Soutenir les Arbres pour Soutenir la Forêt :l’importance des ressources génétiquesDr. Laura Snook, Programme LeaderYaounde...
• Bois• Produits forestiersnon ligneux• La faune(services écologiques,nourriture & tourisme)Biens et Services rendus par l...
La gestion pour un bénéfice durable“Le secteur forestier est basé sur le développement d’un matérielbrut qui se régénére, ...
Utiliser les arbres etles soutenir aussi
Production annuelle dans les concessionsdu Bassin du Congo, pour l’exportationOFAC Observatoire des Forets d’Afrique Centr...
• 9
Million
m3
de
grumes
en
2007• Combien
d’arbres?
ca.
1,800,000• Production
informelle
pour
le
marché
localprobablement
...
Classification IUCN des principales esssencesNomcommunNomscientifiqueCatégorieliste rougeIUCNMenaces Liste CITES?Okoumé Au...
Classification IUCN des principales esssencesNomcommunNomscientifiqueCatégorieliste rougeIUCNMenaces Liste CITES?Kosipo En...
Même si une espèce n’est pas menacée, les populationsde celles-ci peuvent l’être•Il présente une zonation en lienavec l’hé...
Ressources Génétiques Forestières :la variation génétique entre les arbres•Les arbres sont parmi les organismes les plus d...
Projections changements climatiques :sécheresseL’Afrique Centrale a connu des périodes de sécherésse dans le passé ; il es...
Répartition diversité génétique du « tali »Duminil
et
al.,
soumisSous‐groupesgénétiquesE.
ivorenseE.
suaveolens
LÉtat desressources génétiquesforestières mondiales
 Présenté en 2013 : premiere évaluation surl’état de la connaissance, de la gestion, del’utilisation et de la conservatio...
Priorités globales pour la conservation, l’utilisation durable et ledéveloppement des Ressources Génétiques Forestières (R...
Outils deproritisation deszones deconservation
17Conservation de Prunus africana: largement distribué,menacé par la sur-exploitation de son écorceAction de prioritisatio...
• You can add bullets here– Level 2 bullet• Level 3 bulletOutils de prioritisation des populations à conserver• You can ad...
1500 individus de Prunus africana géoréférencésRegroupements effectués sur base de 19 variables bioclimatiquesDémonstratio...
Impact des changements climatiques futurs(scénario) sur l’habitat de Prunus africana• 2050 projections sous le scénario “A...
Evaluer l’effet del’exploitationforestière sur lesressources génétiques
Gestion durable des essences forestières et fruitièresUne étude au Gabon, Cameroun et RDCQuel est l’impact de l’exploitati...
Quel est l’impact de l’exploitation sur la pollinisation?La pollinisation pourrait dépendre dela densité en arbresUne rédu...
Global TimberTracking NetworkRéseau global de traçabilitédes essences forestières
Traçabilité du bois et exploitation illégaleLes outils de traçabilité peuvent soutenirle plan d’action FLEGT 2003 dans lap...
Dirigé par Bioversity international, le réseau facilitel’application pratique des technologies ADN et desisotopes stables ...
Résolution obtenue avec l’ADN& les isotopes stablesNiveau de vérification ADN Isotopesstables1. Espèce déclaréeContrôle de...
MéthodeRecherche de différences génétiques entreespèces=> Séquence d’ADN d’un même gèneDéveloppement d’outils robustes pou...
Méthode:1. Développement de marqueurs génétiques2. Création de bases génétiques de référence:- Echantillonnage sur toute l...
Renforcement descapacités dans ledomaine de lagestion et de laconservation desRessourcesGénétiquesForestières
Un support flexible pour enseigner et apprendresur les Ressources Génétiques Forestières (RGF)Contexte :• Les RGF tendent ...
32Cinq modules… deux déjà disponibles en Anglais; enFrançais et Espagnol pour Déc. 2013
Etudes de cas : module 1Variation génétique et conservation chez :1.1 Leucaena salvadorensis1.2 Shorea lumutensis1.3 Talbo...
Chacque etude de cas inclut notes pourl’enseignant et power pointhttp://www.bioversityinternational.org/training/training_...
Création d’un réseaupour la recherche,l’éducation et lepartage d’informations
Réseau SAFORGEN(Ressources Génétiques Forestièresen Afrique sub-Saharienne)Un instrument volontaire de coopération interna...
37Objectifs:•Evaluer les processus dynamiques sous-jacents à ladiversité génétique des espèces forestières, despopulations...
