Fahd El KADDIOUIHead of Equity Desk 9 Years Experience               May 2009MBA FinanceGaduated, Post Graduated Economics...
La Volatilité c’est quoi?    Définition:•       Le concept de volatilité fait référence à la propension qu‘à une        va...
Petit Détour par le Bêta•        Le Bêta exprime la propension de la valeur à varier par rapport    au   marché dans le te...
L’influence de certains secteurs dans le calcul peut biaiser l’appréciationdu risque.
La volatilité problème ou opportunités ?            « Il n’y à pas de fin il n’y à que des commencements »•        L’appré...
La volatilité est « atypique »Phase d’anticipation et de croissance           Médiane : 11.636          Moyenne : 13.624  ...
Le marché s’inscrit dans une longue tendance de croissance et lavolatilité atypique s’installe elle évolue par cycle court...
Exemple de volatilité atypique sur le Standard & Poors 500 et le CAC 40                                     Médiane 14.876...
Médiane : 18.427            Moyenne : 13.203Max 10/29/2008 :91.023 Crise des Subprimes         Min 12/29/2005 : 6.275
La Concordance cyclique• L’appréciation des investisseurs de la prime de risque à changé.• Ils admettent plus de risque en...
La cyclicité de la volatilité est imminente elle dépend del’appréciation du Rendement vs Risque•     Si le rendement escom...
Bad News Vs Good News•   La propension de la volatilité à varier dans le temps est différente    s’il s’agit de Bad News o...
Le « Zero Ground » comme Good News Factor
La volatilité structurelle ou phase de “Capitulation”
Conclusions I•   Les Prix conditionnent la volatilité et non l’inverse.•   Si les prix augmentent et que la volatilité sta...
Conclusions I•   Une capitulation est annonciatrice de nouvelles tendances.•   La volatilité est un instrument pour le Mar...
Conclusion IILe graph suivant se basant sur les bandes de Bollinger démontreclairement la fin du premier cycle boursier long
ADH
ATW
Valeurs pouvant faire l’objet de Bad news Factor vs Good News Factor          Valeurs dont les volatilités sont supérieure...
PréSentation  Volatilité 2009 SéMinaire Bloomberg
PréSentation  Volatilité 2009 SéMinaire Bloomberg
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

PréSentation Volatilité 2009 SéMinaire Bloomberg

840 vues

Publié le

Bloomberg Conference 2009; Analyse Technique de la volatilité

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
840
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
109
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

