SlideShare une entreprise Scribd logo
Tarotmag n°16
1973...
Cette année là, Georges Pompidou est Président de la Vème
République, une époque faite de
désirs de changements de société. A ce titre, “Mai 68” est considéré comme le plus important
mouvement social du XXème
siècle. A la suite de ces évènements, le Ministre de l'Intérieur
Raymond Marcellin souhaite limiter la liberté d'association en soumettant celle-ci à un contrôle
administratif. Ce projet sera refusé par le Conseil d’Etat qui consacre notre Liberté
d’Association comme un principe fondamental de notre république.
Une association loi 1901, c'est simple. Elle doit être composée d'au moins deux personnes,
elle doit avoir un but autre que de partager des bénéfices et ne doit pas enrichir directement
ou indirectement l'un de ses membres.
Notre Fédération Française de Tarot a donc vu le jour en 1973 et a pu voguer librement en
passant le premier choc pétrolier : 40 ans... à grandir, à faire évoluer les règlements, à créer
des types d’épreuves et de championnats. Le dernier en date, le Duplicaté Individuel Senior
semble bien parti dans les comités et la première finale nationale, en septembre à Soulac sur
Mer, est sur de bons rails pour une jolie réussite.
40 ans... Cela se traduit parfois par la crise de la quarantaine, une certaine conscience du
temps qui passe. Avons-nous fait ce qu’il fallait, sommes-nous sur le bon chemin dans ce
monde en effervescence ? Espérons que notre Fédération saura évoluer, dans ce monde
d’écrans et de pseudos impersonnels, en conservant son rôle social avec de vraies cartes sur
de beaux tapis verts.
Meilleurs vœux à tous.
- Direction de la publication : Fédération Française de Tarot
- Rédaction et relecture : Patrick BAUMGARTEN, Michaël DEBIESSE, Dominique ECOIFFIER, Adrien PEREZ, Isabelle
POUZADOUX, Ravi RAVINDIRANE, Emmanuel STEFANAZZI
- Composition et mise en page : Adrien PEREZ
- Photos : Robert AYAD, Aurore NICOLAS, Adrien PEREZ
- Date de parution : Janvier 2013
- Imprimeur : IMPRESSIONS DE LA TOUR G.I.L.E. - Zac de Monternoz - 01960 PERONNAS
- Ont collaboré aussi à ce numéro : Pierre PAQUOT, Jean-Michel BERTIN, Florent TRIVERO, Olivier ZIMBER, les 5 consultants
et de nombreux responsables de clubs et comités
L’éditorial
d’Emmanuel STEFANAZZI
Président de la FFT
Tarot
Mag n°16
3
7
11
15
Agenda
Actus infos
Coupe de France
2012
Championnat de France
Libre par 4 interclubs 2012
Résultats
Open Nationaux
16
18
20
22
Résultats
Championnats de France
Que se passe-t-il
du côté de...
Portrait de joueuse
Marcelle REBILLARD
Passionné de... dessin
Jean-Michel BERTIN
24
27
28
30
Tarot initiation
Le Petit en attaque
Les consultants
Enchère et écart
Suivi
d’une donne
La donne
par Olivier ZIMBER
Sommaire
22 Nous, la fédé
Actus
Infos
Agenda
Sont notés dans l’agenda :
- les Championnats de France
- les manifestations organisées par la FFT
- les tournois, festivals et séjours du magazine
1/ PCN - Urgence
Notre dévouée salariée, Hanane KHELOUFI, attend un heureux évènement pour le début du mois de mai. En conséquence,
le traitement des PCN risque d’être compliqué pendant cette période. Les administrateurs vont essayer de compenser cette
absence afin de ne pas retarder la sortie du Classement National. Il est cependant demandé aux responsables de comités
d’envoyer rapidement leurs tableaux afin de les traiter le plus tôt possible.
Rappel sur la procédure
Tous les tableaux de PCN qui concernent les régularités, tournois de ville, festivals et grands prix sont à envoyer au président
de CCR, puis ce dernier les envoie directement au siège à Oslon. Tous les tableaux de PCN qui concernent les championnats
sont transmis de l’arbitre vers le CCR, puis du CCR vers le président de Ligue et enfin du président de Ligue vers le siège
à Oslon. Nous rappelons aussi que les bordereaux de qualifiés doivent parvenir au format Excel.
Rappel sur la codification
Les tableaux de PCN sont accompagnés d’un bordereau d’envoi. Ce bordereau est codifié afin de pouvoir le suivre et
le retrouver en cas de problème. Un logiciel spécifique pour l’envoi
des PCN a été développé, il est en téléchargement (Bordepcn.xls).
Codification
Exemple 1 : P2303E01 > envoi N°1 du Club 2303, c'est-à-dire le
Tarot Club Ludo Lieusaint du comité Seine et Marne.
Exemple 2 : P4499E05 > envoi N°5 championnats du comité Allier.
FEVRIER
- 22 au 24 : CHARTRES Championnats de France Quadrettes (TM n°15)
AVRIL
- 6 au 14 : ALBANIE Croisière FFT (TM n°15)
- 29 au 01/04 : PONTARLIER Championnat de France Libre (page 10)
MAI
- 7 au 12 : ARGELES-SUR-MER Championnats de France
Individuel Open, Séries et Jeunes
- 17 au 20 : VICHY Championnats de France Triplettes
JUIN
AOUT
- 11 au 13 : AIRE SUR L’ADOUR Triathlon
- 24 au 31 : ROCHEFORT EN TERRE stage adultes (page 5)
33
- 18 au 21 : ALES Championnat de France Libre Senior (page 6)
- 12 au 14 : CAP D’AGDE festival (page 13)
- 3 au 5 : TULLE festival (page 31)
JUILLET
- 13 au 20 : ALLIER festival (page 26)
MARS
SEPTEMBRE
- 13 au 20 : MARRAKECH séjour Tarot (page 21)
- 8 : LE BARCARES tournoi (page 14)
- 27 au 31 : BLANES séjour Tarot (TM n°15)
- 21 au 23 : NERIS LES BAINS Assemblée Générale de la FFT - 40 ans
- 13 au 20 : stage jeunes (lieu à préciser)
Nous, la fédé
- 21 au 28 : OBERNAI séjour Tarot (page 25)
- 17 au 19 : SOULAC SUR MER Championnat de France
Individuel Duplicaté Senior
2/ Prochaines réunions
Le Bureau Directeur doit se réunir à Chartres. Une réunion partielle de la Commission de Réglementation aura lieu. Les
points suivants seront abordés : relecture complète du code d’arbitrage, règlement concernant les décès, participation aux
championnats d’un 1ère
Série Carreau avec des jeunes, championnats en regroupement de comités, rectification de scores, etc.
A Pontarlier, il est prévu la traditionnelle réunion du Bureau Directeur avec les présidents de comité (salle des Capucins
le samedi matin). Plusieurs thèmes seront soulevés, notamment la révision des statuts de la FFT en Assemblée Extraordinaire
et les prises de licence tardives sur les lieux de championnats. Le fait d’effectuer un championnat en une seule séance sera
évoqué. D’autre part, une réunion du Conseil d’Administration suivra le dimanche matin.
3/ Contrôleuse des comptes
Après 3 années de bons et loyaux services, Philippe DONZEAU, que l’on remercie à nouveau
pour son investissement, a décidé de prendre un peu de recul. Le nouveau contrôleur est une
contrôleuse. Jocelyne CHOLLET, expert-comptable, déjà contrôleuse des comptes du Comité
Allier et du FETA, a accepté la mission proposée par le président de la FFT.
4/ Divers
Vous avez probablement pu constater la présence sur votre licence d’un code-barres. C’est une première étape vers une
saisie automatisée. Il suffit pour cela de disposer d’une douchette programmée en mode clavier. Ensuite, c’est simple, vous
ouvrez votre Extar habituel et au lieu de saisir les numéros de licence, vous cliquez avec la douchette. Bien entendu, il faudra
que les joueurs vous présentent leur licence !
Alain BOULUD, chargé de promotion à la FFT, est à votre disposition : 07.86.96.86.17 ou alain.boulud@free.fr
Des paravents (carton d’excellente qualité) seront bientôt disponibles et en vente à 5€ pièce.
Actus
Infos
44 Nous, la fédé
LA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUELA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUE
Président CDN :
P. PAQUOT
Président CDNPI :
L. MEYNET
LA C.D.N.P.I. COMMUNIQUELA C.D.N.P.I. COMMUNIQUE
Décision 2012-3 du 24 novembre 2012 :
Monsieur Michel CHARLON, affilié n°1001278, arbitre régional et classé 1ère
Série, pour avoir fait une renonce sans
la signaler à la reconstitution et ayant provoqué par ce fait une grave perturbation dans un championnat et
l’annulation d’une donne, est interdit de compétition Individuel Open pendant une année et privé de fonction
arbitrale pendant une année dont 6 mois avec sursis.
Décision 2012-4 du 24 novembre 2012 :
Monsieur Mohamed SANKON, affilié n°1002575, pour avoir agressé verbalement 2 arbitres nationaux (la chambre
de discipline nationale de première instance a retenu en outre un manque de respect et une enchère kamikaze),
est suspendu de la FFT pendant 3 années, dont une avec sursis.
Décision 2012-5 du 24 novembre 2012 :
Monsieur Ludovic LECHINE, affilié n°1008528, pour avoir eu une conduite inqualifiable tant par son comportement
que par les propos grossiers et injurieux tenus envers 2 arbitres, est suspendu de la FFT pendant 5 années.
Décision CDNPI 2012-6 du 5 octobre 2012 :
Monsieur Michel PAWLISZ, affilié n°1001028, pour avoir quitté un tournoi sans autorisation de l’arbitre, est interdit
de toutes compétitions pendant 6 mois.
Décision CDNPI 2012-7 du 5 octobre 2012 :
Monsieur Bernard BOZONNAT, affilié n°1001427, a eu un comportement désagréable et reçoit un avertissement.
Décision CDNPI 2012-8 du 5 octobre 2012 :
Madame Françoise DEBROSSARD, affiliée n°2001489, pour avoir eu un non respect des règlements de la FFT,
une altercation avec un vigile du Palais des Congrès de Vichy, des propos déplacés et un comportement
irrespectueux, est suspendue de la FFT pendant 2 années dont 18 mois avec sursis (appel en cours).
Décision CDNPI 2012-9 du 5 octobre 2012 :
Monsieur Alain JUANICO, affilié n°1011297, pour avoir quitté un tournoi sans autorisation de l’arbitre, est interdit
de toutes compétitions pendant 6 mois.
Tarotmag n°16
Tarotmag n°16
Coupe de France 2012
“Chouette sur Portes” !
Après les Championnats de France Individuels
et Jeunes en 2005 à Etoile-sur-Rhône, la FFT
faisait son retour en Drôme Ardèche à Portes-
lès-Valence pour la 21ème
Coupe de France de
Tarot. Deux salles étaient mises à disposition :
la salle Georges Brassens, pour la compétition,
et le magnifique espace Cristal, pour les tournois
d’accompagnement, sur lequel les organisateurs
avaientclouéunferàchevalpourquedenombreux
participants affluent ! Et ils sont venus, locaux et
licenciés des comités voisins, ce qui ne pouvait
qu’enchanter Bernard DUBOIS, président du
comité, et toute son équipe qui ont énormément
donné durant ces quatre jours, réservant un
accueil chaleureux aux joueurs et aux arbitres.
Les seizièmes de finale
Le Championnat commençait le vendredi 9
novembre en début d’après-midi. Les 32
équipes étaient présentes pour le tirage au sort
et certains joueurs qualifiés croisaient les doigts
pour ne pas tomber dès le 1er
tour sur une
grosse cylindrée !
1/ Mais les vainqueurs de la Coupe de France
2011 emmenés par Romaric KERVEILLANT
affrontent d’entrée la forte formation savoyarde
de Nicolas PORRET. Après un 1er
quart-temps à
égalité, les tenants du titre perdent deux fois
20 PM. Malgré un léger retour sur les 6 dernières
donnes, ils doivent s’incliner 50,5 à 77, score
synonyme de jackpot pour Nicolas PORRET !
2/ Les médaillés de bronze de la Coupe 2011
font à nouveau partie de la course. A la moitié du
match, Michel PLANAS, Gilles MAUREL, Franck
DUPUY et Jean-Marc ESTEOULE, accompagnés
cette saison de Martine MAISON et Patrick
MADDALENA, n’ont pas tout à fait récupéré le
handicap de 11 PM. Mais leur timidité n’est que
de courte durée puisqu’ils gagnent les deux
derniers quart-temps de plus de 40 PM chacun.
Les charentais d’André GUIRADO sont éliminés.
3/ Le tirage ne pouvait faire plus équilibré : Jean-
Régis BOIDIN (Nord Pas de Calais) au bonus
de 3 PM rencontre Jérôme PEQUIGNOT
(Franche-Comté) au même bonus. Les francs-
comtois dominent la 1ère
mi-temps et distancent
les ch’tis de plus de 16 points. Ces derniers
refont surface mais n’arriveront pas à combler
leur retard. Ils échouent de moins de 4 PM.
4/ On assiste au même cas de figure : les
macônnais de Daniel DEGRANGE sont à 13,5 PM
de bonus tout comme leurs adversaires. Malgré
un mauvais 1er
quart-temps, les toulousains de
Michel COMBIS parviennent à revenir au score
à la moitié de la rencontre avant de prendre le
large de plus de 20 PM.
5/ En s’imposant sur tous les quart-temps, les
franciliens de Richard JAKOB n’ont pas laissé
respirer les normands Nicolas SERGENT, Didier
BARRET, Dominique PLE, Maurice CAILLE,
Gisèle et Yves LELIEVRE. La victoire est sans
appel : 129,9 à 41,3.
6/ Voici l’une des plus belles affiches de ces
seizièmes de finale : les Champions de France
Quadrettes D1 en titre affrontent d’autres multi
Champions de France. Stéphane SICRES garde
l’avantage (3 PM) après le 1er
quart-temps avant
de semer les bourguignons. Après 18 étuis, il
mène de 29 PM. Malgré un beau dernier quart-
temps (28 à 6), ça ne suffira pas pour Patrick
CLAR, Lionel DUCARD, Jacques GAUDILLIERE,
Yvan KETCHEDJI et Jean-Pierre BOULEY.
Avaient-ils oublié leurs pattes de lapin ?
7/ A cause d’un mauvais dernier quart-temps,
une autre formation bourguignonne, celle de
Patrick DURAND, ne parvient pas non plus à
prendre son billet pour le 2ème
tour, ce qui est un
comble pour le chef de gare génelardais ! Leurs
adversaires lyonnais, Pascal HECQUET, Michel
CASSAGNES, Christian AMARGIER, Dominique
CUCHET, Jacques FAYOT et Michel GLADIEUX,
prendront le train sifflant leur victoire !
8/ Jacques DUCHENE a jeté du sel sous la
chaise du capitaine du Val d’Adour, Laurent
FONTAN, qui n’arrivera jamais à prendre le
dessussurl’équipebretonnequil’emporte93à70.
9/ Les azuréens anciens vainqueurs de la
Coupe de France, Jean-Marc ROUILLOT,
Philippe ACHAB et Patrick THEUS, associés à
Frédéric DARMON et Fabrice MATTERA, ont dû
oublier leur médaille de Saint-Christophe qui les
a conduits au titre en 2007 ! Ils perdent le 1er
quart-temps 34 à 0 et sont menés après
6 donnes de plus de 45 PM. Ils font un brillant
retour de plus de 40 PM au 3ème
quart-temps,
mais Stéphane DENIZOT (Loire Océan) n’est
déstabilisé, s’adjugeant l’ultime défi (27 à 16) et
donc le match.
10/ Les heureux locaux repêchés, à savoir
Jean-Luc HERAUD, Catherine FABRE, Thierry
ANATER et Maurice SAROUL, tombent contre
les francs-comtois de Joël RABINOVITCH qui
rattrapent de suite leur handicap (16 à 1). Les
visiteurs ne laisseront aucun quart-temps à leurs
hôtes qui ne perdent le match que d’une
vingtaine de points, ayant bien résisté.
11/ Eric BAJARD met fin à l’hécatombe
bourguignonne, en s’imposant face à Claude
CANTIN, président du comité Loire Océan, bien
malmené tout au long du match qui se termine
sur le score de 83 à 40.
12/ Egalement appelée à la dernière minute
suite à un forfait, la toulousaine Sylvie RIFFARD
DEHON, surnommée la sorcière, va jeter un
mauvais sort à ses ennemis azurééns, paralysés
pendant les 3 premiers quart-temps : 0 à 25,
0 à 18 et 11 à 35. Avec 64 PM de retard, le mal
est fait, mais Laurent GUIRAL, Chantal GORPHE,
Patrice DE MEDEIROS et Philippe PANNIER
parviennent cependant à sauver l’honneur ou
l’horreur (34 à 8) !
13/ Delphine JUMEAU et Stéphane MARTY,
gagnants de la Coupe de France 2009, épaulés
cette fois de Philippe RAMET, Jean-Luc ROSINOL
et Pascal DELABARRE (Ile de France), n’ont
pas dû aller jeter une pièce dans l’une des
fontaines de Paris avant de se rendre à Portes !
Ils perdent tous les quart-temps face aux
redoutables strasbourgeois d’Eric DAUER qui
s’imposent 106 à 58.
77
Thierry ANATER et Maurice SAROUL, tête
au ciel, perplexe quant à l’issue du match...
Vous, les participants
14/ Le Tarot Club de Tulle (Limousin), dont la
couleur emblématique est le vert, synonyme
d’espoir, veut y croire après sa victoire au 1er
quart-temps 16 à 5. Ses représentants, Thierry
LARROQUE, Nathalie BOUYOUX, Jacques
BARRAL, Denis GIMENO et Hamid HAMZAOUI
ne lâcheront rien, n’octroyant aucun quart-temps
à leurs opposants drômois Jean-Claude ALLOIX,
Michel ARRIBAT, Roger JOURDAN, Philippe
GUILLERMAUD et Christophe BURNER.
15/ Les champenois Pascal POMMIER, Grégory
BAUDOT,Murielle,ChristianetArnaudGAGLIARDI,
face à la squadra bourguignonne de David
BRETON, prennent quatre bascules défavorables
au1er
quart-temps(0à47)dontilsneseremettront
jamais.
16/ Après un départ timide contre Philippe DA
SILVA (Ain), les arbitres nationaux du Loire
Forez, Michaël et Valérie DEBIESSE, David
GUILLOT et Jean-Pierre BERBERAT, se rebiffent,
voulant montrer qu’ils savent aussi jouer, et
infligent 20 points par quart-temps à leurs
adversaires.
Les huitièmes de finale
1/ Le tirage au sort veut que Nicolas PORRET,
Jacques CHIARAMONTI, Aimé CARON et
Jean-Philippe MARTINEZ rencontrent les lauréats
de l’édition précédente de la Coupe de France.
Après les Champions, ils sont opposés aux 3èmes
.
On assiste à un match à rebondissements :
l’équipe savoyarde est swinguée trois fois au
1er
quart-temps, ce qui permet à Michel PLANAS
de mener de 34 PM. Mais les midi-pyrénéens
sont rattrapés et ont 5 points de retard après 18
donnes, suite à des grattes importantes, dont
deux sur des surcontrats. Le dernier quart-temps
décisif se conclut sur une égalité et la victoire
revient aux savoyards, malgré un commencement
désastreux.
2/ Il n’y aura guère de suspense dans le duel
COMBIS-PEQUIGNOT. Grâce à son bonus et
un beau 1er
quart-temps, Michel COMBIS a
27 points d’avance qu’il conserve jusqu’au 3ème
quart-temps, avant d’en remettre une couche
(38 à 16) sur le dernier. Le résultat est de 97 à
48,5 : Jérôme PEQUIGNOT est rubicon !
3/ Après les lapins, Stéphane SICRES enchaîne
avec une autre forte formation, celle de Richard
JAKOB.Aprèsle1er
quart-temps,lesmidi-pyrénéens
ont 7 PM d’avance, mais tout est chamboulé
après 6 autres étuis, les parisiens prennent à la
gratte 23 PM. L’attaquant Champion de France
Quadrettes, Jérémy MOYERE, récupère 21 PM
et le match repasse alors de l’autre côté.
Désormais, 5 PM séparent les deux équipes en
faveur de Midi-Pyrénées. Sur les 6 dernières
donnes, Stéphane SICRES perd 9 PM à la
gratte, mais heureusement réussit à basculer
une fois. Le match est donc gagné.
4/ Les outsiders lyonnais à 22 PM de bonus
veulent continuer et touchent du bois, et c’est le
cas de le dire : DUCHENE sera leur adversaire !
Malheureusement pour Pascal HECQUET, ce
grigri ne lui portera pas bonheur : les bretons
réalisentunebelle1ère
prestation(24à5),comblent
leur retard et ont 10 points d’avance. Malgré un
retour des lyonnais à quasi égalité, le dernier
quart-temps (17 à 3) est en faveur de la Bretagne.
5/ Les francs-comtois de Joël RABINOVITCH
prennent22PM,quilespropulsentd’entréedevant
leurs adversaires de Loire Océan à l’handicap
élevé de 16,5 PM. Derrière, ils continuent à
engranger des points sur tous les quart-temps,
nelaissantaucunechanceàStéphaneetFrançois-
Yves DENIZOT, Jean-Luc SIKIC, Dominique
BARANGER, Christine et Jean-Paul SAURIS.
6/ La famille DEHON, Sylvie, Philippe et
Cyprien, assistée d’Alain BONNEMAISON,
frappe fort dès le 1er
quart-temps face aux
bourguignons d’Eric BAJARD (23 à 10). Cette
belle entrée en matière leur permet de mener de
plus de 20 PM. Mais la fin du match se gâte : le
2ème
quart-temps est nul. Au 3ème
, 8 points sont
rattrapés et au 4ème
12. L’heure est aux comptes
et il s’en est fallu de peu, moins d’un PM.
Rentrer en tant que remplaçant serait-il
synonyme de porte-bonheur ?
7/ Les alsaciens ne vont pas laisser de répit aux
limougeauds. Le match est quasiment plié après
deux quart-temps (11 étuis gagnés par Eric
DAUER et 40 PM d’avance). Thierry LARROQUE
ne reviendra pas.
8/ Le groupe d’arbitres accumule déjà 25 PM de
retard après 6 donnes face à David BRETON,
mais ne se laissant pas abattre, il grappille des
points au fur et à mesure. Avant le dernier quart-
temps, Michaël DEBIESSE n’est plus qu’à 10 PM.
Sur son quart-temps d’attaque, il parvient à
basculer une fois et prendre deux grosses
grattes de plus de 10 points. La dernière équipe
bourguignonne doit donc quitter le championnat.
Les quarts de finale
1/ Jamais deux sans trois ! Nicolas PORRET
joue contre une 3ème
équipe de Midi-Pyrénées,
celle de Michel COMBIS. Et au 1er
quart-temps,
c’est le même scénario qu’au match précédent :
les savoyards perdent 38 à 0. Le 2nd
quart-temps
est encore en faveur des toulousains (18 à 16)
qui comptent 53 PM d’avance à mi-parcours.
Les savoyards font un retour tonitruant (25 à 5 et
23 à 3) sur la dernière partie du match, mais il
est insuffisant. Bravo à Michel COMBIS qui est
qualifié pour les demi-finales.
2/ Stéphane SICRES rejoindra ses amis de Midi-
Pyrénées pour la phase ultérieure. En effet,
Jacques DUCHENE, Michel BIDOIS, Patricia
JACOB, Michel LOURY et Jean-Paul THOMAS
n’ont résisté qu’au 1er
quart-temps avant de
perdre tous les autres (2 à 16, 5 à 14 et 4 à 11).
3/ Cyprien DEHON affronte son prof de stage
jeunes Adrien PEREZ, il en rêvait paraît-il ! A la
mi-temps, les francs-comtois mènent de moins
de 4 PM, mais le match bascule après le 3ème
quart-temps, les midi-pyrénéens ont alors 10
points d’avance. Les deux capitaines d’équipe,
Joël RABINOVITCH et Philippe DEHON,
s’affrontent en attaque pour conclure. Les
francs-comtois l’emportent 30 à 4 et vont en
demi-finale, après les félicitations du prof à son
élève qui lui a bien donné du fil à retordre !
4/ C’est encore une nette victoire pour Eric
DAUER face à Michaël DEBIESSE : tous les
quart-temps ont été remportés et la rencontre se
termine sur le score de 100 à 49. Les arbitres
peuvent se réjouir quand même, ils n’iront pas
travailler et pourront disputer les matchs de
classement pour les 5, 6, 7 et 8èmes
places.
Les demi-finales
1/ Le sort en a voulu ainsi, les deux dernières
équipes de Midi-Pyrénées doivent s’affronter.
Pour se consoler, elles peuvent se dire qu’il y en
aura au moins une en finale ! Stéphane SICRES
réalise une magnifique performance au 1er
quart-
temps (38 à 3) et prend la tête des opérations
(+24). Michel COMBIS parvient à reprendre 12
points, mais en perd 16 le tour suivant. Avant les
6 derniers étuis, Stéphane SICRES a 28 points
88
Du sérieux en défense avec Michel COMBIS,
Bruno AUMERAS et Stanislas BOUISSOU
Match difficile pour Richard JAKOB, Philippe
CHASSAGNON et Barbara PILOTELLE
Vous, les participants
d’avance. Il perd le dernier quart-temps, mais a
su préserver l’essentiel de son acquis. Lui et ses
acolytes sont qualifiés pour la finale.
2/ L’affrontement RABINOVITCH-DAUER a enfin
lieu, celui-ci ne s’étant jamais produit en finale de
ligue. Comme depuis le début de la compétition,
d’entrée, les alsaciens ne font pas semblant
(35 à 0). Les francs-comtois resserrent les
manches et vont dominer les débats jusqu’à la
fin : 31 à 10, 26 à 5 et 33 à 4. Joël RABINOVITCH
et ses collègues accèdent à la finale.
La finale
C’est la 1ère
fois que ces deux équipes accèdent
à une finale de Coupe de France, tant convoitée
par de nombreux joueurs. Certains, dont les
noms seront tus, tellement superstitieux, portent
les mêmes habits que la veille ou veulent noter
leurs diagrammes et les scores avec le même
stylo ! Au 1er
quart-temps, Gérard CASCALES
est en attaque face à Michaël CARMAGNAT.
Gérard commence sa finale en chutant une
Garde Contre le Chien de deux, mais n’est pas
perturbé et gagne tous les autres jeux. De l’autre
côté, Michaël chute aussi la Contre mais
chèrement (-312), ainsi qu’un autre étui. La bête
noire de l’équipe franc-comtoise a encore frappé :
GérardCASCALESgagnesonquart-temps 25à7.
Au 2ème
quart-temps, Didier BERTRAND et
Adrien PEREZ se collent en attaque. Tout se
passe à la gratte. Les francs-comtois remontent
17 points et n’ont plus que 2 points de retard.
Au 3ème
quart-temps, les attaquants Jérémy
MOYERE et Philippe DONZEAU ont malmené
les défenses. Il n’y a aucune chute, pourtant
possible, et les deux attaquants ramènent leur
feuille en toute confiance à leurs partenaires.
Finalement, les midi-pyrénéens prennent 10 PM.
Au dernier quart-temps, Joël RABINOVITCH
chute un jeu de plus que Stéphane SICRES.
L’écart est à nouveau de 10 points. La victoire
revient donc aux Champions de France
Quadrettes D1, Stéphane SICRES, Renaud
COURTNEY, Bruno FOUCHER et Jérémy
MOYERE, accompagnés de Didier BERTRAND
et Gérard CASCALES qui deviennent tous deux
pour la 1ère
fois Champions de France. Bravo à
cette talentueuse équipe qui conclut 2012
comme elle l’a commencée. La fin d’année n’est
pas si mal non plus pour Joël RABINOVITCH,
Adrien PEREZ, Michaël CARMAGNAT et
Philippe DONZEAU qui occupent la 2nde
marche
du podium.
Le match de classement
pour les 3ème et 4ème places
Pour une fois, les strasbourgeois connaissent un
départ difficile et perdent le 1er
quart-temps 24
à 13. Grâce à son bonus, Michel COMBIS mène
de 24 points, mais l’écart se réduit à 20 points
6 donnes plus tard. Les strasbourgeois se
réveillent enfin (46 à 4 et 27 à 5) et décrochent
la 3ème
place. Eric DAUER, Pierre FREY, Malik
FARHAT et Olivier ZIMBER viennent donc
compléter le podium. La FFT leur adresse ses
félicitations, ainsi qu’à Michel COMBIS, Antoine
CRUCES, Stanislas BOUISSOU, Jacques
MITTOU, Bruno AUMERAS et Reynald TONERIE
pour leur beau parcours dans ce championnat
et leur honorable 4ème
place.
Les matchs de classement
pour les 5, 6, 7 et 8èmes places
De grands amis, Philippe DEHON et Jacques
DUCHENE, s’affrontent. Les deux équipes ne
se départagent pas après 6 donnes. Mais
Philippe DEHON et les siens gagnent 11 étuis
sur 12 les deux quart-temps suivants (26 à 0 et
34 à 4). 53 PM d’avance, le mal est fait !
Dans l’autre match, il n’y a pas photo, le résultat
final est de 113 à 38. Nicolas PORRET a
assassiné Michaël DEBIESSE.
Une 4ème
équipe de Midi-Pyrénées contre
Nicolas PORRET ! Les savoyards ont quasiment
remonté le handicap après 6 étuis, mais se
renfoncent sur les deux quart-temps suivants
(20 à 4 et 13 à 11). Ils remportent cependant le
dernier quart-temps 15 à 9, mais ça ne suffira
pas, Philippe DEHON avait 21 points d’avance.
Sa famille et Ketchoupi sont 5èmes
. Les savoyards
prennent la 6ème
place.
Le début du duel entre Jacques DUCHENE et
Michaël DEBIESSE tourne à la faveur des
bretons qui ont plus de 30 PM d’avance après
3 quart-temps. L’équipe de Loire Forez, malgré
un léger soubresaut, termine 8ème
.
99
Aimé CARON aux prises avec Cyprien DEHON,
Alain BONNEMAISON et Philippe DEHON
Vous, les participants
L’équipe Vice Championne de France du comité Franche-Comté
De gauche à droite : Michaël CARMAGNAT, Adrien PEREZ, Joël
RABINOVITCH et Philippe DONZEAU
L’équipe 3ème
du Championnat de France du comité Alsace
De gauche à droite : Malik FARHAT, Eric DAUER, Olivier ZIMBER et
Pierre FREY
Décompte des points sur le 1er
étui de la finale
par Gérard CASCALES avant d’enchérir
Tarotmag n°16
1111
Championnat de France
Libre par équipe de quatre interclubs 2012
Un ban d’escargots porte-bonheur !
Le Casino Grand Cercle d’Aix-les-Bains est à
nouveau le théâtre de cette 5ème
édition
dirigée par Charles BAGNARD et Jean-Pierre
BERBERAT, assistés d’Emmanuel STEFANAZZI
à l’informatique. Comme d’habitude, les 100
équipes sont prêtes à décrocher le titre.
Talismans et autres grigris ne manquent pas,
cachés ou apparents, ils sont toujours parmi
nous !
Première séance (100 équipes)
Le Tarot Club de Ouistreham (Normandie) a dû
jeter 13 pièces dans les deux fontaines en
devanture du Casino avant d’entrer en scène
puisque Karine BUGAT, Franck LOISANCE,
Serge HESLOUIS et Didier RENAULT remportent
la séance avec 2905 points. Ils devancent d’à
peine plus de 400 points les francs-comtois du
Tarot Club Vésulien Gaston BENAND, Jérôme
GROSJEAN, Christophe CLAUDEL et Philippe
MONIOT.
Jean-Louis BENQUET veut conjurer le mauvais
sort de l’an dernier où le Tarot Club Saint Pierrois
(Val d’Adour) emmené par son frère a manqué
le podium pour 33 points. Accompagné de
Serge ZANETTI, Christian TUEUX et Marcelle
DEMENES, il s’empare de la 3ème
place avec
2436 points.
Le Tarot Club Le Paroissien (Seine et Marne) et
son capitaine Pascal THIERY, leader du
classement général en individuel (2079 points),
occupe la 5ème
place à 2137 points.
Les représentants bourguignons n’ont pas le
mauvais œil puisqu’ils réalisent un joli tir groupé
aux 4ème
, 7ème
, 14ème
et 18ème
places respectivement
occupées par les équipes de Robert BRYCH
(Les Trois Bouts de Saint Firmin), d’Ahmed
GUELMANE (Tarot Club Génelardais), de Jean-
Jacques BLANDIN (Académie Charollaise) et de
François RAVE (L'Excuse Gueugnonnaise).
Jean-Pierre CHASSAGNOL (Loire Forez), qui a
aussi échoué de peu l’an dernier, signe une
belle 6ème
place. Pour l’instant son changement
de club (Tarot Club 43) n’est pas de mauvaise
augure !
Le comité Nièvre Yonne, toujours bien placé
dans cette compétition, entretient toujours
l’espoir grâce au Tarot Club Pouguois de Christian
DEPESSEVILLE qui reste en embuscade à la
14ème
place.
Christiane JAMBU et ses partenaires de Var
Côte d’Azur, Champions de France 2011, avec
leurs 916 points, joueront la 2nde
séance pour
tenter de conserver leur bien.
Les derniers positifs, Richard BARRIO et le
Tarot Club Maubourguetois ont 19 points et
prennent la 52ème
et dernière place qualificative
juste devant l’équipe régionale du Tarot Club de
Chavanod de Denis MARTINOD.
L’Arène des Rois de Virignin (Ain) de Pierre
CARLIZZA, Dominique MARTINEZ, Patrick
MARTINAND et Muriel MYT n’a pas suivi la
bonne étoile car celle-ci la mène à la dernière
place du classement avec -3643 points.
Deuxième séance (52 équipes)
Après le repas, la 2ème
séance reprend. Les
scores sont divisés par 2. Les bourguignons
François et Jean-Marc RAVE, Joël VINCENT et
Jean-Luc BAUJARD (L’excuse Gueugnonnaise)
ont dû marcher dedans en allant se restaurer
car ils s’adjugent la séance avec 2365 points.
Ils font d’ailleurs coup double puisqu’ils s’emparent
de la 1ère
place du général. Peut-être que les
autres bourguignons de l’Académie Charollaise
étaient avec eux car Jean-Jacques BLANDIN
(gagnant du classement individuel), Jean-Luc
VIGNON, Philippe MORILLAS et Daniel THOMAS
ajoutent 1804 points à leur pécule pour occuper
le 3ème
rang du général juste derrière les réguliers
francs-comtois de Gaston BENAND (Tarot Club
Vésulien) qui ajoutent 1337 points aux 1229
restants de leur 2nde
place du 1er
tour.
Les bretons Jean-Yves CHANTREL, Philippe
BREGIROUX, André LAINE et Roger BELLOIR
(Gardez-vous du Chien), qui sont allés se faire tirer
les tarots, reviennent avec la roue de la fortune.
Revanchards, ils remontent de la 49ème
à la 4ème
place en faisant 2343 points sur la manche.
Les leaders de l’après-midi ont dû croiser un
chat noir car le jeu s’est fait plus rare. Ils limitent
néanmoins la casse et leur total de 1054 points
leur permettra de voir la finale, tout comme le
forézien Jean-Pierre CHASSAGNOL (4ème
) et
l’alsacien Philippe STIMPFLING (7ème
) avec
respectivement 2496 et 2301 points pour qui ce
sera la 2nde
finale consécutive dans cette
compétition. Notons aussi la présence en finale
des deux formations (Christian DEPESSEVILLE
et Olivier PORTKA) du Tarot Club Pouguois déjà
double lauréat en 2009 et 2010 !!!
Dernières vérifications avant le top départ du président de la FFT, arbitre pour l’occasion !
Vous, les participants
1122
Les champs de trèfles à quatre feuilles sont
légions à Pougues-les-Eaux ! Les Champions
en titre de Christiane JAMBU sont eux aussi
toujours en course et placés en embuscade à la
12ème
place alors que Pascal THIERY est tout
heureux de conserver la 28ème
et dernière place
qualificative.
Les rescapés du Tarot Club Maubourguetois en
1ère
séance n’auront pas plus de jeu qu’en
manche initiale et ils doivent donc quitter le
Championnat tout comme les corses de Chantal
PIERI qui occupent la 1ère
marche des non
qualifiés. Beaucoup de leurs suivants ont dû
passer par mégarde sous une échelle !
Troisième séance (28 équipes)
Pour pouvoir décrocher le jackpot en fin d’après-
midi, il faudra avoir de la chance et surtout du
jeu. Les représentants de l’Académie Charollaise
de Tarot (Bourgogne), Jean-Jacques BLANDIN,
Jean-Luc VIGNON, Daniel THOMAS et Philippe
MORILLAS, ont-ils réussi à trouver un marin
