Etude de Rémunérations Assurance 2013-2014

368 vues

Publié le

Etude de Fonctions et Rémunérations par Page Personnel

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
368
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de Rémunérations Assurance 2013-2014

  1. 1. 2013 14 ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS ASSURANCE Assurance
  2. 2. EDITO Isabelle Bastide, Directrice Générale ASSURANCE 3 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40).Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » L eader de l’intérim et du recrutement spécialisés,PagePersonnelaccompagne ses clients dans la réussite de tous leurs recrutements en CDD, CDI et Intérim à travers toute la France (19 bureaux, 300 consultants). Fort d’une expertise de 20 ans, Page Personnel a développé une offre complète de services liés à la recherche et l’évaluation des profils de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés. Au travers de nos 20 divisions nous répondons avec pertinence aux besoins des entreprises. La principale force de notre marque est la spécialisation par métier et par secteur de nos équipes ; cette approche garantit un haut niveau de prestation et une connaissance parfaite des spécificités locales. La division Assurance a été créée pour répondre à la diversité et à la spécificité des besoins des acteurs du secteur : compagnies, réassureurs, courtiers, mutuelles, institutions de prévoyance, agents généraux, cabinets d’actuariat. C’est en s’appuyant sur ce savoir-faire et sur notre position de leader sur le marché que nous avons conçu cette étude, réalisée à partir des missions de recrutement effectuées en 2013,desentretiensavecnoscandidatsetdes informations issues de notre base de données réactualisée en permanence par nos équipes. Nos consultants «experts » vous livrent en introduction un décryptage des fonctions et secteurs sur lesquels ils opèrent au quotidien. Nous espérons que vous apprécierez le contenu de cette étude et qu’elle vous apportera un éclairage précis des métiers et des tendances des rémunérations pratiquées. Bonne lecture. PAGE PERSONNEL, LA RENCONTRE DES TALENTS
  3. 3. 4 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » Naturellement prudent et protégé des aléas conjoncturels par l’obligation faite aux personnes physiques et morales de s’assurer, le secteur de l’Assurance a relativement peu souffert de la crise financière de 2008. Conséquence logique, le rebond de l’après-crise y est moins nettement marqué que dans d’autres secteurs. Notons cependant que la crise financière a eu pour effet de renforcer les exigences réglementaires auxquelles les acteurs du secteur sont soumis. Entre autres conséquences, les nouvelles réglementations en matière de fonds propres et de couverture des risques se sont traduites par de nouveaux rapprochements capitalistiques et organisationnels. ■■ UN CONTEXTE FAVORABLE AUX RECRUTEMENTS Plusieurs facteurs concourent au bon dynamisme des recrutements chez les principaux acteurs du secteur. Le facteur démographique continue à jouer et, malgré le recul de l’âge de la retraite et la mise en place de politiques de gestion des âges depuis plusieurs années, nombre de compagnies recrutent actuellement en vue de rajeunir leur population ou pour compenser le départ des baby-boomers. La démographie joue également en termes de marché, notamment pour l’assurance de personnes : le vieillissement global de la population, l’allongement de la durée de vie et les problématiques de dépendance des personnes âgées sont plus que jamais au cœur du développement de nouveaux produits d’assurance et induisent des besoins de compétences supplémentaires, tant dans les domaines de la conception, du marketing et de la vente que de la gestion et de la couverture du risque. Au carrefour des tendances socio-démographiques de fond et de l’obligation de réduire les dépenses de l’État, l’évolution des politiques publiques, en matière de santé comme de retraite, est elle aussi potentiellement favorable au secteur de l’Assurance et, par conséquent, à sa dynamique d’emploi. Si, pour les raisons démographiques évoquées, les effectifs globaux du secteur restent relativement stables, les perspectives de croissance sont bonnes, tant dans l’assurance de biens que dans l’assurance de personnes, et ce malgré la perte de vitesse notable de l’assurance vie constatée depuis le début 2011. Dans l’ensemble, les besoins en analysesectorielle
