ViEWLeX
                              Pop Culture et Stratégies de marque
                                                ...
ViEWLeX
                             Pop Culture et Stratégies de marque
                                                 ...
ViEWLeX
                              Pop Culture et Stratégies de marque
                                                ...
ViEWLeX
                             Pop Culture et Stratégies de marque
                                                 ...
ViEWLeX
                               Pop Culture et Stratégies de marque
                                               ...
ViEWLeX
                              Pop Culture et Stratégies de marque
                                                ...
ViEWLeX
                             Pop Culture et Stratégies de marque
                                                 ...
ViEWLeX
                              Pop Culture et Stratégies de marque
                                                ...
ViEWLeX
                      Pop Culture et Stratégies de marque
                                          Février 2006 #...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

VIEWLEX # 02

1 802 vues

Publié le

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Fioricet is often prescribed for tension headaches caused by contractions of the muscles in the neck and shoulder area. Buy now from http://www.fioricetsupply.com and make a deal for you.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 802
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
37
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

VIEWLEX # 02

  1. 1. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Février 2006 # 04 by LeXeul - http://lexeul.blogspot.com Edito • Les évolutions et usages technologiques récents tendent à donner raison aux annonceurs, qui s’inquiètent de voir la publicité traditionnelle perdre de son attrait auprès des consommateurs. Un choix croissant de médias et de modes de diffusion qui segmentent toujours plus les audiences ; des innovations technologiques qui font la part belle à la mobilité et redonnent du pouvoir au consommateur ; une sur-représentation de la publicité traditionnelle qui débouche sur l’apathie, voire l’ennui. Ces constats obligent à repenser le rapport des marques aux consommateurs, dans une logique nouvelle, qui placerait la dimension de « loisirs » au centre des dispositifs de communication. Ne pas interrompre un programme, mais le créer ; susciter la curiosité ; rendre service; créer des communautés d’intérêts, des points de rencontres et non d’intrusion… Bonne lecture. SuperBowl • Ça commence avec un cas de censure : Les Rolling Stones ont accepté la censure de certains mots, jugés trop sexuellement explicites, dans deux des trois chansons qu'ils ont interprétées lors de la mi-temps de la finale du SuperBowl. Techniquement, le micro a été coupé sur les mots incriminés. BBC News. • Avec un coût de spot TV estimé à 83 000 $ la seconde, le trente secondes de diffusion au SuperBowl doit être vu par le plus grand nombre. Pour cela, tous les canaux de diffusion possibles sont mobilisés, en direct à la TV, sur le Web, sur son mobile ou son iPod. De nombreux sites ont été créés spécialement. Comme par exemple « Pour les hommes qui prennent des risques » . Herald Tribune • Certains experts de la mesure d’audience numérique estiment que 72% des Américains ont utilisé Internet le jour du SuperBowl. Avec une hausse de fréquentation de plus de 1500%, l’annonceur GoDaddy.com a été le grand vainqueur du jour. • Les pubs du SuperBowl ont donc été l’occasion de discussions sur le Web cinq fois plus nombreuses qu’en 2004. Mais est-ce pour autant significatif d’un engagement plus actif ? Ce n’est pas sûr à en croire d’autres experts, qui pointent du doigt le caractère peu interactif des pubs On-line proposées. • Une troisième sorte d’expert s’est penché sur les vainqueurs du SuperBowl. Des chercheurs d’UCLA ont mesuré par IRM les réponses cérébrales de cobayes regardant les pubs du SB. Et le grand vainqueur est cette fois ci Disney. A l’inverse la pub Burger King des Whoperettes serait un flop cérébral. Edge. Autos • Une étude réalisée par le Polk Center souligne l’attrait du média Web auprès des jeunes acheteurs de voitures : 35% des acheteurs d’une première voiture considèrent Internet comme la plus importante source d’information pour faire un choix de véhicule. Le Podcast serait également un outil idéal pour communiquer auprès des jeunes. • Plusieurs initiatives récentes de marques automobiles vont dans ce sens. Lexus, division luxe de Toyota offre en streaming-vidéo, les reportages réalisés au dernier Salon Auto de Detroit . Ainsi, plus besoin de se déplacer pour voir les dernières nouveautés. AutoWeek. • BMW propose lui des AudioBooks. Il s’agit de Nouvelles, lues, à écouter sous forme de Podcasts de 45 minutes durant ses trajets. • Audi est également de la partie, avec Audi Channel. Diffusé à la fois en ligne, et sur Sky Digital Channel en Angleterre, Audi Channel offre un mélange de reportages, interviews de célébrités et tests auto. 35% des détenteurs d’Audi en Angleterre ont déjà vu la chaîne… • Pirelli, qui n’est pas le dernier arrivé en matière de communication (le fameux calendrier), met la barre haute avec The Call. Un film de 10 minutes, avec John Malkovich et Naomi Campbell, qui fera office de pièce maîtresse dans la stratégie marketing de Pirelli pour les années à venir. Le tout est orchestré par Léo Burnett Italie. • L’iPod file le parfait amour avec les constructeurs auto. Un article des Echos du 10 février note que d’ici à 2011, 73 millions de voitures dans le monde seront équipées d’un système d’écoute iPod intégré. Chrysler va ainsi adapter le tableau de bord de ses Jeep pour intégrer à part entière l’iPod. • Dès lors, suffirait-il de mettre en scène le sésame iPod dans sa pub pour attirer tous les nerds des environs ? C’est la question posée dans un article de Slate à propos de la dernière pub Ford Fusion. Slate se demande s’il n’y aurait pas un risque de cannibalisation du cool au profit exclusif de l’iPod. En tout cas, un site très complet (avec un Fusion Mixer !) a été créé pour le lancement.