dans les rues d’Aix-les-Bains pour toucher son
pompon ? Toujours est-il qu’ils ont eu assez de
mains pour s’adjuger la séance avec 2441 points
et totaliser au final 3705 points qui leur permettent
de remporter ce titre de Champion de France
interclubs en donnes libres par équipe de quatre
avec les compliments du jury et de l’assemblée.
Les leaders après la 2nde
séance garderont
longtemps l’espoir du titre en ne quittant pas
des yeux la petite araignée du soir, mais
malheureusement, en dépit d’un score de 1528
points sur cette finale, François et Jean-Marc
RAVE, Joël VINCENT et Jean-Luc BAUJARD
de L’excuse Gueugnonnaise, devront se contenter
de la 2nde
place, assurant tout de même un doublé
au comité Bourgogne. Bravo à cette équipe
sympathique dont le père et le fils remontent sur
le podium qu’ils avaient connu en Coupe de
France à Orléans en 2009 où ils avaient terminé
3èmes
. Ça grimpe !
Exceptés les impondérables parieurs des
outsiders et ceux qui savent décrypter les boules
de cristal, qui aurait pu prédire le retour aux
avant postes de l’un des deux clubs de Pougues ?
En plus des fameux trèfles, on y trouve de
nombreux élevages de coccinelles et ce sont
sûrement ces dernières qui permettent à
Christian DEPESSEVILLE, Jean BOULE,
Francisco DE OLIVEIRA et Santé LEALI de
remonter de la 18ème
place pour accrocher le
dernier accessit du podium en signant 2303
points sur cette finale. C’est décidément une
compétition qui réussit à ce club qu’il faut
applaudir !
Le Tarot Club de la Grande Paroisse de Pascal
THIERY pourra regretter sa 2nde
séance
échouant de peu à la 4ème
place juste devant les
Champions sortants, pourtant pas si loin d’un
doublé inédit !
La troupe de Gaston BENAND, 2ème
samedi,
devra finalement se contenter de la 10ème
place.
L’équipe Vice Championne de France de l’Excuse Gueugnonnaise
De gauche à droite : Jean-Luc BAUJARD, François RAVE, Jean-Marc
RAVE et Joël VINCENT
L’équipe 3ème
du Championnat de France, le Tarot Club Pouguois
De gauche à droite : Santé LEALI, Francisco DE OLIVEIRA, Jean
BOULE et Christian DEPESSEVILLE
Jean-Yves CHANTREL (Bretagne)
La délégation du Tarot Club Vésulien 10ème
Cherchez l’intrus éliminé la veille !
Jean-Pierre CHASSAGNOL (Loire Forez)
4ème
place pour le paroissien Emilio MEDINA
CasquetteduclubobligepourPhilippeSUGOT!
Vous, les participants
Tarotmag n°16
Tarotmag n°16
Triplettes du 08/11/2012 à Portes lès Valence (22 triplettes)Triplettes du 08/11/2012 à Portes lès Valence (22 triplettes)
1/ PHILTON Donatien, PHILTON SELLIER Alexandre, SELLIER Michèle (Ile de France) : 73,131 %
2/ CASCALES Gérard, COURTNEY Renaud, FOUCHER Bruno (Midi-Pyrénées) : 63,838 %
3/ PILOTELLE Barbara, JAKOB Richard, MOYERE Jérémy (Ile de France / Midi-Pyrénées) : 62,399 %
4/ BEAUCOURT Sébastien, MARTINEZ Jean-Philippe, CHIARAMONTI Jacques (Centre) : 57,652 %
Libre parallèle du 08/11/2012Libre parallèle du 08/11/2012
à Portes lès Valence (44 joueurs)à Portes lès Valence (44 joueurs)
1/ GRUMIER Gérard (Champagne Ardenne) : 1166
2/ GIRARD Geneviève (Poitou Anjou) : 1139
3/ PRADELLE Anne-Marie (Drôme Ardèche) : 1060
4/ BERTRAND Sylviane (Drôme Ardèche) : 941
Duplicaté Individuel du 09/11/2012Duplicaté Individuel du 09/11/2012
à Portes lès Valence (56 joueurs)à Portes lès Valence (56 joueurs)
1/ CHARRAS Jean-Marc (Vaucluse) : 64,129 %
2/ PHILTON Donatien (Ile de France) : 63,591 %
3/ BAILLY Jean-Paul (Champagne Ardenne) : 62,292 %
4/ LECORVAISIER Odile (Sarthe Mayenne) : 60,909 %Triplettes du 10/11/2012 à Portes lès Valence (36 triplettes)Triplettes du 10/11/2012 à Portes lès Valence (36 triplettes)
1/ WEIMERT Raymond, PEQUIGNOT Jérôme, GAILLARDET Sullivan (Franche-Comté) : 61,486 %
2/ ROSINOL Jean-Luc, MARTY Stéphane, GUIRAL Laurent (Ile de France / Var Côte d’Azur) : 60,040 %
3/ BARRAL Jacques, SAUNOIS Jean-Claude, RABATE Thierry (Limousin / Franche-Comté / Charentes) : 59,131 %
4/ TEILLET Michel, ROUSSEAU Christiane, LOUERAT Simone (Loire Océan) : 55,336 %
Libre parallèle du 09/11/2012Libre parallèle du 09/11/2012
à Portes lès Valence (68 joueurs)à Portes lès Valence (68 joueurs)
1/ BAILLY Jean-Paul (Champagne Ardenne) : 2140
2/ CHARLET Kevin (Drôme Ardèche) : 1744
3/ BERTHOLLET Jean-Pierre : 1623
4/ CAILLE Maurice (Normandie) : 1575
Quadrettes du 10/11/2012 à Portes lès Valence (15 quadrettes)Quadrettes du 10/11/2012 à Portes lès Valence (15 quadrettes)
1/ BOULUD Alain, ZARROUG Kamel, GUERIN Pascal, CHARRAS Jean-Marc (panaché) : 60,697
2/ TRIVERO Nathalie, TRIVERO Florent, JAKOB Richard, PILOTELLE Barbara (Lyonnais / Ile de France) : 51,049
3/ HOMAR Laurent, DUCROS Cédric, PEJU Laurent, SERTHELON Emmanuelle (Drôme Ardèche / Ain) : 35,709
4/ CODINA Gérard, CRAMAILLE Stéphane, ANATER Thierry, GUEGAN Erwan (Drôme Ardèche / Normandie) : 33,527
LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx
Quadrettes du 09/11/2012 à Portes lès Valence (18 quadrettes)Quadrettes du 09/11/2012 à Portes lès Valence (18 quadrettes)
1/ LATERRADE Hervé, FONTAN Laurent, FONTAN Frédérique, BALI Jean-Raymond (Val d’Adour) : 89,346
2/ BEAUCOURT Sébastien, BOIDIN Jean-Régis, MOUTON Pierre-Alain, SOTTY Stéphane (panaché) : 74,138
3/ MAIZIERE Pascal, BOULEY Jean-Pierre, CLAR Patrick, DJIAN Jean-David (Bourgogne / Ain) : 40,663
4/ BOULUD Alain, ZARROUG Kamel, GUERIN Pascal, CHARRAS Jean-Marc (panaché) : 39,794
Libre parallèle du 10/11/2012Libre parallèle du 10/11/2012
à Portes lès Valence (96 joueurs)à Portes lès Valence (96 joueurs)
1/ CASSAGNES Michel (Lyonnais) : 1415
2/ MATHIEU Roger (Vaucluse) : 1329
3/ MARIN Yvonne (Ain) : 1325
4/ RAMET Philippe (Ile de France) : 1110
Grand Libre du 10/11/2012Grand Libre du 10/11/2012
à Portes lès Valence (156 joueurs)à Portes lès Valence (156 joueurs)
1/ GRANGE Jean-Marc (Lyonnais) : 1839
2/ PERRET Bruno (Drôme Ardèche) : 1740
3/ GAGLIARDI Arnaud (Champagne Ardenne) : 1525
4/ DAVENEL Armand (Var Côte d’Azur) : 1501
1155
Donnes libres du 23/11/2012 après-midiDonnes libres du 23/11/2012 après-midi
à Aix-les-Bains (176 joueurs)à Aix-les-Bains (176 joueurs)
1/ FOUQUE Magali (Provence) : 1614
2/ MORTKI Marcel (Ile de France) : 1504
3/ ARRIBAS-LUDEAU Chantal (Centre) : 1456
4/ BAUGNON Philippe (Savoie Mont Blanc) : 1386
Libre parallèle du 23/11/2012 soirLibre parallèle du 23/11/2012 soir
à Aix-les-Bains (256 joueurs)à Aix-les-Bains (256 joueurs)
1/ BOSCAINI Angelo (Alsace) : 2080
2/ VILLEFAYOT Daniel (Lorraine) : 2067
3/ MORTKI Marcel (Ile de France) : 1918
4/ MARVILLE Mireille (Nord Pas de Calais) : 1764
Grand Libre du 24/11/2012Grand Libre du 24/11/2012
à Aix-les-Bains (396 joueurs)à Aix-les-Bains (396 joueurs)
1/ SCHIETECATTE Frédéric (Sarthe Mayenne) : 2416
2/ GUILLET Jérémy (Allier) : 2393
3/ CARRARA Lionel (Bourgogne) : 2031
4/ POTIER Laurent (Centre) : 1783
Triplettes du 23/11/2012 à Aix-les-Bains (38 triplettes)Triplettes du 23/11/2012 à Aix-les-Bains (38 triplettes)
1/ DEL PERAL Luis, LO-PRESTI Gaëtan, FONTERET Christian (Franche-Comté) : 69,394 %
2/ DJIAN Jean-David, MARTINEZ Dominique, POINCLOUX Patrice (Ain) : 63,399 %
3/ WOJCIK Alexandre, RODRIGUEZ Maryse, DURANTON Françoise (Languedoc Roussillon) : 64,348 %
4/ MARTINEZ Jean-Philippe, CHIARAMONTI Jacques, BERBERAT Jean-Pierre (Centre / Savoie Mt Blanc) : 60,447 %
Donnes libres par équipe de deux du 24/11/2012 à Aix-les-Bains (114 équipes)Donnes libres par équipe de deux du 24/11/2012 à Aix-les-Bains (114 équipes)
1/ MULLATIER Annick et CREUSON Paulette (Ile de France) : 2634
2/ GERMAIN Cyrille (Sarthe Mayenne) et TAVENARD Stéphane (Lyonnais) : 2368
3/ POUSSET Annick et ALEXANDRE Jean-Pierre (Ile de France) : 2016
4/ FABER Christian et TABERLET Jean-Jacques (Savoie Mont Blanc) : 1929
Donnes libres par équipe de quatre du 25/11/2012 à Aix-les-Bains (60 équipes)Donnes libres par équipe de quatre du 25/11/2012 à Aix-les-Bains (60 équipes)
1/ LUDEAU Denis, SANDRIN Fernand, GERMAIN Cyrille, TAVENARD Stéphane (Centre / Sarthe / Lyonnais) : 3244
2/ MULLATIER Annick, BOUVET Pétunia, MORTKI Marcel, CREUSON Paulette (Ile de France) : 2763
3/ MANSIEUS Isabelle, CRETIN Pierre, BENE André, MANSIEUS Patrice (Savoie Mont Blanc) : 2596
4/ DELOGE Roland, GUELLE Henri, ARSENE Jacques, DESESQUELLES Jean-Charles (Picardie) : 2223
Donnes libres du 11/11/2012Donnes libres du 11/11/2012
à Portes lès Valence (84 joueurs)à Portes lès Valence (84 joueurs)
1/ BOULUD Alain (Loire Forez) : 2192
2/ HECQUET Pascal (Lyonnais) : 1610
3/ BREYTON Roger (Drôme Ardèche) : 1366
4/ TESTON Patrick : 1305
Vous, les champions
LLeess CChhaammppiioonn
COUPE DE FRANCECOUPE DE FRANCE
77
45,4
48,9
97,4
74,6
129,9
41,3
63,7
56,3
93,2
69,6
83,2
78,2
95,2
61,3
40,9
83,4
39,8
61,6
100,1
57,6
105,8
67,3
53,4
49,9
105,1
106,3
54,9
40,5
77
58,2
67,6
63,7
72,5
66,7
61,7
62,6
34,9
92,3
55,7
47,2
105,8
52,1
67,6
83,2
97,1
48,4
53,9
83,5
97,9
91,2
99,8
48,9
53,4
69,5
39,9
61,8
POMMIER (19)
DA SILVA (14)
DEBIESSE (11,5)
BRETON (13)
ALLOIX (15,5)
LARROQUE (9)
DAUER (0)
JUMEAU (6)
DEHON (13)
GUIRAL (16)
BAJARD (5)
CANTIN (12)
HERAUD (14)
RABINOVITCH (1)
DARMON (5)
DENIZOT (16,5)
DUCHENE (13,5)
FONTAN (8,5)
DURAND (17)
HECQUET (22)
CLAR (0)
SICRES (2)
SERGENT (18)
JAKOB (1)
COMBIS (13,5)
DEGRANGE (13,5)
PEQUIGNOT (3)
BOIDIN (3)
PLANAS (2,5)
GUIRADO (13,5)
PORRET (0,5)
KERVEILLANT (5,5)
PORRET (0,5)
50,5
38,3
116,8
PLANAS (2,5)
PEQUIGNOT (3)
COMBIS (13,5)
JAKOB (1)
SICRES (2)
PORRET (0,5)
COMBIS (13,5)
SICRES (2)
HECQUET (22)
DUCHENE (13,5)
DUCHENE (13,5)
COMBIS (13,5)
SICRES (2)
SICRES (2)
DENIZOT (16,5)
RABINOVITCH (1)
RABINOVITCH (1)
BAJARD (5)
DEHON (13)
DEHON (13)
RABINOVITCH (1)
DAUER (0)
LARROQUE (9)
DAUER (0)
BRETON (13)
DEBIESSE (11,5)
DEBIESSE (11,5)
DAUER (0)
RABINOVITCH (1)
94,4
75,2
1166 Vous, les champions
SICRES (2)
CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES INTERCLUBS PAR EQUIPE DE 4CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES INTERCLUBS PAR EQUIPE DE 4
1/ Académie Charollaise de Tarot - Bourgogne (VIGNON Jean-Luc, BLANDIN Jean-Jacques, MORILLAS Philippe, THOMAS Daniel) : 3705,5 points
2/ L’Excuse Gueugnonnaise - Bourgogne (RAVE Jean-Marc, VINCENT Joël, BAUJARD Jean-Luc, RAVE François) : 3055
3/ Tarot Club Pouguois - Nièvre Yonne (DEPESSEVILLE Christian, DE OLIVEIRA Francisco, BOULE Jean, LEALI Santé) : 2972
4/ Tarot Club Le Paroissien - Seine et Marne (THIERY Pascal, CORREIA Isabelle, MEDINA Emilio, SALPETRO Alfredo) : 2128,75
5/ La Crau Tarot - Var Côte d’Azur (DAVENEL Armand, JAMBU Christiane, ALAVEDRA Anne-Marie, RABIAN Jean-Philippe) : 2103,5
6/ Gardez vous du Chien de Cesson Sévigné - Bretagne (CHANTREL Jean-Yves, BREGIROUX Philippe, LAINE André, BELLOIR Roger) : 2067,5
7/ Tarot Club du Pays Vert de Tulle - Limousin (GIMENO Denis, CAVY Alain, GOMEZ Elisio, AMROUNI Hamed) : 1840,25
8/ Tarot Club de Ouistréham - Normandie (HESLOUIS Serge, RENAULT Didier, LOISANCE Franck, BUGAT Karine) : 1832,25
9/ Tarot Club Alésien - Languedoc Roussillon (CAUSSE Rose-Marie, THERON Roger, LECOMTE Mireille, MOUTON Gilbert) : 1589,75
10/ Tarot Club Vésulien - Franche Comté (BENAND Gaston, GROSJEAN Jérôme, CLAUDEL Christophe, MONIOT Philippe) : 1457
11/ Tarot Carolo de Charleville Mézières - Champagne Ardenne (CHRETIEN Jean-Claude, SOTTY Stéphane, DUOT Richard, ALLART Bernard) : 1382,25
12/ Tarot Club de Wintzenheim - Alsace (LANDWERLIN Gérard, FROMMWEILER Guy, BEGEL Christophe, EVRARD Jean-Claude) : 1308,75
13/ Tarot Club 43 du Monastier sur Gazeille - Loire Forez (CHASSAGNOL Jean-Pierre, VAILLE Jérôme, ALLIROL Didier, FAURE Nicole) : 848,25
14/ Amicale Tarot Argenteuil - Ile de France (SILBERSTEIN Michel, BEN BOURNANE Mouloud, NOGUIER Claude, HAMDOUNE Morad) : 656,75
15/ Garde Sans Léziner - Poitou Anjou (HAUYE Gilles, GRIMAULT José, GRIVAULT Jacky, HAUYE Claudine) : 370
16/ Tarot Club Aptésien - Vaucluse (SUBE Gérard, CHABOT Alain, GANNERY Dominique, GANNERY Sabine) : 368,5
17/ Tarot Club de Wintzenheim - Alsace (STIMPFLING Philippe, BOSCAINI Angelo, GARCIA Claude, WOHLHUTER Nadine) : 227,75
18/ Les Trois Bouts de Saint Firmin - Bourgogne (BRYCH Robert, NIGAUD Laurent, GRANDJEAN Patrick, CHMIELEWSKI Jacques) : 201
19/ Tarot Club de Pringy - Savoie Mont Blanc (RIGUET Jacques, BLANC Max, JULLIARD Jean-Claude, JACQUET Jean-Pierre) : 81,25
20/ Tarot Club de Civrieux d’Azergues - Lyonnais (HOVSEPIAN Jean-Jacques, FAYOLLE Brigitte, BARDOUX Guy, CONNES Didier) : - 2
21/ Tarot Club de Balma - Midi Pyrénées (CRUCES Antoine, LASSALLE Philippe, ALIES Sébastien, VALETTE Franck) : - 4,5
22/ Tarot Club de Montauban - Midi Pyrénées (GUILLOUF Daniel, BUCH Emmanuel, LONGUECASSAGNE Jacques, CRESPIN Daniel) : - 184,75
23/ Tarot Club Montrichardais - Centre (ARRIBAS LUDEAU Chantal, BAJOLET Thierry, MAULNY Jean-Claude, SEGU Michel) : - 233
24/ Amicale Tarot Argenteuil - Ile de France (DUBOIS Jean, FERREIRA Belmiro, DIEU Jean-Pierre, TERBECHE Daniel) : - 266
25/ Tarot Club de Château Porcien - Champagne Ardenne (COUTEL Alain, MARCHAND Sébastien, SUGOT Philippe, MARCHAND Dominique) : - 529
26/ Tarot Club Saint Pierrois - Val d’Adour (BENQUET Jean-Louis, ZANETTI Serge, TUEUX Christian, DEMEMES Marcelle) : - 684
27/ Tarot Club des Olonnes - Loire Océan (SABATIER Patrick, BRANCHE Jean-Jacques, POPLINEAU Hugo, NAVEL Isabelle) : - 1034,25
28/ Tarot Club Pouguois - Nièvre Yonne (PORTKA Olivier, DE FRETAS Aurore, LIEVIN Pierre, LINARD Christian) : - 2744
nnnnaattss ddee FFrraannccee
COUPE DE FRANCECOUPE DE FRANCE
1/ SICRES Stéphane, COURTNEY Renaud, CASCALES Gérard, FOUCHER Bruno, MOYERE Jérémy, BERTRAND Didier (Midi-Pyrénées)
2/ RABINOVITCH Joël, PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, DONZEAU Philippe (Franche-Comté)
3/ DAUER Eric, FREY Pierre, FARHAT Malik, ZIMBER Olivier (Alsace)
4/ COMBIS Michel, CRUCES Antoine, BOUISSOU Stanislas, TONERIE Reynald, AUMERAS Bruno, MITTOU Jacques (Midi-Pyrénées)
5/ DEHON Philippe, RIFFARD DEHON Sylvie, DEHON Cyprien, BONNEMAISON Alain (Midi-Pyrénées)
6/ PORRET Nicolas, CHIARAMONTI Jacques, MARTINEZ Jean-Philippe, CARON Aimé (Savoie Mont Blanc)
7/ DUCHENE Jacques, BIDOIS Michel, JACOB Patricia, LOURY Michel, THOMAS Jean-Paul (Bretagne)
8/ DEBIESSE Michaël, DEBIESSE Valérie, GUILLOT David, BERBERAT Jean-Pierre (Loire Forez)
1177Vous, les champions
DDee VVaall dd’’AAddoouurrDDee VVaall dd’’AAddoouurr
ÇÇÇÇaa nnee cchhôômmee ppaass eenn ccee ddéébbuutt dd’’aannnnééee !!aa nnee cchhôômmee ppaass eenn ccee ddéébbuutt dd’’aannnnééee !!
Le comité Val d’Adour vient d’enchaîner deux festivals : le premier se
tenait à Vic Fezensac les 4 et 5 janvier, le second la semaine suivante à
Bagnères de Bigorre, ce dernier étant conjointement organisé avec le
Tarot Club du Salat de Midi-Pyrénées. Les dirigeants se sont réjouis de
la forte présence des joueurs, certains tournois dépassant même les
objectifs fixés. Il faut dire que les participants ont afflué de partout, bien
sûr du Val d’Adour et de Midi-Pyrénées, mais aussi d’Aquitaine, de Poitou
Anjou, du Vaucluse, du Limousin et d’Ile de France. Merci à tous, ainsi
qu’aux organisateurs pour leur fabuleux accueil.
Place désormais aux résultats !
- Vendredi 4 janvier : le tournoi triplettes a pu être joué en Emmanuel 16
pour le plus grand plaisir de tous. Les amateurs de libre étaient servis
avec des tournois parallèles à tous ceux en duplicaté.
- Samedi 5 janvier midi : des grillades ont été offertes aux joueurs par le
club en toute simplicité et convivialité.
- Samedi 5 janvier après-midi (24 triplettes) : ce tournoi a vu la victoire des
poitevins Noël RAFFOUX et Patrick BAUMGARTEN associés pour
l’occasion au lointain Jean-Marc CHARRAS (Vaucluse).
- Samedi soir : un repas gascon a été servi sur place à 110 convives
avant d’attaquer le Grand Prix de la Ville en donnes libres qui a été prisé
par des joueurs de tous horizons et de tout niveau.
La semaine suivante, à Bagnères de Bigorre, rebelote le vendredi soir
avec un tournoi à 16 triplettes remporté par Richard JAKOB (Ile de
France), Mathieu FLORENTIN (La Réunion) et Gérard CASCALES (Midi-
Pyrénées). Pendant ce temps, Amandine COUPADE du Tarot Club
Lourdais s'octroyait le libre parallèle disputé par 44 joueurs.
Le samedi après-midi, c’était de la folie : 20 triplettes étaient présentes et
le libre parallèle comptait 21 tables. Les joueurs du club de Vic Fezensac,
trop occupés la semaine d’avant par l’organisation, se sont bien rattrapés,
Jean-Raymond BALI, Gilbert GARIPUY et Hervé LATERRADE s’adjugeant
les triplettes et Grégory GALOIX le libre.
Le soir, Jean-Louis BUSNARDO du club organisateur du Salat remporte
le Grand Prix (43 tables) devançant Thierry RIVA (Excuse Bigourdane) et
Mathieu FLORENTIN encore classé. La première féminine fait partie
aussi du club du Salat : félicitations à Marie-Claire LAFFARGUE, 18ème
.
A bientôt en Val d’Adour pour d’autres festivals, mais aussi d’autres
aventures humaines !
Frédérique FONTAN et Jérôme LABARBE
DDee CChhaarrttrreess ddee BBrreettaaggnneeDDee CChhaarrttrreess ddee BBrreettaaggnnee
DDéémméénnaaggeemmeenntt rrééuussssii !!DDéémméénnaaggeemmeenntt rrééuussssii !!
Après un temps d’incertitude quant au devenir de notre festival, anciennement à
Acigné, une solution s’est présentée : Chartres de Bretagne (au sud de Rennes).
C’est donc désormais dans la très belle salle de la Conterie qui a fait l’unanimité
des joueurs que nous vous donnons rendez-vous d’ores et déjà pour les
saisons suivantes et pour l’année 2013 les 14, 15 et 16 septembre, si possible
avec le soleil breton qui a fait mentir cette année encore les sceptiques !
La bonne humeur était une nouvelle fois au rendez-vous et les tournois ont fait
place à la convivialité, mais aussi aux vainqueurs !
Quadrettes du vendredi et du dimanche : Armel LUTON, Pascal CALLARD
(Bretagne), Jacky MOUREAUX et Mickaël VIEILLEPEAU (Sarthe Mayenne).
Quadrette du samedi : Noël RAFFOUX, Thierry LUQUE, Daniel JEAN (Poitou
Anjou) et Jean-Pierre RITTIE (Charentes). Le challenge quadrettes a été
remporté par cette même équipe.
Les libres d’accompagnement ont été gagnés par François VIEL (vendredi
après-midi), Roger BELLOIR (vendredi soir), le franc-comtois Alain LAROCHE
(samedi après-midi) et le normand Jacques GUESDON (dimanche après-midi).
Le Grand Libre du samedi soir n’a encore pas échappé au chanceux Daniel
JEAN. Le challenge donnes libres a récompensé le déplacement et la
régularité du francilien Jean DUBOIS.
Un pot de l’amitié a été offert lors de la remise des trophées à tous les
participants. Qu’ils soient remerciés de leur venue ! J’adresse aussi un grand
merci à tous les bénévoles du club “Gardez-vous du chien” sans qui cette
belle manifestation ne pourrait avoir lieu et perdurer.
Marie-Annick TALLEC - Présidente du comité Bretagne
1188
DD’’OOrrllééaannssDD’’OOrrllééaannss
AAvvaanntt ll’’aarrbbrree ddee NNooëëll,, cceelluuii dduu TTaarroott !!AAvvaanntt ll’’aarrbbrree ddee NNooëëll,, cceelluuii dduu TTaarroott !!
La fête pour le cinquantenaire du quartier de la Source à Orléans, que le
Tarot Club ne pouvait manquer, a eu lieu le 14 octobre 2012. Pour
l’occasion, notre association tenait un stand. Cet évènement a été une
réussite malgré une météo désastreuse et l’espace Tarot a été très
remarqué et apprécié. L'un des membres avait créé un arbre du Tarot
qui a connu un vif succès, l'arbre étant l’un des symboles du quartier.
Vous, les licenciés
Le Club Les Amis du Tarot de la
Source remercie la FFT pour sa
contribution par l’envoi d’affiches,
de magazines et divers autres
documents, nécessaires pour attirer
l’oeil des visiteurs, futurs licenciés
possibles, et pour faire connaître
notre jeu passionnant.
Jacques GAUDIN
Président du Club
DDee CChhaattiilllloonn--ssuurr--CChhaallaarroonnnneeDDee CChhaattiilllloonn--ssuurr--CChhaallaarroonnnnee
LL’’eennttrree ddeeuuxx ffêêtteess !!LL’’eennttrree ddeeuuxx ffêêtteess !!
L’édition 2012 du festival de Chatillon-sur-Chalaronne dans l’Ain a remporté
un franc succès avec une participation record de 740 joueurs qui ont animé
les 9 concours (5 libres, 2 triplettes et 2 quadrettes). Les tournois se sont
révélés être de qualité, dans une ambiance conviviale et détendue, entre les
fêtes du 28 au 30 décembre.
Les joueurs ont pu apprécier l’accueil chaleureux des organisateurs et le grand
Espace Bel Air qui convient très bien à de telles manifestations. Le grand libre
a rassemblé 312 participants venant de toute la France : les comités Var Côte
d’Azur, Vaucluse, Drôme Ardèche, Centre, Nièvre Yonne, Loire Forez étaient
représentés, sans oublier nos voisins de Savoie Mont-Blanc, de Bourgogne,
de Franche-Comté et du Lyonnais. C’est André FRENEAT (Loire Forez) qui
s’est imposé lors de ce tournoi très fréquenté.
Une nouvelle formule était
proposé cette année : deux
challenges, un en libre et un
en duplicaté. Patrick GEBELIN
a eu le plus de jeu tout au long
de ce festival, il remporte donc
le challenge du libre devant
Monique GIRAUDET. Côté
duplicaté, c'est Jean-David
DJIAN qui s'est montré le plus
régulier et le plus endurant.
Bravo à eux et à l’année
prochaine.
Yvonne MARIN et Gaston PELTIER - Tarot Club de la Dombes
QQuuee ssee ppaassssee--tt--iill dduu ccôôttéé...... DDee PPaammiieerrssDDee PPaammiieerrss
BBBBoouumm bboouumm lleess ddeeuuxx ttoouurrtteerreeaauuxx !!oouumm bboouumm lleess ddeeuuxx ttoouurrtteerreeaauuxx !!
1199
Le 31 décembre 2012, en milieu d’après-midi, nombreux
étaient les joueurs à se préparer pour le réveillon de la
Saint-Sylvestre.
Geneviève GIRARD et Patrick BAUMGARTEN ont dû
se pomponner bien avant puisqu’ils avaient rendez-
vous à 16h00 à la mairie de Pamiers où ils ont scellé
leur union. La mariée était belle, le marié décontracté,
portant des chaussettes sur lesquelles était inscrit
“Al’aiseBlaise”.Leurtriplettedetémoins,SylvieTRECOIRE,
Jean-Marc BURON et Jean-Michel PEROCHON, ont
bien rempli leur mission en signant la feuille de marque
municipale ! Les mariés, familles et amis, ont donc fini
2012 au top et bien commencé la nouvelle année qui
était, pour eux, une raison de plus de faire la fête !
La FFT adresse à son trésorier dévoué et à son épouse
toutes ses félicitations et elle leur souhaite beaucoup
d’amour et de bonheur.
Vous, les licenciés
DD’’AAmméélliiee--lleess--BBaaiinnssDD’’AAmméélliiee--lleess--BBaaiinnss
EEnnccoorree uunn nnoouuvveeaauu ssuuccccèèss !!EEnnccoorree uunn nnoouuvveeaauu ssuuccccèèss !!
Le Master’s revenait cette année à Amélie-les-Bains, où nous avons réussi à
réunir 44 équipes. Nous adressons un grand merci à l’équipe de Laurent
GUIRAL qui s’est dévouée au dernier moment pour nous permettre de monter
à quatre tournois de 11 tables.
La soirée des Excuses, sur le thème espagnol, fut animée par la bandas “Els
tirons”, par un magicien remarquable et par un animateur qui mérite vraiment
d’être en haut de l’affiche, Joël RABINOVITCH ayant concocté entre autres
un joli reportage en chansons et en images sur notre numéro 1 national, Eric
DAUER, et un “remake” du célèbre jeu télévisé “Qui veut gagner des millions”
avec un questionnaire sur le Tarot. Mais cette soirée et le Master’s n’auraient
pas été un succès sans les participants qui ont su encore une fois apporter leur
gentillesse et leur très bon esprit. Encore merci à tous.
Nous remercierons aussi les responsables de la buvette et en particulier Mumu
CARRIQUI, Martine MAISON et Jacky GAUDILLIERE qui ont mené leur affaire
comme des pros avec, en plus, la bonne humeur de rigueur. Et que dire de
l’apport de Gégé et Patrick BAUMGARTEN et de leur travail colossal durant
ces quatre jours...
Une seule ombre au tableau fut la blessure avant la compétition de notre
arbitre adoré Régis GUERPILLON, blessé au dos lors d’un rude arbitrage dans
son comité. Malgré les efforts des kinés, il a dû déclarer forfait à la dernière
minute. Heureusement, Yves CHEKLI le sauveur était là ! Un peu effrayé à
l’idée de devoir arbitrer tout seul, il s’en est tiré de main de maître, comme à
son habitude, avec cette gentillesse, cette facilité et cette minutie qui le
caractérisent.
Le niveau était toujours aussi élevé et la lutte fut acharnée pour rentrer en finale.
Nous sommes même tombés, au challenge général, sur une égalité, quatre
quadrettes pour seulement trois places. Il a donc fallu départager ces équipes
aux cumul des PM. C’est l’équipe de Claude VITTOZ qui a malheureusement
fait les frais de l’opération.
Les classements
- Quadrette 1 : Franck DUPUY, Gilles MAUREL, Patrick MADDALENA et
Michel PLANAS (Midi-Pyrénées), la logique !
- Quadrette 2 : Claude et Jérôme VITTOZ (Savoie Mont Blanc), Jean-Philippe
MARTINEZ et Jacky NOVELLO (Centre)
- Quadrette 3 : Olivier LUJIC (Bretagne), Sylvain BERNARD (Seine et Marne),
Clément MAILLARD et Guillaume PORCEDDU (Bourgogne)
- Quadrette 4 : Joël RABINOVITCH, Adrien PEREZ, Michaël CARMAGNAT et
Philippe DONZEAU (Franche-Comté)
- Quadrette 5 (en parallèle de la finale) : Barbara PILOTELLE, Richard JAKOB,
Philippe CHASSAGNON (Ile de France) et Eric DAUER (Alsace)
- Finale : 1/ CHOUKROUN, 2/ DEGIORGI, 3/ LOISEAUX, 4/ DUPUY, 5/ HAOUI,
6/ LUJIC, 7/ RABINOVITCH
Accompagnés cette année du francilien Patrick CHOUKROUN et du vauclusien
Jean-Marc DESANTI, les parisiens Kamel BOUSBA et Mustapha IFRAH
remportent une nouvelle fois le Master’s. Les 11 équipes ayant le plus faible
bonus concourraient pour le Master’s Promotion qui a vu la victoire de Gisèle
ANDRIEU, Patrick ALCOUFFE, Christian HERNANDEZ et Manuel CASADO
(Midi-Pyrénées).
Nous nous devons de vous parler de l’avenir et vous indiquer que le Master’s
2013 se déroulera à Sorèze à côté de Castres le 1er
novembre. Nous vous
informons aussi que le Master’s 2014 aura lieu le week-end du 1er
mai et
qu’une grosse surprise vous attend. On ne peut vous en dire plus pour l’instant,
mais commencez à préparer les gilets de sauvetage ! Vive le Master’s !
Michel PLANAS, président du Master’s Club
2200
ppppoooorrrrttttrrrraaaaiiiitttt
ddddeeee jjjjoooouuuueeeeuuuusssseeee
MMaarrcceellllee RREEBBIILLLLAARRDD((BBoouurrggooggnnee))
“La mamie” du Club de Mâcon
La“mamie”,c’estcommeçaquelasurnomment
les membres du Tarot Club Mâconnais qui
tenaient à lui rendre hommage à travers cet
article.
Marcelle REBILLARD est née le 30 mars
1924 à Dijon et a passé son enfance à
Dampierre en Bresse. Elle apprendra le
métier de coiffeuse durant l’adolescence.
Jeune adulte, un beau jour, elle décide de
quitter le village pour faire sa vie. Elle s’est
rendue à l’arrêt de bus du bourg et a pris le
premier car qui arrivait, celui-ci la mènera à
Mâcon. Elle arpente les rues de la ville et
démarche les salons de coiffure. A cette
époque, le travail ne manquait pas et en
seulement une journée, elle a déjà deux
propositions d’embauche. Marcelle en
retiendra une et décide de s’installer dans
la préfecture de Saône-et-Loire qu’elle ne
quittera plus.
Elle fait la rencontre de Robert qui deviendra
son mari, avec qui elle fondera une famille.
Marcelle choisit d’interrompre sa vie
professionnellepourseconsacreràl’éducation
de ses enfants. En 1978, après ces années
de bonheur de mère au foyer, elle reprend
un emploi, mais cette fois en tant que
femme de ménage. Elle arrête en 1998,
à l’âge de 74 ans, courageuse notre Marcelle !
Active, elle a sans doute pu tenir le choc
grâce à de nombreuses échappatoires
telles que les loisirs.
Son premier hobby est bien entendu le
Tarot qu’elle a découvert avec ses parents
et ses grands-parents à l’âge de 8 ans. Son
mari et elle participaient à de nombreux
concours de Tarot organisés dans le
Mâconnais avant de s’inscrire au Tarot Club
dont ils ne rataient jamais les rendez-vous
hebdomadaires. Ils ont aussi joué des
compétitions régionales et se sont qualifiés
pour quelques Championnats de France
comme Bénodet, Argelès ou Vichy. Le plus
beau souvenir que garde Marcelle est sans
aucun doute son titre de 1989 en équipe
interclubs catégorie Espérance (en quelque
sorte D3 aujourd’hui), à Avignon dans le
cadre idyllique de la Cité des Papes, où elle
a été sacrée Championne de France avec
Bernard PAQUET, Anne-Marie PERROT,
Claude BARRET et Patrice NOTON.
Cette compétition n’existe plus et a été
remplacée par la Coupe de France qui
regroupe désormais toutes les équipes de
tout niveau, mais qui comporte un système
à handicap. De plus, l’attaquant ne tournait
pas comme actuellement : Patrice NOTON
a donc toujours attaqué et Marcelle était en
défense. Pour parvenir en phase nationale,
Marcelle et ses partenaires ont dû faire de
nombreuxmatchsenligueetdesdéplacements
jusqu’en Franche-Comté. Au Championnat
de France, où les équipes Espérance
rentraient de suite en quart de finale, ils ont
bien failli jamais atteindre la plus haute
marche car en demi-finale, ils se sont
imposés de 0,5 PM face à une autre formation
bourguignonne.
Vous, les licenciés
2211
Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts…
Marcelle a perdu malheureusement son
mari en 2006. Elle va sur ses 89 ans et son
état de santé ne lui permet plus de faire
de longs trajets, mais elle tape le carton
encore au moins trois ou quatre fois par
semaine, en donnes libres, ayant fait le
choix d’arrêter le duplicaté. Elle se rend
encore tous les mardis après-midi au club
de Mâcon, parfois le mercredi après-midi
au Hogar espagnol, club qui était affilié il y
a encore peu à la FFT, et dans les maisons
de quartier de la commune telles que les
“Mille Fenêtres” ou les “Blanchettes” où l’un
de ses enfants la conduit. Et ce n’est pas tout !
Chaque lundi soir, elle reçoit à domicile ses
amis taroteurs, Nicole CLOS, Gabrielle
CORDIER, Daniel DEGRANGE et Michel
GOURRAT, pour ne citer qu’eux ! Ils disent
d’ailleurs de Marcelle que c’est encore une
joueuse très appliquée, ayant le sens des
cartes, et qui fait preuve d’un fair-play
exemplaire avec jamais un commentaire
désagréable. D’ailleurs, lors d’un tournoi en
donnes libres, l’organisateur Michel
CORNELOUP l’avait appelée au micro,
ainsi que son époux, au moment des
résultats, alors qu’ils étaient tous deux en
négatif. Le couple ne comprenait pas et ils se
sont vus remettre la coupe de l’amabilité
avec, en prime, une bouteille de champagne
et les verres qui l’accompagnent.
Notre “mamie” fait donc beaucoup d’efforts
pour entretenir sa mémoire. Outre le Tarot,
elle fait de nombreux mots croisés et grilles
de sudoku. Elle a aussi une autre passion
pour le Scrabble qu’elle a d’ailleurs pratiqué
en duplicaté. Ses autres passe-temps sont
le tricot, pour le plus grand plaisir de ses
enfants et de ses amis. Elle aide aussi l’une
de ses petites filles à confectionner des
nounours en laine, composés de multiples
pièces. Leur production annuelle est d’une
cinquantaine d’unités.
Pour résumé, le travail, c’est la santé ! C’est
le vœu le plus cher que lui souhaitent la
FFT et tous ses amis licenciés mâconnais
pour 2013 et les années à venir.
Merci à Nicole CLOS, François FARNIER,
Patrice NOTON et Daniel REBILLARD,
le fils de Marcelle, pour leur collaboration
à ce portrait.
Vous, les licenciés
Jean-Michel BERTIN (Lyonnais)
L’alliance de deux passions !
Jean-Michel BERTIN est né le 7 octobre 1933. Enfant, il aime dessiner comme sa mère
qui elle même dessinait très bien. Au cours de sa vie, il réalisera de nombreux tableaux
et dessins. Sa prédilection est de travailler au crayon à bille car ce procédé donne des
dessins qui ressemblent aux gravures anciennes.
Le Tarot, il l’apprend très tardivement par l’intermédiaire d’amis et d’une règle. Cela fait
seulement une douzaine d’années qu’il le pratique régulièrement avec sa femme et un
couple d’amis. Ayant vite compris que le Tarot était un jeu complexe, il décide avec son
épouse de participer à un stage FFT (Bitche en 2008) pour se perfectionner.
Suite à cette découverte naît rapidement une idée à Jean-Michel : réaliser un jeu de
collection, alliant ainsi sa nouvelle passion au dessin. Jean-Michel se documente et des