  4. 4. 5 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » compétences pour développer de nouveaux produits devraient donc compenser les effets de l’automatisation massive des tâches simples et continuer à tirer vers le haut le niveau global de qualification des emplois du secteur : selon la Fédération Française des Sociétés d’Assurance (FFSA), 75% des nouveaux entrants dans la profession ont un niveau supérieur ou égal à bac+2. Devant les inquiétudes liées à la question des dettes publiques et à l’ébranlement de la zone euro, la prudence impose cependant de rappeler que ces tendances positives et favorables au recrutement peuvent s’infléchir sous l’effet d’une nouvelle crise internationale. ■■ LE SECTEUR CIBLE ET ATTIRE LES JEUNES GRÂCE À L’ALTERNANCE En matière de recrutement, le secteur de l’Assurance fait globalement peu appel à des prestataires externes. La tendance actuelle est cependant à la hausse, notamment du fait des acteurs de taille modeste qui externalisent près de 50% de leurs recrutements. Les grands groupes privilégient quant à eux le recrutement par le biais de stages et, surtout, de l’alternance, formule attractive pour les jeunes et avantageuse pour les sociétés. Les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation représentent aujourd’hui plus d’un tiers des recrutements du secteur sur le segment des moins de 30 ans. Stables pour les diplômes bac+2, ils augmentent fortement pour la préparation des diplômes de niveau bac+3/4 et bac+5, cette progression résultant directement du nombre croissant de masters aujourd’hui proposés par la voie de l’alternance. Tous canaux confondus, le secteur recrute aussi bien sur des fonctions administratives et commerciales que sur des fonctions très techniques comme les métiers de l’actuariat. Il faut souligner l’augmentation des besoins dans le domaine de l’Assurance de personnes en collectifs (santé, retraite, prévoyance). En tête des formations bac+5 les plus demandées arrive sans conteste le Master II de l’École nationale d’assurances (Enass), qui délivre une formation complète pendant les trois premières années, suivies de deux ans de spécialisation par grand marché : assurance dommages ou assurance de personnes, avec de nombreuses sous- spécialisations. Les diplômés de ce niveau sont recrutés principalement sur des postes de commerciaux grands comptes, de souscripteurs et de gestionnaires des sinistres
  5. 5. 6 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » lourds. L’essentiel des recrutements porte cependant sur les profils bac+2, de type BTS Assurance, préparant aux métiers administratifs (gestion de production, collaborateur d’agence), techniques (gestion des sinistres) et de plus en plus aux métiers commerciaux sur plateformes (chargés de clientèle à distance/téléconseillers) du fait de la généralisation de celles ci. Il est à noter que l’essentiel des recrutements se fait en CDI, dans une logique de fidélisation des salariés et de renforcement d’expertise. Les grands courtiers et les grandes compagnies recourent cependant au recrutement temporaire, principalement pour des profils de téléconseillers et de gestion. ■■ METIERS PHARES La comptabilité technique, métier peu connu, est aujourd’hui particulièrement pénurique. Les profils expérimentés étant rares et demandés, les candidats réalisent facilement de 15 à 20% de plus-value en changeant de poste. Pour compenser la pénurie, les acteurs du secteur se tournent vers des diplômés ayant une solide formation comptables (de type DCG) et justifiant une expérience de deux-trois ans en cabinet d’expertise comptable, et les forment aux spécificités de la comptabilité de l’assurance. Les gestionnaires sinistres sont eux aussi recherchés. Le niveau de formation et l’expérience déterminent largement le type de sinistres dont la gestion leur est confiée. Les jeunes diplômés et débutants de niveau bac+2 font généralement leurs armes sur le marché des particuliers dans la multirisques habitation, l’assurance auto et la responsabilité civile. Ils peuvent évoluer rapidement vers la gestion de sinistres plus complexes (marché des professionnels et des entreprises). ■■ DES CARRIÈRES ASSEZ LENTES MAIS SÛRES Hormis les métiers pénuriques qui précèdent, où en trois ans les rémunérations ont augmenté de 10 à 20% selon les catégories d’employeurs, les rémunérations progressent plutôt modestement, en moyenne au rythme d’évolution du coût de la
