AV R I L 2016
M A G A Z I N E D ’ I N F O R M A T I O N D E P R Ê T À P A R T I R
L’arbre
à palabres
ZÉRO CARBONE
EN 2025 ...
C’EST NOTRE OBJECTIF !
VOICI LES TROIS AXES DE PROGRÈS SUR LESQUELS NOUS ALLONS TRAVAILLER :
La réduction de notre consomm...
15 CENTRALES
PHOTOVOLTAÏQUES
LE PROJET
MÉTHA-SEILLE
PAPSOLAR ENR,
FILIALE DE PRÊT À PARTIR DÉDIÉE
AUX ÉNERGIES RENOUVELABL...
Bon à savoir
Nous sommes adhérents de cette charte depuis 2012.
Cette adhésion nous impose deux règles :
MESURER NOTRE EMP...
ET NOS AGENCES DE VOYAGES ?
UN NOUVEAU BÂTIMENT À NEUFCHÂTEAU
Le transport aérien est beaucoup plus émetteur de CO2 que
le...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François Piot

139 vues

Publié le

Journal interne de Prêt à Partir. Nos actions en développement durable, transport par autocars et agences de voyages. Notre production d'énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques, méthanisation et centrales hydro-électriques) et nos actions humanitaires au Niger avec Niger ma Zaada. Notre engagement de compenser 100% de nos émissions de CO2 d'ici 2025. Innovation et pépinières d'entreprise. Réduction de notre consommation de gas-oil, production d'électricité propre et de bio-méthane, reforestation au Niger et programme de conservation de la girafe.

Publié dans : Voyages
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
139
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François Piot

  1. 1. AV R I L 2016 M A G A Z I N E D ’ I N F O R M A T I O N D E P R Ê T À P A R T I R L’arbre à palabres ZÉRO CARBONE EN 2025 ! DU BIO-MÉTHANE DANS NOS AUTOCARS DEMAIN ? CHARTE CO2 DE L’ADEME : LES TRANSPORTEURS S’ENGAGENT
  2. 2. C’EST NOTRE OBJECTIF ! VOICI LES TROIS AXES DE PROGRÈS SUR LESQUELS NOUS ALLONS TRAVAILLER : La réduction de notre consommation Le meilleur gasoil, c’est celui qu’on évite de brûler ! Par l’optimisation de nos plannings, les formations à l’éco-conduite et le rajeunissement de notre flotte (passage progressif à la normeVI). La production d’électricité renouvelable À partir du soleil (photovoltaïque), de l’eau (centrales hydro- électriques) et de la méthanisation des déchets agricoles, cette électricité évite de brûler des énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole) pour fabriquer le nombre équivalent de kWh. Ainsi nous avons compensé 20% de nos émissions en 2015. Le stockage de carbone En replantant des arbres dans des zones désertiques du Niger, 50 hectares (25 000 arbres) ont déjà été replantés et stockent chaque année l’équivalent de 2% de nos émissions. 1 2 3 Cet engagement nous a valu d’être primés au concours du Développement Durable organisé par le Conseil Départemental des Vosges à l’automne 2015. ÉDITO Le compte à rebours a commencé : notre planète va se réchauffer inexorablement, entraînant de profondes modifications climatiques. Il est trop tard pour l’éviter, mais pas encore pour limiter l’ampleur de cette hausse de la température de la planète. C’est le dioxyde de carbone (CO2) qui est en grande partie responsable de « l’effet de serre ». C’est un paradoxe : nos autocars brûlent du gasoil et émettent des milliers de tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Pourtant, grâce à eux, nous évitons à des milliers de parents d’élèves de prendre leurs voitures pour emmener leurs enfants à l’école. Et s’il était possible, à notre petite échelle, de rendre notre transport plus propre, plus écologique, plus économique ? C’est l’engagement que nous avons pris : gommer notre empreinte carbone dans les 10 ans qui viennent. Zéro Carbone en 2025, tout un programme, qui reste à écrire et à réaliser ensemble. François Piot Président de Prêt à Partir fpiot@pretapartir.fr L’ARBRE À PALABRES - AVRIL 2016 ZÉRO CARBONE EN 20251 2
