Dossier de production

Groupe n 113 : Julie ACCABAT, Raphaëla RIVOIRE, Audrey BEREDER,
Anthony ROTTINO, Laurine PORLIER

1...
Contenu
Sujet : Stratégies managériales des entreprises de smart phones et impacts environnementaux des
composants utilisé...
Découpage du reportage

Structure image
Séquence 1 : l’introduction
Accroche,

Sons

Observations

Durée
10 sec

La journa...
Séquence 4 : La stratégie d’Apple

Musique d’ambiance.

Faire attention à la gestion du son
et de la lumière

Vidéo de nav...
Séquence 5: Interview Greenpeace
Plan rapproché poitrine, camera
fixe, angle de prise de vue de type
normal

Question 1 : ...
Séquence 7 : Générique de fin sur
fond noir.

Son in du making off

Texte défilant :
 Journaliste : Raphaëla
Rivoire
 Ca...
Organisation
Fiche de contacts : équipe technique, personnes ressources, invités
Prénom
Nom
Julie
Accabat
Audrey
Bereder
R...
Planning du tournage

Horaire
Mardi 05/11 8h
Jeudi 07/11 14h à 17h

Mardi 05/11 19h30

Jeudi 07/11 19h
Samedi 09/11 11h

L...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossier de production sustainable version finale.

506 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
506
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier de production sustainable version finale.

