EMO – towards a greener future
Logica’s sustainability offering EMO has received positive customer feedback extensively in...
LeMagIT.fr                                                                                      Page 1 sur 2




  GBS Bin...
LeMagIT.fr                                                                                      Page 2 sur 2



  émission...
N° et Date de parution : 90520 - 20/05/2009
                                                               Diffusion : Non...
N° et Date de parution : 90520 - 20/05/2009
                                                         Diffusion : Non commu...
N° et date de parution : 4200 - 28/05/2009
                                                                               ...
N° et date de parution : 3152 - 18/06/2009
                                                                               ...
EMO - Towards the greener future
EMO - Towards the greener future
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

EMO - Towards the greener future

555 vues

Publié le

Publié dans : Industrie automobile, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
555
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

EMO - Towards the greener future

  1. 1. EMO – towards a greener future Logica’s sustainability offering EMO has received positive customer feedback extensively in the French media from the leading economic publications. Some of them are highlighted here.
  2. 2. LeMagIT.fr Page 1 sur 2 GBS Bindra, Logica : « la R&D, c’est fini; l'innovation passe par la collaboration » Par Valery Marchive Le 10 février 2009 (15:24) Rubriques : SSII Tags : ssii - r-d - logica - innovation A l’occasion d’un passage à Paris, GBS Bindra, directeur international de l’innovation de Logica, a accordé un entretien au MagIT. L’occasion de développer une vision des processus de l’innovation susceptible d’apparaître aussi réaliste que violente, mais aussi d’expliquer le choix de la SSII de concentrer son effort d’innovation sur l’Inde. Un choix dont les motivations ont de quoi préoccuper les équipes de R&D européennes. LeMagIT : Comment les efforts d’innovation sont-ils organisés chez Logica ? GBS Bindra : L’effort d’innovation de Logica est consolidé en Inde, à Bangalore, où l’on développe des solutions pour l’ensemble de la SSII, dans toutes les régions du monde où elle est présente, en coordination avec nos partenaires, nos clients et nos fournisseurs. Il s’agit de co-innovation ; j’aime parler de Collaboration & Développement. Selon moi, la Recherche & Développement traditionnelle est morte ; l’innovation est faite et va se faire sur la base de la C&D. Avec quels impacts sur la propriété intellectuelle ? Ce n’est pas parce que l’on parle de C&D que le terme de brevet est un gros mot. Logica continue de déposer des brevets. Regardez le nombre de brevets déposés à travers le monde et l’argent généré : la C&D favorise la création de valeur à partir des brevets, en permettant de les améliorer et de les transformer en solutions disponibles pour le marché. Pourquoi avoir concentré votre activité d’innovation à Bangalore ? D’énormes quantités de capacité intellectuelle sont générées à Bangalore. C’est de là que vient l’essentiel de nos bonnes idées. Mais tout ne se fait pas là ni ne se fera là. Je voyage beaucoup à travers le monde, et notamment en Europe, pour collecter les bonnes idées qui émergent un peu partout. Mais c’est à Bangalore que ces idées sont consolidées et traduites en activité de développement. Ne nous y trompons pas : les bonnes idées viennent de n’importe où et, surtout, de là où on ne les attend pas. Les consommateurs qui utilisent les produits, par exemple, sont probablement mieux équipés pour conseiller les constructeurs que les chercheurs eux-mêmes. Et puis il y a la réalité économique : à Bangalore, on trouve des ressources économiques hautement qualifiées. Soyons réalistes : nombreux sont ceux qui viennent en Inde pour les coûts ; mais ils restent pour l’innovation. Il y a en Inde des gens très qualifiés, un atout que tout le monde veut utiliser. Pourquoi nous en passer ? Un exemple d’innovation née dans vos installations de Bangalore ? Logica développe une solution qui permet d’ajuster le prix du carburant à la pompe en fonction des http://www.lemagit.fr/imprimer/ssii-r-d-logica-innovation/2473/1/gbs-bindra-logica-e... 11/05/2009
