CompréhensionLes pratiques de WILLIE LYNCHConformément au titre 17 du United States Code ~ 107 et autres lois applicables,...
UNDERSTANDING THE BLACK-AMERICAN(S): __
One who has NO sense of his heritage and roots and is ASHAMED to be associated wit...
DE gauche à droite : droits civiques activiste Shirley Sherrod et les anciens
États-Unis membre du Congrès Cynthia McKinne...
Cynthia McKinney est le membre du Congrès des États-Unis
d'Amérique qui a cherché la vérité derrière la 911 attaques ; par...
Du Président des États-Unis Barack Obama, les États-Unis du Congrès et leur
suprématie blanche/raciste juridique avocat/co...
Il y a Nonbesoin des États Unis d'Amérique le Président Barack Obama et
la première Dame Michelle Obama tente même essayer...
EX-PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS WILLIAM "BILL" CLINTON
ConnaissancesetAPPLICATIONDeWILLIE LYNCHPratiques
Anciens États-Unis Pr...
Pour la traduction – menteur menteur : . . .et il
croit que lorsque vous avez travaillé dur et bien fait et mar-
chait à t...
DE gauche à droite : Benjamin jaloux (National
Association for Advancement of Colored
People) et Eric Holder (United State...
Maison des États-Unis représentant Maxine Wa-
ters
IMPOSE le but – em-
ploi/rôle –
DES surveillants:
Pour garder AFRICAN-
...
BONDAGE!
Vous devez utiliser le femelle vs le mâle .Et le mâle contre le fe-
melle .Vous devez également avoir votre blanc...
Pour la traduction : Les visages des de Baker Donelson régime de soins de
santé : la dissimulation des pratiques de génoci...
"Chaînes d'États-Unis vice-président Joseph Biden" commentaire :
http://youtu.be/ptnXBIm-_FI ou
https://Secure.FilesAnywhe...
LisseOpérateurs--en gardant le contrôle des PLANTATIONS
Où Sont les
DADDIESDe ces en-
ceintes
MÈRES ADOLES-
CENTES À ?
VOI...
ESPRITS!
CARDINAL PRINCIPES POUR FAIRE UN NEGRO :
De peur que les générations futures peuvent ne pas comprendre les princi...
nègre, variant seulement légèrement en degrés. Mais comme nous avons déjà dit, il est un art dans la planification éco-
no...
La RÉITÉRATION de la traduction : Debout
devant vous il y a quatre ans j'ai KNEW que je na pas
veux rien de tout cela au c...
La RÉITÉRATION de la traduction : Mes filles
sont encore les "Heart-Of-My-Heart" et le "Centre-
Of-My-World!" Mais laissez...
Pasteur – évêque EDDIE LONG
LE MARIAGE DE NEGRE
Nous élevons deux mâles nègre avec deux femelles de nigger. Puis nous pren...
BARACK OBAMA, Senioret STANLEY ANN
DUNHAM aux Etats-Unis le Président Ba-
rack Obama de Parents
Il s'agit de l'image que l...
Satellisant cycle signifie une chose tournant dans un chemin d'accès donné. Axe signifie sur lequel ou autour duquel
tourn...
Sur octobre 2012, récents reportages les retrouvailles de la Chanteuse
Rihanna et le Chanteur/rappeur Chris Brown. Cette r...
L' extrême de la vous voulez être les de
La PROMOTION de la CULTURE blanche IMI-
TATION / émulation de cette IGNORANCE est...
VOUS pouvez mettre le rouge
à lèvres sur un cochon et c'est
toujours un cochon!
JIM CROW
ANTI-Black Droit
http://www.Slide...
Origines des lois Jim Crow
Article détaillé : Dixiecrat après l'ère de Reconstruction
Au cours de la période de Reconstruc...
colnque "que tous les hommes naissent égaux", Wilson s'adresse à la foule :
Comment complète l'union est devenu et comment...
caricature de 1904 de wagons « Blanc » et « Jim Crow » par John T. McCutcheon. Malgré la prétention juridique de Jim Crow,...
Distinct « blanc » et « couleurs » entrées dans un café à Durham, en Caroline du Nord, 1940
Certains restaurants, tels que...
ment que dans les années 2000, la Cour suprême est devenu plus protectrice du statu quo. [19]
Enlèvement
Tribunaux
Au XXe ...
et magasins, propriétés privées et dans les écoles privées et des lieux de travail). Cette utilisation de la clause de com...
Vie afro-américaine
Un homme afro-américain buvant à une fontaine d'eau potable « couleur » dans un tramway terminal à Okl...
1. ^ une b c d e
Civil Rights Act de 1964
2. ^ Craigie, William A., Sir et Hulbert, James R., dir. A dictionnaire de l'ang...
 Haws, Robert, éd. l'âge de la ségrégation : Relations interraciales dans le sud, 1890 – 1945 University Press of Mississ...
BARACK OBAMA- UNDERSTANDING WILLIE LYNCH (French)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

BARACK OBAMA- UNDERSTANDING WILLIE LYNCH (French)

108 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
108
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

BARACK OBAMA- UNDERSTANDING WILLIE LYNCH (French)

  1. 1. CompréhensionLes pratiques de WILLIE LYNCHConformément au titre 17 du United States Code ~ 107 et autres lois applicables, ce document a été fourni à des fins d'éducatifs et d'informations et est une question d'intérêt PUBLIC mondial. En quatre ans, ces MULES ont été cassé sous les pratiques de WILLIE LYNCH! Les Obama ont fait leurs études dans un blanc-contrôlé et INSTITUTION structurée que dans le noir-américains briser et le Processus de soumission grâce à l'utilisation des Pra- tiques de WILLIE LYNCH ne prend aucun temps du tout. Maintenant, ils sont alimentation Droite-Out-Of-The-Hands de partisans de la suprématie blanche /racistes et leurs juif/sionistes homologues. Avocat/conseiller juridique Baker Donelson Bearman Caldweell & la Berkowtiz de pour plus de 20 ans Unis États d'Amérique le Président Barack Obama ont été harcèlement criminel Vogel Denise New- some d'Emploi à et État-État et communiquant avec ses employeurs aux fins d'obtenir son emploi annulés par le biais de criminel et délits civils. Leur appliquant les Pratiques de WIL- LIE LYNCH ont à plusieurs reprises FAILED. À ce jour (octobre 2012), Newsome est due bien plus De 500 000 Dollars en Retour des salaires et des MIL- LIONS de Dollars dans une poursuite civile déposée en son nom. Cepen- dant, par le biais de la WILLIE LYNCH et JIM CROW pratiques, un SUPRÉMACISTE blanc /raciste exécuter gouvernement avec ses juif/sionistes sont des alliés à plusieurs reprises OBSTRUCTING Newsome sommes juridiquement et Légalement DUE lui. Voir par exemple ___ plus récente de Newsome réponse de la Commission égalité emploi occasion : http://www.slideshare.net/VogelDenise/092812-eeoc-response-exhibits
  2. 2. UNDERSTANDING THE BLACK-AMERICAN(S): __ One who has NO sense of his heritage and roots and is ASHAMED to be associated with African Heritage or roots because of what has been depicted in the MEDIA teaching them to hate themselves (i.e. the color of their skin, hair, etc.) and to be ashamed of their looks: http://youtu.be/YtOslGWp13A They are HIGHLY employed by the United States of America Government to serve as HOUSE Negroes/GATEKEEPERS and/or to meet QUOTAS for DECEPTIVE purposes - i.e. to DECEIVE and HIDE from the PUBLIC/WORLD the United States of America's WHITE Supremacist and RACIST Agenda. HIGHLY employed by Government Agencies to COVER-UP Discriminatory practices in the Government and PRIVATE Sector by WHITE Racist Employers/Supremacists. They are also used to COVER-UP the Corruption and Criminal/Civil wrongs of SYSTEMATIC Discriminatory Practices leveled against AFRICAN-Americans and People of Color that are seen as a THREAT because they are EDUCATED and are STRONG Civil Rights Activists fighting for the cause of their people and EXPOSING the United States of America’s CRIMINAL HERITAGE. http://www.slideshare.net/VogelDenise/criminals-in-our-past HOUSE Negroes/BLACK-Americans are usually individuals NOT qualified to perform jobs they are hired for and are merely put into their positions as “GATE KEEPERS” and a direct and proximate result of SPECIAL FAVORS - i.e. them having to COMPROMISE and DENY morals, values and beliefs. One who will do EVERYTHING possible to FIT IN and be ACCEPTED by White Society. They live in FEAR and have become VERY DEPENDENT on a WHITE-RUN Government DETERMINED to erase and change their IDENTITY and LOOKS. But NO matter how HARD he/she TRIES, they are STILL seen as "BLACK!" It is BLACK-Americans that a White Reporter is SCOFFING at and PRAISING the TERRORISTS Acts (i.e. RAPES, MURDERS, LYNCHING, etc.) of his White Supremacist Counterparts in this interview with "Muslim Civil Rights Activist Malcolm X" and that Malcolm X prophesied whose REIGN will come to an END! http://youtu.be/o7f5NTLgtEA SOME FAMILIAR FACES OF “HOUSE NEGROES” and “PLANTATION OVERSEERS” FROM LEFT to RIGHT: Oprah Winfrey and Jesse Jackson AL SHARPTON HERE ARE SOME OF THE FACES OF THE 10% (i.e. UNACCEPTABLE Percentage) in the United States of House of Representatives. Why are they in Office? They have been BEATEN DOWN and BROKEN into SUBMISSION under the WILLIE LYNCH PRACTICES and are an EMBARRASSMENT and DISGRACE! LES AFRICAINS -AMERICAINS : Sont des personnes ayant connaissance de son patrimoine, ses racines et ses très heureux de savoir et souhaitez en savoir plus sur leur histoire et du patrimoine. Leur patrimoine/racines aller au coeur de leur âme et l'être. Ils sont très heureux et fiers de leur teint, RACE, histoire, etc. et ne sont pas dans le déni de ce qu'ils sont. En outre, ils se rendent compte qu'ils sont libres et non dans la servitude et ne peut ont tout ce que Dieu dit qu'ils peuvent avoir et qu'ils ne sont pas des sous, mais au-dessus. Ils sont pas des citoyens de seconde classe. La tête et non la queue... Ils sont une NATION de gensCraintpar les racistes/suprémacistes blancs et les Juifs/sionistes ! Ils sont une NATION de gens ciblées par les racistes/suprématie blanche et Juifs/sionistes d'être « Ventilées et détruit; »cepen- dant, sont prêts au SACRIFICE et de mourir pour le «amour de leur peuple – c'est-à-dire de plus grand amour est une personne prête à donner leur vie pour son peuple! » Exemple :Bien que Moses est extraite de sa famille comme un bébé, c'était vers le bas dans son âme/ADN de savoir qu'il n'était pas droit à des gens "Beat" et/ou "Enslave" .Par conséquent, il pourrait pas res- ter et regarder un esclave étant maltraité ou abusé!Moses a également laissé deux frères combattant chaque autre savoir de son opposition et qu'ils devraient pas se battre entre eux [c'est à dire pour l'autre n'est pas l'ennemi de l'autre] DE gauche à droite – chefs de droits civiques : Medgar Evers, Malcolm X, Martin Luther King --ces hommes étaient juif (sionistes) / blanc des parti- sans de la suprématie pire cauchemars! Leur crainte : Ces hommes sont trop AFRICAN-américain. Dont ils ont besoin des garçons qui peuvent être contrôlées et "gardé à leur PLACE" – parce qu'ils croient réellement qu'ils avez des droits!
