Maude Brossard, Chantier de l’économie sociale
Le CSMO-ÉSAC
www.cpmt.gouv.qc.ca
MISSION DU CHANTIER DE L’ÉCONOMIE
SOCIALE
Promouvoir l'économie sociale comme partie
inté...
Les entreprises 
d’économie sociale ont 
toutes comme mission de 
à lutter contre 
la pauvreté ? 
Quiz
Les entreprises 
d’économie sociale ont 
toujours besoin de l’État 
pour survivre?
Quiz
Les entreprises 
d’économie sociale 
offrent des produits de 
moindre qualité que 
les autres ? 
Quiz
Le secteur d’emploi
Les entreprises d’économie sociale et les 
organisations d’action communautaire font 
partie de votre ...
Le secteur d’emploi : vue d’ensemble
Le secteur d’emploi de l’économie sociale
et de l’action communautaire représente
env...
www.economiesocialemontreal.net
© CSMO-ÉSAC 2015
L’action communautaire en chiffres…L’action communautaire, en chiffres… et en images!
© CSMO-ÉSAC 2015
• Organisation à but non lucratif 
(OBNL)
• Coopératives (Coop)
5formes
L’ÉCONOMIE SOCIALE
• Une étude récente de la Chaire de coopération Guy‐Bernier révèle 
que 78 % des Québécois‐es sont incapables de nommer un...
Prise en charge collective 
et individuelle
Autonomie
Gestion
démocratique
Primauté des 
personnes
Réponse à un 
besoin
LE...
… des entreprises comme 
les autres, qui vendent des 
biens et services, avec EN 
PLUS des valeurs et des 
retombées socia...
• Meilleures décisions d’affaire : finalité est le service aux membres et non le 
rendement sur le capital;
• Rôle central...
https://www.youtube.com/watch?v=yruzZQT7NqE
L’économie sociale et solidaire, mouvement 
PLANÉTAIRE
L’économie sociale, en chiffres… et en images!L’ÉCONOMIE SOCIALE DANS LA RÉGION DE
MONTRÉAL
On retrouve dans la région de ...
Les entreprises d’économie sociale à Montréal
http://www.youtube.com/watch?v=048‐h4cdIyo
EXEMPLES
4 valeurs essentielles :
› Accessibilité 
› Qualité 
› Respect 
› Sécurité
Un des plus grands centres sportifs 
intérieurs...
Organisme à but non lucratif (OBNL)
Fournit biens et services à ses membres pour 
leur usage personnel. 
Exemples : 
alimentation, l’habitation, les biens et ...
Offrir à ses membres des biens et services dans les domaines 
d'utilité pédagogique, intellectuel et d'usage personnel.
Of...
Regroupement de producteurs en vue d’avantages 
économiques. 
Secteurs variés comme l’industrie agroalimentaire, le 
taxi,...
Coop de travail
La Coopérative des travailleurs et travailleuses du Café Campus fut créée en 
1993 par l’Association des t...
Membres utilisateurs‐trices, membres travailleurs‐euses, ou tout 
autre personne qui soutien. 
Exemples : services d’aide ...
Employés‐es d’une compagnie dont le but est d’acquérir et de détenir collectivement des 
actions de cette compagnie. 
Exem...
L’entrepreneuriat organisationnel / intrapreneuriat
L’entrepreneuriat se trouve aujourd’hui au 
cœur du développement humain.
L’acte d’entreprendre est vital dans la mesure 
...
L’intrapreneuriat est un concept novateur 
permettant aux salariés‐es d’initier et de mettre 
en place un projet innovant ...
INDIVIDU ORGANISATION
UNE VALEUR AJOUTÉE SELON LES PROJETS ET LES CIRCONSTANCES DE L’ENTREPRISE
Intrapreneuriat
constitue ...
Organisme à but non lucratif (OBNL)
PORTRAIT DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR
Des équipes de travail dynamiques et stimulantes !
Toutes organisations confondues et à l’exception de ressources occupant...
RESSOURCES HUMAINES RECHERCHÉES !
Des travailleurs vieillissants :
• 24% des organisations ont des 
employés âgés entre 61...
Pas beaucoup 
d’emplois dans 
ce secteur?
