aventure.LesvésuliensperdentChristophe BEUGNOT à -183. Le bien connu Marc LANDY a pris un bon départ (+191). Celui du président de la FFT à +50 est timide, ainsi que celui du vainqueur du sélectif à +25, mais ces résultats sont suffisants pour passer. La malédiction s’abat sur le club de Pontarlier puisqu’une de ses adhérentes, Françoise ROBERT, occupe la 241ème place éliminatoire avec 10,7 points. Le lendemain, Françoise ROBERT fait son retour dans la compétition suite à un désistement d’un joueur pour problème familial. Elle saisit sa chance cette fois, effectuant 466 points. Ce score la classe 8ème de séance. Le vainqueur, Michel LOPEZ du Vaucluse, a obtenu 600 points. Il devance Gérard COPEDE du Val d’Adour et Lionel DUCARD qui avoisinent tous deux 565 points. Des jeunes font leur apparition : la charmante corse Sabrina PIERI a réalisé 541 points et le picard Steve ROEDSENS aux dents longues 484 points. Christian POINSOT est dans le coup à +423. Marc LANDY et le leader Cyril MALERGUE ont fait une bonne opération à 298 et 267 points. Mickaël VIEILLEPEAU (+227) et Manu STEFANAZZI (+159) n’ont pas végété comme au 1er tour et ils se replacent. Yves DEL BURGO et Patrick DESBORDES ne se quittent plus. Leur score de -55 est absorbé par leur épargne de départ. Patrick DURAND est aussi négatif, heureusement de peu (-33), et il pourra s’assoir en 3ème séance. Il est 97ème pour 104 qualifiés. Daniel BARRET n’en fera pas partie, n’ayant pas vu de jeu de l’après-midi (-412). Au classement général, le gagnant du jour Michel LOPEZ, qui avait déjà collecté 469 points la veille, se détache avec un capital de 1069 points de Cyril MALERGUE (884), Lionel DUCARD (768), Gérard COPEDE (740) et Steve ROEDSENS (694). Le dimanche soir, ce n’est pas la même musique pour Michel LOPEZ et Gérard COPEDE qui marquent tous deux -384. Le leader, grâce à son avance, peut éponger cette perte. Ce ne sera pas le cas pour l’aturin qui termine 54ème et qui ne sera donc pas convoqué en finale. Le nordiste Yves DEL BURGO, avec -160, a échappé de peu à l’élimination, étant 49ème . Son capital initial l’a sauvé, contrairement au nivernais Patrick DESBORDES (65ème ), avec qui il faisait la course, qui a laissé trop de plumes sur cette séance (-214). Il faut 360 points au général pour accéder au dernier tour. Même si Mickaël VIEILLEPEAU termine à +92 sur cette manche, il n’a collecté que 344 points, synonyme de disqualification. Cet illustre chanceux s’en va, mais un autre fait son apparition. Discret jusque-là, le charentais Daniel JEAN pulvérise le tournoi avec 994 points qui risquent de le faire grimper très haut. Les compteurs de Lionel DUCARD (621), Christian POINSOT (533) et Steve ROEDSENS (492) sont jolis. Patrick DURAND fait un retour tonitruant à +402 et se repositionne. Marc LANDY continue son ascension (+191) et se retrouve 10ème au général, précédent Cyril MALERGUE qui a chutéLe souriant Daniel BARRET en 1ère séance ! Françoise ROBERT Mickaël VIEILLEPEAU 66 Vous, les participants
  • 7. (-127 sur la séance). Les dames Françoise ROBERT (+81) et Sabrina PIERI (-6) ont résisté et se suivent aux 28ème et29ème placesdugénéral.LeprésidentEmmanuel STEFANAZZI est un heureux élu, le 44ème précisément, ayant fait le nécessaire sur cette manche (+206). C’est Lionel DUCARD désormais qui est en pole position avec 1390 points. Il faudra compter aussi sur Daniel JEAN à 1267, Steve ROEDSENS à 1186 et Christian POINSOT à 1065. Afin que la remise des prix n’ait pas lieu à une heure tardive, la finale débute à 12h45 par deux positions sanséliminés.EmmanuelSTEFANAZZIetMarcLANDY sortent fortement négatifs de la 1ère position et ne parviendront pas à se rattraper sur la 2nde . Ils quittent donc le tournoi après dix donnes avec 22 autres joueurs. Il reste 28 joueurs qui vont disputer à nouveau deux rotations. Seuls 16 d’entre eux participeront au 5ème tour. Michel LOPEZ et Sabrina PIERI ne seront pas admis. Ils terminent respectivement 19ème et 20ème . Bien qu’ils aient bien remonté sur la 4ème position, celle d’avant leur a été fatale. A l’issue du 5ème round de cinq donnes, huit autres personnes sont chassées. Parmi elles figure Françoise ROBERT (14ème ) qui finit 1ère Dame et qui a bien su profiter de la 2ème chance qui lui a été donnée. Il reste 8 concurrents listés dans l’ordre du classement : Daniel JEAN qui est en tête depuis le début de l’après-midi, le régional de l’étape Christian POINSOT, les picards Steve ROEDSENS et Hugo TERRIER, Cyril MALERGUE, Lionel DUCARD, Alain RIPOLL (Ain) et Patrick DURAND. Avant le carré final, il va se passer des choses incroyables en table n°1. Hugo TERRIER (Ouest) réussit une grosse garde à plus de 330 points et tous les spectateurs le voient déjà en finale… Mais le dénouement va être tragique. Steve ROEDSENS (Est) gagne une garde de dix avec deux bouts 4èmes accompagnés de nombreux points suite à une entame atout qui a perturbé la défense. Ce dernier enchaîne sur une bombe qui lui rapporte 450 points. Daniel JEAN, en Nord, réplique avec trois bouts 13èmes et marque le même score qu’Hugo TERRIER. A environ -500, tout semble perdu pour Christian POINSOT qui relève trois bouts 10èmes servis, un mariage et une coupe. La Garde Contre le Chien est demandée, est réussie et le sauve. Lui et Steve ROEDSENS sont qualifiés pour la phase ultime, tout comme Daniel JEAN qui puise dans ses réserves pour payer ses 236 points négatifs. Hugo TERRIER doit laisser sa place à un résidant de la table 2. C’est Cyril MALERGUE qui ira en table finale grâce à la dernière donne gagnée. Lionel DUCARD termine 5ème et peut dire adieu au lapin de Pâques cette année ! Il ne passera pas à la télé comme en 2005. Les quatre derniers survivants se mettent en place selon l’ordre inverse du classement : Cyril MALERGUE (Ouest), Daniel JEAN (Est), Steve ROEDSENS (Sud) et Christian POINSOT (Nord). Après de nombreuses distributions, c’est Daniel JEAN qui ouvre le bal par une garde. Avec trois bouts 7èmes , un Roi et deux petits mariages, il ne gagne que de sept, ce qui ne lui permet pas de passer devant Christian POINSOT. Il est derrière lui de 18 points. Les donnes s’enchaînent à nouveau avant une garde de Cyril MALERGUE qui reçoit le Petit au chien qui embellit ses deux bouts imprenables 8èmes sans Roi. Il gagne de 13, ce qui lui permet juste de passer devant Steve ROEDSENS désormais dernier. En chauffe, Cyril demande une nouvelle garde. Il touche deux beaux atouts au chien et à l’arrivée, il détient le 21 8ème bien fait par 21-20, deux Rois dont un 7ème et une séquence D-C-V-10. Il parvient à capturer le Petit sans le chasser, passe son contrat de 28 et prend largement la tête. Christian POINSOT, qui vient de descendre d’une marche, réplique aussitôt en gardant. Il possède, après la relève, deux bouts 9èmes (21-1) très bien faits (21-20- 18-17-16), un Cavalier 6ème et une séquence D-C-V. Il réussit son contrat de 12, mais sans aller au bout. Cyril MALERGUE reste devant, mais ne compte plus que 78 points sur lui. La dernière enchère va être réalisée par Steve ROEDSENS à qui il faut un très gros score pour l’emporter. Comme il doit marquer au moins 126 points par tête s’il veut devenir Champion de France, il décide de faire une Garde Sans le Chien avec l’Excuse 9ème , deux Rois dont un sec et un petit mariage. Très rapidement, Steve a localisé le Petit au chien, ce qui est une très bonne nouvelle et tous les espoirs sont permis. Malheureusement, il va tomber sur un os en défense, qui plus est singlette dans son petit mariage. Il ne parvient pas à gagner et chute de 4. C’est le Champion de France qui détenait cette main forte. Cyril MALERGUE a doublé tout le monde en finale pour triompher. Bravo à ce fort compétiteur du Lyonnais. A la 2nde place a reculé le vésulien Christian POINSOT, très content d’avoir atteint la table finale. Il peut cependant avoir des regrets car il n’a pas mené le Petit au bout sur sa Contre au 6ème tour et sur sa garde en finale, qui l’aurait peut-être maintenu en tête, mais la pression était forte. A la 3ème place, il n’est pas étonnant de retrouver le charentais Daniel JEAN, dont le renom n’est plus à faire, qui a gagné de nombreux libres et grands prix dans sa carrière. Le picard Steve ROEDSENS, qui a bien failli créer la surprise sur la dernière donne, ferme la marche. Il échoue à la 4ème place comme en 2016, mais il peut se consoler en se disant que peu ont participé deux fois à la finale. Podium du Championnat de France Individuel Donnes Libres : Christian POINSOT (2ème ), Patrick GENRE (maire de Pontarlier), Cyril MALERGUE (Champion de France), Emmanuel STEFANAZZI (président de la FFT), Daniel JEAN (3ème ) et Steve ROEDSENS (4ème ). 77Vous, les participants Adieu Gabrielle GHOZLAND, Marie-Claude GARSON, Sabrina PIERI et Michel LOPEZ ! Petite poignée pour Christian POINSOT ! Le Lapin et le Dudu, désabusés, défendent !
