Regards sur l'éducation 2014 - France

21 096 vues

Publié le

Le niveau de formation a considérablement augmenté en France depuis 40 ans.
En France, les écarts de compétences sont très marqués selon le diplôme obtenu durant la scolarité.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
21 096
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16 614
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Figure 2.4
  • Figure 4.14
  • Figure 6.10
  • Regards sur l'éducation 2014 - France

    1. 1. 1 Regards sur l’éducation 2014 Présentation - conférence de presse en France (09 Septembre 2014)
    2. 2. Niveau de formation, compétences et employabilité
    3. 3. Le niveau de formation a considérablement augmenté en France depuis 40 ans 25-34 ans et 55-64 ans, et différence en points de pourcentage entre ces deux groupes 70 60 50 40 30 20 10 0 -10 70 60 50 40 30 20 10 0 - 10 Israël Différence de pourcentage de diplômés de l’enseignement tertiaire entre les 25-34 ans et les 55-64 ans (axe de droite) Pourcentage de diplômés de l’enseignement tertiaire parmi les 25-34 ans (axe de gauche) Pourcentage de diplômés de l’enseignement tertiaire parmi les 55-64 ans (axe de gauche) États-Unis Allemagne Brésil Estonie Autriche Fédération de Russie Finlande Chili Turquie Italie Danemark Mexique Suisse Nouvelle-Zélande Canada Rép. slovaque Islande Australie Grèce Suède Moyenne UE21 Moyenne OCDE Norvège Hongrie Pays-Bas Rép. tchèque Royaume-Uni Lettonie Portugal Belgique Slovénie Espagne France Luxembourg Irlande Japon Pologne Corée % Chart A1.3
    4. 4. En France, les écarts de compétences sont très marqués selon le diplôme obtenu durant la scolarité. Score moyen en littératie, selon le niveau de formation (2012) 320 300 280 260 240 220 200 Inférieur au deuxième cycle du secondaire Deuxième cycle du secondaire ou post-secondaire non tertiaire Tertiaire Japon Pays-Bas Finlande Suède Australie Rép. tchèque Flandre (Belgique) Norvège États-Unis Moyenne Pologne Autriche Angleterre/Irlande du N.… Rép. slovaque France Allemagne Danemark Irlande Corée Canada Estonie Espagne Italie Fédération de Russie Chart A1.4
    5. 5. En France, 40 % des jeunes (25-34 ans) ont un niveau de formation plus élevé que celui de leurs parents. Pourcentage d’individus non scolarisés âgés de 25 à 64 ans dont le niveau de formation est supérieur (mobilité ascendante) ou inférieur (mobilité descendante) à celui de leurs parents 70 60 50 40 30 20 10 0 Rép. tchèque Allemagne Autriche États-Unis Rép. slovaque Italie Norvège Danemark Angleterre/Irland e du N. (RU) Espagne Moyenne Australie Japon Suède Estonie Canada Pays-Bas Pologne Irlande France Flandre (Belgique) Finlande Corée Mobilité descendante Mobilité ascendante Chart A4.3 - Mob
    6. 6. Pourtant, en France, les enfants dont les parents sont les moins qualifiés ont de faibles chances d’accéder au supérieur Chart Mobili tyOdds En France, les individus dont les parents ont un diplôme du supérieur sont 6 fois plus susceptibles de suivre ce type de formation que ceux dont les parents n’ont pas atteint le niveau du secondaire (baccalauréat ou équivalent). Mobilité ascendante Accès moins équitable Forte mobilité des individus Italie Irlande France Finland Australia Belgique (Fl) England/N. Ireland Average Autriche Denmark Canada Estonia Japon Allemagne Korea Netherlands Norway Pologne Espagne US Sweden 70 60 50 40 30 20 10 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0 20-34 ans, rapport de cotes Accès moins équitable Faible mobilité des individus Accès plus équitable Forte mobilité des individus Accès plus équitable Faible mobilité des individus
    7. 7. Alors qu’en France, ce sont les individus les moins qualifiés qui sont le plus en situation de précarité. Taux d’emploi de la population âgée de 25 à 64 ans, selon le niveau de formation (2012) 100 90 80 70 60 50 40 30 20 Islande Norvège Suisse Suède Allemagne Pays-Bas Autriche Danemark Lettonie Brésil Slovénie Israël Luxembourg Pologne Belgique Australie France Finlande Chili Royaume-Uni Nouvelle-Zélande Rép. tchèque Moyenne OCDE Moyenne UE21 Fédération de Russie Estonie Portugal Canada Mexique États-Unis Rép. slovaque Irlande Japon Hongrie Italie Espagne Corée Turquie Grèce % Inférieur au deuxième cycle du secondaire Deuxième cycle du secondaire ou post-secondaire non tertiaire Tertiaire Chart A5.1