croquis et personnages murissent dans sa tête. Une fois prêt, les heures de travail
s’enchaînent jusqu’à l’aboutissement final, le jeu imprimé dont il peut être fier ! Vous
n’avez plus qu’à admirer le résultat en profitant des commentaires du créateur.
Dans le jeu de Tarot d’origine, les tarots proprement dits correspondaient aux grands
principes censés organiser le monde (les lois, les institutions, les vertus, la vie et la
mort, les planètes...) alors que les figures symbolisaient la société en reproduisant les
principales catégories sociales composant les petites cours italiennes de l’époque.
Dans sa totalité, le jeu se voulait dans une sorte de spectacle du monde, l’action des
figures se déroulant sous la surveillance et le contrôle, et souvent la sanction, des
tarots (atouts). Tout cela avait donc un sens.
Pour ma part, je n’ai jamais bien compris pourquoi, lors de la réforme du jeu intervenue
semble-t-il au XIXème
siècle, on a cru bon, tout en conservant les figures, d’abandonner
par contre les tarots traditionnels pour les remplacer par les petites vignettes genre
images d’Epinal, maintenant passablement démodées, alors que les principes exprimés
par les atouts d’origine sont pour leur part intemporels. De ce fait, il n’y a plus de lien
entre les figures et les tarots. Le sens général du jeu a disparu.
C’est à partir de cette constatation, que j’ai souvent déplorée, que m’est venue l’idée
d’élaborer un jeu qui rétablirait la conception d’origine tout en gardant les petites cartes
avec nos emblêmes actuels, les figures étant par ailleurs conservées.
Ceci étant, s’est immédiatement posée la question de la réalisation technique, question
qui m’a pris beaucoup de temps, faute de connaissance et d’information sur le sujet,
et notamment des possibilités offertes par les procédés infographiques.
Sur le plan “artistique” maintenant, les choses étaient plus simples. En effet, le jeu de
Tarot est quelque chose de tellement complet (et complexe !) qu’il peut parfaitement
constituer un sujet par lui-même. Ce fut donc mon idée de base.
Il faut en effet considérer que les cartes que l’on a en main, et notamment les figures,
ce sont des acteurs, des comédiens toujours prêts à interpréter, donne après donne,
le rôle que le joueur leur a (plus ou moins bien...) assigné. Les Rois fauchés en pleine
attaque par un atout, les Cavaliers sacrifiés sur l’autel de leur Dame (c’est romantique
aussi le Tarot !), ils sont morts comme on meurt au théâtre ! Nous allons les retrouver,
toujours prêts, dans l’acte suivant...
Mes figures représenteront donc, comme dans la Comédie Italienne, des caractères
ou des aspects liés à leurs fonctions dans la pièce.
Pour les tarots proprement dits, le problème était un peu différent. Il s’agissait, tout en
conservant évidemment leur signification d’origine, d’en donner si possible une image
renouvelée reflétant une interprétation personnelle.
Dans tout spectacle, il y a quelqu’un
qui mène le jeu. Dans celui qui nous
occupe, c’est bien le Petit qui joue
ce rôle. Dans mon jeu, on voit donc
une meneuse de revue qui, de son
estrade, lance la partie qu’elle va
animer tout au long. Pour le 2, la Papesse ou la Magicienne selon les jeux, j’ai voulu
faire un clin d’oeil aux Tarots divinatoires en mettant en scène une cartomancienne
édictant ses prédictions. Le 3 et le 4, l’Empereur et l’Impératrice, ne se prêtent guère
à interprétation. Ils représentent, comme le 5, le Pape, les institutions. Pour ce dernier
cependant, j’ai cherché longtemps. Dessiner un Pape n’était guère original et, après
avoir envisagé diverses idées, j’ai finalement opté pour une figure du célèbre plafond
de la Sixtine, peint par Michel Ange au Vatican, “la Sibylle Delphique”, dont je possédais
une reproduction. J’ai donc copié le Maître ! Le 6 représente les Amoureux, carte que
j’ai pas mal travaillée. Pour le 7, le Chariot, j’ai trouvé amusant de jouer sur les mots
en représentant la Constellation du Chariot, la carte rejoint ainsi celle des planètes
(17, 18, 19). Pour le 8, la Justice, j’ai choisi de représenter le Jugement de Pâris. S’agissant
d’une légende mythologique, je l’ai dessinée à la façon des vases grecs dit “à figures
rouges”. Le 9, l’Ermite, montre une Madeleine repentante dans sa retraite, alors que
pour le 10, la Roue de la Fortune, en fait le Destin, j’ai choisi de représenter les Trois
Parques, la première filant, la seconde tissant et la troisième, l’impassible Atropos,
coupant le fil de la vie. Le 11, la Force, est une caryatide supportant un lourd entablement.
Le 12, le Pendu, et le 13, la Mort, parlent d’eux mêmes ! Pour cette dernière, il faut
remarquer qu’il ne s’agit que d’un simple atout intermédiaire : suivant une symbolique
courante à l’époque des premiers Tarots, elle ne s’invite dans la partie que pour
rappeler qu’elle existe et qu’elle fera ses choix à son heure. Le 14, la Tempérance, tire
son voile pour échapper aux tentations, ce que ne fait nullement la Coquette du 15, le
Diable, qui, ayant vu ce dernier dans la glace de sa coiffeuse, se retourne et va se
damner en acceptant le sac à bijoux qu’il lui tend ! Le 16, la Maison Dieu, est un tarot
dont on a perdu la signification. On y voit traditionnellement une tour frappée par la
foudre. J’ai donc représenté une scène approchante, plus en accord avec mes autres
tarots, mais sans en connaître le sens... Curieux comme sensation... Enfin, nous
rentrons dans la zone des gros atouts, les Planètes. Le 17, l’Etoile, est la première. J’ai
représenté la grande prêtresse d’un culte oublié, qui à une époque insondable et dans
un lieu improbable, observe en silence une étoile inconnue. C’est mon dessin préféré !
Le 18, la Lune, montre une jeune femme contemplant mélancoliquement l’astre des
nuits. Le 19 est un hymne au soleil tandis que le 20, le Jugement Dernier, constitue
l’ultime recours. Enfin, le 21, le Monde, voit la Nature dévoiler aux hommes l’infini de
l’univers, couronnant ainsi l’édifice. On remarquera à ce propos qu’elle lève le bras
dans le même geste que la meneuse de revue, à l’autre bout du jeu.
Il reste l’Excuse, le Fou, personnage par définition inclassable et d’emploi délicat !
Ma Folie, perchée sur un mur, abreuve de ses impertinences l’ensemble du jeu et des
joueurs !
Arrivent maintenant les figures, acteurs majeurs de la pièce. Les Rois représentent
naturellement les différentes occupations liées à leur fonction : la guerre et les
conquêtes pour le Roi de ♠, la chasse et les arts pour le Roi de ♥, l’administration et
les constructions pour le Roi de ♦, en l’occurence la Tour de Babel (on est un peu
mégalo chez les Carreau !) et enfin la diplomatie pour le Roi de ♣.
2222 Vous, les licenciés
2233
Les Reines sont chargées de représenter les passions. Impénétrable la Dame de ♠,
la main posée sur son emblême, elle mûrit de sombres et mystérieux projets. Quels
sont-ils ? Nul ne le sait... La Dame de ♥, pour sa part, se consume de passions à
jamais inassouvies, l’implacable règle du jeu la condamnant à ne jamais sortir du cadre
des Coeur ! La Dame de ♦, fière de ses armoiries, a manifestement la passion des
bijoux tandis que la Dame de ♣, dévorée par l’ambition, ne songe qu’à s’imposer en
montrant son sceptre, insigne de son pouvoir, à tous et partout !
Enfin, clôturant la grande parade, arrivent les figurants, et tout d’abord les Cavalières,
défilant en petites amazones de comédie et représentant les caractères : noble et
calme pour les ♠, provocant pour les ♥, charmeur pour les ♦, fougueux pour les ♣.
Ce sont les personnages sur qui j’ai le plus longtemps travaillé, pour les attitudes et
surtout les costumes, pour lesquels j’ai fait de nombreuses esquisses.
Restent enfin les Valets qui sont des servantes, comme dans les jeux espagnols, et qui
représentent les quatre éléments : la terre pour les ♠, le feu pour les ♥, l’air pour
les ♦ et l’eau pour les ♣.
On comprendra facilement que toute cette entreprise, lancée à partir de rien, fut
vraiment très longue, deux ans et demi environ, dont pratiquement un an pour l’exécution
finale, c’est-à-dire les dessins définitifs. J’ai dessiné les cartes au feutre de couleur
directement à dimension : les planches ont donc été scannées telles quelles. J’ai
dessiné en éliminant les détails qui auraient été supeflus car je voulais un jeu bien lisible,
pouvant être facilement joué (ce que mes amis et moi avons fait à plusieurs reprises).
Le jeu a été tiré en 10 exemplaires seulement. Il est déjà en rupture mais si la demande
est importante, une 2ème
vague suivra.
N’hésitez pas à prendre contact : mbertin253@gmail.com
Jean-Michel BERTIN
travaillant le dessin
de l’Excuse
Vous, les licenciés
Après avoir traité du maniement de l’Excuse dans le
précédent magazine, il est temps de se pencher sur
la jouerie à adopter avec le Petit en attaque, souvent
dictée par la longueur d’atouts.
1/ Si le Petit est court (7ème
ou moins)
Le preneur doit avoir pensé, à l’écart, à s’ouvrir une
coupe sur laquelle il sauvera le Petit.
En cas de chasse lancée par la défense, le preneur
devra jouer sa couleur la plus longue. S’il possède
deux longues, il doit garder intacte celle qui permet
de faire couper la défense le plus vite possible, c’est-
à-dire la plus forte en honneurs.
Avec 21-Petit 6ème
, sans atout au chien, le preneur
risque de recevoir l’entame atout du fond. Son but va
être de faire tomber rapidement les atouts de la
défense pour ne pas se faire prendre le Petit. Pour
cela, il va préférer développer les ♣, mariage bille en
tête, plutôt que sa 7ème
à ♥, pourtant plus longue,
mais creuse et sans levée maîtresse.
Ecart proposé : ♠ 5 / ♥ C-5-4-3 / ♦ As.
Sur une chasse, le preneur devra être attentif et si
possible situer la force de chaque défenseur. En
intercalant des atouts moyens, il pourra essayer de
marier ceux de la défense afin de la gêner. S’il est
en position de se faire prendre le Petit, il devra
tourner la couleur pour essayer de mettre en main
un défenseur démuni d’atouts.
Si la défense ne joue pas atout, le preneur mettra le
Petit sur le 1er
tour de sa coupe. Ce sauvetage, signe
de faiblesse du preneur, entraînera sans doute une
jouerie atout ou un flanc de 2 pour 1 par l’atout en
défense, cette dernière souhaitant ne pas donner les
points de la coupe, déborder et faire chuter l’attaquant.
Pour pallier cette contre-attaque, le preneur peut
retarder la pose du Petit en attendant le 2ème
tour de
la coupe. Cette action peut lui permettre de capturer
despiècesetderéaliseraumoinsunplisupplémentaire,
mais elle n’est pas sans risques, un défenseur pouvant
être singlette. S’il perd le Petit, il ne pourra plus gagner.
Le preneur doit donc prendre en compte le nombre
de cartes de coupe écartées, la hauteur des cartes
posées par les défenseurs sur le 1er
tour et la prise
éventuelle d’un honneur.
2/ Si le Petit est long
Avec un jeu plus fort à l’atout, le preneur
se permettra deux faiblesses (coupe ou singlette).
Il tentera de mener le Petit au bout, mais s’il est touché
rapidement et qu’il n’est pas éclairé sur la répartition,
l’attaquant devra se résigner à couper du Petit sur
sa 2ème
faiblesse.
Le preneur jouera atout s’il possède le Petit au moins
9ème
et de nombreuses reprises de main aux couleurs.
L’attaquant couchera les ♣, assèchera le mariage ♦
et enlèvera ses deux ♠ blancs pour garder sa
séquence pleine à ♥. Ainsi, il laissera trois plis aux
couleurs, un à ♠ et deux à ♥. Avec ce jeu plein, il
entrera du 15 pour affranchir en premier lieu ses atouts.
Ecart proposé : ♠ 6-4 / ♦ As / ♣ D-3-2. Entame : A 15.
Ce jeu a la même structure que le précédent, mais
les deux couleurs longues sont blanches. Le preneur
fera la coupe à ♥ où le grand mariage est à prendre
et gardera la singlette ♣ où il a couché la Dame. Par
contre, il n’entamera pas atout, mais développera sa
longue creuse. Une fois affranchi à ♠, il pourra
donner un ou deux coups d’atout.
Ecart proposé : ♥ V-10-9-3 / ♣ D-3. Entame : ♠ R.
Si la défense chasse (sur chien blanc par exemple),
le preneur long et riche à l’atout pourra jouer sa
couleur la plus faible avant de tenter de fermer le jeu
avec sa couleur pleine. Si la défense ne joue pas
atout et que l’attaquant pense qu’il ne peut aller au
bout, il peut provoquer la jouerie atout en coupant du
Petit sur le 1er
tour de sa 1ère
faiblesse. La défense
croira ainsi qu’il est faible et battra des atouts.
Pendant ce temps, le preneur enfumera en jouant sa
couleur faible et fermera avec sa couleur pleine.
3/ Le Petit au bout
Pour aller au bout, il est impératif que le preneur
connaisse le nombre exact des atouts qui sont tombés,
si possible leur hauteur, ainsi que le nombre de cartes
de sa longue. L’attaquant doit se méfier de la répartition,
un défenseur pouvant le suivre à la couleur et détenir
des atouts relativement nombreux sans que le preneur
ait pu s’en rendre compte. S’il ne veut perdre le Petit,
tout en essayant d’aller au bout, il est souvent judicieux
que le preneur éclaire le jeu et vérifie la répartition en
envoyant un ou deux coups d’atout. S’il détecte que
la distribution est excentrée, alors il pourra encore
sortir le Petit.
Le Petit au bout est la cerise sur le gâteau ! L’attaquant
doit d’abord penser à gagner son jeu. Sur certaines
parties, surtout celles à un bout, le preneur devra parfois
couperduPetitpourconserversonousesatoutsmaîtres
qu’il tirera pour prendre ceux restants en défense et
fermer le jeu. En voulant aller au bout, il risque de
concéder un ou plusieurs plis avec des charges qui
pourraient le faire chuter. A contrario, avec un “3 bouts”
riche en points, il peut se permettre quelques fantaisies
(4 couleurs, Dame sèche...) pour aller au bout, mais
seulement si la perte du Petit ne le fait pas chuter.
2244
Exemple (chien incorporé en gras - entame du fond) :
A
♠
♥
♦
♣
21 - 19 - 16 - 10 - 4 - 1
5
C - 10 - 9 - 6 - 5 - 4 - 3
R - D - 8 - As
R - D - 8 - 7 - 2 - As
Exemple (chien incorporé en gras - entame preneur) :
A
♠
♥
♦
♣
20 - 19 - 17 - 15 - 14 - 11 - 8 - 4 - 1
R - C - V - 6 - 4
C - V - 10 - 9
R - D - As
D - 3 - 2
Exemple (chien incorporé en gras - entame preneur) :
A
♠
♥
♦
♣
20 - 19 - 17 - 15 - 14 - 11 - 8 - 4 - 1
R - 8 - 7 - 6 - 4
V - 10 - 9 - 3
R - D - As
D - 3 - 2
Vous, les joueurs
Tarotmag n°16
Tarotmag n°16
2277
Quel contrat allez-vous demander ?Quel contrat allez-vous demander ?
Quels écart et entame effectuerez-vous ?Quels écart et entame effectuerez-vous ?
Si cette main vous avait été proposée enSi cette main vous avait été proposée en
duplicaté individuel, votre écart aurait-ilduplicaté individuel, votre écart aurait-il
été différent ?été différent ?
CHIEN
LLeessCCoonnssuullttaannttss
L’AVIS DE LA REDACTIONL’AVIS DE LA REDACTION (Florent TRIVERO - Adrien PEREZ)
Les deux imprenables par le 20, l'avantage de l'entame, la reprise du Roi de ♠ ainsi que de nombreux habillés à éventuellement écarter, compensent le faible nombre
d'atouts ainsi que l'absence de longue formée, et font garder. En libre, un écart sans fioritures, avec tous les points au chaud, est prudent. L’écart proposé est le suivant :
♠ C / ♥ D-V-As / ♦ D / ♣ C. Il ne restera plus qu’à réaliser 9 points (sur la coupe ♥ et éventuellement sur le 3ème
♠) pour parvenir au contrat.
En individuel où la notion de gain est moins importante, il est possible de jouer avec un écart moins attentiste, en couchant par exemple les cinq ♦ et le Cavalier de ♣,
surtout avec deux atouts maîtres qui permettront d’éviter la perte des points de coupe dans la 5ème
couchée. Cet écart donne des opportunités de levées supplémentaires
à ♠ et à ♥ en commençant par les ♣ et en les poussant. A l’entame, le Valet, quasiment impossible à faire en débordement, peut donner la main au fond ou au
milieu pour recevoir ♠ ou ♥, l’ouverture dans la coupe ♦ étant difficile à produire en défense vu le chien (Dame 2nde
).
Michel AYMARD (Loire Forez) - Première Série Nationale
Peu d'atouts et un décompte optimiste à moins de 35 points empêchent tout surcontrat, mais avec ce jeu qui offre beaucoup
de possibilités de gagne, je garde. Avec la coupe à ♥, Dame de ♦, Cavalier et 7 de ♠ couchés, si la répartition n'est pas
mauvaise, je pourrai réaliser un maximum de petits atouts. 12 points au chaud, 6 du 21, 4 de l’Excuse, 6 du Roi de ♠, 2 du 20,
8 de la coupe et 4 de la singlette font 1 de gagne (essentiel en libre !). Mais je préfère cet écart : ♠ 7 /♦ D-10-9-6-3.
J’entamerai du Valet de ♣ pour tenter de mettre la main au fond et ainsi réaliser la Dame de ♥ ou impasser ♠ (entame ♦
peu probable dans la Dame 2nde
du chien). Cet écart sera plus sympa à jouer que celui proposé en libre où il faut pousser !
Pascal GUERIN (Bourgogne) - Première Série Carreau
Je demande une garde. J’ai de fortes chances de gagner, même avec un chien moyen.
Mon écart est le suivant : ♥ D /♦ D-10-9-6-3. J’espère prendre tous les points à ♦, même en cas de mauvaise répartition
car je possède deux atouts maîtres accompagnés du 17. Je couche la Dame de ♥ pour mettre des points au chaud et
ainsi me rapprocher de la gagne. J'entamerai du Valet de ♣ et espère, au vu du chien (Valet de ♥ et Dame de ♦ 2nde
),
recevoir l’entame ♠ .
En duplicaté individuel, j'aurais fait le même écart.
Sébastien MOUGIN (Franche-Comté) - Deuxième Série Coeur
Avec ce jeu, je fais une garde. Je pense à ce moment là pouvoir coucher les ♦ et pouvoir mettre des points en danger
au chaud. Le 21 et le 20 me permettront d'éviter les surcoupes et je pourrai ainsi encaisser tous les points et faire 41.
En libre, mon but est de gagner avant tout. Je couche les cinq ♦ et le Cavalier de ♠. Je garde Dame-Valet de ♥ en
reprise de main et joue directement ♣. Peut-être aussi arriverai-je à enfermer Dame de ♠ en faisant l'impasse.
En duplicaté individuel, je jouerais toujours avec coupe ♦, mais Roi-Cavalier de ♠ secs. Si le 1er
♠ vient de devant, sans
annonce, alors je poserai le Roi, mais il n'est pas exclu que je fasse le Cavalier au 2ème
ou au 3ème
tour ayant l’Excuse.
Jocelyne DELPORTE (Nord Pas de Calais) - Promotion
J'ai deux bouts imprenables 6èmes
, sans longue, mais de nombreux points pour réussir mon contrat. Je fais donc une garde.
Le chien m'amène encore des points. Mon intêret est de faire un écart “coffre-fort” pour gagner. Il sera composé ainsi :
♠ C-7 /♥ D-V /♦ D /♣ C. Cet écart me totalise déjà 14 points sur 41. Mon Roi de ♠, mes deux bouts et le 20 d'atout me
rapportent encore 18 points. Il ne me restera plus qu’à aller chercher 9 points (à ♠ et à ♥) pour gagner mon contrat. J'ai
gardé l'As de ♥ sec pour gagner un tour avant de couper. J'attaquerai du 2 de ♣ et y reviendrai dès que je prendrai la main.
En duplicaté individuel, j'aurais fait exactement le même écart.
Matthias EXPOSITO (Provence) - Junior
Avec deux bouts imprenables, même courts, ainsi que le 20 et un Roi, je demande une garde.
A l’arrivée, je suis toujours faible à l'atout. Je ne vais donc me fabriquer qu'une seule coupe et équilibrer mon jeu. Je couche
les ♦ puisqu'il y en a deux au chien et que c'est la couleur dans laquelle j'ai le plus de points à prendre. En complément,
j’écarte le Valet de ♥ vu au chien pour garder ma femme 2nde
. Je n'ai pas couché mon Cavalier ni mon 7 de ♠ car il n'y
en a pas au chien et donc la défense risque d’ouvrir cette couleur. Mon plan d'attaque sera de commencer par les ♣ ,
du Valet, infaisable, pour éviter toute tenue. En duplicaté individuel, j'aurais joué avec le même écart.
Vous participez à un tournoi en donnes libres. Vous recevez le
jeu suivant et avez l’entame.
Vous, les joueurs
2288
SSuuiivvii dd’’uunnee ddoonnnnee
NORD
SUD Preneur
EST Donneur
OUEST
La donne qui vous est proposée a été jouée lors du dernier
Tournoi des Maîtres qui s’est tenu au Pasino d’Aix-en-Provence les
samedi 23 et dimanche 24 septembre 2006. Il s’agit de l’étui n°10.
COMMENTAIRES
ATTAQUE
L’écart et le plan d’attaque
Trois types d’écart ont été réalisés par les attaquants :
1/ le “quatre couleurs” avec deux Rois secs (♥ et ♣) et le petit mariage ♠ sec
Cet écart pouvait permettre plus facilement au preneur de déborder et d’orienter
plus considérablement le jeu que sur un autre écart. Donner un ou deux coups
d’atout était possible, soit au démarrage, soit plus judicieusement en cours de
partie une fois les ♦ affranchis ou pour éviter une éventuelle surcoupe. Cet écart
pouvait avoir don de perturber les défenseurs, tournant les couleurs pour trouver
la coupe. Le preneur économisait ainsi ses atouts et reprenait la main pour imposer
sa ligne de jeu. Cet écart avait quand même des inconvénients : moins de points
étaient à capturer que sur un écart plus classique et les risques de surcoupe étaient
plus importants.
2/ l’écart avec coupe ♠ et un Roi sec
Trois attaquants (tables 7, 5 et 4) l’ont opté. Par contre, chacun d’entre eux a réalisé
un écart différent. Le premier a décidé d’assécher le Roi de ♥, conservant le Roi
de ♣ 3ème
blanc par le 10. Les suivants ont choisi d’assécher le Roi de ♣, l’un
jouant avec le Roi de ♥ 3ème
blanc, l’autre plus offensif ayant gardé le Cavalier de ♥
au côté du Roi. En terme de sauvetage et prise de points, ces écarts sont plus
performants que le “quatre couleurs” évoqué tout à l’heure, avec le petit mariage ♠
couché (Cavalier de ♥ possible), Roi et Valet de ♠ prenables, ainsi que les sous-
points du Roi sec choisi. Par contre, sur cet écart, le preneur risquait de subir
beaucoup plus, condamné à pousser sa longue, n’ayant pas les moyens de jouer
atout s’il voulait déborder.
3/ les écarts moins conventionnels
A la table 1, le preneur a décidé de jouer avec un Roi sec, un Roi 2nd
et la singlette
dans le petit mariage couché. A la table 6 (non rapportée), l’attaquant avait la
même structure d’écart, sauf qu’il avait conservé Roi-Cavalier de ♥ secs plutôt
que le Roi de ♣ 2nd
blanc. Ils ont tous deux chuté, le 2nd
d’un point.
L’utilisation de l’Excuse
Il fallait optimiser son placement en la posant sur un atout maître, la meilleure
utilisation si l’occasion se présentait (table 1) ou en concédant un pli blanc. A la
table 7, ayant pris tous les points dans la couleur de coupe et étant en position
d’être surcoupé, l’attaquant a trouvé une place idéale. A la table 2, l’Excuse est
aussi gratuite, le Valet de ♣ étant imprenable. Aux tables 3 et 5, les attaquants ont
attendu l’avant-dernier pli pour jouer l’Excuse, après avoir fait le maximum de plis
d’atout et pris tous les points possibles sur leur écart. En revanche, à la table 4, le
mauvais placement de l’Excuse est fatal : suite à l’As de ♠ joué par Nord, le
preneur pensait perdre au pire le Valet en s’excusant, ayant couché le petit
mariage, mais malheureusement, Nord qui cherchait la coupe était en fausse
annonce sur cette dernière couleur. A la table 5, le même scénario s’est produit,
mais Sud ne s’est pas excusé.
DEFENSE
L’entame
Le jeu désertique de Nord ne donnait pas envie d’ouvrir ! Deux entames ont été
produites : ♣ (4 fois) et ♥ (3 fois, en comptant la table 6), les couleurs ♠, ♦ et
atout étant interdites. L’entrée ♣ semblait logique dans la couleur la plus longue,
mais le 10 de ♣ du chien pouvait dissuader. De plus, main faible, Nord pouvait
préférer ♥, couleur moins longue que ♣, pour moins risquer de fragiliser une main
forte éventuelle.
La main forte
Avec le 21 6ème
et trois ♦, Est était incontestablement main forte. Le problème
pour Est était de pouvoir prendre la main, s’exprimer et faire comprendre à ses
partenaires qu’il dirigeait le jeu. Aux tables 2 et 1, tout est devenu limpide suite au
retour ♠ d’Est, bien qu’à la table 2, au pli 9, Nord n’ait pas obéi ♠. A la table 7, la
défense a joué un flanc de deux pour un par la couleur (♥ et ♠) en s’appuyant sur
la surcoupe de la main forte (plis 8 et 9, plis 11 et 12).
Un coup de maître
A la table 1, au pli 4, sur l’entame singlette ♠ du preneur, Est a très bien réagi en
posant le Roi. En effet, le Cavalier était au chien et si l’attaquant avait le petit
mariage ♠ en main, il aurait entamé du Cavalier. Deux solutions : soit le preneur
a couché le petit mariage, soit la Dame est en défense. Etant main forte, Est peut
donc arracher la main du Roi de ♠ et y revenir car c’est sa couleur. Cette action
permet d’éviter l’enfume et quoi de mieux pour une main forte que de rentrer ses
pièces ! Au cas où Sud ait les ♠, Est s’empressera d’y rejouer pour les faire couper
par ses coéquipiers qui enlèveront leurs atouts et pourront charger ultérieurement.
Vous, les joueurs
2299Vous, les joueurs
NORD OUEST SUD EST
Pli 1 7 ♥ As ♥ R ♥ 3 ♥
Pli 2 20 A 4 A 13 A 16 A
Pli 3 7 ♣ As ♣ R ♣ 5 ♣
Pli 4 1 A 3 A 11 A 21 A
Pli 5 4 ♠ 10 ♠ D ♠ 2 ♠
Pli 6 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦
Pli 7 C ♦ 9 ♦ 4 ♦ V ♦
Pli 8 4 ♥ 5 ♥ 2 A V ♥
Pli 9 12 A D ♦ 10 ♦ 5 ♦
Pli 10 9 ♥ D ♥ 19 A 10 A
Pli 11 15 A 17 A 7 ♦ 5 A
Pli 12 4 ♣ 9 ♣ 6 A 6 ♣
Pli 13 5 ♠ 6 ♠ C ♠ R ♠
Pli 14 8 ♣ D ♣ 7 A C ♣
Pli 15 V ♣ 14 A As ♦ 8 A
Pli 16 As ♠ V ♠ 18 A 9 ♠
Pli 17 2 ♥ 8 ♠ Ex 7 ♠
Pli 18 3 ♣ 10 ♥ 8 ♦ 9 A
Position 1 - Table 3
Nord : Thierry SEGUINAUD (Alsace)
Sud : Kamel BOUSBA (Ile de France)
Est : Michel PAWLISZ (Alsace)
Ouest : Ricardo SALVADOR (Ile de France)
PRENEUR SUD - ENTAME NORD
Ecart : ♠ 3 / ♥ C-8-6 / ♣ 10-2.
Score : + 52. Entame : ♥ 7.
NORD OUEST SUD EST
Pli 1 7 ♥ 5 ♥ R ♥ 3 ♥
Pli 2 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦
Pli 3 C ♦ 9 ♦ 8 ♦ 5 ♦
Pli 4 9 ♥ D ♥ 2 A V ♥
Pli 5 1 A D ♦ 7 ♦ V ♦
Pli 6 7 ♣ 9 ♣ R ♣ 5 ♣
Pli 7 12 A 14 A 4 ♦ 8 A
Pli 8 4 ♥ 10 ♥ Ex 10 A
Pli 9 4 ♠ 10 ♠ 6 A 2 ♠
Pli 10 20 A 3 A 10 ♦ 5 A
Pli 11 2 ♥ As ♥ 19 A 21 A
Pli 12 5 ♠ 8 ♠ 7 A 9 ♠
Pli 13 15 A 17 A As ♦ 9 A
Pli 14 3 ♣ 4 A 13 A 16 A
Pli 15 As ♠ 6 ♠ 11 A 7 ♠
Pli 16 4 ♣ As ♣ 2 ♣ C ♣
Pli 17 8 ♣ V ♠ 18 A R ♠
Pli 18 V ♣ D ♣ 10 ♣ 6 ♣
Position 4 - Table 7
Nord : Malik FARHAT (Alsace)
Sud : Jacques GINESTE (Ile de France)
Est : Arnauld LEONARD (Nord Pas de Calais)
Ouest : Eric DAUER (Alsace)
PRENEUR SUD - ENTAME NORD
Ecart : ♠ D-C-3 / ♥ C-8-6.
Score : + 50. Entame : ♥ 7.
NORD OUEST SUD EST
Pli 1 8 ♣ As ♣ R ♣ 5 ♣
Pli 2 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦
Pli 3 C ♦ D ♦ As ♦ 5 ♦
Pli 4 2 ♥ As ♥ R ♥ 3 ♥
Pli 5 1 A 9 ♦ 4 ♦ V ♦
Pli 6 4 ♠ 6 ♠ D ♠ R ♠
Pli 7 5 ♠ 10 ♠ C ♠ 2 ♠
Pli 8 20 A 3 A 13 A 16 A
Pli 9 7 ♥ D ♥ 2 A V ♥
Pli 10 12 A 4 A 19 A 21 A
Pli 11 As ♠ V ♠ 6 A 9 ♠
Pli 12 15 A 17 A 10 ♦ 5 A
Pli 13 V ♣ 8 ♠ Ex 7 ♠
Pli 14 3 ♣ D ♣ 7 A 6 ♣
Pli 15 4 ♥ 14 A 8 ♦ 8 A
Pli 16 4 ♣ 9 ♣ 11 A C ♣
Pli 17 7 ♣ 5 ♥ 18 A 9 A
Pli 18 9 ♥ 10 ♥ 7 ♦ 10 A
Position 2 - Table 2
Nord : Patrick CLAR (Bourgogne)
Sud : Florent TRIVERO (Lyonnais)
Est : Jean-Pierre BOULEY (Bourgogne)
Ouest : Rachid HAOUI (Vaucluse)
PRENEUR SUD - ENTAME NORD
Ecart : ♠ 3 / ♥ C-8-6 / ♣ 10-2.
Score : + 50. Entame : ♣ 8.
NORD OUEST SUD EST
Pli 1 7 ♣ 9 ♣ 10 ♣ C ♣
Pli 2 20 A 3 A Ex 8 A
Pli 3 7 ♥ 10 ♥ R ♥ 3 ♥
Pli 4 As ♠ V ♠ 3 ♠ R ♠
Pli 5 5 ♠ 10 ♠ 2 A 2 ♠
Pli 6 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦
Pli 7 C ♦ 9 ♦ 7 ♦ V ♦
Pli 8 4 ♠ 6 ♠ 6 A 7 ♠
Pli 9 1 A D ♦ As ♦ 5 ♦
Pli 10 12 A 14 A 19 A 21 A
Pli 11 15 A 8 ♠ 18 A 9 ♠
Pli 12 V ♣ 17 A 8 ♦ 5 A
Pli 13 2 ♥ 5 ♥ 11 A V ♥
Pli 14 9 ♥ 4 A 4 ♦ 9 A
Pli 15 3 ♣ D ♣ R ♣ 5 ♣
Pli 16 4 ♥ D ♥ 10 ♦ 10 A
Pli 17 8 ♣ As ♣ 7 A 6 ♣
Pli 18 4 ♣ As ♥ 13 A 16 A
Position 3 - Table 1
Nord : Lionel DUCARD (Bourgogne)
Sud : Stéphane DEGIORGI (Var Côte d’Azur)
Est : Bertrand LEONARD (Vaucluse)
Ouest : Fabrice MATTERA (Var Côte d’Azur)
PRENEUR SUD - ENTAME NORD
Ecart : ♠ D-C / ♥ C-8-6 / ♣ 2.
Score : - 60. Entame : ♣ 7.
NORD OUEST SUD EST
Pli 1 7 ♣ As ♣ R ♣ 5 ♣
Pli 2 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦
Pli 3 C ♦ 9 ♦ 8 ♦ 5 ♦
Pli 4 7 ♥ As ♥ R ♥ 3 ♥
Pli 5 1 A D ♦ 7 ♦ V ♦
Pli 6 As ♠ 6 ♠ 2 A 2 ♠
Pli 7 2 ♥ 5 ♥ 6 ♥ V ♥
Pli 8 3 ♣ 9 ♣ 6 A C ♣
Pli 9 15 A 17 A As ♦ 5 A
Pli 10 4 ♣ D ♣ 13 A 6 ♣
Pli 11 12 A 14 A 4 ♦ 10 A
Pli 12 4 ♠ 8 ♠ 7 A 9 ♠
Pli 13 20 A 4 A 10 ♦ 9 A
Pli 14 5 ♠ 10 ♠ 11 A 7 ♠
Pli 15 4 ♥ D ♥ 8 ♥ 8 A
Pli 16 9 ♥ V ♠ 18 A R ♠
Pli 17 V ♣ 3 A Ex 16 A
Pli 18 8 ♣ 10 ♥ 19 A 21 A
Position 6 - Table 5
Nord : Noël RAFFOUX (Poitou Anjou)
Sud : Philippe CHASSAGNON (Ile de France)
Est : Richard JAKOB (Ile de France)
Ouest : Didier MASQUELIER (Ile de France)
PRENEUR SUD - ENTAME NORD
Ecart : ♠ D-C-3 / ♥ C / ♣ 10-2.
Score : + 56. Entame : ♣ 7.
NORD OUEST SUD EST
Pli 1 8 ♣ As ♣ R ♣ 5 ♣
Pli 2 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦
Pli 3 C ♦ D ♦ 8 ♦ V ♦
Pli 4 2 ♥ As ♥ C ♥ 3 ♥
Pli 5 1 A 9 ♦ 7 ♦ 5 ♦
Pli 6 As ♠ 6 ♠ Ex R ♠
Pli 7 20 A 3 A 2 A 8 A
Pli 8 4 ♠ 10 ♠ 6 A 2 ♠
Pli 9 12 A 14 A As ♦ 5 A
Pli 10 5 ♠ 8 ♠ 11 A 7 ♠
Pli 11 15 A 17 A 4 ♦ 10 A
Pli 12 4 ♥ V ♠ 19 A 9 ♠
Pli 13 V ♣ 4 A 10 ♦ 9 A
Pli 14 3 ♣ D ♣ 7 A 21 A
Pli 15 4 ♣ 5 ♥ 18 A 16 A
Pli 16 7 ♥ D ♥ 8 ♥ V ♥
Pli 17 9 ♥ 10 ♥ R ♥ 6 ♣
Pli 18 7 ♣ 9 ♣ 13 A C ♣
Position 7 - Table 4
Nord : Yvan KETCHEDJI (Bourgogne)
Sud : Jean-David DJIAN (Ain)
Est : Joël RABINOVITCH (Franche-Comté)
Ouest : François LESTAGE (Aquitaine)
PRENEUR SUD - ENTAME NORD
Ecart : ♠ D-C-3 / ♥ 6 / ♣ 10-2.
Score : - 58. Entame : ♣ 8.
3300
par Olivier ZIMBER(Alsace)
Le sympathique Olivier, grand joueur aux deux sens du terme, a déjà un beau palmarès : trois places de 3ème
lors des Championnats de France Quadrettes D1 en 2008, 2009 et 2011. Vainqueur du Triathlon en 2011,
1ère
Série Nationale, il ne lui manque plus qu’un titre, avec ses amis de toujours, pour qu’il soit comblé de joie !
PROBLÈME : QUADRETTESPROBLÈME : QUADRETTES
Vous participez à un tournoi organisé par un club et en profitez pour faire un dernier entraînement avant
le Championnat de France Quadrettes pour lequel vous vous êtes brillamment qualifié. Vous partez en
attaque et relevez le jeu suivant à la 1ère
table.
NORD Donneur
SUD Preneur
EST
OUEST
ATTAQUE
Quel sera votre écart ?
Mon écart : ♥ 5-2 / ♦ 9-7-4-3.
Mon écart sera le suivant : ♥ 6-2 / ♦ 7-4-3 / ♣ 6.
Une coupe et un Roi sec, avec deux bouts imprenables 8èmes
, devraient me
permettre de faire un maximum de plis d'atout en prenant les points ♦ et ceux
mineurs à ♥. Par contre, le peu d'atouts réels (7) ne me permet pas d'écarter la
Dame de mon petit mariage ♣, malgré la belle séquence Cavalier-10, car cette
reprise de main pourrait s'avérer impérative si la défense rentrait rapidement le
Petit sur ma longue ♠ et développait une jouerie atout.
Quelle ligne d’attaque comptez-vous adopter ?
Bien entendu, je jouerai ma longueur à ♠, Roi bille en tête, en espérant que le Petit
rentre le plus tardivement possible afin de prendre le maximum de points à ♦ et
à ♥. Ma faiblesse étant mon nombre de tarots, je n’enverrai à priori aucun atout
de ma main.
DEFENSE
Quelle sera l’entame du joueur Ouest ?
Vu le chien trouvé par le preneur, il semblerait que la couleur que va développer
l’attaquant soit les ♠. Le joueur Ouest n'a que deux ♠ et une faible quantité et
qualité d'atout, sa main ne sera certainement pas décisive pour la défense.
Par contre, la coupe du preneur semble écrite dans son mariage 6ème
, ce pourquoi
il entame ♦. Il joue bien sûr en dessous, de l’As. Si le preneur pousse ♠, comme
Ouest l’a prévu, il devrait rentrer ses honneurs plus tard dans la donne.
DEROULEMENT DE LA DONNECHIEN Voici donc la main d’attaque avec le chien :
A
♠
♥
♦
♣
OUEST SUD EST NORD
Pli 1 As ♦ 4 A 2 ♦ 9 ♦
Pli 2 9 ♠ R ♠ 4 ♠ 3 ♠
Pli 3 V ♠ 7 ♠ 10 ♠ 6 ♠
Pli 4 6 ♦ 7 A 5 ♦ 8 A
Pli 5 3 ♥ R ♥ 5 ♥ As ♥
Pli 6 3 A As ♠ D ♠ C ♠
Pli 7 8 ♦ 16 A C ♦ 17 A
Pli 8 8 ♥ 9 A 7 ♥ 4 ♥
Pli 9 6 A 2 ♠ 1 A 5 A
Pli 10 10 ♥ 15 A C ♥ 9 ♥
Pli 11 14 A 5 ♠ 2 A 13 A
Pli 12 10 ♦ 21 A V ♦ 19 A
Pli 13 10 A 8 ♠ 11 A D ♥
Pli 14 R ♦ Ex 20 A V ♥
Pli 15 5 ♣ 18 A 12 A As ♣
Pli 16 7 ♣ C ♣ 3 ♣ 2 ♣
Pli 17 R ♣ D ♣ 4 ♣ 8 ♣
Pli 18 D ♦ 10 ♣ 9 ♣ V ♣
SCORE - 52
LLaa DDoonnnnee
21 - 18 - 16 - 15 - 9 - 7 - 4 - Ex
R - 8 - 7 - 5 - 2 - As
R - 6 - 2
7 - 4 - 3
D - C - 10 - 6
Vous, les joueurs
Tarotmag n°16
Tarotmag n°16

