1
FORUM DE PARTENARIAT AVEC LA SOCIETE CIVILE
« RENFORCER LA SOCIETE CIVILE, UN INVESTISSEMENT POUR LA DEMOCRATIE »
Note c...
2
lutte contre la violence, la promotion du dialogue, la participation citoyenne ou encore la
vulgarisation de la Constitu...
3
L’objectif est aussi de présenter les résultats de l’appui au dialogue à la société civile dans le
cadre du projet d’app...
4
 Le rôle de la société civile dans la promotion de la participation politique des
femmes au niveau local ;
 Le rôle de...
5
Heure Auditorium Ibn Khaldoun Salle Ibn Alhaytham Salle de projection
Hall
d’expositions
08h00 – 09h00 Accueil des parti...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Note forum de la société civile

636 vues

Publié le

FORUM DE PARTENARIAT AVEC LA SOCIETE CIVILE
« RENFORCER LA SOCIETE CIVILE, UN INVESTISSEMENT POUR LA DEMOCRATIE »

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
636
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
288
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Note forum de la société civile

  1. 1. 1 FORUM DE PARTENARIAT AVEC LA SOCIETE CIVILE « RENFORCER LA SOCIETE CIVILE, UN INVESTISSEMENT POUR LA DEMOCRATIE » Note conceptuelle I. CONTEXTE La Tunisie vit un moment marquant de son histoire, caractérisé par l’achèvement de sa transition politique, entamée à la faveur de la Révolution en 2011 et marquée par plusieurs étapes laissant entrevoir les contours d’une consolidation démocratique inclusive et pérenne. En effet, le recours au dialogue national comme stratégie d’évitement de crise, l’adoption d’une nouvelle Constitution suivie, en fin d’année 2014, d’un processus électoral réalisé dans un cadre pacifique et transparent permettant de sceller la mise en place des nouvelles institutions sont autant d’éléments qui vont dans le sens d’une pratique effective et pérenne de la démocratie. Outre ces avancées notables sur le plan institutionnel, ces trois ans de transformation profonde du pays se sont également caractérisés par une soif de participation citoyenne, comme en témoignent le fort et rapide développement du tissu associatif et la floraison de nouvelles initiatives de la part des citoyens et citoyennes. Cet engouement, consécutif à l’ouverture démocratique, à la dynamique participative voulue par tous les acteurs de la transition et à la volonté des citoyens de jouer un rôle prépondérant dans la transition démocratique, a engendré une augmentation significative d’Organisations de la Société Civile (OSC) soucieuses d’investir le champ de l’engagement citoyen et de contribuer à la gestion des affaires publiques. Toutefois, le tissu associatif demeure jeune et en voie de structuration. De ce fait, de nombreuses associations se heurtent encore souvent à diverses contraintes qui limitent leurs capacités en termes de mise en œuvre des projets, d’encadrement et de mobilisation des populations. II. APPROCHE PRECONISEE Partant de ce constat, le PNUD a choisi de cibler les OSC comme point d’entrée pour son programme d’appui au dialogue national. En effet, de par sa proximité avec les public-cible, sa fine connaissance du terrain et l’indépendance dont elle est censée jouir, la société civile s’avère être un acteur majeur dans le cadre de la construction du consensus et la promotion de la cohésion sociale, permettant de contribuer à la stabilité́ nationale et l’enracinement de la démocratie. De ce fait, il apparait indispensable de contribuer au renforcement de ses capacités et de son professionnalisme pour qu’elle puisse, à court terme, être impliquée de manière effective dans les réformes et, à plus long terme, devenir un acteur incontournable dans le processus de prise de décision publique. C’est dans cette optique que le PNUD a appuyé techniquement et financièrement quelques 200 OSC dans la réalisation de leur projet. La mise en place de ce partenariat s’est fait via la publication de plusieurs appels à propositions à travers lesquels les associations ont soumis leurs idées de projet. Les thématiques portées par ces appels étaient toutes liées au thème de la transition démocratique, concernant notamment le dialogue constitutionnel, la justice transitionnelle, la lutte contre la corruption, la promotion des droits économiques et sociaux, la
