The OWASP Foundation
http://www.owasp.org
Ce que vous devriez savoir
sur le “Cloud computing”
Yann Rivière
Patrick Leclerc
Yann Rivière
CISSP, CISM, CCSK, CRISC, ITILv3
@yannriviere
• 14 ans d’expérience
• 3 ans au Canada, le reste en France
• D...
Patrick Leclerc
• 20 ans d’expérience en développement,
architecture logicielle et sécurité
• Architecte logiciel et sécur...
|4
Plan de la présentation
• Mise en contexte du Cloud Computing
• Modèles de service et de déploiement
• Responsabilités ...
|5
Mise en contexte du
Cloud Computing
6
Définition 
7
Le Cloud computing est un modèle de service
permettant l’omniprésence et l’accès à la demande via
le réseau d’un partage...
8
Origine du terme Cloud Computing
• Cloud : Utilisé en science pour décrire agglomération
d’objets distant dont les détai...
9
1950 : Partage des accès au mainframe
• Time sharing et CPU
1970 : Concept de la machine virtuelle
• Système IBM CP-40 :...
Service à la demande (As a Service)
Accès par le réseau et selon des mécanismes standards IP
• HTTP/s par exemple
Partagé ...
|11
Modèles de service et
de déploiement
3 différents modèles
IaaS
(Infrastructure as a Service)
PaaS
(Platform as a Service)
SaaS
(Software as a Service)
Stockage...
Organisation B
13
Organisation A
Cloud Public
Cloud Privé
Cloud Privé
Cloud
Communautaire
Cloud Privé
Cloud Public
Cloud H...
|14
Responsabilités et
enjeux de sécurité
15
Réseau
Stockage
Hyperviseur
Machine virtuelle
Application
Données
Réseau
Stockage
Hyperviseur
Machine virtuelle
Applica...
16
10 Janvier 2014 : Dropbox, Plus de 175 millions d’utilisateurs
• 2 jours de panne, erreur dans un script de maintenance...
17
12 Juin 2014 : iCloud n’est plus accessible pendant quelques heures
• Aucune explication de la part d’Apple
23 Juin 201...
18
SaaS
PaaS
IaaS
Internet
Humain
Hyperviseur
Interfaces, APIs
Réseau virtuel, Mémoire, CPU Système d’exploitation
Outils ...
19
1. Vol de données
 Cross-VM attacks (http://www.cs.unc.edu/~yinqian/papers/crossvm.pdf)
2. Perte de données
 Effaceme...
20
Top 10 OWASP des risques du Cloud
21
Les risques du Cloud
R1: Responsabilités et risques aux données
Les degrés de responsabilité et de contrôle sur les don...
22
Les risques du Cloud (suite)
R2: Authentification / Fédération des identités utilisateurs
• Quelle(s) identité(s) vos u...
23
Les risques du Cloud (suite)
R3: Conformité aux lois et contextes règlementaire
Ce qui est perçu comme sécuritaire dans...
24
Les risques du Cloud (suite)
R5: Confidentialité et l’usage des données privées
Au moment où un utilisateur utilise les...
25
Les risques du Cloud (suite)
R6: Intégration des services et des données
Pour éviter l’interception et le vol des donné...
26
Les risques du Cloud (suite)
R7: Multi-location et sécurité physique
Dans le Cloud les ressources et les services sont ...
27
Les risques du Cloud (suite)
R8: Analyse des incidents
Dans le cas d'un incident de sécurité , les applications et serv...
28
Les risques du Cloud (suite)
R9: Sécurité de l’infrastructure et des applications
L'infrastructure et les applications ...
29
Les risques du Cloud (suite)
R10: Exposition des environnements de développement
Dans la plupart des organisations les ...
30
Les risques du Cloud (bonus!)
Optimisation des applications
Puisque vous payez à l’utilisation, une application non-opt...
|31
Sécurité applicative et
Cloud Computing
32
Les risques de sécurité applicative
sur le Cloud
• D’un point de vue applicatif, le Cloud n’est qu’une nouvelle
façon d...
33
Les risques de sécurité applicative
sur le Cloud
• Dans le Cloud vous devrez prendre en compte l’augmentation
de l’expo...
34
Top 10 (2013) des risques applicatifs
|35
Retours d’expériences
Retour d’expérience SaaS :
Google Apps for Business
Outils Web de bureautique et de collaboration (payant)
• Gmail : Courr...