  • 8. Championnats de France Individuels Open et Séries 2019 Echange de bons procédés ! C’est la 11ème fois que les Championnats Open, Séries et Jeunes sont organisés dans la jolie station balnéaire d’Argelès-sur-Mer. Les joueurs et les organisateurs y prennent leurs marques depuis 1998 et se sentent bien. La FFT tenait à remercier tous les bénévoles, sous la houlette de leur président Bob REBOULLEAU, qui ont œuvré lors de cette manifestation pour en faire, une fois de plus, une réussite. Résumé du Championnat Open Les 196 joueurs qualifiés ont rendez-vous à l’Espace Carrère où se déroule uniquement la 1ère séance. Pour gérer ce tournoi dont l’organisation est difficile, une équipe arbitrale dynamique et compétente a été mise en place. Jérôme LABARBE, Laurent FONTAN, Christian BOBILLOT et René GARDON ont été choisis pour officier sous la coupe d’Yves CHEKLI. A l’issue du 1er tour, le ch’ti Gérard ROSSEEUW s’est illustré avec 63,4%. Deux autres joueurs 2ème Série ont frappé fort : le normand Marco DELOMENI (62,1%) et le centrais Christophe PORTIER (61,8%). Quelques conquérants n’ont pas manqué le rendez-vous : le Champion aquitain Patrick LLESTA, trois fois vainqueur de l’épreuve, fait un fort démarrage avec 61,5%. C’est lui le maître des attaques sur cette séance (81%). On retrouve l’azuréen Stéphane DEGIORGI, lui aussi trois fois titré en Open (2004, 2009 et 2014), qui grâce à ses 59% peut croire en une suite logique, c’est-à- dire une victoire tous les cinq ans ! Mais la concurrence est là : l’ancien numéro 1 Michel PAWLISZ détient 60% et l’actuel, Jean-Philippe MARTINEZ, a 58%. Les francs-comtois sont en nombre : Pascal LIGIER (61%), Adrien PEREZ (59%) et André GASCHE (58,5%) sont eux aussi bien partis. La 1ère féminine, Elodie BOUVIGNIES (Picardie), n’a pas chômé ! Elle est 9ème à 60,4% après avoir remporté le classement défense. Alors que certains s’intéressent aux performances de l’après-midi, d’autres, qui ont moins bien joué ou n’ont pas été en réussite, se penchent sur leur sort ! Le Champion de France Promotion 2017 à Argelès, à savoir Gilles OLIVIER (Midi-Pyrénées), passe de justesse à 48%, tout comme le languedocien Gérard GRAS à 47,4% qui n’en revient pas. Ils étaient tous deux dans une bonne ligne car en Ouest, avec 49,6%, le nivernais Gérard LEDROIT est recalé. Au vu de leurs pourcentages médiocres, les vedettes de Midi- Pyrénées, Gilles MADON, Gérard CASCALES et Gilles MAUREL, et celles de Poitou Anjou, Patrick BAUMGARTEN et Noël RAFFOUX, n’auront pas besoin de se déplacer à la salle Ferdinand Buisson pour jouer la 2ème séance. Les 28 donnes du soir ont été bien négociées par Laurent BERTHONECHE (Allier) qui a effectué 64,6%. Le savoyard Timothée MEYNET peut être aussi content de lui avec 64%. Le vauclusien Jean-Marc CHARRAS semble satisfait de son résultat de 61,5% et de son pourcentage de défense (65,7%, le meilleur) qui rattrape celui en attaque ! Le nordiste Gérard ROSSEEUW a continué sur sa lancée, totalisant 59,6%. Le trio franc-comtois n’a pas lâché : Adrien PEREZ marque encore 59%, André GASCHE 57,7% et Pascal LIGIER 55%. Les multi-titrés Patrick LLESTA (54,6%) et Stéphane DEGIORGI (53%) ont baissé, tout comme Michel PAWLISZ (55%), mais rien n’est dramatique, contrairement à Jean-Philippe MARTINEZ qui est à 45,5%. Ce maigre score est obtenu aussi par Marco DELOMENI, 2nd de la 1ère séance. Christophe PORTIER a fait un léger mieux, mais n’a pas la moyenne, étant à 49%. La miss Elodie BOUVIGNIES compte 51,6%. Elle jouera donc le 3ème tour et sera accompagnée de sept autres dames dont la vendéenne Patricia GUILLAS qui a cartonné en attaque (85,7%). Grâce à une belle prestation à près de 57%, Gérard GRAS se sauve de l’élimination, étant 53ème pour 56 retenus. Gilles OLIVIER, à 42%, est exclu de la compétition, tout comme le numéro un national. Au général, Gérard ROSSEEUW domine avec un cumul de 129%. Il se détache déjà de 5% d’Adrien PEREZ queLaurentBERTHONECHEcolle.TimothéeMEYNET, André GASCHE, Pascal LIGIER, Jean-Marc CHARRAS et les deux anciens premiers joueurs français ne sont pas distancés, bien au contraire. Ils comptabilisent plus de 121%. Alors 42ème , le bourguignon Aurélien MIGNOTTE a décidé de passer à l’offensive. Il a tout explosé en attaque (87,4%) et a bien carburé en défense (59%). Cela donne 66,4%, score qui provoquera une remontée spectaculaire au général. Christophe PORTIER, qui avait moins bien marché en 2ème séance, refait surface avec 65,2%, après avoir bien défendu (67,6%). Marco DELOMENI est aussi revenu : il est 1er de ligne à 57%. Adrien PEREZ, l’homme qui roulait à 59, a accéléré et a été contrôlé à 63%. Laurent BERTHONECHE (60,2%) est toujours sur ses talons. André GASCHE garde la même vitesse (56,3%) alors que Pascal LIGIER a légèrement ralenti (53,8%). Stéphane DEGIORGI n’a pas réussi à mettre le turbo et il est resté bloqué à 52,6%. Ce 3ème acte est désastreux pour beaucoup de prétendants au titre : Patrick LLESTA et Timothée MEYNET ont 46,7% et seront les seuls à atteindre la finale. C’en est fini pour Michel PAWLISZ à 43,4% et son partenaire d’équipe Jean-Marc CHARRAS à 36,7%, pour le leader Gérard ROSSEEUW qui s’est effondré à 35,9% et pour les filles Elodie BOUVIGNIES (44%) et Patricia GUILLAS (39,4%) qui ont passé une mauvaise soirée. Quant au languedocien Gérard GRAS, il a encore fait ce qu’il fallait pour passer (55,2%). Il finit 27ème et ira donc en finale ! Près de 24% le séparent du nouveau meneur Adrien PEREZ, pourchassé par Laurent BERTHONECHE à la recherche de son 1er titre. Comme écrit précédemment, les deux meilleurs de la séance ont fait une remontée fantastique aux 3ème et 4ème places, doublant les réguliers francs- comtois André GASCHE et Pascal LIGIER. En finale, les trois francs-comtois sont encore de la partie. Pascal LIGIER, qui termine meilleur attaquant, s’adjuge ce prestigieux tournoi avec 62,8% devant Adrien PEREZ à 60,2%, imperturbable. André GASCHE est fidèle à ses 57,5%. Cela pourrait présager une place sur le podium, mais le bourguignon Aurélien MIGNOTTE qui le précédait totalise 57%. Les espoirs d’être médaillé pour Christophe PORTIER (45,6%) et Laurent BERTHONECHE (43,8%) sont désormais caducs. Sans grand suspense, suite à son score en finale et à son parcours, Adrien PEREZ devient le nouveau Champion de France Open, succédant à l’alsacien Gilles SYDA. Grâce à cet exploit, il fait désormais partie des joueurs ayant gagné les deux individuels (1ère Série en 2012) et il est le premier de l’histoire à empocher 110 PP qui l’aideront à faire son retour parmi les meilleurs au Classement National. Du fait, sa saison blanche a pris des couleurs ! Son camarade Quelques bénévoles de l’Espace Carrère ! Timothée MEYNET Christophe PORTIER 88 Vous, les participants
  • 9. de comité, Pascal LIGIER, l’accompagnera sur le podium. Cette place de Vice-Champion de France est bien méritée pour ce brillant attaquant et joueur. Suite à son sursaut en 3ème séance et à une finale maîtrisée, le talentueux Aurélien MIGNOTTE enlève la 3ème place. Très ému, il aura une pensée pour son père, Serge RENARD, récemment disparu. Malheureusement, André GASCHE échoue pour moins de 2% au pied du podium qui a bien failli être exclusivement franc- comtois. Bravo “Dédé” qui a appelé l’arbitre lors de la finale car il avait commis une renonce que son adversaire n’avait pas vue, s’auto-pénalisant. Il faut souligner un autre geste éthique qui a eu lieu en 2ème séance : Dominique COCHEREAU du Nord a rapporté aux arbitres une tricherie, survenue à sa table et effectuée par un partenaire de défense qui a validé un compte de points erroné donné par l’attaquant. Après avoir confirmé le résultat de la donne, ce défenseur s’est rué en douce sur l’écart de son adversaire qu’il a fait disparaître dans le tas de la défense… La FFT, qui chasse et punit ce type d’agissement, remercie Dominique pour ce signalement. Résumé du Championnat Première Série En 1ère Série, Laurent FONTAN est passé chef arbitre et Yves CHEKLI assistant. Eliminé la veille en Open, Jean-Philippe MARTINEZ a cru bon de prendre sa revanche. Il sort en tête de l’alterné avec 60,8%. Un autre licencié de l’Ain a fait une bonne affaire : Gwenned LE VISAGE a obtenu 59,8%. Entre les deux bressans, à 60,2%, s’intercale Adrien PEREZ, décidément en très grande forme. Nombreux étaient les joueurs à concourir dans les deux compétitions : le picard Nicolas LAVAL (59,5%) et le parisien Jean-David DJIAN (58,6%) ont eux aussi encore répondu présent. Les deux Champions 2018 débutent correctement et espèrent aller plus loin qu’à l’Open. Gilles SYDA a 55,9% et Hugo POPLINEAU 53,6%. Le CCR de l’Allier, Laurent BERTHONECHE, a raté son entrée (46,4%), mais heureusement pour lui, il est 56ème et donc dernier qualifié. Dans les 28 éliminés, on retrouve les jeunes mariés Sandra et David GUILLOT qui ne voulaient pas partir l’un sans l’autre, les redoutables Cyril MALERGUE et Pascal LIGIER qui se consacreront désormais à l’Open et le niortais Noël RAFFOUX, encore éjecté au 1er tour. Ce n’est pas son week-end ! En 2ème séance, on assiste à la renaissance du tenant du titre. Meilleur défenseur à 66,9% et 2ème attaquant à 73,4%, Hugo POPLINEAU s’impose sur l’incroyable score de 68,5%. C’est dit, il tient à gagner deux années consécutives ! Loin derrière, à 63,7% qui reste une superbe performance, Claude LEFEBVRE (Seine et Marne) vient agrémenter ses 53 points de départ. Le vauclusien Rachid HAOUI réalise à nouveau un beau tournoi (61,3%) et devrait se positionner en haut de l’affiche avant la finale, tout comme Gilles SYDA qui ajoute à son pécule 62%. Le leader Jean- Philippe MARTINEZ, grâce à son résultat de 55%, reste dans la course, contrairement à certains qui vont en sortir : Gwenned LE VISAGE et Jean-David DJIAN n’ont pas la moyenne (49% et 48%) et vont couler au général, Laurent BERTHONECHE (49%) n’a pas pu se rattraper et ne pourra participer au dernier tournoi, Nicolas LAVAL (44,3%) et Adrien PEREZ (42,7%) ont pris une douche froide et n’ont plus qu’à faire une prière pour avoir une place le lendemain. Ils ont été entendus ! Le verdict tombe : ils sont 27ème et 28ème . Adrien PEREZ espère avoir mangé son pain noir avant la finale Open du soir ! Dans les hautes sphères se retrouve Hugo POPLINEAU à 129%, accompagné de Rachid HAOUI à 126, Gilles SYDA à 124, Claude LEFEBVRE à 123 et Jean-Philippe MARTINEZ à plus de 121. Mais il faudra faire attention car de nombreux jeunes aux dents longues traînent dans les parages, comme les frères VILLIERS de Bourgogne ou encore Gwenned LE VISAGE et Kevin COURTNEY de l’Ain. Il y a aussi des vieux de la vieille, très expérimentés et habitués des finales, tels que Daniel JEAN, Patrick CLAR ou encore Franck DUPUY qui n’ont pas puisé dans toutes leurs ressources. D’ailleurs, Franck DUPUY (Poitou Anjou) termine sur la belle note de 62,3% qui est le seul joli score de la finale. Etant 17ème , il va falloir analyser ce qu’ont fait les mieux classés. Le 2ème rang n’est déjà pas occupé par l’un d’entre eux, mais par le jeune triathlète Kevin COURTNEY, 18ème , qui a obtenu 58,9%. Par contre, aux places suivantes figurent