Livre Blanc : Twitter conté par 50 
personnalités de la Banque Finance 
Assurance 
Publication : septembre 2014 
Auteur : ...
Livre Blanc publié avec le soutien de : 
Associations 
@AFG_France @Pole_FIN_INNOV 
Médias et journaux : 
@CultureBanque @...
Résumé 
Ce livre blanc aurait pu (dû ?) ne jamais exister … Dans un secteur économique qui découvre depuis 
peu de temps l...
Pereira, Dominique Pignot, Tupac Pointu, Rejane Reibaud, Thomas Renault, Florian Rey, Jacques 
Richier, Antoine Roger, Emm...
Sommaire 
1 PREFACE .........................................................................................................
7.11 @RONANLM (RONAN LE MOAL) CEO D’UNE COMPAGNIE DE BANQUE ASSURANCE ................................. 73 
7.12 @ALARIGAU...
7.49 @JUDITHREVANS (JUDITH EVANS) - JOURNALISTE FINANCIERE ANGLAISE .............................................. 185 
7....
1 Préface 
Cette (longue) préface vient éclairer ce livre blanc sous une perspective différente et propose au 
travers de ...
1.1 Un espace privilégié, par Olivier Gonzalez 
Twitter est devenu un espace privilégié d’information, d’échanges et de 
d...
leur donne une portée globale. C’est ce qui a permis par exemple à la ville de #Ferguson de devenir 
un point focal de l’a...
1.2 L’outil digital au coeur du commerce, par Alexandre de Lamarzelle 
Bravo pour ce livre blanc, Alban, qui va stimuler t...
1.3 Quelques témoignages 
"Une étude pertinente, originale et concrète qui s’appuie sur l’expérience 
d’Alban Jarry sur Tw...
« Une plateforme d’échanges où il est moins question de « se montrer » que de 
« montrer » Julia Lemarchand 
« Twitter est...
"Twitter comme d’autres médias sociaux est un investissement : il faut donner 
pour recevoir. Plus vous y êtes actifs, plu...
« Bienvenue dans le XXIéme siècle ! 
Au service de vos stratégies, twitter vous permet de bénéficier d’un avantage 
compét...
1.4 L’influence de Twitter, par Gérard de Maupeou 
Le poids et l’influence des réseaux sociaux ne sont aujourd’hui plus à ...
1.5 L’appropriation de Twitter par la banque assurance, par Fabrice 
Epelboin 
L'appropriation par le monde de la banque-a...
1.6 Telle une fable … , par Hervé Kabla 
De toutes les plateformes sociales jusqu’à présent développées par l’homme, 
Twit...
1.7 Enseigner sur Twitter , par Vincent Dutot 
Préfacer un livre blanc sur Twitter, quand on pas de compte Twitter attitré...
1.8 Twitter tradition … , par Brian Bollen 
I will restrict myself to writing a very short piece (in the best Twitter trad...
1.9 Twitter entre transparence et tentation , par Charlotte Binche 
Ce qui est communément admis dans les témoignages de c...
1.10 Un outil de … recherche , par Thomas Renault 
«Analogous to what it must have been like when they first handed out 
m...
1.11 Twitter, l’outil qui fait frémir la Bourse ! , par Fadhila Brahimi 
Le 23 avril 2013, un faux tweet annonçant un atte...
2 Introduction 
2.1 Avertissement à propos de ce livre blanc 
Les réseaux sociaux, et plus particulièrement Twitter, offra...
2.3 À propos de ce livre blanc 
Ce livre blanc est destiné : 
 Aux professionnels de la Banque Finance Assurance et de la...
3 Twitter, une mine d’or 
Qui n’a pas rêvé de participer à la ruée vers l’or du XIXeme siècle aux Etats Unis. Immédiatemen...
Afin d’étendre son réseau, et ainsi augmenter sa capacité à trouver la bonne information, le twittos 
(ou utilisateur de T...
4 Une cartographie en collaboration avec 
Thomas Renault 
4.1 L’origine 
Il y a quelques mois, Thomas Renault (Doctorant à...
Twitter même si ce n’est pas Axa qui l’a recruté (là je n’ai pas compris …) 
@charlottebinche : pour tous ses conseils tou...
4.5 La liste complète de ces 105 noms 
Voici le résultat de cette exploration menée par Thomas, entre parenthèses sont pré...
BforBank (39) BNPParibas_com (48) C_Barbier (49) 
CarolineGin (48) cbanque (42) CelineMartins (67) 
cestpasmonidee (43) Ch...
smnjc (41) ssoumier (67) ThierryGouby (49) 
thomas_bronnec (48) ThomasCarlat (51) ThomasRudelle (63) 
Val_Leselbaum (37) w...
5 50 extraits 
«Le train est en marche (ou plutôt le TGV), il ne faut pas rester à quai. La question n’est plus de savoir ...
Jonathan Herscovici : «C’est, selon moi, le meilleur outil pour diffuser une 
information de façon virale. Par exemple, mo...
Thierry Gouby : «Les journalistes n’ont plus d’autre choix que de s’adapter au 
virage numérique. Dans l’ensemble, tous le...
Karine Lazimi : «Je trouve incroyable qu’un patron d’entreprise soit en direct 
avec ses clients : nous sommes en rupture ...
Cyril Colleatte : «A la croisée du micro-blogging et du réseau social "ouvert". Il y 
a peu de barrière à l’entrée et les ...
Robert Sojic : «Nous sommes dans l’ère du "Big data". La quantité d’information 
à laquelle nous avons accès défie l’imagi...
Matthieu Bebear : «Twitter permet de faire de la veille, pertinente car les 
critères ont été définis par l’utilisateur lu...
6 L’entreprise 2.0 ne survivra pas sans intégrer 
les réseaux sociaux 
Notre monde bouge, le nombre d’abonnés aux réseaux ...
l’évolution de leur travail et de leurs attentes. Elle les guide vers une nouvelle forme de travail sous 
peine de dispara...
• Dans le premier cas, il aura le sentiment d’appartenir à une entreprise véhiculant une image 
innovante et vivra une rée...
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Livre blanc -  Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Livre blanc - Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance

142 742 vues

Publié le

Alors que le monde de la banque finance assurance pouvait sembler réfractaire aux réseaux sociaux et particulièrement à Twitter, les 75 participants prouvent qu’un usage professionnel est possible voire même indispensable. Chacun d’eux tire profit des informations qu’il y trouve ou partage. Chacun d’eux est parvenu à se tisser un réseau de correspondants professionnels.

Au travers de ces quelques pages, chaque lecteur de ce livre blanc pourra découvrir de nouvelles façons d’appréhender cet univers et sera guidé vers de nouveaux horizons pour l’exploiter.

Il aurait été probablement plus simple de limiter les contributions de ce livre blanc à ces « seuls » 50 portraits initiaux … il n’en sera rien et la préface vous réservera des surprises avec des visions externes à l’univers de la banque finance assurance qui apportent un regard complémentaire et passionnant à cet ouvrage.

Je remercie particulièrement les 75 participants de ce livre blanc pour le temps consacré à ces nombreuses lignes :
Hervé Alexandre, Jean-Yves Archer, Pierre Auberger, Michel Audeban, David Audran, Delphine Asseraf, Fadhila Brahimi, Cleopatre Bastet, Sabine Baudin, Guillaume Bayre, Matthieu Bebear, Gideon Benari, Patrice Bernard, Charlotte Binche, Cyril Bladier, Brian Bollen, Frederique Cintrat, Jonathan Chan, Marc Cogrel, Cyril Colleatte, Yann Cormant, Raphael Cretinon, Anthony Cros, Romain Dion, Jean-Philippe Dubosc, Pierre-Antoine Dusoulier, Vincent Dutot, Fabrice Epelboin, Judith Evans, Aurélie Fardeau, Loïc Fery, Dolores Fraguela, Bertrand Gibeau, Olivier Gonzalez, Thierry Gouby, Jonathan Herscovici, Cyril Jarnias, Hervé Kabla, Daniel Karyotis, Raphael Krivine, Alexandre de La Marzelle, Laetitia Langeix, Marie-Christine Lanne, Antoine Larigaudrie, Karine Lazimi, Marie-Béatrix Le Coz, Julia Lemarchand, Ronan Le Moal, Francois Limoge, Eric Lombard, Audrey Mangin, Gérard de Maupeou, Julie Maxence, André Morandi, Isabelle Mufraggi, Muriel Nicou, Jean-Marc Ouvré, Claudia Pereira, Dominique Pignot, Tupac Pointu, Rejane Reibaud, Thomas Renault, Florian Rey, Jacques Richier, Antoine Roger, Emmanuel Schafroth, Marie-Helène Seguy, Robert Sojic, Audrey Spy, Cedric Teissier, Mireille Weinberg, Jean-Pierre Wiedmer, Hans Willert, Nathalie Wolff, Axelle Zandvliet

Ainsi que les associations et médias ayant accepté de lui apporter leurs soutiens :
Association Français de Gestion, Club des Assureurs, Finance Innovation, Culture Banque, EFinancialCareers, Instit Invest, Le Figaro Economie, Tout sur mes finances, Votre Argent

Publié dans : Médias sociaux

Livre blanc - Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance

  1. 1. Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Publication : septembre 2014 Auteur : Alban Jarry & Collectif ISBN : 978-2-9550378-0-5 EAN : 9782955037805 © 2014 albanjarry.wordpress.com - Tous droits réservés Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 1
  2. 2. Livre Blanc publié avec le soutien de : Associations @AFG_France @Pole_FIN_INNOV Médias et journaux : @CultureBanque @efc_fr @instit_invest @Figaro_Economie @Toutsur @VotreArgent Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 2
  3. 3. Résumé Ce livre blanc aurait pu (dû ?) ne jamais exister … Dans un secteur économique qui découvre depuis peu de temps l’intérêt des réseaux sociaux, qui est confronté à des réglementations strictes qui encadrent ses publications, où souvent beaucoup craignent de s’exposer, il n’aurait pas dû être envisageable de le réaliser … Pourtant, du 8 mai au 9 juillet 2014, 50 + 1 portraits furent publiés sur le blog à un rythme quasi quotidien (à l’exception de chaque samedi). Presque toutes les personnalités contactées répondirent avec enthousiasme et sincérité. Dans ces nombreuses pages, le lecteur découvrira toutes sortes d’utilisations de Twitter, que tous interagissent en leurs noms propres, que tous prennent le risque quasi quotidiennement d’y publier. En quelques années, Twitter s’est progressivement introduit dans ce monde et aide chacun d’entre eux dans son travail quotidien. Lorsque le vendredi 8 mai les premiers mails de questions furent envoyé à 5 Twittos, il était difficilement imaginable que cette série prendrait une telle ampleur. Pourtant rapidement, il se produisit un phénomène étrange, les réponses ne cessèrent d’arriver et permirent d’accomplir cette série et de présenter chacune de ces 50 personnalités. Alors que le monde de la banque finance assurance pouvait sembler réfractaire aux réseaux sociaux et particulièrement à Twitter, ils prouvent qu’un usage professionnel est possible voire même indispensable. Chacun d’eux tire profit des informations qu’il y trouve ou partage. Chacun d’eux est parvenu à se tisser un réseau de correspondants professionnels. Au travers de ces quelques pages, chaque lecteur de ce livre blanc pourra découvrir de nouvelles façons d’appréhender cet univers et sera guidé vers de nouveaux horizons pour l’exploiter. Il aurait été probablement plus simple de limiter les contributions de ce livre blanc à ces « seuls » 50 portraits… il n’en sera rien et la préface vous réservera des surprises avec des visions externes à l’univers de la banque finance assurance qui apportent un regard complémentaire et passionnant à cet ouvrage. Je remercie particulièrement les 75 participants de ce livre blanc pour le temps consacré à ces nombreuses lignes : Hervé Alexandre, Jean-Yves Archer, Pierre Auberger, Michel Audeban, David Audran, Delphine Asseraf, Fadhila Brahimi, Cleopatre Bastet, Sabine Baudin, Guillaume Bayre, Matthieu Bebear, Gideon Benari, Patrice Bernard, Charlotte Binche, Cyril Bladier, Brian Bollen, Frederique Cintrat, Jonathan Chan, Marc Cogrel, Cyril Colleatte, Yann Cormant, Raphael Cretinon, Anthony Cros, Romain Dion, Jean-Philippe Dubosc, Pierre-Antoine Dusoulier, Vincent Dutot, Fabrice Epelboin, Judith Evans, Aurélie Fardeau, Loïc Fery, Dolores Fraguela, Bertrand Gibeau, Olivier Gonzalez, Thierry Gouby, Jonathan Herscovici, Cyril Jarnias, Hervé Kabla, Daniel Karyotis, Raphael Krivine, Alexandre de Lamarzelle, Laetitia Langeix, Marie-Christine Lanne, Antoine Larigaudrie, Karine Lazimi, Marie-Béatrix Le Coz, Julia Lemarchand, Ronan Le Moal, Francois Limoge, Eric Lombard, Audrey Mangin, Gérard de Maupeou, Julie Maxence, André Morandi, Isabelle Mufraggi, Muriel Nicou, Jean-Marc Ouvré, Claudia Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 3