  2. 2. 2 lutte contre la violence, la promotion du dialogue, la participation citoyenne ou encore la vulgarisation de la Constitution. Bien que traitant de problématiques très variées, les appels à propositions visaient tous, de manière transversale, à renforcer les dimensions relatives à la participation des femmes et des jeunes, en tant qu’acteurs clés des processus de changement, la participation des groupes les plus défavorisés, peu éduqués ou vulnérables et l’implication effective des régions prioritaires. En outre, cet appui a été rendu possible et efficace à travers un dispositif de suivi innovant et continu assuré par une équipe de chargés de suivi et impliquant des réunions à mi-parcours des projets, des visites de terrain ou encore des revues finales des projets mettant en avant les résultats atteints, les leçons apprises et les recommandations en résultant. III. JUSTIFICATION Le travail réalisé par l’ensemble des OSC partenaires entre 2012 et 2015 a permis de mettre en exergue le dynamisme et la motivation réelle des acteurs associatifs opérant dans l’ensemble des 24 gouvernorats. En outre, de nombreuses activités de terrain mises en œuvre dans le cadre des projets appuyés se sont démarquées par leur caractère à la fois innovant et original, soulignant la dimension créative et imaginative des associations. Par ailleurs, de nombreux projets gérés par de très jeunes associations dans des zones rurales et isolées, ont pu mener à bien leurs activités et témoigné d’une capacité d’organisation et d’action élevée, compte tenu de leurs moyens limités. De manière plus globale, les projets exécutés ont mis en avant la détermination de la société civile à relayer les attentes des citoyens afin que leurs revendications puissent être prises en compte dans le processus de réformes. Pour toutes ces raisons, il apparait important, à l’heure de la clôture du projet, de présenter ces réussites dans le contexte national et prouver par des résultats concrets, l’efficacité de l’action citoyenne dans un processus complexe et décisif qui implique les générations futures, montrant ainsi que « renforcer la société civile, c’est investir dans la démocratie », IV. OBJECTIFS L’objectif général est d’offrir aux OSC un cadre pour exposer leurs projets, valoriser les résultats atteints mais aussi engager la réflexion et l’échange sur des thématiques majeures de la transition et du développement. De manière spécifique, il s’agit pour les OSC partenaires du PNUD de : - Donner de la visibilité aux associations et à leurs projets ; - Rencontrer d’autres bailleurs de fonds avec l’avantage de pouvoir se prévaloir de la réussite d’un projet réalisé avec le PNUD ; - Mettre en avant l’approche préconisée pour s’impliquer dans le processus de transition, par le biais de l’action associative ; - Partager l’expérience des consortiums ou du partenariat expérimentés dans le cadre du projet avec des partenaires; - Rencontrer d’autres partenaires éventuels ; - Echanger sur les expériences au niveau des supports innovants, des thématiques, de l’approche de population cible, de zones géographiques spécifiques ; - Proposer des outils développés dans le cadre de projets et qui sont utiles à l’ensemble du monde associatif tels que les rapports, les études, etc.
  3. 3. 3 L’objectif est aussi de présenter les résultats de l’appui au dialogue à la société civile dans le cadre du projet d’appui au processus constitutionnel, parlementaire et au dialogue national qui arrive à terme. Il s’agit de : - Encourager les synergies avec les OSC partenaires ; - Renforcer le partenariat durable avec les OSC ; - Renforcer les synergies latérales, le partage d’expériences et la mutualisation de moyens entre les OSC ; - Accompagner le dialogue dans un contexte de post-transition en démontrant la nécessité d’appuyer les initiatives de la société civile pour l’enracinement de la démocratie ; - Générer un débat entre les différentes parties prenantes sur le rôle de la société civile dans le contexte actuel de la Tunisie ; - Souligner l’importance de l’appui des régions identifiées comme prioritaires ; - Démontrer la réponse du projet à la demande de démocratie régionale. Le forum permettra également aux autres projets du PNUD qui travaillent sur la société civile d’exposer les résultats réalisés en matière d’appui aux OSC. V. RESULTATS ATTENDUS  Les OSC partenaires disposent d’un espace pour présenter et faire la promotion de leur projet ;  L’implication de la société civile dans le processus de réformes est mise en avant ;  L’approche préconisée par le projet en termes d’appui à la société civile dans le processus transitionnel est présentée ;  Les partenaires techniques et financiers rencontrent les OSC ayant reçu un financement grâce à leur appui ;  Le rôle de la société civile dans l’appui au dialogue et la transition démocratique est valorisé ;  Des synergies inter-associatives et entre les OSC et les autres structures présentes sont facilitées ;  Plusieurs produits réalisés dans le cadre des projets des OSC sont présentés ;  Des