L’agrobusiness et la noblesse de ses
métiers, et ses accomplissements
HOTEL AKWA PALACE-DOUALA
(12-14 février 2015)
par
Mm...
Articulations
1. Les principales sources d’informations disponibles
pour entreprendre dans le secteur de
l’agroalimentaire...
• L’agrobusiness selon le dictionnaire Larousse, se définit comme l’ensemble des activités
et des transactions en relation...
Définitions(suite)
Le Cameroun est considéré à juste titre, comme une Afrique en miniature. Il est donc doté d’énormes
pot...
I- Les principales sources d’informations
disponibles pour entreprendre dans le
secteur de l’agroalimentaire.
Le SIALY (Sa...
Le Minimidt (Ministère de l’industrie, des mines et du développement
technologique) est le bras séculier de l’Etat en mati...
Le Ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), avec les
projets tels que le PADC (Programme d’appui au...
II- Les principaux acteurs du secteur
En plus de ceux cités plus haut, il faut adjoindre une fois de plus, le SIALY.
On pe...
III- Les opportunités et les mesures
d’accompagnement existantes
Le gouvernement camerounais a mis sur pied un bon nombre ...
Les opportunités et les mesures
d’accompagnement existantes
(Suite)
Le Ministère de l’Agriculture et du Développement rura...
Le Minepat (Ministère de l’économie, de la planification et du
développement territorial) gère le programme agropoles qui ...
BP : 10048 Yaoundé Cameroun
Tél: 222 02 64 87 / 696 03 57 25 / 677 69 19 25
Email : info@sialy.net
Site Web : www.sialy.ne...
MERCI POUR VOTRE
AIMABLE ATTENTION
Salon International de l'Industrie Agroalimentaire de Yaoundé (SIALY)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Salon International de l'Industrie Agroalimentaire de Yaoundé (SIALY)

830 vues

Publié le

La journée AGROBIZ DAY a été une plateforme de présentation pour plusieurs chefs d'entreprises et porteurs d'initiatives pérennes, à l'image de Mme. MOTTO et de son Salon International de l'Industrie Agroalimentaire de Yaoundé. Un Salon qui rassemblera les principaux acteurs et décideurs du milieu de l'agroalimentaire. Mme MOTTO, après avoir fait le tour des sources d'informations disponibles pour entreprendre dans le secteur, les principaux acteurs, les opportunités et mesures d'accompagnement existantes, a invité les jeunes à participer au Salon qui se tiend du 21 au 27 avril 2015.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
830
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Salon International de l'Industrie Agroalimentaire de Yaoundé (SIALY)

