Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne                           Pôle Fonctions des écosystèmes                ...
Ecologie des Invasions biologiques végétales                                             Jacques Haury, Julie Coudreuse, M...
Expertise opérationnelle et        Votre                              restauration des milieux naturels                   ...
GARANTIR LES ACTIVITES DE BAIGNADE EN EAU DOUCE                                                     PAR LA PRESERVATION DE...
AMELIORER LA CONNAISSANCE DU TRANSFERT DES                                                       MATIERES ORGANIQUES DISSO...
RESTAURATION DES MILIEUX AQUATIQUES                                                    Luc BRIENT - Marion LENGRONNE      ...
Recherche en Conservation et Restauration                                              des Ecosystèmes Aquatiques         ...
Recherches pluridisciplinaires en écologie de la                                          restauration et de la conservati...
Génie Ecologique         Votre                                                                   et                       ...
Mesures compensatoires écologiques en mer                         Etat des lieux pour l’éolien offshore en Europe         ...
Valoriser les territoires par des actions                                                 en faveur du vivant             ...
Production, valorisation et expertise                                                                                     ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pole fonctions des ecosystemes

1 013 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 013
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pole fonctions des ecosystemes

  1. 1. Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne Pôle Fonctions des écosystèmes Gestion des milieux & de la biodiversité Titre Contact Société / Organisme N°0 Laboratoire ESEECOLOGIE DES INVASIONS BIOLOGIQUES VÉGÉTALES Jacques HAURY 23 (INRA, AGROCAMPUS OUEST, OSUR)EXPERTISE OPÉRATIONNELLE ET RESTAURATION DES MILIEUX Michel DANAIS Ouest Am 5NATURELSGARANTIR LES ACTIVITES DE BAIGNADE EN EAU DOUCE PAR LA Yves LE MEDEC Minyvel Environnement 8PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE Laboratoire ECOBIORESTAURATION DES MILIEUX AQUATIQUES Luc BRIENT 26 (CNRS, UR1, OSUR)RECHERCHE EN CONSERVATION ET RESTAURATION DES ECOSYSTÈMES Laboratoire ESE Jérôme SAWTSCHUK 27AQUATIQUES (INRA, AGROCAMPUS OUEST, OSUR)RECHERCHES PLURIDISCIPLINAIRES EN ÉCOLOGIE DE LA RESTAURATION Sébastien GALLET Université de Bretagne Occidentale 24ET DE LA CONSERVATIONGÉNIE ECOLOGIQUE ET ECO-AMÉNAGEMENT Eric DAVY MERCERON ENVIRONNEMENT 3MESURES COMPENSATOIRES ÉCOLOGIQUES EN MER ETAT DES LIEUX Anne-Charlotte VAISSIÈRE IFREMER 31POUR L’ÉOLIEN OFFSHORE EN EUROPEVALORISER LES TERRITOIRES PAR DES ACTIONS EN FAVEUR DU VIVANT Sébastien DELLINGER Dervenn 6PRODUCTION, VALORISATION ET EXPERTISE DES DONNÉES David MÉHEUST Aquabio 7HYDROBIOLOGIQUES 23 janvier 2013 – Carrefour des Gestions Locales de l’Eau
  2. 2. Ecologie des Invasions biologiques végétales Jacques Haury, Julie Coudreuse, Michel Bozec, Dominique Barloy, 23 INRA-AGROCAMPUS OUEST UMR 0985 Ecologie et Santé des EcosystèmesEcologie des Gestion et Génétique des Impacts Végétation Hydrosystèmes invasives restauration populations écologiques Gestion de la Jussie sur ApignéSavoir-faire - CompétencesBotanique, Taxonomie des macrophytes (Phanérogames et Bryophytes), Ingénierie, Expérimentation, Génétique. Domaines d’activités et Axes de Recherche Roulageo Fonctionnement et restauration écologique des zones humides et milieux aquatiques envahis Etude expérimentale de lao Invasions biologiques : rédaction de manuels, formation, gestion compétition Jussie/Egérie 6 3 3 3 3 3 3 Adaptation des végétaux invasifs (phénoplasticité, génétique) 1 2 3 4 5 6 5J 5Eo 5 IC+D IC+D 2 2 2 2 2 3 5J D Expérimentation de gestion des Activités ou Expertises Avant 5 6 7 8 9 0 D +5 Renouées par les caprins E IC 4 10 1 2 2 2 2 2 10J 9 0 1 2 3 4 D Eo Expérimentation de gestions (Jussie, Renouée, Egérie) 3 IC+D 10J 1 1 1 1 1 1 IC+D +10 3 4 5 6 7 8o Quantification des biomasses, mesures d’impact sur la 2 E Protocole biodiversité, accompagnement de chantiers de gestion 7 8 9 1 0 1 1 1 2 expérimental : 1 J : Jussie; Aprèso Tests de germination, Phénologie et adaptation des populations 1 2 3 4 5 6 E: EgérieProjets – Références – Etudes : Gestion des espèces invasives & ETUDES SUR LES MACROPHYTES*• PNR Brière : Réseaux trophiques (approche qualitative), expérimentation (exclos Ecrevisse, Ragondin, Jussie), adaptation et biomasses de Jussie, réflexion sur la dispersion : Haury & Damien (2011), Haury et al. (2012)• Ville de Rennes & Etudes et Chantiers : Etangs d’Apigné : bilan épuratoire des invasives (Haury et al. 2008), gestion des invasions et restauration