  3. 3. DE gauche à droite : droits civiques activiste Shirley Sherrod et les anciens États-Unis membre du Congrès Cynthia McKinney Shirley Sherrod est l'afro-américain c'est-à-dire qui a subi des persé- cutions exercées par le Président Barack Obama et son Administration lors- qu'un SUPRÉMACISTE blanc/raciste et activiste Tea Party (Andrew Breitbart) fait des allégations mensongères d'elle à l'aide de pratiques discriminatoires dans l'exécution de son travail comme directrice de Géorgie du développement Rural pour le ministère de l'Agriculture des États-Unis. Emploi de Sherrod a été brutalement interrompue sans une enquête et le Président Barack Obama refuse de déterminer l'authenticité des allégations portées contre lui : http://www.Slideshare.net/VogelDenise/Sherrod-Shirley-article Sherrod de cessation est survenu environ SIXjours après Le Président Ba- rack Obama et Thomas Vilsack a reçu le courriel de Vogel Denise Newsome in- titulé : Le Président américain BARACK OBAMA : La chute/DOOM de l'ADMINISTRATION OBAMA – la Corruption/conspiration/Cover- Up/criminel actes rendus publics http://www.Slideshare.net/VogelDenise/071310-email- toobamaholder
  4. 4. Cynthia McKinney est le membre du Congrès des États-Unis d'Amérique qui a cherché la vérité derrière la 911 attaques ; par conséquent, les mesures ont été prises pour sortir de son Congrès : http://www.Slideshare.net/VogelDenise/Cynthia-McKinney-Synopsis-information En fait, Newsome pensé que c'était plutôt étrange (c'est-à-dire pas un même temps) qu'il apparaît la suprématie blanche/raciste exécution Federal Bureau of Investigation peut ont cherché à tuer/meurtre de configuration lui récla- mant objec présumé sur sa vie ainsi que celle du président Barack Obama et United States Procureur général Eric Holder. Le 9 novembre 2011, menace apparaît environ deux jours à venir (9 no- vembre 2011) après être intérêt de Newsome dans l'arrêt McKinney posté sur son site Web (c.-à-d. initialement à www.vogeldenisenewsome.org; cependant, il apparaît est venu attaqué par les États Unis d'Amérique le Président Barack Obama et son équipe de lynchage alors après deux attaques sur son site Web, Newsome travaille présentement sur la troisième à www.vogeldenisenewsome.net . Réponse de McKinney pour le ministère de la Justice des États-Unis, « l'Agence gouvernementale qui PAYAIT le jock choc à anneaux menaçait de ME m'informer que j'ai maintenant droit, aux services de témoin victime. » http://www.Slideshare.net/VogelDenise/Mc-Kinney- cynthiajusticedepartmentprotection
  5. 5. Du Président des États-Unis Barack Obama, les États-Unis du Congrès et leur suprématie blanche/raciste juridique avocat/conseiller Baker Donelson Bear- man Caldwell & Berkowitz ("Baker Donelson") et leur CONSPIRATEURS/CO- CONSPIRATORS Peurs : Des femmes afro-américaines comme Newsome, Sherrod et McKinney et les enfants/jeunes qui sont fiers de leur RACE! Aux Etats-Unis le Président Barack Obama s'est sur la ORCHASTRATED de COMPLOTS par sa Donelson de Baker avocat/conseiller juridique nivelé contre Vogel Denise Newsome de détruire sa vie. Baker Donelson et ses CONSPIRATEURS/CO-CONSPIRATORS ont passé bien sur 20Annéesessayant de pause Vogel Newsome Dense et n'ont pas. Venue après Newsome, emploi, propriété, etc. par le biais de pratiques criminelles . Aller jusqu'à à l'aide de leur gouvernement des con- nexions (c'est à dire au Département du Trésordes États-Unis /Ministère du revenu) pour attaquer de Newsome verse et CONSPIRE avec les fonctionnaires d'État corrompus et les Dirigeants de la Banque (c'est-à-dire qui de re- cherche semblent être des CLIENTS de Baker Donelson). Venant après verse de Newsome des Pensions alimentaires pour enfants lorsque Newsome a Jamais marié et jamais naisse/adoptée/Aborted enfant (s): J.P. Morgan Chase Bank Documents : http://www.Slideshare.net/VogelDenise/071710-kydorjp-morganchasedocs Banque américaine Documents : http://www.Slideshare.net/VogelDenise/052811-US-bankfaxconfirmation- finalredacted http://www.Slideshare.net/VogelDenise/053011-US-bankfax- daviscarlsonfinalredact
  6. 6. Il y a Nonbesoin des États Unis d'Amérique le Président Barack Obama et la première Dame Michelle Obama tente même essayer et jouer le Course Carte : Tandis que Newsome est Pasun noir-américain, mais un AFRICAN- américaine, elle a voté pour le Président Barack Obama. Newsome est un électeur inscrits , elle est NEITHER démocrate républicain NOR /Tea Party ou conservateur – c'est-à-dire comme s'il importait en ce que seulementla voix des citoyens des États-Unis pour le Président et le vice-président des États-Unis d'Amérique sont déterminées par le Collège électoral et pasles citoyens – en d'autres termes, c'est qui ils veulent dans et membres du Collège électoral seront choisis de suprématie blanche/racistes pour voir la ! Cette méthode seule est INCONSTITUTIONNEL et a été conçu pour constater que NOPersonne-de-couleur jamais pénétré dans la maison blanche. Il semble que le Président Barack Obama a HAND PICKED comme un LARGE-SCALE la CORRUPTION et Arnaque fraude pour tromper le PU- BLIC/monde! Oui, c'est pire que de l'ancien président Richard Nixon scandale de WATERGATE. Voir juillet de Newsome 13, 2010 Email intitulé : « Le Président américain BARACK OBAMA : la chute/DOOM de l'ADMINISTRATION OBAMA - actes de Corruption et conspira- tion/Cover-Up/pénales rendues publiques. » http://www.Slideshare.net/VogelDenise/071310-email-toobamaholder Qui a conduit à la HASTY et BÂCLÉE cover-up de l'États-Unis 11 septembre 2001 (911) des actes de terrorisme domestique sur son OWN World Trade Center Buildings et le cadrage et la mise à mort/MURDERING de tant de vies pour camoufler ce hideux actes qui a coûté la vie de milliers et sont encore réclamer des vies à sa suite !
  7. 7. EX-PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS WILLIAM "BILL" CLINTON ConnaissancesetAPPLICATIONDeWILLIE LYNCHPratiques Anciens États-Unis Président William "Bill" Clinton je veux nommer un cool man sur l'extérieur mais brûlant pour l'Amérique à l'intérieur. Un homme qui croit que nous pouvons construire un nouveau rêve américain éco- nomie entraînée par l'innovation et la créa- tivité, de l'éducation et de coopération. Un homme qui avait le bon sens se marier Mi- chelle Obama. EXTRAITS, démocrate 2012 Convention nationale discours de l'ancien Président Bill Clinton : Il s'avère que faire progresser égalité des chances et autonomisation économique est à la fois moralement droite et bonne économie, parce que la discrimination, pauvreté et ignorance limitent la croissance . . . Le président Obama a commencé par une très plus faible économie que j'ai fait. Aucun président – pas moi ou l'un de mes prédécesseurs pourraient avoir réparé tous les les dégâts en seulement quatre ans... si vous au- rez renouveler contrat du Président vous sera le sentir . Compréhension ce que pense ancienne Unis États d'Amérique, le Président Bill Clinton vraiment sur le Président Barack Obama. Extraits d'articles, Convention nationale de la 2012 de démocrate du Président Clinton était hypocrisie – en d'autres termes, le souriant du président Obama FACE connaissance he DESPISES Obama : http://www.Slideshare.net/VogelDenise/Clinton-Bill-Racist-Remarks-regarding-Barack-Obama « Ce mec aurait mènent nos sacs. » Il y a quelques années ce mec aurait obtiennent nous café. Appelé Obama, "« incompétent » et « amateur » qui n'a aucune idée de comment le monde fonctionne. Obama ne sait pas comment faire pour être président. Il ne sait pas comment le monde fonctionne. M. Obama conseillers avaient essayé de garder l'ancien président au large de la grande scène cette semaine...Mais Bill Clinton menacée de BOYCOTT la convention sauf s'il a eu un rôle de premier plan. David Axelrod, a fait valoir que M. Obama avait besoin M. Clinton plus que M. Clinton avait besoin de lui.
