Jésus est il appelé adonaï dans psaumes 110.5

385 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
385
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
33
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Jésus est il appelé adonaï dans psaumes 110.5

  1. 1. Jésus est-il appelé « Adonaï » dans le Psaume 110.5 ? Collectif al-Hanifiyyah Création : 14/01/2014 1 Introduction Dans l’Ancien Testament, le mot “seigneur” est utilisé tant pour Dieu que pour les hommes. Cependant, en hébreu il existe une différence qui permet de ne pas confondre l’homme au vrai Dieu. En effet, lorsque le mot Adonaï est utilisé, il renvoie toujours à l’Eternel, alors que le mot Adoni est utilisé pour les hommes. Un exemple frappant se trouve dans le verset suivant : « De David. Psaume. Déclaration du SEIGNEUR (YHWH) à mon seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ! » [Psaumes 110,1] Ici l’Eternel s’adresse au seigneur de David qui serait Jésus. Seulement, le mot seigneur est Adoni en hébreu, et non pas Adonaï. Ceci constitue la preuve que Jésus n’est pas Dieu, car jamais l’Eternel n’est appelé Adoni. Ayant pris conscience de ce fait, certains chrétiens ont essayé de chercher un cas où le mot Adonaï serait utilisé pour Jésus. Ils citent le verset 5 du même Psaume : « De David. Psaume. Déclaration du SEIGNEUR (YHWH) à mon seigneur (Adoni): Assiedstoi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ! Le SEIGNEUR tendra de Sion le sceptre de ta puissance : domine au milieu de tes ennemis ! A toi le principat, au jour de ta puissance ; dans l’éclat de la sainteté, du sein de l’aurore, comme la rosée je t’ai donné le jour. Le SEIGNEUR (YHWH) l’a juré, il ne le regrettera pas : Tu es prêtre pour toujours, à la manière de Malki-Tsédeq. Le Seigneur (Adonaï) est à ta droite, il écrase des rois au jour de sa colère. Il exerce le jugement parmi les nations : tout est plein de cadavres ; il écrase le chef d’un vaste pays. En chemin il boit au torrent : c’est pourquoi il relève la tête. » [Psaumes 110,1-7] Ici, Adonaï est clairement l’Eternel. Collectif al-Hanifiyyah | Jésus est-il appelé « Adonaï » dans le Psaume 110.5 ? 1
  2. 2. 2 Objection numéro 1 Pour prouver que le Adonaï du Psaume 110.5 est le même que le Adoni du Psaumes 110.1, certains chrétiens, frappés par un littéralisme illogique, affirment la chose suivante : Le verset 1 affirme qu’Adoni est à la droite de l’Eternel. Le verset 5 affirme qu’Adonaï est à droite. Donc Adoni est Adonaï car c’est lui qui est à droite. Montrons que ce raisonnement n’est pas admissible et que Adonaï n’est pas Adoni, mais est l’Eternel. 2.1 Doit-on comprendre les mots “à ta droite” littéralement ? Le fait d'être à la droite d'une personne ne doit pas toujours être pris littéralement. Il faut comprendre "à ta droite", comme étant proche. Il ne faut pas s'imaginer (1Rois 2.19) quelqu'un assis sur un trône avec à sa droite Jésus, et donc celui qui est sur son trône ne peut plus être à la droite de Jésus ! Même si l’on devait prendre littéralement l'expression "à ta droite", pourquoi Jésus ne pourrait pas être à droite de Dieu et en même temps Dieu à droite de Jésus ? D'après les chrétiens, Dieu est capable de tout, donc pourquoi ici ne serait-ce pas possible selon leur logique ? Sinon il faudrait expliquer comment Jean et Jacques peuvent être l'un à la droite de Jésus et l'autre à sa gauche (Matthieu 20.21). Ainsi, celui qui est à la gauche de Jésus serait à la