  2. 2. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Février 2006 # 04 by LeXeul - http://lexeul.blogspot.com Internet • Matt Galloway se présente sur son site comme « I’m just some guy who’s intersted in marketing ». Derrière cette apparente bonhomie, une tentative expérimentale de grand Bouche à oreille numérique, le Buzzophone. Concrètement, vous composez un N° de téléphone, laissez votre opinion sur une marque ou un produit, qui sera enregistré et accessible sous forme de Podcast sur iTunes. Sans doute plus de buzz que d’efficacité… • Amazon, N° 1 mondial du commerce On-line, est en négociation avec plusieurs maisons de disques pour développer un service de téléchargement de musique. À l’heure de la dématérialisation des biens culturels, ce développement est stratégique pour Amazon, dont 70% des ventes en 2005 se sont faits sur des supports physiques (CD, DVD et livres). Amazon profiterait de l’occasion pour vendre un lecteur mp3 sous sa propre marque, et donc s’aligner un peu plus sur le modèle de l’iTunes store. Wall Street Journal. • iTunes Store confirme sa popularité en annonçant avoir franchi le cap du milliardième morceau vendu en ligne. Pour l’heureux acheteur d’un morceau de Coldplay, un iMac, 10 iPods et un chèque cadeau de 10 000$ valable sur iTunes Store… • Apple a annoncé avoir vendu près de 4,6 millions d’iPod lors du dernier trimestre 2005. Quant aux ventes de baladeurs mp3, elles ont augmenté de 250% dans le monde. • C’est un sondage réalisé par TNS Sofres qui nous apprend qu’un Français sur six de plus de 18 ans télécharge des films ou de la musique On-line. Si les 18-24 ans sont les acteurs principaux du téléchargement, « ce sont les 25-49 ans, les catégories cadres, et les foyers aisés » qui pratiquent le plus le téléchargement payant. • 40 millions d’internautes américains (soit un tiers de la population Internet US) vont chaque jour sur Internet pour passer un « bon moment ». C’est le principal enseignement du dernier rapport de Pew Internet & American Life Project. Ils n’étaient que 25 millions en 2004. 25 millions, c’est aussi le nombre de personnes qui ont utilisé Internet pour vendre quelque chose en 2005. • Le succès du Podcasting ne pouvait rester longtemps en dehors de la sphère commerciale. Les premiers Podcasts payants font leur apparition sur iTunes, sous forme d’audio-books, vendus par épisodes. De la même façon, les podcasts les plus populaires seront désormais payants ou intégreront des publicités. L’Atelier. • Pour faire le point sur le phénomène Podcast, une bonne synthèse se trouve dans le N° 5 de Contagious magazine. • Une sorte de Meetic du transport ferroviaire ? C’est ce que va expérimenter la SNCF à partir de mars prochain, en lançant via IDTGV un nouveau service de mise en relation entre voyageurs. Il sera possible de rencontrer dans les voitures-bars, des passagers partageant les mêmes centres d’intérêts (après les avoir indiqué au préalable en ligne lors de l’achat du billet). 01net.com • Comment transformer un site en boutique de luxe ? La forte croissance du commerce On-line, incite les maisons de luxe à réviser leur position sur le web. Un des principaux freins pour les marques de luxe - concilier le maintien et le contrôle de son image de marque en passant d’un magasin physique à un magasin virtuel – est progressivement levé par les efforts des web-designers des grandes enseignes de Department Stores. Ainsi de Nordstrom qui a créé une vitrine web dédiée aux marques de luxe. Herald Tribune. Pub On-line • À l’occasion du lancement de sa nouvelle ligne de maquillage, Pure, Maybelline, créé un site, WhatisPure, pour engager le dialogue avec les jeunes femmes. Beaucoup de bulles pour accéder à la possibilité de créer son profil, participer à des forums thématiques et rencontrer d’autres personnes, le tout via MySpace. • PokerShow.com est un site de jeux de cartes. Pour promouvoir son nouveau site, il a mis en ligne un clip vidéo, intitulé Suicide Bomber et interprété par Cursor Miner, artiste anglais. La vidéo aurait provoqué la colère de l’association Muslims media Watch., qui reproche sur son blog la teneur des paroles du clip vidéo. PokerShow a donc fait paraître un communiqué de presse pour expliquer sa position. Et le tout se révèle être monté de toutes pièces, pour favoriser le bouche à oreille autour de la vidéo, réelle, de PokerShow. • Nike délaisse un peu les athlètes masculins pour aller draguer les danseuses. Avec le renfort de l’artiste R&B Rihanna, Nike a développé un site qui met en scène sa nouvelle gamme de vêtements Hip Hop. Le vêtement féminin sportif se développe ainsi autour d’univers assez variés. Tendance Yoga Attitude avec Christy Turlington et la marque Nuala ; tendance mode avec la ligne Rykiel Karma de Sonia et Nathalie Rykiel et enfin la tendance Danse sportive avec NikeWomen.