  3. 3. 15 CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES LE PROJET MÉTHA-SEILLE PAPSOLAR ENR, FILIALE DE PRÊT À PARTIR DÉDIÉE AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES Depuis 2009, Prêt à Partir a construit quinze centrales photovoltaïques en Lorraine et en Champagne. La première fut construite à Pierreville, en Meurthe-et-Moselle. Pourquoi cette diversification ? En 2007, Prêt à Partir a investi dans une start-up du nom d’Eneovia. Nous avons ensuite perdu de vue cette société et, grâce à Franck Millardet, alors directeur de notre service informatique, nous nous sommes lancés dans la vente de centrales photovoltaïques. Un agriculteur, Stéphane Peultier, nous a fait confiance. Une douzaine d’autres ont suivi… C’est Franck qui a piloté, avec succès, tous ces chantiers qui nous ont permis d’apprendre ce nouveau métier. Notre production annuelle est de 3 millions de kWh. Franck se consacre désormais, depuis deux ans, à 100% sur les énergies renouvelables et a pour mission de développer Papsolar ENR et ses filiales. En 2018 sortira de terre notre première centrale de méthanisation. C’est le projet que nous sommes en train de réaliser avec des agriculteurs de la vallée de la Seille (Meurthe- et-Moselle). Nous avons créé en 2012 Papsolar ENR, qui porte les investissements réalisés par Prêt à Partir dans les énergies renouvelables. Centrales photovoltaïques, centrales hydro-électriques, méthaniseur... Papsolar ENR et ses filiales sont des entreprises rentables, en plein développement, qui consacrent leurs moyens à la production d’énergies renouvelables. Les résultats de ces sociétés sont réinvestis dans l’amélioration et la modernisation de nos centrales de production d’électricité. Ce bio-gaz, comparable à celui qui arrive dans nos cuisines, peut être brûlé pour fabriquer de l’électricité, ou injecté dans desvéhiculescommecarburant.C’estcequisepasseàForbach, où la méthanisation des déchets ménagers alimente en bio- gaz le parc de bus et de camions-poubelles (usine Méthavalor). La méthanisation, c’est la fermentation en milieu privé d’oxygène (milieu anaérobie) de déchets du monde agricole (fumiers, lisiers, paille, etc.) qui donne du bio-méthane. QU’EST-CE QUE L’EFFET DE SERRE ? En 2015, nos autocars ont brûlé 3 100 m3 (3 100 000 litres) de gasoil. La combustion d’un litre de gasoil donne de l’énergie, du dioxyde de carbone et de l’eau. Chaque litre de gasoil entraîne l’émission de 3 kg de CO2 (2,52 kg de CO2 en brûlant, et 0,58 kg de CO2 liés à l’extraction du pétrole, son raffinage, sa distribution). Prêt à Partir a co-financé, aux côtés de Danone, Veolia, GDF et l’IFP, une étude réalisée par le cabinet Carbone 4. Ce cabinet d’études a été créé par Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean, tous deux experts reconnus du climat et de l’économie décarbonée. Cette étude démontre, conformément à l’intuition, qu’il est plus efficace, tant sur le plan écologique que sur le plan énergétique (et donc aussi sur le plan économique), d’utiliser le bio-méthane comme carburant plutôt que de le brûler pour fabriquer de l’électricité. EN 2015, NOS AUTOCARS ONT REJETÉ 9 378 TONNES DE CO2 DANS L’ATMOSPHÈRE DU BIO-MÉTHANE DANS NOS AUTOCARS DEMAIN ? L’info énergie L’effet de serre est un phénomène thermique bien connu sur les planètes comme la Terre et Vénus, où l’atmosphère laisse passer une partie du rayonnement solaire qui vient frapper le sol. Réchauffé, celui-ci émet un rayonnement infrarouge en partie ou totalement piégé par l’atmosphère rendue « imperméable » par la présence de gaz, dont principalement la vapeur d’eau sur Terre et le CO2 sur Vénus. On observe alors une isolation accrue de la planète et un réchauffement global de celle-ci. (source : www.futura-sciences.com) C’est grâce au photovoltaïque que nous avons rencontré ces agriculteurs et que nous avons eu envie de faire autre chose, ensemble. Franck M ill ardet L’ARBRE À PALABRES - AVRIL 2016 ZÉRO CARBONE EN 20253 4