droite de Dieu, et même encore plus proche de Dieu que Jésus. Il faut donc comprendre à droite et à gauche comme étant proche. Il faudra aussi expliquer les brebis qui seront à droite de Jésus qui iront au paradis et les boucs à gauche de Jésus qui iront en enfer (Matthieu 25.33). Ainsi le paradis serait à droite, et l'enfer à gauche...mais à gauche de Jésus, n'y a-t-il pas l’Eternel ? Il faudrait aussi expliquer des erreurs d'anatomies !!! « Le cœur du sage est à sa droite, et le cœur de l’insensé à sa gauche. » [Ecclésiaste 10:2] Bref, prendre littéralement ce passage nous amène à des contradictions immenses ! Mais en fait, pour comprendre le sens de ces mots, il suffisait de lire le Psaume précédent : « Je louerai de ma bouche hautement l’Eternel, Je le célébrerai au milieu de la multitude ; Car il se tient à la droite du pauvre, Pour le délivrer de ceux qui le condamnent. » [Psaumes 109,30-31] On comprend que Dieu se tient à la droite du pauvre, donc il le délivre. De même dans Psaumes 110.5, Dieu se tient à la droite de Jésus pour le sauver de ses ennemis. Collectif al-Hanifiyyah | Jésus est-il appelé « Adonaï » dans le Psaume 110.5 ? 2
  3. 3. D'autres passages du même type : « J’ai constamment l’Eternel sous mes yeux ; Quand il est à ma droite, je ne chancelle pas. » [Psaumes 16,8] « L’Eternel est celui qui te garde, L’Eternel est ton ombre à ta main droite. » [Psaumes 121,5] 2.2 À qui s’adresse ce Psaume? À qui s'adresse ce Psaume ? C'est à Adoni, le seigneur de David. Donc lorsqu'il s'agit de la 2ème personne du singulier, on s'adresse à Adoni. Ainsi les termes : « De David. Psaume. Déclaration du SEIGNEUR (YHWH) à mon seigneur (Adoni): Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ! Le SEIGNEUR tendra de Sion le sceptre de ta puissance : domine au milieu de tes ennemis ! A toi le principat, au jour de ta puissance ; dans l’éclat de la sainteté, du sein de l’aurore, comme la rosée je t’ai donné le jour. Le SEIGNEUR (YHWH) l’a juré, il ne le regrettera pas : Tu es prêtre pour toujours, à la manière de Malki-Tsédeq. Le Seigneur (Adonaï) est à ta droite, il écrase des rois au jour de sa colère. Il exerce le jugement parmi les nations : tout est plein de cadavres ; il écrase le chef d’un vaste pays. En chemin il boit au torrent : c’est pourquoi il relève la tête. » [Psaumes 110, 1-8] La partie en rouge concerne l’Eternel, la partie en bleue concerne Adoni. Il est clair que la partie en orange doit être en rouge et non en bleu ! Il est évident que la personne visée par le “tu” dans le verset 4 est la même que celle visée par le “tu” dans le verset 5, car les chrétiens reconnaissent eux-mêmes que celui qui est prêtre à la manière de Malki-tsédeq c’est Jésus (donc le Adoni du verset 1). À chaque fois le "tu" s'adresse à Adoni et le sujet est l'Eternel. Pourquoi serait-ce l’inverse au verset 5 ? Ceci n'a aucun sens. 3 Objection numéro 2 Certains tentent de faire une analogie avec le Psaume 2 pour corroborer le fait que le Adonaï du Psaume 110.5 s’adresse à Jésus. Pour cela, ils citent les parallèles entre la colère du fils (Psaumes 2.12) et celle d’Adonaï (Psaumes 110.5) ; le fait que le fils brisera ses ennemis (Psaumes 2.9) ainsi qu’Adonaï (Psaumes 110.5). Voici les deux Psaumes : « Pourquoi les nations s’agitent-elles ? Pourquoi les peuples grondent-ils en vain ? Les rois de la terre se postent, les princes se liguent ensemble contre le SEIGNEUR et contre l’homme qui a reçu son onction : « Brisons leurs liens, secouons leurs chaînes ! » Il rit, celui qui habite le ciel, le Seigneur se moque d’eux. Il leur parle dans sa colère, dans sa Collectif al-Hanifiyyah | Jésus est-il appelé « Adonaï » dans le Psaume 110.5 ? 3
