Droit d’auteur ? – Pourquoi un traitement spécial des auteurs? <ul><li>Parce que les créateurs fabriquent  </li></ul><ul><...
Œuvres de l’esprit, c’est à dire ? <ul><li>Une création qui suscite un public, c’est à dire qui devient une forme sensée p...
La richesse de la création renforce la qualité du contrat civil et social <ul><li>L’Etat personne morale et mythique, quel...
L’œuvre est vouée au domaine public <ul><li>Le Chapelier «  l’écrivain a associé le public à sa propriété, ou plutôt la lu...
<ul><li>Victor Hugo juin 1878 : « Messieurs, rentrons dans le principe : le respect de la propriété. Constatons la proprié...
Le droit d’auteur n’est pas un droit de propriété ou c’est un « droit de propriété d’un genre tout différent » <ul><li>Dan...
Refonder le contrat civil et social  au fondement du droit d’auteur 1- Le Répertoire numérique des œuvres. <ul><li>Déclara...
<ul><li>En échange de la licence d’utilisation des œuvres non déclarées au RNO, compensation équitable versée par les four...
2 - Le domaine public <ul><li>Constat : Les œuvres du domaines public concurrencent les œuvres du domaine protégé de façon...
<ul><li>Délimitation dans le temps (5 ans maximum), dans l’espace et selon les domaines d’exploitation des cessions de dro...
<ul><li>Les droits d’exploitation confiés par les ayants droit aux sociétés prévues au chapitre II du titre III du code de...
5- Le prix spécifique du travail de l’auteur - (PSTA) <ul><li>Histoire du collectif Droit Fixe devenu le syndicat Nota Ben...
6- La protection du logiciel <ul><li>Un logiciel est fonctionnel, c’est par contresens que sa protection est assimilée par...
Éléments de Conclusion <ul><li>Le droit d’auteur ne s’oppose pas à la liberté d’expression mais c’est au contraire une con...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ArtCamp Dijon - Atelier Droit d'auteur

851 vues

Publié le

Droit d’auteur ?
Pourquoi un traitement spécial des auteurs ?

Atelier animé par Mens Publica lors de l'ArtCamp du 28 novembre 2009 à Dijon

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
851
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
35
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ArtCamp Dijon - Atelier Droit d'auteur

