Présentation de la filière forêt-bois 
québécoise 
Robert Beauregard 
Doyen 
Faculté de foresterie, de géographie et 
de g...
Source : MFFP 2013
6 
Importance économique des secteurs 
reliés à la forêt selon les revenus totaux
Évolution de la possibilité annuelle 
Source: MFFP 
de coupe et de la récolte
10 
Variation de la valeur ajoutée en dollars 
constants (taux composé) 
Période 1970-1981 1981-1991 1991-2001 2001-2011 
...
8 
7 
6 
5 
4 
3 
2 
1 
0 
2001 2001 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 
$ Milliard 
Exportations papetière...
4 
3 
2 
1 
0 
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 
$ Milliard 
Exportations de produits du bois d...
50000 
45000 
40000 
35000 
30000 
25000 
20000 
15000 
10000 
5000 
0 
12660 
20072 
Emplois 
48465 
16080 
11591 
9464 
...
Industrie à processus divergent 
SCIURES 
ÉQUARRIS 
BROYATS 
Panneaux fibre 
ÉCORCES 
Antisalissure 
Mousses 
isolantes 
A...
Le réseau de création de valeur de l’industrie 
forestière 
Forêt 
Billes 
Bois 
d’oeuvre OSB 
Contreplaqué Pâtes et 
papi...
16
Portrait du marché 
Part de marché du bois au Québec 
8000 
7000 
6000 
5000 
4000 
3000 
2000 
1000 
0 
Résidentiel Non R...
Portrait du marché 
Part de marché du bois au Québec 
En 2006 le bois occupait dans le secteur non-résidentiel 
6% en vale...
Portrait du marché 
Demande canadienne de bois d’oeuvre résineux 
Résidentiel; 
17% 
40 millions de m3 
Non 
résidentiel; ...
20 
18 
16 
14 
12 
10 
8 
6 
4 
2 
0 
Livraisons québécoises de bois d’oeuvre 
2002 2003 2004 2005 2006 
G pmp 
45 % expo...
Le panier de produits du Québec 
60% 
50% 
40% 
30% 
20% 
10% 
0% 
Source: CIFQ 
(sciages résineux) 
85 %
Développement de solives d’ingénierie
Taux d’utilisation des composants 
Murs préfabriqués: 
• 25- 30 % NE des EU 
• 20 % au Québec 
Fermes de toit préfabriquée...
Halte routière 
de l’Étape 
Québec
Gare 
ferroviaire 
Saint-Jérome, 
Québec
Pavillon 
Universitaire 
Gene-H-Kruger 
Québec
Chaire industrielle de recherche sur la 
construction écoresponsable en bois 
Concepteurs 
Maîtres d’oeuvre 
Utilisateurs ...
Articulation de la grappe industrielle de la 
construction écoresponsable en bois 
• La grappe industrielle de la construc...
Évolution du réseau de création de valeur de 
l’industrie forestière 
• A court terme et pour être en mesure de passer au ...
Évolution du réseau de création de valeur de 
l’industrie forestière 
• Plusieurs initiatives voient le jour pour développ...
• Nano cellulose cristalline (Windsor); 
• Filaments de cellulose (Trois-Rivières); 
• Pâte à rayonne ou commerciale (Thur...
– Non-utilisation des pesticides chimiques 
– Aménagement écosystémique 
– Certification forestière 
– Réduction des gaz à...
L’industrie de transformation du bois et les 
ONG de l’environnement 
• Les industriels doivent poursuivre leurs efforts d...
Évolution de la possibilité annuelle 
Source: MFFP 
de coupe et de la récolte
36 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1849, adoption de la Loi sur 
l’administration des bois et forêts de la 
Couronn...
37 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1910 
– Interdiction de l’exportation de billes (grumes) 
non transformées en pr...
38 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1922 
– Adoption de la Loi sur les inventaires forestiers 
• Vise à encadrer l’a...
39 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1925 
– Création du cadre des forêts domaniales; 
• Réserve de bois pour aliment...
40 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1956 
– La loi sur la mise en marché des produits 
agricoles; 
• Les agriculteur...
41 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1972; 
– Nouveau régime forestier (Kevin Drummond); 
– Le gouvernement manifeste...
