Les acteurs mondiaux de l’islamologie savante, la
préservation du Coran et leurs différentes thèses
Collectif al-Hanifiyya...
Les musulmans ont mis tous leurs efforts dans la démonstration, certes PROUVÉE, de la
corruption textuelle de la Bible à t...
Gerd Rudiger Puin
Harald Motzki
François Deroche

D’autres noms pourraient encore être cités [2], certains ne sont que des...
Mukhtar ‘Umar) qui compilèrent toutes les variantes dans les lectures admises ou non en
Islâm, ainsi que celles qui se tro...
Malgré cela, ils sont pourtant partagés sur le point essentiel suivant : quand est
ls
est-ce que le
Coran fut réellement f...
IV. Les islamologues et leurs relations avec la tradition islamique
La plupart des spécialistes occidentaux se rallient à ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les acteurs mondiaux de l'orientalisme alhanifiyyah

761 vues

Publié le

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
761
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
101
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les acteurs mondiaux de l'orientalisme alhanifiyyah

  1. 1. Les acteurs mondiaux de l’islamologie savante, la préservation du Coran et leurs différentes thèses Collectif al-Hanifiyyah Création : 01/12/2013 Introduction Le thème de la préservation du Coran est actuellement en phase de devenir l’un des sujets les plus propices aux attaques sur l’Islâm. Et il est nécessaire de se focaliser sur cette problématique qui peut avoir de lourdes conséquences dans l’avenir. Le savoir n’est aucunement limité à une époque donnée, à une peuplade déterminée ou à une nement géographie précise. Il se transmet généralement de la manière suivante : Une découverte est faite, celle-ci est ensuite validée ou non puis dans le cas où elle est validée, elle se transmet de ci non, personnes à personnes jusqu’à parvenir à une diffusion massive De façon simpliste nous avons massive. le schéma suivant : DÉCOUVERTE ➨ VALIDATION ➨ TRANSMISSION C’est selon ce schéma que tente de se développer l’islamologie savante. Celle est organisée et Celle-ci c’est ce qui la rend particulièrement dangereuse. Il faut savoir, contrairement aux idées reçues, que l chercheurs occidentaux sont très les s renseignés sur le thème et nous dir dirions même plus, ils semblent être plus au fait sur la question qu’une bonne partie des savants musulmans actuels. Tout cela n’est que le revers de la médaille, la monnaie de la pièce que nous, en tant que musulman, n’avons pas prévu au programme et qui pourtant prend une ampleur considérable. À force de vouloir balayer le sol du voisin, nous avons oublié de nettoyer le notre au karcher. er Un proverbe très connu et pourtant riche de sens nous dit : “NE JETTE PAS UNE PIERRE SUR LA MAISON DE TON VOISIN SI LA TIENNE EST FAITE DE VERRE” N Le même enseignement est donné par notre maître Jésus (paix sur lui) dans les Évangiles : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et n'aperçois tu pas la poutre qui est tu n'aperçois-tu dans ton œil à toi ! Ou comment peux dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton peux-tu moi œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l'œil de ton frère. » (Luc 6,41) frère. Hanifiyyah Collectif al-Hanifiyyah | Les acteurs mondiaux de l’islamologie savante, la 1 préservation du Coran et leurs différentes thèses
  2. 2. Les musulmans ont mis tous leurs efforts dans la démonstration, certes PROUVÉE, de la corruption textuelle de la Bible à travers le temps, mais ne s’attendaient pas à une répartie savante et n’ont donc préparé aucune défense concernant le Coran tellement cette question leur paraissait évidente. Bien que certains islamologues contemporains sont neutres dans leurs démarches, d’autres ne le sont pas. Nous allons maintenant retracer la genèse de cette vague de chercheurs qui pose de sérieuses questions sur la préservation du Coran Coran. I. Les grands noms de l’isl l’islamologie contemporaine Les accusations de falsification commencèrent dès les premiers siècles de l’ère islamique, à l’instar de Jean Damascène dans son livre “Des Hérésies” ou encore du chrétien arabe al-Kindî dans son débat face à al-Hâshim [1]. Ce dernier utilisa certaines traditions pour