  4. 4. Pereira, Dominique Pignot, Tupac Pointu, Rejane Reibaud, Thomas Renault, Florian Rey, Jacques Richier, Antoine Roger, Emmanuel Schafroth, Marie-Helène Seguy, Robert Sojic, Audrey Spy, Cedric Teissier, Mireille Weinberg, Jean-Pierre Wiedmer, Hans Willert, Nathalie Wolff, Axelle Zandvliet Et en alias Twitter ( https://twitter.com/Alban_Jarry/lists/livre-blanc-twitter-50-2 ) : @halex21, @JYvesARCHER, @Pierre_Auberger, @MAudeban, @David_AUDRAN, @asserafd, @FBrahimi, @DS_Bastet, @SabineBaudin, @GuillaumeBayre, @mbebear, @Besprent, @cestpasmonidee, @CharlotteBinche, @Cyril_Bladier, @brianbollen, @FredCintrat, @ChanPerco, @marc_cogrel, @ccolleatte, @ycormant, @RCretinon, @anthonycros1, @RomainDionLR, @jpdubosc, @PADusoulier, Vincent Dutot, @epelboin, @JudithREvans, @aureliliz, @LoicFery, @gonzalezolc, @df_komadok, @bertrandgibeau, @ThierryGouby, @Jhersco, @cyriljarnias, @HerveKabla, @dkaryotis, @RKrivine, Alexandre de Lamarzelle, @LaetitiaLangeix, @Mc_Lanne, @ALarigaudrieBFM, @karinelazimi, @mbxl, @JuliaLemarchand, @ronanLM, @FLIMOGE, @Eric_R_Lombard, @Audrey_Mangin, Gérard de Maupeou, @BourseBinaire, André Morandi, @imufraggi, @Muriel_Nicou, @jmarc, @Cloclo699, @dpignot, @tpointu, @Redjeco, @captaineco_fr, @florian_rey, @jacquesrichier, @antoinedeuxieme, @EmSchaf, @mhseguy, @RobertSojic, @SpyAudrey, @echotraffic, @Mi_Weinberg, @jpwiedmer, @HWillert, @nwolff, @AxelleZandvliet Bonne lecture ! Alban Jarry Avertissement Ce livre blanc représente les points de vue des différents participants à la date de publication. Les réseaux sociaux évoluant régulièrement, les informations qu’il contient ne doivent pas être interprétées comme étant intemporelles. Ce livre blanc ne reflète que des avis par rapport à une situation et une utilisation donnée. Ces personnalités ne peuvent garantir la pérennité des informations présentées après la date de publication. Tous les noms de produits, de marques ou de sociétés cités dans ce livre blanc sont des marques de leurs propriétaires respectifs. Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 4
  5. 5. Sommaire 1 PREFACE ............................................................................................................................................ 8 1.1 UN ESPACE PRIVILEGIE, PAR OLIVIER GONZALEZ ........................................................................................ 9 1.2 L’OUTIL DIGITAL AU COEUR DU COMMERCE, PAR ALEXANDRE DE LAMARZELLE ................................................ 11 1.3 QUELQUES TEMOIGNAGES .................................................................................................................. 12 1.4 L’INFLUENCE DE TWITTER, PAR GERARD DE MAUPEOU ............................................................................. 16 1.5 L’APPROPRIATION DE TWITTER PAR LA BANQUE ASSURANCE, PAR FABRICE EPELBOIN ..................................... 17 1.6 TELLE UNE FABLE … , PAR HERVE KABLA ................................................................................................ 18 1.7 ENSEIGNER SUR TWITTER , PAR VINCENT DUTOT ..................................................................................... 19 1.8 TWITTER TRADITION … , PAR BRIAN BOLLEN ........................................................................................... 20 1.9 TWITTER ENTRE TRANSPARENCE ET TENTATION , PAR CHARLOTTE BINCHE .................................................... 21 1.10 UN OUTIL DE … RECHERCHE , PAR THOMAS RENAULT .......................................................................... 22 1.11 TWITTER, L’OUTIL QUI FAIT FREMI LA BOURSE ! , PAR FADHILA BRAHIMI .................................................. 23 2 INTRODUCTION ............................................................................................................................... 24 2.1 AVERTISSEMENT A PROPOS DE CE LIVRE BLANC ........................................................................................ 24 2.2 OBJECTIFS DE CE LIVRE BLANC .............................................................................................................. 24 2.3 À PROPOS DE CE LIVRE BLANC .............................................................................................................. 25 2.4 À PROPOS DE CE LIVRE BLANC .............................................................................................................. 25 2.5 ORGANISATION DE CE LIVRE BLANC ....................................................................................................... 25 3 TWITTER, UNE MINE D’OR ............................................................................................................... 26 4 UNE CARTOGRAPHIE EN COLLABORATION AVEC THOMAS RENAULT .............................................. 28 4.1 L’ORIGINE ........................................................................................................................................ 28 4.2 LA LISTE DE DEPART ........................................................................................................................... 28 4.3 LES GRAND PRINCIPES ........................................................................................................................ 29 4.4 LA CARTOGRAPHIE SOUS FORME DE GRAPHIQUE ...................................................................................... 29 4.5 LA LISTE COMPLETE DE CES 105 NOMS .................................................................................................. 30 4.6 LA CONCLUSION DE CETTE ETUDE ALGORITHMIQUE .................................................................................. 32 5 50 EXTRAITS ..................................................................................................................................... 33 6 L’ENTREPRISE 2.0 NE SURVIVRA PAS SANS INTEGRER LES RESEAUX SOCIAUX ................................. 40 7 50 PORTRAITS .................................................................................................................................. 44 7.1 @JMARC (JEAN MARC OUVRE) COMMUNITY MANAGER & SOCIAL MANAGER DANS UNE BANQUE .................. 44 7.2 @MI_WEINBERG (MIREILLE WEINBERG) JOURNALISTE INDEPENDANTE – PATRIMOINE & ECONOMIE .............. 47 7.3 @RCRETINON (RAPHAEL CRETINON) CONSULTANT EN ASSET MANAGEMENT .............................................. 50 7.4 @HWILLERT (HANS WILLERT) PARTNER CONSULTANT EN ASSURANCE ....................................................... 53 7.5 @ANTOINEDEUXIEME (ANTOINE ROGER) ASSOCIE CHEF DE PROJET WEB EN FINANCE ..................................... 56 7.6 @GUILLAUMEBAYRE (GUILLAUME BAYRE) JOURNALISTE ECONOMIQUE EN PRESSE ....................................... 59 7.7 @JHERSCO (JONATHAN HERSCOVICI) FONDATEUR START-UP FINANCIERE, LAUREAT PRIX MONDIAL DE L’INNOVATION ............................................................................................................................................. 62 7.8 @FLIMOGE (FRANCOIS LIMOGE) REDACTEUR EN CHEF DELEGUE D’UNE REVUE D’ASSURANCE ......................... 65 7.9 @DAVID_AUDRAN (DAVID AUDRAN) FONDATEUR DE CULTURE BANQUE ................................................... 67 7.10 @BERTRANDGIBEAU (BERTRAND GIBEAU) PARTNER D’UN CABINET D’EXPERTISE EN ASSET MANAGEMENT ..... 70 Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 5
  6. 6. 7.11 @RONANLM (RONAN LE MOAL) CEO D’UNE COMPAGNIE DE BANQUE ASSURANCE ................................. 73 7.12 @ALARIGAUDRIEBFM (ANTOINE LARIGAUDRIE) JOURNALISTE POUR UNE CHAINE DE TELEVISION D’INFORMATIONS FINANCIERES ET ECONOMIQUES .............................................................................................. 76 7.13 @JYVESARCHER (JEAN-YVES ARCHER) ECONOMISTE ........................................................................ 80 7.14 @THIERRYGOUBY (THIERRY GOUBY) - REDACTEUR EN CHEF ADJOINT D’UNE REVUE D’ASSURANCE .............. 83 7.15 @EMSCHAF (EMMANUEL SCHAFROTH) - JOURNALISTE FINANCIER ......................................................... 86 7.16 @HALEX21 (HERVE ALEXANDRE) - DIRECTEUR D’UN MASTER EN UNIVERSITE, PROFESSEUR ....................... 90 7.17 @MHSEGUY (MARIE-HELENE SEGUY) - DIRECTEUR D’UNE SOCIETE DE COURTAGE EN ASSURANCE ET REASSURANCE ............................................................................................................................................. 93 7.18 @DPIGNOT (DOMINIQUE PIGNOT) - DIRECTRICE COMMUNICATION D’UNE ASSOCIATION D’ASSET MANAGERS 95 7.19 @MBXL (MARIE-BEATRIX LE COZ) - SPECIALISTE DES STRATEGIES DIGITALES ............................................ 97 7.20 @SPYAUDREY (AUDREY SPY) - JOURNALISTE DANS UNE REVUE FINANCIERE ........................................... 100 7.21 @KARINELAZIMI (KARINE LAZIMI) - HEAD OF DIGITAL EXPERIENCE CHEZ UN ASSUREUR ............................. 103 7.22 @FREDCINTRAT (FREDERIQUE CINTRAT) - DIRECTEUR MARKETING ET COMMERCIAL CHEZ UN ASSUREUR, FEMME COMMERCIALE 2013 DE L’ASSURANCE ................................................................................................ 106 7.23 @CHARLOTTEBINCHE (CHARLOTTE BINCHE) - RESPONSABLE RELATIONS PRESSE ET COMMUNICATION DIGITALE CHEZ UN ASSET MANAGER ............................................................................................................................ 109 7.24 @DS_BASTET (CLEOPATRE) - EXPERTE EN BANQUE FINANCE PATRIMOINE ............................................. 112 7.25 @NWOLFF (NATHALIE WOLFF) - RESPONSABLE WEB MARKETING EN ASSURANCE .................................. 115 7.26 @CESTPASMONIDEE (PATRICE BERNARD) - CONSULTANT EN FINANCE ET FONDATEUR DE C’EST PAS MON IDEE 118 7.27 ANDRE MORANDI - ECONOMISTE BRESILIEN .................................................................................... 121 7.28 @CCOLLEATTE (CYRIL COLLEATTE) - MANAGER EN CONSULTING – CREATEUR DE MEILLEURES-SICAV.COM ... 124 7.29 @MAUDEBAN (MICHEL AUDEBAN) - DIRECTEUR D’UNE SOCIETE DE GESTION ........................................ 127 7.30 @SABINEBAUDIN (SABINE BAUDIN) DIRECTEUR DES RELATIONS PRESSE ET DE LA E-REPUTATION D’UN GROUPE BANCAIRE 130 7.31 @ECHOTRAFFIC (CEDRIC TEISSIER) - ENTREPRENEUR EN FINANCE ........................................................ 133 7.32 @JACQUESRICHIER (JACQUES RICHIER) - PRESIDENT D’UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE ............................ 136 7.33 @ERIC_R_LOMBARD (ERIC LOMBARD) - CEO D’UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE ................................... 139 7.34 @PADUSOULIER (PIERRE-ANTOINE DUSOULIER) - CEO D’UNE BANQUE .............................................. 142 7.35 @TPOINTU (TUPAC POINTU) - JOURNALISTE D’UNE AGENCE DE PRESSE ................................................. 144 7.36 @ROBERTSOJIC (ROBERT SOJIC) - FONDATEUR D’UNE ENTREPRISE DE FORMATIONS SPECIALISEES (RISQUE ASSURANTIEL, GESTION,…) .......................................................................................................................... 147 7.37 @MARC_COGREL (MARC COGREL) - RESPONSABLE E-REPUTATION D’UN GROUPE BANCAIRE .................... 150 7.38 @AURELILIZ (AURELIE FARDEAU) - JOURNALISTE EN FINANCE .............................................................. 153 7.39 @BOURSEBINAIRE (JULIE MAXENCE) - FONDATRICE DU SITE BOURSE BINAIRE ....................................... 156 7.40 @FLORIAN_REY (FLORIAN REY) - GESTIONNAIRE DE PATRIMOINE ........................................................ 159 7.41 @AUDREY_MANGIN (AUDREY MANGIN) - JOURNALISTE SUR LES INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS ........... 162 7.42 @RKRIVINE (RAPHAEL KRIVINE) - DIRECTEUR D’UNE BANQUE DIRECTE ................................................. 165 7.43 @REDJECO (REJANE REIBAUD) - JOURNALISTE, MADAME ASSET MANAGEMENT D’UN JOURNAL ECONOMIQUE 168 7.44 @MBEBEAR (MATTHIEU BEBEAR) - DGA EN ASSURANCE ................................................................... 171 7.45 @ANTHONYCROS1 (ANTHONY CROS) - RESPONSABLE DES INVESTISSEMENTS POUR UN FAMILY OFFICE ....... 174 7.46 @YCORMANT (YANN CORMANT) - SOCIAL MEDIA MANAGER DANS UNE BANQUE .................................... 177 7.47 @DKARYOTIS (DANIEL KARYOTIS) - DIRECTEUR GENERAL D’UN GROUPE BANCAIRE ................................. 180 7.48 @CYRILJARNIAS (CYRIL JARNIAS) - EXPERT EN GESTION DE PATRIMOINE ................................................ 182 Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 6
  7. 7. 7.49 @JUDITHREVANS (JUDITH EVANS) - JOURNALISTE FINANCIERE ANGLAISE .............................................. 185 7.50 @JPDUBOSC (JEAN-PHILIPPE DUBOSC) - REDACTEUR EN CHEF D’UNE REVUE FINANCIERE ......................... 189 8 AUTO PORTRAIT ............................................................................................................................ 192 8.1 AUTOPORTRAIT .............................................................................................................................. 192 8.2 INTERVIEW REALISEE PAR MIREILLE WEINBERG ..................................................................................... 196 8.3 18 QUESTIONS DE TWITTOS .............................................................................................................. 200 9 3 UTILISATIONS PAR LA FINANCE DES RESEAUX SOCIAUX .............................................................. 208 10 COMMENT CONSTRUIRE SON RESEAU ? LA FOLLE CHEVAUCHEE DE PAUL REVERE … .................... 210 11 GESTION D’ACTIFS : LA DIRECTIVE MIF APPLIQUEE AUX RESEAUX SOCIAUX .................................. 213 12 CONCLUSION ................................................................................................................................. 215 13 ANNONCES DES PROCHAINS PORTRAITS ....................................................................................... 217 14 AUTEUR DU LIVRE BLANC .............................................................................................................. 219 15 PRINCIPALES PUBLICATIONS SUR LES RESEAUX SOCIAUX .............................................................. 220 16 ETUDES PUBLIEES .......................................................................................................................... 222 17 POUR EN SAVOIR PLUS : CONFERENCES ......................................................................................... 223 Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 7
