Catherine Damesin - Comment un territoire devient-il une destination touristique ?

988 vues

Publié le

Pour illustrer les réflexions de Philippe VIOLIER, Catherine DAMESIN, directrice de Vulcania, apportera un témoignage concret en expliquant la genèse du désormais célèbre parc d’attraction, devenu, au fil du temps, une destination phare de l’Auvergne.

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
988
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
112
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Catherine Damesin - Comment un territoire devient-il une destination touristique ?

  1. 1. Vulcania, un outil de développement touristique pour l’Auvergne
  2. 2. Le développement touristique de l’Auvergne au cœur du projet Vulcania  Un parc créé par le Conseil Régional d’Auvergne pour être un moteur du développement touristique de la Région (exemple : du Futuroscope ouvert en 1987).  Une finalité inscrite dans le 1er article du contrat d’exploitation du Parc.
  3. 3. Dès l’ouverture, des retombées sur la région incontestables, … mais contestées En positif :  Plus de 600 000 visiteurs en année 1, dont l’essentiel d’en dehors de l’Auvergne.  Une vraie montée en puissance en terme de relations presse de la destination Auvergne (3 M d’€ d’équivalent publicitaire).  Des retombées économiques évaluées par Spot à 40 M € / an.  Un effet indéniable sur l’hôtellerie en quantité ( +10 / 20 % de progression par an) et en qualité (Charte qualité Auvergne mise en place par le Conseil Régional). En négatif :  Il est reproché au Parc : - Une clientèle en partie prise sur les sites touristiques existants notamment d’autres départements, - Un contenu trop scientifique, générant du bouche à oreille négatif, - Une durée de visite trop courte (moins de 4 heures), - Un contenu mettant peu en valeur l’Auvergne.
  4. 4. A partir de 2007, naissance du « Nouveau Vulcania » Finalité générale : Après une forte baisse de la fréquentation sur la période 2002 – 2006, retrouver 300 000 visiteurs de façon stable et donner pleinement à Vulcania son rôle d’outil au développement touristique de l’Auvergne. 1) Un contenu totalement renouvelé - Pour s’adresser à tous les publics et notamment aux enfants, premiers prescripteurs de la visite d’un parc (parc ludique et éducatif). - Fortement identitaire de l’Auvergne dans son contenu et dans sa communication. - Avec un temps de visite rallongé (6h30 en moyenne).
  5. 5. 2) Un travail renforcé avec les acteurs touristiques locaux : - Création du séjour « Tout Feu Tout Flamme » commercialisé par l’Office de Tourisme de Clermont. - Mise à disposition de l’Office du Tourisme Sources et Volcans d’un espace d’information au sein du Parc. - Mise en place de séjours packagés incluant une nuit d’hôtel sur le site internet de Vulcania. 3) Mise en place de partenariat de visibilité (contenu) avec les principaux événements / lieux touristiques locaux : - Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand - Rendez-vous des Carnets de Voyage de Clermont-Ferrand - Festival des cultures du Monde de Gannat (Allier) - Musée Crozatier du Puy en Velay (Haute-Loire) - Evénement « Horizons » du Massif du Sancy…
  6. 6. Les résultats chiffrés 340 000 visiteurs par an sur 8 mois 80 % des visiteurs du Parc viennent d’en dehors de l’Auvergne. Une étude réalisée fin 2009 par le Cabinet Contours estime les retombées économiques du parc sur la région à un minimum de 37 M € par an.

×