SlideShare une entreprise Scribd logo

Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine

1  sur  57
Télécharger pour lire hors ligne
 
Cocktail	
  et	
  Placement	
  
«	
  Perspec)ves	
  Fiscales	
  2014	
  »	
  

1	
  
Placements,	
  Conseils,	
  Proximité	
  
	
  
Retrouvez	
  ce6e	
  présenta8on	
  sur	
  :	
  
	
  slideshare.com	
  

2	
  
SOMMAIRE	
  

	
  

	
  

	
  	
  

1.  QUI	
  SOMMES	
  NOUS	
  ?	
  
2.  NOTRE	
  OFFRE	
  
3.  NOTRE	
  EQUIPE	
  

3	
  
1-­‐	
  QUI	
  SOMMES	
  NOUS	
  ?	
  

	
  

	
  

	
  
1	
  er	
  Cour8er	
  Conseil	
  en	
  ges8on	
  de	
  patrimoine	
  	
  
ultra	
  accessible	
  (Internet,	
  Face	
  à	
  Face,	
  etc…)	
  

Nos	
  statuts	
  

bienprévoir.fr	
  opère	
  dans	
  le	
  cadre	
  de	
  3	
  statuts	
  différents	
  
ü bienprévoir.fr	
  est	
  membre	
  de	
  l’ANACOFI	
  –	
  CIF,	
  et	
  agit	
  à	
  ce	
  Ftre	
  sous	
  la	
  tutelle	
  de	
  l’AMF	
  (Autorité	
  
des	
  Marchés	
  Financiers),	
  
ü bienprévoir.fr	
  est	
  inscrit	
  à	
  l’ORIAS	
  (	
  Registre	
  des	
  Intermédiaires	
  en	
  Assurances).	
  Dans	
  ce	
  cadre	
  
l’autorité	
  de	
  tutelle	
  est	
  l’ACP	
  	
  (Autorité	
  de	
  Contrôle	
  PrudenFel),	
  
ü bienprévoir.fr	
  déFent	
  la	
  Carte	
  T	
  de	
  transacFon	
  Immobilière,	
  délivrée	
  par	
  la	
  Préfecture	
  de	
  Paris.	
  

La	
  structure	
  

bienprévoir.fr	
  est	
  une	
  société	
  totalement	
  indépendante	
  de	
  toute	
  ins8tu8on	
  financière	
  
ü bienprévoir.fr	
  SAS,	
  créé	
  en	
  2008,	
  est	
  une	
  société	
  au	
  capital	
  de	
  1	
  000	
  000€,	
  
ü bienprévoir.fr	
  est	
  détenue	
  à	
  100%	
  par	
  ses	
  fondateurs	
  historiques,	
  	
  
ü bienprévoir.fr	
  est	
  indépendante	
  de	
  toute	
  ins8tu8on	
  financière,	
  
ü bienprévoir.fr	
  n’encaisse	
  pas	
  de	
  fonds	
  de	
  la	
  part	
  de	
  ses	
  clients.	
  

4	
  
1-­‐	
  QUI	
  SOMMES	
  NOUS	
  ?	
  

bienprévoir.fr	
  acteur	
  incontournable	
  qui	
  bouscule	
  
le	
  monde	
  de	
  la	
  ges8on	
  de	
  patrimoine	
  
Plus	
  de	
  140	
  M€	
  
d’encours	
  sous	
  
ges8on	
  

La	
  confiance	
  de	
  plus	
  
de	
  2000	
  clients	
  
patrimoniaux	
  et	
  
entreprises	
  

Des	
  centaines	
  de	
  
nouveaux	
  produits	
  
chaque	
  année	
  

Des	
  services	
  	
  
introuvables	
  même	
  
en	
  Banque	
  Privée	
  
5	
  
1-­‐	
  QUI	
  SOMMES	
  NOUS	
  ?	
  

40	
  conven8ons	
  de	
  
partenariats	
  
signées	
  avec	
  les	
  
plus	
  grandes	
  
maisons	
  françaises	
  

Banques	
  et	
  Assurances	
  

Sociétés	
  de	
  ges3on	
  

Un	
  rôle	
  d’expert	
  
reconnu	
  par	
  les	
  
grands	
  médias	
  
na8onaux	
  
h6p://youtube.com/user/
bienprevoir/videos	
  

6	
  

Recommandé

bienprévoir.fr : présentation de la société
bienprévoir.fr : présentation de la sociétébienprévoir.fr : présentation de la société
bienprévoir.fr : présentation de la sociétéBFM Business
 
Wealins 014 brochure corporate_fr
Wealins 014 brochure corporate_frWealins 014 brochure corporate_fr
Wealins 014 brochure corporate_frJennifer Coghe
 
Raf 1716 17_maj_broch_banque_privee_fr_210x297_web_prod
Raf 1716 17_maj_broch_banque_privee_fr_210x297_web_prodRaf 1716 17_maj_broch_banque_privee_fr_210x297_web_prod
Raf 1716 17_maj_broch_banque_privee_fr_210x297_web_prodMarie-Astrid Heyde
 
Comprendre la volatilité
Comprendre la volatilitéComprendre la volatilité
Comprendre la volatilitéAXAPrevPat
 
4 réflexes pour une épargne long terme
4 réflexes pour une épargne long terme4 réflexes pour une épargne long terme
4 réflexes pour une épargne long termeAXAPrevPat
 
SPVIE acquiert CGRM
SPVIE acquiert CGRMSPVIE acquiert CGRM
SPVIE acquiert CGRMLéo Guittet
 
SPVIE Assurances communiqué de presse nomination
SPVIE Assurances communiqué de presse nominationSPVIE Assurances communiqué de presse nomination
SPVIE Assurances communiqué de presse nominationLéo Guittet
 
Presentation Crystal Finance
Presentation Crystal FinancePresentation Crystal Finance
Presentation Crystal FinanceKHASKI
 

Contenu connexe

Tendances

Petit dejeuner du 3 mai 2011 financement de l'amorçage
Petit dejeuner du 3 mai 2011   financement de l'amorçagePetit dejeuner du 3 mai 2011   financement de l'amorçage
Petit dejeuner du 3 mai 2011 financement de l'amorçagejeanrognetta
 
Classement indépendants patrimoine_scala
Classement indépendants patrimoine_scalaClassement indépendants patrimoine_scala
Classement indépendants patrimoine_scalaglucchini
 
Communique actual systemes
Communique actual systemesCommunique actual systemes
Communique actual systemesExèmeAvocats
 
Gestion de fortune trophée
Gestion de fortune   trophéeGestion de fortune   trophée
Gestion de fortune trophéeglucchini
 
Anaxago patrimony webinar scpi
Anaxago patrimony webinar scpiAnaxago patrimony webinar scpi
Anaxago patrimony webinar scpiCaroline Lamaud
 
Présentation Eres
Présentation EresPrésentation Eres
Présentation EresEres
 
Présentation generale
Présentation generalePrésentation generale
Présentation generaleRODRICKS S.A
 
Cp bordier-nomination-eric-parot-vf
Cp bordier-nomination-eric-parot-vfCp bordier-nomination-eric-parot-vf
Cp bordier-nomination-eric-parot-vfBordier & Cie
 
Serena Capital - workshop levée de fonds
Serena Capital -  workshop levée de fondsSerena Capital -  workshop levée de fonds
Serena Capital - workshop levée de fondsMarie Brayer
 
agefi_2010-01-12_mar_03
agefi_2010-01-12_mar_03agefi_2010-01-12_mar_03
agefi_2010-01-12_mar_03Pauline Houl
 