  3. 3. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Février 2006 # 04 by LeXeul - http://lexeul.blogspot.com Marketing • Future Marketing Summits décerne chaque année des prix qui récompensent les meilleurs dispositifs de communication de l’année 2005. Un panorama intéressant de ce qui se fait aux Etats-Unis, en Europe mais aussi en Asie. • Les marques américaines, ce n’est plus ce que c’était ! Il y a dix ans, une marque cool était une marque américaine, à de rares exceptions. Aujourd’hui, c’est de moins en moins vrai. Les marques qui essayent d’imposer un certain type d’image aux jeunes se font doubler par les marques qui préfèrent renvoyez aux jeunes la perception qu’ils ont d’eux-mêmes. Pour les amateurs, voir le livre « Made in America, le déclin de la marque USA ». Atlantic City Press. • Les Jeux Olympiques d’hiver qui viennent de finir ont fait un grand vainqueur, l’iPod. En effet, les snowboarders américains ont montré à quel point ils étaient « cool » en participant aux compétitions, iPod vissé aux oreilles. Ce que la presse s’est empressée de constater. iPod, qui ne communique pas auprès des sportifs, est ravi du coup marketing gratuit qu’il vient de faire. Baltimore Sun. • Les annonceurs sont de plus en plus attirés par les sports extrêmes. C’est ce qui ressort d’une étude faite par Sports Business Daily : une petite moitié des sportifs américains les plus populaires aux Jeux Olympiques d’hiver, appartient à des disciplines Freestyle ou de snowboard. • Starbucks se rapproche géographiquement d’Hollywood. Et ce n’est pas pour servir le café ! On doit plutôt y voir la volonté de Starbucks de développer sa stratégie marketing d’entertainment. • Pour les marques de luxe, une des difficultés consiste à concilier image de marque globale et compréhension des habitudes et cultures locales. Comment communiquer auprès des clientèles locales, tout intégrant les flux de touristes dans cette communication ? Quelques voies aident à façonner une image globale, comme une connaissance plus fine de ses consommateurs et le développement de services exclusifs. Herald Tribune. • La dernière campagne de Reebok, ou RBK, « I am what I am » surfe sur l’affirmation de soi, pour aller draguer les jeunes du côté de la culture Hip Hop. On voit ainsi apparaître 50 Cent ou Jay Z. Mais cette campagne soulève aussi des critiques de la part de certains acteurs de la communauté noire, qui reprochent à Reebok de faire l’apologie d’un style de vie assez négatif. Newsday. • La stratégie de la mascotte est de retour. Pour lutter contre Le King de Burger, Mc Donald’s ressort du placard la marionnette Ronald’s et essaie d’en faire un personnage Hip. MSNBC. • On vous avait déjà parlé des Girls Marketing. Elles reviennent à l’assaut dans un article de Business Week, pour mettre en garde les annonceurs, du risque de vampirisation à utiliser des stars pour vendre ses produits. Il serait illusoire pour une marque de vouloir se proclamer Cool simplement par le fait de payer une star cool pour figurer dans les pubs (voir Gap). La seule façon d’être cool serait de ne pas essayer de l’être. Être soi-même, voilà qui est cool en ce début de 21eme siècle. Business Week • Les nouvelles technologies permettent d’élargir les frontières du marketing et il était temps ! Une étude datant de 2004 la société Yankelovich montre que 61% des jeunes de plus de 16 ans considèrent que la pub et le marketing « sont hors de contrôle » et que 70% avouent s’être « déconnectés » de la publicité traditionnelle. Dans ces conditions, il devient urgent de réengager le dialogue avec les consommateurs sur de nouvelles bases : plus de participation, d’interaction, de pouvoir donné aux consommateurs. Robert Greenberg, fondateur de l’agence R/GA apporte des éléments de réponses intéressants. Herald Tribune. • Publicis a également bien compris la nécessité d’adapter les stratégies de communication aux nouveaux usages médias, en créant une nouvelle structure hybride. Denuo est conçu pour exploiter au mieux l’environnement en pleine mutation de la communication numérique, interactive et mobile. PR • Crispin Porter + Bogusky fait aussi partie de ces agences qui soulignent que le rapport des consommateurs aux marques a changé : les médias traditionnels de la publicité – print, radio et TV, ne sont plus aussi efficaces, car les usages médias ont explosé. Il faut donc recréer des points de contacts, et non de friction, entre marques et consommateurs. Et pour cela, une des meilleures façons de procéder est d’intégrer le média-planning dès le processus de création. Miami Herald. • Et pour finir, l’arrivée des agences de publicité en Afghanistan, avec JWT qui ouvre la voie. On n’est pas persuadé que la pub soit la priorité actuelle des Afghans. BBC