Mon expérience avec Google Apps
• Caractère d’urgence : choix financier
• Groupe de travail « Google Apps Security »
– 13 ...
Certifications Google (2009)
Google Apps est certifié SSAE 16 et ISAE 3402 et FISMA
• Statement on Standards for Attestati...
Quelques remarques sur la sécurité en
de la solution (2009)
• Authentification
– Seulement login + Mot de passe ?
• Protec...
Choses à savoir…
Une image insérée dans un document Google est publique
• https://docs.google.com/document/d/17JwEGk76jKLv...
Choses à savoir…
• Sécurité des tableurs par colonne :
– peut être outrepassée
• Utilisateur en lecture seule
– Pouvoir d’...
|42
Références
• OWASP Cloud Top 10 Security Risks
• https://www.owasp.org/index.php/Category:OWASP_Cloud_%E2%
80%90_10_Pr...
OWASP World
L’OWASP (www.owasp.org) est
une organisation mondiale à but
non-lucratif (501c3)
Elle a pour mission de rendre...
44
Plusieurs ressources OWASP...
• Top 10 (2013) des risques de sécurité applicatives
• OWASP Secure Coding Practices
• OW...
45
Impliquez vous! Supportez-nous!
Bénéfices des membres OWASP: $50/an
• Rabais sur les conférences
• Une adresse de courr...
46
Supportez OWASP!
Devenir membre pour un don annuel de:
• Individuel $50
• Corporatif $5000
Permet à OWASP de supporter ...
|47
Merci!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ce que vous devriez savoir sur le cloud computing (OWASP Quebec)

927 vues

Publié le

Vous songez à réduire vos coûts liés à la gestion de vos infrastructures ‎technologiques et de vos applications? Vous avez entendu dire que le Cloud Computing (pour certains l'infonuagique ou informatique en nuage) permettait d’augmenter la disponibilité, la performance et l'extensibilité de vos applications tout en protégeant vos actifs informationnels? En consommateur avisé, vous êtes méfiants et aimeriez en savoir davantage avant de vous lancer dans une aventure ou seuls les plus aguerris s’en sortent sans y laisser de plumes. Si tel est votre cas, ou si vous êtes tout simplement curieux de voir l'envers de la médaille, cette conférence est pour vous! Nous vous apporterons des pistes de solutions ainsi qu’un retour sur nos expériences de travail vécues sur la sécurité dans le Cloud.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
927
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
31
Actions
Partages
0
Téléchargements
38
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ce que vous devriez savoir sur le cloud computing (OWASP Quebec)

  1. 1. The OWASP Foundation http://www.owasp.org Ce que vous devriez savoir sur le “Cloud computing” Yann Rivière Patrick Leclerc
  2. 2. Yann Rivière CISSP, CISM, CCSK, CRISC, ITILv3 @yannriviere • 14 ans d’expérience • 3 ans au Canada, le reste en France • Défense, Télécom, Consultation • Architecte en sécurité • Directeur de la pratique architecture chez EGYDE Conseils • Membre du conseil d’administration d’ISACA Québec
  3. 3. Patrick Leclerc • 20 ans d’expérience en développement, architecture logicielle et sécurité • Architecte logiciel et sécurité applicative Directeur de la pratique sécurité applicative chez EGYDE Conseils • Leader du chapitre OWASP Québec • Chroniqueur occasionnel du magazine SÉCUS
  4. 4. |4 Plan de la présentation • Mise en contexte du Cloud Computing • Modèles de service et de déploiement • Responsabilités et enjeux de sécurité • Sécurité applicative et Cloud • Retours sur expérience
  5. 5. |5 Mise en contexte du Cloud Computing
  6. 6. 6 Définition 
  7. 7. 7 Le Cloud computing est un modèle de service permettant l’omniprésence et l’accès à la demande via le réseau d’un partage de ressources informatiques configurables (par exemple réseaux, serveurs, stockage, applications et services) de manière commode avec possibilité de mise à disposition et de restitution rapide dans un effort minimal de gestion ou d’interaction avec le fournisseur du service. NIST SP800-145 : The NIST Definition of Cloud Computing Définition
