COCKTAIL & PLACEMENTS	

Votre Patrimoine
Immobilier en 2014
!
Mardi 14 mai 20141
Ou comment investir autrement en Immobili...
LES INTERVENANTS
NOTRE INVITEE	

Mathilde	

Krieger	

La Française AM	

Responsable	

Commerciale
Jonathan
Levy	

bienprév...
QUI SOMMES NOUS ?
bienprévoir.fr - 4 statuts
‣ Conseil Investissement Financier,
sous l’égide de l’AMF	

‣ Courtier Assura...
MAIS C’EST SURTOUT…
150M€
ENCOURS 	

SOUS GESTION	

à fin 2013
CONFIANCE DE 	

2000 CLIENTS
PARTICULIERS OU
ENTREPRISES
CEN...
MAIS AUSSI
40 conventions de
partenariats
NORTIA	

PRIMONIAL	

SWISSLIFE	

SPIRICA	

APICIL	

LA FRANCAISE AM	

….
un rôle...
✉ 40 b rue du faubourg
poissonnière	

!
☎ 0811 461 463
6
✉ 166 rue vendôme 	

!
!
☎ 04 78 38 84 56
✉ 8 rue de la
républiqu...
AVEC LE SUPPORT DE NOTRE PARTENAIRE :
7
GROUPE - LA FRANÇAISE AM	

CHIFFRES CLEFS
8
!   Asset-manager multi-expertises, gestionnaire
d’actifs en valeurs mobilière...
–Theodore Roosevelt, 26ème président des Etats Unis
« Toute personne qui investit dans un bien immobilier
attentivement sé...
COMMENT UN INVESTISSEMENT IMMOBILIER
PEUT TOURNER AU CAUCHEMAR
13H00, 14 mai 2013
PATRIMOINE IMMOBILIER
Les questions qu’il faut se poser
‣ Connaissez vous la vraie rentabilité
de votre patrimoine immobil...
CONNAISSEZVOUS LAVRAIE RENTABILITÉ
DEVOTRE PATRIMOINE IMMOBILIER ?
Rentabilité moyenne
d’un bien immobilier :
1à 3%
max !
...
PATRIMOINE IMMOBILIER
Les questions qu’il faut se poser
‣ Connaissez vous la vraie rentabilité
de votre patrimoine immobil...
OÙ EN EST LE MARCHE PACA ?	

ANCIEN - RÉSIDENTIEL
!   Le marché s'est montré peu actif en 2013
!   Au niveau régional, la ...
OÙ EN EST LE MARCHE PACA ?	

ANCIEN - RÉSIDENTIEL
OÙ EN EST LE MARCHE PACA ?	

NEUF - RÉSIDENTIEL
!   Evolution du nombre de logements
!   L’année 2013 s'est caractérisée p...
OÙ EN EST LE MARCHE PACA ?	

ANCIEN - RÉSIDENTIEL
PATRIMOINE IMMOBILIER
Les questions qu’il faut se poser
‣ Connaissez vous la vraie rentabilité
de votre patrimoine immobil...
LES PRIXVONT ILS
CONTINUER À BAISSER ?
Difficile à dire. Les experts n’ont pas de visibilité….	

!
Mais êtes vous prêt à pr...
EST CE LE MOMENT DEVENDRE ?	

UNE HISTOIRE QUI SE REPETE
EST CE LE MOMENT DEVENDRE ?	

UNE HISTOIRE QUI SE RÉPÈTE
S1 2013 ! S2 2013 !
PATRIMOINE IMMOBILIER
Les questions qu’il faut se poser
‣ Connaissez vous la vraie rentabilité
de votre patrimoine immobil...
COMMENT INVESTIR DANS
L’IMMOBILIER AUTREMENT ?	

Pour capter les rendements 	

de l’immobilier professionnel
QUE RECHERCHEZVOUS
DANS LE CONTEXTE ACTUEL ?
!   Sécurité
!   Rendement
!   Disponibilité
!   Visibilité
!   Fiscalité la ...
LES CLASSES D’ACTIFS
SOURCES DE PERFORMANCE
!   Trois classes d’actifs sont en mesure d’apporter de la performance au-delà...
IMMOBILIER SOURCE DE
PERFORMANCE
Les différents modes de détention
de l’immobilier
Immobilier d’habitation Immobilier
coté...
L’IMMOBILIER, UNE CLASSE
D’ACTIF INCONTOURNABLE

TOUJOURS CONSIDÉRÉE COMMEVALEUR REFUGE
!   Face à la persistante aversion...
MARCHE DE
L’INVESTISSEMENT2013, un millésime soutenu, porté par les grandes transactions
!   Plus de 15 Mds€ investis en 2...
MARCHE DES BUREAUX
Une activité locative très ralentie en 2013 (-25% par rapport à 2012)
!   Des causes conjoncturelles : ...
IMMOBILIER DE COMMERCES
Un environnement économique toujours sous pression
!   Baisse record du pouvoir d'achat des França...
PATRIMOINE IMMOBILIER
Les questions qu’il faut se poser
‣ Connaissez vous la vraie rentabilité
de votre patrimoine immobil...
L’UNIVERS DES SCPI	

DÉFINITION & AVANTAGES
!   Une SCPI c’est, une Société Civile
-  agréée par l’AMF
-  composée d’un pa...
LE MARCHE DES SCPI	

