Le développement durable et le droit de l’environnement:
la sécurité nationale hydraulique au Moyen-Orient

Dr Christine A...
Approche théorique:
Une
U approche pluridisciplinaire
h l idi i li i

L’Histoire,
L’Hi t i
L’hydrologie,
La géographie,
L’...
Approche pratique:
Trois études de cas représentant la
géopolitique fluviale du Moyen Orient
Moyen-Orient

Le Nil (Egypte,...
Egypte

Le Nil

Soudan
Erythrée

Le Nil Bleu

Le Nil Blanc
Soudan 
du Sud

Ethiopie

Ouganda
Kenya

République 
démocratiq...
1.1 Les enjeux juridiques
Le Nil

• L’Accord bilatéral égypto-soudanais de 1959.
Les pays en amont ne sont pas membres.
Le...
Le Jourdain

Israël
Le 
Jourdain
Territoires 
palestiniens

Jordanie

Christine A. Iskandar
Le Jourdain

•Traité de paix signé entre la Jordanie et Israël
le 26 Octobre 1994: (Article 6 : Eau)
• Pour Israël L’eau e...
Le Tigre et 
l’Euphrate
l’
h

Turquie

Syrie
Le Tigre
Le Tigre

Irak
L Euphrate
L’Euphrate

Christine A. Iskandar
Le Tigre et l’Euphrate

• La Turquie, un pays en amont, est tellement ambitieux.

• Syrie, Irak et Turquie sont complèteme...
1.2 Le droit international de l’eau

1. La Doctrine de Harmon de 1895

2. Les Règles d’Helsinki de 1966

3. La Convention ...
2. Les enjeux géopolitiques

• Le Concept de la sécurité nationale hydraulique (SNH):
• Egypte Israël et Turquie maintienn...
3. Les enjeux environnementaux

Les quatre fleuves sont confrontés à des défis environnementaux: la
pollution et le change...
Situation
actuelle

Scenario 1

Deux phénomènes cumulatifs se produisent:
d une part,
d’une part la montée du niveau de me...
Le constat:
Il correspond à la situation actuelle et au concept de la sécurité nationale hydraulique (SNH)

Le stress hydr...
Les composantes
du concept de la sécurité nationale hydraulique durable (SNHD)

•
•
•
•
•
•

•

Adopter
Ad t une approche ...
Sécurité nationale hydraulique

sécurité nationale hydraulique durable
L’intégration de tous les pays riverains
La stabili...
La gouvernance et la g
g
guerre de l’eau
deux concepts contradictoires

Gestion
durable

L’interprétation
de
gouvernance
g...
Conclusion

La gouvernance et la durabilité dépassent la 
realpolitik

Christine A. Iskandar
Merci de votre attention
Christine A. ISKANDAR
christineiskandar@yahoo.fr

Christine A. Iskandar
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le Développement durable et le Droit de l'environnement: la Sécurité nationale hydraulique au Moyen-Orient

601 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
601
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Développement durable et le Droit de l'environnement: la Sécurité nationale hydraulique au Moyen-Orient