  8. 8. 8 Origine du terme Cloud Computing • Cloud : Utilisé en science pour décrire agglomération d’objets distant dont les détails intéressent peu dans un contexte donné • Métaphore : Utilisé dans les diagrammes pour représenter les réseau téléphoniques et maintenant l’internet Historique
  9. 9. 9 1950 : Partage des accès au mainframe • Time sharing et CPU 1970 : Concept de la machine virtuelle • Système IBM CP-40 : Premier OS a permettre la virtualisation 1990 : Les compagnies offrent des accès VPN (Virtual Private Network) • vs connexion point à point 1999 : Salesforce.com • Conceptualise la délivrance d’application d’entreprise via site Web 2004 : Amazon AWS • SQS : Simple Queue Service • 2006 : EC2 et S3 2008 : Google App Engine preview et Microsoft annonce Azure • 2010 : commercialisation Azure • 2011 : Google App Engine sort du mode preview 2014 : vous utilisez tous les jours le Cloud • Netflix • Dropbox • Gmail • Amazon • Etc… Historique
  10. 10. Service à la demande (As a Service) Accès par le réseau et selon des mécanismes standards IP • HTTP/s par exemple Partagé en général Extensible (scalable) • Augmentation et diminution des capacités de calcul, stockage, bande passante etc.. Service mesuré • Contrôles, supervision et reporting des ressources utilisées • Facturation Caractéristiques essentielles du Cloud
  11. 11. |11 Modèles de service et de déploiement
  12. 12. 3 différents modèles IaaS (Infrastructure as a Service) PaaS (Platform as a Service) SaaS (Software as a Service) Stockage Calcul Réseau Développement Applications Niveau d’abstraction Les modèles services
  13. 13. Organisation B 13 Organisation A Cloud Public Cloud Privé Cloud Privé Cloud Communautaire Cloud Privé Cloud Public Cloud Hybride Les modèles de déploiement
  14. 14. |14 Responsabilités et enjeux de sécurité
  15. 15. 15 Réseau Stockage Hyperviseur Machine virtuelle Application Données Réseau Stockage Hyperviseur Machine virtuelle Application Données Réseau Stockage Hyperviseur Machine virtuelle Application Données IaaS PaaS SaaS Ligne des responsabilités La sécurité est de votre responsabilité Les responsabilités de sécurité dans le Cloud
  16. 16. 16 10 Janvier 2014 : Dropbox, Plus de 175 millions d’utilisateurs • 2 jours de panne, erreur dans un script de maintenance https://tech.dropbox.com/2014/01/outage-post-mortem/ 24 Janvier 2014 : Google • Gmail, Docs, Calendar et documents s’arretent pendant 30 mns • Erreur dans le un système interne qui génère des configuration pour les serveurs http://googleblog.blogspot.fr/2014/01/todays-outage-for-several-google.html 14 Mars 2014 : Dropbox disparait , prise 2 • Le service n’est plus fonctionnel pendant une heure • Aucun détail sur la cause de l’incident…. https://twitter.com/dropbox_support/status/444498998636728320 17 Mars : Google disparait, prise 2 • Talk, Hangouts, Voice et App Engine down pendant 3.5 heures • Maintenance qui a mal tournée, self Denial of Service http://static.googleusercontent.com/media/www.google.com/en/us/appsstatus/ir/foyrkcdqoojjapj.pdf 20 Avril 2014 : Les TV intelligents de Samsung ne fonctionnent plus • Toute les SmartTV Samsung présentaient des erreurs aux utilisateurs • Cause : incendie dans la salle serveur de Samsung http://www.pcworld.com/article/2146160/fire-at-samsung-facility-affects-website-media-portal.html Quelques faits de 2014
  17. 17. 17 12 Juin 2014 : iCloud n’est plus accessible pendant quelques heures • Aucune explication de la part d’Apple 23 Juin 2014 : Microsoft Exchange et Lync ne sont plus fonctionnel pendant quelques heures • Logiciel de communication de la suite Office 365, Vidéoconférence, tchat • Courriels • Cause : problème de routage (Lync) et problème d’annuaire (Exchange) 24 Juin 2014 : Microsoft Exchange Online n’est plus fonctionnel pendant 9 heures • Problème de réseau… 30 Aout 2014 : Compte iCloud piratés et photos de célébrités diffusées • Pas de faille dans le service • Seulement des attaques ciblées (login, mot de passe et questions de sécurité) Quelques faits de 2014
