" Nous voulons de la place au soleil...cest normal, mon garçon...Alors, fais du soleil,au lieu de chercher à faire de la p...
Le coaching sportif :un modèle pour la mobilisation des ressources humaines ?
E-CHANGERPARTAGER      4
« L’essentiel est invisible pour les yeux »                                          5
DEMARCHE PROJET              Valeurs              Objectifs                  Règles                       6
VALEURSCOMMUNICATION
8
« Dans notre quête de perfor mance,   d’impor tantes valeur s ont balisé notr e                   chemin.Je ne vais pas le...
Valorisation Culture Basque                         10
Instrumentalisationde l’identité régionale                          11
Les matchs du Stade Français loin de Jean Bouin                       … 2010 - 2011• TOP 14 : S.F – TOULOUSE 79.578 specta...
PARTAGERLES VALEURS        UNE VISION                 13
UN TERRITOIRE A CONQUERIR !                          14
UN PROJET   CONSTRUITSUR DES VALEURS !                15
VALEURS                         REFERENCE2011 - 2012              Faire don de son corps et de sa personneAGRESSIVITE     ...
L’ESSENCE   17
COURAGE          VALEUR               18
UN VRAI         COMBATPLAISIR   VALUE :          COURAGE                         19
Ligne franchie = 2 Points pour les «attaquants» (utilisateurs ou opposants)                8        1                     ...
ECOLE        21
VALEUR SOLIDARITE               22
AVANCER ENSEMBLE ! TU ES SUR D’ETREDANS LE BON SENS ?                                    23
HAUT NIVEAU              24
ENTREPRISE             25
JE RESPECTE MES                   ADVERSAIRES   VALEUR RESPECTREGLE D’OR : NE PAS FAIRE MAL      26
VALEURS PARTAGEESOBJECTIFS COMMUNSREGLES COLLECTIVES
L’OBJECTIF         L’OBJECTIF           doit être          de devenir          champion,        de gagner des            t...
FIXER DES OBJECTIFS« Si l’objectif est ambitieux mais considéré comme vraiment  irréalisable, on détruit la motivation au ...
Le plan de r enaissance de Nissan (Nissan Revival Plan)• « Je suis par tisan de ce que  jappelle le consensus actif  ».• O...
LA PRO D2       31
Planification PARC - SAISON 2011/2012         mai                juin             juillet           Août             Septe...
INDICATEURS / RUGBY PRO        HUMAIN : EFFECTIF       FINANCIER : BUDGET       STABILITE DU STAFF       RESULTATS SAISON ...
29 PRO / 14 ESPOIRS                 1                             2                         3              LAZAR M        ...
La complémentarité    L’intégration
BUDGET SASP     CLASSEMENT FIN SAISON               CLUB                              en M€         2010/20111/ GRENOBLE  ...
SAVOIR D’OÙ L’ON VIENT ! Saison 2009/2010 : 15 è me Saison 2010/2011 : 11 è me Saison 2011/2012 : 11 è me
FIXER DES          OBJECTIFSVivre une aventure humaine la plus enrichissante possible,dans le respect des valeurs et de l’...
OBJECTIF 2011 - 2012Objectif 1 :    Dans un é tat d’esprit en rapport avec nos valeurs, être           ré guliè rement cla...
MANAGEMENT D’EQUIPE      Les VALEURS partagées correspondent au chemin que nouschoisissons ensemble pour atteindre     nos...
PHILOSOPHIEGrandir ensemble !
Bilan Bloc 5 / Pré pa Bloc 6 - Par les joueurs       BILAN ETAPE
LE SUIVI DE L’EQUIPEPar rapport au BLOC :) PREPARER les bilans étapes avec les joueurs    « BILAN, EVOLUTION et OBJECTIFS ...
Bilan OBJECTIFS / MATCH                                                                 BOURGOIN      TOTAL      OBJECTIFS...
REAGIRENSEMBLE !
OBJECTIFS INDIVIDUELS        Le plus important pour le joueur, est de savoir ce qu’il doit faire jour après jour,pour que ...