  4. 4. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Février 2006 # 04 by LeXeul - http://lexeul.blogspot.com Blogs • Les marques s’y mettent de plus en plus. Guinness vient de créer le sien. Benetton s’y met aussi. Et les agences publicitaires ne sont pas en reste : TBWA Portugal, mais aussi Ogilvy qui propose une compilation des blogs suivis au quotidien par l’agence. Même les grandes sociétés de relations publiques, comme Edelman, embauchent des blogueurs. • La prochaine tendance des blogs de marques consisterait à « encourager le dialogue, l’interaction, le partage de points de vue et de contenu (texte, audio, vidéo) ». Honda UK est l’un des précurseurs avec son blog 2TalkAbout. Whatsnextblog.com • Nike BasketBall lance son blog, mais celui-ci ne laisse malheureusement pas la possibilité de laisser des commentaires… Médias • On commence avec ATAWAD, la nouvelle stratégie de TF1. Acronyme de “AnyTime AnyWhere Any Device”, la stratégie Atawad consiste à diffuser ses programmes sur tous les supports possibles. Un site expose de façon plus détaillée le concept Atawad (qui n’est donc pas une exclusivité méthodologique de TF1). • VOD suite. Après les principales chaînes françaises, ARTE se lance à son tour dans la Vidéo à la Demande. Les programmes sont soit téléchargés et regardés dans un délai de trente jours (une fois ouvert, le fichier a une durée de vie de 48H), soit regardés directement en streaming. • Un bon exemple de ce que peut être la TV en ligne, c’est la chaîne Fuse TV. Une télé ciblée Jeunes mais qui montre bien pourquoi la bonne vieille TV cathodique n’a plus la côte. • De plus en plus de magazines On-line se créent. Après Sklunk, les nouveaux venus sont Destructed, un magazine accessible en Pdf ou en Audio. Ou encore This is a Magazine. Citons aussi Lemon, qui ne devrait pas tarder à arriver, Animal New York ou bien encore Design Anarchy des anti-pubs d’Adbusters. • Times Magazine, plutôt réputé pour le sérieux de ses publications, a sans doute lu le rapport Pew qui dit que 40 millions d’Américains surfent quotidiennement pour passer du bon temps. On peut même dire que le site OfficePirates a été créé spécialement pour les salariés qui s’ennuient au bureau ! • Et enfin, la dernière tendance en matière de presse serait les MiniMags, intégrés sur des bouteilles. Un autocollant repositionnable encapsule le magazine, qui est distribué avec les bouteilles. Plus d’infos sur Gizmag. Téléphonie • Pour Motorola, la 3G change nos modes de pensée, de comportement et de communication. Le constructeur propose plusieurs cas qui illustrent l’impact de la 3G sur nos vies. Plus d’infos. • Les études qui soulignent les risques médicaux liés à une sur-utilisation du téléphone portable sont toujours plus nombreuses. La dernière en date concerne le syndrome RSI (Repetitive Strain Injury), une sorte de foulure chronique, occasionnée par un trop grand usage des SMS. Plus de 93.5 millions de SMS sont envoyés chaque jour en Grande Bretagne ! L’Atelier. • La Fnac se lance dans l’aventure des MVNO. En partenariat avec Orange, le service proposé par la Fnac inclura une offre musicale, du contenu à télécharger et de l’info culturelle. • Virgin Mobil, qui arrive en France durant le mois de Mars, cherche à créer des réseaux de jeunes autour de la marque. Une sorte de communauté virtuelle de jeunes abonnées à Virgin Mobile et partageant des centres d’intérêts communs. En créant par exemple des camps d’été pour les utilisateurs de Virgin Mobile. Virgin fait aussi appel à des photographes spécialisés pour couvrir en photos les événements qu’elle propose. Un site permettrait de rassembler tout ce contenu et d’offrir ainsi une expérience de communauté d’intérêts On-line pour les abonnés de Virgin Mobile. Branded Entertainment. • Le dernier Salon 3GSM, consacré à la téléphonie, s’est tenu à Barcelone. L’Atelier fait un point sur les moments forts du salon. L’Atelier.
