< ecoles innovantes >                   regards   Qu’avez-vous fait                         sur le   de vos TiCE ?        ...
2                                                                                                                         ...
4                                                                                                                         ...
6                                                                                                                         ...
8                                                                                                                         ...
10                                                                                                                        ...
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?

6 281 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 281
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 368
Actions
Partages
0
Téléchargements
36
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

RSLN #7 - La première crise de conscience d'Internet ?

  1. 1. < ecoles innovantes > regards Qu’avez-vous fait sur le de vos TiCE ? numérique avril 2010 EMMANUEL HOOG Les nouveaux cailloux du Petit Poucet < vie privee > CRISELA PREMIÈREDE CONSCIENCED’INTERNET ?Internet se nourrit de nos donnéespersonnelles. Comment en garderle contrôle tout en profitant du web ?Le débat est ouvert.
  2. 2. 2 3 SOMMAIRE 4 regards < ecoles innovantes > Qu’avez-vous fait sur le < vie privee > 16 La première crise de de vos TiCE ? numérique avril 2010 EMMANUEL HOOG Les nouveaux cailloux du Petit Poucet vie privee conscience d’Internet? LA PREMIÈRE CRISE DE CONSCIENCE D’INTERNET ? À l’heure où le web À LA uNE Internet se nourrit de nos données personnelles. Comment en garder le contrôle tout en profitant du web ? Le débat est ouvert. est devenu une Le reGarD De… Liberté, vie privée, 3regards sur le numérique Initiative de Microsoft pratique de masse, EmmanuelMagazine trimestriel gratuitwww.rsLnmag.fr confiance ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ _• France, Regards sur le numérique est un chacun invente de nouveaux HOOG Les nouveaux caillouxMicrosoft France magazine trimestrielSAS au capital de 4 240 000 euros, Tous les jours, nous sommes invités à explo- de décryptage des enjeux codes autour du Petit Poucet.39 quai du Président-Roosevelt rer la terra incognita de l’identité numérique. culturels, économiques d’une intimité92130 Issy-les-Moulineaux et sociaux du numérique.Directeur de la publication Des chercheurs, des juristes, des politiques, des blogueurs se désormais Conçu commeÉric Boustouller sont emparés du débat. Il était donc naturel que Regards sur un laboratoire d’idées surexposée.Directeur de la rédaction Au centre des 36 le numérique lui consacre un dossier et s’attache à décryp- ouvert à tous, il chercheMarc MosséDirectrice déléguée à croiser les regards débats : comment ter ces interrogations inédites : mes données personnelles et les perspectivesConstance ParodiRédactrice en chef en disent-elles long sur moi ? Où vont-elles ? Comment sur ce nouveau monde arbitrer entre.3Delphine Barbier Sainte Marie reprendre la main sur elles ? Comment donner à l’internaute dans lequel nous les bénéficesredaction@regardsurlenumerique.fr les outils de confiance qui lui permettent de profiter du web ? avançons à vive allure. apportés par les nouvelles technologies et la protectionConception éditoriale 3 Le titre .3 (prononcer de nos données personnelles ? L’enjeu de la vie privée dépasseComfluence — 34 rue du Faubourg Saint Honoré — La vie privée et la nécessité de garder confidentielles cer- « trois point trois »),75008 Paris taines données relèvent de la liberté. Une liberté fondamentale. qui fait suite à .1, .2… 2 2 largement l’entre-soi que nous avons connu jusqu’à présent.Conception et réalisation graphiqueJBA — 2 rue des Francs-Bourgeois — Annoncer un nouveau paradigme faisant de la vie privée une parus de novembre Et oblige à redéfinir un contrat entre l’internaute et les renDeZ-vous75003 Paris — ph.bissieres@jba.fr 2007 à janvier 2009, opérateurs du web. Internet connaîtrait-il sa première crise notion dépassée conforte certainement ceux qui font des don-Directrice artistiqueVirginie Kahn nées personnelles une marchandise comme une autre. Nier que est d’abord un clin d’œil aux expressions « Web de conscience ? ÉclectismeOnt collaboré à ce numéroPhilippe Blanchard, Catherine Escrive, Pauline le web induit de nouveaux comportements et liens sociaux, 2.0 » et, désormais, électroniqueFeuillâtre, Alice Gracel, Corinne Manoury, Elsa Mari, un nouveau regard sur sa propre identité, c’est méconnaître la « 3.0 », utilisées pour Le duo éclectique fête ses dixFlorence Puybareau force de l’Internet. Éloignés d’une vaine querelle des anciens désigner les vagues GranD anGLe ans d’existence et de créations. 