  8. 8. Pour la traduction – menteur menteur : . . .et il croit que lorsque vous avez travaillé dur et bien fait et mar- chait à travers cette porte d'occasion, vous faire Pas SLAM Elle ferme derrière vous. Non, vous arriver à l'arrière et vous donnez d'autres gens le Même chances qui Aidé vous Réussir . . . – Michelle Obama 2012 DNC discours Fait /Vérité :Au titre des États Unis d'Amé- rique le Président Barack Obama - son Administra- tion est venu après au moins deux de Vogel Denise Newsome emplois et est OBSTRUCTING aux en- quêtes effectuées par l'Equal Employment Opportu- nity Commission, Ohio Civil Rights Commission et Federal Bureau of Investigation -- Qui CLAQUENT la porte fermée en face de Newsome ainsi que beau- coup d'autres qui ont pu subir aux mains des em- ployeurs prônant la suprématie blanche/racistes et d'autres. LA LETTRE DE WILLIE LYNCH : LA MISE D'UN ESCLAVE! Ce discours a allégué avoir été livré par Willie Lynch sur la rive de la rivière James dans la colonie de Virginie en 1712. Lynch était un propriétaire d'esclaves britanniques dans les Caraïbes. Il a été invi- té à la colonie de Virginie en 1712 pour enseigner ses méthodes aux propriétaires d'esclaves. Le terme « lynchage » est dérivé de son nom de famille. 25 décembre 1712 Messieurs : Je vous salue ici sur la rive de la rivière James dans l'année de notre Seigneur mille sept cent douze. Tout d'abord, je le ferai je vous re- mercie, Messieurs de la colonie de Virginie, pour m'amener ici. Je suis ici pour vous aider à résoudre certains de vos problèmes avec des esclaves. Votre invitation m'est parvenue sur mon modeste plan- tation aux Antilles, où j' ai expérimenté avec certains des plus ré- cents et toujours les plus anciennes méthodes de contrôle des es- claves. La Rome antique nous convoiteraient si mon programme est mis en place. Comme notre bateau navigue vers le sud sur la rivière James, nom- mé pour notre illustre roi, dont la version de la Bible que nous ché- rissons, j'ai vu assez pour savoir que votre problème n'est pas unique. Alors que Rome utilisé des cordes de bois en croix pour le corps humain debout le long de ses routes en grand nombre, vous êtes ici à l'aide de l'arbre et la corde à reprises. J'ai attrapé l' odeur d'un esclave mort pendu à un arbre, quelques milles der- rière. Vous ne sont pas perdant seulement précieux stock de pendai- sons, vous avez des soulèvements, esclaves sont s'enfuirvos cul- tures sont parfois laissés dans les champs trop longtemps pour un profit maximum, vous souffrez feux occasionnels, vos animaux est sacrifiés. Exemple des pratiques Willie Lynch promotion : l'esclavage, servitude pour dettes, Envy, jalousement, Op- pression, de la suprématie blanche/racisme ... de leurs serviteurs blancs et leurs surveillants: Offre d'emploi égale (EEOC) Plaintes Classé dans du président Barack Obama montre et est obstruée de son Administration et Congrès : 07/07/2009 – EEOC plainte contre bois & Lamping : http://www.Slideshare.net/VogelDenise/070709-EEOC- Complaint-Wood-Lamping 30/04/2012 – EEOC plainte contre les systèmes de gestion de la dotation/Messine groupe de ré- solution pour le cabinet Garretson et Messine : http://www.Slideshare.net/VogelDenise/043012-EEOC- OCRC-complaintcharge ( Remarque : C'est la firme qui le gou- vernement retenu pour gérer les paie- ments aux intervenants impliqué dans le 11 septembre 2001 (911 attaques): http://www.Slideshare.net/VogelDenise/ex- XIX-Garretson-q-and-a-the-911-Adjuster
  9. 9. DE gauche à droite : Benjamin jaloux (National Association for Advancement of Colored People) et Eric Holder (United States Attorney General). Avis leur teint de peau . Avis que dans la sélection des États-Unis États d'Amérique pré- sident Barack Obama, Benjamin Jealous et Eric Holder, la suprématie blanche/raciste impliqué fait en sorte que qu'ils choisi INTERRACIAL in- dividus pour mandat de représenter le Président Barack Obama dans le bureau. Voici les visages de certains surveillants de PLAN- TATION de gouvernement plus : DE gauche à droite : États-Unis Chambre des re- présentants John Conyers et Charlie Rangel Messieurs, vous savez quels sont vos problèmes; je n'ai pas besoin d'élaborer. Je ne suis pas ici pour énumérer vos problèmes ; je suis ici pour vous présenter à une méthode de les résoudre. Dans mon sac ici, J'ai un plein-preuve de méthode pour contrôler vos es- claves noirs. Je garantis à chacun d'entre vous qui si installé correc- tement il se contrôle les esclaves pendant au moins 300 ans [2012] .Ma méthode est simple. Un membre de votre famille ou votre sur- veillant peut l'utiliser. J'ai ont indiqué un certain nombre de diffé- rences entre les esclaves et agrandir les différences. J'utilise la peur, méfiance et envie pour la commande. Ces méthodes ont tra- vaillé sur mon modeste plantation dans les Indes occidentales et il va fonctionner dans tout le sud. Prenez cette liste simple peu de différences et de penser à eux. Sur le dessus de ma liste est "âge" mais c'est là que parce qu'il commence par un "a". La seconde est "COLOR" ou à l'ombre, il est intelligence, taille, sexe, taille des plantations et statut sur les plantations, l' attitude des propriétaires, si le esclaves vivent dans la vallée , sur une colline, est, Ouest, Nord, Sud, cours de ont des cheveux fins , cheveux, ou est grand ou court. Pour la traduction : Jim Messina (campagne, chef d'état-major Manager/adjoint/directeur du Personnel pour l'équipe de Transition pour les États Unis d'Amérique le Président Barack Obama – apparaît en relation aux propriétaires de l'ex-employeur de Vo- gel Denise Newsome systèmes de gestion de dota- tion/Messina Messine. Une copie de la présentation de YouTube (« boîte vocale de résiliation ») qu'il semble que le Président Barack Obama ne veut pas que le PUBLIC/le monde d'entendre (c.-à-d. donc, apparaît derrière l'enlèvement de YouTube) peut être trouvé ici : http://www.filesanywhere.com/fs/v.aspx?v=8a7065875e67 75a76e9e a répété pour la traduction : Ne croire le faux rapport "emploi/emploi" qui publie l'Administration du président Ba- rack Obama. Le DROP dans "demandes de prestations de chômage" est peut-être dû au fait que les prestations de chômage des individus ont Courir dehors et ils n'étaient pas éligibles pour les EXTENSIONS. Il n'a rien à voir avec l' amélioration de l'économie -- autrement dit Un mensonge par le Président Barack Obama et ses alliés favorables aux médias parce qu'il s'agit d'une année électorale ! Le Président Barack
  10. 10. Maison des États-Unis représentant Maxine Wa- ters IMPOSE le but – em- ploi/rôle – DES surveillants: Pour garder AFRICAN- américains et/ou Personnes- De -couleur en Maintenant que vous avez une liste des différences, je vais vous donner un aperçu de l'action, mais avant cela, je vais vous assurer que méfiance est plus forte que la confiance et l'envie plus fort adulation, respect et admiration. Les noirs esclaves après avoir reçu ce endoctrinement interdit d'exploiter et va devenir automa- tique de ravitaillement et l'auto-production depuis des siècles, peut-être des milliers. N'oubliez pas vous doit pitch le vieux noir mâle vs le jeune noir mâleet le jeune noir mâle contre le vieux noir mâle. Vous devez utiliser le sombre peau des esclaves contre le lumière esclaves de la peau et le lumière peau des esclaves contre le sombre esclaves de la peau . Obama et son Administration est venu après Vogel Denise Newsome de job à Messine dotation et leur allié, entreprise - Groupe résolution GARRETSON (c'est-à-dire qui a traité les paiements de règlement à 911 victimes de répondeur, etc.)pour "Taire" d'exposer la vérité derrière l' attaque de 911 et autres pratiques criminelles par des représentants du gouvernement des États-Unis et leur CONSPIRA- TEURS/CO-CONSPIRATORS ! Il semble que le Président Ba- rack Obama et son Administration sont efforcent de porter plainte frivole (S) contre Vogel Denise Newsome pour l'em- pêcher de sa violation pénale/civile de partager avec le PUBLIC/monde!
  11. 11. BONDAGE! Vous devez utiliser le femelle vs le mâle .Et le mâle contre le fe- melle .Vous devez également avoir votre blanc agents et les super- viseurs méfiance tous les Blacks . Il faut que tes esclaves confiance et dépendent sur nous . Ils doit aime, respect et confiance seule- ment nous. Messieurs, ces kits sont vos clés pour le contrôle. Utili- sez-les. Avoir vos épouses et enfants Utilisez-les, ne manquez ja- mais une occasion . Si utilisé intensément pour un an, les esclaves eux-mêmes seront rester perpétuellement méfiants de l'autre . Merci Messieurs ! NOUS ALLONS FAIRE UN ESCLAVE : C'est l'intérêt et le commerce d'esclave détenteurs d'étudier la nature humaine et la nature de l'es-
  12. 12. Pour la traduction : Les visages des de Baker Donelson régime de soins de santé : la dissimulation des pratiques de génocide aux États-Unis. Baker Do- nelson en panne sous les présidents blancs , donc ils utilisé BARACK OBAMA et "joué la RACE carte" dans son "BEHIND-The-DOOR DEALS." "C'est ce qui est des États-Unis Mettre dans la Aiguille (S) qu'il ne veut pas vous savoir! Bien sûr les maison NEGRO Unis États d'Amérique le Président Barack Obama était là pour défendre et soutien vice-président Joseph Biden "Chaînes" Re- marque. clave en particulier, en vue de résultats concrets. J'ai et beaucoup d'entre eux atteint une maîtrise étonnante dans cette direction. Ils devaient ne traiter pas de terre, de bois et de Pierre, mais avec les hommes et par chaque regard qu'ils avaient de leur propre sécurité et la prospérité que dont ils avaient besoin de connaître le matériau sur lequel ils devaient travailler. Conscient de l'injustice et le mal , ils étaient tous heure perpétuer et sachant ce qu'ils se seraient Damián OrtegaIls étaient les victimes de ces injustices ? Ils étaient constamment à la recherche pour la première signes du redouté retribution. Ils ont regardé, donc avec qualifiés et pratiqué les yeux et appris à lire le avec une grande précision, l'état d'esprit et le cœur de l'esclave, par le biais de son sable face. Sobriété inhabituelle, les abstractions apparentes, morosité et l'indifférence en effet, une am- biance hors du commun a eu motif de suspicion et d'enquête. Ne commettons esclave. De quoi avons-nous besoin? Premier de tous que nous avons besoin un homme noir de nègre, une enceinte femme nègre et son petit nègre garçon. Deuxième, nous allons utiliser le principe même de base que nous utilisons en brisant un cheval, combine cer- tains facteurs plus autosuffisantes. Ce que nous faisons avec les chevaux est que nous les briser d'une forme de vie à l'autre qui est nous réduire leur de leur état naturel dans la nature. Tan- dis que la nature met à leur disposition avec la capacité naturelle de prendre soin de leur pro- géniture, nous pause cette chaîne naturelle de l'indépendance de leur part et donc créer un sta- tut de dépendance , afin que nous soyons en mesure d'obtenir d'eux une production utile pour notre affaires et plaisir!