Programme Conférence AssurEco|2014
Programme Conférence AssurEco|2014Programme Conférence AssurEco|2014
Programme Conférence AssurEco|2014AssurEco
 
Anaxago Academy - Les clés de l'investissement immobilier non côté
Anaxago Academy - Les clés de l'investissement immobilier non côtéAnaxago Academy - Les clés de l'investissement immobilier non côté
Anaxago Academy - Les clés de l'investissement immobilier non côtéAudrey Gauthier
 
Les produits normands s'exportent
Les produits normands s'exportentLes produits normands s'exportent
Les produits normands s'exportentMartine Lesponne
 
Etude Gestion De Fortune France
Etude Gestion De Fortune FranceEtude Gestion De Fortune France
Etude Gestion De Fortune Francepascalmeier
 
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions bienpre...
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions  bienpre...Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions  bienpre...
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions bienpre...BFM Business
 
Communiqué de Verlingue sur l'acquisition d'une société au portugal
Communiqué de Verlingue sur l'acquisition d'une société au portugalCommuniqué de Verlingue sur l'acquisition d'une société au portugal
Communiqué de Verlingue sur l'acquisition d'une société au portugalLéo Guittet
 
Saroma Group - Français
Saroma Group - FrançaisSaroma Group - Français
Saroma Group - Françaisvojkan2000
 
SPVIE lancement nouvelle offre
SPVIE lancement nouvelle offreSPVIE lancement nouvelle offre
SPVIE lancement nouvelle offreLéo Guittet
 

Tendances (20)

Petit dejeuner du 3 mai 2011 financement de l'amorçage
Petit dejeuner du 3 mai 2011   financement de l'amorçagePetit dejeuner du 3 mai 2011   financement de l'amorçage
Petit dejeuner du 3 mai 2011 financement de l'amorçage
 
Classement indépendants patrimoine_scala
Classement indépendants patrimoine_scalaClassement indépendants patrimoine_scala
Classement indépendants patrimoine_scala
 
Communique actual systemes
Communique actual systemesCommunique actual systemes
Communique actual systemes
 
Gestion de fortune trophée
Gestion de fortune   trophéeGestion de fortune   trophée
Gestion de fortune trophée
 
Présentation credit.fr club-nelson 16/01/2018
Présentation credit.fr club-nelson 16/01/2018Présentation credit.fr club-nelson 16/01/2018
Présentation credit.fr club-nelson 16/01/2018
 
Anaxago patrimony webinar scpi
Anaxago patrimony webinar scpiAnaxago patrimony webinar scpi
Anaxago patrimony webinar scpi
 
Présentation Eres
Présentation EresPrésentation Eres
Présentation Eres
 
Présentation generale
Présentation generalePrésentation generale
Présentation generale
 
Cp bordier-nomination-eric-parot-vf
Cp bordier-nomination-eric-parot-vfCp bordier-nomination-eric-parot-vf
Cp bordier-nomination-eric-parot-vf
 
Serena Capital - workshop levée de fonds
Serena Capital -  workshop levée de fondsSerena Capital -  workshop levée de fonds
Serena Capital - workshop levée de fonds
 
agefi_2010-01-12_mar_03
agefi_2010-01-12_mar_03agefi_2010-01-12_mar_03
agefi_2010-01-12_mar_03
 
Programme Conférence AssurEco|2014
Programme Conférence AssurEco|2014Programme Conférence AssurEco|2014
Programme Conférence AssurEco|2014
 
Anaxago Academy - Les clés de l'investissement immobilier non côté
Anaxago Academy - Les clés de l'investissement immobilier non côtéAnaxago Academy - Les clés de l'investissement immobilier non côté
Anaxago Academy - Les clés de l'investissement immobilier non côté
 
Les produits normands s'exportent
Les produits normands s'exportentLes produits normands s'exportent
Les produits normands s'exportent
 
Etude Gestion De Fortune France
Etude Gestion De Fortune FranceEtude Gestion De Fortune France
Etude Gestion De Fortune France
 
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions bienpre...
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions  bienpre...Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions  bienpre...
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions bienpre...
 
Communiqué de Verlingue sur l'acquisition d'une société au portugal
Communiqué de Verlingue sur l'acquisition d'une société au portugalCommuniqué de Verlingue sur l'acquisition d'une société au portugal
Communiqué de Verlingue sur l'acquisition d'une société au portugal
 
Passy Finance
Passy FinancePassy Finance
Passy Finance
 
Saroma Group - Français
Saroma Group - FrançaisSaroma Group - Français
Saroma Group - Français
 
SPVIE lancement nouvelle offre
SPVIE lancement nouvelle offreSPVIE lancement nouvelle offre
SPVIE lancement nouvelle offre
 

En vedette

Bee theme Math.docx
Bee theme Math.docxBee theme Math.docx
Bee theme Math.docxlboylan7
 
Chapter 4 Presentation 3
Chapter 4 Presentation 3Chapter 4 Presentation 3
Chapter 4 Presentation 3gerbs1010
 
გაკვეთილის გეგმა
გაკვეთილის გეგმაგაკვეთილის გეგმა
გაკვეთილის გეგმაMaia Siradze
 
Chapter 4 Presentation 1
Chapter 4 Presentation 1Chapter 4 Presentation 1
Chapter 4 Presentation 1gerbs1010
 
Policy Transfer using the 'Gold Standard': Exploring Policy Tourism in Practi...
Policy Transfer using the 'Gold Standard': Exploring Policy Tourism in Practi...Policy Transfer using the 'Gold Standard': Exploring Policy Tourism in Practi...
Policy Transfer using the 'Gold Standard': Exploring Policy Tourism in Practi...University of York
 
Funny food icon set
Funny food icon setFunny food icon set
Funny food icon setGuleum Lee
 

En vedette (9)

Bee theme Math.docx
Bee theme Math.docxBee theme Math.docx
Bee theme Math.docx
 
Chapter 4 Presentation 3
Chapter 4 Presentation 3Chapter 4 Presentation 3
Chapter 4 Presentation 3
 
1 b class 2
1 b class 2 1 b class 2
1 b class 2
 
გაკვეთილის გეგმა
გაკვეთილის გეგმაგაკვეთილის გეგმა
გაკვეთილის გეგმა
 
Politmonitor déc
Politmonitor décPolitmonitor déc
Politmonitor déc
 
Chapter 4 Presentation 1
Chapter 4 Presentation 1Chapter 4 Presentation 1
Chapter 4 Presentation 1
 
Policy Transfer using the 'Gold Standard': Exploring Policy Tourism in Practi...
Policy Transfer using the 'Gold Standard': Exploring Policy Tourism in Practi...Policy Transfer using the 'Gold Standard': Exploring Policy Tourism in Practi...
Policy Transfer using the 'Gold Standard': Exploring Policy Tourism in Practi...
 