Contenu connexe

Tendances

Tarotmag 26
Tarotmag 26Tarotmag 26
Tarotmag n°19
Tarotmag n°19Tarotmag n°19
Tarotmag 30
Tarotmag 30Tarotmag 30
Tarotmag n°14
Tarotmag n°14Tarotmag n°14
Tarotmag 33
Tarotmag 33Tarotmag 33
Tarotmag n°03
Tarotmag n°03Tarotmag n°03
TarotMag 29
TarotMag 29TarotMag 29
Tarotmag n°04
Tarotmag n°04Tarotmag n°04
Tarotmag 25
Tarotmag 25Tarotmag 25
Tarotmag n°08
Tarotmag n°08Tarotmag n°08
Tarotmag n°17
Tarotmag n°17Tarotmag n°17
Tarotmag 24
Tarotmag 24Tarotmag 24
Tarotmag 31
Tarotmag 31Tarotmag 31
Tarotmag 32
Tarotmag 32Tarotmag 32
Tarotmag n°06
Tarotmag n°06Tarotmag n°06
Tarotmag n°11
Tarotmag n°11Tarotmag n°11
Tarotmag n°13
Tarotmag n°13Tarotmag n°13
Tarotmag n°01
Tarotmag n°01Tarotmag n°01
Tarotmag 27
Tarotmag 27Tarotmag 27
Tarotmag n°12
Tarotmag n°12Tarotmag n°12

Tendances (20)