OBJECTIFS INDIVIDUELS      OUTIL        +    DEMARCHE
PLATEFORME SPIRAL
OBJECTIFS      INDIVIDUELSCONSTRUIRE ENSEMBLE une DEMARCHEBATIR une RELATION de CONFIANCE/ ETRE à L’ECOUTE du JOUEURLe JOU...
PROFIL HUMAIN DU JOUEUR PARC            Nom:                                             Date:                            ...
PROFIL TECHNIQUE (poste 12)              PASSE                                                                            ...
VALEURS PARTAGEESOBJECTIFS COMMUNSREGLES COLLECTIVES
MISE EN ŒUVRE  réalisationPREPARATION conception54
MANAGEMENT D’EQUIPEREGLES DE BASE / REGLES DE VIE               
REGLES DE BASE• Le cadre de fonctionnement• La concurrence• La transparence• L’identité de l’équipe                       ...
REGLES DE VIEGENERER DES RELATIONS HUMAINES  INTRA GROUPE SAINES ADAPTEES       A L’OBJECTIF SPORTIF
MANAGEMENT           PARTICIPATIFDécision commune par vote de l’ensemble du  « collectif » des règles de vie de l’équipe.
MANAGEMENT RIGOUREUXRôle des ENTRAINEURS : faire appliquer ces règles      Garant de l’esprit : On privilégie l’équipe /
MANAGEMENT   RESPONSABLELes relations reposent sur :La CONFIANCE - Le RESPECT
REGLES DE VIE CONSEIL DES SAGES : 6 joueursFavoriser la vie du groupe (force de proposition)Favoriser les relations dirige...
- Un territoire à conqué rir- Respect du maillot / de la marque- Dé marche projet identique : dé fendre NOS valeurs- Rè gl...
63
« Idéalement nous sommes ce que nous pensons. Dans la réalité, noussommes ce que nous accomplissons ».                    ...
Le coaching sportif un modèle pour la mobilisation des ressources humaines ?
Le coaching sportif un modèle pour la mobilisation des ressources humaines ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le coaching sportif un modèle pour la mobilisation des ressources humaines ?

1 757 vues

Publié le

Mobiliser, impliquer les ressources humaines via une démarche management en 3 étapes VALEURS OBJECTIFS REGLES

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 757
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
64
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • SPORT ET ENTREPRISEPARTAGENTLES MEMES PRINCIPES DE PERFORMANCE OU L’HUMAIN TIENT UNE PLACE CENTRALE.
  • Il reste maintenant le plus difficile à réaliser ….mettre en œuvre ce projet ! C'est-à-dire le faire partager par l’ensemble des membres du club en les invitant à participer activement à modifier ce projet pour passer du projet à NOTRE PROJET, celui du club tout entier !
  • Pour faire émerger les valeurs du club et définir les objectifs, Il me semble essentiel de considérer que les joueurs sont au cœur du système et de les impliquer totalement dans l’élaboration du projet compétitif. Concept des œufs au bacon
  • On retrouve la même recherche d’une dimension communautaire hors frontière nationale au pays basque avec le club de Biarritz. La redéfinition du territoire rugbystique basque s’est traduite à plusieurs reprises par l’organisation tout d’abord de phase finale de la coupe d’Europe puis de match de championnat à San Sebastian au cœur du pays basque espagnol.
  • Dans le cas de Perpignan, le président (PDG de la grande distribution) qui n’est pas un catalan, ni un joueur de rugby, a, d’une part rationalisé le fonctionnement du club sur un modèle proche de ses entreprises et a, d’autre part, habilement orienté sa communication sur les valeurs de la catalogne en cherchant à se rapprocher du mythique club de football espagnol de Barcelone : le Barça. Chaque match au stade « Aimé Giral » est une véritable célébration du peuple catalan (couleurs, chants, produits locaux). On assiste à une redéfinition du territoire du club au delà même de la frontière nationale. Les matchs à Barcelone sur la coline de MONTJOUIC sont un hymne rugbystique catalan !!!