attaquer le shimî texte du Coran. epuis, Depuis, un pas de plus a été franchi par plusieurs personnes que nous allons maintenant citer. Ceux dont la date n’est pas mentionnée sont encore en vie. Naissance - Décès 1806 - 1889 1813 - 1893 1819 - 1905 1863 - 1919 1850 - 1921 1861 - 1926 1836 - 1930 1886 - 1933 1869 - 1935 1878 - 1937 1893 - 1941 1885 - 1947 1876 - 1952 1892 - 1959 1902 - 1969 1900 - 1973 1897 - 1981 1928 - 2002 1930 - 2006 1909 - 2006 Islamologues Michele Amari Aloys Sprenger William Muir Friedrich Schwally Ignaz Goldziher Paul Casanova Theodor Noldeke Gotthelf Bergstrasser Leone Caetani Alphonse Mingana Otto Pretzl Tor Andrae Richard Bell Arthur Jeffrey Joseph Schacht Regis Blachère Nabia Abbott John Wansbrough Alfred Louis de Prémare Montgomery Watt Patricia Crone Michael Cook John Burton Fuat Sezgin Gregor Schoeler [1] Le Pasteur Georges Tartar a compilé le débat dans son livre « Dialogue Islamo-Chrétien sous le Calife al-Ma’mun (813 Ma’mun (813-834) » (1985) Hanifiyyah Collectif al-Hanifiyyah | Les acteurs mondiaux de l’islamologie savante, la 2 préservation du Coran et leurs différentes thèses
  3. 3. Gerd Rudiger Puin Harald Motzki François Deroche D’autres noms pourraient encore être cités [2], certains ne sont que des historiens et sont donc istoriens très neutres dans leur approche critique du Coran. De ce point de vue, nous n’avons aucun reproche à leur faire. Mais bien plus, ils nous permettent de comprendre le parcours de la préservation du Coran sous certains aspects historiques ignorés Nous exposerons d’ailleurs ignorés. ous dans un prochain article, si Dieu le permet, le problème de leur méthodologie qui fausse leurs de résultats et leurs conclusions. II. Genèse de l’islamologie occidentale contemporaine Nous pouvons dire que l’aventure a réellement commencé avec l’ouvrage monumental de ’aventure référence occidentale qui s’intitule “ “Geschichte des Qurans” [3] (Histoire du Coran), réalisé sur une période s’étalant sur plusieurs décennies. on L’auteur de l’œuvre est Theodor Noldeke. Son ouvrage fut augmenté par la suite par Friedrich Schwally, Gotthelf Bergstrasser & Otto Pretzl Pretzl. À côté de cela, l’autre livre majeur du siècle passé, fut celui d’Arthur Jeffrey “Materials for the d’Arthur History of the Qur’an, the Old Codices publié en 1936 et 1937, celui Codices” , celui-ci qui s'intéressa particulièrement aux variantes du texte coranique dans les codex personnels des Compagnons odex du Prophète Muhammad (paix sur eux tous) Ce savant australien a fourni un gros apport dans tous). l’analyse textuelle du Coran. Par la suite, d’autres livres importants sur le thème sont devenus disponibles pour le grand public, tel que le livre “Quranic Studies : Sources and Methods of Scriptural Interpretation en Quranic Interpretation” [4] qui exposa sa thèse sur la datation très tardive d la conception 1977 de John Wansbourgh de finale du Coran. Mais la même année, John Burton sortait son livre “ ais “The Collection of the Qur’an” qui affirmait la thèse opposée. C’est ainsi que même les élèves de John Wansbrough, Patricia Crone et Michael Cook, ont fini eux mêmes par oublier la thèse de leur professeur et se rabattre vers une date bien ux antérieure. Concernant les variantes textuelles du Coran, la plus grosse étude jamais réalisée sur ce thème est l’œuvre de deux savants musulmans du Yémen (‘Abd Al-’Al Salim Makram et Ahmad im [2] Par exemple Ibn Warraq, Keith Small, Sam Shamoun & David Wood, James White, Jay Smith, Christian Prince Christophe Prince, Luxemberg, Jacqueline Chabbi, Gunter Luling Zakaria Boutros, l’équipe de Answering-Islam, l’équipe de Hayat Luling, Islam, Hayat-TV, Brother Mark, M.A. Amir Moezzi, Gabriel Said Reynolds, Viviane de Prémare Comerro Shady Hekmat Nasser, Claude Guillot Sami aldeeb, Andrew Rippin, Comerro, Guillot, Angelika Neuwirth et les chercheurs du Projet Corpus Co Coranicum en Allemagne, Edouard Marie Gallez, Mondher Sfar Azaiez Mehdi, Sfar, David Powers, Mathieu Tillier ou encore Hishem Djaït Djaït. [3] Cet ouvrage savant fut imprimé et réédité plusieurs fois en allemand uniquement. Par la suite, certaines parties furent tradu traduites en anglais, mais ce n’est qu’en mai 2013 que les éditions Brill ont republié ce livre entièrement en anglais. Cela nous a perm d’y avoir accès et de permis l’étudier soigneusement. [4] L’édition de 2004 fut annotée par l’un de ses élèves : Andrew Rippin. Hanifiyyah Collectif al-Hanifiyyah | Les acteurs mondiaux de l’islamologie savante, la 3 préservation du Coran et leurs différentes thèses
