Les 4° du collège     5   Jean Macé      ont lu   pour vous !
Les yeux de Rose Andersen             J’ai moyennement aimé ce livre bien que, lorsqu’on             commence à le lire, o...
Mon petit cœur imbécile          J’ai bien aimé ce livre car il est émouvant et il y a          un seul passage de suspens...
Mon petit cœur imbécile             Encore un titre de X.L Petit lu d’une traite !             Voici un roman très tendre,...
Mon petit cœur imbécile        J’ai apprécié ce livre qui est très facile à lire car        écrit en gros caractères. Il r...
Mon petit cœur imbécile        Ce livre est génial, car il parle des gens en        difficultés mais qui s’accrochent à le...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation des 4ème 5 (suite)

509 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
509
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
56
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation des 4ème 5 (suite)

  1. 1. Les 4° du collège 5 Jean Macé ont lu pour vous !
  2. 2. Les yeux de Rose Andersen J’ai moyennement aimé ce livre bien que, lorsqu’on commence à le lire, on a tout de suite envie de le finir pour en connaître la fin. Il met en scène une famille pauvre issue d’un pays d’Amérique Latine qui tente de passer une frontière pour avoir une meilleure vie. Ce roman dénonce des faits qui se produisent encore aujourd’hui, c’est peut-être pourquoi je l’ai trouvé plus « noir » que Maestro ou Mon petit cœur imbécile. J’ai été déçue par la fin qui, selon moi, est peu réaliste par rapport au reste de l’histoire. Zeïneb. Le deuxième livre que j’ai préféré est Les yeux de Rose Andersen qui parle d’une famille dont Adriana, le personnage principale, et ses proches vivent une expérience très difficile. Il rêvent de rentrer dans la ville des ranjeros où tout le monde gagne beaucoup d’argent et où on a les yeux verts…Mama Yosefa, une « patronne » de bidonvilles, pense qu’AdrianaGwendoline mériterait une vie meilleure….
  3. 3. Mon petit cœur imbécile J’ai bien aimé ce livre car il est émouvant et il y a un seul passage de suspense, mais cela suffit. Je ne m’attendais pas à la façon dont la mère va Gaëlle obtenir l’argent pour faire opérer sa fille. Cela montre à quel point les pays pauvres ont des difficultés à vaincre certaines maladies graves et doivent venir dans des pays plus riches pour se guérir. Les livres de X.L Petit sont très faciles à lire et nous racontent des histoires fabuleuses ou tristes mais qui se finissent toujours bien. Celui que j’ai le plus aimé est Mon petit cœur imbécile qui nous raconte l’histoire d’une petite fille dont le cœur souffre d’une maladie grave. Elle ne pouvait ni courir, ni sauter, ni jouer, ce qui est très dur dans la vie d’un enfant. J’ai eu de la pitié pour cette petite fille et peur car elle risque de mourir à chaque instant. Gwendoline
  4. 4. Mon petit cœur imbécile Encore un titre de X.L Petit lu d’une traite ! Voici un roman très tendre, à l’écriture fluide… A travers Sissanda, on sent l’inquiétude de la mère mais aussi son amour pour sa fille. La vie dans le village est également bien décrite… En tout cas, pendant la lecture, votre rythme cardiaque se cale sur celui de l’héroïne : on retient son souffle et notre cœur s’emballe en même temps. C’est un texte sur la solidarité, le courage, la ténacité, l’amour…Les personnages, auxquels on s’attache rapidement, sont plein d’espoir et naïfs à la fois, et nous sommes transportés avec plaisir dans leur vie quotidienne. Comme Sissanda, on espère, on frémit et on encourage Maswak avec ardeur ! Andréa
  5. 5. Mon petit cœur imbécile J’ai apprécié ce livre qui est très facile à lire car écrit en gros caractères. Il raconte l’histoire d’une fille d’une dizaine d’années qui lutte chaque jour contre sa maladie de cœur qui l’empêche de faire les choses les plus quotidiennes, courir ou jouer avec des enfants de son âge. L’acharnement que met la mère de l’enfant à trouver un moyen de guérir sa fille est émouvant et les touches de « surnaturel » qu’apporte l’auteur à l’histoire donne à celle-ci un côté enfantin… J’ai aimé le fait que l’histoire se termine bien, sans pour autant que le lecteur en devine la fin, ce qui apporte un effet de surprise. Zeïneb
  6. 6. Mon petit cœur imbécile Ce livre est génial, car il parle des gens en difficultés mais qui s’accrochent à leur vie. J’ai trouvé l’histoire étonnante et pleine de suspense. Elle m’a touché au cœur. C’était comme un battement de cœur en plus pour Sissanda ! Nimra

×