32Remerciements d’innovations successives et des modernes comme d’une frileuse vision anxiogène du Entretien avec le couple qui faitMatt Pearson, Hörður Lárusson, Stefanie Posavecet Greg McInerny web, nous croyons utile de réfléchir aux moyens d’accroître la qui transforment régulièrement Internet. QU’AVEZ-VOUS FAIT éclater les frontières de l’espace DE VOS TICE ?Photos non créditées C’est aussi un clin d’œil physique… grâce au numérique.droits réservés confiance que chacun doit avoir dans cette formidable inven- au jargon informatiqueImprimerie tion. Sans doute l’enjeu est-il de donner à l’internaute – un employé pour distinguerPoint 44 — ZA des Nations342 rue du Professeur-P.-Milliez individu comme les autres – les moyens d’exercer ses libertés, les versions successives Il y a deux ans, l’école94500 Champigny-sur-Marne sur la Toile comme ailleurs. Des pistes sont là : droit à l’oubli, des logiciels. primaire Châteaudun,Document imprimé sur papier issu de forêtsgérées durablement, avec des encres végétales. solutions techniques, traité international... Regards sur le numérique en Picardie, se lançait ET AuSSIPoint 44 est titulaire de la marque Imprim’Vert® qui C’est à cette réflexion sociétale et éthique que nous vous invi- se décline désormais dans l’aventuredistingue les entreprises de l’industrie graphique tons, en lien avec le débat que nous avons lancé en ligne. en ligne. Au menu : des TICE. Comment 5 La vie numériquesoucieuses de la gestion environnementale de leuractivité. Ce débat est d’abord le vôtre. un blog nourri par de s’est-elle appropriée En bref, l’actualité nombreux contributeurs,Les opinions exprimées dans ce magazine une rubrique de débat sur ces nouveaux outils de la société numériquen’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas des questions d’actualité, au quotidien ?nécessairement celles de Microsoft. une rubrique d’art Réponse sur le terrain. 10 Panoramiques Venez participer à notre débat en ligne sur www.RSLNmag.fr.Conformément à la loi « Informatique numérique, une revue Tour du mondeet Libertés », toute personne ne désirant Données personnelles : quel contrat de confiance entreplus recevoir le magazine peut les internautes et les acteurs du web ? du web quotidienne. de la création numériqueen informer la rédaction Nous vous le faisons(abonnement@regardsurlenumerique.fr) découvrir en page 39. 38 rePères Les indicateurs de 3.3qui annulera immédiatement son abonnement. Rendez-vous surDépôt légal à parution. La rédaction redaction@regardsurlenumerique.fr www.RSLNmag.fr ! 39 Découvrez RSLNmag.fr 3.3_regards sur le numérique
  3. 3. 4 5LE REGARD DE… LA VIE NuMÉRIQuE EMMANUEL HOOG Président directeur général de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), auteur de Mémoire, année zéro, Seuil, 2009.Les nouveaux cailloux ¦60000 c’est le nombre de livres personnelles. Dans le meilleur des cas, celles-ci atter- rissent dans des réseaux fermés ou semi-ouverts. Mais, en français disponibles au formatdu Petit Poucet bien souvent, elles s’échappent dans l’immensité du web, espace où elles graviteront peut-être pour l’éternité, tel un satellite à la dérive. Le développement fulgurant des numérique, soit 0,1 % du marché« réseaux sociaux comme Facebook ne fait qu’officialiser et systématiser cette numérisation de notre existence de l’édition, un marché appelé à connaître une évolution quotidienne, avec – il faut bien l’admettre – le concours très rapide selon le Centre national du livre. ¦ actif de nombreux usagers. En effet, c’est bien volontai- rement que les internautes confient des informations Pour commencer, je voudrais que