des gravières, estimation de l’efficacité : Coudreuse et al. (2009, 2010), enquête de perception (en cours), …• CG 35 : Marais de Gannedel : suivis de gestion de la roselière et des populations de Jussie (Haury et al. 2009)• CG 22 : Enquête sur les invasives et expérimentations sur les Renouées (coll. M. Le Guen); CG 53 : Gestion par les caprins des renouées• IAV : Télédétection des plantes invasives (partie vérité terrain) : coll. B. Bottner (IAV) et H. Nicolas (UMR SAS) : publications en cours• Agence de l’Eau Adour-Garonne & DREAL Corse : Guides d’identification des Bryophytes aquatiques : Coudreuse et al. 2004; en cours• Etudes d’impacts avec les macrophytes comme bioindicateurs et espèces sentinelles (IBMR et études dérivées) : Haury et al. (depuis 1982) * Les publications correspondantes peuvent être demandées par mailProblématiques - Sujets d’études Projets Collaboratifs : souhaits, réalisations• Problématiques Jussie • Mise au point et tests de machines adaptéeso Ecologie des macrophytes et végétaux invasifs • Expérimentations de compétition en mésocosme • Tests quantitatifs de protocoles de gestiono Identification et cartographie des invasives / milieux Egérie • Elaboration de grilles d’analyse de risque en fonction deso Estimation des risques (LGV, PNR Brière) caractéristiques des écosystèmes et des modes de gestion des systèmes Sujets d’étude Renouée • Prévision et quantification des impacts induits par la gestiono Quelles adaptations des invasives au milieu ? • Evaluation du pouvoir épurateur des macrophyteso Quelles grilles d’analyse pour la gestion de ce phénomène? Un Lien entre le volume dEgeria densa extrait et Quelles expérimentations adaptées aux contextes locaux ? nouveau milieu se son taux de recouvrement par secteur crée : 70 prairie y = 6,64e0,02xo Où sont les invasives ? Télédétection des invasives (terrain) mal 60 R2 = 0,71 volume retiré (m3) 50 drainée y = 0,57x + 1,46 40 R2 = 0,72 Août 2007o Comment les reconnaître ? Quels sont les risques selon les Septembre2009 30 20 scénarios de gestion (ou de non-gestion) ? 10 0 0 20 40 60 80 100o Elaboration partenariale de modes de gestion des invasions % de recouvrement biologiques et d’approche intégrée du phénomène invasif Fig 1 : Cartographies de l’étang d’Apigné : développement des macrophytes et estimation du travail à réaliser Fig. 2 : Estimation des volumes enlevés d’Egeria densa / recouvrements épuration [AO, Cté régional Pays de la Loire, comme atteinte majeure à la biodiversité [AO, Ville de Rennes, Etudes et Chantiers] Fédé AAPPMA 85, CG 85, Syndicat Marais, HLB Environnement]Coordonnées ContactAGROCAMPUS OUEST, UMR 0985 INRA-AO Ecologie et Santé des Ecosystèmes Professeur Jacques Haury Département Ecologie, UMR Ecologie et Santé des65 rue de Saint Brieuc, CS84215 F 35042 RENNES Cedex Ecosystèmeswww.agrocampus-ouest.fr / www.rennes.inra.fr Jacques.Haury@agrocampus-ouest.fr 02 23 48 55 29 Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  3. 3. Expertise opérationnelle et Votre restauration des milieux naturels 05 Michel DANAIS Logo OUEST AM’ Zones Génie Dynamique Faune Faune Fonctionnalités humides écologique végétale invertébrée vertébréeSavoir-faire - Compétences Illustrationsn Domaines d’activités o Expertises faune/flore dans le cadre de dossiers réglementaires o Restauration écologique… o Mesures compensatoires Image 1 Image 2n Activités ou Expertises o Inventaires et diagnostics o Conception et maîtrise d’oeuvre de projets o Plans de gestion…. o Trames vertes et bleues, continuités écologiques… Image 3 Image 4 Zones humides artificielles, habitats naturels et espèces remarquables : quelle performance ?Projets – Références – Etudes• Assistance à la Commune de St Jacques de la Lande pour la conception et la gestion écologique du Parc périurbain, 2004-2013, Grand prix « zones humides en milieu urbanisé », Ministère du Développement Durable, 2011• Restauration d’une zone humide en milieu urbain dense à Melesse conception/maîtrise d’oeuvre et suivi environnemental (Avec Groupe Giboire et Sitadin), Prix Entreprise et Biodiversité 2012.• Conception de mesures compensatoires pour la LGV Rennes-Le Mans, 2011.Problématiques - Sujets d’études Projets CollaboratifsProblématiques • L’enjeu de conservation de la biodiversité passe par la prise eno Optimisation des fonctions écologiques de zones humides compte de la capacité des projeteurs et aménageurs à proposer compensatoires des systèmes artificiels susceptibles de compléter, compenser voire réhabiliter des milieux naturels et les fonctions écologiqueso Restauration d’espaces naturels dégradés pour une catégorie qui y sont liées. L’écologie de la restauration et l’ingénierie d’espèce déterminée écologique ne peuvent prétendre maîtriser totalement leso Plurifonctionnalité d’espaces artificiels processus naturels. Toutefois, une direction