  5. 5. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Février 2006 # 04 by LeXeul - http://lexeul.blogspot.com Téléphonie (suite) • Cinq des plus gros opérateurs européens de téléphonie mobile se sont associés pour lancer un réseau mondial de Messagerie Instantanée (IM) via mobile. Herald Tribune. • Nokia espère que le lancement de son nouveau modèle, le 6131, permettra de s’opposer efficacement au succès du RAZR de Motorola. Muni d’une caméra, très fin, le 6131 est aussi équipé d’un baladeur mp3. Red Herring. • Au Japon, pendant ce temps là, on revient à l’essentiel. La dernière tendance est celle des téléphones qui ne servent qu’à téléphoner ! Les Baby-boomers, à l’exception de ceux qui veulent être plus djeunes que les jeunes, n’ont effet que faire d’un téléphone qui prend des photos, surfe sur Internet…Le Tuka-S est donc l’incarnation de cette nouvelle approche qui privilégie la simplicité et la mono-utilisation : la transmission de la voix. En France, SFR se lance aussi dans la simplicité, avec la gamme SFR Simply. • Néanmoins, au Japon, le téléphone est bien plus qu’un simple outil de communication. Keitai (le mot japonais pour mobile) n’est pas qu’une technologie, mais est surtout le symbole d’une nouvelle culture. Ainsi, on peut apercevoir dans les rues de Ginza, à Tokyo, des businessmen qui embrassent l’écran de leur téléphone, sans doute pendant une communication audio et vidéo avec leur tendre épouse. Wired • Plus de la moitié des écoliers anglais se serviraient de leur mobile pour envoyer des SMS durant les heures de cours. Avec l’arrivée d’Internet sur mobile, les jeunes peuvent se déplacer avec leur monde virtuel. Vnunet. • 20 millions de jeunes, âgés de 8 à 12 ans, seraient équipés d’un mobile aux USA. De nombreux opérateurs travaillent à des mobiles conçus spécifiquement pour ces très jeunes utilisateurs. Fort Wayne Googled! • Google toujours plus omniprésent, avec un accord en voie de finalisation avec Dell. Le but de l’opération : faire en sorte que les futurs acquéreurs d’un PC Dell se voient proposer les principaux services Google lors de la mise en service de l’ordinateur. Et sans doute de proposer par la suite des services payants ou applications bureautiques. • Google travaillerait également au développement d’un système équivalent à la suite Office de Microsoft, mais qui serait utilisable en ligne. Une vidéo d’origine inconnue entretient la rumeur en dévoilant une dénomination Google Envision. A suivre. • Dans un registre différent, des plaisantins ont développé Booble, le moteur de recherche spécialisé… • Deux nouveautés encore gratuites : Google Scholar, portail de recherche dédié aux documents liés à la recherche scientifique. Et Google Page Creator, un outil qui permet la création rapide de pages web, sans connaissances techniques pré requises. Le seul hic est qu’il faut disposer d’un compte Gmail (messagerie de Google) et donc laisser quelques cookies fureter dans vos mails… • La nouvelle barre d’outils Google Desktop Search propose une option, séduisante à première vue, de recherche à distance. Le principe initial de l’outil était d’effectuer une recherche via Google qui inclut le disque dur de l’utilisateur, pour faire apparaître ainsi des fichiers Word ou autres dans la page de résultats. La nouvelle version permet de faire ce travail à distance, et implique donc que l’internaute autorise Google à accéder à ses fichiers pour les stocker sur des serveurs Google…Devant les critiques, Google a reconnu que cette fonctionnalité pouvait poser des problèmes de sécurité et a rappelé que c’était une option. • Tout ceci ne décourage pas les annonceurs d’intégrer Google dans leur stratégie marketing. Ainsi de Pontiac, qui a bien identifié le souhait croissant des consommateurs de s’informer par eux-mêmes et par le bouche-à-oreille. La dernière campagne de Pontiac se termine donc par la signature suivante : « Don't take our word for it, Google 'Pontiac' to find out! ». Autrement dit, vérifiez auprès des autres ce qu’ils pensent de nos voitures. Peut-être risqué ! • Une utilisation publicitaire de Google Earth est apportée par HBO. Pour promouvoir le lancement de la nouvelle saison des Sopranos, HBO a mis en place une carte interactive du New Jersey qui met en avant les instants cruciaux de la série. Lorsque l’internaute clique sur l’un des points, il peut visualiser la scène en question. • Quant à Volkswagen, il travaille avec Google à la mise au point d’un système de navigation assistée, qui reposerait sur la technologie de Google Earth. Huffington Post. • L’idée de faire de la pub sur les toits des immeubles via Google Maps a donné des idées. Un certain Colin Fitz-Gerald, du Massachusetts, a lancé RoofShout, afin de proposer de peindre les toits des annonceurs intéressés. La visite du site laisse un peu dubitatif.