  4. 4. fureur il les épouvante : C’est moi qui ai investi mon roi sur Sion, ma montagne sacrée ! Je vais proclamer le décret du SEIGNEUR ; il m’a dit : Tu es mon fils ! C’est moi qui t’ai engendré aujourd’hui. Demande-moi et je te donnerai les nations comme patrimoine, comme propriété les extrémités de la terre ; tu les briseras (ra‘a‘) avec un sceptre de fer. Comme une poterie tu les mettras en pièces (naphats). Et maintenant, rois, ayez du bon sens ! Recevez l’instruction, juges de la terre ! Servez le SEIGNEUR avec crainte, soyez dans l’allégresse en frissonnant. Embrassez le fils, de peur qu’il ne se mette en colère et que vous ne disparaissiez en chemin ; car sa colère s’enflamme vite. Heureux tous ceux qui trouvent en lui un abri ! » [Psaumes 2,1-12] « De David. Psaume. Déclaration du SEIGNEUR (YHWH) à mon seigneur Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ! Le SEIGNEUR tendra de Sion le sceptre de ta puissance : domine au milieu de tes ennemis ! A toi le principat, au jour de ta puissance ; dans l’éclat de la sainteté, du sein de l’aurore, comme la rosée je t’ai donné le jour. Le SEIGNEUR l’a juré, il ne le regrettera pas : Tu es prêtre pour toujours, à la manière de Malki-Tsédeq. Le Seigneur est à ta droite, il écrase (machats) des rois au jour de sa colère. Il exerce le jugement parmi les nations : tout est plein de cadavres ; il écrase (machats) le chef d’un vaste pays. En chemin il boit au torrent : c’est pourquoi il relève la tête. » [Psaumes 110,1-7] 3.1 Le jour de la colère de Adonaï La comparaison entre la colère du fils (Psaumes 2.12) et la colère de Adonaï (Psaumes 110.5) n'est absolument pas suffisante. On pourrait en dire de même de la colère de l’Eternel (Psaumes 2.5) qui serait donc celle de Adonaï (Psaumes 110.5). Ainsi, cet argument n’est pas à prendre en compte. Cependant, il est un détail à prendre en considération. La colère du fils n’est pas déterminée à un jour précis, mais est conditionnée par une désobéissance : « Embrassez le fils, de peur qu’il ne se mette en colère et que vous ne disparaissiez en chemin ; car sa colère s’enflamme vite. Heureux tous ceux qui trouvent en lui un abri ! » [Psaumes 2,12] Tandis que la colère du Adonaï est déterminée par un jour précis : « Le Seigneur est à ta droite, il écrase (04272 machats) des rois au jour de sa colère. » [Psaumes 110,5] Or selon les écritures, c’est de l’Eternel dont il s’agit lorsqu’on parle du jour de colère : « Les revenus de sa maison seront emportés, Ils disparaîtront au jour de la colère de Dieu. » [Job 20,28] « Ta main trouvera tous tes ennemis, Ta droite trouvera ceux qui te haïssent. Tu les rendras tels qu’une fournaise ardente, Le jour où tu te montreras ; L’Eternel les anéantira dans sa colère, Et le feu les dévorera. » [Psaumes 21,8-9] Collectif al-Hanifiyyah | Jésus est-il appelé « Adonaï » dans le Psaume 110.5 ? 4