Gilles SYDA (56,1%) et Claude LEFEBVRE (55,5%). Les deux leaders et le numéro 1 national ont manqué ce dernier rendez- vous : Hugo POPLINEAU et Jean-Philippe MARTINEZ n’ont que 48,3%, Rachid HAOUI 41,4%. Cela semble bon pour Franck DUPUY, d’autant plus que Daniel JEAN, Paul et François VILLIERS se sont loupés et que Patrick CLAR finit sur un 51 ! Le résultat de 52,6 ne suffira pas à Gwenned LEVISAGE. En fait, il s’en est fallu de peu (1%) pour Franck qui est en effet 3ème devant Hugo POPLINEAU. Menant considérablement avant la finale, le Champion sortant s’était peut-être trop mis la pression… L’heureux miraculé du jour est précédé par le seine-et-marnais Claude LEFEBVRE, très joyeux d’être Vice-Champion de France. Le vainqueur n’est autre que Gilles SYDA qui rejoint lui aussi le cercle des joueurs ayant gagné les deux individuels. Comme Patrick LANÇMAN (1984- 1985), Philippe PERELLI (1999-2000) ou encore Patrick LLESTA (2014-2015), Gilles a fait fort en enchaînant deuxvictoires,mêmes’ilestvraiqueThierrySEGUINAUD, un autre alsacien, a remporté les deux titres la même année (2003). Maximilien GRAU lui aussi a réalisé cette prouesse en 1991, mais il s’agissait du titre 2ème Série. Résumé du Championnat Deuxième Série Le jour de la compétition, il manque quelques joueurs qui sont, comme le prévoit le règlement, scratchés à 12h15. Ces absents n’ont pas averti leur président de CCR qui n’a pu les remplacer par des licenciés de leur comité, ce qui est regrettable. Les places ont donc été redistribuées au niveau national et l’article 31 des statuts de la FFT a dû être appliqué : les qualifiés absents, qui n’ont pas prévenu, sont suspendus d’office pour les championnats individuels de la saison suivante. C’est bien dommage... Après avoir réussi à trouver les 112 combattants, l’arbitre Patrick BAUMGARTEN, assisté cette année de deux arbitres régionaux, René GARDON et Joey RITTIE, donne le feu vert. Des joueurs sont stressés : l’un d’entre eux, qui restera anonyme, a montré une poignée avec l’Excuse en cachant un atout et sur les deux donnes suivantes, il a commis deux renonces. Le gagnant de la séance, le breton René THEPAUT, n’a pas connu de telles mésaventures et s’est imposé avec 61,5% devant la vauclusienne Séverine DION, Championne de France 2005 dans cette catégorie. Seuls ces deux concurrents ont atteint la barre des 60. Daniel LABAUNE (Bourgogne) et Pascal THIERY (Centre) se contenteront quand même de leur résultat à plus de 59% ! Le vauclusien Arnaud LOGET à 56,9% et la CCR du Centre, Yveline CHATELAIN, à 55,4%, font partie du quatuor de tête, ayant gagné leur ligne. Il faut avoir réalisé 49,9% pour participer au 2ème round. L’épargné, à la 56ème place, se nomme Bernard HABIB (Normandie). Le malheureux Jean-Philippe CREPINEAU (Midi-Pyrénées) est le premier à quitter l’aventure. Le président du comité Bretagne de l’époque, Bernard SAUVEE, porte mal son nom en ce vendredi ! Isabelle LEGEAY et Lionel PAPI, qui viennent de beaucoup plus loin, à savoir de l’île de la Réunion, ont fait un long voyage pour une seule petite séance… Ils seront obligés de tenter leur chance à nouveau ! Le lendemain, la 2nde séance débute avec un soleil étouffant. Il faut croire que le lyonnais Christian MOTTIN le supporte bien car il parvient à décrocher la séance avec 61,8%. Il devance le seine-et-marnais Jean-Marc BRUANT (61,4%), le forézien Stéphane MOREL (59%) et le normand Daniel DESHAYES (57,5%), tous trois premiers de ligne et auteurs d’une 1ère séance à plus de 53%. Les rôles s’inversent : c’est au tour d’Arnaud LOGET et d’Yveline CHATELAIN d’effectuer ce pourcentage correct de 53. Les quatre Gwenned LE VISAGE Rachid HAOUI René THEPAUT Séverine DION 99Vous, les participants
  • 10. meneurs ont souffert, n’ayant pas la moyenne : René THEPAUT, Pascal THIERY et Daniel LABAUNE oscillent autour de 49% et Séverine DION en a un de moins. Puisque les personnes bien parties n’ont pas réitéré et que les scores des deux 1ères manches ne sont pas élevés, le classement général est resserré. Il vaut quand même mieux être devant et ce n’est pas le lyonnais Christian MOTTIN qui dira le contraire ! Jean-Marc BRUANT et Stéphane MOREL le collent, tout comme nos autres protagonistes qui ont tous un coup à jouer. A l’issue des 28 donnes de la finale de dimanche, il n’y a toujours pas d’envolée. Par contre, les bien classés ne se sont pas reposés sur leurs lauriers. Stéphane MOREL remporte ce dernier acte avec 60,4% devant Daniel DESHAYES à 60,1%, meilleur défenseur de la séance. Il n’y a que des petits scores : Jean-Marc BRUANT obtient le 3ème avec 57,4% et Séverine DION gagne sa ligne à 53,3%, c’est pour dire ! Le leader Christian MOTTIN n’avait pas assez d’avance pour que ses 52% suffisent pour être primé. Il en manquera aussi à Arnaud LOGET qui a réalisé le même score. Pour ceux qui ont démarré sur les chapeaux de roues, comme René THEPAUT, Daniel LABAUNE et Yveline CHATELAIN, le voyage s’est mal terminé (non loin des 45%). Le titre part donc cette année dans le Loire Forez grâce à son nouveau Champion, Stéphane MOREL, un très bon et sympathique joueur. Il l’emporte de plus de 2% sur Jean-Marc BRUANT qui offre une 2ème médaille d’argent à son comité Seine-et-Marne. Enfin, laNormandieestàl’honneurgrâceàDanielDESHAYES qui s’empare de la médaille de bronze. Christian MOTTIN, ancien Maître qui a connu un récent podium en Senior, est 4ème cette fois. Il faut savoir partager ! Résumé du Championnat Promotion Le Château de Valmy accueille une nouvelle fois la compétition Promotion. Le format reste inchangé : 140 participants au départ venant de l’ensemble des comités français, 84 demi-finalistes, 28 finalistes, trois places sur le podium et un seul titre de Champion de France à se disputer en trois séances. Qui succédera au junior prodige Julien LAPLEAU, vainqueur en 2018 ? Sous la houlette arbitrale de Christian BOBILLOT, Jérôme LABARBE et Guillaume PORCEDDU, les hostilités commencent. L'excellente ambiance qui règne entre les participants ne doit pas masquer les enjeux : installer son championnat en réalisant une bonne 1ère séance, ne pas prendre de pénalité, soigner ses attaques… Le champenois Richard DUOT l’a bien compris. Il s’adjuge la séance inaugurale avec un magistral 67,5%, remportant au passage le classement des défenses. Il est détrôné sur le classement attaque, malgré ses 75,3%, par Eric CLEMENTEI (Bourgogne). La bretonne Cécile DRON s’empare de la 2nde place avec 65%. Le podium de cette séance est complété par le picard Bernard GARNIER qui détient 64%. Derrière, cela se presse au portillon ! Le lyonnais Bruno LEGAL est en embuscade en 5ème position avec 62,1%. Une autre bretonne se classe dans le top dix en la personne de Patricia LACOMBE (2ème au classement des défenses) qui occupe le 9ème rang. Bernard CECCHINI du comité Vaucluse se place avec 59%, tout comme Gérard CHUZEVILLE de l’Ain avec 57,9% et le drômois Jean-François SACCOCCIO crédité de 56,6%. L’arbitre nationale bourguignonne Karine BEAL, à 53%, passe entre les gouttes. Elle devance Eric CLEMENTEI, pourtant indéboulonnable sur ses attaques. Malgré ses 46,4%, c’est jour de fête pour Emmanuel BUCH (Midi-Pyrénées) à la dernière place qualificative. Malheureusement, c’est l’heure de rentrer au bercail ou de participer à un open pour les 56 derniers du classement alterné ! Les 84 premiers de la séance 1 sont convoqués pour se disputer une place en finale. Il n’y a que 28 billets à s’octroyer, la tension est palpable. Les écarts sont de plus en plus travaillés, les défenses se remuent les méninges. A ce jeu, c’est Michel CURT de l’Ain qui s’impose avec 65,6% au général, en réalisant 83,3% en attaque. Bruno LEGAL, 5ème en 1ère séance, prend un abonnement à cette place, récidivant la même performance que la veille. Jean-François SACCOCCIO et Bernard CECCHINI frôlent les 60% cette fois-ci. Gérard CHUZEVILLE, très régulier lui aussi, a effectué 55,2%. Le miraculé de la séance inaugurale, Emmanuel BUCH, ramène 53%, ce qui ne sera pas suffisant pour continuer. Mais, au fait, où en est donc le leader ? Il faut regarder le bas du classement, jusqu’à la 80ème place pour retrouver Richard DUOT. Le score de 38,9% lui sera fatidique pour participer à la finale. Pour Cécile DRON, le 2ème tour a été difficile aussi, mais elle s’en sort nettement mieux (47,4%). Décidemment, il ne fait pas bon mener après la 1ère séance puisque Bernard GARNIER, 3ème , n’a réalisé que 45,4%. La poignée oubliée à la dernière donne de l’après-midi ne changera rien pour Sandrine GARRIER de Bourgogne. Il faudra retenter sa chance en 2020 ! Après deux séances, le championnat est mené par Michel CURT avec 128,39%. Il faut être précis car il ne devance que de 7 centièmes le régulier Bruno LEGAL. Le suspense reste complet à l’approche de la finale à 28. Bernard CECCHINI complète le podium provisoire. Ça passe pour Cécile DRON, Jean-François SACCOCCIO et Gérard CHUZEVILLE. Patrick NIGOU du Val d’Adour, non retenu après la 2ème séance de l’Open, participera cette fois au final, contrairement à Richard DUOT, malgré son exploit initial, qui termine à la 30ème place éliminatoire. Patricia LACOMBE et Karine BEAL sont aussi privées de dessert, occupant les 33ème et 34ème places ! Eric CLEMENTEI n’a pas bien attaqué cette fois et son résultat en défense ne peut le sauver. Les 28 heureux rescapés vont vivre un moment important de leur saison : la finale du Championnat de France Individuel Promotion. Cette dernière ne se gagne pas haut puisque Gérard CHUZEVILLE a dominé les débats avec seulement 59,5%. Patrick NIGOU compte 59% grâce à sa victoire au classement défense. Jean-François SACCOCCIO s’est accroché, obtenant 56,2%, tout comme Cécile DRON qui devrait remonter. Bruno LEGAL (53,3%) et Bernard CECCHINI (52%) ont faibli. Quant au pauvre Michel CURT qui menait, il s’est écroulé à 42,9%. Les feuilles de route sont distribuées, les calculatrices sont en route dans tous les sens. Avant la proclamation du palmarès, l’arbitre principal Guillaume PORCEDDU a remercié l’ensemble des participants pour leur comportement exemplaire et leur bonne humeur. La victoire finale revient au lyonnais Bruno LEGAL qui a été le plus régulier sur les trois séances. Ce nouveau succès, qui suit son titre de Champion de France Quadrettes D3, confirme que c’est un fort joueur. Il devance de presque deux points le bressan Gérard CHUZEVILLE, qui, malgré une superbe dernière manche, doit se contenter de la place de Vice-Champion de France 2019. Le comité Drôme Ardèche s’invite sur le podium et il sera représenté par Jean-François SACCOCCIO qui n’a pourtant effectué aucun score à plus de 60%, mais qui a toujours fait de belles prestations (57, 59 et 56). Le voici récompensé ! Il devance de 2% Bernard CECCHINI desservi par sa finale et Patrick NIGOU qui a fait un beau rapproché. Cécile DRON, 1ère Dame, termine à une honorable 6ème place. Il faudra attendre 2021 pour un nouveau chapitre de la saga du Championnat de France Promotion qui se déroulera à Chartres. Yveline CHATELAIN Christian MOTTIN Richard DUOT Cécile DRON Bernard CECCHINI Michel CURT 1100 Vous, les participants
  • 11.