    8. 8. La formation continue reste peu développé en France par rapport à d’autres pays et … Participation à des activités formelles et/ou non formelles de formation (2012) Population âgée de 25 à 64 ans 66 66 66 64 64 59 58 56 56 53 53 51 51 50 50 49 48 47 42 36 35 33 25 20 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 Finlande Danemark Suède Norvège Pays-Bas États-Unis Canada Angleterre/Irlande du N. (RU) Australie Allemagne Estonie Moyenne Irlande Corée Rép. tchèque Flandre (Belgique) Autriche Espagne Japon France Pologne Rép. slovaque Italie Fédération de Russie % Chart C6.1
    9. 9. …elle est insuffisamment ciblée sur les catégories qui en ont le plus besoin, à savoir les moins qualifiés et les plus âgés. Participation à des activités formelles et/ou non formelles de formation, selon la situation au regard de l’emploi (2012) Population âgée de 25 à 64 ans 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 Finlande Danemark Pays-Bas Suède Norvège États-Unis Canada Angleterre/Irlande du N. (RU) Australie Irlande Estonie Rép. tchèque Moyenne Allemagne Corée Flandre (Belgique) Autriche Espagne Japon Pologne Rép. slovaque France Italie Fédération de Russie % Actifs occupés Sans emploi Inactifs Chart C6.3
    10. 10. Le secteur de l’éducation dans les pays de l’OCDE a-t-il été protégé de la crise économique?
    11. 11. La France investit plus de 6 % de son PIB dans l’éducation dont 3.9 % vont au primaire et secondaire Dépenses au titre des établissements d’enseignement en pourcentage du PIB (2011) 5.5 5.0 4.5 4.0 3.5 3.0 2.5 2.0 1.5 1.0 0.5 0.0 Nouvelle-Zélande Argentine Islande Royaume-Uni Irlande Danemark Belgique Israël Dépenses publiques au titre des établissements d’enseignement Dépenses privées au titre des établissements d’enseignement Colombie Corée Australie Finlande Suisse Pays-Bas Canada Mexique France Suède Slovénie États-Unis Chili Portugal Autriche Moyenne UE21 Pologne Estonie Luxembourg Espagne Allemagne Italie Lettonie Japon Graph B2.2 Rép. tchèque Rép. slovaque Fédération de… Norvège Brésil Hongrie % du PIB Primaire, secondaire et post-secondaire non tertiaire Moyenne OCDE (dépenses totales)
    12. 12. Ce sont les pays qui dépensaient le moins qui ont le plus augmentés les dépenses par élèves Graph B1.5 Relation entre les dépenses annuelles par élève en 2011 et la variation des dépenses unitaires entre 2005 et 2011 Primaire, secondaire et post-secondaire Corée Pays-Bas Suède Belgique Dépenses annuelles par élève (2011, USD) Royaume-Uni Irlande Danemark Canada Islande France Japon Finlande Australie Allemagne Israel Rep. tchèque Portugal Rep. slovaque Estonie Pologne Hongrie Chili Mexique Brésil Italie Espagne Etats-Unis Autriche Suisse Norvège Nouv.-Zélande R² = 0.2707 20,000 19,000 18,000 17,000 16,000 15,000 14,000 13,000 12,000 11,000 10,000 9,000 8,000 7,000 6,000 5,000 4,000 3,000 2,000 1,000 0 -20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 75 80 85 90 95 100 Variation des dépenses unitaires entre 2005 et 2011 Moyenne OCDE Moyenne OCDE
    13. 13. Les dépenses publiques d’enseignement ont diminué dans un tiers des pays de l’OCDE entre 2009 et 2011 Indice de variation, entre 2008 et 2011, des dépenses au titre des établissements d’enseignement en pourcentage du PIB, tous niveaux d’ensei gnement confondus (2008 = 100, prix constants de 2011) 125 120 115 110 105 100 95 90 85 Chili Brésil Royaume-Uni Israël Corée Mexique Indice de variation des dépenses publiques au titre des établissements Rép. tchèque Rép. slovaque Nouvelle-Zélande Finlande Japon Allemagne Suisse Belgique d’enseignement Suède Australie Pologne Moyenne OCDE Danemark Canada Autriche Pays-Bas Slovénie France Norvège Irlande Estonie États-Unis Espagne Hongrie Italie Islande Portugal Fédération de Russie Indice de variation Entre 2008 et 2009 Entre 2009 et 2011 Graph B2.3
