Le Co mité  Qu é b e c/ C a n a d a   L a  C harte des  R esponsab i lités  H umaines  Notre  Inukshuk  sera votre guide a...
La responsabilté  Les projets entourant la Charte à  travers le monde démontrent une  grande diversité de définition et  d...
Pourquoi un autre texte? Une des fondatrices de la Charte, Edith Sizoo répond… « Ce qui nous intéressait le plus au départ...
EGYPTE NOUVELLE ZÉLANDE & LE  SUD PACIFIQUE CHINE Traduite dans plus de 16 langues et diffusée sur tous les continents, la...
1000 et une façons de raconter la charte  “ Au Zimbabwe  nous utilisons le mot ‘UBUNTU’,pour évoquer le rapport à l'ensemb...
Sudha Reddy a organisé des ateliers de leadership  pour les femmes.  Elle a réuni 250 femmes issues de  castes différentes...
En Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Bénin et au Burkina Faso,  plusieurs collèges socio-  professionnels ont été associés aux...
Le Comité de la Charte a co-organisé un atelier en collaboration au sujet  des alliances “Black-Brown”, visant à identifie...
La Charte n’impose pas une seule vision - elle se veut porteuse des  visions locales, régionales,  sectorielles, culturell...
La Charte des Responsabilités  humaines est à nous ... Ensemble...chacunE fait la  différence La Charte des Responsabilité...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pour une culture de responsabilité- La Charte

1 191 vues

Publié le

Qu’est ce qu’une Charte des responsabilités humaines ?

Un projet mondial qui traduit la notion de la responsabilité dans toute sa complexité en de multiples actions sur le terrain. 16 pays y participent sur tous les continents.

Publié dans : Formation, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 191
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pour une culture de responsabilité- La Charte