  18. 18. 18 SaaS PaaS IaaS Internet Humain Hyperviseur Interfaces, APIs Réseau virtuel, Mémoire, CPU Système d’exploitation Outils d’administration Moteur d’exécution Application Humain Poste de travail Réseau Console d’administration Les points d’attaque du Cloud
  19. 19. 19 1. Vol de données  Cross-VM attacks (http://www.cs.unc.edu/~yinqian/papers/crossvm.pdf) 2. Perte de données  Effacement, destruction de données (Mat Honan, Sidekick) 3. Vol de comptes d’administration  Perte de confiance dans toute l’infrastructure 4. API non sécurisées  Authentification en clair, authentification faible 5. Déni de service  Pris dans les bouchons. Attendre et payer ou couper le service 6. Utilisateurs internes malintentionnés  Un espion chez votre fournisseur, un employé corrompu ? 7. Abus des services Cloud (fournisseurs…)  Puissance de calcul (cracking), Attaque DDoS 8. Insuffisance dans les vérifications préalables (due diligence)  Mentalité « Ruée vers l’or » 9. Vulnérabilités induites par le partage de ressources  Un seul composant piraté expose de multiples clients Les menaces (« Notorious Nine », Threat Working Group de la CSA)
  20. 20. 20 Top 10 OWASP des risques du Cloud
  21. 21. 21 Les risques du Cloud R1: Responsabilités et risques aux données Les degrés de responsabilité et de contrôle sur les données varient en fonction du modèle de services Cloud utilisé. En fait, vous risquez de perdre le contrôle de vos données… • Peut-être devriez-vous vous assurer de pouvoir récupérer vos données en cas de changement de fournisseur ou en cas de fermeture de votre fournisseur? • Votre organisation (vos données) peut se retrouver captive de votre fournisseur
  22. 22. 22 Les risques du Cloud (suite) R2: Authentification / Fédération des identités utilisateurs • Quelle(s) identité(s) vos utilisateurs utiliseront-ils sur le Cloud? • Comment s’authentifieront vos différentes clientèles? • Assurez-vous de garder le contrôle des identités de vos utilisateurs tout au long de votre transition vers le Cloud. • Sinon ils auront à gérer plusieurs codes d’accès et vous compliquerez significativement votre gestion des identités et des accès. • Cela facilitera les éventuelles intégrations de données entre vos différents fournisseurs de Cloud
  23. 23. 23 Les risques du Cloud (suite) R3: Conformité aux lois et contextes règlementaire Ce qui est perçu comme sécuritaire dans un pays/région peut ne pas l’être dans un autre en raison des différentes lois et règlements applicables. • Où seront hébergées vos données? R4: Continuité des affaires et robustesse Lorsque vous déployez vos applications sur le Cloud, vous déléguez aussi la responsabilité de la continuité des vos activités à votre fournisseur de cloud. • Est-ce que celui-ci peut vous garantir un niveau de service approprié en cas de catastrophe?
  24. 24. 24 Les risques du Cloud (suite) R5: Confidentialité et l’usage des données privées Au moment où un utilisateur utilise les réseaux sociaux débute la collecte des données sur l’individu. La plupart des réseaux sociaux offrent par défaut un usage peu restrictif de vos données personnelles (partage, data mining, collecte d’informations sur les comportements des utilisateurs, publicités ciblée, etc.) Vérifiez les clauses de confidentialités, d’usage secondaire des données et de la collecte d’informations sur les comportements des utilisateurs. • Quelles garanties le fournisseur peut démontrer qu’il respecte l’usage prévu? • Comment voir qui a accédé aux données?
  25. 25. 25 Les risques du Cloud (suite) R6: Intégration des services et des données Pour éviter l’interception et le vol des données en transit, la sécurisation des communications est indispensable: soit par le chiffrement du protocole de transport et/ou des messages sécurisés. • Étudiez toutes les protections offertes, notamment pour d’établir des connexions avec des niveaux de sécurité plus élevés entre machines. • Vos données secrètes doivent être chiffrées avant d’être déposées sur le Cloud. Il peut être même préférable de ne pas stocker inutilement de telles données sur le Cloud.