© CSMO-ÉSAC 2015
Un secteur d’emploi d’importance au Québec
Le Top 5 des raisons pour choisir ce secteur d’emploi
http://www.jobillico.com/blog/infographie‐emploi‐economie‐sociale‐
a...
Autonomie et responsabilités : possibilités de développer des projets soi-même;
Flexibilité d’horaire;
Conciliation famill...
Dispositions particulières dont disposent la majorité des 
employés‐es:
 Responsabilité et autonomie (96%) 
 Circulation...
 Possibilités de développer des projets soi-même;
 Des milieux de travail dynamiques et « branchés » aux enjeux sociaux;...
FORMATION : QUEL PARCOURS SCOLAIRE ?
Plusieurs parcours académiques peuvent 
conduire en économie sociale et en action 
co...
• 58% des gestionnaires se disent préoccupés par la question de la 
relève (santé et services sociaux, loisir, emploi et i...
Des emplois 
diversifiés?
© CSMO-ÉSAC 2015
• Action bénévole
• Aide domestique
• Consommation
• Coopération et éducation à la solidarité
internationale
• Culture
• E...
Les métiers en demande en 2012Des emplois à valeur ajoutée qui intéressent les 
jeunes : « 71% des employés‐es désirent 
t...
Va à la rencontre du secteur: il t’attend!
• Le seul secteur ouvert à la participation
citoyenne (61% des organisations of...
Architecte
Psychologue
Urbaniste
Agent de développement
Valoriste
Préposé/e d’aide à domicile
Programmeur- analyste
Éducat...
Les métiers en demande en 2012• Animateurs (de milieu, social, en maison de jeunes, en cuisine 
collective)
• Intervenant‐...
• administration;
• travail social;
• psychologie;
• éducation;
• gestion;
• sciences humaines et sociales;
• communicatio...
Des outils pour… Faire le saut !
Des outils pour… Faire le saut !
www.csmoesac.qc.ca
Le site Internet
economiesocialejeunesse.ca
- Lieu où trouver tous les outils, version pdf et
power point
- Plusieurs réfé...
S’impliquez sur un CA, une porte d’entrée
https://www.youtube.com/watch?v=X‐9XVhXkq4w
© CSMO-ÉSAC 2015
Implique-toi, tu y gagneras !
Mets une expérience de terrain significative  et une formation 
professionnelle supplémentai...
© CSMO-ÉSAC 2015
Réseauter pour percer dans le secteur de l’économie sociale 
ENTREVUES AVEC DES PROS
© CSMO-ÉSAC 2015
Six émissions télé
présentant des
LES ÉMISSIONS TÉLÉ
© CSMO-ÉSAC 2015
Entreprendre !
Peu importe la forme juridique, vous devrez passer à travers ces diverses 
étapes pour mener à bien le démarrage de votre ...
Valeurs ajoutées qui rejoignent les jeunes
• Réponse à un besoin; avoir un impact!
• Prise en charge individuelle et colle...
Valeurs ajoutées qui rejoignent les jeunes
• Les valeurs de collaboration, solidarité, transparence, 
respect de l’environ...
Service de proximité et création d’emplois
Exemples illustrés:
Saviez-vous qu’il existe
plusieurs ressources favorisant
la création de nouvelles
entreprises d’économie sociale
qui répon...
Le MOUVEMENT de l’économie sociale; 
structure de concertation
 Pour les entreprises ou les promoteurs‐trices de l’économ...
 Réseau d’investissement social du Québec (RISQ)
 Fiducie du Chantier de l’économie sociale
Les outils financiers du Cha...
Le soutien du
CSMO-ÉSAC prend
entre autres la forme
d’outils adaptés aux
GESTIONNAIRES.
LES OUTILS DU CSMO-ÉSAC
BAO en gestion des ressources 
humaines
BAO en gouvernance 
démocratique
BAO en gestion financière
Des outils en réponse a...
DES OUTILS POUR LES GESTIONNAIRES DE
L’ÉCONOMIE SOCIALE ET DE L’ACTION
COMMUNAUTAIRE
Le soutien du CSMO‐ÉSAC 
prend aussi la forme d’outils 
adaptés aux 
travailleur(euse)s.
