Dominique Bairstow & Jean-Marc Lavaur
54ème
Congrès de la SFP, 3-5 Septembre 2012, Montpellier.
 Film: format audiovisuel complexe
 Constitué de nombreux éléments en interaction
constante
 Le traitement simultané de...
 Au-delà des recherches sur la compréhension de
film…l’acquisition de vocabulaire
 Différents formats de sous-titres:
◦ ...
 Etudes sur le rôle des sous-titres dans
l’acquisition du vocabulaire d’une autre langue
 Programmes sous-titrés standar...
 Création de nombreux liens entre les mots des
deux langues, fonction de l’attention portée aux
sous-titres (variable sel...
 Quelle combinaison de langue favorise le plus l’acquisition de
vocabulaire et dans quelle modalité (orale, écrite) ?
 U...
 Matériel
◦ Film: « L’inconnu du Nord Express », Hitchcock (1951)
◦ Versions: standard, intralangue, inversé
◦ Evaluation...
 Méthode
◦ 1. Présence ou absence de consigne (focalisation sur les
dialogues)
◦ 2. Visionnage de la séquence
◦ 3. Restit...
 Effets de la version et de la répétition
 Amélioration significative du rappel quelle que soit la version testée
 Vers...
 Effet de la consigne
 Effet bénéfique de la consigne pour les participants voyant les versions standard et intralangue
...
 Effet de la fréquence des mots à restituer
 Effets liés à la fréquence des mots généralisables à l’ensemble des trois v...
 Sous-titrage inversé plus propice à l’acquisition des
mots de L2 (liens plus facilement créés)
 Effet généralement posi...
 Version du film
◦ Meilleure restitution avec version inversée
⇨ Ecrit plus efficace pour une population non-fluente
◦ Ma...
 Effets de la consigne
◦ Bénéfice contrasté selon la version du film: pas d’effet avec la
version inversée
◦ Focalisation...
 Effet positif de la répétition du protocole
◦ Permet aux participants de comprendre le film avant de
tenter une mémorisa...
 Compréhension de film (images+dialogues) évaluée dans
d’autres études, en lien avec l’acquisition
 Débriefing concernan...
Bairstow et lavaur effets des sous titres et des consignes de visionnage SFP 2012 Montpellier 0912
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bairstow et lavaur effets des sous titres et des consignes de visionnage SFP 2012 Montpellier 0912

380 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
380
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bairstow et lavaur effets des sous titres et des consignes de visionnage SFP 2012 Montpellier 0912