PANORAMA 2013
!   Confirmation de l’engouement des français
pour la SCPI
!   Le marché des SCPI : 29,...
LE MARCHE DES SCPI	

PANORAMA 2013
Prime de risque :
> 250bp
Les performances passées ne préjugent pas des
performances fu...
LA FRANCAISE REM DANS LE
MARCHE DES SCPI	

LEADER DEPUIS 1075
!   Evolution des actifs sous gestion (Mds€) !   Répartition...
EXEMPLE	

SCPI EPARGNE FONCIÈRE
!   Une combinaison unique sur le marché des SCPI
!  45 ans d’existence et une capitalisat...
EPARGNE FONCIÈRE	

PERFORMANCES LONGTERME
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Evolution du prix de part +5,2...
EPARGNE FONCIÈRE	

COMPOSITION DU PATRIMOINE*
!   Superficie totale : 432 232 m²
!   Nombre d’immeubles : 247
!   Un patri...
EPARGNE FONCIÈRE	

DIVERSIFICATION LOCATIVE *
* au 31/12/13
!   Taux d’occupation financier : 88,3 %
Le taux d’occupation ...
EPARGNE FONCIÈRE	

ZOOM SUR UN ACTIF EMBLÉMATIQUE…
* au 31/12/13
!   SCPI Epargne Foncière
Actif emblématique
50, avenue d...
EPARGNE FONCIÈRE	

EXEMPLE D’INVESTISSEMENT 2013
* au 31/12/13
!   SCPI Epargne Foncière
!   Investissement en indivision ...
EPARGNE FONCIÈRE	

EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - PARIS
46/52, rue Albert - 75013 Paris - QP : 100 % Surface : 10 935 m² ...
EPARGNE FONCIÈRE	

EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - PARIS
58, rue du Dessous des Berges - 75013 Paris - QP : 100 % Surface ...
EPARGNE FONCIÈRE	

EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - RÉGION PARISIENNE
48/49, Quai Le Gallo - 92100 Boulogne - QP : 100 % Su...
EPARGNE FONCIÈRE	

EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - RÉGION PARISIENNE
102/116, rue Victor Hugo - 92300 Levallois-Perret - Q...
EPARGNE FONCIÈRE	

EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - REGIONS
445, rue André Ampère – 13791 Aix-en-Provence QP : 100 % Surfac...
EXEMPLE - IMMOBILIER SANTÉ	

SCPI PIERVAL SANTÉ	

OFFRE 2014 - GAMME SCPI D’ENTREPRISE
Nouveauté
! Pierval Santé : nouvell...
Nouveauté
! Pierval Santé : 1er projet d’investissement!
Date prévisionnelle de signature de la
promesse de vente!
Janvier...
SCPI D’ENTREPRISES	

LES RISQUES
49
Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises...
AVERTISSEMENT ET
MENTIONS LÉGALES
Le	
  présent	
  document	
  a	
  été	
  rédigé	
  	
  par	
  bienprévoir.fr.	
  	
  Ce	...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AIX EN PROVENCE 14 MAI 2014

805 vues

Publié le

Une nouvelle conférence evenement bienprévoir.fr qui s'est déroulée à Aix en provence le 14 mai 2014.

Comment investir autrement dans l'#immobilier? Le marché de l'immobilier résidentiel va t il continuer à baisser comme cela a été démontré dans cette conférence, notamment dans l'immobilier PACA ?
Pour autant il ne faut pas jetter le bébé avec l'eau du bain: il faut conserver de l'immobilier dans son patrimoine. Mais de l'immobilier d'entreprise, car ca rapporte plus, et c'est plus sécure.

Découvrez toutes les astuces pour investir inteligemment en SPCI d'entreprise en france en 2014; astuces, pièges. Tout pour défier votre conseiller et faire le bon choix pour votre patrimoine

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
805
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AIX EN PROVENCE 14 MAI 2014