LES OUTILS DU CSMO-ÉSAC
À vous la parole!
© CSMO-ÉSAC 2015
Chantier de l’économie sociale
1431 rue Fullum, Montréal, H2K 0B5
Téléphone : 514‐899‐9...
Odette Trépanier, M.A.
Chargée de projet / Communications
otrepanier@csmoesac.qc.ca
Maude Brossard‐Sabourin
Chargée de pro...
Économie sociale par le CSMO-ESAC
Économie sociale par le CSMO-ESAC
Économie sociale par le CSMO-ESAC
Économie sociale par le CSMO-ESAC
Économie sociale par le CSMO-ESAC
Économie sociale par le CSMO-ESAC
Économie sociale par le CSMO-ESAC
Économie sociale par le CSMO-ESAC
Économie sociale par le CSMO-ESAC
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Économie sociale par le CSMO-ESAC

658 vues

Publié le

Se familiariser avec le secteur d'emploi de l'économie sociale

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
658
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Économie sociale par le CSMO-ESAC

  1. 1. Maude Brossard, Chantier de l’économie sociale
  2. 2. Le CSMO-ÉSAC www.cpmt.gouv.qc.ca MISSION DU CHANTIER DE L’ÉCONOMIE SOCIALE Promouvoir l'économie sociale comme partie intégrante de l’économie plurielle du Québec et ce faisant, de participer à la démocratisation de l’économie ainsi qu’à l’émergence de ce modèle de développement basé sur des valeurs de solidarité, d’équité et de transparence.
  3. 3. Les entreprises  d’économie sociale ont  toutes comme mission de  à lutter contre  la pauvreté ?  Quiz
  4. 4. Les entreprises  d’économie sociale ont  toujours besoin de l’État  pour survivre? Quiz
  5. 5. Les entreprises  d’économie sociale  offrent des produits de  moindre qualité que  les autres ?  Quiz
  6. 6. Le secteur d’emploi Les entreprises d’économie sociale et les  organisations d’action communautaire font  partie de votre quotidien.  Qu’elles soient sous forme d’OBNL ou de  coopératives, elles sont présentes dans toutes les  régions du Québec.  En plus de faire une différence concrète au sein  de la communauté, les entreprises et  organisations de ce secteur offrent des emplois  valorisants et embauchent annuellement de  nombreux employés‐es qualifiés, comptant  jusqu’à 200 carrières passionnantes! © CSMO-ÉSAC 2015 http://www.jobillico.com/blog/infographie‐emploi‐economie‐sociale‐ action‐communautaire‐quebec/
  7. 7. Le secteur d’emploi : vue d’ensemble Le secteur d’emploi de l’économie sociale et de l’action communautaire représente environ 14 000 entreprises et organismes regroupés dans plus d’une centaine d’associations et de fédérations à l’échelle provinciale, sans compter les regroupements régionaux. Le secteur d’emploi © CSMO-ÉSAC 2015
  8. 8. www.economiesocialemontreal.net © CSMO-ÉSAC 2015
  9. 9. L’action communautaire en chiffres…L’action communautaire, en chiffres… et en images! © CSMO-ÉSAC 2015
  10. 10. • Organisation à but non lucratif  (OBNL) • Coopératives (Coop) 5formes L’ÉCONOMIE SOCIALE
  11. 11. • Une étude récente de la Chaire de coopération Guy‐Bernier révèle  que 78 % des Québécois‐es sont incapables de nommer une  entreprise de type coopératif.  • Au Québec, pourtant, on dénombre 3 300 coopératives, dont les plus  connues sont Agropur, Citadelle, Desjardins.  • Entre 1995 et 2009, les coopératives au Québec ont créé 18 000  emplois. Les domaines de la finance et des assurances en  accaparent une bonne partie. • Les coopératives ont de meilleures chances de survie.  Après cinq ans  d'existence, 62 % des coopératives sont encore en service,  comparativement à 35 % du côté des entreprises privées (MEIE). Le saviez‐vous ?