  1. 1. Dominique Bairstow & Jean-Marc Lavaur 54ème Congrès de la SFP, 3-5 Septembre 2012, Montpellier.
  2. 2.  Film: format audiovisuel complexe  Constitué de nombreux éléments en interaction constante  Le traitement simultané des informations doit permettre la compréhension Visuel Auditif Non-verbal Images, séquences d’images Fond sonore, musique Verbal Sous-titres, panneaux Dialogues, paroles de chansons
  3. 3.  Au-delà des recherches sur la compréhension de film…l’acquisition de vocabulaire  Différents formats de sous-titres: ◦ Interlangue:  Standard (dialogues L2, sous-titres L1)  Inversé (dialogues L1, sous-titres L2) ◦ Intralangue  Dialogues et sous-titres en L2 (parfois en L1)
  4. 4.  Etudes sur le rôle des sous-titres dans l’acquisition du vocabulaire d’une autre langue  Programmes sous-titrés standards offrent environnement riche pour apprendre une autre langue – Neuman & Koskinen (1992)  Effet facilitateur du sous-titrage intralangue sur la rétention de vocabulaire – Danan (2004)  Interférence lexicale interlangue avec sous-titrage standard; redondance positive avec le sous-titrage intralangue – Mitterer & McQueen (2009)
  5. 5.  Création de nombreux liens entre les mots des deux langues, fonction de l’attention portée aux sous-titres (variable selon la nécessité de les lire)  Quelques concepts: ◦ Redondance : présentation d’une même information sur deux modalités (Sweller, 2005) ◦ Expertise : automatisation de procédures réduit la charge attentionnelle (Artino, 2008) ⇨ Rôle central de l’attention
  6. 6.  Quelle combinaison de langue favorise le plus l’acquisition de vocabulaire et dans quelle modalité (orale, écrite) ?  Une plus grande concentration sur les dialogues (consigne) permet-elle de mieux intégrer les mots en mémoire ? → Les mots de L2 seront d’autant mieux rappelés s’ils sont présentés à l’écrit (sous-titres) → Meilleur rappel si des liens avec les mots de L1 sont créés lors de l’encodage (dialogues) → Accentuation des effets grâce à une consigne de visionnage
  7. 7.  Matériel ◦ Film: « L’inconnu du Nord Express », Hitchcock (1951) ◦ Versions: standard, intralangue, inversé ◦ Evaluation: 28 extraits des dialogues du film, auxquels il manque un mot  Participants ◦ 72 participants (L1 français, L2 niveau faible), répartis en 6 groupes selon:  La version du film visionnée  L’administration ou non d’une consigne de visionnage (attention aux dialogues)
  8. 8.  Méthode ◦ 1. Présence ou absence de consigne (focalisation sur les dialogues) ◦ 2. Visionnage de la séquence ◦ 3. Restitution du vocabulaire (phrases en L2 à compléter) ◦ 4. Répétition des phases 1 et 2 ◦ 5. Deuxième restitution ◦ 6. Evaluation du niveau de langue des participants + données personnelles
  9. 9.  Effets de la version et de la répétition  Amélioration significative du rappel quelle que soit la version testée  Version inversée > Version intra et standard  Amélioration particulièrement importante pour la version inversée
  10. 10.  Effet de la consigne  Effet bénéfique de la consigne pour les participants voyant les versions standard et intralangue  Pas d’effet de la consigne pour la version inversée (bonne restitution des dialogues dans les deux cas)
  11. 11.  Effet de la fréquence des mots à restituer  Effets liés à la fréquence des mots généralisables à l’ensemble des trois versions  Version inversée permet meilleure restitution des mots de L2 (surtout les moins fréquents) que les autres versions qui ne se distinguent pas
  12. 12.  Sous-titrage inversé plus propice à l’acquisition des mots de L2 (liens plus facilement créés)  Effet généralement positif de la consigne dirigeant l’attention vers les dialogues, avec réserves (inversé).  Bénéfice lié à la répétition du protocole expérimental, surtout pour le sous-titrage inversé.
  13. 13.  Version du film ◦ Meilleure restitution avec version inversée ⇨ Ecrit plus efficace pour une population non-fluente ◦ Mais version inversée>version intralangue ⇨ Traduction L1 à l’oral permet la création de liens avec mots de L1 ⇨ Charge cognitive: ◦ Basse pour la version inversée (sous-titres en L2) ◦ Elevée pour les deux autres versions (standard et intralangue) : altération du traitement des dialogues et autres éléments en interactivité
  14. 14.  Effets de la consigne ◦ Bénéfice contrasté selon la version du film: pas d’effet avec la version inversée ◦ Focalisation sur dialogue peut entrainer conséquences négatives sur d’autres traitements (visuels?) ◦ Le visionnage avec consigne est une situation peu naturelle (hormis à des fins d’apprentissage). ⇨ Facteur à approfondir…
  15. 15.  Effet positif de la répétition du protocole ◦ Permet aux participants de comprendre le film avant de tenter une mémorisation active du vocabulaire ◦ Habituation progressive aux sous-titres (lecture/compréhension) et aux demandes de la tâche ⇨ Le second passage permet de mieux appliquer la consigne de visionnage
  16. 16.  Compréhension de film (images+dialogues) évaluée dans d’autres études, en lien avec l’acquisition  Débriefing concernant l’activité des participants pendant le visionnage (stratégies)  Etude en temps réel des mouvements oculaires afin d’approfondir les données recueillies  Délai de rétention pour mesurer l’évolution dans le temps de la trace en mémoire

×