  8. 8. 1 Préface Cette (longue) préface vient éclairer ce livre blanc sous une perspective différente et propose au travers de ces témoignages la vision à la fois de participants du livre blanc et celle de témoins externes. J’ai proposé à des experts de Twitter, cités dans l’ « autoportrait », ainsi qu’à de nouveaux visages, de donner leur avis à la fois sur ces portraits et plus généralement sur leur vision de l’utilisation professionnelle de Twitter, en laissant chacun libre à la fois du contenu et de la longueur pour offrir une diversité de points de vue la plus large possible. J’espère que vous trouverez autant de plaisir que moi à lire ces lignes. Je remercie plus particulièrement Olivier Gonzalez, Directeur Général de Twitter d’avoir accepté de participer et de nous livrer son regard sur l’interaction possible entre la Banque Finance Assurance et Twitter. J’ai une pensée particulière pour Gérard de Maupeou qui me permet d’aller régulièrement partager à HEC Exed cette expérience de découverte des réseaux sociaux et du personal branding. A chaque fois, c’est l’occasion d’intervenir devant des dirigeants d’entreprises, probables futurs utilisateurs des réseaux sociaux (du moins je l’espère), dont certains démontreront qu’une utilisation combinée des marques personnelles et des marques d’entreprises provoque l’intérêt de leurs clients et prospects. De nouveaux modes de marketing et de communications émergent, les années à venir nous montreront où tout cela nous mènera. Alexandre de Lamarzelle, Directeur Général de RueDuCommerce.com, a également accepté de partager son expérience du commerce électronique qu’il pratique depuis de nombreuses années. Les témoignages de cette préface sont classés par ordre de réception et les plus longs sont mis en avant dans des paragraphes spécifiques. Bonne lecture de ces … 200 pages Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 8
  9. 9. 1.1 Un espace privilégié, par Olivier Gonzalez Twitter est devenu un espace privilégié d’information, d’échanges et de discussions pour les experts de la banque, de la finance, de l’assurance, et de tous les passionnés d’économie en général. Pourquoi? Car la plateforme répond au besoin de certains experts de partager leur savoir, et permet à ceux qui s’y intéressent de trouver les informations qu’ils recherchent. Comme souvent sur Twitter, ce sont les utilisateurs qui déterminent l'usage. Et depuis 2008, date à laquelle Twitter a été créé, toutes les composantes de l’économie mondiale se sont spontanément et progressivement saisies de la plateforme : entreprises, institutions, experts, conseils, décideurs politiques, journalises, Think tanks… Autant de contributeurs potentiels qui rendent Twitter passionnant pour quiconque s’intéresse à l’économie. Ce phénomène n’a pas de frontière géographique et s’accélère. Il a fallu 3 ans, 2 mois et 1 jour pour atteindre le premier million de Tweets et il faut désormais 2 jours pour atteindre ce total. Et si le phénomène a débuté aux Etats-Unis, le monde entier est aujourd’hui concerné car Twitter compte les trois quarts de ses 271 millions d’utilisateurs actifs en dehors des Etats-Unis. Ce n’est que le début de l’aventure. Twitter est une plate-forme très flexible avec quatre caractéristiques uniques : elle est live, publique et conversationnelle et largement distribuée. Live : tout ce qui se passe dans le monde a immédiatement un écho sur Twitter, en temps réel. On pense évidemment aux grands moments, comme les exploits sportifs, les élections ou les grands faits d’actualité, mais cet aspect live se retrouve également dans le quotidien. Tous les jours sur Twitter, des utilisateurs réagissent à l’actualité, partagent leur état d’esprit ou leurs humeurs, relatent leur rencontres ou leurs découvertes. Public : Twitter n’a pas de filtre. Vous pouvez suivre qui vous voulez et n’importe qui peut vous suivre en retour. Sur Twitter, vous découvrez chaque jour des personnes passionnantes autour de sujets qui vous rassemblent. Conversationnel : Les utilisateurs de Twitter prennent la parole sur des sujets qui leurs sont chers. Et ces sujets, ces centres d’intérêt, leur permettent d’échanger avec d’autres utilisateurs. Des millions de personnes, quelle que soit leur langue ou leur origine, échangent ainsi chaque jour, souvent sans qu’ils ne se soient jamais rencontrés. Certains créent même des liens physiques après s’être rencontré virtuellement sur Twitter. Distribué : En un Tweet, émis depuis votre Smartphone, vous pouvez vous retrouver en Une de la presse financière, en ouverture du JT de 20h ou repris par les leaders de ce monde qui s’intéressent à votre contenu. Et sur Twitter, la qualité du contenu est plus que jamais la clé du succès. Rares sont aujourd’hui les personnes qui n’ont jamais vu un Tweet, même s’ils n’ont jamais utilisé Twitter. Comment ? Tout simplement parce ce que vous dites sur Twitter peut être repris bien au delà de Twitter. Tous les jours, les médias relaient des informations qui ont émergées d’abord sur Twitter et Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 9
  10. 10. leur donne une portée globale. C’est ce qui a permis par exemple à la ville de #Ferguson de devenir un point focal de l’actualité sociale et politique pendant des mois, sans qu’aucun média n’ait pu l’anticiper. Ce succès s’explique par un usage essentiellement mobile de Twitter et une nature « plastique ». 78% de nos utilisateurs sont des mobinautes et utilisent Twitter au quotidien. Quand on sait qu’une personne possédant un Smartphone le déverrouille en moyenne 110 fois par jour, on comprend rapidement l’intérêt d’être une entreprise mobile. Si Twitter est né avec le SMS, nous avons néanmoins évolué avec le temps. Aujourd’hui, un Tweet ce n’est plus 140 caractères. Ce sont des #, des @, des photos, des vidéos, des Vines, des aperçus de sites Web, des coupons, ou des accès à des applications… autant de format qui répondent à des objectifs bien précis. Et si les entreprises françaises ont bien compris l’intérêt de Twitter notamment d’un point de vue marketing, nous travaillons étroitement avec certaines entités et leurs conseils pour renforcer leurs mécanismes et leurs stratégies. Les acteurs de la banque / assurance, entres autres, font preuve de beaucoup d’audace pour développer de nouvelles approches qui répondent aux attentes de leurs clients. Il ne s’agit pas que de vendre, il s’agit aussi de prévenir, d’informer et d’être au plus proche de leurs besoins. La BPCE a récemment annoncé la possibilité de payer en un Tweet en intégrant son service S-Money à Twitter. Depuis plus de 3 ans, la Société Générale utilise Twitter comme SAV hyper réactif et en a fait un axe fort de sa communication grand public, car il s’agit d’une véritable valeur ajoutée en termes de relation client et de nouveaux usages. La Banque Postale utilise Vine pour répondre aux questions communes de ses clients de manière visuelle. Et Axa, sur l’anticipation des risques, ou Allianz sur la prévention des usages, ne sont pas en reste. Nous sommes très fiers de ces initiatives françaises, souvent originales, mais là aussi, nous ne sommes qu’au début de l’aventure. Il ne faut ni en avoir peur, ni aller trop vite. Le plus important reste de déterminer ses objectifs en amont, de comprendre ses interlocuteurs et leurs besoins, et enfin d'identifier les bonnes personnes en interne et les bons partenaires externes pour y parvenir. Nous découvrons chaque jour dans le monde des usages que nous n'aurions jamais pu imaginer nous-même. Et nous avons énormément de chance de travailler au sein d'un écosystème aussi dynamique et enthousiaste pour notre plateforme que celui que nous rencontrons en France. Merci à tous. Olivier Gonzalez, Directeur Général de Twitter France, @Gonzalezolc Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 10
  11. 11. 1.2 L’outil digital au coeur du commerce, par Alexandre de Lamarzelle Bravo pour ce livre blanc, Alban, qui va stimuler tous les hommes et femmes de bonne volonté souhaitant entrer de plein pied dans l’ère digitale, la nôtre. 3 réactions : Quelle révolution ! L’ère digitale, dont Twitter est un signe parmi d’autres, permet un partage de connaissances et de données ainsi qu’une mise en réseau tout juste prodigieuses. Et le plus souvent gratuitement… Tous nos repères sont bouleversés. Tous les domaines sont touchés : après, le commerce, la culture, l’éducation, la santé, les media, la politique, voilà maintenant que les acteurs de la banque et des assurances entrent dans cette révolution. Ça tangue, ça remue, ça transforme. Gageons que ce soit pour le meilleur… Quelle puissance ! A titre personnel, on perçoit vite la puissance transformante des outils digitaux pour ceux qui les maitrisent. Hommage ici à Alban qui en fait une démonstration rapide et efficace. A chacun de nous de mettre cette puissance au service de nos organisations et du bien commun. Quelle exigence ! Virtuellement enrichi d’informations pertinentes, de données, de réseaux, hyper-connecté à ses clients, ses citoyens, ses lecteurs, ses consommateurs, ses amis, l’ « homo numericus » devra veiller à préserver son humanité… incarnée, corporelle, physique. Il lui faudra donner corps à cette « capacité augmentée ». Que tous ces twittos permettent plus de partage, plus de liens et plus de rencontres bien réelles celles-là… Alexandre de Lamarzelle, Directeur Général de Rueducommerce.com Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 11
  12. 12. 1.3 Quelques témoignages "Une étude pertinente, originale et concrète qui s’appuie sur l’expérience d’Alban Jarry sur Twitter. Une belle occasion de partager les bonnes pratiques de Twitter et d’en faire le meilleur usage." Pierre Auberger, Directeur de la communication d’un groupe de BTP "Malgré son succès, Twitter (dans les 3 réseaux sociaux ayant le plus d'inscrits) reste paradoxalement assez méconnu et peu utilisé (seuls 4% des membres ont plus de 1 000 abonnés). En France encore peu de cadres ou de dirigeants ont un compte personnel. Twitter est pourtant un outil qui peut être très puissant en termes de professional branding. Suivre et se faire repérer des personnalités qui comptent dans un secteur, peut être un formidable levier de notoriété. Vous trouverez dans ce livre blanc non seulement les 50 qui comptent en France pour la filière banque assurances finance, mais aussi une vingtaine d'autres comptes indispensables à connaître. " Cyril Bladier , Digital Strategist "Quoi de plus naturel que de rassurer ses cibles quand on est une banque, un établissement financier ou un assureur ? Quoi de plus simple que de communiquer à travers les réseaux sociaux, véritables creusets de prospects, de candidats, de clients, d’ambassadeurs, d’influenceurs ? Et pourtant, encore si peu utilisés... Le retour sur investissement, plus que dans le chiffre d’affaires direct, passera par une amélioration de la notoriété, image de marque, marque employeur et surtout par l’engagement des communautés. Ceci faisant partie des actifs immatériels portés au bilan de chaque entreprise, vous comprendrez, grâce à l’étude d’Alban Jarry, toute la force de l’économie « immatérielle », l'importance de prendre le virage du digital et la force de frappe de Twitter. " Dolores Fraguela, Présidente de KomadoK, agence conseil en communication digitale. « J'ai tendance à suivre les comptes fournissant des renseignements pertinents et intéressants tant pour ma propre information que pour celle de mes abonnés sur Twitter avec qui je les partage. Toutes les agences de surveillance et les régulateurs disposent par exemple d'informations utiles sur les consultations et les publications, et de nombreuses sociétés possèdent des comptes très utiles.» Gideon Benari Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 12