Tarotmag 26
Tarotmag 26Tarotmag 26
Tarotmag 26
 
Tarotmag n°19
Tarotmag n°19Tarotmag n°19
Tarotmag n°19
 
Tarotmag 30
Tarotmag 30Tarotmag 30
Tarotmag 30
 
Tarotmag n°14
Tarotmag n°14Tarotmag n°14
Tarotmag n°14
 
Tarotmag 33
Tarotmag 33Tarotmag 33
Tarotmag 33
 
Tarotmag n°03
Tarotmag n°03Tarotmag n°03
Tarotmag n°03
 
TarotMag 29
TarotMag 29TarotMag 29
TarotMag 29
 
Tarotmag n°04
Tarotmag n°04Tarotmag n°04
Tarotmag n°04
 
Tarotmag 25
Tarotmag 25Tarotmag 25
Tarotmag 25
 
Tarotmag n°08
Tarotmag n°08Tarotmag n°08
Tarotmag n°08
 
Tarotmag n°17
Tarotmag n°17Tarotmag n°17
Tarotmag n°17
 
Tarotmag 24
Tarotmag 24Tarotmag 24
Tarotmag 24
 
Tarotmag 31
Tarotmag 31Tarotmag 31
Tarotmag 31
 
Tarotmag 32
Tarotmag 32Tarotmag 32
Tarotmag 32
 
Tarotmag n°06
Tarotmag n°06Tarotmag n°06
Tarotmag n°06
 
Tarotmag n°11
Tarotmag n°11Tarotmag n°11
Tarotmag n°11
 
Tarotmag n°13
Tarotmag n°13Tarotmag n°13
Tarotmag n°13
 
Tarotmag n°01
Tarotmag n°01Tarotmag n°01
Tarotmag n°01
 
Tarotmag 27
Tarotmag 27Tarotmag 27
Tarotmag 27
 
Tarotmag n°12
Tarotmag n°12Tarotmag n°12
Tarotmag n°12
 

En vedette

Tarotmag n°09
Tarotmag n°09Tarotmag n°09
Tarot Mag 23
Tarot Mag 23Tarot Mag 23
Tarotmag n°20
Tarotmag n°20Tarotmag n°20
Why the internet hates women
Why the internet hates womenWhy the internet hates women
Why the internet hates women
Jules de Faria
 
P'tit Chapellin décembre2016
P'tit Chapellin décembre2016P'tit Chapellin décembre2016
P'tit Chapellin décembre2016
asbruix
 
Musee
MuseeMusee
Musee
ekofficiel
 
space exploration
space explorationspace exploration
space exploration
samayaster
 
Déco
DécoDéco
Déco
SFS intec
 

En vedette (10)

TarotMag n°22
TarotMag n°22TarotMag n°22
TarotMag n°22
 
Tarotmag n°09
Tarotmag n°09Tarotmag n°09
Tarotmag n°09
 
Tarot Mag 23
Tarot Mag 23Tarot Mag 23
Tarot Mag 23
 
Tarotmag n°20
Tarotmag n°20Tarotmag n°20
Tarotmag n°20
 
Why the internet hates women
Why the internet hates womenWhy the internet hates women
Why the internet hates women
 
P'tit Chapellin décembre2016
P'tit Chapellin décembre2016P'tit Chapellin décembre2016
P'tit Chapellin décembre2016
 
Musee
MuseeMusee
Musee
 
space exploration
space explorationspace exploration
space exploration
 
Déco
DécoDéco
Déco
 
doc
docdoc
doc
 

Similaire à Tarotmag n°16

TarotMag 26
TarotMag 26 TarotMag 26
TarotMag 28
TarotMag 28TarotMag 28
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
JrmeLabarbe1
 
Newsletter N°4
Newsletter N°4Newsletter N°4
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
TarotMag 25
TarotMag 25TarotMag 25
TarotMag 24
TarotMag 24TarotMag 24
Newsletter n°6
Newsletter n°6Newsletter n°6
TarotMag 27
TarotMag 27TarotMag 27
Newsletter n°5
Newsletter n°5Newsletter n°5
161215 - FFBB Infos 085
161215 - FFBB Infos 085161215 - FFBB Infos 085
161215 - FFBB Infos 085
ComiteBasketCalvados
 
Le tarot n°3
Le tarot n°3Le tarot n°3
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
Fédération Française de Tarot
 

Similaire à Tarotmag n°16 (13)

TarotMag 26
TarotMag 26 TarotMag 26
TarotMag 26
 
TarotMag 28
TarotMag 28TarotMag 28
TarotMag 28
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
 
Newsletter N°4
Newsletter N°4Newsletter N°4
Newsletter N°4
 
Newsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdfNewsletter_n4.pdf
Newsletter_n4.pdf
 
TarotMag 25
TarotMag 25TarotMag 25
TarotMag 25
 
TarotMag 24
TarotMag 24TarotMag 24
TarotMag 24
 
Newsletter n°6
Newsletter n°6Newsletter n°6
Newsletter n°6
 
TarotMag 27
TarotMag 27TarotMag 27
TarotMag 27
 
Newsletter n°5
Newsletter n°5Newsletter n°5
Newsletter n°5
 
161215 - FFBB Infos 085
161215 - FFBB Infos 085161215 - FFBB Infos 085
161215 - FFBB Infos 085
 
Le tarot n°3
Le tarot n°3Le tarot n°3
Le tarot n°3
 
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
FFTarot NewsLetter numéro 7 - Avril 2024
 

Plus de Fédération Française de Tarot

newsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdfnewsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdf
Fédération Française de Tarot
 
Newsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdfNewsletter_n2.pdf
Newsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdfNewsletter_n1.pdf
Newsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdfNewsletter_n3.pdf
Newsletter N°3
Newsletter N°3Newsletter N°3
Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015
Fédération Française de Tarot
 
Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015
Fédération Française de Tarot
 
Le tarot n°5
Le tarot n°5Le tarot n°5

Plus de Fédération Française de Tarot (8)

newsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdfnewsletter n°3 modifiée.pdf
newsletter n°3 modifiée.pdf
 
Newsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdfNewsletter_n2.pdf
Newsletter_n2.pdf
 
Newsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdfNewsletter_n1.pdf
Newsletter_n1.pdf
 
Newsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdfNewsletter_n3.pdf
Newsletter_n3.pdf
 
Newsletter N°3
Newsletter N°3Newsletter N°3
Newsletter N°3
 
Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015Dossier championnat espoirs 2015
Dossier championnat espoirs 2015
 
Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015Classement National FFT 2015
Classement National FFT 2015
 
