Design thinking : Avant projet pour une plateforme d'Eau Funding

452 vues

Publié le

CAGNOTTE permet aux habitants d’un quartier de diminuer leur facture d’eau et d’offrir une partie de l’économie d’argent réalisée pour financer un projet solidaire.
Projet conçu dans le cadre de la formation MOOC IDEA Design Thinking (EM Lyon).
Avant-projet CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding 
de Brigitte Maillère 
est mis à disposition selon les termes de la 
licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
452
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Design thinking : Avant projet pour une plateforme d'Eau Funding

  1. 1. CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding Première plateforme d’Eau-Funding, CAGNOTTE permet aux habitants d’un quartier de diminuer leur facture d’eau et d’offrir une partie de l’économie d’argent réalisée pour financer un projet solidaire. 2 types de projets peuvent être financés : – Des projets pour faciliter l’accès à l’eau potable pour des personnes qui en sont privées – Des projets de solidarité locale, dans le quartier ou la ville du consommateur AVEC CAGNOTTE LES PETITES ÉCONOMIES FONT LES GRANDES RIVIÈRES 1Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  2. 2. AQUA URBANA devoir n°2 Brigitte Maillère 29 juin 2014 2Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  3. 3. Rappel des résultats des phases de veille, exploration, recherche de propositions L’étude de l’eau à travers les grilles de lecture culturelle et artistiques d’une part, et l’étude de la place de l’eau dans le quartier du canal Saint Martin à Paris, d’autre part, m’ont conduit à envisager l’eau sous l’angle : « l’eau un bien naturel rare et partagé, créateur de lien social » • En effet, depuis l’origine de l’humanité, la question de l’accès à l’eau, fournie par la nature et indispensable à leur vie, structure la vie quotidienne des hommes. • Le lien social est particulièrement illustré par le nombre de rituels liés à l’eau , à toutes les époques et dans toutes les cultures. • Dans le quartier du Canal Saint Martin, le canal est un lieu de rassemblement. Le canal fait également pénétrer le « souvenir » de la nature au cœur de la ville, depuis les sources de l’Ourcq. Autour de cette posture de départ, j’ai développé 3 axes : L’eau nous rappelle la nature L’eau est un bien commun à partager L’eau rassemble et peut être un lieu de rencontre 3Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  4. 4. L’exploration des axes de développement m’a conduit à imaginer plusieurs concepts … – 1 « parcours » intitulé « retour à la source » : remonter le canal Saint Martin en combinant différents modes de circulations éco-respectueuses jusqu’à la source de L’Ourcq en pleine nature. – 1 piscine aménagée avec des éléments naturels : mousse, cascade sur des rochers…pour recréer l’expérience d’un bain en pleine nature. – 1 « Potager collaboratif au bord du Canal Saint Martin » – 1 plateforme financement de projets solidaires grâce aux économies d’eau réalisées par les habitants d’un quartier. C’est ce dernier concept que j’ai développé sous la forme d’un avant projet dans le cadre de ce devoir n°2. 4Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  5. 5. … avec le cheminement d’idées suivant : L’eau est-elle un bien rare dans nos villes ? • A première vue, non. En revanche le traitement de l’eau pour produire de l’eau potable est coûteux, et gaspiller l’eau par des usages inadaptés conduit à gaspiller des ressources économiques qui seraient fort utiles pour d’autres usages. • En conclusion, oui l’eau est un bien rare, et économiser l’eau est producteur de valeur, en premier lieu pour l’usager, qui peut faire baisser sa facture d’eau. • D’où l’idée d’un service qui permet aux usagers de réduire leur consommation d’eau et d’économiser de l’argent. A partir de cette économie d’eau, comment introduire un partage ? • Beaucoup de personnes sont sensibilisées au problème de l’accès à l’eau propre dans certaines régions du globe. Cependant, on exprime couramment « ce n’est pas parce que je consommerai moins d’eau à mon domicile qu’il y en aura davantage dans le Sahel ». • En effet, il n’y a pas de communication physique entre les sources d’approvisionnement en eau dans le Sahel et en France. • En revanche, d’autres moyens sont mobilisables, dont les moyens financiers. • D’où l’idée de financer des projets d’accès à l’eau potable grâce aux économies d’argent réalisées par les consommateurs d’eau potable dans les pays