ateliers thématiques sont organisés afin de mettre en avant l’expertise et l’expérience des OSC sur les grands thèmes de la transition. VI. FORMAT Le thème du forum, « Renforcer la société civile, un investissement pour la démocratie » répond à un format d’organisation original qui prendra la forme de plusieurs activités variées : 1. Des ateliers thématiques  8 ateliers thématiques programmés :  Le rôle de la société civile dans le renforcement de la cohésion sociale ;  Le rôle de la société civile dans la justice transitionnelle ;  Le rôle de la société civile dans la réforme de secteur de sécurité ;  Le rôle de la société civile dans la gouvernance locale et la démocratie participative ;  Le rôle de la société civile dans la lutte contre la corruption ;  Le rôle de la société civile dans la promotion de la formation et de l’emploi ;
  4. 4. 4  Le rôle de la société civile dans la promotion de la participation politique des femmes au niveau local ;  Le rôle de la société civile dans la promotion de la citoyenneté et la participation des jeunes.  Un atelier organisé sous forme de table ronde sur le thème « perspectives de partenariat entre partenaires techniques et financiers et organisations de la société civile ». 2 – Des stands  Pavillons thématiques et stands par association ;  Un stand pour le projet d’appui au dialogue et à la société civile ;  Stands pour les projets du PNUD travaillant avec la société civile ;  Stands pour l’UNIC et pour les VNU ;  Stands pour les agences onusiennes ;  Stand pour les organisations partenaires de la société civile PASC, Labess, Jamaity, Centre Ifada, SFCG. 3 – Des représentations artistiques (Pièces de théâtre, projection de films et organisation d’un concert déjà réalisés par les OSC dans le cadre de leur projet appuyé par le PNUD). 4 – Une exposition permanente des produits réalisés par les OSC pendant leur projet (objets artisanaux, jeux, manuels, flyers, tableaux etc.). VII. PARTICIPANTS  L’ensemble des OSC partenaires des six appels à propositions seront représentées lors de ces journées, à raison de deux membres pris en charge par le PNUD par association ;  Les bailleurs de fonds ;  Les projets PNUD du bureau de pays ;  L’équipe de la composante d’appui au dialogue et à la société civile ;  Toute personne ou organisme intéressé par le travail associatif. VIII. AGENDA Le forum aura lieu à la Cité des Sciences de Tunis pendant toute la journée du 4 avril 2015. La cérémonie s’ouvrira par les allocutions du Représentant résidant du PNUD, le premier Ministre ou un autre ministre ou représentant de l’Etat, suivies par une présentation des résultats de la composante d’appui au dialogue et à la société civile. Le programme de la journée est détaillé ci-dessous.
  5. 5. 5 Heure Auditorium Ibn Khaldoun Salle Ibn Alhaytham Salle de projection Hall d’expositions 08h00 – 09h00 Accueil des participants 09h00 – 10h00 Cérémonie d’ouverture Allocutions officielles Présentation des résultats du projet d’appui au dialogue et à la société civile Exposition permanente des stands des associations 10h00 – 11h00 Présentation de programmes d’appui à la société civile : PASC SFCG IFADA Le rôle de la société civile dans le renforcement de la cohésion sociale. Film documentaire «Des femmes sous embargo » de l’association Tounissiet 11h00 – 12h00 Présentation de programmes d’appui à la société civile : LABESS JAMAITY PNUD Le rôle de la société civile dans la justice transitionnelle. Représentation d’une pièce de l’association Théâtre Forum. 12h00 – 13h00 Le rôle de la société civile dans la promotion de la citoyenneté et la participation des jeunes. Le rôle de la société civile dans la réforme de secteur de sécurité. Film documentaire sur le rôle des femmes dans la lutte contre la violence politique de l’association Inmaa Maamoura. Discussion. 14h00 – 15h00 Le rôle de la société civile dans la promotion de la participation politique des femmes au niveau local. Le rôle de la société civile dans la gouvernance locale et la démocratie participative. Film « Doustour chaab » sur la contribution de la société civile au processus constitutionnel. Discussion. 15h00 – 16h00 Table ronde : perspectives de partenariat entre partenaires techniques et financiers et organisations de la société civile. Film documentaire sur « la déscolarisation des jeunes filles dans le milieu rural » de l’association Citoyens de Gafsa. 16h00 – 17h00 Le rôle de la société civile dans la promotion de la formation et de l’emploi. Le rôle de la société civile dans la lutte contre la corruption. Film : Barraket Essahel de l’association INSAF. 17h00 – 18h00 Concert de clôture par la troupe Ajrass

×