  13. 13. "Chaînes d'États-Unis vice-président Joseph Biden" commentaire : http://youtu.be/ptnXBIm-_FI ou https://Secure.FilesAnywhere.com/FS/v.aspx?v=8a716a8e5f607077af6e FOR TRANSLATION : il va à la fois plus que les Grandes banques écrire leurs règles propres ... UNCHAIN Wall Street. Vais aller leur mettre ya BACK IN CHAINS! – United States of America vice-président Joseph Biden (août 2012) . . . Et en ce qui concerne cette citation, je pense que le vice président sait très bien que parfois les mots ne viennent pas de votre bouche la voie droite. - Paul Ryan 2012 vice-président débat Mais je toujours dire ce que je veux dire.... – Vice-président Joseph Biden 2012 au 11 octobre 2012 débat CRÉATION de l'état de dépendance de BUSINESS ECONOMICS et plaisir: Le noir-les présidents américains : WILLIAM « Bill » CLINTON et BARACK OBAMA
  14. 14. LisseOpérateurs--en gardant le contrôle des PLANTATIONS Où Sont les DADDIESDe ces en- ceintes MÈRES ADOLES- CENTES À ? VOICI QUELQUES EXEMPLES DE NON DÉVELOPPÉES
  15. 15. ESPRITS! CARDINAL PRINCIPES POUR FAIRE UN NEGRO : De peur que les générations futures peuvent ne pas comprendre les principes de briser tous les deux les bêtes ensemble, le « nègre » et le cheval. Nous comprenons que cette courte portée planification économie entraîne chaos économique périodique ; de sorte pour éviter les turbulences de l'économie, elle nous demande d'avoir l'ampleur et la profondeur dans la planification globale à long terme, articuler les deux perceptions forte compétence. Nous fixent les principes suivants pour longue portée planification économique globale. Les deux chevaux et nègres n'est pas bon pour l'économie à l'état sauvage ou naturel. Les deux doit être rompu et attachés pour production ordonnée. Pour or- donnée attention futur, spéciale et particulière doit être accordée à la femme et la plus jeune progéniture. Les deux doivent être croisés pour produire une variété et la division du travail. Les deux doivent être enseignés à répondre à une nouvelle langue particulière. Psychologiques et physiques instruction de confinement doit être créé pour les deux. Nous détenons les six principes cardinaux comme vérité de soi, basé sur la suite le discours concernant les as- pects économiques de la rupture et attacher le cheval et le nègre , ensemble, toutes comprises les six principes fixés sur. Remarque : Ni principe seul suffira pour bonne économie. Tous les principes doivent être employés pour bien ordon- née de la nation. En conséquence, les deux un sauvage cheval et nature ou un sauvage nègre sont dangereux , même si capturé, parce qu'ils auront tendance à chercher leur coutumier liberté, et en faisant cela, pourrait tuer vous dans votre sommeil. Vous ne peut pas repos. Ils sommeil pendant que vous êtes éveilléet sont éveillés pendant que vous dormez. Ils sont dangereux près de la maison familiale et il exige trop de travail pour les regarder loin de la mai- son. Avant tout, vous n'arrivez pas à travailler dans cet état naturel. C'est pourquoi le cheval et le nègre doit être rompu; c'est rompre eux d'une forme de vie mentale à l'autre. Garder le corps prendre l'esprit! En d'autres termes la volonté de la pause pour résister à. Maintenant le processus de rupture est la même pour le cheval et le Rupture La MULE : En quatre ans, cette Mule (Mi- chelle Obama) a été cassé et est maintenant briser
  16. 16. nègre, variant seulement légèrement en degrés. Mais comme nous avons déjà dit, il est un art dans la planification éco- nomique à long terme. Vous devez garder votre œil et pensées sur la femelle et la progéniture du cheval et le nègre. Un bref discours dans le développement de la progéniture mettra en lumière sur la clé de sains principes économiques. Porter beaucoup d'attention à la génération de rupture original, mais se concentrer sur l'avenir générations. Par conséquent, si vous pause la femelle mère, elle se pause la progéniture dans sa premières années de développe- ment et quand la descendance est assez vieux pour travailler, elle fournira jusqu'à vous, pour son normal féminin tendances protection aura été perdu dans le processus de rupture originale.Par exemple prenons le cas du cheval sauvage goujon , un cheval femelle et un cheval déjà infantile et comparer le processus de rupture avec deux mâles nègres capturés dans leur état naturel, une femme enceinte « nègre » avec sa progéniture infantile. Prendre le cheval du Haras , lui casser pour le confinement limité. Complètement pause le cheval femelle jusqu'à ce qu'elle devient très doux, tandis que vous ou n'importe qui peut mon- ter son dans son confort. Race de la mère et le goujon jusqu'à ce que vous avez désiré de la progéniture.Ensuite, vous pouvez activer le goujon à la liberté jusqu'à ce que vous avez besoin de lui à nouveau. Train la femelle du cheval par lequel elle va manger de votre main, et elle sera à son tour former l'enfant cheval à manger dans votre main aussi. Quand il s'agit de briser le barbare nègre, utiliser le même processus, mais varier le degré et l'intensification de la pression, afin de faire un complet renversement de l'esprit. Prendre le plus vil et plus agité nègre, le dépouiller de ses vêtements devant les Nègres mâles restants , la femelle et l'enfant nègre, tar et plume lui, cravate chaque jambe d'un cheval différent face dans des directions opposées, mettre en feu et battre les deux chevaux de le tirer dehors devant le nègre reste. prochaine étape est de de prendre un in frontto take a bull whip and beat the remaining nigger male to the point of death, of the female and the infant. Don't kill him, but put the fear of God in him, for he can be useful for future breeding. Then you can turn the stud to freedom until you need him again. When it comes to use the same process, Take the and The is son OFFSPRING (Malia et Sasha Obama). a répété pour la traduction : Mes filles sont encore les "Heart-Of-My-Heart" et le "Centre-Of-My-World!" Mais lais- sez-moi dire vous aujourd'hui J'ai Aucun de ces soucis il y a quatre ans. N° Pas de savoir si Barack et moi faisions ce qui était le mieux pour nos filles. Car aujourd'hui, je sais par ex- périence, que si je vraiment veux laisser un monde meilleur pour mes filles et pour l'ensemble de nos fils et nos filles. Si nous voulons donner à tous nos enfants une Fondation FOR THEIR DREAMS et possibilités dignes de leur promesse - si nous voulons leur donner que le sens de possibilité illimitée - cette croyance qui ici en Amérique, il est toujours quelque chose de mieux là-bas si vous êtes prêt à travailler pour elle - puis nous devons travailler comme jamais avant!
  17. 17. La RÉITÉRATION de la traduction : Debout devant vous il y a quatre ans j'ai KNEW que je na pas veux rien de tout cela au changement si Barack est devenu président. Eh bien aujourd'hui, après donc Nombreux Luttes et Triomphes et des moments qui ont testé mon mari de façons je jamais aurait pu imaginer , J'ai vu Pre- mière Main cet être président N'est pas changer qui vous êtes .. .no il Révèle qui vous êtes ... LE PROCESSUS DE RUPTURE DE LA FEMME AFRICAINE : Prendre la femelle et exécuter un série d'essais sur elle pour voir si elle a va soumettre à vos désirs volontiers. Tester lui dans tous les sens, parce qu'elle est le plus important facteur pour bonne éco- nomie. Si elle montre un signe de résistance en soumettant complè- tement à votre volonté, ne pas hésiter à utiliser le fouet de bull sur son pour extraire ce dernier morceau de résistance hors her. Atten- tion de ne pas tuer , car ce faisant, vous Gâtez bien économique. En soumission complète , elle sera de former sa progéniture dans les premières années de soumettre pour peiner lorsqu'ils deviennent âgés. La compréhension est la meilleure chose. Par conséquent, nous irons plus profonds dans cette zone de l'objet concernant ce que nous produisons ici dans ce processus de rupture de la femme « nègre ». Nous avons inversé la relation dans son état naturel non civilisé she aurait une forte dépendance sur le mâle de nègre non civilisés et elle aurait une descendance limitée tendance protectrice à son mâle indépendant et soulèverait la progéniture mâle pour être dépendants comme her Nature avait fourni pour ce type de balance. Nous avons inversé la nature en brûlant et en tirant un nègre civi- lisé apart et bull fouetter l'autre jusqu'à la mort, tout en sa pré- sence. Par lui être laissé seul, sans protection, avec le mâle image détruite, l'épreuve l'a amenée à se déplacer de son état de dépen- dance psychologique à un État indépendant congelé. Dans le pré- sent gelé l'état psychologique de l'indépendance, elle déclenche son progéniture mâles et femelles dans les rôles inversés . Par crainte de la jeunes hommes vie elle formera psychologique- ment à être mentalement faible et dépendante, mais fort physi- quement. Parce qu'elle est devenue psychologiquement indépen- dant, qu'elle formera sa progéniture femelle pour être indépen- dant des psychologique. Qu'avez-vous donc ? Vous avez obtenu le nègre de femmes à l'avant et l'homme nègre derrière et effrayé. Il s'agit d'une situation parfaite de sommeil sain et économique. Avant que le processus de rupture, nous devions être sensibilisées sur leurs gardes en tout temps. La RÉITÉRATION de la traduction : Tant en fin de compte, pour Barack ces questions ne sont pas politiques, leur PER- SONAL ... Barack sait le rêve américain parce qu'il a vécu et il veut que tout le monde dans ce pays, tout le monde d'avoir l'oc- casion SAME sans matière qui sommes-nous ou où nous sommes ou ce que nous ressemblons ou qui WE LOVE . . .
  18. 18. La RÉITÉRATION de la traduction : Mes filles sont encore les "Heart-Of-My-Heart" et le "Centre- Of-My-World!" Mais laissez-moi dire vous aujour- d'hui J'ai Aucun de ces soucis il y a quatre ans. N° Pas de savoir si Barack et moi faisions ce qui était le mieux pour nos filles. Car aujourd'hui, je sais par expé- rience, que si je vraiment veux laisser un monde meil- leur pour mes filles et pour l'ensemble de nos fils et nos filles. Si nous voulons donner à tous nos enfants une Fondation FOR THEIR DREAMS et possibilités dignes de leur promesse - si nous voulons leur donner que le sens de possibilité illimitée - cette croyance qui ici en Amérique, il est toujours quelque chose de mieux là-bas si vous êtes prêt à travailler pour elle - puis nous devons travailler comme jamais avant! Maintenant nous pouvons dormir à poings fermés, car par peur gelée sa femme monte la garde pour nous. Il ne peut pas franchir son esclave premiers processus de moulage. Il est un bon outil, prêt maintenantêtre liée au chevalà un âge tendre. Par le temps un nègre garçon atteint l'âge de seize ans, il est profondément bri- sé à et prêt pour une longue durée de vie du son et efficace de tra- vailler et la reproduction d'une unité de main-d'oeuvre bon. Con- tinuellement par le biais de la rupture de la nègre sauvage non civili- sé, en jetant la femelle nègre savage dans un état psychologique con- gelé de l'indépendance, par la mise à mort de l'image masculine protectrice et de créer une soumission esprit dépendant de l'es- clave mâle de nègre, nous avons créé un cycle orbital qui tourne sur son axe pour toujours, sauf si un phénomène se produit et reshifts la position des esclaves mâles et femelles. Nous montrons ce que nous entendons par exemple. Prenons le cas des deux unités es- clave économique et examinez-les attentivement. MICHELLE OBAMA – la rupture d'une MULE : http://youtu.be/xVkV6Y8Ju_E ou https://Secure.FilesAnywhere.com/FS/v.aspx?v=8a716a8e5f61 6ea76e9e
  19. 19. Pasteur – évêque EDDIE LONG LE MARIAGE DE NEGRE Nous élevons deux mâles nègre avec deux femelles de nigger. Puis nous prenons le « nègre » les hommes loin d'eux et garder leur déplacement et travail. Dire un « nègre » femelle porte un nègre féminin et les autres ours un mâle de nègre. Les deux femelles de nègre étant sans influence de l'image masculine de nègre, gelé avec une psychologie indépendante, augmentera leur progéniture dans des positions inverses. Celui avec la progéniture femelle lui apprendra à être comme elle, indépendante et négociable (nous négocier avec elle, grâce à elle, par elle, nous lui négocions à volonté). Celui avec la progéniture mâle de nègre, elle être congelé avec un sub- conscient craint pour sa vie, qu'il soit mentalement dépendante déclenchera et faible, mais il est fort physiquement, en d'autres termes, le corps sur l'esprit. Maintenant dans quelques an- nées, quand ces deux descendants de devenir fertile pour la reproduction précoce nous s'accoupler et accoupler et poursuivre le programme. C'est bon, solide et à long terme une planification glo- bale.