développés, lorsqu’ils diminuent leur consommation d’eau. Comment créer du lien social ? • Contribuer à des projets à l’autre bout du monde permet de développer une conscience planétaire mais ne développe pas un lien social effectif car il ne permet pas la rencontre effective des individus. • J’ai donc cherché des pistes de création de lien social dans nos villes, et trouvé deux pistes : Un projet collectif d’économie d’eau, par exemple un challenge à réaliser au sein d’une école, d’un quartier pour atteindre un montant cible d’économies. Comme un « Aquathon » organisé autour d’un effort collectif. Le financement de projets solidaires dans nos villes : on pourra donner aux consommateurs qui réalisent des économies d’eau le choix de participer au financement soit d’un projet d’accès à l’eau en région défavorisée, soit de participer au financement d’un projet de solidarité locale dans nos villes, en rapport avec nos pauvretés à nous : logement, emploi, par exemple des projets de réhabilitation de logements, ou de développement d’emploi d’insertion. 5Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  6. 6. Illustration : approfondissement de la créativité sur un ou plusieurs « concepts design » 6Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  7. 7. Eléments de benchmark pour le projet d’Eau founding • Plateformes de Crowdfunding – L’idée s’inspire des plateformes de financement de projet par « la foule » : il s’agit d’accumuler de petites contributions pour financer des projets. – Voir : KickStarter (leader mondial), et KissKissBankBank (français) • Applications de gestion de finances personnelles – On voit apparaître en ce moment de nombreuses applications sur smartphone qui vous permettent, avec un format visuel attractif et ludique (gamification) de visualiser vos dépenses personnelles : combien avez-vous dépensé au restaurant, où, avec quel plaisir etc… • Conseils et dispositifs pour économiser l’eau – Sont en cours de déploiement : des compteurs communicants qui permettent de relever la consommation en temps réel et de la diffuser sur des supports numériques. En plus de vous informer sur votre consommation quotidienne en eau, ces compteurs intelligents permettent de détecter les fuites, et donc de réduire ces gaspillages – Des dispositifs pour réduire le débit d’un robinet, réduire le volume déversé par une chasse d’eau etc…sont commercialisés depuis longtemps, – En ce qui concerne les usages, de nombreux sites permettent de trouver des conseils d’optimisation de sa consommation d’eau (bain/douche, durée d’utilisation etc..) 7Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  8. 8. Note descriptive de l’avant projet 8Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  9. 9. CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding Première plateforme d’Eau-Funding, CAGNOTTE permet aux habitants d’un quartier de diminuer leur facture d’eau et d’offrir une partie de l’économie d’argent réalisée pour financer un projet solidaire. 2 types de projets peuvent être financés : – Des projets pour faciliter l’accès à l’eau potable pour des personnes qui en sont privées – Des projets de solidarité locale, dans le quartier ou la ville du consommateur AVEC CAGNOTTE LES PETITES ÉCONOMIES FONT LES GRANDES RIVIÈRES 9Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  10. 10. Usages Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières 10
  11. 11. Un scénario d’usage 1 - Découverte de CAGNOTTE Valérie Charpentier habite en Ile de France. Des compteurs communicants ont été déployés récemment dans son quartier. Jointe à sa dernière facture d’eau, elle a découvert un flyer de présentation de CAGNOTTE. La semaine dernière, elle avait reçu la même feuille à l’école primaire. A l’aide de la grille de conseil, elle a pu estimer le montant des économies qu’elle pourrait réaliser cette année si par exemple les enfants réduisent un peu leur durée de douche ou si elle place un bouteille d’eau au fond du réservoir de chasse d’eau pour en réduire le volume. Le proposition qu’on lui fait lui plait : si elle économise 120 euros d’eau, elle en gardera 60 euros et donnera 60 euros pour participer à un projet solidaire. 3 - Le week end, Valérie consulte sa CagnOtte Quand elle a un peu de temps, Valérie consulte sur son smartphone la consommation d’eau de la famille et la progression des économies réalisées. Elle lit également de nouveaux conseils sur la gestion domestique de l’eau domestique. Sur la page Facebook de CagnOtte, elle suit l’avancement du AQUATHON de l’école. 