  1. 1. COCKTAIL & PLACEMENTS Votre Patrimoine Immobilier en 2014 ! Mardi 14 mai 20141 Ou comment investir autrement en Immobilier ?
  2. 2. LES INTERVENANTS NOTRE INVITEE Mathilde Krieger La Française AM Responsable Commerciale Jonathan Levy bienprévoir.fr Co-fondateur, Président 2 Vincent Cudkowicz bienprévoir.fr Co-fondateur, Directeur Général Thomas Schmidt bienprévoir.fr Responsable France Sud VOS INTERLOCUTEURS
  3. 3. QUI SOMMES NOUS ? bienprévoir.fr - 4 statuts ‣ Conseil Investissement Financier, sous l’égide de l’AMF ‣ Courtier Assurances, régulé par ACPR ‣ Intermédiaire Opérations de Banques ‣ Carte T, transactions immobilières bienprévoir.fr c’est aussi ★ Création : 2008 ★ 1 000 000€ de capital ★ 100% indépendants 3
  4. 4. MAIS C’EST SURTOUT… 150M€ ENCOURS SOUS GESTION à fin 2013 CONFIANCE DE 2000 CLIENTS PARTICULIERS OU ENTREPRISES CENTAINES NOUVEAUX PRODUITS CHAQUE ANNEE SERVICES INTROUVABLES MEME EN BANQUE PRIVEE 4
  5. 5. MAIS AUSSI 40 conventions de partenariats NORTIA PRIMONIAL SWISSLIFE SPIRICA APICIL LA FRANCAISE AM …. un rôle d’expert reconnu par les grands médias nationaux BFM BUSINESS FRANCE INFO FRANCE 5 / FRANCE 3 / FRANCE 2 LCI CAPITAL LES ECHOS …. 5
  6. 6. ✉ 40 b rue du faubourg poissonnière ! ☎ 0811 461 463 6 ✉ 166 rue vendôme ! ! ☎ 04 78 38 84 56 ✉ 8 rue de la république ! ☎ 04 91 01 42 54 LYONPARIS MARSEILLE
  7. 7. AVEC LE SUPPORT DE NOTRE PARTENAIRE : 7
  8. 8. GROUPE - LA FRANÇAISE AM CHIFFRES CLEFS 8 !   Asset-manager multi-expertises, gestionnaire d’actifs en valeurs mobilières et en immobilier !   41,9 Mds € (+12,5 %) (à fin décembre 2013) ! Collecte nette 2013 : 1,5 Md€ !   Fitch Rating “High Standard” (au 12/07/2013) !   Prix du meilleur Asset et Property Manager de l’année décerné par Immoweek !   La Française des Placements : Prix du meilleur directeur de la gestion et de la 2e meilleure société de Gestion de l’année Trophées du Forum Gestion d’Actifs – L’Agefi 2013 Source : La Française, décembre 2013. Qui sommes-nous ? Evolution des actifs sous gestion (en mds €) Répartition des encours par classe d’actifs (en mds €)
  9. 9. –Theodore Roosevelt, 26ème président des Etats Unis « Toute personne qui investit dans un bien immobilier attentivement sélectionné, dans un quartier en croissance d’une ville prospère, adopte la méthode la plus sûre pour devenir indépendant financièrement, parce que l’immobilier est à la base de la richesse » 9
  10. 10. COMMENT UN INVESTISSEMENT IMMOBILIER PEUT TOURNER AU CAUCHEMAR 13H00, 14 mai 2013
  11. 11. PATRIMOINE IMMOBILIER Les questions qu’il faut se poser ‣ Connaissez vous la vraie rentabilité de votre patrimoine immobilier ? ‣ Zoom sur le marché PACA - Les prix vont ils continuer à baisser ? ‣ Est-ce le moment de vendre ? ‣ Comment investir autrement dans l’immobilier ? ‣ Comment accéder à l’immobilier Commerces et bureaux, réservé aux professionnels ? 11
  12. 12. CONNAISSEZVOUS LAVRAIE RENTABILITÉ DEVOTRE PATRIMOINE IMMOBILIER ? Rentabilité moyenne d’un bien immobilier : 1à 3% max ! ! ! Comment arrive t on à ce résultat ? ! ! ! On inclut : Loyer brut Charges de gestion + syndic Taxe foncière Travaux On n’oublie pas de déduire : 15.5 % de CSG/RDS Impôts 14%, 30 %, 41 % ou 45% Les vacances locatives attention : les revenus immobiliers sont à comparer au prix de vente actuel du bien, pas au prix d’achat
  13. 13. PATRIMOINE IMMOBILIER Les questions qu’il faut se poser ‣ Connaissez vous la vraie rentabilité de votre patrimoine immobilier ? ‣ Zoom sur le marché PACA - Les prix vont ils continuer à baisser ? ‣ Est-ce le moment de vendre ? ‣ Comment investir autrement dans l’immobilier ? ‣ Comment accéder à l’immobilier Commerces et bureaux, réservé aux professionnels ? 13
  14. 14. OÙ EN EST LE MARCHE PACA ? ANCIEN - RÉSIDENTIEL !   Le marché s'est montré peu actif en 2013 !   Au niveau régional, la PACA est la seconde région la plus chère de France après l’Ile-de-France !   Nombre de ventes en 2013 : !   National : 688 000 ventes !   Région PACA : 58 025 ventes !   Prix moyen de vente des appartements en 2013 !   National : 3 298 €/m² ! 2,9 % Région PACA : 3 112 €/m² ! 4,06 % !   Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) : 2 534,41 €/m² " 0,67 % !   Gap (Hautes-Alpes) : 2 856,09 €/m² " 0,16 % !   Nice (Alpes-Maritimes) : 4 055,95 €/m² ! 0,81 % !   Marseille (Bouches-du-Rhône) : 2 404, 00 €/m² ! 2,60 % !   Toulon (Var) : 4 028, 87 €/m² ! 0,02 % !   Avignon (Vaucluse) : 2 618, 91 €/m² " 0,59 % !   Prix moyens des loyers en 2013 National : 12,65 €/m² ! 1,6 % Région PACA 14,43 €/m² " 1,3 % !   Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence ) : 13,26 €/m² " 5,35 % !   Gap (Hautes-Alpes) : 0,11 €/m² " 0,11 % !   Nice (Alpes-Maritimes) : 16,89 €/m² ! 0,17 % !   Marseille (Bouches-du-Rhône) : 12,5 €/m² " 0,60 % !   Toulon (Var) : 13,32 €/m² " 0,60 % !   Avignon (Vaucluse) : 11,56 €/m² " 0,26 %
  15. 15. OÙ EN EST LE MARCHE PACA ? ANCIEN - RÉSIDENTIEL
  16. 16. OÙ EN EST LE MARCHE PACA ? NEUF - RÉSIDENTIEL !   Evolution du nombre de logements !   L’année 2013 s'est caractérisée par une activité très ralentie, dans un volume d'activité nettement en baisse !   Dans le neuf, les réservations sont en diminution et les stocks à tendance haussière !   Baisse de permis de construire entre 2012 et 2013 !   France : ! 15,2 % !   Région PACA : ! 25,1 % (de 48 256 en 2012 à 36 156 en 2013) !   Baisse du nombre de ventes : !   Vente de maisons : ! 11,1 % !   Vente d’appartements : ! 17,4 % !   Prix au M² PACA en 2013 : !   Baisse moyenne de ! 4,6 % en région PACA (de -2,8 % à -9,2 % en fonction des régions) soit 4 085 €/m² en moyenne
