Conférence 21 octobre 2015

147 vues

Publié le

Conférence sur le démantèlement des régions du Québec

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
147
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence 21 octobre 2015

  1. 1. Le Démantèlement des régions État de situation Conférence de Gaétan Lelièvre Député de Gaspé Porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement des régions, pêcheries et pour le Conseil du trésor 1
  2. 2. C’est quoi, les régions ? 17 régions administratives que l’on peut regrouper ainsi: • 5 régions ressources • 9 régions manufacturières • 4 régions urbaines 2
  3. 3. 3 * Classement du ministère des finances et de l’Institut de la Statistique du Québec
  4. 4. C’est quoi, les régions ? Les régions, outre les régions urbaines, • C’est, 25% de la population québécoise… mais 30% du PIB! • 370 000 emplois en ville dépendent de la vigueur des régions du Québec! 4
  5. 5. Le Démantèlement – État de situation • Les mesures d’austérité libérales • Réduction du budget total consacré au développement local et régional : de 180 M$ à 114 M$; • Abolition des Conférences régionales des élus (CRÉ) et donc des ententes spécifiques qui rapportaient des millions de dollars aux régions visées. • Réduction de 55% des budgets alloués aux Centres locaux de développement (CLD), soit 40 millions de dollars en moins; • L’enveloppe relative au Fonds de développement des territoires destinée aux MRC couvrira une période de 15 mois et non plus de 12 mois, ce qui constitue une réduction de 25% des budgets. • Pacte fiscal: coupes de 350 M$ par année dans le milieu municipal; • Abolition du Fonds de soutien aux territoires dévitalisés : 55 M$ en moins pour les villages les plus vulnérables; • Réduction de la subvention à l’organisme Solidarité Rurale : 750 000$ en moins qui a pour effet de faire disparaitre le seul organisme conseil du gouvernement du Québec en matière de ruralité; 5
  6. 6. Le Démantèlement – État de situation • Les mesures d’austérité libérales • Reconfiguration des budgets des Carrefours jeunesse-emploi (CJE): les CJE situés en milieu rural recevront 40% de moins que ceux situés en milieu urbain; • Réorganisation du réseau de la santé par le biais du projet de loi 10, qui transfère 10 % de l'effectif des régions vers les ministères, à Québec; • Coupes de 130M$ à la Financière agricole; • Fermeture de 7 bureaux régionaux du ministère de l'immigration; • Abolition des Forums jeunesse régionaux du Québec; 6
  7. 7. Le Démantèlement – État de situation • Les mesures d’austérité libérales • C’est également, et surtout: la disparation de lieux de concertation, de planification et de développement des régions! Ainsi: – L’abolition des conseils d’administration propres aux ex-CSSS, et composés de bénévoles issus du milieu pourrait avoir des conséquences sur l’offre de services régionale en santé. En effet, les nouveaux CA sont nommés et rémunérés par le ministre de la Santé. En Gaspésie, 60 bénévoles à la défense du milieu sont remplacés par 17 salariés du ministère. Conséquence: il y a reddition de compte au central. – L’abolition des forums jeunesse régionaux démobilisent les jeunes qui souhaitent participer à l’effort de développement de leur région. 7
  8. 8. Le Démantèlement – État de situation • Les mesures d’austérité libérales • C’est également, et surtout: la disparation de lieux de concertation, de planification et de développement des régions! Ainsi: – L’abolition des Conférences régionales des élus (CRÉ) signifie la disparition d’organismes multisectoriels de planification et de concertation sur des problématiques de développement qui vont au-delà des frontières des MRC. Ces instances de gouvernance contribuaient à réunir les MRC à travers une vision régionale tout en prenant en compte les spécificités territoriales. – La réduction des budgets des CLD sape leur mission qui est de créer un environnement propice au développement. C’est la perte d’une riche expertise mise au service de l’essor économique des régions. – L’abolition des élections scolaires, à tort ou à raison, signifie la disparition d’un autre palier de décision régional. – La diminution importante du nombre de leaders locaux et régionaux laisse transparaître la volonté du gouvernement libéral actuel de « diviser pour mieux régner ». – L’absence de concertation et de synergie entre les MRC d’une même région sera lourde de conséquences pour les régions. 8
  9. 9. Le Démantèlement – État de situation • Les mesures d’austérité libérales • C’est également, et surtout: la disparation de lieux de concertation, de planification et de développement des régions! Ainsi: – Les élus municipaux héritent de la plupart des mandats socioéconomiques sans les budgets et les ressources professionnelles nécessaires. – La pression s’exerce sur les élus municipaux, qui n’ont pas d’indépendance d’action face au gouvernement du Québec. Ils sont en effet souvent en attente de décisions gouvernementales pour leurs projets d’aqueduc, de voirie, de loisirs, etc. 9

×