  13. 13. « Une plateforme d’échanges où il est moins question de « se montrer » que de « montrer » Julia Lemarchand « Twitter est l'outil par excellence pour identifier les leaders d'opinion, découvrir leurs réseaux d'influences et interagir avec eux...» Axelle Zandvliet "Une étude aussi innovante et originale que Twitter. Sur un secteur qui nous tous très cher mais dont nous connaissons également le grand besoin de se transformer et de prendre la digitalisation et les réseaux sociaux comme opportunité pour faire un très grand pas en avant ..." Hans Willert "Dans ce monde où de plus en plus de tweets sont générés par des robots, quelle bonne initiative de rassembler 50 portraits de Twittos en chair et en os, avec en prime un petit supplément d'âme ! Tous sont passionnants à lire, tant l'approche, l'utilisation et les attentes vs Twitter peuvent être différents. Tous ont quand même un point commun: le parler vrai. Merci pour cette tranche de vie en mode réseau social" Michel Audeban "Twitter a révolutionné les usages entre les personnes et les informations. Désormais toutes ces informations sont accessibles en temps réel. De plus avec ce réseau social, les internautes ne sont plus passifs mais acteurs parce qu'ils peuvent désormais poser des questions ou bien partager ces mêmes informations." Jonathan CHAN, Chef de Projet SEO "Pour moi, ce qui prime sur les réseaux sociaux, c'est la notion de communauté. Il s'agit vraiment d'un "lieu" de partage où chacun apporte ses savoir-faire et permet aux autres d'en bénéficier. C'est aussi un excellent moyen d'échanger aussi bien avec ses pairs qu'avec des personnes d'horizons complètement différents et ainsi s'enrichir. Et c'est bien ce que montre cette étude ! " Claudia Pereira Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 13
  14. 14. "Twitter comme d’autres médias sociaux est un investissement : il faut donner pour recevoir. Plus vous y êtes actifs, plus vous élargissez votre communauté. Je trouve qu’il y a un changement de paradigme sur les médias sociaux : plus vous partagez vos informations et centres d’intérêt, plus vous êtes reconnu. Ca bat en brèche la vieille idée de rétention d’information selon laquelle « information = pouvoir ». Je pense que cette culture numérique aura inévitablement des répercussions dans le domaine du management des entreprises. " Marie Christine Lanne "Avec les évolutions possibles que l'on prête à Twitter (suppression de la logique timeline ???), la course de Facebook vers toujours plus de publicité, la pérennité des réseaux sociaux à succès n'est pas assurée. Les fans et twittos peuvent s'envoler d'un coup comme des oiseaux d'un pilone, comme des habitués d'un bar (autre lieu social) qui -lassitude ou mode obligent -choisissent un nouveau spot. Ce qui est pérenne - sauf si la confiance dans la liberté d'expression disparaît - c'est le fait de s'exprimer et dialoguer a la vue de tous, d'être tous nos propres mass médias. " Raphaël Krivine "Si 85% de l'utilisation de Twitter se fait sur mobile, c'est parce que Twitter a su s'imposer au fil des années comme le seul média capable de capturer, avec simplicité et efficacité, des instantanés de vie. Utiliser Twitter, c'est échanger (avec des proches, inconnus, collègues ou clients), comprendre, apprendre, savoir et partager avec enthousiasme et librement. L'utiliser quotidiennement, c'est trouver chaque fois de nouvelles raisons de ne pas s'en passer : ces 50 portraits en sont un extraordinaire témoignage. " Delphine Asseraf « Comment utilisez-vous Twitter et les réseaux sociaux pour mettre en avant les articles du Revenu ? Je poste les meilleurs articles mis en ligne sur le site » Romain Dion « On peut dire beaucoup en 140 caracteres. Une version moderne du fameux "Ce qui se concoit bien, s'enonce clairement" pourrait etre "Ce qui se concoit bien tient en 1 tweet" » Loïc Fery Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 14
  15. 15. « Bienvenue dans le XXIéme siècle ! Au service de vos stratégies, twitter vous permet de bénéficier d’un avantage compétitif non négligeable. Média social de l’immédiateté par excellence il contribue également au décloisonnement des savoirs. Ce livre blanc vous apporte une matière aidant à la réflexion commune : être sur twitter oui mais pour y faire quoi ? Vous y trouverez, j’en suis certaine, les arguments nécessaires au changement qui est ou sera le vôtre sur le marché de la banque – finance – assurance ! A ce jour, les défis de l’économie tendent au glissement vers l’immatériel : A vous d’inventer votre model ! » Laetitia Langeix, Conseil en communication et stratégies web «Les médias sociaux sont en pleine expansion et sont devenus en quelques années des instruments incontournables pour construire et asseoir sa notoriété.» Jean-Pierre Wiedmer «Belle idée que cette galerie originale de portraits d'Alban Jarry ! Puissions tous via ce type d'initiative, faire découvrir nos visions, créer de futures intéractions et au final des innovations tant nécessaires dans notre monde digitalisé ! A trés bientôt pour échanger... en 140 caractères :-) » Muriel Nicou «140 caractères pour discuter et échanger avec des personnes que probablement on n'aurait jamais pu contacter autrement. Twitter ouvre le champs de la conversation professionnelle, c'est d'une certaine manière vivre l'expérience du co-working» Isabelle Mufraggi « Le numérique transforme le business model de l’assurance. L’enjeu actuel et futur est le service et la transformation client. L’étude d’Alban Jarry est un formidable concentré d’experts et de dirigeants qui vivent cette transformation et qui accompagnent leurs collaborateurs et collègues pour réussir les nouveaux challenges. Twitter oblige toutes les entreprises, les marques, le système à repenser chaque métier en obligeant toutes les parties prenantes à mettre réellement le client au coeur de leurs préoccupations sans leur laisser le choix. » Karine Lazimi Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 15
  16. 16. 1.4 L’influence de Twitter, par Gérard de Maupeou Le poids et l’influence des réseaux sociaux ne sont aujourd’hui plus à démontrer dans la sphère des médias et de l’information. Leur utilisation comme outil professionnel au quotidien est, par contre, encore naissant, quoique se développant de manière accélérée. Alban Jarry, au travers de ces « 50 portraits », nous en livre une parfaite démonstration, riche d’enseignements à trois titres : 1° Ces « 50 portraits » appartiennent tous à la même sphère professionnelle, Banque, Finance, Assurance. Cette homogénéité de métier, jointe à la variété des usages développés par chacun des acteurs interviewés, constitue en soi une monographie susceptible d’intéresser de nombreux publics, chercheurs, praticiens, grand public. 2° Parmi les différentes plateformes de réseaux sociaux, Alban Jarry a privilégié la plateforme « Twitter ». Ce choix contribue à la richesse de cette série de portraits, puisqu’à partir d’un même outil, cinquante professionnels ont su trouver autant de voies pour faciliter et améliorer l’exercice de leur métier. 3° Les conditions même de réalisation de ces « 50 portraits », chacun d’eux initialement publié quasi quotidiennement entre mai et juillet 2014, démontrent à l’envi ce qui fait, à mes yeux, l’incroyable richesse de ces outils : leur capacité à favoriser la reliance entre personnes se reconnaissant mutuellement une communauté de destin, temporaire ou permanente et acceptant, de ce fait de se mobiliser autour d’un projet commun en faisant fi des innombrables barrières et conventions que la vie « réelle » érige trop souvent entre les individus. Au cas particulier, les cinquante personnalités ayant accepté de témoigner, se sont mobilisées sur ce projet dans un laps de temps incroyablement court. Ayant eu l’opportunité de suivre les premiers pas d’Alban Jarry sur les réseaux sociaux alors qu’il se formait à HEC Paris à « Apprendre à oser », je constate, un an plus tard, que le résultat est plus qu’atteint. Je forme donc le souhait que ces « 50 portraits » inspirent leurs lecteurs à trouver, grâce aux outils de réseaux sociaux, des voies innovantes et créatrices de valeur, tant pour eux que pour les clients qu’ils servent. Gérard de Maupeou, Professeur Affilié HEC Paris Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 16
  17. 17. 1.5 L’appropriation de Twitter par la banque assurance, par Fabrice Epelboin L'appropriation par le monde de la banque-assurance d'un réseau social tel que Twitter est une très bonne chose. Elle va permettre à un grand nombre de professionnels de se familiariser avec l'arrivée, dans leur quotidien, de technologies transformant de façon radicale les modes de circulations traditionnels de l'information. Contrairement à Facebook, qui reproduit un mode relationnel assez classique - la double reconnaissance d'un lien, dénommée amitié, reflétant une pratique sociale établie depuis toujours, Twitter propose une connectivité au sein du social réservée jusqu'ici aux oiseaux. Les êtres humains, s'ils étaient habitués à échanger avec leurs proches, n'étaient pas familier avec la pratique consistant à en écouter un grand nombre, à l'insu de ceux-ci, pour ensuite s'exprimer ou relayer ce qu'ils ont entendu auprès d'un autre groupe d'abonnés qu'ils n'ont pas sélectionné. Cette pratique, jusqu'ici réservée aux médias et aux personnalités publiques (ainsi qu'aux oiseaux, donc), est devenue courante avec Twitter, et montre à quel point une simple technologie peut transformer bien des choses en re-cablant des circuits informationnels. A travers l'appropriation de Twitter, de nombreux professionnels vont pouvoir aborder des choses bien plus étranges encore, et qui, comme Twitter, ont changé les règles de base de l'échange d'information entre êtres humains, de la façon dont on construit une ou des identités en ligne, et la manière dont ce processus de construction impacte notre propre identité (une chose indispensable pour comprendre ce qu’est l’adolescence de nos jours). C'est ce genre d'expériences qui permet de passer de la simple appropriation du dernier 'must have' technologique - Twitter, Instagram, Fousquare ou Tumblr - à une vision plus globale de leur impact sociétal et économique. C'est grâce à la maitrise de Twitter qu'on peut envisager de porter un regard prospectif sur la façon dont ce type de technologies va faire évoluer, parfois radicalement, le monde dans lequel nous vivons. Une fois familiarisé avec un mode de connexion disruptif entre les individus qui composent un groupe - qui "font société", en quelque sorte - on pourra aborder des concepts plus étranges encore, où des individus font société en faisant abstraction de leur identité, ce qui ouvrira la voie à la compréhension de phénomènes tels que les Anonymous, ou le mouvement Occupy, permettant ainsi d'appréhender en quoi une technologie peut impacter le social ou le politique de façon profondément disruptive. De façon plus pragmatique, se familiariser avec une forme de socialisation "augmentée" par les technologies permet d'appréhender le problème de la reconfiguration - à l'aide de technologies - des modes de circulation de l'information au sein d'une entreprise. La banque-assurance est, sans doute plus que tout autre secteur - un domaine où l'information obéi aux règles édictées par Marx vis à vis du capital : quelque chose qui ne produit de la valeur que si elle circule de façon adaptée entre différents composants aptes à en tirer de la valeur. Un paradigme informatico-économique mis en évidence par Google et la façon dont cette entreprise sait tirer de la valeur économique d'informations personnelles à travers la maitrise incroyable que la firme de Mountain View a de la façon de les faire circuler afin de tirer le plus de valeur ajoutée possible de chaque interaction avec les internautes. Une approche dont le secteur banque-assurance ferait bien de s'inspirer. Fabrice Epelboin, Professeur à Science Po Paris Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 17