  • 12. Championnats de France Jeunes 2019 Le Championnat de France Jeunes était de retour au Camping Les Dauphins d’Argelès- sur-Mer qui a de nouveau fait attention à la qualité de ses services : mise à disposition de bungalows récents et propres, repas copieux et de qualité, animations multiples (piscine, tir à la sarbacane, tir à l’arc, tournois sportifs) et deux soirées bien organsisées (pool party le mercredi et soirée mousse le samedi). Les 216 participants et leurs responsables ont pu ainsi profiter de leur long week-end, d’autant plus que le soleil était au rendez-vous ! La Commission Jeunes, renforcée par l’ex junior Guillaume BULOIS, avait du pain sur la planche avec la mise en place des tournois et l’intendance (boissons, tickets repas, tee- shirts, cadeaux). Heureusement, elle n’a pas eu à intervenir pour des dégâts matériels ou des problèmes de comportement. Merci donc aux jeunes qui ont été formidables et à leurs encadrants qui les ont bien surveillés. Adieu Messieurs les professeurs, on ne vous oubliera jamais... La remise des prix a été de suite très émouvante. Après une entrée triomphale des arbitres et des membres de la Commission Jeunes, un hommage a été rendu à Georges DECLAS, récemment disparu, par les vainqueurs du Challenge Accompagnateurs et du Libre Cadet qui ne sont autres que Thierry AUBLANC et son fils Benjamin, élève au Collège de La Clayette (qui s’est classé 3ème cette année). Georges DECLAS, créateur de l’école de Tarot du Collège dans lequel il a enseigné les maths, a reçu un tonnerre d’applaudissements comme il l’aurait souhaité. Des pensées se sont tournées aussi vers Frédéric FONTAINE qui s’en est allé lui aussi. Professeur de biologie en Bretagne, c’est lui qui a fondé en 1988 les écoles de Tarot et le Championnat de France Jeunes. Merci Messieurs. Des profs contents ! Guillaume CHAPPUIS, qui enseigne le français et le Tarot au Collège Jules Ferry de Delle, peut être satisfait de sa nouvelle délégation qui s’est imposée avec plus de 75%. Bravo à Robin ECOFFEY, Lucas MALAIZIER et Elodie BISOL qui, en plus, a remporté l’Individuel Cadet. L’une de ses anciennes élèves, Lilia ZERIGAT, qui a souhaité continuer le Tarot après le collège en créant son propre club dans son nouvel établissement, le lycée Condorcet de Belfort, a été remerciée en devenant Championne de France en Libre Junior. Laurent PAOLETTI, président du comité Corse mais aussi prof de maths, est comblé que son cher Collège de Baleone remonte sur le podium. Il a pu acclamer à nouveau Juliette BELLET pour son autre 2ème place en Libre Cadet. On prend les mêmes et on recommence ! Les trois frères CARMAGNAT ont tous les trois brillé cette année. Le plus petit de la fratrie, Nathan, a fait coup double, ayant gagné l’Individuel Benjamin après les Triplettes Oudlers avec Aurore DIRAND et son aîné Raphaël. Quant à Loris, il n’a pas atteint la plus haute marche de l’Individuel Junior comme son frère la saison dernière, mais il finit sur la 3ème ce qui est déjà remarquable. Celui qui succède à Raphaël, promu à nouveau premier jeune français, n’est autre que le fort forézien Julien LAPLEAU qui avait déjà enlevé le titre Triplettes Lycées avec Maxence DUCROS et Antoine ESCUDERO, ses copains du Lycée Blaise Pascal d’Ambert. Les lyonnais n’auraient pour rien au monde manqué le rendez-vous de cette année. Romane et Thibault PERRELLE prennent chacun deux trophées dans les compétitions individuelles. Romane a été plus forte que son grand frère puisqu’elle a terminé une fois Championne de France (Libre Benjamin). Alexis LAMY, Gabriel DELORME et Victoria LESCURE sont 3èmes en Triplettes Oudlers. Les Hauts de France en haut ! Les deux uniques représentants du comité Nord Pas de Calais, les cadets Tanguy LEROY et Erwann TELLIER, ont dû s’unir avec la picarde Isaline THIVET, qui est de la même zone et de la même catégorie qu’eux, pour pouvoir concourir en Triplettes P’tits Bouts. Cette alliance a très bien fonctionné, se hissant en tête du classement à plus de 74%. D’autres beaux résultats ! Les alsaciens Amélie et Lucas FROMMWEILER, associés à Pauline CHASSEUX, sont juste derrière leurs voisins francs-comtois en Triplettes Oudlers. Leur belle place de Vice- Champions de France ravit leur papa qui est parvenu lui aussi à se classer 3ème au challenge accompagnateurs. L’animatrice du Collège de Suze la Rousse, Marie-France DANIEL (Vaucluse), est remerciée pour son investissement. Elle finit 2ème du challenge et deux de ses poulains occupent la même place qu’elle, Eve OSMAN en Libre Benjamin et Mathis DIMANCHE en Individuel Cadet. D’autres vauclusiens, dirigés par Marc LABARRE, se sont hissés 2nds en Triplettes P’tits Bouts : il s’agit de son fils Mathys et de ses amis Paul PATER et Elliot POZUCEK. Dans ce même championnat, il est à souligner le beau score de 71,4% de Salomé ANGONIN, Iris BALIGAND et Nieve MC KAY qui ne sont que 3èmes . GeorgesDECLASChallengedesacc.TriplettesLycéesTriplettesCollègesTriplettesP’titsBoutsTriplettesOudlers FrédéricFONTAINE 1122 Vous, les participants
  • 13. Triplettes P’tits Bouts 1/ Comités Nord Pas de Calais / Picardie : 74,702 % LEROY Tanguy, TELLIER Erwann, THIVET Isaline 2/ Comité Vaucluse : 68,482 % LABARRE Mathys, PATER Paul, POZUCEK Elliot 3/ Comité Bourgogne : 71,389 % ANGONIN Salomé, BALIGAND Iris, MC KAY Nieve Triplettes Oudlers 1/ Comité Franche-Comté : 62,604 % CARMAGNAT Nathan, CARMAGNAT Raphaël, DIRAND Aurore 2/ Comité Alsace : 61,343 % CHASSEUX Pauline, FROMMWEILER Amélie, FROMMWEILER Lucas 3/ Comité Lyonnais : 61,458 % DELORME Gabriel, LAMY Alexis, LESCURE Victoria Triplettes Collèges 1/ Collège Jules Ferry DELLE (Franche-Comté) : 75,476 % BISOL Elodie, ECOFFEY Robin, MALAIZIER Lucas 2/ Collège de Baleone SARROLA-CARCOPINO (Corse) : 60,565 % BELLET Juliette, CASANOVA MAFFEI Matteo, VOUAKOUANITOU Nathan 3/ Collège Les Bruyères LA CLAYETTE (Bourgogne) : 60,863 % AUBLANC Benjamin, BARRAUD Baptiste, BERNARD Capucine Triplettes Lycées 1/ Lycée Blaise Pascal AMBERT (Loire Forez) : 59,667 % DUCROS Maxence, ESCUDERO Antoine, LAPLEAU Julien 2/ Lycée Condorcet BELFORT (Franche-Comté) : 46,572 % KOEHLY Blandine, KOEHLY Rachelle, RAVON Léanne 3/ Lycée Germaine Tillion MONTBELIARD (Franche-Comté) : 40,992 % KHEDIM Lucas, KOHLER Jarod, ROYER Juliette Libre Benjamin 1/ PERRELLE Romane (Lyonnais) : 1081 points 2/ OSMAN Eve (Vaucluse) : 1038 points 3/ DUPONT Victor (Poitou Anjou) : 887 points Libre Cadet 1/ AUBLANC Benjamin (Bourgogne) : 1704 points 2/ BELLET Juliette (Corse) : 1597 points 3/ DAGO Mathieu (Franche-Comté) : 1106 points Libre Junior 1/ ZERIGAT Lilia (Franche-Comté) : 1594 points 2/ PERRELLE Thibault (Lyonnais) : 1549 points 3/ LECLERC Alexandre (Languedoc Roussillon) : 1466 points Individuel Benjamin 1/ CARMAGNAT Nathan (Franche-Comté) : 129,687 % 2/ PERRELLE Romane (Lyonnais) : 120,739 % 3/ DUPECHER Clément (Loire Forez) : 120,095 % Individuel Cadet 1/ BISOLE Elodie (Franche-Comté) : 136,170 % 2/ DIMANCHE Mathis (Vaucluse) : 133,298 % 3/ FORTE Justine (Franche-Comté) : 127,867 % Individuel Junior 1/ LAPLEAU Julien (Loire Forez) : 127,138 % 2/ PERRELLE Thibault (Lyonnais) : 125,298 % 3/ CARMAGNAT Loris (Franche-Comté) : 121,236 % Challenge des accompagnateurs 1/ AUBLANC Thierry (Bourgogne) 2/ DANIEL Marie-France (Vaucluse) 3/ FROMMWEILER Guy (Alsace) LibreBenjaminIndividuelJuniorIndividuelCadetIndividuelBenjaminLibreCadetLibreJunior 1133Vous, les champions
  • 14. Résumé du Championnat D1 Michaël DEBIESSE, arbitre principal cette année du Championnat D1, est assisté de son épouse Valérie et de deux de ses disciples de yam’s, Guillaume PORCEDDU et David GUILLOT. Les 63 équipes qualifiées espèrent détrôner la triplette VITTOZ-VITTOZ-VAUCHAMP qui joue pour la dernière fois dans cette composition suite au changement de comité de Jocelyn VAUCHAMP. Ce sont eux qui s’en sortent le mieux en attaque sur la 1ère séance avec 62,9%, mais ayant un peu pêché en défense, ils doivent se contenter pour l’instant de la 11ème place. Les migrants Patrick BAUMGARTEN et Franck DUPUY ont bien fait de rejoindre Noël RAFFOUX en Poitou Anjou. Ce sont eux qui s’adjugent le classement des défenseurs à 68,4%. Une meilleure régularité en attaque leur permet de faire partie des trois équipes au-dessus des 60% (3èmes à 60,1). Devant eux apparaissent les habitués alsaciens Eric DAUER, Malik FARHAT et Olivier ZIMBER à 60,2% battus par les nivernais de Julien BEZ, vainqueurs de la séance à 61%. Derrière ce trio, à plus de 59%, on retrouve les picards Steve ROEDSENS, Olivier PORTKA et Nicolas LAVAL, Vice-Champions de France ici même en Quadrettes D1 au mois de février, et les lyonnais Florent et Nathalie TRIVERO associés à Cyril MALERGUE, Champion de France en Donnes Libres. En embuscade, à la 7ème place, pointe la triplette vauclusienne repêchée la veille au soir. Michel PAWLISZ, Rachid HAOUI et Jean-Marc CHARRAS, qui a fait le voyage le matin même, ne sont pas mécontents à 58,1% ! Le comité Aquitaine fait bonne figure avec deux formations en haut de l’affiche, celle de Patrick LLESTA (9ème ) et celle d’Eric BRIZARD (12ème ). Jean-Philippe MARTINEZ (Ain), qui souhaite conserver sa place de numéro un menacée par Jérôme VITTOZ, s’en sort de justesse (28ème à 50,9%). Sur le podium l’an dernier, les azuréens Philippe ACHAB, Fabrice MATTERA et Eric DALPHIN continuent l’aventure (31èmes à 49,8%) juste devant le couple GRUMIER et Didier CHOUZENOUX (49,6%). Les 1ers recalés du jour sont Hervé BENOIT, Aurore PORCEDDU et Gwenned LE VISAGE (Ain) auxquels il manque 0,4%. C’en est fini aussi pour les capitaines Renaud COURTNEY (Midi- Pyrénées),LaurentPAOLETTI(Corse)ouAthmane BENNACER (Loire Forez). Pourtant 2nds l’an dernier, les franciliens Kamel BOUSBA, Jean- David DJIAN et Mustapha IFRAH n’atteignent pas la 2ème phase. Moins en réussite que la veille, surtout en attaque, la triplette nivernaise doit se contenter de 48%. Ce résultat suffira néanmoins pour accéder à la finale de lundi (12ème au général), mais avec un sérieux retard ! En attaque, ça a par contre très bien tourné pour les poitevins de “Boum Boum” qui enlèvent le classement ainsi que celui de séance avec seulement 59%. Ils en profitent pour prendre le leadership provisoire, devançant d’un point les strasbourgeois d’Eric DAUER, encore auteurs d’une belle manche à 57,7%. Les vauclusiens de Jean-Marc CHARRAS (56,7%) et les picards de Steve ROEDSENS (55%) sont eux aussi dans le coup et se hissent 3èmes et 4èmes , bien qu’ils soient éloignés de 3% des 2nds . Les tenants du titre, grâce à leur prestation du jour à 56,7%, remontent à la 5ème place. Les gens du Nord, Jean-Régis BOIDIN, Hugo TERRIER et Stéphane SOTTY, timides au départ (53,6%), ont profité de ce 2ème tournoi (57,6%) pour se replacer. Ils sont 7èmes devant Florent TRIVERO et Patrick LLESTA qui n’ont pas fait une séance mirobolante (52%). Grâce à une bonne réaction à 56,7%, Philippe ACHAB entre 13ème en finale, contrairement à Gérard GRUMIER qui n’a pu se rattraper. Heureusement bien parti, Eric BRIZARD, qui a tout juste la moyenne, est retenu pour le dernier tour. Jean- PhilippeMARTINEZestdansunjoursans(47,6%). Il quitte la compétition, ce qui signifie qu’il peut perdre son statut de premier joueur français si Jérôme