Le tarot n°5
Le tarot n°5Le tarot n°5
Le tarot n°5
 

Tarotmag n°16

  • 2. 1973... Cette année là, Georges Pompidou est Président de la Vème République, une époque faite de désirs de changements de société. A ce titre, “Mai 68” est considéré comme le plus important mouvement social du XXème siècle. A la suite de ces évènements, le Ministre de l'Intérieur Raymond Marcellin souhaite limiter la liberté d'association en soumettant celle-ci à un contrôle administratif. Ce projet sera refusé par le Conseil d’Etat qui consacre notre Liberté d’Association comme un principe fondamental de notre république. Une association loi 1901, c'est simple. Elle doit être composée d'au moins deux personnes, elle doit avoir un but autre que de partager des bénéfices et ne doit pas enrichir directement ou indirectement l'un de ses membres. Notre Fédération Française de Tarot a donc vu le jour en 1973 et a pu voguer librement en passant le premier choc pétrolier : 40 ans... à grandir, à faire évoluer les règlements, à créer des types d’épreuves et de championnats. Le dernier en date, le Duplicaté Individuel Senior semble bien parti dans les comités et la première finale nationale, en septembre à Soulac sur Mer, est sur de bons rails pour une jolie réussite. 40 ans... Cela se traduit parfois par la crise de la quarantaine, une certaine conscience du temps qui passe. Avons-nous fait ce qu’il fallait, sommes-nous sur le bon chemin dans ce monde en effervescence ? Espérons que notre Fédération saura évoluer, dans ce monde d’écrans et de pseudos impersonnels, en conservant son rôle social avec de vraies cartes sur de beaux tapis verts. Meilleurs vœux à tous. - Direction de la publication : Fédération Française de Tarot - Rédaction et relecture : Patrick BAUMGARTEN, Michaël DEBIESSE, Dominique ECOIFFIER, Adrien PEREZ, Isabelle POUZADOUX, Ravi RAVINDIRANE, Emmanuel STEFANAZZI - Composition et mise en page : Adrien PEREZ - Photos : Robert AYAD, Aurore NICOLAS, Adrien PEREZ - Date de parution : Janvier 2013 - Imprimeur : IMPRESSIONS DE LA TOUR G.I.L.E. - Zac de Monternoz - 01960 PERONNAS - Ont collaboré aussi à ce numéro : Pierre PAQUOT, Jean-Michel BERTIN, Florent TRIVERO, Olivier ZIMBER, les 5 consultants et de nombreux responsables de clubs et comités L’éditorial d’Emmanuel STEFANAZZI Président de la FFT Tarot Mag n°16 3 7 11 15 Agenda Actus infos Coupe de France 2012 Championnat de France Libre par 4 interclubs 2012 Résultats Open Nationaux 16 18 20 22 Résultats Championnats de France Que se passe-t-il du côté de... Portrait de joueuse Marcelle REBILLARD Passionné de... dessin Jean-Michel BERTIN 24 27 28 30 Tarot initiation Le Petit en attaque Les consultants Enchère et écart Suivi d’une donne La donne par Olivier ZIMBER Sommaire 22 Nous, la fédé
  • 3. Actus Infos Agenda Sont notés dans l’agenda : - les Championnats de France - les manifestations organisées par la FFT - les tournois, festivals et séjours du magazine 1/ PCN - Urgence Notre dévouée salariée, Hanane KHELOUFI, attend un heureux évènement pour le début du mois de mai. En conséquence, le traitement des PCN risque d’être compliqué pendant cette période. Les administrateurs vont essayer de compenser cette absence afin de ne pas retarder la sortie du Classement National. Il est cependant demandé aux responsables de comités d’envoyer rapidement leurs tableaux afin de les traiter le plus tôt possible. Rappel sur la procédure Tous les tableaux de PCN qui concernent les régularités, tournois de ville, festivals et grands prix sont à envoyer au président de CCR, puis ce dernier les envoie directement au siège à Oslon. Tous les tableaux de PCN qui concernent les championnats sont transmis de l’arbitre vers le CCR, puis du CCR vers le président de Ligue et enfin du président de Ligue vers le siège à Oslon. Nous rappelons aussi que les bordereaux de qualifiés doivent parvenir au format Excel. Rappel sur la codification Les tableaux de PCN sont accompagnés d’un bordereau d’envoi. Ce bordereau est codifié afin de pouvoir le suivre et le retrouver en cas de problème. Un logiciel spécifique pour l’envoi des PCN a été développé, il est en téléchargement (Bordepcn.xls). Codification Exemple 1 : P2303E01 > envoi N°1 du Club 2303, c'est-à-dire le Tarot Club Ludo Lieusaint du comité Seine et Marne. Exemple 2 : P4499E05 > envoi N°5 championnats du comité Allier. FEVRIER - 22 au 24 : CHARTRES Championnats de France Quadrettes (TM n°15) AVRIL - 6 au 14 : ALBANIE Croisière FFT (TM n°15) - 29 au 01/04 : PONTARLIER Championnat de France Libre (page 10) MAI - 7 au 12 : ARGELES-SUR-MER Championnats de France Individuel Open, Séries et Jeunes - 17 au 20 : VICHY Championnats de France Triplettes JUIN AOUT - 11 au 13 : AIRE SUR L’ADOUR Triathlon - 24 au 31 : ROCHEFORT EN TERRE stage adultes (page 5) 33 - 18 au 21 : ALES Championnat de France Libre Senior (page 6) - 12 au 14 : CAP D’AGDE festival (page 13) - 3 au 5 : TULLE festival (page 31) JUILLET - 13 au 20 : ALLIER festival (page 26) MARS SEPTEMBRE - 13 au 20 : MARRAKECH séjour Tarot (page 21) - 8 : LE BARCARES tournoi (page 14) - 27 au 31 : BLANES séjour Tarot (TM n°15) - 21 au 23 : NERIS LES BAINS Assemblée Générale de la FFT - 40 ans - 13 au 20 : stage jeunes (lieu à préciser) Nous, la fédé - 21 au 28 : OBERNAI séjour Tarot (page 25) - 17 au 19 : SOULAC SUR MER Championnat de France Individuel Duplicaté Senior
  • 4. 2/ Prochaines réunions Le Bureau Directeur doit se réunir à Chartres. Une réunion partielle de la Commission de Réglementation aura lieu. Les points suivants seront abordés : relecture complète du code d’arbitrage, règlement concernant les décès, participation aux championnats d’un 1ère Série Carreau avec des jeunes, championnats en regroupement de comités, rectification de scores, etc. A Pontarlier, il est prévu la traditionnelle réunion du Bureau Directeur avec les présidents de comité (salle des Capucins le samedi matin). Plusieurs thèmes seront soulevés, notamment la révision des statuts de la FFT en Assemblée Extraordinaire et les prises de licence tardives sur les lieux de championnats. Le fait d’effectuer un championnat en une seule séance sera évoqué. D’autre part, une réunion du Conseil d’Administration suivra le dimanche matin. 3/ Contrôleuse des comptes Après 3 années de bons et loyaux services, Philippe DONZEAU, que l’on remercie à nouveau pour son investissement, a décidé de prendre un peu de recul. Le nouveau contrôleur est une contrôleuse. Jocelyne CHOLLET, expert-comptable, déjà contrôleuse des comptes du Comité Allier et du FETA, a accepté la mission proposée par le président de la FFT. 4/ Divers Vous avez probablement pu constater la présence sur votre licence d’un code-barres. C’est une première étape vers une saisie automatisée. Il suffit pour cela de disposer d’une douchette programmée en mode clavier. Ensuite, c’est simple, vous ouvrez votre Extar habituel et au lieu de saisir les numéros de licence, vous cliquez avec la douchette. Bien entendu, il faudra que les joueurs vous présentent leur licence ! Alain BOULUD, chargé de promotion à la FFT, est à votre disposition : 07.86.96.86.17 ou alain.boulud@free.fr Des paravents (carton d’excellente qualité) seront bientôt disponibles et en vente à 5€ pièce. Actus Infos 44 Nous, la fédé LA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUELA CHAMBRE DE DISCIPLINE NATIONALE COMMUNIQUE Président CDN : P. PAQUOT Président CDNPI : L. MEYNET LA C.D.N.P.I. COMMUNIQUELA C.D.N.P.I. COMMUNIQUE Décision 2012-3 du 24 novembre 2012 : Monsieur Michel CHARLON, affilié n°1001278, arbitre régional et classé 1ère Série, pour avoir fait une renonce sans la signaler à la reconstitution et ayant provoqué par ce fait une grave perturbation dans un championnat et l’annulation d’une donne, est interdit de compétition Individuel Open pendant une année et privé de fonction arbitrale pendant une année dont 6 mois avec sursis. Décision 2012-4 du 24 novembre 2012 : Monsieur Mohamed SANKON, affilié n°1002575, pour avoir agressé verbalement 2 arbitres nationaux (la chambre de discipline nationale de première instance a retenu en outre un manque de respect et une enchère kamikaze), est suspendu de la FFT pendant 3 années, dont une avec sursis. Décision 2012-5 du 24 novembre 2012 : Monsieur Ludovic LECHINE, affilié n°1008528, pour avoir eu une conduite inqualifiable tant par son comportement que par les propos grossiers et injurieux tenus envers 2 arbitres, est suspendu de la FFT pendant 5 années. Décision CDNPI 2012-6 du 5 octobre 2012 : Monsieur Michel PAWLISZ, affilié n°1001028, pour avoir quitté un tournoi sans autorisation de l’arbitre, est interdit de toutes compétitions pendant 6 mois. Décision CDNPI 2012-7 du 5 octobre 2012 : Monsieur Bernard BOZONNAT, affilié n°1001427, a eu un comportement désagréable et reçoit un avertissement. Décision CDNPI 2012-8 du 5 octobre 2012 : Madame Françoise DEBROSSARD, affiliée n°2001489, pour avoir eu un non respect des règlements de la FFT, une altercation avec un vigile du Palais des Congrès de Vichy, des propos déplacés et un comportement irrespectueux, est suspendue de la FFT pendant 2 années dont 18 mois avec sursis (appel en cours). Décision CDNPI 2012-9 du 5 octobre 2012 : Monsieur Alain JUANICO, affilié n°1011297, pour avoir quitté un tournoi sans autorisation de l’arbitre, est interdit de toutes compétitions pendant 6 mois.
  • 7. Coupe de France 2012 “Chouette sur Portes” ! Après les Championnats de France Individuels et Jeunes en 2005 à Etoile-sur-Rhône, la FFT faisait son retour en Drôme Ardèche à Portes- lès-Valence pour la 21ème Coupe de France de Tarot. Deux salles étaient mises à disposition : la salle Georges Brassens, pour la compétition, et le magnifique espace Cristal, pour les tournois d’accompagnement, sur lequel les organisateurs avaientclouéunferàchevalpourquedenombreux participants affluent ! Et ils sont venus, locaux et licenciés des comités voisins, ce qui ne pouvait qu’enchanter Bernard DUBOIS, président du comité, et toute son équipe qui ont énormément donné durant ces quatre jours, réservant un accueil chaleureux aux joueurs et aux arbitres. Les seizièmes de finale Le Championnat commençait le vendredi 9 novembre en début d’après-midi. Les 32 équipes étaient présentes pour le tirage au sort et certains joueurs qualifiés croisaient les doigts pour ne pas tomber dès le 1er tour sur une grosse cylindrée ! 1/ Mais les vainqueurs de la Coupe de France 2011 emmenés par Romaric KERVEILLANT affrontent d’entrée la forte formation savoyarde de Nicolas PORRET. Après un 1er quart-temps à égalité, les tenants du titre perdent deux fois 20 PM. Malgré un léger retour sur les 6 dernières donnes, ils doivent s’incliner 50,5 à 77, score synonyme de jackpot pour Nicolas PORRET ! 2/ Les médaillés de bronze de la Coupe 2011 font à nouveau partie de la course. A la moitié du match, Michel PLANAS, Gilles MAUREL, Franck DUPUY et Jean-Marc ESTEOULE, accompagnés cette saison de Martine MAISON et Patrick MADDALENA, n’ont pas tout à fait récupéré le handicap de 11 PM. Mais leur timidité n’est que de courte durée puisqu’ils gagnent les deux derniers quart-temps de plus de 40 PM chacun. Les charentais d’André GUIRADO sont éliminés. 3/ Le tirage ne pouvait faire plus équilibré : Jean- Régis BOIDIN (Nord Pas de Calais) au bonus de 3 PM rencontre Jérôme PEQUIGNOT (Franche-Comté) au même bonus. Les francs- comtois dominent la 1ère mi-temps et distancent les ch’tis de plus de 16 points. Ces derniers refont surface mais n’arriveront pas à combler leur retard. Ils échouent de moins de 4 PM. 4/ On assiste au même cas de figure : les macônnais de Daniel DEGRANGE sont à 13,5 PM de bonus tout comme leurs adversaires. Malgré un mauvais 1er quart-temps, les toulousains de Michel COMBIS parviennent à revenir au score à la moitié de la rencontre avant de prendre le large de plus de 20 PM. 5/ En s’imposant sur tous les quart-temps, les franciliens de Richard JAKOB n’ont pas laissé respirer les normands Nicolas SERGENT, Didier BARRET, Dominique PLE, Maurice CAILLE, Gisèle et Yves LELIEVRE. La victoire est sans appel : 129,9 à 41,3. 6/ Voici l’une des plus belles affiches de ces seizièmes de finale : les Champions de France Quadrettes D1 en titre affrontent d’autres multi Champions de France. Stéphane SICRES garde l’avantage (3 PM) après le 1er quart-temps avant de semer les bourguignons. Après 18 étuis, il mène de 29 PM. Malgré un beau dernier quart- temps (28 à 6), ça ne suffira pas pour Patrick CLAR, Lionel DUCARD, Jacques GAUDILLIERE, Yvan KETCHEDJI et Jean-Pierre BOULEY. Avaient-ils oublié leurs pattes de lapin ? 7/ A cause d’un mauvais dernier quart-temps, une autre formation bourguignonne, celle de Patrick DURAND, ne parvient pas non plus à prendre son billet pour le 2ème tour, ce qui est un comble pour le chef de gare génelardais ! Leurs adversaires lyonnais, Pascal HECQUET, Michel CASSAGNES, Christian AMARGIER, Dominique CUCHET, Jacques FAYOT et Michel GLADIEUX, prendront le train sifflant leur victoire ! 8/ Jacques DUCHENE a jeté du sel sous la chaise du capitaine du Val d’Adour, Laurent FONTAN, qui n’arrivera jamais à prendre le dessussurl’équipebretonnequil’emporte93à70. 9/ Les azuréens anciens vainqueurs de la Coupe de France, Jean-Marc ROUILLOT, Philippe ACHAB et Patrick THEUS, associés à Frédéric DARMON et Fabrice MATTERA, ont dû oublier leur médaille de Saint-Christophe qui les a conduits au titre en 2007 ! Ils perdent le 1er quart-temps 34 à 0 et sont menés après 6 donnes de plus de 45 PM. Ils font un brillant retour de plus de 40 PM au 3ème quart-temps, mais Stéphane DENIZOT (Loire Océan) n’est déstabilisé, s’adjugeant l’ultime défi (27 à 16) et donc le match. 10/ Les heureux locaux repêchés, à savoir Jean-Luc HERAUD, Catherine FABRE, Thierry ANATER et Maurice SAROUL, tombent contre les francs-comtois de Joël RABINOVITCH qui rattrapent de suite leur handicap (16 à 1). Les visiteurs ne laisseront aucun quart-temps à leurs hôtes qui ne perdent le match que d’une vingtaine de points, ayant bien résisté. 11/ Eric BAJARD met fin à l’hécatombe bourguignonne, en s’imposant face à Claude CANTIN, président du comité Loire Océan, bien malmené tout au long du match qui se termine sur le score de 83 à 40. 12/ Egalement appelée à la dernière minute suite à un forfait, la toulousaine Sylvie RIFFARD DEHON, surnommée la sorcière, va jeter un mauvais sort à ses ennemis azurééns, paralysés pendant les 3 premiers quart-temps : 0 à 25, 0 à 18 et 11 à 35. Avec 64 PM de retard, le mal est fait, mais Laurent GUIRAL, Chantal GORPHE, Patrice DE MEDEIROS et Philippe PANNIER parviennent cependant à sauver l’honneur ou l’horreur (34 à 8) ! 13/ Delphine JUMEAU et Stéphane MARTY, gagnants de la Coupe de France 2009, épaulés cette fois de Philippe RAMET, Jean-Luc ROSINOL et Pascal DELABARRE (Ile de France), n’ont pas dû aller jeter une pièce dans l’une des fontaines de Paris avant de se rendre à Portes ! Ils perdent tous les quart-temps face aux redoutables strasbourgeois d’Eric DAUER qui s’imposent 106 à 58. 77 Thierry ANATER et Maurice SAROUL, tête au ciel, perplexe quant à l’issue du match... Vous, les participants
  • 8. 14/ Le Tarot Club de Tulle (Limousin), dont la couleur emblématique est le vert, synonyme d’espoir, veut y croire après sa victoire au 1er quart-temps 16 à 5. Ses représentants, Thierry LARROQUE, Nathalie BOUYOUX, Jacques BARRAL, Denis GIMENO et Hamid HAMZAOUI ne lâcheront rien, n’octroyant aucun quart-temps à leurs opposants drômois Jean-Claude ALLOIX, Michel ARRIBAT, Roger JOURDAN, Philippe GUILLERMAUD et Christophe BURNER. 15/ Les champenois Pascal POMMIER, Grégory BAUDOT,Murielle,ChristianetArnaudGAGLIARDI, face à la squadra bourguignonne de David BRETON, prennent quatre bascules défavorables au1er quart-temps(0à47)dontilsneseremettront jamais. 16/ Après un départ timide contre Philippe DA SILVA (Ain), les arbitres nationaux du Loire Forez, Michaël et Valérie DEBIESSE, David GUILLOT et Jean-Pierre BERBERAT, se rebiffent, voulant montrer qu’ils savent aussi jouer, et infligent 20 points par quart-temps à leurs adversaires. Les huitièmes de finale 1/ Le tirage au sort veut que Nicolas PORRET, Jacques CHIARAMONTI, Aimé CARON et Jean-Philippe MARTINEZ rencontrent les lauréats de l’édition précédente de la Coupe de France. Après les Champions, ils sont opposés aux 3èmes . On assiste à un match à rebondissements : l’équipe savoyarde est swinguée trois fois au 1er quart-temps, ce qui permet à Michel PLANAS de mener de 34 PM. Mais les midi-pyrénéens sont rattrapés et ont 5 points de retard après 18 donnes, suite à des grattes importantes, dont deux sur des surcontrats. Le dernier quart-temps décisif se conclut sur une égalité et la victoire revient aux savoyards, malgré un commencement désastreux. 2/ Il n’y aura guère de suspense dans le duel COMBIS-PEQUIGNOT. Grâce à son bonus et un beau 1er quart-temps, Michel COMBIS a 27 points d’avance qu’il conserve jusqu’au 3ème quart-temps, avant d’en remettre une couche (38 à 16) sur le dernier. Le résultat est de 97 à 48,5 : Jérôme PEQUIGNOT est rubicon ! 3/ Après les lapins, Stéphane SICRES enchaîne avec une autre forte formation, celle de Richard JAKOB.Aprèsle1er quart-temps,lesmidi-pyrénéens ont 7 PM d’avance, mais tout est chamboulé après 6 autres étuis, les parisiens prennent à la gratte 23 PM. L’attaquant Champion de France Quadrettes, Jérémy MOYERE, récupère 21 PM et le match repasse alors de l’autre côté. Désormais, 5 PM séparent les deux équipes en faveur de Midi-Pyrénées. Sur les 6 dernières donnes, Stéphane SICRES perd 9 PM à la gratte, mais heureusement réussit à basculer une fois. Le match est donc gagné. 4/ Les outsiders lyonnais à 22 PM de bonus veulent continuer et touchent du bois, et c’est le cas de le dire : DUCHENE sera leur adversaire ! Malheureusement pour Pascal HECQUET, ce grigri ne lui portera pas bonheur : les bretons réalisentunebelle1ère prestation(24à5),comblent leur retard et ont 10 points d’avance. Malgré un retour des lyonnais à quasi égalité, le dernier quart-temps (17 à 3) est en faveur de la Bretagne. 5/ Les francs-comtois de Joël RABINOVITCH prennent22PM,quilespropulsentd’entréedevant leurs adversaires de Loire Océan à l’handicap élevé de 16,5 PM. Derrière, ils continuent à engranger des points sur tous les quart-temps, nelaissantaucunechanceàStéphaneetFrançois- Yves DENIZOT, Jean-Luc SIKIC, Dominique BARANGER, Christine et Jean-Paul SAURIS. 6/ La famille DEHON, Sylvie, Philippe et Cyprien, assistée d’Alain BONNEMAISON, frappe fort dès le 1er quart-temps face aux bourguignons d’Eric BAJARD (23 à 10). Cette belle entrée en matière leur permet de mener de plus de 20 PM. Mais la fin du match se gâte : le 2ème quart-temps est nul. Au 3ème , 8 points sont rattrapés et au 4ème 12. L’heure est aux comptes et il s’en est fallu de peu, moins d’un PM. Rentrer en tant que remplaçant serait-il synonyme de porte-bonheur ? 7/ Les alsaciens ne vont pas laisser de répit aux limougeauds. Le match est quasiment plié après deux quart-temps (11 étuis gagnés par Eric DAUER et 40 PM d’avance). Thierry LARROQUE ne reviendra pas. 8/ Le groupe d’arbitres accumule déjà 25 PM de retard après 6 donnes face à David BRETON, mais ne se laissant pas abattre, il grappille des points au fur et à mesure. Avant le dernier quart- temps, Michaël DEBIESSE n’est plus qu’à 10 PM. Sur son quart-temps d’attaque, il parvient à basculer une fois et prendre deux grosses grattes de plus de 10 points. La dernière équipe bourguignonne doit donc quitter le championnat. Les quarts de finale 1/ Jamais deux sans trois ! Nicolas PORRET joue contre une 3ème équipe de Midi-Pyrénées, celle de Michel COMBIS. Et au 1er quart-temps, c’est le même scénario qu’au match précédent : les savoyards perdent 38 à 0. Le 2nd quart-temps est encore en faveur des toulousains (18 à 16) qui comptent 53 PM d’avance à mi-parcours. Les savoyards font un retour tonitruant (25 à 5 et 23 à 3) sur la dernière partie du match, mais il est insuffisant. Bravo à Michel COMBIS qui est qualifié pour les demi-finales. 2/ Stéphane SICRES rejoindra ses amis de Midi- Pyrénées pour la phase ultérieure. En effet, Jacques DUCHENE, Michel BIDOIS, Patricia JACOB, Michel LOURY et Jean-Paul THOMAS n’ont résisté qu’au 1er quart-temps avant de perdre tous les autres (2 à 16, 5 à 14 et 4 à 11). 3/ Cyprien DEHON affronte son prof de stage jeunes Adrien PEREZ, il en rêvait paraît-il ! A la mi-temps, les francs-comtois mènent de moins de 4 PM, mais le match bascule après le 3ème quart-temps, les midi-pyrénéens ont alors 10 points d’avance. Les deux capitaines d’équipe, Joël RABINOVITCH et Philippe DEHON, s’affrontent en attaque pour conclure. Les francs-comtois l’emportent 30 à 4 et vont en demi-finale, après les félicitations du prof à son élève qui lui a bien donné du fil à retordre ! 4/ C’est encore une nette victoire pour Eric DAUER face à Michaël DEBIESSE : tous les quart-temps ont été remportés et la rencontre se termine sur le score de 100 à 49. Les arbitres peuvent se réjouir quand même, ils n’iront pas travailler et pourront disputer les matchs de classement pour les 5, 6, 7 et 8èmes places. Les demi-finales 1/ Le sort en a voulu ainsi, les deux dernières équipes de Midi-Pyrénées doivent s’affronter. Pour se consoler, elles peuvent se dire qu’il y en aura au moins une en finale ! Stéphane SICRES réalise une magnifique performance au 1er quart- temps (38 à 3) et prend la tête des opérations (+24). Michel COMBIS parvient à reprendre 12 points, mais en perd 16 le tour suivant. Avant les 6 derniers étuis, Stéphane SICRES a 28 points 88 Du sérieux en défense avec Michel COMBIS, Bruno AUMERAS et Stanislas BOUISSOU Match difficile pour Richard JAKOB, Philippe CHASSAGNON et Barbara PILOTELLE Vous, les participants
  • 9. d’avance. Il perd le dernier quart-temps, mais a su préserver l’essentiel de son acquis. Lui et ses acolytes sont qualifiés pour la finale. 2/ L’affrontement RABINOVITCH-DAUER a enfin lieu, celui-ci ne s’étant jamais produit en finale de ligue. Comme depuis le début de la compétition, d’entrée, les alsaciens ne font pas semblant (35 à 0). Les francs-comtois resserrent les manches et vont dominer les débats jusqu’à la fin : 31 à 10, 26 à 5 et 33 à 4. Joël RABINOVITCH et ses collègues accèdent à la finale. La finale C’est la 1ère fois que ces deux équipes accèdent à une finale de Coupe de France, tant convoitée par de nombreux joueurs. Certains, dont les noms seront tus, tellement superstitieux, portent les mêmes habits que la veille ou veulent noter leurs diagrammes et les scores avec le même stylo ! Au 1er quart-temps, Gérard CASCALES est en attaque face à Michaël CARMAGNAT. Gérard commence sa finale en chutant une Garde Contre le Chien de deux, mais n’est pas perturbé et gagne tous les autres jeux. De l’autre côté, Michaël chute aussi la Contre mais chèrement (-312), ainsi qu’un autre étui. La bête noire de l’équipe franc-comtoise a encore frappé : GérardCASCALESgagnesonquart-temps 25à7. Au 2ème quart-temps, Didier BERTRAND et Adrien PEREZ se collent en attaque. Tout se passe à la gratte. Les francs-comtois remontent 17 points et n’ont plus que 2 points de retard. Au 3ème quart-temps, les attaquants Jérémy MOYERE et Philippe DONZEAU ont malmené les défenses. Il n’y a aucune chute, pourtant possible, et les deux attaquants ramènent leur feuille en toute confiance à leurs partenaires. Finalement, les midi-pyrénéens prennent 10 PM. Au dernier quart-temps, Joël RABINOVITCH chute un jeu de plus que Stéphane SICRES. L’écart est à nouveau de 10 points. La victoire revient donc aux Champions de France Quadrettes D1, Stéphane SICRES, Renaud COURTNEY, Bruno FOUCHER et Jérémy MOYERE, accompagnés de Didier BERTRAND et Gérard CASCALES qui deviennent tous deux pour la 1ère fois Champions de France. Bravo à cette talentueuse équipe qui conclut 2012 comme elle l’a commencée. La fin d’année n’est pas si mal non plus pour Joël RABINOVITCH, Adrien PEREZ, Michaël CARMAGNAT et Philippe DONZEAU qui occupent la 2nde marche du podium. Le match de classement pour les 3ème et 4ème places Pour une fois, les strasbourgeois connaissent un départ difficile et perdent le 1er quart-temps 24 à 13. Grâce à son bonus, Michel COMBIS mène de 24 points, mais l’écart se réduit à 20 points 6 donnes plus tard. Les strasbourgeois se réveillent enfin (46 à 4 et 27 à 5) et décrochent la 3ème place. Eric DAUER, Pierre FREY, Malik FARHAT et Olivier ZIMBER viennent donc compléter le podium. La FFT leur adresse ses félicitations, ainsi qu’à Michel COMBIS, Antoine CRUCES, Stanislas BOUISSOU, Jacques MITTOU, Bruno AUMERAS et Reynald TONERIE pour leur beau parcours dans ce championnat et leur honorable 4ème place. Les matchs de classement pour les 5, 6, 7 et 8èmes places De grands amis, Philippe DEHON et Jacques DUCHENE, s’affrontent. Les deux équipes ne se départagent pas après 6 donnes. Mais Philippe DEHON et les siens gagnent 11 étuis sur 12 les deux quart-temps suivants (26 à 0 et 34 à 4). 53 PM d’avance, le mal est fait ! Dans l’autre match, il n’y a pas photo, le résultat final est de 113 à 38. Nicolas PORRET a assassiné Michaël DEBIESSE. Une 4ème équipe de Midi-Pyrénées contre Nicolas PORRET ! Les savoyards ont quasiment remonté le handicap après 6 étuis, mais se renfoncent sur les deux quart-temps suivants (20 à 4 et 13 à 11). Ils remportent cependant le dernier quart-temps 15 à 9, mais ça ne suffira pas, Philippe DEHON avait 21 points d’avance. Sa famille et Ketchoupi sont 5èmes . Les savoyards prennent la 6ème place. Le début du duel entre Jacques DUCHENE et Michaël DEBIESSE tourne à la faveur des bretons qui ont plus de 30 PM d’avance après 3 quart-temps. L’équipe de Loire Forez, malgré un léger soubresaut, termine 8ème . 99 Aimé CARON aux prises avec Cyprien DEHON, Alain BONNEMAISON et Philippe DEHON Vous, les participants L’équipe Vice Championne de France du comité Franche-Comté De gauche à droite : Michaël CARMAGNAT, Adrien PEREZ, Joël RABINOVITCH et Philippe DONZEAU L’équipe 3ème du Championnat de France du comité Alsace De gauche à droite : Malik FARHAT, Eric DAUER, Olivier ZIMBER et Pierre FREY Décompte des points sur le 1er étui de la finale par Gérard CASCALES avant d’enchérir
  • 11. 1111 Championnat de France Libre par équipe de quatre interclubs 2012 Un ban d’escargots porte-bonheur ! Le Casino Grand Cercle d’Aix-les-Bains est à nouveau le théâtre de cette 5ème édition dirigée par Charles BAGNARD et Jean-Pierre BERBERAT, assistés d’Emmanuel STEFANAZZI à l’informatique. Comme d’habitude, les 100 équipes sont prêtes à décrocher le titre. Talismans et autres grigris ne manquent pas, cachés ou apparents, ils sont toujours parmi nous ! Première séance (100 équipes) Le Tarot Club de Ouistreham (Normandie) a dû jeter 13 pièces dans les deux fontaines en devanture du Casino avant d’entrer en scène puisque Karine BUGAT, Franck LOISANCE, Serge HESLOUIS et Didier RENAULT remportent la séance avec 2905 points. Ils devancent d’à peine plus de 400 points les francs-comtois du Tarot Club Vésulien Gaston BENAND, Jérôme GROSJEAN, Christophe CLAUDEL et Philippe MONIOT. Jean-Louis BENQUET veut conjurer le mauvais sort de l’an dernier où le Tarot Club Saint Pierrois (Val d’Adour) emmené par son frère a manqué le podium pour 33 points. Accompagné de Serge ZANETTI, Christian TUEUX et Marcelle DEMENES, il s’empare de la 3ème place avec 2436 points. Le Tarot Club Le Paroissien (Seine et Marne) et son capitaine Pascal THIERY, leader du classement général en individuel (2079 points), occupe la 5ème place à 2137 points. Les représentants bourguignons n’ont pas le mauvais œil puisqu’ils réalisent un joli tir groupé aux 4ème , 7ème , 14ème et 18ème places respectivement occupées par les équipes de Robert BRYCH (Les Trois Bouts de Saint Firmin), d’Ahmed GUELMANE (Tarot Club Génelardais), de Jean- Jacques BLANDIN (Académie Charollaise) et de François RAVE (L'Excuse Gueugnonnaise). Jean-Pierre CHASSAGNOL (Loire Forez), qui a aussi échoué de peu l’an dernier, signe une belle 6ème place. Pour l’instant son changement de club (Tarot Club 43) n’est pas de mauvaise augure ! Le comité Nièvre Yonne, toujours bien placé dans cette compétition, entretient toujours l’espoir grâce au Tarot Club Pouguois de Christian DEPESSEVILLE qui reste en embuscade à la 14ème place. Christiane JAMBU et ses partenaires de Var Côte d’Azur, Champions de France 2011, avec leurs 916 points, joueront la 2nde séance pour tenter de conserver leur bien. Les derniers positifs, Richard BARRIO et le Tarot Club Maubourguetois ont 19 points et prennent la 52ème et dernière place qualificative juste devant l’équipe régionale du Tarot Club de Chavanod de Denis MARTINOD. L’Arène des Rois de Virignin (Ain) de Pierre CARLIZZA, Dominique MARTINEZ, Patrick MARTINAND et Muriel MYT n’a pas suivi la bonne étoile car celle-ci la mène à la dernière place du classement avec -3643 points. Deuxième séance (52 équipes) Après le repas, la 2ème séance reprend. Les scores sont divisés par 2. Les bourguignons François et Jean-Marc RAVE, Joël VINCENT et Jean-Luc BAUJARD (L’excuse Gueugnonnaise) ont dû marcher dedans en allant se restaurer car ils s’adjugent la séance avec 2365 points. Ils font d’ailleurs coup double puisqu’ils s’emparent de la 1ère place du général. Peut-être que les autres bourguignons de l’Académie Charollaise étaient avec eux car Jean-Jacques BLANDIN (gagnant du classement individuel), Jean-Luc VIGNON, Philippe MORILLAS et Daniel THOMAS ajoutent 1804 points à leur pécule pour occuper le 3ème rang du général juste derrière les réguliers francs-comtois de Gaston BENAND (Tarot Club Vésulien) qui ajoutent 1337 points aux 1229 restants de leur 2nde place du 1er tour. Les bretons Jean-Yves CHANTREL, Philippe BREGIROUX, André LAINE et Roger BELLOIR (Gardez-vous du Chien), qui sont allés se faire tirer les tarots, reviennent avec la roue de la fortune. Revanchards, ils remontent de la 49ème à la 4ème place en faisant 2343 points sur la manche. Les leaders de l’après-midi ont dû croiser un chat noir car le jeu s’est fait plus rare. Ils limitent néanmoins la casse et leur total de 1054 points leur permettra de voir la finale, tout comme le forézien Jean-Pierre CHASSAGNOL (4ème ) et l’alsacien Philippe STIMPFLING (7ème ) avec respectivement 2496 et 2301 points pour qui ce sera la 2nde finale consécutive dans cette compétition. Notons aussi la présence en finale des deux formations (Christian DEPESSEVILLE et Olivier PORTKA) du Tarot Club Pouguois déjà double lauréat en 2009 et 2010 !!! Dernières vérifications avant le top départ du président de la FFT, arbitre pour l’occasion ! Vous, les participants