2 - Valérie décide d’essayer CAGNOTTE Valérie a profité de la découverte de CAGNOTTE pour discuter « eau » avec sa famille. Les enfants aussi en avaient entendu parler à l’école et vu une affichette à la boulangerie. Elle se connecte sur la page Web de CAGNOTTE, s’inscrit, consulte la consommation d’eau et le montant de dernière facture, définit son objectif d’économie pour les 6 mois à venir et choisit le projet qu’elle souhaite financer. Elle décide de suivre sa consommation quotidienne sur son smartphone et télécharge l’application CAGNOTTE.. 4 - Challenge relevé ! Ce matin, Valérie a reçu un beau mail de félicitations : son objectif d’économie est atteint, c’est le moment de concrétiser sa promesse de don. Elle a économisé 120 euros par rapport à sa consommation de l’année dernière, et elle en donne 60 pour le projet qu’elle a choisi. Elle clique sur « OK », et est conduite sur une page de paiement. Ce soir, elle félicitera toute la famille. Et si on utilisait nos 60 euros restant pour une balade en kayak ? 11Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  12. 12. 50 % Vous avez économisé 20m3 d’eau potable Bravo ! Continuez ! Votre projet Une pompe dans un village Vous avez économisé 40m3 d’eau potable, Soit 120 euros Bravo ! Et MERCI ! Confirmez votre promesse de don : 60 euros Votre projet Une pompe dans un village 100 % OK Maquettes de l’application 12Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  13. 13. Fonctionnalités de CAGNOTTE La plateforme de services de CAGNOTTE inclura : • Une interface avec les compteurs communicants (cf. paragraphe « Technologies, non visible des utilisateurs) • Un plateforme destinée aux consommateurs d’eau, accessible sur Web et sur mobile, pour : – Suivre leurs économies – Choisir les projets à financer – Valider les dons aux projets • Une plateforme destinée aux porteurs de projets solidaires, pour – Inscrire leur projet et candidater pour être intégré au catalogue des projets CAGNOTTE – Suivre les promesses de dons et les dons 13Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  14. 14. Etude ethnographique Une étude ethnographique pourra permettre de préciser la manière dont la notion d’économie d’eau est intégrée dans les pratiques actuelles de consommateurs Exemple d’ entretien semi-directif qui pourra être utilisé pour décrire le comportement en matière d’économie d’eau : – Que faites vous de votre facture d’eau quand vous la recevez ? – Ou rangez vous vos factures d’eau ? – Connaissez vous votre consommation d’eau ? – Connaissez vous le prix auquel vous payez l’eau ? – Quels gestes pratiques faites vous pour économiser l’eau ? – Quelles actions avez-vous déjà entreprises pour économiser l’eau ? 14Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  15. 15. Technologies 15Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  16. 16. Technologies utilisées Les compteurs communicants CAGNOTTE est basée sur l’utilisation de compteurs d’eau communicants. Ces compteurs d’eau sont actuellement déployés par plusieurs syndicats d’eau ou agglomérations. Le déploiement des compteurs est en cours (il prendra plusieurs années). Ces compteurs envoient les mesures de consommations à la société distributrice d’eau en temps réel, par onde GSM.(par l’intermédiaire d’un opérateur de télérelevé) Les consommateurs peuvent accéder à ces informations via le web. http://www.greenit.fr/article/energie/la-france-commence-a- deployer-des-compteurs-d-eau-intelligents-4599 En Ile de France, le service d’eau est géré par le Sedif , concédé à Veolia qui utilise la solution M2ocity pour proposer le service de télérelevé Teleo : http://www.sedif.com/teleo.aspx « Téléo : le Télérelevé « Dans le cadre du nouveau contrat de délégation de service public, le SEDIF a confié à son délégataire, Veolia Eau d’Ile-de-France, le déploiement d’ici 2015 d’un système de télérelevé des compteurs d’eau. À cette date, tous les abonnés du SEDIF bénéficieront des services de Téléo. » Avec le relevé à distance des compteurs d’eau, les abonnés du Service de l’eau bénéficieront d’une facturation en temps réel, mais aussi d’une meilleure maîtrise de leur consommation. Désormais, tous les compteurs nouvellement posés sont équipés d’un module radio. Pour transmettre l’index du compteur, ce module émet des ondes à très faible puissance, deux fois par jour pendant quelques secondes. Le signal est transmis via des répéteurs et des concentrateursdisposés sur la voie publique et sur les toits d’immeubles, jusqu’au service