Les harpes
Leur
origine
est
assez
semblable
 à
 celle
de
la
lyre.
Cependant,

cet
instrument
à
cordes
pincées,
possède

de...
▲
Les
harpes
angulaires
:
la
table
d’harmonie
et
la
console

forment
 un
angle
fixe
(aigu
ou
obtus).
 Ceci
nécessite
l’in-...
domu
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les harpes

269 vues

Publié le

Les harpes

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
269
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les harpes

  1. 1. Les harpes Leur
origine
est
assez
semblable
 à
 celle
de
la
lyre.
Cependant,
 cet
instrument
à
cordes
pincées,
possède
 des
 cordes
 de
 longueur
 croissante
 (ou
 décroissante)
 tendues
 obliquement
 entre
 une
 caisse
 de
 résonance
 et
 un
 manche
 rigide
 appelé
 console.
 On
 distingue
 3
 formes
 essentielles
 de
 harpe
:
arquée
(a),
angulaire
(b),
à
cadre
(c). ▲
Les
harpes
 arquées,
 qu’on
estime,
 peut-être
 à
 tort,
issues
de
 l’arc,
constituent
la
forme
la
plus
ancienne.
La
console
flexible
 assure
à
elle
 seule
la
 tension
des
cordes.
 En
Afrique,
ces
 ins- truments
 sont
 souvent
 ouvragés
 et
 volontiers
 anthropomorphes
 (ngombi
centrafricain).
En
Amérique
du
Sud,
leur
origine
eu- ropéenne
 a
 parfaitement
 été
 assimilée
 par
 la
 culture
 indienne.
 Sur
le
continent
asiatique,
le
plus
bel
exemple
d’instrument
est
sans
doute
 fourni
 par
 la
 harpe
 birmane
 saung
 à
 13
 cordes
 de
 soie,
 avec
 une
 table
 d’harmonie
en
peau
et
dont
le
manche
figure
une
queue
de
poisson
stylisée. La différence fondamentale entre la harpe (a) et la lyre (b). Les cordes de la harpe sont tendues à angle oblique entre le résonateur et la console. Les cordes de la lyre vont du résonateur au joug soutenu par deux montants.
  2. 2. ▲
Les
harpes
angulaires
:
la
table
d’harmonie
et
la
console
 forment
 un
angle
fixe
(aigu
ou
obtus).
 Ceci
nécessite
l’in- dispensable
 présence
 d’un
 système
 de
 tension
 des
 cordes
 (généralement
des
chevilles).
Ce
type
de
harpe
se
rencontre
 plus
rarement
 que
 le
précédent
 et
 se
trouve
essentiellement
 localisé
en
Afrique.
Dans
l’Ouest
 en
particulier,
 on
men- tionne
 la
 présence
 d’une
harpe
 dite
 fourchue
constituée
 de
 cordes
 tendues
entre
 deux
 tiges
en
forme
de
V,
reliées
par
leur
 extrémité
 commune
à
une
calebasse
(ioma
du
Nigeria). ▲
Les
harpes
à
cadre
:
dites
également
 harpes
 triangulaires,
 elles
possèdent
un
montant
appelé
colonne
qui
s’insère
entre
la
 table
et
la
console.
Une
telle
disposition
permet
des
tensions
de
 cordes
 beaucoup
 plus
 considérables
 que
 les
 autres
 systèmes.
 Ce
type
d’instrument
n’a
 guère
existé
 en
dehors
de
l’Europe
 (par
exemple
la
harpe
galloise)
et
a
pratiquement
disparu
de
 la
musique
populaire. Quelques
 harpes
 dans
 le
 monde
:
 harpe
 irlandaise,
 
harpe
 celtique,
 doua- dastanon,
 tchangui,
 saung
 (Birmanie),
 dilla
 (Tchad),
 kindé
 (Tchad),
 ngombi
(Gabon),
ouombi
(Gabon),
loma
(Liberia),
domu
(Haut-Zaïre).
  3. 3. domu

×