importante de travail collaboratif entre chercheurs et ingénieurs réside dans l’amélioration des connaissances fonctionnelles et descriptivesSujets d’étude (habitats et espèces) des zones humides artificielles. Dans quelle mesure les caractéristiques des zones humides relativemento Dynamiques des écosystèmes dans les zones humides naturelles se différencient des zones humides artificielles, à quel artificielles pas de temps peut s’effectuer une convergence, la biodiversité acquise peut-elle se comparer à la biodiversité spontanée ? Leo Fonctions des zones humides et compensation fonctionnement écologique optimisé peut-il être compatible avec leso Comparaison entre les fonctionnements de zones humide autres rôles, par exemple, hydrologiques, épuratoires, attribués à naturelles et artificielles des systèmes artificiels ?Coordonnées ContactOuest Am Michel DANAISParc dActivités dApigné, 1, rue des Cormiers Responsable du Pôle biodiversité – milieux naturelsBP 95101 35651 LE RHEU CEDEX Tél : 02 99 14 55 74Tél : 02 99 14 55 70 Fax : 02 99 14 55 67 m.danais@ouestam.frwww.ouestam.fr Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  4. 4. GARANTIR LES ACTIVITES DE BAIGNADE EN EAU DOUCE PAR LA PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE Yves LE MEDEC 08 MINYVEL ENVIRONNEMENT QUALITE DEVELOPPEMENTBAIGNADE CYANOBACTERIES BIODIVERSITE INNOVATION DES EAUX DURABLE Domaines d’activités o Restauration écologique des plans d’eau o Régulation des cyanobactéries Expertises Image 1 Image 2 o Etudes et profils de baignade en eau douce o Invention et application de nouveaux procédés de traitement préventifs et/ou curatifs dans les milieux aquatiques Image 3 Image 4 Hersage du sable, filet anti effloresences et épandage carbonate de calcium, drone à ultra sons, suivi en continu des traitements REFERENCES Préservation des activités nautiques et de la baignade, à l’aide de procédés innovants :Etang d’Apigné (35 Rennes)Programme original de régulation des cyanobactéries par aération du sédiment et réactivation des bactéries par le hersage des fonds du plan d’eauPlan d’eau de la Roche Ballue (44 Bouguenais)Aménagement du plan d’eau (travail spécifique sur la plage et son sable)Plan d’eau du Moulin Neuf (56 Pluherlin)Epandage de carbonate de calcium en fonction des populations planctoniques et de leur dynamique Nos projets se construisent depuis 2009 avec Le laboratoire ECOBIO est notre partenaire scientifique. Du fait du caractère expérimental de nos actions et du besoin exprimé de développement durable et social par de nombreuses En amont des projets et en concertation avec Luc Brient, collectivités, notre partenaire ETUDES ET CHANTIERS il est défini pour chaque plan d’eau le(s) mode(s) d’actions les apporte son savoir faire via ses équipe d’insertion pour mener à plus efficace(s) et tout au long de l’expérimentation, le bien la part opérationnelle des projets, tout en mettant en laboratoire assure le suivi de la dynamique algale application ses valeurs : CONTACT : « Tout projet se construit et s’enrichit à l’épreuve de la réalité, par l’observation, la compréhension des faits et par l’écoute des femmes et des hommes de terrain. Notre pédagogie met le questionnement, la remise en cause des certitudes, l’expérimentation et l’innovation au cœur de la pratique. » Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  5. 5. AMELIORER LA CONNAISSANCE DU TRANSFERT DES MATIERES ORGANIQUES DISSOUTES DANS LES EAUX Yves LE MEDEC MINYVEL ENVIRONNEMENT 08MATIERES ORGANIQUES CHEMIN DE BIODIVERSITE AGRICULTURE EAU POTABLE DISSOUTES L’EAU Domaines d’activités o Préconisations de restauration écologique des fonds de vallées o Etude qualitative et quantitative des flux de Carbone Organique Dissous Expertises o Diagnostic du territoire et du réseau hydrographique Station de jaugeage, Usine de production d’eau potable, Visite sur site et échanges avec le personnel technique du syndicat et l’agriculteur, Vue du bassin versant REFERENCES Le Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable (SIAEP) du Val Saint-Martin (44 PORNIC) a été lauréat de l’appel à propositions de la région des Pays de la Loire « Territoires d’expérimentations : Zone test pour une meilleure qualité de l’eau » Cette démarche d’expérimentation et d’amélioration de la qualité de l’eau sur un sous bassin versant agricole est donc menée depuis 2012 : le diagnostic du réseau hydraulique superficiel a été confié à Minyvel Environnement. En concertation avec les agriculteurs, des aménagements simples par leur conception et reproductibles à l’échelle régionale seront entrepris en 2013 (entretien et densification du bocage en fonds de vallée, restauration du chemin de l’eau…). Cette opération est cofinancée par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne (contrat territorial de la Baie de Bourgneuf). Depuis 2007, Le GEPMO nous accompagne dans le suivi de ce bassin versant expérimental. Nos protocoles de suivis ont bénéficié des apports de ce groupe de travail et notamment de leur effort de formation permanente à lintention des gestionnaires de prises deau, des services de lEtat et des Régions en charge de la qualité des eaux brutes superficielles. . CONTACT : Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  6. 