clientèle de Veolia Eau d’Ile-de-France. « L’interfaçage de CAGNOTTE avec le télérelevé M2ocity, la solution utilisée par le Sedif pour réaliser le télérelevé met gratuitement à disposition des développeurs de services (informaticiens) des applications dites « M2M » qui permettent d’établir une communication entre : – Les données relevées par les compteurs communicants – Les applications que l’on souhaite développer pour un besoin spécifique. Cf http://m2oconnect.m2ocity.com/smart-lab.html « Les applications M2M traitent, mettent en forme et restituent sur internet et/ou smartphone toute la richesse des données issues des objets connectés par m2ocity. » CAGNOTTE pourra donc utiliser cette brique logicielle pour accéder aux données de consommation des particuliers qui se seront inscrit à CAGNOTTE 16Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  17. 17. Esquisse des circuits d’information et de paiement 17Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  18. 18. Viabilité Le réseau d’acteurs Le potentiel économique 18Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  19. 19. La viabilité du projet s’appuie sur un réseau d’acteurs partageant des intérêts autour des économies d’eau et du lien social Le recensement d’acteurs met en évidence des intérêts partagés sur lesquels CAGNOTTE pourra s’appuyer pour son développement : • Les compagnies distributrices d’eau ont intérêt à développer une image d’acteur conscient des enjeux de développement durable, et capable d’offrir aux usagers des services nouveaux. Elle pourront être intéressées à promouvoir CAGNOTTE auprès des usagers et à faire valoir cette implication auprès de leurs clients de la sphère publique (villes) • Les opérateurs de télérelevé ont intérêt à promouvoir les utilisations les plus variées des relevés de consommations qu’ils réalisent, justifiant ainsi l’utilité de leur plateforme de services. Ils auront intérêt à faciliter la réalisation de l’intégration technique de CAGNOTTE avec leurs plateformes. • La sphère politique et les villes ont intérêt à la promotion du lien social, et pourront vouloir relayer les services de CAGNOTTE auprès des habitants et auprès des porteurs de projets solidaires. • La sphère éducationnelle devrait être intéressée par une action concrète capable d’illustrer l’enseignement sur la consommation responsable et la protection des ressources de la planète. Des enseignants pourront être motivés pour porter des « challenges CAGNOTTE » au sein de leurs établissements. Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières 19
  20. 20. Réseau d’acteur 1/2 Nature Représentativité Historique Arguments Objectifs Consommateurs d’eau : individuels, collectifs (copropriétés, bailleurs) Diminuer leur facture d’eau Population dans les zones géographiques mal équipées en système d’eau potable Un pb pas nouveau et loin d’être résolu Accéder plus facilement à de l’eau potable Population en situation de pauvreté dans nos villes des disparités sociales croissantes dans nos villes Logement, emploi Porteurs de projets solidaires Public/Privé Trouver des financements pour les projets Syndicats d’eau Syndicat des Eaux d’Ile de France – Service public de l’eau http://www.sedif.com/ Public Qualité du service, prix Qualité de service aux abonnés Sociétés distributrices d’eau Veolia Privé Très anciens Maîtrise de l consommation, qualité du service, prix Gagner de nouvelles concessions d’eau Opérateurs de télérelevé m2ocity Industrie numérique Flexibilité des systèmes Gagner de nouvelles concessions de relevé. Vendre des services complémentaires liés à l’utilisation des données télé- collectées Fournisseur de matériels pour économiser l’eau (exemple réducteur de débit de douche) http://www.activeau.fr/ Industrie moyen Une solution technique pour limiter votre consommation Vendre ses matériels 20Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  21. 21. Réseau d’acteurs 2/2 (suite) Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières 21 Nature Représentativité Historique Arguments Objectifs Sphère politique Développement durable des ville Sphère éducation Pouvoirs publics, individus personnelement convaincus Eduquer les enfants au développement durable Sphère sociale Société Apporter de l’aide au niveau international ou local