VITTOZ, 5ème à ce stade, figure à la fin de la compétition sur l’une des deux premières lignes du classement. Les stars toulousaines Frédéric DAROLLES, Romaric KERVEILLANT et Gilles MAUREL, qui étaient quelques mois auparavant sur la première ligne en Quadrettes, en sont loin cette fois. Ils apparaissent sous le trait noir, 17èmes et premiers éliminés. Le rêve du doublé Quadrettes-Triplettes à Vichy la même année n’est plus qu’un lointain souvenir ! La finale connaît un début tonitruant avec les trois leaders qui sont à plus de 70% sur les six premiers étuis : Jean-Marc CHARRAS compte 80,9% tandis que Patrick BAUMGARTEN et Eric DAUER se marquent à la culotte avec 70,2% ! Le départ est plus chaotique pour Patrick LLESTA en dessous de 25% ! La 2nde rotation leur est moins favorable, mais pas désespérante. Patrick BAUMGARTEN garde la tête (67%) juste devant Florent TRIVERO à 66% et Jean-Marc CHARRAS à 64,8%. Eric DAUER a vécu de fortes turbulences, pointant à 48% au général. A la fin de la 3ème manche, le tiercé est le même, mais pas son ordre : Florent TRIVERO a pris le commandement, mais il reste au coude à coude avec Patrick BAUMGARTEN à 66% devant Jean-Marc CHARRAS à 60%. Derrière, on s’accroche : Steve ROEDSENS et Jean-Régis BOIDIN sont à 57% et Eric DAUER a entamé une remontée (53%). Les six donnes suivantes sont terribles pour Jean-Marc CHARRAS qui chute à 50% et voit le titre s’éloigner. Devant, Florent TRIVERO garde le cap (63%) alors que le trésorier de la FFT a faibli (58%). Les équipes des Hauts de France de Steve ROEDSENS et Jean-Régis BOIDIN sont toujours en embuscade. Jérôme VITTOZ garde espoir à 52%, mais il faudra effectuer une dernière ronde pleine. A l’issue des 30 donnes, Flo et Nath TRIVERO et Cyril MALERGUE sont encore devant. Ils ont préservé leur score (63,4%) et enlevé au passage les classements attaque et défense. Sur le résultat de séance, ils ont 7,5% d’avance sur Patrick BAUMGARTEN qui est 3ème à 56%. Cet écart, avec l’application du coefficient de 1,3, permet aux lyonnais de combler leur retard Championnats de France Triplettes 2019 Des entrées chez les maîtres et des places de numéro un en jeu ! Julien BEZ, Gilles NAVARRO et Jérémy GUILLET, heureux gagnants du 1er round ! L’invité Jean-Marc CHARRAS ne créera pas la surprise une deuxième fois ! 1144 Vous, les participants
  • 15. et d’être proclamés Champions de France Triplettes D1. Après la Coupe et les Quadrettes, le couple TRIVERO chope le titre en formation qui lui manquait. Cyril MALERGUE, quant à lui, continue sa collection ! Cette victoire hisse subitement Nathalie au rang de 1ère joueuse française qu’occupait provisoirement Barbara PILOTELLE. Très fair-play, la parisienne a été l’une des premières personnes à féliciter Nathalie pour son titre. Même si le dénouement est cruel, Patrick BAUMGARTEN, Franck DUPUY et Noël RAFFOUX (Poitou Anjou) sont Vice-Champions. En se maintenant à 56,7%, 2ème score de la finale, Steve ROEDSENS, Nicolas LAVAL et Olivier PORTKA chipent la 3ème place aux vauclusiens. L’air alliérin commence à leur être agréable et ils seront de sérieux clients la saison prochaine pour l’un des titres délivrés à Vichy. Les remplaçants de dernière minute sont 4èmes , à 4% des picards. Les alsaciens finissent 5èmes devant les nordistes et tous se consolent avec les PP qu’ils ont gagnés qui sont plus importants que les autres années, ayant été revalorisés. Jérôme VITTOZ termine 9ème et ne pourra donc pas détrôner Jean-Philippe MARTINEZ qui reste numéro un. Mais il le sait, la menace est de plus en plus pressante ! Résumé du Championnat D2 Yves CHEKLI a basculé et dirige cette année le Championnat D2 avec le duo arbitral Laurent FONTAN et Jérôme LABARBE. On assiste d’entrée à une très grosse performance à 68,3% de la triplette franc-comtoise Perrine PORRET, Damien PELLIER et Romaric LAB qui pourtant termine 2ème attaque et 2ème défense. Meilleurs défenseurs, Ronald BRIERE, Pierre- Henri FERRANDES et Jean-Marc PRODHOMME (Var Côte d’Azur) pensaient sûrement avoir gagné en voyant leur feuille de route à 65,7%. Ils se contenteront pour l’heure de la 2nde place. Deux autres équipes réalisent plus de 60% sur cette manche initiale : Olivier LEGEAY, Dominique GUYON et Thierry WEECXSTEEN (Sarthe Mayenne) sont 3èmes avec 62,5% devant les réunionnais Mathieu FLORENTIN, Stéphane BENATTAR et Eric ANNONIER à 61,4% qui ont gagné les attaques. Vichy réussit bien à Midi- Pyrénées car les Champions et Vice-Champions de France Quadrettes D2 sont encore de la partie : Frédéric PIQUEMAL, Karine ASTRIE et Jacques FEVRIER se sont bien placés (6èmes ) alors que les multi-Champions D2, Jean-Luc GAUTRAND, Viviane JALABERT et Gilles PRAT, n’ont pas fait forte impression étant 26èmes . Ça passe aussi pour le photographe et reporter de leur comité Michel CHARLON qui est 30ème . Le ch’ti Eugène DUQUENOY est le dernier rescapé de ce 1er tour à 49,8%. Il manque un dixième à Philippe CANTIER qui est suivi par un autre languedocien, Joey RITTIE. Des filles sont peinées de devoir abandonner : on dit au revoir à la sympathique triplette féminine corse de Chantal PIERI, Cathy et Martine DESJOBERT et à la savoyarde Géraldine MEYNET qui a déjà connu des jours meilleurs ici. Le dimanche à 13h00, il n’y a pas d’absents et les hostilités peuvent commencer. A la sortie des feuilles de route, Karim MEKKAOUI, Frédéric VIDAL et Gérard PUJOL ont le sourire et redorent le blason du Languedoc en remportant cette 2ème séance avec 62,2%. Ce résultat les repositionne très bien au général (4èmes ). Les représentants réunionnais ont renouvelé le score de 61,6% pour s’emparer des commandes. A la 2nde place du général font leur entrée Jean-Marc BEGOU, Michel ESPOSITO et Jean-Pierre FARNAUD (Vaucluse), auteurs eux aussi de deux belles prestations, 57,5% pour la 1ère et 60,1% pour la 2ème . Les sarthois d’Olivier LEGEAY ont moins bien gazé qu’en 1ère séance, mais quand même ! Avec 55,3%, ils se hissent provisoirement 3èmes . Les meneurs de la veille sont en dessous de la moyenne : Perrine PORRET déchante à 42% et Ronald BRIERE fait la moue à 49,8%. Ils rentrent bien sûr en finale, aux 11ème et 6ème places, mais tout est à refaire. Du côté de Midi-Pyrénées, on a des fortunes diverses : “Piquou” est monté d’un cran au général (5ème ) alors que Jean-Luc GAUTRAND s’est écroulé (38%), oubliant de ce fait le 5ème titre dont il rêve ! Le Champion de France Triplettes D3 2017, le parisien Jean- Michel DOLE, se fait discret en milieu de tableau, mais il faut se méfier de l’eau qui dort ! Michel CHARLON et Eugène DUQUENOY, tous deux à 48,8%, n’ont pas pu remonter la falaise qui les sépare de la qualification. La finale du lundi se déroule dans une ambiance conviviale. Contrairement aux deux séances précédentes, les scores décollent moins haut et sont plus écrasés. Il n’y a qu’un écart de 16% entre le haut et le bas du classement. Ce sont des outsiders qui se distinguent puisque les trois 1ères places (aux alentours de 57%) sont prises par des formations qui étaient 8ème , 11ème et 16ème . Cette nouvelle semble bénéfique au trio de tête de la veille, à condition qu’il ne se soit pas vautré ! Grâce à leurs 51,4% du jour et leur avance considérable, Mathieu FLORENTIN, Eric ANNONIER et Stéphane BENATTAR sont sacrés Champions de France Triplettes D2, offrant à leur cher comité de la Réunion son premier titre en équipes formées. Mathieu FLORENTIN est aux anges, ayant tout raflé durant son week-end, le titre D2 et les deux open quadrettes. Olivier LEGEAY, Thierry WEECXSTEEN et Dominique GUYON ont fait une meilleure finale que les vainqueurs (53,7%), mais en dépit du coefficient de séance, cela s’est avéré insuffisant pour gagner. Les sarthois sont donc 2èmes pour la plus grande joie de Gérald DEROUIN qui pleure à chaudes larmes. 2019 s’inscrit sur la plaque de Jean-Philippe MARTINEZ sur le bouclier des n°1 français ! PerrinePORRET attendunheureuxévènement. Pourquoi pas à Vichy ? Les Troisièmes : Olivier PORTKA, Steve ROEDSENS et Nicolas LAVAL Les Vice-Champions : Patrick BAUMGARTEN, Franck DUPUY et Noël RAFFOUX Les Vice-Champions : Thierry WEECXSTEEN, Olivier LEGEAY et Dominique GUYON 1155Vous, les participants
  • 16. Jean-Marc BEGOU, double Champion de France Quadrettes et Triplettes D3 en 2009, réalise le même score que les îliens et espère vivement remonter sur le podium avec ses nouveaux partenaires Michel ESPOSITO et Jean-Pierre FARNAUD. Son avance sur la concurrence est malheureusement trop courte ! Les parisiens Jean-Michel DOLE, Chimène POSTEL et Grégory ALBOU, forts de leur victoire du jour à 57,9%, viennent coiffer les vauclusiens au poteau, montant sur la 3ème marche du podium pour un petit point. Perrine PORRET et ses coéquipiers, 2èmes de séance à 57,2%, sentent venir les remords. Ils terminent néanmoins 6èmes . Karim MEKKAOUI, Frédéric PIQUEMAL et Bruno BRIERE sont passés au travers de la finale et ont rétrogradé 8ème , 11ème et 13ème . Il est à noter la participation de l’équipe victorieuse en D3 en 2018 qui finit 9ème dans la catégorie supérieure. Résumé du Championnat D3 Mathias BOUQUILLON, arbitre principal en D3, sera épaulé par le président de la FFT en personne, de Sylvain PORRET et de Patrick ELOPHE, arbitre régional venu s’aguerrir sur un tournoi plus important que dans un comité. Deux formations sortent du lot, dépassant les 60%. Les aquitains Fabien DOMINGUEZ, Jo MAINDY et Michel NICOLAOU remportent le tournoi avec 64,3%. Ils devancent Thomas GRATECAP, Nicolas LOURDIN et Philippe PRUDHOMME (Seine et Marne), pourtant auteurs d’un joli 63,3% grâce notamment à un gros 71% d’attaque. Brigitte et Patrick GEBELIN associés à Patrick SEQUEIRA (Ain) sont déjà distancés de 4%, tout comme les bourguignons Bernard GUILLEMIN, Patrick MICHEL et Gaëtan GUICHARDON qui sortent meilleurs défenseurs. Le sémillant Ravi RAVINDIRANE (Centre) a généralement l’habitude d’arbitrer cette épreuve D3, mais cette année, il s’est qualifié pour la disputer et il s’est bien débrouillé ! Le junior Alexis LAMY (Lyonnais), vainqueur des Quadrettes D3 en février, apprécie Vichy (7ème ). Associé à deux nouvelles partenaires, il devance de loin son attaquant de quadrettes Camille ZIMMERMANN qui doit se contenter de la 29ème position non éliminatoire. Beaucoup de scores fluctuent entre 55 et 57% et même au-dessus de la moyenne, on n’est pas sûr de passer. Au banquet du lendemain, il n’y aura pas de festin. En effet, Jean-Pierre FESTIN (La Réunion), pourtant à 50,7%, manque sa sélection alors que David BANQUET (Aquitaine) s’offre la dernière place à la table des invités du dimanche. Une seule triplette a dépassé 60% sur cette 2nde séance. Il s’agit des franciliens Sophie GINOCCHI, Cathy PIGEAT et Jean-Luc LECOMTE qui, grâce à leur performance de défense (69%), s’adjugent le tournoi avec 60,6% et sont promus 3èmes au général. Ils précèdent au classement alterné comme au général Michel PELLEGRIN, Patrick NIGOU et Alain TRILLON du Val d’Adour. D’autres représentants du Centre s’illustrent : Jean-Pierre GREGOIRE, Stéphane BOURY et Jacky AUBRY totalisent 59,2% (dont 68% en attaque) et profitent pour prendre la pole position devant Thomas GRATECAP qui n’a effectué que 52%. Fabien DOMINGUEZ, Bernard GUILLEMIN et