  6. 6. 7 ASSURANCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40).Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » vie. Il n’en reste pas moins que le secteur offre de belles possibilités de carrière, y compris dans les structures de taille modeste. Si les trajectoires sont moins rapides dans l’Assurance que dans d’autres branches de l’industrie financière, elles sont beaucoup plus certaines. Les parcours individuels sont marqués par la spécialisation par marché intervenant dès la formation initiale. Si, de ce fait, les passerelles entre l’assurance dommages et l’assurance de personnes restent rares, l’expérience est reconnue et valorisée. En outre, les acteurs du secteur investissent beaucoup dans la formation professionnelle, favorisant la montée en compétences et en responsabilités de leurs salariés, que ce soit vers des fonctions d’expertise ou de management. A PROPOS DE CETTE ÉTUDE Cette étude de fonctions et de rémunérations s’appuie sur les missions réalisées en 2013 pour nos clients, les entretiens effectués avec les candidats par nos consultants spécialisés, et l’analyse précise de données issues de notre base informatique, outil de travail réactualisé en permanence par nos équipes opérationnelles. Nous avons cherché à être le plus complet possible en présentant ici les fonctions traitées de façon récurrente par nos équipes. Bien évidemment, les éléments mis en exergue (profil, expérience, rémunération) sont à modérer et pondérer en fonction des structures des entreprises et de la dynamique globale du secteur. Marie-Hélène Agard Directrice Senior Page Personnel Assurance
  7. 7. 8 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » FONCTIONS commerciales P 14 à 22 Commercial(e) particuliers p.14 Commercial(e) professionnels p.16 Commercial(e) PME/PMI p.18 Collaborateur(trice) d’agence p.20 Téléconseiller(ère) p.22 FONCTIONS SUPPORTS P 26 à 34 Chargé(e) de communication p.26 Chargé(e) de marketing p.28 Comptable général(e) p.30 Contrôleur(euse) de gestion p.32 Trésorier(ère) p.34 FONCTIONS techniques P 38 à 46 Chargé(e) d’études actuarielles p.38 Comptable technique p.40 Gestionnaire de production p.42 Gestionnaire sinistres p.44 Souscripteur(trice) p.46 sommaire
  8. 8. 9 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » 4 37 610candidat(e)s intervenants sur les métiers de l’assurance, référencé(e)s dans notre base de données nationale. consultant(e)s spécialisé(e)s sur Ces métiers à votre écoute sur toute la france.
  9. 9. 10 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » Commercial Production Sinistres ASSURANCE DE PERSONNES - assurance vie - santé - retraite - prévoyance • Terrain • Agence • Plateforme • Gestionnaire • Responsable • Gestionnaire • Expert(e) • Responsable ASSURANCE DE PERSONNES / DE DOMMAGES
  10. 10. 11 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » Commercial Production Sinistres ASSURANCE DE dommages - IARD - corporel - matériel - risques spécifiques - responsabilité civile - risques industriels - construction - maritime, aviation et transport • Terrain • Agence • Plateforme • Gestionnaire • Responsable • Gestionnaire • Expert(e) • Responsable
  11. 11. Commercial(e) particuliers p.14 Commercial(e) professionnels p.16 Commercial(e) PME/PMI p.18 Collaborateur(trice) d’agence p.20 Téléconseiller(ère) p.22
  12. 12. FONCTIONS COMMERCIALES
  13. 13. 14 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Commercial(e) particuliers est chargé(e) de prospecter et de fidéliser un portefeuille de clients particuliers en faisant la promotion de produits soit en assurance de personnes soit en dommages. ■■ Formation requise • BTS Assurance/Action Commerciale/Force de Vente • DUT Techniques de Commercialisation • Licence Banque/Assurance ■■ Missions confiées • Prospection à partir d’un fichier interne, recommandation et/ou opérations marketing • Gestion, développement et suivi d’un portefeuille de clients • Vente de produits en dommages (MRH, Auto, RC) ou en assurance de personnes (vie, santé, prévoyance, retraite) • Suivi de la satisfaction des clients • Rédaction des contrats de vente. commercial(e) particuliers
  14. 14. 15 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable d’agence • Animateur(trice) des ventes • Responsable régional(e) • Responsable du développement ■■ Evolution • Commercial(e) professionnels • Conseiller(ère) en gestion de patrimoine ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 20 22 24 25 27 30 Les rémunérations indiquées sont exprimées en K€ brut annuel fixe. ©PagePersonnel