  18. 18. 1.6 Telle une fable … , par Hervé Kabla De toutes les plateformes sociales jusqu’à présent développées par l’homme, Twitter occupe une place particulière. Par son format, d’abord, paradoxalement si court : 140 caractères, cela peut paraître trop peu pour s’exprimer clairement. Par sa capacité à délivrer de l’information en temps réel, qui fait pâlir de jalousie les moteurs de recherche et les sites d’information en ligne. Par sa simplicité apparente, qui cache une complexité extrême : qui ne s’est, en effet, jamais posé la question, lors de son premier tweet : de quoi vais-je donc parler, et à qui vais-je donc parler ? Véhicule de mobilisation des foules et outil d’influence, adopté progressivement par des centaines de millions d’individus, y compris les politiques, il était normal que Twitter touche la sphère de l’entreprise. Mais comme pour le Petit prince et le renard, cela n’a pas été facile : il a fallu apprivoiser ce nouvel outil qui allait bousculer les frontières des organisations, en ouvrant des brèches dans des processus pourtant conçus pour rester étanches. Allait-on laisser les collaborateurs tweeter librement ? Ou réserverait-on ce droit à quelques privilégiés, voir au principal dirigeant, seul à même d’engager la parole de l’entreprise ? Pourrait-on y déverser des messages promotionnels ? Y faire de la pub ? Sponsoriser des tweets? Ou acheter des « followers » ? Et qui répondrait aux tweets des clients ? Avec quels délais ? Et quels processus ? Et que faire en cas de crise ? Ces question, qui traitent finalement de la publicité sociale, de la relation client, de l’e-réputation, ou des « boss qui tweetent », ont été adressées par de nombreuses entreprises depuis quelques années déjà, avec des approches parfois très différentes. Ce que vous propose ce livre, c’est de découvrir celles de tout un secteur, au travers du portrait de 50 twittos issus du monde de la banque, de la finance et de l’assurance. Chefs d’entreprise, responsable communication ou consultants, tous partagent des expériences diverses, qui vous montreront comment utiliser au mieux Twitter dans cet univers où la réglementation est stricte, et où une parole peu contrôlée risque à tout moment de produire des effets économiques parfois désastreux. Après avoir lu ce livre blanc, peut être déciderez-vous que finalement, Twitter n’est pas pour vous. C’est votre droit, nul n’est obligé d’utiliser un tel outil s’il ne s’y sent pas à l’aise. Mais si vous décidez de vous lancer, alors assurément, vous disposerez d’un bagage expérimental suffisant pour tirer le meilleur parti de Twitter. Et au pire, cela vous donnera déjà 50 comptes Twitter à suivre pour bien commencer la journée… Hervé Kabla, DG de Be Angels, cofondateur de Media Aces Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 18
  19. 19. 1.7 Enseigner sur Twitter , par Vincent Dutot Préfacer un livre blanc sur Twitter, quand on pas de compte Twitter attitré mais que l’on enseigne et réalise de la consultation et de la formation en digital. Voici le défi proposé par Alban Jarry et que j’essaie ici de relever. Twitter, pour un moi c’est un réseau social perturbant. Le point du vue du professeur a tendance à voir dans cet outil, une plateforme de veille superbe, un outil pour les consommateurs leur permettant de « forcer » une interaction avec une entreprise et d’obtenir une réponse dans des délais plus que rapide. Mais c’est aussi une plateforme qui n’a pas de modèle d’affaires réel et viable pour le moment. La grande majorité des twittos partagent du contenu ou font de la veille – c’est le cas de nombre des professionnels de cet ouvrage. La création brute tourne autour de 1% des utilisateurs et les informations sur les utilisateurs ne permettent pas la création de BD à l’image d’un Facebook ou LinkedIn. Au final, c’est peu pour penser générer un service rentable. Le point de vue du professionnel que je suis est plus flatteur pour la plateforme. C’est un véritable outil de vente individuel, de relais d’information et de suivi des tendances. Pour des secteurs qui réfléchissent fortement sur leur nouvelle relation consommateur – ce que l’on appelle le Social CRM – Twitter devient l’outil le plus pertinent aujourd’hui. Pour autant, quelques règles doivent être définies : - la ligne éditoriale du compte : il faut distinguer compte professionnel et personnel. On ne communique pas de la même manière, mais si l’on peut suivre les mêmes comptes; - le moment de publication : toutes les études montrent que les messages les plus retweetés sont ceux en après-midi ou soirée. Pas matinal les twittos - la fréquence des post : 2 par heure maximum pour optimiser les chances de retweet. Mais attention, à partir de 3 par heure, les taux de retweet baissent très fortement. Au travers des expériences des professionnels présentées dans ce livre blanc, on ouvre un nouveau regard sur le futur de la banque, l’assurance et la finance en France. Celui du digital, de l’instantané, de relation à outrance. Une crainte majeure cependant : l’e-réputation, et l’impact d’un mauvais tweet, d’une mauvaise réponse (trop longue, suppression de compte) sur l’entreprise. Autant de défis qui poussent l’organisation dans son ensemble à intégrer ces nouvelles plateformes digitales et non plus seulement le responsable digital (community manager ou autre). Bonne lecture, et bonne écoute digitale. Vincent Dutot, Ph.D, Professeur associé – responsable Chaire Dcube, ESG Management School Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 19
  20. 20. 1.8 Twitter tradition … , par Brian Bollen I will restrict myself to writing a very short piece (in the best Twitter tradition). As what the British call an 'old fogey' [I draw the technological line in music at the CD and do not possess an iPod or an iPad] I don’t really understand Twitter, or see the point of it. But I feel that I should have my foot in the water, and so the opening words of any posts I make to my own blog (www.brianbollen.com) are automatically Tweeted, as, it seems, are posts I make on Facebook (I don't understand that either, but it has been instrumental in rebuilding links with old friends and family). I am very gradually building up a Twitter fan base, which is in itself very eclectic, ranging from someone claiming to be Stormborn Daenerys Targaryen to Alban Jarry, one of my latest recruits. Although I am a financial journalist, I post musings on other subjects as they tickle my fancy (for example, on the naming of Wayne Rooney as the new captain of the England football team in August 2014: Wayne Rooney as England football team captain? For me, that encapsulates football over the... fb.me/6LXiDNuto 03:55 PM - 28 Aug 14 I find the weekly summary of my Twitter activity oddly interesting. This morning, for instance (September 5 2014) I find that I have 520 total views, three new followers and three link visits. All without any additional effort on my part beyond the writing and the posting. I have even had the occasional response to Tweets and seen the even more occasional response ReTweeted, which is flattering, demonstrating that now and again some people do read what I spend my days writing. However, I am a professional writer, and this is where I see Twitter at its least impressive. For people who write for fun, the 'exposure' it offers is possibly flattering. As one who pays his bills through his writing, though, Twitter and LinkedIn and Facebook and other 'social media' leave me stone cold. To date, none of those has generated a penny of income for me in terms of attracting business. To me, that is the step forward that Twitter must take, if it is not to remain largely a sprawling collection of inanities. Brian Bollen MA (Hons), Fellow of ifs University College Freelance Journalist: Writer, Editor, Media Consultant & Media Trainer Owner, Author and Editor of Brian Bollen's Blog (www.brianbollen.com) Consultant Editor, AssetMan Executive Briefing www.assetman.net/EBlatest (writing, editing, copywriting, ghost-writing and coaching assignments currently being undertaken http://www.brianbollen.com Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 20
  21. 21. 1.9 Twitter entre transparence et tentation , par Charlotte Binche Ce qui est communément admis dans les témoignages de ce livre blanc est l’atmosphère conviviale qui y règne et l’effort de tous pour faire circuler des informations vérifiées… Sur Twitter, l’influence d’un individu se mesure trop souvent par le nombre de gens qui le suivent. On en oublie l’importance de la pertinence du contenu et à la façon dont il est délivré. Il peut être facile d’obtenir des followers. Les robots, les campagnes de pub non ciblées, l’abonnement massif à des comptes qui followent-back sont autant d’outils/techniques bien connues pour donner l’impression que l’on a de l’influence… Mais seul celui qui réussit à gagner l’attention d’utilisateurs réguliers, à l’intéresser, à interagir avec eux et à le garder, celui-là est un compte à suivre. Il en va de même pour les entreprises qui ouvrent des comptes à tour de bras sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter. La tentation est grande pour celles-ci de les concevoir uniquement comme un nouvel outil supplémentaire de propagande. Faire du push, vendre… Un compte avec beaucoup de followers mais qui refuse de répondre aux critiques formulées par les usagers cela se remarque. Un contenu re-tweeté 8-10 fois dans la journée, cela fatigue. La tentation est grande de profiter du vide juridique et de l’absence des autorités de régulation sur ces nouveaux moyens de communication pour faire de la promotion borderline. La tentation est grande de se proclamer le meilleur parce que l’on a le plus de followers que le voisin. Mais comme la Main invisible d’Adam Smith, Twitter s’autorégule. Les fraudeurs et les mauvais joueurs, une fois démasqués, font souvent l’objet de bad-buzz qui ternissent leur réputation. On pourrait presque parler de karma. Et lorsqu’on lit les profils sélectionnés par Alban Jarry, on ne peut que se féliciter qu’autant de comptes petits ou grands aient choisi la transparence plutôt que la tentation. Charlotte Binche Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 21
  22. 22. 1.10 Un outil de … recherche , par Thomas Renault «Analogous to what it must have been like when they first handed out microscopes to microbiologists, social scientists are getting to the point in many areas at which enough information exists to understand and address major previously intractable problems that affect human society » Gary King, « Ensuring the Data-Rich Future of the Social Sciences » Science (2011) Qu’est ce que Twitter ? Un réseau social ? Une plateforme de micro-blogging ? Un agrégateur de news ? Un ovni impossible à classifier ? Chacun aura sûrement sa propre définition. Mais pour un chercheur en sciences sociales, Twitter c’est avant tout un « microscope » ! Via la quantité incroyable de données publiées chaque jour sur Twitter, il est possible d’étudier des phénomènes affectant notre société, non pas à partir d’agrégats (macro-économiques par exemple), mais en partant de la plus petite échelle possible : celle de l’individu. Si je devais cependant apporter deux modifications à la citation de Gary King ci-dessus, je dirais personnellement que nous avons désormais assez de données pour essayer de comprendre certains problèmes auparavant impossibles à résoudre, et non pas que nous avons assez d’informations pour comprendre [sans conditionnel] certains problèmes auparavant impossibles à résoudre. Car le passage de la donnée brute à une information exploitable est loin d’être une chose facile. Sur les 500 millions de tweets postés chaque jour, il y a forcément quelque part, perdu dans cette masse énorme de « bruits », du contenu permettant de prévoir la propagation de certaines épidémies, d’anticiper les ventes d’un produit, de modéliser la confiance des ménages en temps réel ou bien encore de prédire le résultat d’une élection présidentielle. En utilisant l’API Twitter (Interface de Programmation) et avec quelques connaissances en informatique, il est en effet possible d’extraire l’ensemble des tweets contenant un certain mot-clé, de voir les relations entre les utilisateurs (qui « follow » qui, qui est « followé » par qui, qui "tweet" avec qui), de cartographier un réseau, de géo-localiser certains tweets, d’extraire les « timeline» d’une liste d’utilisateurs données… La cartographie ci-dessous, réalisée avec Alban Jarry, n’est qu’un aperçu des données qu’un « chercheur-geek » peut extraire à partir de Twitter. Les possibilités sont énormes : la grande question, une fois qu’une chercheur dispose de plusieurs millions de tweets sur un sujet donné, est de savoir si l’utilisation de données big-data permet ou non d’améliorer les modèles existants (analyse ou prévision). Les premiers résultats sont encourageants, mais la recherche académique dans ce domaine est encore très récente et il reste a une infinité de choses à tester/analyser/vérifier avant de conclure quoi que ce soit. J’espère, au travers de ma thèse sur « Le rôle d’internet et des réseaux sociaux dans le processus de formation des prix », amener des réponses empiriques à ces différentes questions. Réponse d’ici 2 ans… Thomas Renault, Captain Economics Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 22