  20. 20. BARACK OBAMA, Senioret STANLEY ANN DUNHAM aux Etats-Unis le Président Ba- rack Obama de Parents Il s'agit de l'image que le Président Barack Obama et son stratège de campagne à plusieurs reprises utiliser dans des publicités pour fins de l'utilisation sur la mentalité des Américains blancs d'ori- gine dans les efforts d'obtenir leur soutien et conformément aux pratiques de WILLIE LYNCH. AVERTISSEMENT : POSSIBLE ENQUETAIS NEGATIFS Plus tôt nous avons parlé de la marchandise non économiques du cheval et le nègre dans leur état naturel ou sauvage ; Nous avons parlé sur le principe de la rupture et les lier ensemble pour une production ordonnée. En outre, nous avons parlé en accordant une attention particulière pour le savage femelle et sa progéniture pour la planification future ordon- née, puis plus récemment, nous a déclaré que, en inversant les positions des mâles et des femelles sauvages, nous avons créé un cycle orbital qui tourne sur son axe pour toujours, sauf si un phénomène est survenu et reshift postes des mâles et des femelles sauvages. Nos experts nous a avertis de la possibilité de ce phénomène, car ils disent que l'esprit a une con- duite forte de corriger et de re-corriger lui-même sur une période de temps si je peux toucher une importante base histo- rique original, et ils nous ont informés que la meilleure façon de traiter le phénomène est de raser histoire mentale de l'animal et de créer une multiplicité de phénomènes d'illusions, afin que chaque illusion va tournoyer dans sa propre or- bite, quelque chose de similaire à flottant boules dans le vide. Cette création de la multiplicité des phénomènes d'illusions implique la principe de croisements le nègre et le cheval comme nous avons indiqué plus haut, dont le but est de créer un diversifiées division du travail, créant ainsi des différents niveaux du travail et des valeurs différentes de l'illusion à chaque niveau de raccordement du travail. Dont les résultats est la rupture des points des commencements originales pour chaque illusion de sphère. Car nous esti- mons que le sujet peut obtenir plus compliqué que nous évoluerons en fixant notre économique plan concernant le but, la raison et l'effet du croisement de chevaux et nègre, nous allons fixer les termes suivants de définition pour les généra- tions futures. Par exemple, pendant le discours de Barack Obama président sur le sentier de campagne 2012, affirme-t-il, " " Let's face it... un gamin mixte de Hawaii né d'une mère céli- bataire n'est pas susceptible de devenir président des États-Unis d'Amérique. " Toutefois, on prétend que la mère du président Barack Obama était mariée quand il est né ! Hummmm ! http://youtu.be/Lv4_sAUkBbs ou https://Secure.FilesAnywhere.com/FS/v.aspx?v=8a716a8e5f606f79b 197
  21. 21. Satellisant cycle signifie une chose tournant dans un chemin d'accès donné. Axe signifie sur lequel ou autour duquel tourne un corps. Phénomène signifie quelque chose au-delà de la conception ordinaire et inspire la crainte et me de- mande. Multiplicité signifie un grand nombre. Sphère signifie un globe. Croix de reproduction un cheval signifie pren- dre un cheval et il de reproduction avec un âne et vous obtenez un muet en arrière * mule ss longtemps dirigés qui n'est ni reproduction ni productif en soi. Crossbreeding nègres moyenne prendre autant de gouttes de blanc bon sang et en les mettant dans femmes de nègre autant que possible, les gouttes variables par les différents tons que vous souhaitez, et puis laisser se reproduire avec eux jusqu'à ce que un autre cycle de couleur apparaît comme vous désirez.Ce qui veut dire cela ; mettre les Nègres et le cheval dans un pot d'élevage, mélange certains évaluer et quelque chose de bon blanc sang et qu'obtenez- vous ? Vous avez obtenu une multiplicité de couleurs de * nègres ss descendante, insolite, en cours d'exécution, liée à une descendante * mule ss longtemps dirigés, celui productive de lui-même, les autres stériles. (La constante, les autres mourant, nous gardons le nègre constant car nous pouvons remplacer les mulets pour un autre outil) mule et « nègre » liée aux uns aux autres, ne sachant pas où l'autre est venu et ni productif pour lui-même, ni sans l'autre. The WILLIE LYNCH pratiques en ce qui concerne INTERLO- PING sont expérimentalement utilisé et CARRIED out grâce à l' utilisation des médias – c'est-à-dire la régie et couru en prônant la suprématie blanche/ organisationsracistes et ce qui sont connus comme sioniste. La promotion EXCESSIVE et exagéré de ces INTERLOPINGpratiques figurent dans les programmes de télévision et de la promotion de modes de vie de HOLLYWOOD au projet et atteindre leurs objectifs / buts! CERTAINS ayant la mentalité – "réalisation et le succès de ce qu'ils ont été amenés à croire être FORBIDDEN FRUIT" – la femme blanche Pourquoi? En raison du passé – pas pouvoir mar- cher sur le même trottoir comme des femmes blanches ; Néanmoins, même LOOK at HER! Pourquoi? Un Intérêt dans la astuces -de- la - commerce! Pourquoi? Un état d'esprit d'atteindre la prix!
  22. 22. Sur octobre 2012, récents reportages les retrouvailles de la Chanteuse Rihanna et le Chanteur/rappeur Chris Brown. Cette relation est un exemple classique de la WILLIE LYNCH pratiques et l'utilisation de telles pratiques à HOLLYWOOD--deux personnes possédant des terres non esprits qui laché hors du lycée de poursuivre fame et entra dans un CORRAL pour être cassé vers le bas pour le prix OF FAME! Tous les deux leurs emplois sont à effectuer pour ceux qui les soutiennent et aide "MOVE-THE-CROP." Battant était bon pour l'économie de Rihanna et conformément à la rupture de la femme. Donc pour ceux Qui dirigent/contrôle Hollywood probablement apprécié regarder le battement d'une femme américaine noir- (désirant être blanc) et un noir-homme américain (désirant être blanc), mise en œuvre du WIL- LIE LYNCH pratiques. RIHANNA : https://www.Slideshare.net/VogelDenise/robyn-rihanna-fenty-wikipedia CHRIS BROWN : https://www.Slideshare.net/VogelDenise/Christopher-Chris-Brown-wikipedia LES conséquences du "Manque d'éducation" et "Perte d'identité" Non développées Esprits race bonne éco- nomie et affaires! GRÂCE À LEURS PARTISANS : CONTROLE DE LA LANGUE : Métissage complété, pour les autres indemnités de départ de leur origi- nal commence, il faut complètement anéantir la langue maternelle de la nouvelle « nègre » et la nouvelle mule et instaurent un nouveau lan- gage qui implique un travail de la vie nouvelle des deux. Vous connais- sez la langue est une institution particulière. Il mène au cœur d'un peuple. Plus un étranger connaît la langue d'un autre pays que plus il est capable de se déplacer à travers tous les niveaux de la société. Par conséquent, si l'étranger est un ennemi du pays, dans la mesure où il connaît le corps de la langue, à cet égard est le pays vulnérable à une attaque ou une invasion d'une culture étrangère. Par exemple, si vous prenez un esclave, si vous lui apprendre tout sur votre langue, il saura tous vos secrets, et il n'est alors pas plus pour un esclave, vous ne pouvez pas tromper lui plus. Par exemple, si vous avez dit un esclave qu'il doit effectuer pour en sortir « nos cultures » et il le sait bien la langue, il saurait que « nos cultures » ne signifient pas « nos cultures » et le système de l'esclavage décomposerait, car il porte- rait sur la base de ce que « nos cultures » signifiait vraiment. Il faut faire attention à mettre en place la nouvelle langue pour les es- claves serait bientôt dans votre maison, donc parler à vous « man to man » et c'est la mort de notre système économique. En outre, les définitions des mots ou expressions sont seulement une minute partie du processus. Les valeurs sont créés et transportés par la communica-
  23. 23. L' extrême de la vous voulez être les de La PROMOTION de la CULTURE blanche IMI- TATION / émulation de cette IGNORANCE est également essor pour l'économie et BUSINESS : tion à travers le corps de la langue. Une société totale a plusieurs sys- tème de valeurs reliés entre eux. Toutes les valeurs dans la société ont des ponts de langue de les connecter pour travailler ordonnée dans la société. Mais pour ces ponts de langue, beaucoup de ces systèmes de valeur serait fortement clash et provoquer des troubles internes ou guerre civile, le degré de conflit étant déterminé par l'ampleur des pro- blèmes ou une force adverse relative sous quelque forme. Par exemple, si vous mettez un esclave dans un enclos de porc et former à vivre il et incorporer en lui à value il comme un mode de vie complètement, le plus gros problème , vous seriez obligé de lui est qu'il serait vous inquiétez pas vous parler de dispositions pour garder le hog pen propre, ou le porc même stylo et faire un feuillet et incorporer quelque chose dans sa langue par laquelle il arrive à une maison de valeur plus qu'il ne le fait sa plume de porc, tu as un problème. Il sera bientôt dans votre maison. Grâce à des SUPPORTERS --De l'économie et les af- faires sont florissantes sur L'IGNORANCE!
  24. 24. VOUS pouvez mettre le rouge à lèvres sur un cochon et c'est toujours un cochon! JIM CROW ANTI-Black Droit http://www.Slideshare.net/VogelDenise/Jim-Crow-wikipedia Les lois Jim Crow ont été État et lois locales des États-Unis a adopté entre 1876 et 1965. Ils ont mandaté jure la ségrégation raciale dans tous les installations publiques dans les États du sud de l'an- cienne Confédération, avec, à partir de 1890, un "séparés mais égaux" statut pour afro-américains. La séparation dans la pratique conduit à des conditions qui tendent à être inférieurs à ceux prévus pour les américains blancs, systématiser un certain nombre de désavantages économiques, éducatives et sociales. Jure ségrégation principalement appliquée pour le sud des États-Unis. Ségrégation du Nord était généralement de fait, avec les formes de ségrégation dans le logement appliquée par les pactes, les pratiques de prêts bancaires et discrimination à l'emploi, y compris les pratiques discrimi- natoires pendant des décennies. Quelques exemples de lois Jim Crow sont la ségrégation des écoles publiques, les lieux publics et les transports en commun et la ségrégation des toilettes, des restaurants et des fontaines d'eau potable pour les blancs et les noirs. L'armée américaine était également séparée. Ces lois Jim Crow suivi 1800 – 1866 Black Codes, qui avait déjà restreint le droits civiques et les libertés civiles des Afro-américains avec aucun prétexte de l'égalité. Ségrégation scolaire parrainé par l'État a été déclarée inconstitutionnelle par la Cour suprême des États-Unis en 1954 dans l'affaire Brown c. Board of Education. En règle générale, les lois Jim Crow restants ont été annulées par le Ci- vil Rights Act de 1964[1] et le Voting Rights Act de 1965. Étymologie L'expression « Droit de Jim Crow » est apparu en 1904 d'après le dictionnaire de l'anglais américain,[2] bien qu'il existe des preuves de son utilisation antérieure. [3] [4] l'origine de l'expression « Jim Crow » a souvent été attribué à "Jump Jim Crow", une chanson et de danse de caricature des noirs, interprété par l'acteur blanc Thomas D. Rice en blackface, qui tout d'abord apparu en 1832 et a été utilisé pour faire la satire de Andrew Jacksonde politiques populistes. En raison de la renommée de Rice, « Jim Crow » était devenu une expression péjorative signifiant "Nègre" en 1838. Quand les législatures du Sud a adopté des lois de ségrégation raciale – dirigée contre les noirs – à la fin du XIXe siècle, ces est devenu connus comme lois Jim Crow. [3]