    14. 14. En France, sur la période 2008-2011, les dépenses publiques d’éducation ont augmenté de 2% alors que les dépenses publiques totales ont augmenté de 5%. Graph B4.3 Indice de variation, entre 2008 et 2011, des dépenses publiques totales d’éducation en pourcentage des dépenses publiques totales, tous niveaux d’enseignement confondus (2008 = 100, prix constants de 2011) 125 120 115 110 105 100 95 90 85 80 75 70 Islande Nouvelle-Zélande Israël Royaume-Uni Brésil Rép. tchèque Canada Australie Allemagne Suisse Corée Autriche Rép. slovaque Danemark Moyenne OCDE Suède États-Unis Pays-Bas Moyenne UE21 Finlande Irlande Portugal Japon Pologne Estonie France Slovénie Belgique Espagne Norvège Italie Hongrie Indice de variation Variation des dépenses publiques d’éducation Variation des dépenses publiques, tous services confondus Variation des dépenses publiques totales d’éducation en pourcentage des dépenses publiques totales
    15. 15. La situation des enseignants en France et dans l’OCDE
    16. 16. Les Mean enseignants mathematics en performance, France sont by school ceux location, qui se sentent after le moins préparés sur le plan de la pédagogie (ou des pratiques de classe) 16 Fig II.3.3 accounting for socio-economic status Pourcentage d'enseignants du premier cycle du secondaire selon qu'ils estiment avoir été « très bien préparés », « bien préparés », « très peu préparés » ou « pas du tout préparés » quant à la pédagogie appliquée à la ou aux matières enseignées 0 20 40 60 80 100 France Finlande Très bien préparés Bien préparés Très peu préparés Pas du tout préparés Japon Mexique Islande Singapour Corée Danemark Pays-Bas Norvège Alberta (Canada) Moyenne Suède Italie Angleterre Australie Espagne République tchèque Flandres (Belgique) Brésil Portugal Chili Estonie République slovaque Pologne Israël
    17. 17. En France, en 2012, les enseignants du primaire sont, en moyenne et par an, 924 heures devant les élèves, soit 140 heures de plus que la moyenne de l’OCDE de 782 heures. Australie Autriche Belgique (Fl.) Irlande Canada Belgique (Fr.) Chili Nouvelle-Zélande Rép. tchèque Danemark Angleterre Estonie Finlande France Allemagne Grèce Hongrie Islande Israel Italie Japon Corée Luxembourg Mexique Pays-Bas Norvège Pologne Portugal Écosse Rép. slovaque Slovénie Espagne Turquie États-Unis 1,200 1,150 1,100 1,050 1,000 950 900 850 800 750 700 650 600 550 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 Nombre annuel moyen d'heures d'enseignement Nombre de semaines d'enseignement par an Regards sur l’éducation 2014 - Tableau D4.1
    18. 18. Les besoins des enseignants en matière de formation Mean mathematics performance, by school location, after 18 Fig II.3.3 accounting for socio-economic status continue en France: usage des TIC, conseil et individualisation Pourcentage d’enseignants du premier cycle du secondaire déclarant avoir d'importants besoins de formation dans les domaines suivants 0 5 10 15 20 25 30 Conseil et orientation professionnelle des élèves Approches pédagogiques individualisées Compétences en TIC à l’appui de l’enseignement Prise en charge d'élèves ayant des besoins spécifiques d’éducation Pratiques d’évaluation des élèves Gestion de la classe et du comportement des élèves Gestion et administration de l’établissement Connaissance des programmes de cours Alberta (Canada) France Moyenne
    19. 19. Le manque de collaboration entre les enseignants en France 19 Fig II.3.3 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 Espagne Islande France Brésil Belgique flamande Portugal Finlande Italie Israël Suède Mexique Chili Alberta (Canada) États-Unis Norvège Danemark Moyenne Australie Rep. tchèque Estonie Pays-Bas Rep. slovaque Singapour Angleterre Pologne Japon Corée Pourcentage d'enseignants Mean mathematics performance, by school location, after accounting for socio-economic status Pourcentage d'enseignants du premier cycle du secondaire qui rapportent ne jamais observer d'autres enseignants et ne jamais leur donner de ‘feedback’