  23. 23. 1.11 Twitter, l’outil qui fait frémir la Bourse ! , par Fadhila Brahimi Le 23 avril 2013, un faux tweet annonçant un attentat à la Maison-Blanche a provoqué un plongeon de 150 points de l’indice Dow Jones. D’après Eric Hunsader de la société Nanex, il a fallu 17 secondes à un tweet pour déstabiliser les marchés. Deux mois plus tôt, un tweet d’Orah Winfrey a fait bondir en Bourse l’entreprise Moulinex. En quelques années, Twitter ne s’est pas simplement imposé comme LE média instantané des communicants, des leaders et des entreprises ; il est devenu l’une des composantes de la réputation des marques. Depuis 2011, des expériences menées par des scientifiques et des chercheurs, ont révélé qu’il y avait une corrélation certaine entre le volume des tweets et l’humeur boursière. Même si les marges d’erreur existent, il serait irresponsable de nier l’impact réputationnel du bouche-à-oreille social en ligne. Paul Hawtin, CEO of Cayman Atlantic, avance que la corrélation entre twitter et la bourse serait de 84%. De facto, appréhender l’espace conversationnel de twitter est indiscutable. Twitter, pour prédire Revient à réaliser une veille stratégique, commerciale, technologique…..en structurant l’écoute active de son écosystème Twitter, pour agir Induit de contribuer à nourrir l’écosystème en procédant activement au partage des sources et en suscitant des interactions Twitter , pour être dans la place ! Suppose d’être présent socialement. par le développement de son réseau au-delà des frontières du secteur et de sa zone géographique Patron, conseiller, indépendant peuvent ainsi forger leur image de marque en publiant entre 2-3 tweets par jour sur leurs thématiques d’expertise. Une présence augmente les chances de tisser une toile qui permettrait de recueillir le pouls des marchés. Fadhila Brahimi, Fondatrice et dirigeante de FB-Associés, spécialiste en image de marque et en communication d’influence dans le digital. www.FadhilaBrahimi.com Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 23
  24. 24. 2 Introduction 2.1 Avertissement à propos de ce livre blanc Les réseaux sociaux, et plus particulièrement Twitter, offrant de nouveaux usages professionnels et de nouvelles fonctionnalités régulièrement, ce livre blanc reflète les avis des participants au moment de sa publication. Les avis présentés correspondent à une situation donnée et à un mode d’utilisation personnel de Twitter. 2.2 Objectifs de ce livre blanc Ce livre blanc a pour objectif de refléter l’usage de Twitter fait par 50 + 1 utilisateurs professionnels dans l’univers de la Banque Finance Assurance. Il s’appuie sur une base de questions communes puis une ou deux questions propre à un usage particulier. Ce livre blanc vise à illustrer l’utilisation croissante des réseaux sociaux dans ce milieu professionnel et ce que peuvent en retirer ces experts. Les personnalités interrogées ont des fonctions complémentaires dans le monde de l’entreprise et issues de secteurs différents pour refléter des avis distincts sur l’utilisation qui peut être faite de Twitter. Dans le cadre de ce livre blanc, il s’agissait de :  Montrer que Twitter était accessible et utile à des catégories de professionnels très distinctes ;  D’observer que l’utilisation de Twitter se démocratisait dans le milieu de la Banque Finance Assurance ;  Rendre compte de l’importance croissante prise par Twitter pour informer les professionnels ;  Vérifier que l’utilisation de Twitter intégrait les stratégies d’entreprises ;  S’assurer que cette utilisation n’était pas un simple phénomène de mode. Ce livre blanc montre que l’information véhiculée via Twitter est pertinente et de qualité, dès lors que les sources sont vérifiées. Que son usage ne cesse de se développer. Qu’il est possible de s’y positionner professionnellement. Les 50 réponses des Twittos ouvrent, je l’espère, des perspectives nouvelles d’utilisation de Twitter. Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 24
  25. 25. 2.3 À propos de ce livre blanc Ce livre blanc est destiné :  Aux professionnels de la Banque Finance Assurance et de la Gestion d’actifs  Aux personnes qui souhaitent s’informer de l’usage de Twitter par des professionnels de la Banque Finance Assurance et de la Gestion d’actifs  A tous les utilisateurs de Twitter  A tous ceux qui cherchent à comprendre comment fonctionne l’univers mis à disposition par Twitter 2.4 À propos de ce livre blanc Les portraits ont été réalisés et publiés quotidiennement sur le site albanjarry.wordpress.com du 8 mai 2014 au 9 juillet 2014. Les personnes sélectionnées pour répondre aux interviews l’ont été par l’auteur du livre blanc selon des critères lui appartenant pour refléter la plus grande diversité possible de méthodes d’utilisations. L’ensemble des portraits a été réalisé par échange de mail. 2.5 Organisation de ce livre blanc Le livre blanc est organisé autour des réponses apportées par les 50 Twittos personnalités du monde de la Banque Finance Assurance et de la Gestion d’actifs. Il se termine par un autoportrait et des réponses aux questions de 18 des personnalités interrogées. Pour chaque portrait sont présentés :  Le nom, l’alias Twitter et la fonction de la personne interrogée  Une image de son compte Twitter  Une présentation de sa biographie Twitter (version d’aout 2014)  Une phrase extraite de l’interview  Des réponses aux questions  Des liens vers les profils twitter et sites internet de la personne interrogée. Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 25
  26. 26. 3 Twitter, une mine d’or Qui n’a pas rêvé de participer à la ruée vers l’or du XIXeme siècle aux Etats Unis. Immédiatement reviennent à l’esprit ces histoires de conquêtes de territoires et de développements de villes qui passèrent rapidement de quelques centaines d’âmes à plusieurs dizaines de milliers. L’histoire nous raconte que des zones comme la Californie furent transformées à tout jamais en quelques années. « Voilà de l’argent, c’est de l’or », c’est par ces quelques mots qu’un ouvrier de John Sutter déclencha la ruée vers l’or et l’arrivée soudaine de milliers d’hommes en Californie à la recherche du précieux métal (1). La puissance des réseaux et de la diffusion de l’information fit des merveilles. En quelques petites années, la population de Californie passa à 250 000 personnes ! « C’est pratiquement le monde entier qui a participé à la ruée vers l’or. On peut lire sur les registres que des gens sont arrivés du sous-continent indien, de tous les pays d’Europe aussi, d’Australie, d’Amérique du Sud et, bien entendu, en particulier des États-Unis.» (2) « Just setting up my twttr », c’est par ces quelques caractères que Jack Dorsey déclencha une des plus formidables ruée des temps modernes jusqu’à faire adhérer à son réseau plus de 230 millions d’utilisateurs actifs en 2013. En relisant l’histoire de la ruée vers l’or en Californie, de nombreux parallèles semblent possibles entre ces époques et ces évènements. La montée en puissance de Twitter est phénoménale, aussi soudaine qu’inattendue. Il est encore possible d’accrocher le bon wagon et d’y participer activement. Tels tous ces peuples se ruant vers la Californie depuis le monde entier, Twitter fait tomber progressivement les frontières. Quand Beyoncé annonce son nouvel album, c’est la planète entière qui résonne à l’unisson pour propager la nouvelle (3), toutes les zones les plus peuplées de la Terre sont touchées, c’est un déferlement. « La ruée vers l’or en Californie introduit une nouvelle donne ou tout simplement la chance pour le commun des mortels de pouvoir chercher et garder pour son compte tout ce qu’il trouvera. » En facilitant l’accès à l’information et à son partage, en quelques clics Twitter permet à tout professionnel de s’enrichir d’informations de qualité auxquelles il avait souvent des difficultés à accéder. Retranscriptions de conférences, accès à des documents thématiques, formations en quasi temps réel, anticipation des évolutions d’un secteur d’activité, une mine d’or de données ne demande qu’à être ramassée à la pelle via ce média. Le principe du réseau professionnel et de la transmission d’une information de qualité est poussé à l’extrême. Rapidement, en créant un compte professionnel sur Twitter, l’internaute essaye de trouver quelques pépites via des points de relais et des sources d’informations. Des outils facilitent le travail de fourmi dans cet écosystème en perpétuel mouvement. Par exemple, followerwonk.com/bio aide à la recherche d’autres profils de professionnel (sous réserve qu’ils soient correctement décrits). Une recherche dans les abonnés de ses abonnés simplifie grandement la tâche pour trouver des abonnements de qualité. L’utilisation des hashtag (#) sert de boussole pour aiguiller l’avancée et trouver la bonne direction. Un équipement complet s’acquière rapidement, et gratuitement, pour tamiser l’information. Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 26
  27. 27. Afin d’étendre son réseau, et ainsi augmenter sa capacité à trouver la bonne information, le twittos (ou utilisateur de Twitter) peut s’abonner jusqu’à 2000 comptes (pour passer au-delà de cette limite il devra lui-même avoir plus de 2000 abonnés). Avec cette vaste base d’informations et de contacts, il pourra interagir en re-twettant, en écrivant des tweets ou en relayant une information de qualité. En partageant des nouvelles et son expertise avec d’autres professionnels du même secteur, il intègrera des cercles de discussions privilégiées et qui lui faciliteront son propre travail. Une information pertinente trouvée sur Twitter peut faire gagner de 24 heures à plusieurs mois sur la concurrence, la contenance aurifère de l’information s’en trouve ainsi démultipliée. Une richesse est à portée de main et certains savent déjà en profiter. « L’information est précieuse, protégeons-la » (Slogan de Reporters sans frontières) Par-delà les frontières, l’information se propage via Twitter. Outil d’archivage de la géopolitique moderne, cette immense base de données alimente aussi les principaux acteurs de la finance. Quand Twitter s’introduit en bourse ou véhicule des scoops, des spéculateurs scrutent les messages par des algorithmes de plus en plus puissants et censés être créateurs de richesses (4). Quand un filon est épuisé, un flash-crash arrive (5) puis guide les chercheurs d’or des temps modernes vers une nouvelle mine. Si la finance sait fouiller le gravier aurifère et plonger la main dans un torrent pour découvrir une roche riche en or, n’importe quel professionnel peut, à son niveau, dénicher des poussières d’or qui une fois regroupées et fondues lui procureront des pièces d’un métal précieux. « La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information » disait Albert Einstein En mutualisant les expériences et le partage de l’information, les professionnels acquièrent de nouveaux savoir et de nouvelles capacités pour interagir dans leur domaine. Ils se forment alors en continu. L’information trouvée a une puissance exponentielle et aidera chacun à mieux appréhender les complexités de sa vie professionnelle. En triant ce qui est pertinent de ce qui ne l’est pas, l’utilisateur averti de Twitter, qui sera monté en compétence en quelques mois, participera à ce nouveau monde, qui est en train de bâtir une nouvelle bibliothèque de savoirs universels. Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 27 NOTES : (1) La ruée vers l’or de Californie – Histoire de l’or (4) http://www.loretlargent.info/dossiers/ruee-vers-l-or-californie/ (2) Les 50 chiffres à connaître sur les médias sociaux en 2013 http://www.blogdumoderateur.com/les-50-chiffres-des-medias-sociaux-en- 2013/ (3) Quand #Beyoncé fait exploser #Twitter https://twitter.com/EchosTechMedias/status/413954246087036928/photo/1 (4) Twitter, 140 caractères qui valent de l’or http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/high-tech-medias/ internet/221179994/twitter-140-caracteres-valent (5) Un palmarès de l'influence de Twitter sur les Bourses http://communautes.agefi.fr/les-acteurs-de-la-finance-dans-les-reseaux-sociaux/ un-palmares-de-l-influence-de-twitter-sur-les-bourses