  1. 1. Dossier de production Groupe n 113 : Julie ACCABAT, Raphaëla RIVOIRE, Audrey BEREDER, Anthony ROTTINO, Laurine PORLIER 13 -1-
  2. 2. Contenu Sujet : Stratégies managériales des entreprises de smart phones et impacts environnementaux des composants utilisés. Question centrale : Comment les entreprises de smartphone considèrent l’impact environnemental des composants utilisés dans leur stratégie managériale ? Public: PGE SKEMA BUSINESS SCHOOL – campus de Lille, Sophia et Paris Traitement: Reportage, analyse de données et recherche d’informations dans les outils mis à notre disposition (exemple : débats d’actualité) Résumé : Les questions du développement durable et des impacts environnementaux sont récurrentes de nos jours. Nous savons également qu’il y a actuellement un grand nombre d’utilisateurs de Smartphones dans le monde. Après avoir effectué des recherches nous avons pu constater que l’utilisation de ces appareils électroniques pouvait être très nocive et polluante pour l’environnement. Avec ce reportage nous avons tenté d’expliquer comment ces entreprises de Smartphones font pour concilier les enjeux environnementaux qui sont primordiaux avec l’utilisation de leurs composants électroniques. -2-
  3. 3. Découpage du reportage Structure image Séquence 1 : l’introduction Accroche, Sons Observations Durée 10 sec La journaliste annonce « Selon Ericsson, leader mondial des équipements en téléphonie mobile, le nombre d'abonnements avec un smartphone était de 1,1 milliard fin 2012 et nous estimons qu'il atteindra 3,3 milliards d'ici à la fin 2018. Ce que les utilisateurs ne savent pas c’est qu’en utilisant leurs smartphones c’est qu’ils sont confrontés chaque jour à de nombreux produits polluants tels que le plomb, brome, chlore, mercure, cadmium. Ce qui nous intéresse est de connaitre les positions prises par les entreprises de smartphones concernant ce problème environnemental.» Faire attention aux bruits parasites, ainsi qu’aux effets de lumières 30 sec Voix off posant la question : « Pensez-vous polluez en utilisant votre smartphone ?» Gros travail de montage pour le micro-trottoir, il faudra couper les réponses des gens pour le rendre dynamique 1min Musique de suspense Fond d’écran noir apparaît, défilé des marques principales de smarphones ainsi que l’image d’une usine polluante. Une question apparait à l’écran « Et si les smartphones étaient les nouveaux polluants ? » Séquence 2 : speech du journaliste : début de l’argumentation, données chiffrées sur le nombre de personnes détenant un smartphone, explication brève des principaux composants polluants présents dans les smartphones Discours devant l’enseigne Apple (boutique de Saint Laurent du var), plan d’ensemble. Séquence 3 : Réalisation d’un micro trottoir dans le centre de Nice. Une question apparait à l’écran : « qu’en pense les utilisateurs ? »  Les passants répondent. -3-
  4. 4. Séquence 4 : La stratégie d’Apple Musique d’ambiance. Faire attention à la gestion du son et de la lumière Vidéo de navigation sur la green Apple (site d’Apple et l’environnement). Mise en avant des points clefs concernant leur politique environnementale.  Les progrès  Empreinte écologique  Le recyclage  Fiche technique de l’iphone 5s Voix off : commente les aspects techniques de la stratégie de la Green Apple. Les progrès : Depuis 1990, Apple souhaite s’inscrire dans une logique de développement durable. Dans la première décennie Apple enlève progressivement les batteries au plomb, au nickel-cadmimum et les chlorofluorocarbones de ses composants. Dans les années 2000 Apple étend son engagement à tous ses points de fabrications qui suivent la norme iso 14001. Elimination du TBBPA (tétrabromobisphénol A) des composants. En 2008 L’iPhone 3G comprend un combiné, des écouteurs et des câbles USB exempts de PVC, des circuits imprimés exempts de RFB et un écran exempt de mercure et d’arsenic. En 2012 apple atteint son objectif d’alimenter à 100% par des énergies renouvelables ses sites Austin, Elk Grove, Cork et Munich. Empreinte écologique : L’empreinte carbone d’Apple a été analysée en partant du produit, le procédé de fabrication compte pour 61% de cette empreinte. On voit que depuis 2007 apple a fait beaucoup d’effort pour réduire l’émission de carbone et éliminer les substances toxique de ses composants. L’iphone5 émet par exemble 1,1g de CO2 par heure alors qu’une ampoule 60watt en émettrait 40g selon Apple. Le recyclage : Apple a mis en place un programme de recyclage qui permet au consommateur de recycler ses produits en fin de vie et d’être dédommagé. Le client doit se rendre à l’apple store. Ex : 10 % sur un nouvel iPod en rapportant votre ancien iPod pour le faire recycler Fiche technique de l’iphone5s : Mise en avant de la partie « material efficiency » et de « restricted substances » -4- Rester neutre et objectif lors de la découpe du reportage. Créer une dynamique dans la navigation, cette partie est très technique et ne doit pas alourdir le reportage. 2 min
  5. 5. Séquence 5: Interview Greenpeace Plan rapproché poitrine, camera fixe, angle de prise de vue de type normal Question 1 : Selon vous, l’Iphone 5 respecte-t-il les engagements écologiques qu’avaient évoqués Steeve Jobs en 2007 relatif à son objectif de faire d’Apple « une pomme plus verte » ? Pourquoi ? Question 2 : De quelle manière, à votre avis, Apple réussit à faire oublier aux consommateurs ses éventuelles failles dans ces objectifs durables et à persévérer dans son succès auprès de ceux-ci ? Séquence 6 : Conclusion Vidéo accélérée d’une pomme qu’on découpe en deux. Pause et explication de la représentation des morceaux de pomme : ils symbolisent les enjeux que devra relever Apple. Puis réunion des deux morceaux pour reformer la pomme en guise de promesse d’un avenir meilleur. Question 3 : S’engager envers l’environnement diminuerait-il la performance des téléphones ? Y-a-t-il un réel manque à gagner pour ces entreprises de poursuivre une voie écologique ? Qu’est ce qui pourrait pousser des entreprises de smartphones telles qu’Apple à réduire de manière rigoureuse leur empreinte écologique ? Voix off du journaliste qui conclue et apporte une réponse à notre problématique de départ. D’après nos recherches et nos analyses, on a pu constater que les enjeux de la pomme pouvaient se scinder en deux : l’innovation et l’utilisation des composants. En tant qu’entreprise à la pointe de l’innovation, Apple se doit d’être sur la voie d’une logique durable. -5- Faire attention à la gestion du son et de la lumière 1min15 Rester neutre et objectif lors de la découpe du reportage Il faut apporter une réponse à la problématique. Après le tournage du reportage et l’interview nous pourrons mieux répondre à la problématique. Les points de vue des personnes interrogées nous apporteront des éléments permettant de conclure. 20 sec
  6. 6. Séquence 7 : Générique de fin sur fond noir. Son in du making off Texte défilant :  Journaliste : Raphaëla Rivoire  Caméraman : Audrey Bereder  Chargé de production : Anthony Rottino  Référerant post-production : Laurine Porlier  Jardinier : Julie Accabat Un grand merci à : L’équipe d’Apple, l’équipe Green Peace qui ont contribué activement à ce reportage -6-
  7. 7. Organisation Fiche de contacts : équipe technique, personnes ressources, invités Prénom Nom Julie Accabat Audrey Bereder Raphaëla Rivoire Anthony Rottino Laurine Porlier Greenpeace Nice Apple Store Cap 3000 Saint Laurent du Var Tél 06.77.39.62.35 06.10.46.50.75 06.24.94.23.01 06.43.25.59.79 06.73.88.23.07 Non communiqué 04.92.12.51.50 Mail julie.accabat@skema.edu audey.bereder@skema.edu raphaela.rivoire@skema.edu anthony.rottino@skema.edu laurine.porlier@skema.edu gl.nice@greenpeace.fr Non communiqué Fiche de poste Description Cadreur Son Chargé de production Journaliste Making of (Caméra) Making of (Journaliste) Photo Nom Audrey Bereder Audrey Bereder Anthony Rottino Raphaëla Rivoire Julie Accabat/Laurine Porlier Raphaëla Rivoire/Julie Accabat Laurine Porlier Liste du matériel Description Caméra Pris Rendu 2 Iphones Appareil photo Ordinateur pour le montage -7- Commentaires Fourni par Julie Accabat Fournis par Audrey Bereder et Raphaëla Rivoire Fourni par Laurine Porlier Fourni par l’équipe
  8. 8. Planning du tournage Horaire Mardi 05/11 8h Jeudi 07/11 14h à 17h Mardi 05/11 19h30 Jeudi 07/11 19h Samedi 09/11 11h Lieu de RDV Cap 3000 – Saint Laurent du Var Nice (café, bars, promenade des Anglais) Juan les Pins, domicile Tournage (n° du plan) Séquence 1 et séquence 2 Séquence 3 Commentaires Séquence 4 12, place Garibaldi Nice Juan les Pins, domicile Séquence 5 Téléchargement du logiciel et tournage de la vidéo de navigation sur le site. NB : Apple n’a pas souhaité s’entretenir et participer à un reportage vidéo. Cependant, ils nous ont donné des documents explicatifs et informatifs de leur stratégie « verte » réunion Greenpeace Séquence 6 -8- Micro trottoir

×