Alexis LAMY ont cédé du terrain (5, 7 et 10ème ) alors que Camille ZIMMERMANN et ses équipiers Sylviane FOREST et André MICOLLET en ont repris, étant désormais 6èmes . David BANQUET s’est rebellé (56%) et accède à la finale (12ème ). Ce n’est malheureusement pas le cas de Ravi qui occupe la 17ème place, plus communément appelée “place du couillon”, pour à peine 0,2%... Brigitte GEBELIN a aussi connu un accident de parcours. Occupant le 20ème rang du général, elle ne jouera pas la prestigieuse finale. A la remise des feuilles de route après les 30 étuis du lundi, le capitaine san-germinois Bernard GUILLEMIN est tout sourire et se prend à espérer avec son fabuleux score de 64,1%. Il faut dire qu’il a toutes ses chances avec le coefficient de 1,3 ! Las, Thomas GRATECAP, Nicolas LOURDIN et Philippe PRUDHOMME sont eux aussi satisfaits de leur manche à 60,9% après avoir défendu comme des bêtes à 70,4% ! Comme ils devançaient les bourguignons de 7% et que les meneurs centrais ont chuté (47%), ils se voient couronner Champions de France Triplettes D3. Ils succèdent à Patrick ZEJGMAN, Christophe ORTIGER et Jean-Marc BRUANT, autres licenciés de Seine-et-Marne, pour le plus grand bonheur du comité qui inscrit une victoire de plus à son petit palmarès. Les bourguignons Bernard GUILLEMIN, Patrick MICHEL et Gaëtan GUICHARDON n’ont pas de remords à avoir suite à leur magnifique finale et peuvent donc savourer leur 2ème place. Ni Michel PELLEGRIN (52,4%), ni Sophie GINOCCHI (49,5%), ni Fabien DOMINGUEZ (45,5%), ni Camille ZIMMERMANN (44,3%), ni David BANQUET (39,5%) n’ont supporté la pression. Ceci fait l’affaire des lyonnais Alexis LAMY, Alexandra BLANCHON et Fabienne HENSEL, qui, très détendus, ont eu un baroud d’honneur à bien jouer en finale. Leurs 60% du jour et l’effondrement des équipes bien classées leur permettent de prendre le 3ème accessit. Comme quoi, il faut se battre jusqu’au bout car tout peut arriver ! Les Troisièmes : Jean-Michel DOLE, Chimène POSTEL et Grégory ALBOU Les 43,6% de Patrick SEQUEIRA, Brigitte et Patrick GEBELIN sonnent la fin ! Les Troisièmes : Fabienne HENSEL, Alexis LAMY, Alexandra BLANCHON Les Vice-Champions : Gaëtan GUICHARDON, Bernard GUILLEMIN et Patrick MICHEL Frédéric VIDAL, Gérard PUJOL et Karim MEKKAOUI semblent blasés. Leur score de 45% le confirmera ! Ludovic SORBIER, Ravi RAVINDIRANE et Angélique LODE sont 6èmes avec 57,7%. 1166 Vous, les participants
  • 17.
  • 18.
  • 19. Tournoi des Maîtres 2019 76,7% en défense ou en attaque ? Pour la 2nde année consécutive, les seize premiers joueurs du Classement National étaient conviés pour jouer un Howell 4 tables dans le Relais des Parcs, l’un des plus beaux salons du Palais des Congrès de Vichy. Gilles SYDA ayant décliné l’invitation, c’est un autre alsacien en la personne d’Olivier ZIMBER qui bénéficie de ce forfait. Sous la houlette de Michaël DEBIESSE qui avait préparé 20 mains d’attaque, ce tournoi s’est à nouveau déroulé dans une très bonne ambiance. Les donnes ayant été filmées et certains commentaires notés, la FFT espère pouvoir les retranscrire dès que possible. A l’issue de la soirée, deux belles prouesses d’attaque sont à noter : celle de Kamel BOUSBA (Ile de France) et celle de Jacky NOVELLO (Centre) qui, avec 76,7%, occupent à égalité la tête de ce classement. Avec trois tops contre deux, Kamel s’adjuge le titre honorifique de meilleur attaquant (sur ce tournoi bien sûr !). Il occupe aussi la 1ère place du classement défense, mais malheureusement pour lui en partant du bas ! Ça ne fait pas la moyenne et il figure dernier au général. Du côté des défenseurs, avec tout ce beau monde, c’est paradoxalement quelqu’un qui excelle en attaque qui a brillé en défense ! Il s’agit du bordelais Patrick LLESTA qui surpasse tous ses adversaires avec 76,7%. Jacky NOVELLO, encore lui, qui pourtant se classe 2ème défenseur, est loin derrière, à 58,9%. Avec ses deux belles performances et un score de 63,3% au général, Jacky NOVELLO pouvait croire qu’il allait remporter ce Tournoi des Maîtres 2019. Hélas, non ! La défense comptant pour trois quarts dans le pourcentage final, il va devoir se contenter de la 2ème place derrière PatrickLLESTA(65%)quijustifiesonpseudonyme de “maître”. Les accompagne sur le podium, avec 57,5%, Hugo TERRIER (Nord Pas de Calais), le petit jeune qui monte et qui se place régulièrement dans les différents Championnats de France. Au pied du podium, on retrouve un parisien estimé de tous, à savoir Richard JAKOB. Le vainqueur de l’éditon précédente, Florent TRIVERO, s’est défendu au mieux et doit se contenter cette année de la 9ème place. A la lutte pour la place de numéro 1, Jean- Philippe MARTINEZ et Jérôme VITTOZ n’ont pas été fulgurants et aucun des deux n’a pris de PP. Le franc-comtois Michaël CARMAGNAT, 11ème , n’a pas plus été en réussite. Il achève ainsi son année noire ! Jean-Philippe MARTINEZ (Centre) CN 2018 : 1 TM : 47,5% (10ème ) Eric DAUER (Alsace) CN 2018 : 2 TM : 44,2% (13ème ) Patrick LLESTA (Aquitaine) CN 2018 : 3 TM : 65% (1er ) Hugo TERRIER (Picardie) CN 2018 : 8 TM : 57,5% (3ème ) Jean-Régis BOIDIN (Nord) CN 2018 : 7 TM : 51,7% (5ème ) Kamel BOUSBA (Ile de France) CN 2018 : 6 TM : 40% (16ème ) Adrien PEREZ (Franche-Comté) CN 2018 : 5 TM : 42,5% (15ème ) Jérôme VITTOZ (Savoie Mt Blanc) CN 2018 : 4 TM : 45% (12ème ) Richard JAKOB (Ile de France) CN 2018 : 9 TM : 53,3% (4ème ) Michaël CARMAGNAT (Franche-Comté) CN 2018 : 10 TM : 45,8% (11ème ) Florent TRIVERO (Lyonnais) CN 2018 : 11 TM : 48,3% (9ème ) Olivier ZIMBER (Alsace) CN 2018 : 17 TM : 50,8% (7ème ) Nicolas PORRET (Ain) CN 2018 : 16 TM : 51,7% (5ème ) Jacky NOVELLO (Centre) CN 2018 : 15 TM : 63,3% (2ème ) Jean-David DJIAN (Ile de France) CN 2018 : 14 TM : 44,2% (13ème ) Malik FARHAT (Alsace) CN 2018 : 12 TM : 49,2% (8ème ) Merci à Patricia GUILLAS, Valérie DEBIESSE, Sandra GUILLOT et Sabrina DEMARCQ, les scribes de charme de cette édition ! Podium : Jacky NOVELLO (2ème ), Patrick LLESTA (vainqueur) et Hugo TERRIER (3ème ) Drôlerie : Patrick LLESTA, meilleur défenseur et vainqueur, accompagné de Kamel BOUSBA, meilleur attaquant et dernier du tournoi ! 1199Vous, les participants
  • 20. Grand National de Triathlon 2019 Retour gagnant à Bénodet ! Vingt ans après les Championnats de France Open, Séries et Jeunes, la commune de Bénodet en Bretagne recevait le 15ème Grand National de Triathlon. Cette manifestation, qui s’est déroulée sous le soleil, a connu une belle affluence : 59 équipes ont fait le déplacement pour se disputer ce challenge sous la direction de Pierre PAQUOT et de Francis VERGNAUD. La salle, qui contient trois tournois de 11 tables et deux de 13, est juste à la taille nécessaire pour jouer dans de bonnes conditions. La FFT adresse ses remerciements aux bretons pour leur accueil sans faille. Première épreuve : le duplicaté individuel En défense, Grégory HETZ est le seul à plus de 70%, ce qui le propulse tout en haut du classement individuel. Il est suivi de la présidente champenoise Claudie GRUMIER. La parité est ainsi respectée ! Mais ce qui importe, c’est le classement par addition des quatre pourcentages. La formation lorraine, qui comprend le vainqueur du tournoi, finit 2nde avec un cumul de 227% derrière l’équipe amenéeparPatrickLLESTAà232%. Le champion aquitain et ses collègues, grâce à leur performance du jour et après la prise en compte des bonus de départ, sortent en tête du Triathlon. Pour permettre aux fumeurs de satisfaire leur plaisir, un nouveau système de sorties a été inauguré. A la fin de la position 2, les joueurs Nord qui ont été assez rapides pouvaient sortir. A la fin de la position 3, c’était au tour des joueurs Sud, etc. Cette nouveauté semble avoir satisfait tout le monde. Assis à 13h30, la séance s’est terminée vers 18h00 et le résultat a été publié avant 19h00, ce qui a permis aux joueurs de dîner tranquillement avant d’attaquer les open du soir. Ce timing a été respecté durant les trois jours et il a permis de jouer sans stress. Deuxième épreuve : la quadrette L’épreuve quadrettes est remportée par Hugo POPLINEAU et ses partenaires qui ont collecté 48,3 PM. Ils précèdent les représentants des Hauts de France de Jean- Régis BOIDIN à +45,7 et ceux de Midi- Pyrénées de Frédéric PIQUEMAL à +41,4. Il est à noter que “Piquou” a terminé meilleur attaquant. La défense la plus performante est celle du franc-comtois Thierry BECAM qui est content de s’illustrer dans sa région d’origine. Sa quadrette est 4ème à 41,1 PM. Au cumul des deux épreuves, Patrick LLESTA et les siens gardent l’avantage, ayant effectué 33,2 PM. Ils précèdent de seulement 6 Points Triathlon les champenois Claudie et Gérard GRUMIER, Manuel MEDINA et Thierry REGNAULT. Les lorrains Grégory HETZ, Cyril CHUDZY, Dominique THIEBAUT et Jean-Luc CLEMENT occupent la 3ème place provisoire. Les équipages de Hugo POPLINEAU, Jean-Régis BOIDIN et Thierry BECAM ne sont pas loin et espèrent être chanceux le lendemain. Pour les fumeurs, une adaptation a eu lieu : à la fin des positions paires, les attaquants assez rapides pouvaient sortir. Pour les défenseurs véloces, c’était à la fin des positions impaires. Dernière épreuve : le libre Thierry BECAM revit sur ses terres et remporte le tournoi en donnes libres avec 2794 points, ce qui laisse envisager de belles choses. Quoique… Hugo POPLINEAU totalise 2019 points, Patrick LLESTA 1745, Jean-Régis BOIDIN 1445. Il va falloir étudier la conversion en PT pour connaître le podium queleschampenoisetleslorrainsregarderont d’en bas suite à leur contre-performance du jour à -600. Les bordelais Patrick LLESTA, Martine LARNEY et Jean-Marc ESTEOULE, associés à l’azuréen Stéphane DEGIORGI, qui ont été les plus réguliers, triomphent en Bretagne en remportant la 15ème édition du Triathlon. La mixité a bien fait les choses puisque Hugo POPLINEAU (Loire Océan), Jean- Claude BOURDON et Jacques GINESTE (Ile de France) et le président de la FFT Emmanuel STEFANAZZI (Aquitaine), sont 2èmes à 398,93 PT, coiffant de peu (0,6 PT) Thierry BECAM et Pascal LIGIER (Franche- Comté), Jérémy GUILLET (Nièvre Yonne) et Laurent BERTHONECHE (Allier), heureux de monter enfin sur le podium. Bravo à ces brillantes équipes ainsi qu’aux autres participants qui ont été très disciplinés, ce qui rend les tournois plus agréables pour tous, joueurs comme arbitres. La nouvelle distribution de PP, qui tient compte désormais des places dans les différents tournois, a donné une redistribution originale. En effet, les 2nds en ont gagné plus que les vainqueurs : 21 (0 en individuel, 8 en quadrettes, 6 en libre, 7 au général) contre 19 (8 en individuel, 0 en quadrettes, 3 en libre, 8 au général). Merci encore au comité régional, au club et à la ville de Bénodet ainsi qu’aux bénévoles qui ont assuré l’intendance. Ils ont contribué à la réussite de ce 15ème Triathlon. Un retour d’un prochain évènement en Bretagne satisferait tout le monde. L’an prochain, le Triathlon se tiendra à Albi durant le festival du 15 août et il sera joué les après-midis du mercredi 19 au vendredi 21. Quelle équipe va l’emporter ? Verdict après le tournoi en donnes libres ! Après son bon départ, l’équipe champenoise compte bien ne pas vendanger les quadrettes ! 2200 Vous, les participants
  • 21.