  26. 26. 26 Les risques du Cloud (suite) R7: Multi-location et sécurité physique Dans le Cloud les ressources et les services sont partagés entre plusieurs clients (CPU, mémoire, réseau, stockage, bases de données). Des contrôles doivent assurer que les locataires ne débordent pas accidentellement (ou délibérément) en dehors de leur zone de confinement. • Les mécanismes d’isolation des machines virtuelles et la séparations des accès par adresses IP sont à la base de la sécurité sur le Cloud. • Les applications ayant un profil de risque plus élevé ne devraient préférablement pas être déployées sur les mêmes instances que les applications ayant un niveau de sécurité plus faible.
  27. 27. 27 Les risques du Cloud (suite) R8: Analyse des incidents Dans le cas d'un incident de sécurité , les applications et services hébergés chez un fournisseur de cloud sont plus difficiles à analyser • Les incidents de sécurité sont plus complexes à investiguer lorsque la journalisation est distribuée sur plusieurs serveurs répartis dans des différents centres de données. • La colocation de données (appartenant à plusieurs clients différents) résidant sur des mêmes disques physiques, peut engendrer certaines complications dans le cas d’une saisie d’enquête.
  28. 28. 28 Les risques du Cloud (suite) R9: Sécurité de l’infrastructure et des applications L'infrastructure et les applications doivent être durcies, configurées et maintenues rigoureusement… en observant les meilleures pratiques de l'industrie. Même dans le Cloud, la segmentation des zones de sécurité et les architectures n-tiers sont des concepts à prendre en compte pour assurer la sécurité. • La séparation des tâches et des rôles d’administrations doivent être dûment contrôlés. • Des audits de contrôles périodiques devraient être réalisés par une firme indépendante. • Sécurisez rigoureusement les interfaces d’administration. • Les clefs d’accès aux données doivent être protégées et changées sur une base régulière. • Évaluez les risques et prenez les mesures appropriées!
  29. 29. 29 Les risques du Cloud (suite) R10: Exposition des environnements de développement Dans la plupart des organisations les environnements de développement et de pré-production sont moins sécurisés que ceux de productions. • Si dans le Cloud ces environnements ne sont pas sécurisés adéquatement, ils peuvent représenter de forts risques d’accès non-autorisés, de modifications et de vol d’informations.
  30. 30. 30 Les risques du Cloud (bonus!) Optimisation des applications Puisque vous payez à l’utilisation, une application non-optimisée occasionnera des coûts supplémentaires: • Mémoire • CPU • Stockage • Communications • Ne pas conserver ou faire transiter plus de données qu’il n’en faut • Concevez donc vos systèmes comme si les ressources étaient limitées!
  31. 31. |31 Sécurité applicative et Cloud Computing
  32. 32. 32 Les risques de sécurité applicative sur le Cloud • D’un point de vue applicatif, le Cloud n’est qu’une nouvelle façon de déployer les ressources informatiques. • Contrairement à certaines perceptions, le Cloud n’opère aucune magie quant à la sécurité des applications: • une application non sécuritaire à l’interne le sera tout autant dans le Cloud, sinon plus... • Si la sécurité d’une application n’est pas déjà assurée à l’intérieur de votre organisation, elle ne pourra l’être davantage sur le Cloud.
  33. 33. 33 Les risques de sécurité applicative sur le Cloud • Dans le Cloud vous devrez prendre en compte l’augmentation de l’exposition de votre application, ou plutôt l’augmentation de la probabilité d’une attaque, et ce tant au niveau infrastructure qu’au niveau applicatif. • Si vous migrez sur le Cloud une application autrefois conçu pour un usage interne, vous aurez certainement à composer avec une augmentation de la probabilité d’usages abusifs. • Il est encore plus important dans un développement de solutions Cloud d’anticiper les menaces tôt dans le cycle de développement qu’il ne l’est pour un développement traditionnel.