  • 12. 1122 Les champs de trèfles à quatre feuilles sont légions à Pougues-les-Eaux ! Les Champions en titre de Christiane JAMBU sont eux aussi toujours en course et placés en embuscade à la 12ème place alors que Pascal THIERY est tout heureux de conserver la 28ème et dernière place qualificative. Les rescapés du Tarot Club Maubourguetois en 1ère séance n’auront pas plus de jeu qu’en manche initiale et ils doivent donc quitter le Championnat tout comme les corses de Chantal PIERI qui occupent la 1ère marche des non qualifiés. Beaucoup de leurs suivants ont dû passer par mégarde sous une échelle ! Troisième séance (28 équipes) Pour pouvoir décrocher le jackpot en fin d’après- midi, il faudra avoir de la chance et surtout du jeu. Les représentants de l’Académie Charollaise de Tarot (Bourgogne), Jean-Jacques BLANDIN, Jean-Luc VIGNON, Daniel THOMAS et Philippe MORILLAS, ont-ils réussi à trouver un marin dans les rues d’Aix-les-Bains pour toucher son pompon ? Toujours est-il qu’ils ont eu assez de mains pour s’adjuger la séance avec 2441 points et totaliser au final 3705 points qui leur permettent de remporter ce titre de Champion de France interclubs en donnes libres par équipe de quatre avec les compliments du jury et de l’assemblée. Les leaders après la 2nde séance garderont longtemps l’espoir du titre en ne quittant pas des yeux la petite araignée du soir, mais malheureusement, en dépit d’un score de 1528 points sur cette finale, François et Jean-Marc RAVE, Joël VINCENT et Jean-Luc BAUJARD de L’excuse Gueugnonnaise, devront se contenter de la 2nde place, assurant tout de même un doublé au comité Bourgogne. Bravo à cette équipe sympathique dont le père et le fils remontent sur le podium qu’ils avaient connu en Coupe de France à Orléans en 2009 où ils avaient terminé 3èmes . Ça grimpe ! Exceptés les impondérables parieurs des outsiders et ceux qui savent décrypter les boules de cristal, qui aurait pu prédire le retour aux avant postes de l’un des deux clubs de Pougues ? En plus des fameux trèfles, on y trouve de nombreux élevages de coccinelles et ce sont sûrement ces dernières qui permettent à Christian DEPESSEVILLE, Jean BOULE, Francisco DE OLIVEIRA et Santé LEALI de remonter de la 18ème place pour accrocher le dernier accessit du podium en signant 2303 points sur cette finale. C’est décidément une compétition qui réussit à ce club qu’il faut applaudir ! Le Tarot Club de la Grande Paroisse de Pascal THIERY pourra regretter sa 2nde séance échouant de peu à la 4ème place juste devant les Champions sortants, pourtant pas si loin d’un doublé inédit ! La troupe de Gaston BENAND, 2ème samedi, devra finalement se contenter de la 10ème place. L’équipe Vice Championne de France de l’Excuse Gueugnonnaise De gauche à droite : Jean-Luc BAUJARD, François RAVE, Jean-Marc RAVE et Joël VINCENT L’équipe 3ème du Championnat de France, le Tarot Club Pouguois De gauche à droite : Santé LEALI, Francisco DE OLIVEIRA, Jean BOULE et Christian DEPESSEVILLE Jean-Yves CHANTREL (Bretagne) La délégation du Tarot Club Vésulien 10ème Cherchez l’intrus éliminé la veille ! Jean-Pierre CHASSAGNOL (Loire Forez) 4ème place pour le paroissien Emilio MEDINA CasquetteduclubobligepourPhilippeSUGOT! Vous, les participants
  • 15. Triplettes du 08/11/2012 à Portes lès Valence (22 triplettes)Triplettes du 08/11/2012 à Portes lès Valence (22 triplettes) 1/ PHILTON Donatien, PHILTON SELLIER Alexandre, SELLIER Michèle (Ile de France) : 73,131 % 2/ CASCALES Gérard, COURTNEY Renaud, FOUCHER Bruno (Midi-Pyrénées) : 63,838 % 3/ PILOTELLE Barbara, JAKOB Richard, MOYERE Jérémy (Ile de France / Midi-Pyrénées) : 62,399 % 4/ BEAUCOURT Sébastien, MARTINEZ Jean-Philippe, CHIARAMONTI Jacques (Centre) : 57,652 % Libre parallèle du 08/11/2012Libre parallèle du 08/11/2012 à Portes lès Valence (44 joueurs)à Portes lès Valence (44 joueurs) 1/ GRUMIER Gérard (Champagne Ardenne) : 1166 2/ GIRARD Geneviève (Poitou Anjou) : 1139 3/ PRADELLE Anne-Marie (Drôme Ardèche) : 1060 4/ BERTRAND Sylviane (Drôme Ardèche) : 941 Duplicaté Individuel du 09/11/2012Duplicaté Individuel du 09/11/2012 à Portes lès Valence (56 joueurs)à Portes lès Valence (56 joueurs) 1/ CHARRAS Jean-Marc (Vaucluse) : 64,129 % 2/ PHILTON Donatien (Ile de France) : 63,591 % 3/ BAILLY Jean-Paul (Champagne Ardenne) : 62,292 % 4/ LECORVAISIER Odile (Sarthe Mayenne) : 60,909 %Triplettes du 10/11/2012 à Portes lès Valence (36 triplettes)Triplettes du 10/11/2012 à Portes lès Valence (36 triplettes) 1/ WEIMERT Raymond, PEQUIGNOT Jérôme, GAILLARDET Sullivan (Franche-Comté) : 61,486 % 2/ ROSINOL Jean-Luc, MARTY Stéphane, GUIRAL Laurent (Ile de France / Var Côte d’Azur) : 60,040 % 3/ BARRAL Jacques, SAUNOIS Jean-Claude, RABATE Thierry (Limousin / Franche-Comté / Charentes) : 59,131 % 4/ TEILLET Michel, ROUSSEAU Christiane, LOUERAT Simone (Loire Océan) : 55,336 % Libre parallèle du 09/11/2012Libre parallèle du 09/11/2012 à Portes lès Valence (68 joueurs)à Portes lès Valence (68 joueurs) 1/ BAILLY Jean-Paul (Champagne Ardenne) : 2140 2/ CHARLET Kevin (Drôme Ardèche) : 1744 3/ BERTHOLLET Jean-Pierre : 1623 4/ CAILLE Maurice (Normandie) : 1575 Quadrettes du 10/11/2012 à Portes lès Valence (15 quadrettes)Quadrettes du 10/11/2012 à Portes lès Valence (15 quadrettes) 1/ BOULUD Alain, ZARROUG Kamel, GUERIN Pascal, CHARRAS Jean-Marc (panaché) : 60,697 2/ TRIVERO Nathalie, TRIVERO Florent, JAKOB Richard, PILOTELLE Barbara (Lyonnais / Ile de France) : 51,049 3/ HOMAR Laurent, DUCROS Cédric, PEJU Laurent, SERTHELON Emmanuelle (Drôme Ardèche / Ain) : 35,709 4/ CODINA Gérard, CRAMAILLE Stéphane, ANATER Thierry, GUEGAN Erwan (Drôme Ardèche / Normandie) : 33,527 LLeess OOppeenn NNaattiioonnaauuxx Quadrettes du 09/11/2012 à Portes lès Valence (18 quadrettes)Quadrettes du 09/11/2012 à Portes lès Valence (18 quadrettes) 1/ LATERRADE Hervé, FONTAN Laurent, FONTAN Frédérique, BALI Jean-Raymond (Val d’Adour) : 89,346 2/ BEAUCOURT Sébastien, BOIDIN Jean-Régis, MOUTON Pierre-Alain, SOTTY Stéphane (panaché) : 74,138 3/ MAIZIERE Pascal, BOULEY Jean-Pierre, CLAR Patrick, DJIAN Jean-David (Bourgogne / Ain) : 40,663 4/ BOULUD Alain, ZARROUG Kamel, GUERIN Pascal, CHARRAS Jean-Marc (panaché) : 39,794 Libre parallèle du 10/11/2012Libre parallèle du 10/11/2012 à Portes lès Valence (96 joueurs)à Portes lès Valence (96 joueurs) 1/ CASSAGNES Michel (Lyonnais) : 1415 2/ MATHIEU Roger (Vaucluse) : 1329 3/ MARIN Yvonne (Ain) : 1325 4/ RAMET Philippe (Ile de France) : 1110 Grand Libre du 10/11/2012Grand Libre du 10/11/2012 à Portes lès Valence (156 joueurs)à Portes lès Valence (156 joueurs) 1/ GRANGE Jean-Marc (Lyonnais) : 1839 2/ PERRET Bruno (Drôme Ardèche) : 1740 3/ GAGLIARDI Arnaud (Champagne Ardenne) : 1525 4/ DAVENEL Armand (Var Côte d’Azur) : 1501 1155 Donnes libres du 23/11/2012 après-midiDonnes libres du 23/11/2012 après-midi à Aix-les-Bains (176 joueurs)à Aix-les-Bains (176 joueurs) 1/ FOUQUE Magali (Provence) : 1614 2/ MORTKI Marcel (Ile de France) : 1504 3/ ARRIBAS-LUDEAU Chantal (Centre) : 1456 4/ BAUGNON Philippe (Savoie Mont Blanc) : 1386 Libre parallèle du 23/11/2012 soirLibre parallèle du 23/11/2012 soir à Aix-les-Bains (256 joueurs)à Aix-les-Bains (256 joueurs) 1/ BOSCAINI Angelo (Alsace) : 2080 2/ VILLEFAYOT Daniel (Lorraine) : 2067 3/ MORTKI Marcel (Ile de France) : 1918 4/ MARVILLE Mireille (Nord Pas de Calais) : 1764 Grand Libre du 24/11/2012Grand Libre du 24/11/2012 à Aix-les-Bains (396 joueurs)à Aix-les-Bains (396 joueurs) 1/ SCHIETECATTE Frédéric (Sarthe Mayenne) : 2416 2/ GUILLET Jérémy (Allier) : 2393 3/ CARRARA Lionel (Bourgogne) : 2031 4/ POTIER Laurent (Centre) : 1783 Triplettes du 23/11/2012 à Aix-les-Bains (38 triplettes)Triplettes du 23/11/2012 à Aix-les-Bains (38 triplettes) 1/ DEL PERAL Luis, LO-PRESTI Gaëtan, FONTERET Christian (Franche-Comté) : 69,394 % 2/ DJIAN Jean-David, MARTINEZ Dominique, POINCLOUX Patrice (Ain) : 63,399 % 3/ WOJCIK Alexandre, RODRIGUEZ Maryse, DURANTON Françoise (Languedoc Roussillon) : 64,348 % 4/ MARTINEZ Jean-Philippe, CHIARAMONTI Jacques, BERBERAT Jean-Pierre (Centre / Savoie Mt Blanc) : 60,447 % Donnes libres par équipe de deux du 24/11/2012 à Aix-les-Bains (114 équipes)Donnes libres par équipe de deux du 24/11/2012 à Aix-les-Bains (114 équipes) 1/ MULLATIER Annick et CREUSON Paulette (Ile de France) : 2634 2/ GERMAIN Cyrille (Sarthe Mayenne) et TAVENARD Stéphane (Lyonnais) : 2368 3/ POUSSET Annick et ALEXANDRE Jean-Pierre (Ile de France) : 2016 4/ FABER Christian et TABERLET Jean-Jacques (Savoie Mont Blanc) : 1929 Donnes libres par équipe de quatre du 25/11/2012 à Aix-les-Bains (60 équipes)Donnes libres par équipe de quatre du 25/11/2012 à Aix-les-Bains (60 équipes) 1/ LUDEAU Denis, SANDRIN Fernand, GERMAIN Cyrille, TAVENARD Stéphane (Centre / Sarthe / Lyonnais) : 3244 2/ MULLATIER Annick, BOUVET Pétunia, MORTKI Marcel, CREUSON Paulette (Ile de France) : 2763 3/ MANSIEUS Isabelle, CRETIN Pierre, BENE André, MANSIEUS Patrice (Savoie Mont Blanc) : 2596 4/ DELOGE Roland, GUELLE Henri, ARSENE Jacques, DESESQUELLES Jean-Charles (Picardie) : 2223 Donnes libres du 11/11/2012Donnes libres du 11/11/2012 à Portes lès Valence (84 joueurs)à Portes lès Valence (84 joueurs) 1/ BOULUD Alain (Loire Forez) : 2192 2/ HECQUET Pascal (Lyonnais) : 1610 3/ BREYTON Roger (Drôme Ardèche) : 1366 4/ TESTON Patrick : 1305 Vous, les champions
  • 16. LLeess CChhaammppiioonn COUPE DE FRANCECOUPE DE FRANCE 77 45,4 48,9 97,4 74,6 129,9 41,3 63,7 56,3 93,2 69,6 83,2 78,2 95,2 61,3 40,9 83,4 39,8 61,6 100,1 57,6 105,8 67,3 53,4 49,9 105,1 106,3 54,9 40,5 77 58,2 67,6 63,7 72,5 66,7 61,7 62,6 34,9 92,3 55,7 47,2 105,8 52,1 67,6 83,2 97,1 48,4 53,9 83,5 97,9 91,2 99,8 48,9 53,4 69,5 39,9 61,8 POMMIER (19) DA SILVA (14) DEBIESSE (11,5) BRETON (13) ALLOIX (15,5) LARROQUE (9) DAUER (0) JUMEAU (6) DEHON (13) GUIRAL (16) BAJARD (5) CANTIN (12) HERAUD (14) RABINOVITCH (1) DARMON (5) DENIZOT (16,5) DUCHENE (13,5) FONTAN (8,5) DURAND (17) HECQUET (22) CLAR (0) SICRES (2) SERGENT (18) JAKOB (1) COMBIS (13,5) DEGRANGE (13,5) PEQUIGNOT (3) BOIDIN (3) PLANAS (2,5) GUIRADO (13,5) PORRET (0,5) KERVEILLANT (5,5) PORRET (0,5) 50,5 38,3 116,8 PLANAS (2,5) PEQUIGNOT (3) COMBIS (13,5) JAKOB (1) SICRES (2) PORRET (0,5) COMBIS (13,5) SICRES (2) HECQUET (22) DUCHENE (13,5) DUCHENE (13,5) COMBIS (13,5) SICRES (2) SICRES (2) DENIZOT (16,5) RABINOVITCH (1) RABINOVITCH (1) BAJARD (5) DEHON (13) DEHON (13) RABINOVITCH (1) DAUER (0) LARROQUE (9) DAUER (0) BRETON (13) DEBIESSE (11,5) DEBIESSE (11,5) DAUER (0) RABINOVITCH (1) 94,4 75,2 1166 Vous, les champions SICRES (2)
  • 17. CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES INTERCLUBS PAR EQUIPE DE 4CHAMPIONNAT DE FRANCE DONNES LIBRES INTERCLUBS PAR EQUIPE DE 4 1/ Académie Charollaise de Tarot - Bourgogne (VIGNON Jean-Luc, BLANDIN Jean-Jacques, MORILLAS Philippe, THOMAS Daniel) : 3705,5 points 2/ L’Excuse Gueugnonnaise - Bourgogne (RAVE Jean-Marc, VINCENT Joël, BAUJARD Jean-Luc, RAVE François) : 3055 3/ Tarot Club Pouguois - Nièvre Yonne (DEPESSEVILLE Christian, DE OLIVEIRA Francisco, BOULE Jean, LEALI Santé) : 2972 4/ Tarot Club Le Paroissien - Seine et Marne (THIERY Pascal, CORREIA Isabelle, MEDINA Emilio, SALPETRO Alfredo) : 2128,75 5/ La Crau Tarot - Var Côte d’Azur (DAVENEL Armand, JAMBU Christiane, ALAVEDRA Anne-Marie, RABIAN Jean-Philippe) : 2103,5 6/ Gardez vous du Chien de Cesson Sévigné - Bretagne (CHANTREL Jean-Yves, BREGIROUX Philippe, LAINE André, BELLOIR Roger) : 2067,5 7/ Tarot Club du Pays Vert de Tulle - Limousin (GIMENO Denis, CAVY Alain, GOMEZ Elisio, AMROUNI Hamed) : 1840,25 8/ Tarot Club de Ouistréham - Normandie (HESLOUIS Serge, RENAULT Didier, LOISANCE Franck, BUGAT Karine) : 1832,25 9/ Tarot Club Alésien - Languedoc Roussillon (CAUSSE Rose-Marie, THERON Roger, LECOMTE Mireille, MOUTON Gilbert) : 1589,75 10/ Tarot Club Vésulien - Franche Comté (BENAND Gaston, GROSJEAN Jérôme, CLAUDEL Christophe, MONIOT Philippe) : 1457 11/ Tarot Carolo de Charleville Mézières - Champagne Ardenne (CHRETIEN Jean-Claude, SOTTY Stéphane, DUOT Richard, ALLART Bernard) : 1382,25 12/ Tarot Club de Wintzenheim - Alsace (LANDWERLIN Gérard, FROMMWEILER Guy, BEGEL Christophe, EVRARD Jean-Claude) : 1308,75 13/ Tarot Club 43 du Monastier sur Gazeille - Loire Forez (CHASSAGNOL Jean-Pierre, VAILLE Jérôme, ALLIROL Didier, FAURE Nicole) : 848,25 14/ Amicale Tarot Argenteuil - Ile de France (SILBERSTEIN Michel, BEN BOURNANE Mouloud, NOGUIER Claude, HAMDOUNE Morad) : 656,75 15/ Garde Sans Léziner - Poitou Anjou (HAUYE Gilles, GRIMAULT José, GRIVAULT Jacky, HAUYE Claudine) : 370 16/ Tarot Club Aptésien - Vaucluse (SUBE Gérard, CHABOT Alain, GANNERY Dominique, GANNERY Sabine) : 368,5 17/ Tarot Club de Wintzenheim - Alsace (STIMPFLING Philippe, BOSCAINI Angelo, GARCIA Claude, WOHLHUTER Nadine) : 227,75 18/ Les Trois Bouts de Saint Firmin - Bourgogne (BRYCH Robert, NIGAUD Laurent, GRANDJEAN Patrick, CHMIELEWSKI Jacques) : 201 19/ Tarot Club de Pringy - Savoie Mont Blanc (RIGUET Jacques, BLANC Max, JULLIARD Jean-Claude, JACQUET Jean-Pierre) : 81,25 20/ Tarot Club de Civrieux d’Azergues - Lyonnais (HOVSEPIAN Jean-Jacques, FAYOLLE Brigitte, BARDOUX Guy, CONNES Didier) : - 2 21/ Tarot Club de Balma - Midi Pyrénées (CRUCES Antoine, LASSALLE Philippe, ALIES Sébastien, VALETTE Franck) : - 4,5 22/ Tarot Club de Montauban - Midi Pyrénées (GUILLOUF Daniel, BUCH Emmanuel, LONGUECASSAGNE Jacques, CRESPIN Daniel) : - 184,75 23/ Tarot Club Montrichardais - Centre (ARRIBAS LUDEAU Chantal, BAJOLET Thierry, MAULNY Jean-Claude, SEGU Michel) : - 233 24/ Amicale Tarot Argenteuil - Ile de France (DUBOIS Jean, FERREIRA Belmiro, DIEU Jean-Pierre, TERBECHE Daniel) : - 266 25/ Tarot Club de Château Porcien - Champagne Ardenne (COUTEL Alain, MARCHAND Sébastien, SUGOT Philippe, MARCHAND Dominique) : - 529 26/ Tarot Club Saint Pierrois - Val d’Adour (BENQUET Jean-Louis, ZANETTI Serge, TUEUX Christian, DEMEMES Marcelle) : - 684 27/ Tarot Club des Olonnes - Loire Océan (SABATIER Patrick, BRANCHE Jean-Jacques, POPLINEAU Hugo, NAVEL Isabelle) : - 1034,25 28/ Tarot Club Pouguois - Nièvre Yonne (PORTKA Olivier, DE FRETAS Aurore, LIEVIN Pierre, LINARD Christian) : - 2744 nnnnaattss ddee FFrraannccee COUPE DE FRANCECOUPE DE FRANCE 1/ SICRES Stéphane, COURTNEY Renaud, CASCALES Gérard, FOUCHER Bruno, MOYERE Jérémy, BERTRAND Didier (Midi-Pyrénées) 2/ RABINOVITCH Joël, PEREZ Adrien, CARMAGNAT Michaël, DONZEAU Philippe (Franche-Comté) 3/ DAUER Eric, FREY Pierre, FARHAT Malik, ZIMBER Olivier (Alsace) 4/ COMBIS Michel, CRUCES Antoine, BOUISSOU Stanislas, TONERIE Reynald, AUMERAS Bruno, MITTOU Jacques (Midi-Pyrénées) 5/ DEHON Philippe, RIFFARD DEHON Sylvie, DEHON Cyprien, BONNEMAISON Alain (Midi-Pyrénées) 6/ PORRET Nicolas, CHIARAMONTI Jacques, MARTINEZ Jean-Philippe, CARON Aimé (Savoie Mont Blanc) 7/ DUCHENE Jacques, BIDOIS Michel, JACOB Patricia, LOURY Michel, THOMAS Jean-Paul (Bretagne) 8/ DEBIESSE Michaël, DEBIESSE Valérie, GUILLOT David, BERBERAT Jean-Pierre (Loire Forez) 1177Vous, les champions
  • 18. DDee VVaall dd’’AAddoouurrDDee VVaall dd’’AAddoouurr ÇÇÇÇaa nnee cchhôômmee ppaass eenn ccee ddéébbuutt dd’’aannnnééee !!aa nnee cchhôômmee ppaass eenn ccee ddéébbuutt dd’’aannnnééee !! Le comité Val d’Adour vient d’enchaîner deux festivals : le premier se tenait à Vic Fezensac les 4 et 5 janvier, le second la semaine suivante à Bagnères de Bigorre, ce dernier étant conjointement organisé avec le Tarot Club du Salat de Midi-Pyrénées. Les dirigeants se sont réjouis de la forte présence des joueurs, certains tournois dépassant même les objectifs fixés. Il faut dire que les participants ont afflué de partout, bien sûr du Val d’Adour et de Midi-Pyrénées, mais aussi d’Aquitaine, de Poitou Anjou, du Vaucluse, du Limousin et d’Ile de France. Merci à tous, ainsi qu’aux organisateurs pour leur fabuleux accueil. Place désormais aux résultats ! - Vendredi 4 janvier : le tournoi triplettes a pu être joué en Emmanuel 16 pour le plus grand plaisir de tous. Les amateurs de libre étaient servis avec des tournois parallèles à tous ceux en duplicaté. - Samedi 5 janvier midi : des grillades ont été offertes aux joueurs par le club en toute simplicité et convivialité. - Samedi 5 janvier après-midi (24 triplettes) : ce tournoi a vu la victoire des poitevins Noël RAFFOUX et Patrick BAUMGARTEN associés pour l’occasion au lointain Jean-Marc CHARRAS (Vaucluse). - Samedi soir : un repas gascon a été servi sur place à 110 convives avant d’attaquer le Grand Prix de la Ville en donnes libres qui a été prisé par des joueurs de tous horizons et de tout niveau. La semaine suivante, à Bagnères de Bigorre, rebelote le vendredi soir avec un tournoi à 16 triplettes remporté par Richard JAKOB (Ile de France), Mathieu FLORENTIN (La Réunion) et Gérard CASCALES (Midi- Pyrénées). Pendant ce temps, Amandine COUPADE du Tarot Club Lourdais s'octroyait le libre parallèle disputé par 44 joueurs. Le samedi après-midi, c’était de la folie : 20 triplettes étaient présentes et le libre parallèle comptait 21 tables. Les joueurs du club de Vic Fezensac, trop occupés la semaine d’avant par l’organisation, se sont bien rattrapés, Jean-Raymond BALI, Gilbert GARIPUY et Hervé LATERRADE s’adjugeant les triplettes et Grégory GALOIX le libre. Le soir, Jean-Louis BUSNARDO du club organisateur du Salat remporte le Grand Prix (43 tables) devançant Thierry RIVA (Excuse Bigourdane) et Mathieu FLORENTIN encore classé. La première féminine fait partie aussi du club du Salat : félicitations à Marie-Claire LAFFARGUE, 18ème . A bientôt en Val d’Adour pour d’autres festivals, mais aussi d’autres aventures humaines ! Frédérique FONTAN et Jérôme LABARBE DDee CChhaarrttrreess ddee BBrreettaaggnneeDDee CChhaarrttrreess ddee BBrreettaaggnnee DDéémméénnaaggeemmeenntt rrééuussssii !!DDéémméénnaaggeemmeenntt rrééuussssii !! Après un temps d’incertitude quant au devenir de notre festival, anciennement à Acigné, une solution s’est présentée : Chartres de Bretagne (au sud de Rennes). C’est donc désormais dans la très belle salle de la Conterie qui a fait l’unanimité des joueurs que nous vous donnons rendez-vous d’ores et déjà pour les saisons suivantes et pour l’année 2013 les 14, 15 et 16 septembre, si possible avec le soleil breton qui a fait mentir cette année encore les sceptiques ! La bonne humeur était une nouvelle fois au rendez-vous et les tournois ont fait place à la convivialité, mais aussi aux vainqueurs ! Quadrettes du vendredi et du dimanche : Armel LUTON, Pascal CALLARD (Bretagne), Jacky MOUREAUX et Mickaël VIEILLEPEAU (Sarthe Mayenne). Quadrette du samedi : Noël RAFFOUX, Thierry LUQUE, Daniel JEAN (Poitou Anjou) et Jean-Pierre RITTIE (Charentes). Le challenge quadrettes a été remporté par cette même équipe. Les libres d’accompagnement ont été gagnés par François VIEL (vendredi après-midi), Roger BELLOIR (vendredi soir), le franc-comtois Alain LAROCHE (samedi après-midi) et le normand Jacques GUESDON (dimanche après-midi). Le Grand Libre du samedi soir n’a encore pas échappé au chanceux Daniel JEAN. Le challenge donnes libres a récompensé le déplacement et la régularité du francilien Jean DUBOIS. Un pot de l’amitié a été offert lors de la remise des trophées à tous les participants. Qu’ils soient remerciés de leur venue ! J’adresse aussi un grand merci à tous les bénévoles du club “Gardez-vous du chien” sans qui cette belle manifestation ne pourrait avoir lieu et perdurer. Marie-Annick TALLEC - Présidente du comité Bretagne 1188 DD’’OOrrllééaannssDD’’OOrrllééaannss AAvvaanntt ll’’aarrbbrree ddee NNooëëll,, cceelluuii dduu TTaarroott !!AAvvaanntt ll’’aarrbbrree ddee NNooëëll,, cceelluuii dduu TTaarroott !! La fête pour le cinquantenaire du quartier de la Source à Orléans, que le Tarot Club ne pouvait manquer, a eu lieu le 14 octobre 2012. Pour l’occasion, notre association tenait un stand. Cet évènement a été une réussite malgré une météo désastreuse et l’espace Tarot a été très remarqué et apprécié. L'un des membres avait créé un arbre du Tarot qui a connu un vif succès, l'arbre étant l’un des symboles du quartier. Vous, les licenciés Le Club Les Amis du Tarot de la Source remercie la FFT pour sa contribution par l’envoi d’affiches, de magazines et divers autres documents, nécessaires pour attirer l’oeil des visiteurs, futurs licenciés possibles, et pour faire connaître notre jeu passionnant. Jacques GAUDIN Président du Club DDee CChhaattiilllloonn--ssuurr--CChhaallaarroonnnneeDDee CChhaattiilllloonn--ssuurr--CChhaallaarroonnnnee LL’’eennttrree ddeeuuxx ffêêtteess !!LL’’eennttrree ddeeuuxx ffêêtteess !! L’édition 2012 du festival de Chatillon-sur-Chalaronne dans l’Ain a remporté un franc succès avec une participation record de 740 joueurs qui ont animé les 9 concours (5 libres, 2 triplettes et 2 quadrettes). Les tournois se sont révélés être de qualité, dans une ambiance conviviale et détendue, entre les fêtes du 28 au 30 décembre. Les joueurs ont pu apprécier l’accueil chaleureux des organisateurs et le grand Espace Bel Air qui convient très bien à de telles manifestations. Le grand libre a rassemblé 312 participants venant de toute la France : les comités Var Côte d’Azur, Vaucluse, Drôme Ardèche, Centre, Nièvre Yonne, Loire Forez étaient représentés, sans oublier nos voisins de Savoie Mont-Blanc, de Bourgogne, de Franche-Comté et du Lyonnais. C’est André FRENEAT (Loire Forez) qui s’est imposé lors de ce tournoi très fréquenté. Une nouvelle formule était proposé cette année : deux challenges, un en libre et un en duplicaté. Patrick GEBELIN a eu le plus de jeu tout au long de ce festival, il remporte donc le challenge du libre devant Monique GIRAUDET. Côté duplicaté, c'est Jean-David DJIAN qui s'est montré le plus régulier et le plus endurant. Bravo à eux et à l’année prochaine. Yvonne MARIN et Gaston PELTIER - Tarot Club de la Dombes
  • 19. QQuuee ssee ppaassssee--tt--iill dduu ccôôttéé...... DDee PPaammiieerrssDDee PPaammiieerrss BBBBoouumm bboouumm lleess ddeeuuxx ttoouurrtteerreeaauuxx !!oouumm bboouumm lleess ddeeuuxx ttoouurrtteerreeaauuxx !! 1199 Le 31 décembre 2012, en milieu d’après-midi, nombreux étaient les joueurs à se préparer pour le réveillon de la Saint-Sylvestre. Geneviève GIRARD et Patrick BAUMGARTEN ont dû se pomponner bien avant puisqu’ils avaient rendez- vous à 16h00 à la mairie de Pamiers où ils ont scellé leur union. La mariée était belle, le marié décontracté, portant des chaussettes sur lesquelles était inscrit “Al’aiseBlaise”.Leurtriplettedetémoins,SylvieTRECOIRE, Jean-Marc BURON et Jean-Michel PEROCHON, ont bien rempli leur mission en signant la feuille de marque municipale ! Les mariés, familles et amis, ont donc fini 2012 au top et bien commencé la nouvelle année qui était, pour eux, une raison de plus de faire la fête ! La FFT adresse à son trésorier dévoué et à son épouse toutes ses félicitations et elle leur souhaite beaucoup d’amour et de bonheur. Vous, les licenciés DD’’AAmméélliiee--lleess--BBaaiinnssDD’’AAmméélliiee--lleess--BBaaiinnss EEnnccoorree uunn nnoouuvveeaauu ssuuccccèèss !!EEnnccoorree uunn nnoouuvveeaauu ssuuccccèèss !! Le Master’s revenait cette année à Amélie-les-Bains, où nous avons réussi à réunir 44 équipes. Nous adressons un grand merci à l’équipe de Laurent GUIRAL qui s’est dévouée au dernier moment pour nous permettre de monter à quatre tournois de 11 tables. La soirée des Excuses, sur le thème espagnol, fut animée par la bandas “Els tirons”, par un magicien remarquable et par un animateur qui mérite vraiment d’être en haut de l’affiche, Joël RABINOVITCH ayant concocté entre autres un joli reportage en chansons et en images sur notre numéro 1 national, Eric DAUER, et un “remake” du célèbre jeu télévisé “Qui veut gagner des millions” avec un questionnaire sur le Tarot. Mais cette soirée et le Master’s n’auraient pas été un succès sans les participants qui ont su encore une fois apporter leur gentillesse et leur très bon esprit. Encore merci à tous. Nous remercierons aussi les responsables de la buvette et en particulier Mumu CARRIQUI, Martine MAISON et Jacky GAUDILLIERE qui ont mené leur affaire comme des pros avec, en plus, la bonne humeur de rigueur. Et que dire de l’apport de Gégé et Patrick BAUMGARTEN et de leur travail colossal durant ces quatre jours... Une seule ombre au tableau fut la blessure avant la compétition de notre arbitre adoré Régis GUERPILLON, blessé au dos lors d’un rude arbitrage dans son comité. Malgré les efforts des kinés, il a dû déclarer forfait à la dernière minute. Heureusement, Yves CHEKLI le sauveur était là ! Un peu effrayé à l’idée de devoir arbitrer tout seul, il s’en est tiré de main de maître, comme à son habitude, avec cette gentillesse, cette facilité et cette minutie qui le caractérisent. Le niveau était toujours aussi élevé et la lutte fut acharnée pour rentrer en finale. Nous sommes même tombés, au challenge général, sur une égalité, quatre quadrettes pour seulement trois places. Il a donc fallu départager ces équipes aux cumul des PM. C’est l’équipe de Claude VITTOZ qui a malheureusement fait les frais de l’opération. Les classements - Quadrette 1 : Franck DUPUY, Gilles MAUREL, Patrick MADDALENA et Michel PLANAS (Midi-Pyrénées), la logique ! - Quadrette 2 : Claude et Jérôme VITTOZ (Savoie Mont Blanc), Jean-Philippe MARTINEZ et Jacky NOVELLO (Centre) - Quadrette 3 : Olivier LUJIC (Bretagne), Sylvain BERNARD (Seine et Marne), Clément MAILLARD et Guillaume PORCEDDU (Bourgogne) - Quadrette 4 : Joël RABINOVITCH, Adrien PEREZ, Michaël CARMAGNAT et Philippe DONZEAU (Franche-Comté) - Quadrette 5 (en parallèle de la finale) : Barbara PILOTELLE, Richard JAKOB, Philippe CHASSAGNON (Ile de France) et Eric DAUER (Alsace) - Finale : 1/ CHOUKROUN, 2/ DEGIORGI, 3/ LOISEAUX, 4/ DUPUY, 5/ HAOUI, 6/ LUJIC, 7/ RABINOVITCH Accompagnés cette année du francilien Patrick CHOUKROUN et du vauclusien Jean-Marc DESANTI, les parisiens Kamel BOUSBA et Mustapha IFRAH remportent une nouvelle fois le Master’s. Les 11 équipes ayant le plus faible bonus concourraient pour le Master’s Promotion qui a vu la victoire de Gisèle ANDRIEU, Patrick ALCOUFFE, Christian HERNANDEZ et Manuel CASADO (Midi-Pyrénées). Nous nous devons de vous parler de l’avenir et vous indiquer que le Master’s 2013 se déroulera à Sorèze à côté de Castres le 1er novembre. Nous vous informons aussi que le Master’s 2014 aura lieu le week-end du 1er mai et qu’une grosse surprise vous attend. On ne peut vous en dire plus pour l’instant, mais commencez à préparer les gilets de sauvetage ! Vive le Master’s ! Michel PLANAS, président du Master’s Club
  • 20. 2200 ppppoooorrrrttttrrrraaaaiiiitttt ddddeeee jjjjoooouuuueeeeuuuusssseeee MMaarrcceellllee RREEBBIILLLLAARRDD((BBoouurrggooggnnee)) “La mamie” du Club de Mâcon La“mamie”,c’estcommeçaquelasurnomment les membres du Tarot Club Mâconnais qui tenaient à lui rendre hommage à travers cet article. Marcelle REBILLARD est née le 30 mars 1924 à Dijon et a passé son enfance à Dampierre en Bresse. Elle apprendra le métier de coiffeuse durant l’adolescence. Jeune adulte, un beau jour, elle décide de quitter le village pour faire sa vie. Elle s’est rendue à l’arrêt de bus du bourg et a pris le premier car qui arrivait, celui-ci la mènera à Mâcon. Elle arpente les rues de la ville et démarche les salons de coiffure. A cette époque, le travail ne manquait pas et en seulement une journée, elle a déjà deux propositions d’embauche. Marcelle en retiendra une et décide de s’installer dans la préfecture de Saône-et-Loire qu’elle ne quittera plus. Elle fait la rencontre de Robert qui deviendra son mari, avec qui elle fondera une famille. Marcelle choisit d’interrompre sa vie professionnellepourseconsacreràl’éducation de ses enfants. En 1978, après ces années de bonheur de mère au foyer, elle reprend un emploi, mais cette fois en tant que femme de ménage. Elle arrête en 1998, à l’âge de 74 ans, courageuse notre Marcelle ! Active, elle a sans doute pu tenir le choc grâce à de nombreuses échappatoires telles que les loisirs. Son premier hobby est bien entendu le Tarot qu’elle a découvert avec ses parents et ses grands-parents à l’âge de 8 ans. Son mari et elle participaient à de nombreux concours de Tarot organisés dans le Mâconnais avant de s’inscrire au Tarot Club dont ils ne rataient jamais les rendez-vous hebdomadaires. Ils ont aussi joué des compétitions régionales et se sont qualifiés pour quelques Championnats de France comme Bénodet, Argelès ou Vichy. Le plus beau souvenir que garde Marcelle est sans aucun doute son titre de 1989 en équipe interclubs catégorie Espérance (en quelque sorte D3 aujourd’hui), à Avignon dans le cadre idyllique de la Cité des Papes, où elle a été sacrée Championne de France avec Bernard PAQUET, Anne-Marie PERROT, Claude BARRET et Patrice NOTON. Cette compétition n’existe plus et a été remplacée par la Coupe de France qui regroupe désormais toutes les équipes de tout niveau, mais qui comporte un système à handicap. De plus, l’attaquant ne tournait pas comme actuellement : Patrice NOTON a donc toujours attaqué et Marcelle était en défense. Pour parvenir en phase nationale, Marcelle et ses partenaires ont dû faire de nombreuxmatchsenligueetdesdéplacements jusqu’en Franche-Comté. Au Championnat de France, où les équipes Espérance rentraient de suite en quart de finale, ils ont bien failli jamais atteindre la plus haute marche car en demi-finale, ils se sont imposés de 0,5 PM face à une autre formation bourguignonne. Vous, les licenciés
  • 21. 2211 Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts… Marcelle a perdu malheureusement son mari en 2006. Elle va sur ses 89 ans et son état de santé ne lui permet plus de faire de longs trajets, mais elle tape le carton encore au moins trois ou quatre fois par semaine, en donnes libres, ayant fait le choix d’arrêter le duplicaté. Elle se rend encore tous les mardis après-midi au club de Mâcon, parfois le mercredi après-midi au Hogar espagnol, club qui était affilié il y a encore peu à la FFT, et dans les maisons de quartier de la commune telles que les “Mille Fenêtres” ou les “Blanchettes” où l’un de ses enfants la conduit. Et ce n’est pas tout ! Chaque lundi soir, elle reçoit à domicile ses amis taroteurs, Nicole CLOS, Gabrielle CORDIER, Daniel DEGRANGE et Michel GOURRAT, pour ne citer qu’eux ! Ils disent d’ailleurs de Marcelle que c’est encore une joueuse très appliquée, ayant le sens des cartes, et qui fait preuve d’un fair-play exemplaire avec jamais un commentaire désagréable. D’ailleurs, lors d’un tournoi en donnes libres, l’organisateur Michel CORNELOUP l’avait appelée au micro, ainsi que son époux, au moment des résultats, alors qu’ils étaient tous deux en négatif. Le couple ne comprenait pas et ils se sont vus remettre la coupe de l’amabilité avec, en prime, une bouteille de champagne et les verres qui l’accompagnent. Notre “mamie” fait donc beaucoup d’efforts pour entretenir sa mémoire. Outre le Tarot, elle fait de nombreux mots croisés et grilles de sudoku. Elle a aussi une autre passion pour le Scrabble qu’elle a d’ailleurs pratiqué en duplicaté. Ses autres passe-temps sont le tricot, pour le plus grand plaisir de ses enfants et de ses amis. Elle aide aussi l’une de ses petites filles à confectionner des nounours en laine, composés de multiples pièces. Leur production annuelle est d’une cinquantaine d’unités. Pour résumé, le travail, c’est la santé ! C’est le vœu le plus cher que lui souhaitent la FFT et tous ses amis licenciés mâconnais pour 2013 et les années à venir. Merci à Nicole CLOS, François FARNIER, Patrice NOTON et Daniel REBILLARD, le fils de Marcelle, pour leur collaboration à ce portrait. Vous, les licenciés