  4. 4. Bon à savoir Nous sommes adhérents de cette charte depuis 2012. Cette adhésion nous impose deux règles : MESURER NOTRE EMPREINTE CARBONE en particulier notre volume d’émission de CO2 provenant de la combustion de gasoil ; DIMINUER NOTRE CONSOMMATION DE GASOIL à travers un plan d’actions menées sur plusieurs années. En trois ans, notre consommation de gasoil, et donc nos émissions de CO2, ont baissé de 9%. (23,6 grammes de CO2 /voyageur/km en 2015 contre 25,9 en 2012) CHARTE CO2 DE L’ADEME : LES TRANSPORTEURS S’ENGAGENT STOCKER DU CARBONE DANS LES ARBRES L’ÉLECTRICITÉ, UNE ÉNERGIE MAJORITAIREMENT FOSSILE ? LE COÛT DE L’ÉLECTRICITÉ EN EUROPE L’info énergie L’électricité provient majoritairement, au niveau mondial, de la combustion des énergies fossiles : le charbon arrive en premier, puis le gaz et le pétrole. En France, l’électricité provient essentiellement du combustible nucléaire. La volonté de l’État a toujours été de la vendre à un tarif très faible. Et cet héritage persiste. Vendue à 4 cents par kWh (kilo-Watt-heure), 14 cents avec le transport jusqu’à votre domicile, à la bonne tension, le prix de l’électricité ne prend pas entièrement en compte le coût detraitementdesdéchetsnucléaires,niceluidudémantèlement des centrales nucléaires vieillissantes. Cependant, l’électricité nucléaire ne produit presque pas de CO2. Grâce à la photosynthèse, les plantes piègent le carbone du dioxyde de carbone contenu dans l’air et émettent de l’oxygène. Ainsi, les végétaux sont constitués essentielle- ment de carbone… et d’eau. Mais les végétaux ne sont pas les seuls pièges à carbone d’un terrain : le sol va aussi permettre de le stocker dans l’humus, dans la faune (vers de terre, collemboles…), dans les micro-organismes (bactéries et micro-faune). Attention, une reforestation ne se traduit par toujours par un bilan carbone positif : par exemple, sous nos latitudes, la transformation d’une prairie en forêt va libérer du carbone dans l’atmosphère ! Depuis 7 ans, nous soutenons l’action de l’association meusienne Niger ma Zaada, présidée par Daniel Masson. Nous avons ainsi financé la replantation de 25 000 arbres dans des zones désertiques, où nous sommes certains qu’ils piègent du carbone. Mais le but premier était de créer une exploitation agricole sur place, de recréer un espace de vie pour les girafes de Kouré, qui étaient en danger, et de stopper l’avancée de la dune sahélienne. 450 girafes sont déjà revenues à Kouré, et des bébés naissent chaque année. Auparavant, les populations locales coupaient les arbres pour cuire leurs aliments. Nous devons aussi leur expliquer pourquoi il est important de replanter ces arbres, et d’en prendre soin. Ces arbres couvrent une surface de 50 hectares environ. Nous estimons que ces arbres stockent 150 tonnes de CO2 par an, soit environ 2% de nos émissions actuelles (9 300 tonnes par an). Ainsi, nous pourrions gommer entièrement notre empreinte carbone en replantant 3 100 hectares de bois au Niger ! PREMIERS PAS DANS L’HYDRO-ÉLECTRIQUE En 2015, Prêt à Partir a acquis sa première centrale hydro- électrique. Elle est installée sur