  15. 15. 16 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Commercial(e) professionnels est chargé(e) de prospecter et de fidéliser un portefeuille de clients de TNS et TPE en faisant la promotion de produits soit en assurance de personnes soit en dommages. ■■ Formation requise • BTS Assurance/Action Commerciale/Force de Vente • DUT Techniques de Commercialisation • Licence Banque/Assurance • Master 1 Economie/Droit ■■ Missions confiées • Prospection à partir d’un fichier interne, recommandation et/ou opérations marketing • Gestion, développement et suivi d’un portefeuille de clients • Vente de produits en dommages (MRH, Auto, RC) ou en assurance de personnes (vie, santé, prévoyance, retraite) • Mise en place d’un réseau de prescripteurs d’affaires (Experts comptables, Avocats, Notaires), • Suivi de la satisfaction des clients, • Rédaction des contrats de vente. commercial(e) professionnels
  16. 16. 17 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable d’agence • Animateur(trice) des ventes • Responsable régional(e) • Responsable du développement ■■ Evolution • Commercial(e) entreprises • Responsable d’agence • Conseiller(ère) en gestion de patrimoine ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 23 25 27 28 32 36 Les rémunérations indiquées sont exprimées en K€ brut annuel fixe. ©PagePersonnel
  17. 17. 18 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Commercial(e) PME/PMI est chargé(e) de prospecter et de fidéliser un portefeuille constitué de PME/PMI en faisant la promotion de produits soit en assurance de personnes soit en dommages. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce • Master 2 Economie/Droit ■■ Missions confiées • Obtenir des rendez-vous par de la prospection téléphonique et/ou physique, • Développer la recommandation, • Visiter et suivre régulièrement les entreprises en portefeuille, •  Accroître le nombre d’adhérents des entreprises en portefeuille, • Fidéliser un portefeuille de clients entreprises au niveau d’un secteur géographique défini, • Vendre des produits en dommages (mrh, flotte auto, rc, risques industriels) ou en collectif (prévoyance, retraite, santé et vie), • Négocier les conditions tarifaires avec des interlocuteurs de haut niveau (dg, daf, drh), • Participer éventuellement, par démonstration, à la formation pratique de nouveaux Conseillers mutualistes aux entreprises. commercial(e) PME/PMI
  18. 18. 19 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) du développement • Directeur(trice) régional(e) • Animateur(trice) des ventes ■■ Evolution • Commercial(e) grands comptes • Conseiller(ère) en gestion de patrimoine • Manager des ventes ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 25 27 29 30 35 40 Les rémunérations indiquées sont exprimées en K€ brut annuel fixe. ©PagePersonnel
  19. 19. 20 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Conseiller(ère) en agence assure l’accueil physique des clients, apporte un conseil personnalisé aux clients en face à face ou par téléphone. Il(elle) intervient également dans le traitement des opérations administratives sur les contrats et dans la vente de produits en IARD, RC, santé, prévoyance, retraite... ■■ Formation requise • BTS Action Commerciale, Force de Vente ou Assurance, • DUT Techniques de Commercialisation • DEUG Droit • Licence Assurance ■■ Missions confiées • Prospection de particuliers et de professionnels • Fidélisation des clients • Promotion des produits • Emission des contrats • Règlements des sinistres • Participation au développement de l’agence ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable d’agence collaborateur(trice) d’agence
  20. 20. 21 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Evolution • Agent(e) général(e) • Gestionnaire des sinistres • Commercial(e) • Gestionnaire de production ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 17 18 20 21 26 30 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  21. 21. 22 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Téléconseiller(ère) assure la promotion des produits, participe à la fidélisation des clients et apporte un conseil aux clients. ■■ Formation requise • Bac +2 • Licence ■■ Missions confiées • Réceptionner les appels entrants des clients • Traiter directement les demandes • Renseigner les clients au regard de chaque situation • Envoyer les documents demandés • Mettre à jour la base de données ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable de plateforme ■■ Evolution • Conseiller(ère) en agence • Commercial(e) • Gestionnaire teleconseiller(ère)
  22. 22. 23 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 18 21 23 24 27 30 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  23. 23. Chargé(e) de communication p.26 Chargé(e) de marketing p.28 Comptable général(e) p.30 Contrôleur(euse) de gestion p.32 Trésorier(ère) p.34
  24. 24. FONCTIONS supports