  12. 12. Prise en charge collective  et individuelle Autonomie Gestion démocratique Primauté des  personnes Réponse à un  besoin LES PRINCIPES DE BASE © CSMO-ÉSAC 2015
  13. 13. … des entreprises comme  les autres, qui vendent des  biens et services, avec EN  PLUS des valeurs et des  retombées sociales dans  leur communauté….… viable  financièrement  mais rentable  socialement ! L’ÉCONOMIE SOCIALE, C’EST…
  14. 14. • Meilleures décisions d’affaire : finalité est le service aux membres et non le  rendement sur le capital; • Rôle central du membre, qui est à la fois investisseur et utilisateur (client) dans  la coopérative; • Présence d’un groupe de promoteurs ; • Fonctionnement en réseaux régionaux et sectoriels;  • Meilleur encadrement des projets en démarrage ou en développement; • Présence d’outils financiers et fiscaux • Encadrement juridique favorisant notamment la démocratie, la reddition de  comptes aux membres et une gouvernance plus ouverte; • Innovation : capacité de détecter les nouveaux besoins et de les satisfaire; Raisons du succès de l’économie sociale
  15. 15. https://www.youtube.com/watch?v=yruzZQT7NqE L’économie sociale et solidaire, mouvement  PLANÉTAIRE
  16. 16. L’économie sociale, en chiffres… et en images!L’ÉCONOMIE SOCIALE DANS LA RÉGION DE MONTRÉAL On retrouve dans la région de  Montréal près de 3 785  entreprises d’économie sociale. Elles comptent aujourd’hui plus  de 66 400 emplois, auxquels il  faut ajouter un bassin de plus de 100 000 bénévoles  (bénévoles et membres d’un conseil  d’administration). (Source: Portrait statistique de l'économie sociale de la région de Montréal, Chaire de recherche du Canada en économie sociale de  l'UQAM, en partenariat avec la CRÉ de Montréal et le CÉSÎM, 2008).  www.economiesocialemontreal.net
  17. 17. Les entreprises d’économie sociale à Montréal http://www.youtube.com/watch?v=048‐h4cdIyo
  18. 18. EXEMPLES
  19. 19. 4 valeurs essentielles : › Accessibilité  › Qualité  › Respect  › Sécurité Un des plus grands centres sportifs  intérieurs au Canada consacrés à la  pratique du skateboard, du BMX et du  patin à roues alignées;  Le seul centre à but non lucratif du  genre, comportant un mandat sportif,  culturel et d’action sociale dédié  principalement à la jeunesse;  Mise en œuvre de programmes  d’accessibilité pour les jeunes de tous  les milieux; Offre de formations et d’insertions  professionnelles pour les jeunes en  recherche d’identité et de lieu  d’appartenance;  Organisme à but non lucratif (OBNL)
  20. 20. Organisme à but non lucratif (OBNL)
  21. 21. Fournit biens et services à ses membres pour  leur usage personnel.  Exemples :  alimentation, l’habitation, les biens et les  services en milieu scolaire, la câblodistribution  et les services funéraires. Créée en1971 par 6 grimpeurs de l’Ouest qui ne  trouvaient pas le matériel nécessaire : alpinisme,  escalade, ski de randonnée et la randonnée  pédestre.  Aujourd’hui : plus de 3 millions de membres. Coopératives de consommateurs
  22. 22. Offrir à ses membres des biens et services dans les domaines  d'utilité pédagogique, intellectuel et d'usage personnel. Offrir au plus bas prix possible divers produits et services qui  correspondent aux besoins des étudiants‐es et des membres de  la communauté étudiante. Encourager le partenariat coopératif et offrir l’occasion à  certains étudiants‐es de participer à la gestion d’une entreprise. Contribuer en tant que partenaire privilégié à la mission  pédagogique de l’enseignement. Offrir des retombées économiques à la communauté étudiante  par divers moyens, notamment en offrant du support financier  à diverses activités et projets étudiants. Coop de consommateurs
  23. 23. Regroupement de producteurs en vue d’avantages  économiques.  Secteurs variés comme l’industrie agroalimentaire, le  taxi, l’utilisation d’équipement agricole de même que  les services professionnels et aux entreprises. › Solution : faire front commun contre un MONOPOLE D’ACHETEURS Coop de producteurs‐trices
  24. 24. Coop de travail La Coopérative des travailleurs et travailleuses du Café Campus fut créée en  1993 par l’Association des travailleurs et travailleuses du Café Campus  (O.S.B.L), qui avait dû consolider ses finances après un déménagement  forcé, et qui trouvait dans le modèle coopératif, la solution adéquate pour  appliquer ses valeurs d’autogestion tout en assurant son avenir.  Le Café Campus a été fondé en 1967 et appartient à ses travailleurs depuis  1981, qui ont depuis une mainmise directe et démocratique sur sa gestion.  D’abord dans Côtes‐des‐neiges, sur le campus de l’Université de Montréal  et maintenant aux frontières du Centre‐ville et du Plateau Mont‐Royal, le  Café Campus est devenu au fil des ans, un haut lieu de la fête nocturne et  un centre de diffusion essentiel dans le paysage culturel montréalais.  Développé par l’ingéniosité collective, inspiré par ses usagers et opérant  selon une démarche d’égalité, de tolérance et de non‐violence, le Café  Campus opère quatre bars, sur trois étages, 364 jours par année avec sa  discothèque et une imposante diffusion de spectacles.