6. RESTAURATION DES MILIEUX AQUATIQUES Luc BRIENT - Marion LENGRONNE Université de Rennes - UMR ECOBIO 26 Cyanobactéries Toxines Ecotoxicologie Ecologie PhytoplanctonSavoir-faire - Compétences IllustrationsDomaine d’activitéo Ecologie du phytoplancton d’eau douce.o Limnologie.o Cyanobactéries et cyanotoxines. Planktothrix agardhii. Efflorescence de cyanobactéries.Activités ou ExpertisesoIdentification et dénombrement du phytoplancton et des,cyanobactéries d’eau douce.o Suivis phytoplanctoniques et physico-chimiques en eau douce.o Analyses de cyanotoxines par différentes méthodes enlaboratoire et de terrain (microcystines, cylindrospermopsine,saxitoxines). Prélèvement au filet à plancton. Observations au microscope optique.Projets – Références – Etudes• Le phytoplancton de plan d’eau douce à usages récréatifs et AEP pour ARS et collectivités• Production de micro-algues• Bioaccumulation des toxines dans le réseau trophique.• Restauration de plans d’eau• Programme de recherche sur les cyanotoxines, méthodes de détection, gestion et contrôle• Conseil et expertise pour des bureaux d’études sur les profils de baignade• Développement d’un drone aquatique pour surveillance de la qualité des eaux et prélèvements Problématiques - Sujets d’études Problématiques oRisque sanitaire lié à la présence de cyanobactéries dans les eaux douces à usages récréatifs et des eaux destinées à la consommation humaine 900 000 250 800 000 200 Eutrophisation des eaux et envasement. 700 000 Nb. cell. / mL o 600 000 PC (µg/L) 500 000 150 o Gestion de l’azote et du phosphore au niveau du BV 400 000 300 000 100 200 000 50 Sujets d’études 100 000 0 0 28-avr 7-juin 28-juin 25-mai 12-juil 23-juil 2-août 9-août 23-août 2-sept 6-sept 20-sept 28-oct 10-mars o Application de méthodes de gestion chimique, biologique et physique sur les proliférations cyanobactériennes : mise en Autres algues par mL assec, carbonate de calcium, gestion des niveaux d’eau Nbre de cyanobactéries par mL gestion piscicole, H2O2 Phycocyanine (µg/L) Fluorimétrie in vivo o Méthodes de contrôle des cyanobactéries Evolution de la biomasse cyanobactérienne d’un plan d’eau à usage récréatif durant la saison estivale Coordonnées Contacts Marion LENGRONNE Marion.lengronne@gmail.com Université de Rennes I - UMR Ecobio – 35042 Rennes Cedex Luc BRIENT Luc.brient@univ-rennes1.fr 02 23 23 61 43 Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  7. 7. Recherche en Conservation et Restauration des Ecosystèmes Aquatiques 27 Jérôme Sawtschuk / Ivan Bernez INRA –Agrocampus ouest, UMR 0985 Ecologie et Santé des Ecosystèmes Suivi des Gestion et Végétation Poissons Evolution des Stresscours d’eau restauration des berges amphihalins populations environnementauxSavoir-faire - Compétences Restauration des berges Domaines d’activités et Axes de RechercheRestauration des populations de poisson et des écosystèmesEvolution de la structure démographique et génétique des populationsde poissons amphihalinsFonctionnement trophique des écosystèmes et des populations Pêches électriques Approche paysagère Activités ou ExpertisesSuivi à long terme des populations in situ (démographie, génétique) et expérimentation en milieu contrôléAnalyse des réseaux trophiques (écologie isotopique, barcoding)Restauration des végétations de berge, approche paysagèreProjets – Références – Etudes• Restauration passive de la végétation des berges du ruisseau de Vallée aux Berges (Bassin versant de l’Oir, Basse Normandie)• Etude diachronique de l’effet du paysage rivulaire (ripisylve) sur les Suivi haute résolution densités de salmonidés, ruisseau de la Roche (Basse-Normandie) du paysage rivulaire Analyse diachronique• Démantèlement de grands barrages : restauration de la continuité du paysage rivulaire écologique du réseau hydrographique de la Sélune (Basse-Normandie)• Colonisation de l’écrevisse rouge de Louisiane au sein du réseau de mares des marais de Brière (Loire Atlantique) Ex. projet collaboratif : arasement de barrages sur la Sélune Suivi avant et après démantèlement de deux grands barrages (16 et 35 m) sur la Sélune (Baie du Mont Saint-Michel) Programme pilote national et européenProblématiques - Sujets d’études  durée sur le long terme = 16 ans (6 ans avant et 10 après)  transdisciplinarité = approche écologique et environnementale + Problématiques approche socio-économique en termes de changements d’usagesRestauration des cours d’eau locaux  13 laboratoires (UMR ESE et SAS, UR