Notre lecture du MarchéMASI, une reprise tant attendueMalgré l’atonie et la diminution de l’attrait du marché             ...
Notre vision stratégiqueLes minières, un potentiel toujours cachéVoilà plus d’une année que nous recommandons             ...
Notre portefeuille tactiquePortefeuille tactique  Cours valeurs au                                      P/E               ...
La question du mois« Faut-il accorder plus de crédit aux chiffres économiques ou bien aux indicateurs de confiance ? »La d...
ContactsFront                                  Recherche                     AVERTISSEMENTAttijari Intermédiation         ...
Mensuel actions août_2011
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mensuel actions août_2011

1 095 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 095
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
508
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mensuel actions août_2011

  1. 1. Notre lecture du MarchéMASI, une reprise tant attendueMalgré l’atonie et la diminution de l’attrait du marché Évolution de la performance mensuelle du MASIboursier durant cette période estivale de l’année,l’indice MASI a réalisé au titre du mois d’Août, un rebondsignificatif de 2,68%. 2 ,8 0 %Cette reprise tant attendue, intervient après que le 1, 72 %marché Actions ait accusé des pertes cumulées de 29,59%durant les six derniers mois. Lors de nos dernières - 0 , 52 %publications, nous avons justifié cette forte correctiondes cours par le climat d’incertitude qui s’est installé juil-11 mai-11 juin-11 janv-11 mars-11 août-11 févr-11 avr-11 sept-11progressivement à la Bourse de Casablanca, et ce, depuisle début de l’année. - 2 ,6 8 %En effet, les révolutions sociales des pays arabes de larégion adossées à la crise de confiance que connaissent - 4 ,9 4 %les places financières mondiales ont suscité un - 5, 11% - 5, 59 % - 5,6 2 %mouvement de panique initié par les investisseurs - 5, 6 5%étrangers et suivi, par la suite, par les acteurs locaux.Nous relevons que la hausse du marché en ce moisd’Août, s’est accompagnée par un net redressement des Évolution de l’indice MASI vs volumes en 2011volumes des transactions. Ainsi, l’activité deséchanges sur le marché central a drainé en ce mois unemoyenne quotidienne de 121,6MDh vs 30,7MDh un mois 250 Volume MC (MDh) Indice MASI 1 000 3auparavant. 1 500 2 200Ainsi, nous relevons un regain d’intérêt des investisseurs 1 000 2pour quatre principaux secteurs, il s’agit : 150 1 500 1- des Minières qui promettent des « superprofits » pour 100 1 000 1le S1 2011; 50 1 500 0- de l’Energie sur lequel les investisseurs anticipent un 0 1 000 0redressement des résultats opérationnels en 2011, mai-11 juillet-11 juin-11 avril-11 août-11 mars-11 janvier-11 février-11particulièrement pour Samir;- des Banques/Assurances suite à la publication de bonsrésultats de la part d’Attijariwafa Bank et WafaAssurance au titre du S1 2011;- Enfin, des Télécoms suite à l’annulation officielle de la Performances sectorielles en Aoûtcession des 7,0% du capital de Maroc Telecom par l’Étatmarocain. Cette annonce a permis la dissipation des Mines 2 7 ,2 5 %pressions vendeuses que subissait le titre depuis plusieursmois déjà. Energie 9 ,0 7 % Assurance 5 ,5 9 % Banque 4 ,5 3 % Télécom 4 ,0 9 % BTP 0 ,7 6 % Automobiles - 1,2 8 % Ciment - 1,8 3 % Agroalimentaire - 1,9 6 % NTI - 3 ,8 0 % Immobilier - 5 ,14 % Sté de financement - 8 ,14 %
  2. 2. Notre vision stratégiqueLes minières, un potentiel toujours cachéVoilà plus d’une année que nous recommandons Évolution des Bénéfices des minières (en MDh)fortement le secteur minier. Nous avons réitéré cetterecommandation si souvent ; dans nos Weekly etpublications stratégiques; qu’elle est presque devenue un 13 6 9automatisme. 1116S’il faut continuer de croire en le potentiel toujours 805caché des minières, c’est parce que tout simplement ces 686dernières profiteraient d’un triple effet, 541 549particulièrement SMI et Managem . 