  25. 25. Membres utilisateurs‐trices, membres travailleurs‐euses, ou tout  autre personne qui soutien.  Exemples : services d’aide à domicile, services professionnels et aux entreprises et les services  de proximité (épiceries, postes d’essence, restaurants) en milieux rural et semi‐urbain. Coop de solidarité Notre coopérative est un  modèle tangible, vivant et  inspirant de développement  durable. C'est un parc où  cohabitent des amateurs de  plein air, des touristes, des  résidants, des agriculteurs, des  villégiateurs, des travailleurs  forestiers, des entreprises  touristiques et des organismes  locaux.
  26. 26. Employés‐es d’une compagnie dont le but est d’acquérir et de détenir collectivement des  actions de cette compagnie.  Exemple : fabrication, de l’informatique et du multimédia. ›  Modèle qui suscite un engagement plus fort des employés ›  Mécanisme équitable de partage des résultats»,  ›  Entreprise de développement de logiciels › 70 entreprises au Québec Coop de travailleurs-euses actionnaires Valeurs et principes Nos valeurs et nos principes guident nos façons de faire, nos activités et nos décisions. Nous adhérons aux valeurs et  principes des approches Agiles de développement logiciel et valorisons ce qui suit : l'importance de l'individu; le pragmatisme et l'Agilité; la collaboration; la recherche constante de l'excellence; l'ouverture relativement aux idées et opinions d’autrui; l'engagement
  27. 27. L’entrepreneuriat organisationnel / intrapreneuriat
  28. 28. L’entrepreneuriat se trouve aujourd’hui au  cœur du développement humain. L’acte d’entreprendre est vital dans la mesure  où il constitue une formidable voie de  réalisation de soi. L’entrepreneur est en effet un acteur de justice  sociale dans ses efforts de réconciliation de  l’économique, du social et de  l’environnemental. Appelée aussi intrapreneuriat (corporate entrepreneurship) est définie comme   l’adoption de comportements et de pratiques  entrepreneuriales au sein d’organisations L’entrepreneuriat organisationnel / intrapreneuriat
  29. 29. L’intrapreneuriat est un concept novateur  permettant aux salariés‐es d’initier et de mettre  en place un projet innovant au sein de son  entreprise.  Pour le dire simplement, c’est “une boite dans  une boite” ‐ sans quitter sa boite !