Réseau SAFORGENInformations sur les espèces forestières exploitéespour leur bois, pour l’alimentation, l’énergie …• Distri...
Réseau SAFORGENActuellement : 17 membresAfrique Centrale et Australe sous-représentées!Candidatures des pays manquants enc...
Thanks to my Bioversity colleaguesEndemics of Cameroon’s Bight of BiafraFauna:Satanic colobus monkey, Monamonkey, drill, f...
www.bioversityinternational.orgThank you !Merci !
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Soutenir les Arbres pour Soutenir la Forêt : l’importance des ressources génétiques

1 139 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 139
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
267
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Soutenir les Arbres pour Soutenir la Forêt : l’importance des ressources génétiques

  1. 1. Soutenir les Arbres pour Soutenir la Forêt :l’importance des ressources génétiquesDr. Laura Snook, Programme LeaderYaounde, Cameroon May 23, 2013CIFOR
photo
  2. 2. • Bois• Produits forestiersnon ligneux• La faune(services écologiques,nourriture & tourisme)Biens et Services rendus par la forêt du Bassin duCongoJ.G. Collomb, WorldResourcesInstitute, 2001Pluie : les arbres pompent l’eauLUIZ E. O. C.ARAGÃO. 2012. Effect of deforestation onrainfall in the tropics. (diagram). In: Environmental science:The rainforest’s water pump. Nature.doi:10.1038/nature11485L.
SnookBioversityDuncan Noakes
  3. 3. La gestion pour un bénéfice durable“Le secteur forestier est basé sur le développement d’un matérielbrut qui se régénére, garantissant ainsi des revenus durables et ceaussi longtemps que cette ressource est gérée de façon adéquate.”(Bayol et al. 2012: Forest Management and the Timber Sector in Central Africa in The Forests of the Congo Basin: State of theForest 2010)wwf.panda.org/about_our_earth/ecoregions/centralcongo_moist_forests.cfm
  4. 4. Utiliser les arbres etles soutenir aussi
  5. 5. Production annuelle dans les concessionsdu Bassin du Congo, pour l’exportationOFAC Observatoire des Forets d’Afrique Centrale 2010
  6. 6. • 9
Million
m3
de
grumes
en
2007• Combien
d’arbres?
ca.
1,800,000• Production
informelle
pour
le
marché
localprobablement
plus
importante• >
4,000,000
arbres/an:
:
quel
est
leurstatut
aujourd’hui
–
et
demain?Les
arbres
peuvent
être
une
ressourcerenouvelableL
Snook
Bioversity
photo
  7. 7. Classification IUCN des principales esssencesNomcommunNomscientifiqueCatégorieliste rougeIUCNMenaces Liste CITES?Okoumé AucoumeaklaineanaVulnérable Coupes répétées; poolsgénétiques réduitsBi. Largement exploitée, critèresrencontrés pour l’ appendice IISapelli EntandophragmacylindricumVulnérable Largement exploitée; érosiongénétique due au prélèvementdes individus maturesInventaire nécessaire pourquelques populations, manqued’informationsAyous TriplochitonscleroxylonRisque plusfaibleExploitation non durable pourl’utilisation locale et lecommerce internationalListé, pas dans l’appendice I ou II;Genre monospécifiqueAzobe Lophira alata Vulnérable Bi. Largement exploitéeCritères rencontrés pour l’ app. IIIroko Milicia excelsa PresquemenacéeLargement exploitée Bi. Largement exploitée maislarge distribution. Critèresrencontrés pour l’ appendice IISipomahoganyEntandophragmautileVulnérable Largement exploitée; érosiongénétique due au prélèvementdes individus matures,croissance lenteInventaire nécessaire pourquelques populations, manqued’informations
  8. 8. Classification IUCN des principales esssencesNomcommunNomscientifiqueCatégorieliste rougeIUCNMenaces Liste CITES?Kosipo EntandophragmacandolleiVulnérable Inventaire nécessaire pour quelquespopulations, manque d’informationsLimba TerminaliasuperbaVulnérable Faible régénération;problèmes de germinationManque d’informationsBossé Guarea cedrata Vulnérable Similarité avec E. angolenseinduit une large exploitationBi. Largement exploitée.Bii. Perte d’habitat; critères rencontréspour l’ appendice IIMoabi BaillonellatoxispermaVulnérable Surexploitée, fort déclin;exploitation suspendue auGabonGenre monospécifiqueBi. Largement exploitéeBii. Perte d’habitat, maturité tardive;régénération limitée. Critèresrencontrés pour l’ appendice II.Wenge Millettia laurentii En danger Fortement exploitée, endangerBi. Largement exploitée.Bii Manque d’informations, critèresrencontrés pour l’ appendice IIAssaméla Pericopsis elata En danger Exploitation non durable;déclin de l’habitat;régéneration insuffisante.Bi. Largement exploitéecritères rencontrés pour l’ appendice II
  9. 9. Même si une espèce n’est pas menacée, les populationsde celles-ci peuvent l’être•Il présente une zonation en lienavec l’hétérogénéité climatiqueactuelle et l’impact différent d’unezone à une autre de l’évolution duclimat passé•Chaque zone présente unendémisme spécifique(mammifères, oiseaux, reptiles,amphibiens et plantes)•Probablement, pour les espècesrépandues, il y a une sous-structuration en populationsdifférenciées, en lien avec descaractéristiques climatiques etédaphiques différentesEquatorialWestEquatorialEastAustral
EastAustralWestCentralbasinFrom
Kingdon,
1990;
Island
AfricaLe bassin du Congo n’est pas uniforme.