  17. 17. OÙ EN EST LE MARCHE PACA ? ANCIEN - RÉSIDENTIEL
  18. 18. PATRIMOINE IMMOBILIER Les questions qu’il faut se poser ‣ Connaissez vous la vraie rentabilité de votre patrimoine immobilier ? ‣ Zoom sur le marché PACA - Les prix vont ils continuer à baisser ? ‣ Est-ce le moment de vendre ? ‣ Comment investir autrement dans l’immobilier ? ‣ Comment accéder à l’immobilier Commerces et bureaux, réservé aux professionnels ? 18
  19. 19. LES PRIXVONT ILS CONTINUER À BAISSER ? Difficile à dire. Les experts n’ont pas de visibilité…. ! Mais êtes vous prêt à prendre le risque que la baisse continue ?
  20. 20. EST CE LE MOMENT DEVENDRE ? UNE HISTOIRE QUI SE REPETE
  21. 21. EST CE LE MOMENT DEVENDRE ? UNE HISTOIRE QUI SE RÉPÈTE S1 2013 ! S2 2013 !
  22. 22. PATRIMOINE IMMOBILIER Les questions qu’il faut se poser ‣ Connaissez vous la vraie rentabilité de votre patrimoine immobilier ? ‣ Zoom sur le marché PACA - Les prix vont ils continuer à baisser ? ‣ Est-ce le moment de vendre ? ‣ Comment investir autrement dans l’immobilier ? ‣ Comment accéder à l’immobilier Commerces et bureaux, réservé aux professionnels ? 22
  23. 23. COMMENT INVESTIR DANS L’IMMOBILIER AUTREMENT ? Pour capter les rendements de l’immobilier professionnel
  24. 24. QUE RECHERCHEZVOUS DANS LE CONTEXTE ACTUEL ? !   Sécurité !   Rendement !   Disponibilité !   Visibilité !   Fiscalité la plus faible !   Existe-il un placement répondant à l’ensemble de ces besoins ? Livret A ? Fonds en euros ? OPCVM traditionnels (actions, diversifiés, obligations) ? Immobilier traditionnel ? Pierre papier ? Produits structurés ?
  25. 25. LES CLASSES D’ACTIFS SOURCES DE PERFORMANCE !   Trois classes d’actifs sont en mesure d’apporter de la performance au-delà de l’inflation Obligations •  Obligations corporate •  Obligations à échéances Immobilier •  Immobilier Physique •  Pierre papier : SCPI / OPCI Actions •  Actions en direct •  Fonds actions Contraintes Durée & Liquidité Durée & Liquidité Timing d’entrée et de sortie
  26. 26. IMMOBILIER SOURCE DE PERFORMANCE Les différents modes de détention de l’immobilier Immobilier d’habitation Immobilier coté Immobilier professionnel AVANTAGES : -  Actifs réels -  Jouir du bien immobilier -  Percevoir les loyers INCONVENIENTS : -  Risques locatifs (loyers impayés /gestion des locataires, travaux..) -  Faible liquidité -  Valorisation élevée ?? AVANTAGES : -  Liquidité immédiate -  Performances dans les années haussières INCONVENIENTS : -  Corrélation aux performances des marchés financiers AVANTAGES : -  Actifs réels dans une SCI -  Rendement de l’immobilier professionnel -  Mutualisation du risque et diversification INCONVENIENTS : -  Liquidité de l’immobilier -  Pas de garanti en capital ou sur le rendement
  27. 27. L’IMMOBILIER, UNE CLASSE D’ACTIF INCONTOURNABLE
 TOUJOURS CONSIDÉRÉE COMMEVALEUR REFUGE !   Face à la persistante aversion au risque des investisseurs : l’attractivité du placement en immobilier d’entreprise : !   La profondeur du marché français offre un grand potentiel de diversification géographique et sectorielle (bureaux, commerces, locaux d’activités…) ; !   Les actifs immobiliers « réels », clairement identifiés et non délocalisables sont relativement immunisés contre la cyclicité à court terme et vous apportent une bonne visibilité à long terme sur des revenus locatifs indexés ; !   L’évolution de la performance immobilière se trouve partiellement décorrélée de celle des actifs financiers et offre une forme de résistance à la conjoncture ; !   Le potentiel de valorisation du capital présente par ailleurs des perspectives de plus-values à terme.
  28. 28. MARCHE DE L’INVESTISSEMENT2013, un millésime soutenu, porté par les grandes transactions !   Plus de 15 Mds€ investis en 2013 !   Une aversion au risque persistante !   Un retour remarqué des opérations à risque : !  Plusieurs opérations significatives sur des immeubles vides et/ou avec travaux en région parisienne !  Dégel du marché des actifs secondaires !   Perspectives 2014 !  Un appétit toujours soutenu des investisseurs pour les actifs sécurisés !  Un début d’année 2014 animé par la réalisation de grandes cessions Des valeurs d’actifs stables !   Des taux prime stabilisés !   Réduction de la prime de risque immobilière ! remontée des taux obligataires mais sur des loyers de bureaux bas avec un potentiel d’appréciation !   Stabilité des valeurs d’expertises en 2013 et des valeurs de transaction *Source : Immostat - Pôle Etudes LF REM, janvier 2014 **Source : Agence France Trésor, Pôle Etudes LF REM, janvier 2014 Volume d’investissement en immobilier d’entreprise banalisé en France* 0 5 10 15 20 25 30 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Mds€ Moyenne 10 ans 15,5 md€ Taux de rendement immobilier et taux de rendement sans risque 0 1 2 3 4 5 6 7 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 juil-05 T12013 T22013 T32013 T42014 Rendement prime bureaux Rémunération obligataire sans risque (OAT 10 ans) 155 bp
