Reforme du financement de la           santéDr. Hyppolite KALAMBAYDirection d’Études et de la PlanificationCellule de Réfo...
SRSS1. Développement de la Zone de Santé2. Réforme du niveau central et intermédiaire3. Rationalisation du financement de ...
Fi na nc e ment di s poni bl e dans l e s e cte ur de l a s a nté876543210    Commun aut é                     domest ique...
Relation entre le taux d’utilisation des  services de santé et leurs coûts                          7 consultation fee ($U...
Etendue de la reforme1. Pas de données précises sur l’utilisation   du financement communautaire2. La hauteur du financeme...
Money is more than ever                                    350.0                                  VIH/SIDA                ...
Multilateral agencies                                                                     State and Parastatal organisatio...
Quelques chiffres…Nombre des structures de coordination     15Nombre d’unité de gestion des projets     10Nombre de micro ...
Conséquences• Le niveau central continue d’être opérationnel   – Il implante les activités en périphérie et cherche des   ...
Axes de la reforme
Évolution fonctionnelle
Évolution organique
Échéances
Quelques principes• Terminer le processus de mise en place de la  CAG et de la fiduciaire• Plan de renforcement des capaci...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Reforme du financement de la santé

265 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
265
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Reforme du financement de la santé

  1. 1. Reforme du financement de la santéDr. Hyppolite KALAMBAYDirection d’Études et de la PlanificationCellule de Réforme Secteur Santé
  2. 2. SRSS1. Développement de la Zone de Santé2. Réforme du niveau central et intermédiaire3. Rationalisation du financement de la santé4. Développement des ressources humaines pour la santé5. Collaboration intra et inter sectorielle6. Renforcement de la recherche sur le système de santé
  3. 3. Fi na nc e ment di s poni bl e dans l e s e cte ur de l a s a nté876543210 Commun aut é domest ique I n t ern at ion al Pr ivé
  4. 4. Relation entre le taux d’utilisation des services de santé et leurs coûts 7 consultation fee ($US) 6 5 4 3 2 1 0 0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 consultations per year per person
  5. 5. Etendue de la reforme1. Pas de données précises sur l’utilisation du financement communautaire2. La hauteur du financement privé n’est pas connue3. Le financement domestique: pertinence dans l’affectation et amélioration du taux de décaissement4. L’aide internationale pour la santé
  6. 6. Money is more than ever 350.0 VIH/SIDA santé humanitaire 300.0 santé développement 250.0 200.0 dollars millions 150.0 100.0 50.0 0.0 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
  7. 7. Multilateral agencies State and Parastatal organisations Gavi Ministry of BAD Fonds Social de Finance IMF 52 specialised la République World bank programs Schools of UNFPA Public Health 11 Provincial Faculties of 13 MoH Ministries of Health Medicine 11 provincial WHO Departments management UNAIDS team Global Fund Ministry of BCECO Education UNICEF WFP Bilateral Funding / Technical agencies EU UNHCR ACDI MOH BTC CTB GTZ13 Donor Government program (15 Staff) VVOB coordination committees SIDA USAID Apefe DFID ECHO Salvation army BASICS BDOM Sanru Memisa MSF Louvain Belgium development ECC Caritas Asrames Damian Fometro Foundation Merlin World Cemubac Vision PSF-CI CRS Cordaid Oxfam GB More than 200 health partners NGOs (Emergency) Novib Int and Nat NGOs (Development and church related)
  8. 8. Quelques chiffres…Nombre des structures de coordination 15Nombre d’unité de gestion des projets 10Nombre de micro plans par ZS 12Nombre des rapports mensuels émis par 35 à 43CS dans les ZS
  9. 9. Conséquences• Le niveau central continue d’être opérationnel – Il implante les activités en périphérie et cherche des résultats rapides;• La substitution prend place dans le secteur surtout au niveau intermédiaire• L’ECZ n’a toujours pas la responsabilité de la planification et de la mise en œuvre• La population n’a toujours pas de soins de santé de qualité – Les soins de santé sont toujours fragmentés et sélectifs – Ils sont non intégrés, non continus et peu efficaces
  10. 10. Axes de la reforme
  11. 11. Évolution fonctionnelle
  12. 12. Évolution organique
  13. 13. Échéances
  14. 14. Quelques principes• Terminer le processus de mise en place de la CAG et de la fiduciaire• Plan de renforcement des capacités des structures directement impliquées dont la CAG• Démarrage par les fonds qui existent dans le pays (GAVI, FM et autres)• Progressivité dans la mise en œuvre (pas de table rase)• Documentation du processus

×