  • Nous avons aussi repéré des phénomènes d'innovation ou de recomposition identitaire comme le montre l’exemple du Stade Français. Depuis son retour dans l’élite en 1998, ce club atypique n’a cessé de bousculer la culture traditionnelle rugbystique et a cherché à créer des événements à l’aide d’une « communication décalée ». Entre autre : pom-pom girls, musique et accueil de stars, calendriers « Dieux du stade » tirés à 240 000 exemplaires, parfum, maillots roses ou à fleurs de lys. De 2004 à 2007, le Stade Français aura joué 10 rencontres délocalisées devant plus d’un demi million de spectateurs, soit près de deux saisons et demie de remplissage à Jean Bouin…son « domicile fixe ».
  • La présentation d’aujourd’hui s inscrit dans une volonté d échange et d enrichissement mutuel. Il ne s agit en aucun cas de présenter un modèle français meilleure qu’un autre, mais bien de comprendre l influence de nos cultures sur nos systèmes sportifs.
  • Il me semble que pour pouvoir construire un véritable projet communautaire, c'est-à-dire une aventure humaine collective, la première étape est bien de partager un socle commun de valeurs. Ce partage de valeurs communes apparaît comme une condition nécessaire pour mobiliser l’ensemble des membres du club. Pour être crédible, le club doit s’inscrire dans un projet à moyen terme et définir une stratégie et un mode de fonctionnement cohérent où ces valeurs sont clairement affirmées et démontrées. Dans cette orientation, le rapport au territoire est fondamental
  • Dans le cas du PARC, le rapport à la montagne Sainte Victoire, au peintre CEZANNE est essentiel.
  • Pour le traduire concrètement cette valeur de solidarité, on va donner des points chaque fois que le ballon franchit une zone. On avance tous ensemble dans la même direction !
  • Cette loyauté se traduit par le respect de la règle d’or, ne pas faire mal volontairement.
  • La deuxième étape de la démarche proposée consiste à fixer des objectifs, pour « aller » vers plus de clarté. Les objectifs doivent absolument se situer dans la fourchette de réussite du club. EXEMPLE DU LOU
  • Le coaching sportif un modèle pour la mobilisation des ressources humaines ?

    1. 1. " Nous voulons de la place au soleil...cest normal, mon garçon...Alors, fais du soleil,au lieu de chercher à faire de la place"  Jean GIONO
    2. 2. Le coaching sportif :un modèle pour la mobilisation des ressources humaines ?
    3. 3. E-CHANGERPARTAGER 4
    4. 4. « L’essentiel est invisible pour les yeux » 5
    5. 5. DEMARCHE PROJET Valeurs Objectifs Règles 6
    6. 6. VALEURSCOMMUNICATION
    7. 7. 8