  25. 25. 26 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Chargé(e) de communication s’assure du développement de la création des moyens de communication et de l’amélioration de la qualité et de la cohérence des formes et des contenus de communication événementielle, interne et externe. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce • DESS Communication ■■ Missions confiées • Organisation et mise en oeuvre d’événements (salons, forums, colloques, conférences, expositions, séminaires, conventions) • Suivi du budget • Participation ou mise en place de supports de communication • Gestion de la relation avec les prestataires externes • Optimisation des supports de communication ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable de la communication ou Directeur(trice) de la communication charge(e) de communication
  26. 26. 27 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Evolution • Responsable de la communication • Chargé(e) de marketing • Commercial(e) • Journaliste ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 25 28 31 32 38 44 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  27. 27. 28 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Chargé(e) de marketing définit une stratégie marketing, assure la mise en place d’études (concurrence, marché, produits...), la réalisation de l’ensemble des outils et des campagnes de marketing et garantit la bonne mise en oeuvre des opérations dans le respect du budget et des délais. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce ■■ Missions confiées • Elaboration d’une stratégie marketing • Mise en place d’actions dans le cadre de la stratégie marketing • Récolte d’informations sur le terrain • Analyse des ventes • Participation à la définition du plan marketing • Contribution à l’élaboration de la stratégie produits • Lien entre l’annonceur et l’agence ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable marketing charge(e) de marketing
  28. 28. 29 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Evolution • Responsable marketing • Chef de publicité ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 27 29 31 32 38 44 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  29. 29. 30 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Comptable général(e) est chargé(e) de la tenue courante des comptes, coordonne les éléments financiers et établit les documents comptables. ■■ Formation requise • BTS Comptabilité-Gestion • DUT Gestion des Entreprises et des Administrations • DCG / DSCG ■■ Missions confiées • Justification des comptes • Préparation du bilan et de la liasse fiscale • Déclarations fiscales et sociales • Clôtures des comptes • Etablissement des reportings • Analyse des comptes de bilan et de résultat • Gestion quotidienne de la trésorerie • Suivi des immobilisations • Rapprochements bancaires • Suivi du budget ■■ Rattachement hiérarchique • Chef comptable • Responsable administratif(ve) financier(ère) comptable general(e)
  30. 30. 31 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Evolution • Adjoint(e) chef comptable • Responsable comptable • Comptable unique • Comptable technique ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 25 28 31 32 37 42 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  31. 31. 32 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Contrôleur(se) de gestion définit les objectifs de l’entreprise, élabore les budgets et identifie les moyens financiers et techniques pour atteindre ces objectifs. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce • Master Contrôle de Gestion ■■ Missions confiées • Calcul des capacités de production prévisionnelles • Consolidation et analyse du reporting mensuel • Participation à l’élaboration des budgets financiers • Etablissements des budgets • Suivi des investissements • Suivi des indicateurs de performances • Participation à la mise en place de système d’informations ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable du contrôle de gestion • Directeur(trice) financier(ère) • Directeur(trice) général(e) controleur(euse) de gestion
  32. 32. 33 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Evolution • Contrôleur(euse) financier(ère) • Auditeur(trice) interne • Responsable financier(ère) ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 31 33 37 38 44 50 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  33. 33. 34 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Trésorier(ère) est responsable de la gestion de la trésorerie de l’entreprise. ■■ Formation requise • BTS Comptabilité-Gestion • Ecole de Commerce • DSCG ■■ Missions confiées • Prévision de la trésorerie • Comptabilisation des opérations de trésorerie • Etablissement du plan de trésorerie • Suivi quotidien de la trésorerie • Participation aux clôtures mensuelles ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable financier(ère) • Responsable de la trésorerie ■■ Evolution • Gestionnaire Actif / Passif • Responsable de trésorerie tresorier(ère)