aussi intimes que leur orientation politique, vous fassiez tous attention à ce que religieuse ou sexuelle à des sociétés pri- lE nET dEvIEnT www.ITOwOrld.cOm vous postez sur Facebook, parce vées, pour qui ces données agglomérées qu’à l’époque de YouTube, quoi que constituent avant tout un précieux capital à mobIlE vous fassiez, on vous le ressortira à un moment ou un autre de votre vie. conserver. Car, à l’heure de la publicité ciblée, connaître l’utilisateur est un business en soi. L’institut Et, quand on est jeune, on fait des Face à toutes ces évolutions, un risque Médiamétrie erreurs, on fait des trucs idiots. » Telle fut la réponse spon- se dessine : celui d’un monde orwellien où mesurera tanée de Barack Obama, face à un auditoire de lycéens, chacun de nos faits et gestes nous pour- GB l’audience à un jeune adolescent qui lui demandait des conseils pour devenir président quand il serait grand. Et si cette suivrait pour toujours, où non seulement nos erreurs de jeunesse, mais aussi les plus dES dATA de l’Internet mise en garde fut prononcée sur le ton de la plaisanterie, infimes traces de notre vie quotidienne nous grATIS mobile dès le on ne peut pourtant que la prendre au sérieux. Car, au seraient sans cesse rappelées. Bref, un éter- Le gouvernement fond, Barack Obama parle d’expérience : en surfant sur nel présent dans lequel notre capacité à britannique a mis en ligne mois d’octobre la vague Internet durant sa campagne électorale, il en a aussi subi les revers, notamment lorsque les images aller de l’avant serait gravement menacée. Robert Darnton, directeur de la bibliothèque le site Data.gov.uk, qui va recenser plusieurs milliers prochain. TICE de son ancien pasteur Jeremiah Wright maudissant de Harvard, déclarait ainsi récemment : « Je de données publiques. On estime Twitter © INA l’Amérique se sont mises à tourner en boucle sur les crains que [Google] n’en sache plus sur moi 2 879 datasets sont d’ores et déjà disponibles à 11,8 millions plates-formes vidéo. que, par exemple, la CIA ou le FBI. » le nombre de Désormais, sur le web, tout circule, mais rien ne s’ou- blie. Notre société est entrée dans l’ère d’une mémoire Créer un habeas corpus Contrer ce danger bien réel passe par l’invention d’un véritable habeas corpus numérique garantissant sur le site officiel. Pêle-mêle, on trouve le fait son entrée en classe ! personnes qui nombre d’avortements C’est l’expérience de microblog- Twitter lui sert d’« agrégateur de technologique ubiquitaire, où l’action la plus anodine, le moindre propos de café du commerce peuvent demeurer numérique à chaque citoyen non seulement un contrôle réel et effectif sur ses données, c’est-à-dire sa vie, mais aussi enregistrés en Écosse, ging que mène une enseignante de savoirs ». En classe, elle l’utilise se connectent gravés dans le marbre du numérique pour un temps indé- marquerait un véritable droit à l’effacement des traces, c’est-à-dire le nombre d’accidents lettres et d’histoire-géo avec une pour varier les activités en fonc- à Internet de la route provoqués terminé. Ajouts de messages ou de commentaires, achats en ligne, partages de photos et de vidéos, signatures de une nouvelle à l’intimité. En 1978, alors que se développait le fichage informatique, la France avait su élaborer une législation par l’alcool au Pays de de ses classes dans un lycée pro- fessionnel de La Rochelle, depuis la tion du niveau des élèves.« Cela m’a permis d’évaluer leur travail, en France pétitions… Tel le Petit Poucet, chaque individu sème étape innovante et protectrice avec la loi Informatique et liber- Galles, l’âge des étudiants rentrée 2009. Comment ? d’individualiser mon cours et de les depuis leur les plus qualifiés, ou le derrière lui une foule de traces qui, une fois regroupées, historique. tés. La création d’un habeas corpus numérique marque- nombre d’adoptions en En l’intégrant dans son disposi- rendre plus autonomes. » mobile. D’après constitueront peut-être, bien malgré lui, une sorte de rait incontestablement une nouvelle étape historique, tif pédagogique pour poster des Bilan après six mois de test : une portrait-robot numérique pour les décennies, voire les signifiant qu’Internet n’est pas seulement un mode de Angleterre et au Pays de liens et des