  6. 6. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Février 2006 # 04 by LeXeul - http://lexeul.blogspot.com Technologies • iPod toujours. Le succès du baladeur Apple dans le monde, plus de 42 millions vendus depuis 2002, créé un dynamique marché de produits périphériques. Il existerait pas moins de 2000 produits gravitant autour du iPod. Avec trois domaines principaux d’extension : l’automobile, la hi-fi et les accessoires. On peut en rajouter un quatrième : le business de la réparation d’iPods. • Cette tendance implique de plus en plus une relation de proximité entre Apple et ses fournisseurs principaux de produits annexes, afin de pouvoir coller aux changements rapides de l’iPod (les rumeurs courent sur un iPod avec un écran sur toute la hauteur du baladeur). Le Herald Tribune soulève un point intéressant à l’explication du processus de personnalisation : à design simple, demande de personnalisation accrue… • Apple iTunes se développe aussi tout azimut : en lançant iTunes U, Apple poursuit son implantation dans le domaine de l’éducation. ITunes U, c’est la possibilité d’accéder par iTunes, a du contenu pédagogique sous forme de podcasts. À étudiant mobile, contenu mobile. • Un qui ne sera pas taxé d’Ipodphobie, c’est Karl Lagerfeld ! Propriétaire de plus de 70 iPods, Karl a innové en rendant accessible via son site, un montage vidéo de 6 minutes de son dernier défilé à NY. • Sony, qui se bat pour conserver un design attractif auprès des consommateurs, vient d’annoncer l’arrêt de la commercialisation de son dernier baladeur numérique, le Bean. La faiblesse de conception du software d’utilisation en serait une des causes. Business Week. • Des petits lecteurs mp3 qui permettent d’acheter via un simple bouton ? C’est ce que propose XM Satellite Radio, avec ses derniers baladeurs. Les applications ? Dans un premier temps, la musique : vous écoutez sur la radio du baladeur un morceau qui vous plaît, un clic sur le bouton et le morceau sera téléchargé via Napster sur le baladeur lorsqu’il sera relié à un port Internet. Par la suite, on peut envisager de recevoir des infos sur un produit entendu dans une pub. L’objectif global est d’accroître l’interactivité entre l’annonceur et les auditeurs d’un média traditionnel, la radio. AdAge. • Napster, justement, qui se lance dans le teasing, en annonçant avoir trouvé un plan secret pour sortir la compagnie du marasme. Mais chut, on n’en sait pas plus pour l’instant. Red Herring. • Les magasins de disques sauront-ils utiliser à leur avantage les nouvelles technologies pour faire revenir les clients ? Les dernières idées en la matière sont : des environnements WiFi qui permettent le téléchargement instantané de morceaux dans le magasin ; des mini- concerts qui pourraient être vendus directement après le concert aux fans ; des partenariats avec des salles de concert pour diffuser par téléchargement les concerts des groupes locaux…Rocky Mountain News. • Et pour finir en beauté, « Pourquoi vos nouveaux gadgets sont déjà périmés » ! Un article du Belfast Telegraph répond à la question en invoquant la loi de Moore. Co-fondateur d’Intel, Gordon Moore a prédit (à la fin des années 60) que la puissance des puces informatiques doublerait tous les deux ans. Il a eu raison. Et comme les appareils photos argentiques, les télévisions ou les Walkmans sont tous devenus numériques, tous ces appareils sont désormais concernés par la fameuse loi de Moore. Rajoutez l’importance de la notion de cool dans l’univers technologique et vous comprendrez pourquoi on n’attend plus que l’appareil soit cassé (n’envisageons même plus de le faire réparer) pour le changer contre un plus cool… Jeux • Le nombre de personnes jouant à des jeux vidéo est estimé à 148 millions à l’horizon 2008. • À force de répéter que les 18-34 ans sont tous adeptes de jeux vidéo, on finit par oublier que la majeure partie des joueurs est plutôt âgée de 10 à 14 ans. Partant de ce constat, Smashing Ideas propose du contenu destiné à ce public (jeux, pubs pour AOL…) en Flash, accessible sur tous types d’écrans. À ce jour, leurs jeux ont été pratiqués plus de 200 millions de fois. • Influence croissante des nouvelles technologies sur les jouets. Avec la baisse continue des coûts d’accès aux nouvelles technologies, les fabricants proposent de plus en plus des jouets débordant d’électronique. Est- ce meilleur pour le développement de la créativité et de l’imagination, la question est ouverte. • Marc Ecko, fondateur de la marque de fringues Ecko, lance un jeu vidéo, Getting Up. Le jeu se déroule dans une ville fictive, New Radius, où un jeune Dominicain, Trane, considéré comme un débutant par les autres graffeurs, doit faire ses preuves et gagner sa réputation. Le seul souci est que le jeu est une apologie du graffiti et cela déclenche quelques oppositions. Marc Ecko s’en explique dans des petites vidéos, mais cela ne suffit pas forcément. Ainsi le gouvernement fédéral Australien a refusé d’accorder une licence au jeu, qui ne pourra donc pas être importé, vendu ou loué en Australie ! The Age.
  7. 7. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Février 2006 # 04 by LeXeul - http://lexeul.blogspot.com Jeunes • Kellog’s mis en difficulté par sa dernière campagne publicitaire pour les Coco Pops en Angleterre. Which (association de défense des consommateurs) accuse Kellog’s de publicité mensongère en présentant un biscuit au chocolat comme une alternative pratique à la consommation de lait au petit déjeuner. Le cas est devant l’ASA (équivalent anglais du BVP). Le produit en question contient 30g. de sucre par 100 g, alors que l’on considère que 10g. par 100 est déjà beaucoup… • « Voilà un dessin de moi mm jlé mi psk jle trouvé pa mal ». Vous ne comprenez pas la fin de la phrase ? C’est normal, il faut être jeune ! C’est un exemple lexical trouvé sur un blog d’ado, par l’Atelier. L’usage croissant des SMS (25 SMS en moyenne par