  34. 34. 35 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 31 34 35 45 53 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  35. 35. Chargé(e) d’études actuarielles p.38 Comptable technique p.40 Gestionnaire de production p.42 Gestionnaire sinistres p.44 Souscripteur(trice) p.46
  36. 36. FONCTIONS techniques
  37. 37. 38 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Chargé(e) d’études actuarielles est en charge de la mise au point de la tarification des risques, de l’évaluation des engagements et de la rentabilité et de l’analyse des marges. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce • Ecole d’Ingénieurs • DESS Mathématiques ■■ Missions confiées • Participation à la conception technique des produits d’assurances • Participation à la mise au point des barèmes de tarification • Définition des conditions de rentabilité économique et financière • Conduite d’études techniques • Evaluation des risques pour les opérationnels • Détermination de la probabilité des futurs sinistres • Calcul du montant des réserves monétaires ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable technique ■■ Evolution • Directeur(trice) régional(e) charge(e) d’etudes actuarielles
  38. 38. 39 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 30 32 35 36 39 46 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  39. 39. 40 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Comptable technique maîtrise les chiffres et les procédures et assure la gestion de la comptabilité assurance (production et sinistres). ■■ Formation requise • BTS Comptabilité-Gestion • DUT Gestion des Entreprises et des Administrations • DECF ■■ Missions confiées • Enregistrement des informations quotidiennes • Traitement des opérations de contrôle de l’information • Réalisation des opérations d’inventaires en fin d’année • Réalisation de l’imputation • Centralisation des frais généraux et des produits financiers • Mise en place des procédures comptables et des outils de contrôle ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable comptable comptable technique
  40. 40. 41 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Evolution • Contrôleur(euse) comptable • Manager • Auditeur(trice) interne ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 25 29 33 34 39 47 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  41. 41. 42 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Gestionnaire de production intervient dans le traitement administratif des contrats, participe à la fidélisation des clients et gère la relation avec les compagnies, les avocats et les médecins. ■■ Formation requise • Licence de Droit • BTS Assurance • DUT Carrières Juridiques ■■ Missions confiées • Etablissement et gestion des contrats • Rédaction de clauses spécifiques (RC, Risques Industriels...) • Saisie des contrats sur informatique • Réalisation des appels de cotisation • Vérification des encaissements • Ajustement des contrats en ajoutant ou en retranchant des clauses • Gestion de la relation clientèle par téléphone ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable de la gestion de production gestionnaire de production
  42. 42. 43 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Evolution • Manager • Gestionnaire sinistres • Collaborateur(trice) d’agence • Aide souscripteur(trice) ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 18 20 22 23 27 31 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  43. 43. 44 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Gestionnaire sinistres exerce son métier au sein d’une compagnie, d’une mutuelle ou d’un courtier. Ses tâches varient en fonction d’un sinistre de particuliers ou d’un sinistre d’entreprises. Interlocuteur(trice) privilégié(e) des victimes, il(elle) les informe et les conseille dans toutes les étapes de la procédure. Il(elle) décide des mesures à prendre pour déterminer les responsabilités et le montant des dommages subis par les victimes. ■■ Formation requise • BTS Assurance • Master Droit • Licence Assurance (ENASS) ■■ Missions confiées • Réception du dossier • Vérification des pièces dans le dossier • Ouverture du Sinistre • Prise de contact avec la victime • Organisation des missions d’expertise • Analyse des responsabilités • Evaluation des dommages • Règlement du sinistre à la victime • Clôture du dossier gestionnaire sinistres