  1. 1. Le développement durable et le droit de l’environnement: la sécurité nationale hydraulique au Moyen-Orient Dr Christine A. ISKANDAR A Samedi 30 juin 2012
  2. 2. Approche théorique: Une U approche pluridisciplinaire h l idi i li i L’Histoire, L’Hi t i L’hydrologie, La géographie, L’hydropolitique, La géopolitique, La sociologie, g , Le droit international et L’économie. Un sujet à multiple facettes Christine A. Iskandar
  3. 3. Approche pratique: Trois études de cas représentant la géopolitique fluviale du Moyen Orient Moyen-Orient Le Nil (Egypte, Soudan, Soudan du Sud, Ethiopie, Erythrée, Kenya, Ouganda, Tanzanie, Rwanda, Burundi et la République démocratique du Congo) Congo), Le Jourdain (Jordanie, Israël et les Territoires palestiniens), Le Tigre et l’Euphrate (Turquie, Syrie et Irak). Christine A. Iskandar
  4. 4. Egypte Le Nil Soudan Erythrée Le Nil Bleu Le Nil Blanc Soudan  du Sud Ethiopie Ouganda Kenya République  démocratique  du Congo Tanzanie Christine A. Iskandar Rwanda Burundi
  5. 5. 1.1 Les enjeux juridiques Le Nil • L’Accord bilatéral égypto-soudanais de 1959. Les pays en amont ne sont pas membres. Le nouvel Etat: Soudan du Sud • L’Initiative du Bassin du Nil (IBN): coopération technique • L’Accord-cadre sur la Coopération dans le Bassin du Fleuve Nil (ACCN) de 2011 La « sécurité de l’eau » Tous les pays en amont sont membres Le Nil est un fleuve transfrontalier qui existe sans un cadre juridique général Le Nil dont son débit vient de deux types de sources (équatoriales et saisonnières), il traverse onze Etats riverains et il couvre 10% du superficie du continent p africain. Christine A. Iskandar
  6. 6. Le Jourdain Israël Le  Jourdain Territoires  palestiniens Jordanie Christine A. Iskandar
  7. 7. Le Jourdain •Traité de paix signé entre la Jordanie et Israël le 26 Octobre 1994: (Article 6 : Eau) • Pour Israël L’eau est une propriété publique Israël, L eau publique, voire un bien public. Le Jourdain est un fleuve transfrontalier. L absence d un L’absence d’un cadre juridique général général. L’eau n’occupe qu’un article dans un traité de paix. Israël a pris des mesures interne (les politiques de dessalement et de ré-use) et externe (la guerre de 1967, les guerres au Liban et le Mur) afin d’assurer sa sécurité nationale hydraulique hydraulique. Christine A. Iskandar
  8. 8. Le Tigre et  l’Euphrate l’ h Turquie Syrie Le Tigre Le Tigre Irak L Euphrate L’Euphrate Christine A. Iskandar
  9. 9. Le Tigre et l’Euphrate • La Turquie, un pays en amont, est tellement ambitieux. • Syrie, Irak et Turquie sont complètement dépendants. Aucun accord juridique ne régit le Tigre et l’Euphrate l Euphrate La Turquie est le pays en amont mais qui pèse plus de p pouvoir que la gestion du fleuve. q g Christine A. Iskandar
  10. 10. 1.2 Le droit international de l’eau 1. La Doctrine de Harmon de 1895 2. Les Règles d’Helsinki de 1966 3. La Convention sur le droit relatif aux utilisations des cours d’eau internationaux à des fins autres que la navigation de 1997 La position des pays en amont / en aval Christine A. Iskandar
  11. 11. 2. Les enjeux géopolitiques • Le Concept de la sécurité nationale hydraulique (SNH): • Egypte Israël et Turquie maintiennent une position traditionnelle par rapport à la Egypte, notion de souveraineté hydraulique, notamment dans le domaine des quotas et des droits historiques. • La sécurité nationale hydraulique et la souveraineté étatique se confondent. • Le Concept du Développement durable (DD): • Il apporte une réponse nouvelle dans la gestion des ressources en eau, la pp p g , protection de l’environnement et le bon voisinage entre les pays riverains. • La sécurité nationale hydraulique durable et le développement durable se rejoignent. Christine A. Iskandar
  12. 12. 3. Les enjeux environnementaux Les quatre fleuves sont confrontés à des défis environnementaux: la pollution et le changement climatique. Les défis environnementaux nécessitent une gestion commune transfrontalière. . Christine A. Iskandar
  13. 13. Situation actuelle Scenario 1 Deux phénomènes cumulatifs se produisent: d une part, d’une part la montée du niveau de mer et d’autre part, la baisse du débit de Nil. Ils provoquent la perte de superficie du Delta de Scenario 2 Nil. Christine A. Iskandar
  14. 14. Le constat: Il correspond à la situation actuelle et au concept de la sécurité nationale hydraulique (SNH) Le stress hydrique: ceux qui disposent de moins de 1700 m3 par personne et par an (Egypte). Le seuil de pénurie: ceux qui ont accès à moins de 1000 m3 par an et par personne (Israël, Jordanie et Territoires palestiniens Gaza) et en 2025 (Egypte palestiniens, (Egypte, Ethiopie, Kenya, Rwanda et Burundi). La guerre de l’eau: L’absence d’un cadre juridique g j q commun pour chaque fleuve engendre une situation de guerre de l’eau. La realpolitik: L’intérêt national est prioritaire à la gestion commune. Une gestion unilatérale ou bilatérale pour un bassin transfrontalier Christine A. Iskandar
  15. 15. Les composantes du concept de la sécurité nationale hydraulique durable (SNHD) • • • • • • • Adopter Ad t une approche pluridisciplinaire; h l idi i li i Prendre en compte les défis environnementaux transfrontaliers; g juridique commun p q pour chaque fleuve transfrontalier ; q Exiger l’existence d’un accord j Tenir compte de l’expérience des autres fleuves transfrontaliers ; Adopter des projets qui augmentent le débit du fleuve ; Donner plus de responsabilités aux différents acteurs et consommateurs pour qu’ils qu ils se rendent compte de la valeur des ressources en eau communes (selfgoverning de Madame Elinor Ostrom); Créer C é un b bureau d’ét d d’études, ayant une fili l d t filiale dans chaque pays riverain, sous l t t ll h i i la tutelle de l’accord commun, intéressé par quatre points : • Etudier les endroits et les raisons de perte du débit ; • Analyser les défis environnementaux et installer les liens avec les Accords multilatéraux sur l’Environnement (AME); • Créer des programmes de sensibilisation dans chaque pays riverain ; • Faciliter l’échange des informations fluviales. Christine A. Iskandar
  16. 16. Sécurité nationale hydraulique sécurité nationale hydraulique durable L’intégration de tous les pays riverains La stabilité institutionnelle et juridique Les défis environnementaux Christine A. Iskandar
  17. 17. La gouvernance et la g g guerre de l’eau deux concepts contradictoires Gestion durable L’interprétation de gouvernance guerre la Sécurité nationale hydraulique S N H D S N H Christine A. Iskandar Situation conflictuelle
  18. 18. Conclusion La gouvernance et la durabilité dépassent la  realpolitik Christine A. Iskandar
  19. 19. Merci de votre attention Christine A. ISKANDAR christineiskandar@yahoo.fr Christine A. Iskandar

×