Funny food icon set
Funny food icon setFunny food icon set
Funny food icon set
 
Ficha del personaje
Ficha del personajeFicha del personaje
Ficha del personaje
 

Similaire à Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine

MF Présentation 02-2011
MF Présentation 02-2011MF Présentation 02-2011
MF Présentation 02-2011fchaulet
 
Rapport d'activité 2014 - BNP Paribas Cardif
Rapport d'activité 2014 - BNP Paribas CardifRapport d'activité 2014 - BNP Paribas Cardif
Rapport d'activité 2014 - BNP Paribas CardifBNP Paribas Cardif
 
Le Point C un service In Extenso pour les créateurs et repreneurs
Le Point C un service  In Extenso pour les créateurs et repreneurs Le Point C un service  In Extenso pour les créateurs et repreneurs
Le Point C un service In Extenso pour les créateurs et repreneurs oseal
 
Plaquette institutionnelle Bpifrance.pdf
Plaquette institutionnelle Bpifrance.pdfPlaquette institutionnelle Bpifrance.pdf
Plaquette institutionnelle Bpifrance.pdfPaulineArchier
 
Plaquette institutionnelle bpifrance
Plaquette institutionnelle bpifrancePlaquette institutionnelle bpifrance
Plaquette institutionnelle bpifranceAnne-Sophie Dupayrat
 
Private Equity for the Individual Investor: Unlocking a Growing Opportunity
Private Equity for the Individual Investor: Unlocking a Growing OpportunityPrivate Equity for the Individual Investor: Unlocking a Growing Opportunity
Private Equity for the Individual Investor: Unlocking a Growing OpportunityRajaa Mekouar
 
Credit.fr le financement des PME autrement
Credit.fr le financement des PME autrementCredit.fr le financement des PME autrement
Credit.fr le financement des PME autrementPatrick Chardin
 
Présentation - Proparco en Afrique de l'Ouest - FR
Présentation - Proparco en Afrique de l'Ouest - FRPrésentation - Proparco en Afrique de l'Ouest - FR
Présentation - Proparco en Afrique de l'Ouest - FRPROPARCO
 
Guide de l'Investissement
Guide de l'InvestissementGuide de l'Investissement
Guide de l'InvestissementSmartAngels
 
#PortraitDeStartuper #87 - Mon petit placement - Thomas Perret
#PortraitDeStartuper #87 - Mon petit placement - Thomas Perret#PortraitDeStartuper #87 - Mon petit placement - Thomas Perret
#PortraitDeStartuper #87 - Mon petit placement - Thomas PerretSébastien Bourguignon
 
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-CapitaleDémarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitaleimpulse.brussels
 
Brochure vtm conseil
Brochure vtm conseilBrochure vtm conseil
Brochure vtm conseilVTM Conseil
 
3998 presentation s2_h_avril2013_fr_visuel_cadre_main
3998 presentation s2_h_avril2013_fr_visuel_cadre_main3998 presentation s2_h_avril2013_fr_visuel_cadre_main
3998 presentation s2_h_avril2013_fr_visuel_cadre_mainThierry Vachier
 
Prêt Boost présentation
Prêt Boost présentation Prêt Boost présentation
Prêt Boost présentation hnaour
 
4527 plaquette senior_2014
4527 plaquette senior_20144527 plaquette senior_2014
4527 plaquette senior_2014Thierry Vachier
 
Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office ...
Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office ...Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office ...
Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office ...Arrow Institute
 

Similaire à Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine (20)

MF Présentation 02-2011
MF Présentation 02-2011MF Présentation 02-2011
MF Présentation 02-2011
 
Rapport d'activité 2014 - BNP Paribas Cardif
Rapport d'activité 2014 - BNP Paribas CardifRapport d'activité 2014 - BNP Paribas Cardif
Rapport d'activité 2014 - BNP Paribas Cardif
 
Le Point C un service In Extenso pour les créateurs et repreneurs
Le Point C un service  In Extenso pour les créateurs et repreneurs Le Point C un service  In Extenso pour les créateurs et repreneurs
Le Point C un service In Extenso pour les créateurs et repreneurs
 
Plaquette institutionnelle Bpifrance.pdf
Plaquette institutionnelle Bpifrance.pdfPlaquette institutionnelle Bpifrance.pdf
Plaquette institutionnelle Bpifrance.pdf
 
Plaquette institutionnelle bpifrance
Plaquette institutionnelle bpifrancePlaquette institutionnelle bpifrance
Plaquette institutionnelle bpifrance
 
Private Equity for the Individual Investor: Unlocking a Growing Opportunity
Private Equity for the Individual Investor: Unlocking a Growing OpportunityPrivate Equity for the Individual Investor: Unlocking a Growing Opportunity
Private Equity for the Individual Investor: Unlocking a Growing Opportunity
 
Credit.fr le financement des PME autrement
Credit.fr le financement des PME autrementCredit.fr le financement des PME autrement
Credit.fr le financement des PME autrement
 
Présentation - Proparco en Afrique de l'Ouest - FR
Présentation - Proparco en Afrique de l'Ouest - FRPrésentation - Proparco en Afrique de l'Ouest - FR
Présentation - Proparco en Afrique de l'Ouest - FR
 
Brochure crédit agricole-assurances-2014
Brochure crédit agricole-assurances-2014Brochure crédit agricole-assurances-2014
Brochure crédit agricole-assurances-2014
 
Icd2014 dirigeants
Icd2014 dirigeantsIcd2014 dirigeants
Icd2014 dirigeants
 
Guide de l'Investissement
Guide de l'InvestissementGuide de l'Investissement
Guide de l'Investissement
 
#PortraitDeStartuper #87 - Mon petit placement - Thomas Perret
#PortraitDeStartuper #87 - Mon petit placement - Thomas Perret#PortraitDeStartuper #87 - Mon petit placement - Thomas Perret
#PortraitDeStartuper #87 - Mon petit placement - Thomas Perret
 
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-CapitaleDémarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
Démarrer son entreprise en région de Bruxelles-Capitale
 
Brochure vtm conseil
Brochure vtm conseilBrochure vtm conseil
Brochure vtm conseil
 
3998 presentation s2_h_avril2013_fr_visuel_cadre_main
3998 presentation s2_h_avril2013_fr_visuel_cadre_main3998 presentation s2_h_avril2013_fr_visuel_cadre_main
3998 presentation s2_h_avril2013_fr_visuel_cadre_main
 
Prêt Boost présentation
Prêt Boost présentation Prêt Boost présentation
Prêt Boost présentation
 
4527 plaquette senior_2014
4527 plaquette senior_20144527 plaquette senior_2014
4527 plaquette senior_2014
 
Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office ...
Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office ...Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office ...
Quelles sont les relations entre la banque privée et les multi Family Office ...
 
L'associé financier
L'associé financierL'associé financier
L'associé financier
 
Formation Microstart
Formation MicrostartFormation Microstart
Formation Microstart
 

Plus de BFM Business

Comment investir dans l'immobilier autrement ? Nantes 10 JUILLET 2014. Confér...
Comment investir dans l'immobilier autrement ? Nantes 10 JUILLET 2014. Confér...Comment investir dans l'immobilier autrement ? Nantes 10 JUILLET 2014. Confér...
Comment investir dans l'immobilier autrement ? Nantes 10 JUILLET 2014. Confér...BFM Business
 
Infographie Performances des FIP / FCPI depuis 1997. Une analyse qui fait mal...
Infographie Performances des FIP / FCPI depuis 1997. Une analyse qui fait mal...Infographie Performances des FIP / FCPI depuis 1997. Une analyse qui fait mal...
Infographie Performances des FIP / FCPI depuis 1997. Une analyse qui fait mal...BFM Business
 
Mandat Gestion Action Vérité - Supports de présentation et Décisions Arbitrage
Mandat Gestion Action Vérité - Supports de présentation et Décisions ArbitrageMandat Gestion Action Vérité - Supports de présentation et Décisions Arbitrage
Mandat Gestion Action Vérité - Supports de présentation et Décisions ArbitrageBFM Business
 
bienprévoir.fr : présentation de la société & du mandat de gestion Action-Verité
bienprévoir.fr : présentation de la société & du mandat de gestion Action-Veritébienprévoir.fr : présentation de la société & du mandat de gestion Action-Verité
bienprévoir.fr : présentation de la société & du mandat de gestion Action-VeritéBFM Business
 