267 387 375 370 221 222Il s’agit plus précisément : 20 10 20 11e 2012e 20 13 e1) d’un effet prix : nous estimons que les métauxprécieux, sur lesquels SMI et Managem sont positionnées, CMT SMI Managemsont rentrés dans une phase haussière lourde. Ainsi, nousestimons que le cours de l’Or se situerait au dessus des1.400$/oz sur la période 2011-2013. Quant à l’Argent,celui-ci évoluerait au dessus des 30,0$/oz sur la mêmepériode; Évolution du P/E estimé des minières2) d’un effet couverture: la baisse progressive des M anag em 54 , 4 xniveaux de couverture sur l’Or et l’Argent quis’annuleront complètement en 2013, soutiendraitsignificativement la croissance bénéficiaire de Managemet SMI sur la période 2011-2013. Celles-ci pourraient 3 2 ,8 x SM Iainsi vendre des quantités de plus en plus importantes aucours marché qui demeure très lucratif; 2 2 ,0 x3) et d’un effet volume : l’entrée en production 13 , 4 x 15,0 x 11, 9 xprogressive des sites aurifères de Bakoudou (T4 2011), du CM T 10 , 5x 9 ,2 xSoudan (T4 2013) et d’Etéké (T4 2014) adossée à 8 ,8 x 8 ,2 x 8 ,4 xl’augmentation de près de 40,0% de la capacité de 6 , 5xproduction de SMI à partir du S2 2013 soutiendraient 2010 2011e 2012e 2013econsidérablement la hausse des revenus sur cettepériode.Dans ce contexte, seules SMI et Managem devraient tirerprofit de cette conjoncture favorable. Quant à CMT, sesrésultats futurs dépendraient uniquement du cours du Évolution du D/Y estimé des minièresPlomb qui représente près de 60,0% de ses revenus.SMI demeure notre préférée puisqu’elle allie à la fois 12 , 3 %rendement et croissance. Avec une capacité bénéficiairequi devrait franchir la barre des 1,0 MMDh en 2013, le 7,6 %titre SMI devrait affiche des niveaux de P/E et de D/Y 7, 3 % 7, 1%très attractifs, à savoir 6,5x et 12,3% respectivement. 7, 0 % 6 ,0 %Managem afficherait une croissance bénéficiaire élevée CM Tsur les deux prochaines années de 58,3%, lui permettant 4 , 7%d’atteindre un bénéfice d’environ 1,4 MMDh. A cet effet, 3 ,4 % SM Ison P/E passerait à un niveau intéressant, soit 8,8x. 2 ,3 % 2 ,0 %Toutefois, la valeur demeure peu attractive en termes de M anag em 0 ,8 % 1,4 %rendement qui ne dépasserait pas les 3,4% sur la période 2010 2011e 2012e 2013e2011-2013. Sources: estimations ATI, cours arrêtés au 07/09/2011
  3. 3. Notre portefeuille tactiquePortefeuille tactique Cours valeurs au P/E Croissance des bénéfices D/Y Cours dentrée 07/09/2011 11e 12e 13e 11e TCAM 12-13 11e 12e 13eManagem 1421,0 22,0 15,0 8,8 147,0% 58,3% 1,4% 2,0% 3,4%SMI 4400,0 13,4 10,5 6,5 144,7% 44,7% 6,0% 7,6% 12,3%Addoha 94,0 13,8 11,3 9,4 22,7% 15,9% 2,1% 2,6% 3,2%Cimar 1110,0 16,9 16,2 15,8 9,2% 5,0% 2,9% 3,1% 3,2%BCP 400,0 15,8 14,8 13,8 6,1% 6,8% 1,9% 2,0% 2,2%Portefeuille tactique 16,4 13,6 10,9 65,9% 21,1% 2,9% 3,5% 4,9%MASI 11798,3 18,9 17,2 15,8 11,3% 8,9% 4,0% 4,0% 4,0% Argumentaire : - Managem : une valeur de croissance par excellence, lui permettant de diviser son P/E par 2,5 fois sur la période 2011-2013 - SMI : une valeur alliant croissance et rendement, offrant les meilleurs ratios de valorisation sur le marché - Addoha : une croissance assurée sur les trois prochaines années adossée à des niveaux de P/E historiquement bas - CIMAR : une croissance meilleure que celle de ses concurrents directs sur les deux prochaines années - BCP : des niveaux de valorisation attractifs comparés à son secteur, lui offrant un potentiel d’appréciation intéressant Méthodologie de gestion du portefeuille Notre portefeuille tactique dynamique composé de 5 valeurs permettrait aux investisseurs de profiter de la dynamique du marché à court terme ainsi que d’une diversification bien étudiée; Le choix des valeurs tiendra compte des critères suivants: * Anticipation des bénéfices futurs; * Évolution des ratios de valorisation; * Évolution du rendement estimé; * Points dentrée attractifs sur la base de lanalyse technique;