  3. 3. LeMagIT.fr Page 2 sur 2 émissions polluantes des voitures. Pour cela, nous développons un appareil qui mesure les rejets du véhicule pendant qu’il roule. A la station service, on relève, électroniquement et sans fil, les données collectées, puis on adapte le prix du carburant en conséquence. Imaginez l’impact psychologique lorsque vous voyez quelqu’un, à côté de vous, faire le plein pour moins cher parce que sa voiture pollue moins ! Ce concept est né à Bangalore. Tous les bureaux de Logica à travers le monde ont été sollicités pour l’évaluer et le discuter. On pense proposer cette idée aux compagnies pétrolières, aux gouvernements, etc. Pour lutter contre le réchauffement climatique, il faut des incitations ! Mais il y a la crise économique, le scandale Satyam… Tout cela ne risque-t-il pas de nuire à l’industrie IT indienne ? J’ai toujours un problème lorsque l’on fait rejaillir l’image d’un petit groupe sur un plus grand ensemble : c’est injuste d’observer de manière suspicieuse l’ensemble de l’industrie IT indienne à travers le prisme du scandale Satyam. Je ne pense pas que cela durera. Et puis ce scandale et la crise économique actuelle prennent leurs racines dans l’appât du gain. http://www.lemagit.fr/imprimer/ssii-r-d-logica-innovation/2473/1/gbs-bindra-logica-e... 11/05/2009
  4. 4. N° et Date de parution : 90520 - 20/05/2009 Diffusion : Non communiqué Periodicité : Quotidien 50267.pdf SOMMET La crise favorise l'innovation et l'outsourcing /Logica (Pour plus de détails sur le sommet Technologies, Logica a fusionné en 2002. Contrairement à médias et télécoms (TMT) organisé par Reuters, plusieurs de ses concurrents, très présents sur le veuillez cliquer sur [ID:nTMTSUM]) par Gilles marché américain, la SSII anglo-néerlandaise réalise Guillaume PARIS, 20 mai (Reuters) - Logica estime 95% de son activité en Europe. Logica compte que la crise ne nuit pas forcément à l'innovation malgré tout accroître ses effectifs sur ses sites technologique et qu'elle dope toujours la demande "offshore", notamment en Inde, aux Philippines et pour l'externalisation de services, a déclaré mercredi au Maroc, où travaillent actuellement 9.000 le directeur de l'innovation de la SSII personnes environ, autant qu'en France. POTS anglo-néerlandaise lors d'un sommet TMT D'ECHAPPEMENT ET CONTENEURS (Télécoms, médias, technologie) organisé par INTELLIGENTS Si le chiffre d'affaires de Logica Reuters à Paris. "Certaines entreprises se demandent dans l'"outsourcing" a augmenté de 9% au premier comment tirer parti de cette opportunité pour trimestre, la SSII observe toujours une légère externaliser un plus grand nombre d'activités, nous contraction de l'activité dans les services observons bien plus d'opportunités dans notre professionnels et le conseil, notamment auprès de pipeline basé sur les services d'outsourcing", a clients des secteurs financier, du transport et de la indiqué GBS Bindra. Logica, né en 1969 en distribution." Malgré tout, le groupe compte réaliser Grande-Bretagne, emploie aujourd'hui plus de sur l'année une marge opérationnelle au moins en 40.000 personnes dans le monde. Le groupe réalise ligne avec celle de 2008. "Les meilleurs innovations le tiers de son chiffre d'affaires dans des tâches qui ont lieu dans ce genre de période", affirme GBS lui sont déléguées par des entreprises désireuses de Bindra. "La pression