  10. 10. Ressources Génétiques Forestières :la variation génétique entre les arbres•Les arbres sont parmi les organismes les plus diversifiésgénétiquement; cette caractéristique contribue à leur longévité•Il y a la variation génétique entre populations d’arbres, et entreindividus au sein d’une même population•Les différences génétiques entre graines d’un arbre constituentune assurance de survie aux conditions locales pour au moinsune partie;•Une espèce d’arbre pourra aussi croitre dans un large spectred’environnements différents; les différentes populations sontadaptées à les conditions locales•Cette diversité permet l’adaptatation aux changementsglobaux•La qualité et la quantité d’un produit (bois, fruits) peuventvarier d’un arbre à l’autre d’une même espèce.•Une sélection peut-être effectuée sur cette base génétiquepour des traits d’intérêt (rectitude du tronc, etc)Deux
arbres
de
Parkiabiglobosa,
même
âge,
grainesprovenant
de
deuxpopulations
différentes
  11. 11. Projections changements climatiques :sécheresseL’Afrique Centrale a connu des périodes de sécherésse dans le passé ; il est prédit qu’unenouvelle période de sécheresse est à venir, pendant la période de vie des arbres actuelsLes arbres qui naissent actuellement devront pouvoir s’adapter aux futures conditions desécheresseIl est nécessaire de caractériser les différences de tolérance à la sécheresse de populationsdifférentes, conserver les graines correspondantes, et être préparer aux partages deressources génétiquesDai, 2012.NCAR DroughtProjectionsbased onPalmer DroughtSeverity Index
  12. 12. Répartition diversité génétique du « tali »Duminil
et
al.,
soumisSous‐groupesgénétiquesE.
ivorenseE.
suaveolens
  13. 13. LÉtat desressources génétiquesforestières mondiales
  14. 14.  Présenté en 2013 : premiere évaluation surl’état de la connaissance, de la gestion, del’utilisation et de la conservation desressources génétiques forestières du monde Apports: Rapports nationaux Etudes thématiques et contextuelles Groupes de travail par région Synthèses régionales
  15. 15. Priorités globales pour la conservation, l’utilisation durable et ledéveloppement des Ressources Génétiques Forestières (RGF)NIVEAU Améliorer l’accèset la disponibilité del’informationConservationin situ et ex situUtilisation durable,développement etgestionPolitique, institutionset développement descapacitésNationalEtablir et renforcer:inventaires,caractérisation etsystèmes de monitoringdes RGFRenforcer la contributiondes forêts primaires etdes zones protégées à laconservation in situDévelopper etrenforcer lesprogrammes deproduction de grainesgénétiquementappropriéesDévelopper desstratégies pour laconservation in situ et exsitu, et utilisation durableSoutenir l’évaluation, lagestion et la conservationdes populationsforestières en marge desaires de distributionSoutenir l’adaptationet l’atténuation auxchangementsclimatiques à traversune gestion raisonnéeEtablir et renforcer lesstructures d’éducation etde rechercheIdentifier des espècesprioritairesRegional Développer desprotocoles standardiséspour inventorier,caractériser et contrôlertendances et risquesDévelopper, appliquerdes stratégies deconservation in situ etpromouvoir la mise enréseau et la collaborationSoutenir ledéveloppement et lerenforcement desréseaux et du partagedes données
  16. 16. Outils deproritisation deszones deconservation
  17. 17. 17Conservation de Prunus africana: largement distribué,menacé par la sur-exploitation de son écorceAction de prioritisation sur base de donnéesgénétiques géoréférencéesDonnées microsatellites chloroplastiques (cpSSRs)et nucleaires (nSSRs) géoréférencées (6marqueurs par génome) pour 32 populations(484 individus) correspondant à 9 pays• BioversityInternationalF. de laCruzDisitribution de Prunus africana dans 22 paysafricains (points noirs) et modélisation de sadistribution potentielle (marron foncé : présencetrès probable; jaune : présence peu probable)Bioversity
photo ICRAF
photo