  • 22. INDIVIDUEL OPENINDIVIDUEL OPEN 1/ PEREZ Adrien (Franche-Comté) : 287,119 % 2/ LIGIER Pascal (Franche-Comté) : 277,015 % 3/ MIGNOTTE Aurélien (Bourgogne) : 274,788 % 4/ GASCHE André (Franche-Comté) : 272,969 % 5/ CHUDZY Cyril (Lorraine) : 269,617 % 6/ RAMET Philippe (Var Côte d’Azur) : 263,591 % 7/ PORTIER Christophe (Centre) : 261,194 % 8/ BERTHONECHE Laurent (Allier) : 260,513 % 9/ DEGIORGI Stéphane (Var Côte d’Azur) : 260,468 % 10/ GRAU Maximilien (Savoie Mont Blanc) : 259,406 % 11/ LAVAL Nicolas (Picardie) : 256,374 % 12/ VINCENT Etienne (Normandie) : 256,080 % 13/ QUILLARD Fabrice (Bourgogne) : 255,456 % 14/ BAJARD Eric (Bourgogne) : 255,207 % 15/ MOYERE Jérémy (Vaucluse) : 254,036 % 16/ PILOTELLE Barbara (Ile de France) : 253,536 % 17/ JOUVENCEAU Julien (Var Côte d’Azur) : 252,589 % 18/ MEYNET Timothée (Savoie Mont Blanc) : 252,154 % 19/ DION Séverine (Vaucluse) : 251,809 % 20/ VITTOZ Jérôme (Savoie Mont Blanc) : 250,243 % 21/ MALERGUE Cyril (Lyonnais) : 249,897 % 22/ ROCHE Yoann (Ile de France) : 248,746 % 23/ DAVID Stéphane (Loire Forez) : 247,765 % 24/ PIERI Sabrina (Corse) : 246,193 % 25/ DUTHEIL Jean-Yves (Normandie) : 241,986 % 26/ LLESTA Patrick (Aquitaine) : 240,313 % 27/ DELOMENI Marco (Normandie) : 233,433 % 28/ GRAS Gérard (Languedoc Roussillon) : 223,830 % INDIVIDUEL DEUXIEME SERIEINDIVIDUEL DEUXIEME SERIE 1/ MOREL Stéphane (Loire Forez) : 200,869 % 2/ BRUANT Jean-Marc (Seine et Marne) : 198,645 % 3/ DESHAYES Daniel (Normandie) : 197,341 % 4/ MOTTIN Christian (Lyonnais) : 191,890 % 5/ DURAND Patrick (Bourgogne) : 190,604 % 6/ CLERMONTET Jean-Paul (Ile de France) : 189,100 % 7/ REB Johnny (Lorraine) : 188,817 % 8/ TESTON Patrick (Drôme Ardèche) : 187,648 % 9/ LOGET Arnaud (Vaucluse) : 186,856 % 10/ DION Séverine (Vaucluse) : 185,811 % 11/ THIERY Pascal (Centre) : 185,392 % 12/ GAUCHET Nadine (Poitou Anjou) : 183,923 % 13/ CAPELLE Patrick (Midi-Pyrénées) : 183,281 % 14/ DEMARCQ Sabrina (Bourgogne) : 183,060 % 15/ DURGET Julien (Franche-Comté) : 181,712 % 16/ CHALIFOUR Eric (Limousin) : 181,592 % 17/ LE GALLE Philippe (Bretagne) : 179,388 % 18/ VERP Jean-Claude (Savoie Mont Blanc) : 179,229 % 19/ FLORIANI Antoine (Bourgogne) : 178,870 % 20/ THEPAUT René (Bretagne) : 177,598 % 21/ CHATELAIN Yveline (Centre) : 176,730 % 22/ MAIZIERE Pascal (Bourgogne) : 174,435 % 23/ OLIVIER Guy (Franche-Comté) : 173,623 % 24/ LABAUNE Daniel (Bourgogne) : 173,219 % 25/ LACROIX Marie (Aquitaine) : 173,197 % 26/ MILLAN Philippe (Lorraine) : 171,836 % 27/ DUCLAUD Patrick (Ain) : 171,713 % 28/ LESPES David (Val d’Adour) : 164,146 % LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee Pascal LIGIER (2ème ), Adrien PEREZ (Champion de France) et Aurélien MIGNOTTE (3ème ) Jean-Marc BRUANT (2ème ), Stéphane MOREL (Champion de France) et Daniel DESHAYES (3ème ) 2222 Vous, les champions
  • 23. INDIVIDUEL PREMIERE SERIEINDIVIDUEL PREMIERE SERIE 1/ SYDA Gilles (Alsace) : 194,318 % 2/ LEFEBVRE Claude (Seine et Marne) : 192,532 % 3/ DUPUY Franck (Poitou Anjou) : 190,599 % 4/ POPLINEAU Hugo (Loire Océan) : 189,348 % 5/ COURTNEY Kevin (Ain) : 186,108 % 6/ CLAR Patrick (Bourgogne) : 184,331 % 7/ BEZ Julien (Nièvre Yonne) : 183,686 % 8/ MARTINEZ Jean-Philippe (Ain) : 181,653 % 9/ VERSAVAUD Fabrice (Charentes) : 181,040 % 10/ LE VISAGE Gwenned (Ain) : 179,472 % 11/ VITTOZ Jérôme (Savoie Mont Blanc) : 179,286 % 12/ VILLIERS Paul (Bourgogne) : 178,991 % 13/ HAOUI Rachid (Vaucluse) : 177,624 % 14/ LAVAL Nicolas (Picardie) : 175,492 % 15/ DJIAN Jean-David (Ile de France) : 174,859 % 16/ JEAN Daniel (Charentes) : 174,810 % 17/ LE FAILLER Didier (Bretagne) : 174,758 % 18/ BARTHOMEUF Lilian (Allier) : 174,665 % 19/ HATCHONDO Patrick (Languedoc Roussillon) : 174,511 % 20/ VILLIERS François (Bourgogne) : 174,500 % 21/ LOBERT Patrick (Midi-Pyrénées) : 174,204 % 22/ LOISEAUX Jean-Noël (Ile de France) : 173,765 % 23/ CODINA Gérard (Drôme Ardèche) : 172,649 % 24/ PEREZ Adrien (Franche-Comté) : 169,414 % 25/ POUZADOUX Jacques (Poitou Anjou) : 169,289 % 26/ WEILL Marc (Franche-Comté) : 162,687 % 27/ CASADO Manuel (Midi-Pyrénées) : 161,375 % 28/ RIEDMANN Laurent (Alsace) : 160,170 % INDIVIDUEL PROMOTIONINDIVIDUEL PROMOTION 1/ LEGAL Bruno (Lyonnais) : 194,850 % 2/ CHUZEVILLE Gérard (Ain) : 193,090 % 3/ SACCOCCIO Jean-François (Drôme Ardèche) : 191,714 % 4/ CECCHINI Bernard (Vaucluse) : 189,735 % 5/ NIGOU Patrick (Val d’Adour) : 189,370 % 6/ DRON Cécile (Bretagne) : 188,369 % 7/ GARTNER Didier (Alsace) : 187,275 % 8/ FABRE Hervé (Val d’Adour) : 187,124 % 9/ DUPIC Alain (Allier) : 184,191 % 10/ ZOZAYA Caroline (Val d’Adour) : 183,383 % 11/ COURDAVAULT Jean-Pierre (Normandie) : 182,782 % 12/ FLOURE Philippe (Nord Pas de Calais) : 182,633 % 13/ CURT Michel (Ain) : 182,045 % 14/ FAURE Georges (Bourgogne) : 181,489 % 15/ MENY Pascal (Alsace) : 178,855 % 16/ RIGAUD Daniel (Normandie) : 178,569 % 17/ ALBA Philippe (Midi-Pyrénées) : 177,866 % 18/ AUBERT Michel (Vaucluse) : 177,495 % 19/ BOURY Stéphane (Centre) : 175,762 % 20/ PRUVOST Louis (Picardie) : 175,047 % 21/ SORLET Julien (Franche-Comté) : 173,872 % 22/ BOULESTIN Ginette (Charentes) : 172,896 % 23/ FRANCON Joseph (Lyonnais) : 172,574 % 24/ GARNIER Bernard (Picardie) : 168,850 % 25/ PANFILI Olivier (Champagne Ardenne) : 166,900 % 26/ LANDAIS Jean-Claude (Sarthe Mayenne) : 162,927 % 27/ BOURDET Patricia (Loire Océan) : 162,377 % 28/ CORMENIER Eric (Charentes) : 158,037 % Claude LEFEBVRE (2ème ), Gilles SYDA (Champion de France) et Franck DUPUY (3ème ) Gérard CHUZEVILLE (2ème ), Bruno LEGAL (Champion de France) et Jean-François SACCOCCIO (3ème ) IInnddiivviidduueellss OOppeenn eett SSéérriieess 2233Vous, les champions
  • 24. CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D1CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D1 1/ MALERGUE Cyril, TRIVERO Florent, TRIVERO Nathalie (Lyonnais) : 201,897 % 2/ BAUMGARTEN Patrick, DUPUY Franck, RAFFOUX Noël (Poitou Anjou) : 200,727 % 3/ ROEDSENS Steve, LAVAL Nicolas, PORTKA Olivier (Picardie) : 196,724 % 4/ CHARRAS Jean-Marc, HAOUI Rachid, PAWLISZ Michel (Vaucluse) : 192,885 % 5/ DAUER Eric, FARHAT Malik, ZIMBER Olivier (Alsace) : 192,571 % 6/ BOIDIN Jean-Régis, SOTTY Stéphane, TERRIER Hugo (Nord Pas de Calais) : 192,311 % 7/ TINE Alain, GLEYZES Camille, HATCHONDO Patrick (Languedoc Roussillon) : 187,852 % 8/ TERRIER Christophe, DUPUY Kévin, BERNARD Sylvain (Picardie) : 186,214 % 9/ VITTOZ Claude, VITTOZ Jérôme, VAUCHAMP Jocelyn (Savoie Mont Blanc / Ain) : 184,606 % 10/ BRIZARD Eric, ESTEOULE Jean-Marc, GUIGNARD Adrien (Aquitaine) : 183,646 % 11/ CHIARAMONTI Jacques, DUFRESNOY Patrick, NOVELLO Jacky (Centre) : 182,899 % 12/ BEZ Julien, GUILLET Jérémy, NAVARRO Gilles (Nièvre Yonne) : 182,585 % 13/ ACHAB Philippe, DALPHIN Eric, MATTERA Fabrice (Var Côte d’Azur) : 174,938 % 14/ LLESTA Patrick, PRESLE Alain, SAUBUSSE Hervé (Aquitaine) : 171,793 % 15/ BERTIN Denis, LOURY Michel, MOCHET Bernard (Bretagne) : 165,312 % 16/ COURAUD Jean-Marc, GUILLAS Dominique, POPLINEAU Hugo (Loire Océan) : 149,704 % CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D2CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D2 1/ ANNONIER Eric, BENATTAR