  1. 1. L’agrobusiness et la noblesse de ses métiers, et ses accomplissements HOTEL AKWA PALACE-DOUALA (12-14 février 2015) par Mme MOTTO ATSAMA BIBIANE PROMOTRICE DU SIALY Journées de l’entreprenariat Jeunesse
  2. 2. Articulations 1. Les principales sources d’informations disponibles pour entreprendre dans le secteur de l’agroalimentaire. 2. Les principaux acteurs du secteur 3. Les opportunités et les mesures d’accompagnement existantes
  3. 3. • L’agrobusiness selon le dictionnaire Larousse, se définit comme l’ensemble des activités et des transactions en relation avec l'agriculture et les industries agroalimentaires. • L’agroalimentaire est l’ensemble des produits agricoles conditionnés ou transformés par l'industrie en vue de la consommation humaine. Les deux concepts sont liés du fait qu’on ne peut pas produire, transformer des matières premières agricoles, si l’on ne peut vendre. L’agroalimentaire transforme, et l’agrobusiness fait du business. • L’agroindustriel : C’est un ensemble des entreprises industrielles qui fournissent des produits à l'agriculture (engrais, pesticides, machines) et de celles qui transforment, élaborent et conditionnent les produits agricoles (industrie agroalimentaire). L’agroalimentaire fait donc partie du grand ensemble de l’agroindustriel. Définitions
  4. 4. Définitions(suite) Le Cameroun est considéré à juste titre, comme une Afrique en miniature. Il est donc doté d’énormes potentialités qui n’attendent que de vaillants camerounais et camerounaises comme ceux de la Synergie de la Jeunesse Camerounaise, pour les exploiter. L’industrie camerounaise représente environ le tiers du produit intérieur brut et, emploie environ 15% de la population active, selon les dernières estimations. La contribution du secteur manufacturier au PIB stagne depuis plusieurs années autour de 11% et couvre essentiellement les besoins du marché local. L’Agro-industrie contribue à plus de 33% de la production industrielle, 22,2% de la valeur ajoutée industrielle, et près de 6% des exportations. Ces chiffres parlent d’eux-mêmes et montrent qu’il y a fort à faire dans le secteur agroindustriel.
  5. 5. I- Les principales sources d’informations disponibles pour entreprendre dans le secteur de l’agroalimentaire. Le SIALY (Salon International de l’industrie agroalimentaire de Yaoundé) est une véritable plate-forme d’échanges, une tribune où se retrouvent tous les deux ans, les acteurs majeurs du secteur de l’agroalimentaire, tant sur le plan national, qu’international. Cette année notamment, nous aurons comme invité spécial, la République d’Italie qui présentera son savoir et son savoir-faire en la matière. La France, la Chine, l’Allemagne et bien d’autres, seront présents à Yaoundé, pour permettre à tous les visiteurs de découvrir les nouveautés, de signer des joint-ventures, et même de financer des projets dans le secteur de l’agroalimentaire. En venant au SIALY, on rencontre tout le gotha de l’agroalimentaire camerounais et d’ailleurs.
  6. 6. Le Minimidt (Ministère de l’industrie, des mines et du développement technologique) est le bras séculier de l’Etat en matière industriel, et en particulier de l’industrie agroalimentaire. Pour ce qui concerne notre salon, il est le parrain de l’évènement, non seulement comme caution morale, mais aussi comme appui technique auprès des participants et potentiels entrepreneurs dans le secteur. Les principales sources d’informations disponibles pour entreprendre dans le secteur de l’agroalimentaire.(Suite)
  7. 7. Le Ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), avec les projets tels que le PADC (Programme d’appui au Développement Communautaire), et bien d’autres programmes liés aux différents produits vivriers (Maïs, Manioc, banane, riz…) LE MINEPAT (Ministère de l’économie, de la planification et du développement territorial) : Le programme « agropoles » qui a pour objectif de promouvoir l’agriculture de seconde génération, c’est-à-dire des exploitations modernes de production, de transformation et de commercialisation des productions végétales, animales, halieutiques et forestières. Les principales sources d’informations disponibles pour entreprendre dans le secteur de l’agroalimentaire.(Suite)
  8. 8. II- Les principaux acteurs du secteur En plus de ceux cités plus haut, il faut adjoindre une fois de plus, le SIALY. On peut également citer : • Les équipementiers (machines agricoles, machines de transformation…) • Les fabricants d’emballages • Les Industries de transformation • Les institutions financières (pour le financement des projets) • Les acteurs du secteur de l’eau et de l’Energie • Les producteurs agricoles (paysans, agriculteurs…) • Les grandes écoles : Polytechnique (Yaoundé), Ensaid (N’Gaoundéré), FASA(Dschang), ENSET(Douala), FCA (Kumba)
  9. 9. III- Les opportunités et les mesures d’accompagnement existantes Le gouvernement camerounais a mis sur pied un bon nombre d’institutions et d’opportunités à saisir. A travers le Ministère des petites et moyennes entreprises il existe : • L’Agence de Promotion des PME (APME) qui conseille et aide à la mise en place des projets; • La Banque des PME • Le PACD (Programme d’appui à la création et au développement des PME) • Le Crédit-bail : Le gouvernement camerounais a créé depuis 2010 un crédit bail. C’est un outil de financement des investissements productifs.
  10. 10. Les opportunités et les mesures d’accompagnement existantes (Suite) Le Ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), avec les projets tels que le PADC (Programme d’appui au Développement Communautaire), et bien d’autres programmes liés aux différents produits vivriers (Maïs, Manioc, banane, riz…) qui sont financés par le gouvernement de la République.
  11. 11. Le Minepat (Ministère de l’économie, de la planification et du développement territorial) gère le programme agropoles qui a pour objectif de promouvoir l’agriculture de seconde génération, c’est-à- dire des exploitations modernes de production, de transformation et de commercialisation des productions végétales, animales, halieutiques et forestières. Les opportunités et les mesures d’accompagnement existantes (Suite)
  12. 12. BP : 10048 Yaoundé Cameroun Tél: 222 02 64 87 / 696 03 57 25 / 677 69 19 25 Email : info@sialy.net Site Web : www.sialy.net NOS CONTACTS
  13. 13. MERCI POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION

×