  30. 30. INDIVIDU ORGANISATION UNE VALEUR AJOUTÉE SELON LES PROJETS ET LES CIRCONSTANCES DE L’ENTREPRISE Intrapreneuriat constitue pour… Une expérience enrichissante sur le plan personnel et  professionnel Outil de gestion favorisant l’innovation Apports principaux de… Créativité, motivation,  expertise, réseau  professionnel Cadre stratégique, ressources, méthodes. Rôles respectifs de… Réussite du projet pour le  compte de l’organisation Encourage « coach), guide,  évalue, met à la disposition les ressources nécessaires à  la réussite du projet
  31. 31. Organisme à but non lucratif (OBNL)
  32. 32. PORTRAIT DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR
  33. 33. Des équipes de travail dynamiques et stimulantes ! Toutes organisations confondues et à l’exception de ressources occupant les  postes de direction, l’âge moyen des ressources humaines salariées est de 36  ans. Une majorité de travailleuses: le secteur d’emploi est composé à 81% de  femmes.  Les travailleurs et travailleuses sont très scolarisé(e)s, et ce, particulièrement  chez les femmes (dans 25% des organisations les femmes détiennent un diplôme  universitaire) PORTRAIT DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR © CSMO-ÉSAC 2015
  34. 34. RESSOURCES HUMAINES RECHERCHÉES ! Des travailleurs vieillissants : • 24% des organisations ont des  employés âgés entre 61 et 65  ans • 39% ont des employés âgés  entre 56 et 60 ans.  Données tirées de l’enquête nationale du CSMO‐ÉSAC Les Repères (2012)
  35. 35. Pas beaucoup  d’emplois dans  ce secteur? © CSMO-ÉSAC 2015
  36. 36. Un secteur d’emploi d’importance au Québec
  37. 37. Le Top 5 des raisons pour choisir ce secteur d’emploi http://www.jobillico.com/blog/infographie‐emploi‐economie‐sociale‐ action‐communautaire‐quebec/
  38. 38. Autonomie et responsabilités : possibilités de développer des projets soi-même; Flexibilité d’horaire; Conciliation famille-travail-études; Des milieux de travail dynamiques et « branchés » sur les enjeux sociaux; Intégration favorisée par de petites équipes de travail; Possibilités de vivre ses valeurs au quotidien; CONDITIONS DE TRAVAIL © CSMO-ÉSAC 2015
  39. 39. Dispositions particulières dont disposent la majorité des  employés‐es:  Responsabilité et autonomie (96%)   Circulation de l’information à l’intérieur de l’organisme (95%)  Diversification des tâches (90%)  Participation aux décisions (85%)  Possibilités d’évolution (formation, développement des compétences, etc.) (82%)  Horaires flexibles (70%) CONDITIONS DE TRAVAIL Des milieux de travail où l’on observe la  primauté de l’humain sur le capital! © CSMO-ÉSAC 2015
  40. 40.  Possibilités de développer des projets soi-même;  Des milieux de travail dynamiques et « branchés » aux enjeux sociaux;  Intégration et sentiment d’appartenance favorisés par des équipes de travail souvent de petites tailles;  Possibilités de vivre ses valeurs au quotidien; UN TRAVAIL A VALEUR AJOUTÉE ! © CSMO-ÉSAC 2015
  41. 41. FORMATION : QUEL PARCOURS SCOLAIRE ? Plusieurs parcours académiques peuvent  conduire en économie sociale et en action  communautaire. Les organisations ont  besoin  de personnes qualifiées possédant  un diplôme professionnel, collégial  technique ou universitaire.  Par ailleurs, il existe des programmes qui  constituent des atouts pour travailler dans  les entreprises d’économie sociale et les  organismes  communautaires. Ces  formations peuvent être complémentaires  pour s’orienter vers ce secteur d’emploi.
  42. 42. • 58% des gestionnaires se disent préoccupés par la question de la  relève (santé et services sociaux, loisir, emploi et insertion sociale,  défense des droits, CPE, etc.). • La vague de départ la plus importante prévue par les gestionnaires  2016 et 2017 RESSOURCES HUMAINES RECHERCHÉES ! Enquête nationale– Les Repères en économie sociale et en action communautaire, panorama du secteur et de sa  main‐d’œuvre (CSMO‐ÉSAC, 2012)
  43. 43. Des emplois  diversifiés? © CSMO-ÉSAC 2015
  44. 44. • Action bénévole • Aide domestique • Consommation • Coopération et éducation à la solidarité internationale • Culture • Environnement • Périnatalité • Petite enfance • Soutien à l'action communautaire et/ou à l'économie sociale • Soutien au développement local et régional, • Technologies de l'information et des communications, • Éducation populaire-alphabétisation et formation • Emploi-insertion sociale • Intégration sociale et professionnelle • Finance solidaire • Habitation et logement • Immigration et intégration sociale des communautés culturelles, 27 secteurs d’activité • Loisirs-sports et tourisme social • Médias et communications • Promotion et défense des droits sociaux • Transport • Santé et services sociaux • Lutte à la pauvreté • Représentation et concertation • Scolaire • Sécurité alimentaire • Services funéraires • Agroalimentaire © CSMO-ÉSAC 2015
  45. 45. Les métiers en demande en 2012Des emplois à valeur ajoutée qui intéressent les  jeunes : « 71% des employés‐es désirent  travailler dans des entreprises qui sont  engagées envers les préoccupations sociales et  communautaires »* PLACE AUX JEUNES ! … * Conference Board du Canada, 2000
  46. 46. Va à la rencontre du secteur: il t’attend! • Le seul secteur ouvert à la participation citoyenne (61% des organisations offrent du bénévolat) • Méthode de recrutement très souvent tournée vers l’extérieur (et non uniquement à l’interne) • Pas toujours de grands concours dans le processus de recrutement • Petites équipes de travail facilitent l’intégration dans le groupe UN SECTEUR PARTICULIÈREMENT ACCESSIBLE !