  29. 29. MARCHE DES BUREAUX Une activité locative très ralentie en 2013 (-25% par rapport à 2012) !   Des causes conjoncturelles : attentisme des entreprises, impact de la renégociation des baux, baisse des grandes transactions qui ont soutenu l’activité en 2012 (-45%) !   Des signaux positifs pour 2014 !  Demande exprimée en hausse !  Légère reprise de l’activité attendue pour 2014 permettant, une reprise de l’activité locative, en particulier en IDF Des revenus locatifs toujours sous pression !   Des zones et des segments plus touchés que d’autres !   Des marchés régionaux à deux vitesses !   Une indexation des loyers entre stagnation et érosion !   Des mesures d’accompagnement élevées !   Perspectives 2014 !  Si les perspectives restent mitigées pour le premier semestre, le marché locatif devrait ensuite amorcer une reprise, en ligne avec la reprise de l’économie Demande placée de bureaux en Ile-de-France (en milliers de m²)* 0,00 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Valeurs locatives faciales moyennes en IDF (en €/m²)** 507 394 281 224 0 100 200 300 400 500 600 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Paris QCA La Défense Croissant Ouest Première Couronne **Source : Immostat - Pôle Etudes LF REM, janvier 2004
  30. 30. IMMOBILIER DE COMMERCES Un environnement économique toujours sous pression !   Baisse record du pouvoir d'achat des Français et de la consommation en 2012 !   Stabilisation en 2013 !   Perspectives 2014 !  Pas de rebond de la consommation (pression fiscale) !  Mais une stabilisation du chômage et une faible inflation qui préserve le pouvoir d’achat Un segment sous pression, mais apprécié des investisseurs !   Une conjoncture qui pèse sur les enseignes et qui accentue les mutations structurelles !  Consommation et pouvoir d’achat en berne !  Hausse des taux d’effort !  Impact du e-commerce, du drive... !  Écrasement du milieu de gamme !  Évolution du contexte réglementaire !   Des segments qui résistent !  Des formats résilients : emplacements n°1 de centre-ville pour les commerces de pied d’immeuble, grands centres commerciaux, retail parks récents, etc. !  Des secteurs résistants ! l’alimentaire, le luxe, l’équipement de la maison !   Une bonne performance sur le marché de l’investissement !  Environ 3 Mds€ investis en 2013 (22% des investissements) !  Taux de rendement stables à des niveaux bas : environ 4% pour les pieds d’immeuble de centre-ville, 4,90% pour les centres commerciaux et 6,25% pour les retail parks. Volumes investis (M€) et rendements prime (%) en commerce 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% 0 M€ 1 M€ 2 M€ 3 M€ 4 M€ 5 M€ 6 M€ 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Volumes investis Source : BNP Paribas Real Estate / LF REM Research, Janvier 2014
  31. 31. PATRIMOINE IMMOBILIER Les questions qu’il faut se poser ‣ Connaissez vous la vraie rentabilité de votre patrimoine immobilier ? ‣ Zoom sur le marché PACA - Les prix vont ils continuer à baisser ? ‣ Est-ce le moment de vendre ? ‣ Comment investir autrement dans l’immobilier ? ‣ Comment accéder à l’immobilier Commerces et bureaux, réservé aux professionnels ? 31
  32. 32. L’UNIVERS DES SCPI DÉFINITION & AVANTAGES !   Une SCPI c’est, une Société Civile -  agréée par l’AMF -  composée d’un patrimoine immobilier expertisé annuellement -  source de revenus fonciers -  dotée de la transparence fiscale -  pouvant être souscrite par tout contribuable, personne morale ou personne physique !   Une SCPI est une solution d’investissement pour les clients désirant: -  Constituer un capital -  Constituer des revenus complémentaires -  Accéder à l’investissement immobilier en indirect -  Diversifier leur patrimoine -  Déléguer les contraintes de gestion propres à un investissement immobilier -  Utiliser l’effet de levier du crédit
  33. 33. LE MARCHE DES SCPI PANORAMA 2013 !   Confirmation de l’engouement des français pour la SCPI !   Le marché des SCPI : 29,9 milliards d’€ !   157 SCPI !   Record de collecte brute : + 3 milliards d’€ en 2013 !   Taux moyen de distribution 2013 : 5,13% Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps
  34. 34. LE MARCHE DES SCPI PANORAMA 2013 Prime de risque : > 250bp Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps
  35. 35. LA FRANCAISE REM DANS LE MARCHE DES SCPI LEADER DEPUIS 1075 !   Evolution des actifs sous gestion (Mds€) !   Répartition des encours par type de fonds Source : La Française 2,3 2,3 3 3,5 4,2 5,3 5,2 5,8 5,8 7 7,8 9,7 0 2 4 6 8 10 12 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 58,34% 18,16% 9,87% 8,06% 1,38% 1,32% 0,46% 2,41% SCPI d'entreprise OPCI d'hébergement OPCI gérés SCPI d'habitation SCP GFV SICAV Dette immobilière !   Leader du marché SCPI avec une capitalisation de 6 Mds€ (IEIF, 30/06/2013) !   Un patrimoine immobilier d’entreprise composé de : - 3M m² sur 1 540 immeubles - 2 800 locataires pour 330 M€ de loyers !   Une offre diversifiée d’actifs immobiliers : 165 murs d’hôtels, 2 200 logements et 24 propriétés viticoles !   Une équipe de plus de 100 professionnels, dédiés par métier et par type de fonds