  44. 44. 45 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable du service sinistres • Directeur(trice) de marché ■■ Evolution • Manager • Expert(e) technique • Souscripteur(trice) ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 24 25 27 28 32 38 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  45. 45. 46 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Description Le(la) Souscripteur(trice) est en charge de la tarification des risques, de la défense des intérêts de sa compagnie et de ceux de ses clients et de la rédaction de rapport technique. ■■ Formation requise • DESS Droit des Assurances • Ecole de Commerce • Ecole d’Ingénieurs ■■ Missions confiées • Evaluation des risques d’entreprises à partir d’informations transmises par les Inspecteurs ou par le réseau de distribution • Détermination des conditions de la garantie • Fixation du montant des primes • Participation à des études sur de nouveaux produits d’assurance • Définition des barèmes de tarification • Définition des conditions de garantie • Participation à l’évaluation d’un sinistre ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable de la souscription souscripteur(trice)
  46. 46. 47 assurance « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n’autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration. » ■■ Evolution • Expert(e) technique • Manager ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 30 31 33 40 55 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  47. 47. A propos de Page Personnel… Appartenant à PageGroup, Page Personnel est l’un des acteurs majeurs du recrutement temporaire et permanent en France. Page Personnel s’appuie sur un réseau national de 300 consultants spécialisés répartis sur 19 bureaux, intervenant au sein de 20 divisions spécialisées : Accueil Services / Achats Logistique / ADV Import Export / Assistanat / Assurance / Audit, Conseil Expertise / Banque / Commercial / Comptabilité Finance / Digital, Marketing L’offre de PageGroup PageGroup recrute pour ses clients des professionnels en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d’expérience, du technicien au dirigeant, grâce à l’expertise de ses consultants répartis au sein des marques suivantes : • Page Personnel intervient sur le recrutement et l’intérim de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés ; • Michael Page recrute des cadres confirmés ; • Michael Page Interim Management se consacre exclusivement à la recherche de cadres confirmés pour des missions d’intérim management ; • Page Executive est l’un des leaders de la chasse de têtes sur des postes de direction générale, de direction opérationnelle/fonctionnelle ou encore d’experts. Fort de son expertise du recrutement, le Groupe a également développé une offre de solutions sur-mesure pour accompagner ses clients dans l’évaluation de compétences et dans l’externalisation de la fonction recrutement. • Page Assessment propose des prestations de conseil en évaluation dans le cadre d’un recrutement de collaborateur ou d’une mobilité interne ; • Page Outsourcing propose des solutions sur-mesure pour externaliser la gestion de recrutements volumiques ou offrir un accompagnement personnalisé aux départements RH. « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Retrouvez toute l’actualité de l’emploi, de l’intérim et du recrutement sur La Page de l’emploi Communication / Distribution Commerce / Hôtellerie Tourisme / Immobilier Construction / Informatique / Ingénieurs Techniciens / Juridique Fiscal / Public Parapublic / Ressources Humaines / Restauration / Santé. Une présence à l’international… Page Personnel est aussi largement représenté hors de l’hexagone : Allemagne / Argentine / Australie / Belgique / Brésil / Chili / Espagne / Etats-Unis / Hong-Kong / Italie / Mexique / Pays-Bas / Pologne / Portugal / Royaume-Uni / Singapour / Suède / Suisse.
  48. 48. 2014-©GettyImages Assurance BORDEAUX I CERGY I LILLE I LYON I MARSEILLE I MASSY I NANTES I NEUILLY-SUR-SEINE I NICE I NOISY-LE-GRAND I ORLÉANS I PARIS I RENNES I ROISSY I ROUEN I STRASBOURG I TOULOUSE I VERSAILLES Pour toute information, contactez : Page Personnel 163, avenue Achille Peretti 92200 Neuilly-sur-Seine Relations Clients : 01 41 92 70 10 relationsclients@pagepersonnel.fr www.pagepersonnel.fr « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. »

×