[News] Etude LinkedIn Talent Migration mai 2014

461 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
461
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

[News] Etude LinkedIn Talent Migration mai 2014

  1. 1. *** ALERTE MEDIA *** Quels pays ont le plus attiré ou perdu de talents professionnels en 2013 ? LinkedIn révèle aujourd’hui les résultats de son étude Talent Migration, menée auprès de ses membres Les Emirats Arabes Unis ont attiré le plus de talents professionnels en 2013, tandis que l’Espagne est le pays qui en a le plus perdu.  La France a principalement attiré des talents venus des Etats-Unis et du Royaume-Uni, également premiers pays d’accueil des français. Paris, le 26 mai 2014 - Les professionnels sont aujourd’hui de plus en plus disposés à quitter leur pays à la recherche de nouvelles opportunités, sociales ou économiques. C’est pourquoi LinkedIn a lancé l’étude Talent Migration auprès de ses membres dans plus de 20 pays pour comprendre quels pays ont reçu ou perdu le plus de talents et quelles sont les caractéristiques communes de ceux qui choisissent de migrer. Cette étude s’inscrit dans le cadre du développement de l’ ‘Economic Graph’ LinkedIn, une cartographie interactive de l’économie mondiale qui pourra à terme, éclairer les choix des décideurs économiques et politiques de demain en matière de recrutement par exemple. Retrouvez ci-dessous les principales conclusions de l’étude :  Les Emirats Arabes Unis est le pays ayant attiré le plus de talents en 2013 : +1,3% Les métiers de l’architecture et de l’ingénierie attirent plus particulièrement de nombreux professionnels aux Emirats Arabe Unis. Une large majorité des membres ayant migré aux Emirats Arabes Unis (près de 75% d’entre eux) sont originaires du Moyen-Orient. La plupart d’entre eux ont eu accès à une promotion avec ce changement de pays, et 40% d’entre eux indique un niveau de séniorité du niveau « manager » ou au-dessus dans leur nouveau job. ● A l’inverse, l’Espagne affiche le taux de départs de talents le plus élevé (-0.3%). Cela est globalement dû aux difficultés économiques que le pays a traversé ces dernières années. La proximité avec le pays d’origine semble être un facteur déterminant pour motiver la mobilité en Espagne : 60% des migrants professionnels quittent l’Espagne pour un autre pays européen. Autre détail intéressant, les membres LinkedIn en Espagne sont plus enclins à se déplacer pour saisir une opportunité dans des pays hispanophones d’Amérique Latine. Cette région ayant attiré 20% des migrants espagnols.  La France reçoit également moins de talents qu’elle n’en envoie à l’étranger avec un solde à -0 ,2%. En 2013, la France a majoritairement attiré des talents en provenance des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Espagne ou du Canada. Cette attractivité n’a cependant pas compensé les mouvements vers inverses vers, dans l’ordre, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Suisse qui conservent un haut niveau d’attractivité auprès des français ayant des compétences en ingénierie et en langues étrangères.
  2. 2.  Malgré la conjoncture européenne, l’Allemagne affiche une belle croissance de 0.4% qui témoigne de la bonne santé de son économie. En 2013, l’Allemagne a notamment attiré un flux important de talents européens spécialisés dans le secteur technologique. 60% des membres LinkedIn ayant choisi de migrer en Allemagne en 2013 venaient de pays européens. La majorité d’entre eux sont des ingénieurs et chercheurs indépendants, pour les industries automobile ou ou de logiciels.  1/3 des membres de LinkedIn qui ont choisi un nouvel emploi à plus de 150 kms de chez eux ont en fait bougé à l’international. On constate en revanche des variations en fonction de la taille des pays et de leur proximité avec les principaux bassins d’emploi et centres économiques. Par exemple, la Suisse, à la superficie modeste et enclavée au cœur de l’Europe, a vu 69% de ses membres ayant choisi de changer de zone géographique migrer à l’étranger. La majorité d’entre eux ont rejoint l’Allemagne et la France, pays limistrophes. En comparaison, seuls 3% des membres américains ayant bougé géographiquement ont choisi de quitter les Etats-Unis. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’Economic Graph LinkedIn ou sur le blog de LinkedIn Légende : Les pays en bleu ont gagné plus de talents qu’ils en ont perdu. Les pays en rouge ont perdu des talents. Méthodologie : Données – LinkedIn. Les informations de nationalité/VISA ne sont pas intégrées au profil LinkedIn de nos membres. De fait, LinkedIn n’engage aucune conclusion sur l’état civil des membres inclus dans cette étude. Les flux migratoires en 2013 ont été obtenus par l’étude de chaque nouveau statut professionnel des membres LinkedIn qui intégrait un changement de région géographique, entre Novembre 2012 et Novembre 2013. Ont ensuite été supprimés les mouvements géographiques ne dépassant pas les 161km. Seuls les pays ayant plus de 3000 membres migrants professionnels entre Novembre 2012 et Novembre 2013 ont été inclus. La Chine ne fait volontairement pas partie du panel car au moment de la conduite de l’étude,
  3. 3. LinkedIn en Chine n’était disponible qu’en version anglaise ce qui aurait conduit à une sur représentation des multinationales parmi les membres LinkedIn en Chine. Pour plus de détails, rendez-vous sur le blog de LinkedIn. Suivez-nous sur Twitter : @LinkedInFrance A propos de LinkedIn Fondé en 2003, LinkedIn met en relation les professionnels du monde entier afin de les aider à être plus productifs et à réussir. Avec plus de 300 millions de membres, parmi lesquels des cadres appartenant à chacune des sociétés citées dans la liste annuelle des 500 plus grosses entreprises américaines du magazine Fortune, LinkedIn est le plus grand réseau professionnel présent sur Internet. La société a un business model basé sur différentes sources de revenus provenant des solutions de recrutement, des solutions marketing et des abonnements premium. LinkedIn est basé dans la Silicon Valley et possède de nombreux bureaux à travers le monde. CONTACT PRESSE Havas Worldwide Paris pour LinkedIn Magali Brouilloux – 01 58 47 91 09 – magali.brouilloux@havasww.com Floriane Geroudet – 01 58 47 83 31– floriane.geroudet@havasww.com

×