  • 22. Jean-Michel BERTIN (Lyonnais) L’alliance de deux passions ! Jean-Michel BERTIN est né le 7 octobre 1933. Enfant, il aime dessiner comme sa mère qui elle même dessinait très bien. Au cours de sa vie, il réalisera de nombreux tableaux et dessins. Sa prédilection est de travailler au crayon à bille car ce procédé donne des dessins qui ressemblent aux gravures anciennes. Le Tarot, il l’apprend très tardivement par l’intermédiaire d’amis et d’une règle. Cela fait seulement une douzaine d’années qu’il le pratique régulièrement avec sa femme et un couple d’amis. Ayant vite compris que le Tarot était un jeu complexe, il décide avec son épouse de participer à un stage FFT (Bitche en 2008) pour se perfectionner. Suite à cette découverte naît rapidement une idée à Jean-Michel : réaliser un jeu de collection, alliant ainsi sa nouvelle passion au dessin. Jean-Michel se documente et des croquis et personnages murissent dans sa tête. Une fois prêt, les heures de travail s’enchaînent jusqu’à l’aboutissement final, le jeu imprimé dont il peut être fier ! Vous n’avez plus qu’à admirer le résultat en profitant des commentaires du créateur. Dans le jeu de Tarot d’origine, les tarots proprement dits correspondaient aux grands principes censés organiser le monde (les lois, les institutions, les vertus, la vie et la mort, les planètes...) alors que les figures symbolisaient la société en reproduisant les principales catégories sociales composant les petites cours italiennes de l’époque. Dans sa totalité, le jeu se voulait dans une sorte de spectacle du monde, l’action des figures se déroulant sous la surveillance et le contrôle, et souvent la sanction, des tarots (atouts). Tout cela avait donc un sens. Pour ma part, je n’ai jamais bien compris pourquoi, lors de la réforme du jeu intervenue semble-t-il au XIXème siècle, on a cru bon, tout en conservant les figures, d’abandonner par contre les tarots traditionnels pour les remplacer par les petites vignettes genre images d’Epinal, maintenant passablement démodées, alors que les principes exprimés par les atouts d’origine sont pour leur part intemporels. De ce fait, il n’y a plus de lien entre les figures et les tarots. Le sens général du jeu a disparu. C’est à partir de cette constatation, que j’ai souvent déplorée, que m’est venue l’idée d’élaborer un jeu qui rétablirait la conception d’origine tout en gardant les petites cartes avec nos emblêmes actuels, les figures étant par ailleurs conservées. Ceci étant, s’est immédiatement posée la question de la réalisation technique, question qui m’a pris beaucoup de temps, faute de connaissance et d’information sur le sujet, et notamment des possibilités offertes par les procédés infographiques. Sur le plan “artistique” maintenant, les choses étaient plus simples. En effet, le jeu de Tarot est quelque chose de tellement complet (et complexe !) qu’il peut parfaitement constituer un sujet par lui-même. Ce fut donc mon idée de base. Il faut en effet considérer que les cartes que l’on a en main, et notamment les figures, ce sont des acteurs, des comédiens toujours prêts à interpréter, donne après donne, le rôle que le joueur leur a (plus ou moins bien...) assigné. Les Rois fauchés en pleine attaque par un atout, les Cavaliers sacrifiés sur l’autel de leur Dame (c’est romantique aussi le Tarot !), ils sont morts comme on meurt au théâtre ! Nous allons les retrouver, toujours prêts, dans l’acte suivant... Mes figures représenteront donc, comme dans la Comédie Italienne, des caractères ou des aspects liés à leurs fonctions dans la pièce. Pour les tarots proprement dits, le problème était un peu différent. Il s’agissait, tout en conservant évidemment leur signification d’origine, d’en donner si possible une image renouvelée reflétant une interprétation personnelle. Dans tout spectacle, il y a quelqu’un qui mène le jeu. Dans celui qui nous occupe, c’est bien le Petit qui joue ce rôle. Dans mon jeu, on voit donc une meneuse de revue qui, de son estrade, lance la partie qu’elle va animer tout au long. Pour le 2, la Papesse ou la Magicienne selon les jeux, j’ai voulu faire un clin d’oeil aux Tarots divinatoires en mettant en scène une cartomancienne édictant ses prédictions. Le 3 et le 4, l’Empereur et l’Impératrice, ne se prêtent guère à interprétation. Ils représentent, comme le 5, le Pape, les institutions. Pour ce dernier cependant, j’ai cherché longtemps. Dessiner un Pape n’était guère original et, après avoir envisagé diverses idées, j’ai finalement opté pour une figure du célèbre plafond de la Sixtine, peint par Michel Ange au Vatican, “la Sibylle Delphique”, dont je possédais une reproduction. J’ai donc copié le Maître ! Le 6 représente les Amoureux, carte que j’ai pas mal travaillée. Pour le 7, le Chariot, j’ai trouvé amusant de jouer sur les mots en représentant la Constellation du Chariot, la carte rejoint ainsi celle des planètes (17, 18, 19). Pour le 8, la Justice, j’ai choisi de représenter le Jugement de Pâris. S’agissant d’une légende mythologique, je l’ai dessinée à la façon des vases grecs dit “à figures rouges”. Le 9, l’Ermite, montre une Madeleine repentante dans sa retraite, alors que pour le 10, la Roue de la Fortune, en fait le Destin, j’ai choisi de représenter les Trois Parques, la première filant, la seconde tissant et la troisième, l’impassible Atropos, coupant le fil de la vie. Le 11, la Force, est une caryatide supportant un lourd entablement. Le 12, le Pendu, et le 13, la Mort, parlent d’eux mêmes ! Pour cette dernière, il faut remarquer qu’il ne s’agit que d’un simple atout intermédiaire : suivant une symbolique courante à l’époque des premiers Tarots, elle ne s’invite dans la partie que pour rappeler qu’elle existe et qu’elle fera ses choix à son heure. Le 14, la Tempérance, tire son voile pour échapper aux tentations, ce que ne fait nullement la Coquette du 15, le Diable, qui, ayant vu ce dernier dans la glace de sa coiffeuse, se retourne et va se damner en acceptant le sac à bijoux qu’il lui tend ! Le 16, la Maison Dieu, est un tarot dont on a perdu la signification. On y voit traditionnellement une tour frappée par la foudre. J’ai donc représenté une scène approchante, plus en accord avec mes autres tarots, mais sans en connaître le sens... Curieux comme sensation... Enfin, nous rentrons dans la zone des gros atouts, les Planètes. Le 17, l’Etoile, est la première. J’ai représenté la grande prêtresse d’un culte oublié, qui à une époque insondable et dans un lieu improbable, observe en silence une étoile inconnue. C’est mon dessin préféré ! Le 18, la Lune, montre une jeune femme contemplant mélancoliquement l’astre des nuits. Le 19 est un hymne au soleil tandis que le 20, le Jugement Dernier, constitue l’ultime recours. Enfin, le 21, le Monde, voit la Nature dévoiler aux hommes l’infini de l’univers, couronnant ainsi l’édifice. On remarquera à ce propos qu’elle lève le bras dans le même geste que la meneuse de revue, à l’autre bout du jeu. Il reste l’Excuse, le Fou, personnage par définition inclassable et d’emploi délicat ! Ma Folie, perchée sur un mur, abreuve de ses impertinences l’ensemble du jeu et des joueurs ! Arrivent maintenant les figures, acteurs majeurs de la pièce. Les Rois représentent naturellement les différentes occupations liées à leur fonction : la guerre et les conquêtes pour le Roi de ♠, la chasse et les arts pour le Roi de ♥, l’administration et les constructions pour le Roi de ♦, en l’occurence la Tour de Babel (on est un peu mégalo chez les Carreau !) et enfin la diplomatie pour le Roi de ♣. 2222 Vous, les licenciés
  • 23. 2233 Les Reines sont chargées de représenter les passions. Impénétrable la Dame de ♠, la main posée sur son emblême, elle mûrit de sombres et mystérieux projets. Quels sont-ils ? Nul ne le sait... La Dame de ♥, pour sa part, se consume de passions à jamais inassouvies, l’implacable règle du jeu la condamnant à ne jamais sortir du cadre des Coeur ! La Dame de ♦, fière de ses armoiries, a manifestement la passion des bijoux tandis que la Dame de ♣, dévorée par l’ambition, ne songe qu’à s’imposer en montrant son sceptre, insigne de son pouvoir, à tous et partout ! Enfin, clôturant la grande parade, arrivent les figurants, et tout d’abord les Cavalières, défilant en petites amazones de comédie et représentant les caractères : noble et calme pour les ♠, provocant pour les ♥, charmeur pour les ♦, fougueux pour les ♣. Ce sont les personnages sur qui j’ai le plus longtemps travaillé, pour les attitudes et surtout les costumes, pour lesquels j’ai fait de nombreuses esquisses. Restent enfin les Valets qui sont des servantes, comme dans les jeux espagnols, et qui représentent les quatre éléments : la terre pour les ♠, le feu pour les ♥, l’air pour les ♦ et l’eau pour les ♣. On comprendra facilement que toute cette entreprise, lancée à partir de rien, fut vraiment très longue, deux ans et demi environ, dont pratiquement un an pour l’exécution finale, c’est-à-dire les dessins définitifs. J’ai dessiné les cartes au feutre de couleur directement à dimension : les planches ont donc été scannées telles quelles. J’ai dessiné en éliminant les détails qui auraient été supeflus car je voulais un jeu bien lisible, pouvant être facilement joué (ce que mes amis et moi avons fait à plusieurs reprises). Le jeu a été tiré en 10 exemplaires seulement. Il est déjà en rupture mais si la demande est importante, une 2ème vague suivra. N’hésitez pas à prendre contact : mbertin253@gmail.com Jean-Michel BERTIN travaillant le dessin de l’Excuse Vous, les licenciés
  • 24. Après avoir traité du maniement de l’Excuse dans le précédent magazine, il est temps de se pencher sur la jouerie à adopter avec le Petit en attaque, souvent dictée par la longueur d’atouts. 1/ Si le Petit est court (7ème ou moins) Le preneur doit avoir pensé, à l’écart, à s’ouvrir une coupe sur laquelle il sauvera le Petit. En cas de chasse lancée par la défense, le preneur devra jouer sa couleur la plus longue. S’il possède deux longues, il doit garder intacte celle qui permet de faire couper la défense le plus vite possible, c’est- à-dire la plus forte en honneurs. Avec 21-Petit 6ème , sans atout au chien, le preneur risque de recevoir l’entame atout du fond. Son but va être de faire tomber rapidement les atouts de la défense pour ne pas se faire prendre le Petit. Pour cela, il va préférer développer les ♣, mariage bille en tête, plutôt que sa 7ème à ♥, pourtant plus longue, mais creuse et sans levée maîtresse. Ecart proposé : ♠ 5 / ♥ C-5-4-3 / ♦ As. Sur une chasse, le preneur devra être attentif et si possible situer la force de chaque défenseur. En intercalant des atouts moyens, il pourra essayer de marier ceux de la défense afin de la gêner. S’il est en position de se faire prendre le Petit, il devra tourner la couleur pour essayer de mettre en main un défenseur démuni d’atouts. Si la défense ne joue pas atout, le preneur mettra le Petit sur le 1er tour de sa coupe. Ce sauvetage, signe de faiblesse du preneur, entraînera sans doute une jouerie atout ou un flanc de 2 pour 1 par l’atout en défense, cette dernière souhaitant ne pas donner les points de la coupe, déborder et faire chuter l’attaquant. Pour pallier cette contre-attaque, le preneur peut retarder la pose du Petit en attendant le 2ème tour de la coupe. Cette action peut lui permettre de capturer despiècesetderéaliseraumoinsunplisupplémentaire, mais elle n’est pas sans risques, un défenseur pouvant être singlette. S’il perd le Petit, il ne pourra plus gagner. Le preneur doit donc prendre en compte le nombre de cartes de coupe écartées, la hauteur des cartes posées par les défenseurs sur le 1er tour et la prise éventuelle d’un honneur. 2/ Si le Petit est long Avec un jeu plus fort à l’atout, le preneur se permettra deux faiblesses (coupe ou singlette). Il tentera de mener le Petit au bout, mais s’il est touché rapidement et qu’il n’est pas éclairé sur la répartition, l’attaquant devra se résigner à couper du Petit sur sa 2ème faiblesse. Le preneur jouera atout s’il possède le Petit au moins 9ème et de nombreuses reprises de main aux couleurs. L’attaquant couchera les ♣, assèchera le mariage ♦ et enlèvera ses deux ♠ blancs pour garder sa séquence pleine à ♥. Ainsi, il laissera trois plis aux couleurs, un à ♠ et deux à ♥. Avec ce jeu plein, il entrera du 15 pour affranchir en premier lieu ses atouts. Ecart proposé : ♠ 6-4 / ♦ As / ♣ D-3-2. Entame : A 15. Ce jeu a la même structure que le précédent, mais les deux couleurs longues sont blanches. Le preneur fera la coupe à ♥ où le grand mariage est à prendre et gardera la singlette ♣ où il a couché la Dame. Par contre, il n’entamera pas atout, mais développera sa longue creuse. Une fois affranchi à ♠, il pourra donner un ou deux coups d’atout. Ecart proposé : ♥ V-10-9-3 / ♣ D-3. Entame : ♠ R. Si la défense chasse (sur chien blanc par exemple), le preneur long et riche à l’atout pourra jouer sa couleur la plus faible avant de tenter de fermer le jeu avec sa couleur pleine. Si la défense ne joue pas atout et que l’attaquant pense qu’il ne peut aller au bout, il peut provoquer la jouerie atout en coupant du Petit sur le 1er tour de sa 1ère faiblesse. La défense croira ainsi qu’il est faible et battra des atouts. Pendant ce temps, le preneur enfumera en jouant sa couleur faible et fermera avec sa couleur pleine. 3/ Le Petit au bout Pour aller au bout, il est impératif que le preneur connaisse le nombre exact des atouts qui sont tombés, si possible leur hauteur, ainsi que le nombre de cartes de sa longue. L’attaquant doit se méfier de la répartition, un défenseur pouvant le suivre à la couleur et détenir des atouts relativement nombreux sans que le preneur ait pu s’en rendre compte. S’il ne veut perdre le Petit, tout en essayant d’aller au bout, il est souvent judicieux que le preneur éclaire le jeu et vérifie la répartition en envoyant un ou deux coups d’atout. S’il détecte que la distribution est excentrée, alors il pourra encore sortir le Petit. Le Petit au bout est la cerise sur le gâteau ! L’attaquant doit d’abord penser à gagner son jeu. Sur certaines parties, surtout celles à un bout, le preneur devra parfois couperduPetitpourconserversonousesatoutsmaîtres qu’il tirera pour prendre ceux restants en défense et fermer le jeu. En voulant aller au bout, il risque de concéder un ou plusieurs plis avec des charges qui pourraient le faire chuter. A contrario, avec un “3 bouts” riche en points, il peut se permettre quelques fantaisies (4 couleurs, Dame sèche...) pour aller au bout, mais seulement si la perte du Petit ne le fait pas chuter. 2244 Exemple (chien incorporé en gras - entame du fond) : A ♠ ♥ ♦ ♣ 21 - 19 - 16 - 10 - 4 - 1 5 C - 10 - 9 - 6 - 5 - 4 - 3 R - D - 8 - As R - D - 8 - 7 - 2 - As Exemple (chien incorporé en gras - entame preneur) : A ♠ ♥ ♦ ♣ 20 - 19 - 17 - 15 - 14 - 11 - 8 - 4 - 1 R - C - V - 6 - 4 C - V - 10 - 9 R - D - As D - 3 - 2 Exemple (chien incorporé en gras - entame preneur) : A ♠ ♥ ♦ ♣ 20 - 19 - 17 - 15 - 14 - 11 - 8 - 4 - 1 R - 8 - 7 - 6 - 4 V - 10 - 9 - 3 R - D - As D - 3 - 2 Vous, les joueurs
  • 27. 2277 Quel contrat allez-vous demander ?Quel contrat allez-vous demander ? Quels écart et entame effectuerez-vous ?Quels écart et entame effectuerez-vous ? Si cette main vous avait été proposée enSi cette main vous avait été proposée en duplicaté individuel, votre écart aurait-ilduplicaté individuel, votre écart aurait-il été différent ?été différent ? CHIEN LLeessCCoonnssuullttaannttss L’AVIS DE LA REDACTIONL’AVIS DE LA REDACTION (Florent TRIVERO - Adrien PEREZ) Les deux imprenables par le 20, l'avantage de l'entame, la reprise du Roi de ♠ ainsi que de nombreux habillés à éventuellement écarter, compensent le faible nombre d'atouts ainsi que l'absence de longue formée, et font garder. En libre, un écart sans fioritures, avec tous les points au chaud, est prudent. L’écart proposé est le suivant : ♠ C / ♥ D-V-As / ♦ D / ♣ C. Il ne restera plus qu’à réaliser 9 points (sur la coupe ♥ et éventuellement sur le 3ème ♠) pour parvenir au contrat. En individuel où la notion de gain est moins importante, il est possible de jouer avec un écart moins attentiste, en couchant par exemple les cinq ♦ et le Cavalier de ♣, surtout avec deux atouts maîtres qui permettront d’éviter la perte des points de coupe dans la 5ème couchée. Cet écart donne des opportunités de levées supplémentaires à ♠ et à ♥ en commençant par les ♣ et en les poussant. A l’entame, le Valet, quasiment impossible à faire en débordement, peut donner la main au fond ou au milieu pour recevoir ♠ ou ♥, l’ouverture dans la coupe ♦ étant difficile à produire en défense vu le chien (Dame 2nde ). Michel AYMARD (Loire Forez) - Première Série Nationale Peu d'atouts et un décompte optimiste à moins de 35 points empêchent tout surcontrat, mais avec ce jeu qui offre beaucoup de possibilités de gagne, je garde. Avec la coupe à ♥, Dame de ♦, Cavalier et 7 de ♠ couchés, si la répartition n'est pas mauvaise, je pourrai réaliser un maximum de petits atouts. 12 points au chaud, 6 du 21, 4 de l’Excuse, 6 du Roi de ♠, 2 du 20, 8 de la coupe et 4 de la singlette font 1 de gagne (essentiel en libre !). Mais je préfère cet écart : ♠ 7 /♦ D-10-9-6-3. J’entamerai du Valet de ♣ pour tenter de mettre la main au fond et ainsi réaliser la Dame de ♥ ou impasser ♠ (entame ♦ peu probable dans la Dame 2nde du chien). Cet écart sera plus sympa à jouer que celui proposé en libre où il faut pousser ! Pascal GUERIN (Bourgogne) - Première Série Carreau Je demande une garde. J’ai de fortes chances de gagner, même avec un chien moyen. Mon écart est le suivant : ♥ D /♦ D-10-9-6-3. J’espère prendre tous les points à ♦, même en cas de mauvaise répartition car je possède deux atouts maîtres accompagnés du 17. Je couche la Dame de ♥ pour mettre des points au chaud et ainsi me rapprocher de la gagne. J'entamerai du Valet de ♣ et espère, au vu du chien (Valet de ♥ et Dame de ♦ 2nde ), recevoir l’entame ♠ . En duplicaté individuel, j'aurais fait le même écart. Sébastien MOUGIN (Franche-Comté) - Deuxième Série Coeur Avec ce jeu, je fais une garde. Je pense à ce moment là pouvoir coucher les ♦ et pouvoir mettre des points en danger au chaud. Le 21 et le 20 me permettront d'éviter les surcoupes et je pourrai ainsi encaisser tous les points et faire 41. En libre, mon but est de gagner avant tout. Je couche les cinq ♦ et le Cavalier de ♠. Je garde Dame-Valet de ♥ en reprise de main et joue directement ♣. Peut-être aussi arriverai-je à enfermer Dame de ♠ en faisant l'impasse. En duplicaté individuel, je jouerais toujours avec coupe ♦, mais Roi-Cavalier de ♠ secs. Si le 1er ♠ vient de devant, sans annonce, alors je poserai le Roi, mais il n'est pas exclu que je fasse le Cavalier au 2ème ou au 3ème tour ayant l’Excuse. Jocelyne DELPORTE (Nord Pas de Calais) - Promotion J'ai deux bouts imprenables 6èmes , sans longue, mais de nombreux points pour réussir mon contrat. Je fais donc une garde. Le chien m'amène encore des points. Mon intêret est de faire un écart “coffre-fort” pour gagner. Il sera composé ainsi : ♠ C-7 /♥ D-V /♦ D /♣ C. Cet écart me totalise déjà 14 points sur 41. Mon Roi de ♠, mes deux bouts et le 20 d'atout me rapportent encore 18 points. Il ne me restera plus qu’à aller chercher 9 points (à ♠ et à ♥) pour gagner mon contrat. J'ai gardé l'As de ♥ sec pour gagner un tour avant de couper. J'attaquerai du 2 de ♣ et y reviendrai dès que je prendrai la main. En duplicaté individuel, j'aurais fait exactement le même écart. Matthias EXPOSITO (Provence) - Junior Avec deux bouts imprenables, même courts, ainsi que le 20 et un Roi, je demande une garde. A l’arrivée, je suis toujours faible à l'atout. Je ne vais donc me fabriquer qu'une seule coupe et équilibrer mon jeu. Je couche les ♦ puisqu'il y en a deux au chien et que c'est la couleur dans laquelle j'ai le plus de points à prendre. En complément, j’écarte le Valet de ♥ vu au chien pour garder ma femme 2nde . Je n'ai pas couché mon Cavalier ni mon 7 de ♠ car il n'y en a pas au chien et donc la défense risque d’ouvrir cette couleur. Mon plan d'attaque sera de commencer par les ♣ , du Valet, infaisable, pour éviter toute tenue. En duplicaté individuel, j'aurais joué avec le même écart. Vous participez à un tournoi en donnes libres. Vous recevez le jeu suivant et avez l’entame. Vous, les joueurs
  • 28. 2288 SSuuiivvii dd’’uunnee ddoonnnnee NORD SUD Preneur EST Donneur OUEST La donne qui vous est proposée a été jouée lors du dernier Tournoi des Maîtres qui s’est tenu au Pasino d’Aix-en-Provence les samedi 23 et dimanche 24 septembre 2006. Il s’agit de l’étui n°10. COMMENTAIRES ATTAQUE L’écart et le plan d’attaque Trois types d’écart ont été réalisés par les attaquants : 1/ le “quatre couleurs” avec deux Rois secs (♥ et ♣) et le petit mariage ♠ sec Cet écart pouvait permettre plus facilement au preneur de déborder et d’orienter plus considérablement le jeu que sur un autre écart. Donner un ou deux coups d’atout était possible, soit au démarrage, soit plus judicieusement en cours de partie une fois les ♦ affranchis ou pour éviter une éventuelle surcoupe. Cet écart pouvait avoir don de perturber les défenseurs, tournant les couleurs pour trouver la coupe. Le preneur économisait ainsi ses atouts et reprenait la main pour imposer sa ligne de jeu. Cet écart avait quand même des inconvénients : moins de points étaient à capturer que sur un écart plus classique et les risques de surcoupe étaient plus importants. 2/ l’écart avec coupe ♠ et un Roi sec Trois attaquants (tables 7, 5 et 4) l’ont opté. Par contre, chacun d’entre eux a réalisé un écart différent. Le premier a décidé d’assécher le Roi de ♥, conservant le Roi de ♣ 3ème blanc par le 10. Les suivants ont choisi d’assécher le Roi de ♣, l’un jouant avec le Roi de ♥ 3ème blanc, l’autre plus offensif ayant gardé le Cavalier de ♥ au côté du Roi. En terme de sauvetage et prise de points, ces écarts sont plus performants que le “quatre couleurs” évoqué tout à l’heure, avec le petit mariage ♠ couché (Cavalier de ♥ possible), Roi et Valet de ♠ prenables, ainsi que les sous- points du Roi sec choisi. Par contre, sur cet écart, le preneur risquait de subir beaucoup plus, condamné à pousser sa longue, n’ayant pas les moyens de jouer atout s’il voulait déborder. 3/ les écarts moins conventionnels A la table 1, le preneur a décidé de jouer avec un Roi sec, un Roi 2nd et la singlette dans le petit mariage couché. A la table 6 (non rapportée), l’attaquant avait la même structure d’écart, sauf qu’il avait conservé Roi-Cavalier de ♥ secs plutôt que le Roi de ♣ 2nd blanc. Ils ont tous deux chuté, le 2nd d’un point. L’utilisation de l’Excuse Il fallait optimiser son placement en la posant sur un atout maître, la meilleure utilisation si l’occasion se présentait (table 1) ou en concédant un pli blanc. A la table 7, ayant pris tous les points dans la couleur de coupe et étant en position d’être surcoupé, l’attaquant a trouvé une place idéale. A la table 2, l’Excuse est aussi gratuite, le Valet de ♣ étant imprenable. Aux tables 3 et 5, les attaquants ont attendu l’avant-dernier pli pour jouer l’Excuse, après avoir fait le maximum de plis d’atout et pris tous les points possibles sur leur écart. En revanche, à la table 4, le mauvais placement de l’Excuse est fatal : suite à l’As de ♠ joué par Nord, le preneur pensait perdre au pire le Valet en s’excusant, ayant couché le petit mariage, mais malheureusement, Nord qui cherchait la coupe était en fausse annonce sur cette dernière couleur. A la table 5, le même scénario s’est produit, mais Sud ne s’est pas excusé. DEFENSE L’entame Le jeu désertique de Nord ne donnait pas envie d’ouvrir ! Deux entames ont été produites : ♣ (4 fois) et ♥ (3 fois, en comptant la table 6), les couleurs ♠, ♦ et atout étant interdites. L’entrée ♣ semblait logique dans la couleur la plus longue, mais le 10 de ♣ du chien pouvait dissuader. De plus, main faible, Nord pouvait préférer ♥, couleur moins longue que ♣, pour moins risquer de fragiliser une main forte éventuelle. La main forte Avec le 21 6ème et trois ♦, Est était incontestablement main forte. Le problème pour Est était de pouvoir prendre la main, s’exprimer et faire comprendre à ses partenaires qu’il dirigeait le jeu. Aux tables 2 et 1, tout est devenu limpide suite au retour ♠ d’Est, bien qu’à la table 2, au pli 9, Nord n’ait pas obéi ♠. A la table 7, la défense a joué un flanc de deux pour un par la couleur (♥ et ♠) en s’appuyant sur la surcoupe de la main forte (plis 8 et 9, plis 11 et 12). Un coup de maître A la table 1, au pli 4, sur l’entame singlette ♠ du preneur, Est a très bien réagi en posant le Roi. En effet, le Cavalier était au chien et si l’attaquant avait le petit mariage ♠ en main, il aurait entamé du Cavalier. Deux solutions : soit le preneur a couché le petit mariage, soit la Dame est en défense. Etant main forte, Est peut donc arracher la main du Roi de ♠ et y revenir car c’est sa couleur. Cette action permet d’éviter l’enfume et quoi de mieux pour une main forte que de rentrer ses pièces ! Au cas où Sud ait les ♠, Est s’empressera d’y rejouer pour les faire couper par ses coéquipiers qui enlèveront leurs atouts et pourront charger ultérieurement. Vous, les joueurs
  • 29. 2299Vous, les joueurs NORD OUEST SUD EST Pli 1 7 ♥ As ♥ R ♥ 3 ♥ Pli 2 20 A 4 A 13 A 16 A Pli 3 7 ♣ As ♣ R ♣ 5 ♣ Pli 4 1 A 3 A 11 A 21 A Pli 5 4 ♠ 10 ♠ D ♠ 2 ♠ Pli 6 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦ Pli 7 C ♦ 9 ♦ 4 ♦ V ♦ Pli 8 4 ♥ 5 ♥ 2 A V ♥ Pli 9 12 A D ♦ 10 ♦ 5 ♦ Pli 10 9 ♥ D ♥ 19 A 10 A Pli 11 15 A 17 A 7 ♦ 5 A Pli 12 4 ♣ 9 ♣ 6 A 6 ♣ Pli 13 5 ♠ 6 ♠ C ♠ R ♠ Pli 14 8 ♣ D ♣ 7 A C ♣ Pli 15 V ♣ 14 A As ♦ 8 A Pli 16 As ♠ V ♠ 18 A 9 ♠ Pli 17 2 ♥ 8 ♠ Ex 7 ♠ Pli 18 3 ♣ 10 ♥ 8 ♦ 9 A Position 1 - Table 3 Nord : Thierry SEGUINAUD (Alsace) Sud : Kamel BOUSBA (Ile de France) Est : Michel PAWLISZ (Alsace) Ouest : Ricardo SALVADOR (Ile de France) PRENEUR SUD - ENTAME NORD Ecart : ♠ 3 / ♥ C-8-6 / ♣ 10-2. Score : + 52. Entame : ♥ 7. NORD OUEST SUD EST Pli 1 7 ♥ 5 ♥ R ♥ 3 ♥ Pli 2 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦ Pli 3 C ♦ 9 ♦ 8 ♦ 5 ♦ Pli 4 9 ♥ D ♥ 2 A V ♥ Pli 5 1 A D ♦ 7 ♦ V ♦ Pli 6 7 ♣ 9 ♣ R ♣ 5 ♣ Pli 7 12 A 14 A 4 ♦ 8 A Pli 8 4 ♥ 10 ♥ Ex 10 A Pli 9 4 ♠ 10 ♠ 6 A 2 ♠ Pli 10 20 A 3 A 10 ♦ 5 A Pli 11 2 ♥ As ♥ 19 A 21 A Pli 12 5 ♠ 8 ♠ 7 A 9 ♠ Pli 13 15 A 17 A As ♦ 9 A Pli 14 3 ♣ 4 A 13 A 16 A Pli 15 As ♠ 6 ♠ 11 A 7 ♠ Pli 16 4 ♣ As ♣ 2 ♣ C ♣ Pli 17 8 ♣ V ♠ 18 A R ♠ Pli 18 V ♣ D ♣ 10 ♣ 6 ♣ Position 4 - Table 7 Nord : Malik FARHAT (Alsace) Sud : Jacques GINESTE (Ile de France) Est : Arnauld LEONARD (Nord Pas de Calais) Ouest : Eric DAUER (Alsace) PRENEUR SUD - ENTAME NORD Ecart : ♠ D-C-3 / ♥ C-8-6. Score : + 50. Entame : ♥ 7. NORD OUEST SUD EST Pli 1 8 ♣ As ♣ R ♣ 5 ♣ Pli 2 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦ Pli 3 C ♦ D ♦ As ♦ 5 ♦ Pli 4 2 ♥ As ♥ R ♥ 3 ♥ Pli 5 1 A 9 ♦ 4 ♦ V ♦ Pli 6 4 ♠ 6 ♠ D ♠ R ♠ Pli 7 5 ♠ 10 ♠ C ♠ 2 ♠ Pli 8 20 A 3 A 13 A 16 A Pli 9 7 ♥ D ♥ 2 A V ♥ Pli 10 12 A 4 A 19 A 21 A Pli 11 As ♠ V ♠ 6 A 9 ♠ Pli 12 15 A 17 A 10 ♦ 5 A Pli 13 V ♣ 8 ♠ Ex 7 ♠ Pli 14 3 ♣ D ♣ 7 A 6 ♣ Pli 15 4 ♥ 14 A 8 ♦ 8 A Pli 16 4 ♣ 9 ♣ 11 A C ♣ Pli 17 7 ♣ 5 ♥ 18 A 9 A Pli 18 9 ♥ 10 ♥ 7 ♦ 10 A Position 2 - Table 2 Nord : Patrick CLAR (Bourgogne) Sud : Florent TRIVERO (Lyonnais) Est : Jean-Pierre BOULEY (Bourgogne) Ouest : Rachid HAOUI (Vaucluse) PRENEUR SUD - ENTAME NORD Ecart : ♠ 3 / ♥ C-8-6 / ♣ 10-2. Score : + 50. Entame : ♣ 8. NORD OUEST SUD EST Pli 1 7 ♣ 9 ♣ 10 ♣ C ♣ Pli 2 20 A 3 A Ex 8 A Pli 3 7 ♥ 10 ♥ R ♥ 3 ♥ Pli 4 As ♠ V ♠ 3 ♠ R ♠ Pli 5 5 ♠ 10 ♠ 2 A 2 ♠ Pli 6 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦ Pli 7 C ♦ 9 ♦ 7 ♦ V ♦ Pli 8 4 ♠ 6 ♠ 6 A 7 ♠ Pli 9 1 A D ♦ As ♦ 5 ♦ Pli 10 12 A 14 A 19 A 21 A Pli 11 15 A 8 ♠ 18 A 9 ♠ Pli 12 V ♣ 17 A 8 ♦ 5 A Pli 13 2 ♥ 5 ♥ 11 A V ♥ Pli 14 9 ♥ 4 A 4 ♦ 9 A Pli 15 3 ♣ D ♣ R ♣ 5 ♣ Pli 16 4 ♥ D ♥ 10 ♦ 10 A Pli 17 8 ♣ As ♣ 7 A 6 ♣ Pli 18 4 ♣ As ♥ 13 A 16 A Position 3 - Table 1 Nord : Lionel DUCARD (Bourgogne) Sud : Stéphane DEGIORGI (Var Côte d’Azur) Est : Bertrand LEONARD (Vaucluse) Ouest : Fabrice MATTERA (Var Côte d’Azur) PRENEUR SUD - ENTAME NORD Ecart : ♠ D-C / ♥ C-8-6 / ♣ 2. Score : - 60. Entame : ♣ 7. NORD OUEST SUD EST Pli 1 7 ♣ As ♣ R ♣ 5 ♣ Pli 2 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦ Pli 3 C ♦ 9 ♦ 8 ♦ 5 ♦ Pli 4 7 ♥ As ♥ R ♥ 3 ♥ Pli 5 1 A D ♦ 7 ♦ V ♦ Pli 6 As ♠ 6 ♠ 2 A 2 ♠ Pli 7 2 ♥ 5 ♥ 6 ♥ V ♥ Pli 8 3 ♣ 9 ♣ 6 A C ♣ Pli 9 15 A 17 A As ♦ 5 A Pli 10 4 ♣ D ♣ 13 A 6 ♣ Pli 11 12 A 14 A 4 ♦ 10 A Pli 12 4 ♠ 8 ♠ 7 A 9 ♠ Pli 13 20 A 4 A 10 ♦ 9 A Pli 14 5 ♠ 10 ♠ 11 A 7 ♠ Pli 15 4 ♥ D ♥ 8 ♥ 8 A Pli 16 9 ♥ V ♠ 18 A R ♠ Pli 17 V ♣ 3 A Ex 16 A Pli 18 8 ♣ 10 ♥ 19 A 21 A Position 6 - Table 5 Nord : Noël RAFFOUX (Poitou Anjou) Sud : Philippe CHASSAGNON (Ile de France) Est : Richard JAKOB (Ile de France) Ouest : Didier MASQUELIER (Ile de France) PRENEUR SUD - ENTAME NORD Ecart : ♠ D-C-3 / ♥ C / ♣ 10-2. Score : + 56. Entame : ♣ 7. NORD OUEST SUD EST Pli 1 8 ♣ As ♣ R ♣ 5 ♣ Pli 2 2 ♦ 6 ♦ R ♦ 3 ♦ Pli 3 C ♦ D ♦ 8 ♦ V ♦ Pli 4 2 ♥ As ♥ C ♥ 3 ♥ Pli 5 1 A 9 ♦ 7 ♦ 5 ♦ Pli 6 As ♠ 6 ♠ Ex R ♠ Pli 7 20 A 3 A 2 A 8 A Pli 8 4 ♠ 10 ♠ 6 A 2 ♠ Pli 9 12 A 14 A As ♦ 5 A Pli 10 5 ♠ 8 ♠ 11 A 7 ♠ Pli 11 15 A 17 A 4 ♦ 10 A Pli 12 4 ♥ V ♠ 19 A 9 ♠ Pli 13 V ♣ 4 A 10 ♦ 9 A Pli 14 3 ♣ D ♣ 7 A 21 A Pli 15 4 ♣ 5 ♥ 18 A 16 A Pli 16 7 ♥ D ♥ 8 ♥ V ♥ Pli 17 9 ♥ 10 ♥ R ♥ 6 ♣ Pli 18 7 ♣ 9 ♣ 13 A C ♣ Position 7 - Table 4 Nord : Yvan KETCHEDJI (Bourgogne) Sud : Jean-David DJIAN (Ain) Est : Joël RABINOVITCH (Franche-Comté) Ouest : François LESTAGE (Aquitaine) PRENEUR SUD - ENTAME NORD Ecart : ♠ D-C-3 / ♥ 6 / ♣ 10-2. Score : - 58. Entame : ♣ 8.
  • 30. 3300 par Olivier ZIMBER(Alsace) Le sympathique Olivier, grand joueur aux deux sens du terme, a déjà un beau palmarès : trois places de 3ème lors des Championnats de France Quadrettes D1 en 2008, 2009 et 2011. Vainqueur du Triathlon en 2011, 1ère Série Nationale, il ne lui manque plus qu’un titre, avec ses amis de toujours, pour qu’il soit comblé de joie ! PROBLÈME : QUADRETTESPROBLÈME : QUADRETTES Vous participez à un tournoi organisé par un club et en profitez pour faire un dernier entraînement avant le Championnat de France Quadrettes pour lequel vous vous êtes brillamment qualifié. Vous partez en attaque et relevez le jeu suivant à la 1ère table. NORD Donneur SUD Preneur EST OUEST ATTAQUE Quel sera votre écart ? Mon écart : ♥ 5-2 / ♦ 9-7-4-3. Mon écart sera le suivant : ♥ 6-2 / ♦ 7-4-3 / ♣ 6. Une coupe et un Roi sec, avec deux bouts imprenables 8èmes , devraient me permettre de faire un maximum de plis d'atout en prenant les points ♦ et ceux mineurs à ♥. Par contre, le peu d'atouts réels (7) ne me permet pas d'écarter la Dame de mon petit mariage ♣, malgré la belle séquence Cavalier-10, car cette reprise de main pourrait s'avérer impérative si la défense rentrait rapidement le Petit sur ma longue ♠ et développait une jouerie atout. Quelle ligne d’attaque comptez-vous adopter ? Bien entendu, je jouerai ma longueur à ♠, Roi bille en tête, en espérant que le Petit rentre le plus tardivement possible afin de prendre le maximum de points à ♦ et à ♥. Ma faiblesse étant mon nombre de tarots, je n’enverrai à priori aucun atout de ma main. DEFENSE Quelle sera l’entame du joueur Ouest ? Vu le chien trouvé par le preneur, il semblerait que la couleur que va développer l’attaquant soit les ♠. Le joueur Ouest n'a que deux ♠ et une faible quantité et qualité d'atout, sa main ne sera certainement pas décisive pour la défense. Par contre, la coupe du preneur semble écrite dans son mariage 6ème , ce pourquoi il entame ♦. Il joue bien sûr en dessous, de l’As. Si le preneur pousse ♠, comme Ouest l’a prévu, il devrait rentrer ses honneurs plus tard dans la donne. DEROULEMENT DE LA DONNECHIEN Voici donc la main d’attaque avec le chien : A ♠ ♥ ♦ ♣ OUEST SUD EST NORD Pli 1 As ♦ 4 A 2 ♦ 9 ♦ Pli 2 9 ♠ R ♠ 4 ♠ 3 ♠ Pli 3 V ♠ 7 ♠ 10 ♠ 6 ♠ Pli 4 6 ♦ 7 A 5 ♦ 8 A Pli 5 3 ♥ R ♥ 5 ♥ As ♥ Pli 6 3 A As ♠ D ♠ C ♠ Pli 7 8 ♦ 16 A C ♦ 17 A Pli 8 8 ♥ 9 A 7 ♥ 4 ♥ Pli 9 6 A 2 ♠ 1 A 5 A Pli 10 10 ♥ 15 A C ♥ 9 ♥ Pli 11 14 A 5 ♠ 2 A 13 A Pli 12 10 ♦ 21 A V ♦ 19 A Pli 13 10 A 8 ♠ 11 A D ♥ Pli 14 R ♦ Ex 20 A V ♥ Pli 15 5 ♣ 18 A 12 A As ♣ Pli 16 7 ♣ C ♣ 3 ♣ 2 ♣ Pli 17 R ♣ D ♣ 4 ♣ 8 ♣ Pli 18 D ♦ 10 ♣ 9 ♣ V ♣ SCORE - 52 LLaa DDoonnnnee 21 - 18 - 16 - 15 - 9 - 7 - 4 - Ex R - 8 - 7 - 5 - 2 - As R - 6 - 2 7 - 4 - 3 D - C - 10 - 6 Vous, les joueurs