  5. 5. « En ce jour-là, le jour où Gog marchera contre la terre d’Israël, Dit le Seigneur, l’Eternel, La fureur me montera dans les narines. Je le déclare, dans ma jalousie et dans le feu de ma colère, En ce jour-là, il y aura un grand tumulte Dans le pays d’Israël. » [Ezékiel 38,18-19] « Voici, le jour de l’Eternel arrive, Jour cruel, jour de colère et d’ardente fureur, Qui réduira la terre en solitude, Et en exterminera les pécheurs. » [Esaïe 13:9] « C’est pourquoi j’ébranlerai les cieux, Et la terre sera secouée sur sa base, Par la colère de l’Eternel des armées, Au jour de son ardente fureur. » [Esaïe 13:13] « Tu as appelé de toutes parts sur moi l’épouvante, comme à un jour de fête. Au jour de la colère de l’Eternel, il n’y a eu ni réchappé ni survivant. Ceux que j’avais soignés et élevés, Mon ennemi les a consumés. » [Lamentations 2:22] « Ni leur argent ni leur or ne pourront les délivrer, Au jour de la fureur de l’Eternel ; Par le feu de sa jalousie tout le pays » [Sophonie 1:18] « Avant que le décret s’exécute Et que ce jour passe comme la balle, Avant que la colère ardente de l’Eternel fonde sur vous, Avant que le jour de la colère de l’Eternel fonde sur vous ! » [Sophonie 2:2] « Cherchez l’Eternel, vous tous, humbles du pays, Qui pratiquez ses ordonnances ! Recherchez la justice, recherchez l’humilité ! Peut-être serez-vous épargnés au jour de la colère de l’Eternel. » [Sophonie 2:3] « Attendez-moi donc, dit l’Eternel, Au jour où je me lèverai pour le butin, Car j’ai résolu de rassembler les nations, De rassembler les royaumes, Pour répandre sur eux ma fureur, Toute l’ardeur de ma colère ; Car par le feu de ma jalousie tout le pays sera consumé. » [Sophonie 3:8] 3.2 Adonaï brise les rois C'est l'Eternel qui attaque les ennemis, le fils n'est là que pour écraser les ennemis (qui seront son marchepied) : « De David. Psaume. Déclaration du SEIGNEUR (YHWH) à mon seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ! » [Psaumes 110,1] Ainsi, c’est l’Eternel qui attaque les ennemis, alors que Adoni doit attendre que cela se fasse. Une fois que l’Eternel l’aura fait, Adoni pourra alors les écraser car ils seront son marche pied. De plus, ce ne sont pas les mêmes termes qui sont utilisés : pour le fils ce sont les mots ra‘a‘ et naphats qui sont utilisés, et pour Adonaï c’est le mot machats qui est utilisé deux fois. Enfin, dans le Psaume 2, il est dit que le fils va briser les rois avec un spectre de fer, ce qui n'est pas le cas dans le Psaume 110. Ceci confirme bien que d’abord l’Eternel brise les rois, puis Adoni en fait son marchepied. Collectif al-Hanifiyyah | Jésus est-il appelé « Adonaï » dans le Psaume 110.5 ? 5
  6. 6. 3.3 Le Psaume 2 prouve que dans le Psaumes 110.5 Adonaï est l’Eternel est non pas Adoni À chaque fois que le nom Adonaï est utilisé, il renvoie toujours à l’Eternel et jamais les mots Adonaï et Adoni ne sont utilisés pour une même personne et encore moins pour Dieu. Donc cela ne peut pas être le cas dans le Psaumes 110. En outre, dans le Psaume 2 il y a trois noms : YHWH, Adonaï, et l’homme oint qui est le fils. De même, dans le Psaume 110 il y a trois noms : YHWH, Adonaï, et le seigneur de David qui est Adoni. Or dans le Psaume 2 il ne fait aucun doute que le nom Adonaï renvoie au nom YHWH. Il en est donc de même dans le Psaume 110. 4 Conclusion Le terme Adonaï est le nom qui ne peut être utilisé que pour l’Eternel. Personne ne peut se l’approprier, même pas Jésus qui n’a reçu que le titre de Adoni, comme d’autres hommes ou prophètes avant lui. Ceci prouve que Jésus n’est pas l’Eternel. Allâhou A’lam - Et Dieu Sait Mieux ce qu’il en est ! Tous les bienfaits proviennent de Dieu, seules les erreurs nous incombent ! Collectif al-Hanifiyyah | Jésus est-il appelé « Adonaï » dans le Psaume 110.5 ? 6

×