  28. 28. 4 Une cartographie en collaboration avec Thomas Renault 4.1 L’origine Il y a quelques mois, Thomas Renault (Doctorant à l’université Panthéon Sorbonne), aussi connu sous le nom de son site Captain Economics (http://www.captaineconomics.fr/) m’a contacté pour que nous réalisation ensemble une cartographie des principaux comptes Twitter en Banque Finance Assurance. Connaissant ma passion pour la BD et les études autour des réseaux sociaux, ce super héros de l’analyse des réseaux me proposait de tester ses algorithmes sur cet univers. Complémentaire de toutes les études réalisées précédemment et intrigué par un processus itératif, je fus assez vite convaincu de l’intérêt de la démarche. Fin juillet 2014, il publiait une première sélection dans le domaine de l’économie : http://www.captaineconomics.fr/-top-100-comptes-twitter-economie-finance. Cette analyse algorithmique issue de Twitter m’intéressait beaucoup plus que celle sur laquelle j’écrivais régulièrement et qui concernait le trading algorithmique à base d’informations contenues dans cette mine d’or qu’est Twitter. 4.2 La liste de départ Sur le même principe que l’analyse de juillet en économie, l’analyse devait reposer sur une sélection de comptes de référence dans le domaine. Faire un choix cornélien … Qui pouvait légitimement représenter ce monde ? Quelle était la liste idéale ? Le choix était rude. Après mure réflexion, et venant de publier sur les principaux comptes à suivre (quelques pages plus loin dans le livre blanc), il était évident que la liste des 5 comptes à suivre son Twitter que je préconisais devait servir de référence : Si tu devais citer 5 comptes Twitter à suivre : @mi_weinberg : je ne désespère pas de lui refaire parler de Solvency 2 un jour ;) et merci pour l’ITW :) @karinelazimi : quelle joie quand je lui ai dit qu’elle était le 1er compte d’expert en assurance début 2014 @goldman_sasha : @ALarigaudrieBFM a tout dit dans son portrait @david_audran : en plus de toutes ses bonnes idées, il a fait un coup magistral avec son CV made in Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 28
  29. 29. Twitter même si ce n’est pas Axa qui l’a recruté (là je n’ai pas compris …) @charlottebinche : pour tous ses conseils toujours pertinents :) Elle me semblait relativement simple et représenter les 3 secteurs à étudier :  Mireille : journaliste spécialisée dans l’économie, le patrimoine et l’assurance  Karine : spécialiste de l’assurance et longtemps experte en assurance française ayant le plus grand nombre de followers  Goldman Sasha : suivie par tout ce qui compte en finance française  David Audran : créateur de Culture Banque et fédérateur de nouveaux talents sur son blog  Charlotte Binche : représentante de l’asset management français et capable d’expliquer les impacts juridiques d’une présence des asset managers sur Twitter. Le « casting » était donc conforme à l’objectif de départ, représenter la banque, la finance, l’assurance et l’asset management. Ma rapide contribution prenait fin et il restait à Thomas la réalisation de la majeure partie du travail et l’exploration de ce réseau. J’avais hâte de découvrir les résultats. 4.3 Les grand principes A partir du programme Python, développé par notre Captain, et selon le principe assez simple des « amis de mes amis sont aussi mes amis », Thomas fit tourner son exploration pour lister les tous les followers de nos 5 « cobayes » (son site détaille tous les détails de sa méthodologie). Thomas fit 4 itérations pour explorer l’arbre en sélectionnant à chaque fois les 25 principales comptes suivis dans l’échantillon de départ. Le résultat donna 105 comptes de référence de cet univers. 4.4 La cartographie sous forme de graphique Le résultat était bluffant et l’analyse rapide montrait la cohérence de ces 105 avec l’idée que j’avais du réseau actuel des principaux comptes en Banque Finance Assurance française. Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 29
  30. 30. 4.5 La liste complète de ces 105 noms Voici le résultat de cette exploration menée par Thomas, entre parenthèses sont présentés le nombre d’entrants dans le réseau pour chaque compte cité. Les résultats sont listés par ordre alphabétique des comptes : AgefiFrance (49) ALarigaudrieBFM (60) Alban_Jarry (56) Alcanter (59) amourfinance (32) annelavaud (50) antoinesire (49) arnaudthery (31) aureliliz (37) AXA_Banque (43) AXAFrance (46) basiloo (33) bchabiron (32) Benoit_Martin (60) bfmbusiness (44) Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 30
  31. 31. BforBank (39) BNPParibas_com (48) C_Barbier (49) CarolineGin (48) cbanque (42) CelineMartins (67) cestpasmonidee (43) Challenges (51) CharlotteBinche (44) chuslin (36) constancebaudry (49) CultureBanque (43) CyrilleLachevre (62) David_AUDRAN (56) DavidAbiker (44) DOSSANTOSRegis (40) DS_Bastet (43) dseux (50) e_assureur (44) EchosFinance (47) EdouardLederer (46) EDUTEILBFM (42) eglemas (32) Eric_Lemaire (41) fabricepelosi (60) fadouce (24) fbourboulon (44) FFSA (46) fleurpellerin (49) FLIMOGE (59) florian_rey (63) FLundyBFM (35) frenchweb (42) generalifrance (48) gmaujean (48) Goldman_Sasha (44) GregoireFavet (45) GroupeBPCE (39) Hgibier (55) hmansier (59) JCharlesNAIMI (43) jeanmarie_david (44) JEROMEDEDEYAN (42) Jeromelibeskind (42) Jhersco (40) jmarc (38) jpdubosc (56) karinelazimi (52) LaTribune (54) laurentthevenin (42) lbpatrimoine (39) ldupin (42) LeCercleWealth (38) LEGENRA (48) lemondefr (53) LesEchos (61) lguez (40) Lopinion_fr (43) marc_cogrel (50) marketingbanque (48) mbxl (42) MC_Fontaine (38) Mi_Weinberg (77) mobivince (26) NA_Pro (43) NDucros (45) NicolasDOZE (45) NicolasMortel (40) nwolff (60) oBrunet_TSMF (49) phcrevel (43) phil_waechter (45) philippemaniere (40) PhMudry (46) pierrehaski (44) PPC (33) RKrivine (41) Sabinedelanglad (47) SCouasnonBFM (57) SeverineSollier (46) Slatefr (44) Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 31
  32. 32. smnjc (41) ssoumier (67) ThierryGouby (49) thomas_bronnec (48) ThomasCarlat (51) ThomasRudelle (63) Val_Leselbaum (37) wil75 (34) XavierAmouroux (40) 4.6 La conclusion de cette étude algorithmique La conclusion est qu’il n’existe pas de liste idéale. Celle-ci repose sur un postulat de départ de choisir 5 comptes suffisamment représentatifs de l’univers à étudier. Néanmoins, le résultat est tout à fait plausible et j’aurais pu être amené à faire une sélection très proche selon des critères « humains ». Cette liste vous offrira l’occasion de découvrir des comptes de grande qualité et qui font partie des comptes à suivre en ce moment sur Twitter. Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 32
  33. 33. 5 50 extraits «Le train est en marche (ou plutôt le TGV), il ne faut pas rester à quai. La question n’est plus de savoir s’il faut être in ou out, mais quel est le risque à ne pas y être ?» Alban Jarry Jean-Marc Ouvré : « C’est une plateforme web et mobile que les utilisateurs si ils sont actifs, marques et médias enrichissent tous les jours et qui a plein d’avenir, c’est bien plus qu’un réseau social et tellement l’inverse d’un portail ou un site :) » Mireille Weinberg : « Mieux que les sites des différents médias, je trouve sur Twitter toutes les infos dont j’ai besoin. J’y trouve aussi des témoins ou des experts à interviewer. Je sollicite mes collègues par DM, quand j’ai une question. Même @_Bercy_ répond dans l’heure sur Twitter ! » Raphael Cretinon : «Un moyen de communication simple et instantané pour rentrer en contact avec des personnes ayant les mêmes affinités » Hans Willert : «Un outil idéal pour ceux et celles qui n’ont ni le temps, ni la motivation (technique) de créer et d’animer leur propre blog. Une accessibilité parfaite dans les occasions propices (métro, café, repas pris seuls …) » Antoine Roger : «Si pendant longtemps les internautes ne pouvaient échanger qu’à travers les forums, ce service de micro-blogging est devenu un modèle à part entière et répond à un besoin croissant des internautes : s’informer et dialoguer. Par ailleurs, la présence de professionnels de tous horizons qui y partagent leur connaissances est une ressource fantastique.» Guillaume Bayre : «À la fois une boussole, un baromètre, un GPS… Bref un instrument indispensable pour naviguer dans notre univers numérique !» Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 33
  34. 34. Jonathan Herscovici : «C’est, selon moi, le meilleur outil pour diffuser une information de façon virale. Par exemple, mon selfie avec le Premier Ministre a été vu plus de 300 000 fois !» François Limoge : Pour l’argus de l’assurance, les nouveaux médias sont des vecteurs de développement ? «Of course – Le digital axe majeur de notre groupe , Infopro digital :) » David Audran : «J’aime bien les commentaires décalés ou amusés sur les sujets d’actualité. Avec un lien vers l’article original et un hashtag en mode #seconddegré» Bertrand Gibeau : «Une mine d’informations professionnelles cachée dans un tas de marketing sans intérêt » Ronan Le Moal : Twitter : «tout, tout de suite, tout le temps ! et en plus en version courte ! » Antoine Larigaudrie : «J’y trouve l’info qui va constituer le menu du jour de ce dont je vais parler le matin. Les éléments de tendance, des commentaires, des analyses avec différentes sources… Je me mets tout en favori pour le retrouver facilement… le tout fourni par des professionnels qui sont directement assis a leur table de marché. Même à 3h du matin, les traders de Melbourne, de Hong Kong ou de Singapour sont connectés, délivrent leurs informations et sont prêts a répondre en temps réel a toutes sortes de questions ! Et ça, aucune agence de presse, aucun journal ne peut être aussi précis, pointu, pertinent et immédiat.» Jean-Yves Archer : « Tweeter me permet de cumuler une recherche ciblée et précise tout autant qu’être la matrice de pensées « errantes « ( wandering thinking ) » Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 34
  35. 35. Thierry Gouby : «Les journalistes n’ont plus d’autre choix que de s’adapter au virage numérique. Dans l’ensemble, tous les nouveaux usages sont aujourd’hui intégrés par l’ensemble de la profession et ils ne reflètent finalement qu’une évolution technologique et générationelle, tant dans la pratique que dans la consommation de l’information. » Emmanuel Schafroth : « RT @nicoB Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. » Hervé Alexandre : « Une interaction très forte grâce à Linkedin qui est pour nous, enseignants universitaires, une vraie aubaine permettant de garder contact avec les anciens diplômés, de suivre leurs évolutions de carrière et d’animer un réseau d’anciens diplômés » Marie-Helène Seguy : «c’est un formidable outil pour augmenter la visibilité et la notoriété des spécialistes et dirigeants. L’effet de halo produit sur l’entreprise lui est bénéfique, notamment commercialement. » Dominique Pignot : «à condition d’adopter un autre style d’écriture ; plus un message est bref plus il peut avoir d’impact, d’où l’importance de bien choisir ses mots. » Marie-Béatrix Le Coz : «Commencer par utiliser Twitter comme outil de veille. Ensuite, se fixer une ligne éditoriale… et s’y tenir. Rester soi-même, ne pas en faire un outil d’auto-promo, entrer en conversation.» Audrey Spy : « J’utilise également très fréquemment Linkedin pour entrer en contact avec des professionnels de la finance qui pourraient m’apporter leur expertise dans le cadre d’un article en particulier et lorsque je n’arrive pas à les contacter par un autre moyen. » Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 35
  36. 36. Karine Lazimi : «Je trouve incroyable qu’un patron d’entreprise soit en direct avec ses clients : nous sommes en rupture avec le passé, un réel changement d’époque. C’est également un formidable outil de transformation interne.» Frederique Cintrat : « J’avais écrit en fin d’année 2013 un article pro pour le blog du Cercle Lab. J’étais fière de mes 200 lectures. Quelqu’un de bienveillant de mon entourage l’a twitté, ….et il est passé à 50000 vues en deux mois. » Charlotte Binche : «Je pense que sur Twitter, comme ailleurs, il faut être nature et aimer un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout. » Cleopatre : «C’est un excellent réseau social, mais attention il est important de trier et sélectionner les informations diffusées.» Nathalie Wolff : «Je fais aussi du Live-Tweet de certaines émissions de télé ou de conférences. » Patrice Bernard : «je suis toujours impressionné de voir à quel point chaque utilisateur en fait un usage différent. J’aime aussi beaucoup la sérendipité qu’il est capable de provoquer et qui me semble unique. » André Morandi : «C’est mon outil favori pour échanger des informations tant techniques que culturelles avec les gens du monde entier. Il a certainement élargi les limites et les possibilités d’Internet à de nouvelles standards. » Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 36