  4. 4. La question du mois« Faut-il accorder plus de crédit aux chiffres économiques ou bien aux indicateurs de confiance ? »La dynamique du marché Actions marocain est influencée, selon nous, par trois facteurs fondamentaux :1) les indicateurs micro-économiques, notamment les résultats des sociétés cotées,2) le contexte macro-économique global,3) et le climat général de confiance.Ce dernier facteur englobe la perception future des investisseurs envers plusieurs aspects, dont essentiellement l’évolutiondu contexte économique, politique, social, géopolitique et international.Nous relevons aujourd’hui une déconnexion très visible entre d’une part, les chiffres macro et micro-économiques publiés, etd’autre part, la perception future des investisseurs. Dans ce sens, l’évolution du marché Actions marocain en 2011 nous ap-porte quelques éléments de réponse.Dans un cotexte où les chiffres macroéconomiques et ceux de la croissance bénéficiaire des sociétés cotées sontcorrects, la Bourse de Casablanca est restée indifférente en poursuivant un trend baissier de fond, entamé depuis ledébut d’année.A cet effet, nous pouvons avancer que les anticipations des investisseurs, sont nettement moins optimistes que lesréalisations économiques actuelles, tant au niveau macro (pays) que micro (sociétés cotées).Aujourd’hui, nous avons la conviction que l’aversion au risque des investisseurs est plus sensible aux éléments qualitatifs quiimpactent fortement leur perception de l’avenir plutôt qu’aux chiffres économiques publiés. Cette perception de l’avenir estune sorte de prédiction subjective qui repose plutôt sur l’intuition que sur la raison.Le contexte politique national et international est aujourd’hui tellement riche en biais cognitifs et émotionnels imprévisiblesqu’il implique une fluctuation permanente de la perception future des investisseurs, et par conséquent, de leur niveau deconfiance envers la Bourse.En conclusion, nous pensons que l’acte d’investir en Bourse révèle aujourd’hui une dimension de plus en plus psychologique.L’évolution de cet aspect qualitatif demeure par conséquent un facteur déterminant de la performance boursière future.Comment mesurer et assurer un suivi régulier du niveau de confiance des investisseurs en Bourse ?Face à la nécessité d’instaurer une batterie d’indices qualitatifs au niveau de la place de Casablanca, visant l’améliorationde l’efficience du marché Actions, notre département Analyse & Recherche a pris la décision de lancer le premier indice deconfiance des investisseurs en Bourse au Maroc.L’intérêt de cet indice est de mesurer le niveau de confiance des investisseurs à travers l’évaluation de leurs perceptionsfutures du marché boursier. A cette fin, une enquête est menée par notre département tous les trois mois auprès desinvestisseurs les plus représentatifs et les plus actifs sur le marché Actions marocain. La publication de la première éditionest prévue avant mi-septembre.
  5. 5. ContactsFront Recherche AVERTISSEMENTAttijari Intermédiation Directeur de la Recherche Risques L’investissement en valeurs mobilières est une opération à risques. Ce document s’adresse à des investisseurs avertis.Salma Alami La valeur et le rendement d’un investissement peuvent être influencées par plusieurs aléas Abdelaziz Lahlou notamment l’évolution des taux d’intérêt, des taux de change devises, de l’offre et la+212 5 22 43 68 21 demande sur les marchés. +212 522 43 68 37 Les performances antérieures n’assurent pas une garantie pour les réalisations postérieures. Aussi, les estimations des réalisations futures pourraient être basées sur des hypothèses quis.alami@attijari.ma ab.lahlou@attijari.ma pourraient ne pas se concrétiser. Limites de responsabilité L’investisseur admet que ces opinions constituent un élément d’aide à la décision. Il endosseRachid Zakaria la totale responsabilité de ces choix d’investissement. Attijari Intermédiation ne peut en aucun moment être considéré comme étant à l’origine de ses choix d’investissement. Responsables Desks Ce document ne peut en aucune circonstance être considéré comme une confirmation+212 5 22 43 68 48 officielle d’une transaction adressée à une personne ou une entité et aucune garantie ne peut être donnée sur le fait que cette transaction sera conclue sur la base des termes etr.zakaria@attijari.ma Taha Jaidi conditions qui figurent dans ce document ou sur la base d’autres conditions. La Direction analyse et Recherche n’a ni vérifié ni conduit une analyse indépendante des +212 522 43 68 23 informations figurant dans ce document. Par conséquent, La Direction Analyse et Recherche ne fait aucune déclaration ou garantie ni ne prend aucun engagement envers les lecteurs deKarim Nadir t.jaidi@attijari.ma ce document, de quelque manière que ce soit (expresse ou implicite) au titre de la perti- nence, de l’exactitude ou de l’exhaustivité des informations qui y figurent ou de la perti- nence des hypothèses auxquelles elle fait référence.