  36. 36. EXEMPLE SCPI EPARGNE FONCIÈRE !   Une combinaison unique sur le marché des SCPI !  45 ans d’existence et une capitalisation supérieure à 1 Md€ !   Un patrimoine majoritairement composé d’actifs parisiens (32 %) et franciliens (39 %) !   Un taux de distribution1 atteignant 5,31 % en 2013 !   Stabilité du prix de part depuis son retour à la variabilité du capital ! 755 € !   TRI 10 ans2 (2003-2013) ! 9,14 % !   Bureaux 72 % - Commerces 26 % - Locaux d’activités 2 % (en valeur vénale au 31/12/2013) 1 Taux de distribution correspondant au dividende annuel brut, avant prélèvement libératoire, versé au titre de l’année (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées), rapporté au prix de part acquéreur moyen de l’année 2 TRI net de frais au 31/12/2013, avec à l’entrée le dernier prix de souscription au 31/12/2003, à la sortie la valeur de retrait au 31/12/2013, et les revenus distribués avant prélèvement libératoire sur la période. Méthodologie ASPIM / Source La Française REM. 574,10 577,57 577,88 649,06615,56 655,00 750,00 755,00 755,00 755,00 39,00 39,00 38,01 37,98 39,99 40,08 40,08 40,07 40,08 40,08 20,00 25,00 30,00 35,00 40,00 45,00 50,00 55,00 60,00 65,00 70,00 0,00 100,00 200,00 300,00 400,00 500,00 600,00 700,00 800,00 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Prix de part au 31 déc. Revenus annuels distribués Prix de part et revenus nets distribués par part (€) Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures
  37. 37. EPARGNE FONCIÈRE PERFORMANCES LONGTERME 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Evolution du prix de part +5,24 % +0,60 % +0,05 % +12,32 % -5,16 % +6,41 % +14,50 % - +0,67 % - Taux de distribution1 7,15 % 6,79 % 6,58 % 6,57 % 6,16 % 6,51 % 5,34 % 5,34 % 5,32 % 5,31 % TRI 10 ans2 (2003-2013) 9,14 % SCPI ayant absorbé d’autres SCPI dans le passé. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. 1 Taux de distribution 2004 à 2011 correspondant au dividende annuel brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année n, rapporté au prix de souscription (frais compris) d’une part au 31 décembre de l’année n-1. Changement de méthodologie de calcul à compter du taux de distribution 2012 (ne permettant pas une comparaison avec les années précédentes) correspondant au dividende annuel brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées), rapporté au prix de part acquéreur moyen de l’année. 2 TRI net de frais au 31/12/2013, avec à l’entrée le dernier prix de souscription au 31/12/2003, à la sortie la valeur de retrait au 31/12/2013, et les revenus distribués avant prélèvement libératoire sur la période. Méthodologie ASPIM / Source La Française REM.
  38. 38. EPARGNE FONCIÈRE COMPOSITION DU PATRIMOINE* !   Superficie totale : 432 232 m² !   Nombre d’immeubles : 247 !   Un patrimoine très majoritairement composé d’actifs parisiens (32 %) et franciliens (39 %) Activités 2% Bureaux 72% Commerces 26% Répartitions du patrimoine en valeur vénale Paris 32% Régions 29% Région parisienne 39% © Christophe Audebert * au 31/12/13
  39. 39. EPARGNE FONCIÈRE DIVERSIFICATION LOCATIVE * * au 31/12/13 !   Taux d’occupation financier : 88,3 % Le taux d’occupation financier (TOF) se détermine par la division du montant total des loyers et indemnités d’occupation facturés ainsi que des indemnités compensatrices de loyers par le montant total des loyers facturables dans l’hypothèse où l’intégralité du patrimoine de la SCPI serait loué. !   Principaux baux!   Répartition géographique des loyers 10% 17% 14% 10% 19% 30% Paris QCA Autres quartiers parisiens Croissant Ouest Première couronne Deuxième couronne Autres Régions CASTORAMA FRANCE 2 453 137 € 3% ALSTOM TRANSPORT 1 870 473 € 3% BAYARD PRESSE 1 592 330 € 2% C.A.T. 1 502 283 € 2% MONOPRIX SA 1 453 014 € 2% DEPARTEMENT de l'Hérault 1 292 915 € 2% SYNGENTA AGRO S.A.S. 1 158 153 € 2% AGORA DISTRIBUTION 1 032 708 € 1% BOUYGUES IMMOBILIER 937 858 € 1% ELIOR ENTREPRISES 845 574 € 1% ORPEA 805 775 € 1% CGI FRANCE (ex Logica France) 793 541 € 1% OCTO-TECHNOLOGY 705 412 € 1% SADA 700 000 € 1% DISTRIBUTION CASINO FRANCE 667 539 € 1% DISTRIBUTION CASINO FRANCE 654 751 € 1%
  40. 40. EPARGNE FONCIÈRE ZOOM SUR UN ACTIF EMBLÉMATIQUE… * au 31/12/13 !   SCPI Epargne Foncière Actif emblématique 50, avenue des Champs-Elysées, Paris (8e) !   Immeubles de bureaux au cœur du quartier d’affaires de Paris - 1 440 m² de bureaux loués à 100 % - 2 locataires : AFD Technologies et OCTO Technology
  41. 41. EPARGNE FONCIÈRE EXEMPLE D’INVESTISSEMENT 2013 * au 31/12/13 !   SCPI Epargne Foncière !   Investissement en indivision au 3T 2013 : ZAC des Grands Moulins - Pantin - Immeuble de bureaux acquis en VEFA : 14 400 m² et 133 places de parking en sous-sol - Label BBC Effinergie et certification HQE - Livraison prévue pour la fin du 2e trimestre 2015 - Proximité immédiate du Boulevard Périphérique et à 20 mn de l’aéroport Charles De Gaulle - Locaux d’ores et déjà loués pour 54 % à BNP Paribas - Rentabilité nette prévisionnelle de 6,68 % (loyers nets / prix de l’acquisition acte en mains) ZAC des Grands Moulins, Pantin Epargne Foncière : visa AMF, SCPI n°13-01 en date du 11 janvier 2013. Une notice a été publiée au BALO n°9 du 21 janvier 2013. La société de gestion de portefeuille La Française Real Estate Managers a reçu l’agrément AMF n° GP-07000038 du 26 juin 2007 – www.amf-france.org
  42. 42. EPARGNE FONCIÈRE EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - PARIS 46/52, rue Albert - 75013 Paris - QP : 100 % Surface : 10 935 m² Prix net : 24,2 M€
  43. 43. EPARGNE FONCIÈRE EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - PARIS 58, rue du Dessous des Berges - 75013 Paris - QP : 100 % Surface : 11 618 m² Prix net : 19 M€ © Christophe Audebert
  44. 44. EPARGNE FONCIÈRE EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - RÉGION PARISIENNE 48/49, Quai Le Gallo - 92100 Boulogne - QP : 100 % Surface : 4 990 m² Prix net : 16,6 M€