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AI...
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AI...Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AI...
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AI...BFM Business
 
Une superbe infographie sur les SCPI en 2013 par bienprevoir.fr
Une superbe infographie sur les SCPI en 2013 par bienprevoir.frUne superbe infographie sur les SCPI en 2013 par bienprevoir.fr
Une superbe infographie sur les SCPI en 2013 par bienprevoir.frBFM Business
 
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ?
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ?Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ?
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ?BFM Business
 
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...BFM Business
 

Plus de BFM Business (8)

Comment investir dans l'immobilier autrement ? Nantes 10 JUILLET 2014. Confér...
Comment investir dans l'immobilier autrement ? Nantes 10 JUILLET 2014. Confér...Comment investir dans l'immobilier autrement ? Nantes 10 JUILLET 2014. Confér...
Comment investir dans l'immobilier autrement ? Nantes 10 JUILLET 2014. Confér...
 
Infographie Performances des FIP / FCPI depuis 1997. Une analyse qui fait mal...
Infographie Performances des FIP / FCPI depuis 1997. Une analyse qui fait mal...Infographie Performances des FIP / FCPI depuis 1997. Une analyse qui fait mal...
Infographie Performances des FIP / FCPI depuis 1997. Une analyse qui fait mal...
 
Mandat Gestion Action Vérité - Supports de présentation et Décisions Arbitrage
Mandat Gestion Action Vérité - Supports de présentation et Décisions ArbitrageMandat Gestion Action Vérité - Supports de présentation et Décisions Arbitrage
Mandat Gestion Action Vérité - Supports de présentation et Décisions Arbitrage
 
bienprévoir.fr : présentation de la société & du mandat de gestion Action-Verité
bienprévoir.fr : présentation de la société & du mandat de gestion Action-Veritébienprévoir.fr : présentation de la société & du mandat de gestion Action-Verité
bienprévoir.fr : présentation de la société & du mandat de gestion Action-Verité
 
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AI...
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AI...Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AI...
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ? AI...
 
Une superbe infographie sur les SCPI en 2013 par bienprevoir.fr
Une superbe infographie sur les SCPI en 2013 par bienprevoir.frUne superbe infographie sur les SCPI en 2013 par bienprevoir.fr
Une superbe infographie sur les SCPI en 2013 par bienprevoir.fr
 
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ?
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ?Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ?
Conférence bienprévoir.fr : comment investir dans l'immobilier autrement ?
 
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
Investir dans la Dette de PME dynamiques via les NOUVEAUX FCPR et visez un re...
 