  25. 25. Origines des lois Jim Crow Article détaillé : Dixiecrat après l'ère de Reconstruction Au cours de la période de Reconstruction de 1865 – 1877, Loi fédérale fourni la protection des droits civiques dans le Sud des États-Unis pour les affranchis – les africains-américains qui avaient été autrefois les esclaves. Dans les années 1870, démocrates reprennent progressivement le pouvoir dans les législatures du Sud, parfois à la suite des élections en quel paramilitaire groupes opposants in- timidés, attaquer les noirs ou les empêche de voter. Élections des gouverneurs étaient étroits et contestée en Louisiane pendant des années, avec une extrême violence déclenchée lors des campagnes. En 1877, un national compromettre sud de partisans à l'élection présidentielle a donné lieu dans le dernier des troupes fédérales étant retiré du Sud. Blanc démocrates avaient repris le pouvoir politique dans tous les États du Sud. [5] ces gouvernements Rédempteur sobre, blancs et démocratique a légiféré les lois Jim Crow, séparant les noirs de la population blanche. Noirs sont toujours élus aux bureaux locaux dans les années 1880, mais l'établissement que démocrates passaient des lois pour rendre les électeurs inscription et les règles électorales plus restrictives, de sorte que la participation politique de la plupart des noirs et beaucoup de blancs pauvres a commencé à diminuer. [6] [7] entre 1890 et 1910, dix des onze anciens États confédérés, commençant par le Mississippi, passé nouvelles constitutions ou amendements qui effectivement privées les plus noirs et des dizaines de milliers de pauvres blancs grâce à une combinaison de poll taxes, l'alphabétisation et des tests de compréhension et résidence et conservation des documents. [6] [7] les clauses grand-père autorisés temporairement certains blancs analphabètes de voter. Taux de participation a chuté drastiquement dans le sud à la suite de ces mesures. Par exemple, l'Alabama avait des dizaines de milliers de petits blancs crées. [8] en Louisiane, en 1900, les électeurs noirs ont été réduits à 5 320 sur les rouleaux, bien qu'elles représentent la majorité de la population. En 1910, seulement 730 noirs ont été enregistrés, moins de 0,5 % des hommes noirs éligibles. "En 27 les 60 paroisses de l'État, pas un seul électeur noir a été enregistré plus longtemps ; 9 paroisses plus, qu'un électeur noir était". [9] , que l'effet cumulatif en Caroline du Nord signifie que les électeurs noirs ont été complètement éliminés de l'électeur rouleaux au cours de la période de 1896-1904. La croissance de leur classe moyenne prospère a été ralentie. En Caroline du Nord et les autres États du Sud, il y avait aussi les effets de l'invisibilité: « [W] ans une décennie d'afro-américains, la campagne de la suprématie blanche a effacé l'image de la classe moyenne noire dans l'esprit des blancs de Caroline du Nord. » [9] Ceux qui ne pouvaient pas voter n'étaient pas éligibles pour siéger sur des jurys et ne pourraient pas courir pour les bureaux locaux. Effectivement, ils ont disparu de la vie politique, car ils pourraient influencer pas les législatures d'État, et leurs intérêts ont été négligés. Alors que les écoles publiques avait été établies par les législatures de Reconstruction pour la première fois dans des États plus au sud ; ceux pour enfants noirs étaient constamment sous-financés par rapport aux écoles pour les enfants blancs, même lorsque prises en considération dans les finances tendues du Sud après-guerre où la baisse de prix du coton a conservé l'économie agricole à une faible. Dans certains cas, des mesures positives visant à réduire la fraude électorale, comme la Loi de boîte de huit en Caroline du Sud, a agi contre les électeurs noir et blancs qui sont analphabètes, comme ils ne pouvaient pas suivre les indications. [10] tandis que la séparation des Afro-américains de l'ensemble de la population était devenir légalisé et formalisée au cours de l' Ère progressiste (années 1890- 1920), il était aussi devenu coutumier. Par exemple, même dans les cas où les lois Jim Crow n'interdisent pas expressément noirs à participer dans les sports ou les loisirs, les lois en forme une culture distincte. [3] Contexte dans the Jim Crow, le élection présidentielle de 1912 était fortement incliné contre les intérêts des noirs américains. La plupart des noirs vivaient encore dans le sud, où ils avaient été effecti- vement crées, donc ils ne pouvaient pas voter du tout. Même si beaucoup d'américains pauvres ou analphabètes de voter, interdit le poll taxes et exigences en matière d'alphabétisation ces stipulations avait fréquemment les échappatoires qui exemptaient les Américains blancs de satisfaire aux exigences. Dans l' Oklahoma, par exemple, tous ceux habilités à voter avant 1866, ou liés à une personne qualifiée pour voter avant 1866 (une sorte de «clause des droits acquis»), a été exempté de l'obligation d'alphabétisation ; les seules personnes qui pouvaient voter avant cette année étaient américains blancs de sexe masculins. Blancs américains ont été exclus de l'essai de l'alphabétisation, tandis que les noirs américains ont été effectivement du doigt par la loi. [11] Woodrow Wilson, un démocrate du Sud et le premier président du Sud-né de la période qui a suivila guerre civile , nommée sudistes à son Cabinet. Certains ont commencé rapidement à faire pression pour des lieux de travail distincts, bien que Washington et offices fédéraux avaient été intégrées depuis après la guerre civile. En 1913, par exemple, le Secrétaire au Trésor William Gibbs McAdoo – une personne nommée par le Président – a été entendue à exprimer son opinion de noir et blanches femmes travaillant ensemble dans un bureau: "je suis sûr que cela doit aller à l'encontre des femmes blanches. Y a-t-il une raison pourquoi les femmes blanches n'ait pas seulement les femmes blanches travaillant en face d'eux sur les machines?" [12] Wilson a introduit la ségrégation dans les bureaux fédéraux, malgré beaucoup protestations de responsables afro-américains et groupes. Philippe Sansonetti politiciens sud ségrégationnistes en raison de sa propre conviction que la ségrégation raciale était dans le meilleur intérêt du noir et blancs américains. [13] à Gettysburg sur 4 juillet 1913, le semi-centenaire de la déclaration de Abraham Lin-
  26. 26. colnque "que tous les hommes naissent égaux", Wilson s'adresse à la foule : Comment complète l'union est devenu et comment cher à nous tous, comment incontesté, comment bénigne et majestueux, comme État après État a été ajouté à cela, notre grande famille des hommes libres ! [14] Un éditorial du Washington Bee s'est demandé si les "retrouvailles" de 1913 a été une réunion de ceux qui ont combattu pour "l'extinction de l'esclavage" ou un regroupement de ceux qui ont lutté pour "perpétuer l'esclavage et qui emploient maintenant chaque artifice et argument connu pour tromperie" à présente émancipation comme une entreprise ayant échouée. [14] un historien note que le Jubi- lé"paix" à laquelle Wilson présidée à Gettysburg en 1913 "était une réunion de Jim Crow, et la suprématie blanche pourrait affirmer avoir été le maître de cérémonie silencieuse et invisible." [14] (Voir aussi : Grands retours de 1913 ) Premières tentatives de briser Jim Crow Signez pour la salle d'attente « colorée » à une station de bus à Durham, en Caroline du Nord, 1940 La Civil Rights Act de 1875, présenté par Charles Sumner et Benjamin F. Butler, stipulait une garantie que tout le monde, quelle que soit la race, de couleur ou de condition antérieure de servitude, avait droit au même traitement dans les lieux publics, comme les auberges, les transports publics, théâtres et autres lieux de loisirs. Cet acte a eu peu d'effet. Un arrêt de la Cour suprême de 1883 a sta- tué que la Loi était inconstitutionnelle à certains égards, disant : le que Congrès a eu pas de contrôle sur les sociétés ou personnes privées. Avec les démocrates du Sud blancs formant un bloc solid avec droit de vote au Congrès, avec puissance hors de proportion avec le pourcentage de population qu'ils représentent, les congrès ne passaient pas une autre loi de droits civiques jusqu'en 1957. En 1890, la Louisiane a adopté une loi exigeant des locaux séparés pour les passagers blancs et colorés sur les chemins de fer. Loi de Louisiane distinguée entre « blanc », « noir » et "de couleur" (c'est-à-dire les personnes d'ascendance européenne et africaine). La loi déjà indiquée que les noirs ne pourraient pas rouler avec les blancs, mais les gens de couleur pourrait monter avec les blancs avant 1890. Un groupe de black concerné, des citoyens blancs et colorés à la Nouvelle Orléans forment une association dédiée à l'abrogation de la Loi. Le groupe persuadé Homer Plessy, qui était un huitième "nègre" et de teint, de le tester. En 1892, Plessy a acheté un billet de première classe de la Nouvelle Orléans, sur le chemin de fer est la Louisiane. Une fois qu'il avait pris le train, il a informé le chef de train de sa lignée raciale et a pris place dans la voiture de blancs uniquement. Il a été dirigé de quitter cette voiture et de s'asseoir à la place dans la voiture « mulâtres seulement ». Plessy a refusé et a été immédiatement arrêté. Le Comité de citoyens de la Nouvelle Orléans ont combattu l'affaire jusqu'à la Cour suprême des États-Unis. Ils ont perdu dans Plessy v. Ferguson (1896), où la Cour a statué que les installations « sépa- rées mais égale » étaient constitutionnelles. La conclusion a contribué à 58 ans plus de discrimination légale contre un peuple noir et couleur aux États-Unis. Racisme dans les États-Unis et les défenses de Jim Crow
  27. 27. caricature de 1904 de wagons « Blanc » et « Jim Crow » par John T. McCutcheon. Malgré la prétention juridique de Jim Crow, que les courses être « séparés mais égaux » en vertu de la Loi, les non-blancs reçurent des installations infé- rieures et le traitement. Sudistes blancs a rencontré des problèmes dans l'apprentissage de gestion de travail libre après la fin de l'esclavage, et ils en voulaient noirs américains, incarnant la défaite de la guerre civile de la Confédération: «avec la suprématie blanche contesté dans tout le sud, beaucoup de blancs cherche à protéger leur statut antérieur en menaçant les Afro-américains qui ont exercé leurs droits nouveaux. " [15] Blanc démocrates utilisé leur pouvoir pour séparer les espaces publics et les installations en droit et rétablir la domination sociale sur noirs dans le sud. Une justification de l'exclusion systématique des noirs américains du Sud société publique était que c'était pour leur propre protection. Un savant du XXe siècle a suggéré qu'ayant permis des noirs dans les écoles blanches signifierait « constamment en les soumettant à sentiment défavorable et d'opinion », qui pourrait conduire à « une conscience course morbide ». [16] cette perspective a pris anti- noir sentiment accordé, parce que le fanatisme était répandu dans le Sud après que l'esclavage est devenu une caste raciale. Seconde guerre mondiale Un signe ségrégative sur un restaurant à Lancaster, dans l'Ohio, 1938 Une salle de billard pour gens de « couleur » à Memphis, Tennessee, 1939