PréSentation Volatilité 2009 SéMinaire Bloomberg

  1. 1. Fahd El KADDIOUIHead of Equity Desk 9 Years Experience May 2009MBA FinanceGaduated, Post Graduated Economics & BLOOMBERG ConferencePatrimonial Management
  2. 2. La Volatilité c’est quoi? Définition:• Le concept de volatilité fait référence à la propension qu‘à une variable à fluctuer de façon imprévue dans le temps.• Pour la plupart des investisseurs, le risque s’incarne surtout dans une telle variabilité du prix dun actif.• Cette notion est exprimée par un écart-type de la variation de la valeur dun actif pour une période donnée.
  3. 3. Petit Détour par le Bêta• Le Bêta exprime la propension de la valeur à varier par rapport au marché dans le temps.• Le Bêta correspond à une analyse ex Ante, il ne dispose d’aucun caractère prédictif.• La propension de la valeur à varier dans le temps dépend de sa liquidité et de la tendance du marché ; d’où la nécessité de calculer un Bêta Bull vs Bear.• Certaines valeurs ont une influence sur l’indice et de ce fait doivent être ajustées par rapport au benchmark ( MADEX). Cas ADH ; ATW ; BMCE ; ONA ; IAM…..
  4. 4. L’influence de certains secteurs dans le calcul peut biaiser l’appréciationdu risque.
  5. 5. La volatilité problème ou opportunités ? « Il n’y à pas de fin il n’y à que des commencements »• L’appréciation du risque est un élément clé dans l’approche du rendement• L’histoire de la bourse est marquée par plusieurs phases Croissance a Digestion Cycle Boursier Maturité a Naissance
  6. 6. La volatilité est « atypique »Phase d’anticipation et de croissance Médiane : 11.636 Moyenne : 13.624 + haut 13/10/2008 :40.065 +bas 04/29/2005 : 2.617
  7. 7. Le marché s’inscrit dans une longue tendance de croissance et lavolatilité atypique s’installe elle évolue par cycle court comprisen moyenne entre deux et trois mois.
  8. 8. Exemple de volatilité atypique sur le Standard & Poors 500 et le CAC 40 Médiane 14.876 Moyenne 16.335 Max au 10/03/2008 :88.413 Crise des Subprimes Min au 01/04/2007 : 6.088
  9. 9. Médiane : 18.427 Moyenne : 13.203Max 10/29/2008 :91.023 Crise des Subprimes Min 12/29/2005 : 6.275
  10. 10. La Concordance cyclique• L’appréciation des investisseurs de la prime de risque à changé.• Ils admettent plus de risque en fonction des cycles de croissance.• Pour le voir nous superposons les niveaux de PER et de volatilité. Année Volatilité Price Earning 1/Pe Ratio 2002 40% 12 8.56% 2008 38% 24 4.13% 2009 18% 19 5.27%
  11. 11. La cyclicité de la volatilité est imminente elle dépend del’appréciation du Rendement vs Risque• Si le rendement escompté diminue les investisseurs vendent et augmentent leur volatilité• Si le rendement escompté augmente ils achèteront et augmenteront la volatilité• On est dans une volatilité dite « conjoncturelle », l’offre et la demande sont équilibrées, par opposition à une volatilité « structurelle ».
  12. 12. Bad News Vs Good News• La propension de la volatilité à varier dans le temps est différente s’il s’agit de Bad News ou de Good News.• En croissance la volatilité est appelée Good News Factor• En Décroissance elle est appelée Bad News Factor• L’observation empirique nous a démontré que la volatilité est plus importante dans le cas des Bad News Factor
  13. 13. Le « Zero Ground » comme Good News Factor
  14. 14. La volatilité structurelle ou phase de “Capitulation”
  15. 15. Conclusions I• Les Prix conditionnent la volatilité et non l’inverse.• Si les prix augmentent et que la volatilité stagne on est en phase stable, la hausse génère un Consensus.• Si les prix baissent et la volatilité reste stable il y’à de fortes chances à ce que la baisse soit cyclique.• Une augmentation régulière est moins significative que les pics de volatilité.
  16. 16. Conclusions I• Une capitulation est annonciatrice de nouvelles tendances.• La volatilité est un instrument pour le Market timing et Day Trading, elle n’est pas longtermiste.• La volatilité est globalement historique et le comportement atypique peur varier et changer dans le temps.
  17. 17. Conclusion IILe graph suivant se basant sur les bandes de Bollinger démontreclairement la fin du premier cycle boursier long
  18. 18. ADH
  19. 19. ATW
  20. 20. Valeurs pouvant faire l’objet de Bad news Factor vs Good News Factor Valeurs dont les volatilités sont supérieures à 30% au 11/05/2009Ticker Volat13S Bêta2A Corr2A Volat52S TotRt3MSMI MC 46,82 1,71 0,51 45,67 71,43MNG MC 46,64 1,11 0,49 43,69 62,05INV MC 46,4 0,96 0,47 41,65 57,39ADH MC 44,37 0,88 0,29 45,26 32,36CTM MC 44 0,5 0,25 44,05 20,43IBMC MC 43,75 0,46 0,23 43,05 14,32COL MC 43,27 0,43 0,19 43,6 12,35ATH MC 42,66 0,38 0,8 41,1 1,36CMT MC 41,72 n/a n/a n/a -11,44

×