qui s'exerce en ce moment sur réduire leurs coûts opérationnels, par exemple dans les sociétés pour qu'elles fassent quelque chose de les ressources humaines ou l'informatique. Cette nouveau est à son comble (...) la question du rapport activité est appelée à peser davantage encore dans le entre le résultat obtenu et l'argent dépensé se pose chiffre d'affaires du groupe. "Les services avec une acuité bien plus grande qu'en période d'outsourcing permettent de traverser ce type de normale." Pour préserver leurs ressources tempête car ce sont des contrats à long terme", a-t-il financières face au ralentissement de l'activité, ajouté, tout en précisant qu'externalisation ne rimait nombre de clients réduisent leurs budgets, mais pas pas systématiquement avec délocalisation, surtout tous. "Certains savent qu'ils ont ici l'occasion de en Europe. "Cette stratégie a peut-être très bien faire ce qu'ils ont toujours voulu faire, mais sans y fonctionné pour le marché américain, où parvenir de peur des réactions du marché à court l'externalisation a déplacé plusieurs centaines de terme", ajoute-t-il. "Cette fois, le marché leur donne milliers d'emplois en Inde, les Américains n'ont une certaine liberté." GBS Bindra cite deux jusqu'ici pas particulièrement cherché à ce que les exemples de pilotes sur lesquels mise Logica: un entreprises qui s'occupent de leurs clients soient système avancé de GPS pour les conteneurs de géographiquement proches d'eux." "L'Europe est un marchandises, afin d'améliorer le suivi du trafic et marché très différent. En Suède, nous sommes très réduire les coûts en cas de retard ou de perte; et un suédois, en Finlande très finlandais et en France, pot d'échappement intelligent, qui recueille des très français", a souligné GBS Bindra, diplômé en données sur les émissions de votre voiture et les électronique de l'université indienne du Pendjab. transmet à la station service quand vous vous arrêtez Pour incarner sa dimension paneuropéenne, le faire le plein. Avec ce système, le prix du carburant groupe a regroupé l'an dernier sous le seul nom proposé à la pompe est fonction de la consommation Logica ses différentes marques: Unilog en France, et de l'entretien du véhicule. Si les émissions sont WM-data dans les pays scandinaves - toutes deux jugées raisonnables, le prix du litre baisse, mais si acquises en 2006 - et CMG aux Pays-Bas, avec qui vous avez opté pour une conduite sportive, le plein 1/2
  5. 5. N° et Date de parution : 90520 - 20/05/2009 Diffusion : Non communiqué Periodicité : Quotidien 50267.pdf vous coûtera plus cher. (Avec la contribution de Paul Sandle, édité par Jean-Michel Bélot) 2/2
  6. 6. N° et date de parution : 4200 - 28/05/2009 Diffusion : 78363 Page : 17 Périodicité : Quotidien Taille : 95 % TRIBUNE_4200_17_81.pdf 178 cm2 Site Web : http://www.latribune.fr BONUS Lescompagnies pétrolières nedevraient pas perdre les bonus accordés auxbons , Versuntarif y conducteurs étant compensés parles malus punissant différenciédes les plus pollueurs Enoutre . , « elles ont intérêt précéder à la réglementation plutôt qu' à carburants? , la subir rappelle » , G . B . S. Bindra Quant aux . automobiles Logica constructeurs neles voit pascomme des , Logica propose. deMODULER LE TARIF obstacles puisqu' neleur en il coûtera presquerien ' d DESCARBURANTSSELON leurflotteencapteurs Ce équiper . LACONSOMMATION. capteur qui peut être fixésur , pot échappement de ' n' le d importe quel véhiculeexistant TOUT COMPORTEMENT vert doit , est déjà testé enScandinavie " économies ' accompagner s' d , dans cadre de programmes sinononne parviendrajamais le defidélité decompagnies convaincre les pétrolières Mais système ne à Fortde cette conviction . le peut révéler son efficacité qu' consommateurs. » , groupeLogica créédans les à échelle nationale Logica ' le , années 1960au Royaume-Uni l . emploie donc convaincre