    8. 8. « Dans notre quête de perfor mance, d’impor tantes valeur s ont balisé notr e chemin.Je ne vais pas les énumérer, en par ler ser ait commencer à les bafouer avant de les per dre ». Claude ONESTA, « Chef d’orchestre » de l’équipe de France de Hand Ball Confiance – Liberté 9
    9. 9. Valorisation Culture Basque 10
    10. 10. Instrumentalisationde l’identité régionale 11
    11. 11. Les matchs du Stade Français loin de Jean Bouin … 2010 - 2011• TOP 14 : S.F – TOULOUSE 79.578 spectateurs au Stade Charléty2009 - 2010• TOP 14 : S.F – TOULOUSE 78.254 spectateurs au Stade Charléty2006 - 2007 12
    12. 12. PARTAGERLES VALEURS UNE VISION 13
    13. 13. UN TERRITOIRE A CONQUERIR ! 14
    14. 14. UN PROJET CONSTRUITSUR DES VALEURS ! 15
    15. 15. VALEURS REFERENCE2011 - 2012 Faire don de son corps et de sa personneAGRESSIVITE dans le but de marquer l’adversaire et de lui faire mal (Accepter de souffrir plus que l’adversaire) Mouiller le maillot. Ne jamais s’avouer vaincu. TRAVAIL Avancer individuellement et collectivement sur et en dehors du terrain Ne jamais oublier d’où l’on vient. HUMILITE Chaque lundi se remettre en question pour pouvoir être mentalement prêt au combat chaque week-end. SOLIDARITE Toujours prendre des points à domicile (au pire, 2 défaites maximum à domicile)
    16. 16. L’ESSENCE 17
    17. 17. COURAGE VALEUR 18
    18. 18. UN VRAI COMBATPLAISIR VALUE : COURAGE 19
    19. 19. Ligne franchie = 2 Points pour les «attaquants» (utilisateurs ou opposants) 8 1 7 5 3 7 6 2 3 4 6 1 8 2 5 4 Essai = 5 Points pour les utilisateursJEU DES VALEURS
    20. 20. ECOLE 21
    21. 21. VALEUR SOLIDARITE 22
    22. 22. AVANCER ENSEMBLE ! TU ES SUR D’ETREDANS LE BON SENS ? 23
    23. 23. HAUT NIVEAU 24
    24. 24. ENTREPRISE 25
    25. 25. JE RESPECTE MES ADVERSAIRES VALEUR RESPECTREGLE D’OR : NE PAS FAIRE MAL 26
    26. 26. VALEURS PARTAGEESOBJECTIFS COMMUNSREGLES COLLECTIVES
    27. 27. L’OBJECTIF L’OBJECTIF doit être de devenir champion, de gagner des titres. Mais pour cela, il faut JOUER et GAGNER chaque match. 28
    28. 28. FIXER DES OBJECTIFS« Si l’objectif est ambitieux mais considéré comme vraiment irréalisable, on détruit la motivation au lieu de la créer » 29 Carlos GHOSN
    29. 29. Le plan de r enaissance de Nissan (Nissan Revival Plan)• « Je suis par tisan de ce que jappelle le consensus actif  ».• On ne remet jamais en question les objectifs.• « La déter mination et lentêtement ne sont pas la même chose » . 30
    30. 30. LA PRO D2 31