SAD, CNRS, MNHN,Conservation des populations de poissons diadromes Universités, INSA) et 2 bureaux d’études (Asconit…) Sujets d’étude Barrage de VezinsDévelopper une approche paysagère et des méthodes de suivi pouraméliorer la gestion et la restauration des cours d’eau à l’échelle desbassins versantsEtudier la réponse des individus et des populations à des modificationsde paramètres liées aux changements globaux (température, débit,sédiments, eutrophisation, connectivité)Comprendre le fonctionnement des populations dans leursécosystèmes pour optimiser les mesures de conservation Projet coordonné par Jean-Luc BaglinièreCoordonnées ContactINRA UMR 0985 Ecologie et Santé des Ecosystèmes (ESE) Equipe Jérôme SawtschukConservation et Restauration des Ecosystèmes Aquatiques (CREA) Ingénieur de recherche65 rue de Saint-Brieuc, 35042 Rennes Cedex Jerome.sawtschuk@rennes.inra.frwww.rennes.inra.fr/ecologie_sante_ecosystemes 02 23 48 54 49 Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  8. 8. Recherches pluridisciplinaires en écologie de la restauration et de la conservation Université de Bretagne Occidentale – EA2219 24 “Géoarchitecture - Conception, Gestion et Aménagement du cadre bâti et de l’Environnement : Doctrines et pratiques”Restauration Gestion Expérimentation Evaluation Transferts PerceptionSavoir-faire - CompétencesAxe de Recherche o Restauration des écosystèmes dégradés o Evaluation de l’état de conservation/restauration o Patrimonialité o Suivis et évaluation Evaluation d’une opération de restauration, la côte Expérimentation de méthodes d’ingénierie écologique sauvage de Quiberon (Gallet et Hélou, 2010) (Sawtschuk et al., 2012) o Perception et jeu des acteurs Activités ou Expertises o Expérimentation des méthodes de génie écologique o Suivis à long terme de sites restaurés ou gérés o Adaptation des méthodes de suivi et d’évaluation o Collaboration avec les gestionnaires, conseils Image 4 o Mise en réseau des acteurs Les étapes et acteurs d’une opération de restauration écologique (Gallet & Vecrin-Stablo, 2012) Suivis à long terme de la restauration de la végétation de la pointe du raz.Projets – Références – Etudes• Evaluation et suivi des opérations de restauration des espaces littoraux sur-fréquentés (programme LITEAU II 2006-2010)• Expérimentation de méthodes de génie écologique pour la restauration des sites littoraux dégradés (thèse J. Sawtschuk 2011)• Evaluation de l’état de conservation des milieux humides oligotrophes armoricains (thèse G. Perrin, en cours)• Cartographie des habitats et séries de végétations (Programme CARHAB, Thèse C. Demartini, en cours)• Relations recherche/entreprises et innovation notamment en ingénierie écologique (Programme ANR Co-Sciences)• Projet de recherche en préparation: Ingénierie écologique et éradication des Griffes de Sorcière (programme européen)Problématiques - Sujets d’études Exemple de Projet Collaboratif Problématiques • Mise en place d’une méthode d’évaluation par cartographie simplifiée en collaboration avec OGS Gavres-Quiberon, puiso Connaissances des dynamiques et processus de restauration appliquée et à d’autres siteso Intégration de la pluridisciplinarité dans les méthodes d’évaluationo Transfert vers les gestionnaires d’espaces naturels Sujets d’étudeo Aménagement et Restauration des espaces surfréquentéso Connaissance et suivis des espaces littorauxo Invasions Biologiqueso Jeu des acteurs dans les opérations d’aménagement ou de restauration • Participation aux réflexions nationales sur la structurationo Adaptations, réponses aux stress environnementaux du Génie écologiqueCoordonnées ContactEA 2219 (Géoarchitecture - Conception, Gestion et Aménagement du cadre bâti et de l’Environnement : Doctrines et pratiques) Sébastien Gallet, Maitre de conférencesUNIVERSITE DE BRETAGNE OCCIDENTALE Sebastien.gallet@univ-brest.fr 02.98.01.66.88UFR Sciences et TechniqueCS 93837 Membre du réseau REVER29239 Brest cedex 3 Président de l’APFGEDirecteur de l’équipe de recherche : F. Bioret Association de préfiguation de la FédérationContact secrétariat : 02 98 01 61 24 des acteurs du Génie Ecologique www.reseau-rever.org Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  9. 