spécialisédans les services à s' compagnies pétrolières . informatiques imaginéun et et gouvernements notamment a , système permettant , ' d enFrance où groupe près adapter tarifdescarburants le à ' un quart de ses40.000 , le a consommation dechaque d la salariés de nombreuxclients conducteur Autrement dit 40 et les ' . , l du CAC Jusqu' . « id inverse de double peine Avecce , la . discussions ontété très système heureux propriétaire ' l assure positives Bindra un véhicule économe non , » . B . . G S , qui prévoit apparition de , ' ' d , seulement consomme moins l la tarification différenciée ' decarburant mais en outre d ici , le un anenviron date laquelle payemoins cherau litre. à solutionserafinprête , Surtout adopte en sus une « ». la DOMINIQUE PIALOT il s' conduite écoresponsable « ». est ailleurs sur ce point que ' C' d Logicaprétend jouer Sasolution . EMOconsisteen un simple capteur posésur ' tuyau le d qui mesure entempsréel échappement , la dechaque consommation UNCAPTEUR véhicule et la POSÉ SUR communique à fois au la LETUYAU conducteur et unsystème ' D à d ' information , ÉCHAPPEMENT accessible MESURE LA notamment aux stationsservice auraient qui CONSOMMATION DU choisi de équiper.s' VÉHICULE. « À forcede voir le devant luibénéficier un ' véhicule d tarif inférieur conducteur qui , le , passe en moyenne à la pompe tousles quatre oucinq jours vaêtre motivépour revoir sa , conduite affirme directeur de , le l innovation ' Bindra G . B . S . . Et il donnera ainsi bonexemple le à ses enfants assis arrière ' à l . » 1/1 Copyright (La Tribune) Reproduction interdite sans autorisation
  7. 7. N° et date de parution : 3152 - 18/06/2009 Diffusion : 65143 Page : 62 Périodicité : Hebdomadaire Taille : 100 % USINENOUV_3152_62_57.pdf 192 cm2 Site Web : http://www.usinenouvelle.com ENVIRONNEMENT 1 Le prixducarburant s' indexesurlesémissions Et si chaque automobiliste payait soncarburant enfonction desémissions deCO2 desonvéhicule? demieuxque agir sur d ' le étaitfixéenfonctiondesémissions tronique , et RHMechatronics pour portefeuillepourmodifier les réelles système serait plus justele mécanique Lesystème intéresse « Quoi la , . habitudes est idée qui car modèle identique les déjà des gouvernements notamment ' ? C' l a à , , , guidé la société deservices émissions varient largement enfonction enSuède auDanemark Mais nous et . il indienne Logica En moins un informatiques . d ' de conduite la où idée équiper . D ' l ' d ' fautréaliserunpremier démonstrateur an idée estdevenueunprojet baptisé suruneîleouune zonegéographique ' lespots échappement un capteur ' ' l , d d , EMO pour Emissions Monitoring ( ) et mesurantentemps réelles émissions limitée explique » Bindra , G . B . S . , le prêt êtretesté Leconstatdedépart à . : dioxyde decarbone dioxyde de ( et directeur internationalde innovation l ' les systèmes debonus-malus liés aux duvéhicule. soufre ) deLogica Dans unpremiertemps . , tauxthéoriques émissions deCO2 Stockéesdansun boîtier électronique agir sur prix du ' plutôtque ' d , d le appliqués lorsde vente devéhicules la communicant lesmesures sont , cequinécessite derevoir toutes carburant , neufs nesontpas assez incitatifs. , lors dupassage transmises pompe via à la , lesinfrastructures dedistribution d ' Enrevanche les conducteurs des , si unréseau sans uncentre fil , à essence bonne oumauvaiseconduite , la véhicules les plus polluants payaient qui calcule prix du informatique le pourrait se traduire enbonus-malus leur carburant pluscher pompe à la , équipement demesure été carburant . L ' a surlescartes achatdecarburant. d ' ils pourraient commencer voir les à développé parles sociétés indiennes Plus simple maissans doutemoins AURÉLIEBARBAUX , chosesautrement.. Mieux prix . : si le Microcore Technologies pour élec , l ' efficace.. . â 1/1 Copyright (L'Usine Nouvelle) Reproduction interdite sans autorisation

×