  18. 18. • You can add bullets here– Level 2 bullet• Level 3 bulletOutils de prioritisation des populations à conserver• You can add bullets here– Level 2 bullet• Level 3 bulletRichesse allélique (nSSRs) dans 32 populations Populations de Prunus africana qui présentent des allèlescommuns localement (cpSSRs and nSSRs), ce qui indiqueraitune isolation génétique et/ou une adaptation localeRichesse allélique Allèles communs localement
  19. 19. 1500 individus de Prunus africana géoréférencésRegroupements effectués sur base de 19 variables bioclimatiquesDémonstration potentielle d’adaptations climatiquesSimilarité de la composition en nSSR regroupéssur un sous ensemble des 32 populationsRegroupements
alléliques Enveloppes
bioclimatiquesOutils de prioritisation des populations à conserver
  20. 20. Impact des changements climatiques futurs(scénario) sur l’habitat de Prunus africana• 2050 projections sous le scénario “A2 emission”(scénario de haute émission avec augmentationconstante du taux d’émission) résultant de lamoyenne de trois Modèles de Circulation Globale• 53% de la distribution actuelle modélisée nedevrait plus être appropriée d’ici a 2050 (rouge)• La distribution de présence potentielle de Prunusafricana correspondant à des zones protégéesdevrait être réduite de 46%Modèle de distribution potentielle dePrunus africana au Kenya, Tanzanie etOuganda (plus forts niveaux derichesse allélique) et localisation deszones protégées (WDPA)
  21. 21. Evaluer l’effet del’exploitationforestière sur lesressources génétiques
  22. 22. Gestion durable des essences forestières et fruitièresUne étude au Gabon, Cameroun et RDCQuel est l’impact de l’exploitation sur lacapacité reproductive et la diversitégénétique des essences?• Moabi (bois, fruits et huile)• Sapelli et Tali (bois et chenillescomestibles)• J.Tieguhong;Bioversityphoto• L.SnookBioversityphoto
  23. 23. Quel est l’impact de l’exploitation sur la pollinisation?La pollinisation pourrait dépendre dela densité en arbresUne réduction de la densité enarbres pourrait entrainer :• Une augmentation de laconsanguinité, une réduction de laviabilité des graines et du succès derégénétration• Une rupture des flux de gènes parvoie de pollen, une impossibilité dese reproduire
  24. 24. Global TimberTracking NetworkRéseau global de traçabilitédes essences forestières
  25. 25. Traçabilité du bois et exploitation illégaleLes outils de traçabilité peuvent soutenirle plan d’action FLEGT 2003 dans laprévention de l’entrée en Europe de boisillégalement exploitéAccord de Partenariat Volontaire (APVs)• République du Congo, Cameroun, RépubliqueCentrafricaine• Demande ou en cours pour la RDC et le Gabon•Basé sur des traits faisant partieintégrante du bois (pas demanipulations possibles)• Appliquable aussi sur du boistransformé•Rapide Bioversity
  26. 26. Dirigé par Bioversity international, le réseau facilitel’application pratique des technologies ADN et desisotopes stables pour plusieurs essences forestièresprioritaires via l’établissement :1.De réseaux fonctionnels d’experts et d’instituts2.De standards internationalement reconnus quant àl’empreinte génétique et isotopique des essencesforestières3.D’une base de données géo-référencées sur la structuregénétique et des isotopes stables des essencesforestières prioritaireswww.globaltimbertrackingnetwork.org
  27. 27. Résolution obtenue avec l’ADN& les isotopes stablesNiveau de vérification ADN Isotopesstables1. Espèce déclaréeContrôle de l’identité de l’espèceX -2. Pays d’origine déclaréÉchelle large de contrôle de l’origine géographiqueX X3. Région/concession d’origine déclaréeÉchelle fine de contrôle de l’origine géographiqueX X4. Traçabilité de la grumeContrôle de la chaine de traçabilitéX -
  28. 28. MéthodeRecherche de différences génétiques entreespèces=> Séquence d’ADN d’un même gèneDéveloppement d’outils robustes pourl’amplification des différences génétiques entreespèces=> Marqueurs génétiques / barcodes ADNIdentification des espèces en utilisant l’ADNSwietenia sp.Carapa, Khaya,Entandrophragma,Cedrela sp.Standard de taillebp