  22. 22. Potentiel économique Les Consommateurs • Le déploiement de compteurs d’eau communicants est en cours. Green IT considère que 31 millions de compteurs d’eau intelligents seront déployés dans le monde à l’horizon 2016. Cf. http://www.greenit.fr/article/materiel/eau-31-millions-de- compteurs-intelligents-des-2016-3219 • « En Ile de France, près de 400 000 compteurs seront échangés, au rythme de 35 communes par an en moyenne, jusqu’en 2015. » http://www.sedif.com/teleo.aspx • Le déploiement de ces compteurs se fait par quartier, pour des raisons d’équipement (relais pour transporter les signaux). De ce fait la proposition CAGNOTTE pourra également se faire par quartier. Cela veut dire que l’on pourra faire une communication locale (écoles, mairie…) et se coordonner avec des projets de solidarité locaux. Le potentiel d’économie d’eau. • Ordre de grandeur : En surveillant sa consommation et en adoptant de bonnes pratiques, un foyer pourrait économiser 50 m3 d’eau par an, soir 280 euros, environ. • http://www.econeaume.fr/calculette-economies-eau/ propose d’évaluer le potentiel d’’économie d’eau d’un foyer. Une économie de 50m3 par an en moyenne est possible, soir 280 euros dans l’exemple. (à nuancer cette information est fournie par un site qui vend des matériels d’équipement de salle de bain). Porteurs de projets solidaires Les besoins de financement et les projets sont potentiellement infinis. Coûts Sont à prévoir : – Coûts de développement informatique – Coût de communication – Coûts d’exploitation informatique – Coût d’administration : Relation partenaires et Sélection des projets Revenus Pour équilibrer les coûts et assurer la viabilité du projet, les revenus proviendront de : – Un pourcentage (commission de gestion) sur le financement des projets – Eventuellement , des publicités à inclure sur les pages Web et mobile de la plateforme CAGNOTTE, pour proposer des appareils facilitant les économies d’eau (réducteurs de débit, chasse d’eau économique…) 22Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  23. 23. Identité 23Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  24. 24. Une identité qui véhicule les valeurs du projet • Les valeurs – Maîtrise de la consommation, respect des ressources naturelles (l’eau) et économiques – Partage – Lien social • Une couleur, le bleu couleur symbolique de l’eau, (exemple : cf références artistiques n°3 dans la planche univers design) • Un nom, CAGNOTTE Issu du vocabulaire populaire, il ramène au quotidien, temporalité dans laquelle s’exercent les économies d’eau. La lettre O mise en évidence fait le lien phonétique avec l’eau • Une baseline : « les petites économies font les grandes rivières » Construite à partir du dicton « les petits ruisseaux font les grandes rivières », elle évoque : – L’aspect financier par le remplacement du mot « ruisseau » par le mot « économie » – L’accumulation de petites actions pour obtenir un résultat significatif – L’eau qui coule et peut passer d’un acteur à l’autre • Une police de caractères, Segoe Print , en forme de vaguelette • Un logo – Un cochon, symbole des petites économies – De l’eau dans le cochon, symbole de la transformation des économies d’eau en économies financières – Il y manque encore un élément graphique signifiant le lien social (des mains ? Des personnages assis sur le cochon ?) 24Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  25. 25. Planche univers design (1) « départ pour le puits » osididier@aol.com (1) (2) « Gouttes d'eau » Jacques Tissinier, 1979 (2) (3) Barbara SILLARI (3) Références artistiques 25Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières
  26. 26. Brigitte Maillère - CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding - Les petites économies font les grandes rivières 26 Avant-projet CAGNOTTE - première plateforme d'Eau Funding de Brigitte Maillère est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Contact : brigitte.maillere@gmail.com You are free to: Share — copy and redistribute the material in any medium or format Adapt — remix, transform, and build upon the material for any purpose, even commercially. The licensor cannot revoke these freedoms as long as you follow the license terms. Under the following terms: Attribution — You must give appropriate credit, provide a link to the license, and indicate if changes were made. You may do so in any reasonable manner, but not in any way that suggests the licensor endorses you or your use. ShareAlike — If you remix, transform, or build upon the material, you must distribute your contributions under the same license as the original. No additional restrictions — You may not apply legal terms or technological measures that legally restrict others from doing anything the license permits.

×