  34. 34. 34 Top 10 (2013) des risques applicatifs
  35. 35. |35 Retours d’expériences
  36. 36. Retour d’expérience SaaS : Google Apps for Business Outils Web de bureautique et de collaboration (payant) • Gmail : Courriel Web • Google Calendar : Agenda en ligne • Google Docs : Documents, tableur, dessins et présentations • Google Site : Site Intranet/Extranet par Google • Google Video : Youtube Like pour entreprise Vise une clientèle d’affaire et gouvernementale Différent de ce que vous connaissez 36
  37. 37. Mon expérience avec Google Apps • Caractère d’urgence : choix financier • Groupe de travail « Google Apps Security » – 13 officiers de sécurité – Centraliser les informations et animer le groupe – Collaborer avec Google • Démarche – Parcourir et lister toutes les fonctionnalités des Apps – Résultat : Matrice de 105 fonctionnalités – Affectation d’une « cote de risque » à chaque fonctionnalité • Stocké dans un document Google Apps (spreadsheet) • Remonter les points aux équipes Google – Tenter de faire corriger 37
  38. 38. Certifications Google (2009) Google Apps est certifié SSAE 16 et ISAE 3402 et FISMA • Statement on Standards for Attestation Engagements 16 • International Standard on Assurance Engagements (ISAE) 3402 • Federal Information Security Management Act (2002)  Assurance raisonnable qu’il y a des contrôles dans l’organisation • Sécurité logique • Protection des renseignements personnels • Sécurité physique des centre de données • Redondance et incidents sont gérés • Gestion du changement (code review and testing before production release) • Organisationnel : mécanismes de communication dans l’organisation  Le rapport inclus • Description des contrôles de l’organisation • Les tests détaillés des contrôles sur une période de 6 mois • 1 fois par année • Première Suite de Cloud Computing a être approuvée pour une utilisation gouvernementale US – Pourquoi ? : Gmail and Google Agenda sont ségrégués dans des centres de données aux USA (ne quittent pas le territoire) 38
  39. 39. Quelques remarques sur la sécurité en de la solution (2009) • Authentification – Seulement login + Mot de passe ? • Protection des données – Mode hors ligne (Google Gear) ? • APIs Google – Contournement de l’authentification déportée? • Console d’administration – Disponible mondialement ? • Utilisateur – Je suis un utilisateur tout puissant ! • Portabilité • Export et téléchargement des données 39
  40. 40. Choses à savoir… Une image insérée dans un document Google est publique • https://docs.google.com/document/d/17JwEGk76jKLv1fOd17yB5VvykiyplI0lHpBs nSEk-Qk/edit • Preuves : http://bit.ly/YqPelu , http://bit.ly/RzK0BB 40
  41. 41. Choses à savoir… • Sécurité des tableurs par colonne : – peut être outrepassée • Utilisateur en lecture seule – Pouvoir d’écraser le document • Supprimer un utilisateur : Supprimer tout ses documents – Pas de retour arrière • Visualisation des données partagées: – N’existe pas – Outils tiers/API 41
  42. 42. |42 Références • OWASP Cloud Top 10 Security Risks • https://www.owasp.org/index.php/Category:OWASP_Cloud_%E2% 80%90_10_Project • Notorious Nine (TOP 9 des menaces) https://cloudsecurityalliance.org/research/top-threats • NIST SP800-145 : http://csrc.nist.gov/publications/nistpubs/800- 145/SP800-145.pdf • https://cloudsecurityalliance.org
  43. 43. OWASP World L’OWASP (www.owasp.org) est une organisation mondiale à but non-lucratif (501c3) Elle a pour mission de rendre la sécurité applicative visible afin de permettre au gens et organisations de prendre des décisions informées sur les vrais risques de sécurité des applications. Tout le matériel OWASP est disponible gratuitement sous licence « open software ». OWASP demeure neutre et indépendante des fournisseurs de produits et de services
  44. 44. 44 Plusieurs ressources OWASP... • Top 10 (2013) des risques de sécurité applicatives • OWASP Secure Coding Practices • OWASP Cheat sheets • OWASP Code Review Guide • OWASP Testing Guide • OWASP ASVS 2.0 (Application Security Verification Standard) • OWASP Zed Attack Proxy (ZAP) • OWASP Webgoat et BWA (Broken Web Application) • OWASP podcasts, vidéos, webinars, présentations, livres… • Open SAMM De tout pour tous les profils!
  45. 45. 45 Impliquez vous! Supportez-nous! Bénéfices des membres OWASP: $50/an • Rabais sur les conférences • Une adresse de courriel: toi@owasp.org • Droit de vote dans les élections • Reconnaissance sur le site de l’OWASP • 40% du montant peut être versé au chapitre • Pour nous commanditer, suivre le lien « donate » sur https://www.owasp.org/index.php/Quebec_City
  46. 46. 46 Supportez OWASP! Devenir membre pour un don annuel de: • Individuel $50 • Corporatif $5000 Permet à OWASP de supporter les initiatives: projets, listes de distribution, conférences, podcasts, bourses et coordination des activités mondiales…
  47. 47. |47 Merci!

×