références sur un livre interactivité permanente et une l’Association Galles etc. L’objectif siècles à venir. Et nous n’en sommes qu’au début : avec transmission, voire un média, mais bien un espace public du gouvernement est ou sur un film récemment sorti, et implication réelle des élèves, qui française du le développement de la biométrie, de la géolocalisation, ou, bientôt, des nanotechnologies, notre vie « réelle » ne d’un genre nouveau, où la notion de citoyenneté, en ce début de xxie siècle, doit avoir toute sa place. Une légis- de jouer la carte de la pour partager ses réactions avec l’ensemble de la classe. deviennent des acteurs du sys- tème scolaire. Twitter exige « les multimédia transparence citoyenne va pas tarder à s’interconnecter elle aussi avec le monde lation nationale est certes nécessaire, mais insuffisante. et de nourrir par la même « En amont d’un cours, je tweete règles et compétences habituelles mobile (AFMM), numérique, rendant ainsi cette traçabilité encore plus L’Europe devrait se saisir de cette dimension numérique occasion la réflexion des les séances à venir : les objets – expression, langage, culture, res- en 2020, le mobile automatique et invisible. de notre citoyenneté, et, au-delà, c’est au niveau mondial industriels. En France, d’étude, les définitions à chercher. pect, pédagogie –, il n’y a que le Comme l’a montré le phénomène des blogs, Inter- que le problème doit être posé. Pour reprendre l’expres- le « Data.gouv.fr » J’intensifie ce travail obligatoire en support qui est innovant. » sera le premier net est devenu le lieu d’une hybridation croissante des sion d’Alex Türk, président de la CNIL, seul un « Kyoto des pourrait ouvrir indiquant des liens complémen- mode d’accès à la fin de l’année 2010. http://frompennylane. sphères publique et privée, qui rend bien incertaine la possibilité pour l’utilisateur de contrôler ses données données personnelles » peut nous permettre d’échapper encore à l’insatiable mémoire des machines. ■ http://data.gov.uk/ taires à consulter. » En dehors du temps scolaire, blogspace.fr/ à Internet.3.3_regards sur le numérique 3.3_regards sur le numérique
  4. 4. 6 7 LA VIE NuMÉRIquE LA VIE NuMÉRIquE ¦600 messages en moyenne sont postés chaque seconde sur boom le site de microblogging Twitter, soit 50 millions chaque Le blog out, le réseau social in jour. ¦ (contre 5 000 en 2007, 300 000 en 2008 et 2,5 millions en 2009. Source Twitter) Le blog serait-il en perte de vitesse L’explosion des réseaux sociaux. Les chez les jeunes Américains ? C’est ce teenagers sont désormais 73 % à s’en © VAlINcO/SIPA les favoris de internet que révèle une étude de Pew Internet menée auprès de 800 adolescents et de dire membres, suivis de près par 72 % des 18-29 ans. Aux yeux de ses utilisa- AgITATEUr leurs parents et publiée en février 2010. teurs, le réseau social offre en effet les© ANNIE ASSOUlINE BENJAMIN STORA dE NEUrONES Alors que les internautes américains de 12-17 ans étaient 28 % à tenir un blog mêmes possibilités qu’un blog (poster des photos, des messages, des billets La question annuelle 2010 de la Fondation en 2006, ils ne sont plus que la moitié d’humeur) tout en démultipliant le par- DoCtEuR EN HIStoIRE Et SoCIoLoGIE, SPÉCIALIStE Du MAGHREB Edge était en soi un fin 2009. La cause de leur désintérêt ? tage d’informations. Dernier livre paru : Le Mystère de Gaulle, Robert Laffont, 2009, 20 € beau sujet de recherche : « Comment Internet L’aFP Le site de l’Agence Les éditions mediapart Je me rends France Presse est L’Harmattan Avec une sur ce site tous les jours a-t-il changé votre façon de penser ? » et vous E-sanTé incontournable pour moi. cinquantaine de livres pour lire le sommaire La fondation américaine GENEVIÈVE fIORASO dmP 2010, Je suis abonné à l’AFP édités par semaine, j’aime et les accroches. Si j’ai le © BRuNo MoyEN a réussi à attirer quelque Maghreb et dès qu’il y a beaucoup la richesse temps, je lis les analyses 170 contributeurs, déPUTéE dE l’ISèrE, AdjOINTE AU mAIrE dE grENOblE à l’écONOmIE, année chantier un événement dans cette de leurs parutions. politiques. J’apprécie PrEmIèrE VIcE-PréSIdENTE dE lA méTrO (cOmmUNAUTé d’AgglOmérATION) chercheurs et chArgéE dU déVElOPPEmENT écONOmIQUE zone, je consulte le fil Je