42 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1975; 
– Pour soutenir l’implantation de la nouvelle politique 
forestière, on c...
43 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1977; 
– Le gouvernement de René Lévesque se rend compte 
que le régime forestie...
44 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1986 
– Réforme forestière d’Albert Côté qui met en 
place le régime des Contrat...
45 
Histoire des régimes forestiers 
• En 1999 L’Erreur Boréale; 
– Deux critiques principales; 
• On coupe trop de bois; ...
46 
Le nouveau cadre d’aménagement 
forestier 
• Loi sur l’aménagement durable du territoire 
forestier 
– Sépare l’aménag...
47 
Le nouveau cadre d’aménagement 
forestier 
• Loi sur l’aménagement durable du territoire 
forestier 
– Confie aux Comm...
48 
Le nouveau cadre d’aménagement 
forestier 
• Loi sur l’aménagement durable du territoire 
forestier 
– L’aménagement é...
La forêt privée un potentiel à mobiliser 
• Une possibilité annuelle de coupe de plus de 12M m3; 
• Un niveau de récolte d...
La forêt privée un potentiel à mobiliser
La sylviculture et l’aménagement durable des 
forêts 
• Chantier de production de bois: Volet économique de 
la Stratégie ...
Une voie de passage pour un aménagement 
forestier dans le cadre du nouveau régime 
• Le défi sylvicole et de l’aménagemen...
Marchés 
Demandes 
SAFFIR 
MRNF 
CRÉ / CRRNT 
Organismes 
régionaux 
Communautés 
autochtones 
Sociétés 
récréotouris 
tiq...
Questions?
Présentation de la filière forêt-bois québécoise
Présentation de la filière forêt-bois québécoise
Présentation de la filière forêt-bois québécoise
Présentation de la filière forêt-bois québécoise
Présentation de la filière forêt-bois québécoise
Présentation de la filière forêt-bois québécoise
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation de la filière forêt-bois québécoise

585 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
585
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Source : Statistique Canada dans Ressources et industries forestières pour l’industrie et l’exploitation forestière
    Rapport annuel du réseau SÉPAQ
    BCDM Conseil : Retombées économiques des activités de chasse, de pêche et de piégeage
    Service canadien des forêts
    Exploitation forestière : Scian 11331 exploitation forestière
  • NRCan-CFS 2012 “A Focus On Innovation”
  • NRCan-CFS 2012 “A Focus On Innovation”
  • NRCan-CFS 2012 “A Focus On Innovation”
  • Forêt -25%; Bois primaire – 40%; Papier primaire; -36%; Total secteur -25%
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • Le groupe de partenaire est le reflet de cette approche multidisciplinaire, avec 2 cabinets d’architecture, Provencher Roy + Architectes Associés et Coarchitecture et CIMA+ au niveau de la conception, Pomerleau, Chantiers Chibougamau, Kruger, Maibec au niveau de la mise en œuvre et WoodPlus coatings et la SHQ au niveau des utilisateurs. Enfin le MRN et FPInnovations représente des partenaires clefs, le MRN avec la division de l’industrie forestière mais aussi le bureau de l’efficacité et innovation énergétique. FPInnovations à qu’en à lui plusieurs pan de programme de recherche existant ou en développement qui sont complémentaires à la présente initiative.
  • NRCan-CFS 2012 “A Focus On Innovation”
  • -Analogie déficiente avec le secteur automobile

    -Dans cette position, l’Intégrateur se trouve donc dans le croisement des intérêts de plusieurs organismes et entreprises. En pratique, aucune de ses organismes et entreprises ne pourrait avoir le contrôle total de l’Intégrateur. D’où l’importance du rôle de l’intégrateur comme conciliateur et responsable d’attacher ensemble les objectifs de tous ces clients et d’en optimiser la réalisation sur le terrain.
    -Deux grands rôles au niveau de la planification pour l’intégrateur : Conciliation avec les plans du MRNF. Optimisation des plans pour satisfaire les besoins de tous ses clients.

    Il faut qu’il y ait beaucoup d’interaction entre la DGR et le FI.
    La DGR pourrait être une cliente – si elle paie. Sinon, elle pose le cadre qu’il faut respecter, elle est la législatrice. Il faut très clairement définir les rôles et responsabilités.