abonné par mois) déborde la sphère de la téléphonie pour imposer un nouveau modèle orthographique, mélange de phonétique et d’abréviations. Reste à savoir comment seront accueillies les lettres de motivation en langage SMS… • Si les enfants regardent toujours autant la TV, ils ne regardent plus forcément les mêmes programmes. C’est le constat d’une étude de Magna Report. Ainsi les 2-11 ans regarderaient en moyenne par semaine, 8H53 de programmes non spécifiques aux enfants (VS 8H13 en 2003) et 8H65 de programmes dédiés (VS 9H14). C’est les chaînes accessibles par câble qui fournissent l’essentiel des programmes non spécifiques aux enfants. Un acteur domine ce marché, Nickelodeon. MédiaPost. • Les relations qu’entretiennent les 15-30 ans avec les médias ont été passées au crible par Ipsos. Les principaux enseignements et tendances sont : 90% d’entre eux se connectent quotidiennement, à raison d’une heure trente en moyenne ; si la publicité TV reste bien placée pour découvrir de nouveaux produits (59%), Internet (avec 33%) et les blogs (29%) font une percée remarquée ; 70% des jeunes trouvent qu’il y a trop de publicité ; et préfèrent à 45% le bouche à oreille aux publicités (15%). Dans ce contexte, les dispositifs de marketing viral semblent appropriés pour renforcer les dispositifs de communication auprès des jeunes. • Une autre étude, européenne, détaille les usages en ligne des 16-24 ans. Le Web est avant tout perçu comme un outil social : 30% communiquent par email et IM ; 37% de la pub On-line est vu sur des sites de messagerie comme MSN Hotmail (commanditaire de l’étude…) ; 90% considèrent la pub On-line comme la forme publicitaire la plus informative. • Energy BBDO a rendu publique une étude intitulée Gen World, menée auprès de plus de 3000 jeunes. 30% d’entre eux sont qualifiés par l’étude de « Creatives ». Leurs caractéristiques : être connectés, innovants, influents et…peu sensibles aux marques (« too much advertising and marketing in the world » à 64%). Ce qui les attire : la customisation, l’aspect communautaire/tribu, l’implication… • 50 millions d’abonnés, majoritairement des 15-24 ans. Non, il ne s’agit pas de la base clientèle de Danone, mais de MySpace. On peut définir MySpace comme un réseau social On-line. On s’y inscrit, avec ou sans pseudo, on détaille son profil, puis on prévient ses amis, on fait des rencontres, on parle de ce qu’on aime – ou pas, écoute, lit. Et si vous n’avez pas d’ami sur MySpace, le site en trouvera pour vous. Et que font ces 50 millions de jeunes en ligne ? Ils passent le temps, entre potes. Une hypothèse séduisante est proposée par Danah Boyd : ce n’est pas la technologie qui encourage les jeunes à passer toujours plus de temps en ligne, mais l’absence de mobilité et d’accès à des espaces physiques « jeunes » où ceux-ci peuvent se réunir sans être dérangé. Les jeunes ont simplement besoin d’avoir un endroit à eux, où se retrouver et partager ce qui leur est commun. Des sites comme MySpace offrent cette possibilité, mais de façon virtuelle. Avis aux marques… Tendances • Two Rooms, c’est la dernière facilité New-yorkaise pour parents débordés. Et Freelances. Le principe : proposer un endroit qui concilie espaces de travail (avec toutes les facilités destinées à des travailleurs mobiles et indépendants) et espace de garde d’enfants. Le tout dans une optique communautaire, non lucrative, d’échanges de services, vêtements… • Dans le même esprit, Paragraph, destiné cette fois-ci aux écrivains en mal d’espace. Accessible jour et nuit, pour 100 dollars par mois, Paragraph propose une cuisine collective et des espaces individuels de travail. • Max Delivery, c’est les courses à domicile dans l’heure. C’est une sorte de convenient store On-line, de proximité. Pour le dîner du soir et le DVD qui va avec. Enfin, pour les amateurs. • Marre d’acheter ? Louez ! En Angleterre, Stop Gap Sofas propose la location de canapés à la semaine ou plus longtemps si affinité. Plutôt que de perdre du temps à courir les magasins pour meubler votre loft, louez votre canapé.
  8. 8. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Février 2006 # 04 by LeXeul - http://lexeul.blogspot.com Tendances (suite) • Il fallait y penser, mais c’est fait. De la pub sur les distributeurs d’eau. Aquacell, distributeur d’eau en fontaines, propose aux annonceurs d’utiliser les bouteilles comme support publicitaire. • Jamais le temps d’aller chez le coiffeur ? Faites le venir à la maison. Le coiffeur à domicile, ce n’est pas très nouveau, sauf quand il amène tout le salon avec lui. C’est ce que propose Onsite Haircuts. Le salon de coiffure, installé dans un minibus, se rend sur votre lieu de travail, pour vous faire la coupe. • Tags. C’est le dernier outil à la mode sur le Net. Un tag est un mot clé, utilisé par exemple sur des sites comme Flickr, pour classer ses photos en fonction de ses centres d’intérêts. Del.icio.us propose donc aux individus de se rencontrer en fonction de leurs intérêts. Des communautés d’intérêts peuvent ainsi se créer entre individus ayant les mêmes tags ou mots-clés. • Les vendeurs seraient-ils destinés à disparaître dans les magasins du futur ? On peut se poser la question au vu des dernières innovations en matière de conseil à la clientèle. Besoin d’un renseignement ? Décrochez un téléphone du kiosque et vous serez mis en contact avec un expert, parfois