suis abonné à leur vraiment le ton et intellectuels, pour des dépêches. Sur le newsletter qui m’alerte le niveau d’information. participer à ce vaste Avec l’annonce, en février, du nom de l’hé- conflit israélo-palestinien, sur les nouveautés. Sur le Net, c’est ma débat. En se faisant QuE fAITES-VOuS POuR LE NuMÉRIQuE bergeur du réseau (le consortiumAtos-La LOCALEMENT ? dès qu’il y a une actualité, Ils éditent des livres à source d’informations l’écho de toutes ces Poste), l’ASIP Santé a posé la première je croise les analyses compte d’auteur qui sont générales. J’y ai aussi intelligences sur son pierre de l’architecture globale du dossier avec celles de sites d’info des témoignages, dont un blog sur lequel, site, la Fing (Fondation « Grenoble est un pôle encouragent l’interactivité Métronet, et la ville équipe, en médical personnel (DMP). « Un an après spécialisés israéliens et certains constituent des une fois par semaine, Internet nouvelle technologique en pointe dans et le dialogue citoyens. Nous partenariat avec les opérateurs notre feuille de route, qui définissait les arabes pour ne jamais matériaux précieux pour je poste un billet génération) s’est prise au le secteur des tIC. La ville a avons, par exemple, lancé la réseaux existants, les futurs prérequis du DMP, nous sommes fidèles me contenter d’une seule mon travail d’historien. d’humeur sur des sujets jeu et, à l’occasion de ses donc nommé un conseiller plateforme « Ville de Grenoble quartiers, comme celui de la à notre calendrier », se félicite Michel version. “ www.editions- qui me tiennent à cœur. 10 ans, relance le défi de municipal, Gildas Laeron, 2.0 », avec plus d’interactivité Presqu’île scientifique. Enfin, Gagneux, président de l’ASIP Santé, “ www.afp.com harmattan.fr “ www.mediapart.fr ce côté-ci de l’Atlantique : délégué aux tIC. Sa mission et de vidéos ; des initiatives de la Ville et la Métro soutiennent l’agence d’État chargée de la mise en « Et vous, comment est de développer au type Kiosque, qui permettent financièrement tous les place du DMP. « Nous posons les fonda- Internet … » À suivre. maximum les usages parmi de payer en ligne les places projets d’innovation issus de tions avec la mise en place de référentiels www.internetactu.net. les administrés. Nous de théâtre à Grenoble ou les partenariats entre la recherche et la coordination des travaux d’infrastruc- voulons réduire la fracture cantines scolaires, d’effectuer publique et la recherche tures et des outils techniques. » Les mois numérIquE à l’éColE numérique auprès de la des démarches administratives privée dans le secteur des qui viennent seront chargés pour l’ASIP population des quartiers et dématérialisées, ou qui tIC, notamment via le campus Santé : en mai, publication d’un guide de les pistes attendues pour un plan annoncé des populations qui sont les plus éloignées des nouvelles facilitent l’accès à l’information pour les malentendants et d’innovation en micro et nanotechnologies de Minatec, bonnes pratiques destiné aux profession- nels de santé pour le recueil du consente- Alors qu’il est attendu pour début terme d’usage. Les mesures aux- dits ?) ; une évaluation de leurs com- service numérique minimum – un technologies, en ouvrant les malvoyants (dispositions le pôle de compétitivité ment du patient ; élaboration d’un cahier avril, quelle place le plan pluri- quelles on s’attend : un finance- pétences sur les TICE ; la création espace de communication partagé des espaces Cyberbase, en audio et braille). Ces mesures Minalogic, le projet de Pôle des charges sur la sécurisation des messa- annuel promis par Luc Chatel, ment qui fasse appel aux fonds du d’une agence pour piloter le plan. pour les collèges et les lycées sur prenant des initiatives en lien ont contribué au classement international Logiciels et geries avec les professionnels et les indus- ministre de l’Éducation nationale, grand emprunt, mais aussi, selon le le cahier de textes, les services de avec la Caisse des dépôts et « 5 @ » de Grenoble comme Systèmes intelligents du Plan triels ; accompagnement des structures va-t-il laisser aux 12 priorités défi- ministre, à des partenariats privé- Clavier obligatoire la vie scolaire et les notes en ligne. consignations, ou encore en