Conférence Perspectives Fiscales 2014 du Patrimoine

  • 1.   Cocktail  et  Placement   «  Perspec)ves  Fiscales  2014  »   1  
  • 2. Placements,  Conseils,  Proximité     Retrouvez  ce6e  présenta8on  sur  :    slideshare.com   2  
  • 3. SOMMAIRE           1.  QUI  SOMMES  NOUS  ?   2.  NOTRE  OFFRE   3.  NOTRE  EQUIPE   3  
  • 4. 1-­‐  QUI  SOMMES  NOUS  ?         1  er  Cour8er  Conseil  en  ges8on  de  patrimoine     ultra  accessible  (Internet,  Face  à  Face,  etc…)   Nos  statuts   bienprévoir.fr  opère  dans  le  cadre  de  3  statuts  différents   ü bienprévoir.fr  est  membre  de  l’ANACOFI  –  CIF,  et  agit  à  ce  Ftre  sous  la  tutelle  de  l’AMF  (Autorité   des  Marchés  Financiers),   ü bienprévoir.fr  est  inscrit  à  l’ORIAS  (  Registre  des  Intermédiaires  en  Assurances).  Dans  ce  cadre   l’autorité  de  tutelle  est  l’ACP    (Autorité  de  Contrôle  PrudenFel),   ü bienprévoir.fr  déFent  la  Carte  T  de  transacFon  Immobilière,  délivrée  par  la  Préfecture  de  Paris.   La  structure   bienprévoir.fr  est  une  société  totalement  indépendante  de  toute  ins8tu8on  financière   ü bienprévoir.fr  SAS,  créé  en  2008,  est  une  société  au  capital  de  1  000  000€,   ü bienprévoir.fr  est  détenue  à  100%  par  ses  fondateurs  historiques,     ü bienprévoir.fr  est  indépendante  de  toute  ins8tu8on  financière,   ü bienprévoir.fr  n’encaisse  pas  de  fonds  de  la  part  de  ses  clients.   4  
  • 5. 1-­‐  QUI  SOMMES  NOUS  ?   bienprévoir.fr  acteur  incontournable  qui  bouscule   le  monde  de  la  ges8on  de  patrimoine   Plus  de  140  M€   d’encours  sous   ges8on   La  confiance  de  plus   de  2000  clients   patrimoniaux  et   entreprises   Des  centaines  de   nouveaux  produits   chaque  année   Des  services     introuvables  même   en  Banque  Privée   5  
  • 6. 1-­‐  QUI  SOMMES  NOUS  ?   40  conven8ons  de   partenariats   signées  avec  les   plus  grandes   maisons  françaises   Banques  et  Assurances   Sociétés  de  ges3on   Un  rôle  d’expert   reconnu  par  les   grands  médias   na8onaux   h6p://youtube.com/user/ bienprevoir/videos   6  
  • 7. 1-­‐  QUI  SOMMES  NOUS  ?   Notre  philosophie  et  nos  raisons  d’être   Les  meilleurs  placements  du  moment,  avec  le  couple     rendement  /  risque  qui  convient  à  chacun  et  à  chaque  projet   Une  logique  internet  pour  l’accessibilité,  sans  sacrifier  le  conseil   Une  offre  très  accessible,  large  et  originale,  adaptée  à  chaque   typologie  de  patrimoine  ou  de  projet  d’épargne   Des  valeurs  rassurantes  :  Transparence,  Accessibilité,  Disponibilité   Responsabilité,  Pédagogie  et  Ecoute   7  
  • 8. 2-­‐  NOTRE  OFFRE       Nos  familles   de  Placements   Financiers   Une  offre  unique  en  France  de  placements  financiers  et  patrimoniaux  ,  renouvelée  en   permanence     ü Obliga8ons  d’entreprises  et  autres  placements  obligataires     ü Fonds  euros  sur  contrat  d’assurance  vie     •   Fonds  Euros  Classiques   •   Fonds  Euros  Immobiliers   •   Fonds  Euros  Vitaminés     ü Produits  structurés  compte-­‐Ftres,  assurance  vie   •   Produits  structurés  Ac8ons   •   Produits  structurés  à  Coupons   •   Produits  structurés  Marché  Secondaire  ou  décotés   •   Produits  structurés  à  Capital  Garan8     ü SCPI,  Ftres  financiers  dans  l’immobilier   •   SCPI  de  rendement     •   SCPI  de  plus  values   •   SCPI  immobilier  d’entreprise  ou  dans  l’immobilier  loca8f,  fiscal  …   • SCPI  de  démembrement,  sépara8on,  usufruit  et  nue-­‐propriété   ü   Inves8ssements  originaux   •   InvesFssement  dans    l’Or  Physique  conservé  en  Banque  Privée   •   InvesFssement    Domaines  Vi8coles  et  Grands  Crus  
  • 9. 2-­‐  NOTRE  OFFRE       Nos  solu8ons  de   Réduc8on   d’impôts   Une  offre  diversifiée  de  solu8ons  défiscalisantes  patrimoniales  ou  «  one  shot  »   ü SCPI  Malraux   ü FIP  /  FCPI  ISF  ou  IR    Nos  Services   Exclusifs     Des  services  patrimoniaux  innovants       ü Mandat  de  ges8on  «  Ac8on  -­‐  Vérité  »  avec  Haas  Ges8on     ü Discreto,  le  placement  sur  mesure  –  Choisissez  le  rendement  et  les  signatures  à  votre  goût   ü Trading  Bourse  avec  XTB   ü   Bilan  Retraite,  avec  DF2C  Conseils          
  • 10. 3-­‐  NOTRE  EQUIPE       FONDATEURS   Une  équipe  solide,  professionnelle,   complémentaire   Des  entrepreneurs  avec  «  la  tête  sur  les  épaules  »   ü Jonathan  LEVY,  Président,  Co-­‐fondateur     • Actuaire,  diplômé  de  l’ENSAE   • Jonathan  a  débuté  sa  carrière  en  tant  qu’actuaire  au  sein  du  Département  Technique   chez  BNP  PARIBAS.  Il  a  ensuite  rejoint  CRÉDIT  AGRICOLE  SA,  où  il  a  été  Ingénieur   financier  au  sein  du  pôle  «Risques  acFf  /  passif»  puis  Responsable  adjoint  de  la  division   «GesFon  des  risques  acFf  /  passif  et  Refinancement»  du  pôle  «Risque  de  taux»  et  enfin   Responsable  de  la  GesFon  financière  à  la  BDI  de  CASA   ü Vincent  CUDKOWICZ,  Directeur  Général,  Co-­‐fondateur   • IECS  Strasbourg  et  Manchester  Business  School   • Vincent  a  débuté  sa  carrière  chez  ACCOR  en  tant  que  Contrôleur  de  GesFon.    puis  au  Club  Méditerranée.  Il  devient  successivement  Contrôleur  Financier,    Chef  de   Projets  à  la  DirecFon  de  la  Stratégie  où  il  pilotera  de  nombreux  projets  notamment  liés   à  l'organisaFon.  Vincent  est  ensuite  nommé  adjoint  du  Directeur  Général  Groupe.  Il   pilotera  alors  de  nombreux  projets  transverses.  Enfin,  avant  de  créer  bienprévoir.fr,   Vincent    Cudkowicz  deviendra  Responsable  du  Contrôle  de  GesFon  Europe  Afrique  du   Groupe  Club  Med.  
  • 11. 3  -­‐  NOTRE    EQUIPE     Un    team  de  Conseillers  en  Ges8on  de  Patrimoine   experts,  et  très  proches  de  leurs  clients   PARIS   40  bis  rue  du  Faubourg  Poissonnière   75010  Paris   0811  461  463   LYON   166  rue  Vendôme   69003  Lyon   04  78  38  84  56   MARSEILLE   OUEST   8  rue  de  la  République   13001  Marseille   04  91  01  42  54   02  96  55  96  57  
  • 12. bienprévoir.fr  C’EST  AUSSI…le  parrainage   Un  programme  de   parrainage  a6rac8f   Gagnez  à  nous  faire   connaitre  !c  onseiller   Consultez  votre  
  • 13. bienprévoir.fr  C’EST  AUSSI…pour  votre  entreprise…   Une  offre  unique   pour  la  Trésorerie   de  votre  entreprise   Pour  accéder  à  nos   offres     consultez  votre   Conseiller   Consultez  votre  conseiller  
  • 15. PLAN DE L’INTERVENTION §  L’évolution de la fiscalité ces dernières années et son impact sur la capacité d’épargne et le revenu §  Les mesures proposées dans le projet de loi de finances pour 2014 et leurs impacts §  Que faire dans ce contexte ? ►  ►  ►  Les solutions d’investissement offrant un régime fiscal privilégié Les astuces pour optimiser votre fiscalité tout en construisant votre patrimoine Les décisions à prendre avant la fin de l’année 15/44
  • 17. EVOLUTION DE LA FISCALITÉ CES DERNIÈRES ANNÉES Octobre 2013 17/44
  • 18. ÉVOLUTION DE LA FISCALITE CES DERNIÈRES ANNÉES §  Le taux des prélèvements sociaux sont à 15,50% ! La quote-part de la CSG déductible sur les revenus du capital imposés au barème de l’IR passe de 5,80% à 5,10%. Source : Le Particulier – Septembre 2012 Octobre 2013 18/44