Stéphane, FLORENTIN Mathieu (La Réunion) : 199,227 % 2/ LEGEAY Olivier, GUYON Dominique, WEECXSTEEN Thierry (Sarthe Mayenne) : 195,988 % 3/ ALBOU Grégory, DOLE Jean-Michel, POSTEL Chimène (Ile de France) : 194,818 % 4/ BEGOU Jean-Marc, ESPOSITO Michel, FARNAUD Jean-Pierre (Vaucluse) : 193,887 % 5/ COUPADE Jean-Claude, LESPES David, ZIGLER Tony (Val d’Adour) : 192,482 % 6/ LAB Romaric, PELLIER Damien, PORRET Perrine (Franche-Comté) : 191,815 % 7/ GAGELIN Jérôme, INVERNIZZI Antony, PASTEUR Jean (Franche-Comté) : 186,268 % 8/ MEKKAOUI Karim, VIDAL Frédéric, PUJOL Gérard (Languedoc Roussillon) : 183,558 % 9/ ORTIGER Christophe, ZEJGMAN Patrick, BRUANT Jean-Marc (Seine et Marne) : 183,354 % 10/ JIGUET-JIGLAIRE Didier, JIGUET-JIGLAIRE Estelle, LENOIRE Jean-Claude (Savoie) : 182,860 % 11/ ASTRIE Karine, FEVRIER Jacques, PIQUEMAL Frédéric (Midi-Pyrénées) : 182,259 % 12/ AUZOU Christophe, CALABER Suzanne, MULLER Michel (Nord Pas de Calais) : 178,697 % 13/ BRIERE Ronald, FERRANDES Pierre-Henri, PRODHOMME Jean-Marc (Vaucluse) : 177,526 % 14/ BARRAL Jacques, CHALIFOUR Eric, MORANDAS Vincent (Limousin) : 175,238 % 15/ DIODATI Joseph, ECHES Gérard, JARDIN Guy (Loire Forez) : 174,116 % 16/ LE SERT Francis, LENOIR Franck, MARZURA Alain (Midi-Pyrénées) : 173,401 % CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D3CHAMPIONNAT DE FRANCE TRIPLETTES D3 1/ GRATECAP Thomas, LOURDIN Nicolas, PRUDHOMME Philippe (Seine et Marne) : 202,519 % 2/ GUILLEMIN Bernard, MICHEL Patrick, GUICHARDON Gaëtan (Bourgogne) : 199,923 % 3/ LAMY Alexis, BLANCHON Alexandra, HENSEL Fabienne (Lyonnais) : 193,650 % 4/ RIVES Jaime, ROUSSELET Georges, TACHE Fabien (Ile de France) : 189,592 % 5/ NIGOU Patrick, PELLEGRIN Michel, TRILLON Alain (Val d’Adour) : 189,146 % 6/ GINOCCHI Sophie, LECOMTE Jean-Luc, PIGEAT Cathy (Ile de France) : 185,804 % 7/ GREGOIRE Jean-Pierre, BOURY Stéphane, AUBRY Jacky (Centre) : 185,658 % 8/ DOMINGUEZ Fabien, MAINDY Jo, NICOLAOU Michel (Aquitaine) : 180,070 % 9/ BELOT Richard, ADAM Joël, JACQUIN Gérard (Franche-Comté) : 178,219 % 10/ DEBARD Christophe, DOMINGUEZ Manuel, VARZAL Pascal (Midi-Pyrénées) : 176,974 % 11/ BRACQ Christophe, DAGORNE Patrick, MATOUK Marc (Ile de France) : 176,340 % 12/ MICOLLET André, FOREST Sylviane, ZIMMERMANN Camille (Lyonnais) : 174,716 % 13/ COPP Michel, DUOT Richard, LENOIR Max (Champagne Ardenne) : 172,494 % 14/ NADOLNY Etienne, NEUFOND Guy, DE OLIVEIRA Francisco (Nièvre Yonne) : 172,150 % 15/ BARETY David, CASTAGNE Suzette, MATHIEU Sophie (Var Côte d’Azur) : 171,971 % 16/ BANQUET David, LEDRUX Eliane, PESQUIER Cindy (Aquitaine) : 166,643 % LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee TTrriipplleetttteess Les Champions de France D1 : Florent et Nathalie TRIVERO et Cyril MALERGUE Les Champions de France D2 : Eric ANNONIER, Mathieu FLORENTIN, Stéphane BENATTAR Les Champions de France D3 : Philippe PRUDHOMME, Nicolas LOURDIN et Thomas GRATECAP 2244 Vous, les champions
  • 25.
  • 26.
  • 27. LLeess CChhaammppiioonnnnaattss ddee FFrraannccee 1/ MALERGUE Cyril (Lyonnais) : 1930,88 2/ POINSOT Christian (Franche-Comté) : 1852,29 3/ JEAN Daniel (Charentes) : 1537,98 4/ ROEDSENS Steve (Picardie) : 966,28 5/ DUCARD Lionel (Bourgogne) 6/ RIPOLL Alain (Ain) 7/ TERRIER Hugo (Nord Pas de Calais) 8/ DURAND Patrick (Bourgogne) 9/ SENECHAL Frédéric (Bretagne) 10/ EMERY Gérard (Var Côte d’Azur) 11/ CANTIN Claude (Loire Océan) 12/ COCHEREAU Dominique (Nord Pas de Calais) 13/ MARTINEZ Jean-Philippe (Ain) 14/ ROBERT Françoise (Franche-Comté) 15/ GISSELBRECHT Christophe (Champagne) 16/ PAOLETTI Michèle (Corse) 17/ VIDAL Frédéric (Languedoc Roussillon) 18/ MAITRUGUE Myriam (La Réunion) 19/ LOPEZ Michel (Vaucluse) 20/ PIERI Sabrina (Corse) 21/ MAUGAIN Joël (Lyonnais) 22/ MANSIEUS Patrice (Savoie Mont Blanc) 23/ PENAULT Joël (Centre) 24/ MITTERRAND Daniel (Centre) 25/ DROMAIN Gilles (Charentes) 26/ ROUSSEAUX Jean-Marie (Bourgogne) 27/ GROLLIER Flavien (Charentes) 28/ HENRY Martine (Picardie) 29/ VASLIER Gérard (Centre) 30/ CHARRIER Patrice (Loire Océan) 31/ FAURE Laurent (Loire Forez) 32/ MAUREL Gilles (Midi-Pyrénées) 33/ SURIVET Jacky (Bourgogne) 34/ WEIMERT Raymond (Alsace) 35/ LANDY Marc (Limousin) 36/ GAUDILLIERE Georges (Lyonnais) 37/ KHATTOU Farid (Savoie Mont Blanc) 38/ GHOZLAND Gabrielle (Var Côte d’Azur) 39/ DA SILVA Philippe (Ain) 40/ GARDON René (Languedoc Roussillon) 41/ MUSSOT Yves (Franche-Comté) 42/ VINCENT Etienne (Normandie) 43/ CONSTANCI Claude (Aquitaine) 44/ GUILLET Jérémy (Nièvre Yonne) 45/ FREYBURGER Bernard (Alsace) 46/ AYMARD Michel (Loire Forez) 47/ DESJOBERT Martine (Corse) 48/ GARSON Marie-Claude (Nord Pas de Calais) 49/ POPLINEAU Hugo (Loire Océan) 50/ STEFANAZZI Emmanuel (Aquitaine) 51/ DALPHIN Eric (Var Côte d’Azur) 52/ PITTET Bruno (Sarthe Mayenne) CHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL DONNES LIBRESCHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL DONNES LIBRES CHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL SENIORCHAMPIONNAT DE FRANCE INDIVIDUEL SENIOR 1/ RIFFAULT Hervé (Bretagne) : 258,249 % 2/ CALMELS Didier (Vaucluse) : 253,004 % 3/ GAUGY Gérard (Nièvre Yonne) : 249,724 % 4/ BLANDIN Jean-Jacques (Bourgogne) : 248,894 % 5/ ROSINOL Jean-Luc (Ile de France) : 246,622 % 6/ HAINCOURT Jean-François (Sarthe) : 246,581 % 7/ PASTEUR Jean (Franche-Comté) : 245,925 % 8/ NOVELLO Jacky (Centre) : 245,397 % 9/ DJIANE Jean-Louis (Ile de France) : 245,156 % 10/ BERTUIT Joël (Languedoc Roussillon) : 244,889 % 11/ DEPESSEVILLE Christian (Loire Forez) : 244,204 % 12/ VAN LANCKER Daniel (Sarthe Mayenne) : 243,010 % 13/ PETIT Philippe (Normandie) : 242,375 % 14/ DEPESSEVILLE Daniel (Nièvre Yonne) : 241,273 % 15/ GUINARD Patrick (Ain) : 241,118 % 16/ DARMES Adrien (Ain) : 238,306 % 17/ SILBERSTEIN Michel (Ile de France) : 237,470 % 18/ BLANC Bernard (Languedoc Roussillon) : 237,213 % 19/ DEMAZEUX Philippe (Ile de France) : 236,635 % 20/ BON Alain (Bourgogne) : 236,174 % 21/ GRUMIER Gérard (Champagne Ardenne) : 235,824 % 22/ BARRAS Pierre (Ain) : 235,347 % 23/ MANTEAU Alain (Poitou Anjou) : 235,329 % 24/ RHOMANN Max (Midi-Pyrénées) : 235,177 % 25/ EMERY Gérard (Var Côte d’Azur) : 234,664 % 26/ GEBELIN Brigitte (Ain) : 231,803 % 27/ RABET Jean-Louis (Allier) : 231,149 % 28/ BRUNET Michel (Ain) : 216,878 % Podium du Championnat de France Individuel Senior : Didier CALMELS (2ème ), Hervé RIFFAULT (Champion de France), Gérard GAUGY (3ème ) LLee TToouurrnnooii ddeess MMaaîîttrreess 1/ LLESTA Patrick (Aquitaine) : 65,000 % 2/ NOVELLO Jacky (Centre) : 63,333 % 3/ TERRIER Hugo (Nord Pas de Calais) : 57,500 % 4/ JAKOB Richard (Ile de France) : 53,333 % 5/ PORRET Nicolas (Ain) : 51,667 % 6/ BOIDIN Jean-Régis (Nord Pas de Calais) : 51,667 % 7/ ZIMBER Olivier (Alsace) : 50,833 % 8/ FARHAT Malik (Alsace) : 49,167 % 9/ TRIVERO Florent (Lyonnais) : 48,333 % 10/ MARTINEZ Jean-Philippe (Ain) : 47,500 % 11/ CARMAGNAT Michaël (Franche-Comté) : 45,833 % 12/ VITTOZ Jérôme (Savoie Mont Blanc) : 45,000 % 13/ DAUER Eric (Alsace) : 44,167 % 14/ DJIAN Jean-David (Ile de France) : 44,167 % 15/ PEREZ Adrien (Franche-Comté) : 42,500 % 16/ BOUSBA Kamel (Ile de France) : 40,000 % 2277Vous, les champions