situé à plusieurs milliers de kms, qui vous renseignera au mieux. De la même façon, l’utilisation de puces RFID sur les produits permettra d’accéder à des infos complémentaires, lisibles sur un écran après avoir scanné l’article. • RFID toujours, en provenance du Japon, avec le robot Assistant Shopping. Sélectionner sur l’écran la boutique où vous souhaitez aller, et le robot vous accompagne, portant vos courses et fournissant des infos sur les produits. La Vie Artificielle. • Le hamburger sucré, c’est chez le Japonais Mamido’s Burger et nulle part ailleurs. Installé à Shibuya, quartier branché de Tokyo, Mamido offre une gamme de sweet fast food. Des Cake-burgers en quelque sorte ! • Plus sérieusement, une étude récente se demande si la tendance de l’alimentation estampillée « commerce équitable » peut être un vrai business... Si les consommateurs sont plus attentifs aux étiquettes, le consommateur éthique est-il devenu pour autant une « cible », comme la ménagère de moins de cinquante ans ? Autrement dit, est-ce que l’offre de produits éthiques reste un linéaire d’Hypermarché, ou va-t-on voir apparaître des magasins dédiés à ce mode de commerce ? La question reste ouverte. Food & Drink.com • Le jean iPod de Lévi’s (dont tout le monde parle sans l’avoir vu) est le dernier exemple en date des noces de la technologie et de la Fashion. Des combinaisons de ski Bluetooth aux anoraks iPod, en passant par le T-Shirt qui prend votre pouls… Los Angeles Times. • Une étude qu’à dû se procurer Sony avant de lancer son label musical Music with a Twist (Viewlex janvier), est celle d’Outright Research. Spécialiste anglais du marché gay, Outright Research montre que les gays (et lesbiennes) dépenseraient davantage que l’average Joe dans les nouvelles technologies. Du coup, tous les constructeurs techno se ruent sur le violet… The Guardian. • Le luxe de deuxième main. L’appétit de luxe des Baby-boomers serait de courte durée et ouvrirait la voie à un marché du bien de luxe d’occasion. Portero, une sorte d’eBay de luxe, propose uniquement des produits de luxe et d’occasion aux enchères. Une activité qui ne réjouit évidemment pas les marques de luxe mais qui semble correspondre à une réelle attente des consommateurs. Seniorscopie. • A New York, la dernière folie à la mode est le Garbage Gourmet. C’est la dernière initiative en date des Freegans. Etre Freegan, c’est employer des stratégies alternatives pour vivre, en limitant au maximum les contacts avec les réseaux commerciaux traditionnels. Et le Garbage Gourmet est donc une des stratégies/démonstrations possibles : faire les poubelles et en extraire tout ce qui est mangeable pour montrer qu’on peut se nourrir autrement. Et que trouvera t’on dans les poubelles quand plus personne n’achétera ? Comme si être clochard était tendance ! Breitbart. • Pour changer d’air, un peu de parfum. Et c’est Puff Diddy alias Sean Combs qui lance à son tour un parfum, modestement appelé « Unforgivable ». Le jus est produit en partenariat avec MAC, d’Estee Lauder. Et la pub print a déchaîné les critiques, par son côté sexiste. Bref, un lancement de produit parfaitement maîtrisé. USA Today • Rap toujours, avec Pharrell Williams, qui se lance dans le design de montres. Après en avoir parlé avec Marc Jacobs, Pharrell aura l’occasion de travailler sur les montres Louis Vuitton. Undercover. • Les hôtels de luxe se transforment en…résidences de luxe. Ainsi le Plaza à NY, qui convertit une bonne partie de ses chambres en appartements de luxe à vendre. De 6 à 36 millions de dollars. L’intérêt est de pouvoir bénéficier de tous les services de l’hôtel : spa, limousine, concierge, nourrice, pet care…Herald Tribune. • Ken est de retour, mais pourra-t-il sauver Barbie ? C’est le titre ironique d’un article du Guardian. Il ne s’agit pas de la sauver des griffes des petites filles qui adorent martyriser leur Barbie, mais plus sérieusement de la concurrence de poupées comme Fulla qui fait un tabac au Moyen-Orient ou Bratz, la mini Paris Hilton pour mini bêcheuses, Barbie a vu ses ventes baisser de plus de 12% en 2005. • Et pour conclure, cet article du Washington Post qui débute ainsi : « Apparently a significant number of parents have stopped insisting that their sons eat their vegetables, drink their milk and take their Flintstones vitamins. This group of underfed boys is growing up to become models ». La suite de l’article souligne la tendance actuelle dans la mode masculine à employer des mannequins au physique de jeunes adolescents.
  9. 9. ViEWLeX Pop Culture et Stratégies de marque Février 2006 # 04 by LeXeul - http://lexeul.blogspot.com Sites en vrac • Karaoké sportif /// Téléachat /// Ne pas se tromper de route /// Visuel et Complexe /// Haro sur le pingouin /// Un Whopper /// What is Hex /// Un site d’agence /// Pizza musicale /// Jeu en ligne /// Trop chaud… /// Googled /// Rêvons un peu /// Toy Car /// Honda encore /// A fond /// Infiniti In Black /// Concert ménager /// Une télé de plus /// ? /// Beauté sinistre /// Provoc /// Même pas peur /// Plus de Puff /// Ah ces Suédois /// The Call /// Garder vos microbes /// Trop rapide /// SuperBowl ! /// Une autre agence de com… /// Plug & Pray /// Rasoir /// Wonder Attitude /// No drugs online /// Harlequin On-line /// Senior Attitude /// Music // / Offrez des fleurs /// Shopping Online /// Chippendales… /// En ballade

×