Carolina Galvis          2012
 Nouveau   modèle de  réussite économique en  Afrique son taux de croissance  a toujours dépassé les  6% plus de 50 pou...
 Les pertes sont estimées à                                environ 65.000 ha / an                               La couve...
Contribuer à la préservation et à la restauration de la biodiversité dans lazone de la réserve forestière Tain II afind’am...
L’Agence canadienne dedéveloppement international (ACDI)L’université de GuelphL’université en sciences et technologiede Kw...
 Deuxcommunautés ont été sélectionnées pour bénéficier du projet, la communauté d’Ayakomaso (localisée à 3 km de la réser...
 Zone   boisée mise de côté à des fins de conservation ou d’utilisation contrôlée, ce qui permet de concilier lutilisatio...
Enquêtes    de                  Analyseréférence                 SIG             Analyse            selon les             ...
Mise en place de          fermes de micro-            élevage et de          petits ruminantsInitiation des               ...
Recherche d’une meilleure                          connaissance de la dynamique                       forestière de la rés...
Renforcement et                      développement des                     programmes reliés à                   l’activit...
Canadienne    GhanéenneACDI          Communautés
AugmentationsAdoption accrue de   relatives de niveaux    systèmes         de biodiversité liées dAgroforesterie        au...
Presentation ghana
Presentation ghana
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation ghana

231 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
231
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation ghana

  1. 1. Carolina Galvis 2012
  2. 2.  Nouveau modèle de réussite économique en Afrique son taux de croissance a toujours dépassé les 6% plus de 50 pour cent de la superficie forestière dorigine a été convertie en terres agricoles
  3. 3.  Les pertes sont estimées à environ 65.000 ha / an  La couverture forestière totale est passée de 7.5 million dhectares à 6.3 millions dhectares entre 1990 et 2000 et le taux actuel de déboisement est évalué à trois pour cent par an.  Les rendements des cultures ont stagné, et la productivité a diminué en raison de lérosion galopante des sols.Source: http://www.iucn.org
  4. 4. Contribuer à la préservation et à la restauration de la biodiversité dans lazone de la réserve forestière Tain II afind’améliorer les moyens d’existence des populations des communautés de Ayakomaso et Damasua par la pratique de l’agroforesterie en accord avec lastratégie ghanéenne de réduction de la pauvreté (GPRS).
  5. 5. L’Agence canadienne dedéveloppement international (ACDI)L’université de GuelphL’université en sciences et technologiede Kwame Nkrumah – KNUSTCommunautés d’Ayakomaso et Damasua
  6. 6.  Deuxcommunautés ont été sélectionnées pour bénéficier du projet, la communauté d’Ayakomaso (localisée à 3 km de la réserve, avec une population de 300) et la communauté de Damasua (localisée à 9 km de la réserve avec une population de 600) dont 90% de la population sont fermiers.
  7. 7.  Zone boisée mise de côté à des fins de conservation ou d’utilisation contrôlée, ce qui permet de concilier lutilisation de la forêt par les communautés voisines et la restauration de celle-ci.
  8. 8. Enquêtes de Analyseréférence SIG Analyse selon les genres
  9. 9. Mise en place de fermes de micro- élevage et de petits ruminantsInitiation des Établissement agriculteurs des boisés à aux courtetechnologies rotationpost-récoltes
  10. 10. Recherche d’une meilleure connaissance de la dynamique forestière de la réserve en mettant sur pied des études scientifiques (KNUST) Régulation des régimes de l’eau, maintien de la qualité du sol,fourniture de matériaux organiques et Pratiques agroforestières avec des limitation de l’érosion, par le espèces clés visant l’augmentation de développement de modèles la biodiversité agroforestières appropriées pour les conditions de la réserve Gestion durable de la biomasse végétale produite.
  11. 11. Renforcement et développement des programmes reliés à l’activité agroforestière Renforcement desRenforcement des laboratoires de sols et capacités SIG d’une bibliothèque spécialisé
  12. 12. Canadienne GhanéenneACDI Communautés
  13. 13. AugmentationsAdoption accrue de relatives de niveaux systèmes de biodiversité liées dAgroforesterie aux systèmes agroforestières

×