    Il y a un défi de faire face à plusieurs demandes à la table GIR. Qui va payer pour les « autres » demande?  C’est la clé pour les industriels – ils ne veulent plus payer, ils veulent stabiliser leurs coûts et c’est probablement mieux de fixer ces coûts dans la rente plutôt que de le les voir fluctuer dans le temps.

    -Pour réussir dans ce rôle, et en même temps offrir des produits et services à forte valeur ajoutée et générateurs de croissance, l’Intégrateur devra réunir plusieurs compétences. Il a le défi de créer un climat de véritable collaboration et non seulement des relations de sous-traitance ou la juxtaposition de compétences. Ces produits, services et compétences sont détaillés dans les sections qui suivent.
  • Présentation de la filière forêt-bois québécoise

    1. 1. Présentation de la filière forêt-bois québécoise Robert Beauregard Doyen Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique Forum franco-québécois Bois & Forêt 2014 23 septembre 2014
    2. 2. Source : MFFP 2013
    3. 3. 6 Importance économique des secteurs reliés à la forêt selon les revenus totaux
    4. 4. Évolution de la possibilité annuelle Source: MFFP de coupe et de la récolte
    5. 5. 10 Variation de la valeur ajoutée en dollars constants (taux composé) Période 1970-1981 1981-1991 1991-2001 2001-2011 Exploitation forestière -0,66 % 1,27 % 3,53 % -3,85 % Fabrication des produits bois 6,12 % 1,12 % 7,70 % -5,48 % Fabrication du papier 3,64 % -1,93 % 5,10 % -8,37 % Total 3,50 % -0,80 % 5,67 % -6,26 % Sources : Ressources et industries forestières, Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et Statistiques Canada pour l'indice des prix des produits industriels (IPPI).
    6. 6. 8 7 6 5 4 3 2 1 0 2001 2001 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 $ Milliard Exportations papetières du Québec (SCIAN) Primaire Secondaire
    7. 7. 4 3 2 1 0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 $ Milliard Exportations de produits du bois du Québec (SCIAN) Primaire Secondaire
    8. 8. 50000 45000 40000 35000 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 12660 20072 Emplois 48465 16080 11591 9464 11590 40506 10151 8519 Forêt Bois 1e Bois 2e Papier 1e Papier 2e 2004 2011
    9. 9. Industrie à processus divergent SCIURES ÉQUARRIS BROYATS Panneaux fibre ÉCORCES Antisalissure Mousses isolantes Absorbants Colles Biocides Antioxydants Bois d’oeuvre MSR Bois traité Équarris Revêtements Poutres lamellé-collées Sciures Litières MDF/HDF Moulures Buchettes Granules Compost Énergie Paillis Biochar Huiles pyrolytiques COPEAUX Papier Paillis Ouate de cellulose Laine de bois Lignine Panneaux Panneaux isolants Liqueur noire Viscose Pâte kraft Nanocellulose cristalline Source: Y. Dessureault CRIQ
    10. 10. Le réseau de création de valeur de l’industrie forestière Forêt Billes Bois d’oeuvre OSB Contreplaqué Pâtes et papiers MDF Résidus industriels Résidus industriels Consommateurs Sciage Usine d’OSB Usine de panneaux Usine de P&P Usines MDF, Prtcl Billes Billes Billes Résidus de construction Usine de granules Consommateurs Usine de Centrale d’énergie Consommateurs chimie verte Biomasse forestière Résidus forestiers Résidus forestiers Granules Granules Éthanol, bio-diésel, Composés chimiques Électricité, Chaleur Produits du bois Résidus Energie Bioénergie & biocarburant Usine biochimique Usine de granules Centrale d’énergie Sources d’énergie (électricité, gaz, charbon) (Adapté de Feng et al. 2010)
    11. 11. 16
    12. 12. Portrait du marché Part de marché du bois au Québec 8000 7000 6000 5000 4000 3000 2000 1000 0 Résidentiel Non Résidentiel Source: Statistiques Canada Bois 98 % 7 milliards $ 4 milliards $ Bois 6 % (2006)
    13. 13. Portrait du marché Part de marché du bois au Québec En 2006 le bois occupait dans le secteur non-résidentiel 6% en valeur des mises en chantier 15% en nombre de mises en chantier En 2010 20% en nombre de mises en chantier
    14. 14. Portrait du marché Demande canadienne de bois d’oeuvre résineux Résidentiel; 17% 40 millions de m3 Non résidentiel; 2% Réparation et Rénovation; 50% Industriel; 31%