  47. 47. Architecte Psychologue Urbaniste Agent de développement Valoriste Préposé/e d’aide à domicile Programmeur- analyste Éducateur-trice en CPE Thanatopracteur Conseiller juridique Technicien en documentation Récréologue Jardiniers Nutritionniste Conseiller en emploi Opérateur de chariot élévateur Capitaine de bateau Comptable Guide touristique Metteur en scène Infographiste Traducteur – interprète Cuisinier Analyste financier Caméraman Journaliste Agent de levée de fonds Camionneur Technicien en radiodiffusion Webmestre Agent de concertation Agent de voyage Animateur radio Etc. 200 métiers & professions ++++++++++ WWW.CSMOESAC.QC.CA
  48. 48. Les métiers en demande en 2012• Animateurs (de milieu, social, en maison de jeunes, en cuisine  collective) • Intervenant‐e (en milieu scolaire, psychosocial, en loisirs, proches  aidants, communautaire, en toxicomanie, périnatale) • Éducatrice‐teur en CPE • Directeur‐trice général‐e / coordonnateur‐trice • Secrétaire réceptionniste/d’adjoint‐e administrative/d’agent‐e de  bureau • Préposé(e) (à domicile, de nuit, aux bénéficiaires) • Cuisiner(ère)/d’aide‐cuisinier(ère) • Chargé‐e/agent‐e de projet/de programme • Conseiller‐ère/ concepteur‐trice publicitaire/agent‐e de  communication/d’information • Comptable • Formateur(trice) LES MÉTIERS EN DEMANDE Données tirées de l’enquête nationale du CSMO‐ÉSAC Les Repères (2012) Les postes que les gestionnaires ont le plus de difficulté à combler sont :  © CSMO-ÉSAC 2015
  49. 49. • administration; • travail social; • psychologie; • éducation; • gestion; • sciences humaines et sociales; • communications/journalisme; • sciences politiques; • comptabilité/finances; • animation/loisirs. LES MÉTIERS EN DEMANDE Les gestionnaires ont été formés dans  les disciplines et/ou les domaines suivants: Des professionnels‐les en action ! Données tirées de l’enquête nationale du CSMO‐ÉSAC Les Repères (2012) © CSMO-ÉSAC 2015
  50. 50. Des outils pour… Faire le saut !
  51. 51. Des outils pour… Faire le saut ! www.csmoesac.qc.ca
  52. 52. Le site Internet economiesocialejeunesse.ca - Lieu où trouver tous les outils, version pdf et power point - Plusieurs références, projets et idées sur l’économie sociale Outils pour intervenants‐es
  53. 53. S’impliquez sur un CA, une porte d’entrée https://www.youtube.com/watch?v=X‐9XVhXkq4w
  54. 54. © CSMO-ÉSAC 2015
  55. 55. Implique-toi, tu y gagneras ! Mets une expérience de terrain significative  et une formation  professionnelle supplémentaire dans ton CV ! • Fédération des centres d’action bénévole du Québec  (www.fcabq.org) • Réseau de l’action bénévole du Québec (www.rabq.ca) © CSMO-ÉSAC 2015
  56. 56. © CSMO-ÉSAC 2015 Réseauter pour percer dans le secteur de l’économie sociale 
  57. 57. ENTREVUES AVEC DES PROS © CSMO-ÉSAC 2015
  58. 58. Six émissions télé présentant des LES ÉMISSIONS TÉLÉ
  59. 59. © CSMO-ÉSAC 2015
  60. 60. Entreprendre !