    31. 31. Planification PARC - SAISON 2011/2012 mai juin juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril Mai1 D 1 M 1 V 1 L 1 J 1 S à AURILLAC 1 M 1 J 1 D 1 M 1 J 1 D 1 M2 L 2 J 2 S 2 M 2 V 2 D 2 M 2 V 2 L BILAN ETAPE 2 J 2 V 2 L 2 M3 M 3 V 3 D 3 M 3 S PAU 3 L 3 J 3 S AUCH 3 M 3 V 3 S NARBONNE 3 M 3 J4 M 4 S 4 L BLOC 2 4 J 4 D 4 M BILAN ETAPE 4 V 4 D 4 M 4 S à BEZIERS 4 D 4 M 4 V5 J 5 D 5 M PRIORITE 5 V Parc Géorgie 5 L 5 M 5 S Bourgoin 5 L 5 J 5 D 5 L 5 J 5 S REPOS6 V 6 L 6 M RUGBY 6 S 6 M 6 J 6 D 6 M 6 V 6 L 6 M 6 V 6 D7 S 7 M 7 J 7 D 7 M 7 V 7 L 7 M 7 S PERIGUEUX 7 M BILAN ETAPE 7 M 7 S Carcassonne 7 L8 D ALBI 8 M 8 V 8 L 8 J 8 S 8 M 8 J 8 D 8 M 8 J 8 D 8 M9 L Stage 9 J 9 S 9 M 9 V 9 D REPOS 9 M 9 V 9 L 9 J 9 V 9 L 9 M10 M BILAN 10 V 10 D 10 M 10 S Mt Marsan 10 L 10 J 10 S OYONNAX 10 M 10 V 10 S TARBES 10 M 10 J11 M Congés 11 S 11 L 11 J 11 D 11 M 11 V 11 D 11 M 11 S REPOS 11 D 11 M 11 V12 J 12 D 12 M PRIORITE 12 V 12 L 12 M 12 S à ALBI 12 L 12 J 12 D 12 L 12 J 12 S à Périgueux13 V 13 L 13 M RUGBY 13 S RCNM PARC 13 M 13 J 13 D 13 M 13 V 13 L 13 M 13 V 13 D14 S 14 M REPRISE 14 J 14 D 14 M 14 V 14 L 14 M 14 S à PAU 14 M 14 M 14 S à AUCH 14 L BILAN ETAPE15 D 15 M BLOC1 15 V 15 L 15 J 15 S Grenoble 15 M BILAN ETAPE 15 J 15 D 15 M 15 J 15 D 15 M EI 416 L 16 J PRIORITE 16 S 16 M 16 V 16 D 16 M 16 V 16 L 16 J 16 V 16 L 16 M17 M 17 V PHYSIQUE 17 D 17 M MRH PARC 17 S à DAX 17 L 17 J 17 S à La Rochelle 17 M 17 V 17 S à Bourgoin 17 M 17 J18 M 18 S 18 L 18 J 18 D 18 M 18 V 18 D 18 M 18 S AURILLAC 18 D 18 M 18 V19 J 19 D 19 M PRIORITE 19 V 19 L 19 M 19 S 19 L 19 J 19 D 19 L 19 J 19 S20 V 20 L 20 M RUGBY 20 S 20 M 20 J 20 D REPOS 20 M 20 V 20 L 20 M BILAN ETAPE 20 V 20 D 1/221 S 21 M PRIORITE 21 J 21 D 21 M 21 V 21 L 21 M 21 S à Mt marsan 21 M 21 M 21 S à OYONNAX 21 L22 D 22 M PHYSIQUE 22 V Parc RCT 22 L EI 1 22 J 22 S à Narbonne 22 M EI 2 22 J 22 D 22 M 22 J 22 D 22 M23 L 23 J 23 S 23 M 23 V 23 D 23 M 23 V 23 L 23 J 23 V 23 L 23 M24 M 24 V 24 D 24 M 24 S BEZIERS 24 L 24 J 24 S 24 M 24 V 24 S REPOS 24 M 24 J25 M 25 S 25 L 25 J Parc FCG 25 D 25 M 25 V 25 D 25 M 25 S à Grenoble 25 D 25 M 25 V26 J 26 D 26 M 26 V Stage 26 L 26 M 26 S à Carcassonne 26 L 26 J 26 D 26 L 26 J 26 S27 V 27 L 27 M 27 S COHESION 27 M 27 J 27 D 27 M 27 V 27 L 27 M EI 3 27 V 27 D FINALE28 S 28 M PRIORITE 28 J 28 D 28 M 28 V 28 L 28 M 28 S DAX 28 M 28 M 28 S La Rochelle 28 L29 D 29 M PHYSIQUE 29 V 29 L 29 J 29 S à TARBES 29 M 29 J 29 D 29 M 29 J 29 D 32 M 2930 L 30 J 30 S 30 M 30 V 30 D 30 M 30 V 30 L 30 30 V 30 L 30 M31 M 31 D 31 M 31 L 31 S 31 M 31 31 S ALBI 31 31 J
    32. 32. INDICATEURS / RUGBY PRO HUMAIN : EFFECTIF FINANCIER : BUDGET STABILITE DU STAFF RESULTATS SAISON N-1