  1. 1. Droit d’auteur ? – Pourquoi un traitement spécial des auteurs? <ul><li>Parce que les créateurs fabriquent </li></ul><ul><li>des œuvres de l’esprit </li></ul>1 Mens Publica
  2. 2. Œuvres de l’esprit, c’est à dire ? <ul><li>Une création qui suscite un public, c’est à dire qui devient une forme sensée pour au moins une personne en plus de son créateur. </li></ul><ul><li>Les œuvres de l’esprit forment un logos, monde des formes qui permet la pensée. </li></ul><ul><li>Les œuvres de l’esprit permettent l’échange et le lien social. </li></ul>2 Mens Publica
  3. 3. La richesse de la création renforce la qualité du contrat civil et social <ul><li>L’Etat personne morale et mythique, quelle que soit sa nature, a besoin des auteurs, qui sont forcément des individus. </li></ul><ul><li>C’est pourquoi de tout temps, le créateur a bénéficié d’un statut protecteur. </li></ul><ul><li>C’est aussi pourquoi les créateurs sont particulièrement exposés sous régime totalitaire : ils concurrencent l’Etat. </li></ul>3 Mens Publica
  4. 4. L’œuvre est vouée au domaine public <ul><li>Le Chapelier «  l’écrivain a associé le public à sa propriété, ou plutôt la lui a transmise toute entière, cependant, comme il est extrêmement juste que les hommes qui cultivent le domaine de la pensée, tirent quelque fruit de leur travail, il faut que pendant toute leur vie et quelques années après leur mort, personne ne puisse, sans leur consentement, disposer du produit de leur génie. Mais aussi, après le délai fixé, la propriété du public commence, et tout le monde doit pouvoir imprimer, publier les ouvrages qui ont contribué à éclairer l’esprit humain.  » </li></ul>4 Mens Publica
  5. 5. <ul><li>Victor Hugo juin 1878 : « Messieurs, rentrons dans le principe : le respect de la propriété. Constatons la propriété littéraire, mais, en même temps fondons le domaine public. Allons plus loin. Agrandissons le. Que la loi donne à tous les éditeurs le droit de publier tous les livres après la mort des auteurs, à la seule condition de payer aux héritiers directs une redevance très faible (..) </li></ul><ul><li>Le principe est double, ne l’oublions pas. Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient – le mot n’est pas trop vaste – au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit. Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous. » </li></ul>5 Mens Publica
  6. 6. Le droit d’auteur n’est pas un droit de propriété ou c’est un « droit de propriété d’un genre tout différent » <ul><li>Dans une large mesure, la propriété littéraire dont la durée s’allonge, a aujourd’hui pour utilité essentielle de permettre l’expropriation de l’auteur. </li></ul><ul><li>L’auteur est malmené entre deux pôles d’un même monde malsain : l’accumulation compulsive du consommateur et l’appropriation non moins compulsive des ayants droits et ayants cause : éditeurs, producteurs, diffuseurs, société de gestion. </li></ul>6 Mens Publica
  7. 7. Refonder le contrat civil et social au fondement du droit d’auteur 1- Le Répertoire numérique des œuvres. <ul><li>Déclaration de la liberté d’accès aux œuvres de l’esprit, dans le respect des droits moraux et patrimoniaux des auteurs </li></ul><ul><li>RNO = Base de données gérée par une société civile d’auteurs. </li></ul><ul><li>Le défaut de déclaration au RNO présume la licence d’utilisation en ligne, à des fins privées, des œuvres, enregistrements ou programmes, régulièrement publiés et mis en ligne. </li></ul><ul><li>Possibilité de déclaration tardive sans rétroaction. </li></ul>7 Mens Publica
  8. 8. <ul><li>En échange de la licence d’utilisation des œuvres non déclarées au RNO, compensation équitable versée par les fournisseurs d’accès et de services à la société civile en charge du RNO. </li></ul><ul><li>Les ayants droits déclarant au RNO précisent les conditions d’accès qu’ils stipulent. </li></ul><ul><li>Obligation pour les réseaux sociaux de renvoyer vers le RNO. </li></ul>8 Mens Publica
  9. 9. 2 - Le domaine public <ul><li>Constat : Les œuvres du domaines public concurrencent les œuvres du domaine protégé de façon déloyale. </li></ul><ul><li>Proposition : L’exploitation des œuvres du domaine public donne lieu à perception d’une redevance – qui n’est pas un droit d’auteur – afin de soutenir les régimes sociaux des auteurs et des artistes et de financer l’édition et la production indépendantes. </li></ul>9 Mens Publica
  10. 10. <ul><li>Délimitation dans le temps (5 ans maximum), dans l’espace et selon les domaines d’exploitation des cessions de droits. </li></ul><ul><li>Redéfinition du champ de la gestion collective, afin qu’elle soit effectivement une gestion collective et non une appropriation particulière </li></ul>3 - La gestion collective 10 Mens Publica
  11. 11. <ul><li>Les droits d’exploitation confiés par les ayants droit aux sociétés prévues au chapitre II du titre III du code de la propriété intellectuelle constituent un mandat de gestion et non une cession en pleine propriété. </li></ul><ul><li>Publication au JO ainsi que dans un registre spécifique, accessible en ligne, des accords passés par les SPRD avec les différents utilisateurs. Le registre est tenu et visé par la Commission permanente de contrôle des comptes des SPRD. </li></ul>4 - Les SPRD Sociétés de perception et de répartition des droits d’auteur Sociétés de perception et de répartition des droits d’auteur 11 Mens Publica
  12. 12. 5- Le prix spécifique du travail de l’auteur - (PSTA) <ul><li>Histoire du collectif Droit Fixe devenu le syndicat Nota Bene. </li></ul><ul><li>Perception d’une redevance fixe de X centimes d’Euros lors de chaque transaction, hors contrat d’édition et bénéficiant directement aux auteurs. </li></ul>12 Mens Publica
  13. 13. 6- La protection du logiciel <ul><li>Un logiciel est fonctionnel, c’est par contresens que sa protection est assimilée par la loi à la propriété littéraire et artistique. </li></ul><ul><li>Il faut distinguer la protection spécifique du logiciel. </li></ul>Mens Publica 13
  14. 14. Éléments de Conclusion <ul><li>Le droit d’auteur ne s’oppose pas à la liberté d’expression mais c’est au contraire une condition de son expression </li></ul><ul><li>Le droit d’auteur ne s’oppose pas à la créance du public d’accès aux œuvres mais c’est au contraire ce qui justifie ce droit spécial </li></ul>14 Mens Publica

×