ville Internet en 2008 et Campus, afin que Grenoble qui déploieront le dispositif au niveau ter- nies par le député Fourgous dans public ; l’équipement (d’ici à 2012 ?) On espère aussi le déploiement dans Enfin, les mesures attendues pour encourageant des pratiques en 2009. Dans le même garde sa longueur d’avance ritorial. L’objectif est la mise à disposition, son rapport « Réussir l’école numé- de tous les établissements scolaires les établissements des espaces les élèves sont l’apprentissage du intergénérationnelles. Nous temps, la Métro développe dans ce secteur créateur fin décembre, d’une première version du rique » présenté en février ? L’enjeu en haut débit ; un plan de formation numériques de travail (ENT), sorte clavier obligatoire dès le primaire, développons les usages pour des infrastructures et des d’emplois et d’innovations DMP pour les hôpitaux et médecins de est de combler le retard numérique pour les enseignants, avec un effort d’intranet sécurisé, avec (dès la ren- et des ouvrages pédagogiques en tous, via nos web locaux qui réseaux performants avec technologiques et sociétales. » ville. En 2012, tous les patients devraient de l’école française, 24e sur 27 en budgétaire spécial (20 % des cré- trée 2010 ?) la mise en place d’un version numérique dès 2011. disposer d’un DMP actif. 3.3_regards sur le numérique 3.3_regards sur le numérique
  5. 5. 8 9 LA VIE NuMÉRIquE LA VIE NuMÉRIquE DE L’ART NuMÉRIQuE 3.0 Réalité augmentée, muséographie virtuelle, interface libre entre¦6% le spectateur et l’œuvre 3 questions a numérique : c’est le nombre d’établissements scolaires français © jEAN-chrISTOPhE mArmArA une révolution est équipés de tableaux blancs interactifs, contre 78 % fRANCIS MOREL en cours, selon l’auteur qui n’est autre que le au Royaume-Uni (rapport de Jean-Michel Fourgous, LE DIRECtEuR GÉNÉRAL Du GRouPE LE FIGARo directeur de la création au Cube, premier« Réussir l’école numérique », février 2010). ¦ A ANNoNCÉ EN FÉVRIER quE LE SItE LEFIGARo.FR ALLAIt PRoPoSER à SES INtERNAutES DES ZoNES centre d’art numérique en France, situé PAyANtES. à Issy-les-Moulineaux Le web payant en test (92). Révolution de la relation entre auteur et spectateur, révolution des supports, des formes 192 et de la matière… Florent Aziosmanoff propose miLLions Vous avez franchi le pas en février proposons, entre autres, une note sur une synthèse de cet art « qui vit autant qu’il est à en lançant des « zones payantes » la presse économique internationale vivre », un living art, en somme, qui n’en finit pas dE NOmS dE sur votre site d’information et une lettre sur l’étranger. Nous ren- de se recréer au gré de la relation intime, vécue dOmAINE lefigaro.fr. Pour quelles raisons ? Le problème du numérique est la forçons ainsi la valeur ajoutée de nos informations. Nous nous donnons au quotidien, entre l’œuvre et son spectateur. Un livre de référence sur un art en mouvement. ENrEgISTréS rentabilisation des investissements. jusqu’à l’été pour tester ces offres Living Art- L’art numérique, Florent Aziosmanoff, Éditions du CNRS, 2010, 25 €. EN 2009 Lefigaro.fr est régulièrement leader avec une moyenne de 6 millions de d’info et de services (notamment une conciergerie). L’avenir est dans Selon la société américaine Verisign, visiteurs uniques par mois en 2009, la création d’exclusivité. 11 millions de nouveaux et nous sommes juste à l’équilibre. Il Du Buzz À L’INfLuENCE noms de domaine ont n’est pas normal que notre site soit D’autres reculent ce passage au Oubliez les règles été déposés, toutes leader en terme d’audience sans être payant, comme le New York Times, du buzz. Désormais, extensions confondues, nettement rentable. Notre objectif qui s’est fixé une échéance à vous allez devoir au dernier trimestre de est de rétablir cette cohérence et de 2011. appréhender 2009, soit une hausse de passer d’une rentabilité de 5 à 10 % . Il est temps de sortir de cette équa- les nouvelles lois du 8 % par rapport au dernier tion impossible de la gratuité et de hub management, trimestre de 2008. Sur quelle offre misez-vous ? monétiser notre audience. Nous ou comment naît, En cliquant d’image en Au total, 192 millions Dans le monde, seul le site du Wall tâtonnons tous sur Internet pour grandit, puis meurt