9. Génie Ecologique Votre et 03 Logo Eco-Aménagement Génie Ecologique Rest aur at ion hydro-écologique Génie Végét al Eco-am énagem entProt ect ion Végét alisat ion Phyt o-épur at ion Aménager des espaces ende ber ges intégrant des solutions environnementales N os m issions • Conseil Soin des ar bres & Forest er ie • Travaux Expertiser, sécuriser, entretenir l’arbre, reboisement • Gestion, entretien Sécur isat ion et Ent ret ien des ouvr ages et infr ast r uct ures Sécuriser les ouvrages (linéaires, bases militaires, marais, canaux…) par des solutions mécaniques, manuelles, animales ou d’ingénierie Quelques Références : • Berges de la Loire : conception -réalisation ; restauration des berges, déplacement de plantes protégées, aménagement des hauts de berges • RTE, ERDF: végétalisation de sites industriels, par implantation de pelouses locales, pour réduire l’usage des phytosanitaires et les coûts de gestion • Marais de Suscinio, Grande Brière, Lac de Grand Lieu : lutte contre les plantes invasives et travaux de restauration hydraulique • Vallée de l’Illette (Nantes) : Eco-aménagement de la vallée : restauration des fonctionnalités écologiques et aménagements pour l’accès au public Expérimentation de reconstitution de pelouses sur sols pollués Problématiques o Ingénierie végétale : pour reconstituer des pelouses et prairies naturelles qui répondent aux contraintes de fonctionnalités écologiques et aux contraintes d’exploitation o Eco-aménagement : Comment différencier des aménagements paysagers qui prennent en compte les fonctionnalités écologiques et des projets “ éco-marketés” ? Eco-aménagement avec solutions de “VRD sans tuyaux et traitement des eaux par phyto-épuration” Coordonnées Contact Merceron Environnement Davy Eric ZI Pierre Brune Tél : 02.51.94.80.38 85110 Chantonnay Mail : e.davy@merceron.com Tél : 02.51.94.80.38 www.merceron-environnement.fr Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  10. 10. Mesures compensatoires écologiques en mer Etat des lieux pour l’éolien offshore en Europe Anne-Charlotte Vaissière 31 IFREMER BREST - UBOSéquence ERC EIE Parc éolien offshore Compensation écologiqueSavoir-faire - Compétences IllustrationsDomaines d’activités ou Axe de Rechercheo Compensation écologique en mer et milieux aquatiqueso Banques de compensationActivités ou ExpertisesoEtat des lieux de la prise en compte de la séquence Eviter / Image 1Réduire/ Compenser (ERC) par les maîtres d’ouvrage des parcs Sylvain Piochéoliens offshore posés européens. © Egis Eau/ Sylvain Pioch and Jean-Luc FéronProjets – Références – Etudes• Vaissière, A.C. and Levrel, H., 2012. “How developers of offshore wind farms deal with the avoid / reduce / offset hierarchy? A state of the art in northern European countries”, 12th IAEE European Energy conference – “Energy challenge and environmental sustainability”, September 9-12, 2012 in Venice, Italy.• Vaissière, A.C., Kermagoret, C. and Levrel, H., 2012. “How developers of offshore wind farms deal with the avoid / reduce / offset hierarchy? A state of the art in northern European countries and France”, SeaTechWeek – “Enjeux juridiques et économqiues”, October 10-11, 2012, in Brest, France.• Vaissière A.C., Levrel, H., Pioch, S. and Carlier, A., submitted, “Ecological compensatory mitigation for offshore wind energy projects. A state of the art in Europe.”• Vaissière, A.C. and Levrel, H., 2013 (à venir): Mitigation banking and marine compensatory mitigation in Florida, USA.Problématique - Sujets d’études Projet(s) Collaboratif(s) • Méthodes d’ingénierie écologique en mer. ProblématiquePrise en compte des impacts résiduels et intermédiaires lors des • Mesures compensatoires en mer.projets d’implantation d’infrastructures articifielles en mer. Sujet d’étudeAdaptation des méthodes d’ingénierie écologique au milieu marin. Vaissière, 2012 © EuroGeographics for the administrative boundariesCoordonnées ContactIFREMER - UMR AMURE – Unité d’Economie Marine Anne-Charlotte VaissièreCatégorie Doctorante en économie écologiqueB.P. 70 anne.charlotte.vaissiere@ifremer.fr29280 Plouzané 06.16.87.15.35www.umr-amure.fr et wwx.ifremer.fr/economie-maritime Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  11. 11. Valoriser les territoires par des actions en faveur du vivant 06 Sébastien Dellinger Dervenn, génie écologiqueEcosystèmes Territoire Vivant Fonctionnalités Ecologie CompatibilitéUn cœur de métier : le génie écologique Génie écologique :► De la stratégie à la mise en œuvre opérationnelle Activité qui favorise la résilience des écosystèmes en se basant  Sensibilisation et formation aux techniques du génie écologique sur les principes de l’ingénierie écologique, pour préserver et  Expertise naturaliste et diagnostics écologiques de projets développer la biodiversité. d’aménagement, projets urbains…  Plans d’aménagement et plans de gestion d’espaces de nature  Travaux d’entretien, restauration et renaturation de milieux : zones humides, cours d’eau, landes…► Outils et méthodes  Déroulement des études et travaux selon la norme NF X10-900 sur la conduite de projet en génie écologique Favoriser et valoriser les fonctionnalités écologiques des territoiresInnover pour optimiser pour la compatibilité des activités humaines avec les écosystèmes Depuis 2002, Dervenn innove sans cesse pour accompagner collectivités, entreprises, particuliers,…vers un développement pérenne et compatible avec le territoire, ses écosystèmes et leurs richesses. Exemples d’activités récentes issues de programmes R&D : • Paysagisme