    15. 15. 20 18 16 14 12 10 8 6 4 2 0 Livraisons québécoises de bois d’oeuvre 2002 2003 2004 2005 2006 G pmp 45 % exporté aux États-Unis Source: CIFQ (Millions de m3)
    16. 16. Le panier de produits du Québec 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Source: CIFQ (sciages résineux) 85 %
    17. 17. Développement de solives d’ingénierie
    18. 18. Taux d’utilisation des composants Murs préfabriqués: • 25- 30 % NE des EU • 20 % au Québec Fermes de toit préfabriquées: • 75 % au EU. • 98 % au Québec au Québec Solives d’ingénierie: • 40-60% au EU. • 80 % au Quebec
    19. 19. Halte routière de l’Étape Québec
    20. 20. Gare ferroviaire Saint-Jérome, Québec
    21. 21. Pavillon Universitaire Gene-H-Kruger Québec
    22. 22. Chaire industrielle de recherche sur la construction écoresponsable en bois Concepteurs Maîtres d’oeuvre Utilisateurs Coarchitecture
    23. 23. Articulation de la grappe industrielle de la construction écoresponsable en bois • La grappe industrielle de la construction écoresponsable en bois se mobilise pour grandir – Chaire industrielle de recherche sur la Construction écoresponsable en bois (CIRCERB-UL) – La Société d’habitation du Québec (SHQ) articule une stratégie pour les épauler ce développement, visant l’exportation du savoir-faire québécois – D’ici 10 ans potentiel de : • création de plus de 20 000 emplois; • Augmentation de 3 B$ de la valeur des exportations.
    24. 24. Évolution du réseau de création de valeur de l’industrie forestière • A court terme et pour être en mesure de passer au travers de la crise actuelle, il faut rendre les usines existantes plus compétitives; – Moderniser les usines existantes qui ont du potentiel à moyen et long terme; – Améliorer la compétitivité de l’approvisionnement en allouant le bon bois à la bonne usine; – Optimiser le réseau logistique de production de bois et d’approvisionnement des usines pour réduire les coûts; – Le développement de la filière de l’énergie de biomasse forestière peut contribuer à maintenir les coûts d’approvisionnement compétitifs…
    25. 25. Évolution du réseau de création de valeur de l’industrie forestière • Plusieurs initiatives voient le jour pour développer la filière de la bioénergie de biomasse forestière à partir de : – Résidus d’opérations forestières; – Résidus de transformation du bois; – Résidus urbains post-consommation; • Le potentiel existe à court terme pour la création de réseaux locaux de chaleur substituant du mazout lourd ainsi que pour la production et éventuellement l’exportation de granules; • La filière énergétique doit être développée mais elle doit être bien dosée …
    26. 26. • Nano cellulose cristalline (Windsor); • Filaments de cellulose (Trois-Rivières); • Pâte à rayonne ou commerciale (Thurso); • Bioraffinage et chimie verte; • Composantes préfabriquées de systèmes de construction; • Bâtiments non résidentiels en bois; • Exportation de systèmes de construction. 32 Des produits d’avenir
    27. 27. – Non-utilisation des pesticides chimiques – Aménagement écosystémique – Certification forestière – Réduction des gaz à effet de serre (GES) – Complémentarité entre les dimensions économique et environnementale – Secteur forestier : une force motrice de l’économie verte de l’avenir (FAO-UNECE (Wood and Forest Committee)) 33 Forêt-bois et environnement
    28. 28. L’industrie de transformation du bois et les ONG de l’environnement • Les industriels doivent poursuivre leurs efforts de réduction des coûts mais aussi, développer des modèles d’affaires basés sur l’innovation et le développement de nouveaux marchés. • Les produits forestiers de demain étant des produits verts, les entreprises forestières doivent développer une relation partenariale de plus en plus profonde avec le mouvement environnementaliste. – Les initiatives telles que FSC, l’Entente boréale ou la Coalition bois Québec sont autant d’exemples d’alliances entre des industriels et le mouvement environnementaliste. – Ces deux acteurs ont des intérêts différents mais ils ont suffisamment d’intérêts communs pour devoir développer une communauté de vues et d’action sur l’avenir du secteur.