    33. 33. 29 PRO / 14 ESPOIRS 1 2 3 LAZAR M BISCIGLIA S SMIT B BASTERES B(RCT) RIPOL R COSSIA M (Limoges) FELSINA E(massy) BONET W(dax) KOUIDER K (Agen) BOUSQUET A(ST) CARRAT V SAID S 4 5 MICHAUX L SANTONI M CHARLIER M URSACHE V 6 8 7 OLLIVIER G LABRIT Y (CSBJ) BEUN D SOURICE T (RCT) LIEBENBERG V (It) LONGEPEE R BARRIOL R (usap) JOBEZ J 9 10 ROCHETTE P LANCELLE B BESSON M BOURLON J(Aurillac) CLEMENT R LATAPIE A 11 12 13 14GAUTHERIE L DEBEER D CHRISTOPHER P(co) LABARTHE ENOUTARY V CAILLEAUD E(Limoges) COLL C (montauban) HUMAN W (FCG) DUREPOIS E SHINOMIYA Y (Japon) 15 SOLANA R (Montpellier) ANCIENS VAFFIER Alex RECRUES LEVY L JEUNES
    34. 34. La complémentarité L’intégration
    35. 35. BUDGET SASP CLASSEMENT FIN SAISON CLUB en M€ 2010/20111/ GRENOBLE 8,93 2ème2/ LA ROCHELLE 7,71 13eme TOP 143/ BOURGOIN 6,68 14eme TOP 144/ PAU 6,12 9ème5/ ALBI 5,26 3ème6/ BEZIERS 5,25 Champion FEDERALE 17/ DAX 5,21 14ème8/ TARBES 4,88 12ème9/ OYONNAX 4,77 8ème10/ NARBONNE 4,63 13ème11/ AURILLAC 4,15 7ème12/ MONT DE MARSAN 3,96 4ème13/ AIX en PROVENCE 3,79 11ème14/ CARCASSONNE 3,26 10ème15/ PERIGUEUX 2,99 Finaliste FEDERALE 116/ AUCH 2,56 6ème
    36. 36. SAVOIR D’OÙ L’ON VIENT ! Saison 2009/2010 : 15 è me Saison 2010/2011 : 11 è me Saison 2011/2012 : 11 è me
    37. 37. FIXER DES OBJECTIFSVivre une aventure humaine la plus enrichissante possible,dans le respect des valeurs et de l’environnement du club.
    38. 38. OBJECTIF 2011 - 2012Objectif 1 : Dans un é tat d’esprit en rapport avec nos valeurs, être ré guliè rement classé entre 7 è me – 11 è me 11è meObjectif 2 : ATTAQUE = 7 è me – 11 è me 4è me DEFENSE = 6 è me – 10 è me 15è me BONUS = 9 - 13 points 13 pts
    39. 39. MANAGEMENT D’EQUIPE Les VALEURS partagées correspondent au chemin que nouschoisissons ensemble pour atteindre nos OBJECTIFS communs.
    40. 40. PHILOSOPHIEGrandir ensemble !
    41. 41. Bilan Bloc 5 / Pré pa Bloc 6 - Par les joueurs BILAN ETAPE
    42. 42. LE SUIVI DE L’EQUIPEPar rapport au BLOC :) PREPARER les bilans étapes avec les joueurs « BILAN, EVOLUTION et OBJECTIFS »Par rapport au MATCH :) INTEGRER les joueurs à la préparation de match « LES PREPARATEURS DE MATCH » Mêlée Touche Jeu Offensif Jeu défensif
    43. 43. Bilan OBJECTIFS / MATCH BOURGOIN TOTAL OBJECTIFS GRENOBLE NARBONNE TARBES ALBI (report) MOYENNECLASSEMENT 3 ème - 6ème 3ème 4ème 4ème 8ème 9ème 9ème POINTS : 9 - 11 4 1 1 1 1 8 TOUCHE 2 perdus max 1 3 1 3 3 2,2 TOUCHE 3 volés à l’adv. 1 2 3 2 4 2,4BALLON EXPLOITABLE 80 % 100% 100% 78% 90% 100% 94 % MELEE 2 perdu max 1 2 1 3 1 1,6 MELEE 3 volés à l’adv. 7 1 2 3 2 3BALLON EXPLOITABLE 60 % 67% 50% 62% 33% 70% 56 % PLACAGES 12% max manqués 14% 17% 15% 16% 11% 14,6% DISCIPLINE Domicile 11 fautes max 14 10 12 10 10 11,2 Extérieur 12 fautes max 24 18 24 24 15 21 18 pts possibles max BONUS 2 pts minimum 0 1 1 1 1 4
    44. 44. REAGIRENSEMBLE !