  61. 61. Peu importe la forme juridique, vous devrez passer à travers ces diverses  étapes pour mener à bien le démarrage de votre entreprise : • Trouvez une idée d’affaires • Évaluez vos compétences entrepreneuriales (divers test sont disponibles sur le  Web) • Bonifier vos connaissances Entourez‐vous d’une équipe complémentaire, si  nécessaire • N’hésitez pas à recourir aux conseils d’un mentor • Rencontrez un conseiller pour vous guider dans le processus  • Validez la faisabilité de votre projet • Évaluez votre capacité financière • Rédigez minimalement un plan d’action (un plan d’affaires sera toutefois utile pour  un projet de plus grande envergure si vous souhaitez obtenir du capital externe) • Faites‐vous un échéancier • Procédez à la constitution juridique de votre entreprise • Mobilisez le financement nécessaire Pour vous lancer…
  62. 62. Valeurs ajoutées qui rejoignent les jeunes • Réponse à un besoin; avoir un impact! • Prise en charge individuelle et collective • Démocratie • Primauté des personnes sur les revenus • Entreprises d’ici qui restent ici! Et l’entreprenariat en économie sociale?
  63. 63. Valeurs ajoutées qui rejoignent les jeunes • Les valeurs de collaboration, solidarité, transparence,  respect de l’environnement, développement des  collectivités. • Choix de développement durable • Choix de consommation responsable Et l’entreprenariat en économie sociale?
  64. 64. Service de proximité et création d’emplois Exemples illustrés:
  65. 65. Saviez-vous qu’il existe plusieurs ressources favorisant la création de nouvelles entreprises d’économie sociale qui répondent à de nouveaux besoins ?
  66. 66. Le MOUVEMENT de l’économie sociale;  structure de concertation  Pour les entreprises ou les promoteurs‐trices de l’économie sociale; • Corporation de développement économique communautaire (CDEC); • Coopératives de développement régional (CDR); • Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC); • Corporations de développement communautaire (CDC); • Fonds d’emprunt communautaire; • Carrefours jeunesse emploi (CJE); • Centres locaux d’emploi (CLE) ; • Regroupements sectoriels en économie sociale.
  67. 67.  Réseau d’investissement social du Québec (RISQ)  Fiducie du Chantier de l’économie sociale Les outils financiers du Chantier
  68. 68. Le soutien du CSMO-ÉSAC prend entre autres la forme d’outils adaptés aux GESTIONNAIRES. LES OUTILS DU CSMO-ÉSAC
  69. 69. BAO en gestion des ressources  humaines BAO en gouvernance  démocratique BAO en gestion financière Des outils en réponse aux 3 défis en gestion
  70. 70. DES OUTILS POUR LES GESTIONNAIRES DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET DE L’ACTION COMMUNAUTAIRE
  71. 71. Le soutien du CSMO‐ÉSAC  prend aussi la forme d’outils  adaptés aux  travailleur(euse)s. LES OUTILS DU CSMO-ÉSAC
  72. 72. À vous la parole! © CSMO-ÉSAC 2015 Chantier de l’économie sociale 1431 rue Fullum, Montréal, H2K 0B5 Téléphone : 514‐899‐9916 Sans frais : 1‐888‐251‐3255 Télécopieur : 514‐899‐0114 Comité sectorial de main‐d’oeuvre Économie sociale & Action  communautaire 1431 rue Fullum, burteau 106 Montréal, H2K 0B5 Téléphone : 514‐899‐9916 Sans frais : 1‐888‐251‐3255 Télécopieur : 514‐899‐0114
  73. 73. Odette Trépanier, M.A. Chargée de projet / Communications otrepanier@csmoesac.qc.ca Maude Brossard‐Sabourin Chargée de projet/ jeunesse et vie  associative maude.brossard@chantier.qc.ca

×