  • 19. IMPACTS SUR LA CAPACITÉ D’ÉPARGNE ET LE REVENU NET Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 19/44
  • 20. LE PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 Nous retiendrons trois mesures phares : §  La réforme du régime d’imposition des plus-values mobilières §  La réforme du régime d’imposition des plus-values immobilières §  Un nouveau PEA Les autres mesures affectant la gestion de votre patrimoine §  Les prélèvements sociaux sur les produits de placement §  L’assurance vie et plafonnement de l’ISF §  L’assurance vie et l’exit tax Le projet de loi est en cours de discussion, des aménagements peuvent encore être apportés. Octobre 2013 20/44
  • 21. LA RÉFORME DES PLUS-VALUES MOBILIÈRES §  Abattement pour durée de détention (décomptée au 1 ►  ►  er janvier d’acquisition) : de 50% pour détention de 2 ans à moins de 8 ans de 65% pour une détention à partir de 8 ans §  Imposition au barème progressif de l’IR de la plus-value après abattement §  Imposition aux prélèvements sociaux de la plus-value avant abattement Taux d'imposition globale TMI Détention moins de 2 ans Détention entre 2 ans et moins de 8 ans Détention à partir de 8 ans 0% 5,50% 14% 15,50% 21,00% 29,50% 15,50% 18,25% 22,50% 15,50% 17,43% 20,40% 30% 41% 45% 45,50% 56,50% 60,50% 30,50% 36,00% 38,00% 26,00% 29,85% 31,25% Octobre 2013 Ces taux ne tiennent pas compte de la CSG déductible et de la contribution sur les hauts revenus. 21/44
  • 22. UN NOUVEAU PEA PEA classique -  Plafond actuel de versement : 132.000 € par personne -  Projet de porter ce plafond à 150.000 € par personne ►  300.000 € pour un couple soumis à imposition commune -  Pas de modification des taux d’imposition : de 0% à 22,5% selon antériorité -  Le plus du PEA de capitalisation : exonération d’ISF de la plus-value. Nouveau PEA PME §  Création d’un nouveau PEA, le PEA-PME-ETI §  Plafond spécifique de 75 000 € §  Fiscalité identique au PEA actuel ð Jusqu’à 225.000 € de valeurs mobilières par personne en limitant les frottements fiscaux liés à la gestion. Octobre 2013 22/44
  • 23. LA RÉFORME DES PLUS-VALUES IMMOBILIÈRES La réforme de l’imposition des plus-values repose sur deux axes principaux : ►  Ramener la durée de détention permettant une exonération totale de 30 ans à 22 ans pour l’imposition à l’IR uniquement, ►  Autoriser un abattement exceptionnel de 25% pour les cessions réalisées avant le 31 août 2014. ! Les cessions de terrains à bâtir sont exclues de cette réforme. Pour mémoire : §  Imposition de la plus-value au taux de 19% et aux prélèvements sociaux (taux de 15,5% en vigueur actuellement). §  Imposition à une surtaxe comprise entre 2% et 6% pour les plus-values supérieures à 50.000 €. Octobre 2013 23/44
  • 24. LA RÉFORME DES PLUS-VALUES IMMOBILIÈRES §  Le gouvernement met en place deux barèmes d’abattement : Durée de détention Abattement pour le prélèvement d’IR de 19% Abattement pour les prélèvements sociaux Entre 0 et 5 ans Entre 6 ans et 21 ans 22 ans Entre 23 et 30 ans 0% 6% par an 4% - 0% 1,65% par an 1,60% 9% par an ð Une plus-value immobilière pourra donc : ►  ►  être exonérée d’impôt sur le revenu après 22 années de détention, être exonérée de prélèvements sociaux après 30 ans de détention. * Ces taux tiennent compte de l’abattement pour l’IR, pour les PS et de l’abattement exceptionnel de 25% mais pas de la surtaxe pour les PV > 50 K€ Octobre 2013 24/44
  • 26. LA FISCALITÉ ÉVOLUE … …. MAIS NOS PRÉOCCUPATIONS SONT STABLES 1.  Valoriser son patrimoine : trouver le juste équilibre entre rendement et fiscalité. 2.  Se constituer du patrimoine pour la retraite sans alourdir la fiscalité actuelle. Octobre 2013 26/44
  • 27. Trouver le juste équilibre entre rendement et fiscalité. Octobre 2013 27
  • 28. LES SOLUTIONS POUR VALORISER SON PATRIMOINE 3 AXES A ENVISAGER Œ Arbitrer les comptes-titres  Gérer ses liquidités autrement Ž Transformer des revenus fonciers lourdement taxés UN PRINCIPE FONDAMENTAL En dehors des enveloppes de capitalisation, chaque € de revenu perçu est taxé à l’IR et aux PS qu’il soit utilisé ou non. è Privilégier l’assurance vie/contrat de capitalisation pour gérer son patrimoine. Octobre 2013 28/44
  • 29. LES SOLUTIONS POUR VALORISER SON PATRIMOINE 3 AXES A ENVISAGER Œ Arbitrer les comptes-titres PEA Contrat de capitalisation Octobre 2013 29/44
  • 30. Taux en vigueur avant la réforme éventuelle Œ ARBITRER LES COMPTES-TITRES PEA versus COMPTE-TITRES è Dans la grande majorité des cas, le PEA est plus favorable malgré l’abattement pour durée de détention des plus-values mobilières Compte-titres (Arbitrage et Cession) PEA (sous conditions de plafond, d’éligibilité) Durée détention du titres TMI 0% TMI 5,5% TMI 14% TMI 30% TMI 41% TMI 45% Durée détention du PEA Arbitrage Retrait < 2 ans 0% 5,22% 13,29% 28,47% 38,91% 42,71% < 2 ans 0% 22,50% 2 – 4 ans 0% 4,12% 10,49% 22,47% 30,71% 33,71% 2 – 5 ans 0% 19% 4 – 6 ans 0% 3,57% 9,09% 19,47% 26,61% 29,21% 5 – 8 ans 0% 0% > 6 ans 0% 3,02% 7,69% 16,47% 22,51% 24,71% > 5 ans 0% 0% Les prélèvements sociaux doivent être ajoutés, ils sont toujours dus sur l’ensemble de la plus-value avant abattement pour durée de détention. Taxation tenant compte de la TMI, de la CSG déductible de 5,1% en n+1 avec une TMI constante, de l’abattement pour durée de détention, non prise en compte de la contribution sur les hauts revenus Les prélèvements sociaux doivent être ajoutés, ils sont dus uniquement en cas de retrait et en fonction de la période de réalisation du gain. Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 30/44
  • 31. Œ ARBITRER LES COMPTES-TITRES CONTRAT DE CAPITALISATION versus COMPTE-TITRES ð Célibataire 120.000 € de capital / Tranche marginale d’imposition à l’IR de 30% Fiscalité annuelle Compte-titres Sicav trésorerie : 20.000 € Revalorisation nette : + 1% / an Arbitrage annuelle è PV = 1.000 € Actions françaises : 80.000 € Revalorisation nette : 0% Dividendes : 4% brut / an Obligations : 20.000 € Revalorisation nette : 0% Coupon : 6,80% brut / an TOTAUX Création de valeur 440 € 200 € IR + PS 1.023 € Création de valeur nette Contre 3.610 € 1 an + tôt 3.200 € 776 € PS Fonds actions : 77.600 € 0€ 2.297 € Fonds obligations : 19.400 € 0€ 1.112 € - 120 € 4.185 € Revalorisation nette : 0% Dividendes : 4% brut / an 1.360 € IR + PS - 2.061 € Fonds € : 19.400 € Création de valeur 120 € (3% frais d’entrée, 1% frais gestion contrat) Fiscalité annuelle Revalo. nette frais gestion : 4% / an Arbitrage annuelle è PV = 1.000 € Abatt. 40% IR + PS 598 € Capitalisation Revalorisation nette : 0% Coupon : 6,80% brut / an 4.760 € 2.699 € TOTAUX Création de valeur nette 4.065 € Si rachat – 4 ans : 2.318 € Si rachat – 8 ans : 2.927 € Si rachat + 8 ans : 3.537 € Capitaliser pour éviter la fiscalité récurrente sur les revenus générés. Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 31/44
  • 32. LES SOLUTIONS POUR VALORISER SON PATRIMOINE 3 AXES A ENVISAGER  Gérer ses liquidités autrement Contrat de capitalisation Assurance vie Octobre 2013 32/44
  • 33.  GÉRER SES LIQUIDITÉS AUTREMENT LIVRETS versus CONTRAT D’ASSURANCE VIE Hypothèses : Investissement de 100.000 € Tranche marginale d’imposition à l’IR : 30% Frais d’entrée : 2% Rendement de l’assurance vie : 4% net de frais de gestion mais brut de fiscalité (100% fonds €) Option Prélèvement Forfaitaire Libératoire pour les rachats sur l’assurance vie Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 33/44