biodiversifié : concilier et favoriser biodiversité et usages humaines d’un site ou Partenariats avec des paysagistes d’un territoire, une approche intégrée de l’espace paysager créatrice de valeur • Démarche VivaTerr ©: développer un nouveau modèle de l’entreprise agricole alliant Partenariat avec Qualitechs, société économie et écologie, en s’appuyant sur des actions de génie agri-écologique indépendante de conseil agronomeProjet expérimental : Compensation écologique par l’offre • Territoire d’expérimentation : Bretagne • Principe : Création d’une réserve d’actifs de Dervenn développe actuellement un projet de La démarche portée par Dervenn et ses compensation par anticipation compensation écologique par l’offre, en partenaires vise à proposer une solution adaptée partenariat avec EcoOrigin et des acteurs locaux à l’exigence réglementaire de compensation • Méthode : Mise en application du principe de variés : société de conseil agronome, paiement pour la maintenance des services écologique tout en répondant aux enjeux écosystémiques, en impliquant les acteurs de établissements financiers, collectivités… techniques et éthiques associés. la gestion du territoire (agriculteurs, forestiers, collectivités…). Agréé par le Ministère en charge de l’Ecologie, ce La création d’actifs de compensation projet entre dans le cadre d’une réflexion s’accompagne ainsi d’actions complémentaires nationale sur les mécanismes compensatoires. sur des espèces ou milieux non concernés par la L’expérimentation est conduite sur une durée de réglementation, pour un projet global de 8 ans (2012-2020). territoire. Contact Sébastien DELLINGER DERVENN, Génie écologique Chargé de mission 28, Le Chemin Chaussé Communication, 35250 MOUAZE Recherche et développement 02 99 55 55 05 Principe de la compensation par l’offre – Dervenn© s.dellinger@dervenn.com www.dervenn.com Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes
  12. 12. Production, valorisation et expertise des données hydrobiologiques 07 AQUABIO Eaux superficiellesEtat écologique Qualite de naturelles, eaux Hydrobiologie Physico-chimie Hydromorphologie leau souterraines Domaines dexpertises Savoir-faire, Compétences Hydrobiologie AQUABIO est un acteur majeur dans la production, la valorisation et lexpertise des données hydrobiologiques et des milieux aquatiques continentaux. Macroinvertébrés Notre spécialité est le domaine de la qualité de leau en général et de lévaluation de létat écologique relatif à la Directive Cadre - I.B.G.N (norme AFNOR NF T 90-350) sur lEau (DCE doctobre 2000) en particulier. - IBG-DCE (circulaire du 11 avril 2007, norme AQUABIO, dès sa création en 1998, a fait le choix de lexcellence et de la qualité pour répondre à lattente de ses clients ou des NF AFNOR XP 90-333, norme AFNOR XP 90- acteurs dans le domaine de leau (collectivités, industriels, …) 388) Nous avons fait très tôt le choix de la qualité en étant le premier bureau détudes à être accrédité COFRAC sur le programme - I.B.G.A et méthode grand cours deau ( 100.3 dès 2001. - I.O.B.S (norme AFNOR NF T 90-390) AQUABIO intervient sur lensemble du territoire français. - I.O.B.L (norme AFNOR NF T90-391) - IBL, IMOL Domaines d’activités Microflore Macrophytes Réalisation dindices biologiques, suivis hydromorphologiques - I.B.M.R (norme AFNOR NF T 90- Etude de la qualité de leau, évaluation de létat écologique 395) Etudes de données (chroniques de mesures de la qualité de leau) - I.B.M.L (prélèvements de Etudes de bassins versants macrophytes en plan deau, norme Etudes préalables - volet aquatique (Contrat territoriaux, contrats de restauration, etc.) - IBD (norme AFNOR NF T90-354) AFNOR NF EN 15460) - IPS Dossiers réglementaires, études dimpact, dossiers dincidence - Cyanobactéries, phytoplancton Etude faune-flore Système dInformation Géographique Ichtyologie - Indice Poisson Rivière, norme AFNOR NF T 90-344 - Echantillonnage piscicole (norme provisoire PR T 90-383) SCOP Qualité - Etudes piscicoles, expertises dhabitas (frayères, etc ...) - Pêche de sauvetage (vidange détang, travaux, …) - Protocole de pêche aux filets maillants, norme AFNOR NF T 90-366 La forte volonté de notre bureau d’études de garantir à nos clients Les valeurs sociales et humaines qui réunissaient les - Méthode des microhabitats : ESTIMHAB, EVHA la meilleure qualité possible de nos prestations nous a conduit à salariés nous ont conduit le 1er juin 2007 à une nouvelle engager une démarche Qualité depuis l’année 2000. Cette étape de notre développement : démarche a abouti à l’accréditation par le COFRAC : portée N°1- le passage dune SARL classique en Société Coopérative (SCOP). Les valeurs coopératives sont la démocratie (élection des dirigeants, 1 1274 pour le site de Saint-Germain-du-Puch et portée N°1-2238 pour le site de Clermont-Ferrand. Prélèvements deau, associé = une voix), la prééminence