+212 5 22 43 68 14 En tout état de cause, il appartient aux lecteurs de recueillir les avis internes et externes Achraf Bernoussi qu’ils estiment nécessaires ou souhaitables, y compris de la part de juristes, fiscalistes,k.nadir@attijari.ma comptables, conseillers financiers, ou tous autres spécialistes, pour vérifier notamment l’adéquation de la transaction qui leurs sont présentées avec leurs objectifs et contraintes +212 522 43 68 31 et pour procéder à une évaluation indépendante. La décision finale est la seule responsabili- té de l’investisseur.Abdellah Alaoui a.bernoussi@attijari.ma La Direction Analyse et Recherche ne saurait être tenue pour responsable des pertes financières ou d’une quelconque décision prise sur le fondement des informations figurant dans la présentation.+212 5 22 43 68 27 Sources d’information Nos publications se basent sur une information publique. La Direction Analyse et Recherchea.alaoui@attijari.ma Analyste Financier œuvre pour l’exhaustivité et la fiabilité de l’information fournie. Néanmoins, elle n’est en mesure de garantir ni sa véracité ni son exhaustivité. Les opinions formulées émanent uniquement des analystes rédacteurs. Fatima Azzahraa Belmamoun Ce document et toutes les pièces jointes sont fondés sur des informations publiques et neTarik Loudiyi peuvent en aucune circonstance être utilisés ou considérés comme un engagement de la +212 522 43 68 26 Direction Recherche.+212 5 22 43 68 00 Changement d’opinion f.belmamoun@attijari.ma Les recommandations formulées reflètent une opinion constituée d’éléments disponibles et publiques pendant la période de préparation de la dite note. Les avis, opinions et toutet.loudiyi@attijari.ma autre information figurant dans ce document sont indicatifs et peuvent être modifiés ou retirés à tout moment sans préavis. Indépendance de la Direction Analyse & RechercheAnis Hares Analystes Financiers Junior Attijari Intermédiation peut procéder à des décisions d’investissement qui sont en contradic- tion avec les recommandations ou les stratégies publiées dans les notes de recherche. Rémunération et courant d’affaires+212 5 22 43 68 34 Mahat Zerhouni Les analystes financiers responsables de l’édition de la préparation de ce rapport reçoivent des rémunérations basées sur des facteurs divers, tels que la qualité de la Recherche et laa.hares@attijari.ma +212 522 43 68 19 pertinence des sujets abordés. Attijari Intermédiation et/ou sa maison mère maintiennent un courant d’affaires avec les sociétés couvertes dans les publications de la Direction Analyse et Recherche. m.zerhouni@attijari.ma Adéquation des objectifsOmar Barakat La Direction Analyse et Recherche ne produit pas des notes de recherche à la demande. Ses publications ont été préparées abstraction faite des circonstances financières individuelles+212 5 22 43 68 15 Maria Iraqi et des objectifs des personnes qui les reçoivent. Les instruments et les stratégies traitées pourraient ne pas convenir à l’ensemble des +212 522 43 68 01 investisseurs. Pour cette raison, reposer une décision d’investissement uniquement sur ceso.barakat@attijari.ma opinions pourrait ne pas mener vers les résultats escomptés. Propriété et diffusion m.iraqui@attijari.ma Ce document est la propriété de la Direction Recherche d’Attijari Intermédiation. Ce support ne peut être dupliqué, copié en partie ou en globalité sans l’accord écrit de laWafa Bourse Direction Recherche. Ce document ne peut être distribué que par Attijari Intermédiation ou une des filiales du Groupe. Analyste Taux et Change Autorité de tutelleSofia Mohcine La Direction Analyse et Recherche est soumise à la supervision du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières.+212 5 22 54 50 52 Lamyae Oudghiri Toute personne acceptant la réception de ce document est liée par les termes ci-dessus.s.mohcine@wafabourse.com +212 522 43 68 01 l.oudghiri@attijari.maAttijari Intermédiation TunisieAbdelaziz Hammami+212 5 22 43 68 21abdelazizhammami@attijaribank.com.tn

×