  45. 45. EPARGNE FONCIÈRE EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - RÉGION PARISIENNE 102/116, rue Victor Hugo - 92300 Levallois-Perret - QP : 50 % Surface : 10 162 m² Prix net : 49,4 M€
  46. 46. EPARGNE FONCIÈRE EXEMPLE D’ACTIF EN PATRIMOINE - REGIONS 445, rue André Ampère – 13791 Aix-en-Provence QP : 100 % Surface : 10 265 m² Prix net : 13,3 M€
  47. 47. EXEMPLE - IMMOBILIER SANTÉ SCPI PIERVAL SANTÉ OFFRE 2014 - GAMME SCPI D’ENTREPRISE Nouveauté ! Pierval Santé : nouvelle SCPI dédiée aux actifs immobiliers de santé !  Une solution d’épargne innovante dans le paysage des SCPI d’entreprise !  Le secteur de la santé, une stratégie d’investissement pertinente ! marché en croissance soutenue, en réponse à des besoins structurels (vieillissement de la population, allongement de la durée de vie…) !  Allocation cible principalement axée sur les actifs spécialisés dans l’accompagnement de la dépendance des patients atteints de maladies neurodégénératives (maladies d’Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques) !  1er fonds immobilier de partage : participation à la recherche de l’ICM, l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière " Versement de 0,01 % de la collecte par la Société de Gestion (prélevé sur les frais de gestion) " Possibilité de don de la part de l’associé, partiellement déductible des impôts Pierval Santé : visa AMF, SCPI n°13-36 en date du 6 décembre 2013. Une notice a été publiée au BALO n° 151 du 18 décembre 2013. La Société de gestion Euryale Asset Management a reçu l’agrément AMF n°GS10000001 du 28 janvier 2010, RCS n°518574033 – www.amf-france.org Illustrations non-contractuelles
  48. 48. Nouveauté ! Pierval Santé : 1er projet d’investissement! Date prévisionnelle de signature de la promesse de vente! Janvier 2014! Type d’actif! Clinique MCO (54 lits et places) Surface (m² SHON)! 4 629 Valeur d’acquisition (AEM)! 5 927 242 € Rendement brut (AEM) 7,40 %1 Localisation! 114 avenue Paul Bourret – 13300 Salon-de-Provence! Environnement! La clinique de proximité régionale est située en centre-ville! Quote-part détenue par la SCPI! 100 %! Exploitant ! Générale de Santé! 1 Loyers bruts annuels sur prix d’acquisition acte en mains. Données non contractuelles, susceptibles d’évoluer dans le temps et fournies à titre purement indicatif. !   Générale de Santé ! 1er acteur national de soins et de services (MCO, SSR, PSY, radiothérapie) !   Qualité du bail ! bail ferme de longue durée !   Bail investisseur « triple net » : gros travaux et notamment de conformité et de remise aux normes, assurance, impôts et taxes à la charge exclusive du locataire. !   Indexation du loyer à l’ILC n’incluant pas de variation à la baisse !   Prise d’effet au 07/09/2006 / fin du bail au 06/09/2020 ! deux renouvellements successifs assortis de durées fermes de 9 ans. EXEMPLE - IMMOBILIER SANTÉ SCPI PIERVAL SANTÉ OFFRE 2014 - GAMME SCPI D’ENTREPRISE
  49. 49. SCPI D’ENTREPRISES LES RISQUES 49 Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement minimale recommandée par la Société de gestion est de 10 ans. Comme tout investissement, l’immobilier physique (bureaux, locaux d’activités, entrepôts, commerces) présente des risques : absence de rentabilité potentielle ou perte de valeur, qui peuvent toutefois être atténuées par la diversification immobilière et locative du portefeuille de la SCPI ; cet objectif n’étant pas garanti. La SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution à la hausse comme à la baisse du marché de l’immobilier et du marché des parts de SCPI. La rentabilité d’un placement en parts de SCPI est de manière générale fonction : • des dividendes potentiels ou éventuels qui vous seront versés. Ceux-ci dépendent des conditions de location des immeubles, et peuvent évoluer de manière aléatoire en fonction de la conjoncture économique et immobilière (taux d’occupation, niveau de loyers) sur la durée totale du placement, • du montant de capital que vous percevrez, soit lors de la revente de vos parts ou le cas échéant de la liquidation de la SCPI. Ce montant n’est pas garanti et dépendra de l’évolution du marché de l’immobilier sur la durée totale du placement. La SCPI comporte un risque de perte en capital et le montant du capital investi n’est pas garanti. ! Certaines SCPI peuvent être acquises en faisant appel à l’endettement : • à hauteur d’un pourcentage maximum de la valeur d’acquisition des actifs pour financer ses investissements, et ce, suite à la décision de l’assemblée générale constitutive. Pour plus de précisions se rapporter au règlement de chacune des SCPI. • et en tout état de cause, dans la limite d’un montant maximum qui sera fixé par l’assemblée générale de telle sorte qu’il soit compatible avec les capacités de remboursement de la SCPI sur la base de ses recettes ordinaires pour les emprunts et les dettes, et avec ses capacités d’engagement pour les acquisitions payables à terme.
  50. 50. AVERTISSEMENT ET MENTIONS LÉGALES Le  présent  document  a  été  rédigé    par  bienprévoir.fr.    Ce  contenu  vous  est  communiqué  à  9tre  purement  informa9f  et  ne  cons9tue  :  
   1.  ni  une  offre  de  vente,  ni  une  sollicita9on  d’achat,  et  ne  doit  en  aucun  cas  servir  de  base  ou  être  pris
    en  compte  pour  quelque  contrat  ou  engagement  que  ce  soit  ;
   2.  ni  un  conseil  d’inves9ssement.
 