  1. 1. Le Co mité Qu é b e c/ C a n a d a L a C harte des R esponsab i lités H umaines Notre Inukshuk sera votre guide au travers cet aperçu des activités de la Charte partout dans le monde, relions droits et responsabilités. … de la responsabilité...Tout le monde en parle ! Partout - au travail, à la maison, entre amiEs et collègues, employéEs et employeurEs, dans le commerce, entre groupes citoyens et associations ; on revendique la nécessité d’un rapport humain qui nous lie au delà de l’exercice de nos droits. À vous de participer à une communauté grandissante de gens prenant les choses en main, regardant autrement ce qui les entoure et osant dire ce qu’ils-elles en pensent! V os connaissances et expériences font la différence! Prenons la parole.... Consultez notre Blog au www.respoinfo.org pour en savoir plus sur ce qui se passe chez nous et surtout le dire dans vos mots à vous! Visitez notre site Web au www.respoinfo.org Cécile Sabourin Fabienne Preséntey
  2. 2. La responsabilté Les projets entourant la Charte à travers le monde démontrent une grande diversité de définition et d’action. À nous d’en discuter et d’en décider de (des) l’approche (s)… la Charte n’est que ce que nous faisons d’elle. Elle n’impose pas une vision et n’adhère pas à une seule mode de pensée. Que cela soit en Amérique du Sud, en Afrique, en Europe, aux Indes ou ici – il n’y a pas de façon prescrite de s’y prendre mais plutôt un choix de point de départ. La Charte est un moyen de relier droits et responsabilités
  3. 3. Pourquoi un autre texte? Une des fondatrices de la Charte, Edith Sizoo répond… « Ce qui nous intéressait le plus au départ c’était de créer un appel à la responsabilité - à une culture de responsabilité (J. Stewart) pour attirer l’attention sur le besoin d’une Charte internationale qui fait appel à notre ‘responsabilité partagée’ (Kofi Annan) à tous les niveaux et auprès des institutions mondiales. » Avec la Charte nous travaillons ensemble vers 1. l’application des règles convenues pour assumer les responsabilités, sans attendre que cela vienne d’ailleurs, 2. un appel citoyen aux gouvernements de formaliser un ensemble de normes et de règles pour encourager ceux qui sont concernés à s’y conformer. Nous avons adopté une stratégie encourageant la création de groupes locaux orientés socialement dans de secteurs divers partout au monde.
  4. 4. EGYPTE NOUVELLE ZÉLANDE & LE SUD PACIFIQUE CHINE Traduite dans plus de 16 langues et diffusée sur tous les continents, la Charte est destinée à être adoptée par les citoyenNes du monde et ensuite par les institutions internationales. Elle est diffusée, discutée et utilisée de manières diverses – elle n’est pas un fait accompli mais une démarche active qui vise une nouvelle convergence humaine, un partenariat entre humains. La notion de responsabilité est un point de départ. le fait même que cette notion vient de l’Occident – de l’Europe peut provoquer une distance. Elle ne peut être importée – elle doit être adaptée. (souligné par Amina Rachid (Egypte) et Betsan Martin (Nouvelle Zélande) INDE PHILILIPINES AMÉRIQUE DU SUD AFRIQUE AMÉRIQUE DU NORD GÉORGIE EUROPE
  5. 5. 1000 et une façons de raconter la charte “ Au Zimbabwe nous utilisons le mot ‘UBUNTU’,pour évoquer le rapport à l'ensemble”: la responsabilité pour la vie, le respect des traditions et le rejet de toute autorité imposée. ” John Stewart explique que la responsabilité est vu tout à fait autrement en Afrique; chaque personne existe en rapport à sa communauté tandis qu'en Occident on part de point de vue du ‘Je’.
  6. 6. Sudha Reddy a organisé des ateliers de leadership pour les femmes. Elle a réuni 250 femmes issues de castes différentes, de communautés religieuses et linguistiques diverses, autour des principes de la Charte, transformés en guide pédagogique. Bien qu'il n'a pas été possible de traduire la définition exacte de chaque mot, les femmes ont démontré à moyen de dessins et de redactions, les liens entre leurs vie quotidienne et les principes. La Charte soutien la lutte pour la reconnaissance des droits Maori tels que rédigés dans les traités, ainsi que les questions écologiques et aussi en ce qui a trait à l'eau. L'INDE Nouvelle Zéland Pacifique du sud Betsan Martin a introduit la notion de responsabilité au sein des projets de recherche traitant la question des titres des premières nations du Lac Taupo.
  7. 7. En Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Bénin et au Burkina Faso, plusieurs collèges socio- professionnels ont été associés aux activités de promotion de la Charte. Au Sénégal, la Charte est passée sous forme rap! Elle est chantée en trois langues (français,wolof et anglais) afin de favoriser une diffusion nationale et internationale. Cette démarche découle d’une volonté d’impliquer les jeunes dans le travail d’appropriation des principes en baignant dans leur monde et leur mode d’expression favori. The time-honoured folk telling of it’s programs . Ce CD tiré en 3000 exemplaires passe en revue les grandes thématiques (en français, en anglais, en wolof et en son inké) sur lesquels nous sommes engagés : 1- La responsabilité humaine 2- La refonte de la gouvernance 3- Le droit à la ville et à l’habitat 4- La construction d’une citoyenneté active 5- Les migrations clandestines Parmi les musicienNEs impliqués Un nouveau CD musical autour de la responsabilité, la paix, la gouvernance, le droit social! Le Centre de Recherches Populaires pour l’Action Citoyenne (CERPAC) vient de sortir un opus musical. Les artistes font partie de l’Espace Alaa Innde (qui n’a pas de nom en langue pulaar ou peul) créé pour offrir un cadre d’échange d’expériences à ces musiciens (inconnus du grand public mais talentueux). L'AFRIQUE de l'OUEST
  8. 8. Le Comité de la Charte a co-organisé un atelier en collaboration au sujet des alliances “Black-Brown”, visant à identifier les similitudes des expériences des peuples “ Black and Brown”(Latino) aux états-unis. L'objectif fut celui de promouvoir les moyens de passer outre les frontières “raciales” afin d'assurer le respect des droits humains et les besoins des familles et des enfants. Un projet a été réaliser assurant la présence au 1e Forum Social américain, des jeunes travaillant dans le secteur culturel. L'atelier a permis aux jeunes de s'exprimer sur la responsabilité de manière créative et d'échanger sur la question : “ Quelles sont nos responsabilités en tant qu'artistes?” Les États-Unis Membres du “Carpet Bag Theatre”
  9. 9. La Charte n’impose pas une seule vision - elle se veut porteuse des visions locales, régionales, sectorielles, culturelles et linguistiques. Les 10 principes devant guider l’exercice des responsabilités humaines. Chaque secteur d’activité humaine façonne la responsabilité selon son histoire et les contextes socio politiques et économiques actuelles. Présente dans plus de 16 pays et sur tous les continents, la Charte se veut un geste rassembleur représentant toute la diversité de la prise collective des responsabilités humaines. Sculpture by Uta Stengel, Terre des Hommes SÉNÉGAL, NVLLE ZÉLAND, ÉTATS-UNIS, L'INDE, CHILÉ, CHINE, GÉORGIE TOGO, LIBAN BRÉSIL, EYGPTE, CANADA, EUROPE, ZIMBABWE, IRAN COLOMBIE, PHILLIPINES
  10. 10. La Charte des Responsabilités humaines est à nous ... Ensemble...chacunE fait la différence La Charte des Responsabilités Humaines est à nous... Ensemble chacunE fait la différence Comité Québec/Canada Contactez-nous au [email_address] Visitez notre site Web au www.respoinfo.org

×