  • 34. LES SOLUTIONS POUR VALORISER SON PATRIMOINE 3 AXES A ENVISAGER Ž Transformer ses revenus fonciers en revenus de capitalisation Céder un bien immobilier pour réinvestir autrement Octobre 2013 34/44
  • 35. Ž TRANSFORMER SES REVENUS FONCIERS §  Les revenus fonciers sont taxés entre 15,50% et 62,20% selon la situation fiscale du propriétaire. §  C’est fiscalement le moment de vendre ! Exemple de taux* global d’imposition Durée de détention Taux global d’imposition Durée de détention Taux global d’imposition 5 ans 25,88% 18 ans 12,27% 8 ans 22,73% 20 ans 10,17% 10 ans 20,64% 25 ans 5,23% 15 ans 15,41% 30 ans 0% * Taux intégrant les différents abattements pour durée de détention pour l’IR et les PS et l’abattement exceptionnel de 25% applicable jusqu’au 31 août 2014 Octobre 2013 35/44
  • 36. Ž TRANSFORMER SES REVENUS FONCIERS PERCEVOIR DES REVENUS D’UN CONTRAT D’ASSURANCE VIE Hypothèses : Taux de rendement annuel net moyen : 4% 100% Unités de Compte Frais d’entrée : 2% Rachat périodique de 500 € par mois brut, option Prélèvement Forfaitaire Libératoire A nnée C apital  au   31/12/(N-­‐1) Rac hats  bruts A s s iette   d'impos ition Total  impôts  et   Rac hats  nets   tax es d'impôts  et  tax es C apital  au   31/12/(N) T au x  m o ye n   d 'im p o s itio n 2013 200  000  € 5  500  € 23  € 12  € 5  488  € 198  231  € 0,21% 2014 198  231  € 6  000  € 218  € 110  € 5  890  € 200  031  € 1,83% 2015 200  031  € 6  000  € 440  € 222  € 5  778  € 201  903  € 3,70% 2016 201  903  € 6  000  € 654  € 330  € 5  670  € 203  850  € 5,50% 2017 203  850  € 6  000  € 859  € 262  € 5  738  € 205  874  € 4,37% 2018 205  874  € 6  000  € 1  057  € 322  € 5  678  € 207  980  € 5,37% 2019 207  980  € 6  000  € 1  247  € 380  € 5  620  € 210  170  € 6,34% 2020 210  170  € 6  000  € 1  430  € 436  € 5  564  € 212  448  € 7,27% 2021 212  448  € 6  000  € 1  606  € 249  € 5  751  € 214  816  € 4,15% 2022 214  816  € 6  000  € 1  775  € 275  € 5  725  € 217  280  € 4,58% 59  500  € 9  309  € 2  598  € 56  901  € Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 36/44
  • 37. Ž TRANSFORMER SES REVENUS FONCIERS SCPI en direct ou via un contrat d’assurance vie 100.000 € en SCPI cash en direct 100. 000 € SCPI via Assurance vie Hypothèses : Frais de souscription des parts : 11% TTC Perception des loyers : 3 mois de franchise Rendement net de frais de gestion : 5% par an Quote-part de revenus distribués : 100% Revalorisation des parts : 1% par an Utilisation des loyers perçus : investissement SCPI TMI du client : 41% - Aucune retrait sur 10 ans Hypothèses : Frais d’entrée du contrat : 3% Frais de souscription des parts : 6,50% HT Perception des loyers : aucune franchise Rendement net de frais de gestion : 5% par an Quote-part de revenus distribués : 100% Frais de gestion du contrat : 1% par an Revalorisation des parts : 1% par an Utilisation des loyers perçus : investissement SCPI Capital net acquis à 10 ans 128.098 € (fiscalité cession inclue) Capital net acquis à 10 ans 135.093 € (fiscalité rachat inclue) 2,81% de TRI 3,51% de TRI + Disponibilité accrue des capitaux Optimisation de la TMI du client Transmission optimisée Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 37/44
  • 38. Sans alourdir sa fiscalité ! Octobre 2013 38
  • 39. LES SOLUTIONS POUR SE CONSTITUER DU PATRIMOINE POUR LA RETRAITE 3 AXES A ENVISAGER + emprunt Œ Epargner régulièrement sur l’assurance vie Octobre 2013  Acquérir des biens tout en réduisant sa fiscalité + emprunt Ž Acquérir des biens sans alourdir la fiscalité 39/44
  • 40. LES SOLUTIONS POUR SE CONSTITUER DU PATRIMOINE POUR LA RETRAITE 3 AXES A ENVISAGER Œ Epargner régulièrement en optimisant la fiscalité Assurance vie Contrat de capitalisation Octobre 2013 40/44
  • 41. Œ EPARGNER RÉGULIÈREMENT EN OPTIMISANT LA FISCALITÉ L’épargne programmée sur les livrets, PEL, comptes épargne …. est amputée chaque année de la fiscalité créant un manque à gagner sur la valorisation et la constitution du patrimoine. Exemple de constitution de patrimoine selon l’effort d’épargne sur une enveloppe de capitalisation (assurance vie, contrat de capitalisation) pour limiter la fiscalité. Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 41/44
  • 42. Œ EPARGNER RÉGULIÈREMENT EN OPTIMISANT LA FISCALITÉ ATTENTION A LA FISCALITE SUR LES FONDS €uros des contrats d’assurance vie et des contrats de capitalisation Ü Compartiment « Unités de Compte » Les plus-values sont taxées au moment du rachat ou au jour du décès. Contrat d’assurance vie Ü Compartiment « Fonds €uros » Taxation annuelle aux prélèvements sociaux des produits inscrits en compte Rendement net de frais de gestion du fonds € : 4 % par an Incidences fiscales Hypothèses : Valeur de rachat : 200.000 € 100 % fonds en €uros Rendement net de frais de gestion et de PS à 15,50% : 3,38 % par an Impact économique : manque à gagner de plus d’une année d’intérêts sur 20 ans Perte de valeur sur 20 ans è 12.470 € Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 42/44
  • 43. Œ EPARGNER RÉGULIÈREMENT EN OPTIMISANT LA FISCALITÉ Mixer l’assurance vie et le contrat de capitalisation §  Contrairement au contrat d’assurance vie, le contrat de capitalisation peut faire l’objet d’une donation. è Les deux solutions permettent d’utiliser tous les abattements disponibles en matière de transmission : 100.000 € / enfants + 152.500 € / bénéficiaire. §  Le contrat de capitalisation permet de renforcer la protection du conjoint immédiatement. è Faculté de donner jusqu’à 80.724 € entre conjoint de leur vivant, cette somme pourra servir d’apport pour financer une opération d’acquisition immobilière. §  A fiscalité identique sur les revenus, le contrat de capitalisation est une alternative adaptée pour éviter des droits de transmission sur l’assurance vie. è Dans certaines situations patrimoniales, le contrat d’assurance vie peut conduire à une taxation successorale de 20% ou 25% alors que par ailleurs, le patrimoine serait exonéré de droits de succession. Octobre 2013 43/44
  • 44. LES SOLUTIONS POUR SE CONSTITUER DU PATRIMOINE POUR LA RETRAITE 3 AXES A ENVISAGER + emprunt  Acquérir des biens tout en réduisant sa fiscalité Nue-propriété d’un bien immobilier à crédit Octobre 2013 44/44
  • 45.  ACQUÉRIR DES BIENS TOUT EN RÉDUISANT SA FISCALITÉ Acquérir la nue-propriété d’un bien immobilier à crédit ð  Le coût de l’acquisition d’un bien en nue-propriété est limité à la valeur du droit démembré : la nue-propriété économique est évaluée entre 50 % et 60 % de la valeur du bien. ð  Les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus fonciers perçus par ailleurs. Economies d’IR et de prélèvements sociaux sur les revenus fonciers. ð  La perception de revenus fonciers est reportée au jour de l’extinction de l’usufruit : la fiscalité sur les revenus fonciers, les aléas locatifs et toutes les dépenses sont évités pendant toute la durée de l’usufruit. ð  Au terme de l’usufruit, le nu-propriétaire récupère la pleine propriété du bien immobilier sans frais. Une plus-value mécanique est réalisée par l’effet du temps passé. Octobre 2013 45/44