  29. 29. Méthode:1. Développement de marqueurs génétiques2. Création de bases génétiques de référence:- Echantillonnage sur toute l’aire de répartition del’espèce- Inventaire génétique3. Echantillonnage et génotypage des individus douteux4. Comparaison avec la base de référenceIdentification de l’origine géographique en utilisant l’ADNIroko (Milicia excelsa + M. regia)Daïnou et al. (2010), Mol Ecol 19:4462-4477Berndt
Degen
2013,
Thunen
  30. 30. Renforcement descapacités dans ledomaine de lagestion et de laconservation desRessourcesGénétiquesForestières
  31. 31. Un support flexible pour enseigner et apprendresur les Ressources Génétiques Forestières (RGF)Contexte :• Les RGF tendent à s’appauvrir• Les RGF sont rarement prises en comptedans la gestion et la conservation des forêts• Les cursus actuels ne couvrent que très peu lesujet, voire pas du toutLes modules de formation :• Couvrent des thèmes importants sur les RGF• Portent sur une échelle géographique globale• Utilisent des cas d’études inspirés d’articles derechercheLes cours peuvent être adaptés à des durées allantd’un jour à un semestre
  32. 32. 32Cinq modules… deux déjà disponibles en Anglais; enFrançais et Espagnol pour Déc. 2013
  33. 33. Etudes de cas : module 1Variation génétique et conservation chez :1.1 Leucaena salvadorensis1.2 Shorea lumutensis1.3 Talbotiella gentiiChaque étude de cas inclut :• Une introduction• Les points importants qui doivent êtrenotés et réfléchis par les étudiants• Des éléments à prendre en compte parles étudiants dans des stratégies ou desplans d’action• Une description de l’espèce, desmenaces, utilisations, donnéesgénétiques, profil du pays, et autresinformations importantes• Des références bibliographiques
  34. 34. Chacque etude de cas inclut notes pourl’enseignant et power pointhttp://www.bioversityinternational.org/training/training_materials/forest_genetic_resources.html
  35. 35. Création d’un réseaupour la recherche,l’éducation et lepartage d’informations
  36. 36. Réseau SAFORGEN(Ressources Génétiques Forestièresen Afrique sub-Saharienne)Un instrument volontaire de coopération internationale enrecherche et développementPromotion de collaborations et d’actions catalysantes entreinstitutions nationales et régionales afin de permettre laconservation et l’utilisation durable des RGF en Afrique sub-SaharienneGroupe d’experts africains en génétique forestière / biologiemoléculaire MAIS approches pluri-disciplinaires
  37. 37. 37Objectifs:•Evaluer les processus dynamiques sous-jacents à ladiversité génétique des espèces forestières, despopulations jusqu’aux paysages•Elaborer des stratégies, méthodes et outils pour laconservation et l’utilisation durable de la biodiversitéforestière, avec un focus particulier sur la diversitégénétique intra-spécifique•Diffuser les connaissances et informations relatives àla conservation et l’utilisation durable des RGF via desforums nationaux et internationauxRéseau SAFORGEN
  38. 38. Réseau SAFORGENInformations sur les espèces forestières exploitéespour leur bois, pour l’alimentation, l’énergie …• Distribution géographique• Importance et utilisation• Valeur socio-économique• Ecologie et biologie• Connaissances génétiques• Pratiques locales• Menaces• Statut de conservation• Gestion et amélioration• Recommandations :conservation /utilisation• Besoins de recherche
  39. 39. Réseau SAFORGENActuellement : 17 membresAfrique Centrale et Australe sous-représentées!Candidatures des pays manquants encours d’évaluationCoordinateur basé à BioversityInternational –Yaoundé :Jérôme DUMINIL(j.duminil@cgiar.org)
  40. 40. Thanks to my Bioversity colleaguesEndemics of Cameroon’s Bight of BiafraFauna:Satanic colobus monkey, Monamonkey, drill, forest genet, Ogilby’sduikerFlora:Canopy: Berlinia species;Midstory:Cola species;Understory :gingersPainting by Jonathan KingdonDr. Judy LooDr. Jerome DuminilDr. Marius EkueHannes GaisbergerDr. Barbara VincetiDr. David Boshier
  41. 41. www.bioversityinternational.orgThank you !Merci !

×