    29. 29. Évolution de la possibilité annuelle Source: MFFP de coupe et de la récolte
    30. 30. 36 Histoire des régimes forestiers • En 1849, adoption de la Loi sur l’administration des bois et forêts de la Couronne (Législature du Canada Uni) – Définit le pouvoir de l’état d’accorder des licences de coupe sur le domaine public; – Début des concessions forestières; – L’octroi de concessions se fait par appel d’offre et enchères à partir de 1872.
    31. 31. 37 Histoire des régimes forestiers • En 1910 – Interdiction de l’exportation de billes (grumes) non transformées en provenance des terres publiques; – Création de l’École forestière de l’Université Laval, ancêtre de la FFGG. – Obligation aux exploitants forestiers de fournir les renseignements sur leurs opérations en forêt; • Localisation des assiettes de coupe; • Planification de récolte; • Volume récoltés la saison précédente par qualité, essence et provenance.
    32. 32. 38 Histoire des régimes forestiers • En 1922 – Adoption de la Loi sur les inventaires forestiers • Vise à encadrer l’action industrielle en forêt; • Des inventaires forestiers sont définis et requis et ils deviennent préalables à l’obtention de permis de coupe; • L’industrie doit produire des plans d’aménagement pour rendre soutenue l’exploitation des forêts.
    33. 33. 39 Histoire des régimes forestiers • En 1925 – Création du cadre des forêts domaniales; • Réserve de bois pour alimenter les besoins de l’industrie; • Planification et réalisation des travaux réalisés par le gouvernement; • Ce nouveau mode de tenure sera peu utilisé (Lac Edouard en Mauricie et Kipawa dans l’Outaouais); • Les concessions forestières demeurent le mode de tenure le plus répandu.
    34. 34. 40 Histoire des régimes forestiers • En 1956 – La loi sur la mise en marché des produits agricoles; • Les agriculteurs regroupés obtiennent du gouvernement le droit de mettre en marché collectivement et de contrôler les prix des bois à pâte récolté en forêt privée.
    35. 35. 41 Histoire des régimes forestiers • En 1972; – Nouveau régime forestier (Kevin Drummond); – Le gouvernement manifeste la volonté de récupérer au Ministère des terres et forêts la planification et la gestion forestière; – Avec comme objectif d’assurer la permanence d’une récolte de matière ligneuse à prix compétitif; – On vise que, sur l’horizon 1982, toutes les concessions soient révoquées et remplacées par des forêts domaniales.
    36. 36. 42 Histoire des régimes forestiers • En 1975; – Pour soutenir l’implantation de la nouvelle politique forestière, on crée le groupe COGEF; – Une équipe de fonctionnaires et d’experts-conseils; – On crée 44 Unités de gestion regroupées dans des administrations régionales du MTF; – On rédige des profils biophysiques pour chacune; – On fait un exercice de prévision de la demande, incluant les flux de bois inter-unités, pour chaque unité de gestion et pour balancer la production de bois et la demande à l’échelle de la province; – L’idée est de faire une première passe de planification et de passer le système aux fonctionnaires du MTF.
    37. 37. 43 Histoire des régimes forestiers • En 1977; – Le gouvernement de René Lévesque se rend compte que le régime forestier ne peut livrer ses fruits sans une explosion des coûts de planification et d’aménagement; – Dans un contexte de crise pétrolière, de poussée inflationniste et de ralentissement de l’économie mondiale, la réforme de 1972 est interrompue; – En 1983, Lévesque lance le programme de plantation de 300 millions d’arbres, un programme de création d’emplois sans engagements à long terme; – En 1984, le projet de révocation des concessions forestières est abandonné.
    38. 38. 44 Histoire des régimes forestiers • En 1986 – Réforme forestière d’Albert Côté qui met en place le régime des Contrats d’approvisionnement et d’aménagement forestier (CAAF); – Une tentative de retour à l’aménagement forestier par l’industrie en échange de garanties d’approvisionnement.