image, Pivot de noms de domaine Street Journal est payant. Il peut se trouver un modèle économique. une information permet de sont enregistrés, ce qui le permettre en raison de la spéci- Le monde de la gratuité se répand dans le paysage plonger dans représente 15 millions ficité de l’information qu’il délivre : de plus en plus : on peut téléchar- médiatique les contenus. de plus qu’en 2008. de l’information on ne la retrouve nulle part ailleurs. ger gratuitement des films, de la Dans le top 10 des noms en temps réel. C’est la force du Guide de Nous, nous gardons notre porte musique, on distribue de la presse de domaine les plus l’influence de cartographier tous les relais etnouvEau d’entrée gratuite, mais, à l’intérieur, gratuite, la radio et les télévisions demandés, on trouve leurs interactions, les supports et les acteurs de nous voulons offrir à nos lecteurs, donnent le sentiment d’être des la propagation d’un message. Il en retrace le trajetZoomer pour mieux naviguer .com, devant .cn (Chine) et .de (Allemagne), suivis par .net, .uk, .org, .info , particuliers ou professionnels, des services spécifiques qui n’existent médias gratuits… Et pourtant, l’in- formation a un coût, elle a donc une dans le hub, ce concentrateur d’influence qui malmène les messages au gré des relais. Le rôleLa recherche sur Internet est lisation de galeries photos ou de lement le paradigme de la lecture. pas ailleurs et qui, eux, sont payants. valeur. Il n’existe aucun modèle éco- de chacun est identifié : des agences de presse .nl, et .eu.aujourd’hui la première fonction masses d’informations comme les Elle n’est plus linéaire mais intui- Par exemple, tous les matins, nous nomique gratuit viable à long terme. à la presse, de la presse web aux réseaux sociaux, Sur douze mois,utilisée par les internautes. Or le 2,5 millions d’articles de Wikipédia tive, aléatoire, elle va plus « en pro- de la radio à la télévision, sans oublier les SMS. le .fr a enregistré une Vincent Ducrey, conseiller en communicationprincipe se résume à un jeu derequête/réponse qui reste sou- d’un seul coup d’œil. fondeur », avec la possibilité de s’immerger, grâce au zoom, dans progression de 23 %... lE hauT débIT, fuTur « sErvICE Internet au sein du gouvernement, met à profit à rapporter à la haussevent assez sommaire. Avec l’ap- une lecture plus intuitive l’image de l’image de l’image. Un de 467 % du .cn. unIvErsEl » En EuroPE ? dix ans d’expérience en communication et en stratégie auprès de grands groupes pour exposerplication Pivot, Microsoft proposeune nouvelle façon de visualiser sa Avec la fonction Seadragon, que champ d’exploration s’ouvre à la presse et aux annonceurs. En Fin 2009, on dénombrait La Commission européenne a lancé, ici une théorie de la communication à l’heure l’on retrouve dans « DeepZoom », 78,6 millions de nomsrecherche sur le web : l’internaute on peut visualiser, par exemple, les décembre 2009, les internautes ont de domaine utilisant des début mars, une consultation publique pour du live. Il en tire des principes concrets destinés aux décideurs, avec des outils, des fiches,peut trier, choisir, détailler, zoomer, 132 couvertures d’un magazine de tapé 131 milliards de requêtes, de TLD régionaux (Country déterminer si l’accès à l’Internet à haut des interviews de grands témoins pour mieuxvoir les liens dans le contenu à par- sports de Seattle dans une seule quoi augurer un avenir radieux pour Code Top Level Domaintir de sources comme des données fenêtre. Mais cette application Pivot. Téléchargeable en technical Names) comme le .fr débit doit devenir un service universel. s’approprier les règles du hub management. Le Guide de l’influence, Vincent Ducrey,visuelles. Pivot permet la visua- dynamique sur le web change éga- preview. http://getpivot.com/ (France) ou le .it (Italie). Clôture de l’enquête le 7 mai. Eyrolles, 2010, 35 €.3.3_regards sur le numérique 3.3_regards sur le numérique
  6. 6. 10 11PANORAMIQuES PANoRAMIquES Datavisualization, métaphore visuelle ~~~~~ _• Représenter des statistiques sous la forme de nuages, phiques à l’échelle d’un siècle, ou sur une carte du un processus littéraire sous la forme de fleurs… La monde pour montrer une activité à un instant t. Cette datavisualization – ou dataviz  

×