les rives de l’Arnon, près de Vierzon. Depuis, nous en avons acquis une deuxième, à Libourne, en Gironde, sur la Dronne. Ces centrales hydro-électriques produisent de l’électricité grâce à l’eau qui passe dans leurs turbines. Cette électricité est ensuite vendue à EDF selon des contrats d’obligation d’achat de 15 ans dont la forme est comparable aux contrats de production d’électricité photovoltaïque. Notre objectif est de racheter d’autres centrales à rénover, qui présentent un potentiel intéressant d’augmentation de production. NOTRE TAXE CARBONE INTERNE : LA CAVELTEC En 2015, nous avons mis en place une taxe carbone interne, calculée sur les consommations de gasoil : la CAVELTEC (Contribution Annuelle Volontaire pour l’Effacement sur le Long Terme de notre Empreinte Carbone). Elle est fonction de la tonne de CO2 émise, au taux de 150 € par tonne de CO2. Cette contribution est versée à SOFIP par nos entreprises de transport, et sert à financer nos investissements dans des systèmes de production d’électricité décarbonée (centrales photovoltaïques, centrales hydro-électriques, méthanisation…). LaCAVELTECestcomplétéepardesfondspropresprovenant de SOFIP et du financement bancaire, sur le long terme. Ces activités de production d’électricité sont placées dans les filiales de Papsolar ENR, qui est détenue à 87% par SOFIP (72%) et François Piot (15%). Danemark 29,97€ Allemagne 25,95€ Belgique 23,27€ Italie 21,86€ Espagne 18,22€ Royaume-Uni 16,82€ France 14,12€ 1 2 3 4 5 6 7 Prix TTC en €/kWh de la clientèle résidentielle S1 - 2012 / Consommation entre 2,5 MWh et 5 MWh - Eurostat (16/11/2012) En France, pour les particuliers, le prix de l’électricité est : 35% moins cher par rapport au prix de la moyenne des autres pays de la zone euro 45% moins cher par rapport au prix de l’électricité pour les ménages allemands Philippe He rbrecht C’est une activité nouvelle pour nous, et c’est grâce à une belle rencontre, avec Philippe Herbrecht, « Monsieur Hydro », qui travaille pour Papsolar ENR, que nous apprenons chaque jour ce beau métier ! L’ARBRE À PALABRES - AVRIL 2016 ZÉRO CARBONE EN 20255 6
  5. 5. ET NOS AGENCES DE VOYAGES ? UN NOUVEAU BÂTIMENT À NEUFCHÂTEAU Le transport aérien est beaucoup plus émetteur de CO2 que le transport par autocar. Un vol Paris - New York aller-retour émet près de 1,2 tonnes de CO2 pour chaque passager transporté ! Nous souhaitons sensibiliser nos clients à ce constat. La première étape est celle de l’état des lieux : indiquer à nos clients l’empreinte carbone de leur voyage. La deuxième étape sera celle du conseil : comment accompagner nos clients dans la réduction de leur empreinte carbone en les aidant à choisir les modes de transport ou les compagnies aériennes les moins polluantes ? Nous allons déménager de notre site historique de Neufchâteau, LIDL souhaitant s’implanter sur notre site pour agrandir sa surface de vente. C’est avec émotion que nous allons quitter les lieux à partir de juillet 2016, même si nous conservons la maison d’habitation de Rose et Achille Piot, qui abrite désormais la boulangerie Blondot et un institut de soins. Nousallonsconstruireunnouveaubâtiment,danslazonedelaPetiteChampagne, à Neufchâteau, sur la route de Pompierre. Ce sera le premier bâtiment à énergie positive exploité par Prêt à Partir, et nous le souhaitons pratique, agréable et écologiquement exemplaire. Emménagement prévu pour avril 2017 ! Pour connaître la quantité de CO2 que votre transport émet dans l’atmosphère : http://www.goodplanet.org/calculateurs-carbone/ Retrouvez-nous sur www.pretapartir.fr Disponible sur App Store et Google Play

×