  37. 37. Cyril Colleatte : «A la croisée du micro-blogging et du réseau social "ouvert". Il y a peu de barrière à l’entrée et les twittos actifs sont assez accessibles. » Michel Audeban : «Les places ne sont pas encore trop chères à prendre. Il semble assez simple de se créer avec le temps une large base de followers qui sera un avantage compétitif d’ici quelques années. » Sabine Baudin : «L’intérêt est double : comme 99% des twittos, j’y vois le moyen d’être informée en temps réel et en un coup d’oeil. C’est d’ailleurs l’outil que je consulte en priorité le matin.» Cedric Teissier : «Ce qui est génial avec Twitter, c’est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour l’utiliser – je peux tweeter au réveil ou avant de dormir, je sais que cela n’a pas d’importance. Je pourrais tweeter toute la journée.» Jacques Richier : «Les nouvelles tendances de consommation et le digital, parce que je crois qu’ils dessinent un nouveau monde. » Eric Lombard : «Je pense qu’inévitablement les dirigeants de tous les secteurs vont s’y mettre. Et, bien sûr, ceux de l’assurance aussi. Et pas seulement les dirigeants : j’observe que nos agents généraux sont de plus en plus nombreux. » Pierre-Antoine Dusoulier : «Prenez des cours avec @fabricepelosi ; c’est ce que j’ai fait… » Tupac Pointu : «y aller petit à petit et d’observer comment ça marche et ça s’organise, quels sont les codes. Mais surtout de ne jamais oublier que ça reste un espace public. » Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 37
  38. 38. Robert Sojic : «Nous sommes dans l’ère du "Big data". La quantité d’information à laquelle nous avons accès défie l’imagination. Je vois alors Twitter – plus précisément les Twittos- comme une espèce de "filtre", d’agent intelligent de recherche dans cette masse de données. » Marc Cogrel : «On sait que plus un tweet est court, plus il est efficace, et plus il génère des interactions. Etre précis et concis est une des meilleures manières d’être compris. Un bon tweet est un bel exercice de communication… 140 caractères ? trop long.» Aurélie Fardeau : «un microcosme d’internautes informés et réactifs. C’est l’aspect positif. Je ne fais pas trop attention aux commentateurs hargneux, trolls et autres joyeusetés » Julie Maxence : «Une agora où l’on peut se faire entendre, même si on chuchote… » Florian Rey : «Dans le cadre professionnel, Twitter m’a permis de découvrir des confrères, des partenaires, des fournisseurs et parfois même des prospects ! Il existe de plus en plus d’événements qui permettent de faciliter les rencontres professionnelles (ex: le #Taba, le #CigarSocialClub).» Audrey Mangin : «De plus, il est souvent plus facile et plus rapide de contacter certaines personnes ou organismes par Twitter. N’ayant pas de réponse par mail ou par téléphone, je contacte régulièrement les personnes ou les organisations via Twitter, et le plus souvent, j’ai une réponse rapide. Twitter est assez remarquable pour ça ! » Raphael Krivine : «Le fil AFP personnel pour tous ! Et surtout un fantastique espace de liberté. » Rejane Reibaud : «Je voudrais plus d’abonnés, si vous aimez ou travaillez dans l’asset management, abonnez-vous à mon compte vous ne le regretterez pas @redjeco » Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 38
  39. 39. Matthieu Bebear : «Twitter permet de faire de la veille, pertinente car les critères ont été définis par l’utilisateur lui-même , cela constitue pour moi une vraie révolution. Twitter permet aussi d’entretenir voire élargir son réseau professionnel, sans le formalisme et les contraintes de certaines rencontres pros.» Anthony Cros : «Tout va plus vite, le monde, les infos, les marchés financiers, et nous avons de moins en moins de temps pour parcourir toutes les sources d’infos dans le détail» Yann Cormant : «Un formidable outil de partage et de recherche d’information moins narcissique que Facebook et plus spontané qui s’utilise très facilement depuis un mobile. » Daniel Karyotis : «Au-delà d’une prudence nécessaire et souhaitable, les social networks sont une porte vers la génération Y et une fenêtre sur la génération Z.» Cyril Jarnias : «Construire un réseau très ciblé et avoir de l’information rapidement échangée entre professionnels d’un même secteur» Judith Evans : «Twitter is whatever you make it. For me, it’s a brilliant source of links — I find more on Twitter than I do on Google.» Jean-Philippe Dubosc : «Un fil AFP paramétré en fonction de ses centres d’intérêt et… gratuit» Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 39
  40. 40. 6 L’entreprise 2.0 ne survivra pas sans intégrer les réseaux sociaux Notre monde bouge, le nombre d’abonnés aux réseaux sociaux professionnels s’envole, le nouvel écosystème poursuit son essor. L’entreprise 2.0 se transforme en 3.0 et cherche à trouver sa place dans ce nouvel équilibre. L’entreprise face à des salariés déjà intégrés au réseau "L'entreprise ne peut exiger la loyauté de ses salariés : elle doit la mériter" disait Charles Handy, un spécialiste de l’organisation et du management. Face à l’évolution de notre univers professionnel et l’intégration des réseaux sociaux dans le poste de travail, la nouvelle entreprise 3.0 doit converger vers les exigences et besoins de ses salariés. Le matin, en arrivant, un salarié commence par lire ses mails, s’intéresse à l’actualité, explore internet. De plus en plus, il se connecte aux réseaux sociaux professionnels : Linkedin, Twitter, SlideShare, autres blogs ou outils de curation de contenu. L’actualité est fraîche, elle le touche directement, car il a fait un filtre sur son domaine professionnel. Il se sent lié à ses contacts, à ses relations professionnelles. Il progresse continuellement dans son métier qui évolue sans cesse et remplace les traditionnelles formations par une soif d’apprentissage quotidien. Il a découvert un Nouveau Monde, les frontières mondiales sont tombées, les frontières de l’entreprise s’effritent. Il fait partie d’un univers qui s’étend. Ce monde est fait de communication et de partage. Il doit actualiser sa connaissance pour ne pas se faire dépasser, d’autres experts de son domaine vont l’aider par écrans interposés. À son tour, il alimente cette gigantesque base de connaissances commune. L’entreprise entame sa mue pour éclore "Si vous regardez n’importe quel type d’organisation moderne et que vous vous demandez – quels sont les outils principaux du pouvoir ? Vous verrez que c’est l’information" (Ricardo Semler). L’entreprise 2.0 avait découvert les réseaux sociaux comme moyen de toucher les masses, d’atteindre directement le consommateur dans sa sphère privée. L’entreprise 3.0 va devoir s’adapter aux exigences de ses employés, redéfinir la sphère interne de son organisation. Elle va apprendre à gérer un nouveau mode de communication avec ses salariés, à se distinguer par l’innovation et par son apport au monde commun qui se bâtit. Elle cherchait à toucher l’externe, elle croîtra grâce à l’interne et la nouvelle visibilité qu’elle se donne. Un salarié doit être fier d’appartenir à cette entité qui le fait avancer. Une nouvelle forme de communication participative se met en place, les RH prennent le relais pour travailler en commun avec des groupes de salariés. La structure de l’entreprise est en mouvement. La vitesse et l’anticipation sont devenues des normes, le poste de travail va devoir gérer ces contraintes pour ne pas se voir dépassé. L’entreprise alimente ses salariés pour tenir compte de Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 40
  41. 41. l’évolution de leur travail et de leurs attentes. Elle les guide vers une nouvelle forme de travail sous peine de disparaître ou de se voir marginalisée. Le salarié a l’impression d’être mieux intégré à la stratégie de l’entreprise dont il défend les valeurs et la renommée sur la toile. Le défi est important et de nouvelles méthodes de travail vont naître. L’entreprise devient 3.0, elle s’est intégrée au réseau "Toutes choses s'enchaînent entre elles et leur connexion est sacrée et aucune, peut-on dire, n'est étrangère aux autres, car toutes ont été ordonnées ensemble et contribuent ensemble au bel ordre du même monde" disait Marc Aurèle. Les réseaux sociaux professionnels génèrent un maillage puissant et novateur dans l’organisation du travail. La connexion dans le monde virtuel est devenue un vecteur de création de valeur collective. Une nouvelle révolution industrielle semble en marche pour amener la planète vers un destin commun. Un nouvel écosystème s’est créé sous nos yeux, l’entreprise l’a intégré pour éviter l’exclusion. Le salarié moderne s’est adapté, il a accéléré l’entrée de son entreprise dans l’univers du XXIe siècle dont il avait compris les enjeux et la philosophie. L’entreprise a laissé cette liberté à ses salariés pour accroître sa propre valeur. Elle a apporté sa pierre à ce nouvel édifice. Grâce à ce développement interne, à l’accroissement de sa cohésion, elle s’est renforcée pour toucher de nouveaux clients. Dans un monde en mouvement perpétuel « Les choses bonnes montrent mieux leurs qualités par contraste avec les mauvaises. Comment saurions nous que la lumière est bonne, si nous ne connaissons pas les ténèbres de la nuit ? Qui apprécierait la douceur du miel s’il n’avait rien goûté d’amer ? » d’Origène. Dans notre monde qui évolue sans cesse et dont les théories sont bouleversées perpétuellement, de nouvelles méthodes de management sont apparues au cours des dernières années. Les entreprises proposent différents approches pour mettre en oeuvre l’entreprise 2.0. Elles peuvent l’interpréter ou l’appliquer plus strictement, deux grands groupes se distinguent. Celles qui proposent : • Une application concrète et interne de process innovants avec une volonté d’ouverture sur le monde externe et le corolaire avec un accès pour leurs employés aux réseaux sociaux professionnels ou à tout autre véhicule d’informations partagées ; • Une application dérivée avec l’utilisation de l’image de l’entreprise 2.0 en communiquant dans les réseaux modernes sur la société elle-même mais en limitant l’accès à ses employés à ces mêmes réseaux parallèles à ceux de l’entreprise. L’employé, confronté à l’une ces deux visions de l’entreprise 2.0, aura une perception différente de ces approches : Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 41
  42. 42. • Dans le premier cas, il aura le sentiment d’appartenir à une entreprise véhiculant une image innovante et vivra une réelle mise en pratique de ces principes ; • Dans le second cas, qui reflète la situation de la majorité des entreprises actuelles, il pourra être frustré de la divergence de position entre l’image externe que peut se donner l’entreprise et les impossibilités qu’il aura dans son quotidien pour tirer parti de ces principes. Un monde verrouillé « Vous n’avez pas le droit d’accéder à ces pages les règles de déontologie interne n’autorisent pas ce site, pour toute demande de déblocage veuillez-vous adresser à l’administrateur du réseau » Le firewall interne vient une nouvelle fois d’adresser cette réponse à un employé qui revient d’une conférence et veut découvrir une vidéo présentant les innovations de son secteur d’activité. Pourtant, cette fois ci, il y croyait, il avait bien complété les formulaires adéquats pour débloquer ce site, en justifiant de son caractère professionnel. Le responsable de la sécurité informatique le lui avait garanti la semaine dernière : « Ne t’inquiètes pas tu auras bien accès». Une nouvelle fois, le firewall est entré en action. Inutile de songer à regarder également si l’information est sur Linkedin ou Twitter … ces deux sites sont également verrouillés. Heureusement, son smartphone personnel ne subit pas les mêmes contraintes et il peut en 2 clics accéder à ce contenu professionnel sans quasiment entamer son forfait data du mois. Les employés des 2 types d’entreprises, décrites dans le premier paragraphe, auront une réaction très différente à la lecture des difficultés de cette personne : • Dans le premier cas, ils seront renforcés dans leurs sentiments d’appartenir à une entreprise qui, elle, applique vraiment les principes du 2.0 et qui ne met pas en place de murs algorithmiques dans sa relation avec le monde externe. Ils penseront que l’entreprise qui se dit 2.0 et qui bloque par des firewall l’accès à l’information ne peut pas prétendre à être 2.0 ; • Dans le second cas, ils se reconnaitront. Ils revivront leur propre confrontation avec le firewall qui les verrouille quotidiennement. Ils penseront que leur entreprise, bien que se déclarant 2.0, doit évoluer pour mieux interagir avec les besoins de ses équipes. Trouver une issue « Si vous rentrez dans un mur, n’abandonnez pas. Trouvez un moyen de l’escalader, le traverser, ou travaillez autour. » de Michael Jordan L’accessibilité et le développement des moyens de communication modernes permettent aujourd’hui à ces deux visions de l’entreprise de cohabiter dans un même univers. Michal Jordan qui a passé sa carrière à trouver des solutions pour amener son équipe vers les sommets illustre cette dualité des méthodes dans l’atteinte de l’objectif. Par moment, il a pu, avec facilité, transmettre le ballon, ou marquer, et faire gagner ses équipiers. Pendant d’autres matchs, il a rencontré des murs, été face à une complexité inattendue et dû trouver des solutions pour rebondir et vaincre. Livre Blanc : Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance Page 42

×