  4. 4. Mukhtar ‘Umar) qui compilèrent toutes les variantes dans les lectures admises ou non en Islâm, ainsi que celles qui se trouvent dans les anciens codex, cet ouvrage prodigieux s’appelle et “Mu’jam al-Qira’at al-Qur’aniyyah (La Compilation des Lectures Coraniques) et fut édité en Qur’aniyyah” 1983. [5] D’autres livres, que nous avons en notre possession, synthétisent les données précédentes tout en y apportant des nouveautés. [6] À côté de cela, différents projets sur la préservation du texte coranique se mettent en place : - http://iqsaweb.wordpress.com/ http://www.corpuscoranicum.de/ http://www.iis.ac.uk/view_article.asp?ContentID=110958&l=en http://www.mehdi-azaiez.org/ azaiez.org/. Bien que le monde francophone et anglophone ait apporté leur pierre à l'édifice, c’est à l’école rancophone allemande que nous devons décerner le prix de la recherche dans ce domaine depuis ses llemande débuts. D’ailleurs, l’un des plus grands projets mondiaux sur les manuscrits coraniques, le Corpus oraniques, Coranicum, se trouve en Allemagne sous la direction d’Angelika Neuwirth e d’Angelika Neuwirth. Il est important de connaître ces gens afin de comprendre le développement des ambiguïtés soulevées sur le texte du Coran actuellement à travers les livres et Internet de par le monde entier. III. Les conclusions des recherches des orientalistes quant à la nclusions préservation du Coran Toutes ces études tendent à prouver que l'histoire de la préservation du texte c coranique n’est pas aussi simple que cela. Les islamologues se basent sur l’ensemble des sources islamiques (Coran, Hadith, Khabar, Athar …) des sources extra-islamiques com …), slamiques comme les données archéologiques (graffitis, pierre Dôme du Rocher à Jérusalem, manuscrits …) des données ierres, anuscrits …), historiques, ainsi que sur les analyses textuelles et linguistiques. es [5] L’œuvre, par contre, ne contient pas les variantes des manuscrits de San’a du Yemen analysées par le Dr Puin ni les variantes du codex ar Puin, Parisino-Petropolitanus (ou codex d’Asma’) qui se trouve à la B.N.F. (Bibliothèque Nationale de France) Ce dernier fut analysé odex d’Asma’) France). minutieusement par François Déroche (spécialiste mondialement reconnu de codicologie, de philologie et des manuscrits orientaux) et par le professeur Sergio Noja Noseda. Ce codex étant très probablement le plus ancien manuscrit du Coran dont nous disposons avec les Manuscrits de San’a. [6] C’est le cas des livres suivants pour ne citer qu’eux parmi d’autres : (1) “The Qur’an in its Historical Context de Gabriel Said Reynolds The Context” sortie en 2007,(2) “Aux Origines du Coran, Questions d’Hier, Approches d’Aujourd’hui d’Alfred Louis de Prémare de 2010 et (3) “Les Aux d’Aujourd’hui” Alfred Fondations de l’Islam” du même auteur sortie en 2002 (4) “Which Koran” de 2011 et (5) “The Origins of the Koran de 1998 d’Ibn Warraq, (6) ” The Koran” “Textual Criticism and Qur’an Manuscripts” de Keith Small sortie en 2011 et un autre de ses livres (7) “Holy Books Have a History sortie en Holy History” 2010, (8) “Le Coran Silencieux et le Coran Parlant d’M.A. Amir Moezzi sortie en 2011, (9) “The Qur’an in Context : Historical and Literary Le Parlant” The Investigations into the Qur’anic Milieu” d’Angelika Neuwirth Nicolai Sinai et Michael Marx sortie en 2010. Plus récemment, le livre de Shady Angelika Neuwirth, Hekmat Nasser (10) “The Transmission of the Variant Readings of the Qur’an : The Problem of Tawatur and the Emergence of Shawadhdh sorti The Shawadhdh” fin 2012 et le livre (11) “What Every Christian Need to Know About the Qur’an” de James White sorti en mai 2013, et ainsi de suite sans What compter les innombrables vidéos et articles sur Internet ainsi que les revues comme “ Point” et “Le Monde de la Bible lorsqu’ils traitèrent de “Le Le Bible” ces sujets avec Claude Guillot, M.A. Amir Moezzi et d’autres spécialistes. Hanifiyyah Collectif al-Hanifiyyah | Les acteurs mondiaux de l’islamologie savante, la 4 préservation du Coran et leurs différentes thèses ran