  28. 28. Distinct « blanc » et « couleurs » entrées dans un café à Durham, en Caroline du Nord, 1940 Certains restaurants, tels que le starter em bas salle à manger à Belle Glade, en Floride, a accueilli avec satisfaction les patrons noirs et blancs semblables, comme en témoigne l'annonce "Blanc & couleur servi." surplombant le restaurant à cette photographie de 1939. Lorsqu'il s'agissait de lois autorisées, étatiques et locales souvent requises « blancs » et « mulâtres » s'asseoir dans des sections séparées. Après la seconde guerre mondiale, afro-américains plus remise en cause la ségrégation, comme ils le croyaient avoir gagné plus que le droit d'être traités comme des citoyens à part entière en raison de leur service militaire et les sacrifices. Le Mouvement des droits civiques a été mis sous tension par un certain nombre de points chauds, notamment l'attaque de 1946 vétéran de la seconde guerre mon- diale Isaac Woodard , alors qu'il était en uniforme L'armée américaine . En 1948, le Président Truman a publié ordre exécutif 9981, ventilant les forces armées. Comme le mouvement des droits civiques a gagné du terrain et utilisé les tribunaux fédéraux pour attaquer les lois Jim Crow, les gouvernements dominés par les blancs de la plupart des Etats du Sud contré par passage des formes alternatives de restrictions. Le Comité de défense juridique NAACP (un groupe qui est devenue indépendant de la NAACP) – et son avocat, Thurgood Marshall – a apporté le point de repère cas Brown v. Board of Education of Topeka, 347 U.S. 483 (1954) devant la Cour suprême. Dans sa décision charnière de 1954, la Cour a infirmé à l'unanimité la décision Plessy de 1896. La Cour suprême a conclu que légalement autori- sée (jure) de l'école publique ségrégation était inconstitutionnelle. La décision avait des ramifications sociales profondes. Jure la ségrégation ne était pas mises fin jusqu'à ce que le passage du Civil Rights Act de 1964. Histoire a montré que les problèmes de l'éducation des enfants pauvres ne se limitent pas à une minorité, et les États et les villes ont continué à s'attaquer aux approches. La décision de la Cour n'a pas empêché de fait ou résidentielles de ségrégation scolaire. Cette ségrégation se poursuit aujourd'hui dans de nombreuses régions. Certains systèmes scolaires de ville ont également commencé à mettre l'accent sur les questions économiques et de ségrégation de classe plutôt que la ségrégation raciale, car ils ont constaté que les problèmes sont plus fréquents lorsque les enfants des pauvres de tout groupe ethnique sont concentrés. Associer la Justice Frank Murphy introduit le mot "racisme" dans le lexique des opinions de la Cour suprême des États-Unis dans Korematsu v. United States, 323 U.S. 214 (1944). [17] il a déclaré que, en confirmant le déménagement forcé des Américains d'origine japonaise pendant la seconde guerre mondiale, la Cour s'enfonçait dans "l'abîme laid du racisme". C'était la première fois que le « ra- cisme » a été utilisé dans les avis de la Cour suprême (Murphy utilisé deux fois dans une opinion concordante dans Steele v. Louisville & Nashville R. Co. 323 192 (1944) a publié ce jour-là). [18] Mur- phy a employé le mot dans cinq opinions individuelles, mais après avoir quitté la Cour, "racisme" ne servait pas à nouveau dans une opinion depuis près de deux décennies. Ensuite, il est apparu dans la décision de Loving c. Virginia, 388 U.S. 1 (1967). Interprétation de la Constitution et son application aux droits des minorités demeure controversé que les modifications d'appartenance apportées Cour. Comme les Ian F. Lopez, les observateurs esti-
  29. 29. ment que dans les années 2000, la Cour suprême est devenu plus protectrice du statu quo. [19] Enlèvement Tribunaux Au XXe siècle, la Cour suprême a commencé à renverser les lois Jim Crow sur des motifs d'ordre constitutionnels. À Buchanan v. Warley 245 U.S. 60 (1917), la Cour a statué qu'une loi du Kentucky ne pouvait pas exiger la ségrégation résidentielle. La Cour suprême en 1946, à Irene Morgan v. Virginia gouverné la ségrégation dans les transports entre États inconstitutionnelle, dans une application de la clause commerciale de la Constitution. Il n'était pas jusqu'en 1954 dans Brown v. Board of Education of Topeka , que la Cour a statué que les installations séparées étaient intrinsèquement inégale dans le domaine des écoles publiques, efficacement par un retournement Plessy v. Fergusonet bannisse Jim Crow dans d'autres secteurs de la société aussi bien. Cette affaire se composait de plaintes déposées dans les Etats du Delaware (Gebhart v. Belton) ; Caroline du Sud (Briggs v. Elliott) ; Virginie (Davis v. County School Board of Prince Edward County) ; et Washington, D.C. (Spottswode Bolling v. Sharpe de Melvin c.). Ces décisions, ainsi que d'autres cas comme McLaurin v. Oklahoma State Board of Regents 339 U.S. 637 (1950), NAACP v. Alabama 357 U.S. 449 (1958) et Boynton v. Virginia 364 U.S. 454 (1960), démantelé lentement la ségrégation par l'État, imposée par les lois Jim Crow. Avec les lois Jim Crow de , par lequel l'état contraint la ségrégation des courses, des particuliers comme des entreprises, partis politiques et syndicats créés leurs propres arrangements de Jim Crow, empêchant les noirs d'acheter des maisons dans certains quartiers, des achats ou travailler dans certains magasins, du travail à certains métiers, etc. La Cour suprême interdit certaines formes de discri- mination privée en Shelley v. Kraemer 334 U.S. 1 (1948), dans lequel il a conclu que des clauses restrictives que barrée de la vente de maisons pour les noirs ou les Juifs ou asiatiques étaient inconstitu- tionnelles, parce qu'ils représentaient la discrimination par l'État, en ce qu'ils étaient seulement efficaces si les tribunaux leur mise en application. La Cour suprême n'était pas disposée, cependant, d'attaquer d'autres formes de discrimination privée. Il estimé que les parties privées ne violait pas la Égale Protection la clause de la Constitution, lors- qu'ils ont fait preuve de discrimination, parce qu'ils n'étaient pas "étatiques" couverts par cette clause. En 1971, la Cour suprême, dans Swann v. Charlotte-Mecklenburg Board of Education, a confirmé la déségrégation scolaire des étudiants pour réaliser l'intégration. Espace public Rosa Parks' 1955 acte de désobéissance civile, dans laquelle elle a refusé de donner son siège dans un autobus à un homme blanc, a été un catalyseur dans les dernières années du mouvement des droits civiques. Son action et les manifestations qui elle stimule, conduit à une série de décisions législatives et de la Cour qui ont contribué à saper le système Jim Crow. Le Boycott des Bus de Montgomery dirigée par le révérend Martin Luther King, Jr., qui a suivi l'action de Rosa Parks, n'était pas le premier du genre. Nombreux des boycotts et des manifestations contre la ségrégation avaient eu lieu tout au long des années 1930 et 1940. Ces manifestations début obtenu des résultats positifs et aidé l'étincelle activisme politique. K. Leroy Irvis de Pittsburg Urban League, par exemple, a conduit une manifestation contre la discrimination dans l'emploi par les magasins de Pittsburgh en 1947, lancer sa propre carrière politique influente. Fin de jure la ségrégation En janvier 1964, le Président Lyndon Johnson a rencontré les dirigeants droits civiques. Le 8 janvier, au cours de son premier état de l'Union, Johnson demanda au Congrès à "laisser cette session du Congrès s'appeler la session qui a fait plus pour les droits civiques que les cent dernières sessions combinées". Le 21 juin, les militants des droits civiques Michael Schwerner, Andrew Goodman, et James Chaney a disparu dans Le comté de Neshoba, où ils oeuvrent dans l'inscription des électeurs afro-américains dans le cadre de la Du Mississippi Summer Project. La disparition des trois militants a retenu l'attention nationale et l'indignation qui a suivi a été utilisée par Johnson et militants des droits civiques pour bâtir une coalition du Nord démocrates et républicains et poussez Congrès de pas- ser le Civil Rights Act de 1964 et du Voting Rights Act de 1965. [1] Le 2 juillet 1964, le Président Johnson a signé l'historique Civil Rights Act de 1964. [1] [20] elle a invoqué la clause de commerce[1] à interdire la discrimination dans les lieux publics (restaurants, Hôtels
  30. 30. et magasins, propriétés privées et dans les écoles privées et des lieux de travail). Cette utilisation de la clause de commerce a été confirmée dans Heart of Atlanta Motel c. United States 379 U.S. 241 (1964). [21] En 1965, efforts pour briser l'emprise des Afro-américains de l'état étaient en cours depuis quelque temps, mais avaient obtenu que de modestes succès global et dans certaines régions avaient été presque totalement inefficaces. Le meurtre des trois militants droits de vote dans le Mississippi en 1964 et le refus de l'Etat à poursuivre en justice les assassins , ainsi que de nombreux autres actes de violence et de terrorisme contre les noirs, avait attiré l'attention nationale. Enfin, le attaque non provoquée contre 7 mars 1965, par la troupe d'État sur des manifestants pacifiques traversant le Edmund Pettus Bridge à Selma (Alabama)en route vers le Capitole de l'État dans Montgomerypersuadé le Président et le Congrès pour surmonter la résistance des législateurs Sud à droit de vote la législation mise en application à compter du. Le Président Johnson a lancé un appel pour un droit des droits de vote du fort et les audiences ne tarda pas sur le projet de loi qui allait devenir le Voting Rights Act. [22] Voting Rights Act de 1965 a pris fin légalement sanctionnée par l'état obstacles au vote pour toutes les élections fédérales, provinciales et municipales. Il également fourni pour surveillance fédérale et surveillance des comtés avec le taux de participation historiquement faible minorité, comme c'était un signe des obstacles discriminatoires. Héritage Juridique Un jeune afro-américain à une fontaine d'eau potable « coloré » sur une pelouse de palais de justice à Halifax, en Caroline du Nord, 1938 La Cour suprême des États-Unis qui s'est tenue dans le Cas des droits civils 109 nous 3 (1883) que le quatorzième amendement n'a pas donné au gouvernement fédéral le pouvoir d'interdire la discri- mination privée et ensuite lieu dans Plessy v. Ferguson 163 nous 537 (1896), que les lois Jim Crow de étaient constitutionnelles tant qu'elles autorisées pour les installations « séparés mais égaux ». Dans les années qui suivirent, la Cour a fait cette exigence « séparés mais égaux » une phrase creuse de faire respecter les lois discriminatoires face aux preuves de profondes inégalités dans la pratique. Politique Lois Jim Crow ont été un produit de la Solidement démocratique du Sud . Conservateur blanc démocrates du Sud, exploitant la peur raciale, s'attaquant à la corruption (réelle ou perçue) de Reconstruc- tion républicain gouvernements et la suppression du vote noir de violence et d'intimidation, a repris les gouvernements des États du Sud dans les années 1870 et essentiellement eux dominé pendant près de 100 ans. Ils ont crée plus noirs par le biais de lois d'inscription électorale et nouvelles constitutions à la fin du XIXe siècle. En 1956, la résistance du Sud à la décision de la Cour suprême dans l'affaire Brown c. Board of Education a abouti à une résolution appelée le Manifeste du Sud. Il a été lu dans Congressional Record et soutenu par 96 députés Sud et sénateurs, tous sauf deux, les démo- crates du Sud.