    45. 45. OBJECTIFS INDIVIDUELS Le plus important pour le joueur, est de savoir ce qu’il doit faire jour après jour,pour que son RÊVE devienne REALITE (RIGUEUR).
    46. 46. OBJECTIFS INDIVIDUELS OUTIL + DEMARCHE
    47. 47. PLATEFORME SPIRAL
    48. 48. OBJECTIFS INDIVIDUELSCONSTRUIRE ENSEMBLE une DEMARCHEBATIR une RELATION de CONFIANCE/ ETRE à L’ECOUTE du JOUEURLe JOUEUR : 1/ S’approprie les évolutions du jeu 2/ Est acteur de sa progression 50
    49. 49. PROFIL HUMAIN DU JOUEUR PARC Nom: Date: N°:QUALITES MENTALES Véhicule les CARACTERE valeurs du Assiduité Courage Combat groupe Intuition / Initiative Esprit d’équipe Prise de décision Concentration Discipline LEGENDE Ponctualité 1 = Très faible Détermination Disponibilité 2 = Faible 3 = Moyen Ambition Maîtrise du 4 = Bon Projet de Jeu 5 = Très bon Statistiques (temps de jeu) Qualité technique Respect des consignes Qualité Participation à la physique vie du Groupe Influence Apport RESULTATS au collectif POTENTIEL 51
    50. 50. PROFIL TECHNIQUE (poste 12) PASSE STRATEGIE Longueur Communication de nos codes de Vitesse jeu (aider le 10) Précision Réorga. Offensive (prendre la largeur, piloter les avants) : LOU - OPPOSITION Défense individuelle Mt Marsan Pré action (faux appel) + appeler Défense Collective LOU Agen - Orientation course Capacité à libérer au sol Capacité à franchir Blagnac 2 essais Appuis – reprise d’appuis Capacité à libérer debout Séance spécifique) (libre ou ailier) Maîtrise de l’impact Capacité à conserver Capacité à nettoyer + gratter JEU EN PENETRATION UTILISATION
    51. 51. VALEURS PARTAGEESOBJECTIFS COMMUNSREGLES COLLECTIVES
    52. 52. MISE EN ŒUVRE réalisationPREPARATION conception54
    53. 53. MANAGEMENT D’EQUIPEREGLES DE BASE / REGLES DE VIE  
    54. 54. REGLES DE BASE• Le cadre de fonctionnement• La concurrence• La transparence• L’identité de l’équipe 56• La r elation avec le siège
    55. 55. REGLES DE VIEGENERER DES RELATIONS HUMAINES INTRA GROUPE SAINES ADAPTEES A L’OBJECTIF SPORTIF
    56. 56. MANAGEMENT PARTICIPATIFDécision commune par vote de l’ensemble du « collectif » des règles de vie de l’équipe.
    57. 57. MANAGEMENT RIGOUREUXRôle des ENTRAINEURS : faire appliquer ces règles  Garant de l’esprit : On privilégie l’équipe /
    58. 58. MANAGEMENT RESPONSABLELes relations reposent sur :La CONFIANCE - Le RESPECT
    59. 59. REGLES DE VIE CONSEIL DES SAGES : 6 joueursFavoriser la vie du groupe (force de proposition)Favoriser les relations dirigeants - entraîneurs – joueurs(anticiper les problèmes)Faire remonter les attentes du groupe(veiller à ce que joueurs et entraîneurs soit sur la même longueur d’ondes)Diffuser les attentes des entraîneurs(renforcer le message des entraîneurs)Valider l’organisation de la saison 61(optimiser le fonctionnement du groupe)
    60. 60. - Un territoire à conqué rir- Respect du maillot / de la marque- Dé marche projet identique : dé fendre NOS valeurs- Rè gles de vie pour des relations humaines saines Ce que vous avez le plus envie que l’on partage ensemble…
    61. 61. 63
    62. 62. « Idéalement nous sommes ce que nous pensons. Dans la réalité, noussommes ce que nous accomplissons ». Ayrton SENNA

    ×