 Les  opinions  exprimées  dans  le  présent  document  cons9tuent  le  jugement  de  bienprévoir.fr  au  moment  indiqué  et  sont  suscep9bles  d’être  modifiées  sans  préavis.   bienprévoir.fr  n’est  nullement  obligé  de  les  tenir  à  jour  ou  de  les  modifier.  
 
 Il  est  recommandé  aux  inves9sseurs  de  déterminer  eux-­‐mêmes  l’adéqua9on  et  les  conséquences  de  leur  inves9ssement,  pour  autant  que  ceux-­‐ci  soient  autorisés.  À   noter  que  différents  types  d’inves9ssements,  men9onnés  le  cas  échéant  dans  le  présent  document,  impliquent  des  degrés  de  risque  variables  et  qu’aucune  garan9e  ne   peut  être  donnée  quant  à  l’adéqua9on,  la  per9nence  ou  la  rentabilité  d’un  inves9ssement  spécifique  pour  le  portefeuille  d’un  client  ou  futur  client.  
 
   Les   performances   passées   ne   préjugent   pas   des   performances   à   venir.   Les   performances   peuvent   varier   en   fonc9on   des   condi9ons   économiques   et   de   marché   importantes,   notamment   les   taux   d’intérêt.   La   valeur   des   inves9ssements   est   suscep9ble   par   nature   de   varier   à   la   hausse   comme   à   la   baisse.   Il   se   peut   que   les   inves9sseurs  ne  récupèrent  pas  leur  inves9ssement  ini9al. bienprévoir.fr     40  bis,  rue  du  Faubourg  Poissonnière  75010  Paris  –  SAS  au  capital  de  1  000  000  €  ;  Siret  :  503  023  111  035   Enregistrement  ORIAS  N°  08  041  353  (www.orias.fr).     Membre  associa9on  professionnelle  ANACOFI  –  CIF  n°  E001699.   bienprévoir.fr  est  couvert  par  une  assurance  Responsabilité  Civile,  conformément  aux  condi9ons    prévues  par  les  ar9cles  R  512-­‐6  et  R  512-­‐7  du  code  des  assurances  (Polices  souscrites     auprès  de  CGPA  N°  IP0015).   bienprévoir.fr  est  9tulaire  de  la  carte  professionnelle  de  transac9ons  immobilières  N°  T13166    Le  site  internet  bienprévoir.fr  a  fait  l'objet  d'une  déclara9on  auprès    de  la  CNIL    sous  le  numéro  130  44  51.     50

×