  5. 5. Malgré cela, ils sont pourtant partagés sur le point essentiel suivant : quand est ls est-ce que le Coran fut réellement finalisé ? Le tableau suivant récapitule les différentes dates avancé avancées par les islamologues. AUTEUR / HISTORIEN RÉSULTAT / FINALISATION DU TEXTE Aloys Sprenger 8-9ème siècles Theodor Noldeke Histoire traditionnelle Islamique Gotthelf Bergstrasser & Otto Pretzl Histoire traditionnelle Islamique Alphonse Mingana Pendant le règne de ‘Abd al-Malik (685-705) 705) Friedrich Schwally Époque du Prophète Muhammad et recension de ‘Uthman, rejette la recension d’Abu Bakr Ignaz Goldziher 8-9ème siècles John Wansbourgh 8-9ème siècles John Burton Époque du Prophète Muhammad Patricia Crone & Michael Cook Pendant le règne de ‘Abd al-Malik (685-705) 705) Jacqueline Chabbi 8ème siècle Nabia Abbott 660-750 Fuat Sezgin 660-750 François Déroche Époque du Prophète Muhammad Gregor Schoeler & Gerd Puin 657-690 Alfred Louis de Premare Pendant le règne de ‘Abd al-Malik (685-705) et 10 ans de plus jusqu’en 715. 705) Paul Casanova Pendant le règne de ‘Abd al-Malik (685-705) 705) Nous voyons qu’ils divergent sur la question de la finalisation du texte coranique. Cette question n’a donc aucune unanimité chez ces spécialistes. De plus, la plupart des thèses qui a postulent pour une datation éloignée, furent écartées définitivement par la découverte contemporaine archéologique. Les théories qui restent, chez ces spécialistes, vont de l’ère prophétique jusqu’au début du , 8ème siècle. Nous tenons à rappeler que ce n’est pas dans cet article que nous discuterons ces différents e avis. Nous voulions seulement exposer les tendances sur la question chez les savants ous d’Occident. Hanifiyyah Collectif al-Hanifiyyah | Les acteurs mondiaux de l’islamologie savante, la 5 préservation du Coran et leurs différentes thèses
  6. 6. IV. Les islamologues et leurs relations avec la tradition islamique La plupart des spécialistes occidentaux se rallient à la thèse de l’orientaliste juif du 19ème s. istes [7] et rejettent par conséquent la tradition islamique en bloc. Ignaz Goldziher À l’inverse, d’autres - comme l'allemand Harald Motzki dans son œuvre “The Collection of the Qur’an : a Reconsideration of Western Views in Light of Recent Methodological Developments Developments” penchent pour une critique des sources sans rejet systématique. Concrètement l’histoire de la préservation actuelle se divise comme suit entre chercheurs musulmans ou non : 1) Les fondamentalistes : ceux qui suivent toutes les traditions rapportées s sans se poser trop de questions. 2) Les critiques modérés : ceux qui veulent critiquer uniquement ce qui est vraiment s douteux dans la tradition et l’histoire. 3) Les hypercritiques : ceux qui rejettent la tradition complète. V. Conclusion Nous devons reconnaitre que l’entreprise menée par l’islamologie contemporaine est d’une grande érudition. Cependant, il est nécessaire de faire le tri dans toutes ces données Il n’est pas l es données. normal que nous musulmans, laissions les autres réécrire notre histoire à notre place. Cela commence, tout d’abord, par un travail critique à faire dans nos propres sources et ceci afin de disposer d’une base de travail saine qui nous permettra d’obtenir des conclusions correctes. aine ’obtenir Ces études doivent être menées en toute neutralité et sans fanatisme. Au contraire, il faut . suivre un travail scientifique et académique sur la question, qui est de nos jours, d’une importance capitale. Nous nous proposons, en tant que chercheurs de vérité et à notre modeste niveau, de faire ce , travail, avec l’aide de Dieu avant tout tout. Tous les bienfaits proviennent de Dieu, seules les erreurs nous incombent ! Wa Allâhou a’lam ! Et Dieu sait mieux ce qu’il en est ! [7] Ce dernier repris les développements d’Aloys Sprenger et de Joseph Schacht ainsi que d’autres. Aloys Hanifiyyah Collectif al-Hanifiyyah | Les acteurs mondiaux de l’islamologie savante, la 6 préservation du Coran et leurs différentes thèses

×