  • 46.  ACQUÉRIR DES BIENS TOUT EN RÉDUISANT SA FISCALITÉ Investissement de 200.000 € en nue-propriété à crédit Hypothèses : Profil du client : revenus fonciers existants, TMI IR à 41%, TMI ISF à 1% Condition de crédit : emprunt infine de 200.000 € à 4,50% TEG sur 18 ans (durée du démembrement de propriété) Paramètres de l’investissement : valeur de la nue-propriété = 60% de la valeur en pleine propriété ; revalorisation annuelle de 1,5% Nantissement du crédit : 100.000 € sur un contrat de capitalisation (4% par an net de frais de gestion brut de fiscalité) Opération nue-propriété à crédit Coût du crédit = 9.000 € par an (intérêts d’emprunt) Economies IR & PS = 5.085 € par an = 9.000 € x (41% + 15,50%) ð Effort d’épargne : 326 € / mois 5,00% de Taux de rendement interne Patrimoine à terme de 18 ans : 435.000 € Revenus prévisionnels à terme ≅ 1.100 € par mois nets charges avant impôts Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 46/44
  • 47. LES SOLUTIONS POUR SE CONSTITUER DU PATRIMOINE POUR LA RETRAITE 3 AXES A ENVISAGER + emprunt Ž Acquérir des biens sans alourdir la fiscalité SCPI de rendement à crédit Octobre 2013 47/44
  • 48. Ž ACQUÉRIR DES BIENS SANS ALOURDIR SA FISCALITÉ L’acquisition de parts de SCPI de revenus à crédit : §  Donne accès aux rendements de l’immobilier de bureaux/commerces §  Mutualise le risque par diversification entre les différents investissements immobiliers ð Les loyers perçus aident au financement du crédit et réduisent l’effort d’épargne. Exemple pour un couple imposé à une TMI de 30% Crédit amortissable sur 15 ans de 100.000 € sur 15 ans au taux TEG de 4% (ADI comprise) SCPI à 5,10% par an net de frais de gestion, revalorisation des parts : 1,5% par an Couple marié, TMI à 30% Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Dans le cadre de l’investissement à crédit, l’investisseur ne doit pas tenir compte exclusivement des revenus potentiels de la SCPI ou de la revente des parts pour faire face à ses obligatoires de remboursement, ces derniers ayant un caractère aléatoire. Octobre 2013 48/44
  • 49. Agir sur sa fiscalité 2013 ! Octobre 2013 49
  • 50. LES SOLUTIONS À ENVISAGER AVANT LA FIN DE L’ANNÉE 3 AXES A ENVISAGER Œ Optimiser le plafond des niches fiscales Octobre 2013  Investir en dehors du plafond des niches fiscales Ž Jouer les effets de seuils à l’ISF 50/44
  • 51. LES SOLUTIONS À ENVISAGER AVANT LA FIN DE L’ANNÉE 3 AXES A ENVISAGER Œ Optimiser le plafond des niches fiscales FIP FCPI Octobre 2013 51/44
  • 52. Œ OPTIMISER LE PLAFOND DES NICHES FISCALES Le plafond des réductions d’impôt est fixé à 10.000 € par foyer fiscal. L’investissement en parts de FIP, FCPI permet d’ajuster son investissement pour optimiser au mieux ce plafond. Prorogation des dispositifs de souscription au capital de PME en direct ou via des FIP et des FCPI jusqu’au 31 décembre 2016. Taux de réduction d’impôt sur le revenu Plafond pour le calcul de la réduction d’impôt Montant maximum de réduction Personne seule Octobre 2013 Couple 50.000 € 100.000 € 9.000 € 18.000 € En direct En direct En direct En direct 24.000 € 2.160 € 4.320 € FIP, FCPI après déduction des frais ou droits d’entrée Personne seule 12.000 € 18 % du montant versé Couple FIP, FCPI FIP, FCPI FIP, FCPI 52/44
  • 53. LES SOLUTIONS À ENVISAGER AVANT LA FIN DE L’ANNÉE 3 AXES A ENVISAGER  Investir en dehors du plafond des niches fiscales PERP Octobre 2013 53/44
  • 54.  INVESTIR EN DEHORS DU PLAFOND DES NICHES FISCALES Le Plan d’Epargne Retraite Populaire Les sommes versées sur un PERP sont déductibles du revenu imposable dans la limite du 10% du revenu professionnel net. L’avantage fiscal n’est pas pris en compte dans le plafond des niches fiscales. Exemple : pour une personne soumise à une TMI à 30% Versement de 10.000 € ð Economie d’impôt de 3.000 € d’impôt. Optimisation 2013 pour les nouvelles souscriptions Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 54/44
  • 55. LES SOLUTIONS À ENVISAGER AVANT LA FIN DE L’ANNÉE 3 AXES A ENVISAGER Ž Jouer les effets de seuils à l’ISF Nue- propriété de parts de SCPI Octobre 2013 55/44
  • 56. Ž ISF - JOUER LES EFFETS DE SEUILS §  Acquérir la nue-propriété de parts de SCPI ►  ►  Arbitrer un actif pleinement soumis à l’ISF vers un actif exonéré d’ISF Se constituer du capital pour sa retraite •  Investissement immobilier en nue-propriété de ≅ 200.000 € Patrimoine net taxable à l’ISF avant investissement 1.500.000 € ISF avant investissement 3.900 € ISF après investissement 0€ Economie annuelle d’ISF 3.900 € Simulations non contractuelles ayant pour objectif de décrire le mécanisme. Les données chiffrées utilisées dans cet exemple n’ont qu’une valeur indicative et informative. Octobre 2013 56/44
  • 57. AVERTISSEMENTS Ce document à vocation informative n’est pas contractuel. Les simulations présentées sur ce document sont le résultat d'estimations à un moment donné, sur la base de paramètres sélectionnés, de conditions de marché à ce moment donné et de données historiques qui ne préjugent en rien de résultats futurs. En conséquence, les chiffres et les prix indiqués dans ce document n'ont qu'une valeur indicative et ne sauraient constituer en aucune manière une offre ferme et définitive de la part de notre part. Les informations contenues dans ce document sont issus de sources considérées comme fiables, nous ne pouvons cependant en garantir l’exactitude, ni l’exhaustivité. Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les opérations de souscription, rachat, ou revente de SCPI ou d‘OPCI ne peuvent être effectuées que sur la base des derniers prospectus, statuts ou notice d’information en vigueur disponible gratuitement et sur simple demande auprès du distributeur. Il est rappelé par ailleurs que la performance passée n’est pas une garantie de la performance future, et que la valeur d’un investissement en SCPI ou valeur mobilière peut varier à la hausse comme à la baisse selon l’évolution des marchés et des cours de change tout comme les revenus qui sont rattachés. Ceci est d’autant plus vrai sur les marchés dits émergents qui présentent un degré de volatilité et donc de risque plus élevé que celui des autres marchés. Toutes prévisions ou opinions exprimées nous sont propres à la date d’édition de ce document et sont susceptibles de changer sans préavis. Avant tout investissement dans des instruments financiers ou la conclusion de tout contrat d’assurance, l’investisseur doit se rapprocher de son conseiller afin de préciser ses exigences, ses besoins, sa situation financière et ses objectifs et doit disposer des connaissances et de l’expérience nécessaire pour évaluer les risques liés à son investissement. bienprévoir.fr 40 bis, rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris – SAS au capital de 1 000 000 € ; Siret : 503 023 111 035 Enregistrement ORIAS N° 08 041 353 (www.orias.fr). Membre association professionnelle ANACOFI – CIF n° E001699. bienprévoir.fr est couvert par une assurance Responsabilité Civile, conformément aux conditions prévues par les articles R 512-6 et R 512-7 du code des assurances (Polices souscrites auprès de CGPA N° IP0015). bienprévoir.fr est titulaire de la carte professionnelle de transactions immobilières N° T13166 Le site internet bienprévoir.fr a fait l'objet d'une déclaration auprès de la CNIL sous le numéro 130 44 51. Informations non contractuelles Octobre 2013 57/44