et le développement de la personne humaine, la solidarité et le partage des résultats. Parallèlement à notre accréditation, nous possédons également lagrément sédiments et bryophytes Hydromorphologie fixé par larrêté du 29 novembre 2006 pour lensemble de ces analyses. La démarche qualité entamée depuis 2001 chez Aquabio se poursuit : notre AQUABIO réalise les opérations de - Protocoles CARHYCE et AURHACE (cours deau) nouveau site basé à Feins (35) près de Rennes vient dêtre évalué par le prélèvement ponctuel deau, de - Protocoles ALBER et CHARLI (plans deau) COFRAC en novembre dernier pour les analyses macroinvertébrés sédiments et de bryophytes, en - Méthode des microhabitats : ESTIMHAB, EVHA (programme 100-3), les prélèvements deau en vue danalyses physico- rivières, plans deau et aux - Bathymétries chimiques et pour les analyses physico-chimiques des eaux sur site. souterraines et les mesures in situ (ph, O2, Conductivité , Température). AQUABIO réalise également des mesures de débit sur les cours deau. Références – Etudes Nous exerçons notre expertise et notre savoir faire sur lensemble du territoire français. Nos principaux clients sont : Les Agences de leau (Adour-Garonne, Rhin-Meuse, Artois-Picardie, Loire-Bretagne, Seine-Normandie, Rhône-Méditerranées et Projets Colaboratifs Corse) Aquabio cherche des hydrauliciens et hydromorphologues avec qui sassocier dans le cadre détudes Les DREAL (Aquitaine, Auvergne, Basse-Normandie, Bretagne, Centre, Champagne-Ardennes, Franche-Comté, Île-de-France, de continuité écologique Languedoc Roussillon, Limousin, Lorraine, Midi Pyrénées, Pays de la Loire, Poitou-Charentes) Deux exemples de projets : Les Conseils généraux (11, 14, 23, 28, 33, 35, 40, 53, 61, 67) Les biais et incertitudes des méthodes pratiquées par le laboratoire Les industriels (Eiffage, ASF, TOTAL, Centre Technique du Papier, Véolia …) Depuis le début de son activité, Aquabio sest engagé dans la maîtrise de ses essais en réalisant plusieurs études sur les incertitudes de mesure liées aux protocoles invertébrés (protocole IBGN et XPT90-388) ou diatomées (NFT90-354). Les syndicats de bassins versant et communautés de communes En 2012, lentreprise est passée à la vitesse supérieure en intégrant le programme Fresqueau, avec une thèse co-financée par Aquabio sur les incertitudes de mesure des méthodes liées à l IBGN, lI2M2 et lIBMR ainsi quà leur propagation sur les résultats. Problématiques - Sujets d’études Crée en 2012, le pôle recherche et développement travaille actuellement sur 4 axes principaux : Exemple dévaluation des incertitudes sur le comptage des lames des diatomées Lévaluation des biais et incertitudes de chaque méthode pratiquée par le laboratoire Le protocole de monitoring des milieux stagnants Lélaboration et lamélioration doutils dinterprétation Ce protocole est applicable pour tous les petits milieux stagnants temporaires ou permanents (mares, étangs, canaux...) et pour les rives des grands étangs et des lacs. La création dun protocole de monitoring des milieux stagnants Il est basé sur létude des macroinvertébrés benthiques et des macrophytes et permet : Lamélioration des connaissances taxonomiques et écologiques sur le macrobenthos dévaluer la biodiversité floristique et faunistique du milieu au moment du prélèvement de mettre en évidence le stade trophique de ce milieu de comprendre le fonctionnement et les dysfonctionnements éventuels de proposer des actions de gestion de suivre lefficacité de ces actions de gestion de suivre lévolution du milieu Coordonnées du siège social (33) Contact : de répondre à des problématiques spécifiques, tels quespèces invasives, pullulation dinsectes, etc. Bruno FONTAN (PDG et directeur technique) Un volet batracien et Odonates adultes peut être intégré au protocole, selon les demandes du gestionnaire AQUABIO Site Internet : http://www.aquabio-conseil.fr Jérémy THOUVENIN (Directeur du développement) commercial@aquabio-conseil.fr 1 Impasse du Prieur 33750 Saint-Germain du Puch Tel : 05.57.24.57.21 Coordonnées du site de Coordonnées du site de Coordonnées de lantenne Ile- Coordonnées de lantenne du Feins (35) Cournon dAuvergne (63) De-France (92) Sud-Est (26) Contact : Contact : Contact : Contact : David MEHEUST (Directeur de site) Karim Zmantar (Directeur de site) Matthieu Blanchard (Resp. dantenne) contact@aquabio-conseil.fr david.meheust@aquabio-conseil.fr karim.zmantar@aquabio-conseil.fr matthieu.blanchard@aquabio-conseil.fr Le village 7, rue des Cours Roulleaux 10 rue Hector Guimard, ZI les Acilloux 6 Rue Louis Pasteur 26310 Beaurières 35440 Feins 63800 Cournon dAuvergne 92100 Boulogne Billancourt Tél : 06 73 51 63 44 Tel :02.99.69.73.77 Tel : 04 73 24 77 40 Tél : 01 41 31 04 92 Les Rencontres de l’ingénierie écologique en Bretagne, au 14e Carrefour des Gestions Locales de l’Eau, le 23 Janvier 2013 à Rennes

×