  31. 31. Vie afro-américaine Un homme afro-américain buvant à une fontaine d'eau potable « couleur » dans un tramway terminal à Oklahoma City, Oklahoma, 1939 Lois de The Jim Crow et le taux élevé de lynchages dans le Sud ont été des facteurs déterminants dans la grande Migration durant la première moitié du XXe siècle. Parce que les possibilités étaient donc limitées au sud, les Afro-américains déplacé en grand nombre vers les villes du Nord de chercher une vie meilleure, devenant une population urbanisée. Malgré les difficultés et les préjugés de l'époque Jim Crow, plusieurs noir et personnalités littéraires a acquis une large popularité auprès du public blanc au début du XXe siècle. Ils ont inclus des sommités comme tap dancers Bill "Bojangles" Robinson et les Nicholas Brothers, musiciens de jazz comme Duke Ellington et Count Basieet l'actrice Hattie McDaniel (en 1939 elle fut la première noire à recevoir un Oscar , quand elle a remporté l'Oscar de la Meilleure actrice pour son interprétation de Mammy dans autant en emporte le vent ). Des athlètes afro-américains fait face à beaucoup de discrimination au cours de la période de Jim Crow. Opposition blanche a conduit à leur exclusion de la compétition sportive plus organisée. Les boxeurs Jack Johnson et Joe Louis (qui sont devenus champions du monde de boxe poids lourd) et athlète Jesse Owens (qui a remporté quatre médailles d'or aux Jeux olympiques d'été de 1936 à Ber- lin) valu une renommée à cette époque. Au baseball, une ligne de couleur mis en place dans les années 1880 avait officieusement interdit noirs de jouer dans les ligues majeures, menant à l'élaboration des Negro Leagues, qui présentait beaucoup de joueurs très bien. Une percée majeure a eu lieu en 1947, quand Jackie Robinson a été embauché comme le premier afro-américain à jouer dans la Ligue majeure de Baseball ; Il a battu en permanence la barre de couleurs. Équipes de base-ball ont continuent à intégrer dans les années suivantes, menant à la pleine participation des joueurs de baseball noir dans les ligues majeures dans les années 1960. Souvenir Ferris State University à Grand Rapids, Michigan, abrite le Musée des souvenirs raciste de Jim Crow, une vaste collection d'objets du quotidien qui a promu la ségrégation raciale ou présenté des sté- réotypes raciaux des Afro-américains, aux fins de la recherche universitaire et l'éducation à leur rayonnement culturel. [23] Exemples Article détaillé : liste de Jim Crow Loi exemples par État Exemples de lois Jim Crow sont affichés sur le site Web du National Park Service . [24] les exemples incluent les lois contre le métissage. Bien que parfois comptés parmi les « Lois Jim Crow » du Sud, ces lois sont aussi passées par d'autres États. Les lois contre le métissage n'ont pas écartés par la Civil Rights Act of 1964[1] , mais ont été déclarées inconstitutionnelles par la décision de Cour suprême de 1967 dans Loving c. Virginia . Notes
  32. 32. 1. ^ une b c d e Civil Rights Act de 1964 2. ^ Craigie, William A., Sir et Hulbert, James R., dir. A dictionnaire de l'anglais américain sur des principes historiques, 4 vols. Chicago : University of Chicago Press, 1938 – 1944. 3. ^ une b c Woodward, C. Vann et McFeely, William S. (2001), l'étrange carrière de Jim Crow. 7 p. 4. ^ « De la Louisiane « Jim Crow » loi valide ». Le New York Times (New York). 21 décembre 1892. ISSN 0362-4331. Récupérée le 6 février 2011. "New Orleans, 20 déc. – La Cour suprême constitutionnelle la loi votée deux ans et connues comme la loi « Jim Crow », a déclaré hier rendant obligatoire sur les chemins de fer de fournir des voitures distinctes pour les noirs. " 5. ^ Woodward, C. Vann et McFeely, William S., l'étrange carrière de Jim Crow. 2001, p. 6 6. ^ une b Michael Perman.Lutte pour la maîtrise : afro-américains dans le sud, 1888-1908. Chapel Hill : University of North Carolina Press, 2001, Introduction 7. ^ une b J. Morgan Kousser.L'élaboration de la politique du Sud : Restriction du droit de vote et la création du parti unique Sud, New Haven : Yale University Press, 1974 8. ^ Glenn Feldman, le mythe de la marginalisation : petits blancs et Restriction du Suffrage en Alabama, Athènes : University of Georgia Press, 2004, p. 135 – 136 9. ^ une b Richard H. Pildes, "La démocratie, contre la démocratie et le Canon", 2000, p. 12, 27 Récupérée le 10 mars 2008 10. ^ Holt, Thomas (1979). Noir sur blanc : Negro Leadership politique en Caroline du Sud pendant la Reconstruction. Urbana : Université de l'Illinois Press. 11. ^ Tomlins, Christopher L. la Cour suprême des États-Unis : les poursuites judiciaires. 2005, p. 195 12. ^ roi, Desmond. Séparées et inégales : noirs américains et le gouvernement fédéral américain. 1995, page 3. 13. ^ Schulte Nordholt, J. W. et Rowen, Herbert H. Woodrow Wilson : une vie pour la paix mondiale. 1991, p. 99 – 100. 14. ^ une b c brûlure, David W. Race et la réunion : The Civil War in American Memory. p. 9 – 11 15. ^ Gates, Henry Louis et Appiah, Anthony. Africana : l'Encyclopédie de l'expérience africaine et afro-américaine. 1999, p. 1211. 16. ^ Murphy, Edgar Gardner. Les problèmes du Sud actuel. 1910, p. 37 17. ^ "Texte intégral de Korematsu v. États-Unis opinion". findlaw.com. 18. ^ Steele v. Louisville, texte intégral de l'avis avec la permission de Findlaw.com. 19. ^ Lopez, Ian F. Haney (1er février 2007), « une nation de minorités : la race, l'ethnicité et daltonisme réactionnaire », Stanford Law Review 20. ^ « LBJ pour les enfants-les droits civils au cours de l'Administration Johnson ». Université du Texas. 21. ^ voir de façon générale, Lopez, Ian F. Haney (1er février 2007)."Une nation de minorités : la race, l'ethnicité et daltonisme réactionnaire". Stanford Law Review. 22. ^ "Introduction aux lois fédérales de droits vote". Ministère de la Justice des États-Unis. 23. ^ Musée de Jim Crow, Ferris State University, Detroit Free Press 24. ^ "lois Jim Crow". nps.gov. Récupérée le 17 novembre 2010. Autres lectures  Ayers, de la Edward L. la promesse du nouveau Sud. New York : Oxford University Press, 1992.  Barnes, de la Catherine A. voyage de Jim Crow : la déségrégation de Transit Sud. New York :Columbia University Press, 1983.  Bartley, Numan V. la montée de la résistance Massive : Race et la politique dans le Sud durant les années 1950. Baton Rouge, Louisiane: Louisiana State University Press, 1969.  Bond, Horace Mann. « L'étendue et la nature des écoles séparées aux Etats-Unis ». Journal d'éducation de nègre , vol. 4 (juillet 1935), p. 321-327.  Menton, Gabriel et Karthikeyan, Logan. Préservant l'identité raciale : répartition de la Population et de l'Application des lois contre le métissage aux asiatiques, de 1910 à 1950, L.J. asiatiques 9 1 (2002)  Campbell, Nedra. Plus de Justice, plus de paix : Guide de la personne noire pour le système juridique américain. Livres de Lawrence Hill ; Chicago Review Press, 2003.  Dailey, Jane ; Gilmore, Glenda Elizabeth et Simon, Bryant, dir. Jumpin ' Jim Crow : politique du sud de la guerre civile aux droits civils (2000).  Delany, Sarah ; Delany, Elizabeth A. ; et le foyer, Amy Hill. Avoir notre mot à dire ; 100 premiers ans les sœurs Delany. Thorndike, ME: G.K. Hall & Co., 1993.  Fairclough, Adam. « « Étant dans le domaine de l'éducation et aussi un nègre...Semble...Tragique »: enseignants dans le sud de Jim Crow de noir. " Journal of American History , vol. 87 (juin 2000), pp. 65-91.  Feldman, Glenn. Politique, société et le Klan en Alabama, 1915-1949. University of Alabama Press, 1999.  Fireside Harvey, séparées et inégales : Homer Plessy et la décision de la Cour suprême qui a légalisé le racisme, 2004. ISBN 0-7867-1293-7  Foner, Eric. Reconstruction, Unfinished Revolution de l'Amérique, 1863 – 1877 : Unfinished Revolution de l'Amérique, 1863 – 1877. New York : Harpercollins, 1988.  Gaines, Kevin. Édifiante de la course : noir de Leadership politique et Culture au XXe siècle University of North Carolina Press, 1996.  Gaston, M. Paul le nouveau credo du Sud : une étude dans la fabulation Sud New York : Knopf, 1970.  Gilmore, Glenda Elizabeth. Sexe et femmes Jim Crow et la politique... en Caroline du Nord, 1896 – 1920 (1996)  Griffin, John Howard Noir comme moi . New York : Signet, 1996.
  33. 33.  Haws, Robert, éd. l'âge de la ségrégation : Relations interraciales dans le sud, 1890 – 1945 University Press of Mississippi, 1978.  Hackney, Sheldon. Populisme de progressisme en Alabama (1969)  Johnson, Charles S. formes de ségrégation nègre Harper et frères, 1943.  Klarman, Michael J. de Jim Crow aux droits civils : la Cour suprême et la lutte pour l'égalité raciale. New York : Oxford University Press, 2004  Litwack, Léon F.. Trouble in Mind : noir sudistes à l'ère de Jim Crow. New York : Knopf : 1998.  Lopez, Ian F. Haney. « Une nation de minorités »: la race, l'ethnicité et daltonisme réactionnaire. Stanford Law Review, 1er février 2007.  Kantrowitz, Stephen. Ben Tillman & la Reconstruction de la suprématie blanche (2000)  McMillen, Neil R. Dark Journey : noir mississipiens in the Age of Jim Crow. Urbana, Illinois: University of Illinois Press, 1989.  Medley, Keith Weldon. Nous, les hommes libres : Plessy v. Ferguson. Pélican. Mars, 2003.  Murray, Pauli. Droit des États sur la Race et la couleur. Presse de l'Université de la Géorgie. 2e éd. 1997 (Davison Douglas ed.). ISBN 978-0-8203-1883-7  Myrdal, Gunnar. Un dilemme américain : le problème de nègre et de la démocratie moderne. New York : Harper et Row, 1944.  Newby, I.A. défense de Jim Crow : anti-Negro pensé en Amérique, 1900-1930. Baton Rouge, Louisiane: Louisiana State University Press, 1965.  Percy, William Alexander. Lanternes sur la digue : souvenirs de fils d'un planteur. 1941. réimpression, Baton Rouge, Louisiane: Louisiana State University Press, 1993.  Rabinowitz, Howard N. Race Relations du sud urbain, 1856 – 1890 (1978)  Smith, J. Douglas. Gestion : Race, politique et citoyenneté à Jim Crow Virginie University of North Carolina Press, 2002.  Smith, J. Douglas. "La campagne pour la pureté raciale et de l'érosion du paternalisme en Virginie, 1922-1930:" nominalement blanc, biologiquement mixtes et juridiquement nègre. "" Journal de l'histoire méridionale , vol. 68 (fé- vrier 2002), pp. 65-106.  Smith, J. Douglas. « Alors qu'ils patrouillaient les limites de la course : Motion Picture Censorship et Jim Crow en Virginie, 1922-1932. » Journal historique du cinéma, Radio et télévision 21 (août 2001): 273 – 91.  Sterner, Richard. Part de la Negro statistiques détaillées (1943)  Woodward, C. Vann. L'étrange carrière de Jim Crow. 1955.  Woodward, C. Vann. Les origines de la New South : 1877 – 1913 (1951). Liens externes  L'histoire de Jim Crow, Ronald L. F. Davis – une série d'essais sur l'histoire de Jim Crow. Copie de l'archive à la Wayback Machine o Création de Jim Crow – origines du terme et système de lois. Copie de l'archive à la Wayback Machine o Étiquette raciale : The Customs raciale et règles de comportement raciale en Amérique de Jim Crow – les bases de l'étiquette de Jim Crow. Copie de l'archive à la Wayback Machine  "Vous n'avez pas de Ride Jim Crow!" Documentaire de PBS sur le premier tour de la liberté, en 1947. Copie de l'archive à la Wayback Machine  Liste des lois promulguées dans les différents États  Ferris University page à propos de Jim Crow  Interview de la voix sur l'antisémitisme avec David Pilgrim, fondateur du Musée Jim Crow de l'Holocaust Memorial Museum  Jim Crow ère historique dans la clé de Jazz, Gerald Early, Université Washington, St. Louis, Missouri (esp. Voir la section « Jim Crow est né »)

×