    20. 20. En France, les enseignants ont des salaires statutaires inférieurs à la moyenne de pays de l’OCDE, sauf en fin de carrière. Salaire statutaire annuel des enseignants du 1er cycle du secondaire des établissements publics ayant 15 ans d’exercice, en équivalents USD convertis sur la base des PPA (2012) 90 000 80 000 70 000 60 000 50 000 40 000 30 000 20 000 10 000 0 Allemagne Suisse Danemark Espagne Pays-Bas Australie Canada États-Unis Irlande Finlande Norvège Autriche Belgique (Fl.) Belgique (Fr.) Suède Moyenne UE21 Moyenne OCDE Italie France Nouvelle-Zélande Portugal Corée Angleterre Ecosse Japon Slovénie Turquie Islande Mexique Israël Grèce Chili Rép. tchèque Pologne Estonie Hongrie Rép. slovaque Brésil Indonésie Salaire en début de carrière/formation minimale Salaire après 15 ans d’exercice/formation minimale Salaire à l’échelon maximum/formation maximale Equivalent USD Graph D3.2
    21. 21. Entre 2008 et 2012, le salaire des enseignants n’a augmenté, en valeur réelle, que dans moins de la moitié des pays de l’OCDE Boîte D.3.2 Évolution du salaire des enseignants des pays de l’OCDE (2005-12) Moyenne OCDE, pour les pays disposant de données pour toutes les années de référence, de l’indice de variation, pour les enseignants ayant 15 ans d’exercice, formation minimale (2005 = 100, prix constants) 107 106 105 104 103 102 101 100 99 98 97 96 95 Primaire Premier cycle du secondaire Deuxième cycle du secondaire France (premier cycle du secondaire) 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
    22. 22. Après prise en compte de toutes les primes et allocations versées aux enseignants, la situation des enseignants en France s’améliore, du moins pour ceux du second degré Tableaux D3.1 et D3.4 35 716 38 253 35 432 41 300 42 217 43 374 46 247 47 165 50 000 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 15 000 10 000 5 000 0 France Moyenne France Moyenne France Moyenne France Moyenne Salaire effectif moyen Primaire Collège Lycée Pré-primaire
    23. 23. Le salaire moyen des enseignants en France demeure toujours nettement inférieur à la moyenne des pays de l’OCDE en primaire, il est quasiment au même niveau que la moyenne au collège Tableau D3.4 144 121 134 128 122 106 120 104 113 110 104 103 86 83 87 79 80 68 56 50 41 38 151 137 128 122 119 112 111 108 108 105 101 98 97 85 83 75 74 65 55 48 39 36 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 Luxembourg Allemagne Pays-Bas Danemark Australie États-Unis Angleterre Belgique (Fl.) Finlande Norvège Belgique (Fr.) Nouvelle-Zélande Moyenne OCDE Ecosse France Italie Suède Chili Israël Pologne Grèce Rép. tchèque Hongrie Estonie Primaire Collège Indice de variation
    24. 24. La situation de l’enseignement supérieur
    25. 25. La France dépense 15 400 USD en moyenne par étudiant dans l’enseignement supérieur Chart B1.2a - T Dépenses annuelles des établissements d’enseignement par élève/étudiant, tous services confondus, enseignement supérieur (2011) 28 000 26 000 24 000 22 000 20 000 18 000 16 000 14 000 12 000 10 000 8 000 6 000 4 000 2 000 0 États-Unis Suisse Danemark Suède Norvège Finlande Pays-Bas Allemagne Japon Australie Irlande Belgique France Autriche Royaume-Uni Espagne Israël Brésil Nouvelle-Zélande Slovénie Italie Corée Pologne Portugal Rép. tchèque Hongrie Moyenne UE21 Islande Chili Turquie Rép. slovaque Mexique Estonie Lettonie Indonésie Tertiaire En équivalents USD convertis sur la base des PPA Moyenne OCDE
    26. 26. La France consacre 0.5% de son PIB aux activités de R&D., soit environ un tiers de la dépense totale du tertiaire Dépenses au titre des services d’éducation, de la R-D et des services auxiliaires dans les établissements d’enseignement tertiaire, en pourcentage du PIB (2011) 3.5 3.0 2.5 2.0 1.5 1.0 0.5 0.0 Canada États-Unis Corée Chili Finlande Pays-Bas Suède Estonie Norvège Israël Australie Moyenne OCDE Nouvelle-Zélande France Lettonie Irlande Autriche Moyenne UE21 Rép. tchèque Belgique Portugal Espagne Slovénie Allemagne Pologne Mexique Suisse Royaume-Uni Hongrie Italie Rép. slovaque Brésil Colombie Danemark Japon Argentine Fédération de… Turquie Islande % du PIB Recherche et développement (R-D) Services auxiliaires (transport, restauration et logement assurés par les établissements) Services d’éducation Dépenses totales au titre des établissements d’enseignement Chart B2.4