    39. 39. 45 Histoire des régimes forestiers • En 1999 L’Erreur Boréale; – Deux critiques principales; • On coupe trop de bois; • Un détenteur d’intérêt privé gère un bien public; • En 2004 La Commission Coulombe • En 2005 On crée l’institution du Forestier en chef et on abaisse de la possibilité forestière • 1er avril 2010 Nathalie Normandeau – Adoption à l’Assemblée Nationale de la – Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier
    40. 40. 46 Le nouveau cadre d’aménagement forestier • Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier – Sépare l’aménagement des forêts de l’approvisionnement des usines; – Confie la responsabilité de la planification opérationnelle et tactique au MFFP; – Attribue des droits d’approvisionnement aux anciens détenteurs de CAAF pour 75% des bois; – Crée un marché libre pour la vente de 25% des bois; – Maintien du principe de résidualité dans le marché pour les bois en provenance de la forêt publique par rapport à ceux de la forêt privée.
    41. 41. 47 Le nouveau cadre d’aménagement forestier • Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier – Confie aux Commissions régionales des élus (CRÉ), via leurs Commissions régionales des ressources naturelles et du territoire (CRRNT) la tâche de définir des orientations et objectifs régionaux; – Confie aux CRRNT la responsabilité de définir le cadre de gestion intégrée des ressources et du territoire (tables de GIRT) à l’échelle de l’Unité d’aménagement (UA); – Obligation de consultation des premières nations; – Poursuite de l’application de la Paix des braves et discussions similaires avec les Innus.
    42. 42. 48 Le nouveau cadre d’aménagement forestier • Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier – L’aménagement éco-systémique : une orientation stratégique parmi les mieux articulées; – La cible des aires protégées passe de 8 à 12%; – La lutte aux changements climatiques : une orientation centrale qui se cherche à l’intérieur d’une stratégie d’ensemble; – L’intensification de l’aménagement forestier pour la création de valeur : beaucoup reste encore à définir.
    43. 43. La forêt privée un potentiel à mobiliser • Une possibilité annuelle de coupe de plus de 12M m3; • Un niveau de récolte de l’ordre de 4 à 6M m3; • 130 000 propriétaires; • Dont 34 000 producteurs forestiers; • Un système d’aide publique à l’aménagement; • Mise en marché collective des bois.
    44. 44. La forêt privée un potentiel à mobiliser
    45. 45. La sylviculture et l’aménagement durable des forêts • Chantier de production de bois: Volet économique de la Stratégie d’aménagement durable des forêts; • Chantier de reconstruction des forêts feuillues; • Intensification de la production de bois dans les forêts résineuses et mixtes; • Viser la production de valeur ajoutée (volume, qualité, réseau intégré d’approvisionnement); • Pour faire tout cela, il sera impératif de mobiliser les budgets appropriés, ce qui constitue un défi de taille.
    46. 46. Une voie de passage pour un aménagement forestier dans le cadre du nouveau régime • Le défi sylvicole et de l’aménagement forestier durable requiert impérativement que tous les acteurs forestiers se concertent et se coordonnent pour intégrer leur action; • On doit en arriver à agir de façon cohésive dans la logique de Société d’aménagement forestier- Fournisseur intégré de ressources forestières (SAFFIR);
    47. 47. Marchés Demandes SAFFIR MRNF CRÉ / CRRNT Organismes régionaux Communautés autochtones Sociétés récréotouris tiques Autres utilisateurs du territoire DGR PRDIRT PAFI - T TGIRT PAFI - O PAPT AÉF RADF SADF …. Stratégies sylvicoles Sphère de contrôle Sphère d’influence Bois ronds, Biomasse, Services, Etc. UAF Fournisseur- Intégrateur Optimiser Coordonner Monitorer Réseaux de partenaires et de fournisseurs Ressources internes Coopératives forestières Entrepreneurs forestiers Travailleurs indépendants Entrepreneurs généraux Entreprises de sylviculture Entreprises de transport Services logistiques BGAF BGAF BGAF Acheteur de bois Réseaux de distribution Experts BGAF Ordres de récolte Contrats de sylviculture Ordres de construction Inventaires Informations de suivi Échanges de données… Concilier et intégrer des plans Utilisateurs du territoire
    48. 48. Questions?

    ×