    27. 27. La France continue d’attirer les étudiants étrangers Distribution of foreign students in tertiary education, by country of destination (2012) Etats-Unis 16% Royaume-Uni 13% Allemagne 6% Australie 6% France 6% Autres pays de l’OCDE 8% Belgique 1% Corée 1% Pays-Bas 1% Suisse 1% Afrique du Sud 2% Nouvelle Zélande 2% Autriche 2% Italie 2% Chine 2% Espagne 2% Fédération de Russie 4% Canada 5% Japon 3% Autres pays non-OCDE 17% Chart C4.2
    28. 28. 1 étudiant sur 4 vient des pays du Maghreb et 1 sur 10 de la Chine Distribution of foreign students in tertiary education, by country of destination (2012) Chart C4.2 Maroc 11% Chine 10% Algerie 8% Tunisie 4% Senegal 3% Allemagne 3% Italie 2% Cameroun 2% Viet Nam 2% Espagne Liban 2%Fédération de Russie 2% 2% Roumanie 2% Brésil 1% Non spécifié 6% Reste du monde 41%
    29. 29. En France, 17% des étudiants du tertiaire type A sont scolarisés dans des établissements privés Répartition des étudiants inscrits dans l’enseignement tertiaire de type A ou des programmes de recherche de haut niveau, selon le type d’établissement privé (2012) 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 Royaume-Uni Estonie Israël Japon Corée Chili Belgique Mexique Pologne États-Unis Finlande Moyenne OCDE Moyenne UE21 Portugal Rép. slovaque Islande France Autriche Norvège Espagne Rép. tchèque Hongrie Slovénie Pays-Bas Suède Turquie Allemagne Italie Suisse Australie Nouvelle-Zélande Irlande Danemark Grèce % Établissements privés subventionnés par l’État Établissements privés indépendants Chart C7.4
    30. 30. En France, 15% des dépenses dans les établissements du tertiaire viennent de fonds privés (contre 31% en moyenne) Dépenses au titre des établissements d’enseignement en pourcentage du PIB (2011) 3.0 2.5 2.0 1.5 1.0 0.5 0.0 Finlande Danemark Norvège Canada Suède Estonie Autriche Suisse Belgique Pays-Bas France Dépenses privées au titre des établissements d’enseignement Dépenses publiques au titre des établissements d’enseignement Moyenne UE21 Argentine Irlande Rép. tchèque Slovénie Allemagne Islande Espagne Pologne Nouvelle-Zélande Lettonie Portugal Hongrie États-Unis Brésil Israël Mexique Royaume-Uni Fédération de… Colombie Rép. slovaque Chart B2.2 - T Chili Italie Corée Australie Japon % du PIB Tertiaire Moyenne OCDE (dépenses totales)
    31. 31. Le taux de réussite à l’université est seulement de 68% Pourcentage d’étudiants qui entament une formation tertiaire de type A et obtiennent par la suite au moins un premier diplôme de ce niveau d’e nseignement, selon le mode de scolarisation (2011) 100 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 Japon Turquie Australie Danemark Royaume-Uni Espagne Finlande Rép. tchèque Allemagne Pays-Bas Rép. slovaque Moyenne OCDE Belgique (Fl.) France Mexique Portugal Israël Nouvelle-Zélande Autriche États-Unis Pologne Norvège Suède Hongrie Non diplômés d'une formation tertiaire de type A avec réussite de la réorientation vers une formation tertiaire de type B Taux de réussite dans l'enseignement tertiaire de type A % Chart A4.2
    32. 32. L’avantage salarial d’un diplôme tertiaire est moins important en France que dans d’autres pays Revenus du travail relatifs des actifs occupés (2012) Population âgée de 25 à 64 ans percevant des revenus du travail ; deuxième cycle du secondaire = 100 220 200 180 160 140 120 100 Hongrie Turquie Slovénie Rép. tchèque Irlande États-Unis Allemagne Rép. slovaque Pologne Autriche Portugal Luxembourg Moyenne UE21 Moyenne OCDE Suisse Pays-Bas Royaume-Uni France Grèce Israël Japon Finlande Italie Corée Espagne Canada Australie Estonie Norvège Suède Danemark Belgique Nouvelle-Zélande Indice Chart A6.1 - T
    33. 33. Mean mathematics performance, by school location, after 33 MERCI Fig II.3.3 accounting for socio-economic status Plus d’informations sur Regards sur léducation 2014 sur: www.oecd.org/edu/rse.htm – Email: Corinne.Heckmann@oecd.org – Email: Eric.Charbonnier@oecd.org – Twitter:@CharbonnierEDU – Blog: http://educationdechiffree.blog.lemonde.fr/

    ×